logo

Causes, symptômes et traitements de l'ostéochondrose cervicale

Les processus dystrophiques et le dysfonctionnement des disques intervertébraux de la colonne cervicale sont appelés ostéochondrose cervicale (SHOX).

Qu'est-ce que l'ostéochondrose cervicale?

L'ostéochondrose cervicale est une maladie dans laquelle une pulpe intervertébrale molle, qui agit comme un amortisseur entre les vertèbres, dégénère en tissu ossifié, tandis que les racines nerveuses et les vaisseaux sanguins sont impliqués dans la pathogenèse. Cette pathologie se déguise en une variété de troubles. Une caractéristique distinctive de l'ostéochondrose de la colonne cervicale est la douleur dans la tête, le cou et le haut du dos. De plus, les patients consultent un médecin pour des étourdissements, des nausées, une tension artérielle irrégulière, une perte de conscience, un manque d'air, un engourdissement de la langue, une angine de poitrine suspectée et d'autres pathologies du système cardiovasculaire..

Cela signifie qu'une personne qui ressent une douleur à l'arrière de la tête, des épaules, des bras, du sternum et dans la région du sternum se plaint non seulement à un neurologue, mais aussi à des médecins d'autres spécialités médicales (cardiologue, thérapeute, orthopédiste), ce qui complique sérieusement le diagnostic initial de la maladie.

Les changements dystrophiques dans les tissus de la colonne cervicale sont répandus chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées. Cela est dû à l'emplacement vertical du squelette humain et à la répartition des charges statiques et dynamiques.

L'ostéochondrose cervicale répandue est due aux particularités de la sortie des racines des terminaisons nerveuses dans la partie supérieure de la colonne vertébrale et à la mobilité des articulations du cou, supportant la charge de maintenir le crâne en position verticale.

Environ 60% de la population adulte des pays européens souffre à un degré ou à un autre des manifestations cliniques de l'ostéochondrose. Il est à noter que cette maladie se manifeste plus tôt chez les hommes - à l'âge de 45 à 50 ans. Les femmes tombent généralement malades un peu plus tard, vers 50-55 ans.

Dans la société moderne, l'ostéochondrose du cou est rajeunie. Lors de l'examen des représentants de différentes générations ayant une tendance à cette maladie, il a été établi de manière fiable que les jeunes d'aujourd'hui commencent à éprouver des difficultés avec la colonne vertébrale beaucoup plus tôt par rapport aux représentants de la génération plus âgée de la famille, parfois même à l'adolescence. Les personnes nées il y a 60 à 70 ans se rendent dans un établissement médical pour une ostéochondrose cervicale à l'âge adulte ou même à un âge avancé, mais les personnes nées il y a 20 à 40 ans développent souvent une ostéochondrose à un jeune âge. Cela indique une détérioration significative de la santé de la jeune génération, associée à un mode de vie sédentaire et à une diminution de la qualité des aliments..

Ostéochondrose il est d'usage de considérer de deux manières, toujours dans la relation des facteurs physiologiques (vieillissement naturel du corps) et pathologiques (processus dystrophiques et inflammatoires):

Le processus physiologique est le vieillissement inévitable du cartilage de la colonne vertébrale, régulé par les mécanismes neuro-endocriniens du corps à la suite de phénomènes naturels irréversibles;

Le processus pathologique - la destruction des structures intervertébrales et des vertèbres environnantes des ganglions nerveux et des vaisseaux sanguins - moins le mode de vie est sain, plus la maladie se développe rapidement.

Du point de vue de la localisation du processus pathologique:

Les changements physiologiques sont situés au centre du disque intervertébral, s'accompagnent du remplacement de la pulpe du disque par du tissu fibreux, font partie du processus de vieillissement du corps, ne se manifestent pas cliniquement ou n'apparaissent qu'avec une irritation des terminaisons nerveuses;

Les changements pathologiques se propagent à l'extérieur du cartilage, provoquent toujours une irritation des terminaisons nerveuses et une compression des vaisseaux sanguins, qui se manifeste par des réactions douloureuses locales et réfléchies (dyscalgie).

La forme pathologique de l'ostéochondrose est un remplacement du vieillissement physiologique par un processus pathologique.

La maladie peut être indépendamment éliminée, compensée et se manifester occasionnellement. Cette caractéristique est associée à la capacité du corps des mammifères supérieurs et des humains à développer des mécanismes compensatoires et protecteurs qui nivellent la pathologie. Pendant ce temps, il n'est pas pratique de tester la force du corps.

La forme pathologique de la maladie est toujours associée au vieillissement du corps, même chez les jeunes. Une destruction supplémentaire du tissu de l'anneau fibreux sans remplacer la pulpe par du tissu fibreux entraîne la formation de microfissures, une altération de la fixation des vertèbres et le développement de symptômes d'instabilité vertébrale.

Imprégnation du noyau pulpeux avec des sels de calcium;

Injection de structures vertébrales dans le corps d'une vertèbre adjacente (comme une hernie);

Usure progressive des vertèbres (spondylose);

Ossification des ligaments (ligamentoses ossifiantes).

Symptômes de l'ostéochondrose cervicale

Le diagnostic de la maladie est difficile, la douleur ne se produit parfois pas et les symptômes sont épuisés.En outre, l'utilisation incontrôlée d'analgésiques puissants masque les signes de la maladie. Un patient qui ne ressent pas de douleur se considère en bonne santé, et cela continue jusqu'au développement de processus irréversibles dans les tissus des articulations du cou.

Les symptômes importants de l'ostéochondrose cervicale sont des étourdissements, des maux de tête, des sauts de tension artérielle.

Vertiges avec ostéochondrose cervicale

Cette condition n'indique pas toujours sans ambiguïté l'ostéochondrose de la colonne cervicale.

Les étourdissements peuvent être dus à:

Inflammation dans l'oreille moyenne ou interne;

Spasmes cérébrovasculaires;

Transmission altérée des influx nerveux;

Problèmes avec l'appareil vestibulaire;

Il n'y a pas de critère clair pour les étourdissements liés à l'ostéochondrose. Cependant, il y a des vertiges systémiques et extra-systémiques, ils ont des différences claires.

Il est recommandé de connaître les différences entre les étourdissements systémiques et non systémiques, cela aidera à déterminer indépendamment les causes d'une condition inhabituelle:

Le vertige systémique est une sensation de mouvement circulaire des objets environnants ou du corps, qui est la conséquence d'un dysfonctionnement de l'appareil vestibulaire, des analyseurs visuels et des récepteurs dans les articulations, les muscles et l'épiderme (ostéochondrose de diverses étiologies);

Les étourdissements irréguliers sont une sensation d'étourdissement, une sensation d'étourdissement, un état d'insécurité en position verticale. Avec des étourdissements non systémiques, il n'y a pas de sens de rotation circulaire, et c'est une différence importante entre les signes comparés.

Une personne qui a des vertiges d'un de ces types doit être examinée par un médecin expérimenté, tout d'abord, un neurologue ou (en cas de suspicion d'oreille et de maladie du nasopharynx) un oto-rhino-laryngologiste.

La raison de l'hospitalisation d'urgence, non associée à une ostéochondrose du rachis cervical, est l'identification du patient (à l'exception des étourdissements) tels que:

Paralysie des muscles faciaux et engourdissement de la ceinture scapulaire;

Maux de tête sévères avec détérioration du bien-être;

Coordination altérée des mouvements;

Perte ou perte de conscience.

Maux de tête avec ostéochondrose cervicale

Il s'agit de l'un des signes non spécifiques les plus courants de nombreuses maladies humaines. Les maux de tête sont particulièrement répandus dans la population féminine. Il peut être difficile de déterminer la cause des maux de tête, et plus encore, de la relier aux lésions de la colonne vertébrale. Identifié environ 14 causes différentes de maux de tête chez l'homme.

Les causes les plus courantes de maux de tête dans la pathologie que nous décrivons:

Crampes des vaisseaux cérébraux;

Racines nerveuses pincées;

Augmentation réflexe de la pression intracrânienne.

Les céphalées avec ostéochondrose cervicale peuvent ressembler à des sensations d'hypertension artérielle, d'angine de poitrine ou d'AVC. De plus, les personnes d'âge moyen et les personnes âgées ont généralement des risques de développer des accidents vasculaires cérébraux ou des crises cardiaques.

Se sent comme la douleur peut être paroxystique, constante, lancinante et terne..

Avec des pathologies cardiaques, les patients se plaignent d'inconfort dans la poitrine, accompagné d'une violation du rythme de l'activité cardiaque. Seul un médecin qualifié peut en déterminer la cause. En cas de maux de tête, associés à des nausées, des étourdissements et des douleurs thoraciques, un ECG est obligatoire.

Douleur dans l'ostéochondrose cervicale

La douleur n'est pas toujours localisée précisément dans la région de la tête et du cou. D'autres cas de localisation de la douleur sont connus..

La douleur dans le cou (cervicalgie) peut irradier vers l'épaule et vers diverses parties des mains. Une caractéristique distinctive de ces sensations est la soudaineté des attaques après le sommeil, des mouvements brusques, des tensions à peine perceptibles pour une personne, par exemple, en riant ou en éternuant. La douleur associée à l'ostéochondrose, si le processus n'est pas devenu chronique, disparaît généralement après un court laps de temps et est associée à un resserrement des vertèbres cervicales.

Sans examen préliminaire, la douleur ne doit pas être éliminée par thérapie manuelle (massage). Dans certains cas, une manipulation inepte ne peut qu'exacerber la pathologie, perturber l'innervation et conduire à une invalidité du patient.

En intensité, la douleur peut être modérée ou aiguë. Par durée - courte et longue.

Sensations typiques décrites par les patients:

Localisation de la douleur profondément dans le cou;

Sensation de craquement et de craquement en essayant de tourner la tête;

Faiblesse musculaire ou sensibilité diminuée dans différentes parties du corps.

Dans la région cervicale de tous les mammifères, y compris les humains, sept vertèbres et huit paires de nœuds nerveux. SCHO peut également se développer à la frontière des vertèbres cervicales et thoraciques.

Il est à noter que l'ostéochondrose de la colonne cervicale est le plus souvent associée à des lésions des sixième et septième vertèbres cervicales.

Il existe des tests pour déterminer la localisation du foyer de l'impulsion de douleur. La défaite de la sixième vertèbre est complétée par une douleur au pouce et la défaite de la septième vertèbre s'accompagne de douleur au majeur..

Pression artérielle dans l'ostéochondrose cervicale

Le lien entre l'ostéochondrose cervicale et les sauts de tension artérielle est établi depuis longtemps. Les vertèbres cervicales ont des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins importants.

Les coups de bélier pendant la journée sont caractéristiques. L'hypertension pendant longtemps n'est pas caractéristique de cette maladie. L'irritation réflexe des terminaisons nerveuses et les spasmes à court terme des vaisseaux sanguins provoquent une dynamique diurne spasmodique de l'hypertension artérielle.

Une caractéristique distinctive de l'hypertension artérielle dans l'ostéochondrose cervicale est une combinaison avec les symptômes suivants:

Douleur dans les membres et la poitrine;

Diminution de la sensibilité dans la zone du col;

La survenue de surtensions après le stress, la tension musculaire, le séjour prolongé dans une position inconfortable et d'autres situations similaires.

Ces signes doivent être pris en compte lors de l'hypertension auto-différenciée d'origines diverses.

Des sauts brusques de la pression artérielle et une détérioration rapide du bien-être sont à la base de la recherche de soins médicaux d'urgence.

Causes de l'ostéochondrose cervicale

Les raisons sont toujours associées au vieillissement de l'organisme et à la pathologie développée des os et du cartilage. Cependant, toutes les personnes âgées ne souffrent pas de divers types de pathologies squelettiques..

De nombreuses observations ont montré que l'ostéochondrose cervicale a des facteurs provoquants, notamment:

Mode de vie sédentaire;

Postures forcées en cours de travail;

Tension nerveuse excessive et stress prolongé;

Blessures antérieures au cou et au cou;

Maladies auto-immunes qui entraînent une dégénérescence du cartilage;

Malformations congénitales de la colonne vertébrale.

Une activité physique modérée, une alimentation saine et un bon style de vie réduisent considérablement le risque d'ostéochondrose ou minimisent son effet sur le bien-être de la vieillesse..

Qu'est-ce que l'ostéochondrose cervicale dangereuse?

La diminution de la flexibilité articulaire, de l'élasticité musculaire et d'autres signes de vieillissement - le compagnon ultime pour les personnes âgées - est un processus naturel..

La douleur pendant le mouvement et au repos commence à ennuyer une personne beaucoup plus tôt que la période de vieillissement naturel, elle se termine parfois par un handicap ou une diminution significative de la qualité de vie.

Un traitement inadéquat est aussi dangereux que l'inaction, car dans le premier cas, la pathologie sans traitement de qualité est aggravée, dans le second - un traitement inepte peut entraîner une invalidité soudaine ou une détérioration permanente du bien-être, car les manipulations médicales affectent les deux systèmes les plus importants du corps - nerveux et vasculaire.

Syndromes d'ostéochondrose cervicale

Les syndromes sont une combinaison de plusieurs symptômes. Il existe plusieurs complexes de symptômes de l'ostéochondrose cervicale, les principaux sont:

Vertébrale ou vertébrale;

Cardiaque ou cardiaque;

Terminaisons nerveuses (radiculaires).

La combinaison de différents syndromes, comme une mosaïque, se développe en une seule image de l'ostéochondrose cervicale.

Syndrome vertébral

Ce syndrome signifie que les processus pathologiques sont associés au corps osseux et au cartilage.

En cas de manifestation clinique, le syndrome se compose de trois symptômes associés à des lésions osseuses ou cartilagineuses des vertèbres, à savoir:

Mobilité réduite du cou;

Douleur en essayant de tourner le cou;

Changements morphologiques dans le corps vertébral ou dans l'espace intervertébral (le symptôme est déterminé sur la radiographie).

Ces symptômes se combinent nécessairement les uns avec les autres. En l'absence de l'un d'entre eux, le syndrome vertébral est également absent - il s'agit d'un axiome médical. En présence de douleur lors de la rotation de la tête, on peut toujours supposer des changements morphologiques dans les tissus des os et du cartilage du squelette cervical, et des signes indirects (un changement de sensibilité) peuvent déterminer une vertèbre ou un groupe d'articulations spécifique impliqué dans la pathologie.

La complexité du diagnostic du syndrome vertébral réside dans le fait qu'un tableau clinique similaire (restriction de la mobilité du cou) peut également être détecté avec des dommages aux muscles du cou (myosite), et le principal symptôme du syndrome - douleur avec un changement actif de la position du cou - est souvent le résultat d'autres processus pathologiques dans le corps humain.

Syndrome de l'artère vertébrale

Ce syndrome signifie que les processus pathologiques sont associés aux artères vertébrales alimentant le cerveau. La manifestation des symptômes doit être considérée en relation directe avec une violation de l'apport sanguin au cerveau et aux tissus de la colonne cervicale..

Le syndrome se compose de plusieurs symptômes. Les principaux sont liés à:

Débit sanguin insuffisant dans l'un des troncs en raison de la compression de l'artère (acouphènes, étourdissements, vertiges, coups de bélier, nausées et vomissements);

Irritation des terminaisons nerveuses de l'artère (douleur intense et migraine ou vice versa, engourdissement, diminution de la sensibilité, cécité unilatérale temporaire ou `` mouches '' dans les yeux);

Manque d'oxygène (somnolence, évanouissement, léger mal de tête douloureux, baisse des performances et de la concentration, dépression).

Ce syndrome peut se développer non seulement avec l'ostéochondrose, mais aussi avec d'autres pathologies (dépôt de plaques athérosclérotiques sur la paroi interne des vaisseaux sanguins, serrant le vaisseau avec des tumeurs, infiltrat inflammatoire, etc.).

Syndrome cardiaque

Les signes de ce syndrome ressemblent à des troubles de l'activité cardiaque, à l'angine de poitrine et même à une affection précédant une crise cardiaque. Le syndrome comprend les symptômes suivants:

Douleur et brûlure dans le sternum;

Essoufflement, faiblesse et fatigue;

Les principales méthodes de diagnostic différentiel des pathologies du système cardiovasculaire et de l'ostéochondrose sont la méthode ECG et les tests fonctionnels. Sur l'ECG, un segment ST raccourci est noté, avec angiographie, l'absence d'athérosclérose. Il est difficile d'exclure le syndrome cardiaque dans l'ostéochondrose, ce qui nécessite une longue étude.

Syndrome radiculaire

La manifestation clinique de ce syndrome est associée à l'une des huit paires de racines nerveuses vertébrales innervant la colonne cervicale. Dommages corporels unilatéraux caractéristiques.

Le syndrome est associé à une altération de la conduction nerveuse: avec douleur ou, inversement, avec semi-paralysie (parésie), paralysie et diminution de la sensibilité.

Le trouble de la conductivité se caractérise par les symptômes suivants:

La première ou la deuxième racine - engourdissement ou, inversement, douleur dans la région occipitale;

La troisième paire de racines - engourdissement de la langue et de la zone derrière les oreilles, difficulté à mâcher de la nourriture, sensation de satiété de la langue;

La quatrième paire - douleur dans la clavicule, hoquet, difficulté à avaler, comme dans le cas de l'angine de poitrine;

Cinquième paire - des violations sont ressenties dans la région de l'épaule sous la forme d'une difficulté à bouger les mains;

Sixième paire - inconfort dans les omoplates et l'avant-bras;

Septième paire - engourdissement dans les bras et, en particulier, l'index et le majeur;

Huitième paire - entraîne des difficultés à posséder l'annulaire et les petits doigts sur les mains.

En pratique, les vertèbres simples sont très rarement affectées, le plus souvent plusieurs paires de racines nerveuses sont impliquées dans la pathogenèse, de sorte que les syndromes sont mélangés et confondent le tableau clinique. Il est conseillé au patient d'écouter son propre corps par lui-même.

Traitement de l'ostéochondrose de la colonne cervicale

Différentes thérapies sont sélectionnées en fonction du stade de la pathologie (rémission ou exacerbation), de la forme de la maladie (aiguë ou chronique), de la sévérité des manifestations cliniques (présence ou absence de douleur).

Traitement conservateur (médicamenteux et non médicamenteux);

Combinaisons de techniques conservatrices et opérationnelles.

Arrêtons-nous sur les méthodes classiques de thérapie. La connaissance et l'utilisation compétente de techniques simples, y compris la physiothérapie, le massage et l'auto-massage, facilitent grandement le bien-être d'une personne souffrant de cervicalgie souffrant d'ostéochondrose. Dans le cas de processus dégénératifs à long terme, il est préférable de subir un examen à l'hôpital ou en ambulatoire, et seulement après cela, appliquer des procédures médicales.

S'il n'est pas possible de subir un examen, il est recommandé d'utiliser des méthodes douces, par exemple, pour effectuer des exercices visant à l'hydratation - saturation de l'espace interarticulaire avec des fluides en raison de l'amélioration de l'apport sanguin dans le cou et le cou.

Thérapie par l'exercice (exercices de physiothérapie) pour l'ostéochondrose cervicale

La gymnastique thérapeutique avec la bonne exécution des exercices fait des merveilles. De nombreuses méthodes ont été proposées, mais elles sont toutes basées sur une meilleure nutrition du cartilage et du tissu osseux. Le principe de la thérapie par l'exercice est de rétablir l'approvisionnement en sang dans la zone endommagée du corps.

Il est interdit de faire tourner et de plier fortement la tête pendant la thérapie par l'exercice, seule l'imitation de tels mouvements est autorisée. Cette méthode s'est avérée efficace malgré sa simplicité évidente..

L'utilisation correcte de la thérapie par l'exercice est l'utilisation d'exercices physiques sans:

Longues charges sur les articulations du cou (une série d'exercices ne s'effectue pas plus de 2 minutes);

Tours, courbures et rotations du cou (de tels exercices aggravent les processus pathologiques des articulations et des disques intervertébraux).

Des courbures de tête peu profondes (peu profondes) sont montrées, ce qui ne conduit pas à un mouvement articulaire, mais augmente le flux sanguin vers elles. De telles inclinaisons de mouvement ressemblent à un signe de tête à peine perceptible, ce qui signifie que la réponse est oui. Après un certain temps, après environ 30 minutes, le mouvement ressemble à la réponse «non».

Vous pouvez également effectuer des exercices qui simulent le mouvement de la tête vers l'avant (en limitant la partie frontale de la tête avec votre main) et en arrière (en limitant le mouvement de la tête avec vos mains à l'arrière de la tête).

Massage pour l'ostéochondrose cervicale

Le massage doit être effectué avec soin, sans charges de puissance. Un massage inefficace et non professionnel peut se terminer en mauvais état. Le mouvement doit s'étendre à la colonne cervicale, au col et au dos.

Le massage est effectué en position couchée, dans les cas extrêmes, en position assise.

Les techniques sont basées sur les techniques suivantes:

Caressant. Effets sur les couches superficielles de la peau. Avec la paume des mains ou le bout des doigts de la tête et plus bas au tiers supérieur du milieu du dos. Caresser à partir de la base du cou peut également être en zigzag;

Pressant. Exposition aux couches profondes de la peau dans le tiers supérieur du dos. Les doigts (pouce et index) sur le cou effectuent des mouvements pour capturer la peau, rappelant la compression. Cela se fait avec soin, les tissus proches des vertèbres ne sont pas impliqués;

Trituration. Le but de la procédure est de réchauffer la peau et d'augmenter le flux sanguin dans la zone du col. Il est effectué avec beaucoup de soin. L'impact sur les apophyses épineuses des vertèbres n'est pas autorisé. Le frottement peut être remplacé par des mouvements ressemblant au sciage ou à des mouvements circulaires;

Pétrissage. Son importance est limitée, car elle affecte les tissus très profondément couchés, ce qui peut aggraver la pathologie.

L'auto-massage avec ostéochondrose cervicale est réalisé en position assise confortable. Utilisez des méthodes de caresse, de meulage circulaire dans le cou ou les épaules. Il est conseillé de combiner la méthode de l'auto-massage avec le frottement de diverses pommades qui améliorent le flux sanguin et soulagent la douleur dans la zone de pétrissage.

Applicateur Kuznetsova

Il s'agit d'un simple appareil en plastique qui a des pointes qui agissent sur les zones de la peau. Une personne pose des pointes ou les applique sur le corps, provoquant ainsi une irritation des récepteurs cutanés responsables des processus physiologiques dans le corps.

Dans certains cas, l'applicateur aide et réduit de façon permanente la douleur causée par l'ostéochondrose cervicale. De plus, l'appareil augmente parfois l'efficacité d'une personne, a un effet bénéfique sur la turgescence cutanée, normalise le sommeil et la circulation sanguine, restaure la mobilité articulaire.

Les contre-indications à l'utilisation de l'applicateur Kuznetsov sont les maladies infectieuses, tumorales, cutanées et vasculaires. Avant d'utiliser l'appareil, le patient doit consulter le médecin traitant ou tester indépendamment ce simple appareil sur lui-même à l'aide d'applications à court terme de l'applicateur et de l'observation du bien-être.

Oreillers orthopédiques pour l'ostéochondrose cervicale

Les oreillers orthopédiques pour dormir sont un moyen efficace de prévention. Dans de nombreux cas, l'ostéochondrose est aggravée en raison d'un écrasement supplémentaire de l'artère cervicale et des racines nerveuses pendant le sommeil sur un oreiller inconfortable. Un produit orthopédique fournit une position horizontale uniforme d'une personne pendant le sommeil et garantit ainsi un apport sanguin physiologiquement complet au cerveau.

Lors du choix d'un oreiller, les caractéristiques anatomiques individuelles d'une personne doivent être prises en compte et corrélées avec le volume et les caractéristiques de la charge. Un oreiller correctement sélectionné apporte des avantages tangibles à un patient atteint d'ostéochondrose de la colonne cervicale.

Préparations et médicaments pour l'ostéochondrose cervicale

L'arsenal de médicaments et de médicaments pour le traitement de l'ostéochondrose cervicale est très étendu:

Analgésiques (médicaments non stéroïdiens qui soulagent la douleur). Habituellement, ils sont prescrits sous forme de comprimés ou de capsules. Il convient de rappeler que la plupart de ces médicaments provoquent une irritation de la muqueuse du tube digestif. Parmi les médicaments modernes utilisés pour soulager la douleur de l'ostéochondrose, on trouve le diclofénac, le piroxicam;

Anti-inflammatoire (stéroïdien). Ce sont des médicaments hormonaux qui soulagent l'inflammation et éliminent ainsi la douleur. Le plus souvent, avec l'ostéochondrose du rachis cervical, des comprimés et des onguents à base d'hydrocortisone, de prednisolone ou de dexaméthasone sont utilisés;

Les relaxants musculaires sont des médicaments qui détendent le tonus musculaire. Ils sont utilisés en chirurgie et en orthopédie pour aider à soulager la douleur. Ces médicaments sont administrés par voie parentérale, et donc toujours sous la surveillance d'un médecin. Pour le traitement de l'ostéochondrose, des médicaments de deux groupes pharmacologiques sont utilisés: le glycérol et le benzimidazole. Il existe une longue liste de contre-indications;

Des vitamines Avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, des vitamines sont prescrites qui ont un effet bénéfique sur le système nerveux périphérique et améliorent la conductivité. Vitamines hydrosolubles: B1, À6, À12, vitamines liposolubles: A, C, D, E. Ces dernières années, les préparations combinées contenant à la fois des analgésiques et des composants vitaminiques sont devenues plus couramment prescrites. Un de ces médicaments est Milgamma Compositum. Un médicament efficace se compose de vitamines B à base de pyridoxine et de thiamine et contient de la lidocaïne comme anesthésique;

Onguents et gels à usage externe. Il s'agit du groupe de médicaments le plus abordable à usage domestique. Ils sont divisés en soulagement de l'inflammation, du réchauffement et des analgésiques. Ces fonds sont souvent annoncés, les plus populaires: voltaren emulgel, nurofen, fastum gel. Avec l'ostéochondrose cervicale, toutes les pommades ne sont pas efficaces, de plus, en raison de leur disponibilité, elles sont parfois utilisées de manière déraisonnable et sans tenir compte des particularités de la pathogenèse. Avant d'utiliser tout médicament, vous devez subir un examen médical.

Prévention de l'ostéochondrose cervicale

La maladie est préférable de prévenir ou de minimiser les facteurs contribuant au développement de la pathologie. On sait que la base de la santé est le bon mode de vie. Il comprend une activité physique modérée, un contrôle du poids corporel, des échauffements réguliers avec un travail sédentaire, surtout s'il est effectué dans une posture statique. Tout ce qui précède est contrôlé indépendamment par une personne et dépend souvent des habitudes établies dans l'enfance.

Mais tout au long de la vie, une personne est exposée à des risques qui ne peuvent être éliminés. Ceux-ci comprennent les microtraumatismes congénitaux et acquis de la colonne vertébrale, les maladies du système musculo-squelettique.

Si une personne a une tendance aux manifestations cliniques de l'ostéochondrose, il est conseillé de ne pas choisir un travail associé à un effort physique accru, ainsi que d'éviter les mouvements brusques de la vie quotidienne. Un excès de poids supérieur à 10 kg est considéré comme critique pour les personnes souffrant de problèmes de dos..

S'il est impossible d'abandonner complètement un effort physique intense, vous devez:

Transférer les poids alternativement d'un côté du corps, puis de l'autre;

Utilisez un corset pour protéger la colonne vertébrale;

Après avoir terminé le travail, déchargez la colonne vertébrale, à savoir allongez-vous pendant un certain temps, ou accrochez-vous à la barre horizontale.

Il faut éviter les changements brusques de temps et de climat. Les risques augmentent avec l'augmentation de l'humidité et la baisse de la température.

Pour vous protéger de l'exacerbation de l'ostéochondrose cervicale, vous pourrez:

Dormez sur un matelas orthopédique et un oreiller dans la bonne position, sans interférer avec la circulation de la colonne vertébrale;

Dans l'ostéochondrose, les sports qui augmentent la charge sur la colonne vertébrale et contribuent à son traumatisme sont contre-indiqués: la course, le saut, l'haltérophilie. Pendant la période d'exacerbation, vous devez refuser de visiter le hammam des bains publics.

La mise en œuvre de règles simples de prévention, de thérapie par l'exercice et de massage (dans certains cas) vous permet de mener une vie confortable avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, même dans la vieillesse.

Éducation: Institut médical de Moscou I. M. Sechenov, spécialité - "Affaires médicales" en 1991, en 1993 "Maladies professionnelles", en 1996 "Thérapie".

Médicament pour l'ostéochondrose cervicale

Le traitement médicamenteux de l'ostéochondrose cervicale sera un succès, sous réserve de la régularité, de la cohérence et de la systémicité des médicaments. L'ostéochondrose de la colonne cervicale apparaît en raison du «travail sédentaire» chez les personnes dont les activités sont associées au travail sur ordinateur. Mais ils ne sont pas particulièrement inquiets des douleurs au cou. Ils ne veulent pas traiter l'ostéochondrose du cou, ce qui entraîne des complications.

Si votre cou, votre tête ou vos épaules sont constamment endoloris, consultez immédiatement un médecin.!

Afin de guérir médicalement l'ostéochondrose du rachis cervical, vous devez subir un examen physique, une radiographie, une tomodensitométrie et une imagerie par résonance magnétique, une dopplerographie par ultrasons. Après avoir déterminé l'emplacement et le stade de la maladie, une tactique pour le traitement de l'ostéochondrose cervicale est en cours d'élaboration..

Méthodes de traitement

Tout d'abord, la douleur est supprimée. Pour ce faire, à l'aide d'analgésiques, ils réduisent la sensibilité des nerfs, réduisent l'inflammation des tissus mous avec des médicaments anti-inflammatoires et éliminent les spasmes musculaires à l'aide de relaxants musculaires..

Les comprimés sont utilisés pour traiter l'ostéochondrose. Les formes lancées de la maladie sont traitées par des injections. Différents types de pommades et de gels sont également utilisés..

Pour améliorer la fonction des cellules nerveuses, des complexes de vitamines sont prescrits. La vitamine B 1 et la vitamine B 6 prolongent l'effet de l'analgésie et éliminent la charge sur la moelle épinière. L'utilisation de vitamines A et C comme puissants antioxydants est également considérée comme rationnelle..

Le traitement médicamenteux de l'ostéochondrose du rachis cervical comprend plusieurs étapes:

  1. Tout d'abord, ils réduisent la douleur et arrêtent le processus inflammatoire;
  2. La prochaine étape consiste à rétablir la circulation sanguine et le métabolisme dans le cou endolori.

Les médicaments utilisés pour l'ostéochondrose cervicale appartiennent aux groupes des analgésiques, des myorelaxants et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le métabolisme est restauré à l'aide de chondroprotecteurs et de vitamines B. Leur utilisation externe, interne, intramusculaire et intraveineuse.

Quelles pilules prendre

Le principal type de médicament est les comprimés pour l'ostéochondrose de la colonne cervicale, qui doivent être pris par voie orale. Les médicaments acceptés contiennent de l'acide acétylsalicylique, de l'aspirine. Les propriétés de l'aspirine sont de soulager la douleur, d'abaisser la température et de soulager les processus inflammatoires. Vous pouvez prendre des pilules pour l'ostéochondrose cervicale, qui agissent de manière similaire à l'aspirine, mais ont un effet plus fort. Un outil efficace est le butadiène. Le médicament est prescrit par un médecin car il a de nombreux effets secondaires..

Quant à la question de savoir quelles pilules soulagent la douleur, le médecin prescrit personnellement des analgésiques à chaque patient. En règle générale, le traitement de l'ostéochondrose cervicale comprend des préparations d'analgine, d'indométhacine, de kétanov, de kétanol, de nimésil. Lors de l'utilisation de ces médicaments, vous devez faire attention à bien suivre les doses décrites dans les instructions. Des antidépresseurs, tels que l'amitriptyline et l'afobazole, sont également utilisés..

Les médicaments prescrits pour le traitement de l'ostéochondrose cervicale comprennent également des médicaments qui donnent un effet sédatif. L'utilisation de valériane, d'agripaume, de corvaldin aide bien.

Des médicaments pour l'ostéochondrose cervicale tels que le bêta-sérum, le vestibo, etc. améliorent la circulation sanguine et l'appareil vestibulaire..

Les médicaments anti-inflammatoires comprennent l'arkoxie. De plus, il anesthésie également. Mais il n'est vendu qu'avec une prescription médicale et est utilisé sous la surveillance d'un médecin..

Si l'ostéochondrose du cou provoque des douleurs dans d'autres parties du corps, des médicaments sont prescrits pour aider à éliminer la douleur causée par l'ostéochondrose. Pour les maux de tête, par exemple, le traitement par cavinton aide. En tant qu'effet secondaire de l'ostéochondrose, le bout des doigts devient parfois engourdi. La tête tourne et est bruyante, les moucherons clignotent devant les yeux. L'élimination de ces sensations désagréables se produit avec l'utilisation de vinpocetine, trental, cinnarizine.

En appliquant un remède contre l'ostéochondrose cervicale, vous devez reconstituer le corps avec des vitamines, des minéraux et des agents réparateurs. L'enflure est soulagée par des diurétiques tels que le furosémide ou le diacarbe..

Injections

En choisissant comment traiter l'ostéochondrose et comment traiter l'ostéochondrose cervicale, le médecin peut utiliser un certain nombre de médicaments pour l'ostéochondrose cervicale, à partir desquels des solutions injectables doivent être préparées. Ces remèdes contre l'ostéochondrose cervicale sont utilisés dans les cas où il est nécessaire d'éliminer l'état aigu du patient. Il s'agit d'un état de spasme musculaire et de douleur aiguë..

  • Ortofen. Ce non-stéroïde soulage l'inflammation et soulage la douleur;
  • Analgin. Il réduit également la douleur..
  • Ketonal. Ce médicament puissant est rarement utilisé..
  • Vitamines B. Elles sont neuroprotectrices..
  • Drogue Milgamma.

Comment faire des injections pour l'ostéochondrose de la colonne cervicale? L'utilisation d'anesthésiques lidocaïne et novocaïne est effectuée directement dans la zone touchée. Les spasmes et les nerfs pincés sont éliminés. L'utilisation de telles injections est appelée blocage. Le médecin détient personnellement le blocus. Il est interdit d'effectuer de telles actions auprès des infirmières ou à domicile. Grâce au blocus, le processus inflammatoire est rapidement arrêté et le syndrome douloureux disparaît. Lors du blocage, les médecins combinent généralement un analgésique avec une hormone corticostéroïde. Le premier élimine la douleur et le second soulage l'inflammation.

Blocus - la méthode la plus efficace pour soulager la douleur dans l'ostéochondrose.

Traitement pommade

Après s'être demandé quels médicaments sont utilisés pour traiter l'ostéochondrose cervicale, les onguents largement annoncés par la télévision sont immédiatement rappelés. Les gels et les onguents sont bien utilisés au début de la maladie. Cette méthode de traitement a ses avantages incontestables:

  • Un tel traitement est moins cher que les autres méthodes. Si l'on compare la physiothérapie, le traitement avec des onguents est plus abordable. La pommade est toujours à portée de main, elle peut être utilisée à tout moment;
  • Les contre-indications lors de l'utilisation de pommades et de gels sont absolument absentes. Il est seulement nécessaire que la peau ne présente pas de dommages et de plaies ouvertes. Le cours du traitement n'est pas limité dans le temps. L'essentiel est de ne pas ressentir d'allergie à la pommade.

Types de pommades thérapeutiques

Avec cette maladie, il existe 6 types de pommades utilisées pour traiter:

  • Onguents anti-inflammatoires. Contiennent des stéroïdes et des éléments analgésiques. La popularité du célèbre gel Fastum® s'explique par la publicité télévisée parfaitement réalisée par les fabricants. Il se compose de kétoprofène (le principal ingrédient actif), d'huile de lavande et de menthol. Le kétoprofène fait également partie d'autres onguents de ce type - Ketonal et Finalgel. Les onguents appelés Nurofen, Nayzhelgel et Voltaren sont également inclus dans cette espèce..
  • Préparations complexes avec d'autres médicaments. Un exemple est un médicament appelé gel Dolobene.
  • Médicaments avec analgésiques et irritants. Ils améliorent la circulation sanguine dans la zone endommagée et accélèrent les processus qui alimentent les tissus. La principale substance active de ce type est une substance appelée riboxine. Les patients utilisent Nicoflux, Capsicam et Finalgon, pommades de ce groupe.
  • Onguents appelés chondroprotecteurs. Leurs tâches consistent à ralentir les processus négatifs et à restaurer le cartilage. La substance principale est appelée sulfate de chondroïtine, la pommade principale est appelée chondroxyde..
  • Préparations sous forme de pommades, appelées homéopathiques. Les pommades de ce type remplissent les mêmes fonctions que la première. Ils ne diffèrent que par leur composition. Ils sont fabriqués à partir d'extraits naturels de plantes. Ils ont des propriétés allergiques. Par conséquent, avant de les appliquer, vous avez besoin des conseils d'un médecin. Les exemples incluent Traumeel C et Target T.
  • Préparations sous forme de pommades pour le massage. Ils sont fabriqués à base de momies, de venin d'abeille et de composants végétaux. Ils ont un effet analgésique. Le processus inflammatoire est régénéré et arrêté. Un exemple est la crème Sophia, créée à base de venin d'abeille et de gel Badyaga Forte.

Appliquez la pommade uniquement avec la permission de votre médecin. Le traitement nécessite une approche intégrée. Auto-médicamenteuse, vous courez le risque de déclencher une maladie et d'avoir des complications. Conseils sur les médicaments à prendre contre l'ostéochondrose qui affecte la vertèbre cervicale - seul un spécialiste ayant une formation médicale supérieure peut vous donner.

Je vous conseille de lire plus d'articles sur le sujet

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Le médecin est un thérapeute manuel, un traumatologue orthopédiste, un thérapeute à l'ozone. Méthodes d'exposition: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique analgésique, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Comment traiter l'ostéochondrose de la colonne lombaire?

Comment traiter les ostéophytes de la colonne lombaire?

Ceinture de taille pour l'ostéochondrose

Exacerbation de l'ostéochondrose cervicale, thoracique et lombaire

Ostéochondrose de la colonne cervicale, thoracique et lombo-sacrée: comment traiter?

Dans les conditions modernes, les jeunes souffrent souvent d'ostéochondrose. La raison en est un mode de vie sédentaire, car même nous passons souvent du temps libre à l'ordinateur - bien sûr, assis. L'ostéochondrose peut provoquer beaucoup d'inconfort et réduire considérablement la qualité de vie. Heureusement, la maladie peut être traitée de manière symptomatique: il existe aujourd'hui de nombreuses solutions thérapeutiques pour cela..

Symptômes et causes de l'ostéochondrose

L'ostéochondrose est une lésion dégénérative des disques intervertébraux et du tissu osseux adjacent. Cela se produit cervical, thoracique et lombaire - tout dépend de la zone de la colonne vertébrale, dans laquelle les changements pathologiques ont commencé. Avec l'ostéochondrose, le disque intervertébral est principalement touché. En raison de perturbations métaboliques, il se déforme et perd de son élasticité, ce qui conduit au fait que la distance entre les vertèbres diminue et que les nerfs s'étendant de la moelle épinière sont pincés. Le résultat est une douleur intense, une limitation de la mobilité, de la fatigue, un changement de posture, ce qui conduit à une situation encore pire.

La principale raison du développement de l'ostéochondrose est une charge déséquilibrée et excessive sur la colonne vertébrale, qui se produit, par exemple, en présence d'un excès de poids, avec un travail sédentaire, d'autres ont besoin pendant longtemps d'être dans une position inconfortable. L'ostéochondrose peut être causée par des pieds plats ou le port quotidien de chaussures à talons trop hauts, un sommeil sur un matelas inconfortable, ainsi qu'une faiblesse musculaire. Les femmes enceintes sont également à risque.

Cependant, l'ostéochondrose n'est pas toujours le résultat d'une charge directe sur les vertèbres. Souvent, cette maladie est causée par des troubles métaboliques, une intoxication chronique, des maladies hormonales et auto-immunes, une carence en certaines vitamines (en particulier les vitamines D, C et B), des blessures et, enfin, des changements liés à l'âge.

Malheureusement, les neurologues font souvent un diagnostic d '«ostéochondrose» avec tout changement structurel dans le corps. Par exemple, lorsque des changements dans la colonne vertébrale, tels que des pentes, des excroissances, une scoliose, des plis, sont visibles sur la radiographie, le patient sera très probablement traité pour une ostéochondrose. S'il n'y a pas d'anomalies dans la colonne vertébrale, elles peuvent être diagnostiquées avec des douleurs psychogènes. Pendant ce temps, la cause des maux de dos reste non résolue.

La médecine chinoise considère le corps humain dans son ensemble. Par conséquent, lorsqu'il est diagnostiqué par un docteur en médecine traditionnelle chinoise (MTC), il "regarde la racine" du problème, qui est déterminé par ses symptômes. L'élimination de la «racine» de la maladie supprime également ses manifestations, notamment la disparition des maux de dos..

Les symptômes de l'ostéochondrose dépendent largement de l'emplacement de la source de la maladie. Avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, la maladie commence par des douleurs dans le cou et les bras, des maux de tête et un engourdissement des doigts. Avec l'ostéochondrose de la région thoracique, les manifestations suivantes sont caractéristiques: douleurs dorsales aiguës, picotements dans la poitrine, difficulté à respirer. L'ostéochondrose des lombaires s'accompagne de douleurs dans le bas du dos et des jambes, d'engourdissement des pieds, il existe également des troubles de la sphère urogénitale - troubles urinaires, dysfonction sexuelle chez l'homme, dysfonctionnements des ovaires chez la femme.

Du point de vue de la médecine traditionnelle chinoise, la liste des manifestations de la maladie est complétée par les symptômes suivants:

  • douleur irradiant vers les fesses ou les jambes;
  • lourdeur et raideur musculaire;
  • sensation de froid dans le dos;
  • sueurs nocturnes;
  • chaleur dans les paumes et les pieds;
  • bruit dans les oreilles;
  • douleurs abdominales basses;
  • froid aux extrémités et manque d'énergie;
  • douleur aiguë localisée dans un seul endroit;
  • augmentation de la température corporelle;
  • gonflement des membres.

Le pouls peut être différent: profond, filiforme et lent, vibrant et fréquent. Les symptômes, comme la nature du pouls, peuvent dépendre de la cause profonde de la maladie..

Le plus souvent, les gens remarquent les premiers signes d'ostéochondrose à environ 25 ans, mais les ignorent pendant longtemps. Par conséquent, généralement les patients âgés de 30 à 35 ans consultent un médecin et, dans beaucoup d'entre eux, l'ostéochondrose est déjà à un stade avancé.

Comment est traitée l'ostéochondrose?

Si le médecin vous a diagnostiqué une ostéochondrose, soyez patient - le traitement sera long. Une approche intégrée accélère considérablement le processus de guérison, mais dans tous les cas, il est impossible de guérir l'ostéochondrose en un mois.

Le cours du traitement de l'ostéochondrose doit être divisé en plusieurs étapes et chacune d'elles poursuit des objectifs spécifiques.

La première étape est l'élimination de la douleur. Il peut vous être conseillé de porter un corset spécial qui soutiendra votre dos et votre cou dans une position physiologiquement correcte. Des analgésiques et diverses procédures sont prescrits: à la fois de l'arsenal de physiothérapie et de ceux qui concernent la médecine traditionnelle, par exemple l'acupuncture, qui est depuis longtemps officiellement reconnue et est incluse dans la nomenclature des services médicaux approuvée par le ministère de la Santé de la Fédération de Russie.

La deuxième étape du traitement de l'ostéochondrose est la restauration des disques intervertébraux et la prévention des changements dystrophiques. En règle générale, les exercices de physiothérapie, le massage, la thérapie manuelle, l'acupuncture, la correction du régime alimentaire, les procédures physiothérapeutiques visant à améliorer la circulation sanguine et à normaliser les processus métaboliques sont indiqués.

Un neurologue peut prescrire des analgésiques et des anti-inflammatoires. Si nécessaire, recourez au blocus à la novocaïne ou à un traitement plus sérieux visant à soulager les spasmes. Cependant, la source de la maladie restant dans le corps, après un certain temps, conduit au retour de la maladie.

Les médecins de médecine traditionnelle chinoise prouvent souvent en pratique que le diagnostic d '"ostéochondrose" dans de nombreuses situations est erroné. Dans les cas où cette conclusion est confirmée, le médecin de TCM supprime l'enflure du patient et commence à restaurer les tendons et les muscles. Les spasmes des muscles longitudinaux et obliques sont progressivement éliminés, tandis que la capacité de se déplacer dans toute la plage revient à l'articulation. Dans la plupart des cas, un tel traitement aide à récupérer..

Traitement de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique

Avec l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique, le patient devra également reconsidérer ses habitudes: pour que le traitement produise les résultats souhaités, il est nécessaire de doser les charges, en alternant des promenades avec du repos, il est parfois conseillé de marcher avec une canne pendant un certain temps. Le traitement médicamenteux consiste à prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des chondroprotecteurs, des relaxants, des vitamines B et des glucocorticostéroïdes.

En plus du massage médical classique, l'acupression, l'acupuncture et l'hirudothérapie, la physiothérapie et la phytothérapie sont utilisées pour traiter ce type d'ostéochondrose. Toutes ces procédures peuvent être effectuées à la fois dans une clinique régulière et dans un centre agréé de médecine orientale..

Traitement de l'ostéochondrose de la colonne cervicale

L'ostéochondrose cervicale est extrêmement courante, même chez les jeunes - parfois, elle est diagnostiquée même chez les écoliers et les étudiants qui passent trop de temps avec des manuels et un ordinateur. Ce type d'ostéochondrose est dangereux car il peut entraîner des complications telles qu'une vision floue ou une augmentation de la pression intracrânienne, qui se manifeste par de graves maux de tête.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les chondroprotecteurs et les relaxants musculaires, un cours d'injection de vitamines B sont utilisés pour traiter l'ostéochondrose de la colonne cervicale..

Le massage du col, l'échographie et l'électrophorèse peuvent également être prescrits. Il est extrêmement important de mener une vie mobile, de développer une posture correcte, de s'habituer à faire des pauses dans le travail et d'effectuer un petit entraînement en milieu de journée.

Parmi les moyens de la médecine traditionnelle (y compris orientale) dans le traitement de ce type d'ostéochondrose, l'acupuncture, l'acupression et les traitements à base de plantes sont largement utilisés - les agents phytothérapeutiques améliorent le métabolisme et le travail des petits vaisseaux, soulagent l'inflammation, ce qui a un effet bénéfique sur l'état de santé en général et musculo-squelettique appareils en particulier.

Traitement de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale lombo-sacrée

Pendant le traitement de l'ostéochondrose de la colonne lombaire, l'habitude de doser les charges joue un rôle important: vous ne devez pas passer trop de temps sur vos jambes et assis, vous devez vous reposer plus souvent en position couchée. De plus, vous devrez porter un corset pendant un certain temps pour améliorer votre posture..

Comme pour l'ostéochondrose cervicale, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, des chondroprotecteurs et des relaxants musculaires, des vitamines B, souvent des glucocorticostéroïdes, des enzymes, ainsi que des onguents qui améliorent la circulation sanguine et soulagent la douleur sont prescrits pour les lombaires..

Le massage, le traitement de la boue et l'électrophorèse avec des analgésiques, l'acupuncture, le réchauffement, y compris les pierres chaudes, sont une thérapie populaire ces dernières années..

Traitement de l'ostéochondrose avec la médecine traditionnelle chinoise (MTC)

Il convient de noter en particulier l'approche du traitement de divers types d'ostéochondrose, pratiquée en médecine traditionnelle chinoise. Du point de vue de milliers d'années d'expérience avec les médecins chinois, l'acupuncture, également appelée acupuncture ou acupuncture, est un traitement clé de l'ostéochondrose. Tout d'abord, le médecin de TCM détermine pour chaque patient les points d'hypersensibilité prioritaires (acupuncture). C'est sur eux qu'il agit avec les aiguilles les plus fines. Cela déclenche une réponse du corps qui aide à restaurer le cartilage et les os endommagés et à restaurer la mobilité articulaire..

Après le traitement, afin de consolider l'effet thérapeutique et de maintenir le corps en forme, il est recommandé de répéter les cours d'acupuncture à l'avenir avec une certaine fréquence, mais dans un but préventif.

La technique de placement de l'aiguille et la durée d'une séance d'acupuncture sont affectées par le diagnostic et l'état du patient. En règle générale, les séances d'acupuncture sont bien tolérées par tous les patients, bien que les sensations du patient de la procédure soient différentes. Pour certains, l'introduction d'aiguilles passe inaperçue, quelqu'un peut ressentir des démangeaisons, une légère pression et quelqu'un peut s'endormir.

Cela ne veut pas dire que l'apparition d'une ostéochondrose se produit en raison d'un seul facteur - le plus souvent, la cause du développement de la maladie devient un mode de vie généralement incorrect. Par conséquent, le traitement doit être complet. Un régime riche en vitamines, y compris le rejet des aliments gras, de l'alcool et du tabagisme, une activité physique calculée avec précision en combinaison avec des méthodes thérapeutiques et médicales, peut obtenir de meilleurs résultats qu'avec une simple pilule.

Préparations pour le traitement de l'ostéochondrose cervicale

L'ostéochondrose de la vertèbre cervicale est une maladie assez courante qui touche à la fois les jeunes et les adultes. Les principales raisons de l'apparition d'une telle maladie sont le travail sédentaire dans une position inconfortable. Une telle maladie est soumise à un traitement, l'essentiel est de consulter un spécialiste à temps. Les pilules de l'ostéochondrose cervicale, trop dormies par un médecin, vous aideront à vous mettre rapidement sur la voie de la guérison.

Ostéochondrose de la vertèbre cervicale, symptômes de manifestation

Le cou est la partie la plus mobile du corps humain. Une partie de sa colonne vertébrale se compose de 7 vertèbres distinctes, entre elles se trouvent des disques élastiques. Le mécanisme du développement de la maladie est que la déformation de ces disques commence, la distance entre eux diminue, ce qui contribue au pincement du nerf. La principale cause de la maladie est les troubles métaboliques de la colonne vertébrale..

L'ostéochondrose peut survenir chez toute personne, il existe un certain nombre de raisons qui contribuent au développement de cette maladie:

  • Mode de vie sédentaire / travail sédentaire;
  • Métabolisme / malnutrition;
  • Blessures à une vertèbre cervicale.

Les premières manifestations de l'ostéochondrose peuvent être insignifiantes et le problème est qu'une personne peut ne pas y prêter attention. Après avoir bu une pilule, il pense que la question est close. Mais la maladie progressera jusqu'à ce que vous commenciez le traitement complet prescrit par votre médecin. Si vous remarquez l'un des symptômes, vous devez immédiatement consulter un spécialiste: étourdissements, maux de tête et douleurs au cou, engourdissement dans les mains, faiblesse et fatigue complètes, perte possible de conscience, vomissements.

Après l'examen, le médecin peut vous prescrire un traitement. Pour en tirer un bon effet, vous devez aborder le problème de manière globale. Le médecin vous prescrira immédiatement des pilules ou des injections, vous conseillera de faire des exercices thérapeutiques et vous proposera de suivre un massage. Tout cela aidera le patient à se débarrasser rapidement des syndromes douloureux et à soulager l'inflammation dans la zone touchée. Si le patient a été frappé par une douleur aiguë - cela vaut la peine de bloquer.

Quels sont les traitements de la maladie du cou?

Avant de prescrire un traitement, il est nécessaire de réaliser un diagnostic pour déterminer le degré d'ostéochondrose et son type. Le processus de diagnostic est effectué de différentes manières, les plus efficaces - ECG, échographie, IRM. Après cela, un traitement est prescrit. Il existe plusieurs méthodes de traitement:

  1. Pilules pour l'ostéochondrose du rachis cervical à base d'analgésiques. Ces médicaments soulageront rapidement la douleur. Des pilules sont également prescrites pour soulager l'inflammation et des chondroprotecteurs (pour améliorer le cartilage);
  2. Thérapie par l'exercice. Cette méthode de traitement doit être incluse à tout stade et type de maladie. Des mouvements calmes et simples aideront à soulager la douleur dans la zone touchée. Pour rendre les muscles plus élastiques et renforcer le corset musculaire;
  3. Médecine populaire. Uniquement en combinaison avec d'autres méthodes de traitement. Les recettes populaires aideront non seulement à soulager la douleur, mais aussi à éliminer l'inflammation et auront également un effet bénéfique sur tout le corps;
  4. Physiothérapie. Procédures à base de médicaments, mais en combinaison avec un certain type d'équipement. Ces manipulations ne sont effectuées qu'en collaboration avec un médecin..

Comment arrêter la destruction du disque avec des pilules?

Les premières pilules pour l'ostéochondrose cervicale que vous devriez commencer à boire sont des médicaments chondroprotecteurs. Peu importe le stade et le type de la maladie. Le plus tôt vous commencez à utiliser ces médicaments, il y a de meilleures chances que le disque intervertébral soit préservé. La composition du médicament doit être la glucosamine et la chondroïtine.

Aujourd'hui, vous pouvez acheter de tels médicaments: Kondronova, Arthra, Hondro. En plus du fait que le médicament a un effet positif sur le cartilage, ils ont tendance à s'anesthésier. Bien sûr, le résultat de l'utilisation de ces médicaments ne sera remarqué qu'après quelques mois. Mais progressivement la colonne vertébrale devient mobile, la douleur disparaît. Le plus souvent, le médicament est prescrit sous forme de comprimés ou d'injections.

Comment soulager les syndromes douloureux dans l'ostéochondrose?

Avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, les comprimés sont également utilisés pour soulager la douleur. Une douleur constante dans le cou et la tête peut affecter l'état psychologique d'une personne. Les médecins déconseillent d'endurer la douleur, un tel plan, et prescrivent immédiatement les médicaments nécessaires. Le meilleur assistant dans le domaine du soulagement de la douleur - médicaments à base de paracétamol. La douleur passera après 15-20 minutes, ce qui permettra au patient de bouger calmement son cou et sa tête. Dans la pharmacie, vous pouvez trouver de tels médicaments: Panadol, Medipirin500, Daleron et autres.

De plus, un spécialiste peut suggérer des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Leur tâche principale est l'élimination rapide de la douleur, l'amélioration de l'état général du patient (Voltaren, Ibuprofen, Ketonov et autres). Il vaut la peine de comprendre que les pilules d'ostéochondrose cervicale de ce type peuvent avoir de graves effets secondaires:

  • Saute dans la pression artérielle;
  • Intolérance au médicament (individuellement);
  • Maladie cardiaque grave.

Le cours du traitement est prescrit individuellement. C'est souvent 1-2 semaines. Si le patient ne se sent pas mieux, des injections sont prescrites, dans les cas extrêmes, elles bloquent. En traitement complexe, pour les comprimés, le spécialiste prescrit des onguents à base de NPP, qui doivent être étalés directement sur la zone douloureuse du corps.

Comment vous aider avec l'ostéochondrose?

Avec l'ostéochondrose cervicale, quel type de comprimés à boire vous dira votre médecin. L'automédication dans de tels cas n'a pas de sens. Selon le stade et le type de la maladie, le médecin prescrira la dose et la durée de prise des médicaments nécessaires.

Si le stade de la maladie est très grave, le patient peut commencer un accident vasculaire cérébral grave. Dans de telles situations, le patient doit prendre des médicaments psychotropes. Vous devez boire le médicament jusqu'à un mois et vous ne pouvez l'acheter que sur ordonnance. Après un traitement avec un tel médicament, le patient constate immédiatement une amélioration de la mémoire, sa capacité de travail augmente.

Autres traitements importants

Les comprimés pour l'ostéochondrose cervicale peuvent viser à la fois à soulager la douleur, à restaurer le cartilage et à maintenir le corps dans son ensemble. Les vitamines sont des substances très importantes qui doivent être utilisées dans le processus de traitement et de récupération. Les spécialistes prescrivent des vitamines du groupe B. Ils vous permettent de vous débarrasser de la douleur chronique. Ils peuvent également agir sur les processus métaboliques et améliorer la conductivité des impulsions. Le meilleur schéma thérapeutique pour les vitamines est B1, B6, B12. Les vitamines peuvent être utilisées à la fois sous forme de comprimés et sous forme d'injection. Individuellement.

Vous pouvez également consommer des vitamines A et E.

Le traitement médicamenteux vise à soulager les syndromes douloureux chez un patient, en réduisant l'inflammation. Vous pouvez vous en passer seulement au premier stade de la maladie, quand il suffit de faire de la gymnastique et d'assister à des séances de massage. S'il a douloureusement remarqué que les pilules prescrites par le médecin ne l'ont pas aidé, il ne devrait pas prendre lui-même d'autres analgésiques. Consultez un médecin, il changera vos médicaments pour des plus forts ou vous prescrira un complexe de blocages.