logo

Méthodes de traitement de l'éperon du talon

Il est généralement admis que la plupart des maladies qu'une personne moderne rencontre sont causées par un mode de vie inapproprié, un manque d'activité physique, une suralimentation et de mauvaises habitudes. Cependant, il y a des maux que l'on retrouve souvent chez les personnes actives et travailleuses qui sont responsables de leur santé. De telles conditions pathologiques comprennent l'éperon du talon, dont les symptômes, selon les statistiques, nous rencontrent tous les dixièmes au moins une fois dans la vie.

Éperon calcanéen - un traitement est-il nécessaire?

"Heel spur" est un nom philistin qui trompe souvent les patients. Le fait est que cette pathologie ne s'accompagne pas de l'apparition d'excroissances notables sur la surface arrière du talon (une telle maladie est appelée déformation de Haglund). Avec un éperon calcanéen, des changements dans la structure du pied peuvent ne pas être observés du tout, et s'ils le font, ils ne peuvent être vus que sur des radiographies.

En médecine, l'éperon du talon est connu sous le nom de fasciite plantaire. Le nom est associé au terme «fascia plantaire». Ce dernier relie le calcanéum et les os métatarsiens. Grâce à cette structure, le pied conserve sa forme naturelle et absorbe correctement les chocs lorsqu'il entre en contact avec le sol lors de la marche. Fasciite - inflammation du fascia, qui entraîne tous les symptômes caractéristiques de l'éperon du talon.

Les pieds d'une personne subissent quotidiennement un stress important - non seulement ils maintiennent leur poids corporel, mais ils adoucissent également la démarche, surgissant à chaque étape. Normalement, la marge de sécurité devrait être suffisante pour qu'ils soient très âgés, cependant, dans certaines situations, l'usure du fascia plantaire se produit beaucoup plus tôt. C'est pourquoi l'éperon du talon est plus souvent observé chez les personnes âgées d'environ 40 ans, alors que tous les mécanismes compensatoires qui fonctionnent à un jeune âge se sont déjà épuisés..

Pourquoi l'éperon du talon se produit?

  • En raison du surpoids: la charge sur les pieds chez les personnes obèses est beaucoup plus élevée que chez les personnes ayant un poids corporel normal.
  • En raison de pieds plats: cette pathologie conduit à une redistribution de la charge sur la voûte plantaire, à la suite de quoi le fascia plantaire s'enflamme dans la zone de fixation au talon.
  • En raison d'un effort physique trop intense: une telle défaite des pieds peut être observée chez les coureurs de fond et même chez les touristes amateurs qui font régulièrement des voyages de plusieurs kilomètres.
  • En raison d'autres maladies inflammatoires, vasculaires ou dégénératives des articulations des membres inférieurs (telles que la polyarthrite rhumatoïde, l'ostéoarthrose déformante, la polyneuropathie diabétique et autres).

Ces phénomènes conduisent au fait que dans la zone où le fascia plantaire est attaché au calcanéum, des déchirures microscopiques se produisent. Une traumatisation répétée entraîne un processus inflammatoire chronique dans cette zone, qui, à son tour, s'accompagne de perturbations métaboliques et de la formation d'une excroissance osseuse pathologique du calcanéum dirigée à l'intérieur du pied, ce qui provoque une gêne supplémentaire pour le patient.

En règle générale, les symptômes de l'éperon du talon se manifestent d'abord après une journée fatigante sur les pieds. Les patients se plaignent d'une douleur brûlante et douloureuse au talon - "comme s'ils avaient marché sur un clou". L'intensité des sensations désagréables dans ce cas ne dépend pas toujours du stade de la maladie, elle est déterminée par la localisation des terminaisons nerveuses par rapport au foyer pathologique.

Après une période de repos (par exemple, le matin après une nuit de repos), la douleur diminue, mais la charge suivante provoque son retour. Si l'éperon du talon n'est pas traité, les sensations douloureuses persisteront même au moindre mouvement, affectant le bien-être général du patient et l'empêchant de mener son style de vie habituel.

Souvent, les personnes souffrant de fasciite plantaire commencent à décharger involontairement la région du talon, en essayant de ne pas marcher sur la surface arrière du pied, en marchant littéralement sur les orteils. En particulier, les changements de démarche sont perceptibles chez les patients présentant un talon bilatéral. En raison d'une charge inégale sur les jambes, la maladie peut être compliquée au fil du temps par d'autres problèmes articulaires - cheville, genou et hanche.

Comme les restrictions sur la capacité de marcher et les douleurs intenses ne peuvent être ignorées, les patients présentant des éperons au talon cherchent à soulager leur état par tous les moyens disponibles. Cependant, tous ne sont pas pressés de voir un médecin, préférant suivre les conseils de leurs proches ou résoudre le problème par eux-mêmes, en utilisant Internet. Cette approche est lourde de mauvais résultats de traitement et même d'aggravation de la condition - après tout, seul un médecin peut établir la véritable cause des symptômes. Par conséquent, la meilleure option serait de demander une aide médicale qualifiée et d'établir un diagnostic précis, puis de décider de la combinaison optimale d'approches pour le traitement des éperons du talon.

Traitements efficaces contre les talons

Avec la plupart des maladies du système musculo-squelettique, il n'y a pas de recette universelle qui vous permette de vous débarrasser rapidement des symptômes désagréables. L'éperon du talon est une maladie qui se déroule selon un scénario individuel, par conséquent, chaque patient doit avoir un plan de traitement qui prend en compte la présence d'une pathologie concomitante, la volonté de participer activement aux activités thérapeutiques et même la nature de l'activité professionnelle.

La méthode la plus radicale pour se débarrasser des éperons du talon est la chirurgie, mais ne pensez pas qu'une telle intervention apportera un soulagement rapide et que la maladie ne reviendra jamais. Au contraire, le travail du chirurgien nécessitera une rééducation ultérieure et le succès du traitement n'est pas toujours atteint. Par conséquent, si possible, n'amenez pas la maladie au stade où elle ne sera pas possible sans chirurgie.

Utilisation de semelles orthopédiques et de butées

La méthode la plus simple avec laquelle il est recommandé de commencer pour tous les patients se plaignant de douleurs chroniques au talon. Une semelle intérieure correctement sélectionnée permettra de redistribuer la charge sur le pied et de minimiser les traumatismes ultérieurs du fascia plantaire. Si la maladie n'est pas allée trop loin - il est possible qu'elle recule sans mesures médicales supplémentaires.

L'utilisation d'orthèses

Pour que le fascia récupère plus rapidement, les patients la nuit sont encouragés à utiliser une «botte» spéciale qui fixe le pied strictement perpendiculaire à la jambe inférieure. Marcher dans une telle orthèse est inconfortable, mais pendant que vous dormez - cela apportera du repos au pied endolori.

Thérapie par l'exercice

Les exercices de physiothérapie ne sont pas utilisés comme méthode indépendante pour le traitement des éperons du talon, mais peuvent être prescrits en plus d'autres approches. Ainsi, le renforcement des muscles du pied et du bas de la jambe sera utile pour un patient chez qui une fasciite plantaire s'est développée en raison de pieds plats.

Massage

Un chiropraticien expérimenté soulagera la douleur et améliorera la mobilité d'un pied douloureux en quelques séances seulement. Les cours de massage réguliers sont particulièrement utiles pour les personnes présentant des manifestations initiales d'un éperon au talon - ils vous permettent d'abandonner l'utilisation des analgésiques et de la physiothérapie.

Administration topique de corticostéroïdes

L'introduction de corticostéroïdes est utilisée dans les cas où le syndrome douloureux est extrêmement prononcé et il est nécessaire pour soulager rapidement la souffrance du patient. Cette méthode ne peut pas être utilisée pendant longtemps, car les hormones affectent négativement l'état des os - le calcium en est éliminé, ce qui conduit à l'ostéoporose.

Frottement chauffant

Frotter avec des huiles et des onguents chauffants aide certains patients. L'amélioration de l'approvisionnement en sang dans la zone affectée accélère les processus métaboliques et la régénération des tissus, de sorte que la récupération du fascia est plus rapide.

Applications de boue

De la boue cicatrisante sulfurée chaude est appliquée sur le pied endolori sous forme de chaussette pendant 15 à 20 minutes, ce qui chauffe le pied et a un effet thérapeutique grâce aux composants actifs du mélange. Le traitement standard est de 10 à 15 procédures.

Bains chauds et minéraux

L'efficacité de la balnéothérapie dans le traitement des maladies des os et des articulations a été prouvée dans les temps anciens. En règle générale, une telle méthode de traitement est possible dans les stations. En Russie, ce sont des stations thermales situées dans le Caucase du Nord et en Transbaikalia.

Thérapie par ultrasons

Sous l'influence des ultrasons, un échauffement doux des tissus superficiels et profonds du pied se produit. En combinaison avec l'application de pommades thérapeutiques, cette méthode vous permet de soulager l'inflammation et de soulager la douleur en seulement 2 à 5 séances.

Thérapie laser de faible intensité

L'impact du laser améliore la circulation sanguine dans l'éperon du talon, soulage l'enflure et accélère la guérison du fascia. Contrairement à l’opinion de certains patients, cette méthode n’élimine pas l’éperon osseux déjà formé, mais améliore considérablement le bien-être du patient..

Thérapie aux rayons X

L'exposition à de faibles doses de rayonnement entraîne une diminution de la sensibilité de l'éperon du talon, ce qui permet au patient d'oublier longtemps l'inconfort du pied. Il s'agit d'une méthode sûre et indolore qui ne nécessite pas l'utilisation de médicaments, ce qui est particulièrement important pour les patients allergiques. Il est important de se rappeler que la radiothérapie est contre-indiquée chez la femme enceinte..

Thérapie par ondes de choc (UHT) d'un éperon calcanéen

Cette méthode est apparue relativement récemment - elle est basée sur la capacité des ondes acoustiques à agir sur les dépôts de calcium dans la zone de connexion du fascia plantaire et du calcanéum, ce qui peut finalement conduire à un dessèchement de l'excroissance pathologique. Ainsi, il est possible de réduire voire d'éliminer complètement l'éperon du talon en quelques séances, ce qui est une panacée pour les patients qui ne sont pas aidés par d'autres méthodes thérapeutiques. Le résultat de cet effet peut être vu sur la radiographie de contrôle ou l'IRM après avoir terminé le traitement.

Traitement chirurgical

Pendant l'opération, le chirurgien broie l'excroissance osseuse du talon, ramenant le pied à son état naturel. Cependant, cela ne résout pas le problème du traumatisme du fascia, par conséquent, les patients qui ont subi une telle intervention ont toujours besoin de physiothérapie et d'autres procédures médicales pendant la période de réadaptation.

Prévention de la fasciite plantaire

Chacun de nous devrait penser à la prévention des éperons calcanéens - car cette maladie peut se développer chez toute personne âgée. La bonne attitude vis-à-vis des pieds repose sur les bonnes chaussures: n'économisez pas sur les chaussures, les bottes et les baskets, surtout si vous bougez beaucoup pendant la journée. Allez souvent pieds nus, jetez les pantoufles au profit de sandales à dos fixe. Faites régulièrement un auto-massage des pieds avec une crème hydratante et, si vous êtes en surpoids ou pieds plats, consultez votre médecin pour obtenir des recommandations.

Éperon calcanéen - caché aux yeux des autres et à première vue une maladie frivole, qui peut finalement conduire à une invalidité. Soyez conscient de votre santé et de vos jambes saines sera la meilleure récompense..

Éperon au talon

L '"éperon" calcanéen est une excroissance osseuse au lieu d'attache du tendon, qui se caractérise par une douleur dans la semelle.

Au début de la maladie, la douleur survient lors de la marche. Il est particulièrement difficile de commencer à marcher lorsque des douleurs aiguës surviennent pendant l'exercice. Puis, au cours de la journée, la douleur lors de la marche diminue quelque peu et, à la fin de la journée, elle s'intensifie à nouveau. Au fil du temps, la douleur devient persistante. Chez les patients qui travaillent, cela entraîne une diminution de la capacité de travail et une perte de jours de travail..

Les personnes en surpoids, les maladies de la colonne vertébrale et les grosses articulations des membres inférieurs, les pieds plats et les athlètes souffrant de surcharges locales prolongées dans cette zone sont prédisposés au développement d '«éperons» calcanéens.

Actuellement, le traitement des éperons du talon consiste à assurer le déchargement avec l'utilisation de diverses semelles et poussées, traitement complexe physiothérapeutique: applications de boue, thérapie par ultrasons, bains minéraux, corticostéroïdes locaux, thérapie aux rayons X et, en l'absence d'effet, traitement chirurgical - élimination chirurgicale de l'excroissance osseuse et excision de tissus altérés.

La condition la plus importante pour l'efficacité du traitement est de s'assurer que la zone douloureuse est déchargée, donc tout traitement des éperons doit être considéré comme auxiliaire après le principal - décharger le pied avec des chaussures orthopédiques ou, dans les cas extrêmes, le talon de déchargement.

Quelques options de traitement:

Faites cuire vos pieds à l'eau chaude avec une petite quantité de bicarbonate de soude, puis fixez un morceau de champignon de thé ou juste de la gaze imbibée. Après 3-4 heures, la gaze sèche et doit être à nouveau humidifiée.

S'il y a un «éperon» 100 g de saindoux ou de saindoux frais, versez 100 ml d'acide acétique, ajoutez, en cassant, 1 œuf de poule avec la coquille et laissez pendant 21 jours dans un endroit sombre, en remuant de temps en temps jusqu'à ce que le mélange se transforme en une masse homogène.

Après avoir cuit à la vapeur le talon ou la plante du pied, appliquez un coton-tige avec une fine couche de pommade sur l'éperon. S'il apparaît et brûle, arrêtez la procédure et essuyez la jambe avec un chiffon sec. Cette procédure doit être répétée pendant 3-5 jours, chaque fois attacher l'écouvillon à la jambe avec un bandage et mettre une chaussette.

Râper la moitié de la tête d'ail et la lier pendant 3 à 4 heures à «l'éperon». Répétez la procédure jusqu'à disparition complète de la douleur. Lors de la gravure, arrêtez la procédure.

De plus, il est conseillé d'inclure des exercices thérapeutiques, des massages des muscles du pied et du bas de la jambe dans le complexe de traitement des talons.

Faites des bains de pieds chauds avec une solution saline forte. Il est préférable d'utiliser du sel de mer, mais vous pouvez également utiliser du sel de table. Pour 1 litre d'eau - 2-3 cuillères à soupe (avec dessus) de sel. La durée du bain est de 30 à 40 minutes. L'eau doit être chaude (pour que les jambes perdurent). Après la procédure, essuyez vos jambes, mettez des chaussettes chaudes et allez vous coucher.

Une tranche de vieille graisse de porc doit être appliquée sur un point douloureux et fixée en mettant une chaussette, un sac en plastique sur le dessus et une autre chaussette sur le dessus. Avec cette fixation, la graisse ne bouge pas même en marchant.

Tranches de pommes de terre crues sur le talon et sécurisées avec un orteil serré.

Faites cuire la jambe à la vapeur dans un bain chaud, puis recouvrez l'endroit douloureux avec une pommade à l'argile ou des gâteaux à l'argile pendant 20 minutes. Et donc tous les soirs jusqu'à ce que ça aille mieux.

Préparez une teinture de fleurs de lilas commun: versez des fleurs sèches avec de la vodka dans un rapport de 1:10, insistez 8-10 jours dans un récipient bien fermé, puis filtrez. Buvez la teinture résultante de 30 à 50 gouttes dans une petite quantité d'eau 2 à 3 fois par jour, et frottez votre jambe endolorie.

Utilisez souvent une teinture à 10% de pignons de pin (insistez sur 20 g de noix broyées dans 200 g de vodka pendant 10 jours), buvez 1 cuillère à soupe. cuillère 3 fois par jour avant les repas.

Frottez le radis noir dans la peau sur une râpe fine, mettez la suspension résultante pendant la nuit sur l'éperon. Le matin, rincez le talon à l'eau tiède. Trois traitements sont généralement suffisants..

Appliquer une feuille de plantain («pas laver» «à l'envers» sur le talon, quand il sèche - remplacez-le par un neuf. Les 3-4 premiers jours peuvent être une douleur intense, soyez patient, en deux semaines vous oublierez vos éperons.

Remplissez une casserole de trois litres de petites pommes de terre et de pelures de pommes de terre, faites cuire jusqu'à tendreté, mettez dans un bol et pétrissez tout cela avec vos pieds jusqu'à ce qu'elle refroidisse. Essuyez vos pieds, appliquez de l'iode sous forme de maille sur les semelles et enfilez des chaussettes. Le cours du traitement - 7 procédures.

Remèdes et traitements populaires.

Je propose un moyen folk simple de se débarrasser des éperons. Il est nécessaire d'appliquer une compresse sur le point sensible. Il se compose de crème sure fraîche, qui est étalée sur une feuille de bardane ou de chou et mise sur un éperon pour la nuit. Et l'après-midi, faites un massage avec un rouleau à pâtisserie, aussi souvent que possible.

J'ai fait face au problème en 3 jours, et j'ai souffert six mois, si j'avais connu la recette plus tôt... Peut-être que ça vous aidera: miel - 1 table. l., farine - 2 table. l (faire une pâte), mettre le talon la nuit, couvrir avec un coton, mettre une chaussette en coton, répéter tous les jours jusqu'à ce que vous ressentiez un soulagement.

Une recette auto-testée: tous les jours la nuit, appliquez un sachet de thé sous vide et une chaussette en coton épais sur le talon. Il m'a fallu un mois pour que la douleur insupportable disparaisse..

Pendant longtemps, j'ai été tourmenté par un éperon. Je me suis débarrassé d'elle à l'aide de brindilles de lilas. Je les ai coupés en tranches, versé de l'eau et bouilli. Pendant que l'eau refroidissait, j'ai pilonné l'éperon avec un bâton de gymnastique. Prenant un bain chaud avec des brindilles, elle frappa de nouveau un peu. Avant d'aller me coucher, j'ai bien frotté la plaie avec de la teinture de fleurs lilas sur la Triple Cologne, j'ai enveloppé ma jambe et je l'ai laissée pour la nuit. Effectué ces procédures quotidiennement. Bientôt l'éperon a cessé de me déranger.

À l'automne, elle s'est de nouveau rappelée à elle-même. Ensuite, elle a pris une pomme de terre verdie, l'a moulue sur une râpe fine dans la pulpe, a ajouté 1 cuillère à soupe. l'alcool de camphre, bien mélangé et appliqué, comme une compresse, la nuit, avant de cuire à la vapeur les pieds dans l'eau avec du bicarbonate de soude (1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude pour 1 litre d'eau). Je l'ai fait 5 fois. Plus d'éperon ne m'a pas dérangé.

La nuit, cela m'a beaucoup aidé à me fixer au talon d'un mince morceau de graisse non salée, de cellophane sur le dessus et de chaussettes chaudes. Une semaine plus tard, il s'est avéré que ni le talon, ni les os (également appliqués sur eux) ne faisaient complètement mal, même lorsqu'ils se heurtaient. Et avant cela, je ne pouvais pas les toucher. Depuis, ça ne dérange pas, seulement j'essaye moins, mange salé, épicé et tomate.

Les éperons de talon ne se ressemblent plus.

Quand j'avais 28 ans (maintenant j'ai 73 ans), mes talons ont commencé à me faire beaucoup mal. J'ai dû voir un médecin avec ce problème. Il m'a dirigé vers une radiographie, qui a montré que sur les deux talons, j'avais des éperons larges et très coupants. Le médecin a dit que c'était incurable, car les excroissances se trouvaient sur le calcanéum, et a averti que maintenant je devrai en souffrir toute ma vie future. Alors j'ai souffert, j'ai souffert d'une douleur terrible.

Et dans les années 70 du siècle dernier, un ami m'a conseillé de me faire soigner dans une station balnéaire. Au complexe, on m'a assigné une échographie sur les talons et les bains de naphtalène. Hélas, ni l'un ni l'autre ne m'ont aidé.

Quelques années se sont écoulées. Mon amie est allée avec son mari à Essentuki et y a informé la propriétaire de l'appartement qu'ils avaient loué de mon problème. La femme a écouté attentivement et conseillé une telle recette d'éperons. Il est nécessaire de remplir un seau de 5 litres d'eau du robinet, de le chauffer au feu et de dissoudre à chaud 1 kg de sel de table. Porter l'eau à ébullition, puis retirer le seau du feu et, lorsque la température de l'eau devient tolérable, abaisser les jambes dans le seau et les cuire à la vapeur jusqu'à ce que l'eau refroidisse. La femme a dit que cela devrait être fait 10 fois, sans changer la solution, mais seulement par chauffage, et les éperons partiront. 4-5 procédures me suffisaient pour que les éperons cessent de me déranger. Jusqu'à présent, ils ne se rappellent pas.

Il s'est remis d'un éperon en 5 jours.

À mon tour, je veux offrir aux lecteurs une recette pour un éperon au talon que mon père a récupéré.

Lorsque son père a eu un éperon au talon l'année dernière, il a ressenti une telle douleur en marchant qu'il n'a presque jamais quitté la maison. Et il a récupéré en cinq jours grâce à la recette suivante.

Vous devez prendre 0,5 l d'alcool, 500 g de jus d'aloès (laisse une plante de cinq ans à travers un hachoir à viande et presser le jus à travers de la gaze ou du bas de kapron), 5 bouteilles d'infusion de valériane, 10 comprimés de 0,5 g d'Analgin et d'Aspirine et 2 cuillères à soupe poivron rouge moulu (si très amer - 1 cuillère à soupe). Placer le tout dans un pot de deux litres, bien mélanger, fermer hermétiquement le couvercle et laisser reposer 2 semaines dans un endroit sombre.
Infusion prête à faire des compresses très humides sur la zone d'éperon la nuit. Essayez-le et cela vous aidera. Père a donné cette recette à quelques-uns plus affligés, et tout le monde a aidé à 100%.

2-3 fois les éperons ne.

L'éperon du talon me tourmentait. J'ai immédiatement haché l'ail dans l'ail, versé un peu d'huile de tournesol dans la pulpe, mélangé, mis le mélange à l'endroit douloureux et fixé avec du plâtre adhésif. Dès que j'ai ressenti une forte sensation de brûlure, la compresse a été enlevée. Je l'ai fait tous les jours. Spur a cessé de me torturer. Vous pouvez de toute façon vous débarrasser des éperons. Faites chauffer 1 kg de sel dans une poêle sèche, asseyez-vous sur une chaise et abaissez vos talons en sel assez chaud. 2-3 fois les éperons ne.

Guérit la solution saline des éperons.

Je veux partager une prescription pour le traitement des éperons que j'ai entendu à l'arrêt de bus d'une femme.

Donc, dissolvez dans 3 litres d'eau 3 kg d'argile rouge ordinaire, 1 paquet de sel et 1 paquet de bicarbonate de soude, faites bouillir la solution dans un bol ou un bol et maintenez d'abord les pieds endoloris au-dessus de la vapeur, puis, lorsque le bouillon a légèrement refroidi, abaissez les membres dedans pendant 30 -40 minutes. Après cela, essuyez vos pieds, mettez des chaussettes chaudes et allongez-vous sous les couvertures..

Pour une femme qui a partagé une ordonnance, 3 de ces procédures ont suffi pour récupérer.

Comment se débarrasser des éperons.

Que de problèmes provoquent les éperons! Je me suis débarrassé d'eux il y a 30 ans et ils ne me dérangeaient plus. Donc, vous devez verser 100 g d'essence de vinaigre dans un verre, y placer l'œuf de poule et le mettre dans un endroit sombre et frais pendant 3 jours. Après cela, ajoutez 150 à 200 g de beurre non salé fait maison à l'infusion et remuez jusqu'à consistance lisse. Le soir, appliquez-le sur des pieds lavés et séchés proprement, mettez un sac en plastique, une chaussette et laissez-le toute la nuit. Le matin, ne portez qu'une chaussette et marchez comme ça toute la journée. Répétez la procédure 3 fois.

Éperons et quelques recettes.

Mettez l'herbe de poivre d'eau dans un bol d'eau et de vapeur.

Brasser la fougère et s'envoler.

Jeter la racine et les feuilles de bardane, appliquer sur les éperons la nuit.

Concentré de conifères et sel de mer - 1 cuillère à soupe. cuillère, ajouter de l'eau chaude et faire monter les pieds.

Piler la racine de raifort et appliquer sur les talons.

Des éperons au talon.

Versez de l'eau dans un bassin, jetez-y une jambe d'un coq, tenez-vous les pieds dans un bassin, lisez pendant un mois, seulement 3 fois:

Comme un coq à l'aube battant des ailes, écrasant des éperons, étalant l'aube, il battait des ailes, piétinait avec mes éperons, se montrait avant l'aube, ne se séparait pas de mes éperons. Descendez, éperons, sur le coq du serviteur de Dieu (nom). Amen.

De la douleur au talon.

D'après une lettre: «J'ai vécu jusqu'à 60 ans et je n'ai jamais su que les jambes pouvaient faire mal comme ça. Les médecins ont pratiqué la physiothérapie, m'ont donné des médicaments, mais tout de même, à cause de la douleur au talon, mes yeux se tournent vers mon front. Si vous savez comment guérir cette maladie, je vous en serai extrêmement reconnaissant. Volkova A. F. ".

De l'éperon du talon, cette composition aide bien:

3 cuillères à soupe. cuillères à soupe de poivron rouge,

100 g d'huile de tournesol,

2 cuillères à café de moutarde fraîchement préparée,

extrait de propolis sur l'alcool (acheter en pharmacie).

Bien mélanger et lubrifier les points douloureux. Mettez doucement des sacs en plastique sur vos pieds et des chaussettes sur le dessus. Dans quelques jours, vous oublierez que vos jambes vous font mal.

Heel Spur Conspiracy.

Lisez les aubes du soir:

L'aube du soir Maritsa, une étoile claire, descends du ciel, viens à moi, serviteur de Dieu (nom), viens. Comment vous, l'aube de Maritsa, ne sentez pas vos pieds, comment vous, star-star, ne pouvez pas les connaître, afin que je puisse oublier mes maux dans les jambes. Maintenant, pour toujours et pour toujours. Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

http://blamag.ru/lek/273-pyatochnaya-shpora.html
17
Partagez ceci


Un éperon calcanéen est une excroissance de sels sur l'os, et pour guérir, il est nécessaire de détruire cette excroissance et d'éliminer l'excès de sel du corps, dès que la maladie commence, le plus simple est d'acquérir des pantoufles de massage et de commencer à marcher tous les jours à partir de 10 minutes ou combien de temps vous pouvez endurer. Vous pouvez commencer à partir d'une telle heure, de préférence plusieurs fois par jour, puis tous les jours pour augmenter la durée de la marche dans de telles pantoufles. croyez-moi, vous ne remarquerez même pas comment vos talons disparaissent et la circulation du sang et d'autres fluides dans vos jambes s'améliore. Quoi qu'il en soit, lorsque ce problème est survenu il y a de nombreuses années, c'est cette méthode qui m'a aidé et ce n'est que plus tard que j'ai réalisé à quel point j'avais aidé tout le corps dans son ensemble, si vous vous souvenez de la projection de tous les organes sur nos pieds et nos mains. être en bonne santé et heureux.

Quels sont les éperons sur les jambes et les talons, leur traitement à domicile

Fasciite plantaire - inflammation aseptique de l'aponévrose plantaire avec formation d'ostéophyte - croissance osseuse. Il se développe chez les personnes ayant un indice de masse corporelle accru, ainsi que chez les patients qui doivent beaucoup marcher. Le principal symptôme est une douleur dans la zone affectée, la présence d'un renflement sous la peau. Traitement thérapeutique visant à stopper le processus inflammatoire. Si les médicaments sont inefficaces, l'éperon est retiré chirurgicalement. Si la pathologie n'est pas accompagnée de douleur et n'entraîne pas une diminution de la qualité de vie du patient, aucun traitement n'est nécessaire. Observation dynamique montrée.

À quoi ressemble un éperon au talon

Extérieurement, la mise au point ressemble à une peau renflée entourée d'un site tissulaire avec un trophisme altéré. Ces zones, de formes diverses, sont peintes de couleur blanchâtre ou grise. Les surfaces latérales de la croissance sont affectées. À sa base, les zones détruites de la peau normale sont visibles. Au sommet du renflement, il y a une tige qui ressemble à une tache sombre ou translucide de petite taille. À la palpation, une croissance osseuse est déterminée dans la zone de fixation de l'aponévrose plantaire au calcanéum. Se sentir accompagné d'une douleur accrue.

Les causes

L'hypothèse est considérée comme traditionnelle, selon laquelle la fasciite se développe en réponse à des microtraumatismes répétés et à son site d'attachement. En 2002, une autre explication a été proposée. Selon les scientifiques, un éperon est formé à la suite de contractions intenses répétées qui se produisent lors de la marche. Le développement du processus est affecté par une augmentation du nombre de fibroblastes dans le tissu osseux, une désorganisation des fibres de collagène, une augmentation de l'espace intercellulaire.

La raison profonde est une violation des processus de dépréciation neuromusculaire. Elle survient à la suite de changements liés à l'âge dans les maladies des reins ou de la colonne vertébrale. Elle conduit à la transformation de la démarche et à la décoordination des contractions musculaires. Les facteurs suivants influencent la formation d'éperons:

  • Arche haute ou aplatie du pied.
  • Retrousser les jambes en marchant.
  • Exercice excessif et course à pied avec des chaussures qui n'ont pas d'amorti.
  • Surmenage du tendon d'Achille.
  • Obésité.
  • Hypertonicité des muscles du pied.
  • Diminution de l'élasticité du tissu plantaire.

De plus, la fasciite survient avec des maladies infectieuses latentes: chlamydia, polyarthrite rhumatoïde, goutte. Le risque de développer des éperons est accru chez les femmes qui portent des chaussures à talons hauts pendant longtemps. Dans certaines situations, l'inflammation se produit chez les personnes sans facteurs de risque visibles..

Symptômes du stade initial

Au début du développement, la fasciite plantaire se manifeste par une douleur transitoire au talon. Tout d'abord, cela se produit le matin, lors des premiers pas. Après disparaît, revenant une ou plusieurs fois dans la journée. Au repos, les sensations ne s'expriment pas. Une augmentation de leur intensité se produit pendant la marche. Le patient ne bouge pas beaucoup, essaie d'épargner le membre blessé.

À l'examen, une boiterie est détectée. Subjectivement, les patients se plaignent d'une sensation de clou dans le talon. Une hyperthermie locale mineure dans la zone de formation des ostéophytes est possible. Les symptômes généraux ne se produisent pas. Le stade initial est optimal pour commencer le traitement. À ce stade, il est possible de restaurer la fonction du système musculo-squelettique sans l'intervention d'un chirurgien.

Diagnostics où aller

Il est préférable de commencer à prendre des mesures pour éliminer les signes d'éperon calcanéen en visitant un médecin généraliste. Ce spécialiste n'est pas directement impliqué dans le traitement de la maladie, mais peut coordonner le patient et établir un plan pour un examen plus approfondi. Dans la plupart des cas, une personne se voit prescrire une consultation par un rhumatologue, endocrinologue, chirurgien, neurologue. L'orthopédiste et le médecin qui découvre ses écarts de profil sont impliqués dans le traitement. En plus de ce qui précède, un instructeur en exercices de physiothérapie participe au processus de récupération. En collaboration avec le médecin, il élabore et met en œuvre un programme de formation individuel pour chaque patient.

Le diagnostic est posé sur la base des signes cliniques, des données d'examen, des examens instrumentaux. Le patient révèle une limitation de la flexion arrière du pied de 5 ° ou plus. Ce symptôme est dû à la tension du tendon d'Achille et se retrouve chez 80% des personnes qui demandent de l'aide. Une radiographie est présentée pour le diagnostic différentiel uniquement. L'éperon calcanéen doit être distingué des lésions traumatiques, du syndrome du tunnel tarsien, de la polyarthrite rhumatoïde, de la spondylarthrite, de la neuropathie, des lésions métastatiques. L'imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie ne sont utilisées qu'en cas de doute sur le diagnostic et l'évolution atypique..

Traitement de l'éperon du talon

Un traitement rapide et efficace de la fasciite plantaire n'est possible qu'au stade initial de son développement. L'éperon sur la jambe, qui est une conséquence de la longue évolution de la maladie, n'est pas éliminé par la méthode médicale. L'aide du chirurgien est requise. La composition des mesures thérapeutiques comprend la physiothérapie, certaines médecines alternatives et alternatives. La thérapie est réalisée en ambulatoire, il n'y a aucune indication d'hospitalisation du patient. L'hospitalisation n'est requise qu'après l'ablation chirurgicale d'un ostéophyte.

Médicaments

On prescrit au patient des onguents et des crèmes aux effets analgésiques et anti-inflammatoires, capables de pénétrer la peau (Ibuprofène, Indométhacine). Il convient de garder à l'esprit que les fonds appliqués à la région calcanéenne, lors de la marche, s'usent rapidement sur les chaussures. Par conséquent, ils doivent être appliqués sous un pansement occlusif ou la nuit, immédiatement avant le coucher. Dans les cas graves, accompagnés de douleurs intenses, les médicaments peuvent être utilisés par voie orale, sous forme de comprimés. Pour soulager la condition et arrêter le processus inflammatoire, Ketorol, Analgin, Diclofenac, hormones stéroïdes (Prednisolone, Hydrocortisone) sont prescrits.

Pour restaurer la dépréciation neuromusculaire, le programme comprend des fonds qui améliorent la conduction des impulsions (Galantamine, Proserin), la microcirculation du sang dans la zone touchée (Trental). Des antioxydants, des complexes multivitaminiques sont prescrits. Une correction pharmacologique adéquate de la cause profonde de la maladie est nécessaire. Les patients en surpoids se voient prescrire de la Sibutramine, avec des perturbations endocriniennes, une carence hormonale doit être compensée, avec une hypertonie musculaire, des relaxants musculaires d'action centrale (Midokalm) sont utilisés. La thérapie est prescrite par un spécialiste spécialisé, en tenant compte des contre-indications existantes.

Physiothérapie et massage

Onde de choc et thérapie magnétique sont utilisées. L'UVT est une méthode d'impact sur les tissus avec des impulsions sonores de choc. Cela vous permet de créer des microtraumatismes, initiant ainsi le processus de guérison. L'effet analgésique est obtenu en raison d'une surexcitation des cellules nerveuses et d'une diminution de leur capacité conductrice. La méthode n'est pas invasive, n'est pas accompagnée de douleur, peut rapidement améliorer l'état du patient. Comme un outil indépendant n'est pas utilisé.

La magnétothérapie est l'impact sur le patient avec un champ alternatif. Il permet de stimuler la circulation sanguine capillaire, d'arrêter les spasmes musculaires, d'activer les processus régénératifs. En plus de ce qui précède, un laser est utilisé pour soulager les douleurs - une méthode moderne et efficace de physiothérapie qui peut améliorer la régénération et éliminer la douleur.

Le massage du pied avec un éperon au talon n'est pas illustré en raison de sa faible efficacité et de sa douleur. Des exercices de physiothérapie sont appliqués. Les exercices visent à renforcer et à étirer les muscles du pied. Les cours doivent être combinés avec le port d'orthèses, de chaussures à talons hauts de 2 à 3 cm, de semelles intérieures avec soutien de la voûte plantaire, conçues individuellement pour le patient. Une telle approche permet d'obtenir des résultats satisfaisants chez 70 à 75% de ceux qui ont demandé de l'aide. Les semelles intérieures sont plus efficaces que les coussinets de talon, le port ne réduit la douleur que dans 30% des cas.

Pointe du talon avec éperon au talon

Il est possible d'arrêter rapidement les symptômes de la maladie avec une injection locale d'hormones stéroïdes en combinaison avec des anesthésiques dans la zone touchée. Les médicaments ont un effet anti-inflammatoire prononcé, soulagent les phénomènes spastiques et la sensibilité à la douleur. Ils sont introduits à l'aide d'une seringue et d'une aiguille dans la zone de fixation du fascia. La méthode d'infiltration est utilisée. Le traitement avec cette méthode comporte certains risques. Selon des essais randomisés, chez 44 des 765 patients, le résultat de l'injection était une rupture du fascia. Cela rend l'administration topique indésirable en tant que traitement de première intention..

Suppression de l'éperon au talon

Il est utilisé pour l'inefficacité des médicaments et la préservation de la douleur pendant 6 à 12 mois. Certains médecins pensent que la chirurgie doit être prescrite aux patients dont les symptômes ne se sont pas arrêtés dans les 12 semaines. L'intervention chirurgicale est réalisée dans un hôpital. Il est possible d'utiliser une technique endoscopique ou classique (une large incision est utilisée). Le travail s'effectue sous anesthésie générale. La période de récupération prend 10 à 15 jours, le patient reçoit des analgésiques et des antibiotiques. Le traitement chirurgical n'est pas effectué pour les patients âgés (rapport défavorable bénéfice / risque) et les enfants (en raison de l'élasticité du tissu osseux, tous les cas de fasciite peuvent être guéris de manière conservatrice).

Patch chinois

Il se réfère aux méthodes de médecine alternative, n'a aucune preuve d'efficacité obtenue lors des essais cliniques. Les guérisseurs traditionnels recommandent d'utiliser deux types de PC. Le poivre est utilisé dans la fasciite plantaire avant la formation d'éperons. Il a un effet réchauffant et stimulant, améliore la circulation sanguine régionale, active les processus de récupération. Le patch est collé sur la zone affectée et porté pendant 2-3 jours, réchauffant la jambe avec un chiffon chaud. En cas de sensation de brûlure grave, la substance doit être retirée..

Le deuxième type d'agent est utilisé pour la croissance osseuse. Il comprend le curcuma, la vigne, la racine de Sophora, le tronc de saule chinois. Les composants ralentissent la croissance de l'éperon, mais ne permettent pas de le retirer définitivement. Une bande est collée sur un talon prélavé et drainé. Ils sont portés pendant 2-3 jours, puis retirés et, si nécessaire, remplacés par un neuf. L'utilisation de CP doit être abandonnée avec apparition de sensation de brûlure, rougeur de la peau, détérioration générale du bien-être. L'utilisation de médicaments ayant un effet non prouvé sur le fœtus est contre-indiquée pour les femmes enceintes.

Remèdes populaires

Les préparations à base de plantes, qui sont la principale méthode des guérisseurs et des herboristes, peuvent éliminer le processus inflammatoire et stimuler les mécanismes de régénération. Il est impossible d'éliminer l'éperon lui-même avec leur aide. Pour le traitement de la fasciite plantaire, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Traitement à l'iode. Compresse, qui comprend (I), du miel et du sel dans un rapport de 1: 1. Les composants sont mélangés, étalés sur une étamine, puis il est fixé au talon avec un pansement. Un sac en plastique est placé sur le dessus et enveloppé d'un bandage. Imposer la nuit, tous les jours pendant 5-7 jours.
  2. Ail. Trois clous de girofle sont broyés à l'état de lisier et mis sur un éperon, fixé avec un bandage. La procédure est effectuée 3-4 heures. Le cours dure 1 ou 2 semaines. En cas de brûlure grave, il est recommandé de refuser d'utiliser la méthode.
  3. Chélidoine. 10 gouttes sont mélangées avec la même quantité de valériane et de jus d'aloès. Appliquer sur le talon, recouvrir d'un sac, fixer avec un bandage, laisser reposer une nuit. Cours - 10 ou 14 jours.
  4. Peroxyde d'hydrogène. Un demi-litre de 3% de la substance est versé dans un bassin avec de l'eau chaude et les talons y sont cuits à la vapeur.

Un traitement à domicile utilisant des agents cautérisants peut être dangereux. Ces composants provoquent une brûlure chimique de la peau, avec une longue durée d'exposition et des tissus sous-jacents. Par conséquent, les méthodes folkloriques nécessitent une attitude critique envers vous-même. Avant de les utiliser, vous devez consulter un médecin.

Prévention d'éperon de talon

Pour prévenir l'apparition d'ostéophytes, il est recommandé de commencer le traitement de la fasciite plantaire dans les premiers stades, quand il devient douloureux de marcher sur le talon. Il est préférable d'utiliser une pharmacie classique plutôt que des préparations folkloriques. Afin d'empêcher complètement le développement de la maladie, les charges extrêmes sur le pied doivent être évitées, le poids corporel normal doit être maintenu, des chaussures confortables doivent être portées et une bonne nutrition doit être fournie..

Complications possibles

L'éperon lui-même n'est pas mortel. Les phénomènes médiés se produisent avec une douleur intense. Ainsi, les patients pour qui la marche est à l'origine d'une augmentation des symptômes, réduisent leur niveau d'activité physique, subissent une inactivité physique. Dans ce cas, le système cardiovasculaire souffre, le tonus musculaire diminue. Un inconfort prolongé contribue à la détérioration de l'état psycho-émotionnel. Une personne devient de mauvaise humeur, tombe dans une dépression qui ne peut qu'affecter le niveau de son adaptation sociale. Si un gros ostéophyte est susceptible de développer une neuropathie ischémique, la formation d'un névrome est une tumeur bénigne du tronc nerveux. Par conséquent, les symptômes doivent être éliminés aux premiers stades de son développement..

L'avis du médecin

L'éperon au talon est une formation douloureuse qui donne beaucoup de mal à une personne. Avec un cours prolongé, il conduit à la formation de complications indirectes affectant le système cardiovasculaire, les relations sociales et professionnelles d'une personne. La médecine moderne vous permet de vous débarrasser efficacement de la croissance osseuse. Par conséquent, dès les premiers signes d'inflammation fasciale, l'apparition d'un renflement sur la semelle, il est recommandé de consulter un médecin. Il prescrira une radiographie, effectuera un diagnostic différentiel et sélectionnera le schéma thérapeutique optimal..

Éperon calcanéen - symptômes et traitement à domicile

Dans certains cas, les pieds des gens peuvent faire mal, non pas à cause de problèmes articulaires, mais à cause de ce que l'on appelle l'éperon calcanéen. Cette maladie peut causer beaucoup de problèmes et gâche également l'apparence des jambes. Qu'est-ce qu'un éperon au talon? Les symptômes et le traitement à domicile de cette maladie seront pris en compte dans ce document. Après tout, pour empêcher son développement ou pour s'en débarrasser, il faut d'abord le savoir.

Ce que c'est?

En fait, "talon éperon" est le nom couramment utilisé. Les médecins l'appellent fasciite plantaire ou plantaire. Il s'agit d'un processus inflammatoire qui a réussi à se développer dans le talon depuis le côté de la semelle. Le fascia plantaire est une petite plaque située dans le calcanéum et partant de son point supérieur, constituée de tissu conjonctif. Il a cinq rayons et est situé dans toute la semelle, y compris sur les doigts. Il est presque toujours étiré, ce qui permet à la voûte plantaire d'être dans la bonne position anatomique, et la charge sur le pied, qui lui est donnée pendant le mouvement, est répartie uniformément. Les fonctions de cette plaque incluent une protection supplémentaire des pieds contre les dommages..

Lorsqu'une personne se tient debout ou marche, la charge principale tombe sur le talon, et donc sur le fascia plantaire. Si la charge est excessive, alors, en conséquence, des dommages à cette plaque. Le plus souvent - dans la zone de connexion avec l'os du talon. En règle générale, ces lésions sont très petites et guérissent assez rapidement, en particulier chez les jeunes. Mais si, pour une raison quelconque, le processus de régénération ne s'est pas produit, le processus inflammatoire commence, dont les résultats sont un gonflement et une douleur.

Le fascia est également riche en calcium. Si les cellules des tissus qui y sont inclus meurent, le calcium est libéré et commence à s'accumuler à un certain endroit du pied. Ainsi, à la suite d'une inflammation et d'une accumulation de calcium, une croissance osseuse commence à se former au niveau du site de la lésion, que les médecins appellent ostéophyte. C'est lui qui est appelé l'éperon du talon. La taille de l'ostéophyte est petite et varie entre 3-12 mm.

Raisons de l'apparence

L'éperon du talon lui-même n'apparaît jamais - pour qu'il se forme, certaines raisons sont nécessaires. En règle générale, ils sont associés à:

  • excès de poids et augmentation de la charge sur les pieds;
  • tension prolongée et sévère sur les talons;
  • porter les mauvaises chaussures, en particulier les chaussures à talons et les mauvaises du point de vue de l'anatomie;
  • changements liés à l'âge;
  • maladies du système musculo-squelettique, y compris la courbure vertébrale;
  • pieds plats, rhumatismes;
  • un certain nombre d'infections chroniques qui ne se manifestent pas;
  • certains problèmes de fibres nerveuses et de maladies vasculaires;
  • blessures aux jambes.

Certaines des raisons ne dépendent pas du mode de vie du patient, tandis que d’autres peuvent être évitées si vous le souhaitez. Ainsi, lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est recommandé d'éliminer les facteurs négatifs de votre vie dès que possible, si possible, et de commencer un traitement approprié.

Symptômes de pathologie

Souvent, les premiers symptômes du développement de l'éperon calcanéen ne sont pratiquement pas perceptibles. La croissance osseuse elle-même n'a pas de terminaisons nerveuses, elle ne peut pas faire de mal. Mais c'est précisément à cause de cela que des conditions inconfortables sont créées pour d'autres tissus du pied plus doux et plus sensibles. Dans certains cas, si une personne ne donne pas une charge sérieuse sur les jambes, un éperon peut être détecté par hasard lors de tout examen.

Le principal symptôme est la douleur. De plus, il peut être si fort qu'une personne bouge sur les orteils, car elle ne peut tout simplement pas marcher en marchant sur le talon. En conséquence, le pied plat latéral peut se développer avec le temps. La douleur est généralement douloureuse ou crampes, aiguë.

Mais souvent avec des microtraumatismes, une personne ne ressent pas encore de douleur, mais ne ressent que de l'inconfort pendant le mouvement. Cet ostéophyte en croissance commence à exercer une pression sur les tissus mous. Beaucoup comparent leurs sentiments avec un clou dans le talon..

Un éperon peut se former à la fois sur une jambe et sur deux à la fois. De plus, dans le second cas, cela peut provoquer de graves problèmes. Le syndrome douloureux peut survenir dans certains cas même lorsqu'une personne ne bouge pas et est au repos. Seul l'ostéophyte irrite les tissus. C'est pourquoi il ne faut pas le laisser au hasard: il est important de commencer le traitement le plus tôt possible.

Il est important de consulter un médecin pour clarifier le diagnostic. Parfois, l'éperon du talon est presque invisible et la douleur peut être causée par un certain nombre d'autres maladies: arthrite, goutte, etc. Seul un médecin établira un diagnostic précis, puis après une série d'examens (échographie, radiographie, etc.).

Qui va aider?

Avec le problème des éperons au talon, si vous décidez toujours de consulter un médecin, vous devez vous rendre chez un rhumatologue. En outre, le médecin peut rediriger le patient vers d'autres spécialistes, notamment un endocrinologue, un orthopédiste ou un chirurgien. En l'absence de ces médecins, vous pouvez consulter un médecin généraliste.

Traitement médical

Maintenant, il existe de nombreuses méthodes pour traiter les éperons au talon. Ils visent à éliminer la douleur, et certains d'entre eux sont une excellente prévention de la pathologie. Fondamentalement, il s'agit de physiothérapie, ainsi que d'un régime d'épargne pour les pieds, des massages et de l'éducation physique.

Table. Méthodes physiothérapeutiques.

Méthode de thérapieLa description
Il résiste à la douleur et améliore la circulation sanguine. En tant que telle, la méthode ne guérit pas, mais elle atténue bien les symptômes..
Il agit en raison du champ magnétique. Soulage l'inflammation et améliore la circulation sanguine.
Il s'agit de la méthode de traitement la plus récente, qui est maintenant activement utilisée par les médecins. L'effet sur le tissu est dû à l'onde sonore. Il élimine la douleur, soulage l'enflure, a un effet bénéfique sur le flux sanguin. Les résultats sont très bons - les UVT aident dans 95% des cas. Mais la méthode a des contre-indications et vous devez consulter un médecin avant de décider d'assister à vos propres séances.
La méthode est basée sur l'influence du courant alternatif. Améliore la circulation sanguine, soulage l'inflammation et, en conséquence, la douleur diminue.
Cette méthode indolore est utilisée depuis de nombreuses années. Il aide à livrer les médicaments directement sur le site d'action. Au cœur - l'impact d'un faible courant électrique.

Le but de la physiothérapie est d'améliorer la circulation dans les tissus mous. La thérapie par l'exercice sera utile à la fois pour développer une maladie et pour prévenir la maladie. Dans certains cas, une intervention chirurgicale sera recommandée au patient. Mais il n'est prescrit que si aucune méthode n'a aidé à se débarrasser de l'éperon dans les 4-6 mois de traitement actif.

En outre, les médecins peuvent recommander les produits de pharmacie suivants - pommade à l'indométacine ou à l'hydrocortisone, ainsi que le dimexide. Tous aident à éliminer l'inflammation et à soulager la douleur. Mais il est important de se rappeler que les fonds peuvent avoir des contre-indications, et des conseils spécialisés sont nécessaires.

Traitements à domicile: remèdes populaires

Souvent, les gens n'osent pas aller chez le médecin et ne veulent pas assister aux procédures, préférant un traitement à domicile. Cependant, il convient de se rappeler qu'il est impossible de faire un diagnostic par vous-même, il est donc préférable de consulter d'abord un spécialiste, puis de décider de traiter la maladie en clinique ou à domicile, en utilisant les moyens utilisés par les grands-mères. Cependant, il est également important de comprendre que ces méthodes ne sont pas toujours sûres et efficaces. Mais considérez toujours les principaux.

L'une des méthodes de traitement les plus célèbres est les compresses biliaires, qui peuvent être achetées dans une pharmacie. La bile de poulet convient également, mais après une certaine préparation (elle est mélangée avec du shampooing et de la vodka dans la proportion: 20 g de vodka, 1 cuillère à café de shampooing et 40 g de bile). Les compresses font cela: d'abord, les pieds sont cuits à la vapeur pendant environ 20 minutes dans de l'eau chaude, puis un tampon de gaze, abondamment imbibé du produit préparé, est appliqué sur la zone affectée et fixé avec un bandage. Il est important de sécher votre pied avec une serviette. Ensuite, la compresse est fermée avec un orteil chaud et portée pendant 8 à 10 heures. Durée du traitement - jusqu'à l'exclusion des symptômes de la douleur.

Également recommandé dans la lutte contre les éperons du talon et les lotions à base de vinaigre. Habituellement, il ne faut qu'une semaine pour éliminer la pathologie. Mais le vinaigre est une substance puissante et vous devez l'utiliser avec précaution. Il est donc recommandé de lubrifier la peau autour de la zone affectée avec une crème grasse et d'appliquer la lotion clairement sur la zone affectée pour éviter les irritations cutanées autour. De plus, il est impossible d'appliquer de telles compresses pendant plus d'une heure.

Les bains d'iode-soude sont une bonne option. La solution pour eux est simple à faire - 15 gouttes d'iode et 1 cuillère à soupe sont diluées dans 3 litres d'eau. l un soda. L'eau doit être chaude et garder une jambe dedans jusqu'à ce que le liquide refroidisse. Répétez les séances de bain pendant 14 jours.

Les bains peuvent également être faits à base de lactosérum ou d'alcool. Dans le premier cas, le sérum doit être réchauffé un peu dans un bain-marie à 50 degrés et y garder les pieds pendant 20 minutes. L'alcool doit également être chauffé, et le principe du traitement est le même qu'avec le sérum.

La pommade au miel aide également. Il est préparé à la maison seul et non acheté à la pharmacie. Utilisé 1 cuillère à soupe. l miel, 50 ml d'iode, 1 c. sel. Tous les ingrédients sont soigneusement mélangés et la suspension résultante est appliquée sur le talon. Par le haut, il doit être fermé avec un sac en plastique et mis sur une chaussette. Vous devez garder la pommade pendant 15 minutes et vous devez répéter les séances 10 à 15 fois.

De plus, dans la lutte contre l'éperon du talon, vous pouvez faire d'autres compresses. Par exemple, utiliser de la graisse de porc. Pour ce faire, vous aurez besoin d'environ 100 g de graisse salée, ainsi que 100 ml de vinaigre, 1 œuf et 30 ml de miel de tilleul. Retirez le sel de la graisse et coupez-le, puis faites frire et faites fondre dans une poêle sans huile. La graisse résultante est mélangée avec d'autres ingrédients, puis le mélange est retiré pendant 2 jours au réfrigérateur. Après cela, il peut être utilisé en appliquant sur un morceau de gaze et en appliquant sur un point douloureux. Le bandage est fixé avec un bandage et un film alimentaire, et une chaussette est placée sur le dessus. Vous devez garder la compresse pendant la nuit et le faire avant le coucher. Durée du traitement - 7 jours.

Il est également conseillé aux grands-mères d'appeler à l'aide et au chou. Une tête de chou est soigneusement battue jusqu'à ce que le jus sorte, puis enduite de miel. Ensuite, vous devez le mettre sur le talon et l'envelopper avec un bandage, le laisser pendant la nuit.

Parfois, les lotions de pommes de terre peuvent également aider. Ceci est une compresse chaude. Pour sa préparation, les petits tubercules sont bouillis et les jambes de pétrissage. Vous devez faire cuire les pommes de terre directement dans la peau. Lorsque la pomme de terre est écrasée, ses restes doivent être enlevés avec une serviette, sans me laver les pieds, puis la peau doit être graissée avec de l'iode, ou plutôt, iodée. Ensuite, il suffit de mettre des chaussettes chaudes.

Physiothérapie

En tant que l'une des méthodes thérapeutiques et pour la prévention de l'éperon calcanéen, la thérapie par l'exercice est utilisée. Mais, en règle générale, en tant que méthode de traitement indépendante, elle donne peu de résultats - elle doit être effectuée en combinaison avec d'autres procédures. La thérapie par l'exercice aidera à renforcer le fascia et à l'étirer.

Le complexe de la thérapie par l'exercice contre les éperons du talon comprend de simples exercices d'échauffement, d'échauffement. Vous ne devez pas commencer les cours brusquement, ni faire des efforts excessifs pendant les cours. Important de faire attention.

Les exercices suivants sont recommandés..

  1. Rouler un objet rond dans le pied (vous pouvez prendre une bouteille ou un rouleau à pâtisserie). Vous devez les rouler pour qu'ils passent du talon aux orteils et vice versa.
  2. Collection de petits articles avec des orteils. De plus, vous pouvez utiliser une variété d'objets pour cela. Ils doivent être soulevés et déplacés en utilisant uniquement les jambes..

Chaque exercice doit être répété tous les jours pendant plusieurs minutes..

La prévention

Une simple prévention de la pathologie aidera à prévenir le développement d'éperons..

Étape 1. Seules des chaussures confortables avec des talons anatomiquement confortables sont nécessaires..

Étape 2. Les chaussures très plates sont également contre-indiquées - il est recommandé de choisir celle qui a un petit talon (2-4 cm).

Étape 3. Il est recommandé de réduire le poids et de rester en forme.

Étape 4. Il est important de bien manger, le menu doit être équilibré et adapté au mode de vie. Il est également important de ne pas oublier de boire de l'eau propre - elle améliore les processus métaboliques et élimine les toxines.

Étape 5. Le sport doit être inclus dans la vie, mais il doit être tel qu'il ne provoque pas d'inconfort ni de blessure..

Étape 6. Vous devez marcher avec modération - une marche prolongée peut nuire à l'état des pieds.

Étape 7. Il est recommandé d'assister périodiquement aux massages.

Vidéo - Nous traitons les méthodes folkloriques

Heureusement, se débarrasser de l'éperon du talon est maintenant facile. L'essentiel est de se conformer à toutes les recommandations des médecins et de ne pas retarder le traitement pour longtemps. Au minimum, dès les premiers signes de la maladie, vous devez immédiatement essayer les méthodes à domicile, ou mieux encore, consulter d'abord un médecin et ensuite seulement décider quelle méthode de traitement choisir.