logo

Traitement de la douleur dans l'articulation du coude

Le plus souvent, la douleur au coude est associée à des blessures de gravité variable. Dans ce cas, la raison est évidente et le diagnostic et le traitement ne sont pas difficiles. Cependant, ce symptôme peut être le signe d'une maladie systémique ou une conséquence d'un stress mécanique régulier sur les mains..

Il arrive également que dans le coude se développent des processus dégénératifs articulaires, causés par d'anciennes blessures ou des troubles métaboliques. Les pathologies inflammatoires se produisent avec des troubles auto-immunes et dans le contexte de maladies infectieuses.

Les personnes qui mènent un style de vie actif, pratiquent des sports, en particulier ses formes extrêmes, ainsi que les travailleurs de la construction sont à haut risque. Ce sont ces catégories de population qui se plaignent le plus souvent de douleurs articulaires..

Causes et diagnostic de la douleur

Les maladies suivantes peuvent provoquer des douleurs directement dans l'articulation:

  • blessures - luxations, fractures intra-articulaires, fractures, luxations et subluxations;
  • arthrite - rhumatoïde, goutteuse, allergique, infectieuse et autres;
  • déformation de l'ostéoarthrose;
  • chondrocalcinose;
  • chondromatose;
  • excroissances osseuses - ostéophytes;
  • tumeurs;
  • fasciite diffuse;
  • ostéochondrose et hernie vertébrale;
  • disséquer l'ostéochondrite (maladie de Koenig);
  • bursite;
  • épicondylite.

Dans de rares cas, une douleur et une instabilité dans les coudes sont observées avec l'arthropathie neurotrophique (articulation Charcot) et l'hémophilie. Il convient également de noter qu'il existe de nombreuses causes de douleur, mais leur nature est différente et dépend du type de lésion. La douleur peut survenir pendant l'effort, la pression, la flexion et les mouvements d'extension. Caractéristiques des manifestations de diverses pathologies que nous avons décrites ici.

Si le coude de l'articulation fait mal, vous devez d'abord consulter un thérapeute, qui, si nécessaire, fera appel à un spécialiste étroit. Les maladies articulaires sont pratiquées par les rhumatologues, les arthrologues, les orthopédistes et les traumatologues. Aide à guérir la blessure aux urgences.

Si la douleur est causée par un pincement des racines nerveuses (avec ostéochondrose ou syndrome tunnel), un neurologue diagnostiquera et traitera. Si une tumeur est suspectée, le patient est référé à un oncologue..

Dans la plupart des cas, une radiographie est prescrite, pour clarifier le diagnostic, une échographie, une IRM, une tomodensitométrie, une arthroscopie peuvent être effectuées. Des tests sanguins et urinaires sont nécessaires pour détecter l'arthrite rhumatoïde et goutteuse, ainsi qu'un certain nombre d'autres pathologies..

Caractéristiques du traitement

Si vos coudes vous font mal, alors les premiers médicaments du groupe AINS ou les corticostéroïdes sont prescrits. Étant donné que la plupart de ces médicaments ont des effets secondaires et des contre-indications, ils sont sélectionnés individuellement et utilisés aussi brièvement que possible. Les hormones stéroïdes sont prescrites pour la douleur très intense ou l'inefficacité des AINS. Ils peuvent être injectés directement dans l'articulation, ce qui est particulièrement efficace pour l'arthrite et l'arthrose progressive..

Après le soulagement des symptômes aigus, la physiothérapie est ajoutée à la thérapie médicamenteuse, qui aide à anesthésier, à soulager l'inflammation et à améliorer la circulation sanguine locale. La phonophorèse et l'électrophorèse les plus couramment utilisées avec des analgésiques ou de l'hydrocortisone, le rayonnement ultraviolet et la thérapie par amplipulse.

Dans la période de récupération, la thérapie par l'exercice, les séances de massage, le traitement avec de la boue et des eaux minérales (balnéothérapie) commencent. Les patients diagnostiqués avec de l'arthrite ou de l'arthrose reçoivent une cure thermale.

Thérapie spécifique de l'arthrose

Aux premiers stades de l'arthrose, les médicaments de choix sont les chondroprotecteurs, qui contribuent à la régénération du tissu cartilagineux et ralentissent le processus pathologique. Ces remèdes sont également utilisés pour certains types d'arthrite, de blessures, de spondylose et d'ostéochondrose. Il convient de noter que l'effet thérapeutique après la prise de chondroprotecteurs ne se produit pas immédiatement, mais après quelques mois.

La pharmacologie moderne propose plusieurs générations de médicaments, ainsi que des médicaments combinés à plusieurs composants. L'un des avantages des chondroprotecteurs est l'absence d'effets secondaires et de contre-indications. Les seules exceptions sont les femmes enceintes et allaitantes.

Les chondroprotecteurs sont disponibles sous forme de comprimés, gélules, ampoules, pommades et gels. Les plus efficaces sont les injections intra-articulaires, qui sont données par 10 à 20 injections, après quoi des formes de comprimés sont prescrites. Afluptop, Adgelon, Chondrolon et Elbona sont utilisés pour l'insertion dans la cavité articulaire..

Avec un manque de liquide synovial, qui est très caractéristique de l'arthrose, des médicaments contenant de l'acide hyaluronique - Sinvisk, Ostenil, Fermatron, Sinokorm - sont injectés dans l'articulation malade. Souvent, une seule injection suffit, le cours maximum est de 5 injections.

Les chondroprotecteurs aident également à traiter la douleur au coude avec arthrite, lorsqu'il est nécessaire de réduire l'enflure et la raideur. Avec les lésions de l'articulation du coude, les comprimés sont le plus souvent prescrits, car les formes avancées d'arthrite sont assez rares dans ce domaine.

Les méthodes thérapeutiques et la réduction de l'activité physique sur le bras sont des méthodes importantes pour soulager la douleur de l'arthrose. Il n'est pas recommandé de soulever et de transporter des poids, d'effectuer des travaux lourds et de rester longtemps dans une posture statique.

Arthrite: soulage l'inflammation et évite les déformations

L'inflammation articulaire dans l'arthrite peut avoir une origine différente, mais dans la plupart des cas, le traitement de la douleur dans l'articulation du coude se limite à la prise de médicaments anti-inflammatoires et à une cure de physiothérapie. Cependant, les formes d'arthrite goutteuse, rhumatismale, infectieuse et allergique nécessitent un traitement spécifique..

Pour arrêter les crises douloureuses de goutte, des médicaments qui abaissent le niveau d'acide urique sont prescrits: allopurinol, fébuxostat, pegloticase, probénécide, colchicine. Dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, une place particulière est prise par la thérapie de base - cytostatiques (immunosuppresseurs), sulfamides, antipaludéens et médicaments contenant de l'or.

Dans l'arthrite infectieuse, une antibiothérapie est réalisée à l'aide d'Amoxiclav, d'érythromycine et d'Amoxil. Une forme allergique de pathologie est traitée en prenant des antihistaminiques - Zirtek, Erius, Loratadin, Citrine.

Si les méthodes conservatrices n'apportent pas de résultats et que le processus inflammatoire dans le coude de la main gauche ou droite continue de progresser, une opération est effectuée. Actuellement, l'une des méthodes suivantes est utilisée:

  • synovectomie - un traitement et une procédure prophylactique au cours desquels la capsule synoviale affectée est retirée;
  • arthrodèse - fixation de l'articulation dans une position anatomiquement avantageuse;
  • ostéotomie - élimination de la déformation en créant une fracture osseuse artificielle.

Chondromatose: méthodes radicales uniquement

Les principaux symptômes de la chondromatose sont la douleur et la raideur des mouvements dues à la présence d'inclusions étrangères dans la cavité articulaire. Le tableau clinique présente quelques similitudes avec l'arthrose, car pendant la flexion et l'extension de l'avant-bras, une fissure caractéristique se fait entendre. Cependant, les causes de ces pathologies sont différentes et le traitement de la chondromatose ne peut être que chirurgical.

L'étendue de la chirurgie de la chondromatose dépend du degré de dommage. Si la maladie est stable et qu'il y a peu de «souris articulaires» dans la cavité articulaire, une arthroscopie ou une synovectomie est effectuée. La méthode arthroscopique élimine les corps chondromiques et, lors d'une synovectomie, les zones endommagées de la membrane synoviale sont excisées.

Dans ce cas, une synovectomie est partiellement réalisée, mais lorsque la maladie progresse rapidement, la membrane synoviale est complètement retirée. Une alternative ne peut être qu'une arthrotomie, dans laquelle l'articulation est ouverte.

Les formes compliquées de chondromatose du coude de la main droite ou gauche peuvent nécessiter une arthroplastie, une endoprothèse ou une arthrodèse. Le processus pathologique pouvant se transformer en une forme maligne, l'amputation du membre n'est pas exclue.

Traitement symptomatique de la chondrocalcinose

Avec la chondrocalcinose, des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits, pendant les périodes d'exacerbation, une ponction est effectuée. À l'aide d'une ponction, l'excès de contenu pathologique est pompé et des agents thérapeutiques sont injectés dans l'articulation. Les médicaments hormonaux font le plus efficacement face à l'inflammation. Après cela, il est recommandé au patient de masser et de subir une physiothérapie.

Les symptômes de la chondrocalcinose sont similaires à ceux d'autres maladies articulaires - goutte, polyarthrite rhumatoïde et arthrose déformante. Par conséquent, les diagnostics, et en particulier la ponction diagnostique, sont d'une grande importance.

Blessure d'urgence

Une blessure à l'articulation du coude provoque une douleur intense nécessitant des soins d'urgence. La réduction des luxations est réalisée en milieu hospitalier, le plus souvent sous anesthésie locale. S'il y a des dommages aux vaisseaux sanguins, aux ligaments et aux tissus mous, ils sont également éliminés. Après prise, le membre est fixé en position pliée avec un plâtre coulé pendant 7 à 10 jours. Pendant ce temps, les ligaments et les os affectés sont restaurés.

Tout en portant du gypse, les doigts d'une main malade doivent se déplacer périodiquement afin que la circulation sanguine ne soit pas perturbée.

Le premier jour après la blessure, vous pouvez appliquer de la glace et des compresses froides, si nécessaire, prendre des analgésiques. Après l'immobilisation avec du plâtre, des pansements préventifs sont fabriqués qui limitent les mouvements. Des exercices de physiothérapie pour le développement de l'articulation sont nécessaires. Les procédures de physiothérapie (magnétothérapie, laser et ultrasons) aident à accélérer la guérison..

La tâche principale pour toute fracture est l'immobilisation de la main en appliquant un pneu de retenue. Le gypse est superposé de manière à exclure tout mouvement non seulement au niveau du coude, mais également de l'épaule, de l'articulation du poignet. La plupart des patients ont besoin d'analgésiques pour soulager une douleur intense..

Avec un léger déplacement, jusqu'à 5 mm, un repositionnement manuel (appariement) des os et une coulée ultérieure sont effectués. Si le déplacement est supérieur à 5 mm, la zone de fracture est ouverte chirurgicalement et la méthode d'ostéosynthèse est appliquée - en fixant les os avec des plaques métalliques et des aiguilles à tricoter. Dans certains cas, la tête radiale peut être remplacée par une endoprothèse.

La période de rééducation dure en moyenne un mois, avec une fracture du col du radius sans déplacement, elle est prolongée à 60 jours. Le gypse est périodiquement retiré après 4 semaines pendant 15-20 minutes pour développer une articulation. Les ancrages osseux utilisés en cas de fractures déplacées sont retirés après quelques mois..

Opérations moins traumatisantes dans la maladie de Koenig

La maladie de Koenig, ou dissection de l'ostéochondrite, n'est pratiquement pas traitable par des méthodes conservatrices. Étant donné que la qualité de vie de cette maladie est gravement affectée, les patients sont encouragés à résoudre le problème chirurgicalement. Jusqu'à récemment, la seule méthode chirurgicale pour retirer la souris articulaire de l'articulation touchée était l'arthrotomie ouverte.

Récemment, des scientifiques russes ont mis au point de nouvelles méthodes de traitement, notamment:

  • chondroplastie en mosaïque réalisée par une méthode arthroscopique peu invasive. Pendant l'opération, un site de tissu nécrotique est retiré et une reconstruction du cartilage endommagé est effectuée;
  • fixation du tissu du cartilage osseux dans une position anatomiquement avantageuse;
  • ostéoperforation des foyers nécrotiques pour activer la formation de nouveaux vaisseaux;
  • tunnelisation osseuse suivie de l'introduction de la matrice de collagène Chondro Gide pour combler un défaut de cartilage.

La période de rééducation après une chirurgie endoscopique est assez rapide et indolore.

Résection du sarcome synovial à différents stades

Dans la grande majorité des cas, les tumeurs malignes qui se produisent dans l'articulation du coude sont supprimées. La portée de l'opération et le complexe de mesures thérapeutiques peuvent différer selon le stade du processus pathologique.

Le plus souvent, les sarcomes se trouvent dans la région ulnaire, qui dans les premiers stades ont une taille de 3 à 5 cm. Ces petites formations sont enlevées, après quoi une radiothérapie est effectuée pour prévenir la rechute.

La résection radicale implique l'ablation d'une tumeur oncologique avec capture des tissus voisins. L'opération est aussi proche que possible de l'amputation, mais le membre est préservé. L'avantage de cette méthode est la possibilité d'utiliser la résection osseuse, le remplacement des vaisseaux sanguins, les prothèses de l'articulation et les plastiques du tronc nerveux. Les défauts postopératoires sont fermés par autodermoplastie (transplantation de la propre peau du patient dans la zone lésée).

En cas de lésion des vaisseaux principaux, des principaux troncs nerveux par les cellules malignes, ainsi qu'en présence de fissures et de fractures osseuses, le membre est exarticulé ou amputé.

Important: actuellement la chirurgie est combinée avec la chimiothérapie et la radiothérapie, ce qui vous permet de sauver votre main dans 90% des cas.

finalement

Pour se débarrasser de la douleur dans les coudes, il existe de nombreuses recettes folkloriques qui peuvent soulager la condition. Cependant, leur utilisation indépendante ne conduit pas toujours au résultat souhaité. Pour résoudre le problème, des diagnostics sont nécessaires pour découvrir la cause de la douleur. Après avoir reçu les résultats de l'examen, le médecin vous dira comment traiter la maladie et quelles méthodes seront les plus efficaces. être en bonne santé!

Douleur au coude: que faire?

Beaucoup de gens ressentent souvent des douleurs dans l'articulation du coude. Dans la plupart des cas, la douleur survient dans un contexte de diverses maladies, mais parfois elles peuvent apparaître sans raison apparente..

Le plus souvent, une telle gêne est rencontrée par les personnes menant un style de vie actif, qui comprend la pratique de sports, la détente à la campagne et les voyages réguliers le long d'itinéraires difficiles.

Les personnes travaillant dans des conditions difficiles sont également à risque et éprouvent souvent des douleurs dans l'articulation du coude..

Les principales causes de douleur dans l'articulation du coude

L'articulation du coude est recouverte d'une membrane synoviale et se compose de trois types d'os (ulnaire, radial et humérus), dont les articulations simples sont reliées par un sac articulaire commun. Il est fixé par des ligaments dont les fonctions sont d'organiser la bonne direction du coude. La gamme des mouvements possibles de l'articulation du coude est augmentée en raison d'une combinaison d'articulations osseuses (brachioecum, radiocloïde brachioradial et proximal), qui diffèrent par leur fonctionnalité et leur structure.

Diverses articulations anatomiques sont situées à côté de cette articulation:

La cause de la douleur peut être une chute banale, au cours de laquelle une personne a une ecchymose au niveau du coude. Des maladies graves (comme une fracture ou une fissure dans l'os) sont souvent détectées avec cette blessure, car cette articulation est très sensible à tout effet physique ou mécanique..

Les raisons du développement de la douleur dans l'articulation du coude sont les suivantes:

processus inflammatoires causés par des maladies graves (arthrite, goutte, ostéochondrose, etc.);

levage de poids, dans le contexte duquel se produit une surcharge, etc..

Maladies, contre lesquelles il y a une douleur dans l'articulation du coude

Très souvent, la douleur dans l'articulation du coude se produit dans le contexte du développement de diverses maladies:

Épicondylite externe et interne. Avec l'épicondylite interne, la douleur chez le patient se produit même avec un léger effet physique sur l'articulation du coude. Avec une épicondylite externe, les patients développent un processus inflammatoire dans les tendons des muscles, à travers lequel les os sont fixés. Dans cette catégorie de patients, la douleur survient dans le contexte de tout effort physique exercé sur l'articulation du coude, en particulier lorsqu'elle est pliée et étendue.

Bursite. Avec le développement de cette maladie, les patients ressentent une inflammation de la poche articulaire, qui est située à la jonction des trois os de l'articulation du coude. L'apparition de la bursite est souvent précédée de diverses blessures de contusions tombantes, etc. Au stade de développement actif de la bursite, le patient détermine visuellement un néoplasme arrondi dans la région du processus ulnaire, lorsqu'il est exposé auquel une personne commence à ressentir de la douleur.

Maladies inflammatoires, tumeurs, arthrose, chondrocalcidose et tendinite. Ces maladies sont toujours accompagnées de douleurs, qui sont soulagées par les médicaments traditionnels..

Chondromatose synoviale ou ostéochondrite disséquante. Dans le contexte du développement de ces maladies, des cartilages osseux mobiles ou des corps osseux peuvent être trouvés à l'intérieur de l'articulation du coude. Ils se déplacent librement autour de la cavité articulaire.

Arthropathie neurotrophique de Charcot ou hémophilie. Ces maladies sont assez rares, mais leur principale symptomatologie est une douleur intense..

Fasciite diffuse. Au cours de la progression de cette maladie chez les patients, en plus du syndrome douloureux, une violation de la mobilité de l'articulation du coude est observée. Les principaux symptômes de cette maladie comprennent les changements qui se produisent avec la peau dans la zone de la surface interne des épaules et des avant-bras.

Atteinte aux bases nerveuses (souvent observée avec les hernies intervertébrales ou l'ostéochondrose). Chez presque tous les patients chez lesquels une atteinte des racines nerveuses a été diagnostiquée, il y a violation de la mobilité de l'articulation du coude. Cette condition peut être causée par une atrophie du muscle biceps et nécessite un traitement à long terme..

Luxations de l'articulation du coude (postérieure, latérale et antérieure). La luxation peut être le résultat de tout traumatisme: chute, ecchymose, choc. Parfois, des fractures sont détectées chez les patients (avec luxations), au cours du traitement desquels du gypse est appliqué pendant un certain temps, et des analgésiques sont prescrits. En cas de blessures graves de l'articulation du coude, les patients peuvent présenter des ruptures tendineuses, en raison desquelles les biceps de l'épaule ne peuvent pas fonctionner normalement.

Diagnostic des maladies provoquant une douleur ulnaire

L'apparition de douleur dans l'articulation du coude doit alerter la personne. La douleur peut être un symptôme caractéristique de diverses maladies, qui peut être détectée par un spécialiste hautement qualifié après de sérieuses mesures diagnostiques.

Si le patient ne sait pas à qui demander de l'aide, il peut se rendre dans un établissement médical auprès de son médecin local qui, après examen, le redirigera vers un spécialiste de profil étroit:

rhumatologue (révèle diverses lésions rhumatismales);

traumatologue (traite des blessures, fractures, entorses, luxations, ecchymoses);

neurologue (traite diverses affections nerveuses, lésions musculaires et autres maladies du système nerveux).

Le patient commence par un examen personnel (le médecin palpe la région de l'articulation du coude sans faute), après quoi le spécialiste commence à recueillir une anamnèse de la maladie.

Avant de poser un diagnostic, le patient est soumis à un examen matériel supplémentaire:

examen échographique des articulations du coude;

imagerie par résonance magnétique, etc..

Sans faute, le patient est envoyé au laboratoire, où il devra passer les tests suivants:

test sanguin clinique;

analyse générale d'urine;

chimie sanguine.

Les résultats des tests révèlent des maladies dangereuses telles que la goutte, la polyarthrite rhumatoïde, etc. Si le médecin a des doutes sur le diagnostic, il peut prescrire à son patient une intervention chirurgicale au cours de laquelle une ponction sera pratiquée. Après avoir évalué son contenu, il sera possible de déterminer s'il existe des changements dégénératifs dans le cartilage et de sélectionner la technique de traitement la plus efficace..

Éliminer le patient de la douleur dans l'articulation du coude

Étant donné que lors de la prise de contact avec l'un des spécialistes (traumatologue, rhumatologue ou neurologue), les patients ressentent une forte douleur, ils sont principalement affectés:

modificateurs et somnifères.

Pour les premiers soins, des comprimés sont souvent utilisés, tels que la nalgesine, etc. Certains patients ne tolèrent pas les médicaments par voie orale, il leur est donc prescrit des onguents et des gels qui soulagent la douleur. Chaque médicament doit être prescrit par un médecin, car toute automédication peut entraîner de graves conséquences..

Après que le patient a été soulagé de la douleur, le spécialiste procède au traitement de la maladie, qui a été diagnostiquée avec un examen complet. Dans le traitement des maladies dans lesquelles l'inflammation des articulations se produit, le médecin prescrit des médicaments anti-inflammatoires, tels que l'ibuprofène, le diclofénac, etc. Étant donné que tous les médicaments modernes ont des effets positifs et négatifs, le médecin les prescrit individuellement, en tenant compte de toutes les caractéristiques de son corps patient.

Dans le cas où le patient présente un certain nombre de maladies du tractus gastro-intestinal, le médecin traitant remplace les préparations de comprimés par des injections. Le plus souvent, les patients reçoivent des injections d'acide hyaluronique, qui est une substance produite par des articulations saines. En outre, les experts prescrivent des injections à leurs patients, pour lesquels des corticostéroïdes sont utilisés, ainsi que des anesthésiques. Un court traitement de ce type soulage efficacement même les douleurs très intenses.

Un grand effet dans le traitement des maladies de l'articulation du coude est obtenu après un cours de physiothérapie.

Selon le type de maladie et son degré de développement, les patients peuvent être prescrits:

Dans la plupart des cas, les patients sont prescrits un cours de procédures de physiothérapie, qui peut consister en au moins 10 séances. Parfois, les physiothérapeutes développent des programmes individuels pour les patients, en tenant compte de leur état général et de la tolérabilité de certains médicaments. Un bon effet peut être obtenu en utilisant la chaleur et le froid curatifs, ainsi que le massage. L'utilisation de compresses froides et chaudes rétablira la mobilité de l'articulation du coude et soulagera le patient de la douleur.

Une bonne utilisation de la chaleur et du froid aura un effet positif sur l'articulation du coude et:

réduire le processus inflammatoire;

augmenter la circulation sanguine, etc..

Lors d'un traitement, chaque patient doit régulièrement pratiquer une activité physique sur l'articulation du coude. Des exercices bien faits augmenteront progressivement la force de l'articulation et sa flexibilité.

L'exercice régulier sera d'une grande aide pour les patients:

réduire considérablement la douleur;

améliorer l'état général du corps;

gardera vos muscles toniques, etc..

Si le patient ressent une douleur intense, il doit se reposer. De nombreux experts recommandent de mener des formations psychologiques qui apprendront aux gens à faire face à la douleur par eux-mêmes, mobilisant les réserves internes du corps. Vous pouvez assister à des séances de groupe au cours desquelles les patients apprennent à méditer..

Méthodes alternatives de traitement de la douleur dans l'articulation du coude

En médecine populaire, il existe un grand nombre de recettes qui aident les gens à se débarrasser de la douleur dans l'articulation du coude. Tout le monde à la maison peut préparer différentes teintures, dont la principale composante est la propolis. Un bon résultat est obtenu lors de l'utilisation de teinture d'élécampane, qui peut être achetée toute prête, ou peut être fabriquée indépendamment. Avec de tels fluides, la zone du coude doit être lubrifiée, des compresses peuvent être appliquées, dont les fonctions sont de soulager l'enflure et la douleur.

Vous pouvez vous débarrasser de la douleur dans l'articulation du coude avec de l'huile de laurier, qui a un effet chauffant. Cette médecine traditionnelle peut être utilisée à la fois pour se frotter la peau et pour les compresses. Vous pouvez également essayer de vous débarrasser de la douleur grâce à une autre technique populaire - le traitement à la glace. Pour préparer des glaçons médicaux, il est nécessaire de préparer du thé vert, de le filtrer et de le verser dans des boîtes, qui doivent être envoyées au congélateur pendant plusieurs heures. Cubes prêts à envelopper dans un chiffon et à appliquer sur un point sensible.

Le massage de l'articulation du coude peut améliorer considérablement l'état du patient, soulager l'enflure et restaurer la mobilité. La douleur disparaîtra après un massage complet, dans lequel du miel naturel est utilisé à la place de l'huile.

Pour éliminer l'inflammation de l'articulation du coude, vous pouvez utiliser les bains pour lesquels les composants suivants sont utilisés:

pommes de pin fraîches;

branches et aiguilles de pin.

Les compresses soulagent très bien la douleur dans l'articulation du coude. Pour eux, il est recommandé d'utiliser:

Que faire en cas de douleur dans l'articulation du coude - toutes causes et méthodes de traitement

La douleur dans l'articulation du coude peut survenir spontanément et peut tourmenter une personne pendant une longue période. Si le coude fait mal, les conditions préalables à cette condition peuvent être différentes. Les symptômes sont caractéristiques de nombreuses maladies de cette zone anatomique..

Douleur au coude - causes inflammatoires

La structure de l'articulation du coude est assez complexe. Il est représenté par 3 petites articulations avec une capsule commune - rayon-coude, épaule-coude et brachioradiale. Les rotations et autres mouvements fournissent des muscles attachés aux tendons. La capsule articulaire est fixée par quatre ligaments, se nourrit de vaisseaux, innervés par un certain nombre de troncs nerveux. Si l'articulation du coude fait mal, les raisons peuvent résider dans la défaite d'une zone spécifiée.

Pourquoi les articulations du coude font-elles mal? Souvent, cela est associé à divers processus inflammatoires:

  • Arthrite. L'inflammation de l'articulation peut être de nature infectieuse, mais parfois elle est la conséquence de maladies systémiques - rhumatismes, psoriasis, lupus érythémateux. Ce n'est qu'avec la pénétration directe des bactéries dans l'articulation de l'extérieur qu'il souffre seul. Dans d'autres cas, des sensations apparaissent sur deux mains ou couvrent d'autres articulations. La douleur arthritique dans l'articulation du coude est généralement constante, présente avec des mouvements et au repos.
  • Épicondylite La maladie combine des phénomènes inflammatoires et dégénératifs au niveau du site de fixation des tendons aux os. L'épicondylite perturbe considérablement le travail du coude. La maladie se caractérise par des douleurs au coude pendant l'effort, résultant du port d'objets lourds, dus à des mouvements de rotation, à la pratique de sports.
  • Bursite. Il s'agit d'une inflammation du sac de coude - une ou plusieurs. Avec la bursite, une personne peut remarquer un petit gonflement sur le coude, et la douleur est généralement aiguë, irritante, pire avec une hypothermie du bras. La bursite se développe après des blessures, tombe sur le membre supérieur.
  • Tendinite. Il s'agit d'une inflammation des tendons de l'articulation du coude. Apparaît le plus souvent chez les athlètes, les personnes engagées dans un travail physique. La peau dans un endroit douloureux gonfle, devient rouge, chaude au toucher.
  • Fasciite diffuse. Avec l'inflammation du fascia, les douleurs tiraillent, pas fortes, tandis que la peau perd son tonus, et les muscles s'atrophient progressivement (si le traitement n'est pas commencé). Dans la phase aiguë de la maladie, la mobilité du coude est gravement altérée.

Causes traumatisantes d'inconfort

La douleur dans l'articulation du coude peut être associée à une blessure dans cette zone. Une personne tombe assez souvent sur le coude, surtout en hiver. La cause peut également être des accidents de voiture, des blessures domestiques et sportives. Le plus souvent, il y a une ecchymose et une luxation de l'articulation. Si la cause de la première pathologie est un coup direct au coude, la seconde est associée au mauvais mouvement du coude, à la suite de quoi une partie des ligaments est déchirée ou même arrachée. La capsule articulaire peut rester intacte ou être endommagée. Les luxations sont:

Chez les enfants, le coude fait souvent mal en raison d'une subluxation de la tête radiale. Les sensations sont vives, soudaines, les mouvements dans l'articulation des os sont très limités. Une fracture osseuse dans cette zone peut également provoquer une douleur intense. L'intensité du syndrome dépend de la force de compression des nerfs, des vaisseaux situés à proximité. Une caractéristique distinctive d'une fracture est un resserrement au moment de son apparition. Après cela, la main cesse «d'obéir», peut généralement devenir immobile.

D'autres raisons traumatiques pour lesquelles les coudes sont douloureux sont:

  • Contracture ischémique. Il s'agit d'une complication d'une fracture due à des dommages aux artères. Symptômes - douleur aiguë, pâleur de la peau de la main, peau froide, gonflement des doigts, perte de pouls.
  • Rupture du tendon. Habituellement, dans ce cas, le biceps souffre. Les mouvements des bras sont immédiatement altérés, le gonflement augmente et le syndrome douloureux est sévère. En apparence, le muscle devient asymétrique par rapport à un bras sain.

Douleur douloureuse - autres raisons

Si une articulation du coude fait mal et que les blessures et l'inflammation sont exclues, cela peut être un symptôme d'arthrose. Cette maladie dégénérative survient le plus souvent après 50 ans, mais avec un certain travail ou d'autres conditions, l'articulation du coude peut s'user plus rapidement. Le tissu cartilagineux devient plus mince, l'espace articulaire devient plus étroit, donc les mouvements osseux provoquent de la douleur. Habituellement, l'articulation droite commence à souffrir dans un premier temps, plus tard la défaite du second.

De telles pathologies sont plus rares:

  • Tumeur maligne. En plus du syndrome douloureux - persistant, constant, s'intensifiant au fil du temps - une personne a des signes communs. Il perd du poids, la température corporelle peut augmenter, la fatigue, la faiblesse sont observées. La tumeur est presque toujours visible et visuelle, car elle se développe rapidement. Parfois, le premier signe est une fracture spontanée due à un affaiblissement du tissu osseux par la tumeur.
  • Chondrocalcinose. La cause de la pathologie est le dépôt de sels de calcium dans le cartilage et les ligaments. Il ne survient que chez les personnes âgées, associées à des maladies des glandes parathyroïdes, des pathologies métaboliques, de l'hérédité. La maladie ne peut que provoquer un léger inconfort, plus souvent détecté par hasard.
  • Hygroma. Une formation bénigne apparaît en raison de l'accumulation d'eau dans la gaine tendineuse. Il se forme le long des tendons et peut recouvrir l'articulation du coude..
  • Névrite et syndrome du canal cubital. Les dommages ou l'inflammation des processus nerveux se manifestent par une douleur du coude à la main, un engourdissement, des picotements dans la main. La maladie survient avec une blessure au coude, avec une lésion infectieuse, le diabète.
  • Disséquer l'ostéochondrite. Après avoir séparé des parties du cartilage et de l'os, ces fragments bloquent l'articulation elle-même, ce qui provoque une douleur intense. La maladie survient très rarement, les causes n'ont pas encore été découvertes.

Une condition préalable à la douleur est parfois une défaite de la tuberculose, de la syphilis, de l'ostéochondrose du cou, de l'hémophilie, de l'infarctus du myocarde.

Pendant de nombreuses années, sans succès aux prises avec des douleurs dans les articulations. "Un remède efficace et abordable pour restaurer la santé et la mobilité des articulations aidera en 30 jours. Ce remède naturel fait ce que seule la chirurgie était capable auparavant."

Détection des maladies symptomatiques

Les problèmes articulaires du coude se caractérisent par différents symptômes. Par exemple, lorsque le coude fait mal lorsque le membre est plié et que les sensations sont accompagnées d'un resserrement, d'une raideur, les locaux peuvent être couverts d'arthrose. Le syndrome douloureux de l'activité motrice pendant l'inflammation est associé à:

  • Gonflement;
  • Rougeur;
  • Sensations douloureuses à la palpation;
  • Restriction de mouvement.

Si le coude est enflé et poignardant fortement, et que les sensations augmentent lorsque la main est tournée et pliée, la cause est une épicondylite médiale. La douleur au coude droit est aggravée par l'extension due à une épicondylite latérale. De plus, les patients ne peuvent pas tenir la charge dans la main en la tirant..

Si le syndrome douloureux est intense, il convient de se rappeler quelles blessures ont précédé la situation. Certes, le cas est une entorse, une rupture des ligaments, une fracture et une grande ecchymose, un gros gonflement apparaît sur le coude.

Autres "provocateurs" de sensations désagréables dans l'articulation du coude:

  • L'augmentation des sensations sous pression - arthrite, bursite, signes supplémentaires - rougeur, gonflement;
  • Douleur imperméable - tumeurs aux stades ultérieurs (elles sont ressenties dans l'os ou dans l'articulation);
  • Douleur douloureuse avec "chair de poule" - ostéochondrose, syndrome du canal cubital;
  • Les sensations surviennent après l'entraînement - entorse, ecchymose, subluxation;
  • Douleur en se serrant la main ou en tirant - épicondylite, fissure osseuse;
  • Nuit, douleur matinale au coude gauche, coude droit - goutte, névrite, gonflement;
  • Brûlure dans l'articulation du coude droit ou gauche en combinaison avec une douleur cardiaque, derrière le sternum - angine instable, une crise de cardiopathie ischémique;
  • Sensations de tir - serrage des racines vertébrales sur le fond de l'ostéochondrose;
  • Douleur avec un resserrement - arthrose, peut-être avec des ostéophytes (pointes osseuses).

Comment faire un diagnostic?

Si les causes de la douleur dans l'articulation du coude sont des blessures, le traitement n'est effectué qu'après examen par un traumatologue ou un chirurgien. Habituellement, le médecin établira un diagnostic en fonction des symptômes, mais un examen aux rayons X est toujours effectué pour exclure les fractures. L'image montrera qu'elle a provoqué une ecchymose, une chute ou une autre blessure - luxation, entorse, rupture des tissus mous, fissure, fracture. Vous ne pouvez entreprendre que de telles actions vous-même avant de consulter un médecin:

  • Donnez au bras une position fixe - légèrement plié, attachez la poitrine avec un mouchoir, un bandage.
  • Buvez une pilule contre la douleur.
  • Appliquez de la glace, une bouteille d'eau froide sur la zone affectée.

Avec les maladies aiguës et chroniques, il est préférable de ne pas retarder - le traitement de l'articulation du coude doit être effectué en temps opportun. Les douleurs répétitives doivent alerter et obliger à consulter un rhumatologue, un orthopédiste, un chirurgien. Parfois, vous ne pouvez pas vous passer de consulter un neurologue, en particulier avec l'ostéochondrose.

Pour identifier les maladies de l'articulation du coude, différentes méthodes de diagnostic sont prescrites:

  • Test sanguin pour le facteur rhumatoïde, protéine C-réactive;
  • Échographie des tissus mous;
  • CT, IRM;
  • Roentgenography.

L'arthroscopie et la biopsie sont généralement réalisées avec des blessures par éclats d'obus, la présence de sang dans la cavité articulaire et des tumeurs qui doivent être différenciées du cancer.

Traitement de la douleur articulaire - Médicaments

Le principal groupe de médicaments pour le traitement de l'articulation du coude est celui des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Si avec l'arthrose ils ne porteront qu'un effet symptomatique, alors avec l'arthrite, la bursite, la tendinite, ils élimineront le processus inflammatoire aigu et "éteindront" la maladie. Vous pouvez utiliser ces médicaments de manière systémique - en comprimés, ou appliquer une place dans des crèmes, des gels. Les drogues les plus connues:

Des pommades peuvent être appliquées sur l'articulation du coude sous un bandage - cela améliorera l'effet. Le cours des comprimés, des onguents ne doit pas dépasser 10-12 jours. Une douleur intense, par exemple, dans le contexte de l'arthrite goutteuse, est une indication de l'introduction de glucocorticostéroïdes dans la cavité articulaire. Ce sont des médicaments hormonaux et vous ne pouvez pas en abuser. Ils sont prescrits pour un certain nombre de pathologies chroniques afin d'obtenir une rémission à long terme..

Sinon, comment traiter l'articulation du coude, quels médicaments complètent la thérapie? Il:

  • Chondroprotecteurs - Arthra, Don, Structum et autres. Ils nourrissent le tissu cartilagineux et l'empêchent de s'effondrer..
  • Relaxants musculaires - Sirdalud, Midokalm. Les médicaments détendent les muscles, éliminent les spasmes et la douleur..
  • Vitamines B - Compligam, Milgamma. Nécessaire pour améliorer la conduction nerveuse et la microcirculation.
  • Onguents à effet chauffant - Sophia, capsaïcine. Aide à optimiser la circulation sanguine, a un effet distrayant.
  • Antibiotiques - Cephalexim, Ampicillin. Nécessaire lorsque la cause de la douleur est un processus infectieux.

Traitement non médicamenteux

Si l'articulation fait mal dans un coude, les experts recommandent le plus souvent un traitement complet. Au stade aigu, un médicament est indiqué, et après la disparition de l'inflammation, une physiothérapie et une thérapie par l'exercice sont nécessaires. Sans eux, le risque de pathologies chroniques est élevé. Parmi les méthodes de physiothérapie sont généralement prescrites:

Aider à réduire la douleur et les méthodes de traitement orthopédiques - assurer la paix de la main, observer le régime de travail et de repos, porter une orthèse et un bandage sur l'articulation du coude. Avec l'arthrose avancée, un traitement par ondes de choc est recommandé. De plus, le traitement par un chiropraticien, le massage, l'acupuncture aident de nombreux patients.

Dans les cas graves, seule la chirurgie peut aider. Le remplacement de l'articulation de cette localisation par une endoprothèse n'est pratiquement pas pratiqué. Fondamentalement, ils effectuent le drainage des poches synoviales en présence de pus, font l'aspiration du liquide articulaire avec son accumulation excessive. L'hygrome, les kystes et autres tumeurs sont également retirés s'ils s'étendent jusqu'à l'articulation du coude..

Remèdes populaires

Il existe un certain nombre de méthodes qui peuvent aider à soulager la douleur dans les articulations du coude des mains. Les recettes populaires ne peuvent pas guérir complètement une maladie existante, mais soulagent la souffrance qu'elles peuvent:

Un remède oublié depuis longtemps pour les douleurs articulaires! "La manière la plus efficace de traiter les problèmes articulaires et vertébraux" En savoir plus >>>

  • Prenez une feuille de chou, battez-la avec un marteau pour la viande. Lier à l'articulation avec un bandage. Laisser toute la nuit. Le matin, l'enflure et d'autres inflammations disparaîtront.
  • Préparez une pommade à partir de parties égales de moutarde, de miel, de térébenthine blanche et d'huile d'olive. Frottez-le dans la zone affectée 2 fois par jour.
  • Acheter de l'argile cosmétique dans une pharmacie, diluer avec de l'eau jusqu'à un état de crème sure. Attachez comme une application au coude pendant une heure. Idéal pour résoudre l'enflure et les ecchymoses.
  • Insistez sur l'huile végétale (100 ml) 2 cuillères à soupe de feuilles de laurier moulues par semaine. Faire des compresses d'huile pendant la nuit au besoin.
  • Broyer la coquille de 2 œufs en miettes, mélanger avec 2 cuillères à soupe de lait. Faites une compresse pour la nuit avec cette masse.
  • Mélanger une cuillère à soupe de miel et de vinaigre de cidre de pomme. Appliquer quotidiennement pour frotter une zone malade du corps.

En utilisant toutes les méthodes - folk et conservateur - en combinaison, vous pouvez obtenir des résultats durables et arrêter le développement de la maladie.

Causes de la douleur dans les articulations du coude pendant la flexion et l'extension, que faire

À partir de cet article, vous apprendrez: quelles maladies et pourquoi il y a une douleur dans l'articulation du coude pendant la flexion et l'extension, comment la traiter, comme indiqué par une douleur intense. Défaite de la main droite et gauche. Symptômes caractéristiques dans diverses pathologies.

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de catégorie 2, chef du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

La douleur dans le coude, qui apparaît exclusivement pendant le chargement, la flexion-extension ou tout autre mouvement, est un signe caractéristique d'un certain nombre de blessures et de maladies:

  1. Blessure.
  2. Épicondylite.
  3. Arthrose.
  4. Tendinite.
  5. Syndrome du tunnel.
  6. Arthrite.

Une douleur au repos peut survenir au stade aigu de l'arthrite. Avec l'inflammation, l'articulation peut constamment souffrir, quelle que soit la charge. Si la douleur n'est qu'au repos, mais disparaît avec le mouvement, vous devriez penser à l'ostéochondrose de la colonne cervicale ou thoracique.

La défaite dans le coude droit et gauche ne diffère pas dans les symptômes. Les droitiers souffrent souvent de la main droite, car une lourde charge y est placée..

Lors du diagnostic, un symptôme dans 70 à 80% des cas indique des maladies spécifiques. L'exception est les pathologies qui commencent ou se produisent avec des signes inhabituels (par exemple, l'arthrite subaiguë avec des manifestations minimales, lorsque la douleur ne se produit pas à chaque mouvement).

La plupart des maladies du coude qui provoquent des douleurs pendant le mouvement sont diagnostiquées dans:

  • athlètes - joueurs de tennis, golfeurs;
  • les personnes engagées dans un travail physique lourd et monotone - constructeurs, chargeurs;
  • chez les personnes âgées de 40 à 45 ans.

Les maladies du coude sont assez courantes. Par exemple, dans 40% des cas, les patients qui traitent la douleur au coude avec des mouvements reçoivent un diagnostic d'épicondylite.

Toutes ces pathologies:

  • dangereux à leur manière (peut devenir chronique, entraîner diverses complications);
  • exiger une consultation avec un médecin (orthopédiste - pour l'arthrose, rhumatologue et arthrologue - pour tendinite, épicondylite, neurologue - pour syndrome du tunnel);
  • certains d'entre eux sont complètement guéris (avec un traitement rapide - épicondylite, tendinite dans 80 à 90% des cas), d'autres sont incurables (arthrose).

Comme en témoigne la douleur dans l'articulation du coude lors des mouvements

La douleur de flexion-extension dans le coude est un symptôme qui aide à exclure certaines pathologies et à établir un diagnostic préliminaire dans 70 à 80% des cas.

Le plus souvent, elle souligne:

  1. Début de l'inflammation, de la pathologie (à titre d'exemple, nous pouvons citer le stade initial de la tendinite).
  2. Inflammation chronique.
  3. Dommage.

Selon le stade de la maladie ou la présence d'exacerbations, la douleur peut être ressentie en permanence ou périodiquement:

  • Après un traumatisme (par exemple, lorsqu'une articulation est luxée ou que ses ligaments sont cassés), la douleur reste initialement constante, mais lorsque le processus inflammatoire s'apaise, elle ne se produit que lorsque l'articulation est pliée et étendue..
  • En cas d'arthrite (inflammation de l'articulation) ou d'arthrose (destruction du cartilage de l'articulation), la douleur n'apparaît initialement qu'avec le mouvement et l'effort (aux stades 1-2 de la maladie). Avec la progression du processus (stade 3-4), la douleur devient constante.
  • L'absence de douleur au repos et son intensification pendant l'exercice sont caractéristiques des tendinites (inflammation des tendons) et des épicondylites (inflammation de l'épicondyle de l'humérus - la partie à laquelle les ligaments sont attachés).

La plupart des pathologies sont à l'origine de charges et de mouvements standard similaires.

Le régime de traitement des maladies aiguës (le coude fait constamment mal) et chroniques ne diffère pas, mais il présente certaines caractéristiques. Par exemple, avec une tendinite et une épicondylite, l'articulation est nécessairement immobilisée (cela donne aux tissus le temps de récupérer).

Un aperçu des causes possibles, des symptômes caractéristiques dans chaque cas

La douleur au coude peut survenir en raison de diverses blessures et maladies..

Brûlant, net, tir

Épicondylite, tendinite, syndrome du tunnel, arthrite chronique, stade initial de l'arthrose

Renforce sous les charges

Épicondylite, tendinite, arthrose, arthrite chronique

Dérangé pendant le sommeil (en changeant de position, en tournant, en essayant de dormir sur un bras endolori)

Tendinite, syndrome du tunnel

À l'intérieur du coude pendant la flexion

À l'extérieur du coude pendant l'extension

Blessures

L'une des principales caractéristiques de cette situation est la douleur lors des mouvements de l'articulation du coude au moment de la blessure et après celle-ci..

En plus de ce symptôme, la victime a:

  • gonflement au lieu d'application de la force (choc, ecchymose);
  • rougeur, augmentation de la température de la peau au site de la blessure;
  • hémorragie ou hématome (apparaissent pendant la journée);
  • manque de capacité à effectuer les mouvements habituels (le coude ne se plie pas et ne se plie pas complètement);
  • déformation articulaire (protubérances ou lissage des contours).

Syndrome du tunnel

Le syndrome du tunnel est également appelé syndrome du canal cubital. Sa cause est une lésion du nerf cubital. Le nerf spécifié commence dans le plexus nerveux cervical et passe à travers le canal cubital cubital vers la main et les doigts.

Syndrome du canal cubital. cliquez sur la photo pour l'agrandir

Quels signes indiquent un syndrome:

  • picotements, un engourdissement se fait sentir à l'intérieur du coude;
  • l'annulaire ou l'auriculaire de la brosse perd en sensibilité;
  • douleur qui augmente avec la flexion, ainsi que la nuit;
  • il existe des restrictions sur la mobilité, la faiblesse musculaire;
  • il est difficile pour le patient de tenir de petits objets dans sa paume, d'utiliser un couteau, un tournevis.

Épicondylite

Épicondylite - inflammation du tendon au point d'attache à la partie saillante de l'os (épicondyle) avec destruction ou dégénérescence progressive des tissus (processus dégénératifs: cicatrisation, dépôt de sels de calcium).

Épicondylite latérale de l'articulation du coude ("tennis elbow"). cliquez sur la photo pour l'agrandir

L'épicondylite apparaît principalement dans la main avec laquelle une personne effectue un plus grand nombre de mouvements. En conséquence, sa survenue dépendra de la droite ou de la gauche du patient..

Dans l'articulation du coude, il y a 2 épicondyles situés des deux côtés du coude (extérieur et intérieur), donc l'épicondylite se produit:

  1. Latérale (externe). Il se caractérise par une douleur au site d'attache du tendon à l'épicondyle. Ils surviennent lors de l'extension, des courbures vers l'extérieur du membre et s'intensifient si le patient essaie de soulever le poids. D'autres symptômes caractéristiques incluent la faiblesse musculaire, la douleur, l'enflure.
  2. Médial (interne). Il se caractérise par une douleur lors de la flexion, augmentant avec la prise de poids. Pour d'autres symptômes, il ressemble à une épicondylite latérale..

Arthrose

L'arthrose est une maladie chronique accompagnée d'une destruction des tissus et d'une modification articulaire.

Arthrose du coude

La douleur est ressentie après l'effort et dans les premiers stades - avec flexion et extension de l'articulation du coude. Au fil du temps, la douleur commence à être présente en permanence, même après le repos.

Autres signes caractéristiques des premiers stades de l'arthrose:

  • légères restrictions de mouvements (la main ne peut pas être complètement pliée ou dépliée à cause de la douleur);
  • crise récurrente.

Tendinite

Il s'agit d'une inflammation des tendons, progressant progressivement.

Tendinite tendineuse du triceps

Au début de la maladie (non infectieuse, sans la participation de microorganismes pathogènes), la douleur survient avec les mouvements et n'est pas ressentie au repos.

Plus tard, la douleur est toujours ressentie, s'intensifie la nuit (si une personne se couche sur le côté, tournant un membre endolori sous lui), ne disparaît pas au repos et peut s'intensifier soudainement.

Un signe caractéristique de tendinite chronique est le crépitus (craquement, grincement) du tendon pendant le mouvement.

Arthrite

Inflammation des éléments de l'articulation, qui commence généralement par la membrane synoviale (capsule entourant l'articulation) et se termine par la déformation (moins souvent - destruction) de l'articulation.

Arthrite de l'articulation du coude (vue arrière)

Symptômes de l'arthrite (à l'exception de la douleur résultant du mouvement du coude):

  • gonflement des tissus mous de l'articulation;
  • le bruit d'un craquement lors du déplacement.

Avec différents types d'arthrite, d'autres articulations sont impliquées dans le processus..

Diagnostique

Les pathologies de l'articulation du coude sont diagnostiquées à l'aide de différentes méthodes:

Nature de la douleurQuand surgit

Inspection, enquête, essais

Le médecin découvre la cause possible de la maladie, les symptômes concomitants, effectue des tests spécifiant le diagnostic préliminaire

Vous permet d'identifier le déplacement de parties de l'articulation avec luxations, dommages, changements de densité osseuse avec arthrite, déformation avec arthrose et arthrite

Il est prescrit s'il est nécessaire de confirmer des dommages ou des changements dans les tissus mous de l'articulation, de déterminer où ils se trouvent

Arthroscopie (examen de la cavité articulaire de l'intérieur à travers une ponction à l'aide d'un instrument endoscopique spécial)

Vous permet d'explorer la cavité intra-articulaire avec arthrite, arthrose

Électromyographie (évaluation de la contractilité musculaire), électroneurographie (enregistrement d'un signal électrique lors de sa propagation le long du nerf)

Ils aident à déterminer la vitesse d'une impulsion nerveuse, le lieu de compression d'un nerf, le degré de ses dommages

Ponction (ponction d'une articulation avec prélèvement ultérieur de liquide synovial dans sa cavité)

Une procédure de diagnostic et de traitement est nécessaire si, après une blessure, du sang s'est accumulé dans l'articulation, beaucoup de liquide qui vous empêche de bouger la main

Étude en laboratoire du fluide intra-articulaire

Aide à confirmer un diagnostic préétabli, à identifier les agents pathogènes ou les changements caractéristiques de certaines maladies

Analyses de sang pour le facteur rhumatoïde, autoanticorps pour l'arthrite, protéine C-réactive, etc..

Indique directement ou indirectement la présence d'une inflammation

Méthode de diagnosticBut de
Méthodes de recherche supplémentaires: 1 - radiographie de l'articulation du coude; 2 - arthroscopie; 3 - recherche de crevaison; 4 - électroneuromyographie

Méthodes de traitement des pathologies

Certaines maladies peuvent être complètement guéries (épicondylite, tendinite, compression du nerf cubital, certaines arthrites) avec un traitement rapide, d'autres sont incurables et en constante évolution (arthrose).

Principes généraux de traitement (méthodes de soulagement de la douleur)

Pour le traitement de toutes ces maladies, des outils et des méthodes sont utilisés pour soulager les symptômes graves - douleur, gonflement, engourdissement, mobilité et sensibilité altérées, etc..

  1. Anti-inflammatoires non hormonaux: Voltaren, Diclofenac, Nise.
  2. Médicaments hormonaux (corticostéroïdes): Kenalog, Dexamethasone, Prednisolone.
  3. Gymnastique thérapeutique.
  4. Physiothérapie: thérapie paraffine (exposition à la paraffine chauffée), balnéothérapie (bains aux eaux minérales).

Les procédures physiothérapeutiques favorisent la réparation rapide des tissus et aident à restaurer la mobilité articulaire.

Méthodes de traitement de diverses maladies

Premiers soins (compresse froide pendant la journée, immobilisation de l'articulation, application de longy ou de gypse)

Si nécessaire, après une blessure, l'intégrité des tissus est restaurée par des méthodes chirurgicales (corrigées, suturées), du liquide est retiré de l'articulation (ponction), des médicaments absorbant les hématomes et les ecchymoses sont prescrits: Héparine, Troxevasine, Lyoton.

Quelques jours plus tard, des vasodilatateurs (Trental, Pentoxifylline), des agents chauffants (Viprosal, Fastum-gel) sont prescrits (accélèrent la guérison)

La charge est minimisée, le coude est immobilisé (pendant 7 jours)

Les anti-inflammatoires sont appliqués par voie topique: Voltaren, Diclofenac

Aux premiers stades de l'arthrose, l'administration à long terme de chondroprotecteurs (Don, Structum, Arthra, Teraflex), l'introduction d'acide hyaluronique dans l'articulation sont efficaces - elles aident à stopper la destruction du cartilage, l'évolution de la maladie

La charge est réduite ou immobilisée par le coude (application de gypse, longuet pendant 10 jours)

Élimine la cause de la compression du nerf (avec un manque de nutrition ou d'oxygène dans le tissu nerveux, des médicaments vasodilatateurs sont prescrits (Trental, Actovegin), avec des blessures le membre est immobilisé)

Pour soulager les symptômes aigus (douleur, troubles de la sensibilité), des diurétiques sont prescrits (réduire l'œdème): Kanefron, Brusniver, infusion de rein

Pour la restauration du tissu nerveux - vitamines (Neurobion, Magne B6) et stimulants (extrait d'aloès)

Ils utilisent des médicaments qui éliminent ou affectent les causes de la maladie (antibiotiques - Cepepim, Amoxiclav, Métronidazole; médicaments antiallergiques - Erius, Claritin, Suprastin; immunosuppresseurs - Methotrexate, Delagil, Remicade)

PathologieMéthodes de traitement
1 - compresse froide sur l'articulation du coude; 2 - plâtre coulé; 3 - appliquer une pommade thérapeutique; 4 - bandage élastique

Pronostic pour la récupération

Le pronostic de la douleur dans l'articulation du coude dépend de la pathologie en raison de laquelle il est apparu.

Avec un traitement rapide:

Tendinite et épicondylite

Ils sont guéris dans 90% des cas (avec un traitement précoce - dans les 2 semaines, avec une maladie chronique - dans les 4 mois)

Il est incurable, progresse tout au long de la vie et devient progressivement la cause de la destruction articulaire

L'allergique est traité avec succès dans les 2-3 semaines, la polyarthrite rhumatoïde est incurable et après 5 ans à partir du début de la pathologie, elle devient la cause de l'invalidité dans 40% des cas

Le traitement dure de 1 à 6 mois, cependant, 30 à 40% des patients souffrent toujours de troubles - par exemple, fixation du membre due à une mauvaise adhérence des fibres musculaires

Les blessures légères disparaissent sans laisser de trace en 2 semaines, les moyennes peuvent prendre de 14 jours à 1 mois, les graves sont traitées jusqu'à 3 mois et dans 70 à 80% des cas, diverses perturbations de la mobilité articulaire subsistent.

Principales sources d'information, matériel scientifique sur le sujet

  • Maladies internes, Makolkin V. I., Ovcharenko S. I. Section «Maladies des articulations».
  • Traumatologie et orthopédie, sections G. Kavalersky: «Méthodes d'examen», «Soins d'urgence», «Ostéoarthrose».
  • Maladies professionnelles. Kosarev V.V. Section: «Maladies du système musculo-squelettique par surmenage fonctionnel».
  • Manuel de médecine interne. Harrison T. R. Sections: «Les principaux symptômes et signes», «Allergie, immunologie clinique et rhumatologie».
  • Manuel du thérapeute. Shulutko B.I., ELBI-SPb, 2008, p. 239-242.
  • Dommages à l'articulation du coude pendant le sport. Monographie. Mironov S.P., Burmakova G.M., Sections «Méthodologie pour l'étude de l'articulation du coude», «Dommages à l'appareil capsule-ligamentaire de l'articulation du coude», «Rééducation pour les blessures et les maladies de l'articulation du coude».
  • Maladies extra-articulaires des tissus mous du système musculo-squelettique. Astapenko M.G., Eryalis P.S.M Moscou, 1975.
MaladiePrévoir