logo

Côté droit endolori

Une douleur de nature différente survient et nous tourmente pour diverses raisons. Tous indiquent différents types de violations ou de maladies graves, et par des signes supplémentaires, ils peuvent être diagnostiqués si vous consultez un médecin en temps opportun. Par exemple, les causes de la douleur dans le côté droit de l'arrière sont assez diverses, mais elles ne peuvent en aucun cas être ignorées afin d'éviter l'aggravation de la situation et le développement de maladies complexes.

Le côté droit de l'arrière peut faire mal aux hommes et aux femmes, mais certaines douleurs sont caractéristiques d'un certain sexe. Parmi les raisons les plus simples et les moins dangereuses, on distingue un dîner copieux peu avant le coucher ou une suralimentation banale. Dans ce cas, il peut devenir malade de l'arrière droit même la nuit pendant le sommeil, et les gens dans de tels cas prennent souvent du Mezim, du No-shpu ou d'autres médicaments similaires. Il y a des raisons plus graves pour lesquelles le côté droit fait mal au niveau du bas du dos à droite.

Caractéristiques de la douleur

Habituellement, les douleurs à droite au niveau de la taille derrière sont localisées dans la zone où se trouve l'organe à problème, mais les soi-disant douleurs génératrices qui surviennent dans les endroits les plus inattendus ne peuvent pas être exclues. Toutes les douleurs du côté droit derrière au niveau de la taille sont divisées en:

  • crampes (surviennent généralement à la suite d'une forte contraction musculaire);
  • constante (peut être due à l'étirement des structures parenchymateuses);
  • aggravé (la cause de l'inflammation);
  • aiguë (signaler des lésions d'organes dangereuses, des saignements intra-abdominaux, etc.);
  • tir (se produisent avec des troubles de la moelle épinière);
  • long ou court terme;
  • tirant et stupide.

Quelle que soit la nature de la douleur à droite derrière le dos, ce n'est pas la norme, il est donc préférable de consulter un spécialiste en temps opportun. Pour la première fois, vous pouvez boire des analgésiques, mais si la douleur revient, nous ne recommandons pas de commencer le traitement. Dans certains cas, vous devriez même appeler une ambulance, par exemple, lorsqu'une douleur aiguë apparaît soudainement et ne disparaît pas.

Les causes courantes de douleurs au dos à droite

Les maladies, à cause desquelles le côté droit de l'arrière fait mal temporairement ou définitivement, sont incroyablement nombreuses. Certains d'entre eux sont particulièrement dangereux et nécessitent un examen et un diagnostic urgents. Considérez ce qui pourrait être le cas si le côté droit est mal derrière:

  1. Déformation des vertèbres, exacerbation de l'ostéochondrose lombaire ou lésion de la moelle épinière.
  2. Des douleurs lancinantes dans le côté droit de l'arrière signalent parfois des pathologies des voies urinaires.
  3. Troubles respiratoires.
  4. Organes digestifs.
  5. Anomalies endocriniennes.
  6. Troubles gynécologiques.

Toutes ces raisons pour lesquelles le bas du dos droit dans la zone de la taille peut devenir malade indiquent divers types de maladies qui ne disparaîtront pas sans traitement. Ensuite, nous examinerons plus en détail plusieurs situations courantes qui provoquent les douleurs ci-dessus.

Maladies respiratoires

La douleur dans le côté du côté droit du dos fait référence à divers troubles des organes respiratoires. Par exemple, la cause peut être une pleurésie, qui est divisée en sèche et exsudative. Dans ce cas, une douleur aiguë pendant la respiration, en particulier le matin, n'est pas exclue. La forme sèche s'accompagne de douleurs coupantes qui se produisent avec la toux ou la mobilité générale du corps.

La pneumonie du côté droit est une autre raison pour laquelle elle fait mal dans le côté du côté droit. De plus, une respiration sifflante dans les poumons se produit, une toux apparaît et la température corporelle augmente. L'intensité de la douleur est différente. La raison la plus dangereuse pour laquelle le côté droit du dos souffre constamment est une lésion cancéreuse des bronches ou des poumons. Avec cette maladie, les douleurs tirent principalement et peuvent également être administrées à l'épaule droite ou à l'omoplate. Le syndrome s'aggrave avec la croissance de la tumeur, ainsi qu'avec la toux ou la mobilité.

Désordres digestifs

Dans les maladies affectant les organes digestifs, elle fait aussi souvent mal à droite depuis le dos, plus près du bas du dos. Parmi eux, la cholécystite aiguë, dans laquelle la douleur est localisée dans la partie inférieure, mais peut être donnée à l'omoplate ou à l'épaule de la main droite. Parfois, une sensation de brûlure est ressentie dans la région lombaire. L'attaque peut durer quelques heures ou plusieurs jours, et en outre, le patient semble vomir et la température augmente.

Les coliques intestinales se réfèrent également aux causes de la douleur dans le côté de l'arrière vers la droite. Pour éliminer la cause profonde, il est nécessaire de prendre No-shpa ou d'autres médicaments similaires. Une appendicite aiguë peut également provoquer des douleurs dans le côté droit du dos à la taille..

Vidéo

Pathologie rénale

Parfois, le côté droit fait mal en dessous ou au-dessus du bas du dos, et les douleurs sont douloureuses et ternes, probablement un rein douloureux. Dans ce cas, la douleur est aggravée en appuyant ou en bougeant. Souvent, tout cela est dans la pyélonéphrite aiguë. La douleur ne rayonne pas, mais la température du patient augmente, des frissons se produisent et vous voulez constamment aller aux toilettes.

Avec la pyélonéphrite, les maux de dos dans le dos de la droite sont généralement douloureux et plutôt légers. Elle est sensiblement aggravée par l'hypothermie, et parmi les symptômes supplémentaires, on distingue la température subfébrile et l'envie fréquente d'aller aux toilettes. Au début de la maladie, des symptômes supplémentaires, à l'exception de la douleur, peuvent ne pas être.

Des douleurs aux piqûres aiguës, du sang dans l'urine et une détérioration générale du bien-être accompagnent l'ecchymose rénale. Vous ne pouvez pas hésiter ici, les saignements internes sont très dangereux.

Manifestant périodiquement des douleurs sourdes dans le côté droit résultant d'un mouvement ou après des exercices physiques de l'arrière vers la droite peuvent indiquer un déplacement rénal appelé néphroptose. La particularité de la pathologie est que la douleur ne survient qu'avec la position verticale du corps, mais disparaît progressivement lorsqu'une personne prend une position allongée. Avec le développement de la maladie sans traitement, la douleur s'intensifiera.

Lorsqu'une douleur aiguë se manifeste et que les crises ressemblent à des contractions et que la douleur donne au bas-ventre, il s'agit presque certainement d'une colique rénale. La température du patient augmente, des vomissements se produisent et l'estomac gonfle. Il vaut mieux dans ce cas boire un antispasmodique et appeler l'ambulance.

Maux de dos chez les femmes

Toutes les raisons ci-dessus pour lesquelles cela fait mal du côté droit se trouvent chez les hommes et les femmes, mais il existe des violations qui ne sont caractéristiques que de ces dernières. Lorsque vous tirez le côté droit de l'arrière chez la femme, il s'agit d'un signal alarmant sur les processus inflammatoires affectant le système reproducteur. Développer des kystes, des pathologies des organes pelviens, ainsi que des tumeurs dangereuses dans les ovaires peuvent avoir un effet similaire sur le corps..

Les douleurs aiguës sur le côté droit du dos sont assez insidieuses, car généralement les femmes n'y attachent pas une importance particulière. Peu à peu, la douleur disparaît et la femme s'y habitue sans consulter un médecin. Ceci est très indésirable, car dans ce cas, la maladie se développera et se compliquera.

Les causes de la douleur chez les hommes

Les douleurs provenant du côté droit du dos chez les hommes peuvent également signaler diverses maladies et pathologies, y compris des calculs formés à l'intérieur de la prostate. Ils apparaissent généralement dans le contexte d'une prostatite chronique ou d'autres maladies. Avec cette déviation chez l'homme, le côté droit est tiré en arrière après une pastèque ou une forte consommation d'alcool.

Un homme peut tomber malade du côté droit derrière le dos en raison de la prostatite, ce qui est suffisamment dangereux pour le sexe fort. Il suggère un gonflement dû à une inflammation de la prostate. La maladie est classée comme stagnante, bactérienne et calculeuse..

L'adénome de la prostate est la cause la plus fréquente de douleur et de traction du côté droit derrière le dos de l'homme. Un trouble se développe en raison de la prolifération de tissus et de tumeurs de nature bénigne. Les formations se développent lentement et resserrent le canal urinaire, dans le contexte duquel il y a des douleurs et la miction est difficile.

Quand vous avez besoin d'urgence?

L'automédication dans de telles situations peut être inefficace ou complètement dangereuse. Tout d'abord, un examen médical approfondi et un examen diagnostique sont nécessaires, qui ne peuvent être fournis que par des cliniques et des hôpitaux spécialisés.

Douleur dans le côté droit de l'arrière, de l'arrière

La douleur du côté droit, se manifestant à l'arrière est un symptôme qui peut indiquer de nombreuses maladies, y compris des maladies graves. Si le patient arrive chez le spécialiste à temps, cela lui permettra d'éviter les complications fatales et de bénéficier d'un traitement approprié..

Quand la douleur apparaît?

Douleur dans le côté droit ressentie dans le dos - un symptôme qui peut survenir dans les maladies suivantes.

Cancer bronchique.

Colique rénale (calculs rénaux).

La liste des maladies possibles dans lesquelles il y a une douleur du côté droit, localisée dans le dos, est assez longue. Assurez-vous de prêter attention à la nature de la douleur, aux symptômes qui l'accompagnent..

Muscles du dos ou de la colonne vertébrale

Selon l'Institut national des troubles neurologiques (NINDS), 80% des adultes souffrent régulièrement de maux de dos. La plupart de ces douleurs sont causées par des problèmes mécaniques, tels que:

Entorse excessive ou rupture due à un levage incorrect.

Dégénérescence d'un disque vertébral amortissant due au vieillissement ou à l'usure normale.

Tension musculaire due à une mauvaise posture.

Le traitement dépend de la cause et de la gravité de votre état. Votre médecin peut initialement recommander des options plus conservatrices, telles que la physiothérapie ou des médicaments pour réduire l'inflammation. Si les méthodes de traitement conservatrices ne vous aident pas ou si vous souffrez d'une maladie grave, votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale. (1)

Maladies du système respiratoire

La douleur du côté droit, se manifestant par le dos, est l'un des signes caractéristiques des pathologies du système respiratoire.

L'inflammation de la plèvre (pleurésie) peut être exsudative et sèche, dans les deux cas, elle peut se manifester par une douleur aiguë lors de la respiration. Avec une forme purulente, une respiration sévère à droite est complétée par une respiration défectueuse du côté affecté. La forme sèche informe d'elle-même avec des attaques de douleur coupante qui sont activées par le mouvement, la toux.

La pleurésie et d'autres troubles pleuraux sont traités avec: (2)

Soulagement des symptômes (ibuprofène, sirops contre la toux).

Élimination de liquide, d'air ou de sang de l'espace pleural (si une grande quantité est présente).

Traitement de la condition sous-jacente.

L'inflammation des poumons (pneumonie du côté droit) s'accompagne de symptômes tels que fièvre, respiration sifflante, toux. L'intensité de la douleur varie.

Le pneumothorax spontané provoque une douleur aiguë aiguë qui irradie vers l'omoplate. Il s'agit d'une condition dans laquelle l'air pénètre dans les poumons (espace pleural). En règle générale, avec une aiguille ou un tube, le médecin saigne l'air, cette procédure ne nécessite pas d'anesthésie générale.

Cancer du poumon - des maladies qui se caractérisent par des douleurs de traction localisées dans le dos à droite, une saisie de l'omoplate et de l'épaule droite est également possible. Le syndrome s'active à mesure que la tumeur se développe, pendant le mouvement, la toux, la respiration.

Maladies du système digestif

La douleur qui se concentre sur le côté droit à l'arrière peut indiquer des problèmes liés au système digestif.

Cholécystite aiguë - une maladie dans laquelle la douleur est concentrée dans l'espace intercostal droit, peut être donnée à la ceinture scapulaire, à l'omoplate et à l'épaule droite. Dans certains cas, une sensation de brûlure dans le bas du dos se joint également. La durée de l'attaque peut aller de plusieurs jours à plusieurs heures. Symptômes supplémentaires - fièvre, accès de vomissements.

Les coliques intestinales peuvent également provoquer des douleurs à cet endroit. Vous pouvez l'éliminer avec l'aide de No-Shpa, souvent il disparaît de lui-même.

Une appendicite aiguë peut également provoquer des douleurs dans le côté droit par derrière. Ce symptôme rare apparaît si le processus appendiculaire est localisé derrière le caecum, agrandi, gonflé.

Le traitement traditionnel consiste à retirer l'appendice (appendicectomie). Dans certains cas, le traitement avec des antibiotiques seuls est possible, c'est-à-dire que vous n'avez peut-être pas besoin d'une intervention chirurgicale. Dans une de ces études, près de 75% des personnes qui ont reçu des antibiotiques pendant l'appendicite n'ont pas eu besoin d'une appendicectomie. (3)

Maladies du système urinaire

De nombreuses maladies rénales peuvent provoquer des maux de dos du côté droit..

La glomérulonéphrite, l'hydronéphrose, l'abcès rénal et d'autres pathologies sont connus pour les douleurs douloureuses, tirantes, ternes et aiguës. La douleur augmente si vous appuyez sur la zone lombaire.

Pierres dans les reins. Les coliques rénales (obstruction de l'uretère avec calcul) provoquent des douleurs aiguës dans la région lombaire, des nausées, des vomissements, une hématurie. En outre, ce type de douleur peut indiquer une thrombose de l'artère rénale..

Malgré le fait que les calculs rénaux représentent environ 30 à 40% de toutes les raisons d'hospitalisation dans les services urologiques des hôpitaux, la douleur rénale peut également être déclenchée par une infection (pyélonéphrite). La cause la plus fréquente d'infections rénales est la bactérie (E. coli) qui pénètre dans les voies urinaires par l'urètre. (4)

Problèmes de la moelle épinière, de la colonne vertébrale

Hernie intervertébrale, ostéochondrose, spondylose, pincement des racines nerveuses - tous ces problèmes peuvent provoquer une douleur intense, localisée dans le dos droit. Afin de ne pas confondre la pathologie de la colonne vertébrale avec d'autres maladies, il convient d'explorer d'autres signes. Une sensation de raideur apparaît dans le dos, une attaque de douleur augmente avec le mouvement, donne à la poitrine, aux membres, à l'aine. L'apparition d'engourdissements, de "chair de poule" est également possible..

Une douleur intense est possible avec une fracture de l'omoplate, des côtes à droite. Il est activé en toussant, en respirant profondément et en bougeant..

Comment calculer un "organe malade"?

Souvent, les personnes éprouvant une douleur se concentrant du côté droit derrière, n'imaginent pas quel spécialiste contacter, avec quel organe le problème est associé. Bien sûr, seul un expert peut déterminer le diagnostic exact après avoir terminé un examen complet.

Cependant, la luxation, l'intensité et la nature des crises de douleur peuvent révéler quelque chose:

Juste sous l'omoplate. Peut-être que le problème a une nature neurologique, est le résultat d'un nerf pincé. Vous pouvez également suspecter des maladies pulmonaires: pneumonie, pleurésie, cancer du poumon.

Sous les côtes. Voici le foie et le pancréas, il y a une vésicule biliaire. Les pathologies de l'un de ces organes peuvent être source de douleur. En cas de douleur prolongée, le foie est d'abord vérifié.

En plein centre. Le problème est probablement lié à une maladie rénale..

Bas du dos à droite. Les crises de douleur peuvent indiquer des pathologies et des lésions de la colonne vertébrale, une hernie. Des dysfonctionnements du système urinaire sont également probables. Dans cette dernière situation, la douleur ne disparaît dans aucune position.

Une douleur dans le dos à droite peut déranger une personne le matin. Les problèmes probables qui causent de la douleur après le réveil sont le mauvais matelas, la dystrophie musculaire.

Dois-je appeler une ambulance?

Il y a des maladies qui nécessitent un traitement d'urgence, dans certains cas, nous parlons d'une intervention chirurgicale. Souvent, la vie du patient dépend directement de la vitesse à laquelle les soins médicaux sont dispensés. Vous devriez certainement appeler une ambulance s'il y a un symptôme tel qu'une douleur aiguë, inattendue et persistante ressentie sur le côté droit du dos. Symptômes supplémentaires - faiblesse, évanouissement, vertiges.

Dans tous les cas, vous ne pouvez pas vous-même prescrire des médicaments sans avoir à subir un examen médical. Dans le cas le plus extrême, vous pouvez utiliser des analgésiques pour éliminer temporairement le symptôme. Cependant, il n'est possible de se débarrasser complètement de la douleur qu'après avoir éliminé la cause de son apparition.

Fiche d'information sur la lombalgie
https://www.ninds.nih.gov/Disorders/Patient-Caregiver-Education/Fact-Sheets/Low-Back-Pain-Fact-Sheet

Pleurésie et autres troubles pleuraux
https://www.nhlbi.nih.gov/health-topics/pleurisy-and-other-pleural-disorders

Salminen P. et tous. Thérapie antibiotique vs appendicectomie pour le traitement de l'appendicite aiguë non compliquée: l'essai clinique randomisé APPAC. 16 juin 2015; 313 (23): 2340-8. doi: 10.1001 / jama.2015.6154.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26080338

Infection rénale
https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/kidney-infection/symptoms-causes/syc-20353387

Auteur de l'article: Gorshenina Elena Ivanovna | Gastroentérologue

Éducation: Un diplôme dans la spécialité "Médecine générale" a été obtenu à l'Université médicale d'État de Russie. N.I. Pirogova (2005). Études de troisième cycle dans la spécialité "Gastroentérologie" - centre médical éducatif et scientifique.

Pourquoi le côté droit du dos fait mal

Si le côté droit fait mal au dos, une personne essaie de soulager la douleur sans réfléchir à la raison de son apparition. Il est important de savoir quand consulter un médecin et comment se faire tester. Parfois, la procrastination est dangereuse pour la santé et peut coûter la vie.

Nature de la douleur et des symptômes supplémentaires

De nombreuses maladies et affections aiguës du corps peuvent provoquer des malaises et des douleurs dans le côté droit de l'arrière. Il est impossible de découvrir indépendamment la cause de la maladie. Pour décrire plus précisément votre état au médecin, vous devez faire attention à la nature de la douleur et des symptômes associés:

  • douleur sourde sur le côté s'inquiète depuis longtemps, quelle que soit la position du corps, il est difficile d'arrêter avec des médicaments;
  • une douleur soudaine et sévère dans le côté droit réduit l'activité motrice, provoque une personne stressée en prévision d'une attaque;
  • des douleurs douloureuses sur la gauche, au-dessus, en dessous ou derrière surviennent en raison d'une surcharge musculaire d'un organe proche.
  • les douleurs de traction aggravent avec un mouvement brusque, des squats, parfois ils sont combinés avec un engourdissement des membres.

Si l'attaque s'accompagne de fièvre, de vertiges, de nausées, de perte de conscience - vous devez appeler immédiatement une ambulance et emmener le patient à l'hôpital. N'utilisez pas d'analgésiques, afin de ne pas salir l'image de la maladie.

Raisons possibles

Une approche moderne de la santé est un tandem de médecine et de psychologie. La psychosomatique explore la relation entre le patient, son comportement et la maladie. La réponse à la question sur le but et le sens de l'existence, comment s'adapter à la réalité et parvenir à l'harmonie avec le monde, donne la métaphysique. Selon la théorie, la cause de toutes les maladies est le stress, l'anxiété, les émotions négatives.

Les causes physiologiques naturelles de l'inconfort du côté droit peuvent être associées à un dur travail physique, à l'entraînement, aux sports. Pendant la grossesse, les femmes éprouvent souvent une gêne dans le bas du dos, qui est associée à un fœtus en croissance. L'inconfort peut provoquer une indigestion gastrique courante, une congestion gazeuse ou une constipation..

Les raisons associées à la pathologie du corps:

  • Les maladies du système respiratoire se manifestent par des douleurs dans l'omoplate.
  • La perturbation du tube digestif provoque des douleurs au milieu du dos et dans l'hypochondre.
  • À la suite d'un pincement des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, il peut faire mal le long du côté droit du dos, rayonnant sous l'omoplate, donnant à l'épaule, ressenti à l'avant.
  • Les problèmes du système urinaire sont localisés d'un côté, en haut ou en bas de la taille.

La douleur du côté droit est l'un des symptômes des changements pathologiques et des maladies des organes internes, situés dans les cavités abdominales et pelviennes. Parallèlement à la douleur, d'autres symptômes se manifestent. Ils caractérisent une maladie particulière et permettent de poser un diagnostic correct..

Maladies du système respiratoire

Les poumons sont un organe apparié, par conséquent, avec un processus pathologique unilatéral, des sensations douloureuses surgissent du côté correspondant. L'intensité des symptômes est liée à la forme et au degré de la maladie. La douleur dans la région thoracique peut être sévère, aiguë. Il rayonne à l'épaule et au cou, donne au dos et au bras.

Le plus souvent, une pneumonie de nature virale se produit. La température monte. Parallèlement à des douleurs thoraciques, un essoufflement apparaît, une toux sèche se produit. Une personne développe un malaise général, une faiblesse, des douleurs musculaires. On observe un bleuissement du triangle nasolabial et des ongles.

La pleurésie se caractérise par l'apparition d'une toux avec écoulement d'expectorations purulentes. Il est difficile pour le patient de respirer. Pendant l'inspiration, les tours de respiration du corps sont difficiles, les picotements s'intensifient. Vous pouvez soulager la douleur si vous vous allongez pendant un certain temps.

Avec une tumeur maligne, la douleur est tiraillante, douloureuse, réfléchie sur la région scapulaire et l'épaule. Au fil du temps, les symptômes s'intensifient, dérangeant non seulement en mouvement, mais aussi au repos.

Si cela fait mal dans le dos droit en bas du dos, cela peut être un signe d'infarctus pulmonaire. Sous l'omoplate, il y a des sensations de couture aiguës. Ils s'intensifient avec une respiration profonde, une toux, un effort physique. Retenue de la respiration forcée pour soulager une attaque.

Maladies du foie et de la vésicule biliaire

Les signes communs de toutes les formes de lésions hépatiques sont la lourdeur de l'hypochondre à droite. Le jaunissement de la sclérotique et de la peau est caractéristique. Le patient a de la fièvre, pas d'appétit, une faiblesse apparaît. Si le syndrome douloureux n'est pas arrêté, il acquiert une forme chronique prolongée.

Les causes des maux de dos dans le haut du dos inférieur droit sont associées à une inflammation de la vésicule biliaire. Les causes de la cholécystite sont beaucoup d'aliments gras, l'alcool, un mode de vie sédentaire, ainsi qu'une prédisposition héréditaire. Il existe une menace de cirrhose du foie.

En même temps, il commence à pleurnicher vers la droite sous la côte, de l'amertume apparaît dans la bouche et de la plaque sur la langue. Il y a des éructations, des brûlures d'estomac. La personne est malade, des vomissements sont possibles. L'abdomen est enflé, la paroi abdominale antérieure est tendue. La diarrhée se développe quel que soit le type d'aliment.

Avec la formation de calculs dans la vessie et le développement d'une dyskinésie, l'état général est compliqué par des troubles neurologiques. Pendant le mouvement des pierres, il y a une vive douleur aiguë - colique biliaire. Il y a un risque élevé de péritonite.

Une grande menace pour la vie est la rare rupture du foie, qui s'accompagne d'une hémorragie interne. La pathologie peut provoquer des ecchymoses ou des blessures graves. L'homme souffre de douleurs et de souffrances intenses.

La défaite du tube digestif

Des sensations désagréables, donnant sur le côté droit du dos, peuvent être causées par des maladies de l'estomac et des intestins. Les signes de différentes maladies sont différents. Mais dans tous les cas, la douleur est localisée à droite, à la fois dans l'abdomen supérieur et inférieur ou dans le dos.

Tout le monde peut tomber malade, le plus souvent ce sont des enfants et des adolescents. Les symptômes de l'inflammation de la muqueuse gastrique et du duodénum dépendent du degré d'altération de la fonction motrice et sécrétoire. Une douleur douloureuse apparaît au milieu de la région épigastrique, affectant la zone pylorique.

Les brûlures d'estomac et la douleur surviennent à jeun; après avoir mangé, l'état s'améliore quelque peu. Puis les symptômes reviennent. La langue est recouverte d'un revêtement blanc, d'amertume et d'un goût métallique en bouche. La constipation est caractéristique à forte acidité, la diarrhée à faible. Si la gastroduodénite n'est pas traitée, un ulcère d'estomac et un ulcère duodénal se développent..

Avec la pathologie du pancréas, le côté gauche est dérangeant. L'apparition d'une pancréatite est aiguë, elle peut durer une semaine. La douleur est aiguë, paroxystique, ceinturant juste au-dessus du niveau du bas du dos. Peut poignarder sous les côtes avant et arrière. La personne est "en feu", la température est supérieure à 39 °. Sécheresse de la bouche, nausées, flatulences sévères. Les vomissements n'apportent pas de soulagement, ils deviennent plus faciles en s'asseyant et en inclinant le corps vers l'avant. Besoin urgent d'aide.

La colique intestinale se manifeste dans le bas de l'abdomen, peut être donnée à droite dans le dos.

Maladies du système urinaire

Les pathologies des reins ont des manifestations cliniques similaires. Pour exclure d'autres maladies, le symptôme de Pasternatsky est vérifié. Avec une réaction positive, des tests de laboratoire sont effectués.

La pyélonéphrite bactérienne s'accompagne de douleurs douloureuses et sourdes. Il ne disparaît pas avec un changement de position corporelle. Parfois, toute la région lombaire souffre. Des mictions fréquentes et une décoloration de l'urine sont notées.

La colique rénale palpite, tire dans l'aine. Une douleur insupportable se propage du côté droit (ou gauche) dans le dos.

Avec la néphroptose, le bas du dos est affecté. En position couchée, les sensations sourdes disparaissent. La progression de la maladie entraîne des coliques rénales.

L'hydronéphrose est caractérisée par une expansion du bassin. Elle s'accompagne d'une attaque sévère et de nausées. En urinant, urine rouge.

L'abcès du rein se caractérise par un tableau clinique vif - malaise général, frissons, soif, douleur très intense.

Avec les calculs rénaux, les sensations se propagent à tout le dos. Une douleur intolérable aiguë nécessite une intervention d'urgence. L'auto-traitement est inacceptable. Avant l'arrivée d'une ambulance, il est préférable de ne pas prendre d'analgésiques.

Appendicite

L'inflammation de l'appendice du caecum se produit en raison du développement d'une flore pathogène, de la présence de parasites ou d'une tumeur. Elle se caractérise par une douleur diffuse dans tout l'abdomen. Cela commence brusquement, ça fait mal dans le côté droit près du nombril, puis les coupures descendent vers le bas de l'abdomen. Si le processus affecté comprime le nerf spinal, la douleur irradie vers le dos ou la jambe. Les symptômes s'aggravent en éternuant et en toussant, lorsqu'une personne bouge brusquement ou se lève.

La pathologie s'accompagne d'une augmentation de la température, de l'appétit, de la nausée et des vomissements. Si le processus est rempli de contenu purulent, il existe une menace de rupture et de développement d'une péritonite. Le processus aigu nécessite une hospitalisation urgente du patient pour retirer l'appendice. Il n'est pas recommandé au patient d'utiliser des analgésiques avant l'examen..

Les coupures à droite sous la taille peuvent indiquer une localisation atypique de l'appendice. Le patient peut ne pas connaître les caractéristiques anatomiques de son corps. Une radiographie, une échographie ou une laparoscopie est effectuée pour confirmer le diagnostic..

Santé des femmes

Les maladies des organes reproducteurs ont les mêmes symptômes cliniques et la même localisation de la douleur qu'avec le tractus gastro-intestinal. Pour le diagnostic différentiel, une échographie des organes pelviens inférieurs est effectuée. Si nécessaire, faites une fibrogastroduodénoscopie (FGDS). Les états pathologiques et les maladies des organes génitaux féminins suivants peuvent être notés:

  • grossesse extra-utérine;
  • inflammation des appendices;
  • kyste de l'ovaire.

Myosite ou inflammation des fibres musculaires due à l'hypothermie, séjour prolongé dans une position inconfortable, entraînement physique anormal.

Chez une femme enceinte, une gêne apparaît dans la seconde moitié du terme. La charge sur la colonne vertébrale augmente. Ces derniers mois, l'utérus a comprimé des organes adjacents. Il y a des coupures sur le côté au niveau de la ceinture, plus près du dos.

Une autre raison est l'endométriose. Il se caractérise par la croissance de la couche interne de l'utérus, des douleurs dans l'abdomen et le dos, une violation du cycle mensuel, des sécrétions. Le plus souvent, les femmes souffrent pendant la ménopause. Dans ce cas, il y a une violation de la circulation sanguine dans le bassin, qui est associée à la restructuration physiologique du corps, à une diminution du niveau d'hormones sexuelles et du métabolisme.

Une crise d'appendicite aiguë chez les femmes enceintes ressemble à une douleur aiguë à droite sous les côtes et à l'arrière.

Ostéocondrite de la colonne vertébrale

La pathologie est associée à des modifications dégénératives de l'os et du cartilage. À l'avenir, un processus inflammatoire se développe, un gonflement et un œdème des tissus proches. Cela conduit à un rétrécissement du canal rachidien, les terminaisons nerveuses étant pincées. Un inconfort sur le côté se produit avec une pathologie de la colonne vertébrale thoracique et lombaire. Il se caractérise par une douleur sourde et douloureuse, qui est exacerbée par un effort physique, des mouvements brusques, une flexion. Avec une pathologie du col utérin et thoracique pouvant tirer sur les doigts, la main devient engourdie.

Une saillie des disques intervertébraux provoque des douleurs de traction constantes. Ils grandissent pendant la journée, atteignent leur apogée la nuit. Ils sont localisés sur le côté droit, où se trouve une paire de vertèbres endommagées. La palpation d'une hernie, l'haltérophilie ou la tentative de bouger brusquement les membres mène à un lumbago.

La névralgie intercostale est l'un des processus les plus douloureux. La déformation et la prolifération des ostéophytes peuvent pincer le nerf sciatique. Cela conduit à un syndrome de douleur constante, redonne une douleur aiguë et piquante. La surface arrière de la jambe tire de la fesse au talon. Parfois, le patient est incapable de bouger. Le personnage endolori ne faiblit pas, même lorsqu'une personne ment et pendant son sommeil.

Méthodes de diagnostic

Pour déterminer la maladie dont souffre le patient, vous devez subir un examen complet. Si les symptômes apparaissent pour la première fois, vous devez être examiné par un thérapeute local. Si nécessaire, le médecin fixera une consultation avec un gastro-entérologue, un neurologue ou un orthopédiste, un chirurgien, un oncologue, un gynécologue.

Il est nécessaire d'effectuer des examens de laboratoire et instrumentaux standard:

  • tests cliniques de sang et d'urine;
  • roentgenography;
  • gastroscopie;
  • Ultrason
  • tomodensitométrie.

Si vous soupçonnez un processus inflammatoire - fièvre élevée, nausées, rougeur des yeux - il est préférable de contacter un spécialiste des maladies infectieuses.

Si une personne a déjà eu des problèmes rénaux, s'il y a de la fièvre, une perte de débit urinaire, l'apparition de sédiments urinaires, vous devez vous rendre chez le chirurgien.

Perturbation de l'estomac et des intestins, vomissements, diarrhée nécessitent un examen par un gastro-entérologue. Dans la pancréatite aiguë, le pancréas doit souvent être retiré..

La douleur du travail acharné, l'hypothermie, après le sommeil peuvent parler d'ostéochondrose. Par conséquent, vous devez contacter un orthopédiste ou un chiropraticien. Après une période aiguë, on montre au patient des exercices réalisables, la marche, l'acupression.

La plupart des maladies présentant des symptômes de douleur du côté droit nécessitent une intervention chirurgicale. Vous ne pouvez pas tolérer l'inconfort et prenez constamment des analgésiques. L'irresponsabilité peut entraîner de graves complications, le développement d'une pathologie dangereuse, la perte de santé et même la vie..

Causes de la douleur dans la région lombaire à droite

Les maux de dos qui surviennent du côté droit dans la région lombaire peuvent être le signe d'un grand nombre de maladies: des maladies du système musculo-squelettique aux processus inflammatoires dans les poumons. Il est assez difficile de déterminer l'origine de la douleur.Par conséquent, en cas de symptômes répétés, vous devriez consulter un médecin. La consultation en temps opportun d'un spécialiste et d'un diagnostic professionnel aidera à déterminer la cause de la douleur aussi précisément que possible, à commencer le traitement approprié à temps et donc à éviter diverses complications..

Ces symptômes sont caractéristiques d'un certain nombre de maladies:

  • voies respiratoires inférieures;
  • système musculo-squelettique (colonne vertébrale, tissu musculaire du dos);
  • GIT (pancréas, foie, vésicule biliaire, intestins);
  • systèmes urinaire et reproducteur (rein droit, ovaire droit).

Pour déterminer quel organe nécessite une attention supplémentaire, il est nécessaire d'analyser la nature de la douleur et les caractéristiques de sa manifestation:

  • déterminer le lieu d'apparition de ce symptôme aussi précisément que possible;
  • décrire la douleur (coutures, coupures, douleurs, tiraillements, brûlures, aiguës, lumbago, faibles, ondulées, sensation de lourdeur);
  • comprendre où il donne (dans la jambe, le bras, l'épaule, etc.);
  • identifier si des symptômes supplémentaires sont présents (étourdissements, nausées, vomissements, troubles des selles, fièvre, toux, faiblesse générale).

Cela vous aidera à préparer la visite d'un médecin. En effet, cela dépend de la précision des réponses du patient au rendez-vous initial, des études qui seront prescrites et de la rapidité du diagnostic posé.

De plus, il est important de se rappeler quand la douleur est apparue pour la première fois et quels événements l'ont précédée. Peut-être que la douleur qui est apparue est situationnelle et se manifeste après un effort physique sérieux ou une position corporelle inconfortable, et les processus inflammatoires dans le corps n'y sont pour rien. Cela peut se produire sous de lourdes charges sportives, un long trajet en bus ou un long vol en avion..

Mais si la douleur persiste ou même s'intensifie, cela indique que le corps a été frappé par une maladie grave.

Si cela fait mal à droite sous les côtes, derrière le dos, il y a des contractions constantes, sourdes et douloureuses, qui s'intensifient en tapotant doucement du bout des doigts sur la côte inférieure du côté du rein malade - c'est un signe clair de pyélonéphrite aiguë. Dans le même temps, la douleur n'abandonne nulle part, mais s'accompagne d'une température élevée, souvent même de frissons, d'envies fréquentes d'uriner. Au milieu d'une panne générale, des nausées se produisent, parfois des vomissements, un gonflement apparaît.

Dans la pyélonéphrite chronique droite, la douleur dans le côté droit de l'arrière dans la région lombaire est également douloureuse, mais plutôt faible. Il est significativement amélioré en cas d'hypothermie. Les symptômes supplémentaires accompagnant cette maladie ne diffèrent presque pas des symptômes de sa forme aiguë: fièvre de bas grade, mictions fréquentes. Mais il arrive qu'au tout début de la maladie les signes d'accompagnement, à l'exception des symptômes douloureux, soient absents.

Lorsqu'au début d'une maladie une douleur sourde intermittente du côté droit est périodiquement ressentie au niveau de la taille depuis le dos, qui apparaît souvent après un effort physique ou une toux, une néphroptose (déplacement du rein) est suggérée. La particularité de la maladie est que les symptômes de la douleur surviennent lorsqu'une personne est en position verticale et disparaissent progressivement si elle se couche. En cours de développement de la maladie, si elle n'est pas traitée, la douleur sur le côté ne fera que s'intensifier et des coliques peuvent même survenir.

Si le côté droit de l'arrière est très douloureux, les attaques sont similaires à des contractions, au cours desquelles la douleur donne au bas de l'abdomen au pubis, puis se propage au bas du dos, cela indique le plus souvent des coliques rénales. Cette maladie peut être accompagnée de température et de vomissements, moins souvent de ballonnements. Avec de tels symptômes, il est préférable d'appeler une ambulance et de boire immédiatement un antispasmodique. S'il n'y a aucun signe supplémentaire de la maladie, il est bon d'utiliser un coussin chauffant chaud comme remède contre la douleur. Il vaut mieux le prendre à moitié assis pour que l'urine soit en dessous du rein.

Une douleur douloureuse sur le côté droit, qui ne dépend pas de la position du corps, atteignant parfois des coliques, indique une hydronéphrose (élargissement du bassin rénal). Avec cette maladie, une faiblesse et des nausées peuvent être ressenties, l'urine s'assombrit et acquiert une teinte rougeâtre, ce qui indique la présence de sang en elle. Pour déterminer la présence d'une maladie n'est possible qu'avec l'aide d'ultrasons et de rayons X.

Lorsqu'il y a une douleur aiguë et perçante dans le dos à droite, accompagnée de symptômes similaires à des signes de pyélonéphrite et d'urolithiase, ainsi qu'une fièvre très élevée, des frissons, de la soif et une bouche sèche - il s'agit d'un abcès du rein (inflammation purulente). Dans ce cas, une chose est requise - appeler une ambulance et se préparer pour la chirurgie.

D'intensité variable, une douleur sourde du côté droit derrière dans la région lombaire, augmentant pendant la course, la marche rapide et les déplacements dans les transports, ainsi que d'une grande quantité de liquide ivre, indique la présence d'une lithiase urinaire. Habituellement accompagnée de la maladie, difficulté à uriner. le degré de douleur dépend de la taille de la pierre dans les voies urinaires.

Si le côté droit est douloureux à l'arrière et que ces sensations sont prolongées et douloureuses, elles sont aggravées par l'effort physique, l'utilisation d'aliments gras et épicés, ainsi qu'après avoir pris de l'alcool et s'affaiblissent au repos, alors la maladie du foie est sur le visage. Symptômes supplémentaires: nausées, peut-être brûlures d'estomac, amertume dans la bouche, fatigue, teint jaune.

Une douleur très intense du côté droit sous les côtes se produit en raison d'une hernie intervertébrale lombaire. La douleur peut aller plus bas: dans la région poplitée, en bas de la jambe, à l'arrière de la cuisse. Souvent atteints d'une maladie, les gens se plaignent d'engourdissements dans certaines zones des membres inférieurs, de picotements et de brûlures dans les orteils, de parésie. La douleur en marchant est aggravée et en position couchée devient plus tolérante. Le chirurgien orthopédiste traite les hernies intervertébrales des lombaires.

Avec une intensité différente, le côté droit du dos fait mal dans l'hypochondre pendant deux jours après la chute. Cela indique une blessure à la colonne vertébrale. Dans ce cas, vous devez absolument voir le chirurgien. Dans certains cas, les organes internes d'une personne peuvent être endommagés à la suite de l'incident. En fonction de cela, des symptômes supplémentaires se produisent: douleur, nausées, vomissements, maux de tête. Ils doivent également être signalés au médecin traitant..

Si une douleur intermittente sourde qui se produit dans le côté droit du dos donne à l'épaule, au bras ou à la jambe, empêche le mouvement (se pencher, déplier le dos) - c'est l'ostéochondrose (changement dégénératif du cartilage des articulations). La maladie est l'une des plus courantes: dans une plus ou moins grande mesure, elle se manifeste chez un Russe sur cinq. Un mode de vie sédentaire provoque son apparition. Les maux de dos dans le dos se produisent avec un effort physique, des mouvements brusques, ainsi qu'avec un séjour prolongé dans la même position. En même temps, au repos, la douleur disparaît.

Une douleur sourde sourde unilatérale dans le bas du dos, qui agace, quelle que soit la mobilité du corps et de sa position, et se transforme brusquement en un lumbago aigu en appuyant du bout des doigts sur la partie inquiétante du dos, indique souvent la survenue d'une spondylose (déformation vertébrale due à la croissance osseuse). Parfois, avec cette maladie, un engourdissement des jambes est observé. La présence de spondylose peut être déterminée à l'aide d'un examen complet (IRM et radiographie). La maladie est traitée avec des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques..

Si vous ressentez constamment une douleur tiraillante dans le bas du dos, qui augmente pendant la journée et avec des mouvements brusques (virages, virages) donne une croix, il s'agit très probablement d'une hernie intervertébrale. La douleur aiguë disparaît en position couchée. Pour soulager la condition, ils prennent des analgésiques, visitent la salle de physiothérapie, suivent un cours de massage thérapeutique.

Une douleur intense qui irradie dans toutes les parties de la colonne vertébrale, caractérisée par une perte de sensation, un engourdissement et des picotements des muscles lombaires, indique une radiculite. Avec cette maladie, les racines de la moelle épinière sont affectées. Parfois, le processus s'accompagne d'une sensation de brûlure dans la zone touchée. Pour soulager la condition, prenez des analgésiques et des séances de massage.

Une douleur caractéristique aux coutures ou aux coupures, aggravée par une respiration profonde, ainsi que lors de mouvements brusques, suggère une pleurésie. Avec l'inflammation pleurale, la douleur disparaît généralement si vous vous allongez. Symptômes supplémentaires: toux, fièvre, essoufflement. La maladie peut être établie par échographie ou radiographie..

Si la douleur est ressentie sous l'omoplate ou sous les côtes, s'aggrave avec une respiration profonde, une toux, cela peut être le début d'une pneumonie. À l'avenir, la température augmente, une toux apparaît, des expectorations sont libérées, il y a une sensation de faiblesse.

Si la douleur est très forte, forte, piquante, donne au bras, à l'épaule, aggravée par la respiration et la toux - c'est le pneumothorax (accumulation de gaz dans la plèvre des poumons). Une personne veut s'asseoir ou prendre une position semi-allongée, essoufflement et sueurs froides, la panique apparaît. Diagnostiqué par radiographie et ponction des poumons.

Une douleur intense intolérable et constante ne survient qu'aux derniers stades du cancer, si la tumeur se développe dans la plèvre.

La douleur est très forte, aiguë, coupant vers la droite sous l'omoplate indique un infarctus pulmonaire. Symptômes supplémentaires: essoufflement, tachycardie, expectoration de sang.

En règle générale, ils s'accompagnent de symptômes supplémentaires: douleurs abdominales, nausées, vomissements.

La flatulence est une accumulation de gaz dans les intestins. La douleur est sourde, tiraillante, accompagnée de ballonnements. Apparaît après avoir pris certains aliments (légumineuses, soda, etc.), à la suite de maladies intestinales ou de névrose. Les symptômes de la douleur sont traités avec des antispasmodiques, des sorbants et des agents antimousse.

L'appendicite est une inflammation de l'appendice. Si le processus est situé derrière le caecum, la douleur ne se produit pas dans l'abdomen, comme dans la plupart des cas, mais dans le bas du dos en bas à droite. La douleur est aiguë, constante, trahit la jambe, l'aine, la région pelvienne. Si vous vous allongez sur le côté gauche, cela augmentera. Symptômes supplémentaires: nausées, faiblesse, parfois une température supérieure à 38 degrés. Chirurgie urgente requise!

La colique intestinale est un spasme des muscles intestinaux. La douleur au bas du dos brûle, crampe: elle s'intensifie, puis diminue. Après un certain temps, il passe dans l'abdomen. Symptômes supplémentaires: faiblesse, miction rapide, nausées, diarrhée. Causes possibles: empoisonnement, stress, maladies intestinales, gastrite. Avec les coliques intestinales, des antispasmodiques sont pris et un coussin chauffant est appliqué.

La cholécystite aiguë est une inflammation de la vésicule biliaire. La douleur dans le côté droit de l'abdomen dans l'hypochondre, se dégage de la zone située sous l'omoplate droite. Il peut passer de lui-même après un certain temps (une demi-heure ou une heure). Elle survient plus souvent la nuit ou le matin, après avoir mangé des aliments gras ou de l'alcool. Symptômes supplémentaires: goût amer dans la bouche, nausées, vomissements de bile, revêtement blanc sur la langue. Diagnostiqué par le sang, l'urine, les matières fécales, l'échographie de la vésicule biliaire. Il est traité chirurgicalement ou avec des médicaments, un régime est obligatoire.

La pancréatite aiguë est une inflammation du pancréas. Douleur dans l'abdomen latéral, irradie vers le bas du dos à droite. Dans de rares cas, les sensations abdominales sont absentes et ne sont ressenties que dans le dos dans la partie centrale à droite. La douleur est sourde, crampes: elle s'intensifie, puis s'affaiblit. Symptômes supplémentaires: nausées, vomissements sans soulagement, le visage acquiert une teinte grisâtre, des ballonnements. Lorsque la douleur s'intensifie, appelez une ambulance! En attendant un médecin, vous pouvez prendre un antispasmodique. Dans la pancréatite chronique, une douleur sourde dans le côté droit du dos se produit après avoir trop mangé ou bu de l'alcool.

Une douleur aiguë ou tiraillante avec des picotements sous la côte droite peut survenir à la suite de maladies psychosomatiques. Habituellement, cela se produit périodiquement et ne dure pas longtemps. Dans ce cas, un neuropathologiste ou un psychiatre aidera une personne à se débarrasser de la douleur.

Les coupables de l'apparition d'inconfort dans le côté inférieur droit du dos peuvent être une maladie du système urinaire. Avec eux, les sensations désagréables ne passent pas et ne diminuent pas, même si une personne est immobile. Les représentants du sexe faible devraient tenir compte du fait que les douleurs concentrées sous la côte droite sont le signe d'un certain nombre de maladies gynécologiques. Pour leur diagnostic, vous devez contacter la clinique prénatale.

Douleur dans le côté droit, ressentie dans le dos - un symptôme, dont l'apparition est possible avec les maladies suivantes. La douleur dans le côté droit de l'abdomen peut être déclenchée par des maladies du pancréas. Oui, des douleurs douloureuses à droite plus près des ovaires peuvent survenir avant la menstruation.

Mais ne pas toujours tirer la douleur dans le bas du dos indique des problèmes de santé. S'il survient après la nuit, puis disparaît sans laisser de trace, sa cause est un lit inconfortable. Dans ce cas, la personne a juste besoin de changer le matelas

Les douleurs abdominales peuvent être causées par une grande variété de raisons. Afin de suggérer la cause de la douleur, il est nécessaire de comprendre des indicateurs tels que la localisation, la nature, la durée, les facteurs provoquants.

Diverses maladies du système digestif, génito-urinaire et des fibres de l'espace rétropéritonéal peuvent entraîner des douleurs du côté droit sous les côtes et le bas de l'abdomen. Le côté droit pendant la grossesse fait mal lorsque l'utérus en croissance appuie sur les organes pelviens et abdominaux.

Pour découvrir la cause des maux de dos à droite ou à gauche, il ne faut pas être guidé par les symptômes seuls, il est très important de consulter un médecin à temps et de procéder à des examens de laboratoire et instrumentaux supplémentaires.

Causes et traitement des douleurs lombaires chez les femmes

La douleur dans le bas du dos accompagne de nombreuses maladies de divers organes et systèmes du corps. Lorsque le dos fait mal à droite ou à gauche en bas et derrière le dos chez la femme, ces sensations sont souvent associées à des maladies de la colonne vertébrale, plus souvent à de l'ostéochondrose. Si de tels symptômes surviennent, vous devez immédiatement consulter un médecin, car les processus dégénératifs dans les disques intervertébraux peuvent progresser rapidement, entraînant des symptômes neurologiques, jusqu'au handicap d'une personne..

Raisons principales

La douleur dans le bas du dos à droite ou à gauche chez la femme peut être associée à un certain nombre de maladies, chacune nécessitant son propre traitement spécifique. Le plus souvent, les patients ont des problèmes de colonne vertébrale, par exemple, l'ostéochondrose. La pathologie est caractérisée par des changements dégénératifs des disques intervertébraux, ce qui entraîne leur gonflement et la possibilité de compression des formations nerveuses et vasculaires.

De tels changements conduisent à l'apparition d'un syndrome douloureux prononcé, qui augmente avec le torse, les virages serrés et l'effort physique. En l'absence de traitement adéquat, la maladie progresse progressivement, entraînant l'apparition d'un croisement dans le bas du dos, une altération de la sensibilité et de l'activité motrice des membres inférieurs.

Tout sur le bas du dos meurtri lors d'un impact ou d'une chute: méthodes de diagnostic et de traitement.

En plus de l'ostéochondrose, la cause de la lombalgie droite ou gauche chez la femme peut être le lupus érythémateux disséminé, la spondylarthrite ankylosante, le rhumatisme articulaire aigu et d'autres pathologies du système ostéoarticulaire.

Les lésions de la colonne vertébrale ne sont pas le seul groupe de maladies entraînant une douleur intense. Les maladies rénales (pyélonéphrite infectieuse et abcès, urolithiase) se caractérisent également par de graves lombalgies. Il est important de noter qu'en plus de la douleur chez les patients atteints de ces maladies, il y a une augmentation de la température corporelle, des nausées, une miction rapide ou douloureuse et d'autres symptômes spécifiques. Cela permet un diagnostic différentiel efficace..

En parlant de ces situations où le dos fait mal à droite au-dessus du bas du dos près de la colonne vertébrale, il ne faut pas oublier les maladies gynécologiques courantes qui sont courantes. Tout d'abord, ce sont des processus inflammatoires dans les organes pelviens, qui se manifestent par des symptômes de douleur et d'intoxication: fièvre, maux de tête, faiblesse générale. En plus des processus inflammatoires, les kystes ovariens, l'endométriose, les polypes ou les fibromes utérins entraînent des sensations désagréables dans le bas du dos.

Lorsque la douleur se développe, vous devriez toujours consulter un médecin. Seul le médecin traitant est en mesure de procéder à un examen approprié du patient et de sélectionner un traitement efficace en fonction des résultats.

Mesures diagnostiques

Le principal spécialiste qui diagnostique dans les cas où le côté droit et le dos sur la droite font mal est un médecin généraliste. Le spécialiste mène une enquête selon l'algorithme suivant:

  1. Recueil de toutes les plaintes qu'une femme a. Il est important de noter qu'en plus du fait de la présence du symptôme, le médecin doit connaître la limitation de son apparition, les facteurs provoquants, ainsi que les méthodes de traitement qui étaient auparavant efficaces. De plus, une histoire de la vie se déroule avec une histoire détaillée sur les maladies existantes et passées..
  2. Un test sanguin clinique et biochimique vous permet d'identifier les maladies inflammatoires dans le corps. Avec l'inflammation, une analyse clinique montre une leucocytose (une augmentation du nombre de leucocytes) et une accélération de l'ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes). Dans un test sanguin biochimique, la quantité de fibrinogène et de protéine C réactive associée aux processus inflammatoires peut être augmentée..
  3. On montre à chaque patient présentant des symptômes similaires un test d'urine général pour exclure une maladie rénale. En présence de pyélonéphrite dans l'urine, une augmentation du nombre de cellules et de cylindres est détectée.
  4. Les meilleures méthodes pour détecter l'ostéochondrose et les maladies similaires de la colonne vertébrale restent les approches radiologiques - radiographie générale et tomodensitométrie. Ces méthodes d'imagerie vous permettent d'obtenir une image des masses osseuses et cartilagineuses, révélant en elles tout écart par rapport à la structure normale.
  5. L'imagerie par résonance magnétique est utilisée pour identifier les pathologies du système nerveux ou des organes internes. L'IRM vous permet d'obtenir des structures volumétriques facilement analysables par un médecin.
  6. En cas de suspicion de maladies des reins ou des organes du système reproducteur féminin, l'échographie est particulièrement informative. L'échographie ne nécessite pas de formation spéciale pour les femmes et est réalisée en peu de temps..

Seul le médecin doit interpréter les résultats. Sinon, un diagnostic incorrect et la sélection d'une thérapie inefficace sont possibles..

Traitement efficace

Lorsqu'une femme a une douleur latérale dans le dos du bas du dos vers la droite ou la gauche, vous devez toujours contacter un établissement médical. Des diagnostics correctement effectués vous permettent de choisir des méthodes thérapeutiques non médicamenteuses et médicamenteuses efficaces.

Approche non médicamenteuse

Les traitements non médicamenteux comprennent la physiothérapie, le massage thérapeutique et l'éducation physique spéciale. La thérapie par l'exercice vise à renforcer le corset musculaire du dos, dont la faiblesse est souvent la cause initiale du développement de l'ostéochondrose et de sa progression. Par conséquent, le médecin choisit des exercices spéciaux qui renforcent progressivement les muscles.

Le massage effectué par des spécialistes élimine les spasmes musculaires et améliore la circulation sanguine en eux. Dans le contexte de l'ostéochondrose, il y a un spasme de faisceaux individuels de muscles vertébraux, qui se contractent par réflexe. Cependant, une relaxation complète ne se produit pas, ce qui peut entraîner un syndrome douloureux de longue durée. Les approches physiothérapeutiques jouent un rôle de soutien et ne doivent pas être utilisées en monothérapie.

Médicaments

Chez les patients souffrant de douleurs au bas du dos, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Ketorolac, Nimesulide);
  • antispasmodiques (Baclofène, Midokalm);
  • les agents chondroprotecteurs (sulfate de chondroétine, Arthra, Aflutop);
  • médicaments vasodilatateurs (Actovegin, Trental, etc.).

Il est important de noter que les médicaments ne sont prescrits que par le médecin traitant, en tenant compte des indications et contre-indications du patient.

Découvrez ce qu'est la spondylose lombaire et comment y faire face..

Femmes enceintes! Que faire si le coccyx me fait mal pendant la grossesse et à qui dois-je m'adresser.

Résumer

Les maux de dos chez les femmes sont dus à diverses causes, mais le plus souvent, leur apparition est associée à l'ostéochondrose. Cette maladie peut être détectée aux premiers stades de développement, lorsque les changements dégénératifs du cartilage des disques intervertébraux sont minimes. Un traitement efficace de l'ostéochondrose doit être basé sur l'utilisation intégrée de médicaments et d'approches non médicamenteuses du traitement.