logo

Qu'est-ce que la goutte - les premiers signes. Quels sont les symptômes de la maladie?

Bonjour chers lecteurs. La goutte est une maladie particulière causée par des troubles métaboliques. En raison de ce dysfonctionnement, l'excrétion d'acide urique est réduite. La concentration de ce composé dans le sang augmente. Les sels d'acide urique cristallisent dans divers tissus. Ces dépôts de sel sont plus fréquents dans la population masculine. Mais à notre époque, le nombre de femmes exposées à cette maladie augmente. Au début, la goutte chez la femme se développe de manière asymptomatique et ne se manifeste en aucune façon. Pendant cette période, le volume d'acide urique dans le sang augmente, ce qui entraîne une hyperuricémie. Les urates (sels d'acide urique) commencent tout juste à s'accumuler et à se stocker dans le corps. Aux endroits de leur accumulation, un épaississement goutteux se forme - tofus.

Qu'est-ce que la goutte chez les femmes - les raisons

La maladie est de nature chronique et se manifeste sous la forme de rechutes d'arthrite aiguë. En plus des lésions articulaires, le développement d'une insuffisance rénale est observé. Au moment de l'exacerbation, les patients ressentent une douleur intense.

Les causes

Chez les femmes, contrairement aux hommes, les sauts hormonaux se produisent constamment. Cela ne peut qu'affecter les processus métaboliques dans le corps. Les émissions d'oestrogène sont particulièrement importantes.

Sous l'influence de cette hormone, les accumulations de sel sont excrétées sans délai par l'organisme. Donc, vous ne pouvez même pas penser au développement de la goutte, alors que la concentration d'oestrogène est normale.

Dès qu'elle diminue, ce qui est typique de la ménopause, le risque de développer la maladie augmente fortement. Par conséquent, les femmes d'une certaine tranche d'âge sont à risque - plus de 50 ans.

Plusieurs autres facteurs peuvent conduire au développement de la goutte:

✔ Insuffisance rénale.

✔ Diabète.

✔ Processus inflammatoires.

✔ Psoriasis.

✔ Surpression.

✔ Dépendance à l'obésité.

✔ Surmenage chronique, y compris émotionnel.

✔ Prédisposition héréditaire.

✔ Utilisation à long terme de produits de viande de mauvaise qualité, de plats gras, salés, épicés et épicés.

✔ Passion pour les boissons alcoolisées, café, thé, cacao.

✔ Blessures articulaires.

✔ Abus d'analgésiques et de certains autres médicaments.

✔ Déséquilibre hormonal.

Chez l'homme, certaines anomalies génétiques entraînent une garantie à 100% du développement de la goutte. Chez les femmes, cet écart n'entraîne que la probabilité d'une maladie.

L'explication est simple: la goutte se développe en raison d'anomalies dans les chromosomes X, qui sont un pour les hommes et deux pour les femmes.

Premiers signes de goutte

Au stade initial de la maladie, une augmentation du volume d'acide urique dans le plasma sanguin est observée. Une telle hyperuricémie ne présente pas de symptômes graves..

La progression de la goutte entraîne le développement d'une arthrite aiguë. Cette étape est caractérisée par l'apparition de nœuds goutteux, localisés, en règle générale, dans les zones articulaires.

De plus, les sels d'acide urique sont déposés sous forme de conglomérats (calculs rénaux), avec des dommages aux structures rénales (néphropathie). Mais chez les femmes, ce symptôme se manifeste beaucoup moins fréquemment que chez les hommes.

Les symptômes de la goutte chez les femmes

De nombreuses femmes remarquent que l'os à la base du pouce a considérablement augmenté. Une telle croissance change non seulement considérablement la forme du pied, mais devient également douloureuse.

Les femmes ne peuvent plus porter de chaussures à talons hauts et de modèles maigres gracieux - cela provoque une douleur insupportable. Ce symptôme est similaire aux manifestations de la déformation du pied due à l'utilisation prolongée de chaussures très serrées, de sorte qu'elles sont faciles à confondre..

La goutte, qui au début ne s'est pas manifestée, répond finalement par de graves douleurs articulaires au moment de l'exacerbation de la maladie.

Le syndrome particulièrement douloureux est exprimé le matin, après le réveil. Il y a d'autres symptômes..

  1. Rougeur, gonflement dans la zone touchée, associée à une inflammation des tendons et du sac périarticulaire. Le gonflement se propage de manière inégale, avec une nette prédominance d'un côté de l'articulation.
  2. Sensation de chaleur dans l'articulation touchée. La peau est chaude et au toucher..
  3. Au fil du temps, la peau de la zone affectée peut prendre une teinte bleuâtre.
  4. La température corporelle peut augmenter légèrement..
  5. Les mouvements articulaires sont sévèrement limités.
  6. Les sensations de douleur provoquent une forte baisse de l'humeur, qui s'améliore considérablement après la fin de l'attaque.
  7. L'appétit s'aggrave également considérablement. Il est également associé à la douleur..
  8. Les maux de tête se développent.
  9. Des sauts hypertensifs peuvent se produire.

Il convient de noter que les dommages aux orteils sont plus typiques pour les hommes. La goutte chez la femme est plus souvent associée à des changements dans l'articulation de la cheville..

Mais les sels d'acide urique peuvent également se déposer dans le genou, le poignet, le poignet et même les lobes d'oreille.

Formes

Il existe plusieurs sous-espèces de cette maladie qui sont différentes les unes des autres..

  1. Goutte malosymptomatique - le tableau clinique est taché. La douleur est légère, l'enflure ne se manifeste presque pas, la peau autour des articulations touchées peut légèrement rougir.
  2. Goutte aiguë - les articulations s'enflamment soudainement et provoquent une douleur aiguë dans la zone touchée. Il peut y avoir plusieurs zones affectées.
  3. Goutte subaiguë - affecte l'une des articulations. Les symptômes ne sont pas si prononcés. La douleur est faible ou complètement absente.
  4. Goutte pseudoflegmoneuse - les tissus adjacents à l'articulation sont enflammés. La température corporelle peut beaucoup sauter. Le bien-être empire fortement. Il y a des signes d'intoxication. Sans traitement, l'articulation peut cesser de fonctionner..
  5. Goutte de type rhumatoïde - affecte principalement les poignets et les petites articulations des mains. Elle se caractérise par de longues périodes d'exacerbations - jusqu'à un mois.
  6. Goutte allergique - similaire à la polyarthrite infectieuse. La présence de douleurs matinales, de raideurs articulaires, de fièvre dans les tissus adjacents, ainsi que la température générale du corps sont caractéristiques. Il y a de la faiblesse, de la fatigue, une perte de poids.

Toutes ces formes sont caractéristiques du niveau de développement initial de la maladie..

Ils distinguent également:

- goutte primaire, se développant à la suite d'une altération de la fonction rénale et de la malnutrition;

- goutte secondaire, complication de sa forme primaire.

Diagnostique

Le diagnostic de la goutte n'est pas si simple. De nombreux symptômes sont très similaires aux signes d'autres maladies. Les cônes de goutte aident à diagnostiquer la maladie..

Ils sont palpés et palpables visuellement. La présence d'une inflammation visible dans la région articulaire, la douleur au toucher incitera le médecin à prendre des mesures supplémentaires.

Il devrait prescrire des analyses d'urine et de sang pour détecter les signes d'hyperuricémie. Il peut également être nécessaire de vérifier la présence d'acide urique dans le liquide synovial (articulaire). Dans certains cas, une radiographie peut être prescrite..

Cette étude montrera la présence de dépôts de sel et la déformation des structures osseuses..

Traitement de la goutte avec des médicaments et des remèdes populaires

Pour le diagnostic et le traitement de la goutte, vous devez contacter un rhumatologue ou un arthrologue. Identifier les causes du développement des manifestations goutteuses aidera à développer le bon schéma thérapeutique pour la maladie..

Mais dans tous les cas, vous devrez remplir plusieurs conditions.

  1. Un régime spécial doit être suivi. Réduisez la proportion de nourriture animale, de sel et d'épices. Alcool et café complètement exclus.
  2. Vous ne pouvez pas vous passer de médicaments. Seuls les agents pharmacologiques assureront le bon niveau d'excrétion des sels d'acide urique du corps.
  3. Assurez-vous de traiter le traitement de la dysfonction rénale. Sans cela, aucun effet visant à guérir la maladie ne sera efficace..
  4. Les mesures physiothérapeutiques prescrites par un médecin à tout stade de la goutte doivent être.

Traitement médicamenteux de la goutte chez la femme

La goutte chez la femme est traitée avec des médicaments, avec l'utilisation simultanée de différents groupes de médicaments:

- le plan anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), bien que certains d'entre eux (à base d'acide salicylique) avec goutte soient interdits;

- médicaments uricosuriques qui améliorent l'excrétion d'acide urique par les reins;

Parmi les anti-inflammatoires non stéroïdiens, l'ibuprofène, le diclofénac et l'indométhacine sont considérés comme les plus populaires dans le traitement de la goutte. Ils vous permettent de stopper l'inflammation et d'éliminer avec précision les crises aiguës de goutte.

Vous devez également vous concentrer sur l'élimination des facteurs aggravants tels que l'obésité, la sursaturation du corps avec des structures lipidiques, l'hypertension artérielle.

Pour lutter contre les dépôts de sel dans les articulations et les reins, des activateurs d'excrétion d'acide urique sont utilisés. Ce sont l'étamide, le kolesésan, la sulfinpyrazone, l'antoran, la kétazone. De plus, un médicament tel que l'allopurinol peut bloquer la synthèse d'acide urique dans l'organisme.

Bien que la maladie soit chronique, il n'est pas si difficile de s'en débarrasser. Mais, bien sûr, il est encore plus facile de ne pas provoquer son développement.

Traitement à l'iode - une méthode populaire

La solution d'iode est capable de soulager efficacement les affections aiguës avec la goutte, en particulier au début du développement de la maladie. Pour ce faire, de l'iode quotidien doit être appliqué sur la zone affectée. Ou vous pouvez lubrifier complètement l'endroit.

Comme autre alternative, utilisez un mélange d'iode (10 ml) avec des comprimés d'aspirine en poudre (5 pièces). Cette composition est appliquée sur les taches douloureuses. Si les articulations des orteils sont affectées, après avoir appliqué la composition, enfilez des chaussettes en coton ou en laine.

Vous pouvez utiliser une autre composition chauffante à base d'iode. Pour le préparer, vous aurez besoin d'une petite bouteille d'iode, de deux comprimés d'aspirine écrasés et d'un comprimé d'un citron. L'outil humidifie un coton et sous la forme d'une compresse est appliqué sur un joint douloureux. Par-dessus, envelopper de cellophane et réchauffer avec un chiffon.

Le bain de sel aux pieds avec de l'iode aidera à faire face à une crise de goutte. Il est fabriqué à base de 2 litres d'eau chaude. Les sels ajoutent 4 cuillères à soupe. l., et l'iode - gouttes 20. La durée de la procédure est de 25 minutes.

Traitements physiothérapeutiques

Après avoir retiré l'attaque aiguë, vous pouvez passer aux procédures physiques. Ces interventions supplémentaires aident:

- réduire la fréquence des exacerbations;

- détruire les conglomérats de sel, ce qui facilitera leur élimination;

- ralentir la destruction du cartilage;

- améliore la régénération des tissus affectés.

Les mesures physiothérapeutiques sont prescrites par un médecin. Ils sont présentés comme un cours de certaines procédures au cours desquelles des médicaments peuvent être utilisés. Dans la goutte aiguë et en période de rémission, diverses méthodes de traitement physiothérapeutiques sont indiquées.

  1. Balnéothérapie - bains de sulfure d'hydrogène, sel, radon, dioxyde de carbone.
  2. Barothérapie locale - pression atmosphérique créée artificiellement, améliorant la circulation sanguine et augmentant les processus métaboliques.
  3. Électrophorèse - l'introduction d'anti-inflammatoires et d'analgésiques à travers la peau sous l'influence d'impulsions électriques. L'impact est directement sur la zone touchée.
  4. Action laser.
  5. Échographie et phonophorèse avec des corticostéroïdes.
  6. Thérapie thermique - boue, paraffine, applications de cire.
  7. Magnétothérapie - exposition à un champ magnétique.
  8. Exposition aux UV.

Physiothérapie

Un ensemble spécial d'exercices aide à améliorer la mobilité articulaire, à renforcer le flux sanguin et lymphatique, à activer les processus métaboliques dans les zones touchées, à renforcer les muscles et les ligaments.

Avec des dommages à l'articulation de la cheville (donc la goutte chez les femmes se manifeste le plus souvent), environ les exercices suivants sont recommandés:

- marchez sur place, en vous appuyant alternativement sur le côté extérieur et le côté intérieur du pied;

- assis sur une chaise, tirez le pied malade vers vous, en resserrant les doigts;

- tenez-vous avec l'orteil de la jambe affectée sur le bord de la marche (vous pouvez utiliser une pile de livres ou la barre transversale de l'échelle) et soulevez et abaissez le talon, en appuyant légèrement sur les doigts.

Avec une faible mobilité dans l'articulation, un léger massage des tissus mous adjacents est d'abord effectué..

Nourriture diététique

Les boissons alcoolisées doivent être complètement éliminées. Certains produits fournissent de grandes quantités de purines au corps - des substances qui décomposent l'acide urique.

Il a été prouvé que les purines végétales sont pratiquement inoffensives. Mais les composés puriques d'origine animale conduisent à la formation de dépôts goutteux.

Les aliments qui sont particulièrement nocifs à cet égard sont: le hareng, la sardine, le maquereau, les abats (reins, foie, cerveau), la viande rouge, la viande hachée, les crustacés et la levure. Des pois, des lentilles et du cacao ont également été suspectés..

Mais ne vous limitez pas à retirer ces aliments de votre alimentation. Vous devez également réduire la quantité d'épices consommées, de sel, de graisses animales et d'aliments en conserve..

Un accent particulier devrait être mis sur l'utilisation d'aliments végétaux (à l'exception des légumineuses). Les soupes de légumes, les œufs, la viande diététique, les produits laitiers, les noix sont également présentés..

La prévention

Bien que la maladie soit caractéristique des femmes âgées, il convient de se souvenir dès le plus jeune âge du risque de survenue et de la possibilité d'une prédisposition héréditaire. Mais il n'est jamais trop tard pour commencer la prévention. Pour ce faire, suivez un certain nombre de règles.

  1. Ayez une alimentation saine et ne mangez pas trop.
  2. Maintenez une eau corporelle normale en buvant au moins 2 litres de liquide par jour. Cela améliorera l'activité rénale et le volume de sels excrétés..
  3. Prenez un traitement ciblé pour les maladies rénales.
  4. Ne vous auto-médicamentez pas, mais consultez un spécialiste dès l'apparition des premiers symptômes de la goutte.

Le traitement de la goutte doit être complet, avec un régime alimentaire, un traitement avec des médicaments, des remèdes populaires, des procédures. Après tout, seul un traitement complexe donne le résultat.

La goutte chez les femmes

La goutte (arthrite goutteuse) est une maladie caractérisée par l'accumulation de cristaux d'acide urique dans le corps et leur dépôt dans les articulations et les tissus mous. La maladie touche principalement les hommes, mais au cours des dernières années, il y a eu une tendance à une augmentation du taux d'incidence chez les femmes.

La maladie se manifeste par la formation de tofus, qui sont des excroissances semblables à des pierres formées de cristaux d'acide urique. Sur une longue période de temps, la goutte peut survenir sans symptômes graves, de sorte que les patients demandent généralement de l'aide déjà au moment où la maladie est à un stade avancé de développement. Des douleurs articulaires sévères sont le principal signe de cette maladie.

Si elle n'est pas traitée, la goutte peut entraîner de graves complications. La maladie affecte négativement les reins, perturbe le métabolisme général, altère le fonctionnement du membre affecté. Il convient de noter immédiatement qu'il est presque impossible de guérir complètement la pathologie, mais les mesures thérapeutiques prises aident à réduire considérablement la gravité des symptômes et à prévenir les complications indésirables..

Ce que c'est?

La goutte est une maladie chronique caractérisée par une altération du métabolisme de l'acide urique. Avec cette pathologie, une accumulation progressive d'acide urique dans le plasma sanguin se produit avec le dépôt de ses sels (urates) dans les tissus. Cliniquement, la maladie se manifeste par des rechutes périodiques d'arthrite. Au fil du temps, à mesure que le processus pathologique progresse, la formation de tofus sur les membres supérieurs ou inférieurs.

La goutte est une maladie courante chez les jeunes femmes, et son développement est associé à une consommation excessive d'aliments riches en purines. Les purines sont des substances qui, lorsqu'elles sont ingérées, sont transformées en acide urique. On les trouve dans la viande, le poisson, les viandes fumées, les produits semi-finis, les abats, l'alcool.

La goutte se produit souvent en combinaison avec l'obésité et l'hypertension. Ces maladies aggravent considérablement l'évolution de la maladie, de sorte que le patient a besoin d'un traitement compétent et complet.

Les causes

Il existe de nombreuses raisons pour le développement de l'arthrite goutteuse chez les femmes. Mais dans la plupart des cas, les manifestations de la maladie sont étroitement liées au fond hormonal..

Ainsi, dans le corps féminin, l'hormone «principale» est l'œstrogène, qui est responsable de nombreux processus, dont l'excrétion d'acide urique. À l'âge de 50 ans, le niveau d'hormone sexuelle est considérablement réduit. Par conséquent, l'élimination des urates du corps ralentit. Par conséquent, la plupart des femmes apprendront le diagnostic de la goutte après la ménopause..

Mais, il convient de noter que la maladie au cours des dernières années s'est considérablement «rajeunie» et est de plus en plus diagnostiquée chez les filles âgées de 25 à 30 ans..

La principale raison de la formation de tofus est le dépôt de cristaux d'acide urique dans les tissus des articulations. La violation de l'élimination des urates du corps peut être une conséquence de:

  • hypertension
  • insuffisance rénale;
  • diabète sucré;
  • troubles hormonaux (en particulier, hypoestrogénisme);
  • utilisation prolongée de médicaments contre la douleur;
  • abus de produits contenant de la caféine, chocolat, thé, cacao, légumineuses, viande, poisson;
  • obésité ou surpoids;
  • blessures aux os ou aux articulations;
  • hérédité défavorable;
  • maladies infectieuses du système urinaire ou d'autres organes;
  • travail physique intense;
  • stress constant, troubles psycho-émotionnels;
  • vieillissement biologique du corps d'une femme;
  • abus de vin et de bière;
  • trouble métabolique;
  • maladie athérosclérotique;
  • maladies cardiovasculaires entraînant une rétention d'eau dans le corps.

Tous les facteurs ci-dessus conduisent à l'accumulation d'urates dans les articulations, le cartilage et les tissus mous des articulations. Si elles ne sont pas traitées, les crises se reproduisent et s'aggravent. Des symptômes apparaissent qui réduisent considérablement la qualité de vie du patient.

Gravité

La goutte chez la femme ne se produit pas immédiatement. Il passe par plusieurs stades de développement, dont dépendent les symptômes et, par conséquent, le traitement. Il existe 4 degrés de gravité de la pathologie:

  1. Stade initial (doux). À ce stade, aucun processus destructif et de déformation n'est noté, mais une augmentation des niveaux d'acide urique est notée dans un test sanguin. Une femme peut être dérangée par des symptômes subjectifs sous forme de douleurs articulaires, de troubles du sommeil, de mictions fréquentes.
  2. La deuxième étape (modérée). Pendant cette période, les crises deviennent plus fréquentes et aiguës. À ce stade, d'autres symptômes apparaissent, se manifestant par des nausées, une faiblesse, des frissons. Après environ une semaine, tous les maux disparaissent d'eux-mêmes et la femme commence à croire à tort que la maladie s'est auto-détruite.
  3. Troisième degré. Il se caractérise par l'absence de symptômes subjectifs, il est donc assez dangereux. Le fait est que le niveau d'urate continue de croître et se dépose dans les tissus articulaires.
  4. La quatrième étape est la finale et la plus difficile. La maladie devient chronique et les tofus commencent à se former non seulement dans les articulations, mais aussi dans les tendons. Si le traitement immédiat n'est pas commencé à ce stade, les effets de la goutte ne prendront pas longtemps et seront extrêmement dangereux.

Signes de goutte chez la femme

Dans la plupart des cas, chez les femmes, le processus inflammatoire affecte les membres inférieurs. Et seulement dans des situations peu fréquentes, les lésions goutteuses sont localisées sur les mains. Les signes de goutte chez les femmes sont légèrement différents de ceux des hommes..

Gros orteil

Le gros orteil et l'articulation du genou sont les départements où l'excès d'urate est le plus souvent déposé. Les symptômes de l'inflammation se manifestent:

  • douleur sévère;
  • gonflement de la zone touchée;
  • fièvre locale;
  • rougeur de la zone d'inflammation;
  • mobilité réduite de l'articulation malade (en l'absence d'une réponse opportune à tous les symptômes ci-dessus).

Dans la forme aiguë de la goutte, le patient est tourmenté par des douleurs fréquentes et aiguës. Si la maladie est entrée dans la phase de chronicité, le syndrome douloureux se produit périodiquement. La nature de la douleur est aiguë, lancinante, brûlante.

Symptômes d'une crise d'arthrite goutteuse

Le développement des symptômes d'une crise d'arthrite goutteuse survient généralement soudainement et, en plus de la douleur, des rougeurs et une augmentation de la température locale, se manifeste par un étirement et un éclat de la peau au site de l'inflammation, une diminution de la mobilité articulaire ou son absence totale. Habituellement, les symptômes désagréables surviennent plus près de la nuit et passent le matin d'eux-mêmes. Une attaque peut apparaître en quelques jours et son re-développement se produit après 1-2 ans. Mais pendant ce temps, l'urate continue de s'accumuler dans les articulations.

Les facteurs suivants peuvent déclencher une poussée de goutte:

  • buvant de l'alcool;
  • passion excessive pour la viande;
  • le développement de rhumes;
  • épuisement nerveux;
  • Stress physique;
  • blessures articulaires transférées;
  • apport incontrôlé de médicaments hormonaux ou de contraceptifs.

Hyperthermie

En raison de l'inflammation, la peau dans la zone de l'articulation touchée devient chaude. Cela indique une température élevée dans cette zone. Mais non seulement la température locale peut augmenter - une crise de goutte s'accompagne également d'une hyperthermie générale et des symptômes qui l'accompagnent. Chez certains patients, le TT atteint 40 degrés, et dans ce cas, les médicaments antipyrétiques peuvent être inefficaces. Par conséquent, la seule façon d'arrêter l'attaque est d'appeler un médecin et de mener la thérapie nécessaire.

Tofus

Les endroits où les cristaux d'urate s'accumulent sont appelés tofus. Ils peuvent avoir différentes tailles et formes, et sont également simples et multiples. La présence de tofus peut être jugée par les signes suivants:

  • rugosité de la peau sur le site de l'inflammation;
  • tubercules à contours clairs;
  • une densité de néoplasmes plus élevée que celle qui est caractéristique des tissus sains qui les entourent;
  • nuance jaunâtre ou blanche de tofus (elle n'est visible que si la croissance n'est pas profonde).

Goutte sous la main

La goutte sur les mains est moins courante que sur les jambes, et généralement ses foyers sont localisés dans les tissus articulaires du pouce. Pendant les attaques, il devient difficile pour une femme d'opérer sur le membre affecté en raison de la douleur et de la mobilité articulaire limitée. Un œdème est possible et tous les autres symptômes coïncident avec ceux caractéristiques de la goutte sur les jambes..

Symptômes subjectifs

Contrairement à l'évolution de cette maladie chez l'homme, chez la femme elle s'accompagne également de:

  • perturbations de sommeil;
  • la faiblesse
  • sautes d'humeur;
  • inhibition de l'état psycho-émotionnel général;
  • diminution de l'appétit.

De tels symptômes ne sont pas spécifiques et ne peuvent pas indiquer la présence de goutte chez une femme. De plus, ils n'apparaissent pas chez tous les patients, mais s'ils surviennent, ils sont souvent attribués à un surmenage général ou à d'autres maladies.

Diagnostique

Un rhumatologue est impliqué dans le diagnostic et le traitement de la goutte. Lors de la première dose, le médecin interroge le patient en détail sur les symptômes et également les facteurs qui ont précédé leur apparition. Après cela, une inspection visuelle des zones à problèmes et de leur palpation est effectuée. Mais faire un diagnostic final de ces mesures ne suffit pas, donc le patient est prescrit:

  1. Analyses sanguines générales et biochimiques. En OAM, il y a des signes d'un processus inflammatoire: changements dans la formule leucocytaire, vitesse de sédimentation des érythrocytes. En analyse biochimique, une augmentation des niveaux d'acide urique est notée. Plus la maladie progresse, plus la concentration d'urate est élevée.
  2. Analyse d'urine Elle est nécessaire si la goutte a été diagnostiquée à un stade avancé de développement. Dans l'urine, la présence d'une concentration excessivement élevée d'acide urique est déterminée.
  3. Analyse du liquide articulaire pour la présence d'acide urique. Le liquide synovial est prélevé pendant la ponction, après quoi il est soigneusement examiné. Dans la goutte, cette substance contient une concentration élevée d'urate. Le même test peut être effectué avec le contenu de tofus, s'il en a déjà commencé à se former.
  4. Examen bactériologique du liquide articulaire. Si le diagnostic de goutte est confirmé, alors dans la substance synoviale il y a un manque de flore.

Si nécessaire, une radiographie de la jambe ou du bras affecté peut être prescrite. Aux rayons X, des déformations de l'articulation touchée sont détectées, des tofus sont détectés. Les radiographies sont sous-corticales, mais il n'y a aucun signe d'érosion.

Que faire avec une crise de goutte?

Avec le développement d'une crise de goutte, il est nécessaire d'abandonner l'automédication et de consulter immédiatement un médecin. Si cela ne peut pas être fait pour certaines raisons, vous pouvez essayer d'éliminer la douleur vous-même avec:

  1. Appliquer de la glace sur un point sensible. Il est également permis d'utiliser des compresses avec le liniment Dimexide et Vishnevsky.
  2. Mettre un oreiller doux sous l'articulation douloureuse.
  3. Boire beaucoup d'eau. Vous devez utiliser des décoctions et infusions diurétiques, ainsi que de l'eau minérale non gazéifiée.
  4. Suivre un régime.

Vous pouvez prendre un médicament anesthésique - Analgin, Nurofen, Paracetamol, etc. Cependant, avec une crise aiguë d'arthrite goutteuse, ils peuvent être inefficaces..

Traitement de la goutte chez la femme

Il n'est pas possible de guérir complètement la goutte en 1 jour. Cependant, vous pouvez la transférer dans une phase de rémission prolongée, au cours de laquelle aucun symptôme de goutte ne dérangera une femme et le tofus cessera de croître. Le traitement de cette maladie a 3 objectifs:

  • soulagement d'une crise aiguë;
  • une diminution de l'intensité de la manifestation de la forme chronique de la goutte et la prévention de sa rechute;
  • prévention des complications.

Pour arrêter une crise aiguë de goutte chez la femme, ces médicaments sont utilisés à la maison:

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il peut s'agir d'ibuprofène ou d'indométacine. Mais, néanmoins, plus souvent afin d'éliminer le processus inflammatoire, le diclofénac est utilisé. Il suffit de boire 1 comprimé pour réduire la douleur et abaisser la température corporelle. L'administration répétée du médicament ne peut être effectuée qu'après 4 à 6 heures. La durée du traitement est de 5 jours. Les comprimés de diclofénac ne doivent être bu qu'après avoir mangé. Dans ce cas, les injections ne peuvent être utilisées qu'en cas de maladie grave.
  2. Médicaments GC - Prednisolone, Dexamethasone, Triamcinolone. Les médicaments hormonaux ont de nombreuses contre-indications et ne peuvent être prescrits que par un spécialiste. Ils sont indiqués pour l'arthrite goutteuse sévère..
  3. Médicaments contre l'hyperuricémie. Ces médicaments agissent sur le foyer de l'inflammation et réduisent également de manière significative le niveau d'acide urique dans le corps d'une femme. Les médicaments uricosuriques inhibent le processus de formation d'urates, empêchant la formation de tofus. Mais ils n'affectent pas les néoplasmes déjà apparus. Efficaces avec la goutte seront les médicaments Antoran, Ketazon et Butadion. L'alopurinol est l'un des médicaments les plus couramment prescrits contre la goutte. Les comprimés sont bu à une dose de 100 à 900 mg en 2 à 4 doses après un repas. La durée du traitement est d'au moins 2 semaines.

Thérapie d'assistance

En plus de prendre des médicaments, avec la goutte, la physiothérapie est bonne. Avec son aide, vous pouvez réaliser:

  • réduire la fréquence des attaques d'arthrite goutteuse;
  • soulagement de l'inflammation;
  • destruction des urates et leur élimination rapide du corps;
  • inhibition du processus de destruction du cartilage;
  • accélérer la régénération et la guérison des tissus endommagés.

Ces propriétés thérapeutiques de la goutte ont:

  1. Électrophorèse Pendant la procédure, des AINS ou des analgésiques peuvent être administrés au patient en utilisant de faibles impulsions électriques. Les médicaments commencent à agir presque immédiatement immédiatement au site de la lésion..
  2. Thérapie par amplipulse. Les courants sinusoïdaux qui augmentent l'excitabilité des terminaisons nerveuses et du tissu musculaire agissent sur la zone affectée.
  3. Ultraphonophorèse. Il est utilisé pour injecter des préparations GCS dans la peau en utilisant des ondes sonores..
  4. Séances de thermothérapie. Implique les effets de la chaleur sur les points douloureux. Pendant la procédure, de la paraffine, de l'ozokérite, du sel ou du bischofite peuvent être utilisés.
  5. Magnétothérapie. Pour influencer les foyers d'inflammation, un aimant est utilisé..
  6. Traitement au laser. Les séances de cette thérapie sont particulièrement efficaces en présence de tofus.
  7. Balnéothérapie - traitement à l'eau minérale: sulfure d'hydrogène, solution saline, radon, dioxyde de carbone. L'eau est utilisée pour faire des bains de guérison. Pendant la session, la zone affectée est affectée par une augmentation de la pression atmosphérique. Cela élimine la douleur, l'inflammation, accélère la destruction des urates et l'excrétion d'acide urique du corps.

Le cours de traitement est de 10 à 12 séances. Habituellement, pendant ce temps, vous pouvez obtenir d'assez bons résultats de la thérapie.

Hirudothérapie pour la goutte chez les femmes

L'ajout au schéma thérapeutique principal est l'hirudothérapie ou le traitement par les sangsues. Avec le sang, ces annélides absorbent l'acide urique. Un tel traitement peut prendre 5-6 séances, mais peut durer plus longtemps. Avant de commencer l'hirudothérapie, il est nécessaire de subir un diagnostic complet et un examen par un médecin.

Physiothérapie

Il est possible de pratiquer la physiothérapie uniquement après avoir suivi un traitement et transféré la pathologie à la phase de rémission persistante. À l'aide d'exercices spéciaux, vous pouvez:

  • restaurer la mobilité des articulations touchées;
  • améliorer la circulation sanguine locale;
  • normaliser les processus métaboliques dans la zone touchée;
  • renforcer les muscles et les ligaments.

Les exercices suivants ont un effet positif sur la goutte des jambes:

  1. Asseyez-vous sur une chaise, soulevez votre pied et pliez vos doigts. Restez dans cette position pendant 8 secondes, puis répétez avec l'autre jambe..
  2. Tenez-vous sur le bord des marches. Abaissez et soulevez les talons des deux jambes, en maintenant le point le plus bas pendant 5 secondes.
  3. Massez les tissus entourant la zone affectée du membre. Une telle manipulation aide à normaliser le flux sanguin et à restaurer la mobilité articulaire si elle est altérée. Il est possible de masser les jambes et les bras, en évitant les mouvements brusques et pressants.

Remèdes populaires

Avec la goutte chez la femme, vous pouvez recourir à la médecine traditionnelle. Efficace dans ce cas sera:

  1. Urinothérapie ou traitement urinaire. Cette méthode de médecine traditionnelle est efficace en présence de tofus. La zone affectée de la jambe ou du bras doit être abaissée dans une nouvelle portion d'urine, chauffée à la température du corps et maintenue jusqu'à ce qu'elle refroidisse. Il est nécessaire d'effectuer des manipulations 2-3 fois par semaine, avec plusieurs tofus - quotidiennement.
  2. Décoction de myrtille. Les feuilles d'airelle rouge (1 c. À thé) infusent de l'eau bouillante (200 ml) et insistent sous le couvercle pendant 15 minutes. Buvez comme du thé ordinaire. Vous pouvez ajouter du sucre ou du miel.
  3. Compresse. Mélanger le vinaigre de vin et l'argile blanche dans des proportions telles que le résultat est une consistance de crème sure épaisse. Appliquer le mélange sur les articulations enflammées et fixer avec un bandage. Maintenez la position pendant 30 à 40 minutes, puis rincez les restes du médicament à l'eau tiède.

D'excellents résultats, selon de nombreux patients, donnent un traitement à l'iode. Avec la goutte, vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  1. 5 ml d'iode et 1 c. Dissoudre le soda dans un verre d'eau chaude, refroidir un peu. Dans la solution résultante, humidifiez un chiffon propre et fixez-le aux zones enflammées.
  2. 5 comprimés d'aspirine sont broyés en poudre et ajoutent 10 ml d'iode. Mélanger le tout soigneusement, appliquer sur la zone de l'articulation touchée et couvrir d'un film alimentaire. L'endroit traité est en plus isolé.
  3. Les plateaux contenant de l'iode soulageront considérablement la douleur lors d'une crise d'arthrite goutteuse. Pour les préparer, vous devez dissoudre 4 cuillères à soupe dans 2 l d'eau chaude. l sel iodé. Ajouter 20 gouttes d'iode au liquide et bien mélanger. Trempez le membre affecté dans l'eau et maintenez pendant 25 minutes. La procédure peut être effectuée tous les jours et tous les 2 jours..

Il est important de considérer que l'utilisation de remèdes populaires contre la goutte n'est possible qu'après accord avec le médecin!

Nutrition de la goutte

La nutrition diététique est l'un des éléments les plus importants dans le traitement de la goutte chez les femmes à domicile. Il y a un besoin en petites portions 5-6 fois par jour. Un jour devrait boire 2 à 2,5 litres d'eau plate. La consommation d'alcool doit être minimisée. Parallèlement à cela, vous devez abandonner complètement l'utilisation de:

Vous devez également réduire parfois la quantité de protéines consommées dans la viande et le poisson gras. Au lieu de ces produits, vous devez privilégier:

  • oeufs bouillis;
  • fruit
  • des légumes;
  • volaille maigre blanche;
  • Fruit de mer;
  • des noisettes
  • graines de tournesol;
  • les produits laitiers;
  • soupes végétariennes non grasses;
  • produits de boulangerie à base de grains entiers, de seigle et de farine blanche.

Si un tel régime n'est pas suivi, la goutte chez les femmes progressera et entraînera finalement de graves conséquences.

Complications

L'absence de traitement entraîne une progression rapide de la goutte. Ceci, à son tour, est lourd de:

  • chronisation du processus pathologique;
  • déformation articulaire et osseuse;
  • la destruction du cartilage et de l'articulation elle-même;
  • ankylose (avec goutte des membres inférieurs);
  • syndrome de douleur persistante;
  • augmentation et prolifération des tofus;
  • le développement de la lithiase urinaire et d'autres maladies rénales;
  • un changement dans le ton de la voix;
  • le développement de l'hypertension et / ou du diabète.

Toutes les complications ci-dessus sont assez graves et peuvent finalement conduire à une invalidité du patient.

La prévention

Malgré le fait que la goutte se développe souvent chez les personnes âgées, les jeunes femmes doivent penser à l'avance à sa prévention. Il consiste à:

  • suivre les principes d'une bonne nutrition;
  • respect du régime de consommation d'alcool;
  • éviter l'hypothermie prolongée et fréquente;
  • traitement rapide des pathologies rénales;
  • promenades régulières au grand air;
  • faire du sport;
  • refus d'auto-traitement avec tout médicament.

Avec les premiers symptômes de la goutte, vous devez contacter un rhumatologue, et en aucun cas ne traiter la maladie par vous-même.

Prévoir

Le pronostic de cette maladie est relativement favorable, mais uniquement dans le cas d'un traitement opportun et approprié. Si cela est absent ou n'aide pas, la goutte entraîne les conséquences ci-dessus, qui nuisent gravement à la santé du patient.

Signes et traitement de la goutte chez les femmes debout

Qu'est-ce que la goutte chez les femmes est une maladie articulaire chronique qui se produit en raison de l'accumulation de cristaux d'acide urique en eux. La pathologie se caractérise par de fortes douleurs articulaires, puis une déformation des articulations. Chez les femmes, cette maladie est sept fois moins fréquente que chez les hommes. Ces dernières années, une augmentation de l'incidence dans la population féminine a été notée. Surtout dans la catégorie d'âge de plus de 60 ans. Cela est attribué aux troubles hormonaux. Considérez les principaux signes et le traitement de la goutte chez les femmes.

Les causes

La principale cause de goutte chez la femme est une augmentation du taux de sels d'acide urique dans le sang. Le sel de sodium d'acide urique est l'urate. Une augmentation de leur concentration plasmatique est appelée hyperuricémie..

Les facteurs prédisposants au développement de l'hyperuricémie sont:

  • Prédisposition héréditaire;
  • Nature de la nutrition;
  • Niveau d'activité physique;
  • La présence d'une pathologie rénale;
  • Trouble métabolique.

Sous l'influence de ces facteurs, une formation accrue d'urates et leur accumulation dans le tissu des articulations se produisent. En conséquence, une inflammation se développe, puis une déformation articulaire.

Symptômes

Comment la goutte se manifeste chez les femmes - le tableau clinique de la pathologie se compose du syndrome articulaire et de la viscéropathie - des signes de dommages aux organes internes. Pendant longtemps, la maladie est asymptomatique - il y a une accumulation progressive d'urate dans les tissus.

Le premier signe de goutte chez les femmes sur les jambes est la monoarthrite aiguë. Dans 90% des cas, l'articulation métatarso-phalangienne du gros orteil est affectée. La première crise de goutte a une symptomatologie prononcée. L'attaque commence généralement la nuit. Une femme se réveille d'une douleur aiguë dans une articulation ressemblant à celle d'une luxation ou d'une fracture. Le doigt rougit et gonfle, ressemblant à une saucisse. Il est impossible de toucher le doigt, car cela provoque une douleur accrue. L'arthrite aiguë dure 10 à 12 heures, parfois retardée de deux jours. Peut-être l'apparition de symptômes généraux - malaise, fièvre. Après l'arrêt de l'attaque, la période asymptomatique recommence..

L'aggravation de la goutte chez les femmes peut être causée par la consommation d'alcool, une violation du régime alimentaire, des rhumes, un surmenage physique et émotionnel..

Après quelques années, la goutte chez la femme prend une forme chronique. Les symptômes de la goutte chez les femmes changent également. Les exacerbations de la maladie surviennent plus souvent, deviennent moins aiguës, mais plus prolongées. Les symptômes ne s'arrêtent pas complètement, le syndrome douloureux est constant, il y a une fissure dans les articulations.

Pendant cette période, la formation de tofus et les dommages aux organes internes. Les tofus sont des accumulations de sels d'acide urique dans les tissus mous. Ils sont généralement localisés dans la zone des articulations du genou et de la cheville..

Diagnostique

Pour déterminer la goutte chez la femme, des méthodes de laboratoire et instrumentales sont utilisées. La principale méthode de diagnostic est un examen radiographique des articulations. Au stade précoce de la maladie, il n'y a pas de changements dans les articulations, ils apparaissent après quelques années. Il existe plusieurs classifications de la goutte chez la femme selon les signes radiologiques..

Classification par stades de goutte:

  • Les kystes autour du cartilage et la densification des tissus correspondent au premier stade;
  • Au deuxième stade, de petites érosions des surfaces articulaires apparaissent;
  • L'érosion majeure correspond au troisième stade de la maladie.

Signes radiologiques courants de la goutte chez la femme:

  • Densification des tissus mous;
  • La présence de tofus;
  • Contours prononcés des surfaces articulaires;
  • La présence d'érosion osseuse.

La photo montre des radiographies des articulations touchées par la goutte. Confirme la détermination de la maladie des niveaux élevés d'urate dans le sang.

Méthodes de traitement

Les symptômes et le traitement de la goutte chez les femmes dépendent de la forme de la maladie. Dans la période aiguë, la thérapie vise à arrêter l'attaque. Dans la période interictale et avec le développement d'une forme chronique, l'inflammation est éliminée et les exacerbations sont évitées. La goutte chez la femme est traitée avec un régime alimentaire, des médicaments et des recettes folkloriques..

Régime

Les femmes atteintes de goutte se voient prescrire un régime thérapeutique n ° 6. Les principes de base de la nutrition clinique:

  • Limiter les aliments avec beaucoup de purines;
  • Limitez votre consommation de sel et de matières grasses
  • Diminution du nombre de protéines animales;
  • Assez de vitamines.

Les plats sont cuits ou cuits à la vapeur. En l'absence de contre-indications, il est recommandé d'utiliser jusqu'à 2,5 litres de liquide par jour. La préférence devrait être donnée à l'eau minérale alcaline, aux boissons à base de plantes. La nourriture est prise 5-6 fois par jour, en petites portions..

La viande grasse et les abats, les spécialités de viande et de poisson, les bouillons forts doivent être exclus du régime. Les cultures de haricots, l'oseille, le chocolat, le thé et le café sont nocifs dans la goutte..

Un régime pour les femmes souffrant de goutte implique de manger les aliments suivants:

  • Pain de seigle et de son;
  • Variétés maigres de viande et de poisson;
  • Produits laitiers et laitiers;
  • Fruits et légumes;
  • Céréales;
  • Pâtes.

Avec la goutte, la famine est interdite, car cela provoque la formation d'urates. Il est conseillé aux femmes en surpoids d'organiser des jours de jeûne..

Thérapie médicamenteuse

La colchicine est un traitement pour une crise aiguë de goutte chez la femme. Ce médicament a un effet anti-inflammatoire prononcé. Il ne peut être utilisé que sur ordonnance. Il existe plusieurs schémas thérapeutiques pour le traitement de la colchicine..

  • 0,5 mg par voie orale une fois par heure jusqu'à ce que la douleur dans les articulations cesse, mais pas plus de 6 mg par jour;
  • À l'intérieur de 1 mg toutes les trois heures, mais pas plus de 10 mg;
  • Le premier jour, trois fois 1 mg, le deuxième jour, deux fois 1 mg.

Le dernier schéma thérapeutique est le plus sûr. Une amélioration de la santé lors de la prise de colchicine est observée dans les 12 heures. Ce médicament est un traitement spécifique de la goutte. Cependant, le médicament a plusieurs effets secondaires et contre-indications prononcés.

Un autre traitement de l'inflammation articulaire aiguë consiste à prendre des AINS. Les remèdes les plus courants sont l'ibuprofène et le diclofénac. Pour réduire le risque de lésions gastro-intestinales, Movalis, Nimiku sont utilisés. Pour éliminer la douleur aiguë due à la goutte, une quantité suffisamment importante de médicament est nécessaire.

S'il est impossible d'utiliser des AINS et de la colchicine, le traitement est effectué avec des corticostéroïdes. Le bon effet de la prednisone est dû à son effet anti-inflammatoire prononcé. L'hormone est prescrite sous forme de comprimés ou d'injections intra-articulaires.

Le principal objectif du traitement de la goutte chez la femme est de réduire le taux d'acide urique dans le sang. Pour cela, deux groupes d'agents anti-goutte sont utilisés:

  • Uricosurique, visant à l'excrétion d'acide urique;
  • Uricodépressif, réduisant la formation d'urate.

L'allopurinol est le principal médicament utilisé pour le traitement à long terme de la goutte. Les indications de sa nomination sont:

  • Augmentation de l'excrétion d'acide urique dans l'urine;
  • Signes de lésions rénales;
  • Formation de tofus;
  • Goutte diététique mal traitable.

La dose est choisie individuellement, le traitement avec Allopurinol est effectué pendant une longue période. Les niveaux d'acide urique se normalisent en quatre mois.

En l'absence de pathologie rénale et d'un faible niveau d'excrétion d'acide urique, des préparations uricosuriques sont prescrites - Benemid, Anturan, Desurik. Les médicaments augmentent le volume d'urine et réduisent la capacité de cristallisation des urates.

Remèdes populaires

Le traitement de la goutte sur les jambes des femmes avec des remèdes populaires est effectué en accord avec le médecin traitant. Habituellement, des médicaments oraux et des compresses sont utilisés..

  • Une compresse de sel et de miel. Pour le préparer, prenez une cuillerée de sel et deux cuillères à soupe de miel. Bien mélanger et imposer le mélange sur une articulation endolorie. Maintenez pendant deux heures, puis rincez à l'eau tiède;
  • Lotions à la camomille et au sureau. Des fleurs de camomille et de sureau sont versées en quantités égales avec un verre d'eau bouillante. Laisser refroidir, puis dans une teinture humidifier un morceau de tissu et appliquer sur les articulations malades;
  • Teinture lilas. 100 grammes de fleurs lilas fraîches sont versées avec un litre de vodka et laissées infuser dans un endroit sombre pendant 7 jours. Prenez ensuite 20 gouttes trois fois par jour.

L'utilisation de remèdes populaires n'est pas toujours efficace et peut parfois provoquer une exacerbation de la maladie.

Prévoir

Le pronostic de la goutte chez la femme est dans la plupart des cas favorable. Une déformation articulaire sévère se forme après 20 à 30 ans de maladie. L'issue la plus défavorable de la goutte est le développement d'une insuffisance rénale chronique..

La goutte chez la femme est une maladie chronique qui se développe à un âge moyen et avancé. Il peut se produire sous des formes aiguës et chroniques. La maladie est incurable et nécessite un régime à vie, des médicaments.

Caractéristiques du cours et des méthodes de traitement de la goutte chez les femmes

La goutte a récemment été de plus en plus diagnostiquée chez les femmes et présente certaines caractéristiques. Il existe de nombreuses causes possibles de cette pathologie, mais indépendamment de celles-ci, un traitement adéquat est nécessaire, dont la rapidité peut améliorer le pronostic et réduire le risque de complications possibles. Certaines mesures préventives doivent être prises pour prévenir la maladie..

Caractéristiques générales de la maladie. La prévalence de la maladie et ses caractéristiques chez les femmes

La goutte est une maladie métabolique. Elle se caractérise par le dépôt de cristaux d'urate dans différentes structures du corps. Il peut s'agir de monourate de sodium ou d'acide urique.

Le mécanisme du développement de la maladie est associé à l'accumulation d'acide urique, que les reins excrètent en plus petites quantités. En conséquence, sa concentration dans le sang augmente - ce phénomène est appelé hyperuricémie..

La goutte est plus sensible aux hommes, mais la fréquence de ses manifestations chez les femmes augmente progressivement. En Russie, la maladie est diagnostiquée chez 0,1% de la population. Jusqu'à 9 cas de goutte pour mille femmes.

Fondamentalement, la maladie affecte le sexe féminin après la ménopause, qui est associée à la dépendance de l'excrétion d'acide urique aux niveaux d'oestrogène. L'hormone empêche le dépôt de sels d'acide urique.

La goutte chez la femme se caractérise par un caractère bénin et l'absence de lésions graves des reins et des articulations. Cette différence est due aux caractéristiques du fond hormonal..

Chez les femmes atteintes de goutte, généralement une seule articulation est affectée. La polyarthrite peut se développer en raison d'un traitement inadéquat ou de son absence totale.

Si la goutte chez une femme survient dans un contexte de déséquilibre hormonal, les caractéristiques de la maladie peuvent s'exprimer dans ses complications: une voix rauque, des muscles prononcés, l'hirsutisme.

Les causes

La cause profonde du développement de la maladie est une teneur accrue en acide urique dans le plasma sanguin. Il pénètre dans les membranes synoviales des articulations, où il s'accumule sous forme cristalline. Dans ce contexte, l'arthrite goutteuse se développe souvent..

Plusieurs facteurs peuvent entraîner une augmentation de la quantité d'acide urique:

  • processus inflammatoire dans le corps;
  • abus de certains produits;
  • surpoids;
  • troubles du foie;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • prendre des médicaments qui abaissent considérablement la tension artérielle, des analgésiques;
  • stress chronique.

Les symptômes de la goutte chez les femmes

La maladie peut être asymptomatique pendant longtemps. Ensuite, une arthrite goutteuse aiguë se développe, qui est remplacée par une période intercritique. Sans traitement en temps opportun, les dépôts goutteux dans les articulations deviennent chroniques.

Le dépôt de sels d'acide urique conduit à la formation de tofus - nodules sous-cutanés. Lorsque la maladie passe au stade de l'arthrite goutteuse aiguë, la première articulation métatarso-phalangienne du pied souffre d'abord, bien que les articulations de la cheville et du poignet soient également à risque pour la femme..

La pathologie dans ce cas se manifeste par les symptômes suivants:

  • syndrome douloureux;
  • gonflement de la zone touchée;
  • augmentation de la température locale, hyperémie de la peau sur la zone affectée.

La goutte peut également être exprimée par des signes non spécifiques:

  • malaise général;
  • nervosité;
  • mobilité réduite du membre ou son absence complète;
  • l'épithélium dans la zone touchée peut se décoller, mourir.

Depuis la transition de la maladie au stade de l'arthrite goutteuse, la néphrolithiase, une maladie rénale, est possible. Il se caractérise par les manifestations suivantes:

  • douleur lombaire terne, aggravée par une marche prolongée, des tremblements, un effort physique;
  • avec exacerbation - douleur spastique, nausées, vomissements, mélange de sang dans les urines (hématurie).

Si la goutte devient chronique, la forme des articulations touchées change progressivement..

Diagnostique

La goutte provoque des difficultés de diagnostic. Il est important d'identifier non seulement la maladie, mais aussi les causes qui l'ont provoquée - cela est nécessaire pour le succès d'un traitement ultérieur.

Le tableau clinique de la goutte est similaire aux manifestations d'un certain nombre de maladies, par conséquent, un diagnostic différentiel est nécessaire. Il est généralement nécessaire d'exclure divers types d'arthrite: rhumatoïde, post-infectieuse, psoriasique.

Dans le diagnostic de la goutte, diverses études de laboratoire et instrumentales sont utilisées:

  • Des analyses de sang. Le principal signe de goutte est un niveau élevé d'acide urique, mais au stade initial de la maladie, cet indicateur peut être normal, par conséquent, des études répétées sont nécessaires pour surveiller sa dynamique.
  • radiographie Une telle étude est nécessaire pour détecter les dépôts de cristaux de tofus, les dommages aux structures osseuses avec une inflammation récurrente.

L'OMS a développé des critères diagnostiques pour la maladie:

  1. Urate cristallin dans le liquide articulaire.
  2. Tofus identifié avec de l'urate cristallin. Une microscopie chimique ou à polarisation est effectuée pour les confirmer..
  3. La présence d'au moins la moitié des facteurs suivants:
    • au moins une histoire aiguë de crise d'arthrite;
    • inflammation maximale de l'articulation au cours des 24 premières heures;
    • arthrite de nature monoarticulaire;
    • peau hyperémique sur la zone affectée;
    • L'articulation métatarso-phalangienne est enflée ou douloureuse, affectée unilatéralement;
    • les articulations de la voûte plantaire sont affectées;
    • il existe des formations nodulaires comme le tofus;
    • détection d'hyperuricémie;
    • l'articulation touchée est gonflée asymétriquement;
    • Les rayons X ont révélé des kystes sous-corticaux sans érosion;
    • il n'y a pas de flore dans le liquide articulaire.

Traitement de la goutte chez la femme

Si la maladie est détectée pour la première fois ou si son exacerbation est observée, un traitement hospitalier est effectué. A cet effet, le patient est placé dans un service de rhumatologie spécialisé.

Thérapie médicamenteuse

Au stade de l'arthrite goutteuse aiguë, un traitement anti-inflammatoire est nécessaire. Habituellement, cela implique l'utilisation des médicaments suivants:

  • Colchicine. Le médicament est un alcaloïde de la colchicine et est nécessaire à la goutte pour soulager la douleur. Le médicament est destiné à l'administration interne - 0,5 mg toutes les heures ou 1 mg toutes les 2 heures. L'inconvénient du médicament est le risque élevé d'effets secondaires du tractus gastro-intestinal - ils sont détectés chez 80% des patients. Pour éviter une telle réaction permet l'administration intraveineuse d'une substance médicinale.
  • Indométacine. Ce médicament est un anti-inflammatoire non stéroïdien. À la première dose, 75 mg du médicament sont prescrits, à l'avenir - 50 mg toutes les 6 heures. Progressivement, la posologie et la fréquence de prise du médicament sont réduites. En plus de l'indométacine, d'autres médicaments anti-inflammatoires peuvent être prescrits: étoricoxib, phénylbutazone, naproxène.
  • Glucocorticostéroïdes. Ces médicaments sont utilisés par voie systémique ou locale (injections intra-articulaires). Pour arrêter une crise de monoarthrite ou de bursite, la triamcinolone pour administration intra-articulaire peut être prescrite.

Sans exacerbation de la goutte, il faut ralentir la synthèse des urates et accélérer leur élimination par les reins. Pour ce faire, utilisez les médicaments suivants:

  • Allopurinol. Cet inhibiteur de la xanthine oxydase réduit la production d'acide urique, active la dissolution des composés d'urate et empêche leur formation dans les reins..
  • Médicaments qui stimulent l'excrétion de l'urate par les reins: Urodan, Sulfinpyrazone, Urolesan, Etamide.

Régime

Dans le traitement de la goutte, ils incluent nécessairement un régime. Il doit être observé en permanence.

Le régime pour la goutte est basé sur les principes suivants:

  1. Minimisez la consommation de sel. Il est plus efficace de l'abandonner complètement. Il est important de considérer la quantité de sel dans les plats finis et les produits semi-finis (idéalement, une telle nutrition devrait être exclue).
  2. Arrêtez complètement l'alcool.
  3. Exclure certains aliments du régime:
    • chou marin;
    • poisson;
    • saucisse;
    • certains abats (foie, cerveau);
    • bouillons riches;
    • légumineuses;
    • champignons;
    • aliments en conserve;
    • tous les plats frits et gras;
    • mon chéri;
    • Chocolat;
    • pimenter;
    • huile végétale de qualité inférieure.
  4. Limitez la consommation de viande. En nutrition, il ne peut être présent que sous forme bouillie.
  5. Observez le régime de consommation. Pendant les périodes d'exacerbation de la maladie, une consommation alcaline est indiquée. À cette fin, vous devez boire de l'eau minérale, mais pas salée.
  6. Exclure le thé fort, le café et les boissons gazeuses.
  7. Mangez fractionnellement - 5 repas par jour sont préparés et les portions doivent être petites.
  8. Avec un excès de poids corporel, sa normalisation est nécessaire. Cela devrait se faire progressivement grâce à une bonne nutrition et à la réduction des calories quotidiennes.

Pronostic, complications

Le pronostic général de la goutte chez la femme est conditionnellement favorable, mais uniquement s'il est détecté rapidement et correctement traité. Sinon, il existe un risque de complications diverses:

  • la transition de la maladie vers une forme chronique;
  • urolithiase et calculs rénaux;
  • processus destructeurs dans les structures osseuses et cartilagineuses;
  • changements de forme des articulations;
  • immobilisation articulaire;
  • difficulté à marcher;
  • syndrome de douleur persistante;
  • grossissement de la voix;
  • augmentation de la pression, le développement de l'hypertension;
  • Diabète;
  • cataracte;
  • prolifération de tofus et incapacité subséquente;
  • pénétration de cristaux d'acide urique dans les poumons (rarement).

Même un traitement rapide et complet ne permet pas de guérir complètement la goutte. Il est nécessaire de mener une thérapie compétente et de changer votre mode de vie afin de minimiser le risque d'exacerbations de la maladie et le développement de complications.

La prévention

La prévention primaire de la goutte implique l'exclusion des facteurs de risque pour son développement. Pour ce faire, vous devez respecter les règles suivantes:

  • maintenir un poids corporel normal;
  • évitement du stress;
  • nutrition adéquat;
  • traitement en temps opportun de toutes les pathologies;
  • examens médicaux préventifs réguliers.

En tant que mesures de prévention secondaire, la pathologie au stade aigu doit être traitée en temps opportun, changez votre alimentation.

La goutte est une maladie extrêmement désagréable qui ne peut pas être complètement guérie. Les femmes sont moins susceptibles de rencontrer un tel problème et l'évolution de la maladie présente certaines caractéristiques. Pour faire un pronostic favorable et réduire le risque de complications, il est important d'identifier la goutte à temps, de conduire un traitement approprié et de suivre un régime spécial tout au long de la vie..