logo

Méthodes de traitement de l'éperon du talon

Il est généralement admis que la plupart des maladies qu'une personne moderne rencontre sont causées par un mode de vie inapproprié, un manque d'activité physique, une suralimentation et de mauvaises habitudes. Cependant, il y a des maux que l'on retrouve souvent chez les personnes actives et travailleuses qui sont responsables de leur santé. De telles conditions pathologiques comprennent l'éperon du talon, dont les symptômes, selon les statistiques, nous rencontrent tous les dixièmes au moins une fois dans la vie.

Éperon calcanéen - un traitement est-il nécessaire?

"Heel spur" est un nom philistin qui trompe souvent les patients. Le fait est que cette pathologie ne s'accompagne pas de l'apparition d'excroissances notables sur la surface arrière du talon (une telle maladie est appelée déformation de Haglund). Avec un éperon calcanéen, des changements dans la structure du pied peuvent ne pas être observés du tout, et s'ils le font, ils ne peuvent être vus que sur des radiographies.

En médecine, l'éperon du talon est connu sous le nom de fasciite plantaire. Le nom est associé au terme «fascia plantaire». Ce dernier relie le calcanéum et les os métatarsiens. Grâce à cette structure, le pied conserve sa forme naturelle et absorbe correctement les chocs lorsqu'il entre en contact avec le sol lors de la marche. Fasciite - inflammation du fascia, qui entraîne tous les symptômes caractéristiques de l'éperon du talon.

Les pieds d'une personne subissent quotidiennement un stress important - non seulement ils maintiennent leur poids corporel, mais ils adoucissent également la démarche, surgissant à chaque étape. Normalement, la marge de sécurité devrait être suffisante pour qu'ils soient très âgés, cependant, dans certaines situations, l'usure du fascia plantaire se produit beaucoup plus tôt. C'est pourquoi l'éperon du talon est plus souvent observé chez les personnes âgées d'environ 40 ans, alors que tous les mécanismes compensatoires qui fonctionnent à un jeune âge se sont déjà épuisés..

Pourquoi l'éperon du talon se produit?

  • En raison du surpoids: la charge sur les pieds chez les personnes obèses est beaucoup plus élevée que chez les personnes ayant un poids corporel normal.
  • En raison de pieds plats: cette pathologie conduit à une redistribution de la charge sur la voûte plantaire, à la suite de quoi le fascia plantaire s'enflamme dans la zone de fixation au talon.
  • En raison d'un effort physique trop intense: une telle défaite des pieds peut être observée chez les coureurs de fond et même chez les touristes amateurs qui font régulièrement des voyages de plusieurs kilomètres.
  • En raison d'autres maladies inflammatoires, vasculaires ou dégénératives des articulations des membres inférieurs (telles que la polyarthrite rhumatoïde, l'ostéoarthrose déformante, la polyneuropathie diabétique et autres).

Ces phénomènes conduisent au fait que dans la zone où le fascia plantaire est attaché au calcanéum, des déchirures microscopiques se produisent. Une traumatisation répétée entraîne un processus inflammatoire chronique dans cette zone, qui, à son tour, s'accompagne de perturbations métaboliques et de la formation d'une excroissance osseuse pathologique du calcanéum dirigée à l'intérieur du pied, ce qui provoque une gêne supplémentaire pour le patient.

En règle générale, les symptômes de l'éperon du talon se manifestent d'abord après une journée fatigante sur les pieds. Les patients se plaignent d'une douleur brûlante et douloureuse au talon - "comme s'ils avaient marché sur un clou". L'intensité des sensations désagréables dans ce cas ne dépend pas toujours du stade de la maladie, elle est déterminée par la localisation des terminaisons nerveuses par rapport au foyer pathologique.

Après une période de repos (par exemple, le matin après une nuit de repos), la douleur diminue, mais la charge suivante provoque son retour. Si l'éperon du talon n'est pas traité, les sensations douloureuses persisteront même au moindre mouvement, affectant le bien-être général du patient et l'empêchant de mener son style de vie habituel.

Souvent, les personnes souffrant de fasciite plantaire commencent à décharger involontairement la région du talon, en essayant de ne pas marcher sur la surface arrière du pied, en marchant littéralement sur les orteils. En particulier, les changements de démarche sont perceptibles chez les patients présentant un talon bilatéral. En raison d'une charge inégale sur les jambes, la maladie peut être compliquée au fil du temps par d'autres problèmes articulaires - cheville, genou et hanche.

Comme les restrictions sur la capacité de marcher et les douleurs intenses ne peuvent être ignorées, les patients présentant des éperons au talon cherchent à soulager leur état par tous les moyens disponibles. Cependant, tous ne sont pas pressés de voir un médecin, préférant suivre les conseils de leurs proches ou résoudre le problème par eux-mêmes, en utilisant Internet. Cette approche est lourde de mauvais résultats de traitement et même d'aggravation de la condition - après tout, seul un médecin peut établir la véritable cause des symptômes. Par conséquent, la meilleure option serait de demander une aide médicale qualifiée et d'établir un diagnostic précis, puis de décider de la combinaison optimale d'approches pour le traitement des éperons du talon.

Traitements efficaces contre les talons

Avec la plupart des maladies du système musculo-squelettique, il n'y a pas de recette universelle qui vous permette de vous débarrasser rapidement des symptômes désagréables. L'éperon du talon est une maladie qui se déroule selon un scénario individuel, par conséquent, chaque patient doit avoir un plan de traitement qui prend en compte la présence d'une pathologie concomitante, la volonté de participer activement aux activités thérapeutiques et même la nature de l'activité professionnelle.

La méthode la plus radicale pour se débarrasser des éperons du talon est la chirurgie, mais ne pensez pas qu'une telle intervention apportera un soulagement rapide et que la maladie ne reviendra jamais. Au contraire, le travail du chirurgien nécessitera une rééducation ultérieure et le succès du traitement n'est pas toujours atteint. Par conséquent, si possible, n'amenez pas la maladie au stade où elle ne sera pas possible sans chirurgie.

Utilisation de semelles orthopédiques et de butées

La méthode la plus simple avec laquelle il est recommandé de commencer pour tous les patients se plaignant de douleurs chroniques au talon. Une semelle intérieure correctement sélectionnée permettra de redistribuer la charge sur le pied et de minimiser les traumatismes ultérieurs du fascia plantaire. Si la maladie n'est pas allée trop loin - il est possible qu'elle recule sans mesures médicales supplémentaires.

L'utilisation d'orthèses

Pour que le fascia récupère plus rapidement, les patients la nuit sont encouragés à utiliser une «botte» spéciale qui fixe le pied strictement perpendiculaire à la jambe inférieure. Marcher dans une telle orthèse est inconfortable, mais pendant que vous dormez - cela apportera du repos au pied endolori.

Thérapie par l'exercice

Les exercices de physiothérapie ne sont pas utilisés comme méthode indépendante pour le traitement des éperons du talon, mais peuvent être prescrits en plus d'autres approches. Ainsi, le renforcement des muscles du pied et du bas de la jambe sera utile pour un patient chez qui une fasciite plantaire s'est développée en raison de pieds plats.

Massage

Un chiropraticien expérimenté soulagera la douleur et améliorera la mobilité d'un pied douloureux en quelques séances seulement. Les cours de massage réguliers sont particulièrement utiles pour les personnes présentant des manifestations initiales d'un éperon au talon - ils vous permettent d'abandonner l'utilisation des analgésiques et de la physiothérapie.

Administration topique de corticostéroïdes

L'introduction de corticostéroïdes est utilisée dans les cas où le syndrome douloureux est extrêmement prononcé et il est nécessaire pour soulager rapidement la souffrance du patient. Cette méthode ne peut pas être utilisée pendant longtemps, car les hormones affectent négativement l'état des os - le calcium en est éliminé, ce qui conduit à l'ostéoporose.

Frottement chauffant

Frotter avec des huiles et des onguents chauffants aide certains patients. L'amélioration de l'approvisionnement en sang dans la zone affectée accélère les processus métaboliques et la régénération des tissus, de sorte que la récupération du fascia est plus rapide.

Applications de boue

De la boue cicatrisante sulfurée chaude est appliquée sur le pied endolori sous forme de chaussette pendant 15 à 20 minutes, ce qui chauffe le pied et a un effet thérapeutique grâce aux composants actifs du mélange. Le traitement standard est de 10 à 15 procédures.

Bains chauds et minéraux

L'efficacité de la balnéothérapie dans le traitement des maladies des os et des articulations a été prouvée dans les temps anciens. En règle générale, une telle méthode de traitement est possible dans les stations. En Russie, ce sont des stations thermales situées dans le Caucase du Nord et en Transbaikalia.

Thérapie par ultrasons

Sous l'influence des ultrasons, un échauffement doux des tissus superficiels et profonds du pied se produit. En combinaison avec l'application de pommades thérapeutiques, cette méthode vous permet de soulager l'inflammation et de soulager la douleur en seulement 2 à 5 séances.

Thérapie laser de faible intensité

L'impact du laser améliore la circulation sanguine dans l'éperon du talon, soulage l'enflure et accélère la guérison du fascia. Contrairement à l’opinion de certains patients, cette méthode n’élimine pas l’éperon osseux déjà formé, mais améliore considérablement le bien-être du patient..

Thérapie aux rayons X

L'exposition à de faibles doses de rayonnement entraîne une diminution de la sensibilité de l'éperon du talon, ce qui permet au patient d'oublier longtemps l'inconfort du pied. Il s'agit d'une méthode sûre et indolore qui ne nécessite pas l'utilisation de médicaments, ce qui est particulièrement important pour les patients allergiques. Il est important de se rappeler que la radiothérapie est contre-indiquée chez la femme enceinte..

Thérapie par ondes de choc (UHT) d'un éperon calcanéen

Cette méthode est apparue relativement récemment - elle est basée sur la capacité des ondes acoustiques à agir sur les dépôts de calcium dans la zone de connexion du fascia plantaire et du calcanéum, ce qui peut finalement conduire à un dessèchement de l'excroissance pathologique. Ainsi, il est possible de réduire voire d'éliminer complètement l'éperon du talon en quelques séances, ce qui est une panacée pour les patients qui ne sont pas aidés par d'autres méthodes thérapeutiques. Le résultat de cet effet peut être vu sur la radiographie de contrôle ou l'IRM après avoir terminé le traitement.

Traitement chirurgical

Pendant l'opération, le chirurgien broie l'excroissance osseuse du talon, ramenant le pied à son état naturel. Cependant, cela ne résout pas le problème du traumatisme du fascia, par conséquent, les patients qui ont subi une telle intervention ont toujours besoin de physiothérapie et d'autres procédures médicales pendant la période de réadaptation.

Prévention de la fasciite plantaire

Chacun de nous devrait penser à la prévention des éperons calcanéens - car cette maladie peut se développer chez toute personne âgée. La bonne attitude vis-à-vis des pieds repose sur les bonnes chaussures: n'économisez pas sur les chaussures, les bottes et les baskets, surtout si vous bougez beaucoup pendant la journée. Allez souvent pieds nus, jetez les pantoufles au profit de sandales à dos fixe. Faites régulièrement un auto-massage des pieds avec une crème hydratante et, si vous êtes en surpoids ou pieds plats, consultez votre médecin pour obtenir des recommandations.

Éperon calcanéen - caché aux yeux des autres et à première vue une maladie frivole, qui peut finalement conduire à une invalidité. Soyez conscient de votre santé et de vos jambes saines sera la meilleure récompense..

Éperon au talon

informations générales

L'éperon du talon (fasciite plantaire) est une croissance osseuse sous la forme d'un coin ou d'un épi (ostéophyte), qui apparaît sur la surface plantaire du tubercule calcanéen.

Dans la plupart des cas (selon les statistiques médicales - environ 90%), un éperon au talon apparaît chez une personne sur fond de pieds plats. Chez une personne souffrant de pieds plats, la charge sur les pieds est répartie différemment que dans un état normal, ce qui est visible même sur la photo. Dans ce cas, il y a une tension des tendons, et parfois les fibres tendineuses peuvent se détacher des os sous-jacents. En conséquence, les tendons et le tissu osseux sous eux deviennent enflammés. De plus, les symptômes d'un éperon au talon peuvent survenir chez une personne à la suite d'une lésion aiguë ou chronique de l'os du talon, ainsi qu'en raison d'une maladie associée à une altération du métabolisme (en particulier, à la goutte).

Une autre raison de cette maladie est une violation grave de la circulation sanguine des jambes chez ceux qui souffrent d'une mauvaise perméabilité des vaisseaux sanguins. Dans les maladies articulaires chroniques (arthrite, polyarthrite, spondylarthrite ankylosante), l'éperon du talon se développe également souvent, et son traitement doit être effectué en parallèle avec le traitement des maladies sous-jacentes. De plus, les changements liés à l'âge peuvent être à l'origine de l'apparition d'un éperon au talon. Les personnes en surpoids sont sujettes à cette maladie en raison de la lourde charge..

Les éperons au talon sont également souvent diagnostiqués chez les athlètes. Mais, malgré le type de raison qui a provoqué l'apparition d'un éperon au talon, les méthodes de traitement de cette maladie désagréable ne doivent être choisies que par un spécialiste après l'établissement du diagnostic. En règle générale, en apprenant le problème, les patients essaient d'utiliser une variété de remèdes populaires. Cependant, il est important de comprendre que le traitement avec des remèdes populaires n'apporte pas toujours l'effet souhaité. Par conséquent, la meilleure façon de traiter les éperons au talon est de consulter un chirurgien orthopédiste ou un chirurgien..

Symptômes

Lorsqu'une personne a un éperon au talon, un tableau clinique typique est observé. Le patient s'inquiète des douleurs aiguës et brûlantes, tandis que les sensations sont similaires au fait qu'un corps étranger, par exemple un clou, est présent dans le talon. Ces symptômes apparaissent à la suite de changements dans les tissus mous. Avec les éperons du talon, une inflammation des poches muqueuses profondes se développe et une périostite est observée. Les sensations de douleur se développent en raison de la pression de la croissance osseuse sur les tissus mous dans lesquels l'inflammation se développe. En règle générale, la taille et la forme d'une telle croissance n'affectent pas l'intensité de la douleur. Il arrive souvent qu'une personne ne ressente pas d'éperons grands et pointus, tandis que les petits et plats provoquent un inconfort et une douleur tangibles.

L'éperon du talon peut avoir différentes tailles - de 3 à 12 mm. En règle générale, l'extrémité pointue de l'éperon est dirigée vers les doigts et est légèrement pliée. Il est intéressant de noter que l'éperon du talon il y a cent ans était beaucoup moins courant chez l'homme et s'est développé principalement en raison de blessures. Maintenant, cette maladie est répandue et 80% des patients sont des femmes, principalement des résidents des villes. La maladie peut se développer à tout âge. Mais si chez les personnes âgées l'éperon du talon est le résultat de changements liés à l'âge, chez les jeunes la maladie se développe souvent en raison de fortes charges (sport, obésité, etc.).

Les éperons peuvent apparaître sur un talon, et les deux à la fois. Le premier signe de cette maladie est l'apparition d'une douleur au talon au moment de la dépendance. La douleur la plus intense survient lors des premiers pas du matin ou lors du repos sur le talon après une longue interruption de mouvement. Ce symptôme est appelé «début de douleur». Pendant la journée, en marchant, la douleur devient moins intense, mais le soir elle s'intensifie à nouveau. Parfois, la douleur n'apparaît que de l'intérieur du talon, mais peut également se propager à toute la surface du talon. Dans le même temps, une personne met involontairement un talon en marchant afin de réduire la douleur. Pour cette raison, sa démarche change. C'est particulièrement difficile pour les personnes qui ont des éperons aux deux jambes. De plus, la douleur devient encore plus forte si la couche de graisse sous-cutanée du talon est amincie. Dans environ un quart de tous les cas de la maladie, l'éperon sur le talon entraîne une perte partielle de mobilité, ce qui complique le mode de vie habituel et altère la capacité de travailler..

Diagnostique

Si, lors d'un examen visuel, il est impossible de déterminer les modifications du talon, une pression intense se produit lors de la pression. Mais encore, la présence de douleur dans le talon n'indique pas toujours précisément l'éperon du talon. Après tout, une douleur similaire peut être observée avec le syndrome de Reiter, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante. Pour exclure ces maladies, en cours de diagnostic, un test sanguin biochimique est effectué pour la présence de facteurs rhumatoïdes en elle. En général, les éperons au talon sont diagnostiqués sans difficulté.

Il suffit à un spécialiste de sentir soigneusement le pied du patient et de se familiariser avec les plaintes de douleur caractéristique qui lui sont présentées. Pour confirmer le diagnostic, un examen radiographique est effectué, si nécessaire, une échographie est pratiquée. Les experts du processus de diagnostic tiennent également compte du fait que les données radiographiques indiquent la présence d'éperons au talon chez de nombreux patients. Cependant, ils ne présentent aucune plainte. Par conséquent, dans certains cas, un éperon dans le talon peut simplement être une caractéristique anatomique individuelle d'une personne. Dans le même temps, chez les personnes souffrant de douleurs intenses au niveau du talon, les éperons peuvent ne pas être détectés par radiographie.

Traitement

Les éperons au talon sont traités de manière conservatrice. Sa tactique dépend des causes qui ont déclenché l'apparition d'éperons sur ses jambes. Le traitement des éperons du talon n'implique pas leur élimination immédiate. La thérapie vise principalement à arrêter le processus inflammatoire dans les tissus du talon. En tant que méthodes de traitement, le massage est pratiqué, ainsi que des exercices thérapeutiques spéciaux. Cela vous permet d'améliorer la circulation sanguine dans les tissus. Des méthodes de physiothérapie sont utilisées (traitement au laser, rayonnement ultraviolet, électrophorèse, magnétothérapie). Les bains minéraux et la radiothérapie sont également pratiqués. En cours de traitement, il est très important de réduire la charge sur la zone douloureuse. Pour cela, il est conseillé au patient de porter des semelles orthopédiques.

En médecine moderne, la méthode de thérapie par ondes de choc est également pratiquée. Cependant, il n'est utilisé qu'après un rendez-vous individuel. Il existe des contre-indications: les UVT ne doivent pas être administrés aux patients souffrant de troubles de la coagulation, aux femmes enceintes, aux personnes atteintes de cancer.

En plus de ces méthodes, le traitement des éperons au talon avec des remèdes populaires est également pratiqué. Parfois, les remèdes populaires sont effectués en parallèle avec le traitement principal. Mais si toutes ces méthodes de traitement n'apportent pas le bon résultat, les patients reçoivent des blocages de médicaments en utilisant des médicaments qui ont un effet local anti-inflammatoire. Leur utilisation vous permet d'arrêter rapidement la douleur et d'éliminer l'inflammation. Cependant, seul un spécialiste très expérimenté devrait effectuer une telle procédure, car elle nécessite des connaissances et une compétence bien formée. Dans le processus de maintien du blocus, un certain nombre de facteurs jouent un rôle très important: le médicament, la quantité, la profondeur de son administration. Avec la procédure correcte, le patient peut se débarrasser du problème pendant plusieurs années. Mais avec une injection incorrecte, non seulement la récupération ne se produira pas, mais des complications peuvent également se développer. Ainsi, une suppuration ou une nécrose tissulaire peut apparaître à l'endroit où l'injection a été faite. De plus, le patient peut manifester de l'ostéoporose, une inflammation du tendon du mollet. Si le blocus est utilisé très souvent, le ligament ou le fascia peut se décomposer..

Si les éperons sur les talons entraînent une maladie grave du patient et qu'une thérapie conservatrice n'apporte pas le résultat souhaité, le traitement des éperons sur les talons peut être effectué par intervention chirurgicale. Mais les indications de cette méthode sont limitées. En effet, pendant l'opération, la cause de la maladie n'est pas éliminée, et plus tard l'éperon peut réapparaître. Par conséquent, lorsqu'il décide comment guérir cette maladie, le médecin recourt à la chirurgie en dernier. En règle générale, pour déterminer comment traiter les éperons au talon, le médecin traitant recourt néanmoins à des méthodes de traitement conservatrices..

Éperon calcanéen: symptômes et traitement

L'éperon du talon ou la fasciite plantaire (plantaire) est une maladie associée à une inflammation des muscles, des ligaments et des tendons du talon. Progressivement, le processus inflammatoire conduit à l'apparition de croissances sur le calcanéum (ostéophytes). Ces pointes coupent dans les tissus mous du pied et les blessent, provoquant une douleur aiguë intense.

Au siècle dernier, cette maladie était beaucoup moins courante. Les médecins pensaient que l'éperon du talon était une conséquence d'une blessure chronique au pied. Mais aujourd'hui, 10% de tous ceux qui consultent un médecin pour des problèmes de l'appareil locomoteur entendent ce diagnostic. Surtout beaucoup de patients parmi les citadins.

80% de ceux qui éprouvent des douleurs au talon en marchant sont des femmes. Cela est peut-être dû à la passion des femmes pour les chaussures à talons hauts. Bien que les jeunes aient un risque de ressentir des symptômes désagréables, il augmente considérablement après 40 ans.

Mécanisme d'occurrence

Fasce plantaire - tissu fibreux, ligament reliant le calcanéum à la tête des os métatarsiens. Il soutient la voûte longitudinale du pied. En marchant, en courant, les tissus de l'aponévrose plantaire subissent la plus grande tension précisément au niveau de son attachement au tubercule calcanéen. Normalement, le microtraumatisme du ligament plantaire est envahi, restauré indépendamment. Mais un traumatisme permanent du fascia provoque souvent la restructuration du périoste, l'os lui-même.

Le mécanisme de la fasciite planaire peut être associé à:

  • ligament mikrotrotamy dans la zone de son attachement;
  • le développement d'une inflammation aseptique (microbienne) dans la zone lésée;
  • irritation avec charges du périoste du calcanéum.

Dans les zones d'inflammation, des sels de calcium se déposent, formant un ostéophyte (éperon calcanéen). Selon des études aux rayons X et des études utilisant des diagnostics par résonance magnétique, les médecins ont découvert que 40% des «pointes» sont situées dans le plan du fascia et 50% au-dessus. Les structures responsables de leur formation sont les muscles fléchisseurs des orteils.

Des éperons peuvent se former sur un ou les deux talons..

Raisons du développement

Dans la grande majorité des cas, l'éperon du talon se développe sur le fond des pieds plats. Le fait est qu'avec des pieds plats, la répartition de la charge sur le pied et la tension du tendon changent considérablement. En conséquence, dans la zone du pied, des processus inflammatoires de la couche superficielle du tissu osseux commencent à se former. Il y a donc un éperon au talon, dont les symptômes réduisent considérablement la qualité de la vie humaine. En plus des pieds plats, les causes de la maladie peuvent être: troubles métaboliques, lésions aiguës et chroniques du talon, mauvais fonctionnement du système circulatoire, mauvaise perméabilité des vaisseaux sanguins, ainsi que certaines maladies inflammatoires chroniques - polyarthrite, arthrite, spondylarthrite ankylosante.

Quelle que soit la raison, le traitement de l'éperon du talon doit commencer dès que possible. Lorsque les principaux efforts des médecins se concentrent sur l'élimination du principal facteur à l'origine du développement de l'inflammation. On note également que le traitement populaire des éperons au talon, à la mode ces dernières années, ne résout pas le problème de la douleur aiguë. Bien sûr, les remèdes populaires peuvent temporairement réduire l'intensité de la douleur, mais ils n'éliminent pas les causes de leur apparition, par conséquent, le sort du chirurgien ou de l'orthopédiste dans le processus de traitement est obligatoire.

Symptômes et photos

En fait, l'éperon du talon (voir photo) ressemble à une petite, mais néanmoins très désagréable sensation, une excroissance pointue sur la plante du pied et est un ostéophyte (croissance osseuse) à la surface du calcanéum. Cette prolifération se présente sous la forme d'une pointe et comprime les tissus mous du pied sous charge..

  1. Le symptôme le plus courant d'un éperon au talon est l'apparition d'une douleur aiguë et brûlante au repos sur le talon. Souvent, les patients le décrivent comme une sensation de «clou dans le talon». La douleur est causée par la pression de la formation osseuse sur les tissus mous. Dans le même temps, l'intensité de la douleur dépend peu de la forme et de la taille de la croissance. Souvent, les éperons pointus et gros talons ne sont pas ressentis par une personne, et les petits et plats se révèlent très douloureux.
  2. Les déchirures fréquentes du fascia provoquent une inflammation des tissus situés à proximité, y compris les os, et sa taille augmente progressivement. Après un certain temps, les données de croissance commencent à ressembler à un bec ou un pic..
  3. Inflammation et grossissement de la peau au talon. Un autre symptôme est l'inflammation et le grossissement de la peau du talon, et un cal peut se former sous la croissance osseuse ou saline. Au fil du temps, l'inflammation progresse, une infection s'y connecte et même une suppuration peut se produire..
  4. Le plus souvent, un éperon apparaît sur une jambe, mais parfois le fascia sur les deux talons s'enflamme.
    Chez une personne avec un talon, la démarche change. Il marche sur l'orteil et la partie externe du pied, protégeant le talon de la charge. Dans certains cas, vous devez utiliser des cannes ou des béquilles.

Si la maladie n'est pas traitée lorsque les premiers signes sont détectés, le processus est aggravé et des symptômes supplémentaires d'éperon apparaissent:

  • Le syndrome de la douleur affecte non seulement le pied et le talon, mais aussi la cheville.
  • La contracture des doigts se produit.
  • Le pied a l'air enflé. À la palpation, des formations denses et une douleur intense se font sentir.
  • Sur les images radiographiques, les croissances osseuses dans la région calcanéenne seront visibles - éperons

Attention! La douleur au pied n'indique pas nécessairement la présence d'éperons sur les jambes. Pour l'établissement en temps opportun du diagnostic correct, vous devez consulter un médecin. Après tout, seul un spécialiste peut exclure des maladies telles que: l'arthrite, la spondylarthrite ankylosante ou le syndrome de Reiter.

Diagnostique

Il arrive que des éperons de taille considérable avec une forme pointue caractéristique ne se manifestent nullement de la part des symptômes cliniques caractéristiques de cette formation, ce qui conduit à leur détection accidentelle à la suite d'une radiographie.

L'inspection, en règle générale, ne détermine pas les changements visibles provoqués par une inflammation dans la région de l'éperon calcanéen plantaire. Une épaisse couche de tissus mous ne vous permet pas de le sentir, cependant, le sondage détermine la douleur qui se produit lorsque la pression sur le talon du côté de la région plantaire. L'éperon calcanéen arrière se manifeste parfois sous forme de callosités cutanées et d'apparition d'œdème, localisés depuis l'attachement du tendon d'Achille au calcanéum.

Comme méthodes pour clarifier le diagnostic, l'examen aux rayons X et l'échographie sont utilisés..

Traitement

Le traitement médicamenteux et physiothérapeutique des éperons du talon vise à soulager l'inflammation des tissus autour du tubercule calcanéen et à augmenter l'élasticité des ligaments. Dans ce cas, même une croissance osseuse ne causera pas de douleur lors de la marche. Pour ce faire, utilisez un traitement local à domicile sous forme de pommades et de compresses ou de comprimés généraux - anti-inflammatoires non stéroïdiens et homéopathiques.

Médicaments pour traiter les éperons du talon et soulager les symptômes:

  1. AINS - par voie orale, par injection ou par phonophorèse (ibuprofène, diclofénac, kétoprofène).
  2. Médicaments anti-inflammatoires locaux - gels, patchs, crèmes, onguents. Ils peuvent être à la fois anti-inflammatoires non stéroïdiens et hormonaux (hydrocortisone, indométacine, diclofénac, voltaren).
  3. Anesthésiques locaux - indiqués pour le soulagement de la douleur ou le soi-disant blocage de l'éperon du talon (Novocain, Betamethasone). À partir de glucocorticoïdes, Diprospan est également utilisé à cette fin - il est administré une fois dans la zone touchée.

Cependant, la médecine moderne a de grands espoirs pour la physiothérapie:

  • Thérapie par résonance magnétique - anesthésie soulage l'inflammation et l'enflure, améliore la fonction vasculaire.
  • La phonophorèse (l'introduction de la pommade à l'hydrocortisone par ultrasons) - combine l'effet des ultrasons et d'un médicament anti-inflammatoire hormonal. Le métabolisme dans les cellules, la microcirculation sanguine et l'écoulement lymphatique sont améliorés. L'hydrocortisone pénètre plus profondément dans la peau et a un puissant effet anti-inflammatoire..
  • Thérapie au laser (quantique). Un faisceau laser affecte les tissus à travers la peau. Grâce à cela, un effet anti-inflammatoire, analgésique, décongestionnant et biostimulant est obtenu..
  • Thérapie aux rayons X. Un faisceau de rayons X à faible dose bloque les terminaisons nerveuses autour de l'éperon du talon. Grâce à cela, la douleur disparaît.
  • Thérapie par ondes de choc. Les ondes sonores de choc bloquent les récepteurs de la douleur. Vous cessez de ressentir de la douleur pendant l'effort, les tendons et les ligaments sont renforcés, la croissance osseuse disparaît, l'inflammation disparaît. Cette méthode est équivalente en efficacité au fonctionnement.

Si vous voulez ressentir l'effet, vous devez suivre tout le déroulement des procédures. En moyenne, c'est 10-15 séances de 10-20 minutes. Tous les types de physiothérapie sont absolument indolores. L'équipement (à l'exception des installations de radiothérapie et de thérapie par ondes de choc) est disponible dans la plupart des cliniques, même dans les petites villes. Si un tel traitement conservateur n'a pas donné de résultats dans les 6 mois, une opération est alors prescrite. Le traitement chirurgical vous permet de vous débarrasser de la croissance osseuse.

N'oubliez pas que tout éperon au talon peut être traité. Mais chez certaines personnes, il disparaît en une semaine, tandis que d'autres nécessitent plusieurs mois de traitement complexe..

Thérapie par ondes de choc pour l'éperon du talon

Cette méthode de traitement des éperons du talon est utilisée relativement récemment, mais a déjà prouvé son efficacité..

L'effet d'une onde ultrasonore dirigée d'une certaine fréquence sur la zone affectée contribue non seulement à arrêter le processus inflammatoire dans les tissus mous. L'onde de choc détache les dépôts de sel dans l'ostéophyte, puis ils sont emportés par un flux sanguin. Les éperons au talon de petites tailles peuvent être complètement éliminés pendant le traitement avec cette méthode, c'est pourquoi vous ne devez pas reporter une visite chez le médecin, endurer la douleur et essayer d'être traité avec des méthodes alternatives lorsque les symptômes de cette maladie apparaissent. Dans les cas avancés, un tel traitement aidera à se débarrasser du syndrome douloureux et à arrêter la progression de la maladie.

Comme toute méthode de traitement, la thérapie par ondes de choc a des contre-indications. Il ne peut pas être utilisé pour les arythmies, l'hypotension, les maladies du système de coagulation sanguine, la thrombophlébite, les maladies infectieuses aiguës, l'oncopathologie et pendant la grossesse.

Après le traitement des éperons du talon par toutes les méthodes, la correction des facteurs qui contribuent à sa formation (perte de poids, traitement des maladies de l'appareil ligamentaire, prévention des pieds plats, port de bonnes chaussures orthopédiques) est nécessaire. Il est également recommandé d'utiliser des semelles orthopédiques spéciales et des talons de différentes configurations qui ont un effet amortisseur et réduisent la charge sur la zone du talon (même des modèles spéciaux ont été développés pour les personnes souffrant de l'éperon du talon).

Ultrason

Le traitement par ultrasons implique une exposition à l'éperon du talon à l'aide d'ondes ultrasonores émanant d'un appareil spécial. Une telle thérapie peut soulager l'enflure et l'inflammation, ainsi qu'écraser les dépôts de sel.

La session est courte et ne dure pas plus d'une demi-heure. Pour le cours, vous devez passer de 5 à 7 procédures, l'intervalle entre elles doit être d'au moins une semaine.

Les avantages du traitement des éperons du talon par ultrasons:

  • Manque de douleur;
  • La possibilité de se débarrasser de la croissance osseuse;
  • Procédure à court terme;
  • Aucune hospitalisation requise.

Les inconvénients du traitement des éperons du talon par ultrasons:

  • Le prix élevé de la procédure, en raison de la nécessité d'acheter du matériel spécialisé;
  • Présence de contre-indications: dysfonction cardiaque, hypotension, période de gestation, thrombophlébite des veines des membres inférieurs, troubles du système nerveux.

Traitement au laser

Le traitement au laser est utilisé en l'absence de l'effet d'une thérapie conservatrice. Grâce à l'action du faisceau laser, il est possible de réduire l'enflure, de soulager l'inflammation et la douleur et de réparer rapidement les tissus endommagés. Cependant, il ne sera pas possible d'enlever la croissance osseuse à l'aide d'un laser.

Le traitement est effectué en cours, pas plus de 10 procédures sont prescrites pour le premier cours. Ils doivent être effectués quotidiennement. Après 2 semaines, le cours peut être répété.

Traitement laser au laser pour les éperons du talon:

  • Si le patient prend des médicaments, son effet thérapeutique sera amélioré;
  • Pas d'effets secondaires;
  • Le processus de guérison sera accéléré;
  • L'effet persiste longtemps;
  • La probabilité de développer une réaction allergique est absente;
  • La procédure ne nécessite pas d'hospitalisation du patient.

Inconvénients du traitement au laser de l'éperon du talon:

  • Il ne sera pas possible de se débarrasser de la croissance osseuse;
  • Présence de contre-indications (tumeurs, diabète sucré, insuffisance cardiaque et pulmonaire, thyréotoxicose).

Thérapie aux rayons X

La radiothérapie de l'éperon du talon est réalisée par exposition à la zone à problème à l'aide de rayons X. L'éperon a un tel emplacement que la thérapie peut être effectuée sans nuire à tout le corps.

La radiothérapie est prescrite dans le cas où d'autres méthodes sont inefficaces. Un médecin utilisant une machine à rayons X dirige un faisceau de rayons X vers le talon, à l'endroit où se trouve la croissance osseuse. À la suite de cet effet, les terminaisons nerveuses sont bloquées, de sorte que la personne ne ressentira plus de douleur. La durée d'une procédure est en moyenne de 10 minutes. Le cours complet comprend 10 séances.

Les avantages de la radiothérapie dans le traitement des éperons du talon:

  • Indolence de la procédure;
  • Courte durée de la session;
  • Pour se débarrasser de la douleur, 1 cours suffit;
  • L'effet anti-inflammatoire et analgésique est de longue durée;
  • Le traitement est effectué en ambulatoire;
  • L'impact est ciblé, uniquement sur la zone affectée.

Les inconvénients de la radiothérapie dans le traitement des éperons du talon:

  • La présence d'un risque potentiel pour la santé du patient en raison de l'exposition aux rayonnements ionisants;
  • L'innocuité de la méthode n'a pas été prouvée scientifiquement, aucune surveillance à long terme des patients ayant subi une telle thérapie n'a été effectuée;
  • La présence de contre-indications, notamment: porter un enfant, l'âge du patient de plus de 40 ans, l'épuisement, toutes les maladies au stade de la décompensation, les maladies du sang, le mal des radiations.

Traitement à domicile

Le traitement des éperons de talon à la maison est un long processus. En moyenne, cela prend environ six mois. Mais si vous faites régulièrement des procédures médicales, le soulagement viendra dans une semaine.

Traitement non médicamenteux des talons à domicile

  1. Utilisez des semelles orthopédiques spéciales qui doivent être mises dans les chaussures. Ils ont un trou sous le talon. Cela vous permet de réduire la charge sur le talon et de garder la voûte plantaire en bon état..
  2. Bain de pieds contrasté 2 fois par jour. Prenez 2 bassins: l'un avec de l'eau froide et l'autre avec de l'eau chaude. Baissez vos jambes à tour de rôle, puis dans l'une, puis dans l'autre pendant 30 secondes. En période de douleur aiguë, ne vous baignez qu'avec de l'eau tiède, sinon l'inflammation s'intensifiera. Il sera bon d'ajouter du sel de mer à l'eau à 2 cuillères à soupe par litre ou 15 gouttes d'iode par litre.
  3. Faites un massage des pieds après les bains. Le massage aide à améliorer la circulation sanguine dans la zone touchée, à réduire l'enflure, à soulager la douleur et à soulager l'inflammation. Frottez intensément le talon et le pied entier dans un mouvement circulaire pendant 10-15 minutes. Complétez le massage en caressant des orteils aux mollets pour améliorer l'écoulement du sang. Pour les douleurs intenses, le massage par glaçons aide. Vous pouvez les envelopper dans un sac en cellophane.
  4. Les appareils orthopédiques, les chaussettes strasbourgeoises, les orthèses sont des dispositifs qui aident à maintenir les pieds à angle droit par rapport à la jambe inférieure pendant le sommeil. Cela est nécessaire pour que le tendon ne puisse pas se contracter pendant la nuit et le matin, de nouvelles larmes n'apparaissent pas aux premiers pas.
  5. Régime. Pour restaurer le métabolisme, vous devrez vous en tenir à un régime. Il est nécessaire de limiter la consommation de viande et de poisson. Ils peuvent être consommés 3 fois par semaine sous forme bouillie. Évitez les légumineuses, les champignons, l'oseille, les arachides, le chou-fleur et les aliments contenant des additifs alimentaires. La base du régime devrait être les légumes, les fruits, les céréales et les produits laitiers. Pour éliminer les sels, buvez au moins 2 litres de liquide.
  6. Physiothérapie. Vous devrez abandonner la course à pied et la marche sportive. La natation et le vélo vous seront très utiles. Exercices qui renforcent les muscles et les ligaments du pied:
    • rouler un rouleau à pâtisserie ou un épi de maïs sur le sol;
    • marcher sur des galets ou des tapis de massage;
    • déplacer de petits objets d'un endroit à l'autre avec vos orteils;
    • tirez la serviette étalée sur le sol, en la tenant avec vos orteils et en même temps, sans soulever le talon du sol.
  7. Enduits à la moutarde ou applications à la paraffine chaude. Le tissu se réchauffe, améliore le métabolisme et accélère l'absorption des éperons. La procédure se fait quotidiennement pendant 20-30 minutes.

Remèdes populaires

En présence d'un éperon au talon, l'utilisation de remèdes populaires n'aidera pas à se débarrasser de la pathologie. Par conséquent, ces méthodes ne peuvent être utilisées qu'après consultation d'un médecin en association avec des médicaments.

  1. Compresse de pomme de terre. Les pommes de terre râpées doivent être enveloppées dans de la gaze et appliquées sur le talon, puis mettre un bandage. Une compresse similaire est laissée pendant une journée et la procédure est répétée à nouveau après quelques jours.
  2. La racine de la fleur d'iris - elle doit être creusée, hachée et remplie d'une petite quantité de vodka ou d'alcool. Ensuite, la teinture (après 5 jours) peut être utilisée pour broyer les pieds malades.
  3. Une compresse de miel et d'avoine. Mélanger le miel et la farine dans des proportions égales. La masse résultante est appliquée sur le talon, fixée avec un bandage et enfilée des chaussettes chaudes sur le dessus. La compresse est laissée toute la nuit.
  4. Ramassez les fleurs de lilas commun (la couleur n'a pas d'importance), mettez-les dans un plat en verre foncé et versez de la vodka (ou de l'alcool) dans un rapport de 1:10. Ce remède est infusé pendant au moins 10 jours, puis utilisé comme broyage d'un talon malade.
  5. Bains de sel. Dans l'eau chaude, le sel de mer est dissous dans un rapport de 2-3 cuillères à soupe de sel par litre d'eau. Trempez la jambe malade dans le récipient avec la solution et maintenez pendant 30 minutes. Après le bain, la jambe est essuyée et une chaussette chaude est mise. Cette méthode est contre-indiquée dans les premiers stades de la pathologie, car la chaleur peut améliorer le processus inflammatoire..
  6. Prenez une feuille de chou blanc, battez / hachez légèrement la base épaisse (vous pouvez juste la «battre» avec le côté émoussé du couteau) et mettez une cuillère à soupe de miel dessus. Le produit résultant est attaché au talon et mis sur une chaussette en coton. Cette procédure se fait 3 à 5 jours consécutifs, il est préférable d'appliquer une compresse de chou-miel similaire le soir, la nuit.

La prévention

Pour éviter l'apparition de cette maladie extrêmement désagréable, vous devez faire très attention à vous-même et à votre santé, car au début, il n'est pas très difficile de faire face à ce fléau. Faites également attention aux causes des éperons au talon. Outre:

  1. Ne commencez pas le traitement des maladies des articulations et de la colonne vertébrale.
  2. Si vous avez les pieds plats, portez des semelles spéciales et suivez les recommandations de votre médecin..
  3. Entraînez votre corps, vos muscles, vos articulations et votre colonne vertébrale sans oublier les muscles et les ligaments des pieds.
  4. C'est bien d'avoir des cours de massage des pieds et de physiothérapie de temps en temps..
  5. Ne vous fatiguez pas trop les jambes: si l'occasion se présente, alors asseyez-vous un peu, ne restez pas debout.
  6. Ayez une alimentation saine et, bien que ce soit difficile, essayez de vivre une vie saine..

Faites attention à vos chaussures: portez les "bonnes" chaussures. Ne poursuivez pas la mode et ne portez pas de chaussures à talons hauts tout le temps. Laissez vos jambes reposer, elles répondront à vos soins avec gratitude et ne vous feront pas de mal. Cela est particulièrement vrai pour ceux d'entre vous dont les parents ont eu les mêmes problèmes, car il est connu que les caractéristiques structurelles des os et des muscles peuvent être héritées. Par conséquent, il peut souvent être observé lorsque dans la famille une sorte de maladie articulaire est transmise de génération en génération.

Éperon calcanéen, causes, symptômes et traitement à domicile

Si vous ressentez des sensations désagréables, un inconfort atroce lors de la marche, ainsi que dans un état stationnaire, cela vaut la peine de réfléchir et de faire immédiatement attention à votre santé, car la douleur ne peut pas survenir sans raison. Dans ce cas, un diagnostic tel qu'un éperon au talon est possible..

Habituellement, aucun analgésique ne contribue à l'éperon calcanéen, et diverses pommades sont tout simplement impuissantes.

Cette situation cause beaucoup de problèmes et viole la routine habituelle, car vous devez oublier un mode de vie actif et un mouvement indolore pendant longtemps.

Que faire dans ce cas pour une récupération rapide et quelle méthode de traitement choisir? C'est ce qui sera discuté dans cet article..

Quel est l'éperon du talon?

L'éperon calcanéen (fasciite plantaire) est une croissance osseuse (ostéophyte) sur la plante du pied, c'est-à-dire sur le calcanéum. Sinon, ce phénomène en médecine est appelé exostose..

Extérieurement, ces néoplasmes peuvent être complètement invisibles, mais avec la pression, l'emplacement de l'ostéophyte est déterminé avec précision.

Lors de l'examen aux rayons X, vous pouvez facilement constater que la forme d'un tel processus est similaire à un crochet, qui est situé dans la direction des doigts et a des tailles de 0,5 à 1,2 cm.

Selon le lieu de formation de la croissance, les éperons calcanéens postérieurs et antérieurs sont distingués: le postérieur se produit au site de fixation du ligament plantaire et le antérieur - au site de fixation du tendon du talon.

Comment cette maladie apparaît (causes)?

Traduit du latin, la fasciite plantaire (fasciite plantaire) signifie une inflammation du fascia plantaire, qui se produit en raison de la pression exercée sur le processus osseux.

L'aponévrose plantaire est une couche de tissus mous qui s'étend des doigts au calcanéum et soutient l'arc longitudinal du pied..

Les tissus mous sont suffisamment solides, flexibles, mais ne peuvent pas supporter une charge excessive, une pression constante, ce qui entraîne des blessures.

Des fissures commencent à se former, qui s'enflamment et accumulent des dépôts de calcium. Progressivement, la maladie progresse, se transformant en exostose (croissance bénigne à la surface de l'os).

Les causes des perturbations tendineuses et, par conséquent, de l'éperon calcanéen:

  • pieds plats (raison principale);
  • charges sportives excessives;
  • surpoids, forte pression sur les pieds en marchant;
  • porter des chaussures à talons hauts (surétirement des tissus mous);
  • maladies de la colonne vertébrale;
  • maladies fongiques des pieds;
  • changements liés à l'âge;
  • grossesse;
  • maladies des nerfs et des vaisseaux des membres inférieurs: goutte, polyarthrite rhumatoïde, ostéoporose, diabète sucré, etc..

Sur la base de la liste des raisons, la conclusion suivante peut être tirée: les éperons au talon sont plus sensibles aux athlètes, ainsi que la catégorie d'âge mûr et avancé.

Les symptômes de l'éperon du talon

En règle générale, les gens se tournent vers le médecin déjà à un stade avancé, lorsque la maladie atteint son apogée dans le développement et que la douleur devient intrusive et devient permanente.

Le plus souvent, cela se produit parce que l'éperon du talon dès le début peut fuir sans aucun signe.

Cependant, il existe un certain nombre de symptômes caractéristiques qui ne peuvent en aucun cas être ignorés:

  • une sensation semblable à un clou ou une aiguille dans le talon: douleur aiguë, se faisant sentir en marchant ou en exerçant une pression sur la partie du talon et en s'émoussant pendant la journée
  • l'apparition de douleurs le matin, immédiatement après la levée (au stade initial, des douleurs de cette nature peuvent disparaître après un certain temps);
  • un changement de démarche, car une personne essaie involontairement de décharger sa partie dérangeante;
  • la présence de plaies à la suite d'une maladie évolutive aiguë.

Diagnostic de l'éperon du talon

Lors de la recherche d'une aide médicale, le patient peut se voir proposer différents types d'études qui donneront un résultat à cent pour cent et ne permettront pas de confondre la maladie avec d'autres pathologies similaires, telles que:

Les méthodes de recherche exactes comprennent:

  • Ultrason
  • Tomodensitométrie;

Des diagnostics de laboratoire sont également prescrits: une analyse générale de l'urine et du sang.

De plus, le médecin examinera le talon douloureux..

La plupart des gens n'ont pas de changements externes, mais la palpation de l'éperon calcanéen est difficile à manquer: il y a une douleur qui se propage est strictement localisée au centre de la région calcanéenne.

Il existe une autre méthode pour détecter l'exostose, qui est appelée la «corde chantante». En position debout, le médecin plie le pouce autant que possible et le fait tordre le long de la soi-disant «corde tendue», c'est-à-dire le long de la ligne des tissus mous. Avec la fasciite plantaire, le patient ressentira certainement de la douleur et retirera sa jambe.

Selon le stade de progression de la fasciite plantaire, le degré de douleur que le patient ressent ou ne ressent pas, le médecin prescrit un traitement.

On sait que seulement 5% des 10 personnes se plaignant d'ostéophytose ont des syndromes douloureux; chez d'autres personnes, c'est complètement asymptomatique.

Si une chirurgie inévitable est prescrite pour un patient plus complexe, un autre peut se voir proposer un système de traitement avec des médicaments, ainsi que des remèdes populaires.

Traitement de l'éperon du talon avec physiothérapie et médicaments

Après la première douleur, vous devez immédiatement consulter un médecin, car toutes les tentatives d'automédication peuvent aggraver la situation..

Sur la base de l'examen prescrit, seul un médecin sera en mesure d'établir un diagnostic précis et de choisir la méthodologie de traitement correcte et individuelle..

Vous devez être préparé à l'avance pour un long processus de suppression de la maladie, car le traitement des éperons au talon nécessite en moyenne 9 à 10 mois.

À ce jour, la médecine présente les caractéristiques et les méthodes de traitement suivantes:

  • procédures physiothérapeutiques (UV, sonophorèse, électrophorèse, qui facilitent la pénétration des médicaments sous l'influence du courant galvanique dans les tissus mous, etc.);
  • la thérapie au laser et aux ultrasons qui supprime le processus inflammatoire et l'enflure des jambes, tout en favorisant la régénération et la guérison rapide;
  • massage et exercices thérapeutiques spéciaux qui améliorent la circulation sanguine;
  • semelles orthopédiques, dont le rôle principal est d'assurer le déchargement de la région calcanéenne douloureuse, ainsi qu'un support de voûte spécial, inséré dans les chaussures de telle manière que le patient ne ressente aucun contact lorsqu'il se repose sur le pied affecté;
  • thérapie par ondes de choc visant à écraser les dépôts de calcium et à éliminer leur flux sanguin du corps (cette méthode n'est pas utilisée pour traiter les femmes enceintes, ainsi que les personnes atteintes de tumeurs malignes, présentant une insuffisance cardiaque, des troubles nerveux et une mauvaise coagulation sanguine).

En plus de ces méthodes de traitement, il existe actuellement de nombreux médicaments qui sont utilisés avec succès pour éliminer l'exostose.

S'il s'agit du stade initial de la maladie, il suffit de limiter l'utilisation de pommades, gels et crèmes spéciaux.

Il existe également une thérapie locale par injection (blocage), qui implique une série d'injections analgésiques sur le site de la zone touchée.

Vous devez savoir que de telles injections, d'une part, ne traitent pas, mais soulagent seulement la douleur, et d'autre part, elles sont très douloureuses et non inoffensives. Dans leur application, la posologie et la précision d'administration sont d'une grande importance, sinon toute erreur peut entraîner une suppuration et un processus inflammatoire supplémentaire.

Les patchs spéciaux de poivre Doctor Pepper et Silkoplast, composés d'herbes médicinales, d'antiseptiques et de composants analgésiques, ont fait leurs preuves. Sa fonction principale est de soulager l'inflammation et de noyer le syndrome douloureux..

Un tel traitement implique une durée de 10 à 15 jours, pendant laquelle le patch change une fois par jour..

Si les méthodes de traitement ci-dessus pour les éperons calcanéens sont finalement inefficaces, alors des mesures extrêmes doivent être prises, c'est-à-dire que la question de l'intervention chirurgicale devient aiguë..

Traitement du talon à la maison (35 méthodes efficaces)

Lors du recours au traitement médicamenteux, n'oubliez pas la médecine traditionnelle.

Aujourd'hui, un grand nombre de recettes disponibles et complètement simples sont connues, qui ont également leur efficacité prouvée dans l'élimination d'une maladie telle que l'exostose.

Lors du traitement des éperons du talon à la maison, l'option idéale serait de choisir la méthode de médication comme principale et la méthode de médecine alternative comme méthode supplémentaire.

Du traitement des éperons du talon à la maison, il ne faut pas s'attendre à un résultat positif en quelques jours, l'exostose est une maladie capricieuse qui nécessite un traitement complet à long terme et une réserve inépuisable de patience. Examiner les options possibles d'auto-assistance: bains, compresses et masques.

  1. Bains de sel, qui visent à éliminer le processus inflammatoire. La méthode de préparation est la suivante: par cuillère à soupe d'eau chaude nécessite deux cuillères à soupe de sel comestible, ou une cuillère à soupe de sel et de soda. Le sel peut réduire l'inflammation et la soude peut ramollir les tissus blessés. Vous pouvez également ajouter de l'argile rouge.
  2. Bains avec du sel de la mer Morte comme alternative à l'option ci-dessus. Une cuillère à soupe de ce sel est dissoute dans deux litres d'eau, dont la température devrait être de 40 degrés. Une telle procédure doit être donnée 20 minutes par jour et effectuée pendant dix jours.
  3. Bain avec utilisation de camomille. Pour le préparer, vous aurez besoin de deux sacs de camomille, d'une bassine d'eau chaude et de 20 minutes de temps libre.
  4. Bains de contraste qui ont fait leurs preuves en stimulant l'apport sanguin et en renforçant les vaisseaux des jambes. L'essence de la procédure est l'alternance des pieds dans l'eau chaude et froide. Abaissez vos pieds dans un bassin d'eau chaude pendant 2 minutes, et dans le froid - pendant 10 secondes.
  5. Bains d'amidon qui contribuent à l'élimination des fissures dans la région calcanéenne affectée. Une cuillère à soupe d'amidon est ajoutée par litre d'eau, les jambes sont abaissées dans de l'eau chaude pendant 30 minutes par jour.
  6. Dans le traitement de l'exostose, des bains avec l'ajout d'une petite quantité de soude et de kombucha sont souvent utilisés.
  7. Compresse de vaseline, utilisée pendant au moins deux semaines. De la vaseline (gelée de pétrole / huile végétale) est appliquée sur les talons cuits à la vapeur, le tout est enveloppé d'un bandage, après quoi un repos complet est assuré aux jambes.
  8. Compresse de savon à lessive. Pour utiliser une telle recette, vous devez d'abord cuire les jambes à la vapeur, puis frotter la zone douloureuse du talon avec du savon, qui ne doit être lavé que le matin. C'est pourquoi une compresse convient de faire la nuit, avant le coucher.
  9. Le traitement des éperons calcanéens est facilité par le frottement du blaireau ou de la graisse d'ours, vous pouvez également ajouter un morceau de saindoux à la zone malade.
  10. En utilisant du saindoux, vous pouvez faire la recette suivante. Vous aurez besoin d'un œuf de poule (avec la coquille), 100 g de graisse de porc et 100 ml de vinaigre. Salo doit être versé avec de l'acide acétique, en ajoutant un œuf cassé à ce mélange. Une telle masse doit être insistée pendant au moins 20 jours, puis, en l'étalant sur un coton-tige, appliquer sur le talon pendant 3-5 jours.
  11. Une vinaigrette au miel est largement utilisée, ce qui est simple dans son exécution: une serviette est appliquée sur le talon cuit à la vapeur, richement huilé avec du miel, une chaussette en coton est mise dessus. De plus, le miel peut être appliqué non seulement sur la vinaigrette, mais également sur la feuille de chou, ce qui rendra l'effet plus visible. Parfois, le miel est remplacé par de la crème sure, qui a également ses propriétés positives. Cette pommade doit être appliquée exclusivement la nuit et rincée le matin, en lubrifiant également la zone du talon avec une crème pour bébé.
  12. Une recette assez courante à base de pommes de terre crues, râpées et enveloppées dans une étamine. Des manipulations similaires peuvent être effectuées avec du radis noir, avec une racine de raifort. Pour laisser les draps propres et ne pas les enduire du lisier obtenu, il convient de mettre une chaussette sur le bandage.
  13. Le masque de banane obtenu à partir de deux bananes est facile à utiliser. Cette procédure prendra 15 minutes de votre temps..
  14. Dans le traitement de l'exostose, la térébenthine est souvent utilisée, ce qui frottait la région douloureuse du talon. Afin d'obtenir un effet chauffant sur le talon, non seulement un orteil en coton est porté, mais aussi un en laine. La procédure doit être effectuée pendant au moins deux semaines avec une pause obligatoire ultérieure.
  15. En été, vous pouvez recourir à un traitement à la bardane. La feuille de bardane est pliée en plusieurs couches et placée sous le talon dans des chaussures. Mais comme la plante a la capacité de sécher rapidement, il est nécessaire de remplacer fréquemment ce pansement.
  16. Une plante comme l'ail est également applicable, à partir de laquelle une bouillie est faite avec l'ajout d'huile de tournesol. La durée du traitement de cette manière n'est pas limitée, cependant, avec des brûlures, des démangeaisons et d'autres sensations désagréables, vous devez cesser d'utiliser ce remède populaire.
  17. Pendant 5 jours, vous pouvez utiliser un bandage avec de la propolis: appliquez un morceau de propolis sur la zone affectée et fixez-le, par exemple, avec un pansement. En même temps, chaque soir, une telle compresse doit être retirée afin de l'humidifier en plus avec de la vodka, puis l'attacher à la zone de l'éperon du talon.
  18. Vous devriez rendre hommage à une autre recette, dont la préparation nécessite l'utilisation de plusieurs ingrédients: une cuillère à soupe d'huile végétale, de moutarde sèche et de vinaigre. Tout est soigneusement mélangé, disposé sur un bandage de gaze et attaché à une zone dérangeante pendant une demi-heure. Cette méthode est très efficace, elle peut être utilisée dans les deux semaines..
  19. Pas difficile dans sa préparation est une pommade à base de jaune de poulet et de miel. Il est nécessaire de conserver un tel produit au réfrigérateur, en le mettant avant le coucher sous une forme légèrement chauffée sur des talons cuits à la vapeur.
  20. L'utilisation de poivron rouge moulu ne prend pas beaucoup de temps. En début de journée, vous pouvez le verser dans l'orteil, dans la zone du talon et faire calmement vos travaux ou tâches ménagères.
  21. Un mélange de trois cuillères à soupe de poivron rouge, 100 grammes d'huile de tournesol, deux cuillères à café de moutarde et d'extrait de propolis a un effet positif pour éliminer la douleur causée par la croissance osseuse. Cette compresse consiste à mettre une chaussette chaude pour un effet chauffant..

Il existe un certain nombre de recettes folkloriques utilisant de l'iode. Examinons certains d'entre eux:

  1. Un bain avec addition d'iode et de soude, qui se prépare comme suit: 15 gouttes d'iode et une cuillère à soupe de soude sont diluées dans de l'eau chaude avec un volume de 3 litres.
  2. Une recette connue de pommade, qui comprend 5 bouteilles d'iode, 80 grammes de miel et une cuillère à café de sel. La pommade est appliquée sur un pansement de gaze ou de coton et appliquée à l'emplacement de l'éperon, une chaussette est mise. Le traitement de cette manière peut être effectué pendant dix jours..
  3. Une bouteille d'iode peut être mélangée avec un comprimé de dipyrone jusqu'à obtention d'une masse homogène. La lubrification du talon affecté par l'éperon avec une telle solution n'aura qu'un effet positif..
  4. Une autre méthode inhabituelle est l'utilisation d'une grande casserole ou d'un bassin avec des pelures de pommes de terre, qui doivent être écrasées et pétries. Après de telles actions, les jambes sont lavées, essuyées et un filet d'iode est appliqué sur les talons. Vous pouvez être traité avec cette recette pendant environ sept jours..
  5. Enfin, l'application du maillage d'iode lui-même est déjà bonne.

En plus de l'iode à la maison, vous pouvez utiliser d'autres recettes à base de certains médicaments:

  1. Teinture de jus d'aloès. 500 g de jus d'aloès doivent être tordus à l'aide d'un hachoir à viande, ajouter deux cuillères à soupe de poivron rouge moulu, 10 comprimés d'analgine et d'aspirine et d'infusion de valériane au liquide pressé à travers une gaze. Après avoir bien mélangé, laissez le mélange dans un endroit sombre pendant plusieurs semaines, puis utilisez-le pour les compresses pendant la nuit.
  2. L'exostose peut être traitée avec un mélange de 50 ml d'ammoniac et une cuillère à soupe d'huile de tournesol. Un tampon imbibé d'une telle solution doit être appliqué sur le point sensible tous les jours pendant une demi-heure.

Le traitement des éperons avec la médecine traditionnelle peut être combiné avec un effet mécanique sur la zone du talon, ce qui est très abordable à la maison:

  1. Masser les talons avec un appareil de massage spécial des pieds qui aide à éliminer les excroissances osseuses.
  2. Marcher sur des galets de forme arrondie, qui sont versés dans un bassin avec de l'eau chaude diluée avec du sel marin. Des actions similaires doivent être effectuées dans les 10 à 15 minutes..

Toutes ces méthodes ont une excellente efficacité, mais n'abusent pas de l'automédication..

Un bon résultat positif et une récupération rapide peuvent être obtenus si vous combinez l'utilisation de recettes alternatives avec les recommandations appropriées d'un spécialiste, ainsi qu'avec un régime de traitement sélectionné individuellement.