logo

Quelles sont les douleurs au pied gauche et quelles sont les causes courantes de ce phénomène?

La douleur au pied gauche, dont les causes sont rarement frivoles, ne doit pas être ignorée. En effet, dans le meilleur des cas, ce sera une maladie de peau, mais il existe d'autres affections dont les stades tardifs peuvent se terminer par une amputation du membre.

La médecine rencontre souvent des plaintes de personnes qui ont mal au pied, au talon, à la semelle ou aux orteils, par exemple au pied gauche. Mais qu'indiquent ces symptômes? Il existe diverses maladies qui peuvent provoquer de tels symptômes. De plus, la maladie du pied peut être générale ou diffuse, et lorsqu'elle se propage, tout le pied du pied ou une partie du pied peut être couvert.

Si nous considérons la douleur diffuse, c'est le plus souvent un signe de surmenage. En règle générale, les pieds sont réduits pendant la marche, mais de telles douleurs sont également possibles au repos. De plus, des douleurs aiguës et chroniques sont possibles et peuvent s'accompagner d'une sensation de démangeaisons, de brûlures, d'engourdissements et de gonflements. Mais dans tous les cas, seul le spécialiste peut identifier les causes exactes de telles manifestations dans le pied gauche du pied.

Causes courantes de douleur

Souvent, la douleur est déclenchée par des maladies telles que la bursite, la goutte, les varices, l'oncologie, les rhumatismes, l'ostéoporose, les pieds plats, les blessures aux pieds, les maladies de la peau, la polyarthrite rhumatoïde, la ligamentite et la ligamentose, le panaritium et l'ostéomyélite, l'endartérite oblitérante ou le fascia plantaire,.

L'ostéoporose

En raison de cette maladie, une douleur dans le pied gauche ou droit est généralement observée, qui en outre ne s'accompagne pas d'autres symptômes. La douleur se produit également au repos, et la marche ou d'autres stress l'aggravent. Si vous cliquez sur la zone de proximité des os de la jambe gauche, la douleur devient particulièrement intense. La cause de cette maladie est la lixiviation du phosphate et du calcium des os..

Identifier une maladie pendant la radiographie ou la TDM. Si nous parlons du traitement de la pathologie, cela implique de prendre des médicaments contenant du calcium ou de la vitamine D.En particulier, de tels remèdes sont indispensables pour les femmes qui attendent un bébé, qui crampent souvent en fin de grossesse en raison d'un manque de cet élément. Si la maladie est provoquée par des pathologies endocriniennes, des médicaments hormonaux sont prescrits.

Varices

Avec cette maladie, une stase sanguine se produit dans une ou les deux jambes, en raison de laquelle une distension pathologique de leurs veines est notée. Au début de la maladie, une personne peut périodiquement «gémir» sa jambe et ressentir une lourdeur, qui couvre le bas de la jambe ou le pied gauche. Leur gonflement commence également à inquiéter..

De plus, les veines dilatées deviennent visibles sous la peau. Pourquoi le pied fait-il mal aux varices? En règle générale, cela se produit dans les derniers stades de la maladie en raison de la privation d'oxygène. Pour cette raison, la peau du pied s'assombrit et des ulcères trophiques peuvent y apparaître.

Les principales causes de la maladie:

  • facteur génétique (trouble congénital de la structure des parois des veines);
  • séjour prolongé dans une posture debout ou assise;
  • insuffisance cardiaque;
  • surpoids.

Que le pied gauche ou droit fasse mal est diagnostiqué lors d'une visite chez le médecin. Afin d'éliminer ce symptôme dans les premiers stades de la maladie, il est recommandé d'utiliser diverses crèmes et onguents pour la douleur aux pieds, et suggère également de porter des bas élastiques ou des bandages. Cependant, dans les cas plus graves, un traitement purement chirurgical est souvent utile..

Oncologie

Ce n'est un secret pour personne qu'une taupe ordinaire sur le pied ou, par exemple, sur le gros orteil peut dégénérer, ce qui entraînera le lancement d'un processus malin. C'est pourquoi toute taupe grande et proéminente doit certainement attirer l'attention. Après tout, bien qu'il soit insignifiant dans son volume, comme toute autre taupe, il peut être retiré sans douleur. Cependant, ce n'est pas la seule option..

Souvent, le pied réduit la douleur due à un neurinome en développement. Il s'agit d'une masse bénigne que l'on retrouve souvent à la base de 3 ou 4 doigts. La douleur dans un névrome a un caractère douloureux modéré, et il y a une sensation de picotements et de brûlures dans la zone affectée des doigts. Les causes exactes du phénomène sont inconnues, mais suggèrent que l'apparition d'une pathologie est possible en raison du port de chaussures serrées. La manifestation finale d'une telle anomalie est une sensation de fossile dans la zone du pied..

Endartérite oblitérante

Une telle maladie se développe sur une longue période et se manifeste le plus souvent chez les hommes âgés de 30 à 40 ans. Les causes de la pathologie sont inconnues, mais une relation a été établie entre l'apparition de la maladie et le tabagisme. Avec cette maladie, des douleurs chroniques au pied et d'autres symptômes sont observés:

  • faiblesse du pied et boiterie;
  • engourdissement du pouce ou du pied;
  • l'apparition sur la peau d'ulcères provoqués par une altération de la circulation sanguine;
  • sensibilité accrue au froid (l'hypothermie des pieds provoque une sensation de brûlure en eux).

Cette maladie est particulièrement terrible dans la mesure où avec des troubles circulatoires importants, une gangrène peut se développer et l'amputation du membre est inévitable. Dans les premiers stades de la maladie, le traitement est effectué en utilisant une thérapie conservatrice: médicaments, onguents et crèmes pour les pieds. Des interventions microchirurgicales sont également possibles..

Pied diabétique

Une telle pathologie se développe dans le contexte du diabète sucré. Cette maladie provoque de nombreux troubles métaboliques dans le corps humain, en particulier, elle accélère le cours d'une maladie telle que l'athérosclérose. En conséquence, les capillaires du cœur, des reins, de la rétine et des pieds sont particulièrement touchés. Chez eux, le flux sanguin est considérablement altéré. La symptomatologie de la manifestation de la maladie ressemble à une endartérite oblitérante.

Pour contrer les manifestations du pied diabétique et d'autres troubles provoqués par le diabète sucré, vous devez surveiller régulièrement la glycémie et prendre les médicaments hypoglycémiants prescrits par votre médecin. Si une complication se produit déjà, des médicaments et des procédures de physiothérapie supplémentaires sont pratiqués. Dans certains cas, ils ont également recours à la chirurgie.

Fasciite plantaire

La maladie qui est appelée «éperon calcanéen» dans la vie quotidienne. En règle générale, les personnes atteintes de faiblesse congénitale du tissu conjonctif (facteur héréditaire) sont sujettes à la formation d '«éperons» dans le calcanéum. Mais le développement de la pathologie contribue également au surpoids, aux pieds plats et aux charges excessives sur les pieds.

En raison du développement de la maladie, le pied réduit la douleur aiguë, en particulier avec une élévation matinale ou après une longue marche. Aux derniers stades de la maladie, la boiterie est généralement possible. Seule une radiographie peut montrer la présence d'une maladie. Aux stades initiaux, la maladie est bien corrigée à l'aide d'une thérapie conservatrice, mais dans les cas plus avancés, la chirurgie ne peut être dispensée. Pendant le traitement, des coussinets de gel collés aux chaussures dans la zone du talon aident à soulager la douleur lors de la marche.

Pied plat

Une pathologie très courante, à cause de laquelle elle réduit souvent la douleur au pied. Cette maladie est associée à un aplatissement des arcades du pied, à la suite duquel une personne dépend non seulement de l'extérieur, mais également du bord intérieur du pied. La pathologie est longitudinale, transversale et combinée. Ainsi, dans le premier cas, l'arc de l'arc longitudinal diminue, dans le second - l'arc transversal est aplati, et le troisième type a les caractéristiques des deux déformations. Au stade initial, la pathologie ne se fait pratiquement pas sentir et seule la lourdeur des jambes après une activité prolongée peut l'indiquer. Cependant, au fil du temps, la douleur apparaît également..

De plus, le type transversal de pathologie s'accompagne souvent d'une déformation valgique des pieds, dans laquelle l'orteil gauche semble dévier vers l'intérieur, et une «bosse» apparaît à sa base. C'est une articulation déformée, ainsi qu'une douleur au pouce, qui attire souvent l'attention d'une personne sur le processus pathologique général. Le traitement d'une telle maladie peut être effectué à la fois par des méthodes conservatrices et rapidement..

La thérapie conservatrice comprend: massage, PHC, physiothérapie et traitement médicamenteux. De plus, une semelle orthopédique, un support d'arcade spécial ou une orthèse sont généralement utilisés pour corriger l'arche. Une excellente alternative à ceux-ci peut être appelée coussinets en gel qui sont placés sous le métatarse.

Donc, si l'orthèse aide à soulager l'orteil du pied gauche, les coussinets de gel soulagent la charge de l'arche transversale du pied. De plus, les coussinets en gel sont de n'importe quelle forme, ce qui permet de les placer dans la partie droite de la chaussure.

Maladies de la peau

Cependant, des douleurs aux pieds peuvent également survenir en raison du développement de maladies de la peau. Ainsi, par exemple, si le gros orteil est rayé sur le pied gauche et seulement alors d'autres symptômes désagréables apparaissent, alors au premier stade, il est logique de penser à la probabilité d'une infection fongique du pied. Mais pas toujours, si le pied me démange, c'est un champignon. Cela peut être une lésion érysipélateuse, du psoriasis et de nombreuses autres affections. Seul un spécialiste expérimenté peut déterminer exactement ce que vous avez à faire.

Prévention de la douleur au pied

Naturellement, il est toujours plus facile de prévenir une maladie que d'essayer de la guérir. Et il faut prendre soin de ses propres pieds régulièrement, bien avant les premiers réveils.

Afin d'éviter des problèmes à l'avenir, les médecins recommandent de marcher, courir, nager et skier et faire du vélo davantage, marcher pieds nus sur une surface de massage (herbe, sable). N'oubliez pas l'importance de la semelle orthopédique, faites de l'exercice dans des chaussures de sport et changez-la régulièrement, mettez des coussinets de gel dans des chaussures à talons. Avant de faire de l'exercice, réchauffez vos pieds et il est également important de porter des chaussures confortables.

Si vous respectez ces règles, vous ne pourrez jamais connaître les maladies du pied. Cependant, s'il y a au moins un symptôme alarmant, vous ne devez pas l'ignorer et il vaut mieux se dépêcher chez un spécialiste.

Douleur au pied: causes et traitement

Le pied est la partie la plus basse du membre. Il s'agit d'un groupe combiné d'os qui remplissent une fonction de support. La douleur émergente dans le pied peut signaler diverses maladies, surcharge physique, blessures traumatiques. La nature des sensations douloureuses, leur fréquence et leur gravité dépendent des caractéristiques d'âge du patient, du mode de vie et de l'état du corps dans son ensemble. En cas de douleurs épisodiques, ne vous inquiétez pas, si une gêne douloureuse est constamment ressentie, vous devez contacter un établissement médical.

Causes de la douleur au pied

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

Diverses raisons peuvent provoquer l'apparition d'un syndrome douloureux. Un état similaire peut se produire à la fois en marchant et en état de repos. La localisation de la douleur se produit soit sur toute la surface du pied, soit sur une partie spécifique de celui-ci. Seul un spécialiste identifiera la nature de la pathologie. Par conséquent, avec des plaintes régulières de douleur aux pieds, vous devez consulter un neurologue ou un orthopédiste.

Causes courantes d'inconfort pathologique dans cette zone:

  • changements liés à l'âge;
  • station debout prolongée
  • déformations héréditaires et anomalies du pied;
  • excès de poids, en raison de laquelle la pression sur la zone des pieds augmente;
  • blessures traumatiques (fractures complexes, entorses, luxations);
  • une surabondance de charges physiques (sportives) sur les membres inférieurs;
  • chaussures inconfortables avec des caractéristiques d'amortissement cassées;
  • affaiblissement du tissu musculaire et des ligaments en raison d'un manque prolongé d'activité motrice (patients alités).

Maladies

Provoquer une douleur dans les pieds peut provoquer des maladies systémiques et chroniques qui affectent le travail de l'ensemble du système musculo-squelettique:

  • névrome du pied, ou névrome de Morton. Il s'agit d'une prolifération bénigne des tissus péritonéaux dans la région plantaire. La pathologie se manifeste par des sensations douloureuses à la base des troisième et quatrième doigts. Une seule jambe est affectée par une telle lésion;
  • maladies des articulations du pied (arthrose, arthrite). Se produisent généralement chez les personnes âgées, ce qui est associé à l'usure des articulations liée à l'âge, à une altération de la circulation sanguine dans les membres inférieurs, à des déformations osseuses, à une compression des terminaisons nerveuses. Les pathologies provoquent une activité motrice altérée dans le membre affecté, des douleurs de gravité variable;
  • arthrite goutteuse. Un type de maladie articulaire, a une nature inflammatoire. L'apparition de douleur dans les membres inférieurs avec cette pathologie est associée à la formation de cristaux d'urate dans les tissus périarticulaires, qui contribuent à la formation de tumeurs;
  • phlébeurysme. Un symptôme tel que la lourdeur et la douleur dans la région des pieds n'est pas rare dans ce diagnostic. Ces manifestations sont une conséquence de la maladie et se produisent après le développement des varices..

La douleur dans le pied avec des varices peut signaler le stade final de la maladie. Une attitude frivole face à une pathologie aussi grave peut entraîner une thrombose et une embolie;

  • pieds plats (héréditaires ou acquis). Il y a une violation de la fonction ressort du pied, la douleur ne s'étend pas seulement aux os et aux articulations du pied, elle fait mal et à la cheville. Une douleur prononcée se produit à la fois avec une activité motrice et passive en position verticale;
  • fasciite plantaire. Le développement de la maladie se produit à la suite d'une lésion ou d'un étirement du fascia de la semelle. Dans la zone de la lésion, un processus inflammatoire est localisé, provoquant des spasmes douloureux sévères qui tourmentent une personne principalement le matin;
  • hygroma du pied. Il s'agit d'une formation bénigne, à l'intérieur de laquelle se trouve un liquide séreux-fibreux. Une telle bosse sur le pied apparaît à la suite du port de chaussures inconfortables et d'un effort physique excessif sur les jambes;
  • l'ostéoporose. Les crises de douleur sont permanentes, quelle que soit l'activité motrice. Le foyer de l'inflammation s'étend aux os situés près de la peau. Par conséquent, même un léger contact avec la zone de dommages provoque un inconfort sévère;
  • endartérite oblitérante. Les sensations désagréables dans la zone des pieds ont un caractère permanent prononcé. La maladie s'accompagne d'engourdissement des pieds, d'une augmentation de la douleur après exposition à la température, de l'apparition de plaies ulcéreuses, d'une boiterie;
  • les éperons sont une source de douleur au talon. L'apparition de ces excroissances osseuses sur la partie plantaire ou postérieure du calcanéum est due à une charge excessive sur les tendons calcanéens. Ces excroissances irritent les tissus mous, provoquant une douleur aiguë perçante. La particularité de la pathologie est que les pieds sont douloureux principalement le matin, lorsque le patient se lève après le sommeil;
  • la ligamentite (une maladie inflammatoire de l'appareil ligamento-tendineux) est caractérisée par la survenue de sensations désagréables lors de la marche et de l'effort physique. Chaque fois qu'un patient essaie de déplacer un membre engourdi par la douleur, un cliquetis caractéristique se produit;
  • l'achillotendinite provoque une douleur aiguë perçante au talon et à l'arrière de la jambe. Les symptômes concomitants sont un gonflement dans la zone affectée, une sensibilité et une température locale accrues, des contractions convulsives en marchant;
  • érythromélalgie ou maladie de Mitchell. La douleur aiguë est causée par des processus neurogènes dans les vaisseaux et les tissus. La maladie se propage aux mains et aux pieds, se caractérise par de graves crises de douleur et une rougeur de la zone des pieds. Le plus souvent, les hommes d'âge moyen sont touchés;
  • tendinite du muscle tibial postérieur. La douleur au pied est associée à un tendon tendu et se produit dans la zone du pied. Les sensations douloureuses s'intensifient pendant la surcharge, mais passent rapidement après le repos;
  • bursite. Les douleurs sont localisées dans la cheville, mais se sont ensuite propagées au tubercule calcanéen et aux doigts, affectant tout le pied. En plus de la douleur, un œdème se forme, la couleur de la peau change, la température locale augmente;
  • sésamoïdite. La maladie est associée à une fracture de deux os sésamoïdes fragiles, responsables de la flexion-extension du gros orteil et du développement du processus inflammatoire dans les tissus proches. Les symptômes typiques sont un gonflement et une douleur au pouce;
  • maladies de la peau (verrues plantaires, cors, cors, mycoses). Toutes ces conditions provoquent de la douleur, associée au port de chaussures inconfortables ou de mauvaise qualité. La nature de ces douleurs est douloureuse, lancinante, pire en marchant;
  • pathologies vasculaires, troubles métaboliques. Les crampes douloureuses avec de tels troubles sont assez prononcées, accompagnées d'une sensation de chaleur ou de froid dans les membres inférieurs, d'une prolifération du réseau vasculaire (toile veineuse). Le trouble métabolique affecte la composition organique des structures osseuses, le bon fonctionnement des muscles et des tissus articulaires. Cela entraîne des sensations douloureuses au pied;
  • la déformation en valgus du pied est caractérisée par sa déformation, à la suite de laquelle le pouce est déplacé sur le côté. Cela entraîne une altération de la démarche, l'apparition de douleurs et d'autres conséquences désagréables.

Si vous soupçonnez une déformation du pied, vous devez contacter d'urgence un orthopédiste ou un traumatologue pour identifier la cause et le traitement d'urgence. Les formes lancées de la maladie nécessitent une intervention chirurgicale et un suivi par un endocrinologue.

Diagnostique

Une variété de raisons qui provoquent l'apparition de douleurs aux pieds nécessite un diagnostic qualifié. L'examen qualitatif joue un rôle important pour poser le bon diagnostic et choisir une méthode de traitement. Les méthodes de diagnostic initial comprennent:

  • étudier les antécédents médicaux. Vous permet d'identifier les causes qui pourraient affecter directement ou indirectement le développement de la pathologie;
  • examen physique. Le médecin évalue l'état général du patient et le membre endommagé lui-même: la localisation exacte de la douleur, l'intégrité de la peau (plaies, ulcères), un changement de couleur, la présence d'œdème ou de tumeur dans la zone du pied sont déterminées.

Clarifier les mesures de diagnostic:

  • tests d'urine généraux et détaillés;
  • un test sanguin pour évaluer ses marqueurs biochimiques;
  • L'imagerie par résonance magnétique vous permet d'évaluer l'état des tissus musculaires, osseux et articulaires, des tendons des pieds. L'étude est considérée comme la plus précise, car elle permet de comprendre ce qui cause exactement la douleur: des dommages aux muscles, aux tendons, aux os, ou elle fait mal aux articulations du pied;
  • L'examen aux rayons X est nécessaire pour identifier avec précision les changements organiques et les processus pathologiques dans les structures osseuses;
  • la tomodensitométrie est conçue pour l'étude en couches du tissu osseux des membres inférieurs. Les résultats obtenus vous permettent d'établir avec précision le diagnostic. Par conséquent, la tomodensitométrie est la dernière étape de l'examen, confirmant les procédures de diagnostic précédentes.

Les méthodes de diagnostic sont déterminées par un spécialiste sur la base de l'état général et des caractéristiques individuelles du patient, des symptômes concomitants et des antécédents médicaux.

Traitement de la douleur au pied

Lorsque les articulations du pied sont très douloureuses, que faire, le médecin vous le dira. Après avoir déterminé la cause de l'inconfort, le traitement doit être commencé dès que possible. Cela évitera de graves complications et le développement de maladies concomitantes. La thérapie combinée comprend:

  • prendre des médicaments;
  • physiothérapie;
  • gymnastique médicale;
  • porter des orthèses;
  • intervention chirurgicale (si nécessaire).

Dr Sperling à propos de la maladie:

Thérapie médicamenteuse

Le traitement consiste à prendre des médicaments qui peuvent arrêter la douleur, soulager l'inflammation, réduire l'enflure et d'autres symptômes désagréables. La nomination des médicaments est effectuée uniquement par un médecin, en tenant compte de la maladie qui a causé une gêne au pied:

  • pour éliminer la douleur, une administration orale d'analgésiques est prescrite;
  • les antibiotiques sont recommandés pour supprimer le processus inflammatoire ou l'infection;
  • si la douleur au pied est causée par une infection fongique, l'utilisation de médicaments antifongiques (onguents, gels à usage local) est nécessaire;
  • en cas de douleur insupportable, l'injection d'anesthésiques est autorisée (solutions de Lidocaïne, Novocaïne);
  • pour les tumeurs, l'oedème, l'hyperémie, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Ibuprofène) sont prescrits sous forme de comprimés, de pommades ou de gels;
  • avec des crampes musculaires, il est nécessaire de prendre des relaxants musculaires avec des complexes vitamino-minéraux (Cavinton, Actovegin).

Si une douleur aux pieds est survenue en raison d'un dysfonctionnement de la glande thyroïde, du foie ou des reins, il est nécessaire de diriger tous les efforts pour traiter la maladie sous-jacente. Il est nécessaire de consulter un spécialiste étroit et un traitement selon ses recommandations. Habituellement, après avoir éliminé la maladie sous-jacente, l'inconfort des membres inférieurs distaux disparaît.

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Physiothérapie

En plus du traitement médicamenteux, les médecins recommandent la physiothérapie - thérapie par ondes de choc et par résonance magnétique. Ces procédures augmentent le tonus des muscles et des nerfs des membres inférieurs, restaurent leur capacité motrice, soulagent une personne de la douleur, améliorent la circulation sanguine, accélèrent les processus métaboliques et soulagent l'enflure et la rougeur de la peau.

On peut prescrire aux patients des applications de boue, des massages, des ultrasons, une thérapie au laser et aux rayons X. Un tel traitement vise à éliminer les manifestations de la pathologie et à prévenir les complications et les rechutes..

Physiothérapie

La gymnastique thérapeutique est un remède efficace contre la douleur aux pieds, prévenant diverses pathologies du système musculo-squelettique (pieds plats, névrome de Morton, arthrite, goutte et autres maladies). Un ensemble spécial d'exercices vise à améliorer la circulation sanguine, à étirer l'appareil musculo-ligamentaire, ce qui augmente la force et la flexibilité du bas de la jambe. Par conséquent, lorsque les articulations font mal, les pieds nécessitent des exercices de fitness réguliers:

  1. En position debout, soulevez les «chaussettes», attardez-vous dans cette position pendant 10 secondes, revenez à la position d'origine.
  2. En restant dans la même position (debout sur un pied plein), «arrachez» les orteils du sol vers le haut. Maintenez la position pendant 10 secondes et revenez à la position de départ.
  3. Sans changer de position, repliez les pieds vers l'intérieur pendant 15 secondes. Répétez l'exercice 20 fois.
  4. En position assise, levez une jambe (les doigts regardent strictement vers le haut). Effectuez 10 mouvements circulaires du pied. Répétez avec l'autre jambe.
  5. Assis sur une chaise, soulevez les deux jambes parallèlement au sol. Tirez les chaussettes vers vous avec force, en restant dans une telle position pendant 5 secondes, abaissez vos jambes. Répétez 20 fois.

Produits orthopédiques

Le port de semelles orthopédiques-supports de voûte plantaire (orthèses) fait partie intégrante d'une thérapie complexe pour une douleur constante dans les jambes. Ils aident à éliminer l'inconfort et le gonflement, la répartition correcte des charges sur les pieds, empêchent la formation de cors et de callosités, facilitent le port de chaussures inconfortables.

Chirurgie

La chirurgie est indiquée pour le traitement conservateur inefficace, les anomalies héréditaires ou acquises du pied, les blessures traumatiques graves:

  • chirurgie des fractures lorsqu'un repositionnement est nécessaire (comparaison correcte des fragments d'os cassés et déplacés);
  • implantation d'implants ou de structures de support et de rétention dans l'os;
  • arthroscopie pour enlever les fragments d'articulations cassés ou endommagés;
  • ostéotomie.

Remèdes populaires

Beaucoup de gens sont enclins à des méthodes de traitement à domicile avec la médecine traditionnelle. Mais en cas de douleur dans les membres inférieurs, il est strictement interdit d'utiliser une telle thérapie, car un tel symptôme peut parler de maladies graves des organes internes. Bien que de nombreux médecins se félicitent de l'utilisation de la médecine alternative dans le traitement de la douleur dans les jambes, il est toujours nécessaire d'appliquer telle ou telle prescription dans la pratique uniquement après avoir consulté un médecin. Les éléments suivants sont reconnus comme les plus efficaces:

Bouillon de conifères pour les bains:

  1. 100 g d'aiguilles de pin sèches pour 1 litre d'eau bouillante.
  2. Faire bouillir à feu doux pendant 5 minutes, laisser mijoter au bain-marie pendant encore une demi-heure.
  3. Insister jusqu'à ce qu'il soit complètement refroidi, filtrer.
  4. Verser dans un bassin et faire monter les pieds pendant 15 minutes.

Teinture de racine de consoude:

  1. 1 cuillère à soupe. l verser 1 litre de matières premières d'alcool (40% alk.).
  2. Insister dans un endroit sombre et sec pendant 3 semaines, diluer 2 litres d'eau.
  3. Prendre pendant 1 mois vers l'intérieur pour 1 cuillère à soupe. l trois fois par jour 10-15 minutes avant les repas.

Infusion de stigmatisation du maïs:

  1. 4 cuillères à soupe. l matières premières sèches versez 1 litre d'eau bouillante.
  2. Insister sous le couvercle pendant une demi-heure.
  3. Filtrer et boire 100 ml toutes les 2 heures.
  4. Le cours de la thérapie - 1,5 mois.

Prévention de la douleur au pied

Les mesures préventives comprennent l'observation des règles simples d'un mode de vie sain:

  • exercice régulier. Idéal pour ces fins sont la course, le vélo, le ski, la natation, la marche. Vous devez commencer les cours avec des charges minimales, augmentant progressivement leur intensité. Utilisez des chaussures de sport ou des semelles orthopédiques. Pétrir les pieds, surtout avant les prochains entraînements;
  • Portez uniquement des chaussures confortables faites de matériaux de qualité qui offrent un niveau d'amorti naturel. Vous ne devez en aucun cas porter des chaussures trop étroites ou trop lâches, ce qui peut entraîner de graves déformations du pied. Les femmes n'ont pas besoin de «se laisser emporter» avec des chaussures à talons hauts, autant que possible pour réduire leur temps de port;
  • effectuer un auto-massage des pieds. Pour ce faire, un pétrissage élémentaire des pieds avec les doigts, un roulement d'une balle de tennis de la chaussette au talon convient. Pendant la saison chaude, vous pouvez souvent marcher pieds nus sur l'herbe, le sable et le froid - sur des tapis de massage orthopédiques;
  • contrôlez votre poids. Les kilos en trop augmentent la charge sur les pieds;
  • respectez une alimentation saine. Exclure les aliments nocifs de l'alimentation (épicé, gras, salé, fumé, bonbons, café, alcool). Inclure dans le menu des produits enrichis en vitamines et minéraux nécessaires au fonctionnement de l'organisme;
  • prenez un repos au moindre inconfort et une légère douleur dans les pieds. Pour ce faire, vous devez prendre une position horizontale et lever les jambes, en plaçant un rouleau ou un oreiller sous eux. La tension disparaîtra, les muscles des membres inférieurs se relâcheront, le flux sanguin se normalisera;
  • ne pas se soigner soi-même avec une douleur régulière aux pieds. Si les sensations douloureuses sont devenues permanentes, il est urgent de demander de l'aide. Seul un spécialiste déterminera la cause de l'inconfort et, éventuellement, empêchera le développement de pathologies graves.

Toutes les maladies du pied existantes conduisent à une mobilité limitée et à l'apparition de douleur. Dans les cas avancés, les pathologies du pied provoquent un handicap. Par conséquent, un maximum d'efforts doit être fait pour empêcher leur développement. En suivant des mesures préventives simples, les violations possibles peuvent être évitées et la santé de nombreux autres organes peut être maintenue..

Pourquoi le pied fait-il mal en marchant

Si votre pied vous fait mal sans raison apparente en marchant, cela fait mal de marcher sur votre pied, cela indique une blessure ou le développement d'une pathologie particulière. Dans de tels cas, une consultation médicale est nécessaire, car la plupart des pathologies des membres inférieurs peuvent provoquer des douleurs chroniques et une mobilité réduite jusqu'au handicap.

Dans les cliniques du "Bonjour!" Des médecins expérimentés travaillent qui se spécialisent dans le traitement des pathologies articulaires et pratiquent une approche individuelle de chaque patient, en tenant compte de toutes les caractéristiques de son état. Obtenir un résultat réussi permet d'utiliser les dernières techniques médicales classiques et éprouvées. Toutes les cliniques sont situées à proximité des stations de métro, il sera donc facile de s'y rendre même pour ceux qui ont du mal à marcher..

Causes possibles de douleur au pied en marchant

De nombreux facteurs peuvent provoquer des douleurs au pied. Les plus dangereux d'entre eux sont les blessures, ainsi que les maladies chroniques qui se développent lentement, mais sans traitement entraînent une perte de sensibilité et une incapacité à se déplacer normalement.

Les raisons pour lesquelles une personne a mal au pied et cela lui fait mal de marcher sur sa jambe peuvent être des maladies des groupes suivants:

  1. orthopédique;
  2. neurologique;
  3. vasculaire.

Malheureusement, avec de nombreuses pathologies du pied, des écarts des trois types se développent avec le temps, ce qui complique le diagnostic et le traitement. Ainsi, avec des maladies articulaires, des complications associées à l'état des nerfs et des vaisseaux sanguins peuvent apparaître: compression des racines nerveuses, vasoconstriction, altération de la circulation sanguine et autres troubles. Pour identifier la cause profonde de la douleur dans de tels cas, un diagnostic complet est nécessaire.

La douleur dans les articulations du pied pendant la marche peut être exacerbée par les facteurs suivants:

  • fumer (provoque une mauvaise circulation);
  • hypothermie;
  • blessures fréquentes;
  • infections antérieures;
  • porter des chaussures inconfortables;
  • charges sportives excessives;
  • obésité;
  • déshydratation.

Le plus souvent, la douleur est causée par le port prolongé de chaussures mal sélectionnées. Dans le même temps, les chaussures de sport et les chaussures plates à semelle plate et les chaussures à talons trop hauts sont également affectées par l'état du pied. Au fil du temps, les chaussures plates déforment le pied, ce qui conduit souvent à des pieds plats. La passion pour les talons hauts est lourde de déformation des doigts et de la voûte plantaire. Cependant, les chances de corriger la déformation en contactant rapidement un médecin sont élevées: les troubles acquis aux premiers stades peuvent être traités avec succès par un traitement conservateur avec physiothérapie et massage.

Veuillez noter: si la cause de la douleur aux pieds et de la marche est une blessure, contacter un traumatologue est obligatoire, quelle que soit la gravité des dommages. Les blessures de course entraînent diverses maladies chroniques et la destruction progressive de l'appareil ligamentaire osseux.

Les maladies du pied les plus courantes

La fasciite, c'est-à-dire une inflammation du tissu conjonctif, qui peut être accompagnée d'un gonflement sévère, est la raison la plus courante pour laquelle le pied fait mal lorsque vous marchez dessus après un long repos. Souvent avec cette maladie, une complication telle qu'un éperon au talon.

Si la douleur est apparue soudainement (généralement la nuit) et s'accompagne de crampes, d'augmentation de l'enflure, de fièvre, la cause de la douleur est probablement la goutte. Avec cette maladie, une quantité excessive d'acide urique s'accumule dans le corps - d'abord dans les articulations et les cônes-tofus sous la peau, puis dans les organes internes.

L'arthrite infectieuse a un tableau clinique similaire. Habituellement, l'inflammation se développe lorsqu'une infection pénètre dans l'articulation par une blessure ou après une maladie, comme un mal de gorge ou une intoxication alimentaire..

Si des douleurs apparaissent régulièrement, elles peuvent être causées par l'arthrose ou l'arthrite non infectieuse. Ces pathologies du tissu cartilagineux se distinguent par les traits caractéristiques suivants:

  • l'apparition de clics et de craquements lors du déplacement des doigts et de la marche;
  • inconfort constant, se transformant en douleur avec fatigue ou stress prolongé;
  • mobilité réduite;
  • œdème fréquent.

Les maladies du tissu conjonctif peuvent être contrôlées et, dans les premiers stades, même les éliminer complètement à l'aide d'une thérapie complexe. Cependant, en l'absence d'assistance adéquate, l'arthrose et l'arthrite entraînent une grave déformation du pied, une douleur constante et une mobilité réduite.

Causes non évidentes de douleur au pied en marchant sur le pied

Une déshydratation prolongée ou un manque de minéraux peut provoquer des spasmes et des crampes dans les pieds et les jambes. Les mêmes symptômes apparaissent parfois avec l'abus de café et le manque de sommeil. La douleur dans la tête, dans la région du cœur ou du dos, ainsi que dans les jambes peut provoquer un stress nerveux.

Les maladies des pieds peuvent également entraîner des maladies des articulations de la colonne vertébrale, de la hanche et du genou. Les causes immédiates de la douleur dans de tels cas sont les troubles circulatoires, la compression des racines nerveuses et une mauvaise répartition de la charge sur le tronc et les membres. Le feedback est également possible: des pathologies avancées des pieds conduisent parfois au développement de maladies de la colonne vertébrale ou de grosses articulations des jambes..

Des sensations désagréables dans les pieds peuvent également être causées par des maladies vasculaires, y compris les varices. Les signes suivants indiquent que la douleur est causée par des troubles circulatoires:

  • pieds froids constants;
  • cyanose de la peau;
  • crampes fréquentes;
  • sensation de brûlure dans les veines;
  • veines gonflées, nodulaires ou "cachées";
  • la présence d'hémorragies ponctuelles.

Diagnostic de la douleur au pied

Si vous êtes sûr que la douleur n'est pas liée à un traumatisme, vous devez demander l'aide d'un neurologue ou d'un orthopédiste. Le médecin procédera à un examen, évaluera les réflexes et la mobilité du pied, examinera l'historique et vous dirigera vers des procédures de diagnostic:

  • radiographie
  • IRM
  • CT
  • Échographie des articulations et des vaisseaux sanguins;
  • tests de laboratoire.

Dans certains cas, une étude des articulations du genou et de la hanche, de la colonne vertébrale peut être nécessaire. Ce n'est qu'après que le médecin aura découvert exactement ce qui fait mal au pied lors de la marche, qu'il pourra déterminer comment traiter correctement cette maladie.

Caractéristiques du traitement

Si vos pieds vous font mal en marchant, la chirurgie sera probablement inutile. L'opération n'est nécessaire que si des processus purulents sont détectés, ainsi qu'avec des dommages ou une déformation sévères des articulations et des tendons.

Dans d'autres cas, des méthodes conservatrices sont utilisées:

  • prendre des médicaments;
  • physiothérapie;
  • Thérapie par l'exercice;
  • massage;
  • régime;
  • porter des appareils orthopédiques.

Le traitement est généralement de longue durée, car son objectif est de corriger tous les changements dans l'anatomie du pied causés par un traumatisme ou une maladie. Le port de chaussures orthopédiques ou de semelles et inserts spéciaux, le massage et la thérapie par l'exercice peuvent restaurer la mobilité et l'endurance du pied. Au début, si vous avez du mal à marcher, vous pouvez utiliser une canne.

La combinaison de médicaments et de physiothérapie aide à:

  • éliminer la douleur;
  • éliminer l'inflammation et l'enflure;
  • restaurer l'appareil ligamentaire osseux;
  • normaliser la circulation sanguine.

Le pied fait mal. Causes de la douleur: ostéoporose, endartérite oblitérante, pied diabétique, fasciite plantaire, éperon calcanéen, bursite du pied, pied plat, ligamentite, ligamentose, blessures au pied, pied plat transversal, panaritium, goutte.

Le pied est la section terminale de la jambe, qui se compose du métatarse, du tarse et des orteils. Au niveau du pied, il est possible de distinguer des parties telles que le talon, l'élévation, la semelle, la voûte plantaire (la partie de la semelle qui n'entre pas en contact avec le sol en marchant), la partie arrière (supérieure) du pied.

La douleur au pied est un symptôme courant qui peut accompagner un grand nombre de maladies différentes. Dans cet article, nous considérerons les principaux.

Par nature, la douleur au pied et aux orteils peut être aiguë (survient en peu de temps) et chronique (dérange pendant longtemps). La douleur peut affecter les différentes parties du pied décrites ci-dessus, dans certains cas, elle s'accompagne de démangeaisons, d'engourdissements, de gonflements, de brûlures, de changements cutanés et d'autres symptômes.

Le syndrome douloureux peut être directement associé à la maladie des pieds eux-mêmes, de tout le membre inférieur et des maladies générales du corps. Les procédures de diagnostic et de traitement sont toujours prescrites en fonction des caractéristiques de la douleur et de la maladie sous-jacente..

L'ostéoporose

Il s'agit d'une maladie caractérisée par une douleur au pied du pied, non accompagnée d'autres symptômes. La douleur survient au repos, l'effort physique s'intensifiant. Si vous exercez une pression sur le pied à l'endroit où les os sont proches de la peau, une douleur très intense est notée. La cause de l'ostéoporose est la lixiviation du calcium et du phosphate des os du pied. Des conditions telles que:

  • calcium et minéraux insuffisants dans l'alimentation quotidienne;
  • charges excessives persistantes sur les os des pieds;
  • changements osseux liés à l'âge;
  • surcharge pondérale: dans ce cas, des charges très fortes sur les os des membres inférieurs sont notées;
  • mode de vie sédentaire, alitement prolongé dans diverses maladies;
  • grossesse: un fœtus en développement nécessite une grande quantité de calcium;
  • maladies des organes endocriniens, principalement des glandes parathyroïdes.

Le diagnostic de l'ostéoporose est réalisé par radiographie et tomodensitométrie.

Le traitement de la douleur au pied dans l'ostéoporose consiste en l'administration de préparations de calcium et de vitamine D. Il est particulièrement important de prescrire du calcium aux femmes en fin de grossesse. Avec les maladies endocriniennes, des médicaments hormonaux sont prescrits.

Disponible sur l'ostéoporose

Varices

La maladie des jambes variqueuses est une stagnation de sang dans les membres inférieurs, en raison de laquelle il existe une distension pathologique de leurs veines. Aux premiers stades de la maladie, le patient ne peut ressentir qu'une lourdeur dans les pieds et les jambes. Le soir, un gonflement se produit. À l'avenir, les veines envahies et étendues deviennent visibles sous la peau des jambes. La douleur et l'enflure des pieds dans la plupart des cas sont observées aux derniers stades de la maladie. Dans le même temps, la peau des jambes commence à souffrir d'une famine constante en oxygène, sa couleur s'assombrit, des ulcères dits trophiques peuvent y apparaître.

Les principales causes de varices sont des troubles congénitaux de la structure de la paroi veineuse, une insuffisance cardiaque, un surpoids, une position debout à long terme constante ou debout.

La douleur dans les pieds avec des varices est diagnostiquée au rendez-vous du médecin pendant l'examen. Dans les premiers stades, vous pouvez utiliser différentes crèmes et onguents pour la douleur dans les pieds, porter des bandages élastiques ou des bas. Dans les cas plus avancés, un traitement chirurgical peut être indiqué..

En savoir plus sur cette maladie dans l'article: Varices.Disponible sur les varices

Endartérite oblitérante

Une maladie très courante dans le monde moderne, caractérisée par des douleurs aux pieds et d'autres signes de troubles circulatoires. Les hommes souffrent de pathologie 10 fois plus souvent que les femmes. Les causes et les mécanismes de l'endartérite oblitérante n'ont jusqu'à présent pas été bien étudiés. On pense que l'un des facteurs les plus importants provoquant des violations est le tabagisme..

L'endartérite oblitérante est une maladie qui se développe sur une longue période et touche le plus souvent les personnes âgées de 30 à 40 ans. Dans ce cas, douleur chronique aux pieds, ainsi que d'autres signes:

  • douleur et engourdissement des pieds;
  • sensibilité accrue au froid: lors du refroidissement, des douleurs brûlantes au pied sont notées;
  • l'apparition d'ulcères sur la peau, ce qui indique une violation de la circulation sanguine;
  • faiblesse dans les pieds, boiterie.
Au fil du temps, sans traitement, les troubles de la circulation sanguine dans le pied deviennent si forts que l'endartérite oblitérante conduit au développement de la gangrène.

Le traitement de la pathologie aux premiers stades est conservateur. Les médecins utilisent divers médicaments, onguents et crèmes pour les douleurs aux pieds peuvent être prescrits. Par la suite, des interventions microchirurgicales sur les vaisseaux du pied sont effectuées. Si toutes les mesures thérapeutiques échouent et que la gangrène se développe, l'amputation est effectuée.

Pied diabétique

Cette condition est une complication du diabète, en particulier de type I sans traitement approprié..

Le diabète sucré est une maladie dans laquelle la glycémie augmente. L'hormone insuline, qui est responsable de l'absorption du glucose par les cellules, n'est plus en mesure de faire face de manière adéquate à ses fonctions. Mais en même temps, il existe un grand nombre de troubles métaboliques dans le corps. En particulier, le cours de l'athérosclérose est considérablement accéléré. Les plaques athérosclérotiques se forment beaucoup plus rapidement sur les parois des vaisseaux sanguins. En conséquence, les petits capillaires situés dans le cœur, la rétine, les pieds et les reins sont les plus touchés. Ils perturbent le flux sanguin.

Pied diabétique - le nom figuratif des changements qui se produisent dans les pieds avec une circulation sanguine altérée. L'évolution de la pathologie ressemble fortement à une endartérite oblitérante. Douleur et gonflement des pieds, boiterie sont notées. Des changements trophiques sous forme d'ulcères se développent sur la peau. L'engourdissement et la douleur dans les pieds, la faiblesse dans les muscles des jambes indiquent des troubles circulatoires graves.

Pour prévenir le pied diabétique et d'autres troubles des vaisseaux sanguins causés par le diabète sucré, il est nécessaire de surveiller constamment le taux de sucre dans le sang, de prendre des médicaments hypoglycémiants strictement comme prescrit par un médecin.

Si la complication s'est déjà développée, divers médicaments et procédures de physiothérapie sont utilisés. Si nécessaire, différents types de traitements chirurgicaux sont effectués..

En savoir plus sur cette pathologie dans l'article: pied diabétique.Pied diabétique

Fasciite plantaire et éperon du talon

Le fascia plantaire est une plaque de tissu conjonctif qui part du calcanéum, longe toute la surface plantaire du pied et se fixe aux têtes des métatarsiens. Le fascia renforce le pied, lui permet de résister à des charges plus intenses.

Si le fascia lui-même est constamment soumis à des charges prononcées, il est alors tendu, blessé, une inflammation s'y développe. Cette condition est connue sous le nom de fasciite plantaire, et son principal symptôme est une douleur au pied pendant la marche..

La fasciite plantaire peut se développer en raison des raisons suivantes:

  • charges constantes sur le pied associées à un travail acharné ou à la nécessité d'un long séjour en position debout;
  • surpoids: en marchant, le fascia plantaire est blessé sous l'influence d'une grande masse corporelle;
  • les pieds plats entraînent une violation de la forme normale du pied et un étirement excessif du fascia.

La fasciite plantaire est la plus sujette aux personnes qui ont une faiblesse du tissu conjonctif congénital. Avec cette maladie, une douleur est notée sur le côté du pied et à la hausse. La douleur est particulièrement caractéristique le matin, lorsqu'une personne sort du lit et va quelque part. Au cours d'une longue marche, la douleur s'intensifie également, entraînant parfois le développement d'une boiterie.

Le fascia plantaire enflammé peut se raidir au niveau du site de fixation au calcanéum. Dans le même temps, des douleurs de couture sévères du talon du pied, s'intensifiant pendant la marche, sont notées. Cette condition est connue en médecine comme un éperon au talon..

Le traitement de la douleur dans les pieds avec fasciite est effectué de manière conservatrice:

  1. Il est nécessaire de décharger les pieds. Il est nécessaire d'exclure tous les exercices physiques lourds. Si pendant la marche dans les pieds il y a une sensation de fatigue ou de douleur, vous devez immédiatement vous arrêter et vous reposer.
  2. Un massage avec de la glace et une serviette froide et humide aide à soulager le processus inflammatoire dans le fascia.
  3. L'utilisation de chaussures orthopédiques spéciales, surtout si le patient a simultanément les pieds plats.
  4. L'utilisation de crèmes et de pommades pour les douleurs aux jambes, qui sont prescrites par un orthopédiste.
Le diagnostic d'éperon calcanéen est établi après examen par un chirurgien orthopédiste et radiographie. Dans les premiers stades, cette maladie, comme la fasciite, peut être traitée avec des méthodes conservatrices. Dans les derniers stades, la chirurgie est effectuée.

À propos de la fasciite plantaire disponible

Bursite métatarsienne

Les phalanges des orteils se connectent aux têtes des os métatarsiens à l'aide d'articulations. À ces endroits, il y a des sacs articulaires - la soi-disant bourse. Normalement, ils sont protégés du côté plantaire par une épaisse couche de graisse. Mais avec l'âge, il s'amincit, ce qui fait que la bourse subit des charges constantes pendant la marche. Cela peut provoquer des douleurs dans les doigts et les articulations du pied, une violation de leur configuration. Une rougeur de la peau dans les articulations métatarsophalangiennes peut être notée. Lorsque vous cliquez dessus, la douleur est également notée.

Le diagnostic de bursite ne peut être établi par le médecin traitant qu'après radiographie et, si nécessaire, d'autres mesures diagnostiques. Le traitement est effectué avec l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires qui soulagent la douleur au pied, des exercices de physiothérapie. Parfois, des injections de médicaments hormonaux dans des sacs articulaires sont prescrites. Dans la bursite chronique, qui ne se prête pas à un traitement conservateur, une intervention chirurgicale est utilisée..

Pied plat

Pieds plats - un problème commun qui entraîne l'apparition de douleurs aux pieds et d'autres troubles. Cette maladie se caractérise par une violation de la forme normale du pied, à savoir le lissage de son arcade - la partie intérieure de la semelle, qui s'élève au-dessus du sol sous la forme d'un arc. En conséquence, une personne commence à compter sur la marche non seulement à l'extérieur, mais aussi à l'intérieur du pied. Dans ce cas, deux processus pathologiques se produisent:

  • la position relative normale des os du pied change, la configuration des articulations, ce qui entraîne des douleurs au pied;
  • les vaisseaux et les nerfs importants sont situés dans la voûte plantaire: avec les pieds plats, ils sont comprimés pendant la marche, ce qui augmente la douleur.
Les pieds plats et la douleur associée au pied peuvent être causés par les raisons suivantes:
  • faiblesse congénitale de l'appareil ligamentaire: sous l'influence de charges constantes, les ligaments du pied chez ces personnes sont beaucoup plus faciles à étirer, entraînant une déformation;
  • le rachitisme, transféré dans l'enfance, contribue à la déformation du pied;
  • différence congénitale dans la longueur des jambes - une condition qui survient chez de nombreuses personnes;
  • charges intenses et excessives, par exemple, soulever la barre, debout sur ses pieds;
  • porter des chaussures inconfortables;
  • parfois des pieds plats se développent après une blessure, au cours desquels une fracture des os du pied se produit.

Dans les premiers stades, les pieds plats de douleur au pied sont absents. Seule une fatigue intense après une longue marche peut être ressentie. En outre, le syndrome douloureux se joint. Les pieds plats peuvent être exprimés si fortement qu'ils entraînent une douleur intense et le développement d'une boiterie.

Le diagnostic est effectué par radiographie, plantographie.

Le traitement de la douleur dans les pieds avec des pieds plats implique les éléments suivants:

  1. Cours de physiothérapie et de gymnastique. Avec des pieds plats et sévères, ils ne doivent être effectués que sous la supervision d'un chirurgien orthopédiste. Ces activités visent à renforcer les muscles qui assurent une configuration normale du pied..
  2. Porter des chaussures confortables. Si nécessaire, le médecin peut prescrire des chaussures orthopédiques spéciales.
  3. Procédures générales de renforcement: marche sur rosée, givre, pieds nus sur le sol et pierres. Il convient de rappeler que les procédures de revenu doivent être effectuées de manière méthodique et progressive.
  4. Porter des semelles orthopédiques.
  5. L'utilisation de crèmes et onguents spéciaux pour la douleur dans les jambes - aujourd'hui, ils sont présentés dans les pharmacies dans une large gamme.
En savoir plus sur cette pathologie dans l'article: FlatfootDisponible sur pieds plats

Ligamentite

La ligamentite est une inflammation des ligaments dans laquelle on note une douleur au pied. Selon le ligament enflammé, une douleur peut survenir sur le côté du pied, à la hausse, dans le plantaire, dans l'articulation de la cheville. Douleur associée à la flexion du pied ou à d'autres mouvements.

La ligamentite est une maladie qui peut être causée par deux groupes de causes:

  1. Microtraumatisme sous charges excessives. De plus, le mécanisme de développement de la ligamentite est similaire à celui de la fasciite. Pour traiter cette condition, des médicaments anti-inflammatoires sont utilisés (crèmes et onguents spéciaux pour les douleurs aux pieds), du repos, des injections dans les ligaments des médicaments hormonaux sont parfois prescrites (pour les douleurs très intenses).
  2. Maladies infectieuses, telles que la brucellose. La base du traitement des pathologies causées par des agents pathogènes est l'utilisation d'antibiotiques.
Le diagnostic de ligamentite n'est établi que sur rendez-vous chez le médecin, après radiographie et échographie.

Ligamentose

Cette maladie s'accompagne également de lésions des ligaments, ce qui provoque des douleurs au pied droit, au pied gauche ou aux deux pieds.

La ligamentose se développe avec un effort physique constant et trop intense, des troubles circulatoires dans les ligaments, leurs microtraumatismes et des ligamentites fréquentes. Dans ce cas, les ligaments sont progressivement remplacés par du cartilage, puis du tissu osseux. Les exemples classiques de ligamentose comprennent l'éperon calcanéen et l'ossification du tendon d'Achille (utilisé pour attacher le muscle du mollet au calcanéum dans le dos).

La ligamentose est caractérisée par une douleur aiguë sévère au talon ou au pied qui se produit pendant la marche..

Le diagnostic de ligamentose et de la douleur au pied qui l'accompagne est établi après un examen médical, une radiographie et une échographie. Le traitement est complexe et implique les activités suivantes:

  • repos pour le membre affecté, exclusion de l'effort physique intense, séjour prolongé sur les jambes;
  • l'utilisation de médicaments, de pommades et de crèmes pour la douleur au pied;
  • appliquer un bandage compressif;
  • exercices de physiothérapie, massage, méthodes de traitement physiothérapeutiques.

Blessures au pied

Divers types de blessures sont une cause très courante de douleur au pied. On peut distinguer les types de blessures aux pieds les plus courants:

  1. Les ecchymoses sont les blessures les plus courantes qui surviennent à partir de bosses contondantes et se caractérisent par l'apparition de douleurs au pied, d'enflure, d'ecchymoses (ecchymoses) sur la peau. Souvent avec une ecchymose, il est nécessaire d'effectuer une radiographie afin d'exclure une luxation ou une fracture. Dans les trois premiers jours après la blessure, il est recommandé de se reposer, d'appliquer de la glace et des compresses froides. À l'avenir, au contraire, des procédures de réchauffement, des compresses d'alcool et des filets d'iode sont prescrits.
  2. Entorses. Cela se produit souvent pendant les sports, les jeux en plein air, pendant un dur travail physique. Immédiatement après la blessure, une douleur intense, un gonflement, une hémorragie sous la peau se produisent. Étant donné que dans la plupart des cas, les ligaments de l'articulation de la cheville sont affectés, une douleur intense dans la partie supérieure du pied est notée. Le mouvement devient limité. En cas d'entorse, un pansement est appliqué, le repos et l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires sont indiqués pendant plusieurs jours. L'entorse doit également être distinguée d'une fracture, pour laquelle un examen aux rayons X est utilisé.
  3. Rupture ligamentaire. Pour que cela se produise, un effet traumatique très fort doit être exercé sur le pied, dépassant de loin la force de l'appareil ligamentaire. Au moment de la blessure, il y a une très forte douleur aiguë au pied, qui persiste à l'avenir. Un œdème rapide se produit rapidement, des hémorragies apparaissent sous la peau. Le pied fait mal même au repos, il est presque impossible de marcher dessus. Le traitement est effectué selon les mêmes méthodes que l'entorse, mais pour une durée plus longue.
  4. Luxations. Le plus souvent, une luxation de la cheville se produit. Le pied peut dévier vers l'avant, vers l'arrière, sur le côté. Les luxations du talus, qui fait partie du tarse, sont également courantes. Souvent, la douleur dans les orteils peut également être causée par leur luxation. Étant donné que les os du tarse sont connectés de manière assez fiable, les subluxations se trouvent le plus souvent ici, lorsque les os ne sont pas complètement déplacés les uns par rapport aux autres, ainsi que les luxations associées à des fractures. Dans ce cas, il y a une douleur très intense au pied, un gonflement sévère, une hémorragie sous-cutanée, le mouvement du pied est presque impossible. Le diagnostic de luxation est établi après radiographie. Traitement - réduction sous anesthésie locale ou anesthésie générale, application d'un plâtre.
  5. Fractures. Dans le même temps, une douleur intense dans la zone du pied est associée à des signes classiques: altération des mouvements, déformation, gonflement sévère, hémorragie. Parfois, une petite fracture ou une fissure peut ressembler à une ecchymose ou une entorse, et le diagnostic ne peut être établi qu'après une radiographie. Si les fragments sont déplacés les uns par rapport aux autres, alors le déplacement (repositionnement) est effectué sous anesthésie locale ou anesthésie générale. S'il n'y a pas de déplacement, un plâtre est simplement superposé au pied.

Pieds plats transversaux

Il existe une variété distincte de pieds plats - les pieds plats dits transversaux. Il se développe avec l'âge et est aussi appelé en médecine pied transversal. Dans ce cas, une douleur est notée au milieu et à la voûte plantaire, au niveau du coussinet adipeux sous la base des orteils.

Normalement, en se tenant debout ou en marchant, le poids corporel principal tombe sur le premier os métatarsien, auquel le gros orteil se connecte. Les deuxième et troisième os métatarsiens ont moins de poids, et les quatrième et cinquième ont des charges minimales. Avec un pied écarté transversalement, une violation de ce rapport se produit: les deuxième et troisième os métatarsiens subissent les charges les plus importantes. Il s'agit du principal mécanisme de développement des violations.

Cross flatfoot se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • douleur dans les pieds, qui est initialement localisée dans le pouce, puis peut se propager à l'ensemble du pied;
  • la douleur au pied augmente lors de la marche, surtout si le patient porte des chaussures inconfortables;
  • la maladie tire son nom du fait que le pied semble vraiment aplati, tandis que le pouce dévie vers l'extérieur;
  • sur le côté plantaire du pied, plus près des doigts apparaissent des cors douloureux - épaississement de la peau.

Panaritium et ostéomyélite

Parmi les maladies purulentes et inflammatoires qui entraînent des douleurs au pied, les panaritiums se trouvent le plus souvent lorsque des agents pathogènes pénètrent dans les doigts. Les portes d'entrée pour eux sont de petites blessures..

Les signes de panaritium sont une forte douleur aux piqûres ou secousses dans l'orteil, son gonflement, sa rougeur. Des gouttes de pus peuvent se détacher de la plaie. Dans les premiers stades, lorsque la suppuration n'a pas encore eu lieu, des pansements avec une pommade Vishnevsky ou une pommade à l'ichthyol peuvent être utilisés. Si la suppuration s'est déjà produite, vous devez alors consulter un chirurgien qui fera une incision. La procédure est réalisée en ambulatoire, à la clinique.

L'ostéomyélite est une inflammation purulente des os du pied. Le plus souvent, l'infection pénètre dans les os avec une circulation sanguine - la soi-disant ostéomyélite hématogène se développe. Le processus est provoqué par une petite blessure. Après cela, la douleur dans les os du pied augmente progressivement, la température corporelle augmente, l'état du patient s'aggrave. Avec l'ostéomyélite des os du pied, une hospitalisation urgente dans un hôpital chirurgical est indiquée. Un traitement antibiotique est utilisé et, si nécessaire, une intervention chirurgicale.

Ongle incarné

La cause de la douleur dans l'orteil peut être le soi-disant ongle incarné, dont la croissance se produit de manière incorrecte. Le plus souvent, cette condition se développe après des blessures. Le patient ressent une forte douleur de tiraillement et de piqûre dans l'orteil. À l'examen, l'ongle a une forme irrégulière. Le traitement de cette pathologie n'est que chirurgical. Chez l'adulte, l'ongle incarné peut être retiré sous anesthésie locale. Chez les jeunes enfants, la chirurgie est réalisée sous anesthésie générale..

Goutte

Polyarthrite rhumatoïde

Il s'agit d'une maladie auto-immune dans laquelle de nombreuses petites articulations, principalement les mains et les pieds, sont affectées. Dans ce cas, une douleur caractéristique se produit dans les orteils. Le mécanisme de développement de la polyarthrite rhumatoïde est assez complexe et n'est actuellement pas entièrement compris. Mais il est connu que la première attaque de la maladie peut être déclenchée par les facteurs suivants:

  • activité physique excessive;
  • stress sévère;
  • diverses infections virales et bactériennes.
Les signes de polyarthrite rhumatoïde sont assez caractéristiques:
  • ces patients ont une fatigue accrue;
  • le matin, après le réveil, une raideur dans les articulations des doigts des mains et des pieds est notée;
  • douleurs dans les doigts et les orteils des mains, qui s'intensifient en position assise, en restant dans une position uniforme;
  • l'état général du patient souffre également: un malaise est noté, comme dans les infections respiratoires aiguës, une diminution de la capacité de travailler, une dépression, une diminution ou un manque d'appétit.
Mais la douleur dans les articulations des orteils n'est pas le pire symptôme de la polyarthrite rhumatoïde. En fin de compte, la mort peut survenir à cause de complications telles que l'épuisement et l'insuffisance rénale..

Le diagnostic de douleur au pied avec polyarthrite rhumatoïde ne peut être effectué que par un médecin professionnel. Des études supplémentaires telles que les tests sanguins, la radiographie. Le traitement de la douleur dans les pieds et d'autres manifestations de la maladie est effectué à l'aide de médicaments antibactériens, anti-inflammatoires, de régime alimentaire, de physiothérapie.

En savoir plus sur cette pathologie dans l'article: polyarthrite rhumatoïde

Rhumatisme

Le rhumatisme est une maladie auto-immune déclenchée par des bactéries streptocoques, provoquant généralement une amygdalite. Le corps commence à produire activement des anticorps contre les streptocoques, mais ils affectent également les propres tissus du corps, en particulier les valves cardiaques et le cartilage articulaire.

La douleur au pied avec rhumatisme est rare. L'articulation de la cheville n'est affectée que dans les cas où la maladie a une évolution sévère. Dans ce cas, le syndrome douloureux présente certaines caractéristiques:

  • la douleur et d'autres symptômes dans le domaine de la levée du pied sont notés;
  • la douleur s'accompagne d'autres signes d'inflammation, tels que gonflement, rougeur et fièvre sur l'articulation;
  • les douleurs sont assez fortes, mais à court terme, elles peuvent apparaître dans différentes articulations et passer rapidement.
Les douleurs articulaires et autres symptômes ne sont pas la pire manifestation des rhumatismes. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, des malformations valvulaires cardiaques se forment progressivement.

Le diagnostic est posé par un rhumatologue. Les médicaments anti-inflammatoires sont utilisés pour le traitement, les antibiotiques à long terme.