logo

Comment se débarrasser de la douleur à la hanche

Le choix de l'agent pour le traitement de la douleur dans l'articulation de la hanche dépend de sa cause. À ce jour, il existe de nombreux médicaments pour éliminer la douleur. En outre, il existe un grand nombre de recettes de médecine traditionnelle (bains, onguents, compresses) visant à éliminer les pathologies du tissu articulaire. Découvrez les remèdes de base pour la douleur à la hanche.

Douleur à la hanche

La structure anatomique de l'articulation de la hanche est non seulement la plus grande, mais aussi très complexe dans sa structure, les fonctions physiologiques. Cette articulation est formée par la surface articulaire de la tête fémorale, qui est recouverte d'un cartilage hyalin spécial et du cotyle de l'os pelvien. L'articulation est renforcée par de nombreux ligaments et des muscles puissants.

L'articulation de la hanche a en même temps plusieurs fonctions importantes: elle peut supporter la charge, aide à maintenir et à ajuster l'équilibre, offre une liberté de mouvement du membre inférieur dans différents axes. S'il y a une douleur dans l'articulation, cela ne vaut pas la peine de retarder le traitement. Une gêne lors des mouvements peut indiquer le début du développement de pathologies graves. Des douleurs douloureuses dans l'articulation de la hanche indiquent des changements pathologiques destructeurs dans les muscles, les os et les cartilages de la hanche, et aiguë, en règle générale, sur les blessures.

Les causes

Les principaux facteurs de développement de la douleur sont les blessures et diverses maladies des articulations, des os et du cartilage. Les principales causes de douleur dans l'articulation de la hanche sont les suivantes:

  1. Luxations, subluxations et entorses. La blessure articulaire est causée par des dommages mécaniques à l'appareil ligamentaire, à la capsule articulaire. La luxation ou la subluxation est souvent obtenue lors d'accidents industriels, de transport, sportifs, lors de chutes. Lors de dommages aux structures d'articulation, une personne ressent une douleur aiguë.
  2. Fracture de la hanche. Ce traumatisme grave survient chez les personnes âgées (principalement chez les femmes en raison des caractéristiques structurelles du bassin). La fracture entraîne une altération de la circulation sanguine, une altération du trophisme et une nécrose. La douleur articulaire est parfois causée par une atrophie musculaire ou une tendinite avec une mobilisation prolongée des jambes.
  3. Nécrose aseptique. Les tissus de la tête fémorale commencent à mourir en raison de perturbations métaboliques, des cellules trophiques. Aux premiers stades de développement, cette pathologie dangereuse est asymptomatique. Le patient se plaint de douleurs dans l'articulation de la hanche avec un effort physique mineur. Avec le développement de la nécrose, la douleur est perçante, aiguë et permanente.
  4. Ostéochondrose ou arthrose de la colonne lombaire. La maladie entraîne une inflammation et une atteinte du nerf sciatique. Dans ce cas, la douleur est aiguë, aiguë, du bas du dos elle irradie vers l'articulation de la hanche, la fesse, le bas de la jambe ou l'aine.
  5. Processus inflammatoires septiques et aseptiques (coxarthrose, goutte, arthrite, bursite). Les causes de l'inflammation infectieuse sont des bactéries pathogènes. Dans ce cas, la douleur dans l'articulation s'accompagne d'un fort œdème local, d'une hyperémie cutanée, d'une température générale élevée. L'inflammation aseptique est causée, en règle générale, par une violation des processus métaboliques dans les tissus. Dans le même temps, les articulations de la hanche font constamment mal, même au repos.
  6. Tumeurs malignes et bénignes, malformations congénitales de l'articulation. Les tumeurs dans les tissus adjacents ou dans l'articulation elle-même peuvent endommager la capsule articulaire ou comprimer les vaisseaux sanguins et les nerfs, provoquant des douleurs pendant le mouvement.
  7. Grossesse et accouchement. Pendant la période de portage d'un enfant (surtout dans les dernières étapes), les articulations subissent une charge mécanique importante. De plus, pendant la gestation, les processus métaboliques dans le corps, les niveaux hormonaux changent considérablement, ce qui entraîne une douleur aiguë dans l'articulation de la hanche.

Traitement

La thérapie contre la douleur à la hanche doit être complète. Tout d'abord, il est nécessaire de réduire la charge, il est donc conseillé aux patients de ne pas faire d'effort physique, de marcher longtemps, etc. Le médecin doit déterminer avec précision comment traiter la douleur dans l'articulation de la hanche après l'examen instrumental nécessaire (radiographie, échographie, imagerie par résonance magnétique). Pour le traitement, des médicaments, de la physiothérapie, des massages, des exercices thérapeutiques, des bains de paraffine sont utilisés. Il est également conseillé au patient de suivre un régime spécial..

Comment traiter une articulation de la hanche

Pour éliminer le syndrome douloureux, les médicaments sont utilisés à la fois pour une utilisation locale (pommades, gels) et pour une utilisation systémique (gélules, comprimés). Pour éliminer l'inconfort dans l'articulation de la hanche, les médicaments des groupes pharmacologiques suivants aident rapidement et efficacement:

  • relaxants musculaires;
  • antibiotiques (si nécessaire);
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens et stéroïdiens;
  • vasodilatateurs;
  • chondroprotecteurs;
  • analgésiques non narcotiques;
  • complexes de vitamines et de minéraux.

Différents médicaments diffèrent les uns des autres par la vitesse d'action et la durée de l'effet. Souvent, les préparations pharmacologiques sous forme de comprimés n'ont que des effets analgésiques et anti-inflammatoires, mais n'éliminent pas la cause même du malaise. Les médicaments suivants aideront rapidement à soulager la douleur dans l'articulation de la hanche:

Nom du médicament, formulaire de libération

Structure

Mode d'application

effet pharmachologique

l'effet

500 mg, chlorhydrate de glucosamine - 500 mg.

A l'intérieur, 1 comprimé 2 r. / Jour. pendant 3-4 semaines.

Chondroprotecteur. Les substances actives glucosamine et chondroïtine sont directement impliquées dans la synthèse du cartilage, aident à prévenir la destruction du tissu conjonctif, stimulent sa régénération active.

À la suite de l'utilisation du médicament, les structures articulaires endommagées sont restaurées.

gentamicine - 150 mg.

A l'intérieur, 1 comprimé 2 r. / Jour. pendant 7-10 jours.

Antibiotique. Il a un effet bactéricide sur les micro-organismes pathogènes. Efficace contre les bactéries gram-positives. Presque tous les groupes de microbes à Gram négatif, de champignons, de virus et de protozoaires sont résistants aux médicaments.

Détruit la lésion infectieuse de l'articulation.

Chondrolone, poudre pour injection

sulfate de chondroïtine - 272,8 mg,

sels de sodium provenant du cartilage de bovins jusqu'à 500 mg.

Par voie intramusculaire, préalablement dilué dans de l'eau pour injection, 1 r / jour. dans les 20 jours.

Chondroprotecteur. L'agent pharmacologique favorise la régénération active des tissus du sac articulaire, le cartilage, normalise la synthèse du liquide synovial, réduit la douleur.

Soulage la douleur, aide à restaurer le cartilage endommagé dans l'articulation, régénère les ligaments.

célécoxib - 100 mg.

À l'intérieur, 1-2 capsules 2-3 r / jour., Le traitement est de 2-3 semaines.

Médicament anti-inflammatoire non stéroïdien. Il bloque la synthèse de l'enzyme (COX), responsable du développement du foyer inflammatoire.

Élimine le foyer de l'inflammation, soulage la douleur et l'enflure.

Nimesil, granulés pour suspension

nimésulide 100 mg

A l'intérieur, 1 sachet 2 p. / Jour.

Médicament anti-inflammatoire non stéroïdien. Il a un effet analgésique et antipyrétique prononcé. Inhibe la synthèse des prostaglandines au centre de l'inflammation.

Élimine le foyer de l'inflammation, réduit la température corporelle, soulage la douleur.

Comment soulager la douleur

Analgésiques ou analgésiques, les médicaments pharmacologiques n'éliminent pas la cause de la maladie, mais ne combattent que l'un de ses symptômes - la douleur. Parmi les médicaments les plus efficaces pour éliminer la douleur dans l'articulation, on distingue les suivants:

  1. Analgin. Anti-inflammatoire non stéroïdien dérivé de la pyrazolone. Le médicament est libéré sous forme de comprimés. Le médicament a un effet analgésique, anti-inflammatoire et antipyrétique. Appliquez un outil pour éliminer les douleurs de nature différente. Les avantages du médicament sont son faible coût et une large gamme d'utilisations, et l'effet toxique de ses métabolites sur les cellules hépatiques est un inconvénient..
  2. Nurofen Le principal composant actif de ce médicament est l'ibuprofène, une substance analgésique non stéroïdienne. Nurofen est disponible sous forme de comprimés pour administration orale et de pommades pour application topique. Le médicament élimine efficacement les processus inflammatoires aigus, soulage l'enflure et la douleur. Les inconvénients du médicament incluent un prix élevé, et les avantages sont sa polyvalence et un petit nombre de contre-indications.
  3. Paracétamol. Le médicament sous forme de comprimés a un effet antipyrétique et analgésique. Il est utilisé pour éliminer les douleurs d'intensité légère ou modérée. Les avantages du médicament comprennent son efficacité, et les inconvénients sont le développement fréquent d'effets secondaires, un effet négatif sur le foie et les reins (jusqu'au développement d'une insuffisance du fonctionnement de ces organes).

Remèdes populaires pour la douleur dans l'articulation de la hanche

L'utilisation de remèdes populaires populaires, en complément du traitement principal, peut aider le patient à se débarrasser à jamais de la douleur dans l'articulation de la hanche. Les bains avec décoctions d'herbes, compresses d'argile, onguents curatifs, infusions et teintures sont parmi les analgésiques les plus efficaces. Il ne faut pas oublier que l'automédication avec des méthodes folkloriques faites maison sans la supervision du médecin traitant peut non seulement être inutile, mais aussi nuire considérablement.

Pour usage interne

Parmi les recettes populaires pour la guérison des analgésiques à usage interne, les remèdes suivants pour la douleur dans l'articulation de la hanche sont considérés comme les plus efficaces:

  1. Jus de légumes. Les jus de carottes ou de betteraves fraîchement pressés prennent un verre avant le petit déjeuner tous les matins pendant 2 à 3 mois. A utiliser avec prudence chez les personnes allergiques..
  2. Mélange ail-citron avec feuille de laurier. Pour préparer la composition, vous devez hacher 3 citrons pelés, 150 g de céleri frais, une tête d'ail moyenne et quelques feuilles de laurier sec. Mettez tous les ingrédients dans un bocal en verre, versez de l'eau bouillante chaude et enveloppez-les dans une couverture chaude. Mettez la nuit dans un endroit sombre et chaud (vous pouvez chauffer un peu le four, l'éteindre et mettre la boîte). Il est recommandé de prendre le mélange le matin après un repas de 30-40 ml pendant 2-3 semaines. L'ail et le citron contribueront à l'expansion des vaisseaux sanguins, la feuille de laurier éliminera l'excès de liquide du corps.
  3. Décoction de fleurs de sureau et de tilleul. Les fleurs sèches broyées de ces plantes se précipitent dans des proportions égales. Versez un peu d'eau, mettez le feu, portez à ébullition. Insister sur le bouillon pendant 1-2 jours, puis filtrer. Prendre une cuillère à soupe 3 à 5 fois par jour, quelle que soit l'apport alimentaire pendant 10 jours.
  4. Teinture d'alcool de lilas. Il faut broyer 10-15 feuilles sèches ou fraîches, ajouter 100-150 ml de vodka. Le mélange est insisté dans un endroit sombre et frais pendant 14 à 17 jours, puis filtré. Prenez de la teinture quotidiennement pendant 7 à 10 gouttes, en ajoutant à la boisson, le matin avant le petit déjeuner. Ne pas utiliser chez les personnes souffrant d'ulcère gastro-duodénal et du duodénum. La teinture aide à soulager l'inflammation et l'enflure.

Pour usage externe

Des recettes populaires à usage externe sont utilisées pour éliminer les signes externes de pathologie, contribuer à l'élimination de l'œdème. En règle générale, les médicaments du domaine de la médecine traditionnelle contiennent des composants naturels d'origine végétale ou minérale: extraits concentrés et extraits d'herbes médicinales, boue cicatrisante, argile. Voici les recettes les plus populaires:

  1. Compresse avec du chou frais. Laver et sécher les feuilles de chou, puis graisser avec du miel, appliquer sur la zone affectée. Envelopper sur le dessus avec une pellicule plastique, isoler avec un foulard en laine ou une petite serviette. La compresse doit être laissée toute la nuit, retirée le matin et lavée à l'eau tiède. Utilisez le produit doit être d'au moins un mois. Avant d'appliquer une compresse, le point douloureux peut être chauffé en prenant un bain chaud et en frottant.
  2. Broyage à l'alcool du miel, du radis, de la racine de raifort et de l'oignon. Les radis, la racine de raifort et un petit oignon doivent être râpés sur une râpe grossière, ajouter 3 à 5 cuillères à soupe de miel et 50 ml de vodka ou de cognac. Insister sur le mélange pendant une semaine, puis filtrer et frotter le point sensible pendant la nuit pendant 7 à 10 jours.
  3. Compresse de pomme de terre avec flocons d'avoine. Prendre 2-3 grosses pommes de terre, peler, râper, ajouter deux cuillères à soupe de flocons d'avoine. Extraire la suspension résultante, appliquer sur un point sensible, réparer. Il est nécessaire d'appliquer une compresse pendant la nuit pendant un mois.
  4. Compresser avec du blanc d'oeuf et du kéfir. Séparez les protéines des jaunes, battez-les avec un mélangeur et mélangez avec une cuillère à soupe de farine et un troisième verre de kéfir. Appliquer le mélange sur un point sensible, le fixer avec du polyéthylène et un pansement, laisser reposer une nuit. Appliquer la compresse 10-12 jours.

Bains de guérison

L'un des remèdes populaires populaires contre la douleur est l'utilisation régulière de bains de guérison. Souvent utilisé des charges spéciales, des boules, qui comprennent des sels (y compris la mer naturelle), des algues séchées, des extraits de plantes et des décoctions. En médecine traditionnelle, les outils suivants sont utilisés:

  1. Bains chauds au sel. Dans le bain, vous devez puiser de l'eau chaude (environ 40 ° C), verser 1 tasse de magnésie, de sel marin et de bicarbonate de soude. La durée de la procédure est de 20 à 40 minutes. Une solution saline chaude aide à soulager l'enflure, à détendre les muscles et à éliminer la douleur.
  2. Bains avec bouillon d'ortie. Les bains avec des orties fraîches ou séchées aideront à faire face à la douleur dans les articulations. Il est nécessaire de prendre 2-3 kg d'ortie, de remplir d'eau, de faire bouillir pendant 20 à 40 minutes. Le bouillon résultant est ajouté à de l'eau chaude aspirée dans le bain. La durée d'une telle procédure est de 10 à 15 minutes.
  3. Bains de pieds aux aiguilles de pin ou d'épinette. Prenez 2-3 branches d'épinette ou de pin, versez de l'eau bouillante fraîche, laissez reposer 2-3 heures. Filtrez ensuite l'infusion obtenue, ajoutez-la au bain avec de l'eau tiède. La durée de la procédure est de 30 minutes, il est recommandé de répéter tous les 3-4 jours.
  4. Bain au vinaigre de cidre de pomme. Pour préparer la solution, il est nécessaire de verser 200-300 ml de vinaigre de cidre de pomme dans un bain d'eau tiède. Il est recommandé de prendre un bain pendant 10-15 minutes 2-3 p. / Semaine.

N'oubliez pas que pour l'utilisation des bains chauds, il existe un grand nombre de contre-indications absolues (par exemple, grossesse ou hypertension). De plus, certains composés utilisés pour des traitements alternatifs peuvent provoquer une crise d'allergies ou d'asthme bronchique. Avant d'utiliser ce produit pour la thérapie à domicile, consultez un spécialiste..

Douleur à la hanche

Que faire en cas de douleur dans l'articulation de la hanche?

L'articulation de la hanche est située à la jonction du fémur avec le bassin. Il est conçu de manière à assurer la liberté de mouvement des jambes dans tous les plans. L'articulation de la hanche est la plus grosse articulation du corps et joue un rôle crucial pour assurer une posture droite. Il a la pression de toute la moitié supérieure du corps.

Toutes ces caractéristiques conduisent au fait qu'il subit très souvent différents types de dommages. Tout problème dans l'articulation de la hanche se manifeste sous la forme d'un syndrome douloureux. Tous ses composants peuvent subir des changements douloureux: os; les muscles entourant la jonction de la hanche et du bassin; cartilage articulaire; tendons; vaisseaux et nerfs entourant l'articulation.

Les causes les plus courantes de douleur dans l'articulation de la hanche sont:

Inflammation infectieuse ou arthrite purulente

L'une des maladies les plus courantes de l'articulation de la hanche dans la pratique d'un médecin.

Les causes

L'inflammation purulente de l'articulation peut être:

Une inflammation purulente primaire se développe avec la pénétration directe de microbes dans la cavité articulaire, par exemple, avec une plaie dans l'articulation de la hanche (poignarder avec un couteau, tomber sur un objet pointu).

L'arthrite infectieuse secondaire est le résultat de l'introduction de micro-organismes dans la cavité articulaire avec du sang pendant la septicémie ou des tissus environnants s'il y a des foyers d'inflammation purulente à proximité (phlegmon de la cuisse, ébullition, abcès).

Symptômes

Comme toute autre inflammation purulente, l'arthrite septique se caractérise par 5 symptômes classiques:

rougeur sur l'articulation;

L'arthrite purulente commence par une forte augmentation de la température à 38-40 C et l'apparition de frissons. Des symptômes d'intoxication générale se développent: faiblesse, maux de tête, nausées. La zone articulaire gonfle, la peau au-dessus prend une teinte cramoisie. Les limites anatomiques de l'articulation sont lissées, sa taille augmente. La douleur associée à l'arthrite infectieuse est vive, elle inquiète le patient en mouvement et au repos. Elle est causée par l'accumulation de contenu purulent dans la cavité articulaire. Du fait du syndrome douloureux, les mouvements de l'articulation de la hanche deviennent impossibles: le patient ment, il ne peut ni s'asseoir, ni se tenir debout.

Diagnostique

Le médecin peut soupçonner une arthrite purulente lors de l'écoute des plaintes et de l'examen de l'articulation de la hanche. Clarifier le diagnostic aide le patient à avoir une maladie infectieuse commune ou des foyers d'inflammation purulente des tissus à proximité.

La radiographie de l'articulation de la hanche dans les projections directes et latérales aidera à confirmer la suspicion..

Traitement

La base du traitement de l'arthrite purulente de l'articulation de la hanche est une thérapie antibactérienne puissante. Une combinaison de 2-3 antibiotiques de différents groupes est utilisée. En règle générale, ils sont administrés sous forme de systèmes intraveineux. Si l'infection pénètre dans l'articulation du foyer de l'inflammation dans les tissus mous environnants, les abcès sont excisés, des drainages sont installés.

Un point de traitement important est d'assurer un repos complet de la jambe affectée. Ceci est réalisé en appliquant une attelle ou un plâtre..

Si beaucoup de contenu purulent s'est accumulé dans la cavité articulaire, il est perforé et lavé avec des antibiotiques.

Après la fin de la phase aiguë de l'inflammation, une physiothérapie est prescrite: échographie, UHF. Pendant la période de récupération, pour prévenir le développement d'adhérences intra-articulaires et pour limiter les mouvements de l'articulation de la hanche, un ensemble d'exercices d'exercices de physiothérapie est prescrit.

Un traitement chirurgical peut être nécessaire si le traitement médicamenteux n'a pas réussi ou si des complications graves se sont développées. Pendant l'opération, la cavité articulaire est ouverte et nettoyée des masses purulentes. Les complications les plus graves de l'arthrite septique sont la fusion purulente de la tête fémorale. Dans ce cas, après la disparition de l'inflammation, l'articulation de la hanche est remplacée par une endoprothèse.

Arthrose ou coxarthrose

C'est la cause d'invalidité la plus courante parmi toutes les maladies de l'articulation de la hanche..

Les causes

Au cœur de la coxarthrose se trouvent des processus dégénératifs (destruction) et dystrophiques (malnutrition) dans l'articulation de la hanche. En conséquence, l'articulation cesse de remplir ses fonctions - les mouvements des jambes sont perturbés.

L'arthrose de la hanche peut toucher des personnes à tout âge, mais elle est plus courante dans la tranche d'âge des «plus de 40 ans». Bien que tous les mécanismes du développement de changements douloureux dans la coxarthrose ne soient pas entièrement compris, les principales étapes du développement de la maladie peuvent être distinguées.

L'articulation de la hanche est soumise à d'énormes contraintes quotidiennes. Avec l'âge, le cartilage articulaire qui recouvre la tête fémorale commence à perdre sa fermeté et son élasticité, sa teneur en eau diminue et les processus de remplacement des anciennes cellules par de nouvelles ralentissent. Tout cela conduit au fait que le cartilage sous l'influence des charges s'use progressivement, s'amincit et ne peut plus assurer un mouvement fluide de la tête fémorale dans le cotyle. Le processus douloureux est aggravé par le fait que, avec l'amincissement du cartilage, la production de liquide intra-articulaire, qui joue le rôle d'un lubrifiant, diminue. La friction des os contre les os conduit au développement d'une inflammation aseptique (non infectieuse) dans la cavité articulaire. En réponse à cela, des excroissances osseuses commencent à apparaître le long des bords des surfaces articulaires, qui sont une réaction protectrice du corps et réduisent la quantité de mouvement dans l'articulation malade. Une déformation des articulations se produit.

De plus, les troubles posturaux, les pieds plats, les blessures sportives, la subluxation congénitale de la hanche, le diabète sucré, l'utilisation de médicaments hormonaux, l'arthrite purulente contribuent au développement de l'arthrose de l'articulation de la hanche..

Symptômes

L'arthrose, contrairement à l'arthrite, ne se développe jamais soudainement. Ses symptômes apparaissent depuis longtemps. Selon la gravité de ces changements survenus dans l'articulation, 3 stades de la coxarthrose sont distingués.

Le stade 1 est caractérisé par une douleur dans l'articulation de la hanche qui survient lors d'un effort excessif: monter les escaliers avec une charge à la main, marcher pendant plus de 2-3 kilomètres, courir. La douleur disparaît après un court repos. Rien n'inquiète le patient au repos. À l'examen, la forme de l'articulation est inchangée, les mouvements sont illimités.

Au stade 2 de la coxarthrose, la douleur commence à être donnée dans l'aine, l'intérieur et l'avant de la cuisse, descendant souvent jusqu'au genou. Ils surviennent après la charge quotidienne habituelle, mais au repos ne dérangent pas. Après une longue marche, les patients commencent à boiter. À ce stade, les mouvements de rotation de la jambe dans l'articulation de la hanche vers l'intérieur et son côté sont perturbés. Une telle position forcée entraîne une perturbation des muscles de la cuisse, des fesses - une diminution du tonus et de la force.

Avec 3 stades de douleur dans l'articulation de la hanche, les patients sont perturbés même au repos, la nuit. Une boiterie marquée est perceptible, ce qui oblige à utiliser une canne. La jambe du côté douloureux est raccourcie, les muscles des fesses et des hanches sont de taille réduite - atrophie.

Diagnostique

Dans la plupart des cas, le diagnostic de coxarthrose n'est pas difficile. Elle est faite sur la base des plaintes d'un patient, d'un examen objectif d'une jambe douloureuse et est confirmée par des radiographies.

Traitement

Le choix des méthodes de traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche dépend de la gravité des changements survenus dans l'articulation. Les grades 1 et 2 de la maladie peuvent être traités, en règle générale, de façon conservatrice. Anti-inflammatoires, chondroprotecteurs, médicaments améliorant la circulation sanguine dans l'articulation, physiothérapie, exercices thérapeutiques sont prescrits.

La coxarthrose de grade 2 peut être traitée par des méthodes chirurgicales. Le but des opérations est d'améliorer la stabilité de l'articulation de la hanche et d'éliminer les excroissances osseuses..

L'étape 3 n'est traitée qu'à l'aide d'opérations. Les patients qui, pour des raisons de santé, peuvent transférer le remplacement de l'articulation à une articulation artificielle, subissent une arthroplastie de la hanche. Les opérations palliatives (auxiliaires) sont réalisées pour les patients atteints de maladies concomitantes sévères (cœur, insuffisance rénale, formes avancées de diabète sucré) ou très âgés qui sont contre-indiqués dans la mise en place de la prothèse..

Dislocation

La luxation de la hanche survient le plus souvent chez les enfants.

Les causes

La luxation de la hanche par origine est divisée en congénitale et acquise. La luxation congénitale de la hanche se produit in utero en raison d'une formation osseuse pelvienne anormale.

Acquis est le résultat d'une blessure. Cela peut se produire lors d'une chute sur la cuisse d'une hauteur, touchant la moitié inférieure du corps avec les jambes pliées au niveau des articulations du genou et de la hanche, par exemple, lors d'un accident de voiture. Une luxation spontanée de l'articulation de la hanche est également observée chez les patients présentant une paralysie des membres inférieurs après un accident vasculaire cérébral, une lésion de la colonne vertébrale ou une polio.

Symptômes

Luxation congénitale de la hanche

Il est détecté chez les nouveau-nés, en règle générale, lors du premier examen à l'hôpital. Elle se caractérise par l'asymétrie des plis de la peau sous les fesses, le raccourcissement des jambes du côté douloureux. Lorsque vous essayez de séparer les jambes pliées aux genoux, il y a une forte douleur dans les articulations de la hanche, ce qui fait pleurer le nouveau-né.

Luxation traumatique de la hanche

Le principal signe de luxation de la hanche est une douleur aiguë dans l'articulation de la hanche, qui ne permet pas de mouvements, le patient ne s'assoit pas et ne se lève pas. Immédiatement après la blessure, un œdème tissulaire se développe sur l'articulation, l'apparition d'hémorragies. Si la tête fémorale glisse vers l'avant du cotyle, la jambe malade est tournée vers l'extérieur et plus longue que la jambe saine. Avec une luxation du dos, la jambe se tourne vers l'intérieur et se raccourcit.

Diagnostique

Luxation congénitale de la hanche

Elle est déterminée par un pédiatre ou un orthopédiste lors de l'examen. Clarifié par le diagnostic échographique de l'articulation de la hanche et des rayons X.

Luxation traumatique de la hanche

Il est indiqué par les caractéristiques de la blessure et les informations obtenues lors de l'examen de la zone articulaire. La luxation de la hanche est confirmée par un examen radiographique de l'articulation en 2 projections.

Traitement

Luxation congénitale de la hanche

Il peut être traité à la fois en appliquant des structures orthopédiques pour maintenir les jambes dans la bonne position et par chirurgie. Le choix de la méthode dépend de la gravité de la maladie..

Les appareils orthopédiques les plus courants pour corriger la luxation congénitale de la hanche sont:

Tous fixent les jambes de l'enfant en position pliée et divorcée..

En l'absence de succès d'un traitement conservateur, des techniques chirurgicales peuvent être utilisées. Ils visent la réduction opératoire de la tête fémorale et la correction des défauts de forme de l'articulation de la hanche.

Luxation traumatique de la hanche

Il peut être réparé en utilisant une anesthésie locale et des médicaments qui soulagent le tonus musculaire, ou sous anesthésie générale s'il y a un fort déplacement du fémur par rapport au bassin.

Fractures

Les fractures les plus courantes entraînant des douleurs à la hanche comprennent une fracture de la hanche..

Les causes

La fracture du col fémoral est une complication de la réduction de la force osseuse dans l'ostéoporose. Se développe le plus souvent chez les femmes après 60 ans. Dans 90% des cas, une fracture se produit lorsqu'elle ne tombe pas de sa hauteur, par exemple avec de la glace.

Symptômes

Une douleur aiguë dans l'articulation de la hanche en se déplaçant et en appuyant dessus, donne à l'aine, la surface intérieure de la cuisse. Un gonflement se développe rapidement, une ecchymose peut se former sur la zone de l'articulation de la hanche. La jambe s'est avérée. Le patient ne peut pas soulever la jambe redressée de la position couchée, la tourner arbitrairement vers l'intérieur. On note un raccourcissement de la jambe du côté de la fracture.

Diagnostique

Suspecter une fracture du col fémoral permet à l'âge du patient, au fait d'une blessure (chute), les données obtenues lors de l'examen d'une jambe douloureuse. Diagnostic radiologique confirmé.

Traitement

Un traumatologue orthopédiste a à sa disposition à la fois des méthodes conservatrices pour traiter une fracture de la hanche et des techniques chirurgicales. Les méthodes de traitement non opératoires ont une efficacité très faible et ne sont utilisées que chez les patients qui, pour des raisons de santé, ne peuvent pas subir de chirurgie. Ces méthodes comprennent l'application d'un plâtre coulé sur une jambe endolorie du bas du dos au talon. En raison du fait que la récupération après 60 ans est lente, la fusion du fémur se produit dans de très rares cas. De plus, un tel bandage oblige les patients âgés à passer la majeure partie de leur temps allongé, ce qui contribue au développement de l'insuffisance respiratoire et cardiaque, des escarres.

Par conséquent, la préférence est donnée aux techniques opérationnelles. Les méthodes les plus courantes sont:

ostéosynthèse, lorsque la tête est fixée au corps osseux à l'aide de vis chirurgicales ou d'une épingle;

remplacement complet de l'articulation par une prothèse.

Nécrose aseptique de la tête fémorale

Si une fracture du col fémoral est caractéristique des femmes âgées, la nécrose aseptique de la tête fémorale affecte, en règle générale, les jeunes hommes. Plus de cas surviennent entre 20 et 45 ans.

Les causes

La base de la nécrose aseptique est une violation de l'apport sanguin à la tête fémorale, à la suite de laquelle les cellules osseuses, dépourvues de nutrition, commencent à mourir. Au fil du temps, le processus se propage à toute la tête, perturbant la fonction de l'articulation de la hanche.

Cela peut se produire:

spontanément, sans raison apparente (1/3 des cas);

après de fortes doses d'alcool;

tout en prenant des médicaments hormonaux corticostéroïdes;

après la radiothérapie;

Symptômes

Le signe principal de la nécrose aseptique est l'apparition brutale de douleurs dans l'articulation de la hanche dans le contexte d'une bonne santé. La douleur se produit dans l'aine, la surface avant de la cuisse et la région lombaire peut se propager. Il est si fort que le patient ne peut pas s'appuyer sur sa jambe endolorie, s'asseoir. Cette condition dure plusieurs jours, puis la douleur disparaît progressivement.

Avec la progression de la maladie, les crises de douleur se répètent plus souvent, des changements visibles dans les muscles de la cuisse commencent à se produire: ils diminuent, perdent de la force. La boiterie apparaît.

Si elle n'est pas traitée, l'atrophie tombe dans les muscles inférieurs de la jambe. La douleur ne laisse pas le patient même seul, pendant le sommeil. La démarche est fortement brisée.

Diagnostique

La nécrose aseptique de la tête fémorale est l'une des maladies articulaires les plus difficiles à diagnostiquer. Le plus souvent, il est confondu avec la coxarthrose. Un interrogatoire approfondi du patient permet de poser le bon diagnostic: une caractéristique de la nécrose osseuse est le début soudain de la douleur sans aucun précurseur. Les méthodes de soutien sont les suivantes: rayons X, IRM (imagerie par résonance magnétique), mesure de la circonférence des membres.

Traitement

Il est effectué, en règle générale, à l'aide de médicaments. Les objectifs du traitement sont:

rétablissement d'un flux sanguin normal dans la tête fémorale;

résorption rapide des sites morts;

maintien d'une amplitude de mouvement complète dans l'articulation de la hanche.

À ces fins, des médicaments anti-inflammatoires, des vitamines, des médicaments absorbables, des médicaments qui améliorent les propriétés d'écoulement du sang (antithrombotique), des vasodilatateurs, de la physiothérapie, des complexes de gymnastique thérapeutique, des massages, des chaussures orthopédiques et un support de canne pendant la marche sont utilisés..

Les techniques chirurgicales mini-invasives ont montré un bon effet thérapeutique. Il s'agit notamment de la chirurgie de décompression: plusieurs trous étroits sont percés dans la tête fémorale. Cela stimule la pénétration de nouveaux vaisseaux sanguins dans l'os et améliore la circulation sanguine. De plus, cette méthode réduit la pression intra-osseuse, ce qui soulage complètement la douleur chez 70% des patients.

Dans les cas où la nécrose s'est propagée à une partie importante de la tête fémorale et il est impossible de restaurer la structure normale des articulations avec des médicaments, un remplacement complet de l'articulation par une endoprothèse est utilisé.

Inflammation du sac périarticulaire ou bursite

C'est la cause de douleur la plus «inoffensive» dans l'articulation de la hanche.

Les causes

L'inflammation de la membrane qui recouvre l'articulation peut se produire pour les raisons suivantes:

contact direct de micro-organismes dans le tissu du sac lors d'une blessure pénétrante;

aller le processus inflammatoire avec les tissus environnants ou avec une circulation sanguine;

après une arthroplastie de la hanche;

violation de la posture, de la démarche;

arthrose de l'articulation de la hanche avec formation de croissances osseuses et dépôt de sels dans les tendons des muscles, vers le fémur dans la région du sac périarticulaire.

Symptômes

Le principal symptôme de la bursite est la douleur, qui se propage jusqu'au genou à l'extérieur de la jambe. La sensation d'une hanche dans la projection du grand trochanter est également douloureuse. Dans la période initiale de la maladie, la douleur est aiguë, augmente fortement lors des tentatives de déplacement de la jambe dans l'articulation de la hanche. La bursite se caractérise par une augmentation rapide des symptômes: des premiers signes à la douleur aiguë, pas plus d'un jour ne peut s'écouler.

La douleur est associée à l'accumulation de liquide inflammatoire dans le sac et à la friction des tendons qui en résulte à la surface du fémur.

Une augmentation de la circonférence de la cuisse due à un œdème, une augmentation de la température corporelle peut être notée..

Diagnostique

Le diagnostic de bursite n'est posé qu'après exclusion des autres raisons du développement de la douleur dans l'articulation de la hanche..

La propagation de la douleur sur la surface externe de la jambe et la douleur à l'emplacement du trochanter du patient sur le fémur aident à établir un diagnostic. Il est confirmé par un examen radiologique..

Traitement

L'objectif du traitement est de soulager la douleur et d'éliminer l'inflammation. A cet effet, utiliser des méthodes médicales: anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme d'injection. Dans la période aiguë de la maladie, une mobilité dans l'articulation de la hanche sous forme de repos au lit est nécessaire.

Une douleur intense est une indication de l'administration de corticostéroïdes à l'intérieur du sac périarticulaire. Ainsi, un effet anti-inflammatoire rapide est obtenu..

En cas d'inflammation purulente, une ouverture chirurgicale du sac et une purification de sa cavité sont effectuées avec mise en place d'un drainage. Cela aide à prévenir le passage de l'inflammation directement à l'articulation..

Avec des tentatives infructueuses de traitement conservateur, la question peut se poser de retirer rapidement la totalité du sac périarticulaire modifié. Le plus souvent, des techniques endoscopiques sont utilisées pour cela..

Inflammation non infectieuse dans les maladies auto-immunes du tissu conjonctif

La polyarthrite rhumatoïde de l'articulation de la hanche est la plus courante de ce groupe de maladies..

Les causes

Toute arthrite causée par des maladies auto-immunes est basée sur des dommages aux membranes du tissu conjonctif entourant l'articulation. La polyarthrite rhumatoïde n'est jamais purulente, elle est un puissant facteur provoquant le développement de la coxarthrose.

La base de cette maladie est l'endommagement des membranes synoviales de l'articulation par des complexes auto-immuns, qui sont des anticorps produits par le corps sur ses propres cellules. En d'autres termes, le corps prend un tissu articulaire normal pour un objet douloureux et cherche à détruire.

La polyarthrite rhumatoïde peut provoquer:

une caractéristique génétique du système immunitaire dans laquelle le corps est constamment présent une préparation accrue à une réaction auto-immune;

maladies infectieuses, principalement de nature virale (rougeole, rubéole, rétrovirus);

les réactions auto-immunes peuvent déclencher le stress, l'hypothermie, la surchauffe (lit de bronzage de plage), certains médicaments.

Symptômes

La polyarthrite rhumatoïde de l'articulation de la hanche peut comprendre 3 étapes:

Le stade 1 est caractérisé par des dommages initiaux aux membranes synoviales. Cela se traduit par un œdème, un gonflement au niveau du site de la projection de l'articulation, des douleurs dans l'articulation de la hanche lors de la marche. Une augmentation locale de la température au-dessus de l'emplacement de l'articulation peut être observée. Le stade 1 peut se produire avec des exacerbations et des rémissions et durer plusieurs années.

L'étape 2 est caractérisée par la croissance des fibres conjonctives dans la membrane synoviale de l'articulation, grâce à laquelle elle s'épaissit, perd de son élasticité, «enchaîne» l'articulation dans la coquille. À ce stade, le patient s'inquiète des articulations raides le matin, que vous devez «rythmer» pendant 20 à 30 minutes. Des douleurs spontanées peuvent apparaître au repos ou pendant le sommeil..

Le stade 3 passe comme une coxarthrose avec déformation des articulations, prolifération de protubérances osseuses, altération des mouvements de l'articulation de la hanche.

La polyarthrite rhumatoïde, en règle générale, affecte deux articulations simultanément.

Diagnostique

Distinguer la polyarthrite rhumatoïde des autres maladies qui causent des douleurs dans l'articulation de la hanche n'est pas si simple. Pour le diagnostic, un test sanguin biochimique et général est utilisé pour détecter le facteur rhumatoïde, le niveau ESR, les globules blancs. La polyarthrite rhumatoïde confirmée par radiographie.

Traitement

À ce jour, le seul médicament efficace contre la polyarthrite rhumatoïde n'a pas été développé. Cependant, il existe un schéma thérapeutique qui peut ralentir la progression de la maladie et maintenir la mobilité de l'articulation de la hanche. Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de succès dans la lutte contre la polyarthrite rhumatoïde sont grandes.

La norme médicale comprend:

anti-inflammatoires non stéroïdiens;

Leur utilisation doit commencer par étapes et le remplacement d'un médicament par un autre ne s'effectue qu'avec l'inefficacité d'un médicament "plus léger". Le traitement doit commencer par la nomination d'anti-inflammatoires non stéroïdiens de deuxième génération.

Les médicaments les plus puissants qui ne peuvent être utilisés qu'avec l'inefficacité absolue des trois autres groupes sont les cytostatiques.

Les méthodes chirurgicales de la polyarthrite rhumatoïde sont utilisées aux tout derniers stades de la maladie, en cas de restriction sévère de la mobilité de l'articulation de la hanche. Le remplacement ou la fixation articulaire (arthrodèse) est utilisé.

Arthrite tuberculeuse

Il occupe une place particulière parmi les causes de la douleur dans les articulations de la hanche chez les enfants.

Les causes

Il se développe sous l'influence de mycobacterium tuberculosis. Il peut être primaire, dans ce cas, le foyer de tuberculose est immédiatement localisé dans l'articulation, ou secondaire, lorsque les bacilles sont introduits dans l'articulation de la hanche avec le flux sanguin des poumons ou d'autres organes affectés. Se produit le plus souvent chez les enfants affaiblis.

Symptômes

L'arthrite tuberculeuse se caractérise par une évolution lente et progressive. Dans les premiers stades, l'enfant se plaint d'une fatigue rapide, court un peu. Vient ensuite le lissage du pli fessier et l'atrophie progressive des muscles de la cuisse. Il y a une restriction de mouvement dans l'articulation de la hanche. À l'avenir, la douleur s'intensifie, la jambe du côté douloureux semble plus longue que saine. Un liquide inflammatoire s'accumule dans la cavité articulaire, ce qui suppure. Dissolvant la membrane synoviale de l'articulation de la hanche, le pus s'écoule entre les muscles et forme un abcès froid.

Diagnostique

Un examen complet de l'enfant est effectué pour identifier les foyers de tuberculose dans d'autres organes. Une radiographie aidera à déterminer le degré de destruction de la tête fémorale.

Traitement

Chez les enfants, un traitement conservateur est indiqué. Il comprend la limitation de la mobilité dans l'articulation de la hanche en appliquant un plâtre haut couvrant le corps de la poitrine au pied. Une combinaison de médicaments antituberculeux est prescrite.

Le traitement chirurgical est effectué en cas d'abcès dans les tissus mous. Il est ouvert et le drainage est installé..

La douleur dans l'articulation de la hanche peut être la manifestation de maladies complètement différentes. Afin de ne pas manquer l'heure et de commencer le traitement à temps, il est nécessaire de consulter un chirurgien orthopédiste dès les premiers signes de troubles de cette articulation.

Autres raisons

Plusieurs déclencheurs peuvent provoquer des douleurs à la hanche la nuit:

Âge. L'arthrose et la bursite trochantérienne sont plus fréquentes chez les personnes âgées (1). Les femmes ménopausées courent également un plus grand risque de douleur à la hanche la nuit..

Embonpoint et obésité. Les personnes en surpoids ou obèses sont plus susceptibles de souffrir d'arthrose, car leurs articulations doivent faire face à une pression élevée en raison de leur poids corporel important (2).

Blessure. Si vous tombez sur votre hanche ou une luxation de la hanche, vous pouvez avoir des douleurs la nuit.

Méthodes de traitement

Antidouleurs et événements

Si votre douleur est mineure, vous n'aurez peut-être pas besoin de consulter un médecin. Essayez ces conseils: (4)

AINS. La prise de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens peut réduire la douleur. Ceux-ci comprennent: le paracétamol, l'ibuprofène, le diclofénac (voltaren), l'indométhacine, le naproxène, l'aspirine. Vous pouvez essayer de frotter les pommades anti-inflammatoires, mais certains problèmes de hanche sont si profonds à l'intérieur de l'articulation que cela peut ne pas aider.

La glace. Appliquez de la glace sur votre cuisse après l'entraînement pour éviter la douleur et l'enflure..

Échauffement. Après quelques jours, vous pouvez commencer à réchauffer le point sensible à l'aide d'un coussin chauffant ou d'une bouteille d'eau chaude.

Massage. Le massage peut détendre votre dos et vos hanches..

Des exercices

Votre douleur à la hanche peut diminuer après quelques jours de repos, mais dès que la douleur commence à se calmer, commencez des exercices légers pour que vos muscles commencent à se développer et arrêtent de se fatiguer. Selon Versus Arthritis, si vous ne faites pas les exercices, votre hanche peut s'affaiblir et perdre de la flexibilité, et il vous sera plus difficile de vous déplacer et de mener une vie pleine à l'avenir (3).

Commencez par les exercices les plus simples et les plus faciles et augmentez progressivement la charge. Si vous ressentez une douleur musculaire après avoir fait les exercices, cela est normal si elle disparaît après 1 jour. Mais si la douleur ne disparaît pas rapidement, vous devez arrêter de vous entraîner..

Des choses comme une marche quotidienne ou la natation peuvent aider à améliorer la santé globale et à soulager le stress sur la hanche, tout en renforçant les autres muscles du corps..

Parfois, les gens arrêtent de faire de l'exercice dès que leur douleur disparaît, mais lorsqu'ils le font, ils recommencent souvent à éprouver des problèmes. Même si vous vous sentez mieux, il est important de faire de l'exercice régulièrement afin que la douleur ne revienne pas.

Position du corps pendant le sommeil

Vous devez essayer de dormir allongé sur le dos. Cette position se traduit par moins de compression entre les hanches..

Si vous ne pouvez pas vous allonger sur le dos pendant longtemps, puis allongé sur le côté, placez un oreiller entre vos jambes pour garder vos jambes parallèles et soutenir vos hanches, votre bassin et votre colonne vertébrale.

Le fardeau mondial de l'arthrose de la hanche et du genou: estimations de l'étude 2010 sur le fardeau mondial de la maladie.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24553908

Comment la graisse affecte l'arthrite
https://www.arthritis.org/living-with-arthritis/comorbidities/obesity-arthritis/fat-and-arthritis.php

Douleur à la hanche
https://www.versusarthritis.org/about-arthritis/conditions/hip-pain/

Douleur à la hanche
https://www.mayoclinic.org/symptoms/hip-pain/basics/definition/sym-20050684

Éducation: le diplôme de "Médecine générale" a été obtenu en 2009 à la Medical Academy. I.M.Sechenova. En 2012, il a terminé des études de troisième cycle dans la spécialité "Traumatologie et orthopédie" au City Clinical Hospital nommé d'après Botkin au Département de traumatologie, orthopédie et chirurgie des catastrophes.

Articulation de la hanche: raisons de le faire?

Dans le corps humain, l'articulation de la hanche (TBS) est la plus puissante, car c'est lui qui prend la charge la plus importante et la plus longue. Sa tâche n'est pas seulement de supporter le poids de la majeure partie du corps humain, mais aussi de fournir des mouvements et de maintenir l'équilibre. C'est pourquoi même des problèmes mineurs peuvent causer beaucoup de problèmes et compliquer gravement la vie. Si une personne commence à être gênée par des douleurs graves dans l'articulation de la hanche, le traitement doit être commencé immédiatement. Mais d'abord, vous devez déterminer à quels risques il est exposé et, en conséquence, quel type de douleur peut survenir..

Facteurs de risque et causes de la douleur à la hanche

Tout d'abord, quelques mots sur la structure de l'articulation. Il est formé par la tête du fémur et la cavité de l'os pelvien. La tête de l'os est recouverte de tissu cartilagineux qui assure une glisse douce. La cavité articulaire est profonde, de sorte qu'elle comprend également la majeure partie du col fémoral.

La nature la plus évidente des blessures est, bien sûr, les blessures traumatiques. Chacun de nous a entendu l'expression «fracture de la hanche». Ce type de fracture est le plus fréquent dans l'articulation de la hanche, car le cou est la partie la plus étroite de la cuisse. Une telle blessure est extrêmement dangereuse, en particulier pour les personnes âgées - elles courent le plus grand risque de l'attraper, car l'ostéoporose se développe souvent avec l'âge, dans laquelle les os perdent en force et en densité.

Les raisons moins évidentes pour lesquelles les blessures au SCT sont des lésions non traumatiques. Ils peuvent être associés à de nombreux facteurs et indiquer le développement de diverses maladies: arthrite, arthrose, arthrite infectieuse, inflammation des tendons, etc. Avec le développement de maladies, les complications dues aux changements dégénératifs des surfaces articulaires commencent avec le temps. Dans la plupart des cas, cela se traduit par des dommages au cartilage, des dommages aux structures périarticulaires, une diminution de la quantité de liquide articulaire.

Le SCT est le plus fort et le plus puissant de notre corps. Les violations de son travail entraînent de graves conséquences.

Maladies causant de la douleur dans le SCT

S'il n'y a pas de causes externes évidentes de douleur dans le SCT, mais qu'il existe néanmoins un inconfort constant et que la tendance ne change pas, la probabilité de développer une maladie est élevée. Essayons d'énumérer les pathologies les plus courantes et par quels signes elles peuvent être déterminées. Bien sûr, seul un médecin peut effectuer un diagnostic qualifié, mais les symptômes de la maladie aideront à orienter et à préciser ce à quoi vous devez vous préparer. Le traitement dans chaque cas est individuel, vous en apprendrez plus sur la thérapie dans les articles pertinents de notre site (liens ci-dessous).

Arthrite (inflammation articulaire)

Il s'agit d'un problème typique et très courant des personnes âgées. Dans la vieillesse, la «série» entière de processus dégénératifs, dystrophiques et inflammatoires dans les articulations est souvent observée, et la hanche souffre presque en premier lieu. Dans de tels cas, la jambe fait mal, une douleur est observée dans la région de l'aine, qui est donnée à l'avant ou au côté de la cuisse et peut atteindre le genou. En se reposant sur le pied en marchant, les symptômes s'intensifient. Une douleur aiguë «tire» lorsque le patient essaie de sortir d'une position assise.

Coxarthrose (arthrose déformante)

L'arthrose déformante est une pathologie très courante qui affecte principalement les personnes d'âge moyen. Elle peut se développer imperceptiblement, mais les premiers signes apparaissent même aux tout premiers stades de la maladie. La douleur dans le SCT gauche, ou à droite, ou les deux à la fois, peut commencer à déranger. Les sensations de douleur se développent progressivement à mesure que les stades de la maladie passent (il n'y en a que trois). Un inconfort grave commence déjà dans la deuxième étape. Ensuite, le patient se plaint de douleur en se levant, en tournant le corps, le début du mouvement - qui est donné au genou et à la région inguinale. Les muscles de la zone touchée sont en tension constante même pendant le sommeil: c'est pourquoi la douleur dans l'articulation de la hanche est souvent observée la nuit.

Éperons bursite

La poche de liquide trochantérien est située au-dessus de la saillie du fémur. Avec son inflammation (c'est-à-dire bursite), la douleur se produit dans la région externe des fesses. Si vous vous allongez sur le côté affecté - la douleur s'intensifie. Il y a des inflammations d'autres poches de liquide de l'articulation de la hanche (pétoncle iliaque et sciatique), mais le trochantérien est le plus souvent affecté.

Tendinite (inflammation des tendons)

Cette maladie affecte les personnes dont les activités sont associées à un effort physique intense et constant, en particulier pour les athlètes. Avec une tendinite, le SCT est très douloureux lors de mouvements actifs et sous une charge importante. Avec une faible charge de douleur, elle peut ne pas être observée du tout.

Nous avons parlé du traitement de la bursite et de la tendinite ici..

Les infections

L'arthrite infectieuse peut provoquer les virus de la grippe, du staphylocoque, du streptocoque et autres. Dans de tels cas, la maladie se développe rapidement. La fièvre commence, un gonflement est observé dans la zone de l'articulation touchée. Une douleur aiguë dans l'articulation de la hanche est observée lors du déplacement et même du toucher de la zone touchée.

Une symptomatologie légèrement différente est observée avec l'arthrite tuberculeuse, qui affecte le plus souvent le SCT. Dans ce cas, la maladie se fait sentir progressivement. Au début, une personne commence à s'inquiéter d'une légère douleur lors de la marche, s'étendant jusqu'au milieu de la cuisse ou du genou. Au fur et à mesure que la maladie se développe, la hanche est limitée dans ses mouvements dans toutes les directions, la zone affectée gonfle.

Maladies héréditaires

Les maladies du SCT peuvent également être héréditaires. Il s'agit dans ce cas d'une maladie de Legg Calve Perthes. La plupart du temps, les garçons en souffrent. Cette pathologie a un caractère unilatéral, c'est-à-dire qu'il y a une douleur dans le SCT droit ou gauche. Souvent, la maladie peut commencer à se faire sentir dans la douleur, non pas dans le SCT, mais dans le genou.

Tumeurs osseuses et des tissus mous

La douleur douloureuse peut ne pas être directement liée à la maladie de l'articulation elle-même. La cause peut être divers types de néoplasmes dans les tissus musculaires et osseux. Selon la nature de la tumeur (bénigne ou maligne) et sa localisation - la nature de la douleur peut également être ambiguë.

Pour résumer, nous considérons qu'il est nécessaire une fois de plus de mettre en garde contre les dangers de l'automédication. Il est souvent difficile de savoir quoi faire avec les crises de douleur, comment traiter, mais l'idée d'aller chez le médecin vient en dernier. De par la nature de la douleur, vous ne pouvez que vous orienter approximativement et commencer à vous préparer (y compris psychologiquement) à un diagnostic et à un traitement qualifiés..

  • En contact avec
  • Facebook
  • Twitter
  • Camarades de classe
  • Mon monde
  • Google+

En haut du flux de commentaires se trouvent les 25 derniers blocs de questions-réponses. Galina Pivneva, diplômée universitaire en santé humaine, professeur des rudiments de la santé, répond aux questions sous le surnom d'administrateur Alex..

Nous publions les réponses aux commentaires une fois par semaine, généralement le lundi. Veuillez ne pas dupliquer les questions - elles nous parviennent toutes.

Bonjour. Le troisième mois, le fils (11 ans) s'inquiète des douleurs nocturnes à l'aine gauche. La TDM montre une courbure du coccyx de 14 degrés. Le cours de physiothérapie (échographie, électrophorèse avec novocaïne) n'aide pas. Avant d'aller au lit, buvez de l'ibuprofène (constamment 2 mois). Le coccyx peut-il affecter l'aine de cette manière (il n'y a pas de douleur dans la région de l'aine)? Quel traitement est nécessaire?

Bonjour, Baurzhan. Dans cette situation, des sensations désagréables peuvent survenir non seulement dans le coccyx. La douleur se propage souvent à la région lombaire, l'aine. De plus, l'acte de défécation devient douloureux, le patient semble constipé, le système génito-urinaire est perturbé. La durée de la douleur peut être de plusieurs années.

Étant donné que le principal signe de flexion du coccyx est la douleur, la première chose est un traitement symptomatique prescrit, qui vise à atténuer l'état général. Pour éliminer les douleurs, les catégories de médicaments suivantes peuvent être prescrites: analgésiques Depiofen, Dexalgin; Anti-inflammatoires non stéroïdiens Olfen ou Diclovit; avec une douleur intense, ils bloquent. En plus des médicaments par voie orale, des applications de pommade pour la zone coccygienne sont prescrites. Ces onguents contiennent un anesthésique local et des substances anti-inflammatoires. Les suppositoires rectaux avec une composition similaire sont également assez efficaces..

Sous réserve de toutes les recommandations du médecin, le traitement dure environ 2 mois. Si le traitement conservateur n'aide pas, une chirurgie reconstructive est effectuée. L'indication pour la chirurgie d'urgence est la courbure des éléments coccygiens à un angle de 90 degrés ou plus.

Il y a quelques années, en faisant des exercices, quelque chose de fortement resserré dans le TBC, était un peu mou, la boiterie est partie, mais la douleur lorsque vous prenez votre jambe de côté reste et résonne comme si l'os s'éloignait et lorsque vous tendiez votre jambe, cela faisait mal dans l'articulation de la hanche

Bonjour, Tatyana. Contactez un traumatologue ou un orthopédiste pour un examen à temps plein, vous avez besoin d'une radiographie, il est préférable d'avoir une IRM - c'est la meilleure étude informative.

Inflammation de l'articulation de la hanche de la jambe droite, douleur uniquement en marchant, je visite dans une autre république, je ne peux pas aller à l'hôpital, comment soulager la douleur,

Bonjour Victor. En cas d'inflammation, le diclofénac est injecté par voie intramusculaire et Movalis peut également être utilisé. Onguents Voltaren, Quick-gel, Indométhacine.

Dans tous les cas, vous êtes obligé de consulter un médecin et il est préférable de faire des injections après avoir consulté votre médecin.

Bonjour. J'ai 36 ans. J'ai une ostéochondrose et une hernie lombaire. Auparavant, mon dos me faisait constamment mal. Maintenant, le dos ne fait pas mal. Mais le pied du pied droit est engourdi. Lorsque vous marchez, la cuisse du côté gauche commence à faire mal et donne mal à l'aine. Tire le pied gauche. Claudication. Dans un état calme ne fait pas de mal. Tout cela dure depuis 2 ans.

Bonjour Natalia. Un traitement régulier est nécessaire. Le traitement de l'ostéochondrose et de la hernie comprend: la pharmacothérapie, le complexe de thérapie par l'exercice, les procédures physiothérapeutiques, le massage thérapeutique, l'acupuncture, la thérapie manuelle. Votre médecin doit vous prescrire un plan de traitement..
Les muscles du dos spasmodiques peuvent être enlevés avec Midokalm, élimine l'inflammation de l'acétaminophène, la pentoxifylline améliore la microcirculation sanguine, réduit la douleur Diclofenac.

Bonjour, dites-moi ce qui pourrait être !, La raison en est que, plusieurs fois par jour, 5-6 fois, ou même attrape la jambe droite, donne souvent une jambe entière heureuse et sous le genou et le genou lui-même, j'ai l'ostéochondrose, peut donne-t-il de tels symptômes?, quels examens doivent être effectués, les douleurs sont parfois très fortes, parfois vous dites AI!, la douleur est vive, douloureuse!, je serai très reconnaissant de vos conseils!

Bonjour, Katya. L'ostéochondrose peut entraîner de nombreuses complications, notamment des douleurs dans les articulations du genou ou de la hanche. Si la douleur au genou est aiguë, il peut s'agir de lésions du ménisque. Il est préférable de faire une IRM des articulations, c'est l'étude la plus informative..

Bonne après-midi! Après un exercice d'étirement, l'articulation de la hanche a commencé à faire mal. Les exercices étaient trop compliqués, tandis que l'entraîneur pressait également son poids. Maintenant que 2 semaines sont arrivées, l'articulation fait mal lorsque vous appuyez sur l'extérieur de la cuisse où se trouve l'articulation. C'est normal au repos. Auparavant, cela faisait aussi mal à l'aine, maintenant de l'intérieur, ça fait mal. Ce qui peut être fait ?

Bonjour Olga. La douleur dans l'articulation de la hanche indiquait que l'activité physique était trop forte. Il est impossible de traiter de telles douleurs, les vergetures devraient être avec une charge progressive, la seule façon. Vous en avez trop fait et vous devez faire une pause avec des vergetures jusqu'à ce que la douleur cesse complètement. Assurez-vous de boire des chondroprotecteurs, par exemple, Arthra, Structum ou Teraflex, ils contiennent des composants du cartilage articulaire, aident à récupérer et augmentent légèrement la mobilité de l'articulation. L'essentiel est de les boire longtemps - au moins 6 mois (pour la posologie, voir le mode d'emploi). Taches douloureuses douloureuses avec des onguents, par exemple, Voltaren ou le même Teraflex.

Bonjour. J'ai 43 ans. Mon articulation de la hanche droite me fait périodiquement mal, localement, ça ne donne rien. Parfois, ça fait mal en marchant, pas toujours. Lorsque je m'assois sur le sol en position du lotus, je ressens une gêne dans ma jambe droite au niveau de l'articulation de la hanche. A travaillé sur un travail debout. Merci d'avance.

Bonjour Afet. La position des jambes croisées pour l'homme européen moderne est inhabituelle et inhabituelle pour lui en raison du fait qu'il utilise principalement dans la vie quotidienne divers meubles qui détendent son corps, et les os de la hanche ne sont que réduits en esclavage. Tout comme les chaussures asservissent nos pieds, tous ces meubles ne contribuent pas à l'émancipation de la colonne vertébrale inférieure, de la région pelvienne et des articulations. Les gens de type oriental et asiatique sont une autre affaire, ils sont assis dans la posture des jambes croisées depuis leur enfance, ce qui facilite la révélation des articulations de la hanche. La flexibilité et la douceur de l'appareil de hanche ligamento-musculaire chez les personnes sont différentes. Quelqu'un a doté la structure rigide de la ceinture pelvienne, et en raison des nuances anatomiques, ils peuvent avoir besoin de plus de temps pour ouvrir les articulations de la hanche, et s'ils font l'exercice incorrectement, des dommages peuvent survenir. Besoin de consulter un orthopédiste ou un traumatologue pour un examen à temps plein.

salut! J'ai 23 ans. Problèmes avec la jambe gauche pendant environ deux ans. Au début, il n'y avait tout simplement pas de forte douleur périodique dans la région de la cuisse, qui s'intensifiait en marchant sur le pied. Pris 3-4 fois par mois pendant un jour ou deux. Plus tard, la douleur s'est intensifiée et au cours des six derniers mois, la douleur ne disparaît pratiquement pas, même au repos. Il arrive que je me réveille d'un lobe aigu de ma cuisse qui cède dans toute ma jambe et je ne peux même pas bouger mes orteils, comme avec une crampe sévère. Je suis allé voir des neurologues, des neuropathologistes, des orthopédistes, des chirurgiens, etc. mais les médecins haussent les épaules et prescrivent des vitamines) Ils disent que rien n'est visible ni à la radiographie ni à l'IRM, les vaisseaux et les nerfs sont également sans problème et envoyés les uns aux autres. Vous pouvez peut-être dire qui d'autre contactera?

Bonjour Olga. Une autre raison est l'échec hormonal ou le dysfonctionnement de la glande thyroïde. Contactez un endocrinologue, faites une radiographie.

Bonjour.
J'ai 55 ans. L'articulation de la hanche gauche fait mal en se levant d'une position assise (douleur locale, ne se laisse pas tomber ou sur le côté).
En marchant, la douleur disparaît. Douleur légère et douloureuse la nuit. La condition dure 4 mois.
La douleur s'intensifie lorsque je porte des objets même pas très lourds. Et ça fait mal non pas à cause de la marche, mais à cause de la charge. Par exemple, hier, j'ai traîné un sac pesant au maximum 10 kg et après m'être assis, je n'ai pas pu me lever d'une soudaine douleur soudaine.
Et dernièrement, transpiration abondante sous les reins tout autour.
Quel est mon diagnostic?

Bonjour Adam. Les sensations étrangères et la douleur dans l'articulation de la hanche en position assise, en marchant, en se levant d'une posture assise peuvent avoir diverses causes d'origine: arthrite (cette raison entraîne souvent souvent des douleurs en se levant d'une position assise), divers étirements des muscles des fesses ou des hanches associés à des mouvements maladroits, surtout avec une chute, des blessures sportives, des charges excessives; ostéochondrose, pincement du nerf sciatique ou fémoral, coxarthrose, etc..

Comme vous pouvez le voir, les symptômes douloureux peuvent être les mêmes, mais la maladie est différente. Par conséquent, il est important de procéder à un examen, à une IRM (la meilleure étude informative), à ​​des tests cliniques, etc. Ce n'est qu'alors qu'il est possible de poser un diagnostic. Voir un thérapeute.

Bonne après-midi. La douleur, semblable à une sensation de brûlure, au pli de la jambe gauche et du bassin est dérangeante. Il apparaît brutalement et de manière inattendue 1 à 2 fois par an au moment de la morte-saison (à savoir, une vague de froid dans la rue). Hier est apparu en courant et ne passe pas. L'image que le chirurgien visait ne montrait rien. Au cours de l'année, des picotements de l'extérieur de la cuisse gauche inquiètent périodiquement. Sensation comme s'il avait "servi" une jambe. Veuillez me dire ce que cela peut être et où commencer l'examen..

Bonjour à toi, Natalya. La cause de la brûlure peut être une variété de maladies, par exemple, la coxarthrose, la trocharterite, la neuropathie, toutes sortes de pathologies de l'articulation de la hanche, à la suite desquelles le nerf qui s'étend près de cette articulation est comprimé (par exemple, avec une luxation de la tête fémorale). Les brûlures et les douleurs dans la cuisse sont souvent complétées par un engourdissement de la peau sur les cuisses, une diminution du réflexe du genou et même une atrophie des quadriceps de la cuisse, dans laquelle la démarche est altérée (étape arythmique).

Il peut également s'agir du syndrome du piriforme. Souvent, une douleur intense et une sensation de brûlure dans le syndrome du piriforme sont ressenties dans les fesses et le sacrum. Dans certains cas, ces symptômes peuvent saisir l'arrière de la jambe et descendre jusqu'au talon. Les symptômes sont plus prononcés la nuit. Le syndrome du piriforme ne provoque pas de limitations motrices des membres, c'est-à-dire la jambe tourne et monte complètement. Une douleur aiguë et une sensation de brûlure soudaine se produisent dans le bas du dos ou dans les fesses lorsque le corps est incliné avec les jambes droites.

Consultez d'abord un neurologue. Bon de faire une IRM.

Bonjour, j'ai 21 ans, des douleurs sauvages à la jonction de la jambe gauche et du bassin me tourmentent. Je ne peux pas marcher, tourner ma jambe, la soulever (couchée). J'ai fait le tour de tous les médecins, j'ai fait les recherches appropriées - ils n'ont rien trouvé, ils m'ont mis dans une raffinerie, que j'ai finalement empoisonné, puis la douleur elle-même s'est dissipée et après un mois maintenant, c'est la même chose avec le pied droit. Taille 162, poids 68. Un médecin a dit que tout le problème était en surpoids, j'ai jeté quelques kilos, le résultat est nul. Pouvez-vous me dire dans quelle direction étudier? Les relaxants musculaires n'ont pas aidé.

Invité 21. La cause de la douleur peut être des centaines de maladies et conditions différentes. Vous devez être examiné plus avant: faire une IRM, faire un test sanguin, vous pouvez également consulter un neurologue (il peut y avoir une compression des terminaisons nerveuses) et un endocrinologue (les pathologies de la glande thyroïde peuvent également provoquer des douleurs articulaires).

Bonjour. Dites-moi, maman a mal si elle est assise. Elle ne peut pas du tout s’asseoir. Que faire à quel médecin demander conseil??
Remercier. Pour réponse

Bonjour Masha. Si le diagnostic n'est pas clair, contactez d'abord le thérapeute.

Bonjour docteur, j'ai eu des douleurs assez intenses dans mon tbc gauche et souvent accompagnées de douleurs au genou, provoquant une boiterie lors de la marche. La douleur est beaucoup plus forte lors de la montée des escaliers. Et c'est dans le contexte du fait que je prends du diclofénac à 50 mg. La douleur est limitée dans l'articulation elle-même, elle ne disparaît nulle part. Si vous restez debout, aucune douleur n'est observée.

Bonjour Zoé. La cause peut être le développement d'une coxarthrose, mais un examen clinique avec un orthopédiste et une radiographie est nécessaire (mieux qu'une IRM, c'est plus cher, mais plus informatif).

Bonjour. J'ai 28 ans, la première grossesse, 13 semaines. Pour des raisons incompréhensibles, le bassin s'est coincé, je ressens une douleur intense, molle. Je me suis inscrit chez un neurologue et j'attends une consultation dans les prochains jours. Dites-moi, s'il vous plaît, quelles méthodes de diagnostic puis-je utiliser pour déterminer la cause? Étant donné que je suis enceinte et que la radiographie ou la tomodensitométrie ne me conviennent pas. remercier.

Bonjour Yulia. Malheureusement, je ne peux donner des réponses qu'une fois par semaine. Aucune méthode de recherche ne vous convient actuellement, il en est ainsi, vous pouvez nuire au fœtus (sauf pour l'échographie). Il est possible que vous ayez une sciatique ou un nerf sciatique pincé. Ce n'est pas rare chez les femmes enceintes, car à mesure que l'utérus se développe, les organes internes situés à proximité ont de moins en moins d'espace, ils sont donc obligés de se déplacer dans des directions différentes. Le fœtus charge les os du bassin, serrant le réseau vasculaire et agissant sur les terminaisons nerveuses. Il n'est pas surprenant que de nombreuses femmes enceintes souffrent à un degré ou à un autre de douleurs au dos, aux cuisses et aux fesses.

Si, cependant, il s'agit d'une douleur dans les os et le bassin, elle peut également être causée par des changements physiologiques associés à la tension musculaire en raison d'une augmentation significative de la taille de l'utérus et du fœtus. Le ventre se développe rapidement, et avec sa croissance, la charge sur le squelette augmente: le bassin, la colonne vertébrale, les membres inférieurs. Pendant cette période, il est recommandé de surveiller attentivement votre poids, de surveiller la prise de poids chaque mois pour éviter une charge supplémentaire sur le système musculo-squelettique. Portez un bandage prénatal pour soulager le stress sur votre dos et votre région pelvienne..

Bonjour, je suis 21 préoccupé par des douleurs douloureuses dans l'articulation de la hanche gauche, une douleur douloureuse est également observée dans les genoux. En marchant, une boiterie apparaît périodiquement. Je ne peux normalement pas déplacer le nu sur le côté, on ne peut pas parler d'étirement. Le travail est associé à un effort physique intense. Les os des jambes commencent à souffrir périodiquement. Qu'est ce que ça pourrait être? Et ça vaut le coup d'aller d'urgence chez le médecin? La douleur dure 2,5 mois. Je pensais que ça passerait, maintenant j'en doute.

Bonjour, Eugene. La douleur douloureuse est un signe d'inflammation et d'une maladie en développement, et dont on a besoin d'examen et de radiographie. Il est possible qu'un dur travail physique ait provoqué votre état. Plus besoin d'attendre, sinon il y aura des complications. Contacter un orthopédiste.

Bonjour. J'ai 62 ans. Je ressens une douleur à l'aine en déplaçant mes jambes sur le côté et le dos. Qu'est ce que ça pourrait être? Merci d'avoir répondu

Natalia, l'arthrite est un coupable commun dans la douleur dans la cuisse et l'aine. De nombreux types d'arthrite peuvent affecter la cuisse, qui ont tous une inflammation et une douleur articulaires communes. L'arthrose est l'arthrite la plus courante. Il est le plus souvent diagnostiqué chez les personnes de plus de 50 ans, mais peut se développer plus tôt, surtout s'il y a eu une blessure à la hanche plus tôt. La polyarthrite rhumatoïde (PR) peut également affecter les hanches et la douleur à l'aine. Bien que cela puisse se produire à tout âge, la PR commence le plus souvent chez les personnes âgées de 28 à 60 ans. D'autres types d'arthrite sont l'arthrite psoriasique et infectieuse, entre autres.

Il peut également s'agir d'une compression des nerfs de l'articulation de la hanche, d'une prise du nerf iléo-inguinal, de calculs rénaux, d'une hernie, etc..

Bonjour, je suis allé travailler pendant 35 ans, où parfois sur mes pieds et en mouvement avec de lourdes charges parfois. Il y a six mois, ça a commencé à faire mal au côté droit sous la fesse, ce que je ne comprends pas exactement ce qui fait mal. Mais maintenant depuis un mois. ça me fait mal de dormir sur mon côté droit. Le thérapeute a prescrit des injections de diclofénac et midocal pendant 3 jours, jusqu'à ce que la douleur disparaisse, mais après que la douleur est restée la même. En marchant, ça fait mal légèrement, ça fait mal quand je presse le patient en place, si je trébuche sur ma jambe gauche je le donne immédiatement au point douloureux. Le neurologue a examiné, a déclaré que tout était en ordre avec les nerfs, mais elle a cherché un sceau et l'a envoyée à un scanner. Dites-moi s'il vous plaît, cela vaut-il la peine de faire un scanner? Qu'est-ce qui peut déranger les muscles et les articulations? Je serais heureux de vos conseils. remercier.

Bonjour Natalia. Si vous voulez connaître le diagnostic exact, il vaut bien sûr la peine de faire un scanner. Vous avez une inflammation, donc le diclofénac a aidé pendant le traitement. Mais tu n'as pas guéri, il est possible qu'il y ait quelque chose de plus grave. Afin de ne pas vous inquiéter et de savoir avec certitude, un examen complet est important.

Bonjour mon nom est Anna, j'ai 29 ans. Je suis très inquiet de la douleur dans l'articulation de la hanche droite, avec un mouvement brusque, en faisant du sport et la nuit. Périodiquement, la douleur disparaît, après un mois, elle se répète.

Salut Anna. La douleur à la hanche peut survenir pour diverses raisons. Pour établir la cause exacte, vous devez être examiné.

salut! J'ai 49 ans, j'ai une coxarthrose de l'articulation de la hanche. La jambe ne fait pas mal mais la boiterie a commencé. Ils ont suggéré une opération. Veuillez expliquer pourquoi la boiterie apparaît, peut-être parce que. qu'arrive-t-il au raccourcissement d'une jambe douloureuse? N'y aura-t-il pas de boiterie après l'opération? J'ai les muscles de la hanche très faibles. Aurai-je après l'opération quand je récupérerai le prolapsus de la tête fémorale?

Bonjour amour. La boiterie et la longueur inégale des jambes sont présentes dans cette maladie, et ces symptômes se produisent avec une forme avancée de la maladie. La boiterie est formée en raison de la déformation des os de l'articulation. La perte de tête après la chirurgie ne devrait pas l'être. Après tout, l'opération est effectuée pour corriger les articulations. Cependant, personne ne prédira avec précision le résultat et la condition ultérieure après l'opération. Tout est individuel et dépend beaucoup de l'expérience du médecin et de la précision avec laquelle le patient effectue la rééducation prescrite, par exemple des exercices thérapeutiques.

De nombreux patients, après avoir subi une rééducation, se sentent très bien.

salut! J'ai une grossesse de 12 semaines. Commencer à déranger les douleurs de traction à l'avant à la base des jambes. J'ai remarqué que les ébauches commençaient. Contexte: la première fois que j'ai ressenti ces douleurs il y a un an, en me relaxant en mer. Les douleurs ont disparu par leurs propres moyens. Puis ils ont repris à l'automne, au printemps, quand il a gelé dans l'appartement. Je souffre de pylonéphrite chronique. Maintenant qu'elle est accidentellement tombée enceinte, à 41 ans, elle a décidé de partir. Les appendices sur l'échographie ont montré la norme. L'urine est mauvaise, il faudra peut-être la soigner, je reprendrai. Dites-moi à quoi ces douleurs sont associées. Est-ce le système génito-urinaire ou les ligaments et les articulations?

Salut elena. Cela est susceptible de vous donner des maladies du système génito-urinaire. Besoin d'être bien examiné.

Bonjour!
J'ai 49 ans, il y a un mois il y avait de la douleur dans le bon SCT, je l'associe au fait que j'ai commencé à marcher intensivement le soir tous les jours. Maintenant, j'ai un symptôme étrange - dans la fesse droite à un moment donné, il commence à cuire, en 1 à 3 secondes, le foie chaud commence et disparaît juste là. Après un mois, l'intensité de ce symptôme est devenue plus fréquente et sa durée a augmenté, c'est-à-dire maintenant en train de brûler ou de cuire, l'endroit lui-même dure plus souvent, c'est-à-dire le point de cuisson a considérablement augmenté. à l'endroit causal - il n'y a pas de douleur, de rougeur. Qu'est ce que ça pourrait être? Je me suis tourné vers un neurologue, ils proposent de faire une IRM, mais en raison d'une grave claustrophobie, je ne peux pas le supporter.

Bonjour, Deli. La raison pour laquelle la fesse peut blesser et brûler est l'irritation des racines nerveuses. La raison peut être: surcharge pondérale, néoplasmes de la colonne vertébrale, hypothermie, déformation des disques intervertébraux, etc. Pour le diagnostic, vous devez au moins faire une radiographie.
Les remèdes populaires à base d'alcool et les onguents de pharmacie à base de venin de serpent et d'abeille sont considérés comme efficaces (en l'absence d'allergies).

bonne après-midi.
Je vous prie de répondre.
à cause du travail, je vais beaucoup tous les soirs (femme de ménage dans les grands supermarchés.) Je marche environ 10-12 km tous les soirs pendant 6-7 mois. sur le chemin du travail (c'est-à-dire après une longue position assise), et comme dans un sac, ma hanche me fait mal. Je ne peux pas expliquer, comme si de côté et de l'intérieur. passe en 2-3 minutes. Je vais me rasseoir. la douleur devient parfois douloureuse. avec tension des jambes, douleur sensorielle. Ne me dites pas ce que ça pourrait être? J'habite en Amérique et tout ici coûte très cher. veuillez répondre, très peur

irp. Bonjour, il peut y avoir plusieurs raisons, similaires au développement de l'arthrose. Un examen à temps plein d'un orthopédiste et des rayons X (ou IRM) est requis.

Bonjour docteur, je suis très inquiète de ce problème: la deuxième grossesse la nuit je souffre de torsion des articulations de la hanche. Vous ne pouvez pas dormir sur le dos - les délais étaient déjà de 15 semaines, et du côté je ne peux pas à cause des douleurs d'acier. Cela devient un peu plus facile si le lit est mou. Le médecin dit que ça va passer. Après la première grossesse après l'accouchement, s'allonger sur le dos ne fait plus mal. Mais j'ai remarqué qu'avant de le prendre, si je dors longtemps de mon côté, je ressens une gêne, et pendant la prise toutes les plaies s'intensifient. Puis-je vous aider d'une manière ou d'une autre, car "persévérera après la naissance" au cours de la 15e semaine, ce tourment dort pendant plus de six mois. Merci beaucoup. Il peut aller chez le médecin, beaucoup de crème me sont contre-indiquées maintenant

Salut elena. Oui, tous les onguents / gels sont contre-indiqués pour vous en ce moment, ainsi que les médicaments. La seule chose est que vous pouvez lentement faire un massage thérapeutique, au cours duquel la circulation sanguine s'améliore et les douleurs diminuent. Vous pouvez contacter un orthopédiste.

Bonjour. Il y a un mois, je me suis tordu la jambe, la rupture des ligaments, le gypse pendant trois semaines, maintenant c'est de la physiothérapie, je me remets très fort. Mon problème est qu'après la blessure, j'ai commencé à charger lourdement l'autre jambe, et j'ai subi une opération à la hanche il y a 7 ans, alors maintenant mon articulation de la hanche a recommencé à me faire très mal, dites-moi quoi faire? Merci d'avance

Bonjour Irina. Le meilleur traitement peut être prescrit par un médecin qui peut vous examiner et connaître toute votre histoire. Essayez d'injecter par voie intramusculaire Movalis 5 jours et 7 jours Diclofenac 75 mg. Taches douloureuses avec des onguents, par exemple, l'indométacine ou l'ibuprofène. Lisez attentivement les instructions pour les effets secondaires..

Bonjour, j'ai vraiment besoin d'aide, ma grand-mère a 90 ans, j'ai fait une radiographie et on m'a diagnostiqué une aortrose au coke du 3ème degré de l'articulation du genou du côté gauche, elle a une hernie ombilicale, et même en surpoids, 120kg, maintenant elle ne peut plus marcher sur sa jambe gauche, et le pied est enflé, ne tient pas debout, s'assoit et dort constamment même en position assise, repose sa jambe vers la droite, comme s'il traversait, ne peut pas la mettre sur le pied, se plaint constamment de douleur, nous ne pouvons pas trouver de médecin qui prendrait le traitement! Dites-moi quoi faire, comment l'aider.?

Bonjour Yulia. Dans de tels cas, ils effectuent une opération, mais en tenant compte de l'âge de votre grand-mère, personne n'entreprendra. Par conséquent, vous ne pouvez essayer que la thérapie systémique. S'il n'y a pas de contre-indications (lire les instructions), il peut être injecté pour réduire l'inflammation et la douleur par voie intramusculaire Movalis 5 jours et 7 jours Diclofenac 75 mg. Ce sont des médicaments universels..
Faites également des compresses pour un traitement alternatif, par exemple, un mélange de raifort et de pommes de terre crues est utilisé comme base pour une compresse chauffante, qui doit être roulée dans un hachoir à viande. Étalez la bouillie sur un pansement propre et fixez-la au joint. Attachez le bandage et enveloppez. Pré-graisser la peau avec de la crème ou de l'huile végétale.

Ou, la racine du péritoine doit être hachée dans un hachoir à viande ou un mélangeur, puis bouillie avec de la graisse de porc pendant 5 minutes. Le produit résultant est frotté dans l'articulation touchée tous les soirs avant le coucher.