logo

Causes de la douleur dans le côté droit de l'arrière: types de douleur et méthodes de diagnostic

Le mal de dos est l'une des plaintes les plus courantes chez les patients. Ce symptôme peut avoir une origine, une localisation, un caractère différents, etc. En particulier, si une personne a un côté droit douloureux à l'arrière, cela peut indiquer à la fois des blessures mineures et le développement de pathologies graves.

Il est à noter que la cause de la douleur dans le côté droit de l'arrière ne réside pas nécessairement dans les processus pathologiques associés à la colonne vertébrale ou au dos. La douleur peut être irradiante, c'est-à-dire la preuve de maladies de divers organes et systèmes. Nous allons maintenant examiner quels types de syndromes douloureux sont rencontrés, quelles sont les causes de leur apparition, ainsi que les principes de diagnostic.

Types de douleur

Avant de rechercher les causes des sensations désagréables, vous devez comprendre leur classification. Dans ce cas, la question est de savoir quels types de maux de dos sont à droite.

La capacité de reconnaître le syndrome douloureux, sa spécificité et son caractère, vous donnera l'occasion de transmettre plus précisément le tableau clinique au médecin, en parlant de vos sentiments. Dans le même temps, le médecin, après avoir reçu une description des symptômes, peut faire des hypothèses sur l'origine de la douleur. Cela simplifiera considérablement le processus d'identification du diagnostic et de prescription du traitement à l'avenir..

La douleur peut être des types suivants:

Douleur aiguë

L'une des variétés de douleur les plus courantes, et d'ailleurs les plus sévères. Caractérisé par leur intensité accrue, ainsi que la soudaineté de l'occurrence. Ils sont difficiles à tolérer par les patients, nécessitent l'utilisation de médicaments contre la douleur. Dans la plupart des cas, les douleurs aiguës sont soulagées avec succès par des analgésiques ou des antispasmodiques. Un tel syndrome douloureux se caractérise par sa courte durée, il survient aussi brusquement qu'il disparaît, mais ces manifestations de cas sont cycliques.

Douleur aiguë au dos

La sous-espèce est aiguë, caractérisée par son intensité et sa soudaineté. Ils le caractérisent comme une couture ou une coupe, tandis que le mal de dos est si fort et inattendu que la personne "se tord" littéralement. Les patients qui ressentent une douleur intense sont toujours irritables, car ils sont constamment dans l'attente d'une nouvelle attaque, ce qui est impossible à prévoir. La douleur aiguë dans le côté droit irradie souvent vers le dos, c'est-à-dire qu'elle irradie, même si son épicentre est à l'avant du corps.

Douleur sourde du côté droit

Le deuxième type de syndrome douloureux, qui diffère du premier par une intensité beaucoup moins élevée. Le principal inconvénient de la douleur sourde est leur méthodologie et leur cohérence. De telles sensations douloureuses ne disparaissent pas longtemps, elles dérangent constamment une personne, même en rêve. En raison du faible degré d'intensité, les douleurs sourdes sont plus faciles à tolérer, mais en même temps, elles sont moins bien contrôlées par les médicaments, car dans de tels cas, il est important d'agir directement sur les causes du syndrome douloureux.

Douleur douloureuse dans le dos à droite

Un type de douleur sourde, qui dans la plupart des cas rayonne dans le dos d'un autre département, cela se produit souvent avec diverses maladies des organes. De plus, les douleurs douloureuses sont souvent un signe de surmenage des muscles du dos, qui peut survenir non seulement à la suite d'un effort physique au travail ou au gymnase. La douleur à droite sous les côtes dans le dos apparaît en raison d'une surcharge musculaire due à un séjour forcé prolongé dans une position inconfortable.

Douleur de dessin dans le côté droit

Le deuxième type de douleur sourde, qui se caractérise également par la monotonie, la constance et la durée. L'intensité de la douleur dans ce cas est également faible, mais toutes les douleurs de nature terne ont une caractéristique désagréable - elles s'intensifient pendant une courte période avec des mouvements infructueux et négligents, un changement brusque de la position du corps, etc. Dans le même temps, une personne ressent une poussée de douleur à court terme, qui peut être remplacée par un engourdissement, le syndrome douloureux redevient léthargique. Les douleurs de tirage ont donc un tel nom, elles donnent l'impression que quelque chose tire un muscle ou un os, par exemple, quand une douleur de tirage de la région lombo-sacrée cède à la jambe droite.

En plus de la gradation donnée, la principale division du syndrome douloureux en types est la classification de la douleur faible et sévère. Malheureusement, ces indicateurs sont subjectifs, car ils dépendent des caractéristiques individuelles de l'organisme de chaque individu. Tout d'abord, nous parlons de sensibilité, de seuil de douleur, mais dans tous les cas, l'intensité de l'inconfort ressenti est très importante à transmettre au médecin traitant.

Les informations sur la nature et l'intensité, ainsi que la localisation du syndrome douloureux, permettent au médecin non seulement de suggérer une cause possible de l'inconfort, mais également de comprendre approximativement à quel stade de développement le processus pathologique est.

Pourquoi ça fait mal et pourquoi?

Comme mentionné précédemment, il existe un grand nombre de causes de douleur dans l'hypochondre droit de l'arrière vers l'arrière, ainsi qu'au-dessus ou au-dessous de la région thoracique, mais aussi à droite. Dans le même temps, le syndrome douloureux est très différent en termes d'intensité, de caractère et de localisation. De plus, le dos lui-même, les articulations et la colonne vertébrale ne sont pas toujours à l'origine du syndrome douloureux..

Examinons les causes de douleur les plus courantes sur le côté droit du dos:

Ostéochondrose

L'ostéochondrose est un leader en termes de fréquence et de prévalence, elle peut provoquer les symptômes discutés. Le processus pathologique est caractérisé par des troubles dystrophiques dans le cartilage de la colonne vertébrale, avec le développement ultérieur du processus inflammatoire dans les tissus adjacents. Dans ce cas, l'état de la colonne vertébrale s'aggrave considérablement, une violation des racines de la moelle épinière ou un rétrécissement de la lumière du canal rachidien se produisent. La douleur sous la côte droite ou juste du côté se produit avec le développement d'une pathologie dans la région thoracique ou lombaire. Par nature, la douleur est souvent sourde, douloureuse ou tirante, aggravée par la flexion, les mouvements négligents, l'effort physique.

Radiculite

La pathologie accompagnant la défaite des racines de la moelle épinière, dans laquelle le patient souffre d'une douleur intense, selon les caractéristiques individuelles, sourde ou aiguë. Avec cette maladie, les sensations douloureuses irradient souvent non seulement vers le côté droit du dos, mais aussi vers l'omoplate, l'épaule droite, etc..

Hernie

La formation entre les vertèbres, contribuant à la saillie du disque intervertébral. Cette pathologie s'accompagne d'un syndrome douloureux constant avec des sensations désagréables de caractère douloureux ou tirant. Avec une hernie intervertébrale, la douleur augmente pendant la journée, le soir, il y a un pic d'intensité. La douleur est donnée à l'hypochondre droit lorsqu'elle se forme au niveau de la paire de vertèbres correspondante. Les mouvements brusques, l'haltérophilie ou la palpation du site de formation d'une hernie répondent par une forte croix nette.

Spondylose

Déformation de la colonne vertébrale causée par la prolifération du tissu osseux des vertèbres. En raison de l'expansion, les terminaisons nerveuses de la moelle épinière sont comprimées, un syndrome douloureux stable et constant se développe. Les sensations désagréables en même temps sont ternes, douloureuses, tiraillantes dans la nature, ne s'affaiblissent pas même en position couchée ou pendant le sommeil.

Les quatre points décrits ci-dessus concernent la douleur causée uniquement par des maladies du dos et de la colonne vertébrale, une hernie, une ostéochondrose, une protrusion, etc. Mais en plus de cela, il est important de connaître d'autres causes possibles du syndrome douloureux:

Pathologie du système urinaire

Un exemple frappant de pathologies de ce type est la lithiase urinaire, qui s'accompagne de la formation de calculs. Dans ce cas, la localisation de la douleur dépend de la localisation des pierres. S'ils se sont formés dans la partie inférieure de l'uretère, une douleur intense apparaîtra dans le bas du dos, donnant sur le côté.

Sciatique

Une particularité de la sciatique est la violation du nerf sciatique, après quoi son inflammation se produit dans une certaine zone. En raison du fait que le nerf sciatique est le plus long en longueur dans le corps et commence dans la région lombaire, avec cette maladie, les douleurs irradiant vers le dos ne sont pas rares. Par nature, ils sont tranchants, forts, piquants, mais ils surviennent lors d'attaques décrites par les patients comme de forts maux de dos.

Problèmes rénaux

La maladie la plus courante dans cette catégorie est la pyélonéphrite, c'est-à-dire le processus inflammatoire dans les reins, l'étiologie bactérienne. Dans ce cas, la douleur est ressentie dans la partie inférieure du côté droit ou gauche, selon le rein dans lequel l'inflammation s'est produite. Dans ce cas, la douleur est souvent sourde et douloureuse, mais peut également ressembler à une colique rénale. Dans ce cas, la colique rénale est une maladie rénale distincte, également accompagnée de douleurs dans le côté droit derrière. Cependant, dans ce cas, le syndrome douloureux est très fort et avec le développement de la pathologie est capable de couvrir l'ensemble du lombaire.

Maladie du foie

Comme vous le savez, le foie est situé du côté droit de la cavité abdominale. En conséquence, les pathologies de cet organe s'accompagnent très souvent de douleurs dans le côté droit de l'arrière. Parmi les processus pathologiques, les plus désagréables et les plus douloureuses sont les coliques hépatiques ou la cirrhose. Un niveau de menace encore plus élevé est une rupture rare du foie, dans laquelle une personne souffre de douleurs intenses, accompagnées d'hémorragie interne.

Pathologie de l'estomac et des intestins

Il existe de nombreuses maladies différentes de l'estomac et des intestins, accompagnées de sensations désagréables, irradiant dans le dos. Ce sont des formes aiguës de gastrite, d'ulcère gastro-duodénal, de coliques intestinales, etc. Cependant, des maladies de cette nature s'accompagnent d'autres symptômes (nausées, troubles des selles, vomissements, etc.).

Maladies du système respiratoire

Dans ce cas, les maladies pulmonaires sont directement impliquées, parmi lesquelles les plus courantes sont la pleurésie (inflammation du tissu pleural), la pneumonie (pneumonie) et la tuberculose fait partie des problèmes possibles. Dans chaque cas, une douleur dans le côté droit sera présente avec des dommages au poumon droit. Les douleurs sont de nature différente, principalement aiguës et piquantes, ont tendance à s'intensifier pendant la toux.

Pathologie cardiaque

Les maladies coronariennes et l'infarctus du myocarde sont principalement pris en compte. Dans le même temps, des sensations douloureuses dans le dos, dans le côté droit du dos dans la région thoracique apparaissent en raison des douleurs de ceinture, elles sont aiguës et piquantes, aggravées par l'effort, la toux, la respiration profonde, etc..

Inflammation de la vésicule biliaire ou cholécystite aiguë

Un autre problème courant dans lequel les patients se plaignent de fortes douleurs dans le côté droit de la cavité abdominale. Cependant, dans ce cas, la douleur irradie vers le côté droit ou même sous la scapula droite. Toutes les sensations désagréables surviennent principalement après avoir mangé de la malbouffe, des boissons alcoolisées. Le tableau clinique est complété par des nausées, des vomissements, une sensation d'amertume dans la cavité buccale.

Grossesse

La douleur chez les femmes enceintes survient plus souvent au début ou au milieu du troisième trimestre. Cela s'explique par la croissance du fœtus, car dans les derniers stades, il atteint une taille assez grande, ce qui augmente considérablement la charge sur le dos de la future mère. De plus, des sensations douloureuses surviennent également du fait que le centre de gravité se déplace, respectivement, plus de stress est exercé sur les muscles individuels. Dans de tels cas, des douleurs peuvent apparaître en bas à droite, elles surviennent principalement au niveau des lombaires et disparaissent lorsqu'une femme se repose.

Bien sûr, nous ne devons pas oublier un autre facteur très courant - les dommages mécaniques. Dans ce cas, la cause de toute sensation désagréable est les bosses, les ecchymoses, les entorses, les luxations et les fractures. En outre, ce point peut être attribué à des douleurs musculaires causées par un effort physique excessif sur le dos..

Dans tous les cas, la cause exacte de la douleur du côté droit de l'arrière est difficile à déterminer, même en connaissant toutes les variables possibles. C'est pourquoi le diagnostic des causes et le traitement de la douleur sont indissociables. Afin d'établir avec précision le diagnostic, vous devez absolument consulter un médecin.

Diagnostics - qui contacter?

Tout d'abord, cela vaut la peine de consulter un thérapeute local qui, sur la base de plaintes, vous dirigera vers un spécialiste au profil étroit. Selon la cause profonde de la douleur dans le côté droit du dos, ce spécialiste peut être un neurologue, urologue, gastro-entérologue ou cardiologue.

Pour comprendre pourquoi le dos fait mal à droite, un certain nombre de mesures diagnostiques sont nécessaires, qui diffèrent également en fonction de divers facteurs. Dans un premier temps, le médecin procède à un premier examen avec palpation de l'endroit indiqué par le patient. Ce n'est qu'après l'examen qu'il devient clair quels examens sont nécessaires:

  • Roentgenography;
  • Tomodensitométrie (TDM);
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • Fluorographie;
  • Analyses sanguines, urine, matières fécales;
  • Mesure de la pression et de la fréquence cardiaque;
  • Fibrogastroduodénoscopie avec possibilité de prélèvement de suc gastrique et de biopsie tissulaire;
  • Échographie d'un organe spécifique, etc..

Chaque méthode vous permet d'établir un problème dans une zone particulière, de détecter des dommages aux organes, à la colonne vertébrale, etc. Il est seulement important de se rappeler que se rendre chez le médecin dans de tels cas est une action obligatoire, et l'automédication est strictement interdite.

Douleurs sourdes et douloureuses à droite

À cause de ce qu'une douleur au dos sourde et douloureuse à droite peut apparaître?

Les maux de dos du côté droit peuvent être causés par divers troubles du corps, des maladies, des blessures et d'autres raisons. Dans tous les cas, vous devez consulter un spécialiste pour établir la véritable cause de la douleur.

Ce qui suit est une liste des maladies et des conditions qui peuvent causer des douleurs sourdes, douloureuses ou aiguës dans le dos du côté droit:

La cause la plus fréquente est la courbure vertébrale..

De nombreux facteurs conduisent à une altération de la posture:

la courbure acquise peut être le résultat de maladies (rachitisme, poliomyélite, tuberculose et certaines autres affections);

la courbure peut être congénitale (par exemple, en raison d'un développement intra-utérin incorrect);

séjour prolongé dans la mauvaise position ("travail sédentaire");

un mode de vie sédentaire ou un manque total d'activité physique;

matelas trop mou ou lit inconfortable, etc..

Le déplacement des disques intervertébraux entraîne des douleurs dans le dos. Les disques déformés affectent les nerfs adjacents, entraînant une gêne.

Il existe de nombreuses raisons pour le déplacement du disque:

a déjà souffert de lésions de la colonne vertébrale (chutes graves du dos, fractures, luxations, etc.);

changements dégénératifs de la colonne vertébrale causés par certaines maladies (par exemple, l'ostéochondrose). Dans le même temps, les disques intervertébraux ne peuvent pas pleinement remplir la fonction de verrouillage;

opérations effectuées sur la colonne vertébrale;

troubles de l'état normal des disques vertébraux causés par des processus pathologiques;

travail physique lourd, haltérophilie;

os faibles dès la naissance;

blessures aux enfants lors de l'accouchement;

spondylolyse congénitale ou acquise (structure anormale de la colonne vertébrale);

contractions musculaires aiguës, changements de température;

rester dans une position pendant longtemps.

Des douleurs douloureuses dans le dos à droite peuvent être la conséquence de maladies du tractus gastro-intestinal. Une mauvaise alimentation entraîne une insuffisance hormonale, l'apparition de douleur peut être un symptôme de cette violation.

La douleur dans le dos du côté droit résulte d'une maladie rénale. Dans ce cas, une douleur peut également être apportée à l'abdomen et sous les côtes. Le plus souvent, cela est dû à la présence de calculs rénaux ou à une violation de l'écoulement de l'urine.

Les personnes obèses se plaignent souvent de maux de dos à droite. Le surpoids affecte négativement le travail de tous les organes et le système musculo-squelettique. Les charges importantes entraînent des maux de dos, après avoir ramené le poids corporel à la normale, l'inconfort disparaît généralement.

Chez les femmes, les maux de dos du côté droit sont souvent le symptôme de maladies gynécologiques, dans la plupart des cas, de processus inflammatoires. La présence de tumeurs, de kystes et d'une inflammation des organes pelviens peut être exprimée par un léger inconfort ou des douleurs dorsales douloureuses du côté droit. Les femmes «annulent» souvent ces sensations d'haltérophilie, de postures inconfortables pendant le sommeil, un mode de vie sédentaire, etc. Et ce n'est qu'avec une douleur suffisamment intense qu'une visite chez le médecin devient inévitable. Après une série d'études, la véritable cause de la douleur devient claire.

Si le haut du dos fait mal du côté droit, on peut supposer qu'il existe une maladie respiratoire. Une douleur sourde ou douloureuse constante peut indiquer la transition de la maladie au stade chronique. Dans certains cas, les médecins parviennent à faire l'hypothèse correcte sur le processus pathologique en se basant uniquement sur les plaintes du patient. Les tumeurs des bronches ou des poumons peuvent être accompagnées non seulement de maux de dos, mais également d'une sensation d'inconfort dans la poitrine. Parfois, avec des dommages aux organes du système respiratoire, la douleur irradie vers le bras et s'étend également sur le côté gauche du dos.

Les perturbations du système nerveux périphérique provoquent parfois des maux de dos. Des douleurs neurologiques surviennent dans tous les groupes d'âge.

Les douleurs dorsales aiguës ou douloureuses sont le résultat direct de blessures de nature différente. Dans cette situation, vous devriez consulter régulièrement un médecin et effectuer les études nécessaires (imagerie par résonance magnétique).

La douleur dans le dos à droite ou à gauche peut être causée par des pathologies des muscles paravertébraux résultant de blessures ou de maladies infectieuses. L'intoxication chronique entraîne également parfois des malaises au dos..

Des douleurs dans le dos, à droite comme à gauche, peuvent apparaître après un dur travail physique ou un effort physique intense. Pour réduire la probabilité de telles sensations, il est nécessaire de prendre les mesures nécessaires à l'avance. La meilleure prévention consiste à effectuer une série d'exercices pour renforcer les muscles du dos. Vous devez également surveiller en permanence votre posture, afin de ne pas permettre une position arrière incorrecte pendant une position «assise» prolongée. La douleur après le premier exercice est tout à fait normale, après un certain temps, l'inconfort devrait disparaître. Mais si les maux de dos sourds ou douloureux (en particulier à droite) ne disparaissent pas pendant une longue période, vous devez immédiatement consulter un médecin et subir un examen. Il peut y avoir des maladies chroniques du système musculo-squelettique.

La grossesse n'est pas une maladie, mais une maladie temporaire. Cependant, un pourcentage élevé de plaintes de douleurs lombaires sourdes et douloureuses (à droite et à gauche) surviennent chez les femmes enceintes. Presque toutes les femmes enceintes sont confrontées à ce symptôme. Les maux de dos ne sont pas dangereux s'il n'y a pas de maladies chroniques de la colonne vertébrale ou des reins. Le retrait de la douleur à droite se produit en raison de l'augmentation du poids corporel et, par conséquent, de la charge croissante sur le système musculo-squelettique. Pour réduire la manifestation de la douleur, vous pouvez effectuer des exercices spéciaux pour les femmes enceintes, si possible, nager, porter un bandage spécial et dormir dans un lit confortable. L'exercice intense est contre-indiqué chez toutes les femmes enceintes..

Éducation: En 2005, un stage a eu lieu à la première université médicale d'État de Moscou Sechenov et un diplôme en neurologie a été obtenu. En 2009 école doctorale dans la spécialité "Maladies Nerveuses".

Mal du côté droit de l'arrière dans le bas du dos

Photo de alldrugs.net

Seul le médecin peut déterminer le véritable coupable des maux de dos du côté droit et prescrire le traitement optimal. Par conséquent, lorsqu'il y a une gêne dans le bas du dos, vous ne pouvez pas tirer avec l'appel d'un spécialiste. Parfois, la procrastination peut coûter la santé et même la vie.

Nature de la douleur

La douleur dans la région lombaire se produit dans tous sans exception. Ils émerveillent petits et grands, hommes et femmes, ne contournent pas les personnalités publiques et les sportifs. La nature des sensations joue un rôle énorme dans l'établissement de la véritable cause des maux de dos en bas à droite..

Ils peuvent être:

  • terne, douloureux;
  • pointu, couture, coupe;
  • avec et sans irradiation;
  • modérée et douloureuse;
  • paroxystique ou persistant.

Sur le lieu de l'événement, l'inconfort dans le dos peut être clairement localisé (région lombaire, sous l'omoplate, sur le côté) ou renversé. Peut être modéré ou insupportable, ainsi que changer l'intensité.

Selon le laps de temps, la douleur dans le bas du dos et le côté droit est divisée en court terme, long terme, épisodique, saisonnière et permanente. Les conditions de la sensation sont d'une grande importance diagnostique. Le lien entre l'intensité des symptômes et l'hypothermie, l'activité physique, la position corporelle, la nature de l'apport alimentaire, l'état psycho-émotionnel a été noté..

Localisation

La douleur dans le dos et le bas du dos du côté droit varie non seulement dans la nature des sensations, mais aussi dans la localisation.

Douleur au dos droit sous les côtes

Qu'est-ce qui peut faire mal juste sous les côtes? Dans cette zone se trouvent:

  • foie avec voies biliaires;
  • pancréas;
  • rein avec glande surrénale;
  • une partie du côlon;
  • demi-ouverture.

Avec toutes les pathologies de ces organes, il y a une douleur dans le bas du dos et le côté droit. De plus, un mal de dos est possible avec une maladie du duodénum 12 et de la veine cave inférieure. Dans ce cas, des sensations désagréables peuvent irradier sous l'omoplate et même dans l'épaule.

Souvent, le côté droit de l'arrière souffre d'indigestion, d'accumulation de gaz, de constipation. En cas de pancréatite, la douleur de la ceinture est localisée à la taille.

Maux de dos à droite sous l'omoplate

Qu'est-ce qui fait mal au côté droit sous l'omoplate? Il est difficile de dire ce qui conduit exactement à une gêne dans cette zone. En plus des problèmes avec les organes respiratoires situés dans cette zone, un inconfort provenant d'autres sources d'inflammation peut également rayonner ici..

Les maux de dos sous l'omoplate du côté droit sont souvent le symptôme des problèmes suivants:

  • changements dégénératifs ou traumatisme de la colonne vertébrale thoracique;
  • maladies du foie et de la vésicule biliaire;
  • pathologie du tube digestif;
  • inflammation des reins;
  • un abcès formé sous le diaphragme;
  • pneumonie ou bronchite avancée;
  • tumeur pulmonaire.


Très souvent, une douleur intense sous l'omoplate du côté droit est un symptôme de névralgie intercostale. Se produit par le dos et peut être administré au sternum ou à l'épaule.

Si le syndrome douloureux se manifeste à droite et au-dessus du bas du dos, les pathologies des organes abdominaux ne sont pas exclues. Diagnostic du tractus gastro-intestinal, des systèmes excréteur et reproducteur.

Douleur au bas du dos droit

Pourquoi le bas du dos droit fait-il mal? Dans la projection de cette zone fait partie de l'intestin, du rein avec la glande surrénale, de l'ovaire droit, de la vésicule biliaire, du foie. Par conséquent, il peut y avoir de nombreux coupables de malaise, à partir de maladies de la colonne vertébrale et se terminant par une hypothermie banale. Dans ce dernier cas, une douleur perçante perçante se produit, s'étendant sous l'omoplate ou la fesse.

La cause de l'inconfort peut être une colique rénale ou une pyélonéphrite, irradiant vers le bas du dos et une cystite. Souvent, des sensations douloureuses surviennent après un traumatisme, un choc, un mouvement maladroit.

Les douleurs de tirage de l'arrière du côté droit apparaissent souvent comme un symptôme d'inflammation ou de tension musculaire. Dans ce cas, les zones durcies sont palpées. Affecte l'état de la colonne vertébrale et l'activité physique excessive.

Chez les femmes, la douleur dans le bas du dos se produit dans le contexte de troubles gynécologiques, chez les hommes, la cause de l'inconfort est souvent une inflammation du système génito-urinaire.

Les causes

Une douleur sourde dans le côté droit peut être un symptôme de dommages aux organes internes situés dans la cavité pelvienne et abdominale. Dans ce cas, en règle générale, en plus de la sensation d'inconfort dans le dos, il existe d'autres signes qui aident à poser le bon diagnostic. Considérez certains des coupables les plus probables de la douleur dans la région lombaire à droite.

Maladies du système respiratoire

Photo de radiologyassociatesimaging.com

Une des causes courantes de malaise au dos est considérée comme une maladie chronique des poumons et des bronches.

Parmi eux, une place particulière est occupée par:

  • pneumonie unilatérale lorsque le poumon droit est atteint;
  • pneumothorax;
  • pleurésie;
  • tuberculose;
  • gonflement des poumons ou des bronches.

Avec la pathologie du système respiratoire, ce n'est pas seulement le côté droit qui fait mal - cela donne un symptôme douloureux au dos et au bras du côté affecté, s'intensifiant pendant le mouvement. Accompagné d'essoufflement, pâleur de la peau, fièvre, faiblesse.

Maladies gastro-intestinales

Une lombalgie du côté droit dans le bas du dos peut également être due à des pathologies du tube digestif.

Une sensation désagréable est le plus souvent causée par:

  • colite;
  • une occlusion intestinale;
  • flatulence;
  • ulcère gastroduodénal.

La dyskinésie, qui s'accompagne d'indigestion, de nausées et de diarrhée, est l'une des causes courantes de douleur dans le côté droit du dos..

La gravité du côté droit et du dos est due à la dégénérescence graisseuse du foie, à l'hépatite, à la cirrhose, au lymphome, aux néoplasmes (tumeur, kyste). Le tableau clinique de ces pathologies comprend non seulement la douleur, mais aussi des étourdissements, le champ alimentaire, la fatigue, la somnolence, la perte d'appétit, le jaunissement de la peau.

Une douleur dans le bas du dos du côté droit peut survenir en cas d'appendicite. En général, les manifestations de cette maladie sont très diverses - lors d'une attaque, non seulement tire le dos, mais aussi diarrhée, nausées, fièvre, vomissements, crampes abdominales.

Maladies du système génito-urinaire

S'il y a une douleur dans le côté droit qui renvoie au bas du dos, il est logique de vérifier les reins.

Les pathologies suivantes peuvent devenir une cause de malaise:

  • pyélonéphrite;
  • une attaque de colique rénale;
  • aggravation de l'écoulement d'urine;
  • pierres dans les reins;
  • cystite.

Une infection du rein droit provoque non seulement des douleurs dans le bas du dos, mais également une augmentation de la température, des frissons, une transpiration abondante, parfois des vomissements, des difficultés à uriner.

Chez la femme, le bas du dos droit fait souvent mal avec les troubles gynécologiques suivants:

  • néoplasmes dans l'utérus;
  • salpingoophorite;
  • endométriose.

L'inconfort dans le dos s'accompagne d'une perturbation des menstruations, d'une sensation désagréable dans le bas-ventre, d'une faiblesse

Problèmes vertébraux

La cause la plus fréquente de douleurs lombaires. Cela peut se produire à droite et à gauche - tout dépend de quel côté la vertèbre est détruite. L'inconfort augmente avec le mouvement, irradie vers la jambe, une parésie partielle des membres inférieurs, un engourdissement des doigts est observé, dans des cas particulièrement graves, le travail des sphincters est perturbé.

Les changements courants de la colonne vertébrale qui peuvent déclencher des maux de dos comprennent:

Une douleur dans le dos juste en dessous du bas du dos à droite et à l'arrière peut apparaître en cas de lésion de l'articulation sacro-iliaque - une mobilité réduite de l'articulation provoque une gêne chez 50% des patients. Des sensations désagréables dans la même zone se produisent chez les personnes souffrant de spondylarthrite ankylosante.

Les muscles du dos étirés, le pied plat, l'arthrose de l'articulation du genou et d'autres pathologies articulaires des membres inférieurs peuvent provoquer des douleurs au bas du dos.

Troubles neurologiques

Le côté droit du dos fait souvent mal au milieu de perturbations du fonctionnement du système nerveux. L'inconfort et les spasmes musculaires peuvent provoquer du stress, une tension mentale, une activité qui nécessite un grand effort moral. Une violation similaire se produit chez des personnes d'âges et de sexe différents.

Quand appeler une ambulance?

Parfois, les maux de dos sous le bas du dos sont le symptôme d'une condition dangereuse qui nécessite des soins médicaux d'urgence. De plus, les sensations douloureuses à droite et à l'arrière sont beaucoup plus dangereuses que sur la gauche, car elles peuvent être le signe des conditions dangereuses suivantes:

  • appendicite. Si le processus aveugle est perforé, il y a une douleur aiguë dans le bas du dos et le tiers inférieur de l'abdomen;
  • lésion du faisceau de nerfs rachidiens (cauda equina) qui se présente comme une complication dangereuse d'une hernie et nécessite des soins chirurgicaux urgents;
  • ostéomyélite: avec une infection purulente de la colonne vertébrale, le dos à droite ou à gauche fait mal, la température augmente, une intoxication du corps est observée;
  • aorte abdominale bombée.Le tableau clinique se caractérise par une douleur aiguë dans le bas du dos et de l'abdomen, une diminution de la pression, une perte de conscience.

En général, il y a une règle générale pour les patients - appeler une ambulance lorsque la douleur survient soudainement dans le contexte d'un bien-être complet, est si grave qu'elle ne vous permet pas de bouger, de travailler ou de dormir et ne disparaît pas après avoir pris des analgésiques.

Quel médecin traite les maux de dos à droite?

Si vous sentez que le côté droit du dos vous fait mal, vous devez consulter un médecin. Puisqu'il peut y avoir plusieurs causes de malaise, il est préférable de consulter un thérapeute. Après avoir réussi les tests et effectué les mesures du diagnostic primaire, le médecin lui-même conseillera le spécialiste nécessaire.

Diagnostique

Pour découvrir ce qui a causé la douleur dans le côté droit de l'arrière n'est pas si simple. Pour faciliter la tâche d'un médecin, ces études sont capables de:

  • analyse clinique du sang et de l'urine;
  • radiographie
  • Ultrason
  • balayage des radionucléides;
  • KT et MPT.

Sur la base des résultats des tests, le médecin détermine ce qui a déclenché le malaise et envoie le patient au spécialiste approprié, qui, à son tour, peut prescrire des études supplémentaires.

Principes généraux de traitement

Photo de drjanchiropractor.com

Si le dos fait mal à droite dans la région lombaire, la thérapie aux premiers stades se prescrit un syndrome douloureux stoppeur conservateur. D'autres tactiques de traitement dépendent de la cause sous-jacente de la maladie..

En général, les activités suivantes sont recommandées:

  • repos au lit;
  • porter un bandage;
  • exclusion des facteurs provoquants;
  • thérapie de blocus.

Si nécessaire, le traitement peut inclure des procédures physiothérapeutiques, des exercices physiques, des massages. L'utilisation de remèdes populaires est la bienvenue, mais seulement après avoir consulté un médecin.

Si l'aide conservatrice ne donne pas d'effet, passez à un traitement chirurgical.

La prévention

La prévention de la douleur qui survient du côté droit du bas du dos est très simple. Pour éliminer un symptôme désagréable, il suffit d'adhérer à de telles recommandations:

  • éviter l'hypothermie, les blessures et l'haltérophilie;
  • traiter les infections en temps opportun;
  • surveiller la posture;
  • mange correctement;
  • renforcer activement le corset musculaire;
  • subir des examens médicaux réguliers.

Il est très important d'éviter toutes sortes de stress, de soucis, de surmenage mental et physique, vous ne devez pas vous torturer avec des régimes stricts ou manger des fast-foods. Il est nécessaire de contrôler le poids et de surveiller l'état des articulations, de prendre des préparations multivitamines et des compléments alimentaires contenant du calcium et du phosphore.

La douleur dans le bas du dos et le dos à droite peut être le signe d'une variété de maladies. Il est impossible de déterminer de manière indépendante ce qui a précisément servi d'élan à son apparition. Par conséquent, lorsqu'un inconfort persistant apparaît, vous devez vous inscrire chez le médecin, découvrir la cause et suivre un traitement.

Publié par: Elena Medvedeva, docteur,
spécialement pour Vertebrolog.pro

Vidéo utile sur les causes des maux de dos à droite

Liste des sources:

  • Douleur dans le dos et le bas du dos / N. A. Fadeeva // Livre scientifique. 2013.
  • Mal au dos. Guide pratique / R.G. Yesin // Kazan. 2010.
  • Douleurs chroniques au dos. Recommandations cliniques / Adoptées au IVe Congrès des médecins généralistes de la IXe Conférence des médecins généralistes (médecins de famille) // Rostov-sur-le-Don. 7 novembre 2014.
  • Douleurs abdominales / Parfenov A.I. // GBUZ "Moscow Clinical Scientific Center" DZM. "Cancer du sein" №17 du 17/08/2011.
  • Maladies respiratoires. Manuel / I. Viktorova // LLC "SpetsLit" Publishing House, 2013.

Causes de la douleur dans la région lombaire à droite

Les maux de dos qui surviennent du côté droit dans la région lombaire peuvent être le signe d'un grand nombre de maladies: des maladies du système musculo-squelettique aux processus inflammatoires dans les poumons. Il est assez difficile de déterminer l'origine de la douleur.Par conséquent, en cas de symptômes répétés, vous devriez consulter un médecin. La consultation en temps opportun d'un spécialiste et d'un diagnostic professionnel aidera à déterminer la cause de la douleur aussi précisément que possible, à commencer le traitement approprié à temps et donc à éviter diverses complications..

Ces symptômes sont caractéristiques d'un certain nombre de maladies:

  • voies respiratoires inférieures;
  • système musculo-squelettique (colonne vertébrale, tissu musculaire du dos);
  • GIT (pancréas, foie, vésicule biliaire, intestins);
  • systèmes urinaire et reproducteur (rein droit, ovaire droit).

Pour déterminer quel organe nécessite une attention supplémentaire, il est nécessaire d'analyser la nature de la douleur et les caractéristiques de sa manifestation:

  • déterminer le lieu d'apparition de ce symptôme aussi précisément que possible;
  • décrire la douleur (coutures, coupures, douleurs, tiraillements, brûlures, aiguës, lumbago, faibles, ondulées, sensation de lourdeur);
  • comprendre où il donne (dans la jambe, le bras, l'épaule, etc.);
  • identifier si des symptômes supplémentaires sont présents (étourdissements, nausées, vomissements, troubles des selles, fièvre, toux, faiblesse générale).

Cela vous aidera à préparer la visite d'un médecin. En effet, cela dépend de la précision des réponses du patient au rendez-vous initial, des études qui seront prescrites et de la rapidité du diagnostic posé.

De plus, il est important de se rappeler quand la douleur est apparue pour la première fois et quels événements l'ont précédée. Peut-être que la douleur qui est apparue est situationnelle et se manifeste après un effort physique sérieux ou une position corporelle inconfortable, et les processus inflammatoires dans le corps n'y sont pour rien. Cela peut se produire sous de lourdes charges sportives, un long trajet en bus ou un long vol en avion..

Mais si la douleur persiste ou même s'intensifie, cela indique que le corps a été frappé par une maladie grave.

Si cela fait mal à droite sous les côtes, derrière le dos, il y a des contractions constantes, sourdes et douloureuses, qui s'intensifient en tapotant doucement du bout des doigts sur la côte inférieure du côté du rein malade - c'est un signe clair de pyélonéphrite aiguë. Dans le même temps, la douleur n'abandonne nulle part, mais s'accompagne d'une température élevée, souvent même de frissons, d'envies fréquentes d'uriner. Au milieu d'une panne générale, des nausées se produisent, parfois des vomissements, un gonflement apparaît.

Dans la pyélonéphrite chronique droite, la douleur dans le côté droit de l'arrière dans la région lombaire est également douloureuse, mais plutôt faible. Il est significativement amélioré en cas d'hypothermie. Les symptômes supplémentaires accompagnant cette maladie ne diffèrent presque pas des symptômes de sa forme aiguë: fièvre de bas grade, mictions fréquentes. Mais il arrive qu'au tout début de la maladie les signes d'accompagnement, à l'exception des symptômes douloureux, soient absents.

Lorsqu'au début d'une maladie une douleur sourde intermittente du côté droit est périodiquement ressentie au niveau de la taille depuis le dos, qui apparaît souvent après un effort physique ou une toux, une néphroptose (déplacement du rein) est suggérée. La particularité de la maladie est que les symptômes de la douleur surviennent lorsqu'une personne est en position verticale et disparaissent progressivement si elle se couche. En cours de développement de la maladie, si elle n'est pas traitée, la douleur sur le côté ne fera que s'intensifier et des coliques peuvent même survenir.

Si le côté droit de l'arrière est très douloureux, les attaques sont similaires à des contractions, au cours desquelles la douleur donne au bas de l'abdomen au pubis, puis se propage au bas du dos, cela indique le plus souvent des coliques rénales. Cette maladie peut être accompagnée de température et de vomissements, moins souvent de ballonnements. Avec de tels symptômes, il est préférable d'appeler une ambulance et de boire immédiatement un antispasmodique. S'il n'y a aucun signe supplémentaire de la maladie, il est bon d'utiliser un coussin chauffant chaud comme remède contre la douleur. Il vaut mieux le prendre à moitié assis pour que l'urine soit en dessous du rein.

Une douleur douloureuse sur le côté droit, qui ne dépend pas de la position du corps, atteignant parfois des coliques, indique une hydronéphrose (élargissement du bassin rénal). Avec cette maladie, une faiblesse et des nausées peuvent être ressenties, l'urine s'assombrit et acquiert une teinte rougeâtre, ce qui indique la présence de sang en elle. Pour déterminer la présence d'une maladie n'est possible qu'avec l'aide d'ultrasons et de rayons X.

Lorsqu'il y a une douleur aiguë et perçante dans le dos à droite, accompagnée de symptômes similaires à des signes de pyélonéphrite et d'urolithiase, ainsi qu'une fièvre très élevée, des frissons, de la soif et une bouche sèche - il s'agit d'un abcès du rein (inflammation purulente). Dans ce cas, une chose est requise - appeler une ambulance et se préparer pour la chirurgie.

D'intensité variable, une douleur sourde du côté droit derrière dans la région lombaire, augmentant pendant la course, la marche rapide et les déplacements dans les transports, ainsi que d'une grande quantité de liquide ivre, indique la présence d'une lithiase urinaire. Habituellement accompagnée de la maladie, difficulté à uriner. le degré de douleur dépend de la taille de la pierre dans les voies urinaires.

Si le côté droit est douloureux à l'arrière et que ces sensations sont prolongées et douloureuses, elles sont aggravées par l'effort physique, l'utilisation d'aliments gras et épicés, ainsi qu'après avoir pris de l'alcool et s'affaiblissent au repos, alors la maladie du foie est sur le visage. Symptômes supplémentaires: nausées, peut-être brûlures d'estomac, amertume dans la bouche, fatigue, teint jaune.

Une douleur très intense du côté droit sous les côtes se produit en raison d'une hernie intervertébrale lombaire. La douleur peut aller plus bas: dans la région poplitée, en bas de la jambe, à l'arrière de la cuisse. Souvent atteints d'une maladie, les gens se plaignent d'engourdissements dans certaines zones des membres inférieurs, de picotements et de brûlures dans les orteils, de parésie. La douleur en marchant est aggravée et en position couchée devient plus tolérante. Le chirurgien orthopédiste traite les hernies intervertébrales des lombaires.

Avec une intensité différente, le côté droit du dos fait mal dans l'hypochondre pendant deux jours après la chute. Cela indique une blessure à la colonne vertébrale. Dans ce cas, vous devez absolument voir le chirurgien. Dans certains cas, les organes internes d'une personne peuvent être endommagés à la suite de l'incident. En fonction de cela, des symptômes supplémentaires se produisent: douleur, nausées, vomissements, maux de tête. Ils doivent également être signalés au médecin traitant..

Si une douleur intermittente sourde qui se produit dans le côté droit du dos donne à l'épaule, au bras ou à la jambe, empêche le mouvement (se pencher, déplier le dos) - c'est l'ostéochondrose (changement dégénératif du cartilage des articulations). La maladie est l'une des plus courantes: dans une plus ou moins grande mesure, elle se manifeste chez un Russe sur cinq. Un mode de vie sédentaire provoque son apparition. Les maux de dos dans le dos se produisent avec un effort physique, des mouvements brusques, ainsi qu'avec un séjour prolongé dans la même position. En même temps, au repos, la douleur disparaît.

Une douleur sourde sourde unilatérale dans le bas du dos, qui agace, quelle que soit la mobilité du corps et de sa position, et se transforme brusquement en un lumbago aigu en appuyant du bout des doigts sur la partie inquiétante du dos, indique souvent la survenue d'une spondylose (déformation vertébrale due à la croissance osseuse). Parfois, avec cette maladie, un engourdissement des jambes est observé. La présence de spondylose peut être déterminée à l'aide d'un examen complet (IRM et radiographie). La maladie est traitée avec des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques..

Si vous ressentez constamment une douleur tiraillante dans le bas du dos, qui augmente pendant la journée et avec des mouvements brusques (virages, virages) donne une croix, il s'agit très probablement d'une hernie intervertébrale. La douleur aiguë disparaît en position couchée. Pour soulager la condition, ils prennent des analgésiques, visitent la salle de physiothérapie, suivent un cours de massage thérapeutique.

Une douleur intense qui irradie dans toutes les parties de la colonne vertébrale, caractérisée par une perte de sensation, un engourdissement et des picotements des muscles lombaires, indique une radiculite. Avec cette maladie, les racines de la moelle épinière sont affectées. Parfois, le processus s'accompagne d'une sensation de brûlure dans la zone touchée. Pour soulager la condition, prenez des analgésiques et des séances de massage.

Une douleur caractéristique aux coutures ou aux coupures, aggravée par une respiration profonde, ainsi que lors de mouvements brusques, suggère une pleurésie. Avec l'inflammation pleurale, la douleur disparaît généralement si vous vous allongez. Symptômes supplémentaires: toux, fièvre, essoufflement. La maladie peut être établie par échographie ou radiographie..

Si la douleur est ressentie sous l'omoplate ou sous les côtes, s'aggrave avec une respiration profonde, une toux, cela peut être le début d'une pneumonie. À l'avenir, la température augmente, une toux apparaît, des expectorations sont libérées, il y a une sensation de faiblesse.

Si la douleur est très forte, forte, piquante, donne au bras, à l'épaule, aggravée par la respiration et la toux - c'est le pneumothorax (accumulation de gaz dans la plèvre des poumons). Une personne veut s'asseoir ou prendre une position semi-allongée, essoufflement et sueurs froides, la panique apparaît. Diagnostiqué par radiographie et ponction des poumons.

Une douleur intense intolérable et constante ne survient qu'aux derniers stades du cancer, si la tumeur se développe dans la plèvre.

La douleur est très forte, aiguë, coupant vers la droite sous l'omoplate indique un infarctus pulmonaire. Symptômes supplémentaires: essoufflement, tachycardie, expectoration de sang.

En règle générale, ils s'accompagnent de symptômes supplémentaires: douleurs abdominales, nausées, vomissements.

La flatulence est une accumulation de gaz dans les intestins. La douleur est sourde, tiraillante, accompagnée de ballonnements. Apparaît après avoir pris certains aliments (légumineuses, soda, etc.), à la suite de maladies intestinales ou de névrose. Les symptômes de la douleur sont traités avec des antispasmodiques, des sorbants et des agents antimousse.

L'appendicite est une inflammation de l'appendice. Si le processus est situé derrière le caecum, la douleur ne se produit pas dans l'abdomen, comme dans la plupart des cas, mais dans le bas du dos en bas à droite. La douleur est aiguë, constante, trahit la jambe, l'aine, la région pelvienne. Si vous vous allongez sur le côté gauche, cela augmentera. Symptômes supplémentaires: nausées, faiblesse, parfois une température supérieure à 38 degrés. Chirurgie urgente requise!

La colique intestinale est un spasme des muscles intestinaux. La douleur au bas du dos brûle, crampe: elle s'intensifie, puis diminue. Après un certain temps, il passe dans l'abdomen. Symptômes supplémentaires: faiblesse, miction rapide, nausées, diarrhée. Causes possibles: empoisonnement, stress, maladies intestinales, gastrite. Avec les coliques intestinales, des antispasmodiques sont pris et un coussin chauffant est appliqué.

La cholécystite aiguë est une inflammation de la vésicule biliaire. La douleur dans le côté droit de l'abdomen dans l'hypochondre, se dégage de la zone située sous l'omoplate droite. Il peut passer de lui-même après un certain temps (une demi-heure ou une heure). Elle survient plus souvent la nuit ou le matin, après avoir mangé des aliments gras ou de l'alcool. Symptômes supplémentaires: goût amer dans la bouche, nausées, vomissements de bile, revêtement blanc sur la langue. Diagnostiqué par le sang, l'urine, les matières fécales, l'échographie de la vésicule biliaire. Il est traité chirurgicalement ou avec des médicaments, un régime est obligatoire.

La pancréatite aiguë est une inflammation du pancréas. Douleur dans l'abdomen latéral, irradie vers le bas du dos à droite. Dans de rares cas, les sensations abdominales sont absentes et ne sont ressenties que dans le dos dans la partie centrale à droite. La douleur est sourde, crampes: elle s'intensifie, puis s'affaiblit. Symptômes supplémentaires: nausées, vomissements sans soulagement, le visage acquiert une teinte grisâtre, des ballonnements. Lorsque la douleur s'intensifie, appelez une ambulance! En attendant un médecin, vous pouvez prendre un antispasmodique. Dans la pancréatite chronique, une douleur sourde dans le côté droit du dos se produit après avoir trop mangé ou bu de l'alcool.

Une douleur aiguë ou tiraillante avec des picotements sous la côte droite peut survenir à la suite de maladies psychosomatiques. Habituellement, cela se produit périodiquement et ne dure pas longtemps. Dans ce cas, un neuropathologiste ou un psychiatre aidera une personne à se débarrasser de la douleur.

Les coupables de l'apparition d'inconfort dans le côté inférieur droit du dos peuvent être une maladie du système urinaire. Avec eux, les sensations désagréables ne passent pas et ne diminuent pas, même si une personne est immobile. Les représentants du sexe faible devraient tenir compte du fait que les douleurs concentrées sous la côte droite sont le signe d'un certain nombre de maladies gynécologiques. Pour leur diagnostic, vous devez contacter la clinique prénatale.

Douleur dans le côté droit, ressentie dans le dos - un symptôme, dont l'apparition est possible avec les maladies suivantes. La douleur dans le côté droit de l'abdomen peut être déclenchée par des maladies du pancréas. Oui, des douleurs douloureuses à droite plus près des ovaires peuvent survenir avant la menstruation.

Mais ne pas toujours tirer la douleur dans le bas du dos indique des problèmes de santé. S'il survient après la nuit, puis disparaît sans laisser de trace, sa cause est un lit inconfortable. Dans ce cas, la personne a juste besoin de changer le matelas

Les douleurs abdominales peuvent être causées par une grande variété de raisons. Afin de suggérer la cause de la douleur, il est nécessaire de comprendre des indicateurs tels que la localisation, la nature, la durée, les facteurs provoquants.

Diverses maladies du système digestif, génito-urinaire et des fibres de l'espace rétropéritonéal peuvent entraîner des douleurs du côté droit sous les côtes et le bas de l'abdomen. Le côté droit pendant la grossesse fait mal lorsque l'utérus en croissance appuie sur les organes pelviens et abdominaux.

Pour découvrir la cause des maux de dos à droite ou à gauche, il ne faut pas être guidé par les symptômes seuls, il est très important de consulter un médecin à temps et de procéder à des examens de laboratoire et instrumentaux supplémentaires.

Les causes de la douleur dans le côté droit au niveau de la taille du dos chez les femmes

Le syndrome de la douleur est la plus importante des réactions protectrices développées par les êtres vivants en cours d'évolution. Le but de la douleur est de rendre les dysfonctionnements visibles dans le travail d'un ou plusieurs systèmes corporels avant que le trouble ne devienne irréversible. La douleur dans le côté droit au niveau de la taille à partir du dos chez la femme est l'un des symptômes d'un certain nombre de pathologies dans la région de la colonne vertébrale ou de l'un des organes internes. En cas d'apparition de tels symptômes, une attention particulière doit y être portée..

Étiologie de la douleur

Au lieu de localisation du syndrome douloureux à l'arrière, on peut supposer quelle maladie de quel organe sert de cause:

  1. Au-dessus du bas du dos sous les côtes se trouve la zone de la partie inférieure du poumon, du pancréas, de la vésicule biliaire, du foie.
  2. Au milieu du corps le long de la taille se trouve la projection du rein droit.
  3. Le côté inférieur droit du dos est la région lombaire du corset musculaire et de la colonne vertébrale, ainsi que les intestins et les organes reproducteurs féminins - l'utérus et les ovaires.

Cependant, les symptômes externes ne peuvent que déterminer approximativement une pathologie possible. Pour faire un diagnostic précis, vous avez besoin de l'aide d'un médecin armé de méthodes de diagnostic modernes.

Causes pathologiques possibles

Lorsqu'une femme a mal au dos dans la région lombaire à droite ou au niveau de la taille, cela peut indiquer une pathologie des organes internes situés dans l'abdomen ou la poitrine. De plus, de tels symptômes sont inhérents à certaines affections du système musculo-squelettique..

Pathologies de la cavité thoracique

Les maladies les plus graves qui peuvent provoquer des douleurs sous le bas du dos droit d'une femme comprennent les pathologies suivantes avec localisation dans le tiers inférieur du poumon droit:

  • La pneumonie est un processus inflammatoire dans le tissu pulmonaire. La pneumonie aiguë s'accompagne d'une forte augmentation de la température corporelle de 38 à 40 degrés, d'une forte toux - sèche ou avec libération de crachats. La respiration devient difficile, l'inhalation et l'expiration provoquent des douleurs dans la poitrine, la douleur irradie vers le bas du dos et la cavité abdominale.
  • Pleurésie - inflammation de la plèvre (enveloppe externe des poumons). La douleur causée par les coupures ou les piqûres s'intensifie lorsque vous essayez de prendre une respiration profonde ou un mouvement brusque, mais s'aggrave si vous vous allongez sur le côté droit. Les symptômes supplémentaires sont la toux, l'essoufflement, la fièvre.
  • Pneumothorax - air pénétrant dans la cavité pleurale à la suite d'une blessure pénétrante avec un pistolet tranchant ou un fragment d'une côte en raison de sa fracture. La nature de la douleur est intense, coupante ou piquante. Cela devient particulièrement douloureux si vous prenez une position allongée, vous devez donc vous asseoir sur le lit, caler le dos haut avec des oreillers.
  • Cancer du poumon - au début, la maladie se déroule sans douleur, car il n'y a pas de terminaisons nerveuses dans le tissu pulmonaire, mais la douleur apparaît au dernier stade, lorsque la tumeur se développe dans la plèvre.
  • Infarctus pulmonaire - nécrose du tissu pulmonaire due au colmatage de l'artère responsable de l'apport sanguin à l'organe. En plus de l'essoufflement et de la tachycardie, la pathologie peut provoquer une sécrétion sanguine lors de la toux.

Avec de tels symptômes, vous devez consulter un médecin. Dans un premier temps, il peut s'agir d'un thérapeute qui, si nécessaire, orientera un pneumologue - spécialiste des maladies pulmonaires.

Pathologie du système urinaire

Une autre cause de douleur au bas du dos chez la femme droite peut être une maladie du rein droit. Le stade initial de développement de nombreuses maladies rénales ne se fait sentir que dans la douleur. Parmi les néphropathologies caractérisées par une telle douleur, citons:

  • L'urrolithiase est une urolithiase. La formation de calculs dans le système urinaire provoque une douleur sourde et sourde qui, selon l'emplacement des calculs, irradie vers l'hypochondre droit (bassin rénal), le bas du dos et l'aine (parties supérieures de l'uretère), le bas du dos et les organes pelviens (parties inférieures de l'uretère). Au repos, le cidre de douleur diminue, mais s'intensifie en se déplaçant.
  • L'hydronéphrose est une hypertrophie du bassin rénal. La longe fait mal, fait mal et tire quelle que soit la position du corps. Les symptômes de l'hydronéphrose comprennent également les coliques rénales, la faiblesse et les nausées. L'urine acquiert une teinte rougeâtre en raison des impuretés sanguines.
  • Colique rénale - obstruction des voies urinaires supérieures. La douleur se propage le long du tour de taille, donnant au bas de l'abdomen dans la région pubienne. Une crise aiguë de coliques rénales s'accompagne de ballonnements, nausées, vomissements, fièvre. Pour soulager la douleur, allez vous coucher afin que les reins soient plus hauts que la vessie (demi-assise).
  • La pyélonéphrite est une inflammation bactérienne des reins. La symptomatologie ressemble à une colique rénale en ce qu'elle provoque des douleurs dans le bas-ventre. De plus, des mictions fréquentes, un gonflement du visage et des membres sont observés.
  • Néphroptose - déplacement (omission) du rein. La douleur apparaît en se pliant, en soulevant des poids, au repos disparaît.

Dans certains cas, la néphropathologie se déroule sans symptômes supplémentaires. Les lombalgies sont leur seule manifestation..

Système digestif

Les maladies gastro-intestinales peuvent également se manifester par des douleurs au bas du dos à droite. Ce tableau symptomatique est démontré par:

  • Inflammation de la muqueuse gastrique - gastrite. Avec cette pathologie, la douleur est concentrée sous le creux de l'estomac, mais peut irradier vers la droite au niveau de la taille.
  • La colique intestinale est un spasme des muscles intestinaux. La douleur survient soudainement et est la crampe de la ceinture. Les coliques sont souvent accompagnées de nausées et de diarrhées.
  • La cholécystite aiguë est une inflammation de la vésicule biliaire. La douleur apparaît dans le côté droit de l'abdomen la nuit, à la suite de la consommation d'aliments gras ou épicés, ainsi que de boissons alcoolisées la veille. Aller au lit après un dîner copieux, vous devriez vous attendre à un sommeil agité. Vous devez vous lever le matin, aux prises avec une lourdeur dans l'hypochondre droit et un rot amer.
  • La pancréatite aiguë est une inflammation du pancréas. La douleur dans le côté droit s'affaiblit puis s'intensifie, des vomissements sont possibles.
  • L'appendicite est une inflammation de l'appendice (appendice vermiforme du caecum). Lorsque l'appendice est situé derrière le caecum, la douleur ne se produit pas dans l'abdomen, comme c'est généralement le cas, mais dans le bas du dos du côté droit. Le syndrome douloureux donne dans l'aine et / ou la cuisse. Si vous vous allongez sur le côté gauche, cela s'intensifie. Les crises d'appendicite s'accompagnent de nausées et de vomissements..

Avec de tels symptômes, il est recommandé de consulter un médecin dès que possible. La suspicion d'appendicite nécessite un appel d'urgence, car dans un tel cas, retarder même quelques heures peut avoir des conséquences très graves.

Problèmes gynécologiques

La douleur chez les femmes dans le bas du dos et dans la cavité abdominale à droite peut signifier des maladies liées au domaine de la gynécologie. Ces symptômes se manifestent par les processus inflammatoires de la sphère reproductive féminine:

  • Endométrite - inflammation de la muqueuse de la surface interne de l'utérus.
  • Myométrite - un processus inflammatoire dans le domaine des muscles utérins.
  • Salpingite du côté droit - inflammation de la trompe de Fallope droite.
  • Oophorite droite - inflammation de l'ovaire droit.
  • Salpingoophorite du côté droit - le développement simultané du processus inflammatoire de la trompe de Fallope et de l'ovaire du côté droit.

Les processus de ce type en médecine sont unis sous le nom général d '«inflammation de l'utérus et des appendices». De plus, des polypes intra-utérins démontrent des symptômes de douleur similaires..

En plus d'être pathologique, la douleur dans la région lombaire de droite chez la femme peut avoir des causes physiologiques de nature gynécologique. Cela comprend la dysménorrhée - douleur pendant le cycle menstruel et inconfort pendant la ménopause (ménopause).

Maladies de la colonne vertébrale

Les pathologies associées à des violations de la structure des tissus de la colonne vertébrale se manifestent également par des douleurs lombaires à droite.

  • L'ostéochondrose est une déformation des corps vertébraux et du cartilage intervertébral. La douleur peut irradier non seulement dans le bas du dos, mais aussi dans d'autres parties de la colonne vertébrale - le sacrum et le coccyx. La douleur est pire en position assise, la marche est également difficile.
  • Spondylose - formation d'ostéophytes - excroissances osseuses sur les côtés des corps vertébraux. Les ostéophytes pressent les racines nerveuses, entraînant une violation de l'innervation normale. Dans ce cas, une douleur aiguë se produit - dans le bas du dos, comme si des «pousses», les jambes commencent à s'engourdir.
  • Hernie du disque intervertébral - renflement de son noyau pulpeux dans le canal rachidien avec rupture de l'anneau fibreux.
  • Radiculite - inflammation des racines de la moelle épinière.

Étant donné la diversité de l'étiologie des douleurs lombaires chez les femmes, seul un spécialiste peut déterminer leur cause. Cela se fait à l'aide de diverses techniques de diagnostic..

Diagnostic et traitement

Le thérapeute orientera la femme vers une consultation avec un spécialiste restreint: gynécologue, néphrologue, neurologue, gastro-entérologue. L'état général est important - la faiblesse, la perte de force, la diminution de l'appétit rendent la pathologie tumorale suspectée d'être diagnostiquée par un oncologue.

En plus des analyses de sang et d'urine de laboratoire, vous aurez besoin d'un examen instrumental:

  • fluoroscopie;
  • procédure d'échographie.
  • imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie.

Après avoir clarifié le diagnostic, la question de la nature du traitement nécessaire est résolue. Selon les résultats de l'examen, il peut être pharmacologique ou chirurgical. Certaines formes de pathologies peuvent être traitées avec succès de façon conservatrice à domicile..