logo

Douleurs articulaires - signes de maladie, causes, traitement

Des douleurs articulaires sont ressenties par des millions de personnes dans le monde. Selon les données officielles de l'Organisation mondiale de la santé, plus de 80% de la population souffre de maladies articulaires. La dégradation de l'environnement, un mode de vie sédentaire, l'émergence de nouveaux types d'infections, le développement de maladies génétiques - les raisons pour lesquelles les problèmes commencent, beaucoup.

Les causes de la douleur

Les articulations sont les parties mobiles du squelette reliant tous les os du système musculo-squelettique. Sans eux, il est impossible d'accomplir les fonctions les plus importantes du corps - flexion, redressement, rotation, soutien et mouvement.

L'apparition de la douleur est un signe direct d'une violation de la fonctionnalité normale. Il est important de ne pas ignorer les symptômes alarmants et de commencer le traitement à temps.

Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles les articulations font mal:

  • Le manque d'exercice. Le progrès technique, associé à des avantages indéniables, contribue à un travail sédentaire et inactif. Toutes les opérations de base sont effectuées par des machines; une personne ne contrôle que les processus. Cela conduit à une atrophie du tissu musculaire. La charge augmente et se manifeste sous forme d'arthralgie (du grec. Arthron - «articulation», algos - «douleur»).
  • Augmentation de l'activité physique. Les professions liées au mouvement constant (par exemple, les constructeurs, les déménageurs, les vendeurs) ne contribuent pas à la santé des articulations. Le stress grave est lourd de blessures et au fil des ans, il se manifestera une douleur dans les membres et la colonne vertébrale.
  • En surpoids. L'oxygène cesse de s'écouler dans les articulations dans le bon volume, la masse musculaire diminue, des changements irréversibles se produisent dans les tissus du cartilage et, par conséquent, l'apparition de douleurs douloureuses.
  • Conditions environnementales. Vivre dans des mégalopoles ou dans des lieux à forte concentration d'entreprises manufacturières - partout où des émissions nocives dans l'atmosphère se produisent, nuisent à la santé. Le risque de tomber gravement malade et d'avoir des complications augmente plusieurs fois.
  • Mauvaise nutrition. Manger des aliments à faible teneur en vitamines et minéraux nécessaires au corps affecte négativement l'état général du corps. Cela affecte immédiatement la mobilité des pièces de connexion. L'inconfort et la douleur apparaissent.
  • Âge. Plus la personne est âgée, plus elle souffre de douleur. L'usure inévitable du système musculo-squelettique entraîne des maladies qui compliquent les articulations. Il convient de noter que l'arthralgie rajeunit chaque année pour les raisons ci-dessus.

Types de maladies

Beaucoup de gens souffrent de maladies et seule une petite partie va chez un médecin. Mais les douleurs articulaires, en règle générale, indiquent la présence d'une maladie. Il peut s'agir de blessures négligées, de processus inflammatoires latents. Par conséquent, il est si important de contacter un rhumatologue ou un orthopédiste pour un diagnostic et un traitement rapide..

La classification divise la maladie en inflammatoire, métabolique-dystrophique et pathologique. Voici les maladies articulaires les plus courantes de chaque groupe, selon les statistiques de l'OMS.

Maladies inflammatoires

L'arthrite est la maladie la plus courante, caractérisée par la destruction du cartilage. Entre les os dus à l'arthrite, des frottements apparaissent, un processus inflammatoire se produit. À mesure que la maladie progresse, la mobilité est perdue, un gonflement et un gonflement apparaissent. Elle affecte tous les types, petits et grands. A souvent hérité de causes génétiques.

Bursite articulaire - la maladie affecte les articulations de l'épaule, du genou et de la hanche. Entre les surfaces des os, dans la cavité du sac synovial, l'excès de liquide s'accumule. Le processus inflammatoire commence, se poursuivant par de gros gonflements et des douleurs atroces.

Maladies articulaires dystrophiques

Goutte. Il est associé à une production accrue d'acide urique, dans le contexte d'une insuffisance rénale. Le plus souvent, elle commence par l'apparition de douleurs au niveau des gros orteils. La maladie est caractéristique de la vieillesse et des personnes de professions spécifiques (par exemple, les danseurs). Le port constant de chaussures inconfortables contribue également au développement de la maladie. Les amateurs de talons hauts devraient y penser. Ne sacrifiez pas vos tendances de mode de santé.

Arthrose Déformation osseuse due à la maladie du cartilage. Les processus dystrophiques s'accompagnent d'une douleur intense.

Nécrose des articulations. Violation du flux sanguin dans l'os. Le manque d'oxygène et de nutriments entraîne la mort osseuse. L'articulation souffre en premier. Douleur douloureuse, raideur des mouvements peuvent devenir des signes d'une maladie extrêmement dangereuse.

Pathologie due à des blessures

Dommages mécaniques au joint. Une complication d'une chute infructueuse est donc le plus souvent observée dans les articulations du genou. Moins souvent - dans les coudes. Les symptômes apparaissent immédiatement - douleur aiguë, incapacité à plier la jambe, altération de la fonction motrice.

Dislocation. La perte de résistance entre la tête osseuse et les ligaments entraîne une luxation. Le décalage peut être complet ou partiel. La douleur dans l'articulation s'accompagne de fièvre, d'un gonflement dans la zone de luxation. La recherche intempestive d'une aide médicale peut donner un élan au développement de la nécrose et du handicap.

Symptômes des douleurs articulaires

Une ou plusieurs articulations malades déterminent l'état général du corps. La symptomatologie est très large et dépend de la cause profonde. Mais il existe toujours un ensemble standard de signes qui devraient provoquer des soins médicaux immédiats:

  • Douleur prononcée dans une ou plusieurs articulations.
  • La douleur survient à tout moment de la journée et est de courte durée..
  • Gêne, raideur des mouvements se produit uniquement pendant la période de repos - en vacances ou le week-end.
  • La douleur articulaire est si intense qu'une personne est obligée d'interrompre le travail.
  • Boiterie.
  • Perte de poids sans cause.
  • Transpiration accrue.
  • Courbatures.
  • Fièvre persistante.
  • Éruptions cutanées.
  • Raideur matinale, sans douleur prononcée.
  • Changement de démarche.
  • Douleurs musculaires (myalgie).
  • Légère douleur dans les ligaments et les tendons.

Même si, selon une personne, les symptômes ne sont pas importants et ne causent pas beaucoup d'inconfort, vous devriez consulter un médecin.

Un examen de routine aidera à détecter la maladie à un stade précoce et garantira une guérison complète.

Méthodes d'élimination

  1. Préparations locales - onguents, gels, crèmes, patchs contenant des anesthésiques et des substances actives anti-inflammatoires.
  2. Injections de stéroïdes - la prednisone, la dexaméthasone et la cortisone ont un puissant effet anti-inflammatoire au niveau de tout le corps.
  3. Injection d'acide hyaluronique - un liquide épais est l'un des composants du cartilage, il aide à faire face aux processus inflammatoires.
  4. Les exercices de physiothérapie sont un ensemble d'exercices qui aident à maintenir le tonus musculaire, à construire des muscles autour des articulations malades.
  5. Porter uniquement des chaussures confortables - des chaussures de haute qualité, douces et facilement pliables réduiront la charge des pieds endoloris. Refus des talons hauts, des coussinets serrés et des matériaux artificiels.
  6. Chaleur et froid - l'alternance alternée de coussinets chauffants avec de l'eau chaude ou froide soulage les spasmes, réduit l'enflure et la douleur. Le changement doit être rapide pour éviter une surchauffe ou un refroidissement excessif.
  7. Anesthésie des zones à problèmes - injection anesthésique directement au point douloureux. Soulage rapidement la douleur atroce.
  8. Destruction des nerfs. Il est utilisé dans les cas où il n'y a pas de résultats positifs après d'autres méthodes. La procédure est similaire à l'ablation du nerf dentaire. Soulage les douleurs articulaires, mais la maladie persiste.
  9. Médecine traditionnelle - herbes, miel, coquille d'oeuf, laurier et alcool. Il existe de nombreuses recettes pour la préparation de teintures et mélanges médicinaux. Ne les utilisez pas sans consulter votre médecin.
  10. L'acupuncture est une médecine traditionnelle, uniquement chinoise. L'acupuncture donne parfois vraiment un résultat impressionnant. Mais la mise en œuvre de telles procédures nécessite une expérience et un professionnalisme étendus. Le choix d'un spécialiste peut être très long.

Prévention et traitement

Le traitement des maladies est effectué en utilisant les options de traitement suivantes:

  • Médicament. Seuls les processus inflammatoires et les syndromes douloureux sont supprimés. Sans techniques supplémentaires, les causes de la maladie ne sont pas éliminées.
  • Physiothérapeutique. Réchauffement, procédures analgésiques à l'aide de matériel médical de diverses actions. Échographie, stimulation électrique.
  • Physiothérapie. Un ensemble d'exercices spéciaux simples est prescrit par un médecin pour stimuler l'activité motrice.
  • Thérapie manuelle. La combinaison de diverses méthodes d'action manuelle active et passive sur les genoux, les épaules, les mains, les pieds, les jambes, les doigts, les genoux ou les coudes. Cette technique concerne les méthodes de traitement officielles. Il est utile à la fois pour la prévention et pour l'amélioration de l'état des patients..
  • Intervention chirurgicale. Nommé uniquement dans les cas désespérés et négligés. Il a de nombreuses contre-indications et peut provoquer d'autres maladies..

Ce n'est qu'après avoir posé un diagnostic et déterminé les causes que le médecin traitant prescrit un schéma thérapeutique utilisant telle ou telle technique.

Dans la plupart des cas, les maladies sont chroniques. Avec un traitement approprié, les processus dégénératifs ne font que ralentir.

Par conséquent, les maladies sont beaucoup plus faciles à prévenir qu'à guérir:

  • Il est nécessaire de prendre soin du traitement rapide de toute infection.
  • Le régime doit contenir une quantité suffisante de vitamines, de minéraux et d'oligo-éléments. Les vitamines A, B5 et B6, C, E, ainsi que le cuivre, le sélénium et la glucosamine sont particulièrement utiles pour les articulations.
  • En plus d'une bonne nutrition, la prévention des maladies articulaires sera soutenue par un mode de vie actif, une charge sportive réalisable et des promenades quotidiennes.
  • Durcissement progressif du corps.

Des actions simples aideront à prévenir le traitement à long terme, la douleur intense et la perturbation de votre mode de vie habituel..

Comment oublier la douleur dans les articulations et le dos

Si les articulations interfèrent avec la pleine vie et les mouvements, les médicaments les plus chers n'aident pas, alors vous devriez consulter un médecin professionnel. Un traitement sur les conseils de connaissances et d'amis, au mieux, ne donnera aucun résultat. Au pire, une exacerbation de la maladie, une transition vers une forme chronique, une perte de mobilité totale ou partielle. Avant d'utiliser une recette «éprouvée», vous devez vous rappeler que les symptômes peuvent être identiques et les diagnostics différents..

Les recommandations suivantes vous aideront à oublier la douleur pour toujours:

  • Le régime de traitement articulaire n'est prescrit que par un médecin, l'automédication peut avoir les conséquences les plus tristes.
  • Le traitement devrait inclure plusieurs méthodes - médicaments, physiothérapie, homéopathie, physiothérapie.
  • L'autodiagnostic est inacceptable.
  • Ne pas cuire à la vapeur ou frotter vos articulations douloureuses. Malgré un soulagement temporaire, il peut accélérer la destruction du cartilage.
  • Ne faites pas les exercices de physiothérapie recommandés par la «douleur». Le bien-être confortable est la clé d'une récupération rapide.
  • Même après le début d'une amélioration durable, n'arrêtez pas la thérapie par l'exercice.

Douleur dans toutes les articulations du corps

Les problèmes articulaires surviennent souvent localement lorsqu'une personne a une plaie articulaire particulière et peut localiser l'emplacement de la douleur. Mais parfois, les douleurs articulaires ne peuvent pas être localisées, car toutes les articulations font mal ou plusieurs en même temps. Il est prématuré de parler de polyarthrite rhumatoïde, car, en plus de cette pathologie, il existe d'autres maladies dans lesquelles la douleur recouvre toutes les articulations du système musculo-squelettique.

Pour identifier les raisons pour lesquelles toutes les articulations font mal en même temps, un médecin attentif peut analyser les plaintes du patient et identifier les relations de cause à effet. La détermination du diagnostic est loin d'être toujours aussi simple, et avec les symptômes généraux les plus courants, il n'est pas possible d'isoler une pathologie spécifique immédiatement, après une série d'examens. Par conséquent, avec l'apparition de douleurs articulaires systémiques, ne retardez pas la visite chez le médecin.

Si toutes les articulations du système musculo-squelettique sont gravement malades, il peut y avoir les raisons suivantes:

  • Pathologies auto-immunes et réactions allergiques systémiques.
  • Polyarthrite rhumatoïde.
  • Ostéoarthrose.
  • Fatigue chronique, augmentation de l'activité physique.
  • Intoxication corporelle.
  • Maladies du sang.

Si une douleur survient dans plusieurs ou dans toutes les articulations, vous devez immédiatement vous rappeler que cette situation n'est qu'une réaction à certaines maladies, mais pas à des maladies indépendantes. Les seules exceptions sont les pathologies telles que l'ostéoarthrose et la polyarthrite rhumatoïde, lorsque la cause immédiate réside dans les dommages au cartilage lui-même.

Polyarthrite rhumatoïde

La maladie fait référence à des pathologies auto-immunes chroniques dans lesquelles les articulations de tout le corps sont principalement affectées. Une caractéristique distinctive de la polyarthrite rhumatoïde est l'implication de nombreuses articulations dans le processus pathologique.

Dans ce cas, les cytokines, la métalloprotéinase et les cytokines chimiotactiques jouent un rôle clé dans le processus inflammatoire. Ce sont des éléments pro-inflammatoires qui activent l'activité des propres cellules immunitaires du corps. En conséquence, ils se déplacent vers le site de l'inflammation, c'est-à-dire vers les articulations du corps humain, et provoquent une réaction inflammatoire typique.

Une manifestation typique de la polyarthrite rhumatoïde est des dommages aux articulations périphériques, de plus, symétriques. Lorsque la maladie s'aggrave, la pathologie affecte les grosses articulations. La pathologie affecte principalement les femmes, chez les hommes, elle se trouve trois fois moins. Il est diagnostiqué à l'âge de trente à cinquante ans, mais parfois il peut également apparaître chez les adolescents - une telle maladie est appelée arthrite juvénile..

Malgré le fait que les scientifiques ont vérifié la nature immunitaire de la maladie, il n'est pas encore possible de déterminer exactement la cause de la polyarthrite rhumatoïde - pourquoi les cellules anti-inflammatoires acquièrent-elles une telle activité pathologique. À ce jour, une prédisposition génétique à la polyarthrite rhumatoïde a été prouvée, l'influence de facteurs négatifs tels que le tabagisme, la transmission de maladies virales, etc., est également indiquée sur l'apparition des pathologistes..

L'évolution de la maladie est due à l'activation de complexes immuns produits par la membrane synoviale et présents dans les vaisseaux sanguins. La réaction rapide à ceux-ci sont des facteurs rhumatoïdes - des anticorps produits contre ces complexes. Et dans certains cas, ils apparaissent seuls, sans la présence de facteurs provoquants.

Si une lésion chronique de la membrane synoviale se produit, alors au lieu de son épaisseur habituelle, elle devient plus dense et plus rugueuse, se développe et se plie sous la forme de villosités à sa surface. Les cellules du liquide synovial produisent de la stromélysine et de la collagénase, ce qui contribue aux processus destructeurs du cartilage. Le processus inflammatoire est amélioré par la production de prostaglandines, des dépôts de fibrine, des processus nécrotiques apparaissent.

Le tissu synovial envahi provoque des médiateurs inflammatoires qui contribuent à la destruction non seulement du cartilage, mais aussi du tissu osseux, des ligaments et des capsules articulaires. Dans le liquide articulaire, le nombre de leucocytes augmente.

Les petites articulations du corps sont couvertes de nodules rhumatoïdes caractéristiques lorsque l'articulation change de forme et devient laide. Le contenu de ces nodules rhumatoïdes est la partie nécrotique des macrophages, des fibroblastes et des plasmocytes. Des nodules similaires peuvent être trouvés dans les organes internes..

Le développement de la maladie se produit progressivement. Les patients souffrent de manifestations articulaires générales et locales - il y a une raideur caractéristique le matin au niveau des articulations, une fatigue est observée, l'appétit est perdu, la température corporelle monte à subfébrile. L'état des articulations s'améliore beaucoup environ une heure après le réveil. Les articulations sont affectées symétriquement et la polyarthrite rhumatoïde affecte généralement les articulations suivantes:

  • Bande de poignet.
  • Les deuxième et troisième métacarpophalangiennes.
  • Humérale.
  • Le genou.
  • Cheville.
  • hanche.
  • Coude.

En fait, la maladie menace toute articulation du système musculo-squelettique. Les articulations phalangiennes distales, ainsi que des éléments du squelette axial, sont le moins souvent impliqués..

Les articulations restent douloureuses, elles gonflent et rougissent, elles deviennent chaudes au toucher. Pour minimiser la douleur, les patients essaient de garder les articulations pliées - cela fait donc moins mal. La maladie évolue au cours des 5 à 6 premières années après les premiers changements pathologiques. Et déjà dix ans après le développement de la pathologie, les patients ont des changements irréversibles.

Les manifestations de la polyarthrite rhumatoïde sont plus visibles dans les petites articulations des mains.

Pendant ce temps, les patients développent des déformations articulaires importantes, une instabilité peut survenir. Avec la compression des branches nerveuses, les patients souffrent du syndrome du canal carpien et de la polyarthrite rhumatoïde de l'articulation du genou, les patients sont menacés de kyste de Baker, de thrombose veineuse profonde, etc..

Parallèlement aux changements articulaires, des manifestations extra-articulaires du corps sont également observées, qui se développent avec la progression de la pathologie chez un patient sur trois. Un exemple de telles manifestations peut être les nodules rhumatoïdes dans les poumons, la vascularite, le syndrome de Felty, la myocardite.

Le diagnostic de la maladie n'est pas si difficile. Des critères cliniques typiques pour la polyarthrite rhumatoïde sont démontrés dans le sang, la vitesse de sédimentation des érythrocytes est augmentée, une quantité significative de protéine C réactive et de facteur rhumatoïde est trouvée.

L'état de santé des patients sous radiographie, qui se fait en cas de suspicion de polyarthrite rhumatoïde, est précisé. La maladie se différencie par l'arthrose, la sarcoïdose, l'arthrite psoriasique et la spondylarthrite ankylosante, l'arthrite développée dans le contexte de l'hépatite C.

Le traitement de la maladie est effectué avec un traitement d'entretien, ainsi que de puissants AINS. Il est recommandé de ne donner qu'une charge adéquate sur les articulations, ajouter une thérapie par l'exercice. Si nécessaire, chirurgie.

Ostéoarthrose

L'ostéoarthrose est une autre pathologie courante qui peut affecter à la fois les grandes et les petites articulations. Divers facteurs peuvent provoquer une ostéoarthrose qui, tout d'abord, a un effet négatif sur le tissu cartilagineux de l'articulation. Le tissu cartilagineux dans tout le corps humain remplit plusieurs fonctions et devient tout d'abord un amortisseur au cours de divers mouvements. Une charge constante entraîne une usure accrue du cartilage..

Si les personnes en bonne santé et immunisées puissantes ont une chance de réparer les tissus endommagés, alors chez les patients âgés et également chez les patients avec une charge accrue sur l'articulation, la synthèse de nouvelles fibres ne se produit presque pas et le tissu cartilagineux ne récupère pas. Traditionnellement, l'arthrose est considérée comme une conséquence des effets mécaniques sur les tissus, mais maintenant les médecins considèrent également les maladies inflammatoires précédemment transférées comme des facteurs dans le développement de l'ostéoarthrose systémique.

Un signe typique de la maladie est la douleur dans toutes les articulations, car la matrice perd les substances extrêmement importantes - la glucosamine et le sulfate de chondroïtine. La carence de ces éléments conduit à ce qui se passe soi-disant. fracture articulaire, c'est-à-dire que des fissures de différentes profondeurs apparaissent dans le tissu cartilagineux.

Les processus inflammatoires peuvent également perturber la structure normale du cartilage.Par conséquent, lorsqu'ils sont localisés dans la partie sous-chondrale de l'os, les médecins diagnostiquent souvent des microfractures chez les patients. Les bords de l'os dans l'articulation sont recouverts de croissances - ostéophytes. Ils servent à compenser la partie effacée du cartilage, mais en fait ils apportent aux patients des sentiments encore plus négatifs.

Les femmes ménopausées sont les plus sujettes à l'arthrose.

Étant donné que la véritable cause de l'ostéoarthrose n'a pas été élucidée, les médecins identifient plusieurs facteurs qui contribuent au développement de la maladie:

  • Insuffisance congénitale du cartilage, dans laquelle il est très facile de se blesser. Par exemple, les patients atteints d'une telle pathologie développent des pieds plats, souvent des luxations sont diagnostiquées - complètes et incomplètes.
  • L'appartenance sexuelle est également l'un des facteurs de développement de la maladie, car selon les statistiques, l'ostéoarthrose est deux fois plus fréquente chez la femme que chez l'homme.
  • Caractéristique liée à l'âge - la maladie se développe généralement chez les patients de plus de quarante-cinq ans, chez les femmes, elle coïncide avec la période de ménopause.
  • Obésité.
  • Problèmes métaboliques.
  • Augmentation de la charge d'articulation.
  • Dommages articulaires traumatiques.

Une maladie se développe dans n'importe quelle articulation, mais généralement l'articulation de départ est celle qui a le plus d'activité physique. Il peut être localisé dans le genou, la hanche, le coude, etc..

La symptomatologie de la maladie est très évidente, vous ne pouvez donc pas manquer l'ostéoarthrose. Chez une personne avec une charge accrue, les articulations commencent à faire mal immédiatement, tandis que la force de l'inconfort peut être différente: d'un petit gémissement dans l'articulation à de fortes douleurs aiguës dans l'articulation. Lors des mouvements, la douleur s'intensifie et au repos elle devient moins prononcée.

Parallèlement à la douleur, les patients souffrent d'un resserrement des articulations, de l'apparition d'une raideur. Les mouvements des patients sont limités. Surtout en période de progression de la maladie, lorsque des crampes musculaires réflexes sont ajoutées à la pathologie.

À un stade avancé de la maladie, les patients développent un bloc articulaire caractéristique - il s'agit d'une douleur aiguë lorsque l'articulation cesse soudainement de bouger en raison de l'apparition d'une douleur intense dans l'articulation. Cela est dû à la pénétration de fragments de cartilage dans la cavité, bloquant le mouvement. Si la maladie s'accompagne d'une inflammation, il y a un gonflement de la membrane synoviale, ce qui est facile à visualiser.

Le développement de l'arthrose est assez individuel. Certains patients montrent des signes de progression de la pathologie sur la radiographie, mais l'image ne ressemble pas à la maladie. Dans le même temps, d'autres patients ressentent une douleur intense, une inflammation et un mouvement limité, lorsque l'articulation elle-même sur l'image semble satisfaisante, respectivement, le stade de développement de la pathologie.

Le diagnostic de la maladie repose sur des données radiographiques et des signes cliniques de la maladie. En parallèle, vous pouvez faire une échographie ou une imagerie par résonance magnétique, s'il est nécessaire d'évaluer la présence de complications.

Les médecins tentent de traiter la maladie en tenant compte de la capacité maximale à maintenir la mobilité dans l'articulation et à préserver la capacité du patient à travailler par profession. Par conséquent, en thérapie, il est extrêmement important d'arrêter la progression de la maladie, d'éliminer la douleur dans l'articulation et de soulager l'inflammation.

À l'heure actuelle, les possibilités de traitement de l'arthrose ne sont pas illimitées et les tactiques thérapeutiques sont difficiles à reconnaître comme réussies, car les articulations ne peuvent pas être restaurées. La maladie passe à un stade chronique et vous devez la combattre constamment.

Pour le traitement, les médecins utilisent les groupes de médicaments suivants:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Glucocorticostéroïdes.
  • Chondroprotecteurs.
  • Améliorateurs de la circulation sanguine.
  • Relaxants musculaires.

Le traitement de la maladie est principalement composé de médicaments qui peuvent restaurer le plus possible le tissu cartilagineux et établir des processus métaboliques dans l'articulation. Par conséquent, l'accent principal est mis sur les chondroprotecteurs, dont l'utilisation commence immédiatement après l'élimination de l'inflammation. Le traitement avec des chondroprotecteurs est durable et le meilleur résultat n'apparaît qu'avec un traitement rapide.

Autres maladies

La polyarthrite rhumatoïde et l'arthrose sont les pathologies les plus courantes dans lesquelles les articulations du corps sont douloureuses et douloureuses. Mais, en plus des chefs de file en matière d'incidence, il existe d'autres conditions qui provoquent des douleurs dans les articulations articulaires.

Les douleurs articulaires peuvent être une manifestation de la leucémie.

Les articulations douloureuses peuvent être une manifestation de maladies du sang. Les pathologies hématologiques sont aujourd'hui les plus difficiles à diagnostiquer non seulement pour les médecins traitants, mais aussi en thérapie. Souvent, un facteur oncologique les rejoint et les maladies acquièrent une signification complètement différente pour le patient. En règle générale, les articulations de tout le corps souffrent de leucémie - aiguë et chronique. Dans le même temps, les patients ne soupçonnent même pas ce que cela signifie, car les résultats d'un test sanguin ne montrent pas d'écarts.

L'arthralgie n'est pas isolée; non seulement les éléments articulaires sont touchés, mais aussi les os et les muscles. Par conséquent, les médecins conseillent aux patients souffrant de douleur à long terme de consulter non seulement un chirurgien orthopédiste ou un chirurgien, mais également un hématologue qui peut suspecter une pathologie et référer le patient pour des études supplémentaires..

L'intoxication du corps est une autre raison des douleurs articulaires. Le fait est que les articulations réagissent extrêmement fortement à l'apport de toxines dans le corps, et si vous commencez à blesser et à tordre les articulations, alors la faute entière pourrait être l'influence des risques professionnels, l'intoxication par les ordures ménagères, le tabagisme et l'alcoolisme. Les patients souffrent de symptômes extrêmement désagréables - toutes les articulations font mal, comme avec la grippe, l'état général du corps souffre.

L'amélioration de l'état de santé des patients est possible après le diagnostic. Une thérapie de détoxication est effectuée, le sang est purifié et, par conséquent, le liquide articulaire des toxines.

Le plus important

La douleur dans toutes les articulations du corps n'est pas toujours associée à la pathologie des articulations elles-mêmes. Si les articulations du corps sont affectées, la cause est généralement la polyarthrite rhumatoïde ou l'arthrose. Les symptômes augmentent rapidement et le processus pathologique des articulations progresse..

Dans d'autres cas, lorsque la douleur articulaire n'est pas associée à des dommages aux articulations, l'inconfort peut être une manifestation de maladies systémiques, par exemple, la leucémie sanguine, ainsi que l'ostéoporose, l'intoxication du corps, l'infection. Faire face aux maladies n'est pas si simple, mais diagnostiquer la maladie est beaucoup plus difficile. Les patients présentant une douleur dans les articulations doivent contacter la clinique en temps opportun pour commencer le traitement à un stade précoce.

Douleur articulaire - d'où vient-elle et comment y faire face?

Les douleurs articulaires peuvent survenir à tout âge, et pour une raison totalement inexplicable à première vue. Les statistiques indiquent inexorablement que 50% des personnes après 40 ans et près de 90% après 70 ans sont confrontées à un problème similaire. La nature de la douleur articulaire, cependant, et ses causes peuvent être différentes. Dans le même temps, la médecine moderne offre à peu près le même ensemble de moyens pour traiter les symptômes de la douleur, n'ayant souvent qu'un effet temporaire. Cependant, la racine de ce problème est cachée beaucoup plus profondément que beaucoup de gens ne le pensent. Par conséquent, il doit être résolu de manières complètement différentes..

Douleurs articulaires - écho obsessionnel d'un problème grave

Douleurs articulaires - la définition n'est pas entièrement correcte. En général, il n'y a rien pour blesser les articulations, car elles sont dépourvues de leurs propres terminaisons nerveuses. Les fils de signal sont adjacents à la surface du sac synovial, dans lequel le cartilage est enfermé. Grâce à eux, un signal est transmis sur les irritants potentiels qui menacent l'intégrité de l'articulation. Ces derniers comprennent divers agents étrangers: virus, toxines, cristaux de sel et similaires..

Néanmoins, la douleur articulaire ou l'arthralgie est un symptôme plus que réel, ce que tous ceux qui l'ont rencontrée au moins une fois confirmeront volontiers. Les sensations de douleur sont parfois si intenses qu'une personne est contrainte de limiter son activité, craignant de perturber à nouveau l'articulation agitée. Cependant, une arthralgie peut survenir et dans un état de repos complet, provoquant des tourments insupportables.

Pourquoi les articulations font mal?

Pourquoi les articulations font mal, c'est définitivement impossible à dire. La cause exacte ne peut être déterminée que par un spécialiste, après l'examen nécessaire. Parmi les facteurs qui déclenchent l'arthralgie, il est généralement admis de nommer:

  • Mode de vie trop actif. Pas étonnant que les douleurs articulaires soient un véritable fléau pour les athlètes professionnels.
  • Mode de vie sédentaire. Une activité physique inadéquate entraîne une détérioration de l'apport sanguin aux tissus conjonctifs et, par conséquent, une nutrition inadéquate. Et les articulations ne peuvent exprimer leur protestation que dans un sens.
  • Diverses blessures. La douleur survenant dans l'articulation, par exemple, après une chute d'une hauteur élevée ou un mouvement imprudent, peut revenir après un certain temps et devenir chronique. Et c'est déjà un signal éloquent sur la destruction du cartilage, c'est-à-dire l'arthrose progressive.
  • Le surpoids est un autre facteur typique qui provoque le développement de pathologies articulaires et, par conséquent, la survenue d'arthralgies. La nature a doté nos articulations d'une énorme marge de sécurité, notamment en tenant compte des fluctuations du poids corporel. Par exemple, 500 grammes supplémentaires de poids aux articulations du genou donnent l'impression de 2,5 kilogrammes de charge supplémentaire. Déjà un sérieux défi!

Imaginez maintenant comment nos genoux se sentiront si nous gagnons au moins 5 à 10 livres supplémentaires. S'il s'agit de croissance musculaire, ce n'est pas effrayant. L'une des principales fonctions des muscles est de soutenir et de renforcer les organes du système musculo-squelettique. Une autre chose est si elle est grasse. Dans ce cas, les joints s'aplatissent simplement, comme sous une presse hydraulique. Bien sûr, ce processus se déroulera progressivement, mais si vous ne vous rattrapez pas à temps et ne vous occupez pas de vous-même, il est probable que vous vous retrouviez en fauteuil roulant avant la retraite en raison d'une arthrose précoce. Et si, dans les premiers temps, la douleur articulaire peut encore être tolérée, elle deviendra alors tout simplement insupportable.

  • Infections virales. Certes, tous ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir la grippe au moins une fois connaissent une maladie qui est communément appelée une douleur dans les os. En fait, les articulations réagissent à cette infection. Habituellement, ces symptômes désagréables disparaissent irrévocablement dès que le patient commence à se rétablir. Cependant, la grippe et d'autres maladies de nature virale entraînent souvent des complications aux articulations. Dans ce cas, l'arthralgie peut devenir le symptôme d'une maladie encore plus grave - l'arthrite infectieuse.
  • La génétique. Il est connu que certaines maladies articulaires, dont les scientifiques ne peuvent toujours pas expliquer avec précision, peuvent être héritées. Ainsi, avec l'arthrite réactive, les douleurs articulaires se manifestent très souvent à un jeune âge, et la science moderne ne peut pas encore donner une évaluation sans ambiguïté de ce phénomène.
  • Violation des processus métaboliques. Bien que cet élément soit à la fin de la liste, cependant, selon certains experts, il est considéré comme essentiel pour établir les raisons du développement de la plupart des pathologies articulaires osseuses. En particulier, il devient clair comment les substances étrangères pénètrent dans le tissu cartilagineux, provoquant le développement du processus inflammatoire et l'apparition de symptômes de douleur caractéristiques.

Prenons par exemple les sels de calcium, dont les dépôts dans les tissus conjonctifs provoquent la formation de croissances osseuses (ostéophytes), suivie de la destruction du cartilage. Seul un échec biologique grave peut provoquer le calcium, qui est un assistant fiable de notre santé, lors d'un tel détournement. Selon les scientifiques, il s'agit d'une violation des processus endocriniens, dans lesquels il existe une carence en un certain nombre d'hormones importantes, dont la testostérone responsable de la redistribution des substances dans l'organisme.

Les douleurs articulaires annonciatrices d'un grand malheur

Selon un autre point de vue, les douleurs articulaires sont le résultat de processus destructeurs de la structure squelettique. À l'appui de cette théorie, le fait suivant parle: dans les zones où la douleur et l'inflammation de l'articulation se produisent, la destruction du tissu osseux est détectée.

La cause profonde de ces problèmes est l'une - une violation du métabolisme du calcium. Tout le monde sait que pour la construction osseuse, ce minéral est essentiel. Cependant, il ne peut remplir seul cette importante mission. Lorsque les mécanismes d'apport et de redistribution du calcium échouent, cela devient un fardeau pour le corps.

La part du lion du calcium consommé, associée au lavage des os, se dépose dans les vaisseaux, les organes internes ainsi que le cartilage. Dans ce dernier cas, comme mentionné ci-dessus, cette macrocellule devient la cause du développement de pathologies articulaires. Cependant, à ce moment-là, le processus de destruction osseuse battait déjà son plein. Par conséquent, dès les premiers signes d'arthralgie, il est logique de subir une densitométrie. Ce type d'étude permet de déterminer la densité minérale osseuse..

Comment se débarrasser des douleurs articulaires? Remèdes traditionnels

Comment se débarrasser des douleurs articulaires? La réponse la plus simple et la plus évidente à cette question est de prendre des analgésiques. Dans l'ensemble, l'élimination immédiate de ce problème d'une manière différente ne fonctionnera pas. L'arthralgie n'est pas un diagnostic, mais un symptôme. De plus, un symptôme qui empoisonne littéralement la vie. Toutes sortes d'analgésiques, dont le marché pharmaceutique moderne en offre un grand nombre, aident vraiment à soulager la souffrance, mais pas pour longtemps. Et maintenant quoi? Prenez-les encore et encore, devenant l'otage de la pilule?

Et les analgésiques eux-mêmes sont loin d'être inoffensifs. En plus de la dépendance, ce sont des effets secondaires dangereux et possibles, dont la présence n'est souvent même pas suspectée par les fabricants eux-mêmes. De plus, tout analgésique, même le plus puissant, devra être changé tôt ou tard, car son effet s'affaiblira encore et encore jusqu'à ce qu'il disparaisse finalement.

Les analgésiques peuvent être comparés à une grille de construction de façade, qui est fermée en cours de construction ou à des bâtiments délabrés. Jusqu'à un certain temps, un tel déguisement aide. Il est presque impossible de comprendre ce qui se passe derrière elle - il n'y a aucune douleur. Cependant, tôt ou tard, la vérité sera toujours révélée, et d'une manière complètement banale - le bâtiment s'effondrera simplement avant que les constructeurs n'attendent.

Pour éviter cela au début, même les plus petites douleurs dans les articulations, vous devez demander l'aide d'un médecin. Un spécialiste vous aidera à déterminer la véritable cause de votre problème et à prescrire le traitement nécessaire. Le véritable tableau clinique d'un vrai professionnel peut déjà être établi sur la base d'un historique médical primaire (enquête) et d'une palpation de la zone articulaire touchée. Cependant, pour un diagnostic plus précis, une étude sérieuse peut être nécessaire: un test sanguin biochimique, une radiographie, une échographie, une IRM, une TDM, une endoscopie, une arthroscopie, une ponction articulaire, etc..

En ce qui concerne la poursuite du traitement, le spécialiste s'intéressera ici non seulement à la nature et à la fréquence des douleurs articulaires, mais également aux symptômes qui l'accompagnent. Par exemple, une augmentation locale de la température dans la zone d'une articulation à problème indique la présence d'un processus inflammatoire, c'est-à-dire le développement de l'arthrite. En conséquence, en plus des analgésiques déjà mentionnés, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens seront prescrits. Ces derniers ont un certain nombre de restrictions à l'admission: troubles de la coagulation sanguine, maladies aiguës du tractus gastro-intestinal et autres.

Le succès de la thérapie dépend en grande partie de la rapidité avec laquelle la maladie a été diagnostiquée et des mesures prises pour l'éliminer. Et ici, il convient de noter qu'avec toute l'abondance des dispositifs médicaux modernes, aucun spécialiste ne peut garantir la récupération finale. Bien sûr, aux premiers stades, jusqu'à ce que la maladie se développe en une forme chronique, les chances de succès sont assez grandes. Cependant, dans les cas avancés, lorsque la destruction de l'articulation est déjà en plein essor, tout ce que le médecin peut aider est de ralentir ce processus destructeur et ainsi d'alléger l'état du patient. Dans le résultat le plus défavorable, lorsqu'il ne reste pratiquement plus rien du cartilage, la seule façon de sauver une personne d'une invalidité imminente est la chirurgie, dans laquelle l'articulation endommagée est remplacée par un artificiel.

Comment se débarrasser des douleurs articulaires? Remèdes populaires

Les spécialistes en médecine alternative peuvent également vous expliquer comment vous débarrasser des douleurs articulaires. Il est difficile de dire dans quelle mesure de telles méthodes sont efficaces en réalité, cependant, on ne peut manquer de noter le fait que les guérisseurs traditionnels ont progressé presque plus loin que leurs collègues dans la résolution de ce problème..

Cependant, l'automédication doit être effectuée avec prudence et de préférence après avoir consulté un médecin. De plus, même les orthopédistes professionnels n'hésitent pas parfois à adopter l'expérience de la médecine traditionnelle. Cependant, cela ne signifie pas que vous devez immédiatement essayer une douzaine de recettes «éprouvées», dans l'espoir qu'au moins une fonctionnera. Il est peu probable que quiconque oserait faire des compresses de raifort râpé avec du kérosène, étant donné qu'après de telles expériences, il faudra également soigner les brûlures. Frotter l'articulation touchée avec la teinture d'alcool d'agarics à la mouche est encore plus effrayant..

Les compresses, les bains et les décoctions utilisant des herbes médicinales et des produits apicoles peuvent être considérés comme vraiment utiles et, non moins importants, sans danger pour la santé. Par exemple, les douleurs articulaires causées par la goutte éliminent une décoction de feuilles fraîches de cassis. Une telle tisane aux vitamines fournira aux articulations une nutrition supplémentaire et, si elle est prise régulièrement, réduira considérablement les symptômes de la douleur..

Un remède universel pour toute arthralgie est le frottement de la pommade des racines de l'élécampane, de la bardane et de la consoude frottées à travers un hachoir à viande. 100 grammes de la substance résultante sont mélangés à 400 grammes de graisse intérieure et laisser mijoter dans le four à une température minimale de 2 heures. Une compresse de pomme de terre crue râpée est également bien adaptée au même usage..

Les apiproduits sont utilisés avec succès pour les douleurs articulaires: miel, propolis, morbidité des abeilles, etc. Les compresses basées sur elles soulagent bien la douleur et l'inflammation, cependant, en ce qui concerne l'élimination des dépôts de sel dans les articulations, la question ici est assez controversée. Il faut comprendre que ces dépôts peuvent se former dans le tissu cartilagineux au cours de nombreuses années, et il est donc naïf de croire qu'ils peuvent être éliminés par des frottements et des lotions ordinaires. Il est d'autant plus absurde d'utiliser une compresse de sel à ces fins..

Calcium des articulations aux os

Néanmoins, il est possible d'éliminer les dépôts minéraux des articulations et d'empêcher la formation d'ostéophytes par des moyens naturels. À ces fins, les scientifiques russes ont développé un outil innovant Osteo-Vit D3, basé sur l'homogénat de drone. Ce produit étonnant, qui possède un riche ensemble de substances essentielles, contribue à la normalisation des processus endocriniens et, par conséquent, à l'élimination des sels de calcium du sang, des tissus mous et des articulations. De plus, toute cette réserve minérale non réclamée commence à travailler pour le bien du corps, se redirigeant vers le tissu osseux, où le calcium est toujours nécessaire.

Comment restaurer le cartilage sans injections ni opérations?

La restauration du cartilage, surtout s'il a été détruit pendant des années, est incroyablement difficile. Le fait est que les chondrocytes responsables de sa production de cellules ne représentent que 1% de la masse totale de l'appareil articulaire. Pour plus de clarté, nous pouvons imaginer qu'un constructeur a été chargé de restaurer la ville en ruines.

Pour aider les chondrocytes à faire face à cette tâche impossible, la médecine moderne propose plusieurs solutions. Tout d'abord, ce sont des injections d'acide hyaluronique directement dans la cavité articulaire. La procédure est très complexe et douloureuse, mais ne donne souvent pas le résultat nécessaire..

La deuxième méthode est la transplantation de tissu cartilagineux donneur. Il a également assez de ses pièges. Il n'y a pas de garantie à cent pour cent que le biomatériau de quelqu'un d'autre réussira à s'enraciner, mais même dans le cas d'une issue réussie de l'opération, il existe un risque important de développer un cancer.

Une méthode plus conservatrice de réparation du tissu cartilagineux est l'utilisation de chondroprotecteurs. Ces médicaments, qui peuvent être d'origine synthétique ou naturelle, sont conçus pour stimuler le processus de renouvellement du tissu cartilagineux. En fait, en aucun cas, tous ces outils ne réussissent à accomplir leur tâche. En grande partie en raison du fait qu'ils sont des éléments étrangers au corps, ce qui signifie qu'avec un haut degré de probabilité, ils seront soit rejetés, soit provoquer des effets secondaires.

Le chondroprotecteur de référence, qui est parfaitement absorbé par l'organisme et provoque une division active des cellules du cartilage, est une plante familière à tous - le pissenlit médicinal. Ses racines contiennent des substances spéciales, la taraxacine et la taraxacérine, accélérant la production de nouveaux chondrocytes. En conséquence, les tissus affectés des articulations sont restaurés..

Sur la base de cette composante naturelle, une méthode de cryotraitement innovante produit un complément alimentaire naturel, le pissenlit P. Ce médicament a un effet cumulatif qui, pris en cure, permet au corps de concentrer les ressources nécessaires à une lutte efficace contre les pathologies articulaires. Dans le même temps, une diminution progressive de l'image symptomatique caractéristique de l'arthrite et de l'arthrose est notée. La fréquence et l'intensité de la douleur dans les articulations sont réduites, leur mobilité est améliorée.

Pour améliorer l'effet pharmacologique, il est recommandé de prendre ce complément alimentaire en association avec le médicament Dihydroquercetin Plus, qui, en raison de la stimulation de la circulation sanguine, améliore le flux de nutriments dans les tissus des articulations.

Pourquoi les articulations font mal

Des douleurs articulaires (arthralgies) ont été ressenties au moins une fois dans la vie par chaque personne. Selon les statistiques, les genoux et les douleurs au dos se produisent plus souvent chez les personnes après 40 ans. Cela est dû à la détérioration du corps et aux changements liés à l'âge, qui ne peuvent être évités. Vous devez connaître les symptômes des maladies et les méthodes de prévention pour éviter la destruction prématurée du sac articulaire.

Qu'est-ce qu'un joint?

L'articulation est représentée par une capsule recouverte de cartilage. À l'intérieur, il y a un liquide synovial, contribuant à la rotation facile des os. Pour que lorsque l'articulation bouge, les os ne s'usent pas les uns contre les autres, ils sont recouverts d'un mince cartilage, procurant une glisse lisse et indolore.

Le cartilage est sujet à la régénération et à l'auto-renouvellement. Lorsque le corps est perturbé, l'immunité ou le métabolisme est altéré, le tissu cartilagineux se régénère plus lentement qu'il ne s'use. En conséquence, des frictions et des douleurs surviennent et la quantité de liquide interarticulaire diminue. Gonflement, douleur, inflammation sur le site du coude.

Les articulations sont divisées en plusieurs types:

  • une articulation simple a deux surfaces et ne fonctionne que sur la flexion et l'extension, par exemple, la phalange du pouce;
  • une articulation complexe a plus de deux surfaces, par exemple un coude;
  • l'articulation complexe assure non seulement la flexion et l'extension, mais aussi tourne, par exemple, le genou;
  • l'articulation combinée et la plus complexe contient plusieurs surfaces, une structure complexe et fournit simultanément plus de deux types de mouvement, par exemple la mâchoire.
  • Une arthralgie peut survenir dans chacune des articulations. Pour éliminer la douleur, vous devez trouver la cause de son origine.

Causes des douleurs articulaires

Le nom commun pour les douleurs articulaires est l'arthralgie. Mais dans certains cas, lorsque les articulations sont constamment douloureuses, l'arthralgie est considérée comme une pathologie distincte, dont la cause est toute maladie du système musculo-squelettique. La principale cause de douleur est l'irritation des terminaisons nerveuses qui se trouvent dans les tissus mous du sac articulaire. Avec leur irritation, une impulsion va au cerveau, dont la réponse est la douleur. Autrement dit, des articulations saines ne font pas mal. Il faut en conclure que la douleur dans les articulations ne survient que lorsque son travail est interrompu. C'est un signal qu'un traitement est nécessaire. Il est impossible de tolérer l'inconfort et d'attendre "qu'il passe tout seul". Ne passera pas. Et avec le temps ça ne fait qu'empirer.

En cas de perturbation métabolique dans le sac articulaire, la quantité de liquide synovial diminue, en raison de laquelle le cartilage commence à se frotter les uns contre les autres. Pour cette raison, ils sont détruits, une personne entend un craquement et ressent de la douleur. Si une assistance en temps opportun n'est pas fournie, l'articulation s'enflamme et un processus pathologique commence à se développer..

Articulations douloureuses

La douleur dans les articulations des membres supérieurs peut survenir pour un certain nombre de raisons:

  • Les causes mécaniques sont des blessures ou des modifications dégénératives des tissus cartilagineux osseux. Dans un état de calme, il n'y a pratiquement pas de douleur, mais avec la mobilité, il s'intensifie.
  • Les causes inflammatoires sont associées au développement de la maladie. En plus de la douleur, il existe des symptômes concomitants - gonflement, rougeur ou peau bleue. Dans le même temps, les mouvements sont limités, des excroissances peuvent apparaître sur les articulations - cônes.

Les brosses sont un mécanisme fragile et délicat qui cède souvent aux blessures. Il ne faut pas oublier qu'une personne fait tout avec ses mains. Par conséquent, ils ont une grande charge.

Les pathologies les plus courantes qui provoquent une douleur intense dans les membres supérieurs:

  • L'arthrite des doigts est considérée comme une maladie liée à l'âge et survient chez les personnes après 40 à 50 ans. Les principales causes de développement sont la détérioration du système immunitaire, la violation du métabolisme interstitiel au niveau cellulaire. En règle générale, l'arthrite des doigts commence par une inflammation de la muqueuse interne de l'articulation et finit par se propager à l'ensemble du sac, des tendons et des muscles. Selon les statistiques, cette maladie est considérée comme féminine, car elle affecte plus souvent le beau sexe. Cela est dû au fait que la création de l'articulation est affectée par le manque d'hormone féminine œstrogène.
  • L'entorse des ligaments et des muscles de la main survient souvent chez les athlètes de poids lourds et les personnes qui travaillent physiquement avec leurs mains. Lors de la levée de poids, les muscles et les articulations sont souvent touchés, ce qui provoque des douleurs et des torsions des mains. Dans ce cas, aucun traitement n'est nécessaire, il suffit de laisser le temps aux articulations de récupérer.
  • L'ostéoporose est une maladie associée à la fragilité osseuse. Dans ce cas, il n'y a pas de déformation et de gonflement, mais une douleur intense apparaît dans les mains. En règle générale, l'ostéoporose affecte tous les os squelettiques et les tissus cartilagineux..

Douleur articulaire

La douleur dans les articulations des jambes survient le plus souvent chez trois principaux groupes de patients:

  • Athlètes en raison du niveau élevé de charge. Les professionnels prennent des préparations spéciales pour la préservation des articulations, utilisent des bandages élastiques afin de ne pas endommager l'articulation pendant l'exercice. Chez les athlètes, les articulations s'usent plus rapidement et la douleur survient souvent à un âge précoce..
  • Les personnes de cet âge développent souvent de la polyarthrite rhumatoïde, qui affecte les coudes, les genoux et les hanches. La principale caractéristique de cette maladie est le dépôt de sels qui s'accumulent dans le sac articulaire et endommagent le cartilage.
  • Les personnes en surpoids. L'articulation est constituée de tissu cartilagineux qui présente un certain degré d'usure. Sous une charge constante, il s'use beaucoup plus rapidement. Par conséquent, les personnes en surpoids ont généralement des problèmes d'articulations et de veines dès leur plus jeune âge. La seule façon d'éviter les problèmes avec le système cardiovasculaire et le système musculo-squelettique est de réduire le poids. Tout le monde ne le fait pas. Par conséquent, vous devez prendre soin des articulations à l'avance et commencer à prendre des médicaments qui favorisent le métabolisme et préservent la fonctionnalité du cartilage. Seul un médecin peut prescrire un tel remède, vous ne devez donc pas attendre jusqu'à ce que l'articulation s'effondre.

Douleur dans les articulations des bras et des jambes

Si les articulations des membres supérieurs et inférieurs sont douloureuses en même temps, cela indique la culture des tissus osseux et cartilagineux en général.

La cause d'une lésion complexe du système musculo-squelettique peut être diverses maladies:

  • L'arthrose est une maladie qui affecte non seulement l'articulation, mais aussi les muscles. La pathologie des articulations des mains et des pieds peut être localisée. Les principaux symptômes sont une douleur persistante, un gonflement, une mobilité réduite, des rougeurs. La douleur articulaire la plus sévère est notée le matin ou après un état de calme prolongé. Qu'elle tempère, il faut "se disperser". Il s'agit d'une maladie liée à l'âge et elle commence à se développer après 50 ans. À 80 ans, 90% des personnes souffrent d'arthrose.
  • L'arthrose est une pathologie associée à un changement articulaire dégénératif. L'arthrose fait référence à un groupe de maladies, en raison desquelles une inflammation et une douleur dans les articulations se produisent, à la suite desquelles elles sont déformées. Si une assistance rapide n'est pas fournie, la mobilité est réduite.

Si les bras et les jambes font mal en même temps, cela indique la destruction du tissu osseux dans tout le corps. De tels symptômes nécessitent un traitement immédiat visant à normaliser le liquide articulaire, à renforcer les os et le cartilage.

Classification des maladies selon la nature et le moment de la manifestation de la douleur

La douleur articulaire a une nature différente, selon la pathologie qui l'a provoquée:

  • Selon le moment de la manifestation, la douleur peut être constante et périodique. Une constante qui se produit régulièrement dans les articulations, ou qui ne disparaît pas du tout. Le plus souvent, ce type de douleur est associé au processus inflammatoire de la poche articulaire ou à une maladie associée à un manque de liquide synovial - arthrite, arthrose, ostéochondrose. Périodique, qui à son tour est divisé en périodes. La douleur peut survenir de façon irrégulière, mais rare ou stable: une fois par semaine, une fois par mois ou dans certaines conditions. Par exemple, après une longue course, les genoux font mal. Ou lorsque soulever des poids tire le bas du dos.
  • Des douleurs articulaires périodiques peuvent survenir lorsque le temps change - en particulier lorsque la saison change. S'il s'agit de pathologies chroniques ou des conséquences de blessures et de fractures, les douleurs articulaires commencent souvent avant les changements de cyclone ou les changements soudains de température.
  • La douleur se distingue également par la nature: aiguë, aiguë, douloureuse. Ce dernier type survient le plus souvent chez les patients souffrant de troubles chroniques des articulations, ainsi que de maladies inflammatoires.

Que faire si les articulations font mal

Comment et comment traiter

La douleur articulaire signale une tension ou le développement d'une maladie du système musculo-squelettique. Avant de commencer le traitement, il est important de comprendre la cause de l'inconfort. Si l'inconfort est associé à un traumatisme ou à de la fatigue, vous pouvez utiliser des analgésiques. Si la raison réside dans la pathologie des tissus cartilagineux osseux, il est nécessaire de consulter un médecin pour établir le bon diagnostic. Ce n'est qu'après que cela commence le cours du traitement. Il est important de se rappeler que les articulations sont détruites pendant longtemps, par conséquent, il faudra 1 à 12 mois pour récupérer, en fonction de la complexité de la poche articulaire, de l'âge du patient et des caractéristiques de son corps.

Lorsque les articulations sont douloureuses, un traitement immédiat est nécessaire. Il peut se produire dans deux directions principales - la drogue et le folk. Dans le premier cas, vous avez besoin d'une consultation médicale, car chaque maladie a ses propres caractéristiques et seul un spécialiste peut prescrire un cours complet qui sera efficace.

ethnoscience

La médecine alternative pour les douleurs articulaires peut être utilisée comme traitement d'appoint. En premier lieu devrait être un traitement médical compétent.

Sous traitement folklorique, on entend les méthodes basées sur des produits naturels d'origine végétale et animale:

  • Pommade à base de plantes. Pour le préparer, vous aurez besoin de plantes médicinales:
    • camomille ou calendula, qui apaise, soulage l'inflammation et la douleur;
    • achillée;
    • Millepertuis.
    • Les herbes doivent être fraîches et hachées (il est préférable d'utiliser un mélangeur). Pour un petit pot, 2 cuillères à café suffisent, de la vaseline ou n'importe quelle crème pour bébé est prise comme base. Mélangé avec des herbes et appliqué sur une articulation douloureuse le matin et le soir.
  • Le jus de chou contient des antioxydants et des vitamines qui normalisent le métabolisme intracellulaire et aident à restaurer les niveaux de liquide interarticulaire. Pour éliminer la douleur la nuit, vous devez attacher une feuille de chou à l'articulation et la bander pour qu'elle ne sorte pas. Pour une plus grande efficacité, vous pouvez pré-appliquer une fine couche de miel naturel.
  • Broyage d'alcool. Il est préparé à base de vodka ou d'alcool. Dans le récipient, vous devez verser des feuilles de châtaigne, ou des processus de pommes de terre, ou des sommets d'une moustache dorée. Ensuite, la potion est remplie d'alcool et placée dans un endroit sombre pendant 10 jours. À la fin du temps, la perfusion sera prête. Ils ont besoin de dilapider une articulation douloureuse deux fois par jour. Il est important que la peau ne soit pas endommagée, sinon la couche supérieure de l'épiderme se dessèche et se fissure.

Traitement traditionnel

Lorsque les articulations font mal, vous devez utiliser un traitement complet. Le cours exact et les médicaments sont prescrits par un spécialiste.

Assurez-vous d'utiliser les types de médicaments suivants:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ils ont un effet complexe: soulagent les douleurs articulaires, assurent la mobilité, réduisent le processus inflammatoire, ont un léger effet antipyrétique. Ces médicaments sont disponibles sous diverses formes posologiques: suppositoire, gels, crèmes, pommades, comprimés, solutions injectables. Les suppositoires et les injections les plus efficaces agissent quelques minutes après l'administration du médicament. Les inconvénients des AINS comprennent un grand nombre d'effets indésirables et une perturbation du tractus gastro-intestinal. Les médicaments les plus courants: Diclofenac, Dicloberl, Voltaren Emulgel.
  • Les chondroprotecteurs sont des médicaments dont l'ingrédient actif est le sulfate de chondroïtine. Cette substance est un extrait des os de bovins ou de poissons marins. Il favorise la production de collagène et d'élastine naturels, normalise la quantité de liquide synovial et favorise la régénération rapide du tissu cartilagineux. Pour l'efficacité, ces médicaments doivent être utilisés sur une longue période - de plusieurs mois à plusieurs années. Les personnes souffrant de pathologies chroniques ou congénitales du système musculo-squelettique se voient prescrire un traitement d'entretien à vie basé sur la chondroïtine et la glucosamine. Les plus populaires - Dona, Teraflex.
  • Les hormones stéroïdes sont prescrites pour les dommages graves à l'articulation. Ce sont des substances physiologiquement actives qui améliorent la mobilité articulaire et réduisent l'inconfort. Ils ne répareront pas l'articulation, mais soulageront les sensations du patient..
  • Les corticostéroïdes sont un groupe de médicaments qui sont prescrits pour le processus inflammatoire de la poche articulaire. Soulage l'inflammation, la douleur, bloque la douleur. L'inconvénient est qu'ils ne restaurent pas le cartilage. Efficace - hydrocortisone, dexaméthasone, méthylprednisolone.

Avec n'importe quelle maladie, l'effet sera meilleur avec une approche intégrée.

Mesures préventives

Des mesures préventives aideront à éviter les douleurs articulaires:

  • Une bonne nutrition aidera non seulement à maintenir la mobilité articulaire pendant une longue période, mais améliorera également le fonctionnement de tout le corps.
  • Les sports et les promenades en plein air entraînent les muscles et les articulations, améliorent le système cardiovasculaire, normalisent la fréquence cardiaque.
  • Un stress modéré aidera à éviter les blessures, les entorses et les lésions articulaires..

En résumé, il convient de noter que les articulations sont douloureuses lorsqu'elles sont détruites et enflammées. Pour soulager la douleur, vous devez identifier la cause et agir en conséquence. Par exemple, si les mains sont douloureuses en soulevant un haltère, il est inutile de se faire soigner puis de soulever des poids. être en bonne santé!