logo

Nerf lombaire pincé

Un nerf pincé dans le dos s'accompagne d'un syndrome de douleur aiguë, qui peut avoir un caractère de tir, de brûlure ou de couture. Les personnes atteintes de ce symptôme se plaignent souvent d'une douleur insupportable qui ne disparaît pas même pendant le sommeil.

La douleur peut être localisée au niveau du cou, thoracique ou lombaire. Souvent, la douleur se propage aux bras, aux jambes, à la région inguinale et fessière. Les dommages à la colonne cervicale s'accompagnent de maux de tête, de vertiges, de changements de la pression artérielle et d'une aggravation de l'état psycho-émotionnel.

Les causes

Dans la plupart des cas, une attaque douloureuse se produit de manière inattendue, souvent causée par une activité physique excessive et une levée de poids. La cause la plus fréquente de nerfs pincés dans le dos sont des modifications dégénératives de la colonne vertébrale et une exacerbation de l'ostéochondrose.

Avec l'âge ou sous l'influence de facteurs défavorables, les disques intervertébraux s'amincissent et la distance entre les vertèbres diminue. De plus, les vertèbres commencent à se mettre plus de pression, ce qui contribue à la formation de protubérances et de hernies.

Avec la spondylose et les formes avancées d'ostéochondrose, des croissances osseuses apparaissent sur les vertèbres - les ostéophytes, sous lesquelles tombent souvent les racines nerveuses. En conséquence, les nerfs rachidiens peuvent être pincés par les os vertébraux, déplacés par l'anneau externe du disque, ou par des ostéophytes.

La violation du nerf spinal peut provoquer un spasme musculaire, une hypothermie ou un traumatisme. Les spasmes musculaires, à leur tour, sont le résultat d'un entraînement sportif intense, d'un séjour prolongé dans une position inconfortable et d'une faible activité physique.

Dans la région thoracique, les changements dystrophiques se développent extrêmement rarement, car ce segment est presque immobile en raison de la connexion étroite avec les côtes. Cependant, on observe souvent une courbure de la colonne vertébrale (scoliose, cyphose), qui peut également être une cause de violation du nerf spinal ou intercostal.

La principale raison des nerfs pincés dans le bas du dos est le surmenage et la tension musculaire dus à des mouvements brusques et à un effort physique excessif. Un facteur de risque accru est les anomalies congénitales des vertèbres lombaires:

  • lombarisation (6 vertèbres au lieu de 5);
  • sacralisation (4 vertèbres au lieu de 5);
  • forme irrégulière des articulations intervertébrales (facette) - en forme de papillon et de coin;
  • non-fusion des arcades vertébrales (spondylolyse);
  • 1 à 2 vertèbres lombaires immobiles;
  • forme déformée et écarts dans la taille des processus vertébraux;
  • spondylolisthésis (déplacement des vertèbres) - peut être congénital ou acquis.

Dans de rares cas, la compression des racines nerveuses est causée par une tumeur bénigne, maligne ou vasculaire qui détruit la vertèbre; métastases d'autres organes; processus inflammatoire dans la colonne vertébrale dans le contexte de pathologies infectieuses, ainsi que de maladies rhumatismales.

Il convient de noter que, dans une plus large mesure, diverses blessures des nerfs rachidiens sont affectées par des personnes engagées dans un travail physique intense, des athlètes et des femmes enceintes.

Nerf pincé dans le bas du dos - causes, symptômes et traitement

Une douleur aiguë et presque insupportable dans le bas du dos est une sensation que beaucoup connaissent de première main. Très souvent, la cause de son apparition est un nerf pincé dans la colonne lombaire. En plus de la douleur intense, le travail du nerf lui-même, et avec lui les organes et les tissus qui lui sont associés, peuvent être perturbés. Sans traitement, le tissu nerveux pincé devient enflammé, s'atrophie partiellement. Le point douloureux gonfle, la douleur s'intensifie, une radiculite se produit (inflammation du nerf pincé).

Causes du nerf pincé

De la moelle épinière, en passant par les ouvertures foraminales des vertèbres jusqu'aux tissus et organes de notre corps, les branches nerveuses partent, la cause de leur compression peut être:

  • saillie du disque
  • hernie intervertébrale
  • ostéochondrose
  • violation de la posture
  • muscles spasmodiques
  • exercice excessif
  • poids corporel lourd
  • Blessure de la colonne vertebrale
  • tumeur

La cause la plus fréquente de nerfs pincés dans le bas du dos est l'ostéochondrose. Lorsqu'il apparaît, le tissu cartilagineux du disque intervertébral s'assèche et s'amincit avec le temps, l'espace entre les vertèbres devient plus petit. De tels processus dégénératifs dans les disques intervertébraux sont souvent à l'origine de la formation d'une protrusion et d'une hernie intervertébrale. Ces maladies peuvent également survenir seules, avec une levée de poids régulière, une altération de la posture, des blessures à la colonne vertébrale, un mode de vie sédentaire et d'autres facteurs. La protrusion est le stade initial du développement de la hernie, dans lequel le noyau pulpeux du disque se gonfle hors du canal rachidien, tandis que l'anneau fibreux maintient son intégrité. Avec une hernie intervertébrale, le processus est aggravé et l'anneau fibreux se rompt. Ces renflements provoquent souvent un pincement de la racine nerveuse.

Les ostéophytes (excroissances osseuses le long des bords des vertèbres) qui apparaissent pendant la spondylose (peuvent survenir avec l'ostéochondrose), ainsi que les muscles spasmodiques, peuvent comprimer le nerf. Les spasmes musculaires sont généralement causés par un stress nerveux, une hypothermie sévère, parfois d'autres facteurs..

Symptômes d'un nerf pincé dans le bas du dos

Les symptômes d'un nerf pincé dans le bas du dos peuvent varier selon:

  1. Causes de pincement.
  2. Type de nerf pincé: autonome, moteur ou sensoriel.

En cas de pincement du nerf sensoriel, une douleur intense est localisée au site de son pincement et persiste longtemps. Lorsque le nerf végétatif est pincé, l'apparition de troubles des organes internes est possible: douleurs à l'estomac ou à la vessie, dans de rares cas, dysfonctionnement du système reproducteur. Le nerf moteur pincé s'accompagne souvent d'une sensation d'engourdissement dans le bas du dos et des jambes, une faiblesse musculaire des membres inférieurs.

La douleur avec une racine nerveuse compressée peut être variée et caractérisée par une sensation de brûlure, de tir, de piqûre, persistante ou paroxystique. Au fil du temps, des picotements et une lourdeur dans la région lombaire peuvent survenir. Parfois, une douleur est donnée à la jambe, la cuisse ou la fesse. L'état général d'une personne s'aggrave. Il se fatigue rapidement, refuse l'activité physique par crainte d'une nouvelle crise de douleur. Il existe également la possibilité d'une altération du fonctionnement des organes dont le nerf serré est responsable..

Diagnostic d'une racine nerveuse étranglée

Les symptômes ci-dessus ne peuvent qu'indiquer indirectement la présence de la maladie. Afin d'établir la cause exacte de la douleur, les procédures de diagnostic recommandées doivent être effectuées. Dans la plupart des cas, la première chose est nommée examen aux rayons X de la colonne vertébrale. De plus, il est possible d'effectuer une imagerie par résonance magnétique et calculée (CT et IRM), ainsi que dans de rares cas, des radiographies à l'aide d'un produit de contraste (myélographie). Ces mesures permettront de poser un diagnostic précis et de prescrire un traitement efficace..

Que faire en cas de douleurs aiguës dans la région lombaire?

Tout d'abord, il convient de rappeler que lors d'une crise de douleur aiguë, vous ne devez pas vous réchauffer le dos. Le fait est que dans un endroit problématique, il y a un gonflement et une augmentation de la température augmente le flux sanguin vers cet endroit. En conséquence, l'œdème s'intensifie et augmente la pression sur le tissu nerveux. Lors du réchauffement du bas du dos, la douleur peut temporairement disparaître, mais après un certain temps, elle réapparaîtra, avec une force encore plus grande.

  1. La première chose à faire est de prendre un anesthésique, de préférence un analgésique (analgin, baralgin, pentalgin). Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être utilisés s'ils ont déjà été prescrits par votre médecin. Mais soyez prudent, car les médicaments de ce groupe ont des contre-indications, malgré le fait qu'ils sont délivrés dans les pharmacies sans ordonnance.
  2. La seconde consiste à immobiliser la zone douloureuse. Une ceinture spéciale pour le traitement de l'ostéochondrose est la mieux adaptée à cet effet. Mais s'il n'est pas à portée de main, vous pouvez utiliser une large écharpe, qui doit être étroitement liée autour du bas du dos. Après cela, allongez-vous sur le dos dans un lit avec un matelas moyennement dur..

Traitement du nerf pincé dans le bas du dos

Le traitement doit commencer immédiatement après avoir établi la cause exacte du pincement. Dans la période aiguë de la maladie, le repos au lit doit être observé en premier. Parmi les médicaments, le plus souvent les médecins prescrivent des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l'ibuprofène, le diclofénac, le voltarène, le kétoprofène et d'autres. Ces médicaments ont un effet analgésique et anti-inflammatoire prononcé. Diverses pommades sont également utilisées pour soulager la douleur - gel fastum, crème cétonale, finalgon et autres. Pour éliminer les douleurs très sévères, des injections locales sont faites avec une solution de novocaïne. Pour augmenter l'efficacité du système nerveux pendant la période de récupération, les médecins peuvent prescrire des médicaments contenant des vitamines B (milgamma, neurorubine). Pendant le traitement, une attention particulière doit être portée à l'alimentation. Il faut exclure de la nourriture des plats trop épicés et salés, refuser le café fort et l'alcool.

Il est très important que le traitement d'un nerf pincé visait non seulement à arrêter la douleur et à soulager l'inflammation, mais aussi à surmonter les causes qui ont causé cette atteinte. Le médecin aura trois tâches principales - libérer le nerf de la compression, restaurer la position normale des disques intervertébraux, soulager les spasmes musculaires. Pour cela, la médecine propose une gamme de méthodes diverses:

  • physiothérapie (UHF-thérapie, magnétothérapie, électrophorèse)
  • thérapie manuelle
  • réflexologie
  • diverses techniques de massage
  • physiothérapie

Dans les cas où la cause du pincement est une tumeur ou une hernie intervertébrale qui ne répond pas à un traitement conservateur, une intervention chirurgicale sera nécessaire.

Traitement avec des remèdes populaires

Il existe des méthodes alternatives assez efficaces pour traiter les nerfs pincés dans le bas du dos, mais elles ne doivent être utilisées qu'en conjonction avec le traitement principal et sous réserve de leur accord avec le médecin..
Nous portons à votre attention des recettes folkloriques qui peuvent aider dans la lutte contre la maladie:

  1. Teinture de feuilles de laurier. Prenez 2 cuillères à soupe. cuillères à soupe de feuilles de laurier broyées (fraîches ou sèches) et versez la vodka (200 ml). Laissez infuser pendant 2-3 jours. La perfusion résultante doit être frottée régulièrement au site de localisation de la douleur.
  2. Compresse de miel et de farine. Mélanger 100g de miel avec 100g de farine jusqu'à consistance lisse. Avant de vous coucher, attachez le gâteau résultant à un point douloureux, fixez-le avec un bandage et enveloppez le bas de votre dos avec un foulard. Le matin, retirez la compresse.
  3. Les bains médicinaux peuvent avoir un effet positif sur les nerfs pincés. Pour ce faire, ajoutez au bain-marie une infusion de racines de calamus, de marronnier d'Inde ou d'écorce de chêne. Vous devez être dans l'eau pendant 10 à 15 minutes.
  4. Boire du jus de céleri frais (1 cuillère à soupe) avant chaque repas aide à restaurer le système nerveux. Le céleri pressé peut également être appliqué sous forme de compresse dans le bas du dos.
  5. Frottez la plaie avec de l'huile de sapin ou de la teinture de valériane, puis enveloppez le bas du dos avec un foulard ou un autre matériau épais.

Nerf pincé dans l'ostéochondrose

L'ostéochondrose est l'une des maladies les plus courantes au monde. Son développement est associé à des troubles métaboliques qui provoquent des modifications dégénératives de la colonne vertébrale. Les principaux symptômes de la pathologie sont la douleur. Il se produit en raison d'une irritation ou d'un pincement du nerf. Dans les cas graves, le pincement peut provoquer une violation des fonctions des organes internes et avec la localisation de la lésion dans la région cervicale - maux de tête sévères et altération de la circulation cérébrale. Avec un pincement important du nerf dans la colonne vertébrale, une compression de la moelle épinière est possible, conduisant à une violation des fonctions sensorielles et motrices des membres, dans les cas graves - à la parésie et à la paralysie.

Types de brouillage

Un nerf pincé est une condition qui se produit à la suite de la compression des racines nerveuses s'étendant de la moelle épinière par les vertèbres, la hernie, la saillie ou les fibres musculaires spasmodiques. Ce processus s'accompagne souvent d'une douleur intense..

Nerf cervical pincé

Selon la localisation de l'ostéochondrose, on distingue trois types de nerf pincé:

  • dans la colonne cervicale;
  • dans la région thoracique;
  • dans le lombo-sacré.

Les formes les plus courantes sont le pincement des nerfs cervicaux et sciatiques.

En parlant de cette condition, ils signifient généralement une attaque de douleur aiguë dans une certaine partie du dos, cependant, en plus de la douleur, le pincement peut également entraîner une diminution de la sensibilité ou de l'engourdissement dans la zone innervée, ainsi qu'une violation de la fonction des organes internes. Les symptômes sont dus au nerf particulier qui a été resserré. Les nerfs sont divisés en trois types:

  • sensible;
  • moteur;
  • végétatif.

La principale manifestation du pincement du nerf sensoriel dans l'ostéochondrose est une douleur intense: elle oblige les patients à consulter un professionnel. Quant aux deux autres types de nerfs pincés (autonome et moteur), ils peuvent être ignorés par les patients pendant un certain temps, ce qui est lourd de développement de complications.

Symptômes

Les manifestations cliniques du pincement dépendent de plusieurs facteurs:

  • zones affectées;
  • la présence d'un processus inflammatoire;
  • degré de compression;
  • ses raisons.

Cervical

Dans la région du cou, il y a huit nerfs. Lors du pincement de l'un d'eux, des douleurs dans le cou peuvent survenir, ainsi que des picotements et des engourdissements dans les zones d'innervation.

La compression de divers nerfs conduit à l'élaboration d'un tableau clinique différent

  • Les premiers symptômes de pincement du nerf cervical incluent la douleur à l'épaule. Elle se produit en raison de la compression du nerf situé dans la vertèbre C5. En plus de la douleur, une faiblesse musculaire et un engourdissement de la zone des épaules peuvent être observés..
  • La douleur et l'engourdissement des membres supérieurs se manifestent lorsqu'un nerf est endommagé dans la vertèbre C6. Dans ces cas, le patient ressent une douleur dans tout le bras jusqu'au pouce. Un engourdissement du poignet est également possible..
  • Lorsqu'un nerf est pincé dans la vertèbre C7, la douleur se propage le long du bras jusqu'au majeur, souvent accompagnée d'engourdissements et de picotements.
  • La restriction de l'activité motrice ou un dysfonctionnement des mains peut être le résultat d'un nerf pincé qui contrôle la motilité des petits muscles des membres supérieurs. Le nerf est dans la vertèbre C8.

Un nerf pincé s'accompagne souvent d'une compression des vaisseaux sanguins, à la suite de laquelle l'approvisionnement en sang dans une certaine zone s'aggrave fortement. Ainsi, avec l'ostéochondrose cervicale, le nerf étranglé provoque des douleurs dans la région du cou, mais peut également entraîner des acouphènes, des maux de tête cervicogènes, une vision et une audition altérées, une diminution des performances, de la mémoire et d'autres symptômes causés par un mauvais approvisionnement en sang..

Département thoracique

Le pincement dans la partie médiane de la colonne vertébrale n'est pas un phénomène très courant en raison de la faible mobilité de cette zone. Dans la colonne thoracique, un nerf sensible ou autonome est souvent serré. Dans ce cas, une douleur très sévère apparaît dans le côté gauche, dans la région du cœur. Parfois, il pique ou palpite et ne diffère presque pas des douleurs cardiaques. La similitude est amplifiée en raison de la survenue simultanée de problèmes respiratoires: une tentative de respirer profondément peut provoquer une forte augmentation de la douleur. Une perturbation du rythme cardiaque est également possible. Il y a une sensation de raideur dans la poitrine, s'intensifiant avec presque tous les mouvements. En règle générale, la douleur se propage des côtes vers la colonne vertébrale. Le tableau clinique est presque similaire à une ischémie ou à une crise cardiaque, ce qui conduit souvent à un diagnostic erroné. Il est possible de différencier les douleurs résultant du pincement d'un nerf dans la région cervicale de la douleur associée au cœur en prenant des préparations cardiaques: elles n'aident pas à l'ostéochondrose.

Une forte pression sur le nerf provoque l'apparition de douleurs intenses à l'estomac. Ils ressemblent à un syndrome douloureux caractéristique de la colite, de la gastro-entérite, des ulcères. Vous pouvez distinguer la douleur de l'ostéochondrose de l'estomac à l'aide d'un antispasmodique: avec des problèmes d'estomac, des médicaments et une névralgie, ils sont complètement inutiles.

L'état du patient se détériore fortement lorsque surviennent des spasmes musculaires. La contraction musculaire intense est une réponse à la compression du nerf et entraîne une augmentation multiple de la douleur.

Cependant, avec le développement de la névralgie, la douleur n'est pas un symptôme obligatoire ou permanent. Elle peut survenir périodiquement, variant en durée et en nature. Les attaques surviennent même la nuit, dans un état de repos et de relaxation musculaire complète. De plus, des pincements peuvent survenir lorsque les muscles tendus se relâchent..

Lombaire

Avec l'ostéochondrose de la région lombaire, le nerf sciatique est comprimé. Les racines nerveuses émergeant de la colonne vertébrale se caractérisent par une sensibilité accrue et les protéines qui peuvent irriter le nerf sont contenues dans la partie interne du disque. Par conséquent, si le noyau du disque est trop proche du nerf, ce dernier subit une violation et peut devenir enflammé.

Dans ce cas, deux types de pincements se produisent avec des manifestations de névralgie:

  • avec douleur;
  • sans douleur.

L'intensité de la douleur peut varier considérablement. Parfois, ils sont très faibles, et parfois ils se manifestent par des attaques aiguës provoquées par un changement brusque de la position de la colonne vertébrale. Il peut y avoir une sensation de brûlure ou une sensation de décharge électrique traversant le corps. Dans certains cas, la douleur se propage dans tout le nerf sciatique - des lombaires aux orteils.

Une autre manifestation d'un nerf pincé dans l'ostéochondrose lombaire est l'engourdissement de certaines zones des membres inférieurs. Il est également possible d'engourdissement dans un domaine et l'apparition de douleur dans un autre domaine.

Une névralgie sans douleur peut survenir par un engourdissement des doigts, des muscles du mollet ou d'autres zones. Lorsque le nerf sciatique est pincé, le tableau clinique est principalement de nature mixte et peut être composé d'une combinaison de divers symptômes. Souvent, la démarche d'une personne change: en marchant, elle peut «tirer sa jambe».

Séparément, il doit être établi sur le brouillage, appelé "sciatique". Ses manifestations sont:

  • picotements, brûlures dans le bas de la jambe;
  • douleur dans le dos;
  • faiblesse musculaire;
  • limitation de la mobilité du membre inférieur affecté;
  • lumbago en position debout;
  • la douleur peut augmenter avec les éternuements, la toux, le rire.

Dans presque tous les cas, la sciatique est unilatérale, c'est-à-dire les symptômes se produisent dans un seul membre.

La gravité des symptômes est déterminée par la présence ou l'absence d'une hernie, la taille de la saillie et d'autres caractéristiques de la lésion de la colonne vertébrale. Souvent, le pincement s'accompagne d'un processus inflammatoire dans la fibre nerveuse, auquel cas il s'agit de radiculite. S'il n'y a pas d'inflammation, cette condition est appelée radiculopathie..

La radiculopathie et la sciatique surviennent le plus souvent précisément dans la région lombo-sacrée, car c'est cette partie de la colonne vertébrale qui est la plus sollicitée. Le risque de pincement du nerf sciatique augmente particulièrement si le patient est en surpoids. Dans les cas graves, il peut provoquer une violation de la régulation des processus nerveux et entraîner un dysfonctionnement des organes internes. Peut-être même une violation du contrôle des actes d'urination et de défécation. L'apparition de tels symptômes est une indication d'hospitalisation et de chirurgie urgentes.

Les causes

Raisons courantes

Dans tous les cas où l'apparition de maux de dos est associée à un nerf pincé, un traitement strictement individuel est nécessaire, car ce symptôme peut être associé à diverses raisons

  1. La plus courante d'entre elles est l'exacerbation de l'ostéochondrose et de l'hypertonicité musculaire. Les changements dégénératifs de cette maladie entraînent une réduction de l'écart entre les vertèbres adjacentes. L'augmentation du tonus musculaire exacerbe la situation. En conséquence, la branche nerveuse est comprimée par les corps vertébraux..
    L'hypertonie musculaire est l'une des causes du pincement
  2. Le nerf peut être pincé en raison d'un spasme musculaire. Dans ce cas, il y a également un pincement des vaisseaux sanguins et une détérioration de l'apport sanguin aux organes internes, le cerveau. Un pincement prolongé provoque parfois une nécrose des tissus nerveux et une perte de sensibilité dans certaines zones. Il convient de noter que les spasmes musculaires et l'hypertonie peuvent en eux-mêmes provoquer le développement d'une ostéochondrose. Cette condition empêche les tissus de se détendre, ce qui augmente l'effet destructeur sur les segments de la colonne vertébrale. Le risque augmente avec un effort physique important..
  3. Le nerf est pincé en raison de complications de l'ostéochondrose - saillie du disque et de la hernie (prolapsus ou saillie du disque). Dans ce cas, la branche nerveuse est comprimée par le disque intervertébral.
  4. Le pincement survient le plus souvent chez les patients âgés, car ils ont des phénomènes plus prononcés tels que la détérioration des disques intervertébraux, des changements dégénératifs des vertèbres, une altération du fonctionnement du système nerveux.
  5. Le risque est accru en présence de dystonie végétovasculaire. Ses principaux symptômes sont des maux de tête sévères, une dépendance aux conditions météorologiques. Les nerfs végétatifs sont sensibles à la surcharge psychologique. Dans un état de tension nerveuse, beaucoup commencent à ressentir des troubles intercostaux, des maux de tête, des douleurs dans les membres, etc..
  6. La cause du pincement peut être une inflammation des tissus entourant la colonne vertébrale..
  7. Le nerf est également pincé en raison d'une posture inconfortable et d'une tension prolongée sur le dos..
  8. Le déplacement ou la subluxation des vertèbres est une autre cause possible de pincement.

Cervical

Le nerf de cette section peut être comprimé en raison d'une protrusion du disque, d'un prolapsus, d'une subluxation des vertèbres cervicales, de processus dégénératifs dans le cou. La douleur peut survenir lors d'un tour ou d'une inclinaison brusque de la tête, ainsi qu'en raison d'une blessure au cou. Le risque de pincement augmente en raison de la grande mobilité de la colonne cervicale.

Département thoracique

Cette partie de la colonne vertébrale est inactive, donc le pincement se produit beaucoup moins fréquemment. Néanmoins, cela peut arriver, car toute la colonne vertébrale est entourée de nerfs sensibles à tout déséquilibre. Une attaque de douleur névralgique intercostale peut être causée par un mouvement soudain, un tour du corps infructueux ou une élévation de la gravité. En même temps, il n'est pas nécessaire que les charges soient lourdes: elles peuvent être les plus courantes, mais en même temps conduire à une attaque.

Lombaire

Dans la région lombaire, les nerfs pincés sont parfois associés à une compression de l'artère fessière par le ligament sacro-sacré, qui a changé de forme en raison de l'ostéochondrose, ou du muscle piriforme.

  • Le nerf peut être altéré en raison de changements dégénératifs dans les vertèbres et les disques intervertébraux,
  • Parfois, la raison en est la présence d'une hernie vertébrale dans la région lombaire ou le déplacement des vertèbres.
  • Les facteurs de risque comprennent une charge importante et constante sur le bas du dos, ce qui provoque un processus inflammatoire dans les fibres nerveuses (sciatique).
  • La tension des muscles de la colonne lombaire augmente la charge sur la colonne vertébrale et provoque une compression nerveuse.
  • Si la charge sur la région lombaire n'est pas correctement redistribuée, le disque peut se déplacer, ce qui entraînera une compression partielle de ses tissus.
    Se pencher peut provoquer un pincement

Il existe certains facteurs, dont la combinaison avec l'ostéochondrose augmente la probabilité d'un nerf pincé. Ceux-ci inclus:

  • Lésions de la colonne vertébrale (choc, chute) entraînant une luxation, une subluxation ou un déplacement des vertèbres.
  • Maladies infectieuses chroniques des organes situés dans la région pelvienne, y compris les maladies sexuellement transmissibles (syphilis, gonorrhée, etc.).
  • Abcès, thrombus, néoplasme - réduit le volume normal de l'espace anatomique et comprime le tissu nerveux.
  • Maladies causées par des troubles métaboliques (diabète sucré, etc.).
  • Obésité - augmente la charge sur la colonne vertébrale.
  • Mauvaise posture - conduit à une mauvaise répartition de la charge sur la colonne vertébrale.
  • Grossesse - dans les stades ultérieurs, le fœtus et les membranes amniotiques atteignent de grandes tailles, appuient sur les vertèbres et peuvent provoquer leur déplacement.

Méthodes de traitement, médicaments

La sélection d'un programme de traitement spécifique est faite en tenant compte des causes, de la localisation, des symptômes du processus pathologique.

  • Si un pincement s'est produit en raison de la subluxation des vertèbres, un bon résultat peut être obtenu grâce à l'utilisation de la thérapie manuelle et du massage: ils vous permettent de vous débarrasser rapidement de la douleur, et l'effet se fait sentir après une séance.
  • Lorsque la saillie du disque, qui est le résultat de processus dystrophiques dans l'ostéochondrose cervicale ou lombaire, est la cause de nerfs pincés, un traitement complet à long terme visant à éliminer la saillie et à restaurer la position anatomique normale du disque.
  • Si la cause est une autre maladie (néoplasme, abcès, etc.), il est nécessaire de la traiter.
  • Lorsqu'un nerf est contracté en raison d'une hernie, une intervention chirurgicale peut être nécessaire..

Médicaments

Quel que soit le choix d'une méthode de traitement spécifique, la tâche numéro un est de soulager la douleur. À cette fin, nommez:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens: Ibuprofène, Naproxène. Ils peuvent être achetés sans ordonnance. Les médicaments soulagent l'inflammation et ont un effet analgésique.
  • Analgésiques puissants - leur objectif n'est conseillé qu'en cas de nécessité absolue. Ces médicaments ne peuvent être utilisés que sous surveillance médicale constante, car ils peuvent entraîner le développement d'une toxicomanie..
  • Relaxants musculaires. Pour le traitement des nerfs pincés par l'ostéochondrose, des relaxants musculaires centraux sont utilisés: baclofène, tizanidine, cyclobenzaprine, métocarbamol. En règle générale, ils ne sont pas utilisés pendant longtemps, car ces médicaments ont un effet néfaste sur d'autres systèmes corporels. Le mécanisme d'action est de réduire les spasmes musculaires et de détendre les fibres musculaires, grâce à quoi la libération des racines nerveuses et le soulagement de la douleur.
  • Médicaments pour renforcer les vaisseaux sanguins, améliorer la circulation sanguine et les processus métaboliques. Le rétablissement d'un flux sanguin et d'un métabolisme normaux dans la zone affectée aide à éliminer la stagnation et, par conséquent, active les processus de régénération des fibres nerveuses endommagées.
  • Corticostéroïdes. Leur utilisation est une mesure assez radicale. Les médicaments de ce groupe peuvent provoquer des effets secondaires graves, de sorte que les médicaments hormonaux ne sont utilisés qu'avec l'inefficacité d'autres médicaments.

Thérapie manuelle

En utilisant cette méthode, il est possible de soulager rapidement la douleur et d'éliminer la mobilité limitée qui se produit lorsqu'un nerf est pincé. Parfois, les symptômes disparaissent après une séance. L'exposition manuelle soulage la tension dans la zone affectée, ce qui réduit la pression sur le nerf retenu. Les avantages des techniques manuelles sont:

  • libération nerveuse, rétablissement de la transmission normale des influx nerveux;
  • élimination efficace des spasmes musculaires;
  • une augmentation de l'écart entre les vertèbres;
  • stimulation de la circulation sanguine et amélioration de la nutrition du disque intervertébral.

Il convient de noter que la thérapie manuelle permet non seulement d'éliminer la douleur, mais également de restaurer pleinement les fonctions du nerf affecté. La technique est également efficace dans les cas où le pincement était une conséquence de la destruction de l'anneau fibreux du disque.

Procédures physiothérapeutiques

La physiothérapie est efficace pour tous les types de pincements. Il aide à étirer et à renforcer les muscles, de sorte que la pression sur le nerf comprimé diminue. Les procédures contribuent à:

  • réchauffer la zone affectée;
  • élimination des poches;
  • améliorer la circulation sanguine;
  • réduction de la douleur.

Pour le traitement du nerf pincé par ostéochondrose, appliquez:

  • bains de paraffine; Thérapie UHF;
  • magnétothérapie;
  • électrophorèse avec des médicaments;
  • phonophorèse.

Acupuncture

L'acupuncture est traditionnellement utilisée pour traiter un nerf pincé. Il s'agit d'une procédure indolore et sûre qui ne provoque pas d'effets secondaires et n'a aucune contre-indication. Aide à se débarrasser rapidement de la douleur et à soulager l'enflure. Un gros plus de la réflexologie est la capacité de réduire la charge pharmacologique sur le corps. La technique est utilisée en complément d'autres méthodes de traitement..

L'impact sur les points d'acupuncture entraîne les processus suivants dans le corps:

  • Synthèse des opiacés endogènes (endorphines et enképhalines) - après avoir pénétré dans la circulation sanguine, ils atteignent le foyer de la douleur et y provoquent un effet analgésique. Une petite quantité de sérotonine est également libérée. Il améliore l'humeur et une attitude positive augmente à son tour l'efficacité du traitement.
  • Effets sur le cortex surrénal, stimulation de la production de cortisol. L'hormone a un effet anti-inflammatoire. La présence de cet effet vous permet de vous passer de l'utilisation de glucocorticostéroïdes ou de réduire leur posologie.
  • Normalisation de la circulation sanguine, réduction du gonflement des nerfs rachidiens - aide à réduire le degré de compression de la racine nerveuse et à soulager la douleur.
  • Réduction des spasmes des muscles paravertébraux, provoquant une augmentation de la douleur.
  • Amélioration des caractéristiques régénératives du cartilage - contribue également à réduire la pression sur les racines nerveuses.
  • Effet sédatif - améliore l'efficacité globale du traitement.

Massage et thérapie par l'exercice

Le massage thérapeutique aide à activer la circulation sanguine, les processus métaboliques, soulage les spasmes musculaires, stimule les processus de récupération dans les éléments musculaires et élastiques, augmente la mobilité de la colonne vertébrale affectée. La relaxation musculaire, à son tour, réduit le degré de compression du nerf. L'efficacité du massage augmente plusieurs fois lorsqu'il est combiné avec l'exercice. Il est préférable de les réaliser immédiatement après la procédure de massage. Pour le traitement et la prévention des nerfs pincés par l'ostéochondrose, des exercices qui renforcent les groupes musculaires correspondants: cervical, pectoral, lombaire sont très utiles. Des muscles forts soutiennent mieux la colonne vertébrale, en soulagent une certaine partie de la charge et empêchent la violation des nerfs. Le complexe est sélectionné par un spécialiste.

Opération

Une intervention chirurgicale est prescrite en dernier recours. Les indications pour cela sont:

  1. Perte de contrôle sur les selles et la miction.
  2. Syndrome de la queue de cheval. La queue de cheval est les terminaisons nerveuses situées dans la moelle épinière inférieure. Avec un pincement important de ces nerfs, les patients ressentent une douleur intense, ils ont de graves troubles neurologiques, une radiculopathie se développe et les fonctions des organes pelviens sont altérées. La manifestation du syndrome de la queue de cheval est une indication directe d'une intervention chirurgicale urgente.

L'intervention chirurgicale est réalisée en 2 étapes:

  1. Élimine la cause de la douleur (chirurgie de décompression).
  2. La stabilisation de la colonne vertébrale est effectuée (chirurgie stabilisatrice).

Les deux étapes sont réalisées en une seule opération..

Les types d'opérations suivants sont appliqués:

  • facétectomie;
  • foraminotomie;
  • laminectomie;
  • laminotomie;
  • discectomie;
  • corpectomie.

Pour stabiliser la colonne vertébrale, une fusion vertébrale est utilisée - une méthode de fusion des vertèbres par accès antérieur ou postérieur. Ils créent un environnement pour la fusion vertébrale. Ce processus dure plusieurs mois. Les vides sont remplis de matériaux biologiques qui stimulent la croissance osseuse ou sont remplacés par des greffes osseuses des os du patient ou du donneur.

Que peut faire le patient

Après l'arrêt de la douleur aiguë, les procédures suivantes sont recommandées pour maintenir le résultat obtenu:

  1. Ordinaire ou peut masser en utilisant des onguents chauffants et anti-inflammatoires. Pour le traitement du département affecté, en frottant avec de la teinture d'épinette ou de bourgeons et d'aiguilles de pin, les fleurs de pissenlit conviennent. La teinture est préparée comme suit: un pot d'un demi-litre est rempli à moitié de matières premières et rempli d'alcool. Laissez insister dans un endroit sombre.
  2. Applications avec de la cire chaude. Très efficace en cas de nerf pincé avec ostéochondrose cervicale et lombaire. Ils soulagent les spasmes musculaires, adoucissent la douleur et ont des effets anti-inflammatoires. La surface de la peau est traitée avec n'importe quelle graisse, par dessus avec une brosse douce, la cire d'abeille préchauffée est appliquée couche par couche (un bain-marie est utilisé pour le chauffage). Enveloppez un point sensible avec une couverture et partez pour un réchauffement complet.
  3. Gymnastique quotidienne. Les exercices doivent être convenus avec un spécialiste. Les mouvements doivent être fluides et ne pas provoquer d'inconfort ni de douleur..

Que faire si votre dos est coincé: onguents, injections, pilules, exercices pour le traitement

Traitement des nerfs pincés dans le dos - mesures thérapeutiques dont les patients de différents groupes d'âge ont souvent besoin. Lorsqu'un nerf est pincé dans la colonne vertébrale, la racine qui s'en écarte pénètre dans la vertèbre située à proximité. La compression du plexus neurovasculaire se produit avec les muscles, les vertèbres ou les tendons. Une personne ressent un certain nombre de symptômes désagréables.

Causes de pincement

La principale raison du nerf pincé est une charge importante sur la zone à problème de la colonne vertébrale. D'autres facteurs provoquants incluent:

  • activité physique excessive;
  • posture incorrecte, dans laquelle l'angle de courbure des vertèbres est supérieur à 45 °;
  • matelas trop mou, oreiller haut;
  • processus inflammatoires dans les articulations;
  • surpoids;
  • blessures, fractures, fissures dans le tissu osseux;
  • troubles métaboliques dans le corps;
  • prédisposition héréditaire;
  • charges de puissance dans le gymnase;
  • tour brusque du corps, chute;
  • malformations congénitales;
  • hypothermie;
  • processus oncologiques;
  • grossesse.

Les personnes âgées, les athlètes et les employés de bureau sont à risque.

Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, il est recommandé de consulter un neurologue ou un vertébrologue qui, après le diagnostic, prescrira le traitement approprié. Vous devrez peut-être consulter un endocrinologue, un cardiologue et un gastro-entérologue.

La cause la plus fréquente de nerfs pincés est l'ostéochondrose. Elle survient à la suite d'un amincissement du disque intervertébral, lorsque l'espace entre les vertèbres devient plus petit. Ces processus dégénératifs conduisent souvent à une hernie et à une protrusion..

Chez les enfants et les adolescents, un pincement d'un nerf dans le dos peut survenir en raison d'un traumatisme ou à la suite d'une pathologie congénitale..

Symptômes du nerf pincé

Le principal signe de nerf pincé est la douleur, qui peut avoir une nature différente: douloureuse, tirante, sourde, lancinante. Souvent, un symptôme de douleur s'accompagne de vertiges, d'un engourdissement du site, qui est innervé par un nerf enflammé. La gravité des symptômes dépend directement de l'état général du patient, du degré de détérioration des disques intervertébraux.

Pincement cervical

Les principaux symptômes qui indiquent une pathologie de la colonne cervicale comprennent:

  • douleur intense dans la tête dans le cou;
  • mouvements du cou obstrués;
  • perte auditive et déficience visuelle;
  • une sensation d'étouffement dans les oreilles;
  • altération de la coordination des mouvements.

Si une assistance intempestive est fournie, des troubles du fonctionnement du système nerveux, une paralysie et un handicap sont possibles.

Pincement dans la poitrine

Les signes de pathologie les plus courants:

  • forte douleur aiguë dans la région des omoplates;
  • raideur
  • difficulté à respirer (incapacité à respirer par la poitrine);
  • douleur thoracique;
  • engourdissement et douleur des membres supérieurs;
  • gonflement dans la zone du nerf étranglé.

Des symptômes similaires sont souvent observés avec la pneumonie, certaines maladies cardiovasculaires. Par conséquent, lors des premières manifestations de pincement, il est nécessaire de consulter un médecin et de procéder à un examen diagnostique.

Lombo-sacré pincé

Les symptômes suivants sont caractéristiques d'un nerf pincé dans la colonne lombo-sacrée:

  • douleur aiguë dans le bas du dos;
  • position forcée du corps;
  • mouvement limité;
  • transpiration excessive, fièvre dans le corps;
  • engourdissement des membres inférieurs et du bassin;
  • chez les femmes, un cycle menstruel est noté;
  • gonflement pelvien.

Dans les cas particulièrement graves, une incontinence urinaire et fécale peut survenir. Une aide rapide et qualifiée est importante. Sinon, une forte probabilité d'invalidité.

Classification des maladies

Basée sur la localisation de l'atteinte nerveuse et des symptômes, la pathologie porte les noms suivants:

  • cervicalgie - douleur dans le cou et le bras;
  • sciatique - douleur dans la région sacrée, qui donne dans la fesse et le dos de la jambe;
  • lumbalgie - douleur dans le bas du dos et le dos;
  • ischialgie lombaire - la douleur qui se produit dans le bas du dos passe à la surface arrière de la jambe du côté de l'infraction.

Il est très important de surveiller la nature de la douleur et de déterminer quel nerf est endommagé. Le nerf végétatif pincé entraîne une perturbation de certains organes internes. Lors du pincement du nerf sensoriel, la victime ressent une douleur aiguë pendant une longue période. Le serrage du nerf moteur entraîne un engourdissement des membres et du bas du dos, ainsi qu'une faiblesse musculaire.

Diagnostic de la maladie

Tous ces symptômes ne peuvent qu'indirectement indiquer la présence de pincements. Un diagnostic précis peut être posé par un spécialiste sur la base des études qu'il prescrira. En contactant un établissement médical spécialisé, le médecin procédera à une anamnèse, examinera, palpera la zone lésée, les membres supérieurs et inférieurs. Après cela, certaines mesures de diagnostic seront assignées:

  • tests de laboratoire d'urine sanguine;
  • Rayons X dans plusieurs projections;
  • IRM de la colonne vertébrale;
  • Échographie des tissus mous de la colonne vertébrale;
  • tomodensitométrie, si nécessaire.

Parfois, le médecin prescrit une électromyographie pour déterminer la conduction nerveuse et le degré de dommage à la fibre nerveuse. Après les études reçues, le médecin pourra prescrire un schéma thérapeutique compétent pour le pincement.

Méthodes de traitement

Le traitement d'un nerf pincé ne doit être prescrit que par un médecin. Avant d'aller chez le médecin, les premiers soins doivent être une position horizontale sur une surface dure. Vous pouvez fixer la zone affectée avec une ceinture ou un foulard spécial. Ensuite, vous devez prendre des analgésiques. Un phénomène assez fréquent est le pincement des nerfs pendant la grossesse, car la colonne vertébrale subit un stress important, en particulier sur la région pelvienne. Une consultation spécialisée urgente est requise. Il ne sera pas superflu d'appeler une ambulance.

Traitement médical

La pharmacothérapie consiste à utiliser les médicaments suivants:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens qui peuvent anesthésier et soulager l'inflammation;
  • nootropiques;
  • relaxants musculaires pour soulager la tension musculaire excessive;
  • les blocages de novocaïne sont utilisés pour les douleurs prolongées sévères;
  • chondroprotecteurs pour réparer les tissus endommagés;
  • complexes de vitamines, par exemple, Milgamma, Neurorubin.

Sur la peau du dos, lorsque le nerf est pincé, des gels, des onguents peuvent être appliqués, un patch avec effet anesthésiant et chauffant peut être attaché. Les remèdes externes font un bon travail pour soulager la douleur..

Physiothérapie

La thérapie par l'exercice complète parfaitement le traitement principal, cependant, des exercices peuvent être effectués après l'élimination de la condition aiguë. Un ensemble d'exercices est attribué individuellement. Dans ce cas, il est important de prendre en compte l'âge du patient, son état général et la zone endommagée de la colonne vertébrale. Il permet de récupérer après pincement, notamment pendant la grossesse, l'exercice "chat". Vous pouvez également utiliser l'ensemble d'exercices du Dr Bubnovsky, qui recommande de combiner la gymnastique avec les procédures de l'eau et une nutrition équilibrée..

Nage très efficace dans la piscine et autres procédures aquatiques qui relâchent considérablement les pinces musculaires. Il aide à s'étirer et à se libérer de la pince de traction sur la barre horizontale.

Massage

Le massage est l'un des moyens les plus efficaces pour soulager un nerf. Elle doit être réalisée par un spécialiste. Les mouvements de massage doivent être légers, sans impact profond. Après avoir suivi un massage, les muscles deviennent plus détendus, la tension diminue, le syndrome douloureux est considérablement réduit. À titre préventif, des cours de massage doivent être suivis deux fois par an..

Thérapie manuelle

Ce type de traitement est souvent utilisé pour soulager la douleur et traiter les maladies de la colonne vertébrale. L'essence de la méthode est d'influencer certains points du corps avec les mains d'un masseur. Cela comprend également l'acupuncture, la variété japonaise de massage shiatsu, l'acupression. La thérapie manuelle n'est également prescrite qu'après élimination de l'inflammation et après examen aux rayons X. En règle générale, avec l'aide d'un tel effet, vous pouvez vous débarrasser de la douleur en quelques jours. Cependant, vous ne pouvez pas utiliser les services d'un chiropraticien souffrant d'une hernie intervertébrale.

Procédures physiothérapeutiques

L'effet thérapeutique est obtenu par l'exposition à la zone enflammée avec de la lumière, de la chaleur, de l'eau, etc. La physiothérapie, en plus des procédures traditionnelles, comprend: la cryothérapie, l'hirudothérapie, la barothérapie, ainsi que l'exposition au laser. De telles procédures n'ont pratiquement aucune contre-indication.

Ni un corset ni un bandage ne peuvent être considérés comme un agent thérapeutique, cependant, de tels dispositifs peuvent maintenir la colonne vertébrale dans la bonne position. Les corsets et bandages ne doivent pas être portés pendant longtemps, car cela peut affaiblir les muscles du dos et aggraver l'état de la colonne vertébrale..

Prévention des pincements

Pour éviter un pincement répété du nerf dans le dos, vous devez prendre certaines mesures:

  • perdre du poids;
  • revoir le régime alimentaire, y compris les vitamines et les minéraux;
  • choisissez un ensemble d'exercices pour le dos pour chaque jour;
  • établir un régime de consommation d'alcool;
  • Randonnée quotidienne
  • surveiller la posture;
  • aménager une couchette avec un matelas dense et un oreiller bas, ainsi que prendre soin du lieu de travail.

Aux premiers symptômes d'un nerf pincé, consultez un spécialiste.

Nerf pincé dans la colonne vertébrale

Le nerf pincé dans la colonne vertébrale est la cause d'une douleur intense et survient le plus souvent chez les personnes engagées dans des activités professionnelles associées au mouvement de lourdes charges..

Les causes du pincement sont variées, mais toutes sont liées au dépassement de la charge admissible. Souvent, les symptômes du nerf pincé dans la colonne vertébrale apparaissent en présence d'une hernie intervertébrale, d'une tumeur ou d'une protrusion.

Signes et variétés de pathologie

Il existe plusieurs types de nerfs pincés dans la colonne vertébrale, caractérisés par l'intensité de la douleur et la localisation:

  • La sciatique se caractérise par l'apparition de douleurs intenses dans le bas du dos, le sacrum, l'arrière de la cuisse et les fesses.
  • L'ischialgie lombaire est caractérisée par une douleur qui se produit dans les fesses, le bas du dos et irradiant vers la jambe.
  • La lumbalgie affecte le dos et le bas du dos.
  • La cervicobrachialgie est caractérisée par des douleurs dans le cou et les membres supérieurs.
  • La cervicalgie affecte la colonne cervicale.

Symptômes prononcés de nerf pincé dans la colonne vertébrale - douleur aiguë et mobilité réduite. Selon la localisation de la pathologie, une douleur et une sensation de brûlure sont ressenties dans les membres supérieurs ou inférieurs. Ainsi, par exemple, les symptômes caractéristiques du pincement du nerf sciatique dans la colonne vertébrale sont:

  • douleur dans la région lombaire, les fesses, le dos;
  • difficulté de mobilité des jambes;
  • brûlure dans le membre inférieur.

La douleur s'intensifie (devient tir) en marchant et en position debout. Si nous parlons de symptômes de pincement du nerf thoracique dans la colonne vertébrale, le patient se plaint de douleurs intolérables dans la poitrine et le bras, d'essoufflement et de mouvement. Souvent, les patients parlent de douleurs cardiaques et un examen instrumental détaillé est nécessaire pour confirmer un diagnostic préliminaire. Vous pouvez le faire à la clinique A.G. Gritsenko, où sont utilisés les équipements les plus modernes et les dernières technologies.

Symptômes de pincement du nerf cervical de la colonne vertébrale:

  • mal de crâne;
  • la nausée;
  • vertiges.

Il est difficile pour le patient de tourner et d'incliner la tête. Le cou et les épaules sont très tendus et douloureux, des douleurs et des brûlures sont ressenties dans les membres supérieurs..

Une caractéristique des premières manifestations du pincement est leur durée. La durée d'une crise de douleur ne peut être que de quelques minutes, mais dans certains cas elle atteint plusieurs stocks. Seul un traitement adéquat et opportun aidera à se débarrasser de la douleur aiguë et à restaurer la mobilité

Causes du nerf pincé dans la colonne vertébrale:

Compte tenu des causes du nerf pincé, les médecins parlent tout d'abord de la présence d'une pathologie telle qu'une hernie des disques intervertébraux. Il n'est pas exclu qu'une tumeur se produise également. Par conséquent, un diagnostic précis n'est possible qu'après un examen instrumental détaillé. Parmi les causes les plus courantes de pincement:

  • ostéochondrose;
  • blessures avec déplacement des vertèbres;
  • néoplasmes;
  • saillie;
  • hernie intervertébrale.

Dans la colonne cervicale, la cervicalgie se manifeste aux derniers stades du développement de la maladie, et un tour ou une inclinaison brusque de la tête peut provoquer l'apparition d'une douleur intense, et dans la région lombaire - une levée incorrecte de la gravité.

Mesures thérapeutiques

Dans certaines situations, le nerf pincé s'accompagne d'un processus inflammatoire sévère, et dans ce cas, le médecin décide si une thérapie anti-inflammatoire est nécessaire.

Mais souvent, le traitement des nerfs pincés est effectué comme suit:

  1. Premiers secours Le patient doit être posé sur une surface plane et ferme (table, sol, banc en bois), permettant de prendre une position épargnée.
  2. Pour vous débarrasser de la douleur, vous pouvez prendre l'un des analgésiques. Ce pourrait être Movalis, Diclofenac.
  3. Teinture de valériane, plusieurs comprimés de glycine, teinture d'agripaume aidera à soulager le stress.
  4. Vous pouvez faire face à l'inflammation et empêcher son développement à l'aide de ces médicaments du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l'ibuprofène, le Panoxen.
  5. Le traitement avec des onguents et des gels, qui comprennent des AINS, vous permet d'obtenir un résultat positif dans le traitement des nerfs pincés dans les plus brefs délais. Le diclofénac et Finalgon, Viprosal et Carmolis sont très efficaces..
  6. Le traitement des nerfs pincés par l'ostéopathie et la thérapie manuelle a été reconnu comme efficace. Les spécialistes de la clinique, le Dr Gritsenko, organisent des séances d'acupression et de massage général, contribuant à la restauration rapide de la mobilité. Obligatoire est la mise en œuvre d'exercices simples et de physiothérapie.

Le traitement des nerfs pincés dans la clinique de Gritsenko vise à éliminer le problème et à se débarrasser de la maladie en utilisant des méthodes accessibles et simples. Un tel traitement doit être complet, tel que prescrit et sous la supervision d'un médecin expérimenté..

Des promenades régulières en plein air et des cours de natation permettront de récupérer rapidement. Il est important de se rappeler que le refus de l'activité physique dans le processus de traitement d'un nerf pincé dans la colonne vertébrale conduit au développement de complications, cependant, dans le processus de faire des exercices, vous ne pouvez pas amener la charge à l'apparition de la douleur.

Un travail ciblé sur le renforcement du squelette musculaire vous permet de vous débarrasser de la douleur, de restaurer la mobilité et d'éviter le développement de hernies intervertébrales. La stimulation électrique, la thérapie au laser et la magnétothérapie donnent d'excellents résultats dans l'amélioration de la régénération tissulaire et la guérison des tissus de microtraumatismes.

En ce qui concerne la clinique de Gritsenko, les patients peuvent compter sur l'aide de médecins qualifiés expérimentés qui utilisent l'équipement le plus moderne et les dernières technologies pour le diagnostic et le traitement du pincement.

Causes, symptômes et traitement du nerf pincé

Quel est le nerf pincé?

Les nerfs pincés se produisent lorsque les racines nerveuses qui s'étendent de la moelle épinière sont comprimées par les vertèbres voisines ou d'autres «obstructions», notamment: hernies, muscles spasmodiques, tendons, cartilage, tumeurs, protrusion.

Le nerf pincé s'accompagne toujours d'une douleur intense (couture, brûlure, tir). Il existe de nombreuses formes de pincement, mais les plus courantes sont le pincement des nerfs cervicaux et sciatiques..

Selon l'endroit où le nerf est pincé et la localisation de la douleur, sciatique (douleur dans le sacrum, fesse, arrière de la jambe), ischialgie lombaire (douleur lombaire, fesse, arrière de la jambe), lumbalgie (douleur lombaire et lombaire), cervicobrachialgie (douleur dans cou et bras) et cervicalgie (cervicalgie).

Il est important de considérer qu'une personne souffrant d'une crise aiguë de douleur peut en outre souffrir d'engourdissement d'un certain groupe musculaire, d'un dysfonctionnement des organes. Ceci est influencé par lequel des nerfs a été pincé. Il est nécessaire de distinguer entre le serrage des nerfs sensoriels, autonomes et moteurs. Lorsque le premier d'entre eux souffre, la personne se tourne vers le médecin en raison d'une grave crise de douleur qui ne peut être endurée. Lors du pincement des deux derniers types de nerfs, les soins médicaux sont souvent retardés, ce qui entraîne le développement de complications graves.

Symptômes du nerf pincé

Les symptômes du nerf pincé dépendent directement de l'emplacement du pincement. Influence la manifestation de la maladie et le processus inflammatoire (s'il est présent), les causes du pincement et sa durée (degré).

Le principal symptôme est une douleur aiguë au lieu de pincement (bas du dos, cou, dos, bras ou jambe) et des mouvements limités. Les cas graves de pincement du nerf cervical, sciatique ou vertébral peuvent entraîner une compression de la moelle épinière, altérer la fonction motrice et la sensibilité des membres et provoquer une parésie ou une paralysie.

Les signes de nerf pincé et leurs terminaisons varient en fonction de la cause de cette condition. En outre, la gravité et la nature des symptômes sont affectées par les fonctions dont le nerf est responsable et où il se trouve..

Par conséquent, nous pouvons distinguer les signes de pincement suivants:

Le pincement du nerf sciatique ou du nerf dans le bas du dos (sciatique) se manifeste par des brûlures et des picotements, donnant à la jambe. À son tour, elle devient inactive et, debout, une personne ressent une douleur lancinante. Avec une hernie ou un prolapsus, la douleur devient plus intense et aiguë. Si le nerf pincé devient enflammé, ils parlent de radiculite. Souvent, un nerf pincé dans le bas du dos peut être causé par un excès de poids, car c'est la région lombaire qui représente le poids corporel principal. Lorsque la hernie intervertébrale ou l'exacerbation de l'ostéochondrose devient une cause de pincement, la phytothérapie et les exercices thérapeutiques sont recommandés, et la thérapie manuelle est exclue.

Lorsque le nerf cervical est pincé, la tension des muscles du cou est caractéristique. La douleur est considérablement augmentée si une personne essaie de tourner la tête ou, au contraire, la maintient longtemps dans la même position (pendant le sommeil, avec une position assise prolongée, etc.). Les nerfs cervicaux ou les vertèbres cervicales peuvent pincer le nerf cervical en cas d'ostéochondrose, de subluxation ou prolapsus (bombé). Pour le traitement de ces pincements, le massage et la thérapie manuelle sont les mieux adaptés pour soulager une personne de la douleur et restaurer la position anatomique normale des disques intervertébraux..

Si le nerf sensoriel est blessé, la personne ressent une douleur d'intensité variable. Elle peut avoir un caractère de gravure, de tir et de couture. Peut survenir paroxystiquement ou peut être présent de façon continue.

Lorsqu'un nerf est comprimé dans la région thoracique, une personne souffre de névralgie intercostale. Si la partie végétative du système nerveux est soumise à une compression au même endroit, les patients se plaignent souvent de douleurs cardiaques. Pour distinguer le nerf pincé des maladies cardiaques, faites attention à la nature de la douleur. En règle générale, avec la névralgie intercostale, ils sont présents de manière continue, ne disparaissent pas pendant le repos ou pendant les passe-temps actifs. Les symptômes s'intensifient en essayant de sentir l'espace entre les côtes et d'effectuer des mouvements corporels.

En cas de transmission du nerf sciatique, les patients se plaignent de douleurs dans le bas du dos, ce qui donne aux membres inférieurs, aux fesses et peut atteindre les talons.

Lorsque le nerf radial souffre, la personne n'est pas en mesure de redresser et de plier le bras, les doigts sont pliés et la main pend doucement. Les symptômes varient de l'emplacement exact de la pince..

La compression du nerf cubital perturbe la sensibilité des doigts et des mains. La circulation sanguine en souffre, la douleur est donnée au petit doigt.

Souvent, quel que soit le nerf qui en souffre, le site de compression devient enflé, rouge et douloureux.

Crampes musculaires et faiblesse au niveau du site de pincement. Sensation de picotements.

Les symptômes qui caractérisent un nerf pincé ont tendance à s'aggraver pendant le repos nocturne. La même chose se produit avec une toux sévère, des rires, des éternuements et même juste avec une excitation accrue. Avec un engourdissement des membres, la douleur peut s'estomper quelque peu. L'hypothermie, au contraire, entraîne une augmentation de la douleur.

Causes du nerf pincé

Le plus souvent, un nerf pincé se produit en raison de l'exacerbation de l'ostéochondrose (dégénérescence du cartilage des disques intervertébraux): l'écart entre les vertèbres se rétrécit et les branches nerveuses sont pincées. L'hypertonicité (spasme) des muscles ne fait qu'exacerber le processus pathologique, procurant à la personne un inconfort encore plus grand.

Lorsque les muscles spasmodiques pincent les nerfs, les vaisseaux sanguins souffrent également. Cela provoque non seulement de la douleur, mais aussi une altération de la circulation sanguine, du fonctionnement des organes internes et du cerveau. Si le pincement dure longtemps, le tissu nerveux peut mourir et la sensibilité de certaines parties du corps et de la peau peut disparaître. Parfois, un nerf pincé peut s'enflammer. En particulier, cela se produit avec une radiculite..

Les autres causes de nerfs pincés sont les suivantes:

Mouvement maladroit fait trop vite et trop fort.

Une forte charge sur n'importe quelle partie de la colonne vertébrale, après un long séjour dans un état de repos.

Tout type de blessure - ecchymoses, chutes, luxations, fractures, subluxations, etc..

Malformations vertébrales congénitales et acquises.

Période de récupération après toute opération.

Troubles hormonaux.

Maladies infectieuses.

Ostéochondrose et complications de la maladie, telles que hernie et protrusion discale.

Spasmes musculaires pour de nombreuses raisons.

Une tumeur en croissance qui peut être localisée n'importe où.

Il existe des facteurs de risque supplémentaires qui conduisent au fait que les nerfs pincés se produisent plus souvent chez l'homme que chez d'autres personnes: il s'agit d'une prédisposition héréditaire, d'une activité physique accrue, d'une mauvaise posture, du sexe féminin, de la période de gestation.

Que faire en cas de pincement d'un nerf?

En cas de suspicion de pincement d'un nerf, vous devriez demander l'aide d'un établissement médical. L'auto-traitement utilisant des remèdes populaires ne peut qu'aggraver la situation et conduire au développement de complications. Le médecin sera en mesure de comprendre les raisons qui ont conduit à l'émergence de la compression pour déterminer les tactiques de traitement. Il est important de respecter strictement les recommandations du médecin..

Savoir diagnostiquer un nerf pincé vous aidera à vous sentir plus en confiance au rendez-vous chez le médecin.

Traitement des nerfs pincés

Tout d'abord, le médecin doit établir avec précision le diagnostic. Pour cela, l'IRM de la zone dont la personne se plaint est le plus souvent utilisée. Parfois, une radiographie est effectuée, ce qui permet de visualiser les nerfs pincés dans n'importe quelle partie de la colonne vertébrale. Les rayons X sont utilisés pour soupçonner une compression des nerfs par les os et une IRM en cas de suspicion de compression nerveuse due à des tissus mous. De plus, il vous permet de déterminer l'état des organes internes et la présence de complications pouvant apparaître lors du pincement d'un nerf.

Le plus souvent, le traitement du nerf pincé n'est pas difficile et ses résultats apparaissent après la première séance de traitement. L'acupuncture, la thérapie manuelle et l'acupression massage tibétain sont utilisés pour le traitement. Grâce à cela, il est possible de soulager rapidement les spasmes musculaires, de rétablir la position correcte des disques intervertébraux, de libérer les terminaisons nerveuses pincées et d'éliminer la douleur.

Les principes généraux du traitement des nerfs qui ont subi une compression sont réduits au fait qu'une personne a besoin de soulager les sensations douloureuses, puis d'éliminer les causes de cette condition. Si nécessaire, une personne est opérée.

Quant à l'analgésie, un traitement médicamenteux et non médicamenteux est utilisé. Le groupe de médicaments le plus courant pour soulager la douleur lorsque les nerfs sont pincés est les AINS. Ils permettent non seulement d'abaisser le seuil de sensibilité à la douleur, mais également de réduire l'inflammation existante. Cependant, les AINS ont de graves effets secondaires, et en premier lieu la capacité d'irriter la muqueuse qui tapisse l'estomac. Par conséquent, il est important d'utiliser les médicaments de ce groupe lorsqu'ils sont pris par voie orale uniquement après avoir mangé. De plus, les AINS ne peuvent pas être utilisés pendant longtemps et dépasser la dose, car cela entraîne une augmentation de tous les effets secondaires. Les AINS comprennent le voltarène, l'aspirine, l'ibuprofène, le nimésulide, le movalis, la butadione, etc..

Si le médecin a diagnostiqué que le nerf pincé était causé par des spasmes musculaires, d'autres médicaments, par exemple le midcalm, devraient être utilisés pour le retirer. Physiothérapie telle que UHF, électrophorèse, acupuncture, blocage de la novocaïne, massage aide à éliminer la douleur.

Les méthodes auxiliaires les plus efficaces sont la magnétothérapie, l'électrophorèse, les bains de paraffine..

N'oubliez pas les exercices thérapeutiques, les complexes sont sélectionnés en fonction de la cause de la compression du nerf.

La normalisation des processus métaboliques dans le corps aidera à l'apport de complexes vitaminiques, en particulier de vitamines B.

Une fois le syndrome douloureux éliminé, vous devez éliminer la cause de la compression nerveuse. Lorsque le pincement survient à la suite d'une maladie, il est nécessaire de l'éliminer par des moyens appropriés:

Si la cause de la compression et de la compression du nerf réside dans la blessure, alors une thérapie conservatrice et une intervention chirurgicale sont indiquées.

Lorsque les nerfs sont comprimés par une tumeur, un oncologue prescrit un traitement approprié.

En plus des effets thérapeutiques, le patient a besoin de repos et de repos au lit. Souvent, la douleur est associée au fait qu'une personne passe longtemps dans une position qui ne lui convient pas. Il est donc possible d'éliminer le mal de dos en remplaçant la couchette par une de plus en plus dure.

Il est important de respecter un certain régime. Du menu du jour, vous devez exclure tous les aliments frits, salés, épicés et épicés.

Si la tendance à pincer les nerfs est causée par une augmentation du poids corporel, une personne devrait consulter un nutritionniste qui aidera à réduire le poids et à éviter l'apparition d'un problème similaire à l'avenir.

Le résultat d'un traitement compétent sera:

Soulagement de la douleur.

Libération nerveuse et restauration de la transmission des influx nerveux.

Élimination du processus inflammatoire, le cas échéant.

Rétablir une circulation sanguine normale dans la zone endommagée.

Pas de rechute de nerfs pincés.

Prévention des maladies.

Améliorer la condition, augmenter l'efficacité, restaurer la qualité de vie.

Augmentation de l'activité motrice.

S'il n'y a aucun moyen d'aller immédiatement au rendez-vous chez le médecin, alors si vous soupçonnez un nerf pincé, vous devez prendre un anesthésique et déposer la personne sur une surface plane et solide. Après cela, vous devez appeler un travailleur médical à domicile ou livrer la victime à l'hôpital vous-même.

Il faut comprendre que le nerf pincé n'est pas une condition temporaire du corps qui peut aller de soi. Même après que la douleur a été éliminée, la cause du pincement doit être clarifiée. En l'absence d'effet thérapeutique, la compression nerveuse peut entraîner de graves complications et la nécessité d'une intervention chirurgicale.

La structure du système nerveux est très complexe, l'automédication est donc inacceptable. La thérapie doit être effectuée uniquement par un neurologue.

Comment soulager la douleur du nerf sciatique en 2 minutes?

Prévention du nerf pincé

Les mesures suivantes peuvent être attribuées à des mesures préventives du nerf pincé:

Normalisation du poids. C'est à partir de son excès que la colonne vertébrale souffre principalement, les hernies se développent, les disques intervertébraux deviennent plus denses et, en conséquence, des pincements de nerfs se produisent.

Correction de la posture. Non seulement la fréquence des pincements, mais aussi la santé de la colonne vertébrale et de tous les organes internes dans son ensemble dépendent de la position correcte d'une personne. Prenez soin de cette mesure de prévention dès l'enfance.

Augmentation de l'activité motrice. Cela est particulièrement vrai pour les personnes menant un mode de vie sédentaire avec un travail principalement sédentaire..

Se débarrasser de la pression unilatérale sur la colonne vertébrale, par exemple, porter un sac sur une épaule. Il convient de rappeler que le nerf pincé peut se produire non seulement dans le contexte d'un manque de mouvement, mais également avec une exposition unilatérale.

Prévention des situations traumatisantes et respect des mesures de sécurité sur le lieu de travail.

Il faut essayer de ne pas faire de mouvements brusques après un long séjour au repos.

Aménagement correct d'une couchette, achat d'accessoires orthopédiques pour le repos (matelas et oreillers).

Accès en temps opportun à un médecin, non seulement avec un nerf pincé, mais aussi avec des douleurs dans la colonne vertébrale.

En suivant ces mesures préventives, vous pouvez réduire légèrement le risque de pincement des nerfs..

Éducation: En 2005, un stage a eu lieu à la première université médicale d'État de Moscou Sechenov et un diplôme en neurologie a été obtenu. En 2009 école doctorale dans la spécialité "Maladies Nerveuses".