logo

Douleur dans les bras et les épaules: ce que dit le symptôme

Des douleurs dans les mains lors d'un changement de temps, un engourdissement des doigts, une douleur aiguë au coude ou au poignet, une sensation de lourdeur et de raideur dans les muscles des épaules et du cou sont des symptômes qui provoquent une excitation. Certains sont le résultat d'un certain style de vie, d'un travail sédentaire et d'une charge uniforme sur les mains. D'autres découlent de maladies articulaires chroniques, qui affectent le plus souvent les doigts. D'autres encore apparaissent avec l'âge en raison de l'affaiblissement des muscles et de l'usure physiologique des articulations. Et les plus dangereux peuvent être des signes de maladie grave..

Les causes de la douleur et ses manifestations

La douleur est une réponse physiologique aux dommages et à l'inflammation qui l'accompagne des tissus des bras et des épaules: des os aux nerfs périphériques. La douleur dans ce cas est variée et dépend de nombreux facteurs: les causes de la pathologie, les maladies concomitantes, l'âge du patient et d'autres. Les sensations désagréables peuvent être locales, par exemple, ressenties dans l'articulation de l'épaule ou la main et peuvent couvrir toute la ceinture scapulaire..

L'infarctus du myocarde est l'une des conditions les plus dangereuses pouvant provoquer des douleurs dans le bras. Avec lui, l'inconfort commence dans la poitrine et se propage au bras gauche. Une condition similaire peut se produire avec une attaque d'angine de poitrine.

Une bursite ou une inflammation du sac articulaire de l'épaule, du coude ou du poignet se produit en raison d'une charge excessive sur l'articulation. Le plus souvent, cela se produit pendant le sport ou est une pathologie professionnelle. Une douleur aiguë à l'épaule ou au coude s'accompagne d'un gonflement et d'une rougeur causés par le processus inflammatoire.

L'inflammation articulaire dans l'arthrite se caractérise par une augmentation locale de la température, un gonflement. La douleur avec cette pathologie ne disparaît pas même au repos et peut s'intensifier la nuit 1. Avec l'arthrose, au contraire, les sensations désagréables s'intensifient pendant l'exercice et peuvent disparaître si vous prenez une position confortable.

Une douleur intense à l'épaule est caractéristique de la périarthrite de l'articulation de l'épaule. Les droitiers souffrent le plus souvent de la main droite, car une lourde charge lui tombe dessus. Cette maladie est caractérisée par une inflammation des tissus externes de l'articulation - ligaments, muscles, surfaces cartilagineuses des os. En règle générale, l'inflammation se développe en raison d'une charge professionnelle sur les mains ou d'une activité physique ponctuelle associée à lever et abaisser les mains, par exemple, pendant le travail saisonnier dans les chalets d'été.

Traitement de la douleur aux mains et aux épaules

Étant donné que la douleur dans les bras et les épaules peut être un symptôme du développement d'une pathologie grave, pour toutes ses manifestations, il est nécessaire de consulter un médecin.

Vous pouvez soulager la douleur à la maison, surtout si elle est causée par des blessures mineures, comme une ecchymose ou une entorse, en utilisant des compresses froides et des pansements compressifs.

Pour soulager la douleur liée à l'arthrose, à la polyarthrite et à d'autres maladies, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens locaux, tels que la crème Aertal® à base d'acéclofénac, peuvent être utilisés..

La crème Aertal® est utilisée pour traiter la douleur locale due aux blessures traumatiques et aux maladies inflammatoires du système musculo-squelettique, y compris les blessures sportives et la périarthrite 2. Il inhibe le développement de l'œdème et de l'érythème, quelle que soit l'étiologie de l'inflammation. La crème doit être appliquée sur la zone affectée avec des mouvements légers trois fois par jour..

1 Maladies des articulations. Manuel pour les médecins / Ed. DANS ET. Mazurova. - Saint-Pétersbourg: SpetsLit., 2008. Ss. 111-154.

2 instructions d'utilisation AERTAL® (AIRTAL®).

Mains de l'épaule à la main: causes possibles

Lorsque les bras font mal de l'épaule à la main, les causes peuvent être variées - des blessures quotidiennes au cancer. Par conséquent, une consultation médicale est nécessaire. N'attendez pas que la condition s'aggrave. Si vous avez des douleurs d'origine inconnue, vous devez contacter un neurologue.

Blessures et autres blessures

En règle générale, la douleur affecte un seul bras. Ils peuvent être temporaires, se calmer sans aide et sans aucun médicament. Mais le plus souvent, ce sont des douleurs chroniques qui deviennent plus fortes à chaque attaque ultérieure. Selon la cause, les membres peuvent pleurnicher, tirer, poignarder ou brûler avec le feu.

Chez les personnes jeunes et en bonne santé, la cause de la douleur dans la main est généralement une blessure. Il pourrait être:

  • fracture de l'os;
  • luxation d'une des articulations (poignet, épaule, coude);
  • dommages aux tendons, ligaments ou muscles.

La victime elle-même est en mesure de déterminer le type de blessure en fonction de la nature de la douleur et des symptômes associés. Ainsi, en cas de fracture, une vive douleur aux coutures apparaît, accompagnée d'un gonflement des tissus.

Avec une luxation, en plus d'une douleur intense, un arrangement non naturel du membre est observé. Les dommages aux tendons s'accompagnent d'un son caractéristique - un court coup suivi d'une fissure. En cas de violation de l'intégrité des ligaments, la douleur ne s'atténue pas même dans un état de repos absolu, ce qui distingue cette blessure des autres.

Les dommages aux membres les plus courants sont les ecchymoses. Elle s'accompagne de douleurs intenses au contact, d'un léger gonflement et de la formation d'un hématome.

Maladies courantes

S'il n'y a pas eu de blessure et qu'une douleur au bras est présente, vous devez consulter un spécialiste et subir un examen, car la cause peut être une maladie grave.

L'arthrite et l'arthrose sont la cause la plus fréquente de douleur dans les mains. Dans le premier cas, une inflammation des articulations est observée, ce qui conduit à l'apparition d'un certain nombre de troubles, notamment:

  • mouvement organique dans le membre endommagé le matin;
  • formation de nodules (avec polyarthrite rhumatoïde);
  • déformation au pinceau;
  • gonflement;
  • rougeur de la peau;
  • augmentation de la température des tissus autour de l'articulation enflammée (avec arthrite infectieuse).

Arthrose - dégénérescence (séchage) des articulations. On pense que cette maladie ne touche que les personnes âgées, mais il existe de nombreux cas de développement de l'arthrose chez les jeunes. En règle générale, les articulations les plus exposées au stress en souffrent. Par conséquent, principalement le bras droit fait mal aux patients.

La localisation de la douleur dépend d'une charte de poignet, de coude ou d'épaule endommagée. Les sensations désagréables s'intensifient avec le mouvement et l'activité physique, le reste du temps, le patient est gêné par une légère douleur douloureuse. Un signe distinctif de l'arthrose est une fissure dans les articulations pendant le mouvement.

Une hernie intervertébrale est une autre raison courante pour laquelle le bras de l'épaule à la main fait mal. Malgré le fait que la pathologie se produit dans la colonne vertébrale, une douleur irradiant aux extrémités est observée chez plus de 90% des patients. Les symptômes sont une faiblesse supplémentaire et une limitation de la mobilité dans les mains.

Avec une inflammation des fibres nerveuses de l'articulation de l'épaule (plexite) au tout début de la maladie, il y a une restriction des mouvements et une faiblesse. Il est difficile pour le patient d'effectuer les mouvements les plus simples, par exemple, écrire ou tenir un verre d'eau. S'il n'est pas traité, le patient ne pourra pas bouger un membre avec le temps. Une douleur dans la main gauche est observée avec une inflammation des fibres nerveuses du côté gauche. Avec le développement de la plexite du membre droit, le syndrome douloureux s'y manifeste.

Autres violations

Une douleur persistante du coude à l'épaule peut être causée par une myosite. La maladie se développe à la suite d'une inflammation des muscles et conduit à son amincissement. Plus la maladie progresse, plus les accès de douleur sont forts. La rougeur de la peau se produit souvent dans la zone d'inflammation.

La douleur dans la main gauche du coude au poignet est une conséquence du syndrome du tunnel. Cette pathologie est causée par la compression du nerf périphérique, ce qui entraîne une tension musculaire continue. Au fil du temps, un engourdissement et des picotements dans les doigts s'ajoutent au syndrome douloureux. Dans une telle situation, il est difficile pour le patient de bouger ses doigts, par exemple, pour fixer des boutons. Les sensations désagréables s'intensifient pendant le sommeil.

Un léger gonflement des tissus et une cyanose de la peau peuvent être observés. Dans les cas particulièrement graves, la douleur est donnée à l'épaule et même au cou. Il convient de noter que le membre droit est plus souvent affecté par ce syndrome, car la pathologie peut se développer en raison des caractéristiques de la profession, si vous devez constamment vous tendre le poignet et l'avant-bras. Le syndrome du canal carpien se développe souvent chez les peintres, les pianistes et les personnes qui tapent beaucoup sur un ordinateur.

Les pathologies, en raison desquelles le bras gauche fait mal de l'épaule à la main, sont plusieurs dizaines. Pour identifier la cause, une consultation spécialisée et un examen complet sont nécessaires.

Diagnostic et traitement

Ce n'est pas la peine de traiter la douleur vous-même. La prise de médicaments appropriés soulagera le patient de l'inconfort. Les raisons de cette violation sont trop graves pour être ignorées et seul un médecin peut prescrire un traitement adéquat.

Que faire lorsque la douleur apparaît? Si le patient a subi une blessure au membre supérieur, il est nécessaire de consulter un traumatologue. S'il n'y a pas de raisons évidentes de douleur, vous devrez consulter un neurologue.

Une enquête et un examen du patient aideront le médecin à déterminer les méthodes de diagnostic nécessaires. Les principales méthodes de recherche sont:

  • test sanguin clinique;
  • examen échographique des articulations;
  • radiographie.

S'il n'est pas possible d'établir la cause, le patient se voit prescrire un examen supplémentaire, qui comprend un tomogramme et d'autres méthodes de diagnostic plus complexes. Après avoir identifié la maladie, une thérapie appropriée est prescrite, consistant à prendre des médicaments. En outre, le patient est recommandé manuel et physiothérapie, ainsi que des exercices thérapeutiques.

Dans les cas où la maladie est déclenchée ou le traitement médical n'a pas donné les résultats escomptés, une intervention chirurgicale est possible. Mais certaines maladies sont inopérables, il est donc important de consulter un médecin à temps.

Douleur à la main

Les sensations désagréables dans les mains sont diverses, tout comme les facteurs qui les ont provoquées. Un inconfort dans les articulations des mains peut survenir à la suite d'une inflammation ou de changements dégénératifs-dystrophiques à l'intérieur de l'articulation ou dans les tissus voisins. La douleur dans les mains est également musculaire ou neurogène. Il est assez difficile de trouver la cause initiale, à la suite de laquelle la douleur est apparue, vous devez donc consulter un spécialiste.

Les causes

Chaque cause est caractérisée par son emplacement, sa durée, son intensité et la nature de la douleur. Une partie des facteurs provoquant peut être détectée dans l'environnement domestique et à temps pour commencer la thérapie avant de consulter un spécialiste. Les symptômes musculaires ou neurologiques peuvent être complètement arrêtés et les modifications dégénératives des articulations entrent principalement en rémission et, après un certain temps, peuvent revenir.

Les causes de la douleur dans les mains sont des irritants externes (stress excessif, blessures, séjour prolongé dans la même position, hypothermie) et des maladies à l'intérieur du corps ou dans le système musculo-squelettique.

Dans les articulations des mains

Au départ, il est important de pouvoir identifier l'origine et la nature de l'inconfort et de savoir si vous devez contacter immédiatement un spécialiste. Les articulations du bras peuvent faire mal, quel que soit l'âge.

Vous ne devez pas ignorer le problème et considérer que la gêne douloureuse dans les articulations des mains disparaîtra d'elle-même, car elle est une manifestation de troubles systémiques dans le corps et le signe d'un processus pathologique.

Au pinceau

La main est une structure extrêmement complexe. Lorsque les mains sont douloureuses et que des sensations douloureuses sont souvent observées, cela indique des changements importants dans le travail des organes internes:

  • Arthrite de type rhumatoïde. Pathologie des articulations, avec évolution chronique. Souvent, une défaite symétrique est caractéristique: lorsqu'une main fait mal du côté gauche, une gêne apparaît également à droite. La douleur intense dans la main gauche n'est pas périodique et a une intensité modérée.
  • Goutte. Un processus pathologique qui est provoqué par des processus métaboliques et provoque une augmentation de la teneur en acide urique à l'intérieur des tissus. Les crises sont plus intenses dans un rêve, la douleur dans la main semble brûler, il est difficile de supporter.
  • Ostéoarthrose. C'est une défaite et une usure prématurée du cartilage des mains. La douleur et les douleurs dans les mains augmentent pendant le sport ou avec une autre anxiété de l'articulation touchée. De plus, il y a une sensation de brûlure dans la main gauche ou droite.
  • Arthrite infectieuse. Une maladie d'origine infectieuse. Avec la maladie, l'inconfort est permanent, en particulier la nuit.

Dans les doigts

Les articulations des doigts sont extrêmement sensibles et sujettes à un grand nombre de pathologies:

  • Syndrome de Raynaud. Un processus pathologique caractérisé par un engourdissement des doigts et de la douleur.
  • Polyostéroarthrose. Une maladie qui provoque souvent une gêne dans les doigts. Douleur dans les mains associée à une brûlure.
  • Arthrite proriatique. Pathologie, caractérisée par une rougeur et un gonflement des articulations des doigts. Les phénomènes inflammatoires sont asymétriques.

Dans l'articulation de l'épaule

L'épaule est une partie extrêmement complexe du corps et l'une des articulations les plus importantes. La douleur dans le bras au niveau de l'épaule provoque:

  • Tyndnite. Une douleur intense dans les mains apparaît la nuit, a une nature chronique aiguë. La mobilité du membre est limitée et la maladie provoque une activité physique excessive.
  • Bursite. La douleur dans la main est douloureuse, des tumeurs et un gonflement se produisent. Le patient est incapable de bouger correctement le membre.
  • Blessures mécaniques d'origines diverses. Des entorses musculaires aux fractures de l'épaule.
  • Capsulite Gêne irradiant dans toute la partie supérieure du bras, ayant une évolution chronique de durée moyenne. Les processus inflammatoires dans cette situation sont peu fréquents.
  • Arthrite. La douleur dans les mains s'aggrave de temps en temps, surtout calme et sourde. mobilité réduite.
  • Arthrose L'activité motrice est difficile, à un stade avancé, l'inconfort devient aigu et chronique.
  • Ostéochondrose cervicale. Processus pathologique sévère, qui s'accompagne d'inconfort et de douleurs dans les mains. Pendant les virages, la douleur à la tête ou au cou augmente.
  • Polyarthrite de l'omoplate. La main fait mal du côté gauche ou droit. De plus, il y a une forte sensation de brûlure dans les mains. En l'absence de traitement, les muscles deviennent engourdis et s'atrophient.
  • Ostéoporose. Une maladie caractérisée par une faiblesse musculaire. L'inconfort s'accumule pendant le sport.
  • Névrite dans le nerf brachial. Douleurs aiguës survenant et disparaissant soudainement.

Dans l'articulation du coude

La douleur dans l'articulation du coude sur le bras est assez courante. Le coude fait mal pour de telles raisons:

  • Épicondylite L'inconfort se produit lorsqu'une forte surtension apparaît et que la maladie se forme en raison de la charge intense sur le membre (par exemple, lors du transfert de charges lourdes). Des douleurs sévères sont observées dans le coude gauche ou droit lors de leur rotation.
  • Douleur réfléchie. Formé en raison de dommages à la région cervicothoracique. Les douleurs intenses dans la main ne se limitent pas seulement au coude, elles couvrent tout le membre. L'inconfort inquiète à la fois pendant le sport et dans un état calme..
  • Arthrose Habituellement, des douleurs dans le coude apparaissent lorsqu'elles sont pressées, augmentent pendant les mouvements de la main affectée. À un stade avancé de la maladie, les os gonflent et deviennent plus mous.
  • Arthrite. La pathologie endommage souvent les articulations adjacentes, l'inconfort est aigu et aigu. Si la main gauche ou droite fait mal, elle est chaude au toucher et un gonflement est noté, cela deviendra une manifestation de la maladie.

Dans les paumes

Si les mains dans les paumes font mal, cela indique des dommages mécaniques, une fatigue musculaire (souvent observée chez ceux qui impriment beaucoup). La paume de la main droite ou gauche fait mal en raison de certains facteurs:

  • Douleurs radiantes des lésions des régions cervicales et thoraciques. Diverses maladies de cette zone de la colonne vertébrale se reflètent souvent dans les mains. La douleur dans la paume est principalement terne et douloureuse et plus irritante que gênante.
  • Goutte. Une douleur dans la paume de la main gauche ou droite se forme. Des crises graves sont notées, qui se manifestent à la suite d'une consommation excessive d'alcool ou de l'ingestion d'aliments nocifs et gras.
  • Troubles du cœur et des vaisseaux sanguins. Les patients se plaignent que la paume de la main gauche fait mal, des douleurs aiguës dans la poitrine sont notées.

Dans l'omoplate et le bras

L'un des facteurs les plus courants pour consulter un médecin est l'inconfort dans la région scapulaire, dans certaines situations, associé à une perte d'activité motrice de la main. Parfois, cela fait mal de lever la main gauche ou droite. Cela est dû à de telles raisons:

  • Maladies de la colonne vertébrale. Ils se caractérisent par des attaques qui augmentent au moment de l'activité motrice. En outre, une manifestation de difficultés avec la colonne vertébrale sera une raideur incomplète dans les membres.
  • Névralgie. Avec un tel problème, l'inconfort est concentré dans les côtes, jusqu'à la zone scapulaire. Il est noté rarement, la main est principalement engourdie.
  • Lésions scapulaires. Les blessures de nature mécanique ne surviennent que pendant une période de chute ou de choc sévère. L'inconfort est prononcé et après un certain temps, il devient plus fort. Avec une lésion nerveuse, une gêne sur le côté droit est observée (lorsque l'omoplate droite est blessée).
  • Pathologie cardiovasculaire. La douleur irradie vers le bras gauche. L'inconfort est extrêmement prononcé, associé à un essoufflement, une transpiration, des crises de panique. Avec de tels symptômes, il est nécessaire d'appeler immédiatement un médecin - un infarctus du myocarde est probable.
  • Anévrisme aortique. D'abord, la douleur se concentre dans le dos, puis irradie vers le bras. Le développement de la maladie est instantané, l'inconfort augmente, par conséquent, les médecins doivent être appelés immédiatement.
  • Colique hépatique. Lorsqu'une personne souffre de pathologies hépatiques, une lombalgie prononcée est observée, ce qui donne au bras.
  • Ulcère de l'estomac. Si vous ressentez une douleur dans le dos, un engourdissement dans les mains, vous devez consulter un médecin, car cela signale une exacerbation de la pathologie. Un ulcère perforé est traité uniquement par une méthode opératoire, ses autres symptômes seront des nausées, un réflexe nauséeux, une augmentation soudaine de la température.

Quels sont les symptômes de la douleur scapulaire? - article associé.

De l'épaule au coude

S'il n'y a pas de blessures, la douleur dans ce domaine sera alarmante, bien qu'un grand nombre de maladies puissent les provoquer. La douleur dans le bras au-dessus du coude est causée par les raisons suivantes:

  • Blessures fermées. Parfois, les dommages passent inaperçus et ne se manifestent que par une douleur aiguë pendant le mouvement.
  • Inflammation musculaire. Le coude de la main gauche ou droite fait constamment mal. L'inconfort s'aggrave pendant le sport ou pendant l'effort physique.
  • Névralgie du nerf brachial. Ces difficultés sont associées à une hypothermie du nerf et sont marquées par une douleur intense avec une augmentation de la température dans la zone touchée.
  • Maladies de la colonne vertébrale. Lorsqu'un membre fait mal pendant les tours de cou ou de corps, cela indique la présence d'un processus pathologique.
  • Maladies de l'articulation de l'épaule. Compte tenu du type et du stade de la pathologie, la douleur dans la main gauche ou droite de l'épaule au coude peut être de nature différente. Habituellement, il s'accumule pendant le mouvement et pendant le sommeil.
  • Pathologie vasculaire. Avec une inflammation des vaisseaux, un inconfort constant est noté. À l'avenir, il augmentera.
  • Dépôts de sel dans le joint. Avec une quantité importante de sel dans les vaisseaux, un inconfort est noté lors d'un effort physique intense.
  • Douleurs irradiantes. Initialement localisé dans la poitrine, irradiant vers d'autres zones. L'inconfort le plus fréquent sur le côté gauche.

Du coude à la main

Lorsque la main droite est très douloureuse de la main au coude (ou vice versa), cela est provoqué par les raisons suivantes:

  • Stress excessif. La terminaison nerveuse est pincée par les os de la main lors d'un travail monotone prolongé. Souvent, les mains du coude au poignet blessent les informaticiens et les artistes.
  • Inflammation musculaire. En raison d'une activité physique importante, une gêne musculaire douloureuse se produit.
  • Maladies de la colonne vertébrale. Les dommages dans la colonne cervicale et thoracique irradient souvent vers les mains et sont associés à un engourdissement.
  • Maladies articulaires. Étant donné la variété et le stade de la pathologie, l'inconfort a un cours différent. Cependant, fondamentalement, il s'accumule pendant le mouvement.
  • Névralgie. Les perturbations du système nerveux central sont souvent notées par une douleur constante dans les mains du coude à la main.

Douleur au cœur qui donne dans la main

L'un des facteurs communs d'une visite chez un spécialiste est considéré comme des sensations douloureuses dans la région du cœur, qui irradient vers la main. Cela est dû aux raisons suivantes:

  • Pathologie cardiaque. Souvent, l'inconfort dans cette zone est causé par l'athérosclérose, la crise cardiaque, l'angine de poitrine. Une crise cardiaque est associée à un engourdissement de la main et une douleur intense, une angine de poitrine - augmentation de la douleur pendant l'effort physique.
  • Accident vasculaire cérébral. Un tel processus pathologique dangereux est souvent détecté en raison de douleurs dans le cœur et le bras.
  • Névrose. Les troubles du système nerveux sont associés à des sensations désagréables dans tout le corps, y compris le cœur et le bras.

Mon bras me fait mal et devient engourdi

L'engourdissement du bras s'accompagne de douleurs lors des mouvements en présence de pathologies du système musculo-squelettique. Des douleurs chroniques sévères dans la main droite ou gauche, accompagnées d'engourdissements, indiquent des problèmes cardiaques. Si l'articulation du bras fait mal, gonfle et s'enflamme, ce sera le signal d'un processus aigu de nature infectieuse:

  • Un inconfort aigu et un engourdissement des mains se forment souvent en présence d'un infarctus du myocarde, d'une ischémie.
  • Une douleur sourde et constante, qui s'aggrave pendant le mouvement ou la nuit, signale des pathologies articulaires.
  • Des douleurs lancinantes aiguës dans le bras droit, qui augmentent avec le temps, seront la manifestation initiale des blessures aux membres.
  • Une perte de mobilité importante indique une fracture fermée ou une luxation.

Diagnostique

Tout d'abord, vous devez consulter un thérapeute. Compte tenu des plaintes, le spécialiste envoie le patient chez des médecins spécialisés:

Le diagnostic par un médecin de profil étroit aidera à poser un diagnostic plus précis et à choisir un traitement efficace.

Sur la base des plaintes du patient et des symptômes associés, il est possible de prescrire les méthodes de diagnostic suivantes:

  • CT ou IRM. Réalisé dans une situation où il est nécessaire d'évaluer l'état des organes internes ou du système musculo-squelettique.
  • Électroencéphalogramme. Aide à déterminer l'activité cérébrale et le système nerveux central.
  • Examens cliniques. Les tests sanguins généraux et biochimiques aident à identifier l'inflammation dans le corps et à détecter les changements pathologiques qui provoquent une gêne douloureuse dans le bras.
  • Cardiogramme. Il est effectué en cas de suspicion de maladies du système cardiovasculaire.
  • Roentgenogram. Le diagnostic est effectué en cas de fractures ou de blessures graves dans les os et les ligaments.

Une approche intégrée pour établir un facteur d'inconfort provoquant dans les mains aidera dans les plus brefs délais à détecter un problème et à choisir le traitement nécessaire.

Traitement

Quelle que soit la cause qui a causé la douleur dans les membres supérieurs, le traitement vise à:

  • élimination de la maladie sous-jacente;
  • soulagement de la douleur;
  • rétablissement d'une bonne activité motrice dans les mains et de leur fonctionnement.

La thérapie combinée de la douleur dans les membres supérieurs est basée sur l'utilisation de médicaments. Il est également recommandé d'utiliser la médecine traditionnelle.

Thérapie médicamenteuse

Pour faciliter le bien-être des patients et éliminer la cause initiale d'inconfort, prescrire de tels médicaments:

  • AINS (Diclofénac, Ibuprofène, Ketonal). Ils aident à réduire l'inflammation, à soulager l'inconfort, à réduire la fièvre et l'enflure..
  • Glucocorticostéroïdes hormonaux (Dexamethasone, Cortisone, Prednisolone). Appliquer avec toutes sortes d'arthrite et d'arthrose. Contre activement l'inflammation, crée un obstacle à la formation d'un œdème et à une augmentation de la température dans les tissus affectés.
  • Médicaments analgésiques (Analgin, Spazmalgon, Paracetamol). Contribue au soulagement de la douleur, élimine la fièvre, a un effet anti-inflammatoire inexprimé.
  • Bêtabloquants, statines, médicaments antithrombotiques (bisoprolol, cardiomagnyl). Ils aident à abaisser la pression artérielle, à normaliser le flux sanguin, à stabiliser le cholestérol, à fluidifier le sang, à prévenir les caillots sanguins dans les vaisseaux.
  • Moyens à usage externe (Diclofenac, Voltaren, Ketanov, Chondroxide). Pour augmenter l'effet thérapeutique des médicaments, il est recommandé d'utiliser divers onguents, gels, solutions.

Des médicaments correctement sélectionnés permettront dans les plus brefs délais de se débarrasser de la cause profonde de la douleur dans les mains et d'améliorer son fonctionnement. L'automédication ne doit pas être effectuée, les prescriptions médicales doivent être suivies.

Remèdes populaires

Lorsque des sensations douloureuses de nature tirante et compressive sont notées, une sensation de picotement ou de brûlure dans la main est ressentie, il est possible d'utiliser des remèdes populaires:

  • Plateaux d'huiles. Versez 2 litres d'eau chauffée (pas plus de 38 degrés) dans le bassin, ajoutez 5 gouttes d'huile de calendula, d'eucalyptus et de graines de carvi. Les mains sont baissées dans le bain pendant un quart d'heure. La procédure est répétée jusqu'à 4 fois en 7 jours.
  • Teinture anti-inflammatoire. Dans 1 litre d'eau bouillante, infuser 2 c. hypericum et graines de thym. Infusé pendant 40 minutes. Utilisé deux fois par jour au lieu du thé ordinaire. Le médicament aide à réduire l'inflammation des tissus mous et à éliminer l'inconfort..
  • Citron, fruits secs et noix. Abricots secs grillés, citron, noix (tous les ingrédients sont pris dans 30 g). La masse finie est mélangée avec du miel. L'outil est utilisé jusqu'à 4 fois par jour pour 1 cuillère à café..
  • Anesthésique. 30 g de laurier et 4 genévriers sont broyés, 50 g de beurre sont ajoutés, fouettés jusqu'à épaississement. Le mélange préparé est frotté dans les zones touchées trois fois par jour.
  • Compresses de raifort. La racine de raifort est écrasée jusqu'à formation de bouillie. La masse finie est appliquée en petite couche sur les zones endommagées et enveloppée d'un chiffon sec. Les compresses se font trois fois par jour pendant une demi-heure.

La médecine traditionnelle doit être utilisée de manière globale avec le traitement principal, sinon l'efficacité de la thérapie sera courte et faible.

Recommandations générales

Pour faciliter le bien-être en présence de douleurs douloureuses ou aiguës, les recommandations suivantes doivent être respectées:

  • Lorsque l'inconfort se manifeste à la suite d'un travail monotone ou d'une lourde charge, vous devez vous reposer les mains, exclure la mobilité pendant un certain temps.
  • En cas de dommages ou de blessures graves, vous ne devez pas le redresser vous-même ni mettre en place l'articulation disloquée. Contactez immédiatement un spécialiste.
  • Les analgésiques ne doivent pas être abusés lorsque la cause sous-jacente de la douleur n'est pas établie..
  • Il est nécessaire de consulter les médecins en temps opportun et de ne pas se soigner soi-même, sinon il est possible de provoquer des complications dangereuses.
  • Il est nécessaire de suivre les prescriptions médicales, ne pas remplacer la thérapie principale par la médecine traditionnelle.

Pendant le traitement, il ne faut pas surcharger les mains de poids et d'efforts physiques. Le repos et une thérapie adéquate seront la clé d'une récupération rapide.

Les crises de douleur dans les mains sont de nature différente et résultent à la fois d'un surmenage ordinaire et du résultat de processus pathologiques dangereux. Pour la détection rapide de la pathologie et l'élimination du problème, vous devez effectuer un diagnostic complet. Il est important de ne pas combattre les symptômes, mais la cause profonde de la douleur.

Douleur dans la main droite

Tout le contenu iLive est vérifié par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour choisir les sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La douleur dans la main droite dans la pratique clinique est souvent appelée brachialgie droitière (des mots grecs - brachion - épaule et algues - ça fait mal, douleur). Il s'agit d'une plainte courante, qui est l'une des nombreuses manifestations de la maladie sous-jacente qui provoque la douleur. Il est extrêmement difficile de différencier un tel symptôme de douleur, ainsi que de le diagnostiquer, car ses causes sont très diverses.

La complexité du diagnostic est due aux facteurs suivants:

  • La douleur dans la main droite en tant que symptôme est presque identique dans les sensations d'autres manifestations algiques de l'épaule ou du cou, car il s'agit le plus souvent d'un syndrome douloureux d'une pathologie courante.
  • La douleur dans la main droite peut être un symptôme réfléchi et irradiant, dont la cause se situe dans presque toutes les zones du corps - des sections distales (doigts) à la moelle épinière. Tout processus pathologique survenant dans le système complexe tête-cou-épaule-bras peut se manifester cliniquement dans toutes les parties de ce système. Selon les statistiques des plaintes de douleur dans la région cervicale-épaule, dans la main sont parmi les plus fréquentes parmi les différentes formes de myalgie régionale, elles représentent environ 40%.
  • La difficulté réside dans le fait que la brachialgie peut s'accompagner de pathologies vasculaires, autonomes ou trophiques concomitantes, ce qui s'explique du point de vue de la structure anatomique et physiologique de la ceinture scapulaire et du bras. Ils ont de nombreuses terminaisons nerveuses, muscles, ligaments, capsules articulaires, vaisseaux sanguins.

Le symptôme de douleur réfléchie dans le bras peut être le résultat d'une impulsion myalgique provenant de zones endommagées ou enflammées de l'abdomen supérieur ou de la poitrine.

Causes de la douleur dans la main droite

La brachialgie du côté droit ou la douleur dans la main droite peuvent être causées par une variété de facteurs étiologiques, qui sont systématisés en trois groupes:

  1. Les maladies vertébrogènes et les blessures sont les causes les plus courantes de douleur dans la main droite.
  2. MBS (syndrome myofascial) - myalgie somatogène, caractérisée par l'apparition de petits joints douloureux dans le tissu musculaire.
  3. Douleur d'étiologie peu claire, souvent indifférenciée en raison d'une combinaison complexe de symptômes.

Parmi les causes d'un symptôme de douleur dans la main, les maladies suivantes sont le plus souvent identifiées:

  • Pathologies vertébrogènes et blessures.
    • Ostéochondrose cervicale accompagnée de douleurs au bras.
    • Tumeur vertébrale bénigne ou maligne (tumeur).
    • Manifestations résiduelles d'un coup de fouet cervical, accompagnées de lésions radiculaires et se traduisant par une douleur dans le bras.
    • Plexopathies causées par des blessures, un gonflement ou un développement à la suite d'une radiothérapie. Parmi les lésions de la région de l'épaule figurent le syndrome de Duchenne-Erb, la paralysie partielle de la main - le syndrome de Degerin-Klumpke.
    • Détachement ou endommagement de la racine vertébrale en raison d'une blessure ou d'une chute (syndrome de Horner).
  • Causes neurovasculaires et neurodystrophiques de la douleur dans la main droite.
    • Le syndrome de «l'épaule gelée» est une périarthrose épaule-épaule, dans laquelle la main peut faire mal en raison d'un mouvement limité (contracture des muscles de l'épaule), puis le symptôme de douleur est causé par un gonflement sévère du poignet et de l'articulation du poignet (syndrome de Paget-Schrötter).
    • Syndrome de scalène antérieur, syndrome de scalenus ou syndrome de Naffziger.
    • Pseudocardialgie ou pectalgie, un syndrome associé à des troubles réflexes des muscles pectoraux, se manifestant par des douleurs dans le bras gauche ou droit, des douleurs thoraciques similaires aux symptômes d'une maladie cardiaque.
    • Plexopathie idiopathique ou syndrome de Persnage-Turner. L'amyotrophie est symptomatiquement similaire au syndrome radiculaire et se manifeste par des douleurs à l'épaule, à l'avant-bras droit ou gauche.
  • Causes de la douleur dans la main droite de l'étiologie myofasciale.

La douleur a des déclencheurs récepteurs spécifiques situés dans ces muscles:

  • Musculus supraspinatus - muscle supraspinatus.
  • Musculi scaleni - muscles scalènes avant, moyen et arrière du plexus brachial.
  • Musculus infraspinatus - le muscle infraspinatus.
  • Biceps, Musculus Biceps Brachii - Biceps.
  • Musculus coracobrachialis - muscle coracorachis.
  • Triceps, musculus triceps brachii - triceps.
  • Musculus brachialis - muscle brachial.
  • Muscles de l'avant-bras - Musculus extensor pollicis longus, Musculus extensor digitorum manus, Musculus extensor carpi ulnaris - extenseurs des doigts et des poignets.
  • Musculus palmaris longus - muscle de la paume.
  • Supinateur musculaire - muscle - soutien de la voûte plantaire permettant une rotation externe de l'avant-bras.

Facteurs provoquant une douleur myofasciale dans la main:

  • Surmenage musculaire dans une pose statique.
  • Immobilité prolongée, immobilisation.
  • Hypothermie.
  • Pression.
  • Blessures.
  • Entorses.

Le syndrome du tunnel (syndrome du canal carpien) est la cause de l'étiologie ischémique de compression, ces facteurs provoquent le syndrome du canal carpien:

  • Travail nécessitant de maintenir une posture statique et d'effectuer le même type de mouvements de la main, un facteur professionnel.
  • Immobilisation prolongée due à une intervention chirurgicale ou à une fixation du bras après une fracture.
  • Pathologies endocriniennes - acromégalie, hypothyroïdie, ménopause.
  • Prendre des médicaments hormonaux, y compris des contraceptifs oraux.
  • Troubles métaboliques du diabète.
  • Troubles du métabolisme dus à l'alcoolisme, à la toxicomanie.

Les neuropathies tunnels, accompagnées de douleurs dans le bras, ont les variétés suivantes:

  • La forme la plus courante est le syndrome du canal carpien..
  • Syndrome du pronateur (pression constante sur la paume).
  • Neuropathie ulnaire, syndrome du lit de Guyon.
  • Neuropathie nerveuse radiale - syndrome de radiation ou maladie de Roth - Bernhardt, appelée "tennis elbow".

Causes de la douleur dans la main droite de l'étiologie arthrogénique

La douleur peut être déclenchée par de telles maladies:

  • Ostéoarthrose.
  • Polyarthrite rhumatoïde.
  • Dermatomyosite.
  • Le lupus érythémateux disséminé.
  • Arthrite psoriasique.
  • Goutte.
  • Arthropathie neurogène (maladie de Charcot).
  • Syndrome de Reuters.

Les causes d'un symptôme de douleur dans le bras peuvent être associées à des polyneuropathies, au syndrome viscéral-radiculaire, à des pathologies du système broncho-pulmonaire, à la vésicule biliaire, à l'angine de poitrine.

Douleur à la main

Résumé: La douleur dans la main est associée à un grand nombre de maladies, vous devez donc toujours faire attention aux symptômes qui l'accompagnent. La combinaison de la douleur dans la main avec des symptômes tels que maux de tête, vertiges, coups de bélier, douleur à l'épaule ou sous l'omoplate indique la présence d'une hernie intervertébrale du rachis cervical ou d'autres complications de l'ostéochondrose cervicale. Un accès rapide à un spécialiste empêchera les complications de la maladie.

Mots-clés: douleur dans la main, engourdissement, colonne vertébrale, hernie intervertébrale, colonne vertébrale cervicale, sténose du canal rachidien, dégénérescence du disque intervertébral

Qu'est-ce que la douleur à la main?

La douleur dans le bras est tout type de douleur ou d'inconfort dans la région de l'épaule au poignet. Nos mains sont constituées d'os, d'articulations, de muscles, de tendons, de ligaments, de nerfs et de vaisseaux sanguins, chacun pouvant être blessé, infecté ou souffrant d'autres affections qui peuvent être très douloureuses..

La douleur dans le bras peut être paroxystique ou constante, elle peut être ressentie sur toute la longueur du bras ou dans une zone spécifique. La nature de la douleur peut également varier: elle peut être douloureuse, perçante ou se manifester par des picotements ou des brûlures (paresthésie). Seul un inconfort ou une sensation de tension peut être présent. Dans certains cas, la douleur peut être si prononcée qu'il devient difficile pour le patient de bouger sa main.

La douleur dans le bras peut être le symptôme d'une variété de maladies, des traumatismes accidentels aux troubles neurologiques. La douleur dans le bras peut également résulter de dommages à une autre partie du corps, comme la colonne vertébrale dans la région cervicale. Cette douleur est appelée réfléchie.

Une douleur réfléchie dans le bras peut survenir en raison d'une crise cardiaque. La douleur irradiant vers le bras gauche est un symptôme courant d'une crise cardiaque et peut se produire en combinaison avec une sensation de pression ou de douleur pressante au centre de la poitrine, des nausées, des vomissements, de la transpiration, des battements cardiaques et respiratoires irréguliers, la peur de la mort. Appelez d'urgence une ambulance si vous ou quelqu'un qui est près de vous, ressentez une douleur dans la main gauche, associée à l'un des symptômes ci-dessus.

Si vous ne présentez pas de symptômes de crise cardiaque, mais que la douleur dans votre main gauche ne disparaît pas, ne se reproduit pas ou ne vous inquiète pas, consultez un médecin.

Symptômes accompagnant la douleur à la main

En plus de la douleur directement dans le bras, des symptômes concomitants peuvent être observés. La nature et l'intensité des symptômes qui l'accompagnent varient en fonction de la cause de la douleur. Par exemple, si vous avez une fièvre sévère, votre douleur au bras peut être due à une infection ou une inflammation. La douleur dans la main due à l'arthrite peut s'accompagner d'une sensation de raideur dans les articulations et d'une diminution de l'amplitude des mouvements.

Les symptômes qui peuvent apparaître en combinaison avec une douleur dans le bras comprennent:

  • Douleur dans le dos, le cou ou les épaules;
  • Sensation de brûlure dans la main;
  • Perturbations de sommeil;
  • Symptômes similaires à ceux de la grippe (faiblesse, fièvre, maux de gorge, maux de tête, toux, douleurs);
  • Douleur articulaire;
  • Spasmes musculaires;
  • Engourdissement;
  • Réduction de l'amplitude des mouvements de l'articulation du coude;
  • Problèmes de peau;
  • L'apparition d'ecchymoses sur la peau;
  • Inflammation;
  • Perte de poids inexpliquée.

Symptômes graves pouvant indiquer une affection potentiellement mortelle:

Dans certains cas, une douleur dans le bras peut survenir en combinaison avec d'autres symptômes pouvant indiquer un état potentiellement mortel et, par conséquent, le patient doit être examiné immédiatement.

Appelez une ambulance immédiatement si vous ou quelqu'un dans votre environnement avez des douleurs à la main en combinaison avec les symptômes suivants:

  • Déformation du bras;
  • Pâleur, lèvres bleues ou peau sous les ongles;
  • Une altération de la conscience, par exemple, un évanouissement ou un manque de réaction à ce qui se passe;
  • Un changement d'état mental ou un changement soudain de comportement (confusion, délire, léthargie, hallucinations, déception des sentiments);
  • Douleur thoracique irradiant vers le bras, l'épaule, le cou ou la mâchoire gauche;
  • Température élevée (supérieure à 38 degrés Celsius);
  • Difficulté avec le mouvement des mains;
  • Bruits de craquement ou d'éclatement lors de dommages au bras;
  • Stries rouges dans ou autour d'un point douloureux;
  • Troubles respiratoires (essoufflement, essoufflement, respiration sifflante lors de la respiration, arrêt respiratoire);
  • La faiblesse.

Causes de la douleur au bras

En règle générale, la douleur dans le bras est due à une tension musculaire, à un traumatisme ou à une usure liée à l'âge des muscles, des os, des articulations, des tendons et des ligaments du bras. En règle générale, ces conditions ne sont pas graves et vous pouvez les éviter en modifiant certaines habitudes et votre mode de vie. Par exemple, un repos adéquat entre les périodes d'activité physique et l'abstention de pratiquer des sports extrêmes sans entraînement approprié sont deux méthodes pratiques pour éviter les blessures aux mains..

Cependant, les maladies infectieuses, ainsi que les changements dégénératifs et les conditions neurologiques, peuvent également provoquer des douleurs dans le bras. La douleur dans le bras gauche peut même être une manifestation d'une crise cardiaque.

Causes des douleurs aux bras associées à un traumatisme

La douleur dans la main peut être le résultat de diverses blessures, par exemple:

  • Fracture ou fracture osseuse par compression;
  • Luxation de l'articulation du coude;
  • Fracture de la plaque épiphysaire;
  • Mains blessées ou meurtries;
  • Blessures au cou, à l'épaule ou au bras;
  • Entorses ou ruptures musculaires;
  • Entorse ou surmenage.

Causes de la douleur au bras associées à la présence d'une infection

Des douleurs aux mains peuvent survenir à la suite de diverses infections, notamment:

  • Infection bactérienne de la peau (cellulite (à ne pas confondre avec un problème esthétique));
  • Infection d'une plaie ou d'autres lésions cutanées;
  • Ostéomyélite (infection osseuse);
  • Arthrite septique (infectieuse).

Causes dégénératives, inflammatoires et neurologiques de la douleur dans le bras:

La douleur aux mains peut être causée par des conditions dégénératives, inflammatoires et neurologiques, notamment:

  • Bursite (inflammation du sac synovial);
  • Syndrome du canal carpien;
  • Sténose vertébrale dans la colonne cervicale.

Le canal rachidien est un tube vertical creux formé par les arcs des vertèbres. À l'intérieur du canal rachidien se trouvent la moelle épinière avec des racines nerveuses qui en sortent. La sténose vertébrale peut être congénitale ou acquise (dans cette situation, nous parlons de la présence de croissance osseuse ou des tissus mous, d'hypertrophie du ligament jaune, etc.) et dans certains cas, peut entraîner une compression des racines nerveuses ou même de la moelle épinière;

  • Spondylose de la colonne cervicale (modifications dégénératives des disques intervertébraux);
  • Hernie intervertébrale dans la colonne cervicale.

Le disque intervertébral est une couche entre les vertèbres dont la fonction principale est d'empêcher le frottement des vertèbres les unes contre les autres et, par conséquent, leur destruction. De plus, les disques intervertébraux sont responsables de la flexibilité et de la mobilité de la colonne vertébrale. Le disque intervertébral se compose d'un contenu interne de type gel (noyau pulpeux) et d'une membrane externe solide (anneau fibreux). À la suite du processus de vieillissement naturel du corps ou à la suite d'un traumatisme, une fissure ou une rupture peut apparaître dans la coquille externe du disque et, ainsi, une partie du noyau pulpaire peut s'extruder par ce trou dans le canal rachidien (hernie intervertébrale), ce qui conduit dans certains cas à une compression et à des produits chimiques. irritation des racines nerveuses voisines. Comme il s'agit d'une compression du nerf, la douleur dans la hernie intervertébrale irradie souvent vers les zones innervées par le nerf affecté. Avec une hernie intervertébrale de la colonne cervicale, la douleur peut irradier vers l'épaule, le bras sur toute sa longueur, la main et / ou les doigts;

  • Atteinte ou compression du nerf par les tissus de la main (souvent le nerf cubital);
  • Arthrose;
  • Neuropathie périphérique, par exemple, avec diabète;
  • Polyarthrite rhumatoïde (une maladie auto-immune chronique caractérisée par une inflammation des articulations);
  • Tendinite (inflammation des tendons).

Autres causes de douleur au bras

La douleur dans le bras peut apparaître comme un symptôme dans les maladies et affections suivantes:

  • Tumeur osseuse (bénigne ou maligne);
  • Écrevisse;
  • Le syndrome de Sudeck (un syndrome douloureux qui survient souvent en raison d'un traumatisme aux extrémités ou de lésions des tissus nerveux);
  • Crise cardiaque.

Diagnostic de la douleur au bras

Afin de diagnostiquer la cause de la douleur au bras, le médecin vous posera quelques questions concernant vos symptômes. Les questions peuvent être les suivantes:

  • Quand la douleur a commencé?
  • La douleur est-elle apparue progressivement ou son apparition est-elle soudaine?
  • La douleur apparaît de temps en temps ou est permanente?
  • Y a-t-il d'autres symptômes en plus de la douleur à la main?
  • Prenez-vous des médicaments ou des suppléments en vente libre??

Des examens supplémentaires pour établir un diagnostic précis peuvent être variés et comprennent l'échographie, la radiographie du bras ou de la colonne cervicale, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) de la colonne vertébrale, des tests sanguins et urinaires pour détecter une inflammation ou une infection, et bien plus encore. Si vous soupçonnez des problèmes au niveau du rachis cervical (dégénérescence du disque intervertébral, sténose vertébrale, hernie intervertébrale), une IRM du rachis cervical est recommandée car seule cette méthode permet d'obtenir les informations les plus complètes sur l'état des os et des tissus mous de la colonne vertébrale. La radiographie de la colonne vertébrale dans ce cas n'est pas indicative, car elle ne donne presque aucune idée de l'état des tissus mous; en conséquence, il est pratiquement impossible de diagnostiquer la hernie intervertébrale ou d'identifier la cause de la sténose avec une radiographie. Une autre méthode, la tomodensitométrie de la colonne vertébrale, vous permet d'obtenir des images assez détaillées à la fois des os et des tissus mous de la colonne vertébrale.Cependant, la qualité des images est nettement inférieure à la qualité des images obtenues avec l'IRM.Par conséquent, la tomodensitométrie est recommandée si le patient présente des contre-indications à l'IRM, le principal est la présence de structures ou d'appareils métalliques dans le corps (articulations artificielles, stimulateurs cardiaques, etc.).

Complications potentielles de la douleur dans le bras

Les complications de la douleur dans le bras peuvent progresser et varier en fonction de la cause de la douleur. La douleur inexprimée dans le bras à la suite d'une surcharge des muscles ou des ligaments répond généralement positivement à des mesures telles que le repos, la glace, la prise de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) en vente libre. Étant donné que la douleur dans le bras peut indiquer une maladie grave, un traitement retardé peut entraîner des complications ou des dommages permanents. Par conséquent, il est très important de consulter un médecin si vous ressentez une douleur constante ou d'autres symptômes inhabituels. Lorsque la cause de la douleur est identifiée, après le schéma de traitement, vous pouvez réduire considérablement le risque de complications, qui peuvent inclure:

  • Mobilité altérée de la main;
  • La douleur chronique
  • Difficultés à remplir les tâches quotidiennes;
  • Perte d'un membre (amputation);
  • Perte de force musculaire dans le bras;
  • Lésions nerveuses irréversibles;
  • Propagation de l'infection.

L'article a été ajouté à Yandex Webmaster 2015-04-08, 17:43

Que faire de la douleur dans la main du coude à la main? Nous déterminons les raisons pour lesquelles cela fait mal et fait mal sous le coude

La douleur dans le bras du coude à la main peut apparaître pour de nombreuses raisons. Douleurs musculaires, problèmes d'œdème sévères, le tonus musculaire augmente souvent, formant une réaction de défense.

Les raisons peuvent être divisées en celles associées à l'activité physique et associées au développement de diverses maladies du système musculo-squelettique. Selon les statistiques, le côté extérieur de la main droite souffre plus souvent que la gauche.

Dans la plupart des cas, un traitement compétent commencé en temps opportun donne un bon résultat.

Causes de la douleur du coude à la main

Qu'est-ce qui fait mal à vos mains du coude à la main? Les causes de cette douleur sont très diverses. En plus de la douleur, les patients se plaignent le plus souvent que la main droite ou gauche est enflée, il y a des sensations de traction dans les muscles. Afin de comprendre pourquoi le syndrome douloureux se développe, que faire pour l'arrêter, vous devez consulter un médecin.

Surtension

La surcharge du membre supérieur est le plus souvent causée par un travail monotone, impliquant des mouvements stéréotypés répétitifs en permanence (par exemple, le travail sur le convoyeur). Dans le même temps, le nerf médian est souvent comprimé par les formations osseuses et tendineuses du poignet. En neurologie, ce trouble est appelé syndrome du canal carpien. Souvent, cette pathologie se manifeste chez les musiciens, les artistes, ainsi que lors de travaux fréquents et prolongés à l'ordinateur.

Charges sportives

Des entraînements fréquents et intenses et des charges sur des groupes musculaires spécifiques provoquent une inflammation des tendons. Cela entraîne une douleur permanente lors des mouvements des membres supérieurs. Dans cette situation, il est conseillé de s'abstenir temporairement d'une activité physique de toute intensité.

IMPORTANT! Il est nécessaire de consulter un traumatologue ou un orthopédiste spécialisé. La nomination de physiothérapie, massage, thérapie par l'exercice et parfois des anti-inflammatoires non stéroïdiens en comprimés ou pommades (indométacine, nimésulide) montre une grande efficacité.

Maladie

Arthrite

L'arthrite fait référence à une inflammation des articulations qui commence à la suite d'un certain nombre de facteurs. L'arthrite est désagréable car elle ne peut pas être guérie une fois pour toutes. En même temps, il fronce les mains du coude à la main, tire les articulations, elles font mal. Le membre supérieur gauche est impliqué dans le processus pathologique plus tard que le droit. Afin de comprendre ce qu'il faut faire avec cette maladie, vous devez contacter un rhumatologue.

Pourquoi cela arrive-t-il? Raisons du développement de l'arthrite:

  • Maladie rhumatismale
  • Histoire des blessures
  • Processus infectieux
  • Goutte
  • Diabète
  • Helminthiasis
  • Syphilis

Douleur douloureuse continue sous le coude, la brûlure est caractéristique. Souvent, le syndrome douloureux atteint un niveau d'intensité tel que le blocage articulaire se développe (impossibilité de mouvements actifs). Puisque l'arthrite est célèbre pour son évolution ondulatoire avec rémissions et rechutes, la douleur ne survient que pendant les périodes d'exacerbation.

Dans la zone d'articulation, il y a un gonflement, une hyperémie, une augmentation de la température de la peau sur la zone articulaire. Au fur et à mesure que l'arthrite progresse, l'articulation se déforme et sa contracture se développe. Cherchez l'aide qualifiée d'un rhumatologue.

Arthrose

L'arthrose est une dégénérescence lente du cartilage articulaire. Au cours de la progression de la pathologie, les os et les tissus mous sont impliqués dans le processus. La capsule articulaire s'épaissit, ce qui limite l'amplitude des mouvements. Le processus est de nature asymétrique; chez les droitiers, le processus est plus souvent dans l'articulation de la main droite.

Les patients s'inquiètent de douleurs douloureuses dans l'articulation, sans localisation claire. Le syndrome douloureux est caractérisé par un degré élevé d'intensité, la mobilité dans l'articulation est limitée avec le temps. La douleur a tendance à s'intensifier avec l'effort physique, avec l'hypodynamie, elle s'apaise. Dans une phase sévère de la maladie due à des douleurs articulaires, le patient ne peut pas s'endormir.

Les limitations de l'amplitude des mouvements, le crépitus au moment du démarrage de l'activation sont caractéristiques. L'articulation est élargie en raison d'un œdème. Au fil du temps, l'articulation se déforme, les ostéophytes se développent.

Tendinite

Par tendinite, on entend le processus inflammatoire des tendons des articulations. Le plus souvent, c'est le lot des athlètes professionnels. Avec une tendinite, l'articulation gonfle et fait mal.

Les facteurs causaux sont une augmentation du stress sur l'articulation au fil du temps, un traumatisme, une infection.

La maladie se caractérise par une douleur aiguë dans la zone touchée, la douleur augmente avec les changements météorologiques et l'activité motrice. Le mouvement des articulations avec tendinite est limité, les articulations sont sensibles à la palpation.

Des rougeurs locales (généralement le côté extérieur) et un gonflement dans la zone d'inflammation sont notés, la surface de la peau est chaude. Lorsque vous faites des mouvements, vous entendez comment le joint craque.

Syndrome du tunnel

Par syndrome tunnel, on entend une pathologie neurologique due à la compression du nerf par le poignet. Dans ce cas, la douleur s'étend du coude à la main. Le syndrome a reçu ce nom parce que les os, les muscles et les tendons forment une sorte de canal dans lequel se situe le nerf médian..

Contrairement au fait que le nerf est protégé par les structures musculo-squelettiques, il peut être comprimé avec un défaut dans le canal. En cas de tension sévère de l'appareil ligamentaire et tendineux, la perfusion tissulaire en souffre, un manque de nutriments est constaté. Lorsque cela se produit en continu, la déformation du canal se développe, ses parois deviennent gonflées, épaissies et friables. Le canal devient plus étroit, la pression sur le nerf augmente. En conséquence, la fonction de conduire des impulsions nerveuses diminue et l'activité motrice du bras est altérée.

Maladies de la colonne vertébrale et du dos

L'ostéochondrose est comprise comme une lésion dégénérative de la colonne vertébrale. De plus, que la douleur est localisée dans le dos, les articulations des membres supérieurs sont endommagées.

Le syndrome douloureux se développe lentement. Au cours des premières rechutes de la maladie, la douleur est enregistrée avec un fort stress physique et est faiblement exprimée. Avec la progression de la pathologie, la douleur s'aggrave, devient prononcée. Les sensations prévalent la nuit en raison de la relaxation musculaire. Il y a une paresthésie dans la peau (une sensation de "chair de poule courante").

Troubles neurologiques

La névrite du nerf cubital est une inflammation du nerf. Le nerf cubital innerve une partie du corps du coude au poignet. Dans ce cas, la régulation nerveuse des mouvements de l'articulation du coude est altérée, la main peut devenir engourdie.

Douleur intense, caractérisée par un degré élevé d'intensité. Elle survient brutalement, potentialisant l'insomnie chez le patient. La douleur augmente avec le mouvement, au repos ne disparaît pas.

La mobilité des bras est très limitée. La sensibilité du membre supérieur affecté diminue, un engourdissement est noté jusqu'à une perte partielle. Avec une inflammation du nerf entier, une paralysie du membre est possible. Le patient perd la capacité de faire des mouvements dans la main, ressent de la douleur lors des mouvements des extenseurs de flexion, ce qui provoque le développement d'une atrophie musculaire. En présence des symptômes ci-dessus, consultez un neurologue.

Blessures

Des fractures des os et des luxations des articulations du coude et du poignet se produisent dans la grande majorité des cas en raison d'une chute du bras tendu. Les patients se plaignent de douleurs articulaires sévères et intenses. Lorsque les articulations endommagées sont activées, la douleur devient insupportable.

Un gonflement dans la région articulaire est noté. Le membre peut être tourné dans une direction inhabituelle. Le bruit de crepitus, un changement de configuration de l'articulation, une mobilité atypique, un raccourcissement ou un allongement du bras par rapport à un bras sain indique une fracture. Résistance au printemps, douleur constante, la déformation parle de luxation.

Autres raisons

Une des causes de la douleur dans la main peut être une thrombose veineuse du membre supérieur. En raison de la thrombose, une congestion veineuse se développe. En conséquence, un syndrome douloureux local prononcé se forme..

L'insuffisance artérielle due à l'athérosclérose des artères des membres supérieurs peut provoquer des douleurs du coude à la main. La plaque obstrue ou rétrécit la lumière du vaisseau, une ischémie des membres et une douleur se développent.

L'ostéoporose en tant que cause de douleur dans la main se développe chez les personnes âgées. La densité osseuse avec cette pathologie diminue. Cela potentialise la fragilité et la fragilité accrues des os, les fissures et les fractures fréquentes qui provoquent des douleurs sur le site des dommages..

Que faire? Méthodes de traitement

Il est nécessaire de traiter la douleur dans la main par son déchargement, la thérapie de traction (traction osseuse).

Le traitement médicamenteux implique l'utilisation d'analgésiques (kétorolac), d'amidopyrine, de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (voltaren, ibuprofène).

Les procédures de physiothérapie sont efficaces, y compris l'UHF, la magnétothérapie, la thérapie de boue, la thérapie d'exercice.

Le traitement chirurgical est effectué sous la forme d'une dénervation articulaire, d'une myotomie de décompression, d'une fenestration du tractus iléotibial, d'une décompression intraosseuse, d'une ostéotomie, d'une arthrodèse, d'un remplacement d'endoprothèse.

MISE EN GARDE! Pendant une exacerbation, la physiothérapie ne peut pas être effectuée, car son effet peut améliorer la réaction inflammatoire.

Comment soulager la douleur?

Que faire de la douleur dans la main du coude à la main? La douleur peut être arrêtée à l'aide d'analgésiques et de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (nise, indométhacine) dans les onguents, les comprimés et les injections intraveineuses. Il est nécessaire de minimiser la pression sur les articulations, d'assurer leur immobilisation et leur repos fonctionnel.

Les remèdes populaires sous forme d'infusions de thym, de calendula, de camomille démontrent leur efficacité pour soulager l'enflure et les réactions inflammatoires. Cependant, ces méthodes ne sont pas en mesure d'influencer au niveau fonctionnel et organique..

Quand consulter un médecin?

Un médecin doit être consulté en cas de douleur aiguë prolongée dans le membre supérieur. Recourir immédiatement à une visite spécialisée en cas de blessure. En cas d'effort physique excessif, il est conseillé d'attendre 2-3 jours, et si la douleur ne s'atténue pas, rendez-vous chez un traumatologue. Si le bras est enflé, la douleur s'intensifie, l'état général s'aggrave, un médecin est requis.

Pourquoi ne devriez-vous pas reporter la visite chez le médecin? Beaucoup croient que la douleur disparaîtra d'elle-même, mais compter sur le cas n'en vaut pas la peine..

ATTENTION! La procrastination peut entraîner des conséquences irréversibles jusqu'à l'amputation du bras.

Afin de comprendre à quel médecin s'adresser, il est nécessaire de déterminer la cause présumée de la douleur. Si un fait de blessure est enregistré, il est nécessaire de consulter un traumatologue, si un processus chronique est observé, la consultation la plus probable d'un rhumatologue est nécessaire. En cas de doute, vous devriez rendre visite à un thérapeute qui posera le diagnostic prévu et référera à un spécialiste.

Mesures préventives

La prévention consiste à modifier la position en cours de fonctionnement pour éviter les surtensions. Une activité physique inadéquate doit également être évitée. Un refroidissement excessif qui peut provoquer de l'arthrite ou de la névrite doit être évité. Il est conseillé de ne pas négliger les examens préventifs pour le diagnostic rapide des pathologies en développement du système musculo-squelettique.