logo

Traitements pour entorse de jambe et récupération après une blessure

En raison de la grande mobilité de l'appareil ligamentaire du pied, une personne est soumise à un traumatisme accru des membres inférieurs. Le pied supporte le poids de la marche, de la course et des sports actifs. Tout degré de blessure au pied entraîne des conséquences - boiterie. Les entorses aux pieds sont les dommages les plus courants que les gens consultent. Elle nécessite un traitement compétent et la mise en œuvre de toutes les recommandations d'un médecin. Pour bien se comporter pendant les étirements et commencer le traitement à temps, vous devez connaître ses causes et ses symptômes.

Causes d'entorse du pied

Le pied est attaché au tibia du calcanéum, du scaphoïde, du talus, des os métatarsiens, qui sont reliés par tout un groupe de ligaments: ressort, long et court plantaire, talon-naviculaire, talon-cuboïde ligamentaire. La structure musculaire autour protège les os et les ligaments contre les dommages.

Un étirement des ligaments du pied est souvent observé chez les athlètes dont les sports sont associés au saut et à la course (basketteurs, volleyeurs, athlètes). Des dommages similaires se trouvent souvent dans les haltérophiles, lors du levage de poids lourds et de poids.

Facteurs provoquant une entorse du pied:

  • en surpoids;
  • certains sports;
  • travail physique intense;
  • marcher en talons hauts, porter des chaussures inconfortables;
  • marcher sur des surfaces inégales (souvent trouvé parmi les amateurs de voyages dans les montagnes et les forêts);
  • arc pathologique du pied (pieds plats ou arc trop haut);
  • manque congénital de force ligamentaire, sous-développement des ligaments;
  • blessures aux pieds (luxations, fractures), inflammation des ligaments.

Les degrés et symptômes des entorses

La gravité des symptômes des dommages dépend du degré d’entorse. Les médecins distinguent 3 degrés d'une telle blessure:

  1. Le premier degré (facile) d'étirement est caractérisé par la déchirure des fibres ligamentaires individuelles. Le lieu des dommages fait légèrement mal, le gonflement est faible. La victime peut bouger ses pieds, marcher. Avec les premiers soins correctement dispensés Passe indépendamment sans mesures thérapeutiques sérieuses.
  2. Le deuxième degré se caractérise par une rupture complète de certaines fibres ligamentaires. Les signes d'entorses sont distincts: les symptômes sont plus prononcés. Au moment de la blessure et pendant plusieurs jours, la douleur est aiguë. Lorsque vous essayez de marcher sur votre pied, une vive douleur apparaît. Les mouvements du pied sont limités. Le gonflement est modéré (la tumeur augmente pendant plusieurs jours, réduisant la mobilité du pied, puis disparaît), il y a un changement de couleur de la peau sur la zone touchée (hématome dû à une hémorragie sous-cutanée).
  3. Le troisième degré d'étirement est caractérisé par une rupture transversale complète du ligament ou de plusieurs ligaments. La personne blessée ne peut pas marcher. Un gonflement et un hématome apparaissent. Les symptômes caractéristiques de tels dommages apparaissent dès qu'une personne est blessée..

De plus, la température peut augmenter. Si l'entorse est accompagnée d'une luxation, un certain clic (crunch) se fait entendre pendant la blessure:

Entorse des orteils

De tels dommages sont possibles si un objet lourd tombe sur vos doigts ou heurte une barrière solide (seuil, pierre, marche d'escalier). La douleur se concentre sur l'orteil qui a reçu une entorse. Comme pour le pied, un changement de couleur de peau, un gonflement est caractéristique. Un fort étirement des tendons peut s'accompagner d'une fracture ou d'une luxation osseuse..

Les dommages au gros orteil se produisent avec un mouvement non naturel (excessif) dans la direction plantaire ou dorsale. Une telle blessure est souvent associée à une entorse du ligament vertébral et plantaire. Dans ce cas, la douleur se produit dans tout le pied. Un homme ne peut pas marcher et se tenir sur la pointe des pieds normalement.

Forte traction

Séparément, je veux noter le troisième degré d'étirement. Une telle blessure s'accompagne souvent d'une luxation du pied. La douleur est forte, insupportable, même avec un repos complet. L'œdème est très fort, il y a un changement de couleur important (hématome). On observe une mobilité anormale excessive du pied (le signe le plus frappant par lequel il est possible de déterminer la rupture complète du ligament). Une aide immédiate aux urgences et un traitement à l'hôpital sont nécessaires. Le troisième degré nécessite une intervention chirurgicale, car les ligaments complètement déchirés ne pourront pas récupérer d'eux-mêmes.

Diagnostique

Tout dommage commence par un examen médical. Le spécialiste procède à un examen visuel, une palpation soigneuse, déplace légèrement le pied du patient. La victime elle-même raconte en même temps ses sentiments. Pour clarifier le degré de dommages et la présence de complications, le spécialiste nomme une radiographie du pied, un diagnostic échographique, une IRM. De telles méthodes de diagnostic peuvent poser un diagnostic précis, selon lequel le médecin prescrit un traitement approprié..

Étirement des premiers soins

En cas de lésion des ligaments du pied, il est important de fournir correctement les premiers soins. Des mesures prises en temps opportun sont la clé d'un rétablissement rapide et réduisent le risque de complications. Les premiers soins comprennent:

  1. Création de conditions pour un repos complet du pied (pour asseoir ou allonger le patient).
  2. Immobilisation d'un pied endommagé. En appliquant un bandage de fixation (sans trop serrer la jambe), tout tissu convient à cela, mais il est préférable d'utiliser un bandage élastique. En cas de dommages graves, superposition du pneu (vous pouvez utiliser une règle, une planche ou tout autre matériel de fixation).
  3. Appliquer une compresse froide sur la zone endommagée: serviettes trempées dans de l'eau froide, glace enveloppée dans un chiffon. Cela soulagera la douleur et réduira l'enflure..
  4. Pour réduire l'œdème et les hématomes, la jambe est soulevée en plaçant un rouleau sous elle.
  5. Anesthésie avec des médicaments: Analgin, Ibuprofène (les médicaments contenant de l'acide acétylsalicylique ne peuvent pas être administrés, car ils augmentent la circulation sanguine, ce qui entraîne des saignements).
  6. Si vous soupçonnez une rupture complète des ligaments, de graves dommages aux muscles du pied - appelez une ambulance ou amenez la victime aux urgences.

Traitement d'entorse

Si les ligaments des jambes sont endommagés, consultez un médecin. L'automédication est lourde de complications, de récupération incomplète et incorrecte. Le spécialiste fera le bon diagnostic et prescrira un traitement.

Le cours de traitement de l'entorse du pied comprend:

  • traitement médical;
  • intervention chirurgicale (avec un degré élevé de dommages);
  • physiothérapie;
  • Thérapie par l'exercice.

La question qui inquiète souvent la victime est: "Combien de temps prendra le rétablissement?" La réponse du médecin est généralement standard: «Tout dépend du degré de dommage, d'un traitement approprié et rapide».

Le premier degré d'entorse du pied du pied, à condition que les mesures prises à temps, soit guéri en 10-14 jours. Le bandage de retenue est retiré le troisième jour. Le traitement ultérieur consiste à développer les articulations du pied avec des exercices..

Le traitement du deuxième degré d'étirement dure environ un mois. Les 2 premières semaines devront marcher avec un pansement immobilisant.

La restauration du ligament au troisième degré de dommage peut durer jusqu'à six mois et la fixation du pied dure jusqu'à un mois.

Traitement médical

En cas de douleur intense, on prescrit aux patients des analgésiques à administrer par voie orale (paracétamol, ibuprofène, comprimés de Nise). L'aspirine, dans les premiers jours après une blessure, il est impossible d'accepter, les fonds avec de l'ibuprofène et du paracétamol sont adaptés pour abaisser la température.

Les premiers jours sont des onguents prescrits à effet rafraîchissant («Menthol»), des onguents chauffants sont utilisés après avoir éliminé les principaux symptômes, pour améliorer la circulation sanguine et accélérer la régénération tissulaire («Finalgon», «Capsicam»). Pour l'anesthésie locale, les médecins prescrivent des gels ou des onguents avec des effets anti-inflammatoires et analgésiques (Nurofen, Diclofenac, Nise, Ketoprofen, Dolobene, Nikoflex, Troxevasin et autres). Des antibiotiques sont prescrits en cas de plaie ouverte..

Avec un fort degré d'étirement et de rupture des ligaments du pied, des médicaments plus puissants sont utilisés pour l'injection - injections de novocaïne, de lidocaïne ou d'hydrocortisone.

À la maison

Le traitement des entorses à domicile est possible avec un léger degré de dommages. Le traitement consiste à appliquer un bandage sur un bandage élastique, en observant un régime doux. Les trois premiers jours, une compresse est placée sur le pied endommagé froid, puis chaud. De plus, vous pouvez faire des compresses à partir de certains produits que l'on trouve facilement dans presque tous les foyers:

  • alcool (eau et alcool à parts égales);
  • bodyaga naturel;
  • oignons hachés et sel de mer (peuvent être remplacés par du sucre);
  • ail haché, feuilles d'eucalyptus, graisse animale;
  • infusion d'ail et jus de citron;
  • pommes de terre crues hachées;
  • lait chaud (changez en refroidissant);
  • l'argile mélangée à de l'eau jusqu'à ce que la crème sure épaisse;
  • feuilles d'aloès hachées, sureau.

Des compresses sont appliquées pendant plusieurs heures sous le film et sont fixées sur le dessus avec un bandage. La médecine traditionnelle ne peut être qu'un complément au traitement principal. Avant utilisation, consultez votre médecin, sinon la situation pourrait s'aggraver.

Physiothérapie et massage

Dès que la période aiguë passe, le médecin prescrit une physiothérapie. Il peut s'agir d'UHF, de magnétothérapie, d'électrophorèse avec des médicaments. Le massage pendant cette période est d'une grande importance.

Le cours de physiothérapie et de massage dure une semaine, avec des blessures légères et jusqu'à plusieurs mois, avec de graves dommages aux ligaments du pied.

Après avoir retiré le bandage de retenue, des exercices spéciaux sont en outre prescrits. Le cours de thérapie par l'exercice en combinaison avec un massage accélère la récupération, renforce les muscles des jambes, développe des ligaments endommagés.

Complications de l'entorse du pied

Les complications de l'étirement du pied comprennent:

  • rechute étirement;
  • instabilité articulaire chronique due à des ligaments faibles et à des douleurs concomitantes lors de la course et de la marche;
  • rupture ligamentaire;
  • inflammation des ligaments (arthrite);
  • fasciite plantaire;
  • luxation et subluxation de l'articulation;
  • fracture de l'os.

Pour toute durée de traitement et de rééducation, une activité physique sur la jambe blessée doit être ajoutée progressivement. L'entraînement sportif commence petit. Cela réduit le risque de récidive des blessures..

L'entorse des ligaments du pied, même dans une faible mesure, complique le mouvement et apporte beaucoup de problèmes. Le traitement n'est pas rapide et prend au moins 2 semaines. Pas besoin de remettre à l'hôpital. Un traitement rapide et compétent est la clé d'un rétablissement rapide et de l'absence de complications supplémentaires. N'oubliez pas la prévention: vous devez porter des chaussures confortables en taille, faire de l'exercice, et lorsque vous marchez sur des surfaces inégales, soyez prudent et regardez sous vos pieds.

Comment traiter l'entorse du pied dans le pied (ligaments de la cheville)?

Les blessures à la cheville se produisent très souvent, car l'articulation de la cheville est l'une des articulations du corps qui pèse le plus sur une personne. L'entorse des ligaments de cette articulation est le traumatisme le plus fréquent, bien que les spécialistes en chirurgie voient presque aussi souvent la réception des entorses de l'articulation du poignet et du genou.

Comme le savent bien les spécialistes de la condition physique, seuls six patients sur 1000 qui se tournent vers la salle d'urgence de l'hôpital pour des soins médicaux d'urgence au sujet de problèmes articulaires de la cheville ont-ils pendant le sport. Tous les autres cas sont liés à des blessures domestiques ou à des blessures au travail..

Près de 90% des cas d'entorse de la cheville surviennent lors du déplacement, lorsque le talon se replie vers l'intérieur. Cela conduit au fait que la cheville fait un mouvement vers l'extérieur. À ce stade, les ligaments du genou - externes et latéraux - souffrent d'un stress sévère..

Ce cas est typique des fashionistas utilisant des talons hauts. Lorsque la jambe "se replie" dessus, dans de nombreux cas, il y a une entorse. Si un craquement ou une fissure se fait entendre lors d'une telle blessure, cela signifie que l'étirement est sévère et qu'il est possible qu'il y ait une rupture complète du ligament ou un os endommagé.

Comme les chirurgiens le savent bien, l'entorse est une blessure très douloureuse. Cette douleur articulaire augmente avec le mouvement. Avec un étirement sévère, le patient ne peut pas marcher sur le pied.

D'autres signes de ce trouble sont l'œdème et l'hématome (ecchymose). L'œdème survient peu de temps après une blessure. Un hématome se développe généralement dans les 24 premières heures. Le gonflement autour de la cheville réduit la mobilité du pied et rend la cheville encore plus instable.

Traitement de l'entorse du pied dans le pied (ligaments de la cheville)

Le traitement des entorses de la cheville commence généralement par le fait qu'une jambe douloureuse fournit un repos complet. Un traitement approprié des entorses n'entraîne généralement pas de complications. Mais pour cela, vous devez consulter immédiatement un médecin - chirurgien ou traumatologue pour déterminer le degré de dommages aux ligaments et aux articulations et prendre des mesures efficaces à temps pour résoudre le problème le plus rapidement possible et prévenir les conséquences de la blessure. Pour restaurer rapidement la fonction articulaire, il est très important de suivre correctement toutes les instructions du médecin.

Quand consulter un médecin?

Vous devez le faire dans le cas suivant:

- Si la douleur et l'enflure ne diminuent pas et ne disparaissent pas dans les deux semaines après la blessure, ou si vous ne pouvez pas marcher sur votre pied après ces deux semaines.

- Si la douleur articulaire est très sévère, ou s'il y a un gonflement dans la zone des os qui composent l'articulation de la cheville, ou une déformation articulaire, perceptible "à l'oeil".

Immédiatement après la blessure, un bandage compressif et de la glace doivent être appliqués sur l'articulation douloureuse (ne jamais mettre de glace directement sur la peau). Cela aide à réduire l'enflure et donne la tranquillité d'esprit articulaire affectée..

Vous devez appliquer de la glace pendant quelques minutes, en faisant une pause d'environ une demi-heure, mais pas directement sur la peau, mais sur de la gaze ou une serviette couvrant la peau. Cela devrait être fait dans les 24 premières heures après la blessure. Après cette période, l'articulation malade a besoin de chaleur - des bains chauds ou un chauffe-eau. La chaleur a un effet relaxant. En activant la circulation sanguine, il favorise la cicatrisation des tissus endommagés.

Si l'étirement est grave, vous n'avez pas besoin de vous appuyer sur votre jambe ou d'effectuer des mouvements dans l'articulation de la cheville. Dans ce cas, il est préférable de passer plusieurs jours au lit avec les jambes levées, ce qui réduit l'enflure du pied..

La poursuite du traitement dépend de la gravité de la blessure. Si ce n'est pas très grave et que l'enflure a disparu, après quelques jours, vous devez commencer des exercices de rééducation articulaire, en les faisant sans stress excessif, sans trop fatiguer les muscles et les ligaments.

Dans ce cas, les instructeurs de fitness recommandent des exercices de rotation et de flexion - extension de l'articulation. Vous n'avez jamais besoin de faire des mouvements qui provoquent de la douleur. La charge physique sur l'articulation doit être augmentée progressivement, de jour en jour. Selon l'opinion généralement admise parmi les spécialistes de la chirurgie et de la traumatologie, les mouvements de l'articulation doivent être déclenchés dès que possible, dès que la douleur et l'enflure disparaissent, afin de prévenir les raideurs et prévenir l'atrophie musculaire..

Les onguents contenant des analgésiques, des anesthésiques et des anti-inflammatoires (ibuprofène, cétonal, analgin) aident à réduire la douleur dans les premiers jours après une blessure.

Que faire lors de l'étirement des ligaments du pied

L'étirement des ligaments du pied est un phénomène courant dans lequel des lésions des tissus mous se produisent. Une telle blessure peut être obtenue à la fois dans des conditions domestiques normales, sur le lieu de travail ou pendant l'entraînement sportif. Un virage infructueux ou un mouvement brusque, marcher sur la glace, courir ou tout simplement sauter sans succès peut provoquer une ecchymose ou une chute et, par conséquent, une entorse de ligaments se produit. Le plus souvent, les ligaments du pied sont soumis à des étirements, car ils ont la plus grande charge.

Avec l'étirement, un syndrome douloureux qui augmente progressivement, une perte de la mobilité habituelle du membre inférieur, en outre, l'étirement s'accompagne d'un gonflement et, dans certains cas, de la formation d'un hématome, de la fièvre, d'une perte temporaire de sensibilité. La condition supplémentaire et la période de rétablissement dépendront de la prestation rapide et de haute qualité de soins médicaux..

Anatomie du pied et de la cheville

Le pied d'une personne est une partie du corps, à l'aide de laquelle un soutien est créé, maintenant l'équilibre, le mouvement. Il se compose d'os, de ligaments et de muscles et est capable de supporter un poids lourd. Un quart de tous les os du corps humain sont dans le pied. Sa partie avant se compose d'os métatarsiens, qui se compose de cinq os et doigts, tandis que la partie postérieure se compose d'os tarse - talus, calcanéum, scaphoïde et trois os sphénoïdes. Les caractéristiques de son anatomie et de sa fonctionnalité affectent l'étirement fréquent des ligaments du pied, qui se produit sous l'influence d'une charge dépassant le maximum autorisé.

L'articulation de la cheville offre un soutien solide au squelette des jambes humaines. Il se compose des os de la jambe inférieure, du tibia et du tibia, de la cheville latérale et du talus, qui sont reliés, fixés et maintenus en position à l'aide de ligaments. De plus, les os sont enveloppés de muscles, qui sont divisés en dos et plantaire. La cheville est capable de résister à des charges importantes si sa position stable n'est pas violée à la suite d'une faiblesse musculaire ou d'un repli brutal du pied, entraînant une entorse.

Causes d'étirement

La principale raison de l'étirement du pied est de replier le pied vers l'intérieur ou vers l'extérieur. Le plus souvent, cela se produit avec une activité physique accrue, avec une chute ou à la suite de blessures mécaniques. Les ligaments sont capables de résister à n'importe quelle charge, mais un mode de vie sédentaire conduit à une perte de leur élasticité, à leur faiblesse, à une limitation de l'exécution de fonctions importantes, ce qui entraîne des dommages faciles et rapides à l'appareil ligamentaire. Vous pouvez donc tirer un tendon ou une déchirure. La rupture complète du ligament se produit à la suite du déplacement de l'articulation de la cheville d'une position normale.

Les principaux facteurs qui contribuent à l'entorse ou à la rupture des ligaments comprennent:

  • porter des chaussures inconfortables,
  • faiblesse ligamentaire,
  • arthrose de la cheville,
  • écart dans le développement du système musculo-squelettique,
  • chaussures de sport insuffisamment fixées,
  • maladies articulaires associées à l'âge,
  • en surpoids,
  • ecchymoses,
  • maladie métabolique.

Symptômes d'étirement

Le principal symptôme d'entorse du pied est un syndrome douloureux intense. En règle générale, un gonflement se forme sur le site des dommages et un hématome apparaît. Le membre devient faiblement mobile, son activité motrice est perturbée en essayant de faire des pas. Il y a trois degrés de dommages qui déterminent le nombre de ligaments étirés du pied.

Le premier degré se manifeste par une petite rupture des fibres, un syndrome douloureux léger et un léger gonflement dans la zone endommagée de l'articulation.

Le deuxième degré est caractérisé par des dommages plus importants aux ligaments, accompagnés de difficultés à faire des mouvements, de fortes douleurs et une formation importante de gonflement.

Le troisième degré se produit avec une forte violation de l'intégrité de l'appareil ligamentaire. On ressent un fort syndrome douloureux, il devient impossible de faire des mouvements avec le membre inférieur, la zone lésée est enflée.

Méthodes de diagnostic

L'étirement ou la déchirure des ligaments du pied est déterminé à l'aide de méthodes de diagnostic spéciales. Tout d'abord, le médecin examine la zone endommagée, découvre la cause des dommages aux ligaments du pied et effectue une étude diagnostique pour établir un diagnostic précis. Les principales méthodes de diagnostic comprennent:

  • Examen aux rayons X, qui vous permet de déterminer le degré d'étirement, de rupture des ligaments ou de fracture,
  • échographie, qui est prescrite pour un œdème ou un hématome sévère et est utilisée pour détecter la rupture des fibres,
  • l'imagerie par résonance magnétique, qui est prescrite pour les dommages graves, si l'on soupçonne qu'une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Premiers secours

Les étirements ainsi que la rupture des ligaments du pied fournissent les premiers soins. Les bons moyens rapides de fournir les premiers soins lors de l'étirement des ligaments du pied, ainsi que lorsqu'ils se cassent, peuvent affecter considérablement la période de récupération..

Tout d'abord, il est nécessaire de libérer le membre blessé des chaussures et des vêtements et de lui assurer un repos complet. La meilleure façon d'anesthésier et de soulager l'enflure est d'appliquer un objet froid sur la zone endommagée..

Ensuite, un bandage serré doit être appliqué ou la jambe doit être fixée en position stationnaire à l'aide d'un pneu de transport, immobilisant ainsi complètement le membre.

Il est pratique de placer le membre en position surélevée et si la zone endommagée est très douloureuse, il est nécessaire d'anesthésier avec des médicaments.

Lorsque vous prenez les mesures appropriées, il convient de garder à l'esprit que les symptômes peuvent apparaître légèrement, après un certain temps, en fonction du degré de dommage.

Comment est le traitement

Lors de l'étirement des ligaments du pied, des méthodes non médicamenteuses et thérapeutiques sont le plus souvent utilisées.

Le traitement non médicamenteux des entorses du pied comprend le reste du membre blessé, la fixation avec des bandages, les procédures thermiques et la fourniture d'une position élevée.

Des méthodes thérapeutiques pour étirer les tendons du pied sont utilisées pour éliminer les symptômes. Une jambe blessée est traitée avec des onguents à effet anti-inflammatoire et analgésique Dolobene, Diclofenac. L'ablation de l'hématome et la réduction de l'œdème sont favorisées par les onguents Indovazin, Heparin. Pour éliminer un syndrome de douleur intense, des injections de lidocaïne et de novocaïne sont utilisées.

Traitement à domicile

Lors de l'étirement des ligaments du pied, un traitement indépendant à domicile peut être effectué avec une gravité légère à modérée des blessures. Pour ce faire, le jour de la blessure, vous devez constamment appliquer une compresse froide pendant 10-15 minutes. Immobiliser le membre en appliquant un bandage élastique et assurer une paix totale. Dès le deuxième jour à la maison, vous pouvez appliquer des onguents et des compresses chauffantes. Ils aident à réduire l'enflure et à prévenir l'apparition d'un hématome. Des méthodes alternatives de traitement sont également utilisées. Le plus souvent, des pommes de terre crues, du chou, de la bouillie d'oignons et du sel et bien plus sont appliqués sur le point sensible.

Chirurgie

En cas de déchirure des ligaments du pied ou de leur rupture complète, une intervention chirurgicale est réalisée. Les ligaments dont l'intégrité est altérée sont suturés pendant l'opération, rétablissant ainsi les ligaments à l'aide de sutures osseuses ou tendineuses. La période postopératoire comprend également l'utilisation des médicaments nécessaires, de la physiothérapie et des exercices thérapeutiques.

Rééducation après étirements

Après le traitement des entorses et des ruptures de la cheville et du pied, la période de rééducation commence, au cours de laquelle diverses méthodes et exercices physiothérapeutiques sont utilisés. Il s'agit de restaurer la fonctionnalité précédente du membre inférieur grâce à des procédures physiothérapeutiques - traitement de la boue, massages, électrophorèse, magnétothérapie, bains thermaux et compresses spéciales, ainsi que des exercices.

Que faire lors de l'étirement des ligaments du pied

Entorse du pied - l'une des blessures les plus courantes dans les blessures des membres inférieurs. La restauration complète de l'appareil ligamentaire n'est possible que si le traitement de la pathologie est effectué correctement et en temps opportun.

Les principales causes d'étirement de l'appareil ligamentaire du pied

L'entorse peut être le résultat d'un saut infructueux, repliant le pied sur le côté, frappant un objet lourd. À la suite de ces effets, l'articulation de la cheville devient artificielle et les ligaments sont blessés..

En traumatologie, un certain nombre de facteurs sont identifiés qui augmentent le risque de dommages à la cheville et au pied. Ceux-ci inclus:

  • Charges sportives. Chez les athlètes professionnels, les blessures aux ligaments et aux articulations se produisent beaucoup plus souvent;
  • Maladies inflammatoires et dégénératives des articulations (arthrose, arthrite);
  • Processus pathologiques dans le tissu osseux;
  • Obésité;
  • Anomalies congénitales et acquises du pied - pieds plats, pied bot, différentes longueurs de membres;
  • Myasthénie grave - faiblesse musculaire.

Chez les femmes, les chaussures à talons hauts peuvent devenir une cause d'entorse. En talons aiguilles, le pied est plus facile à rentrer, surtout si vous marchez sur un terrain inégal.

Vous pouvez vous blesser les ligaments du pied au moment de soulever des objets lourds, avec un tour brusque de la jambe lors d'un mouvement normal. Le risque de blessure augmente lors de la marche sur des routes glissantes..

Classification et signes de pathologie

Entorse - une blessure fermée dans laquelle les fibres ligamentaires subissent des ruptures microscopiques.

Les symptômes dépendent du degré d'étirement et de l'existence de troubles concomitants:

  • Entorse légère de la cheville. Il se manifeste avec des symptômes minimes, de sorte que la blessure est le plus souvent considérée comme une ecchymose normale. Au moment de l'étirement, une douleur légèrement prononcée apparaît, pouvant durer jusqu'à 5 jours. Il n'y a généralement pas de gonflement, mais il peut y avoir un léger hématome;
  • Étirement moyen. Une partie des fibres ligamentaires est déchirée. Les douleurs sont constantes, aggravées lors des mouvements de la cheville. Parmi les signes externes, on note l'apparition de poches, un bleuissement de la peau dans la zone des dommages. La position anatomique du pied reste pratiquement inchangée;
  • Entorse sévère. Signes - douleur intense, déformation du pied, hématome croissant. Les mouvements du pied indépendants sont impossibles, car ils provoquent une douleur aiguë.

Une consultation chez le médecin, après avoir subi une blessure, est nécessaire quelle que soit la gravité des symptômes. Même des troubles mineurs en l'absence du traitement nécessaire dans les premiers jours peuvent être aggravés, ce qui retarde la récupération des ligaments et provoque le développement de complications.

Entorse les orteils

L'étirement de l'appareil ligamentaire des doigts se produit en raison de leur impact sur les surfaces dures ou à la suite de chutes d'objets lourds sur la partie supérieure du pied. La douleur couvre principalement le doigt endommagé, mais peut se propager aux voisins. Un hématome et un œdème indiquent également une blessure..

L'étirement des tendons du gros orteil se produit lorsqu'il est déformé de manière anormale excessive vers la semelle ou le dos. Souvent, les tendons du pied sont étirés, situés au-dessus et en dessous. Avec une telle blessure, la douleur couvre tout le pied, ce qui rend le mouvement normal impossible.

L'entorse des ligaments et des tendons des orteils s'accompagne souvent d'une luxation des os et de leur fracture.

Diagnostique

Il est impossible de déterminer l'étirement du pied et son degré uniquement par la nature des dommages, des plaintes et des signes extérieurs. Après examen, le traumatologue envoie le patient pour examen.

Si un étirement est suspecté, une radiographie est prescrite. Sur la base des images, une luxation et une fracture osseuse peuvent être exclues. En cas de doute sur les résultats de la radiographie, une tomodensitométrie est en outre attribuée au patient..

Principes de traitement

Le degré de guérison du ligament endommagé dépend du respect de toutes les étapes du traitement. Le tout premier est la fourniture de premiers soins à la victime, après quoi vous devez contacter la traumatologie ou la chirurgie.

Premiers secours

Lors de l'étirement des ligaments et des tendons de la voûte plantaire, il est nécessaire:

  • Immobiliser le pied. La victime doit être couchée et les jambes placées de façon à être au-dessus de la tête. Une telle pose réduit la probabilité d'un gonflement sévère et réduit la douleur;
  • Verrouillez le pied. Il est préférable d'utiliser un bandage élastique, mais s'il n'est pas à portée de main, alors un bandage régulier, ainsi qu'une écharpe ou une bande de tissu étroite, feront l'affaire. Le bandage doit être fait de sorte que le bandage ne comprime pas fortement l'articulation, mais en même temps gêne sa mobilité. Si vous soupçonnez un dommage plus grave aux tendons, il est conseillé de mettre une attelle, une longue planche convient à cela. L'attelle est posée de manière à ce que les articulations de la cheville et du genou soient fixées;
  • Mettez un coussin chauffant avec de la glace ou tout produit congelé sur le dessus de la vinaigrette. Des compresses froides sont recommandées le premier jour après une blessure. La compresse est appliquée pendant 30 minutes maximum, puis elle doit être retirée pendant 20 minutes;
  • Donnez un anesthésique - Ibuprofène. Analgin, Ketorol. Les analgésiques lissent partiellement le tableau clinique de l'entorse, ce qui peut rendre le diagnostic difficile. Par conséquent, ils ne doivent être utilisés que pour des douleurs intenses lorsqu'il est impossible de consulter un médecin immédiatement après une blessure..

Après les premiers soins, le patient doit être conduit dans un établissement médical.

Il faut se rappeler que lors de l'étirement des ligaments, il est impossible:

  • Appliquez des compresses chaudes sur la blessure;
  • Essayez indépendamment de fixer un pied déformé;
  • Donnez des analgésiques contenant de l'acide acétylsalicylique, car il améliore la circulation sanguine et cela augmente le risque de formation d'hématome étendu.

Thérapie médicamenteuse

Avec un léger étirement du pied, les médicaments pour administration orale ne sont généralement pas prescrits. Le maximum recommandé pour le patient est de prendre un anesthésique en cas de douleur intense.

En cas de dommages aux ligaments du pied de degré moyen et sévère dus à l'utilisation de médicaments:

  • Médicaments anti-inflammatoires - Ibuprofène, Ketorol, Nise, Meloxicam. Leur utilisation réduit l'enflure et l'inflammation, ce qui à son tour réduit l'intensité de la douleur;
  • Paracétamol pour abaisser la température lorsqu'un processus inflammatoire se produit;
  • Crèmes et onguents qui ont des effets anti-inflammatoires et analgésiques. Ces médicaments comprennent: le gel Amelotex, la ménovazine, le viprosal;
  • Après la disparition de la douleur aiguë, les pommades analgésiques peuvent être remplacées par une circulation sanguine absorbable et améliorée. Il s'agit notamment de la pommade à l'héparine, Ben-Gay, Indovazin, Analgos.

La posologie des médicaments oraux, la fréquence de leur utilisation et la durée totale d'administration doivent être déterminées par le médecin traitant. Lors du choix des médicaments, non seulement le degré d'entorse des ligaments, mais également les troubles concomitants, l'âge du patient et la compatibilité des médicaments utilisés sont pris en compte.

Physiothérapie et massage

Des méthodes physiothérapeutiques pour influencer les ligaments, après leur étirement, sont prescrites au patient après la disparition des symptômes aigus. Leur utilisation améliore la circulation sanguine dans la zone touchée, réduit la douleur et l'enflure, accélère la régénération des ligaments endommagés. Le plus souvent, en cas de blessure, une électrophorèse avec des médicaments est prescrite, une magnétothérapie, UHF.

Le massage n'est possible qu'après la fusion des ligaments déchirés. Sa mise en œuvre aide à renforcer les muscles et les tendons, accélère la restauration des fonctions articulaires.

Intervention chirurgicale

Une opération est réalisée si une rupture complète du tendon est établie ou si une instabilité de l'articulation est constatée après un traitement conservateur. Pendant l'opération, les ligaments sont suturés, si nécessaire, une partie du tendon est remplacée par du matériel synthétique.

Avec des entorses, le traitement ne fonctionnera pas si l'articulation n'est pas immobilisée pendant la durée de la récupération. Pour les blessures mineures, un bandage ou un bandage doit être porté pendant 5-7 jours, sous des formes graves, le temps de son utilisation peut durer jusqu'à 2-3 mois.

En tant que fixateur de cheville, le ruban de pointe à partir d'un matériau élastique spécial collé sur la peau est souvent utilisé à l'heure actuelle..

Tapoter le pied vous permet de donner à l'articulation une position optimale et de réduire la charge sur celui-ci. Un spécialiste doit appliquer le ruban en cas de blessure, en tenant compte des changements de position du pied. L'utilisation de ruban adhésif est justifiée pour les microfissures légères des ligaments. Teip peut être utilisé pendant une longue période de récupération après le traitement principal des blessures graves.

Méthodes alternatives de traitement des entorses

Parmi les méthodes populaires de traitement des entorses tendineuses et ligamentaires, les méthodes qui réduisent l'enflure et la douleur, accélèrent la restauration de la mobilité physiologique du pied sont populaires.

Sur la plante du pied, son arc supérieur et la région de la cheville, comprime:

  • Pommes de terre crues râpées. La masse de pommes de terre peut également être mélangée avec de la bouillie d'oignon, du chou haché;
  • Eau et alcool en proportions égales;
  • Teintures de jus de citron et d'ail. Hacher trois petites têtes d'ail, ajouter de l'eau pour que la masse soit recouverte sur le dessus. Après une heure, filtrer et mélanger avec une quantité égale de jus de citron. Un tissu dense est mouillé dans la solution résultante et appliqué sur la zone endommagée..

Les compresses sont conservées sur le pied pendant 2-3 heures, la procédure peut être effectuée 3-4 fois par jour. Mais il faut se rappeler que les méthodes alternatives de traitement des ligaments endommagés ne sont applicables qu'après examen par un médecin.

Les complexes d'exercices de physiothérapie avec entorses du pied ne sont nommés qu'après restauration de l'intégrité des ligaments. Les exercices aident à renforcer l'appareil ligamentaire et à prévenir les nouvelles blessures.

Si les ligaments du pied sont endommagés, les exercices de récupération suivants sont les plus efficaces:

  • Marcher sur les arches latérales du pied;
  • Rotation du pied dans différentes directions;
  • Rouler une balle ou une bouteille d'eau;
  • Capturez de petits objets avec vos doigts et maintenez-les pendant plusieurs minutes;
  • Marcher sur des surfaces imitant la rugosité. Ce peut être un tapis avec des renflements, un sac rempli de haricots ou de petites perles.

Les exercices sont effectués avec soin, sans mouvements brusques. Ces cours doivent être dispensés quotidiennement et de préférence au moins deux fois par jour.

Période de récupération du ligament

Avec un degré de dommage léger, la restauration complète de l'appareil ligamentaire prend de 10 à 14 jours. Dans les 3-5 premiers jours après une blessure, le pied doit être fixé avec un bandage élastique et réduire la charge sur celui-ci..

Avec des dommages modérés, les ligaments guérissent en environ un mois. Les deux premières semaines après la blessure, le pied doit être fixé.

Les étirements du troisième degré de gravité sont traités pendant 4-6 mois, tandis que le premier mois après une lésion du pied doit être solidement fixé.

Le temps de guérison de la zone endommagée dépend également de la précision et de la conformité du patient avec toutes les instructions du médecin.

Complications possibles

Les entorses de tendons et de ligaments du pied peuvent provoquer:

  • Instabilité chronique de l'articulation endommagée, ce qui entraîne des blessures répétées et l'apparition de douleurs lors de la marche et de la course normales;
  • Arthrite - inflammation des articulations de la cheville et du pied;
  • Éperon calcanéen (fasciite plantaire).

En cas de blessure, il faut garder à l'esprit que l'entorse peut s'accompagner d'une luxation des articulations, d'une rupture complète des ligaments.

La probabilité de complications diminue considérablement avec une diminution de l'activité physique immédiatement après les dommages. Pendant le traitement, la charge sur l'articulation augmente progressivement, compte tenu du degré d'étirement.

Que faire lors de l'étirement des ligaments du pied?

L'entorse du pied est une blessure fermée aux tissus qui maintiennent les muscles et les os de l'articulation de la cheville ensemble. Cette blessure n'implique pas une extension directe des fibres - avec elle, il y a une détérioration partielle des ligaments, jusqu'à une rupture complète. Les étirements s'accompagnent invariablement de douleurs au pied et d'une limitation importante de la mobilité..

Causes et facteurs de risque

Le plus souvent, une personne se blesse en rentrant sa jambe..

En plus de la cause directe de la survenue d'étirements, il existe également une liste de facteurs de risque:

  • anomalies dans le développement du système musculo-squelettique (pieds plats, pied bot, etc.);
  • maladies de l'articulation de la cheville (arthrose);
  • changements liés à l'âge dans l'articulation;
  • mauvaise fixation des équipements sportifs (rouleaux, patins, chaussures de ski mal lacés ou fixes);
  • porter des chaussures inconfortables ou instables, en particulier avec des talons longs ou des talons aiguilles;
  • en surpoids;
  • faiblesse de l'appareil ligamentaire;
  • blessures.

Symptômes d'entorse de la cheville

Les symptômes concomitants de l'étirement dépendent directement du degré: plus il est élevé, plus les symptômes sont visibles.

Degré de blessure

Un léger étirement des ligaments du pied est inhérent à:

  • légère douleur de traction dans la cheville;
  • gonflement absent ou léger de l'articulation;
  • la capacité de la victime à se déplacer de façon autonome;
  • la cheville est entièrement restaurée en deux semaines.

Pour un degré d'étirement moyen est caractéristique:

  • apparition soudaine d'une douleur aiguë et sévère en essayant de bouger un pied;
  • la formation d'un œdème notable et un gonflement dans la zone du pied;
  • l'apparition de petits hématomes (ecchymoses et ecchymoses);
  • les difficultés de mouvement indépendant, lors de la marche, doivent souvent utiliser des moyens improvisés;
  • absence de déformation de la cheville;
  • tout en assurant le repos et l'immobilité de l'articulation touchée, la disparition progressive de la douleur pendant quelques jours;
  • il faut au moins trois semaines pour restaurer la cheville.

Une entorse sévère de la cheville s'accompagne de:

  • douleur aiguë qui devient insupportable en se déplaçant avec le pied;
  • le manque de capacité de la victime à se déplacer de façon autonome;
  • gonflement fort du pied;
  • peau bleue dans l'articulation touchée.

Il s'agit de la forme de blessure la plus grave, dont les conséquences peuvent harceler la victime pendant une longue période, jusqu'à six mois.

Différences entre entorses et autres blessures

L'entorse du pied a beaucoup en commun avec d'autres blessures de la cheville.

Différences de luxation et d'étirement:

  • avec luxation, une douleur intense se produit dans l'articulation, et non dans son ensemble dans la cheville;
  • force de luxation à une certaine position du pied;
  • accompagnée d'une déformation articulaire de divers degrés;
  • absence d'hémorragie et d'oedème.

Différences entre ecchymose et entorse:

  • la douleur ne se produit qu'avec des contraintes mécaniques (toucher, pression, etc.);
  • augmentation de la température de la peau et rougeur sur la zone lésée.

Différences entre fracture et extension:

  • position et mobilité anormales des membres (la cheville peut se plier dans une zone où il n'y a pas d'articulation);
  • crunch (le soi-disant crepitus) lorsque vous cliquez sur un point sensible;
  • douleur accrue à la cheville lorsqu'elle est exposée à l'axe du membre - par exemple, elle commence à faire plus mal lorsque vous appuyez sur le bas de la jambe ou le talon.

Complications possibles

Ignorer les symptômes concomitants ou un traitement mal choisi peut entraîner des complications. Ceux-ci inclus:

  • violation des mécanismes moteurs de l'articulation à la suite d'une mauvaise fusion des ligaments;
  • inflammation du cartilage, des os et des tissus mous des articulations ou de la région périarticulaire;
  • sensation d'instabilité et de faiblesse dans la cheville;
  • rechutes fréquentes;
  • douleur persistante, raideur, gonflement récurrent de l'articulation;
  • lésion du nerf tibial péronier et postérieur.

En contactant un spécialiste en traumatologie en temps opportun, les risques de conséquences et de complications sont minimisés.

Premiers secours

Les premiers soins pour étirer les ligaments du pied consistent en les étapes suivantes:

  1. Placez tout objet sous le tibia afin que le pied soit légèrement surélevé par rapport au reste du corps allongé. Rester dans cette position réduira la survenue d'un œdème..
  2. Appliquez de la glace ou quelque chose de froid sur l'articulation - cela arrêtera le saignement et ralentira le développement de l'inflammation. Gardez la glace dans un endroit sensible pendant pas plus d'une demi-heure.
  3. Prenez un analgésique (Ketanov, Analgin, Diclofenac).
  4. Appliquez un bandage de retenue en huit sur l'articulation: appliquez un bandage élastique (ou tout autre matériau improvisé) autour de la cheville et du milieu du pied, en alternance. Essayez de ne pas en faire trop: le bandage trop serré non seulement n'accélérera pas la récupération, mais compliquera également la circulation sanguine dans la cheville.

N'oubliez pas que le bandage est retiré la nuit - sinon le matin, les symptômes peuvent augmenter de manière significative.

Les températures élevées ralentissent considérablement le processus de correction des blessures. À cet égard, évitez de prendre des bains et des douches chaudes, et en particulier - l'utilisation de pommades chauffantes, de teintures d'alcool et de compresses chaudes. Ils dilatent les vaisseaux sanguins, ce qui conduit finalement à la circulation sanguine et à une nouvelle inflammation..

Diagnostique

Un traumatologue est le spécialiste du bureau duquel commence la procédure de diagnostic de l'entorse du pied. En plus de l'examen visuel et de la palpation, qui sont les principales méthodes de diagnostic, un patient peut être référé pour un examen, notamment:

  1. radiographie L'étude est réalisée en deux projections et positions. Diagnostic basé sur l'angle du talus.
  2. Arthrographie de contraste. Au cours de la procédure, le produit de contraste pénètre dans la zone de rupture ligamentaire, après quoi ils deviennent perceptibles.
  3. Imagerie par résonance magnétique. L'IRM peut indiquer non seulement des ligaments endommagés, mais aussi l'état général du cartilage. De plus, l'étude vous permet d'évaluer le degré de traumatisme et de détecter des troubles supplémentaires dans la structure des tissus et du cartilage.

Les deux dernières études ne sont généralement utilisées que pour clarifier les cas où les plaintes et les symptômes du patient diffèrent des données radiologiques..

Traitement

La thérapie par étirement implique des méthodes de traitement conservatrices: le patient n'a pas besoin d'être hospitalisé et peut être traité indépendamment à domicile selon les recommandations du médecin.

Les préparatifs

La pharmacothérapie des entorses du pied implique l'utilisation de préparations topiques et internes:

  • médicaments anti-inflammatoires et analgésiques non stéroïdiens - Diclofénac, méloxicam, indométhacine;
  • préparations de refroidissement - chloréthyl;
  • anesthésiques - benzocaïne;
  • médicaments stimulant l'écoulement veineux, - Troxevasin, Lyoton;
  • pour accélérer le processus de régénération tissulaire, l'apport de vitamine B, d'acide ascorbique est indiqué.

Physiothérapie

Les procédures suivantes sont prescrites en cas de blessure:

  1. Électrophorèse Également appelée ionothérapie, il s'agit d'une technique d'électrothérapie physiothérapeutique, dont la signification s'exprime dans l'effet sur le corps humain d'un courant continu de faible force et tension en combinaison avec des médicaments. L'électrophorèse est prescrite lors de la rééducation d'un patient après une maladie, une intervention chirurgicale ou une blessure.
  2. Exposition aux UV. La procédure vise à renforcer les défenses de l'organisme, à éliminer les processus inflammatoires à la surface de la peau, ainsi qu'à produire de la vitamine D, qui est responsable des processus de régénération dans le corps humain et de la production de cellules immunitaires par le corps. À cet égard, l'irradiation ultraviolette est prescrite non seulement comme moyen de traiter l'entorse du pied, mais aussi comme mesure préventive des complications.
  3. Magnétothérapie. Méthode de traitement physiothérapeutique au moyen d'un champ magnétique (selon le cas particulier de l'étirement, le champ peut être pulsé ou constant). L'essence de la procédure s'exprime dans l'utilisation d'un champ magnétique contrôlé afin de soulager la douleur, de supprimer le processus inflammatoire et d'accélérer la guérison des tissus. De plus, un autre avantage incontestable de la magnétothérapie est l'absence d'effets secondaires..

Physiothérapie

Des mouvements actifs sur la cheville doivent être effectués le plus tôt possible afin de prévenir la contracture (immobilité) du tendon d'Achille, mais il ne doit pas y avoir de douleur. Le pneu de fixation (bandage) est ensuite retiré.

Dans un premier temps, des mouvements du pied dans différentes directions sont effectués, par exemple en faisant rouler la balle sur le sol. Un exercice très productif pour cette blessure est la collecte de petits objets du sol avec vos orteils.

Des actions plus complexes sont souhaitables pour commencer dans l'eau. Au fil du temps, le complexe d'exercices comprend la marche sur les doigts et les talons, sur le côté intérieur et extérieur du pied et la course.

Massage

La thérapie manuelle des entorses du pied est effectuée à la fois par un masseur professionnel et indépendamment.

Le massage commence par la phase préparatoire. Pour ce faire, les techniques suivantes sont effectuées:

  • caresses droites;
  • coracoïde serrant avec le coude;
  • pétrissage à quatre doigts.

Toutes les réceptions sont effectuées de trois à cinq fois. Si le patient ressent une douleur intense à la cheville, la thérapie manuelle est effectuée dans le mode le plus économe.

Après la phase préparatoire, la partie principale est réalisée dans l'ordre suivant:

  • caresses concentriques;
  • meulage - "pinces" rectilignes et spirales;
  • caresser
  • broyage coracoïde, d'abord avec un, puis avec l'autre main;
  • caressant le bas de la jambe;
  • essorage;
  • caresse concentrique sur l'articulation de la cheville;
  • meulage - "pinces" rectilignes et spirales;
  • cheville concentrique.

Chirurgie

L'intervention chirurgicale est indiquée pour une entorse de la cheville des deuxième et troisième degrés.

Pendant l'opération, une incision et un examen de l'état du cartilage sont effectués. Ensuite, les chirurgiens cousent les extrémités des ligaments, et dans les cas où il y avait une séparation complète du tissu de l'os, il est fixé en arrière. La plaie est cousue et du gypse est appliqué (pendant environ une semaine).

L'opération permettra:

  • examiner l'articulation;
  • connecter les extrémités des ligaments;
  • enlever les hématomes;
  • guérir des dommages supplémentaires.

Cependant, les inconvénients de l'intervention chirurgicale existent également:

  • l'apparition de cicatrices;
  • diminution de la conduction nerveuse;
  • long processus de réhabilitation;
  • coût élevé du traitement.

Remèdes populaires

La médecine alternative n'est pas en mesure de faire face seule aux entorses au pied. Cependant, l'utilisation de remèdes maison accélérera le processus de guérison. A cet effet, les recettes suivantes sont utilisées:

  1. Applications. Mélanger les pommes de terre crues, les feuilles de chou frais, les oignons râpés et le sucre. Mélanger la suspension résultante avec de l'argile, pré-mélangée avec du yogourt jusqu'à la consistance du kéfir gras. Une telle application est appliquée la nuit sur la cheville.
  2. Compresses Ajoutez un demi-litre d'argile et cinq cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme dans un litre d'eau. Mélangez bien tous les ingrédients. Avant d'appliquer le mélange, essuyez la peau avec un chiffon humide. Ensuite, appliquez le contenu résultant sur la peau, posez un chiffon dessus et enveloppez-le avec un bandage afin qu'il maintienne la compresse en place, mais n'exerce pas de pression sur la peau. Après quelques heures, lorsque l'argile dans la composition devient chaude et sèche, renouvelez la compresse en répétant l'ensemble des instructions d'application. Répétez 2-3 fois par jour.
  3. Lotions. Prenez une serviette en coton ou en lin, posez-la sur une surface plane et pliez-la 4 fois. Sur une serviette, appliquez de l'argile pré-diluée sur la gelée en une couche uniforme de quelques centimètres d'épaisseur..
  4. Pâte salée. Prenez un verre de farine et de sel. Ajouter progressivement de l'eau et bien pétrir jusqu'à obtention d'une pâte. Enveloppez-les dans l'articulation touchée et enveloppez-les dans un tissu chaud. Attendez ensuite que la pâte soit solide et retirez. Répétez la procédure quotidiennement deux à trois fois par jour.
  5. Décoctions. Ajoutez un verre de lait dans la casserole et versez une cuillère à soupe du mélange d'écorce broyée, de branches et de racines d'épine-vinette. Faire bouillir le bouillon pendant une demi-heure, puis filtrer. Prenez une cuillère à soupe trois fois par jour..
  6. Huiles essentielles. Une compresse d'eau froide et cinq gouttes d'huile de camomille ou de lavande accéléreront également la récupération.

Réhabilitation

La rééducation lors d'une entorse des ligaments du pied peut durer assez longtemps, selon le degré de blessure. Vous devez commencer par l'immobilisation (limitation de la mobilité) de la cheville blessée. À cette fin, les éléments suivants sont utilisés:

L'application d'un pansement serré est une mesure obligatoire au stade de la rééducation. Cette mesure contribue à fournir une charge de compression, en raison de laquelle le saignement interne des petits capillaires endommagés est arrêté. Le gonflement est également évité, ce qui inhibe les processus métaboliques et augmente le temps de récupération après une blessure..

En une semaine, une personne ressent un soulagement progressif des symptômes, mais cela ne signifie pas qu'il est temps d'arrêter le traitement. Il est nécessaire de continuer à réparer l'articulation endommagée et à limiter l'activité physique. À mesure que la période de réadaptation passe, les cours de physiothérapie sont progressivement connectés.

La rééducation rapide est facilitée par le massage thérapeutique, les procédures physiothérapeutiques et l'utilisation régulière de pommades prescrites et d'autres médicaments.

Mesures préventives

La prévention de l'entorse du pied est de prévenir les blessures de la cheville entraînant une entorse de l'articulation de la cheville, ainsi que d'éviter les rechutes.

À cet égard, une attention particulière est requise:

  1. Chaussure. Des chaussures décontractées confortables et stables réduisent considérablement le risque de rentrer le pied. Il s'agit notamment de chaussures avec un dos dur, des orteils larges, un support de voûte dure, une semelle intérieure amovible et des talons bas..
  2. Poids. Un poids corporel excessif augmente la charge sur la cheville, ce qui augmente le risque de blessure. Par conséquent, il est important de maintenir votre poids à un niveau normal..
  3. Entraînement. Il est autorisé de charger l'articulation pendant les sports uniquement sur les muscles chauffés et lors de l'utilisation d'un bandage de fixation.
  4. Changements liés à l'âge. Avec l'âge, le risque de lésion des ligaments de la cheville augmente en raison de changements dans la structure du tissu musculo-squelettique et de la présence de maladies articulaires liées à l'âge. Par conséquent, il est nécessaire de prendre soin des jambes, de les protéger, de renforcer les ligaments et d'entraîner les muscles régulièrement, et aussi de ne pas oublier de traiter les maladies articulaires à temps.
  5. Mode de vie. Un mode de vie actif et une activité physique modérée contribuent à renforcer les ligaments.

Il est important de se rappeler qu'une position debout prolongée n'est pas bénéfique. De temps en temps, déchargez les pieds avec vos pieds sur une colline.

Les entorses du pied peuvent apporter beaucoup d'inconfort à toute personne, indépendamment de l'âge et du mode de vie. Cependant, une telle blessure se prête bien à la thérapie, et si toutes les recommandations et instructions d'un spécialiste sont respectées, la victime pourra courir en quelques semaines.