logo

Un test osseux pour l'ostéoporose est appelé

Et voici ce que des conseils précieux pour la restauration des articulations malades ont donné au professeur Pak:

Qu'est-ce que la densitométrie et comment est-elle réalisée: types et interprétation des résultats

Pour le traitement des pathologies osseuses, un diagnostic précoce de la maladie est important. À cet égard, la question: comment la densitométrie est réalisée intéresse de plus en plus de personnes qui ont appris l'existence d'une telle méthode de recherche.

La densitométrie osseuse peut détecter les signes d'ostéoporose avec une précision suffisante dès les premiers stades, et la recherche préventive utilisant cette technologie empêchera le développement de la maladie chez les personnes à haut risque, en particulier les personnes âgées.

L'essence de la méthode diagnostique

L'ostéoporose (dégénérescence osseuse) est une maladie progressive dans laquelle la destruction de la structure du tissu osseux se produit, sa densité diminue et le squelette humain est affecté.

Avec l'ostéoporose des mains, des pieds et d'autres os, l'architecture complexe du tissu osseux est perturbée, il devient poreux et sensible aux fractures même avec des charges minimales (voir photo).

Types d'ostéoporose

Les types d'ostéoporose sont les suivants:

  • Soulage la douleur et l'enflure dans les articulations avec l'arthrite et l'arthrose
  • Restaure les articulations et les tissus, efficace dans l'ostéochondrose

Pour apprendre plus…

Le mécanisme de développement de la pathologie du tissu osseux

L'os est un tissu hautement spécifique, qui contient trois éléments structurels:

  • une matrice protéique qui constitue le principal tissu conjonctif qui contient des minéraux dans l'os;
  • composant minéral composé de calcium et de phosphore;
  • cellules osseuses responsables du remodelage osseux.

Contrairement à la croyance populaire, un os n'a pas de structure permanente, une fois formée. En fait, c'est une structure vivante dont le but principal est d'assurer un maintien optimal du corps humain. Tout au long de la vie, la nature des charges sur l'appareil de support du corps humain change à plusieurs reprises, les causes des changements peuvent inclure:

  • gain de poids;
  • changements de style de vie (augmentation ou diminution de la mobilité);
  • augmentation des charges externes (levée de poids systématique), etc..

L'influence de ces facteurs oblige l'os à effectuer constamment des restructurations internes, ce qui lui permet de maintenir sa stabilité et de maximiser les effets de l'évolution des charges. Dans ce cas, la destruction du tissu osseux dans un endroit qui ne nécessite pas de résistance accrue, et la formation de plus dur, dans la zone la plus "chargée".

Le processus de remodelage est en cours et les cellules osseuses - les ostéoblastes qui forment la nouvelle matrice et les ostéoclastes - qui la détruisent en sont responsables...

La période d'âge de 20 à 30 ans est caractérisée par un taux élevé de processus métaboliques, dans lesquels, sous l'influence de divers facteurs (charges énergétiques, quantité de calcium consommée, changements hormonaux), la formation osseuse se produit.

Une fois la masse osseuse maximale atteinte, les processus de perte et de récupération sont équilibrés. La principale cause de l'ostéoporose est la prédominance des processus de résorption (destruction) sur les processus de formation..

Important! Si chez les jeunes, le taux de processus métaboliques dans les os est de 50% au cours de l'année, alors dans la catégorie d'âge de plus de 50 ans, il ne dépasse pas 5%, tandis que les processus de résorption prévalent inévitablement sur les processus de formation.

Qu'est-ce que la densitométrie et comment est-elle réalisée: types et interprétation des résultats

La diminution de la densité osseuse est une maladie qui est presque asymptomatique aux premiers stades. La tâche principale d'un traumatologue orthopédique dans le diagnostic de l'ostéoporose est une évaluation objective de l'état du patient. Le spécialiste identifie le fait de la pathologie, trouve la cause de la maladie et différencie la perte osseuse des autres maladies similaires ou concomitantes, fait un pronostic pour la récupération.

A la disposition du médecin:

  • la possibilité d'un examen clinique;
  • diagnostic matériel (radiographie, échographie);
  • diagnostics de laboratoire;
  • méthodes d'examen génétique.

Tous visent à visualiser la macro et la microarchitecture et à identifier les processus conduisant à une diminution de la densité minérale osseuse.

Examen clinique

Densitométrie: diagnostic de l'ostéoporose

Photo: réduction de la densité osseuse dans l'ostéoporose La densitométrie (ostéodensitométrie, densitométrie osseuse) est une méthode de diagnostic permettant de déterminer la densité osseuse.

Les mesures peuvent être effectuées de deux manières - en utilisant des rayons X et des ultrasons. Les résultats sont traités par un programme informatique conformément aux normes d'âge et au sexe..

Types de densitométrie osseuse

Parmi la liste des tests d'ostéoporose, la densitométrie occupe à juste titre la première place, car elle permet une évaluation quantitative de l'état du tissu osseux. L'analyse de l'urine pour la quantité de calcium et d'hydroxyproline excrétés, qui chez les patients atteints d'ostéoporose progressive, sont généralement excrétés dans l'urine plutôt qu'absorbés par le corps, a une certaine valeur informative pour évaluer l'intensité de la destruction osseuse..

De plus, l'examen initial comprend la vérification de la teneur en déoxypyridonoline (DPID) de l'urine, excrétée dans l'urine inchangée (non liée) en raison d'un ralentissement ou d'un manque de processus métaboliques dans le tissu osseux..

Étant donné que le principal objectif du diagnostic de l'ostéoporose est d'identifier une catégorie de patients sujets à la perte osseuse, il est conseillé d'effectuer une évaluation complète de l'activité des ostéoblastes, déterminée par la quantité d'ostéocalcine par jour, l'hormone parathyroïdienne, la phosphatase alcaline et la désoxypyridonoline.

Table. Marqueurs biochimiques normaux

Diagnostic de l'ostéoporose

L'ostéoporose est une maladie osseuse métabolique dans laquelle la quantité d'os est réduite et une reconstruction microstructurale du tissu osseux se produit. À cet égard, la résistance osseuse diminue et le risque de fractures augmente. À l'hôpital de Yusupov, les rhumatologues effectuent un examen de l'ostéoporose en utilisant des méthodes modernes de recherche instrumentale et de laboratoire. Pour le traitement des patients, les médecins sélectionnent individuellement les médicaments efficaces enregistrés en Fédération de Russie. Ils sont très efficaces et ont un spectre minimal d'effets secondaires..

La perte de masse osseuse dans l'ostéoporose se produit progressivement et n'est souvent diagnostiquée qu'après des fractures. Après la ménopause, les femmes ont un taux maximum de perte osseuse. Il atteint 2 à 5% par an. En conséquence, une femme à l'âge de soixante-dix ans perd de 30 à 50% de la masse osseuse, un homme de 15 à 30%. Un diagnostic précoce de l'ostéoporose permet aux médecins de l'hôpital de Yusupov de prévenir de formidables complications de la maladie.

Comment identifier l'ostéoporose

Il est parfois difficile de diagnostiquer l'ostéoporose, car dans la plupart des cas, la maladie est asymptomatique et les patients ne consultent pas de médecin. Le symptôme le plus persistant de l'ostéoporose est une douleur dans la colonne vertébrale sacrée et lombaire, dans la région des articulations de la hanche. Les patients se plaignent parfois de douleurs dans les articulations de la cheville, les os pelviens, les côtes. Syndrome douloureux. amplifié par les changements de temps et de pression atmosphérique, l'activité physique.

À l'avenir, la douleur devient constante en raison d'une surcharge des ligaments de la colonne vertébrale et des muscles du dos. Au cours d'une fracture des côtes ou des vertèbres, une douleur aiguë est localisée au site de la fracture. En présence de ces symptômes, les médecins de l'hôpital de Yusupov effectuent un examen de l'ostéoporose par densitométrie.

Le tableau clinique de l'ostéoporose se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • Une sensation de lourdeur dans la région interscapulaire, une faiblesse musculaire générale;
  • Croissance réduite;
  • Douleur à la palpation et tremblements de la colonne vertébrale, tension des longs muscles du dos;
  • Changement de la posture du patient (apparition d'un arceau, «posture du suppliant», augmentation de la lordose lombaire);
  • Réduire la distance entre les côtes inférieures et la crête de l'ilium et l'apparition de petits plis cutanés sur les côtés de l'abdomen.

Le symptôme le plus révélateur de l'ostéoporose est une fracture osseuse. Avec l'ostéoporose chez les femmes ménopausées, la perte de masse osseuse spongieuse se produit principalement. Fractures extrêmement caractéristiques des corps vertébraux. Le diagnostic d'une fracture du corps vertébral est établi par les traumatologues sur la base de l'apparition d'une douleur aiguë dans la section correspondante de la colonne vertébrale, qui augmente fortement avec les mouvements et les tapotements de la colonne vertébrale, et les données de radiographie vertébrale dans deux projections.

Chez les femmes de plus de 45 ans, les fractures du faisceau se produisent également à un endroit typique. Aux stades ultérieurs de l'ostéoporose, des fractures du col fémoral se produisent. Les fractures de côtes multiples se produisent souvent avec l'ostéoporose, qui s'est développée à la suite d'une utilisation prolongée de glucocorticoïdes.

Chez les patients atteints d'ostéoporose liée à l'âge, une perte de masse osseuse spongieuse et corticale est observée. Des fractures cervicales associées à l'ostéoporose corticale et des fractures intertrochantériennes dues à la perte de matière spongieuse se produisent. Dans ce cas, le diagnostic d'ostéoporose est établi lors d'études radiographiques..

Comment diagnostiquer l'ostéoporose

La première étape du diagnostic de l'ostéoporose est l'identification des facteurs de risque sur la base des données des patients. La probabilité de développer une ostéoporose est augmentée chez les patients ayant une faible teneur en calcium dans l'alimentation, une carence en vitamine D et des maladies du tractus gastro-intestinal (en raison d'une diminution de l'absorption du calcium). Le risque de développer l'ostéoporose augmente avec les facteurs suivants:

  • Ménopause précoce
  • Utilisation à long terme d'hormones thyroïdiennes et de glucocorticoïdes;
  • Longues périodes d'immobilisation;
  • Mauvaises habitudes (abus d'alcool, tabagisme);
  • Faible indice de masse corporelle;
  • Inactivité physique.

Les médecins de l'hôpital Yusupov utilisent largement les méthodes à rayons X pour diagnostiquer l'ostéoporose. Lorsque la radiographie ne peut détecter la présence d'une violation de la densité osseuse qu'avec une perte de plus de 30% de la masse osseuse. Avec cette méthode, les signes tardifs d'ostéoporose - les fractures des os tubulaires ou la déformation des vertèbres sont plus souvent détectés..

Une méthode informative pour l'examen de l'ostéoporose est la densitométrie - une mesure de la densité osseuse, basée sur la détermination du calcium. Pour un diagnostic précoce de l'ostéoporose, différentes méthodes de densitométrie osseuse sont utilisées. Ils permettent d'identifier déjà 2 à 5% de la perte de masse osseuse, d'évaluer la dynamique de la densité osseuse en cours de développement de la maladie ou l'efficacité de la thérapie.

Les médecins utilisent des méthodes de recherche isotopique (absorptiométrie monophotonique et biphotonique), les rayons X (absorptiométrie monoénergétique et biénergie, tomodensitométrie quantitative) et l'échographie. L'absorbptiométrie à rayons X à double énergie est l'étalon-or qui vous permet de mesurer la teneur en minéraux osseux dans n'importe quelle partie du squelette, afin de déterminer la teneur en sels de calcium, la masse musculaire et le tissu adipeux dans tout le corps. À l'aide de densitomètres, une étude des vertèbres lombaires, des os de l'avant-bras, du fémur proximal et de tout le corps.

Tests pour l'ostéoporose chez les femmes et les hommes

Afin d'évaluer le métabolisme osseux, les rhumatologues de l'hôpital Yusupov utilisent des méthodes de diagnostic en laboratoire. Le diagnostic de laboratoire a pour objectif l'élimination des maladies dont la manifestation peut être l'ostéopénie (ostéomalacie, maladie de Paget, métastases osseuses, myélome), la détermination des causes de l'ostéoporose secondaire et les caractéristiques métaboliques de la maladie. Ce dernier est important pour poser un diagnostic et choisir une méthode de thérapie adéquate, évaluer son efficacité.

Comment s'appelle un test d'ostéoporose? Pour évaluer l'intensité du métabolisme osseux, des marqueurs biochimiques spéciaux sont utilisés, qui sont divisés en 3 groupes. Les marqueurs de la formation osseuse comprennent l'ostéocalcine, la calcitonine et l'enzyme osseuse phosphatase alcaline - ostase.

L'ostéocalcine est la principale protéine de la matrice osseuse non collagène produite par les ostéoblastes. La production d'ostéocalcine dépend des vitamines K et D. Cela réduit dans une certaine mesure la sensibilité et la spécificité de la détermination de l'ostéocalcine comme marqueur du métabolisme osseux.

C'est la concentration de calcitonine dans le sang qui reflète l'activité métabolique des ostéoblastes du tissu osseux, car cette substance est le résultat d'une nouvelle synthèse, et non sa libération lors de la destruction osseuse. Dans l'ostéoporose primaire, un niveau d'ostéocalcine normal ou légèrement élevé est détecté. Son augmentation de l'ostéoporose primaire se produit chez les individus ayant un niveau élevé de métabolisme osseux. Des niveaux élevés d'ostéocalcine décarboxylée peuvent être un paramètre pronostique pour augmenter le risque de fractures de la hanche dans l'ostéoporose chez les personnes âgées.

La production de calcitonine se produit dans les cellules parafolliculaires de la glande thyroïde. La calcitonine a les effets suivants sur le tissu osseux, le métabolisme du calcium et du phosphore:

  • Il inhibe l'activité des cellules qui détruisent le tissu osseux;
  • Stimule l'activité des ostéoblastes, la production de matrice osseuse et le dépôt de calcium dans les os;
  • Réduit la teneur en phosphates dans le sang et stimule l'absorption du phosphore par les os;
  • Réduit le calcium sanguin, stimule son entrée dans le tissu osseux;
  • Augmente l'excrétion du corps avec l'urine de calcium, phosphore, eau, magnésium, potassium, sodium, eau;
  • Stimule la conversion d'une forme inactive de vitamine D dans le rein3 à biologiquement actif - calcitriol.

La phosphatase alcaline (ostase) de l'enzyme osseuse est un indicateur de l'état du tissu osseux. Son étude est prescrite pour diagnostiquer les maladies métaboliques osseuses et surveiller l'efficacité du traitement de l'ostéoporose. L'activité des ostéases augmente avec la pathologie osseuse avec une augmentation de l'activité des ostéoblastes ou une carie osseuse, une hyperparathyroïdie, un rachitisme, un ostéosarcome et des métastases osseuses cancéreuses, avec guérison des fractures.

Une augmentation physiologique de l'activité des ostases est observée lors d'une croissance rapide, chez la femme au dernier trimestre de la grossesse et après la ménopause. L'activité de l'ostase diminue avec l'hypothyroïdie, l'hypophosphatasémie héréditaire, la croissance osseuse altérée et un manque de magnésium et de zinc dans les aliments. Le marqueur de la formation de la matrice osseuse est déterminé afin d'évaluer l'efficacité de la thérapie anabolique et antirésorptive de l'ostéoporose, d'autres types de pathologie du tissu osseux.

Test d'ostéoporose

Dans le diagnostic de l'ostéoporose, des marqueurs de l'état métabolique sont utilisés:

L'hormone parathyroïdienne est impliquée dans la régulation de la restauration de la structure osseuse. Ce marqueur est examiné s'il y a une augmentation des niveaux de calcium ou une diminution du phosphore dans le sang. Dans l'ostéoporose postménopausique, le niveau d'hormone parathyroïdienne est souvent normal ou bas, et chez les patients souffrant d'ostéoporose stéroïdienne ou liée à l'âge, il est légèrement augmenté..

Les indicateurs du calcium sanguin dans l'ostéoporose primaire ne dépassent pas la norme physiologique. L'hypercalcémie est déterminée chez les patients atteints d'ostéoporose sénile avec une immobilisation prolongée après une fracture du col fémoral. Une augmentation du calcium sanguin est observée dans l'ostéoporose primaire, accompagnée d'une augmentation du métabolisme osseux.

Dans l'ostéoporose primaire, le niveau de phosphore dans le sang dans la plupart des cas ne dépasse pas la plage normale. Elle diminue chez les personnes âgées avec une combinaison d'ostéoporose avec ostéomalacie (ramollissement des os). Pour évaluer la réabsorption rénale du phosphore, la concentration est déterminée dans l'urine du matin..

La vitamine D totale est un indicateur qui reflète l'état de la vitamine D dans le corps. Les niveaux de vitamine D peuvent varier selon l'âge (chez les personnes âgées, il diminue), la nature de l'apport alimentaire, la saison (plus élevée à la fin de l'été, plus faible en hiver). Réduction des taux sanguins de vitamine D observés pendant la grossesse.

Marqueurs de résorption osseuse

Pour évaluer l'efficacité du traitement de l'ostéoporose, des marqueurs de résorption (réabsorption) sont utilisés. Leur diminution sous l'influence de la thérapie commence dans 2-3 semaines et atteint la normale après 3-6 mois. Les Beta-CrossLaps (télopeptides C-terminaux), se forment lors de la dégradation du collagène du premier type, qui constitue plus de 90% de la matrice organique osseuse. Sa mesure vous permet d'évaluer le taux de dégradation par rapport au "vieux" tissu osseux. Avec une augmentation pathologique de l'absorption inverse dans l'ostéoporose et dans la vieillesse, le collagène du premier type se dégrade dans un grand volume. Cela conduit à une augmentation du niveau de ses fragments dans le sang..

Actuellement, il existe des preuves de l'effet du polymorphisme génétique sur la densité minérale osseuse. Le polymorphisme allélique du réseau de gènes de remodelage osseux est à l'étude pour identifier les génotypes de prédisposition à l'ostéoporose. Les enzymes largement répandues sont les phosphatases acides. Leur niveau est analysé afin de déterminer le degré de réabsorption osseuse, en surveillant la thérapie antirésorptive.

Pour effectuer un diagnostic moderne et de haute qualité de l'ostéoporose dans le laboratoire de l'hôpital Yusupov, prenez rendez-vous avec un rhumatologue en appelant le centre de contact. Après l'examen initial, le médecin prescrira les tests d'ostéoporose et les méthodes de recherche instrumentale les plus informatifs pour établir un diagnostic précis pour le patient. L'examen densitométrique pour l'ostéoporose révèle une diminution de la minéralisation osseuse au stade préclinique du développement du processus pathologique.

Où vérifier la densité osseuse

Densitométrie: radiographie, échographie et interprétation des résultats

La densitométrie est un examen médical informatif, son but est de mesurer la densité minérale du tissu osseux humain. La procédure n'est pas invasive, indolore, vous permet d'obtenir des informations sur la teneur en calcium dans les os d'un enfant ou d'un adulte, ce qui aidera à détecter l'ostéoporose aux premiers stades en temps opportun.

La densitométrie peut être réalisée dans différentes parties du système musculo-squelettique, cependant, elle est le plus souvent pratiquée pour étudier les articulations suivantes:

  • articulations du genou
  • colonne vertébrale;
  • Articulations de la hanche
  • articulations des épaules.

La densitométrie informatique ou complexe est beaucoup plus informative que les tests sanguins conventionnels et même les radiographies. Examinons plus en détail les types de densitométrie, de quel type de procédure il s'agit, comment elle est réalisée, quels résultats elle montre..

Les objectifs et l'essence de l'étude

La densitométrie intégrée aidera à identifier:

  1. La présence d'ostéoporose osseuse à différents stades du cours.
  2. Densité osseuse.
  3. Le nombre de composés minéraux dans les os humains dans n'importe quelle zone du système musculo-squelettique.
  4. L'emplacement exact des fractures de la colonne vertébrale, l'état général de la colonne vertébrale.
  5. Diagnostic clinique des maladies osseuses.
  6. Établir de nouvelles prévisions pour le développement de l'ostéoporose, identifier les risques de fracture du col fémoral pour plusieurs années à venir.
  7. Évaluation de l'efficacité du traitement thérapeutique.

La procédure est réalisée sans anesthésie, elle est considérée comme sûre, car elle n'a pas de rayonnement nocif pour l'homme. La méthode de recherche consiste à s'exposer à des rayonnements ultrasonores ou à rayons X; les données sont lues par des capteurs et transmises à un ordinateur. Ensuite, un programme spécial détermine le niveau de densité des os humains.

La densitométrie informatique est une technique d'information précise pour détecter l'ostéoporose aux stades initiaux. L'exposition aux rayons peut même détecter des déviations mineures dans les structures osseuses (il est possible de détecter même une perte de calcium de 2%, ce qui indique une grande précision de l'étude).

Comment la recherche

Comment s'effectue la densitométrie? La technique de recherche dépend du type spécifique de recherche diagnostiqué sur une partie du corps humain.

Le déroulement général de la procédure:

  1. Le patient prend la position nécessaire sur une table spéciale (elle est indiquée par le médecin, selon la zone d'étude).
  2. Si les articulations de la hanche sont examinées, les jambes de la personne s'insèrent dans une attelle bouclée.
  3. Vous devez rester immobile. Selon la méthode de densitométrie utilisée, la durée de l'intervention peut aller de dix minutes à une demi-heure.
  4. Pendant le diagnostic, le médecin peut demander au patient de retenir son souffle.
  5. La radiographie pendant la procédure peut traverser 3 points de l'os.

À quelle fréquence une telle procédure peut-elle être effectuée? Ceci est déterminé individuellement, en fonction de l'état de santé général et d'une prédisposition aux maladies osseuses..

Variété de rayons X

Deux types de densitométrie sont pratiqués:

  • échographie;
  • examen aux rayons x.

L'échographie est un examen sans utilisation de rayons. En raison de la sécurité totale de la procédure, ce type de densitométrie est autorisé pour une utilisation fréquente même par les femmes enceintes et les mères pendant la lactation.

Une telle étude est pratiquée à l'aide d'un densitomètre spécial, qui peut mesurer la vitesse des ultrasons à travers les os d'une personne. L'indicateur est pris par des capteurs et traité dans le programme informatique.

Le plus souvent, le calcanéum est examiné par échographie..

Avantages du diagnostic de type échographique:

  1. Durée - pas plus de quinze minutes..
  2. Aucun rayonnement nocif ou autres effets négatifs sur le corps.
  3. Disponibilité.
  4. Précision de la procédure de diagnostic.
  5. Aucune formation spéciale requise.
  6. La capacité de mener des recherches, à la fois pour le diagnostic primaire et pour le suivi de la thérapie thérapeutique déjà menée et l'évaluation de son efficacité.

Si le médecin n'a pas pu obtenir suffisamment d'informations lors d'une échographie des os, une densitométrie aux rayons X est réalisée..

Une méthode de diagnostic plus précise est la densitométrie aux rayons X. Au cours de la procédure, des rayons X sont envoyés au tissu osseux humain. Ils calculent la quantité de minéraux dans le tissu osseux pour déterminer sa densité.

Les rayons X peuvent révéler même de légères anomalies dans les os. Avec la densitométrie, on obtient beaucoup moins de rayonnement qu'avec les rayons X conventionnels, donc l'effet négatif sur le corps est minime.

Le plus souvent, les rayons X sont utilisés pour examiner la densité des os de la colonne vertébrale, des poignets et de l'articulation de la hanche. En outre, une telle procédure peut être effectuée pour d'autres zones du système musculo-squelettique d'une personne..

En raison du fait que ce type de densitométrie exerce néanmoins le rayonnement d'une radiographie sur une personne, la conduire trop souvent n'est pas recommandée.

Il est impossible de dire exactement ce qui est le mieux: la densitométrie par ultrasons ou par rayons X, car les deux types de procédures ont leurs avantages et leurs inconvénients. Cependant, l'examen radiologique des os est considéré comme une méthode plus informative..

Où puis-je passer un test??

La densitométrie peut être effectuée au centre de diagnostic médical. Une attention particulière doit être portée non seulement à la clinique, mais aussi à la qualification de l'opérateur: la qualité du décryptage des résultats en dépendra..

Les meilleures cliniques pour effectuer un tel examen:

Résultat de densitométrie

La personne qui est examinée pour la première fois doit comprendre ce que montre la densitométrie, quelles normes de densité osseuse sont données par les médecins. Les principaux indicateurs de la densitométrie:

  1. "T" est un indicateur de la densité tissulaire par rapport à la normale. Le taux normal pour les jeunes est de 1 point ou plus..
  2. "Z" est la densité du tissu en fonction du groupe d'âge auquel appartient le patient..

Pour les adultes et les enfants, les médecins utilisent différentes échelles pour évaluer les résultats de densité tissulaire..

L'interprétation des résultats est possible selon le tableau suivant:

Indice

Valeur

Avec les résultats de l'étude, vous devez contacter un rhumatologue qui sélectionnera un traitement thérapeutique en fonction des indications et de l'état de négligence.

Le schéma thérapeutique traditionnel de l'ostéoporose:

  1. Médicaments pour prévenir une nouvelle perte de calcium osseux: Alostin, Verpena et dérivés.
  2. Médicaments pour inhiber la perte osseuse: Bonefos, Xidiphon.
  3. Moyens pour stimuler la formation de tissu osseux (Osteogenon).
  4. La nomination de médicaments hormonaux se pratique avec une ostéoporose sévère.
  5. Préparations avec calcium, multivitamines: Elevit, Complivit.

En cas de fracture osseuse, une fixation des membres avec du gypse peut être réalisée. Dans les cas plus avancés, le patient doit être opéré.

Indications de passage

Les principales indications de la densitométrie sont les conditions suivantes:

  1. Femmes ménopausées. Il est important de faire un test osseux au début de cette condition..
  2. À des fins préventives, l'étude est menée auprès de femmes de plus de 40 ans. Quant aux hommes, il leur est conseillé de réaliser une telle procédure chaque année après 60 ans.
  3. Antécédents de blessures ou de fractures osseuses. Il est particulièrement important de diagnostiquer la densité osseuse dans les fractures de la colonne vertébrale ou des articulations de la hanche, car elles sont le plus souvent détruites par l'ostéoporose.
  4. Maladie thyroïdienne sévère et perturbations hormonales.
  5. Femmes ayant subi une ablation ovarienne (elles présentent un risque accru d'ostéoporose).
  6. Patients dont les proches parents souffraient d'ostéoporose.
  7. Les personnes qui prennent des médicaments depuis longtemps qui affectent la lixiviation du calcium des os..
  8. Personnes souffrant d'alcoolisme prolongé, fumeurs expérimentés.
  9. Les personnes ayant une alimentation mal équilibrée, un manque de nutriments et de calcium.
  10. Hommes et femmes de petite taille avec un faible poids corporel.
  11. Patients pratiquant le jeûne à des fins médicinales ou minceur.
  12. Personnes sédentaires.
  13. Patients qui exercent régulièrement une activité physique excessive sur le corps.

Indications supplémentaires pour la densitométrie:

  • maladies de la colonne vertébrale (ostéochondrose, scoliose à divers degrés de négligence, hernie, etc.);
  • maladie métabolique;
  • fragilité accrue des os;
  • maux de dos d'étiologie incertaine;
  • violation du métabolisme du calcium;
  • maladies endocriniennes graves;
  • surveillance générale de l'efficacité du traitement thérapeutique de l'ostéoporose;
  • traitement à long terme avec des psychotropes ou des contraceptifs hormonaux;
  • période de planification de la grossesse;
  • obésité;
  • les gens qui boivent souvent du café.

Contre-indications

Le type de densitométrie à ultrasons est considéré comme sûr pour les humains, par conséquent, il n'a pas de contre-indications importantes. Quant à l'examen aux rayons X, en raison de l'exposition aux rayonnements, il ne peut pas être effectué par les femmes pendant la période de port d'un enfant, les mères allaitantes. Si le patient a des maladies chroniques sévères, il doit en informer le médecin avant le test.

Analyse osseuse

La densitométrie osseuse (échographie, ordinateur) est prescrite par un rhumatologue, cependant, compte tenu de l'état d'une personne, les spécialistes suivants peuvent recommander la procédure:

Si le diagnostic de tissu osseux est prescrit par un endocrinologue ou un gynécologue, le spécialiste souhaite vérifier la cause profonde de la maladie et la présence de complications.

Vous pouvez découvrir ce que la densitométrie montre (ce qu'elle est en général), comment elle est réalisée, par un spécialiste qui effectue une telle étude. Il donnera des recommandations sur la préparation de la densitométrie..

Vous pouvez demander à un rhumatologue comment fonctionne la densitométrie et comment procéder pour diagnostiquer l'état des différentes articulations..

Préparation à la procédure

Caractéristiques de la préparation des patients à l'examen osseux:

  1. Si la tâche principale de l'examen est de diagnostiquer l'ostéoporose, quelques jours avant la procédure, vous devez arrêter de prendre du calcium à toutes les doses et d'autres médicaments pour renforcer les os.
  2. Avant l'examen, il est conseillé au patient de retirer tous les bijoux de lui-même, pour s'assurer qu'il n'y a pas d'objets métalliques sur les vêtements (boutons, fermetures éclair, etc.).
  3. Si la femme est enceinte, il est important d'en informer votre médecin avant la procédure. Vous devez vous assurer que la personne n'a pas d'autres contre-indications à l'étude.
  4. Si auparavant le patient a déjà subi des radiographies à l'aide d'un produit de contraste, il est important d'en avertir le diagnosticien.

Densité osseuse

Certains patients craignent l'impact négatif d'un tel examen. Cependant, la densité osseuse ne souffre pas pendant la densitométrie, car la procédure n'a pas d'effet destructeur comme les articulations humaines.

À quelle fréquence la densitométrie peut-elle être effectuée? Les médecins recommandent de tester l'ostéoporose deux fois par an pour les personnes à haut risque..

Quant à la prévention des pathologies articulaires, il est conseillé de réaliser cette étude une fois par an pour évaluer la densité osseuse totale. Une densitométrie extraordinaire peut être prescrite en fonction des indications (douleur, détérioration des articulations, etc.). Avant une telle procédure, il est important de consulter d'abord votre médecin..

Diagnostic de la colonne vertébrale

Une étude de la colonne vertébrale et de sa colonne lombaire en cas de suspicion d'ostéoporose est réalisée en cas de hernie, d'ostéochondrose ou de fracture vertébrale.

La densitométrie aux rayons X est montrée deux fois par an pour les pathologies inflammatoires de la colonne vertébrale, la scoliose, l'arthrose des grosses articulations (par exemple, pour l'arthrose du col fémoral).

Diagnostic de l'ostéoporose

Un examen pour déterminer la densité osseuse vous permettra d'étudier la composition du tissu osseux. Les indicateurs de l'ostéoporose ("T" et "Z") seront de -2,0 et moins.

Si une étude sur l'ostéoporose révèle cette maladie, ses degrés seront classés en fonction des résultats des tests et de l'avis d'un médecin.

À quelle fréquence la densitométrie peut-elle être effectuée avec une ostéoporose déjà détectée? La fréquence des examens dépend du stade de négligence de la maladie, du rythme de sa progression.

Le prix de l'examen est déterminé par son type, clinique spécifique, zone d'examen.

Le coût de la recherche est en moyenne de 3 500 roubles. Dans certaines cliniques, le prix peut aller jusqu'à 6000 roubles. Prenez la densitométrie pour les douleurs articulaires: les maladies détectées en temps opportun réduiront le risque de développer des maladies dangereuses et leurs complications.

Examen conjoint du genou

Contrairement aux radiographies conventionnelles du genou, la densitométrie fournira des informations plus détaillées sur l'état du tissu osseux d'une articulation donnée. L'étude révélera la pathologie de l'articulation du genou au stade d'origine, alors qu'aucune inflammation active du patient n'a encore été observée. Cela donnera au médecin la possibilité de choisir un traitement pour le patient et de prévenir les lésions articulaires dégénératives.

Prévention de l'ostéoporose

L'ostéoporose entraîne un amincissement des os et une augmentation de leur fragilité, ce qui provoque des fractures. Pour éviter la perte de densité osseuse, vous devez respecter les recommandations préventives des médecins:

  1. Vivez une vie saine. Vous devez abandonner complètement l'utilisation des liqueurs dures, du tabagisme et du café, car tout cela aide à éliminer le calcium et son excrétion supplémentaire du corps.
  2. Adhérez à une alimentation saine, dont l'alimentation sera riche en calcium, magnésium et phosphore. Chaque jour, le menu comprend de la viande ou du poisson, des légumes verts, des céréales, du foie, des jaunes d'œufs et des fromages. Produits de lait aigre utiles pour les os: fromage cottage, kéfir, crème.
  3. Prenez régulièrement du calcium sous forme de comprimés.
  4. Il est important pour les femmes pendant la ménopause de prendre des médicaments contenant des œstrogènes. Ils protégeront contre le développement d'un manque d'hormones sexuelles et les conséquences négatives de cette condition..
  5. Faites régulièrement de l'exercice sur votre corps pour renforcer les os et maintenir leur densité. Mais si une personne a déjà développé l'ostéoporose, alors l'activité physique ne sera pas aussi efficace.
  6. Saturer le corps avec de la vitamine D. Il est recommandé d'aller au moins une fois par an dans les régions ensoleillées.
  7. Évitez l'obésité ainsi que le poids corporel extrêmement bas..
  8. Traiter en temps opportun toutes les pathologies chroniques, en particulier les maladies des reins, du foie, du tractus gastro-intestinal et les perturbations hormonales dans le corps.
  9. Chaque année, consultez un médecin et effectuez des procédures de diagnostic pour l'évaluation prophylactique de la densité osseuse.
  10. Évitez les régimes durs.

Ostéoporose: symptômes, traitement, prévention

De nombreuses personnes âgées ont «entendu» qu'elles avaient un diagnostic tel que l'ostéoporose, mais aucune mesure ou traitement préventif n'a été proposé. L'un d'eux dira - "Ah, l'ostéoporose, mais tout le monde l'a." Est-ce que ça vaut la peine de s'inquiéter si «il a tout»? Peut-être que quelqu'un dira: «J'ai des os solides dans ma famille, et cela ne m'affectera pas.» En est-il ainsi? Quel type de maladie est l'ostéoporose, quelle est-elle dangereuse et est-il nécessaire de la traiter?

L'ostéoporose est une maladie du squelette, dont la cause est une diminution de la force et une violation de la structure des os. Les os deviennent minces et cassants, entraînant des fractures. Le terme «ostéoporose» signifie littéralement «porosité osseuse» ou «os troué».

L'ostéoporose est appelée «épidémie silencieuse» en raison de la nature cachée de son développement. Au tout début de la maladie, lorsque les processus de destruction osseuse sont déjà en cours, mais pas encore importants, les symptômes de l'ostéoporose peuvent être absents, le patient peut ne pas se plaindre. La détectabilité de cette maladie peut être comparée à un iceberg. L'ostéoporose diagnostiquée est sa partie visible et plus petite. La plupart de l'iceberg caché sous l'eau - tous les cas où les patients n'ont pas été diagnostiqués.

L'ostéopénie est la «déplétion» du tissu osseux. Cette condition précède l'ostéoporose. Avec l'ostéoporose, le risque de fractures est élevé, avec une ostéopénie - modérée. Et si vous n'effectuez pas de prévention et de traitement, l'ostéopénie a un risque élevé de «dégénérer» en ostéoporose.

Qu'est-ce qui rend les os cassants??

Surtout, les femmes sont touchées par l'ostéopénie et l'ostéoporose - dans 85% des cas. Le plus souvent, ce sont des femmes ménopausées. La ménopause est la cause la plus importante d'ostéoporose. Après l'arrêt du cycle menstruel, les ovaires cessent de produire de l'œstradiol - une hormone qui «retient» le calcium dans les os. Chez les hommes de plus de 65 ans, le niveau de testostérone diminue, ce qui «retient» le calcium et prévient la déplétion osseuse.

De plus, il existe de nombreux facteurs de risque d'ostéoporose - ceux qui ne peuvent pas être influencés (comme la race, le sexe et l'âge), et ceux que nous pouvons influencer en modifiant notre mode de vie. Par exemple, arrêtez de fumer, consommez trop de café et d'alcool et incluez plus de produits laitiers, de légumes et de fruits dans votre alimentation.

Facteurs de risque d'ostéopénie et d'ostéoporose.

Facteurs corrigibles:

  • Fumeur.
  • Mode de vie sédentaire, manque d'exercice régulier.
  • Excès d'alcool et de café.
  • Mauvaise nutrition (une petite quantité de fruits, légumes et produits laitiers dans l'alimentation).
  • Carence en vitamine D (la vitamine D améliore l'absorption intestinale du calcium).

Facteurs de risque mortels:

  • Âge (avec l'âge, la densité osseuse diminue, la destruction osseuse la plus rapide est observée dans les premières années après la ménopause).
  • Race caucasoïde ou mongoloïde.
  • Ostéoporose dans le genre.
  • Fractures antérieures.
  • Ménopause précoce (chez les personnes de moins de 45 ans ou après la chirurgie).
  • Aménorrhée (absence de règles) avant la ménopause (anorexie mentale, boulimie nerveuse, activité physique excessive).
  • Absence d'accouchement.
  • Physique fragile.

Maladies qui augmentent le risque d'ostéoporose:

Endocrine:

  • Thyrotoxicose.
  • Hyperparathyroïdie.
  • Syndrome et maladie d'Itsenko-Cushing.
  • Diabète de type 1.
  • Insuffisance surrénalienne primaire.

Gastro-intestinal:

  • Maladie hépatique sévère (par exemple, cirrhose).
  • Chirurgie de l'estomac.
  • Absorption altérée (par exemple, maladie cœliaque - une maladie caractérisée par une intolérance aux protéines de céréales - gluten).

Métabolique:

  • Hémophilie.
  • Amylose.
  • Nutrition parentérale (administration de nutriments contournant le tractus gastro-intestinal).
  • L'anémie hémolytique.
  • Hémochromatose.
  • Maladie rénale chronique.

Néoplasmes malins:

  • Myélome.
  • PTH sécrétant des tumeurs - un peptide similaire.
  • Lymphomes, leucémie.

Médicaments augmentant le risque d'ostéoporose: glucocorticoïdes (p. Ex. Prednisone, hydrocortisone), lévothyroxine, anticonvulsivants, préparations de lithium, héparine, cytostatiques, analogues de gonadolibérine, préparations contenant de l'aluminium.

Fractures dans l'ostéoporose

Les fractures de l'ostéoporose sont peu traumatisantes et pathologiques. De telles fractures se produisent avec des blessures très mineures dans lesquelles l'os normal ne se casse pas. Par exemple, une personne a trébuché au-dessus d'un seuil et est tombée, a éternué sans succès, a brusquement retourné le corps, a soulevé un objet lourd et finalement une fracture.

Le tissu osseux est une structure dynamique dans laquelle les processus de formation et de destruction du tissu osseux se produisent tout au long de la vie d'une personne. Chez l'adulte, environ 10% du tissu osseux est renouvelé chaque année. Avec l'âge, le taux de destruction du tissu osseux commence à prévaloir sur le taux de récupération..

Les os d'un adulte sont composés d'une substance compacte, elle est d'environ 80% et forme une couche externe dense d'os. Les 20% restants de la masse osseuse totale sont représentés par une substance spongieuse qui ressemble à un nid d'abeilles dans la structure - c'est la couche interne d'os.

D'après l'image présentée, il peut sembler qu'il y a plus de substance spongieuse dans l'os. Mais ce n'est pas le cas. Le fait est qu'en raison de la structure en maille, la substance spongieuse a une plus grande surface que le compact.

Les processus de restauration osseuse et le taux de perte osseuse pendant le métabolisme osseux accéléré dans la substance spongieuse se produisent plus rapidement que dans le compact. Cela conduit à une plus grande fragilité de ces os, qui sont principalement représentés par une substance spongieuse (vertèbres, col fémoral, radius).

Fracture de la hanche.

La fracture la plus grave associée à l'ostéoporose. La cause la plus fréquente d'une fracture est une chute, mais il existe également des fractures spontanées. Le temps de traitement de cette maladie dans un hôpital est plus long que pour d'autres maladies courantes - jusqu'à 20-30 jours. Ces patients sont obligés d'observer le repos au lit pendant une longue période, ce qui ralentit la récupération. 50% des patients développent des complications tardives. Statistiques décevantes sur la mortalité - 15 à 30% des patients décèdent dans l'année. La présence de deux fractures précédentes ou plus aggrave cet indicateur.

Fracture vertébrale.

Les fractures les plus «silencieuses» sont les fractures vertébrales de compression. Ils sont plus fréquents que les autres fractures, ils peuvent survenir spontanément à la suite d'une blessure mineure ou d'une levée de poids. Leur «silence» et leur identification rare sont dus au fait que souvent les patients ne remarquent aucune plainte ou dans ce cas les symptômes de l'ostéoporose sont trop faibles pour consulter un médecin. Le patient peut ressentir des maux de dos, remarquer une diminution de la croissance. Malheureusement, ces personnes se tournent souvent vers un neurologue, reçoivent un traitement qui n'entraîne pas une réduction de la souffrance et l'ostéoporose reste non détectée. Comme les autres fractures dues à l'ostéoporose, les fractures vertébrales augmentent la mortalité et réduisent considérablement la qualité de vie.

Fractures de l'avant-bras.

Les fractures les plus douloureuses nécessitant un port prolongé d'un plâtre pendant 4 à 6 semaines. Une plainte fréquente des patients après avoir retiré le plâtre est la douleur, l'enflure au site de fracture et la fonction de la main altérée. La cause la plus fréquente d'une fracture est une chute des bras tendus..

Toutes ces fractures limitent l'activité habituelle du patient et détériorent considérablement la qualité de sa vie. Le pire est l'isolement, la perte d'indépendance et le rôle social familier. Peur de devenir un «fardeau» pour votre famille.

Les conséquences des fractures survenues dans le contexte de l'ostéoporose:

Physique: douleur, fatigue, déformation osseuse, handicap, dysfonctionnement d'organe, restriction d'activité prolongée.

Psychologique: dépression, anxiété (peur de tomber), diminution de l'estime de soi, détérioration de l'état général.

Économique: frais de traitement en hospitalisation, traitement ambulatoire.

Social: isolement, perte d'autonomie, perte d'un rôle social familier.

Diagnostic et symptômes de l'ostéoporose

La toute première chose que vous pouvez faire par vous-même avant de consulter un médecin est de mesurer votre taille et de vous rappeler à quoi cela ressemblait à l'âge de 20-30 ans. S'il y a une diminution de la croissance d'au moins 2-3 cm, c'est un «phare», et vous devez être examiné plus avant. Bien sûr, cela ne signifie pas qu'il y a définitivement de l'ostéoporose. Un diagnostic exact ne peut être posé que par un médecin ayant examiné, interrogé et prescrit une petite liste d'examens.

L'ostéoporose est précédée d'une ostéopénie - une diminution modérée de la densité osseuse, dans laquelle le risque de fractures est modéré. Mais il est! Et plus élevé que ceux qui n'ont pas de problèmes avec le système squelettique. Dans tous les cas, l'ostéoporose est préférable de prévenir que de traiter. Quels sont les symptômes de l'ostéoporose et de l'ostéopénie? Quels tests et études peuvent être prescrits par un médecin?

Plaintes et symptômes de l'ostéoporose:

  • Douleurs dorsales aiguës ou chroniques.
  • Réduction de la croissance.
  • Cyphose thoracique (flexion pathologique de la colonne vertébrale dans la région thoracique - "bosse").
  • Brûlures d'estomac.
  • Trouble des selles - selles fréquentes.
  • Douleur thoracique, restriction de l'inspiration, sensation de manque d'air.
  • Protrusion de l'abdomen.

Recherche en laboratoire:

  • Numération globulaire complète - taux d'hémoglobine inférieurs
  • Calcium sanguin - élevé (+ albumine sanguine).
  • Phosphatase alcaline - augmentée.
  • Calcium d'urine - augmenté / diminué.
  • TTG - augmenté.
  • Testostérone (pour hommes) - réduite.
  • Marqueurs (indicateurs de vitesse) de la destruction osseuse - pyridinoline, déoxypyridinoline, beta-CrossLaps, télopeptide sanguin C et N-terminal - augmentés.

Recherche instrumentale:

  • Densitométrie osseuse aux rayons X (méthode de diagnostic de référence).
  • Radiographie (non informative, ne révèle qu'une ostéoporose sévère).
  • Scintigraphie osseuse (une méthode supplémentaire, révèle des fractures récentes, aide à exclure d'autres causes de maux de dos).
  • Biopsie osseuse (pour les cas atypiques d'ostéoporose).
  • IRM (diagnostic de fractures, œdème médullaire).

Actuellement, la méthode instrumentale de recherche la plus informative est la densitométrie aux rayons X - une étude dans laquelle la densité des os étudiés est déterminée. Il est préférable d'examiner les vertèbres de la colonne lombaire, le radius et le col fémoral - les plus «fragiles» et sujets aux fractures. Des études sur le calcanéum et les os de la main ont déjà été menées - actuellement, ces études ne sont pas informatives et ne reflètent pas l'état réel du système squelettique..

Une préparation spéciale avant l'étude n'est pas effectuée. La densitométrie est une méthode de recherche non invasive et n'apporte pas d'inconfort. La dose est très faible.

Cependant, si une légère diminution de la densité osseuse est détectée, il est impossible d'évaluer le pronostic d'une nouvelle destruction osseuse et le risque de fracture en se basant uniquement sur la densitométrie..

FRAX fournit des informations importantes sur l'évaluation du risque de fracture. Cette calculatrice est disponible gratuitement sur Internet en tapant dans le moteur de recherche "calculatrice frax en russe". Les données de laboratoire ne sont pas requises pour l'achèvement, et l'élément 12 (résultats de densitométrie) est facultatif mais pas obligatoire. En utilisant cette calculatrice, toute personne de plus de 40 ans peut apprendre par elle-même la probabilité d'une fracture de la hanche et d'autres fractures ostéoporotiques (ostéoporotique majeur) au cours des 10 prochaines années de vie (mesurée en%). Par exemple, dans cet exemple, une femme de 55 ans avec un indice de masse corporelle (IMC) de 26 (la norme est de 18 à 25), la présence d'une fracture antérieure et d'une fracture de la hanche chez ses parents, la probabilité d'une fracture de la hanche de 1,9% est faible et d'autres fractures 27 % - milieu. Il peut être conseillé à une telle femme de consulter un médecin et un examen plus approfondi.


Sur la base des données obtenues sur FRAX, la présence de facteurs de risque d'ostéoporose, de densitométrie, de symptômes d'ostéoporose et d'autres études, la question de la prévention et des traitements possibles individuellement est décidée..

  • Il est recommandé à toutes les femmes de 65 ans et plus qui ne reçoivent pas de traitement pour l'ostéoporose d'examiner le système squelettique sans faute! Femmes de moins de 65 ans et hommes - s'il existe plusieurs facteurs de risque et symptômes d'ostéoporose.
  • Si la prévention et le traitement de l'ostéoporose sont démarrés à temps, vous pouvez non seulement arrêter la destruction des os, mais aussi les restaurer, tout en réduisant le risque de fractures de plus de 50%!

Prévention de l'ostéoporose

La bonne nouvelle est que la prévention de l'ostéoporose ne nécessite pas de coûts financiers particuliers et est accessible à tous. Il suffit de garder à l'esprit que les mesures préventives doivent être mises en œuvre de manière globale, et ce n'est qu'ainsi qu'un bon résultat pourra être atteint. Nous attirons l'attention sur le fait que la prévention doit être effectuée non seulement dans les cas d'ostéopénie ou lorsque le système squelettique est toujours en bon état. Si l'ostéoporose est déjà présente, toutes les recommandations de prévention doivent également être suivies. Le traitement de l'ostéoporose est le traitement préventif + médical. Mais plus là-dessus plus tard.

Il a été prouvé que l'exercice quotidien et la consommation de calcium et de vitamine D ralentissent, et la dépendance excessive à l'alcool (basée sur plus de 30 ml d'alcool pur par jour), le tabagisme et le faible poids corporel accélèrent la destruction osseuse.

Ainsi, pour la prévention de l'ostéoporose, vous devez:

  • Augmentez votre consommation d'aliments riches en calcium (si nécessaire, comprimés de calcium).
  • Apport en vitamine D (exposition au soleil, aliments riches en vitamine D, vitamine D en solution).
  • Activité physique adéquate (marche, marche nordique, gymnastique).
  • Arrêt du tabac, consommation modérée d'alcool (jusqu'à 2 verres par jour).
  • Limite de café (jusqu'à 2 tasses par jour).
  • Maintenir un poids corporel normal.
  • Mangez plus de fruits et légumes (plus de 500 g par jour).
  • Évitez les chutes.

Nous analyserons ces recommandations plus en détail..

Consommation de calcium

Pour les femmes avant la ménopause et les hommes de moins de 65 ans - 1000 mg / jour.

Pour les femmes après la ménopause et les hommes de plus de 65 ans - 1500 mg / jour.

Comment estimer la quantité de calcium consommée par jour avec les aliments? Le calcul peut être effectué comme suit. Pendant la journée, enregistrez tous les produits laitiers et de lait aigre consommés, en indiquant leur quantité, et en vous basant sur le tableau ci-dessous, calculez l'apport quotidien en calcium pour chaque jour de la semaine.

Diagnostic de l'ostéoporose

L'ostéoporose (parfois appelée «ostéoporose osseuse», ce qui n'est pas correct, car «ostéo» se traduit par os) est une maladie chronique qui évolue avec le temps. Il est associé à une diminution de la densité osseuse et à une violation de sa structure..

Une diminution de la densité augmente le risque de fractures et de blessures. Une caractéristique de ces fractures est que leur apparence peut être associée même à des contraintes mineures. C'est ce facteur qui porte le principal danger lors de l'ostéoporose. Une fracture peut affecter les os les plus importants du corps humain, à savoir la cuisse ou la colonne vertébrale. À la suite d'une fracture, le patient est privé de la capacité de se déplacer, ce qui à un âge plus avancé est particulièrement dangereux en raison de l'apparition de complications graves. Des escarres ou une pneumonie congestive peuvent se former. En tout cas, la vie est en danger.

Tout le monde ne sait pas que l'ostéoporose, parmi d'autres pathologies, est considérée comme la quatrième plus courante, se terminant par la mort. Devant lui sont les maladies cardiaques, les tumeurs malignes et le diabète. Les patients atteints de ce diagnostic sont les plus susceptibles de mourir d'une fracture de la hanche..

Dans l'article, nous découvrirons comment reconnaître cette maladie et découvrirons également quel diagnostic d'ostéoporose est le plus informatif..

Les causes

Les principales causes de l'ostéoporose sont:

  • incapacité à recevoir des hormones féminines depuis la ménopause. De plus en plus de femmes à l'âge adulte présentent des signes d'ostéoporose (ostéoporose postménopausique);
  • le vieillissement du corps humain contribue au dysfonctionnement d'un grand nombre d'organes, dont le tissu osseux. C'est la vieillesse qui est la principale cause de perte de force osseuse chez les personnes âgées (l'ostéoporose sénile, en termes de degré d'influence et de degré de complication dépasse la ménopause);
  • ostéoporose glucocorticoïde. Il apparaît chez les patients qui ont subi une thérapie glucocorticoïde depuis longtemps, ayant un effet secondaire sous la forme d'une violation des os;
  • ostéoporose secondaire. Causée par une forme grave d'une maladie chronique. Dans ce cas, l'ostéoporose est un symptôme d'une maladie primaire, ce qui explique le nom d'ostéoporose secondaire, il semble être le deuxième. Sa survenue peut être causée par une glycémie élevée, des tumeurs de mauvaise qualité, une maladie rénale chronique, une maladie des voies respiratoires, une fonction thyroïdienne excessive ou inadéquate. La cause de la maladie peut également être une carence en vitamines et un manque de calcium dans l'alimentation quotidienne. Le calcium pénètre dans le sang à des doses insuffisantes, ce qui fait que le corps prend la quantité manquante de calcium des réserves contenues dans le tissu osseux.

Facteurs de risque

Le tableau ci-dessous résume les facteurs de risque les plus courants d'ostéoporose..

TitreLa description
Facteurs incontrôlablesCertains facteurs de risque ne peuvent pas être contrôlés. Il s'agit, par exemple:
• le genre Il a été prouvé que les femmes sont plus susceptibles de souffrir d'ostéoporose;
• l'âge. Plus une personne a d'années, plus le risque de développer une telle maladie est élevé;
• course. Les personnes d'origine asiatique ou caucasienne sont les plus à risque;
• l'hérédité. Le plus grand risque survient chez les personnes dont les proches parents souffraient ou souffraient d'ostéoporose;
• dimensions du squelette. Les personnes à faible masse osseuse sont les plus à risque..
Niveaux hormonauxL'ostéoporose se rencontre le plus souvent chez les patients présentant un excès ou une carence en certaines hormones. Par exemple:
• hormones sexuelles. La diminution des niveaux d'hormones sexuelles fait que les os deviennent moins durables avec le temps. Une diminution de la concentration d'oestrogène chez les femmes ménopausées est l'un des facteurs les plus «influents» dans le développement d'une telle pathologie. Chez les hommes, une diminution progressive des niveaux de testostérone se produit avec l'âge. Le traitement du cancer de la prostate qui supprime la production de testostérone et le traitement du cancer du sein qui réduit les niveaux d'oestrogène peuvent également aider à accélérer la perte osseuse;
• troubles thyroïdiens. Des hormones thyroïdiennes excessives contribuent à l'affaiblissement du tissu osseux. Cela peut se produire avec une activité accrue de la glande;
• troubles d'autres glandes endocrines. L'ostéoporose est également associée à l'hyperactivité des glandes parathyroïdes et surrénales..
Facteurs nutritionnelsLe plus souvent, l'ostéoporose survient chez les personnes qui souffrent des facteurs suivants:
• apport insuffisant en calcium. La carence en calcium joue un rôle important dans le développement d'une telle maladie. Un apport insuffisant de calcium dans le corps entraîne une diminution de la densité osseuse, une perte précoce de la masse osseuse et, par conséquent, un risque accru de fractures;
• problèmes digestifs. Une réduction sérieuse de l'apport alimentaire et un poids corporel insuffisant affaiblissent les os de toute personne, indépendamment de l'âge et du sexe;
• opérations jamais effectuées sur le système digestif. La chirurgie visant à réduire le volume de l'estomac ou à retirer une partie de l'intestin grêle limite la zone d'absorption des nutriments, en particulier du calcium, ce qui entraîne des problèmes avec le tissu osseux.
Mode de vieCertaines mauvaises habitudes peuvent augmenter votre risque d'ostéoporose..
1. Un mode de vie sédentaire. Les personnes qui passent beaucoup de temps assis sont plus à risque de développer l'ostéoporose que celles qui pratiquent régulièrement tout type d'activité physique. Tout type d'activité est utile, en particulier la marche, la course, le saut, la danse et l'haltérophilie..
2. Abus d'alcool. La consommation régulière d'alcool à fortes doses (plus de 300 ml par jour) augmente le risque de développer la maladie.
3. L'abus de cigarettes. Il n'existe actuellement aucune compréhension claire du rôle du tabac dans la survenue de l'ostéoporose, mais il a été prouvé que le tabagisme affaiblit généralement le corps et affecte négativement les tissus osseux et divers systèmes corporels..
Prendre des stéroïdes et d'autres médicamentsL'utilisation prolongée de corticostéroïdes oraux ou injectables affecte négativement les processus de réparation osseuse. L'ostéoporose est également associée à des médicaments pour le traitement ou la prévention de:
• reflux gastrique (brûlures d'estomac);
• rejet de greffe;
• diverses saisies;
• Néoplasmes malins.
MaladiesLe risque d'ostéoporose est plus élevé chez les patients présentant les pathologies suivantes:
• maladie cœliaque;
• lésions inflammatoires de l'intestin;
• maladie rénale ou hépatique;
• lupus;
• le myélome multiple;
• polyarthrite rhumatoïde.

Processus de développement de l'ostéoporose

2 processus différents se produisent régulièrement dans l'os.

  1. Résorption - destruction osseuse.
  2. Ostéogenèse - l'apparition de tissu osseux.

L'os est un élément vivant de la structure du corps humain, qui est responsable du maintien de son intégrité. Il s'agit d'un système complexe composé de tissus osseux croisés et connectés, dont la densité et la direction permettent de résister à la pression mécanique sur l'os. La fréquence et la force de la charge sur le corps humain tout au long de la vie sont variables: une personne peut prendre et perdre du poids; en grandissant, une personne devient plus élevée, et dans la vieillesse, la longueur de la colonne vertébrale diminue et, en conséquence, une personne perd quelques centimètres de croissance, un changement dans l'activité humaine. Tous ces facteurs contribuent à l'adaptation du tissu osseux aux changements, sans perte de stabilité et de force. Les structures osseuses s'effondrent à un endroit et apparaissent à un autre. Ce phénomène est appelé remodelage et se produit systématiquement..

Dans le processus de remodelage pour la destruction osseuse, les ostéoclastes sont responsables, ils ressemblent à un bulldozer qui coupe dans l'os et passe à travers. L'apparition de faisceaux osseux est observée sous l'action des cellules maçons, les ostéoblastes, dont l'activité vise à la formation de nouveaux tissus osseux, dans lesquels s'accumulent des sels de calcium, responsables de la force et de l'intégrité de la nouvelle structure.

L'activation de la résorption osseuse en combinaison avec des processus faibles de formation de tissu osseux est la principale cause de l'ostéoporose. L'ostéoporose se développe dans les cas où l'ancien os est détruit et l'apparition de nouveaux se produit en quantité incomplète. Entre autres raisons de sa formation, une quantité insuffisante de calcium dans le tissu osseux peut être distinguée, ce qui conduit à son ramollissement, à l'arrêt de la fonction de support et du squelette. N'oubliez pas que les causes de la maladie visent à empêcher la formation de nouveaux os, à détruire ceux qui existent déjà. Une telle action se termine ensuite par des fractures..

Diagnostic de pathologie

La densité osseuse est mesurée à l'aide d'un appareil qui utilise des rayons X faibles pour étudier la teneur en minéraux du tissu osseux. Un tel examen est absolument inoffensif et indolore, se produit en position horizontale du patient. Le plus souvent, la densité des os individuels est vérifiée, nous parlons généralement de la colonne vertébrale, de la hanche et du poignet.

Important! La nécessité d'un examen est due à la nécessité d'identifier l'ostéoporose aux premiers stades. Le plus souvent trouvé chez les femmes avec le début de la ménopause, il y a une douleur dans le tissu osseux au moment de l'effort et une augmentation de la probabilité d'une fracture.

Indications pour la détection de l'ostéoporose

Toute personne de plus de 40 ans, surtout en ce qui concerne les femmes, devrait réfléchir à la nécessité de diagnostiquer l'ostéoporose. Il devrait être régulier et tenu chaque année..

Le diagnostic de la maladie est effectué avec un écart de l'indice T de la norme:

  • le résultat est 0..- 1 - l'os a une densité normale;
  • l'indicateur -1..- 2,5 indique une raréfaction de l'os;
  • une valeur inférieure à -2,5 indique l'apparition d'ostéoporose.

Densitométrie tomographique calculée

À l'aide d'un tomographe multispiral, la tomodensitométrie est effectuée avec un calcul supplémentaire de la densité osseuse et une analyse comparative avec une valeur de référence. En conséquence, des données sur la densité de 1 cc sont publiées. os sur le site d'examen, en outre, les indicateurs Z et T sont calculés. L'avantage de la méthode réside dans la haute précision des données et la capacité à déterminer la densité osseuse, sans tenir compte du poids du patient, des éléments métalliques qui peuvent interférer avec la détermination des résultats lors d'un examen radiographique standard. Parmi les inconvénients, il convient de noter l'effet excessif des radiations sur le corps du patient. Par conséquent, il n'est pas recommandé d'effectuer une telle procédure plus souvent qu'une fois par an.

Densitométrie ultrasonore

Réalisé en surveillant la vitesse de l'onde ultrasonore le long de l'os. Selon les données médicales, une diminution de la densité entraîne une friabilité osseuse, ce qui complique le trajet de l'onde sonore. Plus la densité est faible, plus le mouvement de l'onde le long du tissu osseux est lent. Le densitomètre possède des capteurs qui peuvent mesurer la vitesse des vagues, et un programme spécial permet de déterminer la densité osseuse avec des indicateurs Z et T.

La densitométrie ultrasonique nécessite l'utilisation d'os situés superficiellement pour détecter la densité. Ceux-ci comprennent: un rayonnement sur l'épaule, des phalanges des doigts, la partie supérieure du tibia. Les indices obtenus lors de la densitométrie par ultrasons peuvent être comparés à des indicateurs similaires qui peuvent être obtenus lors de l'examen aux rayons X (si au moment de la densitométrie aux rayons X, l'ostéoporose est détectée, puis à l'échographie, les mêmes violations seront détectées).

De plus, si le patient a subi une densitométrie aux rayons X lors du premier examen, au cours duquel l'ostéoporose a été détectée, et après quoi le traitement de la maladie a été prescrit, alors avec un diagnostic plus approfondi, il convient de s'en tenir à la même méthodologie. Avec cette approche, la probabilité d'une évaluation correcte de l'efficacité du traitement est augmentée. Le même principe doit être observé avec la densitométrie ultrasonique - dans le cas de la thérapie, en tenant compte des données du premier examen échographique, le contrôle des résultats finaux doit être basé sur la densitométrie ultrasonique.

Le diagnostic de la maladie par échographie présente de nombreux avantages.

  1. Le corps humain n'est pas exposé à des radiations nocives.
  2. Possibilité de tenir dans un endroit pratique pour le patient dans un court laps de temps.
  3. Une garantie de sécurité élevée permet une densitométrie par ultrasons pour les enfants et les femmes en position.

En bref, la densitométrie permet d'éliminer complètement les problèmes de diagnostic d'une maladie. Chaque technique disponible a un prix abordable, ne provoque pas de douleur et d'autres défauts et donne également des résultats de haute précision..
La densitométrie est fortement recommandée pour les femmes de plus de 65 ans. Si vous suivez ces instructions simples, vous pouvez réduire la probabilité de fractures chez les femmes à l'âge adulte. Mais cela n'exclut pas le fait que la densitométrie ne sera pas superflue pour les autres patients..

Indications pour la densitométrie:

  • ménopause prématurée;
  • insuffisance hormonale chez la femme, manque d'oestrogène, apparition d'aménorrhée;
  • perte de poids;
  • la présence d'une hyperparathyroïdie primaire et secondaire;
  • parents de sang atteints d'ostéoporose;
  • testostérone insuffisante chez l'homme;
  • une longue période d'immobilisation lors de blessures ou de fractures;
  • longue réception des glucocorticoïdes;
  • La maladie d'Utsienko-Cushing;
  • les maladies rhumatismales accompagnant l'apparition de l'ostéoporose.

Il convient de reconnaître que la maladie empêche la restauration des articulations malades. L'ostéoporose réduit la force des os connectés dans les articulations. À l'heure actuelle, les endoprothèses des articulations du bassin et des genoux avec arthrose sont de plus en plus courantes. Dans ce cas, une prothèse métallique est placée à la place de l'articulation du patient, qui est fixée au niveau des os qui forment l'articulation. L'invariabilité de la structure résultante est affectée par la résistance du tissu osseux, qui est la principale charge de la prothèse. La détection de l'ostéoporose articulaire entraîne une instabilité de l'endoprothèse, de nouvelles fractures osseuses et des traumatismes dans la zone de la prothèse et d'autres complications. Le diagnostic, qui est effectué dans le but de détecter l'ostéoporose, devrait s'appliquer à tous les patients qui ont l'intention d'établir une endoprothèse.

Important! La recherche clinique joue un rôle important dans le diagnostic de la maladie. Il existe de nombreuses analyses qui peuvent être utilisées pour évaluer le degré de développement de l'ostéoporose et le taux de son développement progressif, mais leur importance pour les résultats thérapeutiques est nettement inférieure à la densitométrie.

En examinant un patient qui présente des symptômes d'altération de la densité osseuse, il vaut la peine d'être guidé par des informations de laboratoire:

  • hormones sexuelles féminines;
  • les niveaux de testostérone chez les hommes;
  • les hormones thyroïdiennes;
  • vitamine D et calcium.

Taux de maladie

Indication des indicateurs de l'ostéoporose.

  1. Calcium total. C'est le principal composant minéral du tissu osseux, le microélément principal qui participe à la formation de la structure osseuse entière, soutient le bon fonctionnement du cœur, des tissus neuromusculaires, contrôle le niveau de coagulation sanguine et est impliqué dans de nombreux processus importants. Les niveaux de calcium normaux sont de 2,1-2,65 mmol / L..
  2. Phosphore inorganique. Un élément de la teneur en minéraux du tissu osseux, qui pénètre dans l'organisme sous forme de sel, participant activement à la formation du système squelettique et à l'échange de substances énergétiques. 80% du phosphore se trouve dans le tissu osseux. Tout changement associé à l'entrée de phosphore dans le sang est le résultat de tout changement dans la structure des os, en particulier lorsqu'une ostéoporose est détectée. Norme 0,9-1,4 μmol / L.
  3. Hormone parathyroïdienne. Il est produit par la glande parathyroïde et soutient le processus de métabolisme du phosphore et du calcium. La détection de l'hormone parathyroïdienne fournit des informations importantes pour déterminer le type d'ostéoporose. Valeurs autorisées 10,0-75,0 pg / ml.
  4. Déoxypyridonoline. Reflète le degré d'instabilité du système squelettique présent dans l'urine. Sa quantité dans l'urine augmente avec la ménopause, la thyréotoxicose, l'ostéomalacie. Pour les femmes, il est considéré comme un indicateur normal de 2,4-5,5, et pour les hommes - 3,0-7,5.
  5. Ostéocalcine. La principale protéine du tissu osseux, qui est directement impliquée dans la saturation en minéraux osseux et la formation de nouveaux tissus osseux. Il s'agit d'un indicateur général du métabolisme osseux et d'un indicateur qui prédit le développement ultérieur de l'ostéoporose..

Un excès d'ostéocalcine survient chez les patients atteints d'hyperparathyroïdie primaire, chez les patients atteints d'acromégalie. Au moment de la maladie postménopausique, ses indicateurs sont dans les limites normales ou légèrement surestimés. L'ostéodystrophie rénale et l'ostéomalacie provoquent une diminution de ses valeurs. Cet examen est obligatoire pour diagnostiquer l'ostéoporose et surveiller la suite du traitement, s'il est détecté que le taux de calcium dans le sang a augmenté.
L'ostéocalcine a les indicateurs acceptables suivants:

  • pour les femmes atteintes de préménopause - 6,5-42,0 ng / ml;
  • pour les femmes souffrant de ménopause - 5,5-59,0 ng / ml;
  • pour hommes - 12,0-52,0 ng / ml.

Traitement des maladies

Le traitement de l'ostéoporose comprend les principales étapes complémentaires suivantes.

  1. Dans un premier temps, le traitement des principales maladies qui contribuent à l'apparition de l'ostéoporose, à savoir: l'hypothyroïdie, l'hypogonadisme, la thyrotoxicose, est prescrit.
  2. Traitement visant à gagner de la masse osseuse (calcium, vitamine D, préparations de bisphosphonates).
  3. Médicaments contre la douleur.

Dans le cadre de cet article, le traitement de la maladie sous-jacente ne sera pas entièrement et complètement couvert, cela prendra beaucoup de temps. Ensuite, nous nous concentrerons sur une méthode moderne de traitement d'une maladie, qui vise à augmenter la masse osseuse.

À l'heure actuelle, parmi toutes les méthodes, la plus efficace est la thérapie combinée de la maladie en utilisant:

  • Les médicaments à base de vitamine D ou leurs espèces activées;
  • préparations de calcium, y compris le citrate ou le carbonate de calcium;
  • médicaments bisphosphonates.

Choisir le bon traitement pour la maladie augmente la probabilité d'augmenter la densité osseuse jusqu'à 10% chaque année, ce qui réduit considérablement le risque de blessures et de fractures. L'essentiel est de ne pas oublier que le traitement est un long processus, qui dans certains cas dure plusieurs années. Il n'est pas nécessaire de supposer que des changements positifs notables seront visibles après quelques mois ou même six mois.

Comment renforcer les os?

Vous pouvez maintenant accéder à la partie recommandation, dans laquelle vous pouvez vous familiariser avec les méthodes qui peuvent augmenter la densité osseuse et vous protéger contre les fractures.

  • Évitez les chutes:
  1. Avec des étourdissements ou des problèmes de démarche fréquents - vous devez être prudent en marchant.
  2. Pas besoin de faire des allées et des escaliers des choses encombrantes inutiles qui empêchent le libre passage, les fils doivent être fixés au mur.
  3. Dans la salle de bain, posez des tapis antidérapants et fixez des mains courantes dans la baignoire elle-même.
  4. Portez des chaussures à semelles plates antidérapantes.
  • Ajoutez de la vitamine D et du calcium à votre alimentation quotidienne.

Les femmes après la ménopause et les hommes de 50 ans et plus ont besoin de 1500 mg de calcium par jour, 1000 mg de calcium seront suffisants pour les jeunes hommes et femmes.

La quantité de calcium qui pénètre dans le corps avec de la nourriture par jour peut être calculée en utilisant la liste ci-dessous..

La présence de calcium dans les aliments (calcul pour 100g):

  • produits laitiers (sauf le fromage) - 110 mg;
  • crème glacée - 110 mg;
  • fromage à pâte molle - 250 mg;
  • fromage à pâte dure - 700 mg;
  • yaourt - 150 mg;
  • produits de chocolat - 230-290 mg;
  • pain blanc - 160 mg;
  • pain noir - 110 mg;
  • halva - 650 mg;
  • riz bouilli - 200 mg;
  • jus d'orange - 40 mg;
  • épinards - 150 mg;
  • amandes - 250 mg;
  • 1 œuf - 50 mg.

Remarque! Une grande quantité de calcium se trouve dans le lait et les produits laitiers. 1 litre de kéfir ou de lait comprend la quantité de calcium nécessaire à l'apport quotidien.

Afin de prévenir le traitement de la maladie, il est important de savoir qu'en plus du calcium, le corps humain a besoin de la quantité nécessaire de vitamine D - il contribue de manière significative à la formation du tissu osseux, augmentant la capacité d'absorption du calcium. La formation de vitamine D dans le corps se produit sous l'influence du soleil..

Il est également important de suivre ces directives..

  1. Cesser les mauvaises habitudes, en particulier le tabagisme et la consommation excessive d'alcool.
  2. S'engager dans la gymnastique et l'activité physique, abandonner un mode de vie sédentaire.
  3. Recours en temps opportun aux soins médicaux. Avec le problème de l'ostéoporose, vous pouvez contacter un rhumatologue, néphrologue, gynécologue, consulter un thérapeute.
  4. Prenez des médicaments qui augmentent la résistance osseuse.

Si le diagnostic d'ostéoporose est posé, le spécialiste prescrit dans la plupart des cas des médicaments qui normalisent le métabolisme des minéraux dans l'organisme. Leur ingestion conduit à un processus de formation osseuse plus rapide que sa scission. L'os redevient fort et dense.

Résumer

L'ostéoporose est une maladie dont il n'est pas facile de se débarrasser. Cependant, l'accès rapide à un médecin et le diagnostic correct, dont les méthodes ont été décrites dans l'article, aideront à établir le bon traitement, à arrêter le processus de dégénérescence du tissu osseux et à restaurer progressivement le corps..

Vidéo - Médecin sur la façon de diagnostiquer l'ostéoporose

Ostéoporose - cliniques à Moscou

Choisissez parmi les meilleures cliniques par avis et au meilleur prix et prenez rendez-vous