logo

Douleur aux orteils: causes d'un symptôme désagréable

La douleur dans les orteils, si elle est suffisamment forte, peut interférer avec le mode de vie normal d'une personne. Les causes de ce symptôme vont de totalement inoffensif, avec un traitement approprié des conditions, aux pathologies qui menacent directement la vie d'une personne.

Les causes

La liste des maladies pour lesquelles ce symptôme est caractéristique est la suivante:

La douleur localisée dans le gros orteil du pied droit peut indiquer la goutte, une augmentation des sensations désagréables lors de la marche - une maladie du nerf interdigital.

Arthrite

Arthrite des orteils - le nom commun pour les lésions des articulations interphalangiennes des pieds. Les formes d'arthrite indépendantes dans lesquelles les orteils peuvent être douloureux comprennent:

De plus, l'arthrite peut être le symptôme d'un certain nombre de pathologies de nature variée (hépatite, chlamydia, maladie de Lyme, psoriasis, etc.). Dans le même temps, une personne peut ne pas faire attention à la douleur des orteils, car elle est masquée par d'autres symptômes plus prononcés.

Les personnes à risque d'arthrite sont:

  • Ceux qui sont debout depuis longtemps
  • Avoir augmenté le poids corporel
  • Les personnes âgées
  • Doigt blessé ou opéré
  • Ayant des pathologies héréditaires des os et des articulations
  • Porter des chaussures inconfortables, contraindre les orteils, ce qui conduit à leur position non naturelle et, à l'avenir, à la déformation des articulations. Les femmes qui portent des chaussures à talons hauts avec un orteil étroit ont tendance à souffrir.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune caractérisée par des dommages au tissu conjonctif et conduisant, entre autres, à la déformation des petites articulations. Cette condition est caractérisée par:

  • La propagation de sensations désagréables dans tous les doigts du membre
  • Paroxystique: une augmentation significative de la gravité de la maladie la nuit ou tôt le matin
  • Forte intensité de la douleur au moment de l'attaque et en appuyant sur les coussinets plantaires.

La polyarthrite rhumatoïde juvénile est particulièrement distinguée, qui est diagnostiquée chez les enfants de moins de 16 ans et pour laquelle un processus inflammatoire systémique est caractéristique sous toutes ses formes.

Arthrite septique

L'arthrite septique a une nature infectieuse - fongique ou bactérienne (staphylocoque ou streptocoque). De telles lésions des petites articulations sont rares: l'agent pathogène est introduit en même temps que le flux sanguin, et les articulations du genou et des hanches sont généralement affectées. La maladie présente les symptômes suivants:

  • Localisation dans une articulation touchée
  • Gêne accrue à la marche
  • Restriction de mouvement de l'orteil affecté.

La forme chronique de l'arthrite septique est causée par une bactérie Mycobactérium tuberculosis (bacille tuberculeux) ou des champignons Candida albicans (agent causal de la candidose).

Arthrite post-traumatique

Cette pathologie est la conséquence d'un traumatisme de toute nature. En conséquence, en règle générale, la monoarthrite se développe (inflammation d'une articulation).

Ostéoarthrose

L'arthrose (arthrose, arthrose) est une maladie articulaire inflammatoire dans laquelle se produisent des modifications dégénératives du tissu cartilagineux. La nature de la douleur dans les orteils avec cette maladie change avec sa progression:

  • Le stade initial de l'arthrose est caractérisé par une douleur inexprimée qui se produit lors de la marche et, en général, avec une charge importante sur l'articulation touchée
  • La deuxième étape se caractérise par une douleur perceptible avec une augmentation de la charge, souvent accompagnée d'un craquement sec dû au frottement des os
  • Pour la troisième étape - aiguë, passant uniquement au repos, accompagnée d'une déformation articulaire importante et d'une mobilité limitée.

Goutte

L'arthrite aiguë ou polyarthrite est l'une des étapes par lesquelles passe le développement de la goutte - une maladie causée par des dépôts de sels d'acide urique (urates) dans les tissus du corps. La nature de la douleur des doigts dans la goutte est la suivante:

  • Douleur pressive d'intensité élevée ou moyenne
  • Douleur au gros orteil, moins souvent - localisation dans l'autre articulation
  • La survenue d'attaques la nuit ou tôt le matin et l'amélioration l'après-midi.

Au quotidien, cette pathologie est souvent mêlée d'arthrose du gros orteil. Il convient de rappeler que la goutte progressive se caractérise par la formation de tofus - petits nodules sous-cutanés jaunâtres (granulomes).

La pseudo-goutte (arthropathie pyrophosphate) - une variété prononcée de chondrocalcinose - a d'autres raisons (dépôts de pyrophosphate de calcium Ca2P2O7). Ses symptômes sont généralement les mêmes, mais l'intensité de la douleur est généralement plus faible. Dans de rares cas de douleur, cette maladie ne se produit pas du tout.

Névrome de Morton

Le névrome de Morton est une tumeur bénigne du nerf interdigité du pied. Avec cette maladie, on observe:

  • Douleur intense, parfois aiguë ou lancinante dans les orteils avec brûlures ou picotements concomitants
  • L'intensification de la douleur et la perte simultanée de sensibilité des doigts lors de la marche avec des chaussures et la disparition ou la réduction de ces symptômes après leur retrait.

Diabète

La douleur aux orteils dans le diabète sucré fait partie intégrante du développement en l'absence de traitement adéquat du syndrome d'arthrose diabétique (pieds de Charcot), dans lequel il existe:

  • Ostéoporose et ostéolyse, conduisant à une déformation du pied, et finalement à la formation d'ulcères trophiques et de gangrène, qui provoquent d'abord une douleur intense lors de la marche, puis privent complètement le patient de la capacité de se déplacer de manière indépendante
  • Gêne accrue la nuit.

Athérosclérose

Athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs - une maladie des artères des jambes, caractérisée par le dépôt de cholestérol en eux et la prolifération du tissu conjonctif, conduisant à un blocage des vaisseaux sanguins.

Avec la progression de la maladie lors de la marche, une douleur intense dans les jambes, y compris les doigts, se produit, ce qui provoque le développement de la soi-disant claudication intermittente (syndrome de Charcot) - une démarche spéciale d'un patient souffrant d'athérosclérose et d'endartérite, dans laquelle il est obligé de s'arrêter après une courte distance.

Endartérite

L'endartérite oblitérante est une pathologie des vaisseaux des jambes, caractérisée par leur constriction, une altération de l'approvisionnement en sang et la nécrose tissulaire qui en résulte. Douleur dans ce cas:

  • Il brûle, s'intensifie lorsqu'il est exposé à la chaleur et abaisse le membre (syndrome d'érythromélalgie ou syndrome de Mitchell)
  • A un caractère tranchant, parfois insupportable, se propage dans tout le membre affecté; il est particulièrement fort dans le pied, y compris dans les doigts et dans la partie inférieure de la jambe (syndrome neurologique)
  • Le syndrome de Charcot apparaît.

Ongle incarné

L'onychocryptose (un ongle incarné) est une maladie inflammatoire dans laquelle la plaque de l'ongle due à un traumatisme, l'onychomycose (infection fongique des ongles) ou le port de chaussures trop étroites pénètre dans la peau. Douleur avec cette pathologie:

  • Il est localisé le long du bord latéral de la plaque à ongles
  • Il est décrit comme fort et constant.
  • Renforce avec n'importe quelle pression sur l'ongle, que ce soit en appuyant ou en conséquence de porter des chaussures.

Callus comme source de douleur au gros orteil

Des sensations de douleur assez aiguë surviennent avec une irritation des callosités humides résultant d'une blessure au doigt. Cela se produit généralement à l'extérieur du pouce.

Facteurs mécaniques

La douleur dans les orteils du pied droit ou gauche (principalement gros) peut être causée par le port de chaussures inconfortables.

Une blessure récente aux doigts, selon sa gravité, entraîne diverses sensations douloureuses, à condition que les terminaisons nerveuses soient préservées.

Selon la pathologie dont dispose le patient, il peut avoir besoin d'une consultation:

  • Neurologue
  • Thérapeute
  • Traumatologue
  • Phlébologue
  • Chirurgien
  • Endocrinologue.

Quelle que soit la cause de la condition dans laquelle les orteils font mal, il ne faut pas négliger la possibilité de recevoir des soins médicaux qualifiés.

Qu'est-ce qui me fait mal aux orteils?

La douleur survenant dans les orteils, comme dans tout autre endroit, apporte une grande gêne à une personne. Il peut être terne, douloureux, lancinant ou aigu, selon la cause de son apparition. Les orteils font généralement mal en raison de maladies telles que:

Les ongles incarnés peuvent également provoquer une douleur intense dans les orteils, une coupe et un sciage incorrects entraînant le fait qu'un morceau de la plaque à ongles entaille la peau, provoquant une suppuration et d'autres processus inflammatoires. En conséquence, les orteils sont très enflés et douloureux, il est difficile pour le patient de marcher et de mener une vie normale. Ceux qui, dans de tels cas, ne consultent pas à temps un médecin, courent le risque de ne pas avoir de doigt, car un ongle incarné peut conduire à la gangrène.

Orteils douloureux: causes

Selon le type d'arthrite, divers orteils sont douloureux. Avec la forme réactive et psoriasique de cette maladie, la douleur et l'inflammation se produisent dans les gros orteils, ainsi que dans la goutte. La polyarthrite rhumatoïde provoque de la douleur et de l'inflammation dans diverses combinaisons et variantes dans les quatre autres. Malgré le fait que l'arthrite se propage à différents doigts, tout type de cette maladie se caractérise par un rythme inflammatoire de douleur qui se produit à 3 ou 4 heures du soir..

L'arthrose du gros orteil est communément appelée goutte, mais en fait elle n'y est pour rien. Bien sûr, avec la goutte, les orteils sont touchés et douloureux, mais c'est beaucoup moins fréquent, et principalement chez les hommes. L'arthrose, pour la plupart, affecte les femmes qui portent des chaussures à talons hauts avec un orteil étroit. Ces chaussures pressent et plient les gros orteils vers l'intérieur jusqu'au deuxième orteil. En raison des écarts, de petites excroissances cartilagineuses commencent à se gonfler et à se déformer progressivement. Ce sont eux qui soutiennent les gros orteils dans une position uniforme et lorsqu'ils portent les bonnes chaussures, ne leur permettent pas de se plier.

Au fil du temps, non seulement le cartilage, mais aussi l'ensemble de l'articulation se déforment - il devient plus large que nécessaire, le mouvement y est fortement limité. Avec une arthrose avancée, les orteils gonflent et se blessent en raison d'une position incorrecte, il est presque impossible de les ramener à leur position naturelle. En plus de cela, les pouces incurvés appuient sur les orteils suivants, ce qui entraîne une déformation combinée de tout le pied.

Une autre raison pour laquelle les orteils sont douloureux est le névrome de Morton ou, comme on l'appelle également, la fasciite plantaire. La maladie entraîne une augmentation de la pression et une altération des terminaisons nerveuses à la base des orteils (deuxième, troisième et quatrième). Dans cette zone, la douleur apparaît, qui s'intensifie progressivement et devient insupportable lors de la marche et du port de charges lourdes, la douleur peut être transmise aux autres doigts et aux mollets.

Avec le diabète, il y a des problèmes avec les vaisseaux sanguins et l'hyperactivité des terminaisons nerveuses, ce qui provoque un engourdissement du pied dans son ensemble. Les articulations des orteils font mal en marchant et brûlent souvent dans les pieds, même au repos.

Les maladies des artères des jambes (athérosclérose ou endartérite oblitérante) peuvent également être à l'origine des douleurs des orteils. Ces maladies s'accompagnent d'un blanchiment et d'une sécheresse notables de tout ou partie des doigts, ainsi que des ongles cassants et une perte de cheveux sur les jambes..

Les orteils font mal: que faire?

En cas de douleur aux doigts des pieds, il est urgent de contacter un spécialiste expérimenté. Pour aider dans de tels cas, selon la cause de la douleur, ces médecins peuvent:

Si le patient a des articulations articulaires des orteils, les médecins recommandent tout d'abord de réduire la charge sur eux. Ensuite, selon la cause de l'événement, des médicaments ou une intervention chirurgicale peuvent être prescrits..

Lorsque la douleur est causée par des maladies vasculaires ou des troubles métaboliques, il est nécessaire d'éradiquer la cause profonde de la maladie. Limiter la consommation de glucides et de graisses animales est nécessaire pour ceux qui ont des orteils douloureux en raison de l'athérosclérose. Il est important de contrôler le poids corporel et ceux qui ont le diabète comme principale cause du symptôme..

Si la goutte provoque de la douleur, le patient est invité à limiter l'utilisation de boissons alcoolisées, de viande et d'aliments gras, de café, de cacao, de thé noir et vert fort, et également à exclure les procédures de bain pendant le traitement..

Ceux qui ont des orteils douloureux à cause des ongles incarnés ont un chemin direct vers le service de podologie ou de chirurgie. Il est très difficile de guérir indépendamment un ongle dans les cas avancés, vous devez connaître beaucoup de nuances et avoir des outils spéciaux avec vous. Il est important de respecter les règles d'hygiène personnelle: plusieurs fois par jour, laver soigneusement le pied avec du savon, porter des chaussettes propres en tissu naturel, et également exclure de la garde-robe des chaussures de retenue.

Les fractures ou les blessures graves des orteils, qui sont également à l'origine de la douleur, en particulier dans les premières heures suivant l'incident, nécessitent des soins médicaux immédiats.

Quelle que soit la raison pour laquelle les orteils sont douloureux, que faire et par quelles méthodes vous pouvez vous en débarrasser ne peut être dit par le médecin qu'après un examen approfondi. Ne vous auto-méditez pas dans de tels cas - sans connaître le diagnostic exact et utiliser le mauvais traitement, vous ne pouvez qu'aggraver une condition déjà douloureuse.

Articulation du gros orteil fait mal: comment traiter et comment, les causes de la douleur

Si l'articulation du pouce fait mal à la jambe, vous devez trouver la cause de l'inconfort. Souvent, une pathologie inflammatoire ou dégénérative-dystrophique se manifeste de cette manière. Avec un diagnostic rapide et un traitement conservateur approprié, il est possible de l'arrêter au stade initial de développement. Mais l'utilisation constante d'analgésiques et le manque d'intervention médicale entraînent souvent une progression rapide de la maladie.

Pourquoi l'articulation du pouce peut-elle faire mal?

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

La douleur dans l'articulation du gros orteil se produit souvent lors du port de nouvelles chaussures et est généralement causée par la formation de cors ou de frottements. Dans de tels cas, il s'affaiblit rapidement immédiatement après la guérison de la peau..

Le développement de la pathologie est indiqué par l'apparition de douleurs plus d'une fois par semaine, une augmentation progressive de son intensité. Les signes indirects d'un processus inflammatoire ou destructeur sont l'enflure et la rougeur de la peau sur l'articulation, sa raideur.

Arthrite

Si le patient se plaint de douleurs dans l'articulation du gros orteil, le médecin suggère tout d'abord le développement de la polyarthrite rhumatoïde. Il s'agit d'une pathologie grave, non encore susceptible de guérison définitive. Mais l'utilisation à long terme de médicaments peut atteindre une rémission stable, inhiber le processus inflammatoire.

L'arthrite infectieuse, qui survient en raison de la pénétration de bactéries pathogènes dans la cavité articulaire, peut également provoquer des douleurs. L'antibiothérapie aide à éliminer tous les symptômes de la pathologie..

Moins souvent, l'apparition de sensations inconfortables provoque une arthrite réactive, qui se développe en raison d'une réponse inadéquate du système immunitaire à l'introduction d'agents infectieux ou allergiques. Dans 60% des cas, la maladie peut être complètement guérie..

Arthrose

La douleur dans l'orteil se produit avec une arthrose de 2 sévérité. Et au stade initial de développement, il ne se produit occasionnellement qu'un faible inconfort après une longue marche, une musculation, un entraînement sportif intense. C'est en l'absence de symptômes que résident les difficultés de traitement de cette pathologie dégénérative-dystrophique. Le patient consulte un médecin si des changements irréversibles du cartilage et du tissu osseux se sont déjà produits..

Goutte

La douleur d'une localisation similaire chez l'homme est un signe spécifique de lésion de l'orteil avec l'arthrite goutteuse. Cette articulation est également impliquée dans le processus inflammatoire chez la femme, mais généralement un peu plus tard, après une lésion des petites articulations des mains. La goutte se développe en raison d'une dérégulation de la synthèse des purines dans le corps. Le niveau d'acide urique et de ses sels augmente, puis ils cristallisent, s'accumulent et se déposent dans les articulations, irritant les tissus, provoquant le développement d'une inflammation. Une confirmation indirecte d'une crise de goutte est la rougeur du doigt, une forte augmentation de la température locale.

Bursite

Il s'agit d'une inflammation aiguë, subaiguë ou chronique du sac synovial, accompagnée d'une accumulation d'exsudat dans sa cavité. La bursite est infectieuse, se développant après la pénétration de micro-organismes pathogènes dans l'articulation, par exemple, avec des blessures.

Elle peut être causée par des infections respiratoires, urogénitales et intestinales. Après être allé chez le médecin, des antibiotiques sont prescrits aux patients pour traiter la bursite pour détruire les bactéries pathogènes, éliminer les symptômes.

Inflammation tendineuse

La tendinite est une pathologie inflammatoire qui affecte les tendons. Il se développe à la suite d'une augmentation unique ou régulière de la charge sur l'articulation du gros orteil. Si une personne ne demande pas d'aide médicale, la tendinite devient chronique. La douleur des doigts apparaît lorsque le temps change, hypothermie, SRAS. Progressivement, la structure du tendon change pathologiquement, ce qui entraîne une altération de la démarche.

Avec la ténosynovite, les cordons du tissu conjonctif sont également enflammés, mais uniquement ceux qui ont des vagins. Les causes du développement de cette maladie peuvent être des mouvements monotones, souvent répétés, et des processus rhumatismaux ou infectieux.

Névrome de Morton

C'est ce qu'on appelle la défaite du nerf digital plantaire au niveau des têtes des métatarsiens à la suite de la compression du ligament métatarsien transverse.

Le névrome de Morton apparaît en raison du port de chaussures à talons hauts étroites, d'une démarche incorrecte, d'un surpoids et d'une longue marche. Les athlètes et les personnes travaillant en position debout sont à risque.

Une caractéristique du névrome de Morton est la sensation de la présence d'un corps étranger dans la chaussure. Au fil du temps, la douleur dans le doigt peut s'affaiblir, mais lors du port de chaussures serrées, une autre exacerbation se produit.

Diabète

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Il s'agit d'un trouble métabolique chronique, caractérisé par une formation insuffisante de sa propre insuline et une augmentation de la glycémie. L'évolution du diabète est compliquée par une altération du fonctionnement de presque tous les systèmes vitaux, y compris le système musculo-squelettique. Le pied diabétique devient une conséquence grave de la pathologie.

Chez un patient ayant une condition similaire, des troubles circulatoires dans la partie inférieure de la jambe, des douleurs dans les muscles et les articulations, une destruction des tissus osseux et cartilagineux sont détectés.

Croissance des ongles

L'ongle pousse en raison de sa trop forte pression sur les tissus mous environnants. Le plus souvent, une telle pathologie affecte le gros orteil.

En raison de la croissance de la plaque de l'ongle, un processus inflammatoire aigu se développe dans le rouleau périungual. Il y a une douleur intense qui se propage à tout le doigt. Le diagnostic est généralement simple. À l'examen externe, une rougeur de la peau et un gonflement inflammatoire sont clairement visibles. La croissance des ongles est traitée de façon conservatrice, mais une intervention chirurgicale est souvent nécessaire - retrait partiel ou complet de la plaque de l'ongle.

Nature de la douleur

Une douleur saccadée et lancinante dans le doigt indique une évolution aiguë du processus inflammatoire. Les symptômes concomitants sont presque toujours des rougeurs, un lissage, un gonflement de la peau. Les petits vaisseaux sanguins débordent de sang, de sorte que le gros orteil devient chaud au toucher. Tous ces signes sont caractéristiques des pathologies suivantes:

  • goutte
  • arthrite infectieuse, rhumatoïde, réactive;
  • tendinite, ténosynovite.

Une douleur aiguë perçante survient au moment de la blessure de l'articulation - fracture, luxation, ecchymose après une chute ou un coup dirigé. Un faible inconfort dans le gros orteil est l'un des symptômes du développement de l'arthrose, de la déformation de l'ostéoarthrose ou de l'ostéoporose. Leur gravité augmente progressivement et après quelques mois ou années, la douleur dans l'articulation devient permanente.

Quel médecin dois-je contacter

Si vous soupçonnez une relation entre une blessure antérieure et une douleur dans une articulation du doigt, vous devriez prendre rendez-vous avec un traumatologue. Dans tous les autres cas, il est conseillé de contacter un orthopédiste impliqué dans le traitement des pathologies du système musculo-squelettique. Une visite chez un thérapeute ne sera pas une erreur. Il prescrira les mesures diagnostiques nécessaires et, après les avoir étudiées, il orientera le patient vers des médecins spécialisés - un orthopédiste, un rhumatologue et un traumatologue..

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic est établi sur la base des plaintes des patients, des antécédents médicaux, des résultats d'un examen externe et des études instrumentales. La radiographie la plus informative. Les images résultantes visualisent clairement les changements dans la structure des os, du cartilage, caractéristiques de la goutte, de l'arthrose déformante, de certains types d'arthrite.

À l'aide de l'IRM et de la TDM, il est possible d'évaluer l'état des structures du tissu conjonctif, des vaisseaux sanguins et des nerfs. Si un processus infectieux est suspecté, des études biochimiques sont menées pour établir l'appartenance à l'espèce des micro-organismes pathogènes..

Méthodes de traitement

Lors de la détermination des tactiques thérapeutiques, le médecin prend en compte le type de pathologie, la gravité de son évolution, le nombre de complications survenues, le degré de lésion tissulaire. L'arthrite, l'arthrose et la tendinite répondent bien à un traitement conservateur, mais uniquement lorsqu'elles sont diagnostiquées aux premiers stades de développement.

Thérapie médicamenteuse

Pour éliminer la douleur qui survient lors des rechutes de pathologies, les glucocorticostéroïdes en combinaison avec des anesthésiques, des relaxants musculaires peuvent être utilisés. Mais les anti-inflammatoires non stéroïdiens deviennent toujours les médicaments de premier choix dans le traitement de toutes les maladies du système musculo-squelettique.

Forme posologique des AINS utilisés pour la douleur dans l'articulation de l'orteilNom des préparations systémiques et locales
Onguents, gels, crèmes, baumesVoltaren, Dolgin, Fastum, Ketoprofen, Arthrosilen, Indomethacin, Bystrumgel
Comprimés, gélules, dragées, poudres pour dilution dans l'eauKétorol, Nise, Nimesil, Nimesulide, Nurofen, Ibuprofen, Etoricoxib, Celecoxib
Solutions pour l'administration parentéraleMéloxicam, Movalis, Lornoxicam, Ketorolac, Ortofen, Diclofenac, Voltaren

Chirurgie

Les indications d'une intervention chirurgicale sont des analgésiques indolores dans l'articulation, des complications développées, une déformation sévère de l'articulation. La méthode de l'opération est choisie par le médecin traitant. Dans les cas graves, l'articulation entière est retirée, suivie d'une arthrodèse ou de la pose d'une endoprothèse. Dans d'autres cas, les défauts osseux ou cartilagineux sont excisés, les ligaments ou les tendons sont en plastique.

Méthodes folkloriques

L'élimination de la douleur au gros orteil des remèdes populaires est non seulement peu pratique, mais aussi dangereuse. S'ils sont provoqués par une inflammation, l'utilisation de teintures d'alcool ou de pommades avec un effet chauffant entraînera une propagation rapide de la pathologie dans les tissus et les articulations sains..

Les remèdes populaires sont inefficaces dans le traitement de l'arthrose, de la goutte et des maladies infectieuses. Vous ne pouvez les utiliser qu'après le traitement principal avec l'autorisation du médecin.

Massothérapie

Le massage sous vide classique, par acupression, est un moyen efficace de traiter toutes les maladies articulaires. Mais ils n'effectuent des procédures médicales qu'après la restauration des structures articulaires lésées, le soulagement de l'inflammation aiguë et des douleurs intenses. Au stade de la rééducation, les patients reçoivent un massage pour améliorer la circulation sanguine et accélérer la régénération des tissus.

Mesures préventives

La prévention de la douleur dans l'articulation du gros orteil consiste à éliminer les situations traumatisantes, à maintenir un mode de vie sain. Les médecins recommandent de porter des chaussures à petit talon, de faire régulièrement de la physiothérapie et de la gymnastique et de subir un examen physique tous les 6 à 12 mois..

Articles similaires

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • La douleur articulaire limite vos mouvements et votre vie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace pour les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Pourquoi les orteils font mal: causes et traitement

Les pieds des pieds supportent quotidiennement des charges importantes, en particulier lorsque vous faites du sport. Dans de tels cas, les blessures, les ecchymoses et les entorses des articulations et des orteils ne sont pas rares, ce qui provoque des sensations douloureuses et limite considérablement leurs capacités motrices. Parfois, une douleur dans les doigts peut apparaître à la suite d'une coupe ou d'un sciage négligents des ongles, de leur pénétration dans la peau. Dans ce cas, le processus sera accompagné d'une suppuration et d'un processus inflammatoire prononcé. La douleur qui apparaît soudainement et sans raison apparente est le symptôme d'une maladie qui a un effet négatif sur le système cardiovasculaire et nerveux.

Il peut y avoir de nombreuses raisons à l'apparition de douleurs dans les orteils, car les jambes subissent une charge quotidienne, qui dans certains cas peut affecter négativement l'état des ligaments et des tendons. La douleur au doigt peut survenir à la suite de:

  • blessures, ecchymoses, fractures;
  • entorses et tendons;
  • gelure;
  • goutte
  • lymphadénite;
  • polynévrite et angiopathie dans le diabète;
  • l'athérosclérose;
  • thromboembolie des artères des orteils;
  • Maladie de Wakez;
  • cors secs et humides;
  • les maladies rhumatismales;
  • hallux valgus du pied et du pouce;
  • néoplasmes malins ou bénins sur les os du pied.

Le traumatisme est un effet mécanique sur les os et les tissus mous, entraînant une violation de l'intégrité de leur structure. Les blessures graves, telles qu'une fracture osseuse, s'accompagnent d'une rupture des tissus mous et d'une divergence des fragments osseux, nécessitant une réduction chirurgicale. Les blessures de gravité modérée peuvent avoir des conséquences moins graves, telles qu'une fissure dans l'os, des ecchymoses sur les tissus mous, ce qui entraîne de toute façon une limitation significative de l'activité motrice..

La gravité du syndrome douloureux dépend du degré de blessure. Une fracture ou une fissure dans l'os implique une rupture du périoste, dans laquelle il y a un grand nombre de terminaisons nerveuses, ce qui provoque une douleur intense dans la zone lésée et nécessite une hospitalisation immédiate de la victime. Les ecchymoses sont moins douloureuses, dans lesquelles le patient lui-même est capable de se donner les premiers soins puis de consulter un médecin. Les ecchymoses légères sont caractérisées par un traumatisme mineur des tissus mous, qui est éliminé par les onguents et les gels contre les ecchymoses, le traitement avec des remèdes populaires est acceptable.

L'entorse est une blessure plutôt douloureuse, mais ne nécessite souvent pas de soins médicaux et peut être bien traitée à la maison. La rupture des ligaments et des tendons se produit lorsque les limites admissibles d'étirement sont dépassées et que les articulations retenant les ligaments ne deviennent pas naturelles. Cela se produit avec une fracture du pied, qui s'accompagne presque toujours d'une rupture des ligaments..

Un tel processus s'accompagne du développement d'un œdème causé par des dommages aux capsules articulaires et par l'ingestion de liquide intra-articulaire dans les tissus environnants. La victime ressent une douleur aiguë, une incapacité à bouger un membre. La rupture des ligaments et des tendons ne peut pas être guérie indépendamment et nécessite une intervention chirurgicale pour les coudre. Un léger étirement nécessite l'immobilisation du membre blessé avec un bandage élastique. La thérapie est réalisée à l'aide d'analgésiques et de médicaments anti-inflammatoires..

Les orteils sont les premières victimes de l'exposition à de basses températures sur le corps, qui cherche à prévenir l'hypothermie des organes internes et renvoie le sang des membres au centre du corps. En conséquence, les tissus périphériques ne reçoivent pas la quantité de sang nécessaire, et avec elle l'oxygène et les nutriments, ce qui entraîne une perte de sensibilité et la mort cellulaire qui en résulte..

En cas d'engelures légères, après normalisation de la circulation sanguine et réchauffement, une personne éprouvera des douleurs aux piqûres au bout des doigts, qui peuvent survenir pendant une longue période lorsqu'elle est pressée et marche. Cela est dû à la mort des terminaisons nerveuses après le réchauffement, qui récupérera partiellement au fil du temps. Un outil efficace pour accélérer la normalisation de la circulation sanguine sera de frotter les pieds avec une solution d'alcool, de la teinture d'eucalyptus. En cas d'engelures graves, l'hospitalisation du patient est nécessaire, car la mort des orteils et, dans les cas graves, du pied entier, qui ne répond pas au traitement thérapeutique et nécessite une amputation, peut survenir..

La goutte est une inflammation des articulations qui survient dans la première articulation métatarso-phalangienne ou interphalangienne et se manifeste par des douleurs douloureuses et tirantes de nature périodique dans le pouce et le majeur et l'auriculaire. Le mécanisme de la maladie est le dépôt de sels dans la membrane interarticulaire, qui provoque des douleurs lors des mouvements. Une aggravation de la condition survient le plus souvent la nuit et peut être causée par l'utilisation de quantités excessives de produits carnés et d'alcool. L'élimination de la goutte nécessite un examen préalable par un médecin et un programme de thérapie individuel et un régime alimentaire.

Le traitement de la maladie au cours de la phase aiguë nécessite l'utilisation de médicaments qui réduisent le niveau d'acide urique. La préférence est donnée aux médicaments tels que le nimésulide, l'ibuprofène et le diclofénac - ces médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens n'affectent pas négativement le tractus gastro-intestinal et donnent un effet analgésique persistant. Si leur application n'apporte pas l'effet thérapeutique souhaité, l'injection de médicaments hormonaux à base de sulfinpyrazone, bétaméthasone et dexaméthasone directement dans les tissus articulaires ou périarticulaires est utilisée.

La lymphadénite des orteils est un phénomène rare caractérisé par une augmentation des ganglions lymphatiques dans cette zone, qui s'accompagne souvent de sensations douloureuses. La cause de cette condition est la présence d'un processus inflammatoire dans les orteils, qui inhibe le système lymphatique.

La lymphadénite n'étant pas une maladie indépendante, il est impossible de l'éliminer séparément de la pathologie principale.

L'angiopathie diabétique est un trouble qui survient dans les vaisseaux sanguins avec une augmentation de la glycémie. Ce phénomène conduit à un rétrécissement du lit vasculaire des petites et grandes artères, ce qui affecte négativement l'apport sanguin aux tissus périphériques, qui s'atrophient progressivement et pourrissent. Cela entraîne l'apparition d'ulcères de jambe non cicatrisants et, dans les cas graves, de gangrène.

Un symptôme de la maladie est une douleur constante dans les jambes et les pieds, qui change son intensité, mais ne disparaît pas complètement, ce qui est similaire au névrome de Morton. Elle est causée par la privation d'oxygène des tissus et sera ressentie jusqu'à ce que les cellules nerveuses commencent à mourir. Il arrive souvent qu'un patient diabétique ne ressente aucune douleur, non seulement avec la formation d'ulcères trophiques, mais également avec une propagation prononcée de la gangrène. La raison en est la neuropathie diabétique, qui se développe en l'absence de traitement du diabète.

La maladie réagit mal au traitement médicamenteux. Néanmoins, une thérapie conservatrice est effectuée à toutes les étapes du traitement et implique l'utilisation de pentoxifylline et de fraxiparine, qui améliorent la microcirculation sanguine. Le contrôle de la glycémie et l'utilisation de médicaments rhéologiques (clopidogrel, warfarine, réopoliglyukine), qui empêchent le développement d'une thrombose artérielle, sont également nécessaires..

La polynévrite diabétique est une inflammation des extrémités du système nerveux périphérique qui se développe dans le contexte d'un diabète sucré progressif. Avec cette pathologie, les mains et les pieds sont touchés, ce qui s'accompagne d'une douleur intense, permanente et difficile à arrêter. Comme dans le cas précédent, le diabète doit être traité en premier et des injections intramusculaires de l'analgésique dans les zones touchées sont prescrites pour éliminer le syndrome douloureux au stade initial. Le célécoxib, le nimésulide et le méloxicam sont utilisés pour fournir des effets anti-inflammatoires et analgésiques, le benevron et la cyanocobalamine - pour soulager les spasmes musculaires et restaurer les processus métaboliques dans les tissus.

L'apparition sur les vaisseaux de dépôts de cholestérol est causée par une violation du métabolisme des graisses et des glucides dans le corps et est appelée athérosclérose. Le plus souvent, les artères de grande et moyenne taille sont touchées: iliaque, tibia, arrêt. Les plaques de cholestérol se caractérisent par une croissance rapide, entraînant un rétrécissement du lit vasculaire et une altération du flux sanguin. Cela conduit au fait que les tissus périphériques ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène et commencent à s'irriter, se manifestant par des douleurs et des picotements dans les muscles.

Les sensations désagréables dans les muscles deviennent chroniques et le patient développe une claudication intermittente, qui n'apparaît que lors de la marche et de toute autre charge, mais disparaît immédiatement après son arrêt. Les pieds les plus touchés sont ceux qui ont le plus faible écoulement sanguin, ce qui entraîne un gonflement et un bleuissement réguliers.

L'élimination de l'athérosclérose nécessite un traitement complexe utilisant des médicaments rhéologiques et antispasmodiques, des bloqueurs ganglionnaires, des nitrates et des lipoprotéines. Pour réduire les lipides sanguins, la rosuvastatine et la simvastatine sont prescrites, la cinnarizine et l'héparine sont utilisées pour améliorer la microcirculation, et la papavérine et la drotavérine sont utilisées pour élargir la lumière artérielle. Les inhibiteurs ganglionnaires (pentamine et reftan) et les nitrates (isosorbide, dinitrate) sont généralement utilisés pendant la période préopératoire. La vasodilatation chirurgicale, ou endovascularisation, implique l'élimination des caillots sanguins et la restauration d'une circulation sanguine normale.

La thromboembolie des artères des orteils est la séparation d'un thrombus du point d'attache et son mouvement vers une autre partie du membre. Le processus s'accompagne d'une hémorragie étendue dans les tissus mous et d'un colmatage d'autres vaisseaux sanguins. Avec une telle maladie, un caillot de sang augmente rapidement de volume et obstrue le vaisseau parent, entraînant une douleur intense dans les doigts, accompagnée de leur bleuissement et d'un gonflement sévère. Le plus souvent, le gros orteil est affecté, mais si le thrombus n'est pas éliminé, l'hémorragie se propage aux autres doigts. Le traitement d'une telle violation est l'injection immédiate d'anticoagulants, d'antispasmodiques et de prothrombine.

La maladie de Wakez, souvent appelée érythrocytose secondaire, est un type de néoplasme bénin du système hématopoïétique, qui conduit à un niveau anormalement élevé de globules rouges dans le sang et à son épaississement. Circulation sanguine perturbée dans les petits vaisseaux sanguins et les capillaires. La principale méthode de traitement est la saignée avec une utilisation préalable d'anticoagulants. Après la procédure, l'état liquide normal du sang revient pendant un certain temps, et il recommence à pénétrer complètement dans les vaisseaux et les capillaires. De plus, des solutions de remplacement du plasma, des antispasmodiques et des médicaments pour améliorer la circulation sanguine (Piracetam et Cinnarizine) sont prescrits.

Les callosités sèches se produisent avec une friction excessive de la peau au même endroit. Cela se produit souvent avec un port prolongé de chaussures inconfortables et serrées, après la course ou une longue marche. Au début de l'apparition, le maïs est un épaississement de la peau, mais au fil du temps, il commence à se développer vers l'intérieur, et au milieu de celui-ci se forme un noyau solide, qui commence à presser et piquer les tissus adjacents. Avec le temps, il devient plus épais et plus long et atteint la surface de l'os, provoquant une douleur intense dans les doigts lorsqu'il est pressé et marche dans des chaussures.

La correction prudente du problème implique l'effacement du noyau du maïs de l'os. La procédure est extrêmement douloureuse et avant qu'elle ne soit effectuée, le patient doit bien cuire la jambe à la vapeur afin que la peau de la surface inférieure des doigts devienne douce. Le pied est lubrifié avec du savon ou du gel liquide pour améliorer la glisse, après quoi le cal est frotté avec une serviette avec force. La procédure aide à réduire la longueur du maïs, mais après un certain temps, il est restauré et la manipulation doit être effectuée à nouveau. Pour retirer complètement le maïs sec, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Les maladies rhumatismales comprennent toute une catégorie de maladies du tissu conjonctif, des articulations et des vaisseaux sanguins. Souvent, la cause de la douleur dans les orteils est la polyarthrite rhumatoïde, dont le développement s'accompagne d'une inflammation et de la déformation progressive des petites articulations des doigts. Il n'y a pas seulement une limitation de leur activité motrice, mais aussi une fusion des surfaces des articulations. Cela provoque une violation de la circulation sanguine dans les membres et la formation de nodules artériels, ce qui limite le flux sanguin.

Le traitement des maladies rhumatismales est réduit à un effet médicamenteux sur la cause de son apparition en prenant des médicaments hormonaux (dexaméthasone, méthylprednisolone) et cytostatiques (fluorouracile, méthotrexate). Dans les maladies de la thyroïde ou du pancréas et de la grossesse, un traitement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des antispasmodiques est utilisé.

La raison du changement de position et de configuration du gros orteil est souvent le port de chaussures serrées inconfortables, les pieds plats, la marche en talons. Parfois, la pathologie se développe à la suite d'une prédisposition génétique. Lorsque les os du doigt sont déformés, la douleur ne se manifeste que lors du port de chaussures serrées, rigides et inconfortables, qui appuient sur l'os saillant et les tissus mous. La thérapie de la pathologie implique l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires et de pommades à usage externe, qui réduisent l'inflammation des tissus et soulagent pendant un certain temps le patient. La principale méthode de traitement est la réduction chirurgicale de la phalange du pouce.

L'apparition de kystes et de tumeurs cancéreuses sur les os du pied est une occurrence extrêmement rare et, dans la plupart des cas, est causée par une exposition fréquente aux rayons X ou une forte dose de rayonnement. Le plus souvent, de tels néoplasmes apparaissent chez des individus d'âge jeune ou adolescent et sont localisés sur la pointe du pied, au site d'accumulation des phalanges des doigts. Le développement d'une tumeur cancéreuse passe souvent inaperçu jusqu'à ce que les métastases se propagent aux tissus osseux et musculaires voisins. C'est ce processus qui provoque une douleur intense aux orteils, car le périoste est affecté. Ce phénomène pathologique conduit à un amincissement des os et à leur fragilité, c'est pourquoi le membre présente un risque élevé de fracture..

Dans le traitement des kystes, le pronostic est généralement favorable. Pour l'éliminer, une opération chirurgicale est réalisée, au cours de laquelle le contenu du néoplasme est retiré et son analyse histologique est effectuée pour détecter les cellules cancéreuses. Si la tumeur a un caractère malin, un traitement combiné avec l'utilisation d'une ablation chirurgicale de la tumeur et un cours ultérieur de radio ou de chimiothérapie sont utilisés. On prescrit au patient un certain nombre d'analgésiques puissants (Omnopon, Fentanyl, Morphine), qui éliminent le syndrome douloureux.

L'apparition de douleur dans les orteils est souvent causée par des raisons courantes telles que des chaussures inconfortables, des cors et un surmenage. Mais l'établissement de la nature chronique du syndrome douloureux indique la présence d'une pathologie causale, qui peut être soit une violation du fonctionnement du système vasculaire et nerveux, soit une maladie anatomique ou oncologique.

Pourquoi mes orteils me font-ils mal?

Stock!

Consultation médicale gratuite

Valable lors de la visite de la clinique.

La douleur aux orteils est toujours un signal alarmant qui peut signaler des chaussures mal sélectionnées, une pression excessive sur les membres ou une maladie en développement. N'ignorez pas ce symptôme, essayez de consulter un médecin dès que possible afin d'arrêter à temps les dommages aux petites articulations.

Pour quelles raisons mes orteils peuvent-ils me faire mal??

Les causes de douleur les plus courantes:

  • blessures
  • gelure;
  • réaction aux piqûres d'insectes;
  • charge excessive sur les jambes;
  • dommages infectieux aux ongles et à la peau, y compris fongiques;
  • maladies articulaires;
  • gonflement causé par des maladies chroniques.

Chez les femmes, des sensations désagréables et un engourdissement sont souvent associés au port de chaussures mal sélectionnées. Au fil du temps, le pied se déforme en raison d'un serrage, d'une mauvaise position ou d'une charge excessive. Ainsi, la douleur peut être soit une conséquence de la fatigue des jambes, soit le signe d'une pathologie déjà développée des articulations articulaires.

En cas d'inconfort modéré, s'il n'y a pas de rougeur de la peau, de gonflement et de fièvre, l'aide se limite au repos et à l'application de glace. En cas de douleur intense, consultez un médecin.

Douleur après une blessure

Si des sensations désagréables apparaissent après avoir porté des chaussures ouvertes, vous devez vérifier les pieds pour les piqûres, les rayures mineures et autres blessures, les changements de forme ou de couleur des ongles. Les infections souvent introduites provoquent une inflammation et un gonflement. Le plus souvent, le bout des orteils fait mal. Pour une douleur légère, vous pouvez d'abord consulter un thérapeute. Si le doigt est très enflé, rougi ou bleu et se trouve dans une position non naturelle, cela peut indiquer une blessure grave: une fracture, une luxation, une ecchymose sévère. Dans ce cas, vous devez contacter un traumatologue.

Douleur dans les pathologies articulaires

En cas de gonflement, de douleur intense et constante, de déformation des extrémités, une consultation avec un traumatologue orthopédiste ou un rhumatologue est nécessaire..

La présence de pathologies articulaires est signalée par des signes tels que:

  • la fréquence des sensations désagréables;
  • gonflement fréquent;
  • déformation articulaire;
  • fièvre dans la zone touchée.

Souvent, une douleur aiguë aux orteils indique une maladie dangereuse - la goutte. Cette condition est causée par un excès de composés d'acide urique dans le corps. Au fil du temps, ses cristaux (urates) s'accumulent dans les organes internes et les articulations. Dans la plupart des cas, les membres inférieurs sont principalement touchés. D'abord, les orteils puis les genoux sont déformés. La goutte se caractérise par des attaques périodiques avec un début soudain, lorsque le patient se réveille au milieu de la nuit d'une douleur aiguë, qui s'accompagne d'une rougeur sévère de la peau, d'un gonflement, de fièvre et d'une intoxication.

Souvent, les doigts sont blessés en raison d'une autre maladie courante - l'arthrite. Avec cette pathologie, une inflammation des articulations se produit et le tissu cartilagineux est détruit. La maladie se développe souvent après une maladie primaire, par exemple un mal de gorge. L'infection peut pénétrer dans l'articulation et à travers une petite plaie. L'arthrite non infectieuse est déclenchée par des blessures répétées, des anomalies auto-immunes, une nutrition déséquilibrée.

Parfois, la cause de la douleur est l'arthrose. Cette maladie dégénérative affecte également le tissu cartilagineux et détruit les articulations, provoquant leur grave déformation et la formation d'ostéophytes - des croissances osseuses qui limitent considérablement la mobilité. Au fil du temps, le patient développe une boiterie sévère, une canne ou un autre support est nécessaire pour marcher, car le pied affecté ne peut pas supporter la charge.

Que faire en cas de douleur aux orteils?

Avec l'apparition d'une douleur intense, il est nécessaire:

  • enlever les chaussures et les chaussettes;
  • pour assurer la paix des membres, de préférence en position élevée;
  • refuser de boire de l'alcool, des aliments gras et fumés.

En cas de douleur très intense, vous pouvez prendre des analgésiques. Avec une augmentation de la température et un gonflement, un agent anti-inflammatoire est nécessaire. Si la douleur est apparue après une ecchymose, de la glace doit être appliquée sur la zone affectée. Vous ne pouvez pas vous réchauffer les pieds dans un bain d'eau chaude avant de consulter un médecin. Pour le mouvement, un support doit être utilisé pour réduire la charge sur le membre. Après amélioration, essayez d'obtenir un avis médical dès que possible..

En cas de douleur intense aux doigts, un certain nombre de procédures de diagnostic peuvent être nécessaires:

  • tests de laboratoire (sang et urine, ponction articulaire, tests d'allergie);
  • étude de la microflore cutanée;
  • radiographie
  • IRM
  • CT
  • et autres études.

Un examen approfondi révélera la présence de maladies inflammatoires, des changements dans la forme et la structure des articulations et d'autres déviations. Les résultats du diagnostic permettront au médecin de déterminer avec précision la raison pour laquelle vos orteils sont douloureux et de décider comment traiter cette maladie..

Caractéristiques du traitement

Une fois que le médecin aura déterminé pourquoi les orteils du patient sont douloureux, il élaborera un plan de traitement. Dans les cas avancés, une intervention chirurgicale peut être nécessaire, mais le traitement se limite généralement à des méthodes conservatrices:

  • thérapie médicamenteuse;
  • physiothérapie;
  • thérapie physique.

Les analgésiques sont nécessaires si l'orteil fait très mal. Des médicaments anti-inflammatoires et des analgésiques sont également recommandés. Parfois, des chondroprotecteurs sont requis.

La physiothérapie améliore la circulation sanguine et le métabolisme, élimine la douleur et l'enflure, accélère la réparation des tissus.

La physiothérapie permet le développement des muscles et des ligaments, ce qui est nécessaire pour la répartition correcte de la charge sur les jambes, pour prévenir les blessures répétées et l'exacerbation des maladies articulaires. Sur le site vous pouvez trouver les prix des services.

Pour la prévention de la douleur, une alimentation saine, des chaussures confortables, l'absence de charges excessives et d'hypothermie sont nécessaires. Il est également conseillé de poursuivre les cours de gymnastique thérapeutique - cela aidera à maintenir le tonus musculaire et la mobilité articulaire saine..

Nous nous spécialisons dans le traitement du système musculo-squelettique, même dans les stades sévères de la maladie. Depuis 10 ans, aider des milliers de patients à éviter la chirurgie.

Nos médecins

Il s'agit de l'équipe d'experts la plus solide qui enseigne au département de l'Université RUDN. Nous sommes la base clinique des meilleures universités, où les meilleurs médecins de Moscou, des spécialistes uniques de Russie et de l'étranger sont diplômés.

Normes

Les experts et les enseignants de notre réseau, ainsi que des spécialistes israéliens de premier plan, ont développé des protocoles de traitement uniques basés sur les normes médicales approuvées du ministère de la Santé de la Fédération de Russie.

Douleur au pied en marchant sous les doigts: causes, diagnostic, traitement

Beaucoup de gens se tournent vers les médecins pour des douleurs et des malaises au pied. Ce symptôme peut indiquer diverses affections du système musculo-squelettique. Une douleur au pied lors de la marche sous les doigts peut survenir constamment ou périodiquement. Dans tous les cas, vous devriez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement efficace.

Facteurs de développement

Quelle que soit la source du problème, toutes les maladies peuvent être déclenchées par un certain nombre de facteurs. Parmi eux:

  1. Activité physique intense. Une lourde charge en marchant ou en courant affecte la colonne vertébrale, les genoux et les pieds. Plus la vie est active, plus le risque de douleur est grand.
  2. Grand poids corporel. Il existe une corrélation entre le poids et le risque de douleur. Plus la personne est grosse, plus la probabilité de problèmes avec le système musculo-squelettique est élevée.
  3. Mauvaise nutrition. Le problème provient généralement de la consommation d'aliments pauvres en calcium et en minéraux..
  4. Maladies du système endocrinien. Le métabolisme peut faire entrer une grande quantité de minéraux dans la circulation sanguine. Le résultat sera le dépôt de calcium et d'autres sels minéraux dans les structures du pied.
  5. Accablé par l'hérédité. Ce facteur peut conduire à l'apparition de pathologies du système musculo-squelettique. Et les maladies seules ne sont pas transmises.
  6. Mauvaises habitudes. En raison du tabagisme et de l'alcool, l'élasticité et la flexibilité des structures anatomiques du pied sont réduites. En conséquence, des changements dystrophiques dans les jambes sont observés..
  7. Le manque d'exercice. Les personnes qui sont constamment assises au même endroit courent également le risque de souffrir, tout comme les personnes qui travaillent dur physiquement. La raison en est la stagnation du système musculo-squelettique..

Types de douleur

Ils sont différents. Par conséquent, vous devez d'abord déterminer les variétés:

  1. Si la douleur se produit dans le pied lors de la marche, vous devez déterminer l'endroit où elle est localisée et l'intensité. Lors du déplacement vers les jambes, une charge se pose, une douleur apparaît près des doigts, au milieu du pied, sur la voûte plantaire. Il résulte de l'ostéoporose, du repos au lit - une personne ne fait pas pression sur ses jambes, il y a des problèmes avec le système moteur. Parfois, il y a des blessures dans le système vasculaire des jambes.
  2. Une douleur peut survenir dans les doigts. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin pour exclure la goutte. Si la maladie est confirmée, le traitement doit commencer. L'essence de la pathologie est les troubles métaboliques, qui entraînent une gêne dans les doigts. Beaucoup de sel apparaît dans le sang, qui se dépose dans les articulations. Des sensations désagréables apparaissent la nuit. Aux derniers stades de la maladie, l'anxiété survient constamment. Besoin de l'aide d'un médecin pour exclure des maladies graves telles que l'arthrite et l'arthrose qui blessent vos doigts.
  3. La douleur dans la semelle peut être la preuve de pieds plats. Le traitement implique la sélection de chaussures, de semelles spéciales. La maladie apparaît généralement en surpoids..
  4. Des sensations douloureuses peuvent être dans le pied sous les doigts au milieu. Cela est dû à des problèmes physiologiques, aux conséquences d'un traumatisme. Une attention particulière doit être portée aux cors, cors, entorses résultant de charges soudaines.
  5. Il est important de prêter attention aux plaintes des enfants. À cet âge, le développement de graves maladies des jambes est possible, dans lequel un traitement urgent est nécessaire. À 16 ans, la formation du squelette de l'enfant se poursuit. Il est nécessaire de surveiller attentivement la santé des enfants. S'il se plaint de douleur, il est difficile de déterminer le lieu de l'événement. Le médecin traite la pathologie après un diagnostic complet. Pour les enfants, le sous-développement des artères et des veines des jambes est dangereux..

Les infections pénètrent rapidement lorsque le corps est affaibli. La défaite peut être dirigée vers l'articulation, le pied, les doigts. Après l'examen, un traitement est prescrit. La douleur dans les pieds apparaît avec une courbure de la colonne vertébrale, des varices, s'étendant jusqu'aux orteils. Dans ces cas, vous devez consulter un médecin.

Bursite

Si la voûte plantaire fait mal, la cause peut être dans cette maladie. Avec la bursite, une inflammation apparaît dans la capsule périarticulaire. Le processus dans le tendon d'Achille est localisé. La douleur apparaît souvent sous les doigts et s'aggrave lors de la marche.

La bursite se manifeste également par les symptômes suivants:

  • œdème local au site du tendon d'Achille;
  • douleur et inconfort au pied en marchant;
  • rougeur de la peau dans la zone touchée.

Si la douleur est ressentie en marchant, cela peut être dû à un effort physique intense, à un exercice professionnel, à des agents pathogènes infectieux, à une arthrose des articulations.

Fasciite

La cause de la douleur au pied pendant le début peut être un éperon au talon. Donc, les gens appellent la fasciite. Avec cette pathologie, le tissu osseux se développe, ce qui opprime progressivement les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses situés dans les tissus mous du talon. La maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  • œdème local au site de formation de l'excroissance osseuse;
  • douleur en mouvement et même au repos.

La fasciite plantaire peut se produire lorsque des agents pathogènes infectieux pénètrent dans le corps, des dommages traumatiques au calcanéum. Une autre affection apparaît avec le pied plat longitudinal ou transversal, la polyarthrite rhumatoïde.

Arthrite

La cause de la douleur dans le pied sous les doigts peut être l'arthrite des petites articulations. La douleur avec cette maladie s'intensifie le matin après le réveil. La maladie se caractérise par:

  • rougeur de la peau sous les orteils;
  • raideur des articulations phalangiennes le matin;
  • gonflement de la semelle ou du médio-pied;
  • fatigue des jambes lors de la marche.

Cette maladie peut survenir sous forme goutteuse, ainsi que sous forme d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde.

Pied plat

S'il y a une douleur au pied en marchant sous les doigts, cela peut être dû à des pieds plats longitudinaux ou transversaux. Cette affection survient avec une faiblesse de l'appareil ligamento-musculaire du pied, une charge statique sur les jambes.

Les pieds plats peuvent être identifiés par les signes suivants:

  • épaississement du pied, à cause duquel les chaussures s'usent rapidement;
  • fatigue des pieds;
  • crampes fréquentes;
  • douleur en marchant.

Cette maladie peut être acquise et congénitale. Si la charge sur le pied est inégale, la personne apparaît inconfort et douleur à la place de l'arc externe ou interne.

Névrome

Si le pied fait mal et que la femme a mal à marcher, cela peut être dû au port de talons. Avec le névrome de Morton, il y a une douleur dans la semelle, surtout lorsque vous marchez sur une chaussette. Dans cet état, l'épaisseur des troncs nerveux interdigités augmente.

Le névrome de Morton est une tumeur bénigne du tissu nerveux. Avec cette maladie, la douleur augmente pendant la marche et un gonflement des tissus mous du pied apparaît également..

Ténovaginite

La douleur dans le pied sous le pouce peut être associée à des dommages traumatiques aux tissus mous du pied. Un diagnostic correct ne sera obtenu que sur la base d'un examen radiologique. Si la pathologie affecte le pied en marche, l'apparition de:

  • gonflement de la voûte externe du pied;
  • douleur au pied.

Souvent, la tendovaginite apparaît en portant des chaussures qui ne sont pas de taille. La douleur douloureuse dans le pied ne peut être éliminée qu'avec l'aide d'un traitement efficace prescrit par un médecin.

Blessures

Si le pied fait mal et que ça fait mal d'attaquer, cela est probablement dû à divers types de dommages. L'emplacement est déterminé par l'emplacement des dommages. Les blessures peuvent provenir d'un choc intense, d'un microtraumatisme régulier dans une zone spécifique.

Une douleur au pied lors de la marche sous les doigts apparaît lorsque:

  • fractures de la phalange des doigts, perforations, fissures du calcanéum provoquées par une chute aux pieds;
  • entorse ou rupture de grands et petits ligaments.

Le deuxième type de blessure survient avec des sauts infructueux et des secousses rapides d'un endroit. Avec une déchirure des ligaments, un œdème local et une douleur au site de la lésion se produisent. En cas de blessures traumatiques des pieds, la situation n'est corrigée que par un médecin.

L'ostéoporose

Si la jambe fait mal dans la zone des pieds, l'une des causes est l'ostéoporose. La maladie se développe avec une diminution du nombre d'ions calcium dans le tissu osseux. Ensuite, il y a non seulement la douleur, mais aussi le risque de fractures osseuses.

Érythromélalgie

Il s'agit d'une maladie rare dans laquelle il y a une douleur dans la semelle sous les doigts. Avec la maladie, les petits vaisseaux sanguins se dilatent, la température augmente, des rougeurs apparaissent, entraînant des douleurs dans le pied. La maladie se développe à partir de maladies rhumatoïdes, d'engelures, de brûlures.

Habituellement, la pathologie se propage symétriquement, c'est-à-dire à 2 jambes. La douleur est vive, lancinante. Avec la progression de la maladie, la douleur sera plus forte, le site de la lésion peut être élargi. Pour poser un diagnostic, un examen sous forme de radiographie, d'échographie et d'analyse est nécessaire. Pour ce faire, contactez un chirurgien ou un rhumatologue. La maladie est traitée avec des onguents, des antipyrétiques et des analgésiques..

Changements d'âge

Avec l'âge, la douleur dans les jambes apparaît de plus en plus. Ils peuvent gonfler, se fatiguer même avec de petites charges. Les changements liés à l'âge entraînent une déformation du pied de l'intérieur. Chez les personnes âgées, les os sont fragiles, l'amincissement des parois veineuses, une diminution du système immunitaire.

La douleur peut être permanente et temporaire. Les médecins prescrivent généralement des agents immunostimulants, où il y a beaucoup de calcium, une pommade. Toujours sous-vêtements de compression, analgésiques. De la médecine traditionnelle, les teintures au poivron rouge, au genièvre et à d'autres substances chauffantes sont efficaces.

Ongles incarnés

Il s'agit d'une maladie courante qui cause beaucoup d'inconvénients. La douleur peut être près des doigts, car les ongles s'enfoncent dans la peau jusqu'au sang. La suppuration se produit, la température augmente.

Parmi les symptômes, on distingue les ongles inégaux, qui poussent dans la peau du doigt. La douleur survient lors de mouvements imprudents. Votre médecin peut vous prescrire une intervention chirurgicale..

Diagnostique

Si la douleur au pied souffre en marchant sous les doigts, il est nécessaire de déterminer la cause de ce phénomène. Besoin d'une consultation d'un traumatologue et orthopédiste. Le diagnostic initial est basé sur une enquête, une analyse des plaintes, une inspection visuelle.

Des recherches supplémentaires sont effectuées en utilisant:

  • radiographie
  • arthroscopie des petites articulations;
  • IRM ou TDM.

Le diagnostic de laboratoire est présenté comme une méthode de recherche supplémentaire dans laquelle les marqueurs de l'inflammation et les symptômes de lésions articulaires rhumatoïdes sont détectés. Dans ce cas, les tests sanguins suivants sont requis:

  • clinique;
  • pour les tests rhumatismaux;
  • biochimique.

Traitement

En cas de douleur au pied sous les doigts, le médecin prescrit un traitement basé sur des études de laboratoire et instrumentales. Pendant le traitement, il est important que le patient observe les conseils suivants:

  • vous devez utiliser des semelles orthopédiques, sélectionnées individuellement;
  • l'activité physique sur une jambe douloureuse doit être réduite;
  • il est conseillé de choisir des chaussures orthopédiques;
  • les femmes ne devraient pas porter temporairement des talons hauts.

Traitement conservateur

Avec une douleur douloureuse au pied, selon la cause de ce phénomène, le médecin peut prescrire des médicaments. L'utilisation de tels médicaments sera efficace:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • analgésiques;
  • pommades chauffantes et frottements;
  • chondroprotecteurs.

En cas de blessure aux os et aux ligaments, des bandages élastiques d'un membre douloureux sont appliqués, du ruban adhésif, en appliquant une attelle ou un plâtre.

Si le pied fait mal sous les orteils, le massage peut éliminer l'inconfort. La procédure améliore la circulation sanguine locale, normalise le flux lymphatique et le métabolisme des tissus mous..

L'auto-massage des pieds est autorisé. Il consiste à caresser, frotter et malaxer légèrement. Les onguents chauffants et analgésiques, les gels utilisés lors des massages permettent d'améliorer l'effet..

Gymnastique

Le traitement de la douleur au pied peut être effectué à l'aide d'exercices thérapeutiques. Habituellement, il est prescrit pour la ténosynovite et les pieds plats. La thérapie par l'exercice comprend de tels exercices:

  1. Rotation des deux pieds. Cet exercice est de préférence effectué en position assise ou couchée avec les jambes baissées. La rotation est effectuée simultanément pour 10 répétitions dans chaque direction.
  2. Il est nécessaire de soulever les détails avec les doigts du pied. Mieux vaut attraper un chiffon ou un crayon au sol.
  3. Une petite balle doit être roulée sur le sol. Vous pouvez prendre un tennis. Les pieds doivent être pieds nus.

Traitement alternatif

Si la marche fait mal au pied près des doigts, en plus d'un traitement conservateur, la médecine traditionnelle peut être utilisée. Les méthodes suivantes sont utilisées comme thérapie:

  1. Bains de pieds cicatrisants. Ils vous permettent de vous débarrasser de l'inconfort et de la douleur. Des huiles naturelles de romarin, de genévrier, d'eucalyptus, de lavande sont ajoutées aux bains de pieds chauds. L'eau est versée dans un récipient émaillé et en plastique, de l'huile essentielle est ajoutée (4-5 gouttes). Il est important que la température soit de 38 à 40 degrés.
  2. Douche de pied contrastée. Grâce à cette procédure, non seulement la circulation sanguine dans les jambes est normalisée, mais tout le corps est également renforcé. Douche contrastée aux pieds de préférence le matin.
  3. Traitement à froid. L'application d'un récipient à glace élimine l'inflammation et l'enflure. Dans cette procédure, une mesure importante est de prévenir l'hypothermie. La durée de rétention de glace est de 2-3 minutes.

Utilisez des méthodes de médecine traditionnelle uniquement en consultation avec le médecin. L'automédication peut entraîner une exacerbation, ce qui aggrave la condition.

Opération

Lorsque le traitement conventionnel n'aide pas, une intervention chirurgicale est effectuée. L'opération est prescrite pour le névrome de Morton, accompagnée d'une inflammation des structures ligamentaires, d'une croissance et d'une prolifération tissulaires. La procédure est douloureuse.

Si une névrite traumatique est détectée, une intervention chirurgicale est également effectuée. La maladie se développe rapidement et un stade chronique peut apparaître en peu de temps. Dans ce cas, une douleur intense se poursuit jusqu'à la chirurgie, et seul le chirurgien peut les éliminer.

Les pathologies vasculaires des jambes entraînent souvent des douleurs dans la semelle et sous les orteils. Seuls les vaisseaux sains peuvent transporter les nutriments qui sont dans le sang, et les varices limitent cette possibilité. Il y a une menace non seulement pour les jambes, mais aussi pour la vie humaine.

Il vaut mieux ne pas laisser de danger, prendre l'aide de chirurgiens vasculaires qui sont capables d'effectuer eux-mêmes une opération d'urgence. La douleur peut être dangereuse, car elle risque d'être associée à des maladies.

La prévention

Afin de prévenir les sensations désagréables et les douleurs sur la plante des pieds, une prophylaxie est nécessaire. Cela aidera à garder vos pieds sains et beaux. La prévention est la suivante:

  1. Ne portez pas de petites chaussures inconfortables. Lorsque des semelles extérieures sont portées à l'intérieur, des semelles orthopédiques sont nécessaires. Avec eux, la durée de vie des chaussures est prolongée..
  2. Les femmes ne devraient pas porter de chaussures à talons hauts avec des orteils étroits..
  3. Les pieds doivent être maintenus propres et chauds. L'hygiène personnelle des pieds est importante. Utilisez des crèmes adoucissantes, surtout en été.
  4. Ne portez pas de chaussettes synthétiques, elles conduisent à la transpiration, les pieds se mouillent rapidement et deviennent des proies. Il est préférable de choisir des chaussettes faites de matériaux naturels qui ont une bonne hygroscopicité..
  5. La pédicure doit être effectuée avec soin. Il est important de prévenir les rayures et les inflammations..
  6. Vous devez perdre du poids si vous avez des problèmes de jambes. Une bonne nutrition vous aidera..
  7. Il est nécessaire de manger des fruits, des légumes, des baies, des noix et de la farine, gras et salé doivent être exclus.
  8. Il faut boire au moins deux litres d'eau propre par jour..
  9. Les complexes de vitamines et de minéraux sont efficaces.

Ainsi, les causes et le traitement de la douleur dans les pieds sont interconnectés, un diagnostic est donc nécessaire. Et sur la base de l'analyse, le médecin prescrit des thérapies efficaces.