logo

Douleur thoracique - traitement alternatif

La douleur thoracique est un symptôme très inquiétant. La poitrine est une partie du corps humain, constituée de la cavité thoracique, qui abrite les organes du système cardiovasculaire, la respiration, le tissu osseux - le sternum, les côtes, la colonne vertébrale, les fibres musculaires. C'est pourquoi, si une personne a une douleur thoracique, ce symptôme ne peut pas être associé exclusivement à une maladie cardiaque. La raison peut être dans la pathologie de l'un des organes ci-dessus.

Pourquoi la poitrine fait-elle mal?

La poitrine peut être malade pour diverses raisons. Tout d'abord, vous devez traiter les principaux symptômes, ce n'est qu'alors que vous pouvez correctement établir la cause principale et effectuer le traitement nécessaire.

Causes de la douleur au milieu de la poitrine, de la droite ou de la gauche

Les raisons pour lesquelles une personne souffre sous la poitrine peuvent être très diverses. Tout dépend de la cause de la douleur. Ainsi, par exemple, l'angine de poitrine peut faire mal à la poitrine gauche. Dans ce cas, les sensations peuvent être de nature paroxystique.

En outre, les maux de cœur peuvent être douloureux. Pour cette raison, les syndromes douloureux sont rapidement arrêtés par le validol et la nitroglycérine, et une courte activité physique aide également. La cause de la douleur dans la poitrine droite est la névralgie intercostale. Dans le même temps, les symptômes persistent très longtemps. Cette maladie peut apparaître à la suite d'un pincement des racines nerveuses dans les nerfs intercostaux. Des spasmes musculaires peuvent apparaître et devenir insupportables pour l'homme..

Ça fait mal au milieu de la poitrine le plus souvent avec des maladies pulmonaires.

Les principaux symptômes de la douleur thoracique

Si la poitrine au milieu fait mal chez les femmes ou les hommes, ainsi que d'autres côtés, il est important de traiter les principaux symptômes. Le plus souvent, la douleur s'accompagne de signes supplémentaires qui aident à identifier la pathologie:

  • tousser sans raison;
  • dyspnée;
  • mal de crâne;
  • nébuleuse de la conscience;
  • fatigue.

Le tableau clinique peut être complété par des signes secondaires - une douleur aiguë apparaît avec certaines actions. La sensibilité cutanée peut également être altérée, la pâleur de la peau peut apparaître et le tonus des muscles de la poitrine peut diminuer.

Comment soulager rapidement les douleurs thoraciques avec des remèdes populaires?

Des méthodes alternatives de traitement peuvent être utilisées pour des problèmes relativement sûrs. Un traitement correctement organisé avec ces médicaments donne un assez bon résultat. Idéal pour une douleur légère et une cause connue..

Les prescriptions pour les douleurs thoraciques complètent parfaitement la thérapie analgésique:

  1. Recette - Soda. Il est considéré comme l'un des remèdes les plus populaires contre la douleur dans le sternum. Si la cause de la douleur est une douleur à l'estomac, la soude diluée dans de l'eau tiède ou froide aidera à faire face à ce problème..
  2. Recette - Ail. C'est un excellent moyen de prévenir les maladies cardiaques. Il est recommandé d'obtenir le maximum d'avantages de mâcher une gousse d'ail pendant la nuit. Une gousse d'ail écrasée diluée dans du lait aide également à soulager la douleur..
  3. Recette - Lait de curcuma. Il a été prouvé que la consommation de curcuma peut empêcher le développement de maladies cardiovasculaires. Une cuillère à café doit être diluée dans du lait chaud. Il est préférable d'utiliser la potion obtenue avant le coucher..

Comment la cause de la douleur thoracique est-elle diagnostiquée (recherchée)

Pour diagnostiquer la cause de la douleur dans la poitrine, un examen général du patient est effectué, déterminant l'historique général. De plus, des mesures spéciales de diagnostic en laboratoire sont effectuées:

  • oxymétrie de pouls;
  • analyse sanguine générale;
  • chimie sanguine;
  • radiographie;
  • IRM
  • ECG;
  • sang pour les marqueurs de crise cardiaque.

À cause de ce que la poitrine fait mal lors de l'inhalation

La douleur lors de l'inspiration dans la poitrine peut être causée par de graves pathologies dans le corps humain. Pour établir la cause exacte, vous devrez subir les diagnostics et tests de laboratoire nécessaires.

Que faire si une respiration difficile vous fait mal à la poitrine

Avec de tels symptômes, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Attention! Lorsqu'une personne est blessée en état d'ébriété, il ne faut pas oublier que la douleur peut survenir après un certain temps. Les récepteurs de la douleur dans ces cas sont bloqués, l'alcool dans ce cas joue le rôle d'un analgésique synthétique.

Les principaux types de traitement des douleurs thoraciques

Le traitement dépend principalement de la maladie qui cause la douleur..

  • L'angine de poitrine est traitée avec des comprimés de nitroglycérine. Dans ce cas, la douleur devrait disparaître au plus tard cinq minutes.
  • Pour les maladies inflammatoires du système respiratoire, des médicaments anti-inflammatoires et des agents améliorant la toux sont pris.
  • Pour la douleur causée par l'ostéochondrose thoracique, des mesures sont prises pour restaurer la mobilité normale des disques intervertébraux. Pour ce faire, sélectionnez un ensemble spécifique d'exercices.
  • La douleur dans la cardionévrose est traitée en renforçant le corps et en augmentant l'immunité.
  • La douleur dans la névralgie intercostale est arrêtée par l'introduction d'analgésiques et de vitamines B dans le complexe.

Dans quels cas doit-on consulter d'urgence un médecin

Dans certains cas, lorsque le dos et la poitrine sont douloureux, une attention médicale immédiate est nécessaire. Ceci est requis avec les symptômes suivants:

  1. avec une sensation de plénitude à l'intérieur, une douleur brûlante irradiant vers l'épaule gauche, la mâchoire ou le cou;
  2. avec une douleur très intense, accompagnée d'évanouissements;
  3. pour la douleur avec de graves accès de toux;
  4. dans les cas où la douleur ne s'arrête pas dans les 15 minutes;
  5. avec essoufflement et apparition de sang en toussant.

Douleur thoracique moyenne: causes d'inconfort pressant, terne, douloureux et piquant

Considérez quand il y a une douleur au milieu de la poitrine, sa nature, ses symptômes, son diagnostic, nous déterminerons ce qu'il faut faire en cas de gêne rétrosternale.

Organes thoraciques

Pour comprendre ce qui cause exactement la douleur dans la poitrine, localisée au milieu, il faut savoir qu'entre les poumons, dans le médiastin se concentrent les organes les plus importants de notre corps:

  • cœur et vaisseaux principaux (aorte, veine cave);
  • bronches, trachée;
  • œsophage;
  • Les ganglions lymphatiques;
  • muscles, ligaments, nerfs.

A proximité se trouve le diaphragme, les organes abdominaux, la paroi thoracique, la glande thymus - ils peuvent également provoquer une gêne, cette douleur est appelée réfléchie.

Malgré le grand nombre de formations anatomiques importantes, toutes les douleurs qui surviennent dans la poitrine directement derrière le sternum sont en quelque sorte liées à un organe - le cœur.

L'irradiation de la douleur dans l'épaule gauche, les bras, le cou, la mâchoire - peut être des manifestations de changements pathologiques dans d'autres organes et tissus, mais l'inconfort de la douleur de toute nature, l'intensité qui se produit au centre du sternum indique de manière fiable l'intérêt du cœur.

Causes de l'inconfort rétrosternal

Toute sensation de douleur est toujours une réaction des terminaisons nerveuses à leur compression. La raison de cette situation peut être:

  • toux avec laryngotrachéite ou pneumonie;
  • une douleur avec un soupir indique une bronchite, une péricardite, une blessure possible aux côtes, un ulcère d'estomac;
  • l'inconfort dans la poitrine pendant le mouvement s'accompagne d'une crise cardiaque ou d'une névralgie intercostale;
  • un inconfort sévère derrière le sternum est caractéristique de la névrose cardiaque, de l'aorte exfoliante;
  • la douleur avec une pression dans le sternum peut signaler une blessure ou une tension musculaire;
  • malaise rétrosternal douloureux - un signe de fibrillation auriculaire ou d'oncologie.

Une variété de manifestations vous fait vous concentrer sur la nature de la douleur, pour différentes maladies, c'est votre.

Pathologie du cœur et des vaisseaux sanguins

Son signe est une douleur ischémique sourde dans la poitrine juste au milieu. Elle survient dans 95% des cas, plus souvent chez l'homme.

Les caractéristiques distinctives des trois principales pathologies cardiaques sont présentées dans le tableau.

MaladiePanneaux
Angine de poitrineLa sensation de plénitude dans la poitrine, reflétant la douleur pendant 3 à 15 minutes avec un rayonnement vers le bras gauche, sous l'omoplate, passe indépendamment après le repos
Infarctus aigu du myocarde (IAM)Douleur renversée avec surpiqûres au milieu de la poitrine, ne disparaît pas au repos, a tendance à augmenter, sensation de panique de peur "animale", sueurs froides abondantes
Thromboembolie pulmonaire (EP)Incapacité à respirer en raison d'un thrombus pulmonaire

Habituellement, un tel tableau clinique suffit pour établir un diagnostic préliminaire, qui doit être spécifié par un examen en laboratoire et instrumental.

Ostéochondrose

Imite les symptômes cardiaques de l'ostéochondrose (5%). Un moment particulier est que l'inconfort thoracique pressant dépend de la position du corps du patient (attaque ou symptôme constant), diminue en position horizontale et augmente en marchant.

De plus, la névralgie intercostale peut provoquer des douleurs derrière le sternum: la compression des terminaisons nerveuses génère des coliques coupantes avec pulsation, une douleur intense et une résistance complète aux médicaments cardiaques. Les maladies de la colonne vertébrale n'ont pas de différences entre les sexes, surviennent également souvent chez les hommes et les femmes qui violent le régime alimentaire, menant un mode de vie sédentaire.

Problèmes du système digestif

Le système digestif peut produire une sensibilité symptomatique derrière le sternum. Le type de douleur est très différent.

MaladieCaractérisation de la douleur
Spasme des organes creux du tube alimentaire: œsophage, vésicule biliaire, estomacDouleur douloureuse, aggravée par la palpation de l'épigastre, irradiant vers le dos
Pancréatite aiguëDouleur brûlante dans le sternum avant et après les repas, soulage les antispasmodiques
OesophagiteBrûlures d'estomac, éructations, boule dans la gorge avec léger inconfort rétrosternal
JabzhDouleur rappelant le cœur, localisée au centre du sternum, mais apparaissant quelques heures après avoir mangé et disparaissant si quelque chose est mangé
Abcès du diaphragmeFièvre toux douloureuse
Reflux gastro-oesophagienIl se caractérise par une sensation de brûlure à la poitrine accompagnée de nausées constantes.

Les hommes qui abusent de mauvaises habitudes, mangent de la nourriture à tout moment qui leur convient souffrent plus souvent de telles maladies.

Maladies du système respiratoire

Cette pathologie a une caractéristique distinctive - la toux. Par conséquent, tout inconfort sternal, accompagné d'un essoufflement, d'un réflexe de toux, d'éternuements, indique des maladies de l'arbre bronchopulmonaire. Les fonctionnalités supplémentaires incluent:

  • cyanose de la peau;
  • essoufflement
  • hyperthermie;
  • perturbation du rythme cardiaque.

Le plus souvent, de telles manifestations apparaissent chez les personnes qui fument..

Douleur thoracique chez les hommes

Il s'avère que la poitrine des hommes et des femmes fait mal de différentes manières. L'activité physique est la principale raison de ces troubles dans une forte moitié de l'humanité. Le mécanisme de développement de la douleur est simple: l'hyperusilia crée une ischémie, qui perturbe la nutrition, l'apport d'oxygène des principaux organes internes, les tissus. Se produit:

  • insuffisance cardiaque avec douleur aux coutures derrière le sternum;
  • scoliose avec inconfort sternal douloureux constant;
  • hernie diaphragmatique, se manifestant par une douleur sévère en position horizontale et assise, mais disparaissant si une personne est debout;
  • hypertension avec essoufflement, vertiges, évanouissement, évanouissement;
  • arthralgie de localisation différente avec rayonnement vers la poitrine;
  • fracture des côtes avec douleur coupante.

De plus, les gros fumeurs forment une douleur persistante avec une toux pathologique à la nicotine. Les causes de la douleur thoracique peuvent être associées à des ecchymoses, des chutes, de la boxe, de la lutte, de l'haltérophilie. D'une manière ou d'une autre, la cause de la douleur doit être établie.

Douleurs féminines derrière le sternum

La poitrine des femmes chez les femmes fait le plus souvent mal précisément au milieu en raison du stress, des émotions, des expériences. De plus, ils peuvent provoquer une gêne:

  • mastopathie avec irradiation de la douleur dans le sternum;
  • goitre avec des chutes de pression et des douleurs intermittentes;
  • obésité avec une charge excessive sur la colonne vertébrale;
  • sous-vêtements serrés compressant les terminaisons nerveuses;
  • mauvaises habitudes;
  • PMS avec engorgement des glandes mammaires avant la menstruation;
  • tumeurs du sein avec sensation de brûlure autour des glandes et douleur réfléchie derrière le sternum.

Parfois, il est assez difficile de comprendre pourquoi cela fait mal ici, une consultation obligatoire avec un spécialiste est nécessaire.

Les symptômes de la douleur rétrosternale

Pour comprendre l'essence de ce qui se passe, vous devez relier les causes aux symptômes qui l'accompagnent. En effet, des conditions peuvent survenir nécessitant des soins d'urgence, et il ne peut y avoir que des troubles fonctionnels. Ils se manifestent de différentes manières. De ce point de vue, les symptômes doivent être analysés par:

  • type (terne ou tranchant);
  • caractère (coups de couteau, coupures, écrasements, brûlures);
  • localisation (droite, gauche, centre);
  • irradiation (sous l'omoplate, l'épaule, la mâchoire);
  • heure d'apparition (jour, nuit);
  • lien avec l'activité physique, la nutrition, le mouvement, la toux;
  • à ce qui s'arrête.

En même temps, pour un diagnostic correct, non seulement la symptomatologie est importante, mais aussi une histoire soigneusement collectée, une prédisposition héréditaire à une pathologie particulière.

Pour répondre à la question de savoir pourquoi un homme ou une femme a une douleur thoracique, vous ne pouvez analyser que les sensations d'inconfort..

RessentirPathologie
S'il y a une sensation pressante derrière le sternumIl s'agit d'une ischémie myocardique, dont l'essence est la nécrose musculaire cardiaque avec une longue période de récupération: cela se produit avec l'angine de poitrine ou un état de pré-infarctus
S'il y a une croixC'est à propos de:

  • prolapsus valvulaire mitral ou sténose aortique, ce qui est rare, pas plus de 25% de tous les cas, l'essence est un courant inverse de tissu conjonctif fluide ou une régurgitation valvulaire avec une contractilité myocardique altérée;
  • un anévrisme aortique au stade de la formation;
  • névrose cardiaque avec cardiomyalgie due à un stress constant, des émotions négatives;
  • VVD;
  • myocardite
Si la poitrine est brûlante et douloureuseÇa parle de:

  • SUIS-JE;
  • Embolie pulmonaire (obstruction de l'artère pulmonaire);
  • destruction de l'anévrisme aortique;
  • insuffisance coronaire aiguë
S'il y a une douleur lancinante dans le sternumIl:

  • crise d'hypertension;
  • préinfarction
Si l'inconfort d'un personnage endoloriLe résultat net est le résultat de maladies cardiologiques lentes ou une conséquence de problèmes extracardiaques, cela se produit avec:

  • cardiomyopathies d'origines diverses;
  • hypertension de gravité variable;
  • processus tumoraux d'étiologies diverses;
  • hernies des disques intervertébraux;
  • névralgie intercostale;
  • myosite

Une douleur thoracique renversée, qui donne une sensation de brûlure, est particulièrement dangereuse. Cela indique une pathologie aiguë, nécessite une attention médicale immédiate dans un hôpital. La douleur pressante, le plus souvent trouvée dans le médiastin, menace une issue fatale en cas d'intensité (comme une pierre placée sur la poitrine).

Diagnostique

La nature de la douleur aide à suggérer un diagnostic, mais elle ne peut être confirmée qu'à l'aide d'un minimum clinique spécial prévu pour un patient ayant la probabilité de développer une affection aiguë. Il comprend:

  • tono et pulsométrie (il est important de ne pas manquer les niveaux critiques de pression artérielle et la tachy ou bradycardie maximale autorisée);
  • ECG - pour évaluer la préservation du potentiel fonctionnel du cœur et des principaux vaisseaux, détecter les troubles du rythme cardiaque, les signes typiques d'une crise cardiaque;
  • Échocardiographie - étude de la structure anatomique du cœur et des tissus voisins, visualisation du degré de perturbation;

Habituellement, cet examen est suffisant pour confirmer la gravité du processus et stabiliser l'état du patient. De cette façon, on prend du temps pour résoudre le problème de la thérapie à long terme. Dans d'autres cas, utilisez en plus:

  • Surveillance Holter de la pression et du pouls;
  • IRM de la poitrine
  • effectuer avec grand soin des tests de résistance (en cas de doute sur le diagnostic);
  • coronarographie;
  • analyses de sang - à la discrétion du médecin;
  • radiographie pulmonaire;
  • FGDS;
  • Tomodensitométrie de la colonne vertébrale.

Si nécessaire, le patient est référé pour consultation à des spécialistes étroits. Parfois, la cause exacte de l'inconfort ne peut pas être déterminée, les dommages organiques aux organes internes ne sont pas trouvés, puis ils parlent de cardialgie idiopathique.

Que faire si le sternum fait mal

La cause de la douleur dans la poitrine peut être non seulement une pathologie somatique, mais aussi un traumatisme. Il s'agit d'une condition très dangereuse qui nécessite une correction rapide, car des dommages aux organes vitaux sont possibles. Après une blessure, il est nécessaire:

  • donner au patient une position assise ou semi-assise;
  • desserrer les vêtements serrés;
  • fournir une paix maximale;
  • frotter le whisky avec de l'ammoniaque;
  • donner des gouttes sédatives et vasodilatatrices (Corvalol, Motherwort, Valocordin) - cela améliorera la fonction myocardique;
  • avec une douleur intense - quelques comprimés analgésiques pour la prévention des chocs (Ketorol, Ketanov, Analgin);
  • froid sur la poitrine;
  • si la fracture est visualisée, prévoir une immobilisation;
  • réchauffer la victime;
  • rester près de l'ambulance.

Si la blessure est causée par une blessure, il est nécessaire de traiter les tissus environnants avec un antiseptique (miramistine, peroxyde d'hydrogène, iode, zelenka), appliquer un pansement stérile, froid sur la plaie.

La tactique pour le traitement de la pathologie somatique est complexe. Le but principal de la thérapie est de soulager la douleur. Pour cela, différents groupes de médicaments sont utilisés en fonction de la cause de la pathologie..

PathologieLes préparatifs
Navires, coeurAttribuer:

Avec l'angine de poitrine, les comprimés de nitroglycérine sous la langue suffisent, si après 5 minutes il n'y a pas de résultat, vous devez appeler une ambulance, car la vie du patient (AMI) en dépend.

Système respiratoireAppliquer:

  • Antibactérien (Lévofloxacine, Amoxiclav, Ceftriaxone).
  • Antiviral (Tamiflu, Cycloferon, Arbidol).
  • Anti-inflammatoire (Nurofen, Nise. Ibuprofen).
  • Expectorant (Codelac, Ascoril, Lazolvan)

Gymnastique respiratoire supplémentaire.

Système digestifUtilisation:

  • Moyens facilitant le passage du morceau de nourriture (Ganaton, Motilium).
  • Antiémétique (Zofran, Lotan, Avomit).
  • Bloqueurs de pompe à protons pour YaBZh (Pantoprazole, Omez, Ultra).
  • Si Helicobacter pylori est détecté - un traitement antibiotique (Clarithromycine, Flemoxin, Métronidazole).
  • Soulagement de la douleur intense - Maalox, Fosfalugel, Almagel.
  • Médicaments utilisés qui réduisent l'acidité du suc gastrique et restaurent l'intégrité de la muqueuse gastrique (Polysorb, Helikol, Nolpazu).

Toute la période de traitement nécessite l'exclusion du régime alimentaire des plats frits et épicés, des jus fraîchement pressés, des bonbons.

Colonne vertébraleRecommander:

  • Médicaments antiartralgiques (Diclofenac, Voltaren, Nimesulide).
  • Vitamines B

L'ostéochondrose thoracique implique un ensemble d'exercices spéciaux.

La névralgie intercostale implique un cours d'injection.

Système nerveuxLa cardionévrose nécessite un régime spécial de la journée, l'élimination des situations stressantes, une diététique avec une prédominance de vitamines C, A, PP et groupe B, un massage relaxant, une aiguille et une thérapie sous vide, des remèdes à base de plantes: aubépine, valériane, shift, véronique, mélilot, origan, millepertuis, fraise des bois, hysope, calendula, ortie.

Les hommes et les femmes sont également souvent associés à des douleurs thoraciques.Par conséquent, un schéma thérapeutique indicatif pour son soulagement est courant..

Quand une ambulance est nécessaire

Il existe un certain nombre de signes et de symptômes vérifiés, qui sont une raison inconditionnelle d'appeler une ambulance:

  • les sensations rétrosternales désagréables ne passent pas dans une demi-heure (quel que soit le degré d'intensité) - signe de pré-infarctus;
  • douleur insupportable derrière le sternum, indifférente à la nitroglycérine;
  • dyspnée au repos - un signe d'angine de poitrine avec un risque de transformation en crise cardiaque;
  • maux de tête avec vertiges, perte d'orientation dans l'espace;
  • paralysie visuellement reconnaissable, parésie;
  • chaire de poule;
  • asymétrie du visage, perte de contrôle des expressions faciales;
  • syncope évanouissement, syncope syncope - un signe d'ischémie cérébrale, risque d'accident vasculaire cérébral;
  • retard de la parole;
  • déficience auditive, vision;
  • conscience confuse;
  • pâleur de la peau;
  • cyanose du triangle nasolabial.

Tous ces signes ne donnent pas un signal à 100% sur une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral en développement, mais ils se produisent dans des conditions aiguës dans près de 90% des cas. Cela nécessite que les personnes proches du patient agissent rapidement et clairement..

Cause de la douleur thoracique: névralgie ou cœur?

Pour le moment, la perspective d'une maladie cardiaque semble éloignée et vague pour la plupart d'entre nous. Mais tôt ou tard, presque tout le monde est confronté à une sensation extrêmement désagréable - une douleur thoracique soudaine. Il est peu probable qu'il soit réconfortant de penser que le moment n'est pas encore venu pour une crise cardiaque: si une personne est impressionnable, en règle générale, elle éprouvera un sentiment de panique, de peur d'une mort imminente. Pendant ce temps, il est facile de confondre les douleurs névralgiques avec les chagrins..

Aujourd'hui, nous parlerons de la façon de distinguer un type de douleur d'un autre, pourquoi la névralgie et la douleur thoracique surviennent et comment maintenir votre santé.

Les symptômes de la douleur thoracique: similitudes et différences

Les personnes qui n'aiment pas voir de médecins (en particulier pour les hommes) préfèrent souvent subir une attaque en la stoppant avec un anesthésique. Mais le coût d'une erreur dans le problème des douleurs thoraciques est prohibitif: si vous ne cherchez pas d'aide à temps pour une crise cardiaque, vous pouvez mourir.

D'un autre côté, beaucoup de première chose et de péché sur le cœur - car il est situé dans la poitrine, et la névralgie intercostale, en théorie, devrait être ressentie de côté, entre les côtes? En fait, la localisation de la douleur peut être différente, en plus, la douleur est parfois donnée au bras et au dos.

La principale différence entre une crise cardiaque et une névralgie est la durée. Les crises de névralgie intercostale sont assez longues, pouvant aller jusqu'à plusieurs jours. Les douleurs cardiaques sont courtes - par exemple, une crise d'angine de poitrine dure 5 à 10 minutes.

Les douleurs névralgiques sont aiguës et la douleur de l'angine de poitrine est sourde, brûlante, avec un manque d'air. Autrefois, l'angine de poitrine était appelée «angine de poitrine» précisément en raison de la sensation qu'un crapaud lourd et froid était assis sur la poitrine. La douleur avec angine de poitrine se propage à toute la zone thoracique, une personne a du mal à préciser où elle a exactement la douleur. Avec la névralgie, il est généralement possible de localiser avec précision le lieu principal de la douleur.

Un autre symptôme très caractéristique de la névralgie est une diminution ou une augmentation de l'intensité de la douleur, selon la position du corps, l'inspiration, l'expiration. Les douleurs cardiaques ne dépendent pas de la position du corps, à une exception près - avec l'infarctus du myocarde pendant le mouvement, il s'intensifie.

Un comprimé de nitroglycérine peut arrêter une crise de douleur cardiaque, mais n'arrêtera pas le développement d'une crise cardiaque. Par conséquent, si la douleur après la prise de nitroglycérine persiste, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Pourquoi des douleurs thoraciques surviennent-elles??

Une question logique: si tout était en ordre relatif avec la santé, pourquoi des attaques de forte intensité se produisent-elles immédiatement? En fait, rarement une personne est régulièrement examinée par un cardiologue. La plupart des cas d'angine de poitrine sont ce qu'on appelle l'angine de poitrine qui survient après un stress physique ou émotionnel. Si l'attaque s'est produite après le sommeil, il s'agit de l'angine de poitrine.

En fait, l'angine de poitrine est une violation de l'approvisionnement en sang dans le muscle cardiaque d'une personne. Une telle famine d'oxygène constante conduit au développement de maladies coronariennes et de crises cardiaques. Les principaux facteurs de risque ici sont:

  • hypertension artérielle;
  • altération du métabolisme des graisses et de l'athérosclérose;
  • altération du métabolisme des glucides et augmentation de la glycémie;
  • maladie cardiaque congénitale ou acquise.

La névralgie intercostale est une douleur qui passe le long du tronc et des branches de l'un des nerfs intercostaux (il y en a 11 paires et la 12e paire est l'hypochondrie). Elle se produit en raison de la compression, de l'irritation ou de l'inflammation du nerf. Les causes de la névralgie sont nombreuses - et les problèmes de la colonne vertébrale (ostéochondrose, déplacement et hernie des disques intervertébraux), et l'infection (y compris la grippe), et la radiculite, la névrite et les traumatismes, l'hypothermie et le tonus musculaire excessif...

Quels médecins dois-je contacter pour obtenir de l'aide?

Si vous cherchez de l'aide d'urgence, les médecins vous aideront à résoudre ce problème en éliminant ou en confirmant les problèmes cardiaques. Si vous avez eu une crise d'angine de poitrine, un cardiologue ne peut pas se passer d'un examen. Cependant, même si l'attaque était une névralgie, un cardiologue mérite une visite.

Avec la névralgie, la situation est un peu plus compliquée - tout d'abord, vous devez consulter un neurologue, prendre une radiographie ou subir une tomographie. Une fois la cause clarifiée, le médecin pourra donner d'autres recommandations de traitement ou envoyer pour consultation à un autre spécialiste, par exemple un ostéopathe.

Douleur thoracique: que faire

Tout d'abord, minimisez toute activité physique et asseyez-vous ou allongez-vous. Il est souvent impossible de se coucher exactement - dans ce cas, vous devez prendre une position semi-allongée, en plaçant des oreillers sous le dos. Il est nécessaire d'assurer l'afflux d'air frais dans la pièce, de détacher le col des vêtements. Si la cause de la douleur n'est pas claire, vous devez immédiatement prendre 1-2 comprimés de nitroglycérine. (N'oubliez pas que la nitroglycérine peut considérablement abaisser la tension artérielle.) S'il n'y en a pas, au moins validol, valocordin ou analogues. Pour vous calmer, vous devez également boire de la valériane ou du corvalol.

Si la douleur persiste dans les 10 à 15 minutes, n'attendez pas et appelez une ambulance. Si la douleur est aiguë et ne change pas avec un changement de position corporelle, une ambulance doit être appelée immédiatement.

Avec une attaque de névralgie, vous pouvez prendre des analgésiques, envelopper votre poitrine avec un foulard chaud, utiliser des onguents qui ont un effet chauffant et analgésique.

À l'avenir, le médecin peut prescrire des séances de physiothérapie, un blocage des nerfs à la novocaïne, de l'acupuncture. Si l'ostéochondrose est la cause d'attaques récurrentes de névralgie, il est conseillé de demander l'aide d'un chiropraticien, d'assister à un massage médical et à une gymnastique. Pendant l'exacerbation de la névralgie, vous ne pouvez pas dormir sur une surface douce, le matelas doit être dur.

Essayez de rester calme avec une crise de douleur thoracique, mais en aucun cas ne négligez l'examen médical par la suite, même s'il vous semble que l'attaque s'est déroulée sans laisser de trace.

Pourquoi la poitrine fait mal - causes possibles

Emplacement des organes au niveau de la poitrine

Si la poitrine fait mal au milieu, cela indique des problèmes possibles avec de tels organes internes:

  1. Coeur et vaisseaux voisins - veine cave, aorte.
  2. Trachée et bronches.
  3. Œsophage.
  4. Nerfs, appareil ligamentaire, muscles.
  5. Les ganglions lymphatiques.

Les organes vitaux de la cavité abdominale, du thymus et de la paroi thoracique sont situés à proximité. Souvent, la douleur se reflète et indique une irradiation. Les hernies en sont des exemples. Avec le développement de la pathologie, la douleur irradie souvent vers le membre. Le plus souvent, avec le développement de douleurs dans la poitrine, des problèmes du système cardiovasculaire ou des névralgies intercostales sont observés.

Description détaillée des signes de maladie

Selon la nature des sensations, on peut identifier la suspicion des pathologies suivantes:

  1. Une douleur sourde indique souvent une maladie coronarienne, une endocardite, un cancer, une gastrite ou le développement d'une crise d'asthme bronchique.
  2. Une douleur intense indique le développement d'une crise d'infarctus du myocarde, de pleurésie ou d'ulcères d'estomac.
  3. Sensations dépressives caractéristiques de l'IHD et de l'endocardite.
  4. Les sensations de piqûre caractérisent la névralgie intercostale, les maladies coronariennes, la pneumonie, la bronchite ou la névralgie.
  5. Sensations douloureuses caractéristiques d'une gastrite ou d'une maladie coronarienne.
  6. Une douleur intense et intense indique une crise d'ostéochondrose, des problèmes de dos dans la poitrine et une névralgie intercostale.

Selon la douleur, il est important de faire attention aux symptômes qui l'accompagnent..

Maladies circulatoires et cardiaques

Le muscle cardiaque est situé au milieu de la poitrine avec un léger déplacement vers le côté gauche. Avec le développement de sensations douloureuses, une irradiation dans l'omoplate, l'épaule, la clavicule, l'estomac et même le bras peut se produire. Le plus souvent, le côté gauche du corps est affecté en cas de douleur de recul.

Comment les maladies cardiaques se manifestent-elles:

  1. La maladie coronarienne se manifeste par une douleur soudaine et aiguë, aggravée par l'effort physique (course, marche rapide, toux). La raison en est les changements athérosclérotiques dans les vaisseaux, dus à des niveaux de cholestérol pathologiquement élevés pendant une longue période. Le diagnostic de la maladie est nécessaire, qui consiste à réaliser un ECG, ECHO. Lorsqu'un diagnostic est posé, un traitement médicamenteux à vie est prescrit..
  2. Infarctus du myocarde. Une pathologie grave consistant à bloquer l'artère vitale par laquelle le sang pénètre dans le cœur. En conséquence, le muscle cardiaque cesse de fonctionner pendant plusieurs minutes et une issue fatale se produit. En règle générale, un gros vaisseau est obstrué par un thrombus, arraché à une plaque athérosclérotique. La maladie se manifeste par une douleur aiguë à gauche. Un symptôme concomitant d'une attaque est l'engourdissement d'une partie du corps. Assistance médicale d'urgence requise.
  3. L'endocardite infectieuse est le résultat de la pénétration du pathogène infectieux dans le cœur. C'est une complication après une amygdalite ou une sinusite. Affectent les streptocoques du muscle cardiaque, les staphylocoques. Le résultat est une tachycardie, une douleur cardiaque. Il est nécessaire de réaliser un ECG et ECHO pour confirmer le diagnostic. La thérapie consiste à prescrire des antibiotiques.
  4. Surtensions. En cas d'attaque d'hypertension ou de crise hypertensive, en plus de l'inconfort dans la poitrine, il y a un mal de tête sévère, une sensation de lourdeur dans le corps et une faiblesse.
  5. Avec la péricardite, des douleurs sévères et pressantes peuvent survenir au milieu, mais plus près de la gauche. La maladie se caractérise par l'accumulation de liquide en excès dans le péricarde due à l'inflammation. Il y a de la douleur et de la lourdeur dans la poitrine lors de l'inspiration, plus près de la partie supérieure. Les principales causes sont les infections antérieures, les blessures, les tumeurs, les crises cardiaques. Selon l'évolution de la pathologie, l'inconfort peut varier. Traitement médicamenteux complexe requis.
  6. L'angine de poitrine est le type de maladie coronarienne le plus courant. Distinguer l'angine de poitrine stable et instable. La principale cause de l'attaque est un flux sanguin insuffisant vers le cœur, ce qui provoque une douleur aiguë sur la gauche au repos, mais en se déplaçant, l'inconfort s'intensifie. La maladie survient souvent dans le contexte de l'athérosclérose, de l'obésité, du diabète sucré, de l'inactivité physique et de l'alcoolisme. L'hérédité joue un rôle important dans l'apparition des crises..
  7. L'anémie ferriprive est une maladie des organes hématopoïétiques, ne s'applique pas directement au système cardiovasculaire, mais affecte négativement le fonctionnement du cœur. La maladie peut être suspectée par de faibles taux d'hémoglobine, de ferritine et de fer sérique dans le sang. L'hémoglobine est impliquée dans le transfert d'oxygène dans le sang vers le cœur. L'anémie est causée par un manque de fer et une hypovitaminose. Plus fréquent chez les femmes en raison de la perte de sang. La maladie est dangereuse en ce qu'elle se manifeste par des signes de privation d'oxygène - essoufflement, faiblesse, étourdissements et douleurs cardiaques. Avec un manque prolongé d'oxygène dans le sang, non seulement le cœur souffre, mais aussi le cerveau, les vaisseaux sanguins, une détérioration persistante des performances est observée. La thérapie consiste à corriger la nutrition et à utiliser des complexes vitamino-minéraux.
  8. Embolie pulmonaire. Pourquoi cela survient - en raison du colmatage du vaisseau avec un caillot de sang ou une plaque de cholestérol. La maladie est associée à l'athérosclérose et à une augmentation de la densité sanguine. Un risque élevé de blocage est également associé à un facteur héréditaire. Diverses sources indiquent que l'embolie pulmonaire présente un certain nombre de symptômes non spécifiques - essoufflement, douleur aiguë au milieu de la poitrine, évanouissement, vertiges, faiblesse, tachycardie et diminution de la pression. Lorsque de tels symptômes surviennent, vous devez appeler d'urgence un médecin. Si rien n'est fait, le patient est très susceptible de mourir. Si le patient est sorti d'une situation difficile, une prise d'anticoagulants à vie, des statines avec correction du mode de vie sont prescrites. À l'avenir, ces médicaments permettront d'éviter une deuxième attaque..

Différentes personnes présentent différents symptômes de douleur cardiaque chronique ou aiguë..

Pourquoi la poitrine fait mal avec les maladies du système respiratoire

Avec des lésions infectieuses, le tabagisme ou l'inhalation de substances nocives sur le lieu de travail, au fil du temps, des dommages au système respiratoire se produisent. En cours aigu, une douleur derrière le sternum est observée. Tous les cas de maladies respiratoires ne provoquent pas d'inconfort. Les signes caractéristiques de lésions pulmonaires sont une lourdeur dans la poitrine et une douleur survient pendant la toux..

  1. L'asthme bronchique est une pathologie allergique qui, en plus de l'inconfort dans la poitrine, se manifeste par des crises de suffocation. Diagnostiqué avec fluorographie et tests respiratoires. Traitez la maladie avec des corticostéroïdes, des antihistaminiques et des bronchodilatateurs.
  2. Bronchite - caractérisée par une gravité dans la poitrine dans la partie inférieure. Des sensations désagréables surviennent généralement lorsque des expectorations apparaissent dans les poumons. Thérapie symptomatique requise.
  3. L'inflammation des poumons se manifeste non seulement par des douleurs dans la poitrine, mais aussi par une toux sévère. La production d'expectorations avec des stries de sang peut être observée. Les poumons eux-mêmes ne font pas mal, car ils manquent de récepteurs de la douleur. La douleur provient de complications telles que la pleurésie ou l'emphysème pulmonaire. De plus, la pneumonie s'accompagne de symptômes d'infections respiratoires aiguës - toux, hyperthermie, frissons, mauvaise santé.
  4. La pleurésie survient lorsque le liquide s'accumule dans la plèvre, caractérisée par son inflammation. Cette maladie est déterminée après fluorographie..
  5. Oncologie des poumons. Aux premiers stades, la maladie ne produit aucun symptôme. Au fil du temps, en plus de la douleur derrière le sternum, il y a une détérioration générale du bien-être, une toux sèche apparaît. À mesure que la maladie progresse, une hémoptysie se produit également. Une tumeur est généralement détectée après fluorographie..

Système digestif

En cas de troubles du tractus gastro-intestinal, des symptômes désagréables sont souvent observés associés à des douleurs, des brûlures ou des malaises dans le bas de la poitrine.

Selon le véritable emplacement de la maladie, les symptômes suivants de rayonnement dans la poitrine peuvent se produire:

  1. Spasme de l'œsophage, de l'estomac ou de la vésicule biliaire. Dans ce cas, une douleur douloureuse est observée, irradiant vers le dos. La douleur est aggravée par un examen de palpation de la région épigastrique. Le traitement est symptomatique. Antispasmodiques couramment utilisés.
  2. Une crise aiguë de pancréatite. Il y a des douleurs brûlantes et aiguës derrière le sternum plus près du côté gauche, après avoir mangé. Thérapie symptomatique, les antispasmodiques sont généralement utilisés..
  3. Oesophagite. La maladie se manifeste sous la forme d'une combinaison de symptômes. Habituellement, il y a des brûlures d'estomac, des éructations sévères, une bosse dans la gorge et une sensation de brûlure dans la poitrine. L'attaque est arrêtée en utilisant des médicaments antiacides.
  4. Ulcère gastrique et duodénal. Lors d'une exacerbation de la maladie, la douleur ressemble souvent à des problèmes cardiaques. Des sensations désagréables sont ressenties au niveau de la poitrine. Pour distinguer une attaque d'un ulcère d'un trouble cardiaque est simple - il suffit de manger quelque chose et le patient se sentira mieux. Une ulcère d'estomac est également observé plusieurs heures après avoir mangé.
  5. L'abcès diaphragmatique est caractérisé par une douleur intense dans la poitrine, accompagnée de toux et de fièvre. Dans une telle situation, vous devez appeler une ambulance, car la vie du patient est menacée par une inflammation sévère, qui peut provoquer une intoxication sanguine.
  6. Reflux gastro-oesophagien. Il se manifeste par une forte sensation d'inconfort dans la poitrine avec des accès de nausée. La douleur est ressentie au milieu, car la teneur en acide de l'estomac est refluée vers l'œsophage. Des douleurs cervicales à l'avant dues à de graves brûlures d'estomac peuvent être observées. La thérapie consiste à prendre des médicaments qui réduisent l'acide gastrique et à suivre un régime strict..

Pour déterminer la cause exacte de l'inconfort, il est recommandé de consulter un thérapeute ou un gastro-entérologue.

Maladies du système musculo-squelettique et du système nerveux

Le plus souvent, l'inconfort dans le dos thoracique provoque des problèmes avec la crête. L'inconfort se produit avec l'ostéochondrose, la saillie, le traumatisme, l'entorse musculaire ou la hernie intervertébrale.

Comment se manifestent les maladies du dos:

  1. L'ostéochondrose de la colonne thoracique est la cause la plus fréquente d'un état inconfortable. Avec l'ostéochondrose, une douleur douloureuse ou aiguë dans la crête est parfois observée. Habituellement, la condition ne provoque pas d'inconfort jusqu'à ce que la racine nerveuse soit violée. Une douleur aiguë dans la poitrine est observée à gauche ou à droite (selon le côté où le nerf a été pincé). Dans la période aiguë, une thérapie conservatrice utilisant des AINS, des antispasmodiques et des relaxants musculaires est utilisée. Il est utile d'injecter des vitamines du groupe B. Pendant la période de récupération, une thérapie par l'exercice et la physiothérapie sont prescrites.
  2. La saillie ou hernie est caractérisée par une saillie de l'anneau fibreux dans la région intervertébrale. Selon le type de protubérance, une douleur est observée du côté droit ou gauche de la poitrine. Lorsque les nerfs sont pincés, il y a une douleur lancinante dans l'omoplate, la clavicule ou le bras. La thérapie vise à restaurer l'état du patient. Les méthodes de traitement sont les mêmes que pour l'ostéochondrose.
  3. Blessures des tissus mous ou durs - surviennent souvent lors de la pratique d'un sport ou lors de coups de couteau dans le dos. En cas de tension ou de tension musculaire, la douleur est localisée, avec palpation ou examen visuel, gonflement, rougeur et douleur sont observés. L'irradiation n'est pas caractéristique de ce type de dommage. Au début, la douleur tourmente constamment le patient, finit par disparaître dans un état de repos. Pour la thérapie, il est nécessaire d'utiliser des AINS et des analgésiques qui éliminent l'inflammation et la douleur. un repos au lit sévère est également indiqué.
  4. La névralgie intercostale est une maladie du système nerveux périphérique. Dans ce cas, une douleur pressante, soudaine ou lancinante est ressentie dans la région du cœur, de l'omoplate ou du dos. Il n'y a pas de localisation claire de la douleur. Une caractéristique caractéristique qui distingue la névralgie de la douleur cardiaque est des sensations désagréables à l'inspiration, si le patient n'a pas de maladies respiratoires. Cette condition ne nécessite pas de traitement spécial, si elle n'a pas été provoquée par des pathologies organiques. Les relaxants musculaires et les préparations de vitamines neurotropes sont généralement prescrits..
  5. Oncologie. Diverses sources médicales indiquent que dans de rares cas, une tumeur maligne peut survenir dans la crête au niveau de la région thoracique. Cet endroit n'est pas typique de l'apparition de néoplasmes, mais certains types de cancer se métastasent dans cette zone. Un exemple est une tumeur dans l'estomac, les poumons ou l'utérus. Les symptômes douloureux au stade initial ne dérangent pas beaucoup le patient, mais à mesure que la tumeur se développe, ils s'intensifient. À un stade ultérieur, l'inconfort devient palpable et dérange le patient 24h / 24. Par conséquent, avec une douleur durable pendant plus de quelques jours, vous devez consulter un médecin.

Diagnostiquer la cause de l'inconfort

L'étude consiste à prendre un historique détaillé, à passer des tests et à effectuer des manipulations diagnostiques. Lors du premier rendez-vous avec le thérapeute, le patient décrit en détail la nature de la douleur, le moment où l'inconfort se produit et le lieu. Si une gêne est ressentie dans la zone cardiaque, une faiblesse, une augmentation de la pression et une gêne accrue pendant l'effort physique sont observées, le patient est référé pour examen à un cardiologue.

Un cardiologue peut prescrire un certain nombre de procédures:

  1. Électrocardiographie En utilisant cet appareil, la tachycardie latente, l'arythmie et les souffles cardiaques sont déterminés. Si des anomalies pathologiques dans le travail du cœur par ECG sont observées, le patient se voit prescrire un ECHO.
  2. L'échocardiographie est une méthode de recherche utilisant une machine à ultrasons. Le cardiologue examine le travail du cœur sur l'appareil, à la recherche de changements structurels dans l'organe. Avec l'aide d'ECHO, vous pouvez mesurer la taille, considérer l'inflammation, l'épaississement des parois des vaisseaux sanguins.
  3. Angiographie des vaisseaux sanguins. Une procédure simple qui vous permet d'examiner radiographiquement les parois des grandes artères et des veines. En utilisant la procédure, la présence ou l'absence de changements athérosclérotiques est déterminée de manière fiable. Si un cardiologue soupçonne de tels changements selon les résultats d'ECHO, le patient subira immédiatement une angiographie.

En cas de plaintes de douleurs thoraciques accompagnées de toux, hémoptysie, sécrétion, essoufflement ou fièvre, le thérapeute orientera le patient vers un pneumologue. Ce spécialiste peut prescrire un certain nombre des procédures suivantes:

  1. Fluorographie. Il s'agit d'une méthode de radiographie pour examiner la poitrine et les poumons, vous permettant d'évaluer les changements structurels macroscopiques dans la cavité pulmonaire et le cœur. Sur la radiographie, des foyers d'inflammation, des points de lésion tumorale et un épaississement du film pleural sont visibles. Des lésions infectieuses peuvent également être suspectées..
  2. Si une pneumonie est suspectée, une étude supplémentaire est une numération globulaire complète. S'il y a une augmentation des globules blancs dans un contexte de fièvre, le patient est diagnostiqué avec une bronchite ou une pneumonie.
  3. Si le diagnostic ne peut être clarifié, une IRM est alors prescrite. L'imagerie par résonance magnétique vous permet de considérer les plus petits changements structurels de l'organe affecté avec une grande précision. En règle générale, l'examen du tissu pulmonaire nécessite une IRM avec contraste.

Si le patient se plaint d'une sensation de brûlure, de douleurs à l'estomac ou de troubles gastro-intestinaux en présence de douleurs thoraciques, il est référé à un gastro-entérologue. Ce spécialiste peut prescrire un certain nombre de tests de laboratoire étroitement ciblés, ainsi que des examens spécifiques du tractus gastro-intestinal, y compris un examen intestinal, la détermination de l'acidité du suc gastrique, l'étude de l'activité enzymatique, l'étude du contenu des matières fécales.

Les méthodes de recherche non invasives courantes comprennent:

  1. Échographie de l'abdomen.
  2. IRM des organes internes.
  3. Tomodensitométrie.

Lors de la détermination de la douleur associée à des problèmes du système musculo-squelettique, le patient est référé à un neurologue, traumatologue ou orthopédiste. Selon le diagnostic, il est confirmé par radiographie, IRM, TDM ou échographie. Ces méthodes de diagnostic peuvent détecter des blessures au dos, des ecchymoses, des entorses, une hernie, une ostéochondrose, une protrusion, des malformations congénitales de la colonne vertébrale, des néoplasmes.

La névralgie intercostale est confirmée par un certain nombre de symptômes spécifiques qui se distinguent clairement des troubles cardiaques et des maux de dos de nature traumatique ou dégénérative. Pour les maux de dos, vous avez besoin d'un traitement symptomatique visant à soulager l'inflammation, à normaliser les processus métaboliques et à reprendre une activité motrice à part entière. Dans la période aiguë, des AINS, des relaxants musculaires, un repos complet et des injections de vitamines sont prescrits. Pendant la rééducation, nécessite une physiothérapie et une physiothérapie.

Opinion éditoriale

La douleur thoracique se produit pour de nombreuses raisons. Un inconfort réfléchi peut provoquer une maladie du cœur, de l'estomac ou du système musculo-squelettique. Souvent, des sensations désagréables apparaissent dans le contexte de troubles neurologiques. Si des signes suspects apparaissent, consultez un médecin dès que possible..

Pourquoi la poitrine au milieu fait mal: les raisons pour les femmes et les hommes

La douleur dans la poitrine au milieu est une sensation familière à la plupart des hommes et des femmes qui ont franchi la frontière de 50 ans de leur vie, mais parfois ce symptôme se produit également chez les jeunes et même chez les adolescents. Il peut y avoir plusieurs raisons à l'apparition de cette condition - la douleur dans ce domaine est l'un des signes de troubles mineurs qui ne présentent pas de danger pour la santé, ainsi que des maladies très graves qui menacent la vie. Si une telle symptomatologie s'exprime fortement, a un caractère périodique ou permanent, il est nécessaire de consulter un médecin.

Causes de la douleur au milieu de la poitrine, de la droite ou de la gauche

Les raisons pour lesquelles une personne souffre sous la poitrine peuvent être très diverses. Tout dépend de la cause de la douleur. Ainsi, par exemple, l'angine de poitrine peut faire mal à la poitrine gauche. Dans ce cas, les sensations peuvent être de nature paroxystique.


En outre, les maux de cœur peuvent être douloureux. Pour cette raison, les syndromes douloureux sont rapidement arrêtés par le validol et la nitroglycérine, et une courte activité physique aide également. La cause de la douleur dans la poitrine droite est la névralgie intercostale. Dans le même temps, les symptômes persistent très longtemps. Cette maladie peut apparaître à la suite d'un pincement des racines nerveuses dans les nerfs intercostaux. Des spasmes musculaires peuvent apparaître et devenir insupportables pour l'homme..

Ça fait mal au milieu de la poitrine le plus souvent avec des maladies pulmonaires.

Image symptomatique


Selon la nature des pathologies qui provoquent des douleurs thoraciques, chacune d'entre elles présente d'autres signes symptomatiques qui vous permettent de déterminer la véritable cause de cette sensation:

  • Avec les pathologies cardiaques, la douleur survient généralement soudainement, à la fois directement derrière le sternum et sur le côté droit ou gauche de la poitrine. Il est capable de rayonner vers la main à droite ou à gauche, ou vers l'omoplate. Par nature, le syndrome douloureux peut être très divers: aigu, terne, douloureux, pressant, piquant, brûlant, brûlant dans la poitrine, écrasant. De plus, les symptômes de la plupart des cardiopathologies comprennent le bâillement comme signe d'hypoxie (manque d'oxygène) et une sensation de manque d'air causée par une altération de la fonction cardiaque, des changements soudains de la pression artérielle. Avec une crise cardiaque, une toux sèche et aiguë peut survenir, car le cœur se dilate brusquement et il y a un effet de pression sur les bronches. Selon les statistiques, le plus souvent, les crises cardiaques conduisant au développement d'une crise cardiaque surviennent le soir ou la nuit..

  • Les maladies inflammatoires des bronches ou des poumons résultant d'infections ou de rhumes, en plus des douleurs thoraciques, s'accompagnent généralement d'une forte augmentation de la température corporelle et d'une fonction d'échange d'air altérée: il est difficile pour une personne de respirer, lorsqu'elle essaie de respirer profondément ou d'exhaler, il tousse quand il éternue ou tousse, il pique dans le côté. L'étouffement est également l'un des principaux symptômes d'une crise d'asthme bronchique, lorsqu'une personne n'est pas en mesure de reprendre son souffle en raison d'un gonflement des bronches.
  • Les pathologies du tractus gastro-intestinal se manifestent par des symptômes tels que le reflux - l'injection d'acide gastrique de l'estomac dans l'œsophage, qui est caractéristique du RGO, des éructations acides ou amères, des nausées, une constipation chronique, une sensation de brûlure et des douleurs à l'estomac - avec gastrite et ulcère d'estomac. Lorsque la cause de la douleur est un gonflement de l'œsophage ou une hernie diaphragmatique, le patient se sent nauséeux, difficile à avaler, et en avalant, la nourriture devient grumeleuse dans la gorge ou dans le sternum, comme si quelque chose empêchait la nourriture de pénétrer dans l'estomac. Dans la pancréatite aiguë, la douleur est localisée à gauche de l'estomac, juste en dessous des côtes. Presser l'estomac provoque une forte augmentation de la douleur avec un retour à la poitrine.
  • Avec les maladies de la colonne vertébrale, les maux de dos sont aggravés par des mouvements brusques, des virages, des tours de corps ou de tête. Lorsque le patient se réveille le matin, il a besoin de temps pour remettre sa colonne vertébrale en état de marche. En déplaçant le cou, vous pouvez sentir le déclic des vertèbres. La cause des clics est le plus souvent la déformation des disques intervertébraux due à l'ostéochondrose.
  • Si une douleur sternale persistante d'étiologie incertaine apparaît, il est nécessaire de consulter un médecin et, si elle ne peut pas être soulagée, même pour une courte période, appeler une équipe d'ambulance. Avant son arrivée, vous devez apaiser la patiente et agir sur la base d'une anamnèse. Pour soulager une crise d'asthme bronchique, il est nécessaire d'inhaler les bronchodilatateurs à travers un inhalateur ou à partir d'un vaporisateur. La nitroglycérine peut aider le noyau. Il est important de ne pas perdre son sang-froid et de rester calme.

    Les principaux symptômes de la douleur thoracique

    Si la poitrine au milieu fait mal chez les femmes ou les hommes, ainsi que d'autres côtés, il est important de traiter les principaux symptômes. Le plus souvent, la douleur s'accompagne de signes supplémentaires qui aident à identifier la pathologie:

    • tousser sans raison;
    • dyspnée;
    • mal de crâne;
    • nébuleuse de la conscience;
    • fatigue.

    Le tableau clinique peut être complété par des signes secondaires - une douleur aiguë apparaît avec certaines actions. La sensibilité cutanée peut également être altérée, la pâleur de la peau peut apparaître et le tonus des muscles de la poitrine peut diminuer.

    Quand une ambulance est nécessaire

    Il existe un certain nombre de signes et de symptômes vérifiés, qui sont une raison inconditionnelle d'appeler une ambulance:

    • les sensations rétrosternales désagréables ne passent pas dans une demi-heure (quel que soit le degré d'intensité) - signe de pré-infarctus;
    • douleur insupportable derrière le sternum, indifférente à la nitroglycérine;
    • dyspnée au repos - un signe d'angine de poitrine avec un risque de transformation en crise cardiaque;
    • maux de tête avec vertiges, perte d'orientation dans l'espace;
    • paralysie visuellement reconnaissable, parésie;
    • chaire de poule;
    • asymétrie du visage, perte de contrôle des expressions faciales;
    • syncope évanouissement, syncope syncope - un signe d'ischémie cérébrale, risque d'accident vasculaire cérébral;
    • retard de la parole;
    • déficience auditive, vision;
    • conscience confuse;
    • pâleur de la peau;
    • cyanose du triangle nasolabial.

    Tous ces signes ne donnent pas un signal à 100% sur une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral en développement, mais ils se produisent dans des conditions aiguës dans près de 90% des cas. Cela nécessite que les personnes proches du patient agissent rapidement et clairement..

    Comment soulager rapidement les douleurs thoraciques avec des remèdes populaires?

    Des méthodes alternatives de traitement peuvent être utilisées pour des problèmes relativement sûrs. Un traitement correctement organisé avec ces médicaments donne un assez bon résultat. Idéal pour une douleur légère et une cause connue..

    Les prescriptions pour les douleurs thoraciques complètent parfaitement la thérapie analgésique:

    1. Recette - Soda. Il est considéré comme l'un des remèdes les plus populaires contre la douleur dans le sternum. Si la cause de la douleur est une douleur à l'estomac, la soude diluée dans de l'eau tiède ou froide aidera à faire face à ce problème..
    2. Recette - Ail. C'est un excellent moyen de prévenir les maladies cardiaques. Il est recommandé d'obtenir le maximum d'avantages de mâcher une gousse d'ail pendant la nuit. Une gousse d'ail écrasée diluée dans du lait aide également à soulager la douleur..
    3. Recette - Lait de curcuma. Il a été prouvé que la consommation de curcuma peut empêcher le développement de maladies cardiovasculaires. Une cuillère à café doit être diluée dans du lait chaud. Il est préférable d'utiliser la potion obtenue avant le coucher..

    Règle 1: Identifier une menace potentielle!

    Le plus près du cœur, le pire. Appuyez sur le sternum au milieu - et l'emballage commence à prendre de l'ampleur. Et si une crise cardiaque? Vous êtes bien lu et savez déjà que la douleur compressive c) peut être le premier signe avant-coureur d'un infarctus du myocarde. De plus, s'il y a d'autres signes: peur de la mort, nausées, confusion de la pensée et transpiration parfois abondante.

    La dernière fois, le personnel paramédical avec un sourire a conseillé d'accepter Valokordin, et tout s'est passé. Mais à chaque fois qu'il écrase d'une nouvelle manière (ou cela semble juste?), Et nous ne sommes pas les héros d'un jeu d'ordinateur qui peut être ressuscité d'un clic de souris.

    Ce n'est pas clair: appelez une ambulance ou attendez qu'elle passe. Parfois, les médecins ont l'air de voir un simulateur devant eux - et donc même la pensée d'un appel d'ambulance à venir peut aggraver la situation.

    Comment la cause de la douleur thoracique est-elle diagnostiquée (recherchée)

    Pour diagnostiquer la cause de la douleur dans la poitrine, un examen général du patient est effectué, déterminant l'historique général. De plus, des mesures spéciales de diagnostic en laboratoire sont effectuées:

    • oxymétrie de pouls;
    • analyse sanguine générale;
    • chimie sanguine;
    • radiographie;
    • IRM
    • ECG;
    • sang pour les marqueurs de crise cardiaque.

    À cause de ce que la poitrine fait mal lors de l'inhalation

    La douleur lors de l'inspiration dans la poitrine peut être causée par de graves pathologies dans le corps humain. Pour établir la cause exacte, vous devrez subir les diagnostics et tests de laboratoire nécessaires.

    Que faire si une respiration difficile vous fait mal à la poitrine

    Avec de tels symptômes, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

    Attention! Lorsqu'une personne est blessée en état d'ébriété, il ne faut pas oublier que la douleur peut survenir après un certain temps. Les récepteurs de la douleur dans ces cas sont bloqués, l'alcool dans ce cas joue le rôle d'un analgésique synthétique.

    Les principaux types de traitement des douleurs thoraciques

    Le traitement dépend principalement de la maladie qui cause la douleur..

    • L'angine de poitrine est traitée avec des comprimés de nitroglycérine. Dans ce cas, la douleur devrait disparaître au plus tard cinq minutes.
    • Pour les maladies inflammatoires du système respiratoire, des médicaments anti-inflammatoires et des agents améliorant la toux sont pris.
    • Pour la douleur causée par l'ostéochondrose thoracique, des mesures sont prises pour restaurer la mobilité normale des disques intervertébraux. Pour ce faire, sélectionnez un ensemble spécifique d'exercices.
    • La douleur dans la cardionévrose est traitée en renforçant le corps et en augmentant l'immunité.
    • La douleur dans la névralgie intercostale est arrêtée par l'introduction d'analgésiques et de vitamines B dans le complexe.

    Les causes de la douleur

    Le resserrement de la poitrine et l'incapacité de respirer pleinement sont généralement inquiétants, car de telles conditions sont principalement associées à des pathologies cardiaques. En effet, souvent la cause de la douleur réside dans des problèmes cardiaques. Cependant, si vous appuyez au milieu de la poitrine et respirez fort, les symptômes peuvent indiquer des dysfonctionnements dans l'activité de plusieurs systèmes corporels:

    • cardiovasculaire;
    • respiratoire
    • ostéoarticulaire;
    • digestif.

    La douleur dans la partie médiane de la poitrine avec différentes pathologies se manifeste de manière inégale. Ils surviennent:

    • redonner au dos - avec des arythmies, un essoufflement grave et une basse pression peuvent signaler une thromboembolie pulmonaire ou un infarctus du myocarde; en avalant de la nourriture - sur les changements négatifs dans l'activité de l'œsophage; à haute température et nausée - sur la cholécystite;
    • pendant le mouvement - peut être un signe de pathologie de l'œsophage, d'une crise cardiaque, parfois accompagnée de la progression d'une tumeur maligne;
    • pendant l'inspiration - un symptôme de processus aigus et chroniques (hypothermie, maladies du tractus gastro-intestinal, ostéochondrose, pleurésie);
    • après le tabagisme - manifestations de maladies pulmonaires (bronchite chronique, asthme, cancer du poumon), pathologies cardiovasculaires (angine de poitrine), maladies des articulations, des os et du tractus gastro-intestinal (ulcère, gastrite);
    • lors d'un stress mécanique - peut indiquer des processus inflammatoires dans les articulations cartilagineuses des côtes, la présence de diabète sucré;
    • après la libération de vomissures - signe d'une possible rupture de l'œsophage. Une douleur intense, accompagnée de brûlures, de difficultés respiratoires et d'incapacité à faire le moindre mouvement, nécessite une intervention chirurgicale immédiate;
    • pendant la toux - peut être une conséquence de pathologies des vaisseaux sanguins, du cœur, des organes respiratoires, des structures vertébrales, accompagner certaines blessures.

    La douleur compressive au centre du sternum doit être examinée par radiographie et électrocardiographie.

    Le cœur n'est pas amical avec les nerfs

    À notre époque occupée, il y a de plus en plus de névrosés, de VSDshnikov, d'hypocondriaques et de personnes bouleversées mentalement. Et si vous n'avez pas de pathologies organiques des poumons et du système cardiovasculaire, vos nerfs sont probablement à l'origine de la pression.

    Comment peuvent-ils affecter la région du cœur et comment aider le patient? Visuellement - dans le tableau ci-dessous

    CauseSymptômesProvocateursAmbulance
    VSDAvec un déséquilibre de 2 parties du système nerveux central, les symptômes peuvent être n'importe quoi: il s'agit d'un inconfort dans le sternum, de troubles du rythme cardiaque et de sauts de tension artérielle. Souvent, VSD est accompagné d'une ou plusieurs des conditions décrites ci-dessous. La dystonie a tendance à s'aggraver - pendant ces périodes, les symptômes s'intensifient. Le patient est tourmenté par une anxiété sévère.
    • changement de temps;
    • tension physique / mentale;
    • stress sévère;
    • période de menstruation (chez les femmes);
    • manque de sommeil;
    • manque d'éléments utiles en nutrition;
    • faible activité physique.
    Il est important de restaurer le fonctionnement des vaisseaux sanguins et d'aider le système nerveux à retrouver l'équilibre (ce qui n'est pas toujours possible tout de suite!). Habillez-vous chaudement (chaussettes chaudes, pull), buvez une tasse de thé chaud non fort avec du sucre, vous pouvez d'abord y déposer quelques gouttes d'huile essentielle et respirer la vapeur. Demandez au ménage d'étirer votre col, de prendre une pilule de glycine ou de valériane.
    Crise de paniqueL'alarmiste aggrave la sensibilité, fait mal et appuie sur le sternum au milieu, la fréquence cardiaque augmente, la pression artérielle saute, les mains commencent à trembler et les muscles abdominaux se contractent. Le plus souvent, la pression thoracique dans l'AP est due au développement d'une hyperventilation pulmonaire, lorsque la proportion d'oxygène et de dioxyde de carbone dans la circulation sanguine est perturbée.
    • situation stressante;
    • Une situation d'ancrage (qui est ancrée dans le subconscient comme dangereuse);
    • montée d'adrénaline due à un déséquilibre dans le système nerveux;
    • ostéochondrose et racines nerveuses pincées.
    Pliez vos paumes avec un bateau et respirez profondément. Habillez-vous chaudement, essayez de distraire vos pensées. Appelez un bon ami et décrivez-lui tout ce que vous ressentez en ce moment. Prenez un demi-comprimé d'Anaprilin sous la langue (Attention! Il y a des contre-indications!) Ou buvez 40 gouttes de Valocordin.
    StressLes douleurs «nerveuses» et les constrictions cardiaques sont courtes (1 à 5 minutes) et longues (jusqu'à plusieurs jours). En raison d'un stress sévère prolongé, une névralgie peut se développer. Dans ce cas, la douleur sera non seulement compressive, mais très vive, s'intensifiant avec inspiration et rotation. Sauts de tension artérielle, maux de tête, insomnie, tremblements des mains, apathie sont également des signes de stress.
    • état psycho-émotionnel individuel;
    • exacerbation du TRI;
    • problèmes au travail et dans la famille;
    • maladies
    • système nerveux central brisé;
    • hypocondrie.
    Le stress persistant ne disparaîtra pas après des soins ponctuels. Par conséquent, en utilisant les conseils donnés ci-dessus, planifiez un voyage chez le médecin (thérapeute, neurologue, psychothérapeute) et traitez la correction du mode de vie et de la pensée.
    CardiophobieLa sensation de compression est souvent exagérée: le patient écoute le cœur à chaque minute, notant tous les changements. Parfois, un estomac surchargé, qui appuie sur le diaphragme, peut être considéré par la cardiophobie comme une crise cardiaque et provoquer un état de panique.
    • suspicion excessive;
    • hypocondrie;
    • problèmes gastro-intestinaux;
    • auto-diagnostiqué par erreur;
    • consommation incontrôlée de médicaments cardiaques;
    • nerfs faibles;
    • trouble du sommeil.
    Une crise aiguë de cardiophobie peut être temporairement «étouffée» par la distraction des pensées et 40 gouttes d'un sédatif avec de l'éthanol. Mais sans traitement complet, ces mesures n'auront aucun sens - elles peuvent être répétées plusieurs fois par jour, et pour planter le foie et l'immunité par l'utilisation fréquente de médicaments - le risque d'une véritable maladie organique.
    Crise d'hypertensionVous devez savoir qu'une personne a deux types de pression: systolique (vasculaire) et diastolique (cardiaque). Et les deux peuvent être levés en même temps, et l'un des deux. Souvent, dans le contexte de l'hypertension artérielle, une personne sent qu'elle a une pression dans la poitrine au milieu, comme si elle serrait toute la zone du cœur dans un étau. Le patient a le visage rougi, alarmé, tremblant. Les extrémités gèlent (les mains deviennent froides), la tête tourne, le pouls.
    • surexcitation physique / émotionnelle;
    • crise de panique;
    • défaillance du système nerveux central;
    • manque de sommeil;
    • fatigue excessive;
    • changement de temps;
    • prédisposition individuelle;
    • problèmes vasculaires.
    Asseyez-vous ou allongez-vous pour que votre tête soit haute (le sang doit couler). Appliquez quelque chose de froid à l'arrière du cou (de la glace du congélateur enveloppée dans un tissu) et placez des bouteilles d'eau chaude en plastique sous vos genoux. Vous pouvez simplement mettre vos pieds dans un bain chaud. Prenez Kapoten sous la langue et essayez de respirer assez profondément.
    Crise hypotoniqueLe patient présente une apathie, une léthargie, une somnolence, une tachycardie, un refroidissement des extrémités, une sensation de surpopulation dans la poitrine, une fièvre peut être observée. Performance réduite, humeur dépressive
    • immunité réduite;
    • rhumes récents;
    • Saison des pluies;
    • verser;
    • faible activité physique.
    Buvez une tasse de thé ou de café sucré fort, vous pouvez manger un morceau de chocolat. Le comprimé de Coficil (en l'absence de contre-indications) aide efficacement à rétablir la pression. Un entraînement physique ou une marche en bénéficieront également..

    Aucun ambulancier paramédical n'a le droit de vous critiquer pour avoir appelé à la maison, mais un examen adéquat et un traitement compétent valent mieux qu'une attente de panique constante d'une ambulance.

    Tousser

    Avec une toux forte et fréquente, deux choses se produisent à la fois: le sternum secoue intensément et ses muscles sont constamment en tension.

    Cela entraîne de la fatigue et des microtraumatismes, à l'origine de la douleur..

    Caractère de la douleur Douleur - douloureuse, intense. Lorsque vous appuyez sur n'importe quelle partie de la poitrine, l'inconfort s'intensifie à l'endroit du toucher.