logo

Engourdissement de la jambe gauche

Si votre jambe gauche est engourdie, vous devez étudier attentivement ce symptôme. Souvent, elle est provoquée par des causes naturelles, par exemple, une posture inconfortable en position assise, en portant des chaussures serrées. Mais souvent, ce symptôme survient dans le contexte d'une maladie grave. L'engourdissement s'accompagne de brûlures, de picotements, d'une altération de la sensibilité dans une certaine zone du membre gauche.

Si la jambe engourdit régulièrement ou s'accompagne d'autres symptômes dangereux, vous devriez consulter un médecin. Il effectuera des études en laboratoire et instrumentales pour identifier la cause de la violation. Sur la base des résultats du diagnostic, un plan de traitement est établi. Il est important d'effectuer un traitement complexe pour éliminer la cause de la pathologie et restaurer la sensibilité du membre affecté. Et la prévention aidera à prévenir les rechutes et à consolider le résultat du traitement.

Quand consulter un médecin

La jambe gauche devient engourdie avec des lésions de la partie sensible des nerfs périphériques. Ensuite, une violation de la sensibilité peut être accompagnée de brûlures, de picotements, d'une sensation de constriction ou de «fourmis rampantes». Parfois, la coordination des mouvements dus aux étourdissements est perturbée.

Les membres inférieurs ont de nombreux nerfs qui s'étendent de la moelle épinière vers le bas. À une petite distance du lieu de formation, les plexus rachidiens sont divisés en branches plus petites. L'innervation des jambes est réalisée par des nerfs gros (fémoraux, sciatiques, tibiaux) et petits. L'analyseur central est responsable de la perception des stimuli externes - le cerveau, qui reçoit un signal des terminaisons nerveuses sensibles (récepteurs périphériques).

Si l'engourdissement de la jambe gauche se produit rarement, par exemple, en raison d'une posture inconfortable, il n'y a aucune raison particulière de s'inquiéter. Lorsqu'une personne prend une position physiologiquement normale, la sensibilité est rapidement restaurée.

Si le membre inférieur est engourdi après une hypothermie, vous pouvez vous passer d'un médecin. Ensuite, la sensibilité du pied est perturbée, il devient froid au toucher, des tremblements se produisent, la peau pâlit. Dans ce cas, vous devez garder le membre au chaud.

Ne vous inquiétez pas lorsque votre jambe gauche est engourdie (ou plutôt ses orteils) en raison du port de chaussures serrées. Les causes inoffensives des troubles de la sensibilité comprennent la grossesse et un mode de vie passif..

Si votre jambe gauche est engourdie régulièrement, vous devriez consulter un médecin dès que possible. Dans ce cas, l'engourdissement est très probablement causé par des processus pathologiques. Un diagnostic précoce est nécessaire, car les fibres nerveuses sont assez fragiles et le processus de leur régénération est long et complexe. Plus tôt la cause de la lésion nerveuse est établie, plus il y a de chances d'éviter des conséquences irréversibles.

Consulter d'urgence un médecin si les symptômes suivants apparaissent:

  • La jambe gauche devient engourdie sans raison particulière; des épisodes de troubles sensoriels se reproduisent souvent.
  • La coordination des mouvements est perturbée, la jambe n'obéit pas lors de la marche ou des fessées.
  • La démarche est cassée.
  • Il y a des problèmes de sensibilité du membre inférieur, alors le patient ne peut pas distinguer le chaud du froid.
  • Il y a une faiblesse, des vertiges.
  • La miction est altérée.

Ces signes peuvent indiquer une pathologie des vaisseaux cérébraux, associée à des troubles circulatoires. Manifeste donc un accident vasculaire cérébral, un anévrisme, une ischémie, etc. Des dommages aigus au système nerveux peuvent survenir pour d'autres raisons..

Toutes sortes de raisons

Les patients qui ont au moins une fois rencontré une violation doivent savoir pourquoi la jambe gauche est engourdie. Comme mentionné, cela se produit souvent pour des raisons physiologiques:

  • Rester longtemps dans une position inconfortable, comme rester assis les jambes croisées ou faire une longue balade à vélo. L'inconfort se produit en raison de la contraction des vaisseaux sanguins et des troubles circulatoires.
  • Mauvais choix de dispositifs correctifs, par exemple, un corset pour le bas du dos ou une orthèse de hanche. Ensuite, la circulation sanguine normale est également perturbée..
  • Le port de chaussures ou de vêtements serrés affecte négativement la circulation sanguine..
  • Hypothermie du pied.
  • L'hyperventilation des poumons (respiration superficielle fréquente) entraîne une violation de l'équilibre gazeux dans le sang, puis un engourdissement, des picotements des extrémités et une sensation d'anxiété.
  • Hygiène inadéquate des pieds.
  • Surtension fréquente.
  • Mauvaise pédicure.

Pendant la grossesse, la jambe gauche devient engourdie en raison d'une augmentation de la charge sur la colonne vertébrale en raison d'une augmentation de l'utérus. Une gêne peut également survenir dans le contexte des changements hormonaux. Au 3ème trimestre, le membre est engourdi du fait qu'il gonfle, et les tissus compressent les nerfs.

Les causes pathologiques d'engourdissement de la jambe gauche sont divisées en de tels sous-groupes: cardiovasculaire, neurologique et orthopédique. Ensuite, la connexion entre le cerveau et une certaine partie du membre est rompue. Cela se manifeste par une perte de sensibilité..

Le plus souvent, la jambe gauche est engourdie dans le contexte des pathologies cardiovasculaires:

  • Athérosclérose - la formation de plaques athérosclérotiques sur les parois des artères, rétrécissant leur lumière et aggravant la circulation sanguine.
  • Thrombose - obstruction des vaisseaux sanguins par des caillots sanguins (caillots sanguins), qui interfèrent avec la libre circulation du sang.
  • Maladie variqueuse - expansion des veines superficielles du membre gauche, ce qui entraîne une stagnation du sang.
  • Insuffisance cardiaque. Cela signifie que le cœur perd sa capacité à pomper le sang dans le bon volume ou que son remplissage est réduit.
  • Le syndrome de Raynaud est une pathologie dans laquelle les vaisseaux des pieds se rétrécissent, ils gèlent rapidement, les semelles deviennent "cotonneuses".
  • Thromboangiite oblitérante - dommages aux petits et moyens vaisseaux, altération de l'apport sanguin aux jambes.
  • La malformation artérioveineuse est une pathologie du développement vasculaire dans laquelle il n'y a pas de capillaires et leurs fonctions sont remplies par des artères et des veines entrelacées. Ils ressemblent à une boule de vaisseaux sanguins qui nourrit partiellement les tissus..

Ces pathologies conduisent à une violation de l'apport sanguin au membre gauche et à une congestion.

Maladies neurologiques entraînant un engourdissement de la jambe gauche:

  • Encéphalite - une inflammation du cerveau causée par une infection.
  • Accident vasculaire cérébral - accident vasculaire cérébral aigu dû à un manque de circulation sanguine et à la mort subséquente d'un morceau de tissu cérébral.
  • Lésion de la moelle épinière due à une blessure ou à une maladie.
  • Cancer du système nerveux.
  • Lésion non inflammatoire des nerfs du membre gauche.
  • Hypothyroïdie - production insuffisante de thyroxine et de triiodothyronine par la glande thyroïde. La connexion de cette pathologie endocrinienne avec la mononeuropathie, qui se développe à la suite de la compression du nerf tibial et fémoral postérieur, est prouvée..
  • Empoisonnement du corps avec du plomb, de l'arsenic, du mercure, du thallium et d'autres produits chimiques. Un engourdissement du membre peut survenir lors de la prise de médicaments de chimiothérapie, de certains agents antiviraux ou antibactériens.
  • La sclérose en plaques est une pathologie auto-immune chronique dans laquelle la gaine de myéline des fibres nerveuses du cerveau et de la moelle épinière est affectée..
  • Myélopathie - dommages dystrophiques à la moelle épinière d'origines diverses.
  • Carence en vitamines E, groupe B (1, 6, 12), P, D entraîne une violation de la fonctionnalité du système nerveux.
  • Polyneuropathie alcoolique - dommages au système nerveux périphérique dus à une intoxication chronique à l'alcool.

Ce sont des causes fréquentes de troubles sensoriels du membre gauche. Ces pathologies entraînent des lésions des zones sensorielles du cerveau ou des nerfs périphériques..

La jambe peut devenir engourdie en raison de dommages aux os, aux articulations ou aux tissus environnants:

  • Ostéochondrose ou hernie du disque vertébral au niveau de L4-S1.
  • Luxation ou fracture.
  • Ostéoporose - une augmentation de la fragilité osseuse.
  • Gros nerfs pincés par des saillies, des hernies, des ostéophytes (excroissances osseuses) ou des vertèbres déplacées.

Les pathologies orthopédiques se développent progressivement sur plusieurs mois.

La sensibilité de la jambe gauche peut être altérée dans le contexte du diabète sucré de type 2 naissant (polyneuropathie diabétique), de certaines infections (par exemple la maladie de Lyme, la varicelle, le virus de l'herpès, le VIH ou le sida), des pathologies auto-immunes (lupus érythémateux, polyarthrite rhumatoïde) et des dommages génétiques au tissu nerveux ( Maladie de Charcot-Marie-Tooth). Le tabagisme perturbe l'approvisionnement en sang des vaisseaux qui alimentent les nerfs périphériques.

Zones de perte de sensibilité

Si la jambe gauche est engourdie régulièrement, vous devez déterminer l'emplacement exact de la violation de la sensibilité.

Causes de la pathologie, en fonction de l'engourdissement du membre:

  • De la hanche au pied. Cette zone est engourdie en présence d'une hernie intervertébrale de la colonne lombo-sacrée, rétrécissement du canal rachidien dans la même zone, radiculite (inflammation des racines nerveuses). L'engourdissement de l'aine, qui s'étend jusqu'à la cuisse, indique un syndrome de Roth (compression d'un nerf sous le ligament inguinal ou au-dessus de la colonne vertébrale iliaque supérieure antérieure). La cuisse postérieure de la fesse est engourdie par le syndrome du piriforme.
  • L'atteinte sensorielle au-dessus du genou est causée par un manque de vitamines, un excès de poids, un stress excessif sur la cheville ou une nécrose idiopathique (nécrose de la tête fémorale).
  • Un engourdissement du bas de la jambe est possible avec une thrombophlébite (formation de thrombus et inflammation des parois des veines), des varices, une carence en minéraux importants (potassium, sodium, magnésium). Caviar engourdi en raison d'une altération de la fonctionnalité du système nerveux central. Shin devient également engourdi par un mode de vie passif.
  • L'engourdissement de la jambe gauche sous le genou provoque souvent une protrusion ou une hernie dans la colonne lombaire. Souvent, le membre du genou au pied est engourdi par la polyarthrite rhumatoïde, endommageant les nerfs périphériques. De plus, une violation de la sensibilité des jambes sous le genou provoque la maladie de Raynaud..
  • La hernie intervertébrale de la colonne lombaire est l'une des raisons les plus courantes pour lesquelles le pied est engourdi. En outre, le pied gauche devient engourdi avec des formations oncologiques, une altération de l'apport sanguin cérébral, une spondylose (déformation des vertèbres due à la croissance des ostéophytes). Avec la polyneuropathie diabétique et le syndrome de Raynaud, la semelle devient également engourdie.

Les doigts du membre gauche deviennent engourdis avec des lésions des nerfs tibiaux et péroniers, une hernie intervertébrale (L4-L5, L5-S1).

Symptômes supplémentaires

Avec diverses maladies, l'engourdissement de la jambe gauche s'accompagne d'autres symptômes. Les symptômes varient selon la cause, mais le tableau clinique global ressemble à ceci:

  • une sensation de lourdeur dans la jambe gauche;
  • troubles de la marche;
  • perte de sensation, en raison de laquelle le patient ne peut pas distinguer le froid du chaud;
  • fatigue;
  • sensation de picotements, «rampements rampants»;
  • contraction soudaine des muscles du mollet ou de l'avant et de l'arrière de la cuisse;
  • douleur dans le bas du dos;
  • démangeaisons, brûlure de la peau du membre, parfois son bleuissement;
  • migraines, vertiges, etc..

Il arrive souvent que le doigt (ou plusieurs) de la jambe gauche soit engourdi et picotent, plus tard la douleur et la faiblesse apparaissent, le patient ne peut pas se tenir debout. L'inconfort peut se propager au bas de la jambe. L'engourdissement devient plus prononcé lorsque le patient essaie de lever un membre égal ou d'incliner le corps vers l'avant. Ensuite, une douleur peut survenir dans le segment sacré, ainsi que sous le genou.

Souvent, la surface latérale de la jambe inférieure du côté gauche devient engourdie avec une lésion de L4-S1 ou une compression des nerfs périphériques. Ce symptôme devient plus prononcé après l'exercice. Des crises peuvent également survenir..

Les mains et les pieds deviennent engourdis par une lésion de la moelle épinière, une hernie discale ou une compression du nerf spinal. Le membre gauche devient engourdi et étourdi plus souvent en raison de la névralgie. Un accident vasculaire cérébral s'accompagne d'une violation de la sensibilité (membres et visage), de la mobilité et des troubles de la parole.

Selon les raisons, l'engourdissement peut disparaître rapidement, par exemple, lorsqu'une jambe devient engourdie en raison d'un long séjour dans une position inconfortable. Une déficience sensorielle chronique indique des dommages graves aux nerfs périphériques, par exemple, avec une polyneuropathie diabétique ou une sclérose en plaques.

Avec un engourdissement de la jambe et de la région inguinale, une altération de la fonctionnalité des organes pelviens (vessie et intestins), des signes de paralysie partielle ou complète, de la confusion et des troubles de l'élocution, le patient doit être hospitalisé d'urgence.

Groupe de risque

Augmentation de la probabilité d'engourdissement de la jambe gauche chez les patients souffrant de troubles fonctionnels du système cardiovasculaire et de pathologies neurologiques. La probabilité de leur développement est accrue par ces facteurs:

  • mode de vie passif;
  • séance prolongée pendant le travail, par exemple, pendant le travail de bureau, la conduite de véhicules;
  • lésion inflammatoire des plexus nerveux à gauche;
  • serrage prolongé des vaisseaux sanguins ou des nerfs du membre gauche;
  • porter des chaussures ou des vêtements serrés sur le bas du corps.

Souvent, plusieurs facteurs sont combinés à la fois, ce qui conduit au développement de conditions ou de maladies dans lesquelles la jambe gauche gonfle.

Diagnostic

Tous les patients ne savent pas quoi faire avec un engourdissement de la jambe gauche. Ensuite, vous devez consulter un thérapeute qui, après l'examen, dirigera le patient vers un spécialiste étroit (phlébologue, cardiologue, chirurgien, neuropathologiste, etc.).

Divers facteurs provoquent une violation de la sensibilité, afin d'identifier la cause profonde de la pathologie, il est nécessaire de procéder à un diagnostic complet:

  • Prise d'histoire. Le médecin pose des questions au patient pour comprendre comment la pathologie s'est développée, ce qui l'a précédée..
  • L'examen physique comprend un test de fonction neurologique. Pour ce faire, il teste les réflexes, la force musculaire, les fonctions sensorielles..
  • Un test sanguin général et biochimique aidera à identifier les troubles systémiques. Des études en laboratoire aideront à identifier la concentration d'hémoglobine, la glycémie, les changements dans l'équilibre électrolytique, le niveau de TSH (hormone stimulant la thyroïde), la carence en vitamines, évaluer la fonction rénale, etc..
  • La radiographie est prescrite pour détecter les déformations osseuses.
  • La TDM est une méthode très informative pour étudier le tissu osseux, qui permet d'identifier les pathologies du système musculo-squelettique aux premiers stades..
  • L'IRM permet un examen couche par couche des tissus mous, y compris des vaisseaux sanguins.
  • L'électroneuromyographie est utilisée pour déterminer l'état fonctionnel des nerfs et des muscles du membre.
  • L'échographie peut détecter des néoplasmes (kystes, tumeurs) et évaluer les vaisseaux sanguins des jambes.

Après une étude approfondie, le médecin peut établir un diagnostic précis et élaborer un programme de traitement efficace..

Méthodes de traitement

Il est interdit de commencer le traitement avant que le médecin ne découvre quel est le membre gauche engourdi. Une telle thérapie ne sera pas efficace et, dans le pire des cas, aggravera l'état du patient. Par conséquent, il est utile d'effectuer des diagnostics en temps opportun, de déterminer la cause de la violation et de l'éliminer. La thérapie combinée aidera à améliorer la circulation sanguine dans la jambe, à se débarrasser des troubles neurologiques ainsi que des effets des blessures à la colonne vertébrale ou aux membres. Le programme de traitement est compilé individuellement pour chaque patient et peut comprendre les éléments suivants:

  • Prendre des médicaments. Pour éliminer la douleur et l'inflammation, des AINS, des stéroïdes et des analgésiques sont prescrits. Les spasmolytiques et les relaxants musculaires aideront à détendre les muscles et à réduire leur pression sur les vaisseaux sanguins et les nerfs. Les chondroprotecteurs aident à arrêter les changements dégénératifs-dystrophiques de la colonne vertébrale et des articulations, à restaurer leur mobilité. Les complexes vitamino-minéraux saturent les cellules du corps, normalisent la fonctionnalité des cellules nerveuses.
  • La thérapie manuelle est prescrite pour les maladies du système musculo-squelettique. Le spécialiste à l'aide de méthodes médicales élimine les blocages dans les articulations, les muscles, soulage la compression des nerfs et des vaisseaux sanguins, restaure la circulation sanguine.
  • La physiothérapie peut réduire la douleur, l'inflammation, normalise le flux sanguin, la nutrition des tissus endommagés. Pour cela, l'électrophorèse, les ultrasons, le laser, la thérapie magnétique, à ultra-haute fréquence, etc. sont utilisés..
  • Le massage est utilisé pour rétablir le flux sanguin, éliminer la congestion, normaliser le tonus musculaire.
  • La thérapie par l'exercice vous permet de renforcer le corset musculaire pour soutenir la colonne vertébrale, stimuler la circulation sanguine et la nutrition des tissus. Le patient doit effectuer régulièrement une série d'exercices sous la supervision d'un médecin ou d'un instructeur.
  • La réflexologie aide à restaurer la sensibilité dans les troubles neurologiques.
  • Le régime alimentaire vise à normaliser le poids et à restaurer les processus métaboliques. Le régime doit contenir une grande quantité de vitamines et de minéraux.

Lorsqu'une hernie discale est déclenchée et qu'une formation anormale augmente, une opération est prescrite. L'intervention chirurgicale est utilisée en dernier recours, car elle a de nombreux effets secondaires, contre-indications, en outre, le risque de rechute n'est pas exclu.

Mesures préventives

Pour éviter l'engourdissement de la jambe gauche ou la rechute de la pathologie à l'origine de ce symptôme, vous devez suivre ces recommandations:

  • Arrêter de fumer, limiter la consommation d'alcool.
  • Réduisez la quantité de sel dans l'alimentation.
  • Menez une vie modérément active, évitez l'effort physique excessif. Promenades quotidiennes, il est conseillé de faire des exercices. Avec un travail sédentaire, levez-vous périodiquement et faites des échauffements.
  • Manger correctement, inclure plus de légumes, de fruits, de produits à base de lait aigre, de viande faible en gras, de poisson de mer, d'huiles végétales et de produits à base de grains entiers dans l'alimentation. Une liste complète des produits autorisés et interdits vous sera fournie par votre médecin.
  • Prenez le complexe vitamino-minéral prescrit par le médecin.
  • Portez des chaussures confortables en matériaux naturels de la taille appropriée avec une semelle orthopédique. Refuser de porter des chaussures à talons hauts.
  • Subir régulièrement un examen physique préventif et consulter un médecin.

Si vous suivez ces conseils, vous pouvez éviter les maladies et les conditions qui conduisent à un engourdissement du membre gauche.

Le plus important

Peu importe où la jambe gauche est engourdie, vous devez consulter un thérapeute. Vous ne pouvez reporter une visite chez le médecin que si la jambe s'affaisse rarement et que la sensibilité est rapidement rétablie. En cas de perturbation régulière, de difficulté à marcher, de perte de capacité à distinguer le chaud du froid, de miction altérée, une attention médicale urgente doit être accordée au patient. Après tout, les symptômes ci-dessus peuvent indiquer un accident vasculaire cérébral et d'autres conditions potentiellement mortelles. Par conséquent, en cas de symptômes suspects, un diagnostic approfondi doit être établi, sur la base duquel le médecin identifiera la cause de la pathologie et établira un plan de traitement. La thérapie complexe consiste à prendre des médicaments, une thérapie manuelle, un massage, une physiothérapie, une thérapie par l'exercice, un régime alimentaire. Dans les cas avancés, une opération est affectée. La prévention aidera à consolider le résultat du traitement ou à éviter l'engourdissement de la jambe gauche. Il est important d'être attentif à votre santé, ainsi que de prêter attention aux signes qui apparaissent avec la pathologie du membre gauche. Cela aidera à éviter des conséquences dangereuses pour la santé qui peuvent même entraîner la mort..

Les jambes s'engourdissent - causes, traitement, maladies, prévention

Lorsque les jambes deviennent engourdies, une personne a un sentiment naturel d'anxiété et d'anxiété pour sa santé. Les craintes ne sont pas justifiées si une violation de sensibilité à court terme est apparue après une compression prolongée des membres inférieurs. Un symptôme dangereux est un engourdissement régulier des jambes. En plus des troubles circulatoires, la cause peut être une violation de l'innervation. Ceci est une conséquence des dommages aux troncs nerveux. Le traitement du symptôme dépend de l'étiologie, dont la nature ne peut être déterminée que par un médecin.

Engourdissement physiologique

Sentir quand les jambes s'engourdissent est familier à chaque personne. Il peut apparaître comme une réaction à une violation de l'innervation ou de la circulation sanguine d'un ou des deux membres inférieurs.

Si vous vous asseyez longuement, en appuyant votre pied sous les fesses, ou pendant une longue période dans une position inconfortable, une personne cesse de sentir la jambe, qui était sous pression. Cette condition disparaît rapidement et s'accompagne d'une sensation désagréable de "chair de poule rampante" sur la peau.

Une sensation similaire peut se produire avec un changement brusque de la température de l'air. Lorsque vos pieds ont gelé dans le froid, vos pieds s'engourdissent dans une pièce chaude. Au fur et à mesure que la peau se réchauffe, le symptôme disparaît, accompagné d'une sensation de brûlure et de picotements..

L'engourdissement des membres inférieurs peut être associé au port de chaussures serrées. Pour éliminer l'inconfort, il est important de choisir des chaussures en fonction de la taille et de la plénitude des jambes. Pour certains patients, le port de semelles orthopédiques peut être nécessaire. Dans aucun de ces cas, un traitement spécial n'est requis. La condition est considérée comme une réponse aux perturbations physiologiques et est la norme..

Causes pathologiques

L'engourdissement des jambes, accompagné d'une faiblesse des membres inférieurs, d'une perte partielle ou complète de la fonction motrice, peut être le symptôme d'une maladie en développement. Pour éviter de graves conséquences, il est important de savoir ce qui a causé la violation de la sensibilité.

Il existe 2 causes profondes de l'engourdissement:

  1. Inflammation, dommages, effets de compression sur les nerfs et leurs terminaisons.
  2. Troubles circulatoires dans les jambes lors de la compression ou des dommages aux vaisseaux sanguins.

Dans le premier cas, des facteurs neurologiques provoquent un engourdissement:

  • hernie intervertébrale dans la colonne lombo-sacrée - la pression sur les nerfs est exercée par une hernie saillante formée par le noyau pulpeux du disque intervertébral;
  • spondylolisthésis - le déplacement (glissement) de la vertèbre par rapport au segment sous-jacent peut entraîner une compression de la moelle épinière et une altération de la sensibilité dans les extrémités inférieures;
  • ostéochondrose lombaire - les lésions nerveuses sont associées à la déformation des vertèbres et à l'apparition d'ostéophytes (excroissances);
  • névrite - inflammation des tissus nerveux;
  • radiculopathie (syndrome radiculaire) - lésions nerveuses dans les lésions destructrices des os ou du cartilage de la colonne vertébrale, peuvent s'accompagner d'une inflammation des racines vertébrales;
  • polyneuropathie - lésions multiples des nerfs périphériques;
  • sténose spinale - un rétrécissement significatif du canal où passe la moelle épinière, peut entraîner l'apparition de symptômes neurologiques dus à la compression de la moelle épinière;
  • les pathologies infectieuses aiguës peuvent aggraver l'état des nerfs périphériques;
  • syndrome de la queue de cheval - dommages à un faisceau massif de nerfs qui innervent les membres inférieurs;
  • sciatique - nerf sciatique pincé.

Les jambes s'engourdissent après un traumatisme aux membres inférieurs, mais le plus souvent avec des dommages à la partie inférieure de la colonne vertébrale. Des ecchymoses graves, des fractures de compression, des subluxations des vertèbres peuvent entraîner un engourdissement temporaire des jambes. Violation de l'intégrité des vertèbres en conjonction avec la moelle épinière - jusqu'à une perte complète de sensibilité.

Les maladies vasculaires ne sont pas des facteurs moins courants affectant la sensibilité des jambes:

  1. Varices - affaiblissement des parois des veines, dysfonctionnement des valves internes, entraînant une violation de la microcirculation.
  2. Thrombophlébite - la formation d'un thrombus, qui réduit le flux sanguin en bloquant la lumière du vaisseau, en combinaison avec une inflammation de la paroi vasculaire.
  3. Maladie coronarienne - troubles circulatoires dus à des lésions des vaisseaux coronaires.
  4. Accident vasculaire cérébral - accident vasculaire cérébral aigu.
  5. Athérosclérose - la formation sur les parois des vaisseaux sanguins de formations de cholestérol (plaques).
  6. La maladie de Raynaud est une maladie vasospastique caractérisée par des lésions de petits capillaires sur les pieds.
  7. Pied diabétique - les patients atteints de diabète sucré développent un complexe de changements anatomiques et physiologiques dans les pieds, qui incluent la neuropathie, la macroangiopathie, qui se manifestent par une perte complète de sensibilité dans les parties distales des membres inférieurs.
  8. La sclérose en plaques est une pathologie auto-immune dans laquelle la gaine de myéline du cerveau et de la moelle épinière est détruite.

Les néoplasmes oncologiques à croissance rapide peuvent comprimer les racines nerveuses ou réduire la lumière des vaisseaux sanguins.

Symptômes caractéristiques

L'engourdissement des jambes n'est pas un signe isolé. La condition est accompagnée d'un riche tableau clinique. Le plus souvent, il s'agit de douleurs, de picotements, de brûlures dans la zone touchée ou sur toute la jambe. Les muscles deviennent «cotonneux», faibles, la démarche est perturbée, des ulcères trophiques peuvent se former sur les jambes, des cheveux cassants et des ongles sont observés. Si la perte de sensation est causée par un accident vasculaire cérébral, les mouvements du patient sont lents, la parole est inhibée et perturbée.

Le problème peut avoir une localisation différente - doigts, pieds, cuisse, bas de la jambe ou tout le membre inférieur.

Si la jambe devient engourdie:

  • sur toute la surface de la cuisse, du bas de la jambe et du pied - il s'agit d'un nerf sciatique pincé ou d'une hernie de la colonne vertébrale, en présence d'une formation herniaire, l'engourdissement peut se propager au bas du dos;
  • du genou au bas de la jambe au pied - vous devriez consulter un phlébologue pour obtenir des conseils, éventuellement des lésions vasculaires (varices, thrombophlébite, athérosclérose);
  • de la fesse à l'articulation du genou - avec lésions de la colonne vertébrale, synovite de l'articulation de la hanche;
  • engourdissement du talon ou de la phalange des doigts - si athérosclérose, neuropathie diabétique, syndrome de Raynaud, ostéochondrose lombaire, avec croissance de cellules cancéreuses;
  • un membre est engourdi - avec pincement du nerf sciatique, ostéochondrose, hernie de la colonne vertébrale.

La durée de l'engourdissement dépend de la gravité de la maladie. Si non seulement les membres inférieurs, mais aussi la région inguinale sont engourdis, il y a des signes de paralysie, la défécation et la miction sont altérées, vous ne pouvez pas hésiter à consulter un médecin. La condition peut menacer non seulement la santé, mais aussi la vie du patient. En outre, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • sentiment d'anxiété et de peur sans cause;
  • douleur perçante dans la région lombaire;
  • urination fréquente;
  • hypertonicité du tissu musculaire;
  • hyperémie et éruptions cutanées;
  • douleur au moment de toucher les jambes.

Les symptômes d'une maladie grave qui inquiètent la vie du patient sont:

  • étourdissements, perte d'orientation dans l'espace;
  • incontinence fécale et urinaire;
  • respiration superficielle fréquente;
  • détérioration ou perte de vision;
  • absence totale de sensibilité et de fonction motrice des membres inférieurs.

Si vous présentez ces symptômes, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Diagnostique

Pour poser un diagnostic correct, il est important de procéder à une évaluation initiale de la condition. L'examen commence par une enquête du patient sur ses plaintes, la fréquence de l'engourdissement et les symptômes associés, dans quelles situations un symptôme désagréable s'intensifie et lorsque l'intensité diminue.

Le spécialiste procède à un examen physique de la zone touchée - l'état du tissu musculaire est évalué, les points de déclenchement (douleur) sont détectés et les réflexes cutanés et tendineux sont vérifiés. Si les jambes sont engourdies sur fond de maux de dos, examine la colonne vertébrale pour la déformation.

Pour tirer une conclusion sur l'état du patient, il est important de mener une étude sur le matériel. Pour ce faire, utilisez les méthodes suivantes:

  • radiographie - montre une déformation du tissu osseux, une violation de son intégrité lors de blessures, une formation lors du dépôt de sels de calcium;
  • tomodensitométrie - vous permet d'évaluer l'état de la moelle épinière, des ligaments, des tendons, du cartilage;
  • l'imagerie par résonance magnétique - la méthode de diagnostic la plus informative, vous permet d'identifier les changements pathologiques initiaux;
  • électroneuromyographie des membres inférieurs - est réalisée pour détecter les troubles du tissu nerveux et musculaire;
  • Échographie - pour évaluer l'état des vaisseaux sanguins sur les jambes, vous permet de détecter les kystes, les tumeurs ressemblant à des tumeurs;
  • analyses de sang et d'urine en laboratoire (analyse générale, biochimie).

Après avoir reçu les résultats de toutes les analyses, le diagnostic final est établi et le schéma thérapeutique optimal est sélectionné.

Traitement

Les mesures thérapeutiques pour l'engourdissement des jambes visent à éliminer les causes de son apparition. Pour cela, des ajustements au traitement sont effectués par un cardiologue, un spécialiste des maladies infectieuses, un neuropathologiste, un phlébologue et d'autres spécialistes. La thérapie générale comprend les médicaments, la physiothérapie, le massage et la thérapie par l'exercice.

Dans le cadre d'un traitement médicamenteux prescrit:

  1. AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) pour l'élimination des processus inflammatoires et de la douleur - Diclofenac, Movalis, Ketoprofen.
  2. Les analgésiques sont prescrits pour le soulagement de la douleur - Nimésulide, Baralgin.
  3. Antispasmodiques pour vasospasme - No-Shpa, Papaverin, Drotaverin.
  4. Relaxants musculaires pour normaliser le tonus musculaire dans les jambes - Sirdalud, Midokalm.
  5. Vitamines du groupe B pour améliorer la qualité de l'innervation - Milgamma, Neuromultivit.
  6. Des chondroprotecteurs pour arrêter la destruction du cartilage - Arthra, Teraflex.

En l'absence de contre-indications, un massage est prescrit pour améliorer la circulation sanguine dans les zones touchées. Dans le même but, des procédures physiothérapeutiques sont effectuées:

  • magnétothérapie;
  • électrophorèse avec des médicaments;
  • traitement par ondes ultrasonores;
  • thérapie au laser;
  • radon, bains de boue.

En cas de hernie et d'ostéochondrose, il est recommandé de porter un corset orthopédique si des varices ou une thrombose sont détectées - sous-vêtements compressifs. Pour améliorer la nutrition des tissus et stimuler la circulation sanguine, un ensemble d'exercices thérapeutiques est sélectionné. Il doit être effectué régulièrement, d'abord sous la supervision d'un instructeur, puis de façon autonome à domicile.

La prévention

Si les jambes deviennent engourdies, les médecins donnent un pronostic positif lorsqu'ils demandent une aide médicale en temps opportun. Pour éviter l'engourdissement des membres inférieurs, il est important de respecter les recommandations suivantes:

  • manger correctement et équilibré;
  • refuser d'utiliser du sel et du sucre en grande quantité;
  • mener une vie active, effectuer des exercices physiques réalisables;
  • corriger la déformation des pieds avec des pieds plats avec des semelles orthopédiques;
  • porter un corset pour courber la colonne vertébrale;
  • effectuer un traitement de routine en présence de maladies chroniques systémiques.

S'il y a des signes de déficience sensorielle dans les jambes, n'hésitez pas à consulter un médecin. Un diagnostic précoce permet de commencer en temps opportun une thérapie compétente et élimine l'engourdissement de la vie du patient.

Engourdissement du pied du genou au pied: raisons de faire

Un engourdissement de la jambe du genou au pied peut survenir pour diverses raisons. Certains d'entre eux ne sont pas dangereux pour le corps. Si le membre inférieur est temporairement engourdi en raison d'une posture inconfortable, ne vous inquiétez pas. Une autre chose, si l'engourdissement se produit fréquemment, affecte les deux membres, il y a des symptômes supplémentaires. Souvent, ces signes indiquent une pathologie rachidienne, une maladie vasculaire ou nerveuse.

Que signifie le symptôme?

L'engourdissement (paresthésie) est une forme de déficience sensorielle. Les paresthésies se caractérisent par les symptômes suivants:

  • sensation de picotement;
  • chaire de poule;
  • engourdissement;
  • brûlure de la peau.

De telles sensations peuvent survenir dans n'importe quelle partie du corps. Dans la plupart des cas, ils indiquent une violation de l'innervation sensible. Moins fréquemment - pour les troubles circulatoires dans la zone touchée. Autrement dit, avec un engourdissement, il faut rechercher la pathologie du tissu nerveux, des veines ou des artères.

Deux nerfs sont responsables de l'innervation sensible du bas de la jambe:

  1. Nerf tibial - offre une sensibilité à la surface postérieure de la jambe inférieure.
  2. Nerf péronier commun - fournit la sensibilité des surfaces antérieure et externe de la jambe inférieure.

Ces nerfs sont appariés. Lorsqu'un nerf est affecté, les symptômes ne se produisent que d'un côté - la jambe droite ou gauche est engourdie du genou au pied. Mais lésion bilatérale plus courante.

Pieds engourdis sous les genoux: raisons

Pourquoi les membres inférieurs peuvent-ils devenir engourdis? Souvent, cela se produit en raison d'une posture infructueuse, portant des chaussures inconfortables. Dans de tels cas, l'engourdissement passe rapidement, sans laisser de conséquences. Moins fréquemment, les jambes sont engourdies en raison de dommages aux vaisseaux sanguins et aux nerfs. La cause peut être des dommages aux nerfs périphériques, une atteinte des racines nerveuses, des artères obstruées.

Causes non liées à la maladie

Les causes non pathologiques les plus courantes d'engourdissement comprennent:

  1. Une posture qui provoque une compression vasculaire du genou. Par exemple, les orteils.
  2. Chaussures inadaptées. Des chaussures serrées aggravent la circulation sanguine, compriment les nerfs. Cela peut entraîner un engourdissement du membre inférieur..
  3. Longue marche. Une forte augmentation de la charge sur les muscles du mollet peut également entraîner un engourdissement.

L'une des caractéristiques de ces raisons est que l'inconfort est de courte durée.

Ostéocondrite de la colonne vertébrale

L'engourdissement des membres est souvent causé par des maladies de la colonne vertébrale - ostéochondrose, protrusion du disque, hernie intervertébrale. Si la pathologie est localisée dans la colonne lombo-sacrée, les membres inférieurs sont engourdis - la cuisse, le bas de la jambe et les orteils.

Il y a d'autres symptômes:

  • maux de dos, aggravés par des mouvements brusques;
  • douleur des membres inférieurs;
  • picotements, brûlures dans les jambes.

La paresthésie se produit en raison du pincement des nerfs, qui sont responsables de l'innervation sensible.

Neuropathie

Souvent, les jambes s'engourdissent en raison de dommages aux nerfs périphériques. La neuropathie peut avoir une étiologie différente:

Les causes de la lésion peuvent être différentes, mais l'essence est la même - les nerfs périphériques cessent de remplir leurs fonctions. Si les nerfs sensibles sont touchés, cela se manifeste cliniquement par un engourdissement, des picotements, des brûlures, des rampements, une perte de sensation. Lorsque les nerfs moteurs sont touchés, d'autres symptômes se développent: faiblesse musculaire, parésie et paralysie.

Avec la polyneuropathie, les symptômes se développent des deux côtés, les lésions unilatérales des nerfs ne sont pas caractéristiques.

Athérosclérose

Les membres inférieurs peuvent devenir engourdis en raison de troubles circulatoires. La cause la plus fréquente est la maladie vasculaire athérosclérotique. Avec l'athérosclérose, les lipides se déposent dans la lumière des vaisseaux (sous forme de plaques athérosclérotiques). Cela conduit à un rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins, ce qui aggrave le flux sanguin.

Les principaux symptômes de l'athérosclérose des membres inférieurs comprennent:

  • douleur - le plus souvent, les jambes font mal après la marche, d'autres efforts physiques;
  • fatigabilité rapide;
  • faiblesse musculaire;
  • pâleur et refroidissement de la peau;
  • pouls faible.

Le niveau de dommages aux membres dépend du vaisseau dans lequel les plaques athérosclérotiques se sont formées. Non seulement la jambe inférieure, mais aussi la cuisse, le pied peut devenir engourdi.

Varices

Une autre raison d'engourdissement des jambes est la pathologie des veines. Le symptôme se produit avec des varices, lorsque la pression veineuse change..

L'engourdissement n'est pas le seul symptôme des varices. Les signes suivants apparaissent au premier plan:

  • gonflement des jambes;
  • douleur le long des veines;
  • sensation de lourdeur dans les jambes;
  • fatigue;
  • brûlant, picotement, éclatement.

Que faire si la jambe gauche ou droite est engourdie du genou au pied

Habituellement, l'engourdissement temporaire peut être rapidement éliminé en utilisant des méthodes simples. Si les jambes s'engourdissent en raison d'une maladie neurologique ou vasculaire - de telles méthodes ne suffisent pas. Vous devez passer un examen pour trouver la cause. Ce n'est qu'après la prescription de ce traitement.

Recommandations générales

Si vos jambes s'engourdissent rarement, vous pouvez vous passer complètement de recommandations générales. Que faut-il faire pour se débarrasser du symptôme:

  1. Changez de position, sortez du fauteuil et marchez. Cela améliorera la circulation dans le bas de la jambe..
  2. Choisissez des chaussures confortables. Il vaut mieux choisir des chaussures l'après-midi, car à ce moment les pieds gonflent plus.
  3. Faites un bain de pieds. Vous pouvez utiliser des remèdes populaires - camomille, persil, menthe, sel marin. Après un bain chaud, vous pouvez essuyer la peau de vos pieds avec un glaçon.
  4. Massez vos pieds et vos jambes.
  5. Faites des étirements, faites du yoga.

Ce sont des recommandations efficaces qui aideront à se débarrasser de l'engourdissement s'il n'est associé à aucune maladie. Si la cause est une maladie nerveuse ou vasculaire, suivre ces recommandations ne suffit pas.

Sondage

L'examen de l'engourdissement des membres est prescrit par un médecin. Des études en laboratoire et instrumentales peuvent être prescrites..

Radiographie de la colonne lombaire

La radiographie d'enquête est prescrite pour détecter les changements bruts de la colonne vertébrale. Il s'agit d'une méthode de recherche abordable mais non spécifique. Il vous permet de ne soupçonner qu'une pathologie, de clarifier davantage le diagnostic, des études plus spécifiques sont utilisées - IRM, TDM de la colonne vertébrale.

Imagerie par résonance magnétique de la colonne vertébrale

Aide à déterminer la présence et l'emplacement d'une hernie intervertébrale.

Échographie Doppler

Nommé pour évaluer l'état du flux sanguin dans les membres inférieurs.

Avec un engourdissement des jambes, des tests sont prescrits:

Profil lipidique (cholestérol total, lipoprotéines de haute et basse densité, triglycérides) - pour déterminer la dyslipidémie;

Glycémie - pour le diagnostic du diabète.

Traitement médical

Il est nécessaire de traiter l'engourdissement en tenant compte de la cause qui a provoqué son apparition. Le médecin sélectionne le traitement après un examen complet et l'identification de la maladie sous-jacente. Aucun traitement symptomatique n'est appliqué..

1. Médicaments. Des anti-inflammatoires, des analgésiques et des vitamines B sont utilisés..

2. Gymnastique thérapeutique. Exercices visant à renforcer le corset musculaire.

3. Fixation de la colonne vertébrale. Pour réduire la charge sur la colonne vertébrale, il est recommandé de porter une ceinture spéciale.

4. Massage. Le massage vous permet de soulager la tension musculaire, de réduire la douleur.

La durée du traitement est de 1 à 3 mois.

Le traitement principal de la hernie intervertébrale est la chirurgie. En plus de la chirurgie, une thérapie de traction (traction) peut être utilisée..

Une thérapie conservatrice ou un traitement chirurgical est utilisé pour traiter l'athérosclérose..

La thérapie conservatrice comprend les méthodes suivantes:

1. Respect d'un régime alimentaire comprenant une quantité suffisante d'acides gras polyinsaturés, de légumes et de fruits.

2. Exercice régulier.

3. Arrêter de fumer et de boire de l'alcool.

4. Médicaments visant à normaliser le spectre lipidique. Les statines les plus couramment utilisées sont l'atorvastatine, la rosuvastatine.

Le traitement chirurgical vise à rétablir le flux sanguin (chirurgie de pontage).

Le traitement vise à normaliser le métabolisme des glucides et à prévenir les complications. Insulinothérapie, régime alimentaire le plus souvent prescrit - médicaments hypoglycémiants oraux.

Il est également recommandé de sélectionner des chaussures orthopédiques, de subir des examens réguliers par un neurologue. De plus, des acides gras polyinsaturés et des vitamines B sont utilisés..

Le traitement peut être médical ou chirurgical, le choix de la méthode dépend du stade de la maladie.

Le traitement médicamenteux est l'utilisation de venotoniques. De plus, des médicaments sont utilisés pour prévenir les complications - agents antiplaquettaires, anticoagulants.

Vidéo

Nous vous proposons de regarder une vidéo sur le sujet de l'article.

Formation: Université médicale d'État de Rostov, spécialité "Médecine générale".

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Les os humains sont quatre fois plus solides que le béton.

Aux États-Unis, plus de 500 millions de dollars sont consacrés chaque année aux médicaments contre les allergies. Croyez-vous toujours qu'un moyen de vaincre enfin les allergies sera trouvé?

Les dentistes sont apparus relativement récemment. Au 19ème siècle, il était du devoir d'un coiffeur ordinaire d'arracher les dents malades.

Quatre tranches de chocolat noir contiennent environ deux cents calories. Donc, si vous ne voulez pas aller mieux, il vaut mieux ne pas manger plus de deux lobules par jour.

Le foie est l'organe le plus lourd de notre corps. Son poids moyen est de 1,5 kg.

Le poids du cerveau humain représente environ 2% du poids corporel total, mais il consomme environ 20% de l'oxygène entrant dans le sang. Ce fait rend le cerveau humain extrêmement sensible aux dommages causés par un manque d'oxygène..

Chaque personne a non seulement des empreintes digitales uniques, mais aussi une langue.

Des millions de bactéries naissent, vivent et meurent dans nos intestins. Ils ne peuvent être vus qu'à un fort grossissement, mais s'ils se réunissaient, ils tiendraient dans une tasse à café ordinaire.

Selon les statistiques, le lundi, le risque de blessures au dos augmente de 25% et le risque de crise cardiaque - de 33%. Faites attention.

Pendant le fonctionnement, notre cerveau dépense une quantité d'énergie égale à une ampoule de 10 watts. Donc, l'image d'une ampoule au-dessus de votre tête au moment de l'apparition d'une pensée intéressante n'est pas si loin de la vérité.

Il existe des syndromes médicaux très intéressants, tels que l'ingestion obsessionnelle d'objets. 2500 objets étrangers ont été trouvés dans l'estomac d'un patient souffrant de cette manie.

Au cours de la vie, la personne moyenne produit pas moins de deux grandes mares de salive.

Dans un effort pour sortir le patient, les médecins vont souvent trop loin. Ainsi, par exemple, un certain Charles Jensen dans la période de 1954 à 1994. survécu à plus de 900 opérations d'élimination de néoplasmes.

Le sang humain "coule" à travers les vaisseaux sous une pression énorme et, si son intégrité est violée, peut tirer jusqu'à 10 mètres.

Autrefois, le bâillement enrichissait le corps en oxygène. Cependant, ce point de vue a été réfuté. Les scientifiques ont prouvé qu'en bâillant, une personne refroidit le cerveau et améliore ses performances.

Chacun de nous a entendu des histoires de gens qui ne se sont jamais brossé les dents et qui n'ont eu aucun problème avec cela. Donc, très probablement, ces personnes ne connaissaient pas la présence de.

La jambe droite est engourdie

La zone sous le genou est souvent engourdie. Il s'agit de la zone des jambes depuis la rotule, le pli du genou jusqu'à l'articulation de la cheville. Les patients se plaignent souvent que la jambe engourdie sous le genou dans la région interne, côté latéral, dans le muscle du mollet. Les symptômes apparaissent sur les jambes droite et gauche avec la même fréquence..

Dans 90% des cas, ces symptômes indiquent un caractère vertébrogène, c'est-à-dire.

à la suite de quoi les nerfs responsables de la sensibilité de ce site sont violés. Avec des mouvements ou une position stationnaire du corps, les fuites s'intensifient, les tissus s'atrophient, moins de follicules pileux du côté affecté. Un compagnon fréquent d'engourdissement est la lombalgie chronique.

Engourdissement sous le genou sur la jambe droite, tibia droit ↑

Un engourdissement dans la région de la jambe droite, qui s'étend à une partie de la jambe, est plus susceptible d'indiquer une neuropathie du nerf sciatique droit à la suite d'une hernie intervertébrale. Il peut s'agir d'une hernie foraminale ou paramédiale droite à droite, ainsi que séquestrée. Un examen supplémentaire, mettant l'accent sur les symptômes d'engourdissement à droite, aidera à déterminer la cause profonde..

Les symptômes sont généralement pires en marchant ou en étant assis. Certains se réveillent la nuit d'un engourdissement sévère du genou au pied et essaient de trouver une position confortable, et une tentative d'étendre la jambe s'accompagne de crampes. Le fait de soulever la jambe droite droite vers le haut renforce généralement les symptômes; une douleur perçante peut apparaître sous le genou ou le bas du dos.

Engourdissement sous le genou sur la jambe gauche, en bas à gauche ↑

La jambe gauche ainsi que la jambe droite sont engourdies aussi souvent. Selon la direction et l'importance de la protrusion du disque intervertébral avec un accent du côté gauche, la douleur est dérangeante. Dans la pratique, certains patients ressentent un engourdissement au début dans une jambe, puis il se déplace vers une autre. À l'examen, un symptôme positif de Lassieg est déterminé, les réflexes changent.

Plaintes fréquentes avec engourdissement du membre inférieur:

  • Un engourdissement (paresthésie) est apparu à l'extérieur de la jambe dans le bas de la jambe et la crampe;
  • Le tibia droit ou gauche est engourdi - assis, couché, marchant, après le sommeil;
  • Très douloureux et engourdi sous le genou gauche sur la jambe;
  • La peau de la jambe est engourdie du genou au pied;
  • Appuie, cuit, démange une partie de la jambe sous le genou sur la peau;
  • Douleur douloureuse, picotements, chair de poule rampante dans la jambe;
  • Fuite de la jambe inférieure, pire en se penchant en avant, en mettant des chaussures;
  • Sensation de légère sensation de picotement sur le bas de la jambe;
  • Le bas du dos, les fesses et le bas des jambes sont douloureux;
  • Le pied gèle, la peau de la région du tibia est légèrement plus froide;
  • Après ou pendant la grossesse, un engourdissement du genou au talon apparaît, pire en sirotant.

Quels diagnostics peuvent être posés avec de tels symptômes:

  • Ostéochondrose de la colonne lombaire;
  • Hernie intervertébrale L2-L3, L3-L4, L4-L5;
  • Saillie discale, hernie séquestrée, extrusion, prolapsus, prolapsus;
  • Ischialgie lombaire, sciatique, inflammation ou névralgie du nerf sciatique;
  • Neuropathies résultant de syndromes tunnel;
  • Spondylose, spondylarthrite;
  • Maladies vasculaires (varices, thrombophlébite, endartérite);
  • Polyneuropathie, diabète sucré, alcoolisme;
  • Thrombose, AVC cérébral, sclérose en plaques;
  • Maladies des tissus tumoraux dans le domaine de l'engourdissement et des voies nerveuses;
  • Conséquence des blessures.

Pour confirmer le diagnostic, l'imagerie par résonance magnétique de la colonne lombaire et du cerveau, l'échographie duplex des vaisseaux du membre inférieur, la radiographie du membre, la neuromyographie, l'analyse sanguine, les marqueurs tumoraux, les tests rhumatismaux et quelques autres sont utilisés..

Traitement de l'engourdissement du genou au pied ↑

Tout d'abord, il faut comprendre qu'une seule racine nerveuse ne peut pas être traitée, car de tels symptômes apparaissent dans les cas avancés et il existe de nombreuses maladies de la colonne vertébrale. Effectuez un diagnostic différentiel complet, vous devez procéder à un traitement complexe. Pendant cette période, il est nécessaire de réduire l'activité physique, de surveiller le régime orthopédique de travail et de repos.

Dans près de 100% des cas, le patient peut complètement se débarrasser des manifestations de la maladie et arrêter la détérioration, mais un traitement ultérieur complique la situation. Plus le patient souffre d'engourdissement de la jambe, plus la probabilité d'un besoin de traitement neurochirurgical et d'effets irréversibles sur la santé est élevée. Dans les cas extrêmes, une parésie musculaire se développe, la zone d'engourdissement augmente, les membres inférieurs s'atrophient, la démarche est altérée.

Sujets d'actualité:

  • Vertébrologue
  • Douleurs dans le cou
  • Médecin dans le dos (Kiev)
  • Les douleurs menstruelles
  • Ostechondrose du dos cervicothoracique

Rendez-vous pour consultation à la Clinique Docteur Ignatiev par téléphone: +38 (044) 227-32-51 + 7 (969) 049-25-06 + 34 684 344 499

  1. Contenu: Sur la jambe gauche, les doigts s'engourdissent Engourdi au dessus du genou, la gauche...
  2. Contenu: les orteils du pied droit sont engourdis. Que faire si l'orteil droit est engourdi...
  3. Deux semaines, la jambe droite fait mal du genou au pied,...

Très souvent, beaucoup de gens se demandent: pourquoi les jambes sont-elles engourdies sous les genoux? De plus, non seulement les personnes âgées, mais aussi les jeunes se plaignent d'un tel inconfort. Un engourdissement peut survenir à la fois du pied droit et du pied gauche. Quiconque a de tels problèmes, il est nécessaire de consulter un médecin pour connaître la cause de la maladie et prescrire un traitement. Et il y a beaucoup de raisons, et sans diagnostic correct, il est assez difficile de choisir un traitement efficace.

Les causes de la douleur dans la partie inférieure de la jambe peuvent être différentes

Causes d'engourdissement

La principale raison qui conduit à un engourdissement des membres est les problèmes de la colonne vertébrale. De plus, les maladies humaines et un mode de vie malsain peuvent causer de l'inconfort. Les causes les plus fréquentes d'inconfort dans la partie inférieure de la jambe sont les suivantes:

  • Ostéocondrite de la colonne vertébrale. Avec un mode de vie sédentaire, les fibres nerveuses de la moelle épinière sont pincées. Ces vaisseaux pénètrent dans les canaux intervertébraux et affectent la sensibilité des jambes..
  • Hernie intervertébrale. En cas de rupture de l'anneau fibreux, un déplacement de l'âme du disque peut être observé. En conséquence, les racines nerveuses sont pincées dans l'espace interdisc. Pour cette raison, un spasme réflexe du tissu et une diminution de la sensibilité des membres inférieurs peuvent se produire..
  • Neuropathie résultant du développement de la sclérose en plaques, du diabète et d'un grand nombre d'autres maladies. Avec la neuropathie, les terminaisons des nerfs des articulations des jambes sont affectées.
  • L'athérosclérose survient généralement chez les personnes de plus de 50 ans. Avec l'athérosclérose, les muscles sous les genoux deviennent engourdis, il y a des douleurs, une faiblesse accrue et de la fatigue.
  • Sclérose en plaques. Le principal symptôme de la sclérose en plaques est un spasme des tissus du cerveau et de la moelle épinière. En conséquence, des douleurs et des engourdissements dans les membres inférieurs se produisent..
  • Maladie de Reine. Une maladie assez rare et mal comprise. En raison de la maladie, la circulation sanguine sous les genoux diminue, à la suite d'un engourdissement des membres, d'un gonflement et de crampes.
  • La polyarthrite rhumatoïde infectieuse conduit à des fibres nerveuses pincées qui sont responsables de l'innervation. Avec cette maladie, les patients se plaignent de douleurs aiguës dans les articulations, un gonflement apparaît également dans le genou et le bas de la jambe.

Pourquoi le bas de la jambe droite est engourdi?

Le plus souvent, l'inconfort dans le tibia droit parle de neuropathie du nerf sciatique du côté droit à la suite d'une hernie intervertébrale.

Les symptômes deviennent plus forts en position assise ou en marchant. Il arrive qu'une personne puisse se réveiller au milieu de la nuit d'un engourdissement sévère de la jambe inférieure du genou au pied, et une tentative de niveler le membre inférieur s'accompagne de convulsions. Lorsque vous soulevez votre jambe droite dans une position uniforme, les symptômes s'intensifient et une douleur aiguë peut apparaître sous le genou ou le bas du dos.

Pourquoi le bas de la jambe gauche est engourdi?

Le bas de la jambe gauche devient également engourdi assez souvent. Cela se produit si le disque intervertébral apparaît sur le côté gauche à la suite d'une hernie.

Il est important de faire attention, en particulier chez les personnes âgées, à l'engourdissement de la jambe avec l'absence simultanée de douleur. Une telle condition peut être un signe avant-coureur d'un accident vasculaire cérébral, d'un microstroke ou d'une condition ischémique transitoire du cerveau. Par conséquent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Plaintes des patients

Les principales plaintes qui concernent les patients:

  • crampes et engourdissement à l'extérieur du membre dans la jambe;
  • en marchant, après avoir dormi en position assise, les pieds deviennent engourdis;
  • douleur intense sous le genou;
  • du genou aux pieds, la peau devient raide;
  • cuit et démange la peau sous le genou;
  • fuites fréquentes du bas de la jambe, en particulier avec des chaussures et en se penchant en avant;
  • manque de sensibilité;
  • douleur dans le bas du dos;
  • tourmenté par une sensation de froid dans les membres inférieurs;
  • l'apparition de la chair de poule;
  • douleur aiguë qui se transforme en crampes.

Traitement pour les parties engourdies du corps

Vous devez comprendre que vous ne pouvez pas traiter les symptômes et un nerf séparé, mais vous devez établir avec précision le diagnostic et effectuer un traitement complexe. Et un médecin expérimenté vous aidera avec cela, donc lui seul pourra dire quoi faire.

Il existe également de nombreuses méthodes assez courantes et simples pour éliminer une condition désagréable. Et les plus efficaces sont les suivants:

  • Activités sportives, randonnées quotidiennes, vélo, baignade. De nombreux sports qui améliorent la circulation sanguine des membres inférieurs ont un excellent effet sur le corps..

L'exercice améliore considérablement

  • Buvez le moins de thé et de café possible et, si possible, abandonnez-les complètement. Il est conseillé de se débarrasser des mauvaises habitudes, comme fumer, boire de l'alcool.
  • La plupart du régime devrait être composé de céréales chaudes. Il est également recommandé d'augmenter l'utilisation d'aliments contenant un grand nombre d'oligo-éléments, notamment du fer.
  • Les baignoires contrastées soulagent la douleur et l'état désagréable disparaît.
  • Essayez d'éviter l'hypothermie.
  • Vous pouvez utiliser diverses méthodes de traitement traditionnelles, telles que les lotions au miel, les teintures à l'ail. Il permet de frotter avec un mélange de graisse végétale et de sucre, ainsi que des compresses issues de l'infusion de fleurs de lilas sur de l'alcool.

Si vous respectez toutes les recommandations, la douleur disparaîtra presque complètement et vous pourrez arrêter la détérioration. Mais plus le patient souffre d'inconfort au niveau des jambes, plus il aura de chances de recourir à une aide neurochirurgicale et plus la probabilité de conséquences irréversibles sur la santé sera élevée. Dans de rares cas, une parésie musculaire peut se développer et la zone d'engourdissement peut augmenter. Une atrophie des membres inférieurs et une perturbation de la démarche se produisent.

Le traitement de toute pathologie ne commence qu'après l'établissement du diagnostic correct. L'engourdissement de la jambe droite n'est que l'un des symptômes de nombreuses maladies, qui doivent être traitées conjointement avec la maladie elle-même, à l'origine de cette maladie..

Les médicaments prescrits par un médecin spécialiste dépendent de la maladie à l'origine de l'engourdissement et des douleurs aux jambes. Étant donné que l'engourdissement des extrémités est le plus souvent associé à des troubles de la colonne vertébrale et des maladies rhumatismales, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont prescrits pour soulager ce symptôme sous forme d'injections ou de comprimés qui soulagent l'inflammation dans la zone affectée, ont un effet antipyrétique et analgésique.

Diclofénac - Le plus populaire parmi le groupe non stéroïdien utilisé pour diverses lésions de la colonne vertébrale. La dose quotidienne recommandée est de 50 à 150 mg (2 à 6 comprimés par jour). Le médicament doit être divisé en 2-3 fois. Les comprimés doivent être pris entiers avec une petite quantité de liquide pendant les repas ou immédiatement après..

Il existe certaines contre-indications à la prise de "Diclofénac":

  • érosion, ulcères et saignements du tube digestif,
  • hémophilie, hémopoïèse,
  • hypersensibilité aux composants du médicament, y compris les AINS (par exemple, l'asthme à l'aspirine),
  • Grossesse et allaitement,
  • jusqu'à 6 ans.

La prise du médicament peut provoquer les effets secondaires suivants: divers troubles du tractus gastro-intestinal, notamment des saignements, des maux de tête et des étourdissements, des acouphènes, des éruptions cutanées et des démangeaisons de la peau, une rétention urinaire. Très rarement (moins de 1%): dysfonctionnements du pancréas et du foie, troubles du sommeil et du repos, convulsions, dermatite, problèmes aux reins et au système génito-urinaire, y compris insuffisance rénale aiguë, ainsi que certains troubles du système hématopoïétique, des systèmes respiratoire, immunitaire et cardiovasculaire.

Avec prudence, le "diclofénac" doit être pris chez les patients présentant une insuffisance rénale et hépatique. Le traitement doit être effectué sous la supervision d'un médecin avec les tests de laboratoire de contrôle nécessaires. Le médicament affecte négativement l'attention et la vitesse de réaction..

Les analogues de Diclofenac avec la même substance active sont Voltaren, Naklofen SR "," Diclofenac Retard ".

Meloxicam - médicament anti-inflammatoire non stéroïdien. Selon le type de maladie et la gravité, 1 à 2 comprimés par jour sont pris une fois. Manger n'affecte pas l'efficacité du médicament.

Les contre-indications d'utilisation sont:

  • Grossesse et allaitement,
  • moins de 15 ans,
  • érosion et ulcères gastro-intestinaux,
  • divers saignements,
  • insuffisance cardiaque décompensée,
  • grave maladie évolutive du foie et des reins,
  • antécédents de réaction allergique à l'aspirine.

Les patients atteints d'ischémie, de diabète sucré et d'autres maladies des systèmes cardiovasculaire et immunitaire, les personnes âgées, ainsi que les patients ayant une dépendance à l'alcool et au tabagisme doivent être prudents avec la prise du médicament. Le "méloxicam" a également un effet négatif sur la concentration, provoquant une somnolence.

Effets secondaires: troubles de l'activité normale du tractus gastro-intestinal, anémie, éruptions cutanées, étourdissements et douleur dans la tête, gonflement. Parfois, il y a des saignements dans le tube digestif, des changements dans la composition du sang, des acouphènes, une augmentation de la pression et de la fréquence cardiaque, etc. Les autres troubles de santé et de bien-être sont extrêmement rares..

Pour un usage externe, les médecins peuvent prescrire de l'ibuprofène sous forme de gel. La posologie de ce médicament dépend de la taille de la zone touchée. En règle générale, une bande de gel de 4 à 10 cm est appliquée sur la peau et frottée avec des mouvements légers et lisses. La durée du traitement est de 14 à 21 jours.

L'utilisation du médicament est interdite dans les cas suivants:

  • hypersensibilité aux AINS, en particulier à l'aspirine,
  • lésions cutanées ouvertes: plaies diverses, coupures, écorchures, eczéma, etc..,
  • derniers mois de grossesse,
  • moins de 6 ans.

Avec une intolérance au médicament, des spasmes dans les bronches peuvent survenir, d'autres effets secondaires (sous forme de réactions allergiques) sont très rares. La prudence lors de l'utilisation d'ibuprofène doit être observée chez les patients atteints d'une maladie hépatique ou rénale sévère..

Très souvent, pour le traitement des maladies qui provoquent un engourdissement de la jambe droite ou gauche, prescrites relaxants musculaires, impulsions nerveuses inhibitrices et ayant un effet anesthésiant. Le plus populaire d'entre eux est le médicament. Midokalm. La dose initiale du médicament est de 1 comprimé 2-3 fois par jour, progressivement la dose augmente à 3 comprimés 2-3 fois par jour. La posologie pour les enfants est calculée en fonction du poids du patient - de 2 à 5 mg pour 1 kg de poids.

Les contre-indications à utiliser sont:

  • moins de 3 ans,
  • myasthénie grave (fatigue chronique),
  • hypersensibilité aux composants du médicament.

Effets secondaires: maux de tête, faiblesse musculaire, fatigue, baisse de la pression artérielle, nausées, parfois accompagnées de vomissements, inconfort dans l'estomac et les intestins, diverses réactions allergiques sont possibles.

Si nécessaire, le médecin traitant peut prescrire des patients avec un engourdissement de la jambe droite ou d'autres membres médicaments corticostéroïdes ("Prednisolone", "Methylprednisolone"), à fort effet anti-inflammatoire.

Parallèlement à un traitement spécifique, le corps est saturé vitamines, Pourquoi prescrire des complexes vitamino-minéraux à prédominance de vitamines B. Une attention particulière est portée au cas où l'engourdissement de la jambe droite entraîne un manque prolongé de vitamines dans le corps du patient.

Le traitement physiothérapeutique joue un rôle fondamental, mais non moins important, dans le traitement des causes d'engourdissement des membres. En combinaison avec une pharmacothérapie, la physiothérapie peut améliorer considérablement l'état et le bien-être du patient..

La physiothérapie pour l'engourdissement de la jambe droite comprend: la luminothérapie avec un laser thérapeutique, l'échographie, l'électrophonophorèse, l'anesthésie avec l'appareil Amplipulse, etc..

En outre, les patients bénéficient d'exercices de physiothérapie, d'une activité physique modérée dans le contexte d'un mode de vie sain avec une alimentation équilibrée. S'il n'y a pas de contre-indications, la natation, le jogging et le ski donnent un bon effet..

Traitement alternatif pour l'engourdissement de la jambe droite

La médecine traditionnelle, comme toujours, ne se démarque pas du problème d'engourdissement des extrémités. Ses recettes permettent, sinon de guérir, puis d'alléger considérablement l'état du patient avec un engourdissement de la jambe droite. Dans les poubelles des guérisseurs traditionnels, il existe des moyens pour une utilisation à l'intérieur et à l'extérieur..

Teinture d'ail. Broyer plusieurs têtes d'ail et le remplir avec la troisième partie d'un pot d'un demi-litre. Remplissez les plats au sommet avec de l'alcool à 36-40% (vous pouvez prendre de la vodka de haute qualité, du clair de lune) et mettez-le à insister pendant 2 semaines, en secouant de temps en temps. Vous devez prendre le médicament à l'intérieur de 5 gouttes avec une petite quantité d'eau. Il est recommandé de le faire 3 fois par jour.

Circulation pour améliorer la circulation sanguine. Nous prenons 3-4 piments rouges et quelques cornichons, coupons en petits morceaux (ou passons dans un hachoir à viande) et versons un mélange de ½ litre de vodka. Insister sur la composition pendant une semaine dans un endroit sombre.

Teinture de poivre noir pour massage. Dans 1 litre d'huile végétale, versez 100 g de poivre moulu et mettez à feu très doux. On chauffe la composition pendant une demi-heure.

Teinture lilas pour compresses. Fleurs lilas (1 tasse) versez ½ litre de vodka ou de clair de lune. Nous insistons pour une semaine.

Enveloppement au miel. Appliquez une fine couche de miel sur les zones engourdies et enveloppez-les avec un chiffon en coton. Vous devez le faire la nuit. Habituellement, 3 à 4 tours suffisent.

Le traitement à base de plantes fait la part belle à la médecine traditionnelle. Aider les patients souffrant d'engourdissement de la jambe droite ne fait pas exception.

  • Recette 1. Prenez les herbes de romarin et de vinaigre de cidre de pomme dans un rapport de 1 à 3. Infusez la composition pendant une semaine. Frottez légèrement la teinture des membres engourdis avec de la teinture au moins 3 fois par jour.
  • Recette 2. 100 grammes d'herbe en goutte d'eau versez ½ litre d'alcool à 40% et insistez 10 jours dans un endroit protégé du soleil, en secouant parfois légèrement la composition. La teinture filtrée peut être utilisée à la fois pour le broyage et pour l'administration orale. À l'intérieur, le médicament est pris avant les repas 1 cuillère à café (3 fois par jour).
  • Recette 3. Nous prenons une pincée de melilot aux herbes et brassons dans un verre d'eau bouillante. Laissez insister. Prendre sous forme de thé 3 fois par jour pour 1 tasse. Le traitement dure 2 jours.
  • Recette 4. Bains aux herbes. Versez 400 g d'un mélange de camomille et de menthe avec de l'eau chaude dans une quantité de 6 litres et insistez pendant au moins 3 heures. Ajouter le bouillon au bain à raison de 1 litre. Le cours de traitement est de 18 à 20 bains.

Au lieu de la camomille et de la menthe, vous pouvez utiliser de la sauge ou un mélange d'herbes: l'ortie, l'origan, la bardane. Vous pouvez également pratiquer des bains contrastés avec de l'eau chaude et froide, ce qui affecte également positivement l'état du patient..

L'homéopathie dans la lutte contre l'engourdissement de la jambe droite

Malgré toutes les nombreuses recettes de la médecine traditionnelle, elles ne peuvent à elles seules guérir la maladie. L'effet souhaité n'est atteint que dans le cas de l'utilisation intégrée de méthodes alternatives, de physiothérapie et de traitement médicamenteux. Si vous n'êtes pas un adepte des formes posologiques synthétiques, mais préférez les remèdes naturels, les médicaments homéopathiques sont exactement ce que le «médecin vous a prescrit».

Aconitum napellus (lutteur bleu ou aconite) - remède homéopathique à usage répandu. Il affecte le système nerveux central et a un effet anti-inflammatoire prononcé, soulageant la chaleur et la douleur.

Posologie et voie d'administration. Comme la plupart des remèdes homéopathiques, l'aconite est produite sous forme de granules, qui prennent 8 morceaux à la fois, sous la langue. Au cours des trois premiers jours, une acceptation du médicament cinq fois est attendue, au cours des 10 à 14 jours suivants, les granulés sont pris 3 fois par jour, puis ils passent à un schéma d'administration en deux fois. Vous devez prendre le médicament une demi-heure avant les repas ou une heure après avoir mangé.

La durée du traitement avec les granules Akonit est prescrite par un médecin. Il peut proposer d'essayer la teinture du même nom. Pour les maladies de la colonne vertébrale et des articulations, une telle teinture est appliquée à l'extérieur 2 fois par jour pendant un mois.

Des mesures de précaution. Comme le lutteur bleu est une plante très toxique, le traitement avec un médicament à base de celui-ci doit avoir lieu strictement selon le calendrier prescrit par le médecin. Vous devez faire attention à tout symptôme inhabituel. Les effets secondaires du médicament sont généralement associés soit à une intolérance à la substance active, soit à une surdose du médicament. Symptômes de surdosage: nausées accompagnées de vomissements, engourdissement du visage, sensation de froid ou de chaleur dans les extrémités, soif, bouche sèche, crampes musculaires, baisse de la pression artérielle, déficience visuelle. Une utilisation incontrôlée du médicament peut entraîner la mort.

Si la jambe droite est engourdie, un médecin homéopathe peut prescrire Secale cornutum (ergot), un remède homéopathique basé sur le mycélium du champignon. Prenez-le en faibles dilutions, le médecin vous indiquera la posologie. Le médicament est également assez toxique..

Calcarea phosphorica (phosphate de calcium) nommé en présence de maladies rhumatismales, qui sont à l'origine d'engourdissements et de froid dans les membres. Les homéopathes prescrivent le dosage nécessaire, mais il s'agit généralement d'une dilution de 3, 6 ou 12 fois.

Parfois, avec une sensation de froid dans les extrémités associée à des maladies articulaires, les médecins recommandent le médicament homéopathique Calcium carbonicum (carbonate de calcium) à base de coquilles d'huîtres. Un remède homéopathique est disponible sous forme de granulés, de gouttes ou de poudre, dont les doses efficaces et sûres, ainsi que la durée du traitement, seront indiquées par le médecin lors de la prescription de ce médicament. Un surdosage du médicament peut provoquer des troubles métaboliques..

En cas de troubles de la circulation périphérique et d'engourdissement associé de la jambe droite en homéopathie, Aesculus compositum est souvent prescrit sous forme de solution alcoolique. Une dose unique pour les patients adultes est de 10 gouttes, pour les enfants - de 3 à 10 gouttes, selon l'âge. Prenez le médicament trois fois par jour, une demi-heure avant les repas, en le diluant dans une petite quantité d'eau (5 ml).

Les contre-indications à la prise de remèdes homéopathiques peuvent être l'âge des enfants, la grossesse et la période d'alimentation, ainsi que l'hypersensibilité aux composants du médicament.

Il est préférable d'acheter des remèdes homéopathiques dans des pharmacies spécialisées, où il est possible de demander conseil à un homéopathe, qui vous prescrira une cure. Ceci est très important, étant donné que certaines préparations homéopathiques contiennent des substances toxiques qui, aux doses recommandées, ont un bon effet thérapeutique et, en cas de surdosage, présentent un danger pour la santé et la vie en général.

De plus, en se tournant vers l'homéopathie pour obtenir de l'aide, il faut être préparé au fait que le traitement avec de tels moyens sera assez long, et vous ne devez pas attendre des résultats rapides. Comment ne pas s'arrêter à mi-chemin.

Traitement chirurgical de l'engourdissement de la jambe droite réalisée uniquement dans le cadre du traitement des maladies concomitantes qui ont causé cette condition. Il peut s'agir d'une phlébectomie pour varices ou d'une ablation chirurgicale d'une tumeur ou d'une hernie intervertébrale.