logo

Symptômes et traitement de l'inflammation du nerf auditif

La rougeole peut entraîner une névrite du nerf auditif, qui se manifeste par une déficience auditive.

La névrite du nerf auditif est un «problème» de l'oreille interne et du nerf auditif. La maladie est assez courante, surtout sous une forme chronique. Les principaux symptômes de la névrite du nerf auditif sont une diminution de l'acuité auditive et l'apparition d'un bruit dans l'oreille, qui peut être simple ou double face. Cette maladie a de nombreuses causes. Pour le diagnostic, un certain nombre de méthodes de recherche supplémentaires sont nécessaires. Le traitement de la névrite du nerf auditif est largement déterminé par la cause qui l'a provoquée. Dans la plupart des cas, les médicaments vasculaires, les médicaments qui améliorent la microcirculation, les vitamines et les antioxydants sont indiqués. Cet article contient des informations sur tout ce qui concerne la névrite du nerf auditif..

Un synonyme du terme «névrite du nerf auditif» est la névrite cochléaire. Parfois, même chez les gens du commun, la névrite du nerf auditif est appelée perte auditive neurosensorielle. Du point de vue de la médecine officielle, la dernière affirmation n'est pas entièrement correcte. La perte auditive neurosensorielle est une perte auditive associée à des dommages à toutes les structures nerveuses, des cellules réceptrices de l'oreille interne aux cellules nerveuses du cerveau. La névrite du nerf auditif n'endommage que les cellules réceptrices de l'oreille interne et le nerf lui-même.

Il faut dire que le nerf auditif fait partie intégrante de la paire VIII de nerfs crâniens (nerfs cochléaires vestibulaires), c'est-à-dire que ses fibres passent dans le même ligament que le vestibulaire. Par conséquent, assez souvent, les dommages au nerf auditif se produisent simultanément avec les dommages aux conducteurs vestibulaires. Et puis, en plus de la déficience auditive et de l'apparition d'acouphènes, d'autres symptômes peuvent survenir (en particulier, vertiges, nausées, vomissements, globes oculaires tremblants, déséquilibre et démarche). Mais directement à la névrite du nerf auditif, ils n'ont rien à voir.

Causes de pathologie

Il existe plusieurs groupes de causes de névrite cochléaire, chacun étant caractérisé par des symptômes et des mécanismes spécifiques du cours. On ne peut pas dire que certaines raisons sont beaucoup plus courantes que d'autres. Tout est purement individuel..

Les maladies infectieuses comme causes

L'une des conséquences les plus dangereuses d'une infection est la névrite du nerf auditif. Le plus souvent, cette pathologie survient dans le contexte de maladies des organes ORL, mais il existe d'autres agents infectieux:

  • la grippe est une maladie dangereuse dont les conséquences peuvent être cachées dans les maladies les plus inattendues. Dans la névrite, l'agent pathogène pénètre dans le nerf avec une circulation sanguine;
  • ARVI, IRA et autres maladies respiratoires causées par l'adénovirus ou la parainfluenza - la névrite du nerf auditif se forme le plus souvent chez les nourrissons et les personnes âgées à la suite d'une infection;
  • méningite - l'inflammation des méninges peut tomber en dessous, affectant les nerfs;
  • oreillons - la pathologie provoque un virus qui affecte les glandes parotides, par conséquent, un nerf peut être affecté;
  • rubéole - une maladie virale qui a un effet toxique aigu sur le corps humain et le système nerveux.

Pour tous ces troubles, le traitement de la névrite du nerf auditif doit être effectué en totalité après la découverte de la violation.

Causes toxiques

Névrite cochléaire non moins courante dans les intoxications chroniques ou aiguës:

  • l'effet des médicaments - la pathologie se développe souvent lors de la prise d'antibiotiques, ainsi qu'après l'utilisation de médicaments antitumoraux. L'aspirine et d'autres substances obtenues à partir d'elle peuvent provoquer une violation. Les enfants souffrent le plus de la névrite médicamenteuse;
  • substances au travail - les violations affectent les personnes qui travaillent avec du mercure et d'autres métaux dans l'industrie du raffinage du pétrole. Les vapeurs d'essence, de phosphore et d'arsenic affectent négativement la santé;
  • alcool et nicotine - l'effet chronique de ces substances peut empoisonner l'organisme, provoquant diverses maladies, dont la névrite du nerf auditif.

La maladie peut apparaître en réponse à d'autres facteurs stressants, par exemple des blessures..

Les blessures à la tête comme cause

Une lésion cérébrale traumatique entraîne des troubles qui peuvent affecter le système nerveux. La circulation sanguine change, un œdème apparaît, de petites hémorragies peuvent survenir. Tout cela entraîne un pincement des tissus mous, des vaisseaux sanguins. Dans le contexte de l'ischémie, une inflammation et une névrite se développent. Les troubles tels que les fractures du crâne sont particulièrement dangereux..

Changements d'âge

Chez les personnes âgées, la névrite cochléaire est plus fréquente que chez les jeunes patients. Et cela est dû aux raisons suivantes:

  • les personnes âgées ont un risque accru d'hypertension, de mauvaise circulation sanguine, ce qui entraîne des problèmes avec le système nerveux;
  • mauvaise circulation sanguine dans le cerveau due à une thrombose ou à l'athérosclérose;
  • perte auditive liée à l'âge et changements d'appareil - à 60-70 ans, l'ouïe se détériore, et c'est un processus normal;
  • AVC - une névrite se développe à la suite d'un AVC.

Les risques professionnels provoquant une névrite aiguë du nerf auditif sont également courants.

Anatomie

Le nerf auditif commence dans l'oreille moyenne. Dans ce domaine, les cellules ciliées en font partie. Ce type de cellule est responsable de la perception et de la conduction du son. Le nerf auditif transmet les impulsions formées par les cellules ciliées au cerveau.

De l'oreille moyenne, les vibrations traversant le nerf auditif par l'ouverture de l'os temporal pénètrent dans la partie tige du cerveau, où se déroule le processus de perception sonore primaire (inconsciente). De plus, les oscillations passent dans la partie corticale du cerveau, où se déroulent les processus de reconnaissance et de traitement - c'est ainsi que la reconnaissance du son entrant.

Avec une inflammation du nerf auditif, l'un de ses trois composants est endommagé:

  • Cellules ciliées;
  • le nerf auditif lui-même;
  • centres auditifs sous-corticaux du cerveau.

Motifs professionnels de violation

Les causes professionnelles de pathologie les plus courantes sont associées aux circonstances suivantes:

  • une personne est constamment dans des conditions de bruit excessif: ateliers, travail avec des équipements bruyants. La déficience auditive se développe progressivement;
  • blessures acoustiques - surviennent en raison d'une exposition aiguë à un bruit aigu, en raison de fluctuations dans les oreilles, de changements de pression (comme avec un sifflet ou un coup de feu près de l'oreille);
  • vibration permanente - la maladie vibratoire est dangereuse pour l'homme, et en plus de la perte auditive, elle peut provoquer d'autres troubles: faiblesse et fatigue excessives, vertiges, problèmes circulatoires.

Il existe d'autres raisons, par exemple, des symptômes de névrite auditive peuvent survenir avec des allergies ou à la suite d'une blessure causée par des chutes de pression.

Comment prévenir la maladie?

La prévention de cette pathologie repose sur l'exclusion de tous les facteurs pouvant provoquer son développement. Tout d'abord, les médecins recommandent un traitement rapide de toutes les maladies de nature infectieuse. Il est tout aussi important d'éviter le contact avec des substances toxiques, d'utiliser un équipement de protection lorsque vous travaillez avec elles et de prendre des médicaments exclusivement selon les directives de votre médecin. Les personnes âgées sont invitées à subir des examens préventifs chaque année, à passer les tests nécessaires et à surveiller la pression artérielle.

Symptômes de pathologie

Les symptômes de la névrite du nerf auditif se manifestent de différentes manières, mais en général, le tableau est le même chez la plupart des patients:

  • l'ouïe commence à décliner en raison d'un traumatisme permanent du nerf, mais le degré de déclin peut varier. Pour éviter des conséquences graves, telles qu'une surdité complète, il est nécessaire de traiter la pathologie dès qu'elle apparaît;
  • bruit et bourdonnements dans les oreilles - chez les patients atteints de névrite, ces symptômes apparaissent constamment, dans certains même dans un rêve, ils persistent, ce qui empêche un sommeil normal;
  • nausées, problèmes d'équilibre et vertiges - avec ces signes de névrite du nerf auditif, des racines supplémentaires sont presque toujours affectées;
  • douleur aiguë - signe de dommages ou de traumatisme acoustique;
  • fièvre et faiblesse générale associées à la toux et au nez qui coule - dans ce cas, vous pouvez suspecter une névrite du nerf auditif causée par des infections ORL ou la grippe;
  • la pâleur, les maux de tête et la faiblesse sont des symptômes caractéristiques d'un empoisonnement toxique. Au cours de l'intoxication aiguë, des signes classiques s'ajoutent: nausées, incapacité à sortir du lit, forte fièvre;
  • augmentation de la pression, "vole" devant les yeux - le problème est associé aux vaisseaux du cerveau.

Il existe également une classification de la névrite en fonction de la gravité des manifestations et des conséquences..

L'essence de la maladie

Le nerf auditif est situé dans l'oreille interne. Il est chargé de l'exécution de deux fonctions importantes:

  1. Transmission du signal de l'appareil vestibulaire au cerveau.
  2. Transformation des vibrations sonores en vibrations électriques, leur transmission au cerveau.

Avec la névrite, le processus inflammatoire affecte à la fois le nerf lui-même et les minuscules cellules ciliées situées sur la surface interne de l'oreille. Ensuite, le processus pathologique va aux centres nerveux du tronc cérébral, dans lesquels la reconnaissance des sons.

Veuillez noter que les cellules ciliées peuvent mourir rapidement, alors elles ne récupéreront pas. Pour cette raison, l'acuité auditive souffre considérablement, une perte auditive apparaît.

La névrite affecte une oreille ou les deux. Tout dépend de sa cause et de ses caractéristiques. Avec une tumeur bénigne, un seul côté est affecté.

Degrés de surdité après névrite

Le plus souvent, la névrite du nerf auditif se produit sous une forme unilatérale, mais peut également être bilatérale. Dans ce cas, la surdité s'étend également à deux organes auditifs..

L'audiométrie distingue plusieurs degrés:

  • Stade I - l'audition est maintenue à un bon niveau - le patient entend les conversations à une distance de 4 à 6 m, tandis que le chuchotement reprend déjà de 1 à 3 m;
  • Étape II - un murmure est entendu à une distance de 1 m et une conversation de 1 à 4 m;
  • Stade III - le patient éprouve des difficultés, ne fait pratiquement aucune distinction entre les chuchotements et n'entend les conversations qu'à une distance pouvant atteindre 1 m;
  • Stade IV - une personne distingue les sons, mais pas toujours correctement et correctement;
  • Stade V - perte auditive totale.

Pour qu'une personne développe un degré 4 ou 5 de surdité après le traitement de la névrite auditive, il faut prendre des médicaments pratiquement sans système, ou ignorer régulièrement les exigences du médecin.

Dommages au nerf auditif

L'activité de tous les organes est contrôlée par le système nerveux central. Le nerf auditif est associé aux structures cérébrales. Sa fonction principale est de transmettre des informations de l'analyseur à d'autres services. Il s'agit de la VIII paire de nerfs crâniens. Plus de 70% de la perte auditive chez l'adulte est due à une perte auditive neurosensorielle..

La maladie se caractérise par une lésion unilatérale. Presque toujours, la névrite cochléaire se manifeste par des acouphènes. Le groupe à risque comprend les personnes âgées et les jeunes travaillant dans des conditions de travail dangereuses. La perte auditive est une maladie professionnelle. Le plus souvent, il se développe chez les personnes qui travaillent dans des environnements bruyants..

La névrite aiguë du nerf auditif est une maladie inflammatoire non infectieuse qui s'accompagne d'une perte d'audition et de bruit. La prévalence de cette pathologie atteint 5%. Les hommes tombent malades plus souvent que les femmes. Selon les statistiques, la névrite est le plus souvent diagnostiquée chez les personnes de plus de 55 ans. Dans la CIM-10, cette pathologie est appelée perte auditive neurosensorielle..

Qu'est-ce que la névrite?

Il existe plusieurs types de névrite cochléaire du nerf auditif. Elle est congénitale et acquise, unilatérale et bilatérale, prélinguale et postlinguale, centrale et périphérique, aiguë, subaiguë et chronique. Selon la nature des changements pathologiques, on distingue une névrite stable, réversible et irréversible..

Il existe une classification basée sur la principale cause d'inflammation. Selon elle, les types de névrite suivants sont distingués:

  • Professionnel
  • Médicament
  • Toxique
  • Infectieux
  • Ischémique
  • Rayon
  • Traumatique
  • Allergique

Le plus souvent, le développement de la maladie est observé chez les personnes âgées. La forme congénitale est très rarement diagnostiquée. Cela peut être dû à des anomalies dans le développement du fœtus. La forme prélinguale se développe chez les jeunes enfants avant qu'ils ne commencent à parler. La névrite acquise est aiguë, subaiguë et chronique. La base est la limitation de l'apparition de la maladie..


L'inflammation du nerf de l'oreille est dite aiguë si les premiers symptômes n'apparaissent pas il y a plus d'un mois. La névrite subaiguë se caractérise par la durée d'apparition des premiers symptômes de 1 à 3 mois. Si cette période était supérieure à 12 semaines, alors l'inflammation est appelée chronique. Le volume de tout son est estimé en décibels (dB). Avec la névrite, une perte auditive se développe. Il s'agit d'une condition dans laquelle le seuil d'audition augmente..

En fonction de cela, 4 degrés de perte auditive se distinguent dans le contexte de l'inflammation du nerf vestibulo-cochléaire. La névrite légère est caractérisée par des valeurs de seuil des sons perçus de 26 à 40 dB. Si cet indicateur augmente à 41–55 dB, cela indique une perte auditive modérée. La forme sévère se caractérise par une augmentation du seuil à 56–70 dB. Une augmentation de cet indicateur à 71–90 dB indique un degré extrême de perte auditive. Ces patients ne perçoivent pratiquement pas les sons ambiants. Avec la progression de la névrite et de la perte auditive, une surdité complète se développe..

Les principaux facteurs étiologiques

L'inflammation du nerf auditif est une maladie polyétiologique. Les facteurs suivants jouent un rôle important dans le développement de la névrite acquise:

  • Maladies virales (rougeole, rubéole, grippe, SRAS, herpès)
  • Infections bactériennes (syphilis, scarlatine)
  • Traitement irrationnel avec des médicaments ototoxiques (aminoglycosides, sulfonamides, diurétiques, salicylates)
  • Empoisonnement par des produits chimiques (arsenic, mercure, cadmium, phosphore)
  • Facteurs professionnels nocifs
  • Pathologie vasculaire
  • Otite moyenne
  • Blessures mécaniques
  • Les opérations
  • Barotraumatisme; changements soudains de la pression atmosphérique
  • Réactions allergiques
  • Tumeurs cérébrales
  • Maladie de Paget
  • Exposition aux rayonnements ionisants
  • L'anémie falciforme

Chez les personnes âgées, les processus de vieillissement du corps sont d'une grande importance dans le développement de cette pathologie. Une cause fréquente de dommages à la paire de nerfs crâniens VIII est l'effet des facteurs physiques. Il s'agit notamment du bruit et des vibrations. Le groupe à risque comprend les personnes qui travaillent dans des conditions dangereuses pendant une longue période. Dans ce cas, la maladie se développe progressivement..

Ces personnes deviennent souvent handicapées. Le plus souvent, une névrite et une perte auditive se développent lorsque vous travaillez dans des ateliers chauds, dans les industries mécaniques et métallurgiques. Un problème similaire est rencontré par la sonnerie. Ils sont presque tous sourds en raison de l'exposition constante à un bruit fort..

L'état de l'oreille dépend largement de la circulation sanguine. Les causes de lésions nerveuses comprennent les troubles vasculaires. Ceux-ci incluent l'athérosclérose, la thrombose, l'hypertension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux aigus et chroniques. Très souvent, le nerf auditif s'enflamme après un AVC. La forme congénitale de la maladie est parfois détectée..

Elle est due à des facteurs génétiques et à des blessures lors de l'accouchement. La névrite cochléaire se développe avec les syndromes de Stickler, Usher, Pendred, Alport et Vaandenburg. En présence de cette pathologie, la perte auditive est associée à d'autres troubles. Les causes possibles du développement de la maladie comprennent un travail prolongé, une hypoxie fœtale, une mauvaise gestion de la grossesse et des blessures au bébé lors du passage par le canal de naissance.

Manifestations cliniques de névrite

Avec cette maladie, la fonction d'un seul nerf est le plus souvent altérée. Les principaux symptômes sont le bruit et la perte auditive. Les symptômes supplémentaires de la maladie comprennent des étourdissements, des nausées, un déséquilibre, des maux de tête, une faiblesse, une pâleur de la peau. Souvent, la pression artérielle augmente. Perturbations visuelles possibles sous forme de mouches clignotantes.

Si une inflammation du nerf de l'oreille se produit en raison de maladies infectieuses (grippe ou SRAS), il est possible d'augmenter la température corporelle, l'apparition de la toux et d'un malaise général. La névrite professionnelle du nerf auditif se développe sur une longue période. L'audition peut diminuer après 20 et même 30 ans à compter du début du travail dans les industries dangereuses.

Il est impossible de guérir de tels patients. Avec une inflammation unilatérale, le son est mieux perçu par une oreille saine. Si les deux nerfs sont enflammés, alors une personne perçoit mieux les informations du côté qui sont moins affectées. La forme aiguë de névrite se développe soudainement en 4 à 5 heures ou plusieurs jours. Une forme progressive de la maladie est plus dangereuse, car elle conduit souvent à la surdité..


Dans la forme chronique de névrite, le bien-être général des patients n'est pas fortement perturbé. Les signes d'intoxication sont absents. Un symptôme constant de névrite résonne (bruit) dans les oreilles. Cela se produit indépendamment des facteurs externes. Le bruit peut se produire même lorsqu'une personne est dans un silence absolu. Le degré de déficience auditive est évalué à l'aide de l'audiométrie.

La maladie de grade 1 est différente en ce qu'une personne entend un murmure à une distance ne dépassant pas 3 m et la parole familière est déterminée à une distance de 3 à 6 m. Le traitement à ce stade du développement de la maladie est le plus efficace. La perte d'audition de 2 degrés se caractérise par la perception des informations lorsque vous parlez à voix basse à une distance de 1 m. La parole est entendue si la source sonore est distante de 1 à 4 m..

La névrite avec une perte auditive de 3 degrés est sévère. Avec elle, une personne n'entend pas du tout les chuchotements. Il distingue la langue parlée à une distance de 1 m, la perte auditive la plus dangereuse étant de 4 degrés. Elle s'adresse aux personnes qui peuvent au moins entendre quelque chose. En l'absence de traitement approprié, la personne devient complètement sourde.

Diagnostic d'une maladie nerveuse

Pour suivre un traitement, il est nécessaire de procéder à un diagnostic complet de la névrite cochléaire chez le patient. Seul un médecin peut donner un diagnostic précis après certains tests, tests de laboratoire et examens instrumentaux..

Important! L’un des tests les plus précis consiste à faire passer la perception du patient d’entendre et de chuchoter..

Pour clarifier les indicateurs obtenus, la méthode d'audiométrie est utilisée. Grâce à la recherche instrumentale, il est possible de compiler une image complète des degrés de perte auditive. Des analyses de sang et un tampon d'oreille sont également prescrits pour effectuer un diagnostic différentiel..

Façons folkloriques

En plus des options de traitement ci-dessus, la névrite du nerf auditif peut être traitée avec des remèdes populaires. Naturellement, avant d'appliquer ces recommandations, il est impératif de consulter un médecin afin d'éviter des complications.

Une grande et deux petites feuilles de cette herbe s'émiettent finement et sont versées avec de l'eau bouillante. Après quoi, il est bouilli pendant 4-5 minutes et a insisté dans un thermos jusqu'à 2 heures. Il est nécessaire d'utiliser quatre fois par jour pour 1 cuillère à café. Donner cette teinture au patient doit être d'au moins 3 semaines.

Le flacon de 100 ml est rempli de baies de genièvre exactement à moitié. La seconde moitié est remplie d'eau bouillie. La substance résultante est insistée dans un endroit sombre pendant trois semaines.

Vous n'avez pas besoin de boire de teinture, elle est coulée dans un serpent tous les jours pendant 3-4 gouttes. Un effet positif apparaît à 2 semaines d'admission.

À partir d'une tête d'oignon, il est nécessaire de presser le jus et de le mélanger avec de la vodka dans un rapport de un à quatre (1 partie de jus d'oignon pour 4 parties de vodka). Déposez cette solution dans l'oreille pas plus de 2 gouttes par jour. Il est conseillé de consulter un médecin avant utilisation..

Trois gouttes d'huile de camphre sont mélangées avec une gousse d'ail écrasée et enveloppez la substance résultante dans de la gaze. Ce sac est placé dans une oreille endolorie et n'est retiré que lorsqu'une sensation de brûlure apparaît. Il est important de ne pas en faire trop. Vous pouvez utiliser ce sac jusqu'à disparition complète des symptômes de la douleur..

À la maison, vous pouvez utiliser de la teinture de momie. Une compresse est faite à partir de 10% de la teinture, qui est insérée dans l'oreille douloureuse, et vous pouvez également prendre 20 grammes de momie avant les repas du matin. La durée du traitement ne dépasse pas 10 jours, après une pause de 10 jours et recommencez. Vous pouvez donc alterner 3-4 fois.

Le soja est trempé jusqu'à sept heures dans de l'eau bouillie, après quoi les grains sont pelés et moulus. Un tiers du verre est versé avec de l'eau bouillante et porté à ébullition. Après filtrage, vous pouvez utiliser une décoction avec du miel avant le coucher, jusqu'à ce que les symptômes cessent.

Il y a une prescription lorsqu'une solution à base de chloramphénicol est insufflée dans les oreilles, mais nous ne la décrirons pas, si votre médecin le juge nécessaire, il vous dira cette prescription.

Et probablement la forme de thérapie la plus exotique est le traitement des sangsues.

La névrite auditive peut être traitée par l'hirudothérapie.

La procédure est la suivante: un patient reçoit 4 à 5 sangsues dans la zone située derrière les oreilles. Il est nécessaire d'effectuer jusqu'à 7 à 9 séances jusqu'à guérison complète.

Donc, où que vous soyez attrapé par une maladie, à la maison ou au travail, n'oubliez pas de toujours consulter un médecin et de ne pas vous auto-soigner. Cette maladie est insidieuse, car une perte auditive peut se produire derrière une inflammation banale..

  • Traitement à l'ail. Avant d'aller au lit, vous devez hacher finement l'ail et le mélanger avec trois gouttes d'huile. Le mélange résultant doit être soigneusement plié dans une étamine, enveloppé et inséré dans l'oreille. Après l'apparition de la sensation de brûlure, vous pouvez obtenir l'ail.
  • Aidez la moustache dorée. Il faudra une grande ou plusieurs petites feuilles de cette plante. Ils doivent être finement hachés et envoyés à cuire quelques minutes seulement. Laissez infuser dans un thermos. Il est recommandé d'utiliser le bouillon obtenu trois fois par jour, une cuillère à café.

Le recours à l'aide de la médecine alternative ne devrait se faire qu'après consultation de votre médecin. Sinon, la maladie progressera, ce qui entraînera une perte complète de l'audition..

Il ne sera pas possible de se débarrasser complètement de la névrite du nerf auditif avec des remèdes populaires, mais il est possible d'atténuer la condition et d'améliorer l'effet du traitement principal. L'utilisation de ces méthodes n'est autorisée qu'après consultation d'un médecin..

Appliquer en complément du traitement de l'oreille, vous pouvez utiliser ces méthodes folkloriques:

  • Vous pouvez guérir votre nerf auditif avec une compresse. Il est à base d'ail râpé et de 2-3 gouttes d'huile de camphre. Le mélange fini doit être mis sur une étamine puis appliqué sur l'oreille. Il vaut mieux le faire la nuit, et s'il y a une sensation de brûlure, alors vous devez de toute urgence retirer la compresse et rincer l'oreillette;
  • Une décoction faite d'une moustache dorée peut aider à soulager l'inflammation. Pour cuisiner, vous devez prendre 3 feuilles de cette plante et les remplir de 1 litre. l'eau, puis faire bouillir pendant 5 minutes. Ensuite, le médicament doit être autorisé à infuser pendant une journée, puis vous pouvez boire ce remède 3 fois par jour pendant 1 cuillère à café..

Le traitement de la névrite du nerf auditif avec des méthodes alternatives est un ajout à la thérapie traditionnelle. Il est généralement utilisé comme outil auxiliaire pour soulager le processus inflammatoire latent et augmenter l'immunité..

  1. L'herbe de thym (4 cuillères à soupe) est versée avec de l'eau bouillante et enveloppée dans de la gaze. Sous forme chaude, appliquer sur l'oreille pendant 10 minutes. Durée - 10 jours..
  2. Mumiye (comprimés de 0,2 g) pendant 10 jours à prendre à jeun. Parallèlement à cela, les compresses sont fabriquées à partir d'une solution de momie à 10%. Conduit 3 cours avec des pauses de 10 jours.
  3. Fleurs de Calendula officinalis, fruits d'aubépine (1 partie chacun), leurre, racine de Rhodiola rosea, succession et leuzeus de type carthame (2 parties chacun), cynorrhodons (3 parties) sont mélangés. Une cuillère à soupe du mélange est versée avec de l'eau bouillante. La perfusion est prise trois fois par jour, 70 ml.

Thérapie médicamenteuse

Une thérapie indispensable est le traitement médicamenteux de la névrite du nerf auditif. Vous devez d'abord obtenir un diagnostic. Ensuite, prescrivez un traitement qui dure plusieurs semaines:

  • Moyens pour éliminer les substances nocives du corps. Attribuer pour intoxication: "Hypothiazide", "Veroshpilacton", "Vero-Indapamide".
  • Préparations pour la normalisation de la circulation sanguine. Pour que le cerveau reçoive la portion nécessaire de substances utiles, les médicaments suivants sont prescrits: Cerebrolysin, Cavinton, Piracetam.
  • Assurez-vous d'utiliser des outils pour restaurer la numération sanguine. Prescrire des médicaments contenant de la céphalosporine ou de l'aminopénicilline.
  • Restaurer le métabolisme. La cocarboxylase est parfaitement adaptée à ces objectifs..

Également utilisé dans le traitement de la névrite des médicaments du nerf auditif qui soulagent l'enflure. Parfois, des agents antibactériens et des antiseptiques de différentes actions sont prescrits. Pour les étourdissements et les nausées, la «flunarizine» ou un médicament ayant un effet similaire est prescrit..

Conseil! Pour obtenir des résultats positifs dans le traitement, toutes les prescriptions du médecin doivent être respectées. Ne faites pas de sport, ne buvez pas d'alcool, ne souffrez pas d'hypothermie et ne mangez pas d'aliments trop pointus ou trop gras.

Assurez-vous de trouver la source de l'inflammation dans le corps et de vous en débarrasser. Si le traitement de la névrite auditive affecte la lutte contre les virus, utilisez différents antibiotiques et AINS pour soulager l'inflammation. Les vitamines sont nécessaires pour renforcer l'immunité..

Procédures physiothérapeutiques

Le traitement de la névrite du nerf auditif ne serait pas complet si des méthodes de physiothérapie efficaces n'étaient pas utilisées:

  • électrophorèse avec de la vitamine B;
  • thérapie magnétique;
  • l'acupuncture et la réflexologie;
  • chambre de pression;
  • action des courants d'impulsion;
  • Bains de Rodon et de sel;
  • traitement de boue.

L'acide nicotinique d'électrophorèse aide dans le traitement de la névrite auditive aiguë. Pour la réadaptation des patients chez qui la névrite du nerf auditif a causé une perte auditive, des aides auditives sont utilisées.

Méthodes de traitement

Pour élaborer un plan de traitement, le médecin doit rechercher la raison qui a provoqué l'apparition de la maladie. L'efficacité des médicaments en dépend directement. Pour un spécialiste ORL expérimenté, cela ne sera pas difficile..

De plus, un traitement complet devrait suivre. Son but est d'éliminer les causes de la maladie et ses symptômes, de restaurer les fonctions perdues de l'aide auditive. Il est important d'assurer une bonne nutrition du nerf et d'éliminer les substances du corps, qui sont devenues un facteur de développement de la maladie. Les laxatifs aident à nettoyer le corps, les anti-inflammatoires aident à éliminer la source d'infection. Sont également présentés des agents pouvant rétrécir les vaisseaux sanguins, les biostimulants.

Dans la forme aiguë, le traitement est effectué dans un hôpital. À la maison, il est fortement déconseillé de traiter catégoriquement la forme aiguë, car le médecin doit surveiller en permanence la dynamique du processus, l'état des tissus, le conduit auditif et la région de l'oreille.

Veuillez noter que la névrite aiguë peut être mortelle en raison de dommages et de tissus cérébraux..

Dans la forme aiguë, vous devez limiter l'apport hydrique, suivre un régime spécial. Traditionnellement, les groupes de médicaments suivants sont utilisés dans le traitement:

  1. Diurétiques.
  2. Médicaments stabilisant le métabolisme.
  3. Médicaments qui normalisent la circulation sanguine dans les tissus cérébraux.
  4. Produits de désintoxication.

Leur effet thérapeutique ne se produit pas immédiatement, car le traitement médicamenteux peut être assez long. Il est important de le démarrer jusqu'à ce que des changements irréversibles se produisent. Pour prévenir les maladies et améliorer l'audition, Acustin peut être prescrit en combinaison avec les fonds énumérés.

Pour guérir la forme chronique de la maladie, il est important d'identifier le facteur étiologique. Avec la névrite infectieuse, les antiviraux et les anti-inflammatoires, les antibiotiques sont indiqués. Pour accélérer le métabolisme des cellules, prescrire des antioxydants, des vitamines.

Sous forme toxique - antidotes spéciaux qui éliminent rapidement les toxines du corps. L'intoxication est traitée pendant longtemps, car il est impossible d'éliminer immédiatement toutes les toxines. Parallèlement au traitement médicamenteux, à l'élimination des symptômes d'empoisonnement, il est recommandé de prendre des bains de minéraux et de boue, de suivre une physiothérapie.

Avec une tumeur bénigne du côté droit ou gauche, elle peut nécessiter une radiation ou une ablation chirurgicale. Si elle est définitivement bénigne, a cessé de grandir, le médecin ne peut observer qu'une telle patiente.

Cette maladie ne peut être complètement guérie qu'à son premier stade de développement. Dans les cas avancés, il est impossible de restituer complètement l'audience, vous ne pouvez qu'essayer de suspendre son déclin. Si l'audition est très endommagée, il est recommandé au patient d'installer une aide auditive. En cas de névrite non traitée, elle entraîne une surdité et, avec un développement extrêmement défavorable, peut être fatale.

Le médecin développe également un traitement symptomatique, prend des mesures de rééducation, de récupération.

Veuillez noter qu'il est strictement contre-indiqué de traiter cette maladie à l'aide de méthodes et de moyens traditionnels. On offre aux gens un remède aussi courant que la propolis. Il est même recommandé d'investir dans le conduit auditif. Avec ce diagnostic, il ne suffit pas de boire des infusions à base de plantes ou de goutter des gouttes auriculaires. L'herbe la plus miraculeuse n'aidera pas si la névrite est déjà diagnostiquée. Ici, nous avons besoin d'un diagnostic approfondi, sur la base duquel le schéma thérapeutique est construit.

Il est important non seulement de prendre un complexe de médicaments, mais également d'établir une nutrition. Le régime doit nécessairement contenir des produits laitiers et carnés, du jaune d'oeuf, du fromage et des légumineuses. Parmi la physiothérapie, l'acupuncture est intéressante et l'électrophorèse s'est avérée depuis longtemps efficace..

Non seulement les remèdes populaires n'aideront pas, mais ils peuvent même nuire s'ils abordent la question de manière irresponsable. Ils peuvent suspendre temporairement le processus pathologique, mais très rarement éliminer complètement sa cause. Une personne peut ressentir un soulagement, mais son aide auditive continuera de s'effondrer. Même un spécialiste ne commence le traitement de la névrite qu'après avoir examiné le patient. L'une des complications de cette pathologie est la névrose, la neurasthénie, la neuropathie, qui se développent en raison d'un inconfort et d'une douleur constants. La radiographie du crâne est souvent prescrite pour exclure le développement d'une tumeur..

Dans le schéma thérapeutique standard, il y a:

  • diurétiques;
  • anticonvulsivants;
  • analgésiques;
  • vitamines
  • médicaments nootropes.

Si les médicaments sont correctement sélectionnés en fonction de la cause de la maladie, ils peuvent rapidement améliorer l'état général, mais il est important de ne pas abandonner le traitement à mi-chemin. Le premier à laisser de la douleur, mais les changements pathologiques peuvent encore se poursuivre. Seul le médecin doit annuler les médicaments prescrits. Il doit constamment surveiller la dynamique du traitement, car une maladie non traitée peut revenir rapidement et devenir chronique.

Les personnes âgées doivent prendre des médicaments prescrits presque jusqu'à la fin de leur vie.

Les médicaments sont souvent complétés par de la physiothérapie, l'électrophorèse et l'acupuncture sont efficaces. Pendant le traitement, un repos complet est recommandé, une bonne nutrition, vous devez boire beaucoup d'eau, prendre de la vitamine C (cela empêche la destruction des cellules).

Prévision et prévention

Si le traitement de la névrite du nerf auditif a été commencé à temps, le patient ne peut pas s'inquiéter de l'apparition d'une perte auditive. Dans la plupart des cas, la maladie recule sans aucun effet secondaire aigu. Dans certains cas, le processus pathologique ne peut pas être arrêté.

Des prédictions décevantes dans le cas où la névrite du nerf auditif conduirait à des processus nécrotiques. Dans ce cas, le risque de perte auditive augmente plusieurs fois. Le plus souvent, une intervention chirurgicale est nécessaire pour traiter la névrite cochléaire - une tige et un canal endommagés sont prothésés.

Lisez également sur la névrite du nerf cubital.

Après avoir éliminé la névrite, le patient doit respecter certaines recommandations pour prévenir les rechutes:

  • Vous ne pouvez pas surfusionner, en hiver et en automne - portez toujours un chapeau;
  • un travail doit être changé si la névrite du nerf auditif est causée par une action de production (traumatisme ou intoxication);
  • vous devez respecter un mode de vie sain et prendre régulièrement des vitamines;
  • 2 fois par an, vous devez subir une audiométrie.

La névrite du nerf auditif au stade initial est facile à guérir, mais le patient doit alors être attentif à la santé et éviter les rechutes. La maladie de la course menace une perte auditive complète.

Par la durée du cours, ces formes se distinguent:

Le principal symptôme est une perte auditive. Les patients croient que la formation de liège soufré est à blâmer.

La névrite cochléaire chronique est cachée. Le patient peut ne pas être au courant de sa maladie, car il ne ressent aucun symptôme. Ce n'est qu'avec l'apparition d'exacerbations périodiques qu'il peut soupçonner le développement d'une maladie.

L'éducation physique comme traitement

L'exercice pour le traitement de la névrite cochléaire vise à stimuler les nerfs des oreilles. Ils n'éliminent pas du tout la pathologie, mais aident à arrêter le processus de perte auditive. Les médicaments en combinaison avec des remèdes populaires et des exercices physiques vous éviteront l'inévitable en l'absence de perte de traitement de la capacité auditive. Effectuez les exercices suivants:

  • Tenez fermement vos paumes contre vos oreilles. Mais n'en abusez pas avec intensité.
  • Tapotez légèrement l'arrière de la tête avec votre index. Le son que vous entendez doit ressembler au son d'un tambour.
  • Tenez vos paumes fermement contre vos oreilles et retirez-les très rapidement. Faites cet exercice 12 fois..
  • Insérez des index dans vos oreilles, mais pas trop profondément. Tournez-les légèrement et retirez-les rapidement.

Ces exercices doivent être effectués dans un ordre strict sans interruption entre eux. Effectuez les manipulations conformément aux instructions, en respectant strictement la technique. De plus, la régularité du traitement est importante. Répétez ces exercices tous les jours. Si vous en avez l'occasion, donnez-leur du temps le matin et avant le coucher..

Mais une bien meilleure option consiste à prévenir la maladie. Les mesures de prévention vous aideront non seulement à ne pas éprouver de problèmes auditifs, mais également à prévenir le développement d'autres pathologies graves.

Les acouphènes peuvent-ils disparaître d'eux-mêmes?

Les personnes qui éprouvent des désagréments dus aux acouphènes attendent le plus souvent patiemment qu'elles passent sans intervention médicale. Ils peuvent vraiment disparaître sans laisser de trace, mais seulement si la nature de ce phénomène n'est pas associée à la névrite cochléaire. Les médecins recommandent de ne pas risquer leur santé, mais de subir un examen avec un oto-rhino-laryngologiste pour s'assurer que rien ne menace votre corps..

Une attention particulière doit être portée au bruit haute fréquence, car c'est lui qui parle du développement de la névrite. Si le grondement dans les oreilles est de moyenne ou basse fréquence, il s'agit très probablement d'une otite moyenne ou d'un bouchon de liège ordinaire. Mais si vous entendez quelque chose qui ressemble à un grincement, n'hésitez pas à consulter le médecin.

Prévoir

Le résultat de la névrite cochléaire est affecté par les symptômes, la durée. Les méthodes modernes de traitement sont efficaces si elles commencent au tout début de la névrite cochléaire. La thérapie, commencée tardivement, ne garantit pas la restauration des fonctions auditives. Les statistiques montrent que ceux qui demandent de l'aide au stade aigu des patients ont une chance de restaurer l'audition, c'est 50%, un autre tiers des patients rétablissent l'audition, mais partiellement.

Dans les formes chroniques de névrite cochléaire, la thérapie conservatrice n'est pas efficace, à ce stade, il est impossible de retourner l'audition.

Les spécialistes orientent leurs efforts vers la normalisation de l'état du patient. Un patient atteint d'une forme chronique de névrite cochléaire peut être envoyé pour des prothèses. L'implant (aide auditive) stabilise la condition en déchargeant les organes de l'audition.

Complications possibles

En l'absence de traitement ou de non-observance, le patient fait face à une surdité totale. Pour éviter une telle complication, un médecin doit être consulté dès l'apparition des premiers symptômes de perte auditive. La progression de la névrite cochléaire est arrêtée par un diagnostic précoce, un traitement systémique, le traitement est effectué sous la surveillance d'un médecin avec un intervalle de 6 mois.

S'il n'a pas été possible de restaurer l'audition, il est recommandé au patient l'une des options:

  • utiliser une prothèse auditive;
  • implanter.

Un dispositif spécial agit comme un implant, qui est monté dans la cavité auriculaire.

L'enfant a

Non seulement un adulte, mais aussi un enfant peut endommager le nerf auditif. Il n'y a pas de différences significatives entre les causes, les symptômes et les méthodes de diagnostic entre la névrite chez les enfants et les adultes. Toute raison caractéristique d'un adulte (à l'exception des changements liés à l'âge) peut provoquer une inflammation du nerf auditif chez un bébé.

Le principal symptôme pour un enfant, le même que pour un adulte, est la déficience auditive, qui est exacerbée par des symptômes concomitants.

La principale différence est le traitement, ou plutôt, le dosage des médicaments prescrits. Après tout, le poids et l'immunité d'un enfant sont bien inférieurs à ceux d'un adulte, et donc la substance active d'un médicament particulier l'est beaucoup moins..

Quel médecin dois-je contacter?

À tout âge, la perte auditive ne peut être ignorée. De nombreuses personnes âgées associent les symptômes de la maladie à des changements liés à l'âge et ne consultent pas le médecin. Un bon pronostic est possible avec une visite précoce dans un établissement médical. Tout d'abord, ils visitent un médecin ORL.

Après le diagnostic, en identifiant les facteurs qui ont influencé le développement de la maladie, vous devrez peut-être consulter d'autres spécialistes étroits: endocrinologue, cardiologue, neurologue.

Lorsqu'un patient a besoin d'une aide auditive, il est référé pour un rendez-vous avec un audioprothésiste. Le patient se voit prescrire l'examen nécessaire. Les paramètres obtenus en audiométrie, otoscopie, le spécialiste utilise pour sélectionner et ajuster la prothèse.

Causes de la névrite cochléaire congénitale

La névrite cochléaire congénitale, dont les symptômes se manifestent dès la naissance, peut survenir en raison d'anomalies génétiques, de maladies portées par la mère pendant la grossesse ou de problèmes pendant le processus de naissance.

  1. Une déficience auditive héréditaire peut survenir en raison du syndrome de Waardenburg, du syndrome branchiootorénal, de la maladie de Refsum, du syndrome d'Alport, du syndrome de Stickler.
  2. Maladies portées par la mère pendant la grossesse qui peuvent provoquer une névrite cochléaire. Parmi eux: rubéole, méningite, syphilis, grippe, otite moyenne, oreillons, herpès, SRAS.
  3. Des problèmes lors de l'accouchement peuvent endommager le nerf auditif. Par exemple, une telle maladie peut être causée par une hypoxie fœtale, une naissance prématurée, un travail faible ou une discoordination, un traumatisme à la naissance, un bassin étroit donnant naissance.