logo

Douleur au cou - causes possibles et options de traitement

La plupart des gens mènent aujourd'hui un style de vie sédentaire prédominant, ont un travail hypodynamique. L'état de raideur dans le cou est bien connu pour eux, car la colonne vertébrale ne reçoit pas le bon niveau de stress, étant dans la mauvaise position. En conséquence, les vertèbres sont déplacées, les muscles sont serrés et les nerfs s'enflamment. Cependant, la sensation lorsque les mouvements du cou sont limités peut également apparaître pour d'autres raisons, signe de certaines maladies. Dans tous les cas, cette condition donne à la personne une gêne, une douleur évidentes, elle ne peut pas vivre et travailler pleinement.

Col rigide: pourquoi il se manifeste

La raideur et les mouvements limités du cou peuvent être causés par des dommages ou des processus pathologiques de diverses structures de cette partie du corps - vertèbres, disques intervertébraux, nerfs, muscles, vaisseaux sanguins, troubles circulatoires. Dans certains cas, si une personne présente une lymphadénopathie intensive des ganglions lymphatiques cervicaux, il peut également être douloureux de tourner la tête et d'effectuer d'autres mouvements du cou.

La douleur peut non seulement couvrir le cou, mais aussi la transmettre aux parties adjacentes du corps - tête, épaules, dos, mâchoires, bras. En fait, la douleur est la principale raison de la restriction de la mobilité - une personne pourrait bouger son cou si elle n'avait pas été arrêtée par une douleur intense.

Problèmes musculaires du cou

L'une des raisons pour limiter la capacité motrice est la raideur des muscles du cou. La rigidité est une condition dans laquelle le tissu musculaire a une tonalité accrue et résiste à tout mouvement. Le patient ressent de la douleur en essayant de bouger et ne peut pas détendre les muscles. La rigidité est un symptôme caractéristique des dommages au système nerveux et n'est pas en soi une maladie - elle accompagne uniquement d'autres maladies, parfois très dangereuses.

La rigidité peut se développer dans le contexte d'un mode de vie sédentaire, avec des charges monotones, lorsqu'une personne s'assoit beaucoup, change rarement de position, est constamment à l'ordinateur ou au volant. En conséquence, des crampes et des douleurs douloureuses apparaissent. Dans ce cas, le problème est résolu en rétablissant la circulation sanguine en effectuant des exercices physiques. Si la raideur est causée par la maladie, de telles mesures n'aideront pas..

Causes de la raideur musculaire:

  • ostéochondrose cervicale: se produit comme un processus dégénératif dans les vertèbres et les disques intervertébraux, en raison duquel le patient présente des troubles de l'innervation, de la rigidité, de la douleur dans les mains, des étourdissements, une diminution de l'acuité auditive et visuelle;
  • torticolis: pathologie congénitale ou acquise de la structure du cou, provoquant une rigidité et des spasmes musculaires;
  • méningite, encéphalite, hémorragies cérébrales: sont considérées comme les principales raisons du développement du cou raide, se caractérisent par le processus inflammatoire et les troubles circulatoires. Les symptômes se manifestent par des maux de tête, une léthargie, des nausées, de la fièvre, des éruptions cutanées, des étourdissements. Un diagnostic fiable se produit en vérifiant le symptôme de Brudzinsky, lorsque le patient ne peut pas tirer librement son menton vers le sternum en position couchée;
  • parkinsonisme: associé à la tension naissante de divers groupes musculaires, y compris le cou, ainsi qu'à des tremblements dans le corps;
  • entorse musculaire et traumatisme;
  • hématome intracrânien;
  • accident vasculaire cérébral.

Les problèmes musculaires du cou ne se limitent pas à la rigidité. Il existe également un lien entre l'état psychologique d'une personne et son cou. On sait que dans des situations stressantes, une personne tend à forcer intensément les muscles du cou et des épaules, comme si elle pressait sa tête. Plus le stress survient, plus les muscles sont souvent en tension et ne peuvent pas se détendre immédiatement après que le stress soit resté.

Dépression, fatigue, fatigue excessive - les raisons pour lesquelles la tête peut de plus en plus basculer vers le bas et les muscles s'étirent derrière, étant dans un état de spasme. La tension couvre toute la moitié supérieure du corps. La tête pèse de 4 à 8 kilogrammes, et seulement 7 vertèbres la maintiennent du squelette osseux sur les épaules, le reste de la charge tombe sur le corset musculaire, composé de 32 muscles. Leur tension excessive affecte négativement le travail des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins. Une personne a des rides sur le front, un gonflement et des ecchymoses sur le visage, des dépôts de sels.

Maladies de la colonne cervicale: comment la raideur apparaît

Les mouvements du cou sont souvent limités en raison de maladies de la colonne vertébrale:

  • hernies et ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • spondylose;
  • arthrose;
  • cervicalgie;
  • asymétrie de l'artère cervicale.

La colonne vertébrale dans la région cervicale se compose de vertèbres et d'articulations cartilagineuses (disques) entre elles. En raison de l'exposition à des facteurs défavorables, ils peuvent être détruits, par exemple, en raison d'une détérioration de la circulation sanguine du tissu cartilagineux, d'un effort physique important, de spasmes musculaires.

La hernie est une pathologie plus caractéristique des personnes âgées. Les symptômes sont rarement brillants et caractéristiques, dans la plupart des cas, la douleur est due aux muscles, mais beaucoup subissent également une IRM de la colonne cervicale et découvrent une hernie.

Ils sont formés dans le contexte de processus dégénératifs dégénératifs dans le cou, en raison desquels les disques intervertébraux ne reçoivent pas une nutrition normale, s'assèchent, perdent leur élasticité. Progressivement, leurs tissus font saillie de la structure de la colonne vertébrale, au fil du temps, la membrane fibreuse se brise et le cœur du cartilage sort, serrant les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses. La condition se forme généralement avec une ostéochondrose, avec une tension musculaire chronique concomitante. Les symptômes se caractérisent par une douleur intense qui passe dans la ceinture scapulaire et les membres supérieurs. Le patient ressent un engourdissement et des picotements des paumes, une limitation sévère des mouvements. Le matin, après le sommeil, les sensations sont particulièrement prononcées.

La spondylose est un processus pathologique dans lequel les bords des vertèbres acquièrent des excroissances à partir de tissus osseux et de dépôts de sel. Les excroissances contribuent à la déformation des disques cartilagineux. Formé en raison de processus dystrophiques dégénératifs dans le cartilage intervertébral. Il y a une diminution de la hauteur du disque cervical, à cause de laquelle les bords des vertèbres sont progressivement effacés les uns des autres. Au lieu d'un tissu effacé, le corps en accumule un nouveau en excès, déformant le tissu cartilagineux. Le patient présente des crampes musculaires, une raideur des mouvements, une douleur intense, parfois une asymétrie de l'artère cervicale.

L'arthrose cervicale est un processus pathologique de déformation des articulations facettaires de la colonne cervicale, sans étiologie inflammatoire. Il se caractérise par une douleur intense, localisée non seulement dans le cou, mais aussi dans la région des épaules. La douleur est particulièrement intense le matin et avant le coucher le soir..

La cervicalgie est le nom latin d'un syndrome douloureux situé dans le cou. Une personne ressent soudainement une douleur très intense, accompagnée d'un spasme, qui fait que le patient est pratiquement incapable de bouger tout le haut du corps et les membres supérieurs. Ainsi, le corps protège les nerfs d'un éventuel serrage. Les spasmes musculaires sont nécessaires pour éviter toute nouvelle exposition. Ce n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme de pathologies telles que la hernie, la spondylose, l'ostéochondrose.

L'asymétrie de l'artère cervicale implique que des deux artères à travers lesquelles le cerveau reçoit l'oxygène et la nutrition, l'une est de plus petit diamètre. Cela peut être une caractéristique congénitale ou peut se produire en raison de la compression par la vertèbre cervicale. En conséquence, le cerveau subit une privation d'oxygène. La condition s'accompagne d'une augmentation de la pression artérielle, des acouphènes, un assombrissement des yeux, des douleurs dans le cou et la tête, une raideur du cou.

En plus des maladies ci-dessus, la cause de la raideur de la nuque peut être une condition aiguë telle qu'un déplacement vertébral ou un traumatisme. Se produit généralement en raison d'un impact physique aigu ou intense, résultant de l'affaiblissement du corset musculaire, lorsque les muscles ne peuvent pas maintenir les vertèbres en place.

Les tissus nerveux et les cellules de la région cervicale font partie du système nerveux de tout l'organisme. Tout changement dans le cou (hernies, déplacements, arthrose) peut entraîner des dommages aux racines nerveuses - ils sont pincés, enflammés, serrés, provoquant une douleur très forte chez la personne. Cela réduit la mobilité du cou..

Que faire si vous ressentez un mouvement limité dans la colonne cervicale

La raideur du cou peut avoir un caractère différent - c'est parfois un symptôme indépendant, qui se manifeste en raison d'un mode de vie sédentaire et du manque d'exercice. Dans d'autres cas, c'est un signe de maladies et de processus dégénératifs qui peuvent être irréversibles..

Si la sensation inquiète de plus en plus et que des douleurs, des crampes, une hypertonie musculaire s'y ajoutent, vous devez absolument consulter un médecin. Dans de tels cas, un rhumatologue, neurologue, orthopédiste, physiothérapeute peut vous aider. Ces spécialistes étroits prescrivent les mesures diagnostiques nécessaires, déterminent la cause du problème, prescrivent un traitement, peuvent orienter le patient vers un massothérapeute ou un chiropraticien.

Pour déterminer la cause de la raideur des mouvements, le médecin peut orienter le patient vers une échographie des vaisseaux du cou, une IRM et une radiographie de la colonne cervicale.

Un mouvement limité dans la région cervicale est principalement un symptôme du développement de processus pathologiques destructeurs dans le cou. Tout d'abord, le problème indique que la personne ne prête pas l'attention requise à la santé du cou et que l'activité physique n'est pas présente en quantité suffisante ou que sa qualité est nocive pour le corps. Ne supportez pas la raideur de la nuque - dès les premières manifestations, consultez un médecin.

Plus d'informations fraîches et pertinentes sur la santé sur notre chaîne Telegram. Abonnez-vous: https://t.me/foodandhealthru

Spécialité: thérapeute, neurologue.

Expérience totale: 5 ans.

Lieu de travail: Hôpital du district central de BUZ PA Korsakov.

Éducation: Oryol State University nommé d'après I.S. Turgenev.

2011 - diplôme de "Médecine générale", Oryol State University

2014 - certificat dans la spécialité "Thérapie", Oryol State University

2016 - diplôme en «Neurologie», Oryol State University du nom de I.S. Turgenev

Médecin-chef adjoint pour les travaux organisationnels et méthodologiques à l'établissement de santé publique de l'association publique «Hôpital du district central de Korsakov»

Cou (psychosomatique)

Publié par nomad

Dans l'article «Cou (Psychosomatique)», nous considérons les causes psychologiques des malaises cervicaux.

La douleur au cou est un syndrome qui affecte de nombreuses personnes. Un mode de vie sédentaire et le travail sur ordinateur - tout cela doit être payé avec des problèmes de cou, d'épaules et de dos. Mais selon les psychosomatiques, le cou fait mal non seulement à cause de causes externes. Il y a des causes de maladies qui se trouvent en nous - dans notre propre tête. Vous voulez faire face à ce problème? Découvrez pourquoi votre cou et vos épaules vous font mal.

Les psychosomatiques du cou peuvent être divisés en manifestations d'ostéochondrose du rachis cervical et de spasmes musculaires.

Douleurs au cou

En outre, la douleur au cou peut être une manifestation du syndrome temporomandibulaire. Plus - "Maladie des dents (psychosomatique)". Il s'agit d'une tension pathologique dans les muscles de la mâchoire. La douleur et la tension peuvent survenir non seulement dans les dents et les mâchoires, mais aussi dans le cou, la tête, les épaules.

Psychosomatique de l'ostéochondrose cervicale

Comment se produit l'ostéochondrose cervicale? Oui, cependant, et toute ostéochondrose. Jeter les controverses (oui, en médecine, il n'y a pas d'opinion sans équivoque sur l'ostéochondrose), les raisons erronées et mythiques (par exemple, le dépôt de sels dans la colonne vertébrale), ce qui suit peut être dit à propos de la survenue d'ostéochondrose:

  • Une position corporelle incorrecte ou non naturelle entraîne une position vertébrale incorrecte,
  • Une faible mobilité et une charge accrue sur la colonne vertébrale entraînent des changements dégénératifs-dégénératifs dans les disques intervertébraux. Ces disques, au sens figuré, sont des coussinets amortisseurs de cartilage entre les vertèbres. Ils perdent leur élasticité (ici, malheureusement, des changements liés à l'âge sont également ajoutés). La distance entre les vertèbres diminue. Les nerfs émergeant de la moelle épinière sont comprimés. De plus, il y a des déplacements et des entorses dans les arcades.

La conséquence de tout cela est la douleur. Dans le cas des psychosomatiques du cou, cela se manifeste sous la forme d'un syndrome des facettes cervicales. Et ces douleurs ne sont pas forcément dans le cou. Selon la vertèbre de la colonne cervicale, il y a des problèmes, subjectivement, la douleur peut être ressentie dans:

  • épaule,
  • haut du bras,
  • zones des omoplates (c.-à-d. dos et endolorie),
  • mal à la tête et au front,
  • et même dans les yeux.

En cas de mal de gorge, il s'agit peut-être d'un cas d'amygdalite. En savoir plus ici - "Amygdalite (psychosomatique)".

Qu'est-ce que la psychosomatique ici? Une personne qui a connu un certain état émotionnel pendant une longue période peut inconsciemment tenir sa tête d'une certaine manière. Et cette situation peut être erronée, ce qui conduit à l'ostéochondrose.

Psychosomatiquement, l'ostéochondrose de la colonne cervicale est une expression du conflit mental d'un individu. Le conflit se manifeste alors, ce qu'on appelle le langage des organes.

L'expression «ne baissez pas la tête» implique simplement une déclaration d'une personne d'elle-même. Ne pas reculer donc devant les obstacles et les difficultés. Une telle déclaration de soi ne conduit pas à des problèmes de cou tant qu'elle est réalisée dans le cadre d'une norme psychologique. Eh bien, si vous allez au-delà de ce cadre sous la forme:

  • dérogation à l'adoption de qualités personnelles non standard,
  • vivre en désaccord avec votre propre personnalité,
  • montrer des efforts supplémentaires volontaires pour s'affirmer et tenter obstinément d'atteindre n'importe quel objectif.

Ensuite, malheureusement, des affections du cou sont possibles. De plus, cela peut être non seulement une ostéochondrose cervicale, qui survient après un certain temps, lorsque des changements négatifs dans la colonne vertébrale s'accumulent. Cela peut être un serrage musculaire ou des crampes relativement rapides dans le cou..

Pince musculaire dans le cou - comme une interdiction

La pince dans le cou peut être considérée comme une interdiction interne ou une auto-restriction sur:

  • Une situation ou une personne potentiellement négative. Par exemple, un homme marié évite de regarder un collègue qu'il aime..
  • Peur de regarder le véritable état des choses, c'est-à-dire affronter la vérité dans ses yeux insolents.
  • Éviter une personne ou une situation désagréable.

Tout cela se traduit par des tensions dans le cou et l'arrière de la tête, des crampes et une raideur (raideur) des muscles.

Crampes dans le cou

Le torticolis spastique est un type d'hystérie. Ce trouble moteur ressemble à des tours soudains, brusques et involontaires de la tête sur le côté. Moins souvent, ces virages se produisent discrètement et lentement. Les virages sont souvent précédés d'une tension convulsive des muscles du cou et du cou. L'amplitude de mouvement diverge du mouvement léger à une inversion maximale stable.

Starshenbaum G.V. sur manivelle

Le torticolis est caractéristique des personnes ayant une personnalité dogmatique et conservatrice. Ils ont une faible capacité de réflexion et de fantasmes. Ils sont souvent très attachés à la famille. De plus, ils montrent une tendance aux déviations sexuelles sous forme d'exhibitionnisme et de voyeurisme.

Starshenbaum G.V. illustre clairement un cas bénin ou le stade initial de spasme des muscles cervicaux avec le jeu de Leonid Bronevoy a la Muller. Dans le film sur Stirlitz, le gruppenführer fait un mouvement de rotation lorsqu'il est excité, comme s'il avait un collier serré: «Où est l'opérateur radio russe?! Non?!... Eh bien, hhor-r-rosho "(secoue la tête)" Nous allons donc chercher une femme avec un enfant! "

Des mouvements similaires se produisent en cas d'excitation et avec des étrangers. Symboliquement, ces virages signifient se détourner d'une situation de conflit ou de quelqu'un.

Louise Hay: Col raide

La rigidité de caractère entraîne une rigidité dans le corps. Plus l'affirmation de Louise pour fixer la rigidité.

Cou: psychosomatique

Sinelnikov sur les psychosomatiques du cou

Un psychologue bien connu donne deux cas de manifestations spastiques dans les muscles cervicaux comme exemples de psychosomatiques du cou:

  • la patiente se détourne avec défi de son mari, afin de ne pas l’entendre: "Un non-sens, vous voyez, c’est grinçant." Eh bien, en conséquence, elle (le cou, pas la femme) coincée.
  • un autre, quand têtu ou critiqué, son cou est devenu raide.

Côté droit et gauche du corps selon Sinelnikov

V. Sinelnikov considère une personne conforme à la tradition orientale. L'homme est un être intégral dans lequel circulent deux types d'énergie: le mâle - yang et la femelle - yin. La circulation harmonieuse et équilibrée et l'échange d'énergie interne n'est qu'un état de santé dans le corps.

Afin de comprendre quelle est l'interaction des hommes et des femmes dans votre corps, vous devez examiner votre relation avec le sexe opposé. L'analyse doit commencer par vos propres parents. Regardez à travers le télescope de votre mémoire, quelle est votre attitude à leur égard. La présence de pensées négatives envers les parents, envers le sexe opposé signale une violation de l'équilibre énergétique. Selon Sinelnikov, cela peut entraîner des maladies telles que la scoliose, les maladies génitales et d'autres problèmes..

Pour équilibrer le yin et le yang, il faut reconsidérer son attitude envers les parents. Après tout, le père dans la vie de l'enfant personnifie le principe masculin de l'univers, et la mère - le féminin. Par conséquent, il faut se débarrasser des pensées négatives sur les parents. Et en plus de cela, vous devez abandonner la négativité au sexe opposé et à vous-même.

Cela vous permettra de créer une harmonie d'énergie dans votre corps, votre vie et d'équilibrer la gauche et la droite dans votre corps.

Neck: Psychosomatics par Liz Burbo

L'auteur canadien utilise des analogies directes pour décrire les problèmes de cou. Étant donné que le cou appartient aux parties flexibles du corps, la douleur au cou indique un manque de flexibilité chez le patient. C'est intéressant, mais une main, une jambe, ou là, peut-elle être classée comme partie flexible du corps? Oui, et que veut dire Burbo par l'expression "partie du corps"? Elle nous dit aussi qu'au niveau métaphysique, le cou relie le spirituel au matériel.

D'accord, laissez tomber l'ironie. Bourbo affirme que la douleur au cou indique:

  • Manque de flexibilité interne
  • Réticence à percevoir objectivement des situations, car cette personne ne peut pas la contrôler (ne veut pas regarder autour, regarder ce qui se cache derrière et prétendre que tout cela ne l'inquiète pas)
  • Peur de dire oui ou non (c'est-à-dire en hochant la tête ou en secouant la tête symboliquement)

Pour se débarrasser des problèmes de cou, Liz Burbo recommande de faire face à l'état réel des choses. Jeter la peur ou y faire face. Entrez en contact avec d'autres personnes. Discutez de la situation avec eux. Si nécessaire, dites-leur oui ou non..

Cou. Psychosomatique. Louise Hay

Selon Louise Hey, les causes métaphysiques des maladies du cou sont divisées en plusieurs groupes (source - «Louise Hey Psychosomatic Table»). Pour chaque

En général, on peut dire que selon Louise Hay, les psychosomatiques du cou sont causés par des qualités telles que l'entêtement et la réticence à écouter les autres.

Cou: psychosomatique selon V. Zhikarentsev

Selon Zhikarentsev, les maladies du cou apparaissent chez une personne inflexible, têtue, dure (on pourrait même dire dure) qui ne veut pas regarder la situation sous différents angles..

En résumant l'article «Cou (psychosomatique)», nous pouvons dire que la plupart des auteurs pensent que les maladies psychosomatiques du cou sont causées par l'obstination et / ou le détournement symbolique (et réel) d'une personne ou d'une situation.

Tout tourne autour du cou! Comment se débarrasser des maux de tête cervicogéniques

Notre expert est l'hôte de programmes sur la chaîne Doctor TV, orthopédiste, chiropraticien, thérapeute en réadaptation, médecin du sport Andrei Oros.

D'où vient la douleur?

Le plus souvent, l'apparition de maux de tête cervicogènes est à blâmer pour les changements dans les trois segments supérieurs de la colonne cervicale. Le fait est que cette zone est innervée du système nerveux du trijumeau, qui fournit également une sensibilité aux tissus faciaux, à la plupart des tissus mous de la voûte crânienne, aux tissus et aux muqueuses du nez et de la bouche, des dents et de certaines parties de la dure-mère, par conséquent, une irritation des récepteurs de la douleur dans la région intervertébrale articulations, ligaments, muscles irradient très souvent vers différentes zones de la tête.

Quelles sont les causes de surmenage des muscles du cou?

La raison la plus courante est un long séjour dans une position inconfortable. Cela se produit souvent lorsque vous travaillez devant un ordinateur, que vous voyagez dans une voiture ou dans les transports en commun, que vous dormez dans une position inconfortable. Et récemment, les médecins ont un nouveau terme - le soi-disant cou de smartphone. Lorsque vous tenez un téléphone devant vos yeux, lisez à partir d'une tablette ou simplement vous asseyez devant le téléviseur, la tête inclinée vers l'avant, les muscles du cou et les disques intervertébraux subissent un stress énorme. De plus, dans cette position, des muscles tendus et tendus peuvent irriter le gros nerf occipital, qui, ainsi que l'irritation du nerf trijumeau, peuvent provoquer des maux de tête. Non seulement les terminaisons nerveuses, mais également l'artère vertébrale peuvent souffrir de pression musculaire. Dans ce cas, des symptômes désagréables tels que des étourdissements, des tremblements de la démarche, une chair de poule rampante, un engourdissement de la moitié de la tête s'ajouteront aux maux de tête..

La deuxième raison de la tension musculaire cervicale est un sommeil insuffisant. Pour que les muscles se reposent, cela prend au moins 6-8 heures. Et, comme mentionné ci-dessus, dormir sur un oreiller correct confortable et orthopédique est très important.

Des mouvements négligents du cou peuvent également entraîner des maux de tête. Cela se produit particulièrement souvent lorsqu'une personne fait un mouvement brusque de la tête, ne sortant que du lit.

Qui contacter

Les maux de tête chiropratiques sont généralement traités par des chiropraticiens. C'est pour ces spécialistes qu'ils peuvent détendre les muscles du cou et retourner les vertèbres qui se sont déplacées en raison d'une surcharge. Dans le même temps, un bon médecin travaillera non seulement avec la zone à problème, mais aussi avec tout le corps: avec la poitrine, la colonne vertébrale lombo-sacrée, les muscles de la région interscapulaire et la ceinture scapulaire, avec les pieds. En effet, même une subluxation de l'articulation de la cheville, obtenue chez les jeunes, au fil du temps peut provoquer des spasmes musculaires et entraîner des maux de tête avec la moitié de la tête opposée à l'articulation lésée.

Cependant, avant de vous tourner vers un chiropraticien, vous devrez consulter un neurologue. Le fait est qu'il est très difficile de déterminer indépendamment ce qui a causé le mal de tête, vous ne pouvez donc pas vous passer de consulter un spécialiste. Si au cours de l'examen, il s'avère que vos maux de tête sont causés par des problèmes au niveau du rachis cervical, le médecin vous conseillera très probablement de consulter un chiropraticien..

Important!

Consultez immédiatement un médecin si:

  • Des maux de tête aigus sont soudainement apparus.
  • Si la douleur est accompagnée de vertiges et d'une démarche stupéfiante.
  • Si, en plus de la douleur, vous avez de la fièvre et une éruption cutanée.
  • Si votre tête vous fait mal pendant la grossesse.

Comment vous aider?

Si la cause du mal de tête est vraiment causée par une tension dans les muscles du cou, vous pouvez soulager votre condition à l'aide de la gymnastique. Vous pouvez l'exécuter n'importe où, même au bureau, comme échauffement. Pour ce faire, sortez de l'ordinateur et tenez-vous près du mur, en appuyant contre lui avec des talons, des fesses, des omoplates et l'arrière de la tête, en corrigeant la posture. Étirez la couronne de votre tête comme si vous tentiez de relever le plafond, puis détendez-vous. Faites 10 à 15 de ces mouvements. Soit dit en passant, il est utile d'effectuer un tel échauffement toutes les 30 à 60 minutes de travail sur un ordinateur. Après l'échauffement, vous pouvez commencer à faire de l'exercice. Chacun d'eux ne doit être fait que trois à cinq fois, donc la gymnastique ne prendra pas beaucoup de temps.

Mettez vos mains à l'arrière de votre tête. Appuyez l'arrière de votre tête sur vos mains sans bouger votre tête. Sentez les muscles cervicaux se resserrer. Il est très important d'essayer de s'assurer que la tension se fait sentir dans tout le cou, et pas seulement dans la région des trois vertèbres supérieures sous l'os occipital. Verrouillez cette position pendant 5 à 10 secondes, puis détendez-vous.

Mettez vos mains sur votre front et poussez-les de la même manière que lors du premier exercice.

Répétez la même chose avec vos paumes sur vos tempes: d'abord d'un côté, puis de l'autre.

Levez vos épaules le plus haut possible, comme si vous vouliez y tirer la tête. Verrouillez cette position pendant 5 à 10 secondes, puis détendez-vous.

Abaissez vos épaules et omoplates vers le bas, comme si vous tentiez d'atteindre les paumes du sol. Restez dans cette position pendant 5 à 10 secondes, détendez-vous.

Rassemblez les omoplates pendant 5 à 10 secondes, puis détendez-vous.

Joignez vos mains derrière votre dos, en les verrouillant dans une serrure et en les mettant dans le bas du dos. Reprenez vos mains en rapprochant les omoplates. Menton en se déplaçant parallèlement au sol. Expirez bruyamment en bougeant la tête.

Tournez votre tête sur le côté à un angle de 45 degrés. Fixez la position et effectuez le même mouvement de tête pendant l'expiration, comme dans l'exercice précédent. Répétez cet exercice dans l'autre sens..

Il est très important d'effectuer tous les exercices en douceur, sans douleur - pour que chaque mouvement vous procure du plaisir. Pas besoin de s'efforcer de faire tous les exercices parfaitement la première fois. Si vous aimez faire des exercices, vous pouvez à chaque fois augmenter l'amplitude des mouvements.

Crampe dans le cou

Résumé: Les spasmes dans le cou peuvent être causés par le stress ou la fatigue, et peuvent être le premier symptôme d'une pathologie grave. Si le spasme dure plus d'une journée ou s'il se reproduit, vous devez consulter un médecin et passer une IRM de la colonne cervicale.

Qu'est-ce qu'un spasme dans le cou??

Une crampe dans le cou est une contraction involontaire des muscles du cou. Les crampes peuvent être très douloureuses et résulter de divers problèmes..

En général, les crampes dans le cou ne sont pas graves en elles-mêmes. Cependant, ils peuvent être le signe de certaines maladies. Dans certains cas, des spasmes musculaires dans le cou peuvent entraîner des douleurs chroniques. En règle générale, les patients souffrant de crampes musculaires ont du mal à tourner la tête..

Causes des spasmes musculaires dans le cou

Un spasme des muscles du cou peut survenir chez tout le monde. Ses raisons peuvent être diverses. En voici quelques uns:

  • posture incorrecte (se pencher);
  • trop de poids sur les épaules (par exemple, lors du transport de sacs lourds);
  • soulever des poids (porter des objets lourds d'une ou des deux mains);
  • pas de postures physiologiques (avec un long serrage du combiné entre l'épaule et l'oreille, une posture inconfortable dans un rêve, etc.);
  • stress émotionnel (les études montrent que le stress peut affecter négativement l'état du cou et des épaules);
  • activité physique (surmenage et étirement des muscles du cou et des épaules pendant l'exercice ou le sport);
  • charge excessive sur les muscles du cou qui sont déjà tendus ou endommagés;
  • maux de tête (parfois un mal de tête s'accompagne de douleurs dans le cou);
  • déshydratation (un apport hydrique insuffisant peut entraîner des crampes dans le cou);
  • ostéochondrose cervicale (dégénérescence (usure) des vertèbres et des disques intervertébraux du cou);
  • coup de fouet cervical (lorsque la tête jette brusquement en arrière, puis se penche également fortement en avant (généralement dans un accident de voiture));
  • travail à l'ordinateur (un travail prolongé à l'ordinateur peut provoquer des douleurs, des raideurs et des crampes dans le cou);
  • hernie intervertébrale ou saillie de la colonne cervicale (saillie d'une partie du matériau interne du disque dans le canal rachidien à travers une fissure dans la coquille externe du disque);
  • sténose (rétrécissement) du canal rachidien dans la colonne cervicale (par exemple, en raison de changements dégénératifs dans les vertèbres);
  • problèmes congénitaux (certains bébés naissent avec un torticolis, ce qui signifie que le cou du fœtus dans l'utérus était dans une position non naturelle);
  • méningite (infection grave et dangereuse entraînant un gonflement du cerveau et de la moelle épinière);
  • syndrome temporomandibulaire (affecte la mâchoire et les muscles voisins);
  • blessure (divers accidents, comme une chute).

Symptômes accompagnant un spasme dans le cou

La douleur et d'autres symptômes accompagnant un spasme dans le cou peuvent être différents dans les manifestations et la gravité selon la cause qui les a provoqués. Cependant, il existe un certain nombre de symptômes typiques de crampes musculaires dans le cou..

Un spasme en soi est une contraction musculaire aiguë, forte et involontaire. D'autres symptômes courants comprennent:

  • douleur musculaire (les muscles dans et autour de la zone affectée peuvent être douloureux et avoir des nodules qui causent de la douleur au toucher);
  • raideur (les muscles du cou peuvent être très tendus, ce qui entraîne des difficultés de mouvement du cou);
  • douleur causée par un nerf pincé (une douleur dans le cou peut irradier vers l'épaule, le bras, la main et les doigts). Des symptômes tels que l'engourdissement et la faiblesse de la main peuvent parfois être observés. La douleur causée par la compression d'un nerf s'aggrave généralement la nuit;
  • mal de tête, qui, en règle générale, se fait sentir à l'arrière de la tête, mais peut également aller aux tempes et au front;
  • mobilité réduite du cou;
  • "coincement" du joint dans une position;
  • accumulation de liquide (la charge entraîne une accumulation de liquide, ce qui provoque des nodules musculaires douloureux).

Diagnostique

Si vous souffrez de douleurs et de crampes dans le cou, ne tardez pas à consulter un médecin. Dans la grande majorité des cas, ces symptômes sont faciles à traiter. Bien sûr, faire le bon diagnostic joue un rôle clé..

Dans certaines situations, le médecin peut déjà établir un diagnostic sur la base d'un examen médical et établir des antécédents médicaux du patient. Parfois, il est nécessaire de subir des tests supplémentaires, par exemple, la radiographie ou l'imagerie par résonance magnétique (IRM). L'IRM, en particulier, est utilisée pour détecter des problèmes avec les disques intervertébraux, la moelle épinière et les nerfs spinaux. Si le patient a une compression de la racine nerveuse dans la colonne cervicale, cela peut également être vu avec l'IRM..

Des études d'électromyographie ou de conduction nerveuse sont prescrites pour évaluer l'activité électrique dans les nerfs et les muscles, ce qui permet de déterminer la présence et le degré de lésions nerveuses, qui peuvent également provoquer des crampes et des douleurs au cou.

Après le diagnostic, le patient commence un ensemble de mesures thérapeutiques. Il est conseillé de le commencer dès que possible, car la douleur et les crampes dans le cou ont un fort potentiel de devenir chronique et les affections chroniques sont traitées plus difficilement.

Traitement

Il existe une grande variété de traitements pour les crampes dans le cou. Il est important de choisir le bon programme de traitement qui vous convient. Parfois, cela prend du temps, ce qui peut vous déranger, mais vous ne devez pas abandonner le traitement pour cette raison, car une telle solution peut entraîner des problèmes à l'avenir.

Les méthodes courantes pour traiter les crampes dans le cou comprennent:

Paix

Le repos au lit peut être efficace dans les premiers jours suivant l'apparition des symptômes. Cela permettra aux muscles du cou de se détendre et de récupérer partiellement;

Massage médical

Le massage augmente le flux sanguin vers les muscles du cou, aide à soulager la tension et à soulager la douleur et les crampes. De nombreux massothérapeutes utilisent un coussin chauffant pendant la procédure ou conseillent à leurs patients de prendre des bains chauds pour réduire la raideur musculaire;

Thérapie par le froid

L'application d'une vessie de glace sur le cou peut aider à contrôler les attaques de douleur, car les vaisseaux sanguins se dilatent après la contraction, ce qui entraîne une augmentation du flux sanguin vers la zone affectée;

Prendre des analgésiques

Certains analgésiques, tels que l'ibuprofène et le naproxène, peuvent être efficaces pour contrôler la douleur et également réduire l'inflammation et l'enflure musculaire;

relaxants musculaires

En cas d'inconfort sévère, les relaxants musculaires aident à détendre les muscles. Ces médicaments, comme tout médicament, ne doivent être utilisés que sous la surveillance d'un médecin;

L'utilisation de pommades et de baumes

Il existe des onguents et des baumes spéciaux qui aident à faire face aux crampes musculaires. Ils contiennent souvent du menthol, ce qui augmente la température corporelle et apaise les muscles;

Traction sans colonne vertébrale

La traction vertébrale sans charge est utilisée efficacement pour traiter les problèmes de la colonne cervicale, tels que l'ostéochondrose et la hernie intervertébrale, la spondylose et la spondylarthrose.

Gymnastique thérapeutique

L'étirement facile et précis des muscles du cou, en règle générale, aide beaucoup à soulager les crampes musculaires. Lorsque le spasme musculaire est retiré, vous pouvez passer à des exercices de renforcement;

La formation d'une bonne posture

Il est important d'apprendre à surveiller votre posture et à l'ajuster constamment, ce qui contribuera à réduire les douleurs au cou;

Utiliser des herbes

Il existe un certain nombre de plantes (par exemple, réglisse, cataire, camomille, raifort, valériane) qui apaisent les muscles du cou tendus et douloureux. Beaucoup de ces plantes ont de bonnes propriétés anti-inflammatoires. L'ajout d'huiles de ces herbes dans un bain chaud peut aider à détendre les muscles et à éviter les crampes et la douleur;

Conformité à la consommation d'alcool

Il est important de consommer une grande quantité d'eau, surtout si le médecin pense que les spasmes des muscles du cou peuvent être dus à un manque de liquide dans le corps;

Antalgiques puissants

Les analgésiques puissants ne sont utilisés que lorsqu'une personne ressent une douleur très intense qui ne peut pas être soulagée par d'autres méthodes. Il est important de savoir que des analgésiques puissants peuvent facilement entraîner une dépendance et provoquer un certain nombre d'effets secondaires désagréables (et parfois dangereux)..

Dans de rares cas, avec des crampes dans le cou, une intervention chirurgicale peut être envisagée. Cela se produit lorsque la douleur et les crampes ne disparaissent pas pendant longtemps et sont le résultat de certaines conditions ou maladies. Vous devez également savoir que la chirurgie du cou comporte de grands risques, y compris des dommages à la moelle épinière et, par conséquent, une parésie ou une paralysie.

Si une personne a des crampes au cou, cela ne signifie pas toujours qu'elle a besoin d'une aide professionnelle. Chez certaines personnes, les attaques sont légères et très rares. Cependant, si des crampes et des douleurs au cou se produisent constamment, vous devriez certainement consulter un médecin. Si cela n'est pas fait, les problèmes s'aggraveront et deviendront chroniques. La douleur chronique et les crampes au cou sont difficiles à traiter, en plus, elles peuvent avoir un impact négatif sur la vie quotidienne et les performances du patient.

L'article a été ajouté à Yandex Webmaster 2018-06-21, 11:38.

11 exercices pour soulager les tensions dans le cou et les épaules

Les gars, nous mettons notre âme dans Bright Side. Merci pour,
que vous découvriez cette beauté. Merci pour l'inspiration et la chair de poule..
Rejoignez-nous sur Facebook et VK

Beaucoup d'entre nous connaissent une condition où les muscles du cou sont contraints et les épaules sont tendues. C'est bien si les sensations douloureuses sont causées par le stress, l'habitude de s'asseoir dans une mauvaise posture ou le manque d'activité physique, auquel cas des exercices d'étirement réguliers peuvent considérablement soulager votre état et même soulager la douleur pour toujours. Le mot clé ici est «régulier».

Chez Bright Side, nous avons trouvé des exercices d'étirement très efficaces pour soulager les douleurs au cou et aux épaules..

1. Coussin occipital

Il s'agit d'un étirement très doux qui est utilisé pour soulager les tensions dans l'ensemble du cou..

  • Rouler la serviette
  • Mettez-le sous la base du crâne
  • Inclinez la tête en arrière et détendez-vous complètement
  • Restez dans cette position pendant 10 minutes, sauf si vous souffrez.

2. Étirer le cou avec vos mains

Cet exercice permet un étirement profond de la nuque et du haut du dos..

  • Asseyez-vous confortablement sur une chaise ou sur le sol
  • Joignez vos mains derrière votre tête
  • Tirez doucement votre tête vers le bas tout en essayant d'appuyer votre menton contre votre poitrine
  • Gardez la tête dans cette position pendant 30 à 40 secondes, puis revenez lentement à la position de départ et dégagez vos mains

3. Inclinaisons latérales de la tête

Le but de cet exercice est d'étirer les côtés gauche et droit du cou.

  • Asseyez-vous confortablement sur une chaise ou sur le sol
  • Placez votre main droite sur le dessus de votre tête et tirez doucement votre tête vers la droite.
  • Gardez le dos droit et détendez vos épaules.
  • Restez dans cette position pendant 30 à 40 secondes, puis remettez lentement votre tête dans sa position d'origine
  • Répétez la même chose pour l'autre côté.

4. Étirements des muscles trapèzes supérieurs

Cet étirement implique à la fois le cou et les épaules..

  • Mettez votre main droite derrière votre dos et saisissez votre poignet avec votre main gauche
  • Tirez doucement votre main vers le pied gauche
  • Inclinez votre oreille gauche vers votre épaule gauche
  • Maintenez cette pose pendant 20 secondes, puis répétez pour l'autre côté.

Vous pouvez faire cet exercice avec vos mains devant vous. De cette façon, vous utilisez également les muscles trapèzes supérieurs, mais modifiez légèrement l'angle.

5. Étirement du muscle de l'omoplate

Les épaules et les muscles latéraux du cou travaillent pendant cet exercice..

  • Asseyez-vous sur une chaise et saisissez-la par derrière d'une main
  • Pointez votre menton vers votre poitrine et votre oreille vers votre épaule gauche
  • Tournez la tête alternativement de 45 ° vers la gauche et de 45 ° vers la droite. Vous pouvez vous aider avec votre main sur la tête, mais sans effort. Tous les mouvements doivent être très doux.
  • Tenez votre tête à des points extrêmes pendant 20-30 secondes

6. La position du fil dans l'aiguille

Cet étirement soulage les tensions dans le haut du dos et entre les omoplates. Tous les mouvements doivent être fluides et doux..

  • Mettez-vous à quatre pattes
  • Commencez ensuite à déplacer la paume de votre main gauche vers le haut dans l'espace entre votre main droite et les genoux, en faisant tourner le corps jusqu'à ce que la tête touche le sol
  • Maintenez cette position pendant 30 à 40 secondes, puis répétez pour l'autre côté.

7. Rotation des épaules

Ce mouvement soulage les tensions sur les épaules..

  • Debout ou assis avec le dos et le cou droits
  • Levez vos épaules, puis abaissez-les de haut en bas, créant un mouvement circulaire
  • Déplacez-vous en douceur, gardez la tête appuyée sur votre cou, formant un double menton

8. Étirement des bras sur l'épaule

Cet étirement est bon non seulement pour vos biceps, mais aussi pour vos épaules..

  • Mettez vos pieds à la largeur des épaules
  • Étirez votre bras gauche à travers votre poitrine vers la droite
  • Avec votre main droite, rapprochez votre coude gauche de votre corps
  • Restez dans cette position pendant 10 à 20 secondes, puis répétez avec l'autre main.

9. Pose de tête de vache

Cet étirement implique de nombreux muscles, y compris les épaules..

  • Levez la main gauche droite, puis pliez-la et mettez-la derrière votre tête
  • Tenez votre main droite derrière votre dos, tendez la paume vers la gauche et saisissez vos mains dans la serrure
  • Restez dans cette position pendant 10 secondes, puis libérez vos mains et passez à l'exercice symétrique

Si vous ne pouvez pas joindre vos mains derrière votre dos, utilisez une serviette. Tenez-le avec votre main derrière votre tête. Avec votre autre main, attrapez la serviette, créant une traction douce.

10. Étirement des mains avec un mur

Cet étirement combat parfaitement le stress dans les épaules..

  • Appuyez votre main gauche contre le mur. La paume peut également toucher le mur ou regarder le plafond
  • Tenez votre épaule contre le mur
  • Éloignez légèrement votre poitrine du mur, créant un étirement doux
  • Tenez cette pose pendant 30 à 40 secondes et répétez avec l'autre main

11. Double stretch pour les épaules devant

Il s'agit d'un étirement des épaules très intense..

  • Tiens toi droit
  • Joignez vos mains derrière votre dos
  • Levez vos mains jusqu'à ce que vous sentiez une tension
  • Tenez cette pose pendant 30 à 40 secondes, répétez 3 fois
  • Si vous avez besoin d'un étirement encore plus profond, vous pouvez vous pencher en avant

Avez-vous d'autres exercices éprouvés pour votre cou et vos épaules? Parlez-nous d'eux dans les commentaires et partagez cet article avec vos amis..