logo

Douleur à la main

La douleur dans la main peut être de nature différente - ainsi que les raisons qui l'ont provoquée, peuvent être différentes. Ainsi, des douleurs dans les articulations des mains peuvent survenir en raison de processus inflammatoires ou de changements dégénératifs-dystrophiques dans les articulations ou dans les tissus qui les entourent. La douleur dans les mains peut également être musculaire ou neurogène, et il est rarement possible de déterminer indépendamment la cause qui les provoque..

C'est pourquoi la réponse aux questions "Doigts blessés, que dois-je faire?" ou "Une main de l'épaule au coude fait mal, comment traiter?" sonne comme ceci: "Vous devez consulter un médecin!". Seul un spécialiste peut prescrire toutes les études nécessaires et diagnostiquer correctement, selon lequel il décide quoi faire dans tel ou tel cas.

  • Consultation initiale - 4000
  • Consultation initiale avec le chef de la clinique de la douleur - 4 500
Prendre rendez-vous

Ne vous écartez pas et pensez que la douleur dans la main disparaîtra d'elle-même, car elle peut être un signe d'une défaillance systémique du corps, ainsi qu'un symptôme de la maladie. Par exemple, la douleur dans le bras gauche peut être l'un des symptômes indiquant une maladie cardiaque. C'est pourquoi il faut le plus tôt possible, il vaut mieux contacter des spécialistes!

Causes de la douleur dans les mains

Comme déjà mentionné, les causes de la douleur dans les mains peuvent être très différentes. Ils surviennent souvent en raison de blessures: ecchymoses graves, fractures osseuses, entorses et ruptures des muscles, des tendons et des ligaments. Souvent, les muscles des mains font mal en raison d'un effort physique excessif, ce qui a entraîné une surcharge des fibres musculaires. De plus, la douleur dans les mains est due à:

  • maladies articulaires (arthrite, arthrose);
  • maladies des tissus périarticulaires (bursite, tendinite, épicondylite, périarthrite);
  • nerfs pincés (syndromes tunnel).

Ostéochondrose du rachis cervical, hernie intervertébrale

L'ostéochondrose de la colonne cervicale et ses complications, y compris la hernie intervertébrale, peuvent entraîner un pincement du nerf, qui s'écarte de la moelle épinière et assure l'innervation du bras. Ainsi, selon le point de pincement, la douleur se produit dans la main droite ou gauche. Il se manifeste par un croisement de l'épaule aux doigts. La technique de traitement dans ce cas vise à éliminer la cause profonde de la maladie.

Inflammation des tendons et de l'articulation du coude

Des maladies telles que la styloïdite (inflammation du tendon dans la zone de sa connexion avec l'os) et la tendinite (inflammation du tendon lui-même) se manifestent par des symptômes de douleur localisés:

  • dans l'articulation du poignet - styloïdite radiologique;
  • dans la région du coude - styloïdite ulnaire;
  • à l'épaule ou au coude - tendinite.

La douleur associée à la styloïdite est un caractère brisant et douloureux qui s'intensifie avec l'effort physique. Avec la tendinite, en plus de la douleur, il y a une limitation de la mobilité articulaire, un œdème local et une rougeur.

Épicondylite - l'inflammation à la jonction du muscle et de l'os dans l'articulation du coude se manifeste par une douleur, localisée dans le coude et accompagnée d'une faiblesse de la main. Il s'intensifie avec l'extension des doigts et les mouvements de la brosse.

Arthrite

Les processus inflammatoires dans les tissus qui causent l'arthrite se manifestent par des douleurs nocturnes qui surviennent entre 3 et 5 heures du matin. Même au repos, la douleur ne s'arrête pas et s'accompagne de locaux:

  • rougeur
  • œdème,
  • augmentation de la température.

Ostéoarthrose

L'arthrose (amincissement et destruction progressive du cartilage des articulations) se caractérise par une augmentation des symptômes de la douleur pendant l'effort physique. Douleur accompagnée de difficultés à bouger et de crépitements.

Bursite

Avec une maladie telle que la bursite (processus inflammatoires du sac synovial périarticulaire), la douleur se produit dans les coudes des mains et s'accompagne de leur gonflement. En plus d'une douleur intense dans le bras, qui restreint les mouvements, une rougeur locale de la peau et une augmentation de la température sur la zone articulaire peuvent être observées..

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde se manifeste par des douleurs de nature symétrique et affectant les petites articulations. La première manifestation clinique de cette maladie est une sensation de raideur matinale des articulations..

Douleur dans la main droite: causes et méthodes d'élimination

La douleur dans la main droite n'est pas seulement une sensation désagréable, mais aussi un inconvénient important. Pour la plupart des gens, la main droite est l'assistant principal, donc la cause de la douleur doit être déterminée immédiatement et à temps pour commencer le traitement approprié.

22 février 2017

Pourquoi le bras droit fait mal?

Des douleurs tiraillantes et douloureuses empêchent le bras de fonctionner normalement, ce qui limite considérablement les mouvements et complique la vie. Les causes de l'apparition de sensations douloureuses résident souvent dans un mode de vie sédentaire, une charge élevée, des dommages aux ligaments ou aux muscles, mais elles peuvent également parler du développement de la maladie.

Les pathologies les plus courantes dans lesquelles la main droite est très douloureuse:

  • arthrite - inflammation des articulations;
  • tendinite - un processus inflammatoire dans les tendons;
  • arthrose - la destruction du cartilage;
  • périarthrite - inflammation des tissus adjacents aux articulations;
  • bursite - un processus inflammatoire dans le sac articulaire;
  • ostéochondrose cervicale, dans laquelle la douleur est donnée à l'épaule.

Dans de rares cas, la cause de la douleur dans différentes parties du bras est une tumeur ou une métastase qui est passée du foyer principal de la maladie.

Que faire en cas de douleur dans la main droite?

Tout d'abord, vous devez contacter des spécialistes - un traumatologue et un neurologue. Après un premier examen, un médecin expérimenté pourra déterminer la cause possible de la douleur ou la diriger vers une radiographie, une échographie de l'articulation ou une tomodensitométrie.

Les mesures thérapeutiques dépendent du diagnostic et peuvent être les suivantes:

  • limitation de la charge - avec arthrose et tendinite;
  • une cure d'antibiotiques - pour l'arthrite infectieuse et la bursite;
  • traitement ciblé - pour l'ostéochondrose, la destruction des articulations et l'inflammation des tissus.

Dans tous les cas, les médecins prescrivent des analgésiques et des anti-inflammatoires - des injections et des pilules qui soulagent progressivement la douleur aiguë. Pour la durée du traitement, il est souhaitable de limiter le mouvement du bras ou de sa partie, en fixant la zone affectée avec un bandage élastique ou un bandage spécial.

Pour soulager la douleur, faites des compresses à la maison. Préparez de la camomille, de la tanaisie, du romarin ou d'autres herbes médicinales, pressez de l'eau et appliquez une bouillie chaude sur la zone enflammée. Envelopper de polyéthylène et d'un foulard chaud et laisser reposer pendant une heure

Quelle que soit la cause de la douleur intense, ne souffrez pas de l'inconfort, mais consultez immédiatement un médecin. Même une blessure mineure à la main droite doit être traitée en temps opportun, afin qu'elle ne se transforme pas par la suite en une maladie grave..

Blessures à la main: causes, maladies possibles et traitement

Cela peut être triste, mais aujourd'hui, peu de gens accordent une attention particulière à leur propre santé. Les mains permettent à une personne d'exécuter absolument toutes les tâches quotidiennes.Par conséquent, lorsqu'elles commencent à faire mal, cela non seulement apporte un certain inconfort à sa vie, mais réduit également considérablement la productivité du travail. Il peut y avoir beaucoup de causes de sensations désagréables dans la région des membres supérieurs: diverses maladies des tissus osseux et musculaires, des tendons, des articulations et autres. Par conséquent, si vous rencontrez un problème similaire, il est très important de comprendre dès que possible pourquoi vos mains vous font mal et également de commencer un traitement approprié. Après tout, toute maladie est beaucoup plus facile à guérir dans les premiers stades, et même un léger retard peut entraîner des conséquences très graves..

informations générales

Toutes les maladies humaines peuvent être conditionnellement divisées en deux types principaux - local et mondial. Les premiers apparaissent en un seul endroit, tandis que les seconds entravent l'ensemble de l'organisme dans son ensemble. De plus, des affections complexes frappent généralement les parties les plus faibles du corps, dont les membres supérieurs. La médecine moderne connaît un grand nombre de maux qui ne sont pas liés aux mains, mais qui s'accompagnent de douleurs intenses. Pour se débarrasser de l'inconfort, tout d'abord, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer sa cause.

Comme le notent les experts médicaux, si une personne a un bras douloureux, cela peut être le suivant:

  • inflammation des muscles de la colonne cervicale;
  • diverses pathologies et déplacement des disques intervertébraux;
  • problèmes avec les articulations de l'épaule;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • blessures au cou et à la colonne vertébrale;
  • dommages aux organes internes.

De plus, si vos mains et vos pieds vous font mal, cela peut être le signe de diverses maladies des membres supérieurs et inférieurs. Le plus souvent, ils apparaissent dans la vieillesse, mais pour diverses raisons, les représentants de la jeune génération y sont souvent soumis..

Douleur dans les articulations des membres supérieurs

Arrêtons-nous là-dessus plus en détail. Selon les statistiques, dans la plupart des cas, l'inconfort se manifeste à la jonction des os. En règle générale, les articulations des mains sont douloureuses en raison de diverses maladies. Seul un spécialiste qualifié peut déterminer la maladie exacte après un examen complet du patient, mais vous pouvez essayer de faire un diagnostic approximatif, en vous concentrant sur la nature, la nature et la localisation de la douleur.

Si un inconfort se manifeste dans la zone des mains, il peut être causé par les affections suivantes:

  1. Polyarthrite rhumatoïde. Il est chronique et présente des symptômes prononcés. Les crises de douleur surviennent généralement avec une certaine périodicité et ont une intensité moyenne.
  2. Goutte. Une maladie très grave, qui s'accompagne de douleurs simplement insupportables dans les articulations. Dans la plupart des cas, il n'est pas possible de soulager le bien-être du patient même avec des analgésiques. Il se développe en raison de troubles métaboliques et d'une augmentation de la teneur en acide urique dans les tissus mous.
  3. Ostéoarthrose. Cette maladie explique très souvent pourquoi les articulations des mains font mal. Dans la plupart des cas, la maladie se fait sentir dans la vieillesse, mais elle se manifeste très souvent chez les personnes activement impliquées dans le sport. L'inconfort qui se produit avec une maladie dégénérative-dystrophique est périodique et ne se manifeste pas très clairement.
  4. Arthrite infectieuse. La maladie est associée à une inflammation des articulations, qui peut être causée par diverses bactéries, virus et parasites. Dans ce cas, la douleur est constante et s'intensifie également pendant le sommeil..

Si vos articulations sont douloureuses, le traitement doit être commencé immédiatement, car l'une des maladies ci-dessus peut entraîner des complications très graves. Par conséquent, il n'est pas recommandé de trop retarder une visite chez le médecin.

Inconfort des doigts

Très souvent, non seulement la main fait mal, mais aussi les doigts. Le fait est qu'ils sont très fragiles, ils sont donc soumis à une usure et des blessures accrues. De plus, il existe un certain nombre de maladies qui les affectent.

Les plus courants sont les suivants:

  1. Syndrome de Raynaud. Elle est associée à des lésions des artères et des artérioles. Accompagné d'une altération de la circulation des membres supérieurs, à la suite de quoi les doigts commencent à s'engourdir et à se blesser de temps en temps.
  2. Polyostéroarthrose. C'est l'une des affections les plus courantes qui provoquent une gêne au niveau des doigts. Les attaques sont tout simplement insupportables et le patient ressent une sensation de brûlure insupportable..
  3. Psoriasis. Les manifestations cliniques de l'arthrite proriatique sont une rougeur et un gonflement sévère des doigts. Les patients ont altéré le métabolisme des tissus mous, entraînant une usure accrue des articulations, accompagnée de douleurs dans les doigts.

Au début, toutes ces maladies ne sont pas trop prononcées. Cependant, en l'absence de traitement approprié, ils progressent, ce qui fait que les gens peuvent non seulement ressentir une gêne au niveau des doigts, mais aussi une douleur au bras entier. Si la maladie acquiert une forme chronique, dans ce cas, il sera impossible de la guérir complètement.

Gêne aux épaules

Cette question mérite une attention particulière. L'épaule est l'une des parties les plus complexes du squelette humain, c'est pourquoi elle est la plus sujette aux blessures et à diverses maladies, qui peuvent s'accompagner de sensations désagréables prononcées.

Si votre bras vous fait mal de l'épaule au coude, cela peut être causé par les affections suivantes:

  1. La tyndnite est une inflammation des os et des tissus mous, accompagnée d'une dégénérescence tendineuse. Au cours de son évolution, la mobilité et la fonctionnalité des membres supérieurs sont considérablement altérées. Les sensations désagréables sont prononcées, surtout la nuit.
  2. Bursite. La douleur est douloureuse dans la nature et dans la zone de l'articulation de l'épaule, il y a un gonflement et un gonflement. Il devient pratiquement impossible de déplacer une main et d'effectuer des actions.
  3. Blessures de nature différente. Endommager l'épaule est très simple. De nombreuses personnes, en particulier les athlètes professionnels, subissent régulièrement des fractures et des entorses, ce qui rend leurs mains douloureuses et engourdies.
  4. Capsulite Cette maladie est causée par des lésions diffuses de la membrane synoviale et de la capsule de l'articulation de l'épaule. L'inconfort dans ce cas est de nature périodique d'intensité moyenne. Les processus inflammatoires dans la plupart des cas ne sont pas observés.
  5. Arthrite. Cette maladie survient très souvent en conjonction avec d'autres maladies qui causent des dommages aux tissus mous et osseux des membres supérieurs. Malgré le fait que la douleur soit calme et sourde, la mobilité des mains est considérablement altérée.
  6. Arthrose La raideur des mouvements est observée. Dans les premiers stades de la maladie, aucun inconfort particulier n'est observé, mais à mesure que la maladie progresse, l'inconfort devient aigu.
  7. Polyarthrite réactive. Si le bras de l'épaule sur toute la longueur fait mal et qu'il y a également une sensation de brûlure dans les articulations, le patient a probablement cette maladie. De plus, l'engourdissement et l'atrophie des tissus musculaires ne sont pas rares..
  8. Névrite. Parfois, il arrive que la douleur ne soit pas causée par l'usure des articulations, mais par des processus inflammatoires dans le nerf brachial et les formations anatomiques. En même temps, l'inconfort ne se fait pas sentir trop souvent, mais en même temps, il a des symptômes prononcés.

Ce n'est qu'une petite partie des maladies qui peuvent être ressenties par une forte douleur dans l'articulation de l'épaule. Dans le même temps, vous devez comprendre que chaque maladie spécifique nécessite une thérapie individuelle, il n'est donc pas recommandé d'automédication à la maison. Seul un spécialiste qualifié après un examen complet du patient peut choisir le programme de traitement approprié.

Gêne au coude

Alors, que devez-vous savoir à ce sujet? La douleur au coude est très courante et un grand nombre de personnes de différentes catégories d'âge y font face.

Elle peut être causée par les maladies suivantes:

  1. Épicondylite Cette maladie est l'une des plus souvent diagnostiquées. Avec elle, la douleur dans les articulations se manifeste le plus souvent après un effort physique intense. Mobilité partiellement altérée des membres supérieurs.
  2. Arthrose Des sensations désagréables se font sentir lorsque vous vous déplacez avec une main affectée. Il n'y a pas de manifestations cliniques prononcées. L'inconfort se produit lorsque vous vous déplacez avec un membre. Dans les derniers stades de la maladie, un gonflement et un ramollissement des os sont observés, entraînant un risque accru de blessure.
  3. Arthrite. Il est dangereux en ce qu'il affecte non seulement le coude, mais aussi les articulations voisines, à cause desquelles les gens ont mal au bras de l'épaule à la main. Dans le même temps, la température du membre affecté augmente, ainsi qu'un gonflement sévère.

Il convient de noter que l'inconfort dans l'articulation du coude peut être causé par des problèmes associés à la fois aux tissus mous et au cartilage, et aux os.

Problèmes avec les organes internes provoquant une gêne dans la main

Comme mentionné précédemment, l'inconfort dans les membres supérieurs peut être causé non seulement par des problèmes articulaires, mais également par des maladies des organes internes.

Si le bras droit fait mal, cela peut être un signe des maladies suivantes:

  • l'athérosclérose;
  • angine de poitrine;
  • anévrisme aortique
  • infarctus du myocarde;
  • attaque cérébrale;
  • lésions nerveuses périphériques;
  • maladies de la colonne vertébrale;
  • trouble névrotique.

Dans tous ces cas, aucun médecin ne pourra établir un diagnostic précis, par conséquent, un examen complet et le passage de nombreux tests de laboratoire sont nécessaires.

Conditions préalables pour aller chez le médecin

La plupart des gens, s'ils ont un bras endolori, n'y attachent pas beaucoup d'importance, estimant que l'inconfort est causé par des étirements normaux ou un surmenage. En même temps, beaucoup essaient de résoudre le problème avec diverses pommades chauffantes. Cependant, l'automédication peut non seulement n'apporter aucun résultat, mais même aggraver l'état du patient. Par conséquent, si les accès de douleur ont un caractère prononcé, ainsi qu'une mobilité réduite de la main, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Les principales méthodes de thérapie

Si une main fait mal, un spécialiste en orthopédie peut prescrire un traitement, et seulement après avoir obtenu les résultats de tous les examens nécessaires. Le programme de traitement est sélectionné individuellement pour chaque patient, en fonction du tableau clinique, des caractéristiques et du stade de la maladie et d'autres facteurs. Le plus souvent, des médicaments sont prescrits. Les médecins n'ont recours aux opérations chirurgicales que si le patient n'est pas allé à l'hôpital pendant une longue période et que la maladie a réussi à évoluer vers une forme très complexe. Dans ce cas, le patient peut être sous la supervision de plusieurs spécialistes à la fois, par exemple un chirurgien et un cardiologue. Tout dépend de la maladie spécifique et de sa cause. Le traitement peut être effectué à la fois en ambulatoire et en hospitalisation. Dans les cas très complexes, tels que l'infarctus du myocarde ou l'AVC cérébral, une hospitalisation immédiate est requise.

Recommandations nutritionnelles pour la douleur dans les membres supérieurs

Pour un traitement plus efficace et une récupération rapide, en plus du programme de traitement principal prescrit par le médecin, il est également recommandé au patient de suivre un régime spécial. Il est très important de manger autant d'aliments sains riches en vitamines et minéraux, notamment en calcium.

En cas de lésions articulaires, les nutritionnistes recommandent que les éléments suivants soient inclus dans l'alimentation quotidienne:

  • gelée;
  • bouillon de cartilage et d'os;
  • coquille d'oeuf;
  • farine d'os;
  • poisson rouge;
  • l'huile de lin;
  • des noisettes
  • graisse de poisson;
  • Lait;
  • Ail;
  • arc;
  • des haricots;
  • pommes
  • soja;
  • brocoli;
  • carotte;
  • diverses céréales.

Il est également conseillé de boire autant que possible de l'eau potable ordinaire tous les jours. Quant aux produits interdits, il est recommandé de refuser le café, les aliments frits sucrés et gras, le sel et les spiritueux. De plus, il vaut mieux s'abstenir de fumer, car les résines et acides contenus dans le tabac ont un effet négatif sur tout le corps.

Conclusion

La douleur dans les articulations des membres supérieurs peut être causée par un grand nombre de problèmes, dont certains constituent une grande menace pour la santé et la vie humaines. Par conséquent, n'ignorez pas même les petites poussées douloureuses. En outre, il ne faut pas essayer de guérir par des méthodes alternatives, car de nombreuses pathologies nécessitent une thérapie complexe, qui doit être effectuée sous la surveillance stricte d'un médecin. Ne négligez pas votre santé. Face à tout problème, demandez immédiatement l'aide de spécialistes profilés. Protégez votre santé en toutes circonstances!

Si le bras droit fait mal: raisons et quoi faire

La main droite est le membre de travail principal, elle est donc souvent soumise à de grandes contraintes mécaniques. Dans la pratique médicale, un tel problème est appelé brachialgie droite. Souvent, sans diagnostic de haute qualité, il est impossible de déterminer la source de l'inconfort de la douleur, car il peut y avoir plusieurs raisons qui provoquent des sensations désagréables. Dans certains cas, des douleurs dans la main droite peuvent même survenir en raison de problèmes dans d'autres parties du corps.

Si le bras droit me fait mal

Dans la plupart des situations, l'anxiété associée à la main droite résulte de maladies de la colonne vertébrale. Dans ce cas, un large éventail de symptômes peut apparaître:

  • Douleur musculaire.
  • Des picotements désagréables dans les doigts.
  • Gêne aux épaules et plus.

Au fil du temps, une douleur mineure peut se transformer en un engourdissement complet du membre, une faiblesse musculaire se produit. Dans cette situation, les médecins recommandent fortement une IRM primaire de la colonne cervicale pour essayer de clarifier la racine du problème. La douleur dans la main droite peut être associée à un canal nerveux pincé, lorsque de nombreux syndromes tunnel associés aux nerfs médians et ulnaires se manifestent.

Un examen initial doit être effectué afin d'éliminer immédiatement les problèmes graves tels que l'infarctus du myocarde ou les processus inflammatoires aigus, comme source de douleur.

Raisons et pourquoi c'est dangereux

L'évolution de la maladie du bras droit, et en particulier de l'articulation de l'épaule, en règle générale, passe très imperceptiblement. Les problèmes initiaux sont généralement associés à des douleurs mineures qui s'intensifient vers le soir. Si vous ne réagissez pas à temps pour aller chez le médecin, vous pouvez obtenir une déformation articulaire complète, ce qui entraîne automatiquement une diminution des performances de la main droite.

En soi, la douleur survenant dans le membre droit et les causes qui l'ont provoquée peuvent avoir une nature complètement différente. Les conséquences les plus dangereuses incluent l'apparition de métastases et la tuberculose de l'articulation - la main droite sera inopérante pendant longtemps en raison de la douleur continue, qui affectera le travail d'autres organes. Le schéma thérapeutique ne peut être élaboré qu'après un diagnostic rapide et précis.

Diagnostique

En cas de douleur dans la main droite, un processus de diagnostic est effectué. La complexité d'une telle opération est déterminée par les points suivants:

  1. L'inconfort dans le membre droit, en tant que symptôme, sera presque similaire aux sensations résultant des manifestations de la douleur dans la région cervicale - le syndrome se réfère à la même pathologie.
  2. La douleur dans la main droite peut être le symptôme d'un trouble existant dans n'importe quelle partie du corps, ce qui rend difficile de trouver la source du problème.

Ensuite, il est nécessaire de déterminer la direction de sa distribution au contact des zones douloureuses, pour indiquer des points de déclenchement particuliers. À la fin, le médecin devrait obtenir une liste des facteurs qui provoquent l'apparition de la douleur. Parmi les autres méthodes de recherche, les suivantes peuvent être considérées comme obligatoires:

  • Radiographie de toute la colonne vertébrale, bras droit.
  • Numération globulaire complète.
  • Examen neurologique.
  • CT, IRM.
  • Etude des vaisseaux sanguins dans une zone localisée.

Dans certains cas, après le diagnostic initial, le médecin peut prescrire des tests supplémentaires..

Que faire et comment traiter?

La sélection des mesures thérapeutiques dépendra des sources identifiées d'inconfort. Si la douleur existante montre une nature aiguë, il est nécessaire de prendre soin du soulagement du symptôme. Le processus de traitement peut comprendre:

  • Prescrire le blocus de Novocain.
  • L'utilisation de médicaments anti-névralgiques.
  • Utilisation de l'anesthésie chloroéthylique.

Si le médecin a déterminé que le problème est une conséquence de l'exacerbation de l'ostéochondrose cervicale, le patient est étiré avec une fixation ultérieure de la zone affectée. Entre autres méthodes, les méthodes suivantes sont souvent utilisées:

  1. Massages réparateurs.
  2. Éléments de physiothérapie.
  3. Acupuncture et plus.

La dernière étape du traitement avec la restauration ultérieure de la main est réduite à la nomination de pommades, dont la composition est basée sur des substances anti-inflammatoires de nature non stéroïdienne. L'apport de vitamines peut être prescrit, à la fois sous forme de comprimés et par injections. Des restrictions alimentaires peuvent survenir selon les recommandations d'un professionnel de la santé.

La douleur dans la main droite est beaucoup plus facile à prévenir qu'à rechercher la source de l'inconfort et son traitement ultérieur. Pour ce faire, vous devez suivre les recommandations, qui sont simultanément la prévention de la brachialgie, et conduire à la préservation du tonus global du corps. Au moindre inconfort, vous devez immédiatement vous inscrire à un examen pour éviter une éventuelle exacerbation de la maladie.

Douleur dans l'articulation de l'épaule de la main droite

La douleur dans l'articulation de l'épaule de la main droite est un symptôme courant qui ne doit pas être ignoré. Il peut se développer en raison d'une inflammation des tendons, de l'arthrite, de l'arthrose, de la douleur causée par l'ostéochondrose de la colonne cervicale. La douleur affecte le plus souvent le membre droit, car la plupart des gens sont droitiers. Les articulations sont soumises à un stress énorme lors de l'activité physique, lors de l'exécution d'un travail manuel minutieux, pendant le sport.

Nature de la douleur

Les articulations des épaules sont uniques par leur structure et leurs capacités fonctionnelles. Un effort physique excessif provoque des impulsions de douleur en combinaison avec un œdème local, un épanchement articulaire, une rupture partielle des muscles et des tendons qui entourent les articulations de l'épaule. La nature de la douleur dépend de la cause de son développement:

  • la tendinite s'accompagne d'une douleur tirante, augmentant soudainement, qui s'intensifie la nuit
  • avec bursite, la douleur de déranger le patient pendant longtemps, les articulations de l'épaule font constamment mal
  • les lésions traumatiques s'accompagnent de douleurs aiguës, qui augmentent avec l'activité motrice
  • la capsulite s'accompagne d'une douleur chronique et douloureuse qui capture les parties supérieures des membres et du cou, le tissu musculaire des épaules
  • avec l'arthrite, une douleur périodique survient, disparaissant après une courte exacerbation, en combinaison avec le processus inflammatoire, gonflement, raideur des mouvements
  • avec l'arthrose, les patients se plaignent d'une douleur constante, qui augmente avec la palpation des omoplates et des clavicules
  • l'ostéochondrose cervicale s'accompagne d'une douleur intense qui se propage dans tout le membre avec une activité motrice
  • périarthrite huméroscapulaire s'accompagne d'une douleur tirante dans le membre, qui s'intensifie la nuit et lorsque l'on essaie de lever les bras
  • avec l'ostéoporose, la douleur s'intensifie avec l'activité motrice, une sensation de faiblesse apparaît dans les membres
  • avec névrite, la douleur est intense, peut irradier vers l'articulation de l'épaule gauche

La douleur aiguë survient chez les patients souffrant d'arthrose, d'arthrite, de névrite des nerfs brachiaux, de tendobursite, de capsulite et de blessures à l'épaule. Chronique - préoccupation avec tendinite et bursite. Des symptômes concomitants sont observés sous forme de réaction inflammatoire, altération de l'activité motrice, œdème, anémie, paresthésie. Selon la structure anatomique, le bras est une section des articulations de l'épaule au coude. La douleur peut être déclenchée par une cholécystite, une pancréatite, une angine de poitrine..

Les causes

La douleur survient chez les patients soumis à une hypothermie systématique, à des lésions traumatiques, à des processus infectieux et inflammatoires. Parmi les facteurs prédisposants qui provoquent la douleur, les effets suivants sont notés:

  • inactivité physique
  • effort physique excessif
  • blessures traumatiques des articulations de l'épaule
  • troubles posturaux
  • Troubles métaboliques

La douleur dans les articulations de l'épaule peut être déclenchée par:

  • syndrome impuissant
  • calcification de l'avant-bras
  • hypotrophie des tissus musculaires avec troubles de la sensibilité: radiculopathie cervicale, plexopathie cervicobrachiale, radiculopathie, neuropathie, amyotrophie névralgique
  • saillies et hernies discales
  • ruptures tendineuses
  • arthrose, arthrite
  • pathologies inflammatoires des épaules

Douleur, inconfort, brûlure, picotements - une indication pour une consultation avec un médecin, un diagnostic complet.

Blessures et blessures

Souvent, des douleurs dans les articulations de l'épaule surviennent à la suite de blessures traumatiques. En cours de chute, la brosse à épaules est déplacée et la partie supérieure du membre «vole» des creux des articulations. Pour rendre la chute plus douce, le patient peut s'appuyer intuitivement sur sa main, ce qui entraînera une rupture des muscles et des tendons, à cause de laquelle la personne effectue des mouvements de rotation. Les lésions traumatiques sont souvent diagnostiquées chez des personnes professionnellement engagées dans le sport. Ils révèlent souvent des luxations récurrentes des articulations de l'épaule.

Pathologie des organes internes

La douleur dans les articulations de l'épaule de la main droite est souvent confondue avec l'ostéochondrose. Cependant, une sensation d'inconfort et d'impulsions de douleur peut être due à l'angine de poitrine, à l'infarctus du myocarde. La douleur est donnée aux épaules et aux bras. L'angine de poitrine s'accompagne d'un essoufflement après un effort physique, une sensation de compression dans la poitrine.

Aux stades initiaux du développement de la maladie, la douleur dans les articulations de l'épaule est le seul symptôme qui indique le développement de la maladie. Avec l'infarctus du myocarde, le tableau clinique est complété par des difficultés respiratoires, des brûlures dans la poitrine, une sensation d'inconfort au niveau de la ceinture scapulaire et du cou. Dans la plupart des cas, la douleur dans les articulations de l'épaule gauche est une préoccupation..

Ostéochondrose

L'ostéochondrose est une pathologie de la colonne vertébrale, qui s'accompagne de lésions dégénératives-dystrophiques de la colonne vertébrale. Accompagné de douleurs dans les articulations des épaules, le bas du dos. La douleur est donnée aux membres supérieurs, aux cuisses supérieures. L'évolution sévère du processus pathologique s'accompagne d'une atrophie des tissus musculaires, d'une altération de la sensibilité, d'un dysfonctionnement des organes internes dû à la compression et au déplacement des vertèbres. La maladie se développe avec:

  • surmenage physique
  • épuisement neuro-émotionnel
  • troubles de l'échange
  • risque professionnel
  • utiliser des chaussures inconfortables
  • prédisposition génétique
  • alimentation défectueuse, hypovitaminose
  • grossesse, grossesse multiple

Les principaux facteurs de développement de la maladie comprennent des charges inégales sur la colonne vertébrale. Parmi les facteurs prédisposants, on distingue la conduite d'un mode de vie sédentaire, l'impact du surpoids, des lésions traumatiques du dos, des pieds plats, des processus dégénératifs liés à l'âge.

Arthrite

Le développement de l'arthrite est associé à des processus inflammatoires, à des changements dégénératifs, à la progression du processus rhumatoïde. La maladie s'accompagne d'une douleur intense en essayant de lever la main. À mesure que le processus pathologique progresse, la sensation d'inconfort s'aggrave. La radiographie est utilisée pour confirmer le diagnostic. Au cours du traitement, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés. Le schéma thérapeutique est complété par une série d'exercices de physiothérapie. Le manque de traitement en temps opportun est lourd de handicap pour le patient.

Arthrose

Avec l'arthrose, une dégénérescence et une dégénérescence des tissus cartilagineux, qui sont raides, sont observées. La maladie peut ne pas se produire pendant une longue période, le diagnostic précoce est difficile. Les étapes initiales sont détectées par hasard, au cours d'une inspection programmée. Le tissu osseux commence à s'amincir et à se frotter les uns contre les autres. En plus de la douleur, les patients se plaignent d'un resserrement caractéristique.

Une transformation progressive du cartilage en tissu osseux est observée, de multiples processus se forment - les ostéophytes. L'activité motrice est difficile. La progression de la pathologie entraîne une diminution de la mobilité, les articulations de l'épaule se fatiguent rapidement après un effort physique. L'initiation du traitement en temps opportun ralentit la progression de la maladie, minimise la probabilité de complications.

Bursite

La bursite est un processus inflammatoire du sac articulaire qui se produit lorsque les surfaces articulaires s'usent. Une violation similaire est observée avec une surcharge régulière des épaules. Le patient se plaint de douleurs à la palpation, à l'activité physique. La raideur des articulations se fait sentir, les mouvements sont limités. La progression du processus pathologique s'accompagne d'un œdème, d'une altération de la sensibilité, d'une augmentation du tonus musculaire. Pendant la thérapie, l'utilisation de médicaments, d'exercices de physiothérapie, d'acupuncture est indiquée..

Tendinite

La tendinite est un processus inflammatoire qui affecte les tendons des articulations de l'épaule, en raison d'un effort physique excessif et déséquilibré. Elle survient sous l'influence de l'arthrite, de la goutte, d'une tension musculaire excessive. Le patient se plaint de douleurs douloureuses dans l'articulation de l'épaule de la main droite, de gonflement. La température corporelle locale augmente, un resserrement caractéristique se produit pendant l'activité motrice.

Pour confirmer le diagnostic, l'échographie et le diagnostic par résonance magnétique sont recommandés. La radiographie dans ce cas est inefficace. Pendant le traitement, l'activité physique est limitée, l'articulation touchée est immobilisée. Pour réduire la douleur, l'utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires, la physiothérapie est indiquée. Forme purulente de la maladie - une indication pour une intervention chirurgicale.

Capsulite

La capsulite est une affection pathologique qui s'accompagne d'une raideur douloureuse des muscles de la ceinture scapulaire. Elle survient rarement, évolue avec une inflammation de la capsule articulaire. L'activité de mouvement est limitée: le patient ne peut pas lever les bras ni les écarter, tordant les membres derrière le dos. La maladie se développe progressivement, n'apparaît souvent pas longtemps. Les formes graves entraînent un handicap et une mauvaise qualité de vie.

La capsulite est observée chez les patients atteints de diabète sucré, de maladies du système de formation du sang, de pathologies oncologiques, de la présence d'antécédents d'interventions chirurgicales sur l'articulation de l'épaule. L'arthrographie est utilisée pour confirmer le diagnostic. Au cours de la thérapie, ils utilisent des anti-inflammatoires non stéroïdiens, ils recommandent un cours d'exercices de physiothérapie, de massage, d'acupuncture. Une intervention chirurgicale est requise dans les cas isolés.

Périarthrite de l'omoplate

Le principal symptôme d'une périarthrite épaule-épaule est une impulsion douloureuse dans les articulations de l'épaule. Le symptôme survient soudainement, sans certains facteurs provoquants, se caractérise par un caractère progressif. Le tableau clinique se manifeste comme:

  • douleur qui s'aggrave la nuit
  • troubles du sommeil, bien-être général
  • douleur accrue pendant l'activité motrice
  • douleurs brûlantes dans le membre affecté

La durée du processus pathologique est de 48 à 72 heures à plusieurs mois. Dans certains cas, la maladie peut se résorber et réapparaître après une longue période..

Polymyalgie rhumatismale

La polymyalgie rhumatismale est un processus inflammatoire systémique d'origine inconnue, dans lequel on observe une douleur et une raideur des mouvements. Il apparaît chez les patients âgés, principalement les femmes. La maladie se développe souvent après avoir souffert d'une maladie infectieuse grave. Avec une exacerbation soudaine de la maladie, il y a une douleur intense et vive qui contraint le mouvement. Il y a également des plaintes concernant:

  • restriction de mobilité
  • raideur dans le tissu musculaire
  • forte, saccadée, tirant la douleur dans les épaules, les avant-bras, le bas du dos
  • la douleur s'intensifie le matin, diminue pendant la journée

Il y a aussi une faiblesse générale, une fatigue accrue, l'appétit est perturbé et le poids corporel est réduit. L'humeur est supprimée, la transpiration et la température corporelle augmentent. Pendant le traitement, des corticostéroïdes oraux à faible dose sont utilisés. Après normalisation de la santé, la posologie est réduite. Durée du traitement - pas plus de 1-2 ans.

Calcification des ligaments

La calcification des ligaments s'accompagne du dépôt de sels de calcium. Elle affecte les tissus mous sensibles aux processus dégénératifs et atrophiques. Une telle violation se produit souvent sous l'influence de lésions traumatiques. Si le corps n'a pas suffisamment de ressources pour restaurer les tissus affectés, alors des cicatrices de collagène commencent à se former, des sels de calcium se déposent. Au fur et à mesure que le processus pathologique progresse, la formation de pétrifices est observée - plaques calcifiées avec des cavités internes cachées.

Chondrosarcome

Hodnrosarcoa est l'un des types de néoplasmes malins qui affectent le cartilage. Elle survient chez les patients de plus de 45 ans présentant des exostoses cartilagineuses osseuses, des chondromes, des ostéoses déformantes. Les facteurs prédisposants comprennent:

  • Mutation génétique
  • prédisposition héréditaire
  • exposition à des cancérogènes

La maladie ne survient pas longtemps. Au fur et à mesure que la tumeur se développe, la douleur survient au site de la lésion. Avec des lésions articulaires, la mobilité est limitée, un œdème se forme. Pour confirmer le diagnostic, le diagnostic par rayons X, l'ostéoscintigraphie, l'imagerie par résonance magnétique, la tomodensitométrie, la biopsie sont nécessaires.

Dans les premiers stades de la maladie, une radiothérapie avec ablation chirurgicale de la tumeur résultante est indiquée. Avec les tumeurs à long terme, une opération étendue est réalisée avec une élimination partielle du tissu osseux et une chirurgie plastique. La prévision est globalement favorable. Plus le traitement commence tôt, plus la probabilité de guérison est élevée. Il est recommandé de contacter des spécialistes expérimentés et qualifiés qui ont déjà traité une telle violation.

Complications possibles

Le manque de qualité, la thérapie opportune est lourde de complications:

  • hernie discale intervertébrale
  • saillies
  • cyphose
  • sciatique
  • complications salines dans les espaces intervertébraux
  • AVC de la moelle épinière
  • diminution de la masse musculaire, atrophie musculaire en cas de troubles circulatoires
  • paralysie des membres inférieurs

Le long cours du processus pathologique détériore considérablement la qualité de vie, peut entraîner des handicaps.

Quel médecin contacter

Aux premiers signes de douleur dans les articulations de l'épaule, il est recommandé de consulter un traumatologue, un arthrologue, un orthopédiste et un médecin généraliste. À l'avenir, un examen à temps plein d'un chirurgien, traumatologue, rééducateur peut être nécessaire.

Diagnostique

Pour établir un diagnostic précis, le patient est examiné, les zones affectées des membres sont palpées. Évaluez la tension du tissu musculaire des épaules et la quantité d'activité motrice. Des méthodes de diagnostic supplémentaires sont impliquées:

  • imagerie par résonance magnétique
  • myélographie
  • tomodensitométrie
  • procédure d'échographie
  • électrocardiogramme
  • diagnostic neurologique de la sensibilité et des réflexes
  • radiographie vertébrale

Pour détecter une inflammation latente et évaluer les paramètres biochimiques du corps, des diagnostics de laboratoire sont utilisés.

Traitement

Le schéma thérapeutique est choisi en fonction des causes des impulsions douloureuses, de l'âge, des troubles concomitants. L'arthrite et l'arthrose nécessitent une thérapie complexe: exclure l'activité physique, prescrire des médicaments:

  • chondroprotecteurs à base de glucosamine, chondroïtine, collagène, soufre
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens pour réduire la douleur et l'inflammation
  • avec une douleur intense, des médicaments hormonaux sont utilisés pour réduire la gravité de l'inflammation: corticostéroïdes
  • utiliser des antispasmodiques: Baclofène, Sirdalud, Drotavern
  • si la douleur est causée par un processus infectieux, des antibiotiques à large spectre sont prescrits
  • le régime de traitement est complété par des antioxydants: acide ascorbique sous forme biodisponible (ascorbate de sodium, formes liposomales de vitamine C), tocophérol (vitamine E), acide thiocotique
  • Actovegin, Trental, les vitamines B sont utilisées pour normaliser la circulation sanguine

La durée, la fréquence et le déroulement du traitement sont déterminés par le médecin. Les médicaments décrits ne sont pas destinés à l'automédication. L'utilisation indépendante des médicaments est lourde d'aggravation du tableau clinique, de la progression du processus pathologique et du développement de complications. La médecine traditionnelle est utilisée en complément de la thérapie de base, sur accord préalable du médecin.

Utilisez des recettes éprouvées:

  • Pour préparer une pommade analgésique anti-inflammatoire, le sabre de mer est mélangé à de l'huile végétale réfractaire (noix de coco, cacao, karité), du millepertuis et du piment rouge chaud. Appliquer sur les zones affectées des membres jusqu'à 2 fois par jour.
  • La prise de compresses à base de vinaigre de riz est recommandée: une cuillère à soupe du produit est diluée dans 300 ml d'eau tiède. Le tissu est abondamment imprégné du liquide obtenu, appliqué sur les articulations de l'épaule pendant la nuit. Ils sont fixés sur le dessus avec du polyéthylène et enveloppés d'un tissu chaud en laine.
  • Pour l'apport interne, un bouillon de guérison est préparé: dans des proportions égales, les écrevisses et la prêle sont mélangées, versées avec de l'eau bouillante, a insisté 60-120 minutes. Prenez ½ tasse deux fois par jour. Faites ensuite une pause d'un mois.

Pour réduire la douleur, des exercices de gymnastique thérapeutique spécialement sélectionnés sont effectués sous la supervision d'un médecin de réadaptation. Prendre nécessairement en compte les causes psychosomatiques du développement des troubles. Dans certains cas, le patient se voit prescrire un cours de psychothérapie. Avec l'inefficacité des mesures conservatrices, les patients sont indiqués pour une intervention chirurgicale.

Les processus pathologiques qui provoquent des douleurs dans les articulations de l'épaule de la main droite nécessitent une thérapie physique. L'exécution d'exercices spéciaux réduit la douleur, augmente l'élasticité musculaire et la force du système musculo-squelettique. A également prescrit un cours de massage, de physiothérapie, suivez un régime.

En cas de lésions traumatiques, il est recommandé d'appliquer du froid sur la zone affectée du membre, limitant l'activité motrice. Ils fabriquent des compresses à base de plantes médicinales qui réduisent la douleur et les réactions inflammatoires. Utilisez des médicaments aux propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. En cas de blessures dangereuses, le patient doit être conduit dans un centre de traumatologie ou un service chirurgical.

La prévention

Pour la prévention de la douleur dans les articulations de l'épaule, il est nécessaire de respecter ces recommandations:

  • dormir sur un matelas dur, avec le bon oreiller: vous pouvez mettre un petit rouleau élastique sous la tête
  • répartir uniformément la charge lors de l'utilisation de sacs à bandoulière
  • corriger la posture, effectuer des exercices pour éviter de se baisser
  • Effectuer des exercices correctifs quotidiennement: se tenir près du mur, appuyer sur les fesses, les omoplates, l'arrière de la tête, se tenir debout pendant 1 à 5 minutes
  • éviter l'hypothermie, s'habiller en fonction de la météo
  • faire du yoga, de la gymnastique tous les jours: effectuer une série d'exercices pour travailler les articulations des mains, du cou et de la colonne vertébrale
  • Il est également recommandé de s'abstenir d'utiliser régulièrement des chaussures à talons hauts

Il est utile d'effectuer un exercice préventif qui renforce les épaules: soulevez-les au moins 40 à 50 fois, faites des mouvements de rotation, avancez et reculez. Plus tôt le patient demande de l'aide et que le traitement commence, plus le pronostic est favorable. Une thérapie correctement sélectionnée augmente la capacité de préserver la quantité d'activité motrice de la main et d'atteindre une récupération complète.

Douleur dans la main droite ou gauche: les principales causes et solutions

Souvent, la cause n'est pas un dommage à la main. Le symptôme peut être la conséquence d'une maladie de la colonne vertébrale ou d'un syndrome neurovasculaire dans le cou..

La douleur dans la main est une chose désagréable, causant beaucoup d'inconvénients, surtout si la main «fonctionne», conçue pour écrire et exécuter la plupart des actions quotidiennes. Il y a plusieurs raisons à cela, afin de poser un diagnostic précis, vous devez consulter un médecin.

Étiologie [raisons]

Ostéochondrose de la colonne cervicale

En présence d'ostéochondrose, les organes qui ne sont pas liés à la colonne vertébrale font souvent mal. Si une main fait mal en raison de la présence d'une maladie dans la colonne cervicale, la douleur peut facilement être confondue avec un symptôme d'arthrose, et elle peut être traitée pendant longtemps et sans succès. De plus, la pathologie du "syndrome du tunnel" est souvent diagnostiquée par erreur chez le patient, et le traitement ne donne à nouveau aucun résultat.

La douleur dans le haut du bras due à l'ostéochondrose s'accompagne de symptômes tels que l'engourdissement du membre, des doigts douloureux, une sensation de brûlure. La douleur donne dans la main gauche ou fait mal dans la main droite, cependant, la raison n'est pas dans la blessure des articulations ou des tendons, mais dans la colonne vertébrale.

Hernie intervertébrale

Cette pathologie est surprenante en ce que, d'une part, elle est l'une des plus fréquentes avec des douleurs à la main, et, d'autre part, elle est tout aussi rarement diagnostiquée correctement.

La hernie apparaît en raison du fait que les disques intervertébraux s'usent progressivement en raison d'une friction constante les uns contre les autres. En conséquence, le noyau pulpeux du disque est expulsé. En raison de processus dégénératifs, des ostéophytes ou une sténose des canaux rachidiens apparaissent dans les disques intervertébraux, c'est pourquoi les racines nerveuses adjacentes ou la moelle épinière elle-même sont compressées ou pincées, et une douleur apparaît. La faiblesse de certains muscles de la main dépend de la racine pincée. Si, par exemple, C5 est affecté, il fera mal à l'épaule et une faiblesse est observée dans le muscle deltoïde. Si les dommages se trouvent dans la racine nerveuse C6, les biceps, ainsi que les muscles qui prolongent les poignets, seront blessés. Mais la défaite de la racine de C7 affaiblira les muscles triceps et les groupes musculaires qui aident à étendre les doigts.

Inflammation des tendons et de l'articulation du coude

Les tendons sont si proches de la surface de la peau qu'il est facile de leur nuire. Ils deviennent enflammés à la fois à la suite de maladies infectieuses et à la suite de blessures et de charges excessives.

Arthrite

Il entraîne des infections qui affectent l'articulation et provoquent une inflammation. Cette maladie est extrêmement courante. L'arthrite est à la fois aiguë et chronique. Si le premier est caractérisé par une douleur intense, un gonflement, une rougeur et une augmentation locale de la température, le second se fait périodiquement ressentir avec des accès de douleur.

Ostéoarthrose

L'usure du cartilage articulaire provoque de l'arthrose. Les personnes âgées y sont plus sujettes. La douleur se manifeste par une pression sur les articulations des mains. L'activité physique provoque également une douleur aiguë, il est difficile de bouger les doigts et les mains.

Bursite

Le processus inflammatoire dans le sac périarticulaire qui se produit à la suite d'une seule charge répétitive excessive ou constante est appelé bursite. Se développe le plus souvent dans l'articulation de l'épaule, mais une bursite du coude, du genou (appelé "genou de bonne"), des cuisses, des chevilles et des poignets n'est pas rare.

Les symptômes qui accompagnent la bursite sont: gonflement de la zone autour de l'articulation, fièvre à l'intérieur, ainsi que douleur dans le bras de l'épaule à la main. La peau devient rouge, déplacer le membre affecté est difficile, presque impossible.

Styloïdite

Le processus inflammatoire au point où le tendon et le processus osseux (radial ou ulnaire) sont connectés est appelé styloïdite. Le développement s'accompagne de changements dégénératifs dégénératifs des tendons.

Il a deux formes: le poignet et le coude. Le plus courant est le premier, résultant de l'abondance du travail informatique.

Tendinite

Le processus inflammatoire dans le tendon, qui résulte d'une forte charge, est appelé tendinite. Le microtraumatisme des tendons qui en résulte contribue au développement rapide de la maladie. La tendinite se caractérise par un développement progressif, au début, la douleur dans la partie supérieure du bras est tolérable, à court terme, mais avec l'aggravation de la situation, elle devient intense et de nature paroxystique. Il est difficile d'effectuer même des activités quotidiennes de routine pendant cette période. Elle s'accompagne d'une rougeur de la peau et d'une augmentation locale de la température, ainsi que d'un gonflement..

La tendinite peut être aiguë ou chronique..

Épicondylite

«Tennis elbow» ou tendinite latérale, contrairement à son nom, affecte non seulement les athlètes. Toute personne est sujette à une épicondylite (et c'est le nom de cette variété de tendinite). Chaque mouvement aigu et "saccadé" de la main peut servir de raison pour déchirer le tendon du coude (et c'est une épicondylite).

À risque pour cette maladie sont des représentants de l'une des professions associées à la répétition régulière du même type de mouvements de la main. Par exemple, les couturières, les peintres, les masseurs et, bien sûr, les joueurs de tennis sont des «candidats» pour poser ce diagnostic.

L'épicondylite est latérale (puis la douleur passe à l'extérieur du coude) et médiale (la douleur est concentrée sur sa surface interne). La douleur est tolérable, principalement détectée en cliquant sur certains points. Cependant, dans le cas où la main est soumise à un effort physique (et même un sac de nourriture peut devenir une charge), la douleur s'intensifie et il devient difficile à supporter.

Syndrome du tunnel

Cette pathologie est très courante ces dernières années, car de plus en plus de personnes travaillent depuis longtemps sur un ordinateur. Elle se produit en raison de la compression du nerf périphérique situé dans le canal des muscles, des tendons et des os. Le syndrome du tunnel affecte à la fois le poignet et l'articulation du coude, et au total, il existe environ trois douzaines de ses types.

Syndrome antérieur à l'échelle (SLM)

SLM fait partie du groupe des syndromes de compression neurovasculaire. Il est également appelé syndrome de Nuffziger. Cette pathologie se caractérise par une douleur dans le cou avec un retour au bord du coude du bras. Accompagné d'un œdème d'un côté du cou, de douleurs sous pression, le muscle antérieur du cou est épaissi.

Chondrocalcinose

Avec cette pathologie, le dépôt de sels de calcium se produit dans la cavité articulaire. Pourquoi la chondrocalcinose apparaît et ce qui contribue à son développement, la science n'a pas encore été établie. Dans ses manifestations cliniques, elle ressemble à la goutte, c'est pourquoi elle a été appelée "pseudogoutte". Elle survient paroxystiquement, des douleurs sévères sont caractéristiques pendant les crises, la mobilité articulaire est limitée.

La chondrocalcinose peut être soit une maladie apparue pour des raisons inconnues (forme idiopathique), soit développée dans le contexte d'une autre maladie (secondaire). De plus, il peut s'agir d'une maladie héréditaire..

Médecins

Si les articulations des mains font mal ou si le bras fait juste mal sans raison apparente, vous devez contacter la clinique et le greffe pour expliquer brièvement l'essence de votre plainte. Le médecin décidera d'envoyer un premier examen à un médecin qui commencera le traitement ou redirigera la spécialisation vers un autre médecin.

Si vous ne souhaitez pas faire la queue dans le registre, vous pouvez prendre rendez-vous avec un traumatologue ou un chirurgien (de préférence un orthopédiste).

Diagnostique

Pour un diagnostic correct, en plus d'un examen superficiel de la main, un certain nombre d'études sont nécessaires. Ainsi, une radiographie aidera à éliminer la présence de blessures et de fractures, l'imagerie calculée et par résonance magnétique examine l'état des vaisseaux sanguins, des articulations et des tendons, et un examen neurologique vise à étudier l'état du membre en termes de processus neurologiques dégénératifs.

De plus, le patient reçoit un électrocardiogramme pour exclure la présence d'une maladie cardiaque.

Traitement

Les maladies des mains peuvent nécessiter un traitement à la fois conservateur et chirurgical. Tout dépend du diagnostic posé au patient, ainsi que de la forme sous laquelle la maladie survient..

Médicament

L'auto-administration et les médicaments non contrôlés sont inacceptables, seul le médecin traitant indique le nom et le nombre de médicaments.

Dans le traitement des processus inflammatoires des tendons par paires, des antibiotiques sont également prescrits pour les analgésiques (en particulier avec la bursite) afin que l'infection ne se propage pas dans tout le membre.

Remèdes populaires

Si la douleur dans la main est intense et que le médecin ne peut la prendre qu'après quelques heures ou le lendemain, vous pouvez vous tourner vers des remèdes populaires.

  • Bains d'huiles essentielles. L'huile d'olive chaude avec l'ajout d'huile essentielle de géranium a un effet chauffant, tout en adoucissant la peau sèche des mains. Une bonne solution consiste à ajouter de l'huile de graines de carotte ou du jasmin blanc. Il est utile pour les articulations ainsi que pour les ongles et les cuticules..
  • Infusion anti-inflammatoire. Les infusions de Kalanchoe ou de bourgeons de bouleau sont bonnes pour l'inflammation. Les deux composés insistent sur la vodka. Vous pouvez également préparer un mélange d'une moustache dorée avec de la gelée de pétrole ou de la crème grasse et frotter dans les zones douloureuses.
  • Fruits secs au citron et noix. Un mélange de vitamines de ces ingrédients avec l'ajout de miel est pris en interne et constitue un excellent moyen de renforcer le système immunitaire. De plus, le citron peut être râpé avec du zeste, mélangé avec de l'ail cuit de la même manière, infusé et appliqué sur les zones douloureuses.
  • Lotions de raifort. Cette recette est assez «brûlante», donc les personnes ayant une peau allergique sensible doivent l'utiliser avec beaucoup de soin. La racine de raifort est frottée sur une râpe grossière, le jus est pressé, un tampon de gaze y est trempé et appliqué sur un point sensible. Gâteau au raifort garni, une autre couche de gaze ou de bandage, tout est recouvert de feuilles de la même plante et se transforme en quelque chose de réchauffant. Vous devez tenir pendant 15-20 minutes, répétez avec une fréquence de plus d'une fois tous les trois jours.

La prévention

Pour éviter d'endommager les tendons des mains, vous devez répartir correctement la charge sur eux. De plus, la plupart des microtraumatismes des tendons surviennent en raison de leur fatigue, vous devez donc apprendre à détendre toutes les parties du corps et à leur donner un bon repos. Si une personne est engagée dans un travail physique pendant le travail, le repos ne doit pas consister uniquement à effectuer des tâches d'été avec une pelle et un râteau. Un sommeil sain et une relaxation complète, un bain avec de l'eau chaude moyenne, une absence ou au moins une réduction du nombre de situations stressantes sont nécessaires.

Bibliographie

Lors de la rédaction d'un article, un rhumatologue a utilisé les matériaux suivants:

  • Zabolotnykh, Inga Ivanovna Maladies articulaires: mains. pour les médecins / I.I. Zabolotnykh. - SPb. : SpecLit, 2005 (State Unitary Enterprise Typ. Science). - 220 p. ISBN 5-299-00293-9
  • Evdokimenko, Pavel Valerievich Arthritis [Text]: se débarrasser des douleurs articulaires: [causes, symptômes, diagnostic, méthodes de traitement, médicaments, exercices thérapeutiques, phytothérapie, alimentation: recommandations d'un spécialiste expérimenté: 16+] / [Evdokimenko P. V.]. - 3e éd., Révisé. - M: Monde et éducation, 2015. - 255p. ISBN 978-5-94666-632-9
  • Traumatologue de référence complet / [O.V. Ananyeva et al.]. - M: Eksmo, 2006 - 733 s. ISBN 5-699-16187-2
  • Borschenko Igor Comment se débarrasser de la douleur dans les articulations des mains [I. Borschenko]. - M: Astrel: Metaphor, 2012, -130s ISBN: 978-5-271-38841-5

Retour avec l'auteur de l'article

Veuillez évaluer la qualité du matériel:

Note moyenne des articles 5,00 sur 5 points
Total des votes 1