logo

Maux de dos à gauche au-dessus du bas du dos: causes et traitement

La douleur, localisée à gauche au-dessus du bas du dos, inquiète non seulement les personnes âgées, mais aussi les jeunes femmes et hommes qui ne surveillent pas leur santé: ils prennent des analgésiques de façon incontrôlable, ne marchent pas beaucoup, ne font pas de gymnastique, etc..

Ignorer la douleur est un phénomène courant. C'est elle qui devient la cause de complications ultérieures, ainsi que d'une période de traitement prolongée. Ne retardez pas la visite d'un médecin - un traitement rapide permettra non seulement d'économiser du temps mais aussi de l'argent.

Raisons probables

Il existe un certain nombre de maladies qui font mal au dos à gauche au-dessus du bas du dos. Les plus courants sont:

  • prolapsus du disque intervertébral à gauche;
  • hernie intervertébrale gauche;
  • scoliose;
  • ostéochondrose;
  • radiculite.

Lorsque la cause du mal de dos au-dessus de la colonne lombaire devient un problème avec la colonne vertébrale, le patient est perturbé par des douleurs aiguës et coupantes, qui ont tendance à s'intensifier avec des mouvements imprécis et soudains..

En plus des problèmes de colonne vertébrale, des douleurs lombaires à gauche peuvent être le signe de maladies progressives des organes internes: par exemple, diverses maladies cardiaques, inflammation de la vésicule biliaire, exacerbation des ulcères d'estomac, appendicite. Parfois, une telle douleur est observée avec pneumonie, pleurésie et même tuberculose.

Si la douleur au-dessus du bas du dos est vraiment provoquée par des maladies des organes internes, elles s'accompagnent de symptômes supplémentaires:

  • caractère douloureux et tiraillant;
  • la nausée
  • tousser
  • douleur accrue pendant la respiration;
  • augmentation de la température, etc..

Facteurs provocateurs

Un mode de vie sédentaire sert de contexte favorable au développement de nombreuses maladies, notamment en provoquant des douleurs au-dessus du bas du dos à gauche. De plus, les ecchymoses et l'hypothermie comprennent des facteurs provoquants..

Pathologies cardiaques et rénales, infections des voies urinaires, maladies des systèmes musculo-squelettique et nerveux, les problèmes gynécologiques peuvent également devenir une source de douleur au-dessus du bas du dos.

Méthodes de diagnostic

Étant donné que la douleur lombaire dans la grande majorité des cas est une conséquence de la progression d'autres maladies, le diagnostic est complet.

Tout d'abord, les raisons les plus évidentes sont exclues - la probabilité de maladies de la colonne vertébrale et d'ecchymoses.

Pour ce faire, une radiographie ou une tomodensitométrie, ainsi qu'une IRM.

Les analyses de sang et d'urine, l'électrocardiographie et l'échographie, l'examen d'un gynécologue (pour les femmes) et d'autres méthodes de recherche aident également à clarifier la situation..

Traitement

Après le diagnostic, le médecin traitant prescrit d'abord une série de procédures qui aideraient à éliminer la véritable cause de la douleur - la maladie qui la provoque.

Pour améliorer l'état général du patient, il est également nécessaire de remplir 2 conditions: assurer la bonne position du dos au repos et une activité motrice régulière.

Position de couchage

Avec des maux de dos localisés au-dessus du bas du dos à gauche, il est important d'organiser correctement vos vacances.

Tout d'abord, le sommeil est recommandé sur le dos. Dans le même temps, le secret principal, qui assure une bonne santé dès le lendemain matin, est un rouleau placé sous les genoux. Les jambes absolument droites provoquent une certaine tension dans la région de la colonne vertébrale et des muscles voisins; les genoux à moitié pliés, qui assurent un déchargement complet, sont une autre chose..

Deuxièmement, le lit doit être aussi solide que possible, sans déflexion. Une acquisition réussie sera un matelas orthopédique. Cependant, si vous ne pouvez pas changer le lit et qu'il a tendance à s'affaisser, les médecins conseillent de mettre une large planche de bois sous le matelas.

Lorsque la douleur interfère avec un sommeil sain, l'aspirine peut être prise (en l'absence de contre-indications) ou le médicament peut être remplacé par un remède populaire - bouillon d'écorce de saule.

Gymnastique de santé

La principale condition de récupération est une augmentation de l'activité motrice. La tâche principale est de renforcer le corset musculaire, qui garderait le ton non seulement les organes internes, mais soutiendrait également la colonne vertébrale.

Il est interdit de s'engager dans une période d'exacerbation. Dès que les maux de dos cessent d'être aigus, il est recommandé de débuter la pratique de la marche ou du vélo, en augmentant à chaque fois la distance parcourue. Si le vélo n'est pas possible - ils doivent être remplacés par des exercices sur un vélo stationnaire ou nager dans la piscine.

La gymnastique quotidienne à la maison et les pompes renforceront également les muscles du corps. L'activité physique doit être soigneusement surveillée et augmentée progressivement afin de ne pas obtenir l'effet inverse..

L'activité motrice associée à un repos bien organisé sont les éléments de base d'un programme de traitement, sans lequel il est difficile de se débarrasser de la douleur périodique et de revenir à une vie pleine et pleine.

Ça fait mal dans le côté gauche de l'arrière

La douleur dans le côté gauche de l'arrière est un symptôme alarmant nécessitant une attention. Beaucoup pensent à tort que de telles douleurs ne provoquent que des maladies associées au dos. Ils n’attachent pas d’importance, ne les attendent pas ou, pire encore, s’automédient. Sur la gauche se trouvent de nombreux organes vitaux, et donc la douleur peut provoquer des maladies des organes internes. Retard dans le traitement, un diagnostic prématuré est très dangereux pour la santé.

La sélection des schémas thérapeutiques et des thérapies diffère en fonction de la complexité du cours et des complications associées. Lorsque la douleur ne s'arrête pas, est trop intense ou revient souvent, vous devrez consulter un médecin pour effectuer un diagnostic. En plus de l'examen par un spécialiste, des procédures et des tests supplémentaires peuvent être nécessaires pour clarifier le diagnostic..

Pourquoi ça fait mal

Les maux de dos sur la gauche surviennent à différents moments de la journée, se calmant progressivement ou s'intensifiant. Pour arrêter les sensations désagréables, vous devez comprendre la cause de leur apparition.

Une exposition prolongée au froid et au courant d'air affecte négativement la santé. En raison de l'inflammation musculaire, des crampes et des douleurs apparaissent. Pour le traitement, un échauffement spécial de la zone affectée, un massage thérapeutique et du repos seront nécessaires..

L'ostéochondrose, la névralgie intercostale, le pincement des vertèbres se caractérisent par l'apparition de douleurs, s'étendant vers le dos. Une consultation spécialisée sera nécessaire pour établir un diagnostic et sélectionner le schéma thérapeutique nécessaire..

  • Conditions douloureuses des organes internes

À gauche, les organes du tractus gastro-intestinal, de la rate, du rein gauche, du pancréas et des gonades. Les changements pathologiques dans le travail de ces organes peuvent être compliqués par l'apparition de douleurs.

De plus, la douleur du côté gauche derrière le dos signale le travail pathologique des systèmes respiratoire et cardiovasculaire. Lorsque le côté gauche est douloureux du dos et que des troubles du rythme respiratoire ou cardiaque sont observés, une hospitalisation immédiate et un appel d'urgence sont nécessaires. La procrastination peut se terminer par la mort du patient.

Pour déterminer avec précision le diagnostic, il est nécessaire de décrire au spécialiste la nature, la force et la durée des douleurs naissantes, le lieu de leur luxation. Il est important d'identifier clairement dans quel domaine particulier le syndrome douloureux se manifeste..

De l'arrière dans la région lombaire et sous les côtes

En règle générale, vous devez avoir une telle douleur avec un chirurgien ou un orthopédiste: le plus souvent, la douleur est associée à des pathologies de la colonne vertébrale. Mais lorsque les symptômes sont plus larges et que le syndrome douloureux se manifeste non seulement dans le côté gauche du dos, il est nécessaire d'exclure d'autres pathologies. Les principales raisons de la douleur localisée du côté gauche dans le bas du dos.

En cas de changements pathologiques dans le tissu musculo-squelettique de la région lombaire, un diagnostic sera nécessaire pour identifier le point de pincement exact ou l'inflammation. Si la colonne vertébrale est malade, vous avez besoin d'un ensemble d'exercices spéciaux, de massages et d'une thérapie symptomatique.

  • Maladies des reins et des organes urinaires

La maladie rénale s'accompagne souvent de douleurs prolongées du côté droit et gauche du dos, gonflement des jambes, fièvre, faiblesse. La douleur au bas du dos du côté gauche peut se dégager partiellement sous les côtes ou vers le bas.

Des mictions douloureuses fréquentes indiquent une maladie des voies urinaires, le plus souvent une cystite ou une lithiase urinaire se manifeste.

  • Maladies gastro-intestinales

Si les douleurs du côté gauche du dos sont compliquées par des nausées, des vomissements, une faiblesse générale, des troubles digestifs, cela indique une violation du tube digestif. Dans la cholécystite aiguë, la douleur peut balayer vers la droite, sous la côte et même plus haut, avec la pancréatite, le syndrome douloureux se propage et se répercute sur l'ensemble de l'hypochondre gauche. Les coliques intestinales font souvent mal au dos. Mais si la douleur commence à faire mal dans le côté gauche et le bas du dos la nuit ou à jeun, c'est l'un des symptômes de la gastrite, de l'ulcère de l'estomac ou de l'ulcère duodénal.

Pour les blessures et les affections douloureuses de la rate, une douleur sourde et sourde est caractéristique, commençant à gauche et dans le bas du dos, se propageant progressivement au milieu. La douleur s'intensifie à l'inspiration et à tout changement de position corporelle. En cas de suspicion d'hémorragie interne et de rupture de la rate, une attention médicale urgente est requise.

Hypochondre gauche et supérieur

Les douleurs les plus dangereuses sur le dos sont celles qui sont localisées d'en haut, près du cœur et des poumons. Les raisons pour lesquelles il y a une douleur dans le haut du dos à gauche.

  • Maladies du système respiratoire

Ils se caractérisent par une douleur aiguë et pulsatoire au sommet, qui s'intensifie à l'inhalation, avec une amélioration à court terme à l'expiration. Souvent compliquée de fièvre et de faiblesse générale. Les symptômes peuvent indiquer une pneumonie, une pleurésie, des néoplasmes dans la cavité thoracique et d'autres pathologies des poumons et des bronches.

  • Maladies du système cardiovasculaire

Douleur brûlante et aiguë dans la poitrine à gauche, tir dans le dos, le cou, le bras, l'omoplate. Ces douleurs sont l'un des principaux symptômes de l'infarctus du myocarde, de l'angine de poitrine, de l'anévrisme aortique et d'autres maladies cardiaques. Souvent accompagnée d'une faiblesse générale, de troubles du rythme cardiaque et du système respiratoire, de confusion ou de perte de conscience. Nécessite une hospitalisation immédiate.

  • Ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique

Des douleurs aiguës dans la poitrine, du côté gauche de l'arrière, survenant après un travail monotone en milieu de journée, peuvent indiquer le développement d'une ostéochondrose. Parallèlement à cela, une douleur légère mais prolongée dans la colonne vertébrale peut être observée. La douleur s'intensifie la nuit et se ressent surtout à l'expiration. Passer après une courte marche et autres efforts physiques.

Brûlure, douleur thoracique constante, aggravée par une inspiration et une expiration profondes, tout effort physique ou un changement de position corporelle. La douleur s'intensifie pendant la palpation, sa direction peut être tracée le long du nerf enflammé. En général, la nature de la douleur est très similaire à la douleur cardiaque, mais n'est pas accompagnée de troubles de la fréquence cardiaque ou de la pression.

La douleur dans la névralgie intercostale et les maladies cardiaques est très similaire. Sans l'expérience nécessaire, il est difficile de distinguer l'un de l'autre et, par conséquent, pour toute crise de douleur dans la zone cardiaque, il est nécessaire d'appeler une ambulance et de procéder à un diagnostic rapide.

Arrière gauche et bas

  • Processus inflammatoires des organes internes

Quand cela fait mal dans le côté gauche du dos et en dessous, il est nécessaire d'exclure immédiatement la pathologie du système reproducteur. Ainsi, les femmes ayant l'apparence de douleurs tiraillantes et douloureuses ci-dessous doivent ressembler à un gynécologue, les hommes à un urologue. En règle générale, tirer la douleur s'accompagne de dysfonctionnements du cycle menstruel, moins souvent de fièvre et de frissons. Une étude de l'urine, du sang, de la culture et de l'échographie des organes abdominaux sera nécessaire. Un diagnostic intempestif de l'inflammation et un traitement retardé conduisent à une évolution chronique de conditions douloureuses et de complications associées.

Une proportion élevée de la probabilité de redonner de la douleur dans les maladies des reins et du système urinaire. Et si la douleur s'accompagne d'une indigestion, des maladies du gros intestin peuvent se manifester..

Dans les cas où le côté gauche fait mal, mais aucune pathologie des organes internes n'est détectée, la colonne vertébrale est examinée pour l'ostéochondrose ou la myosite.

Premiers secours

Il est important de comprendre quelle maladie a causé la douleur dans le dos gauche. L'automédication et l'autodiagnostic ne peuvent que nuire ou aggraver votre état.

Auto massage

Avec les maladies de la colonne vertébrale, le massage aidera à soulager la douleur. Le massage est un outil universel pour réduire les spasmes musculaires, s'échauffer et soulager l'irritation des fibres nerveuses. Elle doit être réalisée par un spécialiste et avec l'autorisation du médecin. Commencez le massage thérapeutique dans la région lombaire, en progressant progressivement vers la colonne cervicale. Les mouvements sont doux et lisses au début, seulement après l'échauffement des muscles est l'intensité ajoutée.

Les préparatifs

La thérapie symptomatique pendant la douleur est le rendez-vous des analgésiques: analgine, nurofène, kétorol. Si la douleur survient après une blessure ou un effort physique, vous pouvez temporairement soulager la crise de douleur avec des analgésiques avant de consulter un médecin. Pendant les maux de cœur, avant l'arrivée de l'ambulance, le patient reçoit de la nitroglycérine sous la langue pour soutenir le muscle cardiaque.

Chez les femmes, cela fait souvent mal dans le côté gauche du dos avant les menstruations. Si la douleur est causée par l'état spasmodique des organes internes, ils sont arrêtés par l'utilisation d'antispasmodiques. Par exemple, pas de spa 2 comprimés par jour. No-spa soulagera la douleur pendant les menstruations, les maladies inflammatoires des reins, des voies urinaires, du tractus gastro-intestinal.

Il est important de se rappeler que ces médicaments ne traitent pas, mais arrêtent uniquement les symptômes si le côté gauche du dos fait mal. Et cela signifie que vous ne pouvez toujours pas éviter de consulter un médecin.

Même si le patient pense que l'attaque est passée, ce n'est pas une raison pour reporter l'appel à la clinique. Dans tous les cas, il est important de diagnostiquer pourquoi le dos gauche fait mal. Cela aidera à éviter d'autres complications. Ce n'est qu'après avoir effectué des mesures diagnostiques et découvert la cause de la douleur que vous pouvez prescrire un traitement.

Lorsque le dos fait mal à gauche après un entraînement ou un travail physique dur, cela indique un fort surmenage et un manque de préparation. Il est nécessaire de réduire l'intensité de la charge à un niveau approprié.

Une série d'exercices pour soulager la douleur:

  1. Aplatissez et diluez les omoplates;
  2. Prise des mains derrière le dos;
  3. Mouvement circulaire des omoplates.

Si le bas du dos vous fait mal, vous devez vous mettre à quatre pattes et vous pencher au sol sans faire de mouvements brusques. Puis arrondissez et pliez le dos en étirant vos bras vers l'avant. L'entraînement est répété 2-3 fois. Protégez-vous contre le surmenage et le stress excessif, cela affecte la santé du système musculo-squelettique et conduit à diverses maladies de la colonne vertébrale.

Je vous conseille de lire plus d'articles sur le sujet

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Le médecin est un thérapeute manuel, un traumatologue orthopédiste, un thérapeute à l'ozone. Méthodes d'exposition: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique analgésique, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Pourquoi le dos dans les reins fait-il mal?

Mal de dos après anesthésie péridurale - que faire?

Traitement du dos et de la colonne vertébrale à domicile

Douleur de teigne dans l'estomac et le dos

Qu'est-ce qui cause des douleurs au bas du dos du côté gauche?

La douleur désagréable dans le bas du dos ne peut être ignorée. Lorsque le bas du dos fait mal, il devient difficile de mener une vie normale, car la douleur ne permet pas de s'asseoir calmement, de se tenir debout, de marcher, de faire librement des mouvements corporels. Un sujet distinct "étroit" dans cette situation sera la douleur au bas du dos à gauche.

La localisation de la douleur suggère qu'il existe des problèmes spécifiques dans la région lombaire qui doivent être résolus dès que possible. Pour vous débarrasser de la douleur dans ce domaine, vous devez identifier de manière fiable leurs causes..

Pourquoi le bas du dos fait mal à gauche?

En fait, les causes de la douleur peuvent être très différentes et souvent inattendues.

Maladies de la colonne vertébrale et du système musculo-squelettique

Les raisons liées à cette catégorie sont les plus courantes. Pour les problèmes de dos, tout le dos ou le bas du dos fait souvent mal. Dans certains cas, la maladie se développe de telle manière que la douleur dans la région du dos d'un certain côté devient le principal symptôme.

Avec une maladie aussi connue que l'ostéochondrose, les vertèbres se déplacent parfois de telle manière que le syndrome se fait sentir dans une seule zone. De plus, il peut y avoir une racine pincée des nerfs rachidiens à gauche..

Une autre variante du problème avec le système musculo-squelettique est l'inflammation du tissu musculaire. Un signe caractéristique de problèmes avec les muscles et la colonne vertébrale n'est pas aigu, mais une douleur sourde, douloureuse ou tiraillante de nature ceinturante. Il peut céder - à la fesse ou à la cuisse gauche.

Problèmes abdominaux

Le plus souvent, la douleur à gauche peut être perturbée lorsque les organes abdominaux tombent malades de ce côté:

  • rein gauche
  • intestins
  • pancréas
  • chez les femmes - l'ovaire gauche

Tout processus inflammatoire dans ces organes se manifeste par des douleurs dans le bas du dos.

En règle générale, si la douleur est causée précisément par des maladies des organes internes, elle est complétée par d'autres symptômes: la personne augmente de température, le processus de miction ou de défécation est perturbé, le cycle menstruel se perd (s'il y a des maladies de l'ovaire).

La douleur elle-même est caractérisée comme aiguë, forte, ne répondant pas au repos ou au mouvement. Il peut s'étendre au-delà du bas du dos, s'étendre à l'avant du corps ou plus haut sur le dos.

Maladies thoraciques

Étonnamment, les organes sous les côtes peuvent également faire mal à la région lombaire. On peut parler de maladies assez graves..

Par exemple, avec l'infarctus du myocarde, si les sections postérieures du muscle cardiaque sont affectées, la douleur qui se produit réellement sous les côtes se dégage vers le côté gauche. Un autre exemple est la pneumonie, dans laquelle le bas du poumon gauche est affecté..

Dans les deux cas, il est difficile d'identifier la localisation de la douleur. Une personne sent que le côté gauche de son corps, au bas du dos et au-dessus, est douloureux. La douleur se propage sur toute la moitié gauche du corps, il est impossible de montrer un point précis.

Lombalgie pendant la grossesse

Une «position intéressante» n'est pas une pathologie, mais elle modifie considérablement le fonctionnement du corps. Ainsi, lors du portage du bébé, un déplacement des organes ou un pincement des nerfs à gauche peut survenir. Dans ce cas, le dos inquiète non seulement dans la région lombaire, mais aussi légèrement plus haut, affectant certaines parties du corps.

Diagnostic et traitement de la douleur lombaire

L'emplacement et la nature de la douleur ne sont pas des indicateurs fiables d'une maladie. En analysant les causes, nous voyons que le problème est souvent associé à des processus très différents se produisant dans le corps. Souvent, le bas du dos, qui dérange le patient, n'est pas vraiment l'épicentre du processus pathologique. Oui, et les sensations subjectives d'une personne elle-même ne peuvent pas être fiables: des douleurs sous les côtes peuvent bien donner au bas du corps.

Afin d'identifier avec précision l'étiologie de la maladie, un diagnostic complet est nécessaire. Vous pouvez déterminer un certain minimum de diagnostic, qui est nécessaire pour établir la cause de la pathologie. Il comprend:

  • test d'urine et de sang
  • échographie
  • ECG
  • radiographie
  • IRM et tomodensitométrie de la colonne vertébrale

Ce n'est qu'après avoir effectué un diagnostic complet que le médecin peut déterminer avec précision les causes de l'état du patient.

Naturellement, la poursuite du traitement dépendra entièrement des causes identifiées. Pour chaque maladie - sa propre approche du traitement, des procédures et des rendez-vous. En conséquence, un spécialiste restreint sera impliqué dans le traitement, dans le "service" duquel se trouve l'organe malade: cardiologue, néphrologue, gynécologue, vertébrologue ou neurologue.

En tant que traitement, selon le diagnostic, une thérapie anti-inflammatoire et de rééducation, un cours de massage ou de physiothérapie, d'acupuncture, des procédures visant à soulager les spasmes musculaires seront effectués.

Douleur dans le bas du dos à gauche chez l'homme et la femme. Opinion de l'orthopédiste

Plaintes auprès du médecin concernant les douleurs au bas du dos - un phénomène très fréquent chez les patients.

Selon les statistiques, ce sont ces symptômes qui occupent la deuxième place après les plaintes de signes d'une maladie respiratoire. Dans la plupart des cas, les plaintes sont des douleurs du côté gauche du bas du dos, dont les causes peuvent être diverses pathologies associées au processus inflammatoire des organes internes ou à des blessures ordinaires.

Le traitement de ces symptômes implique d'établir la véritable cause du syndrome douloureux, sinon la thérapie ne sera tout simplement pas efficace. Pourquoi la douleur au bas du dos du côté gauche? Quelles peuvent être les causes et les complications dans ce cas?

D'où vient-elle?

Conditionnellement par les médecins, tous les facteurs affectant la formation de maux de dos dans la région lombaire sont divisés en 5 types principaux.

Le premier groupe comprend les blessures mécaniques et les maladies du système moteur.

Si le dos fait mal dans la région lombaire de gauche, les raisons sont les suivantes:

  • entorse des muscles et des ligaments interarticulaires;
  • l'apparition de fractures de compression dans la colonne vertébrale;
  • la présence de blessures dans les articulations intervertébrales et les microtraumatismes vertébraux;
  • l'apparition de troubles de la posture causés par la cyphose, la scoliose, l'ostéochondrose.

Le deuxième groupe de causes comprend diverses infections qui peuvent survenir chez les hommes et les femmes. Ils sont formés en raison du développement de:

  • endocardite;
  • ostéomyélite vertébrale;
  • spondylarthrite tuberculeuse;
  • discite purulente;
  • abcès périduraux;
  • grippe
  • infections affectant les organes internes.

Le troisième groupe de causes comprend la formation de tumeurs malignes. La douleur dans le côté gauche du bas du dos se forme à la suite de:

  • la formation de métastases;
  • myélome;
  • lymphomes
  • lyphogranulomatose;
  • néoplasmes.

Le quatrième groupe de facteurs affectant l'apparition de la douleur est associé à l'apparition de divers troubles métaboliques. Ils sont formés à la suite du développement:

  • l'ostéomalacie;
  • hémochromatose;
  • l'ostéoporose;
  • l'alcaptonurie et d'autres maladies graves associées à des troubles métaboliques.

Les causes de la lombalgie à gauche, appartenant au cinquième groupe, sont conditionnellement divisées en psychogènes et neurogènes. Cette douleur est due au développement d'une ostose déformante, d'une fibromyalgie, d'un zona.

Les médecins notent que si le dos fait mal dans la région lombaire, cela indique le développement des maladies suivantes:

  • pathologies chroniques du système urinaire, coliques rénales et calculs rénaux;
  • pneumonie sur le côté gauche et dans la région pleurale, ovaires dans le système reproducteur féminin;
  • constipation chronique, colite et perturbation du système digestif;
  • pathologie dans le pancréas;
  • érosion ulcéreuse et gastrite;
  • maladies graves localisées dans le système musculo-squelettique.

De plus, le développement de la grossesse peut être à l'origine de douleurs lombaires chez la femme de gauche. Cela est dû à la pression interne que l'utérus en croissance exerce sur les organes internes..

Caractéristiques de la douleur chez les femmes

Chez les femmes, des douleurs douloureuses dans le bas du dos inférieur droit peuvent être associées à des maladies gynécologiques. Si les douleurs sont régulières, il faut au moins subir une échographie et vérifier l'état des organes internes.

En cas de maladies féminines

Formations utérines - bénignes et malignes, dans de nombreux cas, ont un symptôme sous forme de douleur dans la région lombaire rachidienne.

L'endométriose est un processus d'inflammation lancé à l'intérieur de l'utérus qui provoque un puissant syndrome douloureux qui s'intensifie pendant les menstruations.

Les crampes menstruelles causées par des contractions utérines sont transmises au dos.

La douleur elle-même peut avoir un caractère différent, qui dépend de la maladie..

Habituellement, les syndromes douloureux dus à des pathologies des organes pelviens sont transmis précisément à la zone située sous le bas du dos.

  • écoulement blanc purulent-muqueux;
  • pas de saignement menstruel;
  • douleur brûlante dans le périnée;
  • les rapports sexuels deviennent douloureux;
  • la miction devient douloureuse.

Pendant la grossesse

La plupart des femmes, après leur grossesse, ont des problèmes associés à certaines sensations désagréables dans le bas du dos, sous le bas du dos. Ce phénomène est entièrement naturel et est associé à des changements physiologiques naturels dans la structure de la ceinture pelvienne..

Par conséquent, la douleur douloureuse dans la région lombaire est le résultat d'une augmentation très rapide du poids corporel et de l'abandon du fœtus dans la région lombaire. Au cours des derniers mois de la grossesse, en plus du dos, l'estomac peut être douloureux, ce qui est également normal et n'est pas une raison pour consulter un médecin.

Après l'accouchement

Une fois l'accouchement terminé, il est recommandé au patient qui a accouché de suivre un cours de correction de la colonne vertébrale, ce qui évitera des troubles chroniques du dos.

S'il y a des pathologies

Les maux de dos chez les femmes de dos apparaissent souvent à la suite d'une inflammation des muscles ou s'il y a de graves maladies de la colonne vertébrale. Les médecins disent que les pathologies de la colonne vertébrale sont congénitales et acquises.

Les malformations congénitales se forment à la suite d'une hernie dans les disques intervertébraux, en raison d'un manque de développement du système musculaire et d'autres anomalies de la colonne vertébrale.

Les pathologies acquises chez les hommes et les femmes se forment dans le contexte du développement:

  • ostéochondrose;
  • scoliose
  • diverses infections;
  • tumeurs malignes.

La douleur à gauche, résultant d'une inflammation, est souvent formée en raison de l'amincissement du disque intervertébral, du pincement du vaisseau et du nerf. À la suite de cela, les racines nerveuses s'enflamment chez une personne et des douleurs apparaissent qui coupent.

Avec la pathologie, les douleurs sont constantes, douloureuses et paroxystiques. Si une personne a un nerf pincé, non seulement le côté gauche du bas du dos lui fait mal, mais il doit également réduire son activité motrice et sa santé générale se détériore.

Dans le cas où une personne est affectée par des nerfs dans la région lombaire inférieure, elle est gênée par une douleur sourde dans le bas du dos à gauche, passant aux fesses et aux membres inférieurs. Si une personne ne consulte pas un spécialiste à temps, le processus affecte les membres inférieurs et viole leur sensibilité. Les sensations désagréables deviennent en même temps permanentes. Si le processus inflammatoire affecte le nerf sciatique, la personne est également tourmentée par une douleur constante et elle a de graves complications, qui ne peuvent être éliminées que par la chirurgie.

Si le corps humain est surfondu, il développe une inflammation des muscles, appelée myosite. Et cela conduit également à une activité physique excessive d'une personne et à une forte diminution de l'activité du système immunitaire. Les douleurs sur le côté gauche du bas du dos deviennent douloureuses et constantes et apparaissent soudainement. Ils peuvent s'intensifier avec une respiration profonde ou un torse. Pour s'en débarrasser, Menovazin est utilisé pour le broyage, le repos.

En outre, des douleurs de dessin peuvent se former sur le fond du déplacement des vertèbres. Une personne doit réduire son activité motrice, elle devient souvent engourdie et picotements dans ses membres inférieurs.

Douleur lombaire à gauche accompagnée de lombalgies causées par une hernie lombaire, des rhumatismes, un prolapsus du disque intervertébral. Il peut tirer pendant l'activité physique, avec un stress intense, une toux ou lors de respirations profondes.

Le fait de tirer sur la lombalgie du côté gauche pendant l'activité motrice indique le développement du processus inflammatoire dans le nerf sciatique et la formation du syndrome du piriforme.

Ainsi, si une personne présente des pathologies de la colonne vertébrale, elle présente alors les symptômes suivants:

  • Il y a une douleur aiguë et tiraillante dans le bas du dos, dans laquelle il ne peut pas redresser librement son dos.
  • La douleur est localisée au centre du bas du dos et donne aux membres inférieurs.
  • Avec l'activité motrice, il éprouve des sensations désagréables, qui sont souvent accompagnées d'un spasme dans les reins..

Vous ne pouvez vous débarrasser de la douleur qu'en frottant la plaie avec des médicaments chauffants et anti-inflammatoires..

Hernie diaphragmatique


Le diaphragme sépare la cavité abdominale de la cavité thoracique, empêchant les organes de se serrer. S'il y a un amincissement du tissu conjonctif, une saillie de l'estomac est possible, dont la partie supérieure pénètre dans la cavité thoracique, en étant pressée et pressée. Type de douleur Douleur douloureuse, serrante, tirante. Localisation Zone du plexus solaire avec irradiation du bas du dos. Diagnostic La présence d'une hernie peut être déterminée à l'aide d'une échographie, où vous pouvez voir comment la cavité stomacale est transmise par l'ouverture diaphragmatique. Le patient peut manifester des symptômes cliniques tels que:

  • brûlures d'estomac constantes;
  • douleur à l'estomac lors du déplacement;
  • incapacité à respirer profondément.

Traitement La pharmacothérapie vise à arrêter la douleur..

La hernie ne peut être guérie que par la chirurgie, lorsque l'estomac est mis à sa place et que la lumière dans le diaphragme est suturée, retournant ainsi le septum entre le sternum et le péritoine.

S'il y a des maladies dans les organes internes

Souvent, si la douleur au bas du dos est laissée pour compte, cela est dû au développement de pathologies dans les organes internes. Ces organes sont:

  • pancréas et intestins;
  • rein gauche et rate;
  • ovaire gauche chez la femme.

Et aussi une douleur aiguë dans le bas du dos à gauche peut indiquer le développement de la lithiase urinaire. Dans le même temps, il est difficile pour une personne d'aller aux toilettes et sa température corporelle augmente fortement.

Avec des lésions du rein gauche, une personne a une douleur au bas du dos constante, sourde et douloureuse. Il peut également faire mal dans le bas de l'abdomen, dans l'hypochondre.

Si une femme est gênée par une douleur sourde au bas du dos, ce qui donne à l'abdomen, cela indique le développement de fibromes utérins.

Avec le développement de l'inflammation dans les ovaires, les femmes s'inquiètent de la douleur continue, qui donne au bas de l'abdomen et au bas du dos. Le développement de l'inflammation s'accompagne souvent de l'apparition de sécrétions, de douleurs lors des rapports sexuels et de menstruations irrégulières.

Souvent, la douleur dans le bas du dos est associée au fait qu'une personne présente des anomalies dans les reins. Dans ce cas, il présente les symptômes suivants:

  • l'état de santé général s'aggrave: une personne se sent léthargique, elle se fatigue rapidement, elle a une faiblesse;
  • la pression artérielle augmente fortement, les maux de tête tourmentent souvent;
  • le visage et les jambes gonflent, surtout le matin;
  • frissons, transpiration accrue, fièvre;
  • un manque complet d'appétit, des nausées fréquentes, qui se transforment en vomissements sévères;
  • envie et douleur fréquentes en allant aux toilettes;
  • en position couchée, la douleur ne disparaît pas.

La douleur rénale qui irradie vers la région lombaire est aiguë ou chronique.

Des douleurs aiguës au bas du dos à gauche apparaissent pour les raisons suivantes:

  • À la suite d'un étirement vertébral aigu. Avec lui, une personne souffre de douleurs dans les deux parties de la colonne vertébrale et doit limiter son activité motrice.
  • Avec une fracture de la vertèbre lombaire. Une personne a une vive douleur lors d'une blessure, en marchant, le bas du dos sur le côté gauche est très douloureux. Au fil du temps, la douleur chez une personne devient plus facile, mais elle peut s'intensifier en prenant une position allongée.
  • Avec déplacement des disques intervertébraux. Avec eux, une personne souffre du côté gauche du bas du dos, elle doit prendre une position confortable pour soulager la douleur. De plus, s'il est dans une position pendant une longue période, la dernière section de la moelle épinière est pincée. En conséquence, sa sensibilité diminue, ses réflexes diminuent et sa fonction pelvienne est altérée.
  • Le développement de l'arthrose dans les articulations intervertébrales. Avec elle, une personne est préoccupée par un syndrome de douleur facettaire, qui se manifeste par une douleur unilatérale dans le dos, un trouble de la sensibilité et une diminution des réflexes.

Les causes secondaires conduisant à l'apparition de la maladie comprennent:

  • tumeurs malignes localisées dans la colonne vertébrale et inflammation dans le corps vertébral. Il est formé à la suite du développement de la tuberculose, de la brucellose;
  • polyarthrite rhumatoïde, ostéoporose, spondylarthrite;
  • l'apparition d'un AVC vertébral et d'une ostéomalacie;
  • affections sévères du système digestif, du bassin et de la région des reins.

Plus en détail, le spécialiste sera en mesure de répondre à la question de savoir si cela fait mal à gauche dans le bas du dos, que faire après les procédures de diagnostic.

Maladies de la colonne vertébrale

Toutes les sensations douloureuses localisées dans la colonne vertébrale peuvent être divisées en deux groupes. Le premier groupe comprend les maladies de la colonne vertébrale elle-même, le second est les maladies des organes internes, le code rend la douleur.


En plus des problèmes rénaux, les causes courantes sont:

  • tumeurs du péritoine et du bassin;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • pancréatite - une maladie du pancréas;
  • cholécystite - inflammation de la paroi de la vésicule biliaire;
  • calculs biliaires, etc..

Dans la grande majorité des cas, ce sont les problèmes de colonne vertébrale qui sont à l'origine des douleurs sous le bas du dos, et la plupart des cas restants sont associés à des maladies rénales.

Déplacement du disque vertébral

Le déplacement des disques est une blessure grave, accompagnée d'une douleur aiguë et de l'arrêt de tout mouvement corporel. Quand physique. la charge, le disque intervertébral déformé est déplacé d'un côté, ce qui provoque une inflammation des racines nerveuses de la colonne vertébrale dans cette zone, et, par conséquent, une douleur aiguë localisée dans cette partie du dos.

La déformation et la destruction graduelles de la colonne vertébrale commencent lorsqu'une personne mène un mode de vie sédentaire passif, avec une pression sur la colonne vertébrale, ainsi que du stress. Le développement de cette pathologie est également affecté par des changements dans l'organisme associés à l'âge du patient, des lésions infectieuses, ainsi qu'un déséquilibre hormonal.

Ostéochondrose

Dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale lombo-sacrée, une douleur due à une destruction dégénérative-destructrice de la colonne vertébrale peut survenir du fait que les patients restent dans les mêmes poses, en raison d'une forte force physique. charges, rotations brusques et inclinaisons du corps.

Parmi les symptômes, il y a une détérioration de la sensibilité des mains et des pieds, en particulier un engourdissement des doigts des extrémités et une sensation de picotement, et une détérioration des performances. Dans les situations les plus graves, il peut y avoir une violation du fonctionnement normal des systèmes urinaire et reproducteur.

Dans la plupart des cas, la douleur dans le bas du dos apparaît à la suite d'un pincement des nerfs rachidiens, ce qui entraîne une douleur aiguë ou aiguë. Dans ce cas, la douleur s'accompagne de spasmes persistants des muscles spinaux. Toute tentative ultérieure de se déplacer ne provoque normalement qu'une douleur accrue..

Fractures et ecchymoses

À la suite de fractures vertébrales et d'autres blessures graves de la colonne vertébrale, le dos au bas du bas du dos commence à faire mal intensément en raison du fait que le squelette est affaibli après une blessure.

En cas de fracture vertébrale, une lombalgie sévère dans son ensemble peut être observée, avec localisation sur le côté gauche ou droit du dos, ou dans le membre. Si vous appuyez même légèrement sur la colonne vertébrale, la douleur augmentera sérieusement.

Symptômes typiques de fracture vertébrale:

  • limitation de la mobilité corporelle;
  • diminution de la sensibilité, engourdissement des bras et des jambes;
  • augmentation instantanée de la douleur avec le moindre effet sur les vertèbres;
  • l'apparition d'une fatigue intense;
  • essoufflement.

Après avoir contacté le traumatologue, des études de laboratoire et de matériel seront nécessaires, y compris: analyse des urines et du sang, radiographie, IRM et électrocardiogramme. Dans le traitement, les deux méthodes classiques (fixation et restauration d'une vertèbre endommagée) sont utilisées, ainsi que chirurgicale.

Comme conséquences de la blessure, il est nécessaire de noter une interdiction des efforts physiques intenses, des examens préventifs obligatoires par un traumatologue et des radiographies. L'interdiction de l'activité physique est particulièrement importante, car des complications peuvent survenir au cours du développement du problème et la douleur de la région lombaire peut être transmise aux membres.

Scoliose

La scoliose est une courbure de la colonne vertébrale dans l'un des côtés par rapport à son axe.
La scoliose est dangereuse du fait que lorsque la courbure des vertèbres commence à pincer et à serrer les nerfs et les organes internes du voisinage.

La maladie est divisée en deux types: congénitale et acquise.

Le premier se manifeste, entre autres, à la suite d'anomalies génétiques, le second - après des blessures, une mauvaise posture, un mode de vie sédentaire.

La douleur sous la colonne vertébrale résultant de la scoliose est un symptôme relativement rare de cette maladie, mais elle survient néanmoins.

Spondylarthrose ankylosante

La spondylarthrose est un type de maladie dégénérative - l'ostéoarthrose, dans laquelle commence un processus dystrophique dans le cartilage articulaire, provoquant une douleur localisée sévère.

Douleurs constantes et douloureuses sous la colonne vertébrale, parfois en partant, mais en revenant à nouveau. Avec des mouvements ou des inclinaisons du dos - fortement amplifiés. Les symptômes se manifestent à la suite d'une découverte passive du dos dans la même position. La maladie se caractérise par les symptômes suivants:

  • spasmes musculaires;
  • posture et démarche incorrectes;
  • engourdissement des articulations;

Un vertébrologue est spécialisé dans le traitement de cette maladie, mais dans les cliniques ordinaires, un neurologue peut également exercer ses fonctions. De plus, aux stades initiaux de la spondylarthrose ankylosante, un chirurgien traumatologue peut prescrire un traitement.

Hernie coccyge

La hernie coccygienne est un diagnostic rare, qui est en grande partie dû au fait que la vertèbre sacrée a des disques intervertébraux solides et est assez forte. Cette zone ne prend pas une charge de compression grave et la maladie ne présente pas de tels symptômes supplémentaires.

Dans le même temps, le patient ne peut pas dire exactement dans quelle zone il souffre, car des douleurs sont ressenties simultanément dans l'aine, dans le dos, dans la région anale et ailleurs. Mais juste en prenant une radiographie et en analysant l'image, il sera clair que le problème est une hernie discale dans le sacrum et le coccyx. Ce problème conduit à de puissants éclats de douleur, qui ne sont pas spécifiquement localisés nulle part, mais sont répartis des membres vers la partie inférieure du bas du dos..

Un autre problème est que les douleurs débilitantes dans la hernie du coccyx sont permanentes - elles ne peuvent pas être éliminées en retournant simplement de l'autre côté ou en utilisant une pommade cicatrisante.

Les symptômes de la manifestation de cette maladie peuvent varier. Les symptômes suivants se produisent:

  • douleur aiguë et aiguë dans le bas du dos, qui ne passe pas longtemps et s'aggrave avec le mouvement;
  • lumbago et une sensation de brûlure dans la région inguinale du rectum;
  • à la suite d'une neuropathie du nerf sciatique, les membres inférieurs deviennent engourdis;
  • crampes musculaires de la cuisse postérieure et de la face postérieure de la jambe inférieure (muscle du mollet);
  • sensations désagréables dans les jambes, obligeant le patient à effectuer des mouvements des jambes la nuit (syndrome des jambes sans repos);
  • troubles des selles;
  • stagnation de sang dans le bassin.

Afin d'identifier une hernie, une radiographie est prise, dans laquelle la taille de la hernie sera visible dans quelle zone du corps elle est localisée. Dans une situation plus complexe, si les causes du syndrome douloureux ne peuvent pas être déterminées par radiographie, une référence au scanner ou à l'IRM sera émise.

Diagnostique

Initialement, le patient doit subir plusieurs procédures de diagnostic qui aideront à établir plus précisément la cause de la douleur. La première personne à examiner une personne souffrant de douleur est un thérapeute. Après avoir étudié les principaux symptômes, il dirigera la personne vers un spécialiste plus étroit:

Les procédures de diagnostic supplémentaires que le patient devra subir sont des diagnostics par ultrasons. Avec son aide, l'état des organes à l'intérieur du corps et la présence d'une tumeur maligne sont déterminés.

En outre, une personne doit passer un test sanguin et urinaire général. Ils aident à identifier le développement de son processus inflammatoire..

Si ces procédures de diagnostic n'ont pas aidé à diagnostiquer avec précision, le patient est référé pour une IRM, une radiographie, un ECG.

Douleur lombaire aiguë

Lorsque votre dos vous fait mal dans la région lombaire et que les sensations vous font mal, vous devez consulter un médecin pour une consultation. Après le diagnostic, le médecin peut prescrire un traitement compétent. Les douleurs aiguës nécessitent une attention particulière. Lorsqu'ils apparaissent, vous devez fournir les premiers soins, qui consistent en les actions suivantes:

  • prendre un antispasmodique;
  • fais du massage.

Le massage comprend les actions suivantes:

  • Le patient est allongé sur le ventre et y met un petit oreiller..
  • La longe est massée par de légers mouvements, en évitant les pressions. Les mouvements sont effectués à partir du bas du dos, dans toute la colonne vertébrale et se déplacent vers le cou. Après cela, les côtés sont massés.
  • Après une peau bien réchauffée et rougie, le massage se fait de manière plus intensive..

Premiers soins pour la douleur

Pour fournir correctement les premiers soins en cas de douleur dans la colonne lombaire, vous devez connaître la cause exacte. Mais avant d'aller à la clinique, vous devez respecter ces règles:

  1. Immédiatement après le début de la douleur, l'activité physique est exclue. Le patient doit se coucher, en prenant une position qui lui convient. Dans ce cas, le lit ne doit pas être trop mou, la rigidité du matelas est moyenne.
  2. Il est également impossible de rester immobile pendant longtemps, car cela aggrave la situation. Par conséquent, changez périodiquement la position du corps.
  3. Vous pouvez arrêter le syndrome douloureux grâce à des analgésiques, ainsi qu'à des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ce peut être Analgin, Ibuprofen, Diclofenac, Ketoprofen, Meloxicam.
  4. Si la mobilité est altérée, des relaxants musculaires sont utilisés: Tizanidine, Tolpérisone, Baclofène.
  5. Sur le dos, vous devez agir en interne et en externe avec des comprimés et des onguents.
  6. Si vous avez étiré vos muscles, vous pouvez faire un léger massage..

Une fois la douleur éliminée, vous devrez vous rendre à l'hôpital. Cela est nécessaire pour un diagnostic précis, ce qui élimine le risque de progression d'une maladie existante..

Que faire si ça fait mal à gauche dans le bas du dos?

Dans ce cas, le traitement est effectué par des méthodes conservatrices: comprimés, injections.

Cependant, avec l'apparition constante de symptômes douloureux et le passage de la maladie à un stade sévère, une intervention chirurgicale est prescrite à la personne.

Si la douleur est associée à des troubles ou blessures neurologiques, le traitement est effectué avec les méthodes suivantes:

  • on utilise des onguents chauffants;
  • des anti-inflammatoires sont utilisés.

Lorsqu'une personne craint une douleur intense, elle reçoit des injections.

Si l'adolescent a laissé des douleurs dans le bas du dos, des procédures de traitement spécifiques ne sont pas nécessaires. Les parents doivent surveiller la posture de l'enfant et les forcer à pratiquer des sports actifs. Et ils doivent également se rappeler que tous les meubles doivent être sélectionnés en fonction de l'âge de l'enfant. Surveillez de près le poids corporel de l'enfant: ne le suralimentez pas.

Si le bas du dos a commencé à faire mal de manière inattendue, alors avec son traitement, vous devez prendre des bains chauds. Cette méthode est utilisée lorsque la formation de douleur n'est pas associée à la propagation d'une inflammation ou au développement d'une tumeur maligne..

Si le côté gauche du bas du dos fait mal et que cela se produit à la suite d'une compression nerveuse, vous devez mettre correctement la personne. Cela doit être fait de manière à soulager la tension de la colonne vertébrale. Pour ce faire, placez un oreiller sous vos jambes et votre dos.

Comment réduire les douleurs?

Vous pouvez arrêter la douleur avec des analgésiques et des antispasmodiques - «No-Shpy», «Tempalgin», «Spazgan», etc. Les médicaments peuvent être utilisés sous forme de comprimés ou d'injections. Si la douleur est causée par des processus inflammatoires, les médicaments appropriés sont sélectionnés. Si le bas du dos fait mal dans la zone à gauche et derrière, il a commencé soudainement ou s'intensifie, alors les analgésiques ne sont pas recommandés. Vous devez appeler immédiatement une ambulance.

Cependant, pour un certain nombre de maladies, seuls les médecins devraient fournir une assistance. Par exemple, en cas d'infarctus du myocarde, le patient doit être hospitalisé d'urgence. Ensuite, l'attaque est arrêtée, l'ischémie est éliminée et un traitement d'entretien est prescrit..

L'auto-traitement peut même être fatal. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire pour éliminer la douleur.

Des antibiotiques peuvent également être prescrits (par exemple, avec une inflammation ovarienne). Pour le traitement des douleurs lombaires, la thérapie est complétée par une thérapie physique, un massage, une physiothérapie. Vous pouvez utiliser des remèdes populaires (onguents, compresses, frottements, décoctions et infusions). Cependant, ils ne sont utilisés que comme auxiliaires.

La prévention

Pour se débarrasser définitivement de l'inconfort, il est recommandé à chaque personne de suivre les procédures préventives suivantes:

  • Participez à des sports actifs. Avec leur aide, vous pouvez renforcer les muscles du dos et décharger les sections inférieures se terminant par la colonne vertébrale.
  • Afin de se débarrasser de la douleur déjà apparue et d'éliminer sa propagation, il faut aller à plusieurs séances de massage. N'oubliez pas qu'elle ne doit être effectuée que par un spécialiste expérimenté et peut être effectuée après consultation de votre médecin..
  • Les personnes dont l'immunité est réduite devraient être renforcées..
  • Tous les citoyens, en particulier les femmes, devraient éviter l'hypothermie.

Pour éviter la douleur qui apparaît souvent chez les personnes âgées, les mesures préventives suivantes doivent être prises:

  • Ne travaillez pas longtemps dans une seule position dans le pays. Si ce n'est pas possible, alors pendant le travail, faites des pauses et pétrissez le corps et les membres.
  • Ne soulevez pas d'objets trop lourds..
  • Pas longtemps allongé ou assis.
  • Participez à des sports abordables. Cependant, avant cela, vous devriez consulter votre médecin. Le meilleur sport pour les seniors est de marcher avec des bâtons. Il aide à développer non seulement les jambes, mais implique également les mains.
  • Accroupissez-vous régulièrement et marchez dehors.

N'oubliez pas que si cela fait mal dans le bas du dos à gauche, ce n'est pas normal. Si un tel symptôme apparaît, toute personne doit immédiatement consulter un médecin expérimenté.

(
16 évaluations, moyenne: 3.94 sur 5)

Les causes de la douleur tirant dans le bas du dos donnant au dos

La douleur dans le côté gauche du bas du dos est le plus souvent associée à des maladies du dos, mais celles-ci sont loin d'être les seules causes de sensations désagréables dans le dos. Ils sont caractéristiques de presque toutes les pathologies, dans lesquelles les structures du système musculo-squelettique et des organes internes sont impliquées dans le processus pathologique..

Pour identifier les causes du syndrome douloureux, il est nécessaire de déterminer son emplacement et ses caractéristiques, ainsi que de prêter attention aux symptômes qui l'accompagnent. Qu'est-ce que c'est et pour quelles raisons ça fait mal dans la région lombaire, et est-il possible de s'en débarrasser à la maison?

Pourquoi ça fait mal

L'inconfort du côté gauche dans la région lombaire peut être de nature différente:

Dans certains cas, l'intensité de la douleur est ressentie très faiblement, et parfois elle est tout simplement insupportable et ne permet pas à une personne de se livrer à des activités familières.

Dans tous les cas, l'automédication est fortement déconseillée - la plupart des pathologies qui peuvent provoquer ce symptôme nécessitent un diagnostic et un traitement en temps opportun.

Sources possibles

La douleur du côté gauche dans le bas du dos peut provoquer des troubles dans les organes suivants:

  • rein gauche;
  • intestins;
  • pancréas;
  • rate;
  • ovaire gauche chez la femme.

De plus, de telles sensations sont souvent observées avec des dommages aux structures de la colonne lombaire - os et cartilage, muscles, fibres nerveuses. Moins fréquemment, la douleur dans le bas du dos gauche survient avec des maladies du système respiratoire ou cardiovasculaire, ainsi que des tumeurs malignes avec métastases aux organes voisins ou éloignés.

Maladies de la colonne vertébrale

Les processus dégénératifs et inflammatoires dans les vertèbres et les disques intervertébraux sont l'une des causes courantes de douleur dans le côté gauche du bas du dos. Ils provoquent des changements dans la structure anatomique de la colonne vertébrale, entraînant une compression (compression) des racines nerveuses, le développement de la douleur et d'autres symptômes désagréables.

Décalage du disque

Le spondylolisthésis, ou déplacement des corps vertébraux (le déplacement des disques vertébraux est une détermination erronée, car seules les vertèbres peuvent se déplacer) se produit sous l'influence d'un certain nombre de facteurs négatifs, notamment:

  • blessures,
  • effort physique intense,
  • long séjour dans une position, etc..

L'intensité et la nature de la douleur dans les spondylolisthésis dépendent du degré de déplacement des vertèbres: dans les premiers stades, les patients ressentent un léger inconfort qui passe après un bon repos, et avec un fort déplacement, un lumbago pointu. Le syndrome douloureux s'accompagne d'une diminution de la mobilité lombaire, de l'engourdissement et des spasmes des membres inférieurs.

Ostéochondrose

L'ostéochondrose est une maladie du système musculo-squelettique qui survient chez la plupart des gens après 30 ans et se caractérise par la destruction progressive des os et du cartilage.

Le principal signe d'ostéochondrose est la douleur - elle peut être douloureuse et tiraillante, aiguë ou brûlante et, en règle générale, elle se manifeste après un effort physique intense, des mouvements brusques ou un long séjour dans une position.

Symptômes supplémentaires - engourdissement des jambes, "chair de poule" rampante, parésie et paralysie.

Aux derniers stades de l'ostéochondrose de la région lombaire, des troubles intestinaux et de la vessie peuvent survenir, qui se manifestent par une incontinence urinaire et fécale.

Saillies

La saillie est une saillie du disque intervertébral au-delà de la colonne vertébrale. Le principal symptôme de la pathologie est une gêne dans la zone touchée. Les violations de la position normale du disque entraînent une compression des racines nerveuses et une douleur le long du nerf comprimé.

Les saillies dans la région lombaire provoquent des douleurs au bas du dos, y compris sur le côté gauche, ce qui donne à la jambe, une raideur dans les mouvements, une faiblesse musculaire, des picotements dans les pieds, un engourdissement des orteils.

Scoliose

Avec la scoliose, une courbure de la colonne vertébrale se produit, ce qui entraîne une altération du fonctionnement du système musculo-squelettique et des organes internes. La douleur dans la partie inférieure gauche du bas du dos est causée par des processus pathologiques dans la partie inférieure de la colonne vertébrale - elle tire ou fait mal, et s'accompagne de signes externes (déformation de la colonne vertébrale et de la cavité abdominale, altération de la marche), une fatigue accrue des muscles du dos et des dysfonctionnements des organes internes.

Spondylarthrose ankylosante

La spondylarthrite ankylosante ou spondylarthrose ankylosante est une pathologie rare qui affecte les articulations costo-transverses, les disques intervertébraux et, dans certains cas, d'autres parties du système musculo-squelettique. Dans les premiers stades, les patients ont une légère raideur dans les mouvements et une fatigue musculaire accrue, ainsi que des douleurs dans le bas du dos, y compris le côté gauche. À mesure que le processus pathologique progresse, les symptômes s'aggravent et finissent par entraîner une invalidité..

Hernie coccyge

Parmi les raisons de la formation d'une hernie coccygienne, les principales blessures sont les lésions de la colonne vertébrale, en particulier lors d'un accouchement grave chez la femme.

En raison des caractéristiques anatomiques de la structure du coccyx, la maladie ne se fait pas sentir longtemps et ne se manifeste que lorsqu'elle est assise sur une surface dure avec des douleurs dans le côté droit ou gauche du bas du dos, de la région sacrococcygienne, du périnée et du rectum. Avec le développement de processus inflammatoires chez les patients, une violation de la miction et de la défécation est possible.

Maladies des organes internes

Les maladies des organes internes peuvent également provoquer des douleurs dans le côté gauche du bas du dos - le plus souvent, un symptôme similaire est observé avec des dysfonctionnements des systèmes génito-urinaire et digestif, moins souvent avec des pathologies respiratoires, cardiovasculaires et autres.

Maladie du rein

Avec les maladies rénales, l'inconfort est ressenti au-dessus du bas du dos plus près des côtes.

La localisation et la nature de l'inconfort dépendent de l'évolution clinique de la pathologie: dans les maladies chroniques (pyélonéphrite, prolapsus du rein, etc.), une douleur sourde et douloureuse à gauche ou à droite est observée, et dans les conditions aiguës, elle est aiguë et forte, souvent insupportable.

Les symptômes concomitants comprennent:

  • gonflement,
  • troubles de la miction,
  • augmentation de la température,
  • la faiblesse.

Le syndrome douloureux le plus intense est caractéristique des coliques rénales - il ne s'arrête pratiquement pas avec les antispasmodiques et analgésiques habituels, et dans certains cas, il peut entraîner un choc douloureux.

Pathologie de la rate

La rate est un organe qui participe à la formation du sang et à la régulation de la qualité du sang. Il est sensible à un grand nombre de maladies, commençant par des infections parasitaires, se terminant par des abcès et des néoplasmes malins. Les symptômes courants des pathologies de la rate comprennent une douleur sourde ou des coutures dans le bas du dos et sous les côtes du côté gauche, de la fièvre, des frissons, des nausées et des vomissements sévères.

Maladies du système digestif

Les troubles du système digestif qui peuvent provoquer des douleurs du côté gauche du bas du dos sont généralement des gastrites et des colites. Avec ces maladies, des sensations désagréables sont localisées dans l'estomac ou les intestins, se produisent lors de convulsions et sont douloureuses, ternes.

Pancréatite

La pancréatite se développe à la suite d'un mode de vie inapproprié, d'erreurs nutritionnelles et d'abus d'alcool, et affecte les tissus pancréatiques. La douleur avec cette pathologie est intense, a un caractère de ceinture et est donnée au côté gauche ou au centre du bas du dos.

En plus du syndrome douloureux, avec une pancréatite aiguë, des nausées et des vomissements sévères sont observés, ce qui n'apporte pas de soulagement, une faiblesse générale, de la fièvre, parfois des palpitations et des sauts de tension artérielle.

Ulcère de l'estomac

Les ulcères peptiques de l'estomac et des intestins surviennent en raison de l'affaiblissement des mécanismes de protection des organes, ce qui les empêche de faire face aux effets de facteurs négatifs.

Les pathologies se manifestent par des douleurs aiguës ou douloureuses dans l'estomac et les intestins, qui sont données à la partie inférieure du bas du dos à gauche ou à droite, parfois sous les côtes ou l'omoplate.

Les patients peuvent ressentir une gravité dans l'abdomen après avoir mangé, des nausées, des vomissements, une augmentation de la formation de gaz, des brûlures d'estomac et, dans les cas graves, des impuretés sanguines dans les selles et les vomissements..

La pancréatite, un ulcère et d'autres pathologies gastro-intestinales qui s'accompagnent de symptômes aigus (douleur intense, vomissements, sang dans les selles) nécessitent des soins médicaux immédiats, car ils peuvent entraîner la mort..

Cholécystite

La cholécystite est une inflammation de la vésicule biliaire, qui s'accompagne de la formation de calculs et d'un blocage des voies biliaires.

La maladie peut survenir sous une forme chronique ou aiguë - dans le premier cas, les symptômes sont moins prononcés que dans le premier et apparaissent parfois.

La manifestation principale est une douleur intense, qui apparaît généralement après avoir mangé, localisée dans le haut de l'abdomen moyen, peut être donnée au côté gauche du bas du dos, sous l'omoplate, dans l'épaule.

De plus, avec la cholécystite, des nausées, des vomissements, une forte fièvre et un jaunissement de la peau sont souvent observés..

Infarctus du myocarde

L'infarctus du myocarde est une affection dangereuse caractérisée par une nécrose des tissus du muscle cardiaque. Les symptômes d'une crise cardiaque sont souvent non spécifiques, il est donc difficile de diagnostiquer une pathologie sans examen médical. Le symptôme le plus courant est une douleur dans la poitrine, qui donne au dos, au bas du dos (y compris le côté gauche), au cou, au bras ou à la mâchoire. Il s'accompagne de faiblesse, de manque d'air, d'un sentiment de panique et de peur, de vertiges et d'une transpiration accrue.

Les symptômes de l'infarctus du myocarde ressemblent souvent à une intoxication alimentaire grave et à d'autres maladies aiguës du système digestif, donc une ambulance doit être appelée pour un diagnostic précis..

Troubles urinaires

Les maladies des voies urinaires sont le plus souvent représentées par des processus inflammatoires et infectieux - cystite, urolithiase, etc. Le syndrome douloureux avec de telles pathologies est terne, douloureux, localisé dans le bas du dos et le bas de l'abdomen. Les symptômes supplémentaires comprennent des mictions fréquentes, des malaises et des brûlures dans l'urètre, des impuretés sanguines dans les urines.

Oncologie

Les maladies oncologiques peuvent ne pas se manifester pendant longtemps et les premiers symptômes n'apparaissent que lorsque la taille de la tumeur augmente considérablement.

La douleur dans le côté gauche du bas du dos provoque le plus souvent des néoplasmes des reins, du pancréas, des intestins et de l'estomac, mais parfois un symptôme similaire est observé avec des tumeurs distantes qui donnent des métastases à d'autres organes.

Rhumes

La lombalgie n'est pas un symptôme spécifique des maladies respiratoires, mais parfois un symptôme similaire est observé avec pleurésie, pneumonie, bronchite. La source d'inconfort est localisée dans la poitrine, mais peut irradier vers le bas du dos, sous l'omoplate ou les côtes.

Le syndrome douloureux est de nature coupante, s'intensifie avec des respirations profondes, des inclinaisons du corps et des mouvements. En règle générale, avec les maladies respiratoires, il y a une toux, de la fièvre, un essoufflement, une faiblesse générale, dans les cas graves, des signes d'intoxication et de perte de poids.

Une caractéristique des maladies respiratoires est l'incapacité de respirer profondément - pendant que le patient commence à tousser ou à ressentir une douleur intense.

Température pour la douleur

Une augmentation de la température corporelle est un symptôme courant qui accompagne souvent la douleur dans le côté gauche du bas du dos. Il est caractéristique des maladies respiratoires, de la pancréatite, de la cholécystite, des maladies des reins, de la rate et des voies urinaires, apparaît parfois avec un infarctus du myocarde.

Pour les formes chroniques de pathologies, une température subfébrile prolongée (37-37,5 degrés) est caractéristique, pour une évolution aiguë - fièvre sévère, accompagnée de frissons, de maux de tête, d'intoxication du corps.

Quel médecin dois-je contacter

Pour établir un diagnostic de douleur dans le bas du dos, vous devriez consulter un thérapeute qui procédera à un examen initial, recueillera les plaintes et l'anamnèse du patient, puis le référera à des études supplémentaires.

  1. Analyses de sang et d'urine. Affecté pour détecter les processus inflammatoires et infectieux dans le corps.
  2. Roentgenography. La radiographie vous permet de déterminer les changements pathologiques dans les tissus de la colonne vertébrale, des poumons et des organes abdominaux.
  3. Ultrason Il est effectué pour évaluer l'état des reins, de la rate, du pancréas, de la vessie, des organes reproducteurs.
  4. IRM La méthode de recherche la plus informative, qui permet d'identifier les pathologies même mineures et de diagnostiquer les maladies dans les premiers stades.
  5. Méthodes endoscopiques. La fibrogastroduodénoscopie, la bronchoscopie, la cystoscopie et d'autres procédures endoscopiques sont effectuées pour examiner les muqueuses de l'intestin, de l'estomac, des bronches, de la trachée et de la vessie.

Sur la base des résultats des études, les patients se voient prescrire une consultation de spécialistes étroits (gastro-entérologue, néphrologue, chirurgien, urologue, etc.), après quoi le schéma thérapeutique optimal est sélectionné.

Premiers secours

Il est possible d'éliminer les symptômes de douleur dans le côté gauche du bas du dos uniquement lorsque l'inconfort n'est pas trop prononcé et que les signes menaçants (fièvre, vomissements, sang dans les selles et l'urine, etc.) sont absents. Vous pouvez arrêter le syndrome douloureux des manières suivantes:

  • se détendre ou, inversement, se promener au grand air;
  • prendre un anesthésique - un analgésique, un antispasmodique ou un anti-inflammatoire non stéroïdien;
  • mettre une compresse fraîche sur la plaie;
  • faire un massage avec de légers mouvements de caresse et de frottement;
  • effectuez plusieurs exercices de respiration: par exemple, allongez-vous sur le dos ou asseyez-vous sur une chaise, fermez la bouche et inspirez l'air par le nez, en retenant votre respiration pendant 4 à 7 secondes.

Même si la douleur a disparu, n'hésitez pas à consulter un médecin - le manque de traitement pour de nombreuses pathologies peut entraîner de graves conséquences. Si l'inconfort persiste ou s'intensifie, il est préférable d'appeler une ambulance ou de le livrer à l'hôpital.

En cas de douleur intense, la prise d'analgésiques est fortement déconseillée - ils peuvent «lubrifier» le tableau clinique et rendre le diagnostic difficile.