logo

Traitement de la sciatique à domicile

La sciatique (névrite du nerf sciatique, radiculite lombo-sacrée) est une pathologie courante, en particulier chez les personnes de plus de 35 à 40 ans. Elle se manifeste par des brûlures, des douleurs lancinantes et divers symptômes névralgiques qui se produisent lors du pincement ou de l'inflammation du nerf sciatique. La sciatique lombo-sacrée survient le plus souvent chez les personnes qui mènent une vie sédentaire ou, à l'inverse, surchargent le bas du dos. En règle générale, la sciatique se développe dans un contexte de maladies de la colonne vertébrale, d'infections, de troubles métaboliques. Ces pathologies provoquent la destruction des vertèbres, ainsi que de leurs disques, une inflammation des tissus environnants.

Le traitement de la sciatique à domicile ne doit être effectué que dans les premiers stades et après avoir consulté un médecin. Le spécialiste établira un schéma thérapeutique, vous indiquera quels médicaments et remèdes populaires peuvent être utilisés, quels exercices effectuer. Pour accélérer la récupération, le patient doit suivre strictement les recommandations du médecin.

Informations de base

Le nerf sciatique est la plus grande fibre du corps humain qui quitte le plexus sacré, abaisse la fesse et l'arrière de la jambe jusqu'au pied. Ses branches sont responsables de l'innervation de tous les principaux muscles de la jambe. Le nerf sciatique assure la mobilité des membres inférieurs. Normalement, il ne se manifeste d'aucune façon, mais sous l'influence de facteurs négatifs, il s'enflamme, provoquant des symptômes douloureux.

L'inflammation du nerf sciatique s'accompagne d'une douleur brûlante et lancinante, qui ressemble à une dent, mais plusieurs fois plus forte. Le syndrome douloureux apparaît dans la région lombaire, se propage à la fesse et à la surface arrière du membre affecté. Pendant le mouvement, la douleur s'intensifie et au repos, elle devient douloureuse.

Référence. Il a été établi que chez les hommes, la lésion de la jambe gauche est plus probable et chez les femmes - la droite.

La sciatique provoque des troubles du sommeil, car une personne souffre de douleur pendant une période aiguë et ne peut pas trouver une pose confortable. Les manifestations névralgiques de la sciatique comprennent une violation de la sensibilité des jambes, qui se manifeste par un engourdissement, des brûlures, une sensation de "ramper", une tonte en marchant.

Il arrive souvent qu'un nerf s'enflamme dans le contexte de troubles dégénératifs-dystrophiques ou de lésions de la colonne lombaire. Avec la destruction des vertèbres sont déplacées, et compriment la fibre. La compression peut être déclenchée par des ostéophytes (excroissances osseuses sur les vertèbres), des hernies intervertébrales ou des fragments d'os après des blessures.

Les maladies infectieuses sont souvent compliquées par la sciatique. En l'absence de traitement approprié pour la tuberculose, la syphilis, la scarlatine, divers processus purulents ou la grippe habituelle, le nerf sciatique est affecté par des toxines.

De plus, il existe d'autres causes de radiculite lombo-sacrée:

  • Pathologies articulaires.
  • Hypothermie.
  • Assis prolongé dans la mauvaise position, altération de la posture.
  • Charge excessive sur la colonne lombaire.
  • Excès de poids, etc..

Plus d'informations sur les causes, les symptômes et les méthodes de diagnostic de la sciatique peuvent être trouvées ici..

Schéma thérapeutique

La névrite du nerf sciatique au stade aigu ne peut pas être transférée «sur les jambes». Une douleur intense empêche le mouvement, le patient devra donc se reposer jusqu'à l'arrêt de l'attaque.

Traitez la sciatique à la maison selon le schéma suivant:

  1. Élimination de la douleur.
  2. Soulagement du processus inflammatoire.
  3. Éliminer la cause de la névralgie.

Un traitement symptomatique est nécessaire pour exacerber la névrite, il aidera à se débarrasser des symptômes douloureux et reviendra à un mode de vie actif. Mais cela n'affecte pas la cause de la pathologie.

Pour éliminer l'inflammation du nerf sciatique, les médecins prescrivent des AINS. Ils sont efficaces, aident à éliminer la douleur et l'inflammation, mais affectent négativement le tube digestif, le foie et les reins. Pour éviter les effets indésirables, ne dépassez pas la posologie et la durée de leur administration.

Si la sciatique est causée par une infection, on prescrit au patient des antibiotiques ou des agents antiviraux.Si la cause du syndrome douloureux est un spasme, des relaxants musculaires seront nécessaires.

Référence. Si la névrite du nerf sciatique a provoqué une hernie intervertébrale, un déplacement des vertèbres, un traumatisme ou un cancer, vous ne pouvez pas vous passer d'une intervention chirurgicale. Dans ce cas, le traitement à domicile sera inefficace.

La thérapie manuelle, le massage, la traction vertébrale, la thérapie par l'exercice et certaines procédures physiothérapeutiques aideront à soulager les faisceaux nerveux de la compression. Les méthodes conservatrices seront efficaces au début du développement de la maladie.

Pour restaurer le fonctionnement du système nerveux, améliorer le trophisme (nutrition) des tissus et normaliser le tonus musculaire, des médicaments et des préparations vitaminiques sont utilisés.

Il ne sera pas possible de guérir rapidement la maladie à la maison, même avec une approche intégrée, cela prendra 1 à 3 mois. Si le patient prend ses propres médicaments et prend simplement des analgésiques, le nerf meurt progressivement.

Le choix de la technique dépend de la cause, de la gravité de la pathologie, de l'état général du patient. Les tactiques de traitement pour différents patients sont différentes, par exemple, les procédures thermiques aideront quelqu'un et, chez un autre patient, elles entraîneront la progression de la maladie. Par conséquent, sans consulter un spécialiste ne peut pas faire.

Règles de traitement à domicile

Le patient doit connaître de petits secrets qui l'aideront à réduire l'intensité du syndrome douloureux lors de l'attaque. En cas d'inconfort, allongez-vous, posez vos jambes sur une colline et placez un oreiller sous le bas du dos. Il est important de rester au lit jusqu'à ce que les symptômes disparaissent.

De plus, pendant le traitement de la sciatique, il est interdit de s'asseoir à la maison plus de 2 heures par jour, de porter des chaussures à talons hauts et, avec une douleur intense, de dormir sur le côté et non sur le dos. De plus, il est recommandé de porter un corset, de bien manger, de prendre des médicaments contenant des vitamines B.

De nombreux patients, ne connaissant pas leur diagnostic, appliquent des pommades et des gels avec un effet chauffant lors d'une attaque. Cependant, les remèdes externes ne peuvent être utilisés que pour la sciatique chronique et uniquement pour des raisons médicales.

Un médecin doit être appelé si l'attaque s'accompagne de tels symptômes:

  • Douleur intense permanente, même au repos.
  • Fièvre.
  • Atteinte générale à la santé.
  • Douleur abdominale.
  • Violation du contrôle de la miction ou de la défécation.
  • Les médicaments n'aident pas à soulager la douleur pendant 3 jours.

Une intervention rapide d'un médecin aidera à éviter une nouvelle compression du nerf sciatique et l'apparition de complications.

Traitement médical

Je veux immédiatement noter que tout médicament est prescrit exclusivement par le médecin traitant, uniquement après un examen approfondi et une clarification des causes de la sciatique. Les médicaments aident à soulager la douleur, l'inflammation, à détendre les muscles spasmodiques, à détruire les agents pathogènes, à restaurer le système nerveux central.

À la maison, vous pouvez utiliser les médicaments suivants:

  • Les AINS aident à réduire ou à arrêter l'inflammation. Pour cela, on utilise Ortofen, Diclofenac, Nimesulide, etc. Les médicaments sont présentés sous forme de comprimés et d'injections..
  • Des agents externes sous forme de pommades, de gels et de baumes à effet chauffant peuvent être utilisés après avoir éliminé les poches. Les patients se voient prescrire des médicaments à base d'AINS: Diclofenac, Voltaren. Cependant, les pommades doivent être frottées avec des mouvements légers afin que la compression du nerf n'augmente pas. En outre, avec la névrite, Finalgon, Nikoflex, Nise, Capsicam, etc. sont prescrits..
  • Les relaxants musculaires aident à détendre les muscles autour de la colonne vertébrale. À cette fin, le baclofène, le midokalm et le sirdalud sont utilisés. En cas de douleur intense, des relaxants musculaires sous forme d'injections sont indiqués..
  • Les diurétiques accélèrent le retrait de l'excès de liquide et l'élimination des poches. Il est recommandé de prendre des diurétiques épargneurs de potassium, par exemple Veroshpiron. Après l'avoir pris, le risque de convulsions est minime.
  • Les préparations de vitamines aident à améliorer la circulation sanguine et les processus métaboliques. Les patients sont prescrits Curantil, Milgamma, Actovegin, Meldonium, Rutin, etc..

Si les AINS n'ont pas aidé à faire face à la douleur, les médecins prescrivent des analgésiques opioïdes (Tramadol) ou des médicaments contenant des hormones stéroïdes (Dexamethasone, Prednisolone).

Remèdes populaires

Un traitement complet à domicile peut être complété par des remèdes populaires:

Teintures et décoctions:

  • Versez 2 c. marronnier d'Inde 500 ml d'eau bouillante, mettre au bain de vapeur, laisser mijoter 15 minutes. Filtrer, boire 100 ml avant les repas.
  • Préparez 2 cuillères à soupe. l calendula sec 440 ml d'eau bouillante, couvrir, laisser reposer 2 heures. Filtrez, buvez 110 ml avant les repas trois ou quatre fois.
  • Versez 1 cuillère à soupe. l racine de bardane (broyée) 220 ml de cahors. Préchauffez le liquide pendant 5 minutes. Filtrer, boire 110 ml avant les repas du matin et du soir.
  • Broyer 100 g de racine de raifort (frais), mettre dans un sac en tissu, mettre dans l'eau chaude. Restez dans la salle de bain jusqu'à 5 minutes.
  • Versez 3 litres d'eau bouillante 1 kg de jeunes pousses de pin, faites bouillir pendant 10 minutes. Laisser agir 4 heures, puis verser le bouillon dans de l'eau tiède (1 litre de médicament pour 15 litres d'eau). Prenez un bain pendant environ 15 minutes.
  • Versez 100 g d'acacia sec avec de la vodka (300 g), laissez-le chaud pendant 7 jours. Traiter la zone affectée par les fluides.
  • Versez 2 cuillères à soupe. l lilas blanc sec 300 ml de vodka, insister une semaine. Frottez trois ou quatre fois par jour.
  • Pressez le jus du radis noir, mélangez avec du miel (3: 1). Frottez votre dos 2 à 3 minutes.
  • Versez 20 feuilles de laurier sec 220 ml de vodka, insistez 3 jours. Traitez la zone affectée pour réduire la douleur.
  • Broyer 10 comprimés d'Analgin, dissoudre la poudre dans 200 ml de vodka, ajouter 1 c. iode (5%), laisser reposer 3 jours dans un endroit sombre. Traitez le dos et les membres avec une solution, puis isolez avec un foulard en laine.
  • Réchauffez un morceau de cire d'abeille, faites-en un gâteau, placez-le sur un endroit douloureux, couvrez-le d'un film alimentaire, enveloppez-le d'un foulard en laine. Faites une compresse pour la nuit. Répétez la procédure pendant une semaine.
  • Échaudez plusieurs feuilles de chou bouillantes dans de l'eau bouillante, fixez-les à la zone affectée, fixez-les avec un film et un chiffon dense. Après 2 à 3 heures, retirer, mettre un nouveau pansement.
  • Mélanger la racine de raifort râpée, les pommes de terre râpées, 1 c. l miel, mélange. Mettre l'huile végétale sur le point sensible, puis mettre le mélange préparé, couvrir de gaze, de cellophane, fixer avec un matériau dense. La masse cicatrisante provoque une légère sensation de brûlure. Utiliser après 1 jour.
  • Mélanger la térébenthine avec de l'eau (1: 2), appliquer le mélange sur une tranche de pain brun, fixer sur la zone affectée, couvrir avec un film, un chiffon en laine. Gardez le pansement pendant 15 minutes, mais si vous avez une forte sensation de brûlure, vous pouvez le retirer plus tôt. C'est un remède efficace, mais il existe un risque de brûlures..

Ces remèdes n’aideront pas à guérir la sciatique, mais ils soulageront l’état du patient grâce à une thérapie complexe..

Physiothérapie

La thérapie complexe est complétée par des exercices thérapeutiques. Des exercices spéciaux ne peuvent être effectués que pendant la rémission, lorsque la douleur disparaît. Il aide à détendre les muscles autour de la colonne vertébrale, accélère le flux sanguin, les processus métaboliques. Vous devez vous déplacer en douceur, sans secousses.

Complexe pour la sciatique:

  • Allongez-vous sur le dos, étirez vos bras, pliez vos jambes aux genoux, puis commencez à les tirer doucement vers votre poitrine. Puis plus bas.
  • Pliez vos jambes, tirez vos genoux vers votre poitrine, saisissez vos hanches avec vos mains, tirez votre menton vers vos genoux. Sous le bas du dos, vous devez mettre un rouleau.
  • Touchez votre pied gauche au genou de votre pied droit et redressez votre main gauche sur le sol. Appuyez sur le genou droit et tournez la tête vers la gauche.
  • Retournez-vous sur le ventre, appuyez-vous sur le sol avec vos paumes et vos genoux. Pliez le dos, abaissez la tête, puis abaissez-le, en comprenant le menton.
  • Retournez-vous sur le dos, placez votre pied droit sur votre cuisse gauche. Tournez votre genou droit vers l'extérieur et tirez votre hanche vers vous. Répétez l'opération pour les deux membres.
  • Mettez vos pieds sur une colline, déchirez doucement vos omoplates du sol, tirez-vous à genoux, puis abaissez-vous.
  • Mettez votre pied droit sur votre genou gauche. Tirez ensuite votre épaule gauche vers votre genou droit. Ensuite, changez la position des membres et tirez à nouveau l'épaule vers le genou opposé.
  • Allongez-vous sur le côté, appuyez-vous sur le coude de votre avant-bras, pliez vos jambes aux genoux et tirez en arrière. Mettez votre bras sur votre taille, soulevez et abaissez vos hanches.
  • Appuyez-vous sur vos genoux, placez un rouleau sous le ventre, en essayant de le tenir avec les muscles abdominaux, serrez les mains derrière le dos. Redressez votre dos, mais assurez-vous que vos fesses ne se détachent pas de vos talons..
  • Retournez-vous sur le ventre, étirez vos bras, en raison de la tension des muscles abdominaux et des fesses, soulevez doucement vos bras en essayant de déchirer votre poitrine du sol.

Il s'agit d'un ensemble approximatif d'exercices, le médecin aidera le patient à choisir les exercices qui lui conviennent le mieux..

Massage

En utilisant le massage, vous pouvez normaliser la fonctionnalité des muscles après avoir libéré le nerf sciatique de la compression. S'il n'est pas possible de contacter un professionnel, vous pouvez masser la zone endommagée vous-même à la maison. Dans ce cas, il est recommandé d'utiliser des onguents à effet chauffant..

Référence. Le massage de la sciatique peut être complété par d'autres méthodes. Les patients peuvent utiliser l'applicateur Lyapko ou Kuznetsov. Le patient peut s'allonger sur des aiguilles avec une longe jusqu'à 15 minutes, puis appliquer une pommade.

Vous devez passer par 10 séances de massage. Dans ce cas, non seulement le dos doit être massé, mais également la jambe affectée (surface arrière). Si la procédure est effectuée correctement, la douleur n'apparaît pas, le tonus musculaire est rétabli, le flux sanguin est accéléré, ainsi que les vertèbres trophiques. Durée de la procédure - à partir d'une demi-heure.

Pour prévenir l'exacerbation de la sciatique, différentes techniques sont utilisées: acupression, réflexe segmentaire, massage.

Commentaires

La plupart des patients qui ont traité la radiculite lombo-sacrée à domicile notent l'efficacité de la thérapie par l'exercice et des médicaments. Certains d'entre eux utilisaient des remèdes populaires, suivaient des massages. Mais il y a ceux qui n'ont pas réussi à guérir la sciatique à la maison.

Le plus important

Il est possible de guérir la sciatique à domicile si le patient a remarqué des symptômes de la pathologie à un stade précoce et a immédiatement consulté un médecin. Un spécialiste aidera à identifier la cause du syndrome douloureux et à élaborer un plan de traitement compétent. La thérapie doit être complète: prise de médicaments (tels que prescrits par le médecin), exercices de physiothérapie pendant la rémission, remèdes populaires. Cependant, consultez un médecin sur tout problème pour éviter la progression de la radiculite lombo-sacrée et des complications..

Comment traiter la sciatique à la maison

La question de savoir comment traiter la sciatique se pose souvent. Le nerf sciatique est le plus épais et le plus long du corps humain. Il souffre souvent du développement d'une ostéochondrose lombo-sacrée. Par conséquent, la sciatique peut survenir à un jeune âge (en présence de changements dystrophiques dégénératifs dans les disques intervertébraux) et chez les personnes âgées.

Nous vous proposons de découvrir plus d'informations sur la façon de traiter efficacement cette maladie, où il est préférable de demander des soins médicaux de qualité et sûrs..

Pour commencer, nous comprendrons ce qu'est la sciatique. Il s'agit d'une inflammation du nerf sciatique dans n'importe quelle partie de celui-ci, à partir de la sortie du plexus nerveux lombo-sacré. Mais, malgré cela, la cause de la lésion peut être la compression des nerfs radiculaires qui la forment. Ce sont L4, L5, S1, S2 et S3. Ces nerfs radiculaires partent des sections les plus difficiles de la colonne lombo-sacrée. C'est sur ces disques intervertébraux que la charge d'amortissement maximale.

Les nerfs radiculaires sont une continuation de la substance structurelle de la moelle épinière. Ils traversent des ouvertures foraminales dans les parties latérales des corps vertébraux. Avec un fonctionnement normal du disque intervertébral, ils sont protégés de manière fiable contre la compression. Si les disques intervertébraux ont subi une saillie (abaissement de la hauteur et augmentation de la zone occupée), alors les nerfs radiculaires commencent à exercer une pression. Avec son degré insignifiant, seules certaines branches sont affectées, ce qui dans le plexus sacré est responsable de la formation du nerf sciatique. Mais dans la plupart des cas cliniques, le développement de la sciatique est précédé d'une attaque de radiculite lombo-sacrée.

Il s'agit d'une inflammation aiguë des nerfs radiculaires comprimés. Il se manifeste par des douleurs aiguës au bas du dos, des lumbago, une raideur des mouvements et une forte tension du squelette musculaire du dos au site de la blessure. Quelques jours plus tard, des signes de lésion du nerf sciatique peuvent apparaître..

Avant de traiter la sciatique sciatique, il est très important d'éliminer toutes les causes possibles de compression ou d'inflammation. Une approche intégrée est nécessaire. Le traitement doit être effectué simultanément en relation avec la maladie qui a provoqué une sciatique et avoir un effet analgésique et réparateur sur le nerf sciatique..

Où traiter les signes caractéristiques de cette maladie, nous parlerons plus loin dans l'article. En attendant, nous proposons d'examiner les causes les plus probables de la sciatique.

Causes du nerf sciatique sciatique

Avant de traiter une sciatique (inflammation du nerf sciatique), il est nécessaire de trouver toutes les causes probables de son développement. Pour cela, un médecin expérimenté lors du premier examen recueille les antécédents médicaux du patient. Selon la cause présumée, donnez des recommandations individuelles pour son élimination..

Toutes les causes potentielles de sciatique peuvent être divisées en inflammatoires, ischémiques, métaboliques, compressives et traumatiques. Les processus inflammatoires peuvent être aseptiques ou infectieux. Dans le premier cas, les changements rhumatismaux du corps humain jouent un rôle énorme. Il s'agit de la spondylarthrite ankylosante, du lupus érythémateux disséminé, de la spondylarthrite rhumatoïde, etc. un patient avec des processus inflammatoires auto-immunes souffre de la destruction progressive de la fibre nerveuse. Il présente des manifestations neurologiques, telles qu'une faiblesse musculaire du membre inférieur du côté de la lésion, une paresthésie, des zones d'engourdissement cutané, etc. Une caractéristique des processus inflammatoires rhumatismaux est une lésion symétrique des nerfs sciatiques gauche et droit simultanément.

Des processus infectieux peuvent se développer dans le contexte de la poliomyélite, de la tuberculose, de la syphilis, de l'encéphalite à tiques. Ils ont des conséquences assez graves. Avec une lésion totale du nerf sciatique, une parésie et une paralysie persistantes peuvent se développer, une personne peut perdre la capacité de se déplacer de manière indépendante.

Les causes coronariennes et de compression sont les plus courantes et sont généralement interdépendantes. Ces maladies comprennent:

  • lésion dégénérative dégénérative du cartilage de l'anneau fibreux, à la suite de laquelle se développe une ostéochondrose;
  • déshydratation du noyau pulpeux du disque intervertébral, entraînant la formation d'une protrusion (diminution de la hauteur et augmentation de la surface du disque);
  • prolapsus de la hernie intervertébrale;
  • instabilité de la position des corps vertébraux avec leur déplacement fréquent les uns par rapport aux autres;
  • compression des vaisseaux sanguins qui nourrissent la moelle épinière et les nerfs radiculaires qui en sortent;
  • changement de posture et de courbure de la colonne vertébrale;
  • ostéoarthrose déformante de l'articulation iliaque-sacrée des os située au site de sortie du nerf sciatique du plexus sacré;
  • syndrome du piriforme.

La tension et les déchirures microscopiques des fibres ligamentaires et tendineuses, qui soutiennent la colonne vertébrale dans le lombo-sacré, peuvent être incluses dans le groupe des facteurs traumatiques d'influence négative. Lorsqu'elle est étirée ou déchirée, une fibre cicatricielle se forme inévitablement. Il provoque un épaississement des ligaments et des tendons. Les déformations cicatricielles ont un effet négatif sur le nerf sciatique et les branches qui le forment.

Parmi les causes traumatiques, il y a également des fractures de compression des corps vertébraux (plus souvent chez les personnes âgées avec une violation du processus d'assimilation du calcium et du phosphore), des fractures des processus épineux, la formation de moelle osseuse, etc. Des ecchymoses dans le plexus du nerf sacré peuvent provoquer la formation d'un hématome, qui comprime le nerf sciatique et provoque le développement d'une sciatique.

D'autres raisons incluent la perturbation métabolique, l'aggravation de la microcirculation du sang et du liquide lymphatique, la pression des tumeurs se développant à proximité, etc..

Pour identifier une cause potentielle, il est recommandé d'effectuer un examen diagnostique complet. Radiographie, tomodensitométrie, IRM, échographie, échographie, électromyographie, électroneurographie, etc. Le diagnostic est effectué sous la direction du médecin traitant.

La sciatique peut-elle être soignée à domicile?

La sciatique peut être traitée à domicile dans presque tous les cas. L'exception est les situations où une intervention chirurgicale d'urgence est nécessaire. Par exemple, si la pincée du nerf sciatique est associée à un prolapsus de la hernie intervertébrale ou à une grave déformation du tunnel dans l'épaisseur du muscle piriforme. Dans tous les autres cas, le traitement est effectué en ambulatoire, c'est-à-dire conditions à la maison.

Une condition importante - avant de traiter la sciatique (inflammation du nerf sciatique) à la maison, vous devez consulter un médecin qui développera un traitement individuel. Sans contrôle par un médecin, le traitement de cette maladie est strictement contre-indiqué.

L'auto-traitement ne conduit qu'à une détérioration significative de l'état du patient. Dans certains cas, cela peut entraîner une paralysie et une invalidité des membres inférieurs..

Où et quel médecin traite la sciatique sciatique

Parlons maintenant de l'endroit où la sciatique est traitée avec succès, et où les symptômes aigus sont supprimés et le patient envoyé..

Ainsi, la première chose que fait chaque patient qui ressent les symptômes cliniques de l'inflammation du nerf sciatique est d'appeler un médecin à domicile. En effet, dans la période aiguë, la sciatique donne une douleur si insupportable pénétrant toute la jambe qu'il n'est pas possible de se déplacer de façon autonome vers la clinique la plus proche. Appeler un médecin à domicile résout deux problèmes. Le premier - une feuille d'invalidité temporaire est délivrée. Deuxièmement - une série d'injections d'anti-inflammatoires non stéroïdiens est prescrite qui ont un effet symptomatique (arrêter la douleur aiguë).

Les patients compétents commencent alors à chercher un moyen de traiter efficacement. Ils lisent les informations disponibles sur Internet et comprennent que les injections prescrites par le médecin ne les aideront pas, mais soulageront seulement la douleur. En conséquence, ils se tournent vers les cliniques de thérapie manuelle, où ils reçoivent une assistance complète pour mener une thérapie de réadaptation.

Vous pouvez soigner la sciatique à domicile avec succès sous la supervision d'un neurologue, d'un vertébrologue ou d'un chiropraticien. Ce sont ces médecins qui savent comment démarrer le processus de régénération du nerf sciatique endommagé et que faire pour sauver le patient de la douleur aiguë sans utiliser de médicaments.

Par conséquent, nous vous recommandons fortement de rechercher un chiropraticien, un vertébrologue ou un neurologue à votre domicile. S'il y a une telle opportunité, contactez la clinique de thérapie manuelle au stade de l'arrêt de travail. Cela vous permettra de restaurer les fonctions des membres inférieurs beaucoup plus rapidement et de vous permettre de vous déplacer librement..

Quel médecin traite la sciatique sciatique? S'il n'est pas possible de contacter un vertébrologue ou un neurologue dans une clinique de thérapie manuelle, inscrivez-vous à un thérapeute local. Il donnera une référence à un neurologue. C'est exactement le médecin de la clinique de la ville qui traite les patients atteints de lésions du nerf sciatique.

Comment et comment traiter la sciatique à la maison

Il n'existe pas de réponse correcte à la question de savoir comment traiter la maladie sciatique. La médecine moderne n'a pas de tels médicaments qui permettraient un traitement de la sciatique sans nuire à la santé humaine. Les relaxants musculaires prescrits et les anti-inflammatoires non stéroïdiens ont plus d'effets négatifs que positifs.

Comment traiter la sciatique à la maison dans ce cas? Les méthodes de thérapie manuelle viennent à la rescousse. Par exemple, si une compression est détectée au niveau de la sortie du nerf radiculaire à travers les ouvertures foraminales des corps vertébraux, un étirement manuel de la colonne vertébrale aidera. Après 2-3 procédures, le patient passe par tous les symptômes de la sciatique. Mais le cours du traitement ne s'arrête pas là. Ensuite, le médecin élabore un programme individuel qui restaurera complètement les disques intervertébraux..

De même, un neurologue expérimenté travaille avec le syndrome du piriforme. Tout d'abord, son spasme est retiré, puis un traitement complet est effectué visant à rétablir un ton normal.

Nous vous recommandons de traiter la sciatique dans les cliniques chiropratiques de la communauté. Ils pratiquent des méthodes qui réparent complètement les tissus endommagés et évitent le risque de re-développement de la sciatique..

Il existe des contre-indications, un avis spécialisé est requis.

Vous pouvez utiliser le service gratuit du médecin de base (neurologue, chiropraticien, vertébrologue, ostéopathe, orthopédiste) sur le site de la Free Movement Clinic. Lors de la première consultation gratuite, le médecin vous examinera et vous interrogera. S'il y a des résultats d'IRM, d'échographie et de rayons X - il analysera les images et établira un diagnostic. Sinon, il rédigera les instructions nécessaires.

Les meilleurs médicaments efficaces pour traiter les symptômes de l'inflammation du nerf sciatique

La névrite sciatique ou sciatique est une inflammation du nerf, qui est un élément important du plexus du nerf sacré. Il assure le fonctionnement normal des organes pelviens et des membres inférieurs.

Toute pathologie du nerf sciatique entraîne une perturbation du système moteur du département inférieur.

Dans cet article, nous parlerons des symptômes de l'inflammation du nerf sciatique et du traitement médicamenteux d'une telle névrite: quelles injections injecter, quels comprimés boire, donner les noms des médicaments.

Signes et manifestations de la névrite

La névrite du nerf sciatique se manifeste de différentes manières:

  • douleur intense et aiguë (lumbago);
  • inconfort dans le bas du dos;
  • lourdeur dans les jambes;
  • fatigue dans le bas du dos;
  • altération de la fonction motrice;
  • perte de sensation dans les jambes;
  • picotements (chair de poule) et brûlure dans les membres;
  • engourdissement.
  • Les symptômes de la sciatique varient en gravité et en localisation, peuvent affecter un seul côté du corps et être paroxystiques ou alternés.

    Parfois, la douleur est si douloureuse qu'elle paralyse littéralement le patient, le privant de la capacité de marcher et même de bouger.

    Souvent, l'inflammation du nerf sciatique entraîne une atrophie partielle de certains muscles. Dans ce cas, le syndrome douloureux ne sera pas aussi prononcé, mais la personne ressentira un engourdissement dans certaines parties du corps.

    Quand la médication est possible?

    Déjà les premiers signes de sciatique nécessitent une intervention médicale. Son but est de soulager la douleur et de soulager l'inflammation. Cependant, les médicaments ne sont possibles qu'après examen et clarification de la cause de la sciatique.

    Un traitement médicamenteux est possible si le nerf est enflammé en raison de:

    • hypothermie;
    • surtension;
    • nerf pincé.

    Après avoir pris le médicament, la douleur devient terne et après quelques jours de traitement, il y a un soulagement notable.

    Quand impossible?

    Si la douleur n'est pas soulagée par des médicaments et dure 3 à 4 semaines, la cause de la névralgie est beaucoup plus grave que la simple inflammation..

    Les médicaments n'aideront pas à:

    • sciatique paralysante;
    • douleur trop prononcée et prolongée;
    • hernie discale;
    • troubles de la vessie et des intestins;
    • sténose vertébrale.

    Dans tous ces cas, la chirurgie est indiquée..

    Comprimés et injections pour la sciatique: une liste de médicaments

    Comment traiter l'inflammation du nerf sciatique, quels médicaments prendre, quelles injections et compte-gouttes mettre avec la sciatique? Les préparations pour le traitement de la sciatique visent non seulement à éliminer la douleur et l'inflammation, mais également à restaurer le nerf.

    Le traitement peut être oral ou injectable - les médicaments sont disponibles en comprimés et ampoules.

    Mais les injections sont préférables ici, car elles commencent à agir plus rapidement que les comprimés et n'alourdissent pas les organes digestifs et le système excréteur.

    Anti-inflammatoire

    Avec la sciatique, tout d'abord, vous devez arrêter l'inflammation, car à mesure qu'elle diminue, la douleur débilitante dans la partie inférieure disparaît.

    Pour cela, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés:

    • Le méloxicam;
    • Diclofénac;
    • Ketorolac;
    • Lornoxicam;
    • Indométhacine;
    • Kétoprofène.

    Analgésiques

    Les attaques aiguës de névralgie sont arrêtées par les médicaments suivants:

    Médicaments hormonaux

    Les médicaments hormonaux corticoïdes sont prescrits dans les cas extrêmes - dans la période aiguë d'une crise sciatique, et également lorsque le patient présente un œdème sévère dans la région lombo-sacrée.

    Les médicaments hormonaux suppriment le processus inflammatoire. Les plus populaires dans ce domaine sont:

    Antibiotiques

    Si une névrite s'est formée sur un fond d'infection ou s'il est nécessaire d'exclure son apparence, le patient se voit prescrire un traitement antibiotique à large spectre:

    Antidépresseurs

    La sciatique est une maladie nerveuse et la moindre inquiétude peut l'aggraver. Pendant cette période, on prescrit aux patients des antidépresseurs qui soulagent la nervosité et l'anxiété..

    Les antidépresseurs sont prescrits individuellement et vendus sur ordonnance..

    Opioïdes pour les douleurs aux jambes

    Les opioïdes sont des drogues puissantes qui créent une dépendance. Ils éliminent toute douleur, même la plus intense, et sont prescrits lorsque d'autres remèdes ne sont pas utiles..

    Parmi eux, on distingue des médicaments moins toxiques:

    Ces médicaments ne sont applicables qu'en milieu hospitalier..

    Relaxants musculaires

    Ces médicaments sont nécessaires pour soulager la tension musculaire, ce qui élimine le pincement, soulage ainsi la douleur, restaure la mobilité et la sensibilité des membres:

    Toxine botulique - ce qui est prescrit?

    La toxine botulique est utilisée pour les spasmes musculaires. Cette substance détend et soulage la tension nerveuse, ce qui facilite grandement l'état du patient..

    L'utilisation du blocus avec sciatique des membres inférieurs

    Quelles autres injections sont faites pour l'inflammation du nerf sciatique??

    Si aucun des médicaments n'apporte le soulagement approprié de la névrite et que le patient est tourmenté par une douleur insupportable, alors il lui sera prescrit un blocage de novocaïne ou d'ultracoin.

    Il bloquera l'influx nerveux, soulagera l'inflammation et l'excitation nerveuse. La solution est injectée dans les faisceaux nerveux sciatiques de la région lombaire, mais dans les cas extrêmes.

    Quelles vitamines sont nécessaires?

    Avec la sciatique, les vitamines du groupe B sont nécessaires: B1, B6 et B12. Ils sont prescrits par voie orale et par injection. Les injections intramusculaires avec sciatique sont préférables mais plus douloureuses.

    Les vitamines réduisent la douleur, nourrissent les fibres nerveuses et les régénèrent, restaurent la sensibilité et l'activité motrice, stimulent les défenses de l'organisme.

    Les meilleurs complexes vitaminiques sont reconnus:

    La durée du traitement de la sciatique avec des vitamines b1, b6, b12 et le cours de leur administration sont prescrits dans les instructions pour les médicaments, mais les injections intramusculaires sont effectuées pendant environ 10 jours, deux fois.

    Comment traiter les onguents?

    Pour soulager la douleur et l'inflammation, non seulement les comprimés, mais aussi les onguents aident à:

    Anti-inflammatoires non stéroïdiens d'action locale. Ils apaisent la douleur et soulagent le syndrome aigu grâce à l'activité enzymatique des composants.

    Ceux-ci comprennent: Amelotex, Diclofenac, Nise, Butadion and Voltaren, Ibuprofen, Ketoprofen. Ces onguents sont assez agressifs et sont prescrits pour une période ne dépassant pas 5 jours.

  • Antidouleurs, réchauffement, irritation et amélioration de la circulation sanguine signifie - «Finalgon», «Capsicam», «Viprosal», «Apizartron», «Betanicomilon». Ces onguents soulagent l'enflure et distraient également de la douleur.
  • Onguents-stimulateurs de la régénération du tissu cartilagineux - chondoprotecteurs. Il s'agit notamment du chondroxyde et de la chondroïtine, Sophia, Teraflex-M. Ils soulagent la douleur et éliminent la cause de la maladie, restaurent le cartilage articulaire, améliorent la mobilité et réduisent le gonflement des articulations, et empêchent également la destruction du tissu conjonctif en utilisant le composant naturel actif du sulfate de chondroïtine. Ces médicaments ne sont pas toxiques et peuvent être utilisés pendant une longue période - plus de deux mois.
  • Bougies

    Si, pour une raison quelconque, le patient ne peut pas prendre les médicaments par voie orale ou par injection, des suppositoires rectaux sont prescrits. Ils sont plus rapides et plus efficaces que les pilules..

    Le plus souvent, on prescrit aux patients des bougies:

    Homéopathie

    En plus des médicaments, l'inflammation du nerf sciatique est également traitée avec des remèdes homéopathiques..

    Pour arrêter la cause de la névrite, prenez des fonds en fonction des éléments suivants:

    Les sens douloureux sont éliminés à l'aide de compléments alimentaires à base de guimauve séchée ou de dichromate de potassium.

    Les moyens les plus efficaces sont:

    • lutteur bleu;
    • bélier de montagne;
    • belladone;
    • camomille pharmaceutique;
    • chlorate d'ammonium;
    • colocint.

    Les homéopathes conseillent de frotter un point sensible avec la pommade Traumeel-S.

    La plupart des compléments alimentaires n'ont pas été étudiés, n'ont aucune preuve de leur efficacité et, surtout, de leur innocuité. C'est pourquoi l'homéopathie ne peut pas être utilisée sans l'autorisation d'un médecin.

    La sciatique est une douleur débilitante et une incapacité à mener un style de vie familier. La maladie peut apparaître au moment le plus inattendu, pour diverses raisons, mais elle est traitée pendant longtemps.

    Vous savez maintenant quoi boire, quoi enduire et quoi piquer avec une inflammation du nerf sciatique, mais plusieurs mois peuvent s'écouler avant une guérison complète. C'est pourquoi, le traitement ne doit pas être retardé - dès les premiers symptômes, vous devez vous rendre à l'hôpital.

    Comment reconnaître le nerf sciatique pincé et que faire à ce sujet

    Un simple étirement peut aider.

    Qu'est-ce que le nerf sciatique pincé

    Le nerf sciatique est le plus long Qu'est-ce que le nerf sciatique dans le corps humain. Il commence dans le bas du dos, dans la région lombaire, et, se divisant en deux parties, s'étend à travers les fesses, les hanches, les mollets jusqu'aux pieds. C'est ce nerf qui assure la mobilité des jambes, reliant les muscles qui s'y trouvent au système nerveux central.

    Mais tout va bien jusqu'à ce que le nerf sciatique soit irrité ou pincé. La cause la plus fréquente est une hernie intervertébrale.

    Photo: Designua / Shutterstock

    La partie bombée du disque intervertébral appuie sur le nerf sciatique. Cela entraîne des douleurs dans le bas du dos ou sur toute la longueur de la jambe. Cette situation est appelée nerf sciatique pincé, ou sciatique. Ce que vous devez savoir sur la sciatique.

    Cependant, la sciatique peut être gagnée d'autres manières. Blessure, éperon osseux (croissance osseuse excessive) sur les vertèbres, diabète (cette maladie endommage les nerfs) ou, disons, une tumeur - tout cela peut également provoquer un pincement.

    Comment comprendre que vous avez un nerf sciatique pincé

    Les symptômes de la sciatique peuvent suggérer une sciatique:

    • La douleur affecte une seule jambe (côté corps).
    • La douleur semble s'étendre du bas du dos à la fesse et plus bas sur la jambe. Si nous parlons des jambes, l'inconfort se manifeste le plus souvent à l'arrière de la cuisse et du bas de la jambe.
    • La douleur est d'une nature différente - allant de faibles douleurs à des brûlures ou à des tirs soudains. Parfois, cela ressemble à une sciatique: symptômes et causes comme un choc électrique..
    • En plus de la douleur, et dans certains cas, un engourdissement, des picotements ou une faiblesse musculaire dans la jambe affectée peuvent être présents à la place.
    • Votre état dépend de votre posture ou de vos mouvements. Ainsi, la douleur s'aggrave lorsque vous toussez ou éternuez. Et après un certain temps passé assis, les choses dans le bas du dos ou les jambes empirent clairement.

    Quand consulter un médecin

    En règle générale, les crises de sciatique ne durent pas longtemps et leur douleur diminue progressivement et disparaît complètement en quelques semaines. Ce processus est accéléré si vous effectuez des exercices d'étirement sur le bas du dos et les hanches (un peu plus à leur sujet). Mais cela ne se produit pas toujours..

    Assurez-vous de consulter un thérapeute si:

    • la douleur dure plus d'une semaine sans diminuer et sans répondre aux soins à domicile;
    • la douleur est si forte qu'elle réduit considérablement la qualité de vie et vous êtes obligé de prendre des analgésiques quotidiennement;
    • chaque jour, les crises sciatiques deviennent plus fréquentes et la douleur est plus forte.

    Ce n'est pas le thérapeute qui traite le pincement, mais lui, après avoir écouté les plaintes et après avoir examiné, vous dirigera vers le bon spécialiste: un neurologue, un chirurgien, un orthopédiste ou, disons, un endocrinologue. Et déjà, ces médecins feront le diagnostic principal et aideront à faire face à la maladie et à l'inconfort physique..

    Appelez une ambulance ou contactez le service d'urgence si:

    • vous avez une douleur soudaine et très intense dans le bas du dos ou la jambe, tandis que vous ressentez un engourdissement et une faiblesse musculaire distincts;
    • la douleur survient immédiatement après une blessure grave, comme un accident ou une chute de hauteur;
    • en plus de la douleur, des problèmes de contrôle de la vessie ou des intestins sont apparus.

    Comment traiter les pincements du nerf sciatique

    Le traitement n'est nécessaire que si vous présentez des symptômes dangereux répertoriés ci-dessus. Selon le diagnostic, le médecin vous prescrira des médicaments pour la sciatique: diagnostic et traitement (ceux-ci peuvent être anti-inflammatoires ou anticonvulsivants, relaxants musculaires, injections de corticostéroïdes), vous enverra en physiothérapie ou recommandera une intervention chirurgicale..

    Mais le plus souvent, les sensations désagréables avec la sciatique peuvent être complètement éliminées par des méthodes à domicile. C'est ce que recommandent les experts de l'organisation de recherche américaine Mayo Clinic..

    • Faites des compresses froides. Ils peuvent être utilisés le premier jour ou deux après la pincée du nerf sciatique. Appliquez un coussin chauffant avec de l'eau froide ou un sac de glace (légumes surgelés) enveloppé dans un chiffon fin sur la zone douloureuse pendant 20 minutes plusieurs fois par jour.
    • Faites des compresses chaudes. Ils sont autorisés à appliquer 2-3 jours après la première attaque. Placez un coussin chauffant avec de l'eau chaude (mais pas brûlante) sur la zone affectée pendant 10-15 minutes. Répétez plusieurs fois pendant la journée si nécessaire. Pour réduire la douleur, vous pouvez essayer d'alterner des compresses froides et chaudes..
    • Prenez des analgésiques en vente libre. Par exemple, basé sur l'ibuprofène.
    • Bougez plus. Le premier désir qui surgit avec la sciatique est de s'asseoir ou de s'allonger, mais c'est une mauvaise option. L'immobilité améliore ce qu'est l'irritation du nerf sciatique. Mais le mouvement, au contraire, aide à se débarrasser des pincements.
    • Faites régulièrement des exercices d'étirement pour le bas du dos et les hanches. C'est le moyen le plus simple. Il y a des dizaines d'exercices, choisissez ceux qui vous facilitent la tâche.
      • Essayez de vous pencher dans le bas du dos, en poussant la poitrine vers l'avant et en tirant vos épaules en arrière.
      • Faites un étirement «papillon»: asseyez-vous sur le sol en pliant les genoux de manière à ce que vos pieds soient bien serrés les uns contre les autres; appuyez vos hanches au sol autant que possible et penchez-vous lentement en avant, en essayant de vous allonger sur les pieds avec la poitrine.
      • Effectuer une torsion de la colonne vertébrale: jambes écartées à la largeur des épaules, le bassin est immobile, le corps tourne à gauche et à droite autant que possible. Vous devriez sentir comment le dos s'étire dans la région du bas du dos - de tels mouvements aideront à soulager la douleur.
      • Accrochez-vous à la barre horizontale avec les muscles les plus détendus des jambes et du torse.

    Symptômes de pincement du nerf sciatique et traitement de la sciatique à la maison

    Le nerf sciatique, formé par plusieurs fibres du plexus sacré, est le plus massif du corps humain. En cas d'inflammation ou de pincement (sciatique), la douleur se propage du sacrum au bas de la jambe, ce qui complique considérablement le mouvement et détériore la qualité de vie.

    Dans la plupart des cas, le traitement du nerf sciatique est prescrit à la maison en utilisant diverses méthodes: médicaments, injections, massage, gymnastique. Les recettes de la médecine traditionnelle peuvent également être utilisées sous réserve de leur sécurité et avec l'approbation du médecin traitant. L'hospitalisation et la chirurgie ne sont indiquées que pour les formes particulièrement sévères.

    Symptômes et causes

    Comment reconnaître soi-même la sciatique? L'autodiagnostic n'est pas difficile, car la maladie commence le plus souvent par une douleur soudaine et très vive dans le sacrum et l'une des fesses - ce qu'on appelle le lumbago. Les sensations douloureuses se sont rapidement propagées le long du côté affecté vers le bas, capturant la surface postérieure de la cuisse, du bas de la jambe. La pathologie dans la plupart des cas est unilatérale, mais parfois elle peut être bilatérale.

    La douleur devient plus tard constante, s'intensifiant avec le mouvement, ou apparaît périodiquement, par crises. Elle se manifeste par de fortes impulsions d'intensité variable - de très forte à tout à fait tolérable - en fonction du degré de lésion ou de pincement du nerf. Il est facile de distinguer la sciatique des autres neuropathies, mais il n'est possible de découvrir la cause spécifique avec des symptômes généraux qu'à travers un examen complet dans un établissement médical.

    Les plus courants sont les suivants:

    • Blessures à la colonne vertébrale sacrée et lombaire résultant d'une chute ou d'un impact. Il s'agit notamment des déplacements et des fractures des vertèbres..
    • Ostéochondrose des mêmes parties de la colonne vertébrale, entraînant une dystrophie du tissu cartilagineux des disques intervertébraux et des hernies.
    • Néoplasmes de nature différente (tumeurs bénignes ou malignes), abcès.
    • Processus infectieux et inflammatoires qui causent des dommages organiques aux nerfs, y compris des infections herpétiques.
    • Hypothermie, entraînant une inflammation.
    • Injection intramusculaire mal effectuée, au cours de laquelle le nerf sciatique est endommagé.

    Pour connaître la cause de la sciatique, vous devez contacter un chirurgien ou un neurologue qui, après avoir examiné et recueilli une anamnèse, prescrit des procédures de diagnostic supplémentaires (radiographie, échographie, tests de laboratoire).

    Lisez aussi sur le sujet.

    Premiers secours

    Que faire si une attaque se produit pour la première fois? Pour soulager la douleur aiguë, vous devez prendre une pose dans laquelle la charge sur la colonne vertébrale est minimisée. La position optimale est allongée sur le ventre (vous pouvez le poser sur le sol) avec un petit oreiller sous la tête. Pour réduire la douleur, il est recommandé de prendre de l'ibuprofène ou un autre analgésique à effet anti-inflammatoire..

    Il est permis d'utiliser des remèdes locaux ayant un effet similaire - des pommades analgésiques, mais le chauffage à ce stade est contre-indiqué. Cherchez une assistance médicale qualifiée dès que possible..

    Traitement à domicile

    Si une sciatique de gravité légère ou modérée est diagnostiquée et qu'il n'y a aucune indication chirurgicale, un traitement ambulatoire est prescrit. Il est basé sur une pharmacothérapie, des médicaments spécifiques et le schéma sont sélectionnés par le médecin en fonction des causes de la pathologie.

    Un massage efficace de la zone affectée, effectué indépendamment selon les recommandations du médecin, est également efficace. Après la disparition des symptômes aigus, une gymnastique spéciale est prescrite et pendant les attaques, l'échauffement est utile (s'il n'y a pas de contre-indications).

    Les méthodes de traitement énumérées peuvent être complétées par des recettes de médecine traditionnelle approuvées par un spécialiste.

    Médicaments

    Tout d'abord, des médicaments oraux du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Il s'agit notamment de l'indométacine, du kétorol, du diclofénac et d'autres analogues. Un apport régulier soulage l'inflammation et un effet analgésique prononcé..

    L'automédication avec les médicaments énumérés est inacceptable, car il existe des contre-indications et des effets secondaires. Les onguents externes à base des mêmes substances actives ou ayant un effet chauffant sont indiqués..

    Si au cours du diagnostic un processus inflammatoire provoqué par des virus ou des bactéries a été détecté, les médicaments appropriés sont prescrits. Les injections pour pincer le nerf sciatique sont indiquées si le traitement médicamenteux précédemment prescrit ne donne pas de résultat. Pour les injections, les mêmes analgésiques non narcotiques, les AINS (ampoules de Diclofénac, par exemple) sont utilisés, qui sont plus efficaces lorsqu'ils sont administrés par voie intramusculaire. S'il n'y a pas de résultat, des solutions de glucocorticostéroïdes sont utilisées - Dexamethasone, Prednisolone.

    Comme mesure supplémentaire de thérapie de réadaptation, des additifs biologiquement actifs peuvent être utilisés:

    • L'acide alpha-lipoïque a des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Améliore l'apport sanguin aux tissus nerveux.
    • Le resvératrol s'est révélé être un meilleur anti-inflammatoire que des médicaments comme l'aspirine ou l'ibuprofène.
    • Le peigne hérisson sous forme de mycélium lyophilisé participe activement à la restauration des tissus nerveux et a également un effet immunostimulant général.

    Ceux-ci et d'autres compléments alimentaires et complexes vitaminiques peuvent être achetés sur iherb à prix réduit sur ce lien.

    Massage

    Étant donné que les mouvements limités dus à la douleur entraînent des crampes et une atrophie musculaire, vous devez vous masser régulièrement vous-même la jambe. Un malaxage doux rétablit la circulation sanguine et le tonus musculaire, aide à réduire l'inflammation.

    Lors d'une attaque, les caresses peuvent réduire la douleur. En cas d'ostéochondrose, le massage des zones lombaire et sacrée doit être effectué par un spécialiste.

    Échauffement

    Si des procédures physiothérapeutiques sont prescrites pour réchauffer la zone touchée (irradiation infrarouge, applications de cire ou de paraffine), à ​​la maison, elles peuvent être complétées par les méthodes disponibles.

    Bains assis quotidiens efficaces, compresses chauffantes. Dans l'eau chaude, vous pouvez ajouter des décoctions à base de plantes, des huiles essentielles ou des sels, pour un soulagement supplémentaire de la douleur.

    Recettes folkloriques

    La sciatique étant une maladie assez répandue et connue depuis longtemps, la médecine alternative a accumulé de nombreuses méthodes de traitement. Les recettes suivantes sont considérées comme les plus efficaces:

    • Marronnier d'Inde. Le bouillon est préparé à partir d'un litre d'eau et 2 cuillères à soupe. cuillères à soupe de matières premières pré-broyées 15 minutes au bain-marie. Après refroidissement et filtration, 100 ml sont pris jusqu'à trois fois par jour..
    • Calendula. Pour préparer la perfusion, vous avez besoin de 2 cuillères à soupe. cuillères à soupe de fleurs pour 0,5 litre d'eau bouillante. Après le brassage, insister quelques heures, filtrer, diviser en 4 doses.
    • Bardane. La teinture est préparée sur le Cahors (1 verre), dans lequel une cuillère de plante broyée est ajoutée. Le mélange doit être réchauffé, mais pas porté à ébullition, puis filtré et bu en deux doses divisées par jour.
    • Lilas. 100 g de fleurs (blanches) pendant une semaine sont infusées avec 300 mg de vodka, après filtration, elles sont utilisées pour le broyage quotidien.
    • En tant que mélange de massage, au lieu d'huiles spéciales, vous pouvez utiliser une composition de miel et d'alcool (6: 1). Pour une homogénéité dans le processus de mélange, il doit être légèrement réchauffé..
    • Des additifs thérapeutiques pour les bains de siège, vous pouvez utiliser une décoction de pommes de pin. Trois litres d'eau nécessiteront environ 1 kg. Après 10 minutes d'ébullition, le mélange est filtré et ajouté au bain..
    • Pour les compresses à action anti-inflammatoire, les feuilles de chou, préalablement ébouillantées à l'eau bouillante, sont recommandées. Mettez la feuille dans un endroit douloureux, fixez-la avec un bandage pendant 3 ou 4 heures. Un effet chauffant est fourni par un mélange de croûtes de pain et de térébenthine, mais une telle compresse est lourde de brûlures, vous devez donc l'utiliser avec précaution et pas plus de 15 minutes.

    Si vous avez l'intention d'utiliser l'une de ces recettes ou toute autre, vous devez absolument en informer votre médecin. Les contre-indications individuelles ou les effets secondaires sont probables, par conséquent, sans l'autorisation d'un spécialiste, les remèdes populaires ne peuvent pas être utilisés.

    Gymnastique

    Une activité physique modérée est un excellent moyen de traiter et de prévenir de nombreuses maladies. Lors du pincement et de l'inflammation du nerf sciatique, un ensemble d'exercices spéciaux est indiqué pour restaurer le tonus musculaire, activer la circulation sanguine et augmenter la flexibilité de la colonne vertébrale. Afin de ne pas aggraver la condition et d'éviter les complications, la gymnastique ne peut être pratiquée qu'après l'élimination des symptômes douloureux.

    Un ensemble individuel d'exercices doit être sélectionné par un spécialiste en tenant compte de la gravité de la maladie et de ses caractéristiques. Le complexe standard contient généralement plusieurs mouvements qui sont effectués à partir d'une position couchée (lever les genoux vers la poitrine), sur l'estomac (lever le corps), ainsi que assis et debout. Dans ce dernier cas, les coins sont tournés et inclinés. Une caractéristique clé de la gymnastique médicale est la prudence et les mouvements fluides. Le nombre de répétitions recommandé est respecté, et en cas de douleur, la séance s'arrête immédiatement.

    Conclusion

    Si vous consultez un médecin en temps opportun, la sciatique à domicile peut être guérie assez rapidement et sans conséquences. L'absence de thérapie ou de traitement incontrôlé entraîne une atrophie musculaire, des paresthésies et une altération de l'activité motrice. Il existe également certaines mesures préventives qui réduisent le risque d'inflammation ou de pincement du nerf sciatique..

    Il s'agit notamment de porter des chaussures confortables (à talons bas), une activité physique modérée et une alimentation saine. L'éducation physique aidera à maintenir les muscles en bonne forme, à assurer la santé de la colonne vertébrale et, en combinaison avec un régime alimentaire, à contrôler le poids. C'est souvent le surpoids qui provoque des blessures à la colonne vertébrale. Ceux qui travaillent assis doivent garder le dos droit et se réchauffer toutes les deux heures. Pendant une nuit de repos, la position «latérale» est considérée comme optimale, car cela minimise la charge sur la colonne vertébrale.