logo

Douleur au bas du dos gauche - qu'est-ce que c'est?

Votre bas du dos vous fait mal à gauche? Cette condition est familière à 90% des personnes après 30 ans, et pour plusieurs raisons: dysfonctionnements des organes internes, mauvaise posture ou mode de vie sédentaire, hypothermie et rhume.

Ne sachant pas exactement pourquoi le dos fait mal en bas à gauche, le traitement ne peut pas être commencé. Seul un spécialiste déterminera ce qui se passe et pourquoi. En attendant, réfléchissez aux causes possibles.

Quelles douleurs peuvent être associées à

Vous devez d'abord déterminer comment et quand des sensations désagréables sont apparues dans le bas du dos à gauche. Cela devra être dit au médecin. Avez-vous été en parfaite santé?

Ou peut-être avez-vous trop refroidi ou avez-vous vécu une activité physique inhabituelle? Votre dos peut vous faire mal en mangeant..

Voici donc quelques raisons de vous sentir mal:

  1. lumbago, sciatique - douleur dans la colonne lombaire (provoquer: haltérophilie, rotation maladroite du corps, hypothermie), irradiant vers la fesse gauche et plus loin vers la jambe, devient plus forte lorsqu'elle est inclinée, avec tout changement de position, avec des mouvements;
  2. névralgie intercostale - l'hypothermie provoque une inflammation et des douleurs de ceinture le long des côtes, qui s'intensifient pendant la respiration profonde, avec mouvement;
  3. bronchite ou pneumonie (dans le lobe moyen ou inférieur du poumon gauche) - douleur sous les côtes, dans le bas du dos gauche, avec inflammation de la plèvre (pleurésie) associée à des douleurs respiratoires, essoufflement, toux, température;
  4. pyélonéphrite, lithiase urinaire - s'accompagnent de nausées / vomissements, œdème, fièvre;
  5. infarctus du myocarde (avec l'emplacement de la zone d'infarctus dans les parties basales postérieures du cœur) - soudaine, «brûlante», une douleur intense est ressentie dans l'estomac et dans l'hypochondre gauche, y compris dans le dos, elle n'est pas éliminée avec des analgésiques;
  6. maladies de l'œsophage (hernie de l'œsophage, du diaphragme, ainsi que de l'œsophagite et de l'œsophagite par reflux), ulcères gastriques au stade aigu - la douleur apparaît immédiatement après avoir mangé.

D'après les informations fournies, il devient clair que pour toute manifestation aiguë, vous devez appeler une ambulance.

Si la douleur n'est pas intense, mais périodique ou constante, c'est-à-dire qu'elle persiste depuis un certain temps, consultez un médecin.

Le médecin analysera la situation, prescrira des études et déterminera quel spécialiste contacter..

Attention: en aucun cas il ne faut "vivre sur tablettes". Les analgésiques ne résolvent pas le problème, mais masquent seulement ses manifestations.

De plus, lorsque vous décidez d'appeler d'urgence un médecin ou simplement de consulter un spécialiste, les symptômes «lubrifiés» dus aux analgésiques compliqueront grandement le diagnostic. Et c'est au mieux - dans le pire des cas, la condition peut empirer.

Lorsque la colonne vertébrale est hors service

La douleur au bas du dos gauche peut signifier une maladie ovarienne chez la femme, des problèmes du système urinaire ou digestif, et bien d'autres, mais le plus souvent elle est associée à divers problèmes de la colonne vertébrale.

  1. Ostéochondrose. En raison de certains facteurs - dont le surpoids ou la faiblesse des défenses de l'organisme - le métabolisme est perturbé, ce qui, bien sûr, s'applique aux structures osseuses. Tôt ou tard, des changements dégénératifs de la colonne vertébrale se font sentir: le dos fait mal du côté gauche (ou à droite, en fonction du déplacement du disque et de l'endroit où le nerf est pincé), généralement en dessous. Après tout, c'est le lombaire qui représente une charge importante.
  2. Scoliose. La raison peut être la scoliose, la courbure de la colonne vertébrale par le bas, dans la région lombaire. De plus, ce problème peut être congénital ou une scoliose provoque une dystrophie de la colonne vertébrale, et vice versa - l'ostéochondrose provoque une scoliose du fait qu'une personne prend constamment une position dans laquelle elle est le plus à l'aise, dans laquelle son dos ne lui fait pas mal. Mais c'est exactement ainsi que se forme une posture incorrecte..
  3. Myosite. Il arrive que les muscles paravertébraux soient enflammés - il s'agit d'une myosite lombaire gauche. Toute activité physique inhabituelle ou un rhume - et l'inflammation commence dans les muscles, et à ce moment le bas du dos fait mal, à gauche et à droite, les sensations désagréables dans le dos sont aggravées par un changement de posture, en toussant et juste en respirant profondément.
  4. Tumeur. Enfin, l'un des facteurs les plus graves est le processus oncologique, localisé soit dans le bas du dos ou dans d'autres organes, avec des métastases à la colonne vertébrale. Cela fait tellement mal que cette douleur ne peut être éliminée que par des analgésiques narcotiques (opiacés, opioïdes).

Est-ce que ça fait mal au bas du dos à gauche? Ne vous traitez pas, ne retardez pas l'examen par un médecin. Différents spécialistes peuvent réaliser des diagnostics: d'abord, un thérapeute, puis un neurologue, un radiologue, un échographe, un gynécologue, un urologue et un traumatologue.

Ils découvriront la nature de la douleur, les caractéristiques de leur distribution, après quoi ils feront des conclusions préliminaires sur le problème et prescriront des tests.

Une fois le traitement terminé, vous devez suivre les recommandations du médecin traitant, du régime alimentaire à l'effort physique spécial..

Informations utiles supplémentaires:

Vous regardez des documents plus utiles dans mes réseaux sociaux:

Déni de responsabilité

Les informations contenues dans les articles sont uniquement destinées à des informations générales et ne doivent pas être utilisées pour l'autodiagnostic de problèmes de santé ou à des fins médicales. Cet article ne remplace pas les conseils médicaux d'un médecin (neurologue, thérapeute). Veuillez d'abord consulter votre médecin pour connaître la cause exacte de votre problème de santé..

Je serai très reconnaissant si vous cliquez sur l'un des boutons
et partagez ce matériel avec vos amis :)

Pourquoi le dos fait mal juste au-dessus du bas du dos du côté gauche - diagnostic et traitement

Tous les organes internes d'une personne situés à la fois dans la poitrine et dans les cavités abdominales sont projetés sur le dos à un degré ou à un autre. De plus, la colonne vertébrale est située ici - une sorte de noyau du squelette humain, auquel le reste de ses parties sont attachées - la tête, les côtes, les bras et les jambes, les os pelviens. Des dysfonctionnements dans l'un de ces domaines peuvent provoquer des douleurs, qui se redonneront. Par conséquent, la douleur dans la zone arrière gauche fait partie de l'image symptomatique d'un large éventail de maladies. Il peut également s'agir d'un symptôme causé par des raisons purement physiologiques qui ne nécessitent pas de traitement médicamenteux complexe..

Symptômes associés

Quel que soit le facteur particulier qui a provoqué l'apparition du syndrome douloureux, le problème est souvent associé à des changements pathologiques dans la structure des disques intervertébraux du côté gauche. Dans de tels cas, un pincement des racines nerveuses de la moelle épinière se produit. En règle générale, ce processus pathologique s'accompagne de lumbago pointus, dont l'intensité peut augmenter avec le mouvement.

La douleur peut être accompagnée d'autres symptômes.

Souvent, la douleur dans le dos s'accompagne d'une diminution de la sensibilité des jambes, en particulier le matin, de fréquentes mictions ou de la fièvre. Dans de tels cas, la cause de l'inconfort peut être une sorte de maladie, il est donc extrêmement important de décrire les symptômes qui sont survenus au médecin traitant en temps opportun et de manière correcte.


Pour quelles raisons le côté gauche fait-il mal au dos, quelles maladies causent la douleur

Toute pathologie caractérisée par l'apparition de douleurs sur le côté gauche du dos est associée à certains symptômes supplémentaires. C'est sur eux que vous devez faire attention au médecin.

Ainsi, la douleur avec infarctus du myocarde peut irradier vers le cou et le bras gauche. Dans un contexte de douleur intense, de faiblesse soudaine, d'essoufflement, de panique, la peur de la mort survient.

En règle générale, les maladies du système pulmonaire s'accompagnent de toux et de fièvre. La douleur s'intensifie à l'inspiration et s'apaise à l'expiration. Très souvent, l'essoufflement se produit.

Avec les maladies de la colonne vertébrale, la douleur est le plus souvent sourde. La douleur peut être aggravée par la marche, ainsi que par un effort physique accru. Les pathologies de la colonne vertébrale s'accompagnent souvent de crampes musculaires, de "maux de dos".

Les maladies de divers organes internes s'accompagnent toujours d'une détérioration de l'état général. Si des changements pathologiques sont observés dans le système urinaire, un gonflement des extrémités se produit souvent. Avec l'exacerbation des maladies, une augmentation de la température corporelle est observée.

Si des problèmes sont associés au système digestif, des symptômes dyspeptiques supplémentaires peuvent apparaître - grondements dans l'abdomen, formation accrue de gaz. Avec une exacerbation de la cholécystite, une douleur aiguë se produit et avec une pancréatite, le patient ressent une douleur à la ceinture.

Une douleur dans le côté gauche de l'arrière sous les côtes peut indiquer une pathologie de la rate. En même temps, des signes d'intoxication se développent: nausées, vomissements, maux de tête, fièvre.

La cause des maux de dos peut être le stress et un surmenage émotionnel. Dans ce cas, le syndrome douloureux s'intensifie avec le mouvement. Parfois, il peut changer de caractère, devient périodiquement pointu ou terne. La localisation d'une telle douleur est facilement déterminée par la palpation..

Comment traiter la douleur dans le côté gauche de l'arrière

Éliminer la douleur dans le côté gauche de l'arrière n'est possible que dans le traitement de la maladie sous-jacente. Toutes les mesures médicales doivent être effectuées après le diagnostic. L'auto-traitement ne peut qu'aggraver la situation.

Pour soulager l'état du patient et soulager la douleur du côté gauche, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits pendant le traitement de la maladie sous-jacente (Ibuprofène

,
Diclofénac
,
Indométacine
et etc.). Ils sont disponibles sous forme d'injections ou de comprimés. Aussi disponible pour usage externe.

Si nécessaire, les relaxants musculaires utilisent des relaxants musculaires. Médicaments largement utilisés tels que Midokalm, Tizalud. Parfois, des médicaments externes sont prescrits qui ont un effet réchauffant et distrayant. Ils sont fabriqués à base de venin d'abeille et de serpent..

Lorsque le fait que la douleur est associée à une altération de la fonction du système musculo-squelettique est confirmé, des procédures physiothérapeutiques et un massage thérapeutique peuvent en outre être prescrits pour le traitement. Le yoga est efficace, ce qui vous permet de récupérer le plus rapidement possible. L'acupuncture est également une bonne procédure..

Si la douleur sur le côté gauche du dos est aiguë, ce qui indique une pathologie grave, vous devez appeler d'urgence une ambulance. Seule une hospitalisation urgente dans certains cas permettra d'éviter la mort. En particulier, cela s'applique à l'infarctus du myocarde.

De nombreuses maladies, dont le symptôme est une douleur aiguë sur le côté gauche du dos, nécessitent une intervention chirurgicale urgente. Sinon, une menace de mort pourrait survenir..

Il est important de comprendre qu'il n'y a pas de recommandations unifiées pour le traitement de la douleur du côté gauche du dos. Au premier stade, les causes du syndrome douloureux sont toujours clarifiées, puis le traitement de la maladie sous-jacente est prescrit. Ce n'est qu'avec cette approche qu'il sera possible de se débarrasser de la douleur.

Que faire si le bas du dos fait mal du côté gauche

Pour savoir quel médecin vous devez consulter, vous pouvez effectuer un diagnostic indépendant. Il est nécessaire de caractériser en détail le syndrome douloureux. Ils évaluent l'emplacement, déterminent le début de la douleur et la zone de distribution, leur intensité, la nature de la douleur. Faites attention aux circonstances qui augmentent l'inconfort.


Il est important de comprendre que si une personne souffre quelque part, le corps ne va pas bien

L'apparition de douleurs lombaires ne peut que déranger. La douleur apparaît chez presque toutes les personnes, mais elle survient le plus souvent chez les personnes âgées.

Souvent, les citoyens sont sceptiques quant à la douleur qui a surgi et ne sont pas pressés de consulter un spécialiste. Cette décision est fausse: si le bas du dos fait mal à gauche, cela indique le développement d'une maladie grave, alors ne tardez pas avec le traitement.

Pourquoi les maux de dos se forment dans le côté gauche et comment les guérir - détails plus loin.

  • Conditionnellement par les médecins, tous les facteurs affectant la formation de maux de dos dans la région lombaire sont divisés en 5 types principaux.
  • Le premier groupe comprend les blessures mécaniques et les maladies du système moteur.
  • Si le dos fait mal dans la région lombaire de gauche, les raisons sont les suivantes:
  • entorse des muscles et des ligaments interarticulaires;
  • l'apparition de fractures de compression dans la colonne vertébrale;
  • la présence de blessures dans les articulations intervertébrales et les microtraumatismes vertébraux;
  • l'apparition de troubles de la posture causés par la cyphose, la scoliose, l'ostéochondrose.

Le deuxième groupe de causes comprend diverses infections qui peuvent survenir chez les hommes et les femmes. Ils sont formés en raison du développement de:

  • endocardite;
  • ostéomyélite vertébrale;
  • spondylarthrite tuberculeuse;
  • discite purulente;
  • abcès périduraux;
  • grippe
  • infections affectant les organes internes.

Le quatrième groupe de facteurs affectant l'apparition de la douleur est associé à l'apparition de divers troubles métaboliques. Ils sont formés à la suite du développement:

  • l'ostéomalacie;
  • hémochromatose;
  • l'ostéoporose;
  • l'alcaptonurie et d'autres maladies graves associées à des troubles métaboliques.

Les causes de la lombalgie à gauche, appartenant au cinquième groupe, sont conditionnellement divisées en psychogènes et neurogènes. Cette douleur est due au développement d'une ostose déformante, d'une fibromyalgie, d'un zona.

Les médecins notent que si le dos fait mal dans la région lombaire, cela indique le développement des maladies suivantes:

  • pathologies chroniques du système urinaire, coliques rénales et calculs rénaux;
  • pneumonie sur le côté gauche et dans la région pleurale, ovaires dans le système reproducteur féminin;
  • constipation chronique, colite et perturbation du système digestif;
  • pathologie dans le pancréas;
  • érosion ulcéreuse et gastrite;
  • maladies graves localisées dans le système musculo-squelettique.

De plus, le développement de la grossesse peut être à l'origine de douleurs lombaires chez la femme de gauche. Cela est dû à la pression interne que l'utérus en croissance exerce sur les organes internes..

S'il y a des pathologies

Les maux de dos chez les femmes de dos apparaissent souvent à la suite d'une inflammation des muscles ou s'il y a de graves maladies de la colonne vertébrale. Les médecins disent que les pathologies de la colonne vertébrale sont congénitales et acquises.

Les malformations congénitales se forment à la suite d'une hernie dans les disques intervertébraux, en raison d'un manque de développement du système musculaire et d'autres anomalies de la colonne vertébrale.

Les pathologies acquises chez les hommes et les femmes se forment dans le contexte du développement:

  • ostéochondrose;
  • scoliose
  • diverses infections;
  • tumeurs malignes.

La douleur à gauche, résultant d'une inflammation, est souvent formée en raison de l'amincissement du disque intervertébral, du pincement du vaisseau et du nerf. À la suite de cela, les racines nerveuses s'enflamment chez une personne et des douleurs apparaissent qui coupent.

Avec la pathologie, les douleurs sont constantes, douloureuses et paroxystiques. Si une personne a un nerf pincé, non seulement le côté gauche du bas du dos lui fait mal, mais il doit également réduire son activité motrice et sa santé générale se détériore.

Dans le cas où une personne a des nerfs dans la région lombaire inférieure, elle est gênée par une douleur sourde dans le bas du dos à gauche, passant aux fesses et aux membres inférieurs.

Si le processus inflammatoire affecte le nerf sciatique, la personne est également tourmentée par une douleur constante et elle a de graves complications, qui ne peuvent être éliminées que par la chirurgie.

Si le corps humain est surfondu, il développe une inflammation des muscles, appelée myosite. Et cela conduit également à une activité physique excessive d'une personne et à une forte diminution de l'activité du système immunitaire.

Les douleurs sur le côté gauche du bas du dos deviennent douloureuses et constantes et apparaissent soudainement. Ils peuvent s'intensifier avec une respiration profonde ou un torse. Pour s'en débarrasser, Menovazin est utilisé pour le broyage, le repos.

En outre, des douleurs de dessin peuvent se former sur le fond du déplacement des vertèbres. Une personne doit réduire son activité motrice, elle devient souvent engourdie et picotements dans ses membres inférieurs.

Douleur lombaire à gauche accompagnée de lombalgies causées par une hernie lombaire, des rhumatismes, un prolapsus du disque intervertébral. Il peut tirer pendant l'activité physique, avec un stress intense, une toux ou lors de respirations profondes.

Le fait de tirer sur la lombalgie du côté gauche pendant l'activité motrice indique le développement du processus inflammatoire dans le nerf sciatique et la formation du syndrome du piriforme.

Ainsi, si une personne présente des pathologies de la colonne vertébrale, elle présente alors les symptômes suivants:

  • Il y a une douleur aiguë et tiraillante dans le bas du dos, dans laquelle il ne peut pas redresser librement son dos.
  • La douleur est localisée au centre du bas du dos et donne aux membres inférieurs.
  • Avec l'activité motrice, il éprouve des sensations désagréables, qui sont souvent accompagnées d'un spasme dans les reins..

Vous ne pouvez vous débarrasser de la douleur qu'en frottant la plaie avec des médicaments chauffants et anti-inflammatoires..

Souvent, si la douleur au bas du dos est laissée pour compte, cela est dû au développement de pathologies dans les organes internes. Ces organes sont:

  • pancréas et intestins;
  • rein gauche et rate;
  • ovaire gauche chez la femme.

Et aussi une douleur aiguë dans le bas du dos à gauche peut indiquer le développement de la lithiase urinaire. Dans le même temps, il est difficile pour une personne d'aller aux toilettes et sa température corporelle augmente fortement.

Avec des lésions du rein gauche, une personne a une douleur au bas du dos constante, sourde et douloureuse. Il peut également faire mal dans le bas de l'abdomen, dans l'hypochondre.

Si une femme est gênée par une douleur sourde au bas du dos, ce qui donne à l'abdomen, cela indique le développement de fibromes utérins.

Avec le développement de l'inflammation dans les ovaires, les femmes s'inquiètent de la douleur continue, qui donne au bas de l'abdomen et au bas du dos. Le développement de l'inflammation s'accompagne souvent de l'apparition de sécrétions, de douleurs lors des rapports sexuels et de menstruations irrégulières.

Souvent, la douleur dans le bas du dos est associée au fait qu'une personne présente des anomalies dans les reins. Dans ce cas, il présente les symptômes suivants:

  • l'état de santé général s'aggrave: une personne se sent léthargique, elle se fatigue rapidement, elle a une faiblesse;
  • la pression artérielle augmente fortement, les maux de tête tourmentent souvent;
  • le visage et les jambes gonflent, surtout le matin;
  • frissons, transpiration accrue, fièvre;
  • un manque complet d'appétit, des nausées fréquentes, qui se transforment en vomissements sévères;
  • envie et douleur fréquentes en allant aux toilettes;
  • en position couchée, la douleur ne disparaît pas.

La douleur rénale qui irradie vers la région lombaire est aiguë ou chronique.

Des douleurs aiguës au bas du dos à gauche apparaissent pour les raisons suivantes:

  • À la suite d'un étirement vertébral aigu. Avec lui, une personne souffre de douleurs dans les deux parties de la colonne vertébrale et doit limiter son activité motrice.
  • Avec une fracture de la vertèbre lombaire. Une personne a une vive douleur lors d'une blessure, en marchant, le bas du dos sur le côté gauche est très douloureux. Au fil du temps, la douleur chez une personne devient plus facile, mais elle peut s'intensifier en prenant une position allongée.
  • Avec déplacement des disques intervertébraux. Avec eux, une personne souffre du côté gauche du bas du dos, elle doit prendre une position confortable pour soulager la douleur. De plus, s'il est dans une position pendant une longue période, la dernière section de la moelle épinière est pincée. En conséquence, sa sensibilité diminue, ses réflexes diminuent et sa fonction pelvienne est altérée.
  • Le développement de l'arthrose dans les articulations intervertébrales. Avec elle, une personne est préoccupée par un syndrome de douleur facettaire, qui se manifeste par une douleur unilatérale dans le dos, un trouble de la sensibilité et une diminution des réflexes.

Les causes secondaires conduisant à l'apparition de la maladie comprennent:

  • tumeurs malignes localisées dans la colonne vertébrale et inflammation dans le corps vertébral. Il est formé à la suite du développement de la tuberculose, de la brucellose;
  • polyarthrite rhumatoïde, ostéoporose, spondylarthrite;
  • l'apparition d'un AVC vertébral et d'une ostéomalacie;
  • affections sévères du système digestif, du bassin et de la région des reins.

Plus en détail, le spécialiste sera en mesure de répondre à la question de savoir si cela fait mal à gauche dans le bas du dos, que faire après les procédures de diagnostic.

Diagnostique

Initialement, le patient doit subir plusieurs procédures de diagnostic qui aideront à établir plus précisément la cause de la douleur. La première personne à examiner une personne souffrant de douleur est un thérapeute. Après avoir étudié les principaux symptômes, il dirigera la personne vers un spécialiste plus étroit:

Les procédures de diagnostic supplémentaires que le patient devra subir sont des diagnostics par ultrasons. Avec son aide, l'état des organes à l'intérieur du corps et la présence d'une tumeur maligne sont déterminés.

Les causes de la douleur

Une douleur dans le dos à gauche peut survenir dans n'importe quelle zone, avoir un caractère prononcé et déranger la personne pendant des périodes dans les intervalles desquelles les sensations se calment complètement. Dans d'autres cas, des douleurs tiraillantes peuvent vous déranger toute la journée, s'intensifiant et diminuant légèrement. Afin de se débarrasser complètement du problème, il est nécessaire d'identifier la cause profonde et de prendre les mesures nécessaires pour l'éliminer. Toutes les causes possibles sont divisées en maladies directement liées au dos ou aux organes internes..

Méthodes de diagnostic

Si vous ressentez des symptômes suspects, y compris des douleurs dans le côté gauche, vous devez immédiatement consulter un médecin. Dans ce cas, l'aide d'un neurologue ou d'un thérapeute est requise, qui à son tour procédera à un examen diagnostique. Dans de rares cas, l'aide d'un médecin ostéopathe peut être nécessaire pour examiner les os et les tissus musculaires afin de détecter des changements pathologiques..


Échographie abdominale

Pendant le diagnostic, les procédures suivantes peuvent être prescrites au patient:

  • analyse en laboratoire de l'urine et du sang;
  • chimie sanguine;
  • Examen aux rayons X;
  • Tomodensitométrie;
  • fluorographie;
  • fibrogastroduodénoscopie;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • échographie pelvienne.

Sur la base des résultats des études, le médecin sera en mesure de poser un diagnostic précis et de prescrire un traitement approprié. Malgré le fait que de nombreuses pathologies peuvent provoquer un syndrome douloureux, lorsqu'elles sont traitées, les médecins mettent tout en œuvre pour éliminer de manière conservatrice la source des symptômes désagréables.

Thérapie par l'exercice et gymnastique

Soulager la douleur:

  1. Rotations du bassin - les jambes sont plus larges que les épaules, les mains sur la taille, le dos droit, faites pivoter le bassin dans le sens des aiguilles d'une montre et contre lui pendant 8 à 10 rotations dans chaque direction;
  2. Inclinaisons - les jambes sont plus larges que les épaules, les bras sont levés, le dos droit, les inclinaisons sont effectuées à droite et à gauche, 8 à 10 fois dans chaque direction;
  3. Soulève le corps - allongez-vous sur le sol face vers le bas. Les jambes sont droites, les bras le long du corps, soulèvent le torse par l'effort des muscles du dos, se fixant au point le plus haut le plus longtemps possible.

Les douleurs chroniques et douloureuses des côtes et du dos disparaîtront, mais il est impossible d'effectuer des exercices avec exacerbation de la pathologie de l'ODE.

Traitement de la douleur avec des pathologies vertébrogènes

Les sensations de douleur de l'hypochondre et du bas du dos s'arrêtent lorsque les causes de ces douleurs sont éliminées. En règle générale, pour traiter ce syndrome, ils traitent:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Anesthésiques à action générale ou locale.
  • Relaxants musculaires qui détendent les tissus musculaires et aident à libérer un nerf altéré..
  • Chondroprotecteurs qui restaurent les structures du cartilage.

Des vitamines contenant des minéraux, des diurétiques et des blocages sont également utilisées. De plus, des procédures de physiothérapie, des exercices thérapeutiques pour le bas du dos sont présentés. En ignorant le traitement, l'automédication, de graves complications surviendront et seront difficiles à guérir. Par conséquent, la santé doit toujours être protégée, elle ne fait qu'un avec nous, elle est facile à perdre, mais il n'est pas toujours possible de la restaurer.

Maladies du système musculo-squelettique

Si la principale raison de l'apparition d'une telle douleur est des problèmes de colonne vertébrale, alors, très probablement, la douleur sera ressentie dans une plus grande mesure dans le dos. Ils peuvent signaler le développement de hernies intervertébrales, d'ostéochondrose, d'ostéoporose. En règle générale, il y a une augmentation de la douleur pendant le mouvement - virages, virages.

En outre, la cause d'une telle douleur sous les côtes devient souvent directement et des lésions osseuses dans cette zone. Même une simple ecchymose ou une petite fissure provoque une douleur plutôt désagréable, et les fractures des côtes entraîneront une douleur continue, un essoufflement, etc. De plus, les principaux signes caractéristiques sont les écorchures, les hématomes, l'enflure.


Symptômes de fracture des côtes

Premiers secours

La première chose à faire lorsqu'un syndrome douloureux apparaît dans le côté gauche est de demander l'aide d'un médecin. Mais si vous ne pouvez pas visiter la clinique dans un avenir proche, vous pouvez prendre des mesures rapides pour soulager l'état du patient. Il ne s'agit pas de prendre des analgésiques, dont l'utilisation est strictement déconseillée à l'insu d'un médecin. Les premiers soins sont un massage thérapeutique, car c'est la méthode la plus efficace pour traiter divers problèmes de dos.


Massage thérapeutique du dos

Seul un spécialiste pourra effectuer correctement un massage thérapeutique, mais il existe encore des techniques simples pour lesquelles vous n'avez pas besoin de compétences particulières. Il suffit de positionner correctement le patient. Vous trouverez ci-dessous une instruction étape par étape qui vous permet de soulager l'état du patient à domicile.

Table. Premiers soins pour la douleur du côté gauche.

Étapes, photoDescription des actions
La première étapePréparez un lit ou un lit pour le massage. Il est conseillé d'utiliser un matelas moyennement dur. De plus, un petit oreiller doit être placé sous la poitrine de la personne.
Deuxième étapeCouvrez l'oreiller et tout le lit avec une couverture. Il est conseillé de prendre un produit en matériau naturel, mais si cela n'est pas possible, utilisez des synthétiques.
Troisième étapePlacez le patient dans un lit de sorte que sa poitrine soit exactement au-dessus de l'oreiller. Ses mains devraient être le long du corps.
Quatrième étapeSoulevez légèrement la tête du patient: pliez une petite serviette en forme de cylindre et placez-la doucement sous la tête, ou plutôt, sous le front. Cela supprimera la charge de la colonne cervicale, gardant le cou droit tout au long de la procédure.
Cinquième étapeFaites la même opération avec les pieds de la victime, placez-y la même serviette enroulée. Dans cette position, tout le corps est complètement détendu. Procédez ensuite au massage. Tous les mouvements doivent être fluides et précis. Massez la zone affectée pendant 10-15 minutes à l'aide d'une crème hydratante.

Après l'achèvement de la procédure thérapeutique, le patient a besoin de repos et de repos, et pour augmenter l'effet thérapeutique, il doit être recouvert d'une couverture chaude ou d'une couverture. Toutes sortes d'activités physiques doivent être totalement exclues..

La prévention

La prévention d'une telle douleur sera particulièrement efficace si le problème se reproduit périodiquement, malgré le traitement. Très probablement, cela indique que la maladie n'a pas été complètement guérie ou que la personne n'a pas suivi les recommandations du médecin.

Maintien du poids

En cas d'anomalies dans la cavité abdominale et les reins, il est important de garder son poids habituel.

Un ensemble pointu ou même une perte de poids peuvent provoquer des perturbations.

Par exemple, les patients souffrant de problèmes rénaux se plaignent parfois de souffrir davantage s'ils perdent un peu de poids.

Le fait est que la couche de graisse maintient le rein en un seul endroit, et lorsque vous perdez du poids, l'organe commence à baisser, provoquant de la douleur.

Il n'est pas recommandé à ces patients de perdre du poids du tout, si nous ne parlons pas d'un très gros excès de poids.

Régime équilibré

Une alimentation équilibrée aide à prévenir de nombreux problèmes avec le système digestif. Si la douleur a été causée par une pancréatite, une cholécystite, un ulcère et d'autres problèmes avec le tractus gastro-intestinal, alors une alimentation équilibrée est simplement nécessaire.

Vous devez manger régulièrement, éviter les aliments sucrés et gras, essayer de manger plus de légumes et de céréales. Certaines maladies interdisent certains aliments, donc dans chaque cas, une recommandation d'un gastro-entérologue est requise..

Les complexes de nutrition médicale pour diverses maladies sont appelés "diétols".

Important! En Russie, le système développé par le Dr Pevzner est utilisé, chaque table est pensée en fonction des produits les plus adaptés au patient. Par exemple, avec un ulcère à l'estomac et une cholécystite, différents produits sont autorisés.

Activité physique

Une activité physique modérée renforce la colonne vertébrale, améliore le fonctionnement des organes internes, améliore l'immunité en général. Souvent, les gens se plaignent de douleurs au-dessus du bas du dos, qui peuvent être dues à un mode de vie sédentaire.

Dans le cas de l'activité physique, la modération est importante, car les charges lourdes ne peuvent qu'exacerber le problème. Si le médecin pendant le traitement recommande de passer plus de temps à l'extérieur, de courir ou d'assister à des cours de physiothérapie, vous devriez écouter ces recommandations.

Évitez les rhumes

Le rhume réduit non seulement l'immunité, mais peut également entraîner des complications pour d'autres organes. Il n'est pas recommandé de tolérer le rhume et la grippe sur les jambes, ainsi que d'aller travailler sans traitement.

En cas de rhume, il est important non seulement d'éliminer les symptômes, mais aussi de traiter la cause de leur apparition.

Guérissez toute maladie jusqu'à la fin

Il y a des cas fréquents où une personne souffle le bas du dos dans un train, mais il n'y attache aucune importance.

Au fil du temps, la douleur peut disparaître, mais elle reviendra au moment le plus inopportun..

Il y a souvent des cas de maladies du tractus gastro-intestinal, lorsqu'une personne subit un traitement avec des pilules, tout en adhérant à un régime alimentaire, mais la douleur a disparu et le patient cesse d'adhérer à une nutrition spéciale.

Comme le résultat n'a pas été fixé, une rechute se produira presque certainement dans un avenir proche..

Douleur dans le dos, en bas à gauche, au-dessus et en bougeant

Articles d'experts médicaux

Dans tous les cas, une douleur intense et soudaine ou tout à fait tolérable, constante ou apparaissant après l'exercice est un signal d'alerte qui fait réfléchir sur l'état de santé. Même si vous avez réussi à arrêter rapidement le syndrome douloureux, vous ne devez toujours pas négliger les conseils médicaux. Il est préférable de découvrir rapidement la cause de l'inconfort, car les maux de dos à gauche peuvent être le symptôme d'une variété de maladies, dont la lutte ne sera plus efficace que dans les premiers stades de leur développement.

Code ICD-10

Causes de la douleur au dos gauche

L'étiopathogenèse du syndrome douloureux du côté gauche postérieur est très diverse. Il peut signaler la destruction des articulations de la colonne vertébrale, des spasmes des muscles paravertébraux, des changements pathologiques dans les organes de la cavité thoracique et abdominale.

Des douleurs dorsales non spécifiques (primaires ou bénignes) à gauche apparaissent en raison d'un effet positionnel ou mécanique sur les structures vertébrales. Il se produit comme une attaque soudaine de douleur aiguë, localisation caractéristique - la partie lombo-sacrée la plus chargée de la colonne vertébrale. La douleur est ressentie dans la région fessière, parfois même dans le haut de la cuisse. Sa cause est un spasme ou une sur-extension des muscles paravertébraux. La manifestation se produit lors d'une surcharge physique des muscles de la colonne vertébrale, un mouvement vif et infructueux, après un long séjour dans une position. Le plus souvent, cette douleur affecte les personnes qui mènent un style de vie insuffisamment actif et / ou qui sont en surpoids, qui ne savent pas comment regrouper et répartir la charge musculaire, par exemple, soulever des objets lourds.

Les douleurs dorsales spécifiques (secondaires) sont les conséquences des traumatismes, de la croissance des néoplasmes, des infections et de la dégénérescence des structures vertébrales ou rachidiennes.En outre, elles peuvent refléter le syndrome douloureux qui apparaît lors du développement de changements douloureux dans les organes de la cavité thoracique et du péritoine de localisation gauche et peuvent être d'origine:

  • pulmonaire - une conséquence de l'inflammation des voies respiratoires inférieures, de l'accumulation de gaz dans la cavité pleurale, de la pleurésie sèche, des néoplasmes de la localisation du côté gauche;
  • cardiaque - avec inflammation du péricarde, maladie coronarienne, présence d'anévrisme aortique;
  • digestif - pancréatite aiguë, ulcère gastro-duodénal;
  • rénale - thrombose de l'artère gauche, colique gauche;
  • gynécologique - ovariite;
  • hémorragie rétropéritonéale.

Chez les individus émotionnellement labiles, une douleur derrière le côté gauche de nature psychogène est possible, un fort choc émotionnel devient la cause du syndrome. De plus, les personnes qui éprouvent régulièrement des malaises au dos, parfois de peur d'attendre une autre crise, ressentent une douleur qui ne l'est pas (comportement douloureux).

Facteurs de risque

Les facteurs de risque d'apparition de douleurs non spécifiques sont des virages serrés, des secousses, des virages, un séjour prolongé dans une position, un stress accru sur les muscles du dos, une mauvaise forme physique, une grossesse. Le risque d'inconfort spécifique du côté gauche est augmenté en présence de maladies des structures vertébrales, de la moelle épinière, des organes internes situés sur le côté gauche de la poitrine et de la cavité abdominale.

Pathogénèse

La pathogenèse de l'apparition de douleurs du côté gauche dans le dos est multifactorielle. Des douleurs aiguës non spécifiques résultent de lésions des muscles paravertébraux ou de leurs spasmes. Les épisodes aigus sont souvent résolus d'eux-mêmes, mais les dommages périodiques augmentent la probabilité de chronicité. Dans ce cas, l'esclavage du tissu musculaire entourant l'articulation intervertébrale étirée se produit, ce qui entraîne une perturbation locale du flux sanguin et se manifeste par une intensification du syndrome douloureux. Si des mesures ne sont pas prises, il reste des cordes musculaires tendues et, au fil du temps, le manque d'approvisionnement sanguin normal conduit au remplacement des myocytes par des cellules du tissu conjonctif..

La pathogenèse des maux de dos spécifiques à gauche est diverse et est considérée dans le cadre du mécanisme de formation de la pathologie sous-jacente. La population de 30 à 40 ans sollicite le plus souvent une assistance médicale à cette occasion, l'appel initial à cette plainte est de 5% par an. La prévalence des syndromes de douleur vertébrale dans les pays à économie développée et les statistiques médicales atteignent 80%.

Épidémiologie

Les statistiques montrent que parmi les syndromes de douleur non oncologique, environ un quart tombe sur les maux de dos, dont la grande majorité (jusqu'à 90%) sont des douleurs musculo-squelettiques non spécifiques. Parmi les lésions des structures vertébrales, les lésions de compression de la racine vertébrale dans la région lombaire (radiculopathie) de 6 à 15% des cas prévalent, toutes les autres causes représentent environ 4%.

Symptômes

Les types de maux de dos, leur localisation, leur nature peuvent indiquer le sens de la recherche d'une pathologie, mais contacter un établissement médical pour établir leur étiologie est nécessaire, car l'inconfort est ressenti presque de la même manière avec des sources complètement différentes.

Maux de dos en bas à gauche

La grande majorité de ces plaintes de douleur sont associées à des déformations des structures vertébrales, qui subissent un stress constant lorsque nous nous asseyons, nous levons, marchons, courons, soulevons des poids. La région lombo-sacrée de la colonne vertébrale souffre le plus du stress. Le syndrome douloureux de cette localisation est le plus souvent un symptôme de sténose du canal rachidien, de sciatique, de spondylarthrose, de spondylose, d'autres conditions qui provoquent une compression des fibres nerveuses dans les structures altérées de la colonne vertébrale ou dans les tissus musculaires enflammés œdémateux. Dans de telles situations, la douleur s'accompagne d'engourdissement et de limitation de la fonction motrice à cet endroit. Dans le même temps, des lésions des organes internes situés à gauche dans la cavité abdominale peuvent également se manifester par des douleurs dans le bas du dos gauche. Par conséquent, afin de différencier les pathologies vertébrales des problèmes avec les organes internes, il ne sera pas inutile de consulter un urologue pour tous les patients, et les femmes auront également un voyage imprévu chez un gynécologue et effectueront des tests de laboratoire et des diagnostics matériels prescrits.

Les maux de dos en bas à gauche, causés par une violation de la fonction musculo-squelettique à cet endroit, se produisent généralement soudainement lors du levage d'objets lourds, après un long inconvénient de position, une forte performance du mouvement de rotation des extenseurs et un traumatisme de la colonne vertébrale. Avec un dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque, il est généralement terne et donne à la zone inguinale. Après un long repos, il est difficile de se lever et de commencer à bouger, mais lorsque le patient «diverge», la douleur s'affaiblit et disparaît parfois complètement.

Une hernie dans la région lombo-sacrée peut également se manifester par une douleur à gauche dans le bas du dos et une sensation de raideur à cet endroit. Les patients ont périodiquement des lumbago, ils ressentent de la douleur en tournant le corps et en basculant. La douleur se propage le long de la jambe jusqu'au pied comme des rayures. Les patients ont souvent les jambes engourdies. Cependant, ces symptômes ne sont pas spécifiques et peuvent indiquer non seulement la présence d'une hernie.

La spondylarthrite ankylosante au stade initial se manifeste par des douleurs dans la région lombaire et en dessous. Elle apparaît au repos, pendant une longue période de repos, souvent nocturne. Le matin, une raideur est ressentie, lorsque le patient bouge, la douleur diminue. La maladie se caractérise par un gonflement de la cheville et une violation de sa mobilité, en particulier des talons. La toux et les respirations profondes contribuent à augmenter l'inconfort.

La douleur dans le dos dans la région du rein indique principalement un processus pathologique dans ledit organe - néphrolithiase et / ou néphrite. Cependant, il est symptomatiquement difficile de différencier avec précision la radiculopathie et l'inflammation ovarienne. Il est impossible de distinguer les sources de troubles uniquement par le syndrome douloureux. La nature de la douleur est quelque peu différente les unes des autres, cependant, seul un médecin peut poser un diagnostic en toute confiance après un examen.

Le jade et l'oophorite se manifestent par une douleur tirante, quelle que soit la position du corps. Chez les futures mères, des douleurs de cette nature dans le bas du dos peuvent être un avertissement sur la menace d'avortement.

Selon une douleur intense, nous pouvons supposer des dommages à la colonne lombaire, une douleur lancinante, s'étendant jusqu'à la jambe jusqu'au bout des doigts, indique plutôt la présence d'une radiculite, un pincement du nerf dans les structures vertébrales de la région lombaire inférieure. L'irradiation de la douleur dans l'aine et les muscles abdominaux indique des dommages aux vertèbres lombaires situées dans la section supérieure.

Une attaque de coliques rénales commence de façon inattendue et soudaine, quelle que soit l'activité de la victime. Il peut dépasser pendant la période de sommeil nocturne - puis le patient se réveille. La douleur dans le dos dans le rein dans la phase aiguë augmente, sa durée est individuelle. Les coliques rénales peuvent s'arrêter brusquement, comme cela a commencé, mais, en règle générale, la durée pour atteindre son apogée prend plusieurs heures, et une personne parvient à consulter un médecin, ce qui est correct, car la douleur est très forte, ne passe pas longtemps, en conséquence, un choc douloureux est possible. La douleur avec colique rénale est migratrice; elle peut pénétrer dans le périnée, le haut des cuisses. En tombant, la douleur devient plus intense. Un patient souffrant de coliques rénales ne peut généralement pas s'asseoir ou s'allonger tranquillement, il va et vient, car il est impossible de trouver une position qui soulage la douleur. Les autres manifestations de la colique rénale correspondent aux facteurs qui l'ont provoquée. Cela peut être des envies fréquentes de vider la vessie, parfois non concluantes (ténesme), des nausées, des vomissements, qui n'apportent pas de soulagement, une bradycardie, une hypo et une hypertension, des flatulences et un ténesme de l'intestin. Divers obstacles à la sortie de l'urine (calculs, sténoses et autres) provoquent des coliques rénales.

Si vous ressentez des maux de dos localisés dans la région lombaire à gauche et suggérant une pathologie, ne commencez pas le traitement sans examen, cela peut vous coûter cher.

Le dos fait mal en haut à gauche

Cette localisation du syndrome douloureux est le plus souvent caractéristique de transformations pathologiques dans les régions vertébrales cervicales et / ou thoraciques, de tels symptômes peuvent manifester des dommages à la moelle épinière dans sa partie supérieure ou aux nerfs périphériques du membre supérieur.

La scoliose de la région thoracique de la colonne vertébrale (courbure à gauche) conduit au fait que la colonne vertébrale déformée commence à affecter les tissus paravertébraux et que les terminaisons nerveuses et / ou les disques intervertébraux sont impliqués dans le processus, absorbant les impulsions de vibration lors de la marche, de la course et d'autres activités physiques. Le haut du dos commence à faire mal lorsque le coude vertébral atteint un degré significatif (deuxième ou troisième).

Des modifications réactives du cartilage paravertébral et du tissu osseux avec ostéochondrose entraînent une saillie des disques perturbés qui affectent et endommagent les muscles et les fibres nerveuses. Au début du développement, ce processus ne provoque qu'une sensation de raideur, la colonne vertébrale perd de sa souplesse, des ostéophytes (spondylose) apparaissent et des douleurs commencent, généralement douloureuses et survenant après l'exercice, ou permanentes, si l'ostéophyte blesse la racine nerveuse. L'ostéochondrose et la scoliose sont les principales causes des saillies et des hernies intervertébrales, écrasant les racines des nerfs dans le canal de leur sortie de la moelle épinière. Des symptômes de névralgie intercostale apparaissent, se manifestant par une douleur interscapulaire plus proche du côté gauche, qui se fait passer pour cardiaque.

Diverses déformations conduisent au fait qu'il y a une douleur dans le dos à gauche au-dessus du bas du dos. Elle peut être causée par le déplacement des vertèbres. Il s'agit d'une douleur très vive et aiguë qui se propage le long du nerf intercostal et s'étend jusqu'à la zone de l'omoplate, du bras gauche et de l'aisselle.

L'affaissement du disque intervertébral, en raison duquel le canal se rétrécissant le long duquel la terminaison du nerf spinal passe à gauche, peut également provoquer des douleurs dues à la compression du nerf (hernie de Schmorl).

L'inflammation du tissu musculaire (myosite) entraîne des spasmes musculaires et, par conséquent, la compression des vaisseaux sanguins et des fibres nerveuses. Si le spasme est localisé dans le coin supérieur gauche, il fait également mal dans le côté supérieur gauche du dos. Des lésions similaires peuvent apparaître sur toute la longueur de la colonne vertébrale, respectivement, et une douleur peut être ressentie à tout moment.

Le dos fait mal en haut à gauche avec des fractures de l'os scapulaire ou des côtes. La bursite sous-scapulaire (inflammation de la sous-scapulaire synoviale gauche) provoque une douleur importante à gauche sous l'omoplate à l'arrière. L'épaule gonfle, devient engourdie, les symptômes d'intoxication générale sont souvent accompagnés - hyperthermie, faiblesse.

Une douleur dans le dos gauche à peu près au niveau des omoplates ou légèrement plus bas indique souvent la présence d'une pathologie cardiaque. Il irradie souvent vers le membre supérieur et la mâchoire inférieure. Douleur intense et sensation de mort imminente - partie du symptôme de l'infarctus du myocarde.

Souvent avec d'autres maladies cardiaques, la douleur à gauche redonne. En règle générale, la douleur cardiologique est arrêtée par les médicaments cardiaques (nitroglycérine, corvalol) et s'accompagne d'autres symptômes de faiblesse cardiaque - essoufflement, fatigue. Se produisent souvent après des troubles ou un stress physique.

Une douleur dans le dos à gauche en dessous de l'omoplate peut indiquer des maladies des voies respiratoires inférieures - pneumonie, pneumothorax, pleurésie sèche, néoplasmes des poumons et / ou des bronches. Les symptômes concomitants tels que l'essoufflement, la toux, la faiblesse sont caractéristiques des pathologies du système respiratoire.

Une douleur à gauche sous la côte du dos peut être observée dans la pancréatite aiguë. Ils sont en forme de ceinture et sont donnés à la partie inférieure du sternum et à la région du cœur, de l'omoplate et de l'arrière de la ceinture scapulaire. Avec la pancréatite, un spasme prononcé des muscles abdominaux est généralement observé..

Les coliques rénales peuvent se manifester par des maux de dos à gauche sous les côtes, au-dessus du bas du dos, elles peuvent être douloureuses lorsqu'un thrombus est obstrué par une artère fournissant du sang au rein, et un hématome rétropéritonéal peut également être localisé au même endroit. À risque - patients sous traitement anticoagulant.

Douleur au dos gauche lors du déplacement

Il n'y a aucun moyen de se manifester à l'aise et de répondre par une douleur aiguë, dès que vous commencez à bouger, des ecchymoses et des entorses de la colonne vertébrale peuvent survenir, de plus, mineures, dont le patient ne pouvait pas remarquer et ensuite les oublier en toute sécurité..

Diverses dorsopathies - ostéochondrose, scoliose, cyphose, lordose pathologique de la spondylarthrite cervicale, spondylopathie et, par conséquent, protubérances et hernies, ainsi que d'autres processus inflammatoires dégénératifs qui conduisent à des déformations des disques vertébraux, se manifestent souvent initialement comme des douleurs qui surviennent lors de la marche, courir, tourner le corps, et parfois simplement prendre une grande respiration, rire et même parler.

Le syndrome musculo-tonique se manifeste par des douleurs qui limitent la plage de mobilité d'une section particulière de la colonne vertébrale. Cela se produit lorsqu'un muscle de tonus est impliqué dans le mouvement. Au sondage, c'est elle qui se révèle tendue et douloureuse. Les causes du syndrome peuvent être l'haltérophilie, un séjour prolongé dans une position inconfortable, une augmentation de l'exercice sans échauffement préalable, des virages soudains et infructueux.

L'urrolithiase peut se manifester par des maux de dos pendant le mouvement, une tumeur dans n'importe quel organe de la cavité thoracique, une sciatique (inflammation du nerf sciatique) ou une myosite du muscle piriforme - également.

Que signifie la nature de la douleur??

Des douleurs dorsales aiguës à gauche surviennent généralement soudainement et accompagnent le développement aigu de la pathologie. Si la douleur est survenue et n'a pas disparu dans les prochaines minutes, mais est restée, bien que son intensité ait diminué, le corps prétend tout désastre. D'autres développements vous informeront sur les actions nécessaires - que ce soit pour appeler une équipe d'ambulance ou simplement aller chez le médecin. Mais les maux de dos aigus ne doivent pas être ignorés..

Lorsque la douleur est localisée dans la zone sous les côtes à gauche, le pancréas est très probablement affecté. Douleur douloureuse, s'étendant sur la circonférence du corps, ainsi que dans le dos et l'estomac. La faiblesse, la nausée, la fréquence cardiaque rapide, la fièvre peuvent augmenter. Si le patient vomit, cela ne lui apporte aucun soulagement. Une attaque de pancréatite aiguë ou une exacerbation de chronique, en règle générale, est précédée d'excès à la table des fêtes.

Une douleur aiguë dans le bas du dos gauche, s'étendant au bas de l'abdomen, peut survenir lorsque le kyste ovarien ou la trompe de Fallope se rompt en présence d'une grossesse extra-utérine. Ces conditions nécessitent une hospitalisation immédiate. Si une douleur au dos sévère sur la gauche se produit soudainement et ne se libère pas dans les 15 à 20 minutes - appeler une ambulance L'état du patient s'aggrave fortement - la faiblesse apparaît jusqu'à l'évanouissement, la température augmente, parfois de manière significative, le tonus des muscles abdominaux de la gauche augmente de manière significative. En réaction à la douleur, des vomissements peuvent survenir, des taches vaginales apparaissent, les processus excréteurs sont perturbés, cependant, il vaut mieux ne pas attendre si longtemps.

Il peut gravement blesser dans le bas de l'abdomen et le dos avec une salpingite aiguë (salpingoophorite), mais il est préférable de différencier un processus inflammatoire intense d'une catastrophe dans un établissement médical en utilisant des méthodes matérielles.

En général, une douleur aiguë sévère qui apparaît soudainement caractérise le développement aigu du processus et nécessite un diagnostic urgent. C'est juste le cas lorsque vous devez faire preuve d'une vigilance accrue et nécessiter l'attention du personnel médical.

Une douleur dans le bas du dos gauche, irradiant vers l'abdomen au-dessus du pubis du même côté, peut indiquer une inflammation des structures rénales (bassin, glomérules) ou recouvrant complètement le rein. Le jade se caractérise par une douleur tirante sur le dos gauche, il peut être plus fort dans le processus aigu et plus faible dans la chronique. Avec l'inflammation, le processus de filtration de l'urine est perturbé, la dégénérescence des tubules rénaux progresse. Cela affecte le processus de miction - la fréquence des envies augmente, la quantité d'urine libérée diminue, il peut y avoir des sensations inconfortables - démangeaisons, douleur, brûlure, sensation de satiété de la vessie. Les personnes atteintes de reins malades ont souvent mal à la tête. La néphrite aiguë se produit avec des symptômes plus graves, il peut y avoir un gonflement, une rétention urinaire aiguë, une faiblesse, des vomissements, de la température. Les reins malades réagissent en exacerbant la douleur en tapotant à leur emplacement (symptôme de Pasternatsky).

Des douleurs dorsales soudaines et aiguës à gauche peuvent survenir avec des coliques rénales, qui peuvent être causées par une néphrolithiase, des calculs dans l'uretère gauche, dans la vessie du côté gauche. Fondamentalement, les coliques rénales indiquent un déplacement de la pierre, ce qui provoque une douleur aiguë, grattant la surface muqueuse interne de l'organe. Une telle attaque est souvent provoquée par une marche rapide, un jogging, un saut, un travail physique intense. En relation avec l'irritation des terminaisons nerveuses du péritoine adjacent au rein affecté, des symptômes de troubles digestifs apparaissent.

La douleur aiguë au dos peut être un symptôme d'infarctus du myocarde, d'angine de poitrine, d'anévrisme aortique. Si la douleur persiste dans le quart d'heure, une ambulance doit être appelée..

La douleur aux points de suture ou aux coupures peut indiquer une maladie des voies respiratoires inférieures. Il n'apparaît que lorsque les pétales pleuraux sont impliqués dans le processus inflammatoire qui, lorsqu'ils sont frottés les uns contre les autres, provoquent des douleurs. Les masses tumorales commencent à faire mal, germant également dans la plèvre. Si les processus sont associés au système respiratoire, des symptômes tels que toux, essoufflement, fièvre, sueurs nocturnes et diurnes apparaîtront. La douleur aiguë est caractéristique du pneumothorax, de la pneumonie croupeuse, de la pleurésie sèche. Ça fait mal à la poitrine, sur le côté, c'est donné dans le dos. Les douleurs s'aggravent avec la toux, se penchant vers le côté droit (sain). Le dessin et l'ennui correspondent aux maladies chroniques de longue durée, par exemple la tuberculose: poumons - surviennent dans le haut du dos avec toux, respiration; reins, organes génitaux - dans la partie inférieure.

Des douleurs douloureuses dans le dos gauche peuvent être ressenties avec des maladies chroniques des organes génitaux féminins et masculins, d'autres symptômes apparaissent généralement: dysfonctionnements du cycle menstruel, troubles de l'éjaculation, écoulement, inconfort lors de la miction. Si les maux de dos à gauche s'accompagnent de symptômes de dyspepsie, nous pouvons supposer un problème avec le gros intestin.

Pour les syndromes radiculaires (compression des terminaisons nerveuses dans l'espace interdiscal), apparaissant, par exemple, après une surcharge ou une levée de poids, une douleur lancinante dans le dos à gauche est caractéristique - lombalgie.

Une douleur sourde, épuisante et parfois infructueuse dans le dos gauche peut être un symptôme de radiculopathie ou de sciatique.

Les déformations et les dommages aux structures vertébrales (ostéomyélite, ostéochondrose, scoliose, prolapsus, entorse, fracture, luxation), compliqués par le processus inflammatoire, inflammation des organes internes situés sur le côté gauche du corps, en particulier ceux purulents, s'accompagnent souvent de pulsations dorsales à gauche.

Différences entre les sexes

Dans la plupart des cas, la douleur dans le dos gauche est causée par diverses blessures et maladies de la colonne vertébrale et des muscles paravertébraux. Il n'y a pas de différences entre les sexes dans les causes qui les provoquent, et le mécanisme de développement, tout ce qui précède s'applique également aux personnes des deux sexes. Cependant, le mode de vie des hommes prédispose à l'apparition de maux de dos - ils sont plus souvent impliqués dans les sports mécaniques, soulèvent des objets plus importants dans la vie quotidienne et des risques professionnels sont ajoutés (parmi eux, il y a plus de conducteurs, de déménageurs et d'autres travailleurs engagés dans un travail physique intense). Les représentants du sexe fort sont plus prédisposés à la spondylarthrite ankylosante: parmi les femmes atteintes de cette maladie, neuf hommes représentent une femme, les hommes sont plus susceptibles de souffrir d'urolithiase, de maladies respiratoires, mais le diagnostic de pyélonéphrite est cinq fois plus susceptible d'être entendu par les femmes, et parmi elles - beaucoup Enceinte.

Les causes spécifiques de la douleur au bas du dos gauche chez l'homme sont les maladies génitales: le mal de dos est généralement donné en cas d'orchite, d'épidymite, une telle propagation est possible avec la prostatite, la varicocèle et la torsion du cordon spermatique, bien que dans ces derniers cas la douleur soit irradiée très rarement. En plus du dos, la douleur est localisée dans le périnée et le scrotum. Les conditions aiguës sont accompagnées de fièvre, de graves douleurs brûlantes, de nausées et de vomissements peuvent être. Chronique - avec des sensations moins intenses, des douleurs, des éclats, parfois dérangeant uniquement lors de la marche et des mouvements plus intenses. Dans les maladies des organes génitaux, la douleur est donnée à la région lombaire et inférieure, donc si vous ressentez une douleur dans le dos à gauche au-dessus du bas du dos chez les hommes, des problèmes masculins spécifiques peuvent être exclus.

D'autres causes de maux de dos au-dessus et au-dessous des lombaires peuvent être causées par des maladies communes aux deux sexes - maladies des reins, du cœur, des poumons, des structures vertébrales, de la moelle épinière, décrites ci-dessus.

Spécifique exclusivement au beau sexe, les maux de dos à gauche ainsi que chez les hommes apparaissent avec des maladies des organes qu'eux seuls ont. Fondamentalement, les maux de dos sur le côté gauche de la femme sont causés par des changements pathologiques dans les ovaires et les trompes de Fallope du côté gauche. Salpingite, oophorite, salpingoophorite, néoplasmes dans ces organes, torsion des jambes du kyste ovarien, une grossesse tubaire à gauche peut provoquer des douleurs dans le bas-ventre, irradiant vers le dos. La nature de la douleur et des symptômes associés est cohérente avec le processus qui l'a provoquée..

Les maladies inflammatoires au cours de la phase aiguë peuvent se manifester par une douleur lancinante intense, de la fièvre, des pertes vaginales et une gêne lors de la vidange de la vessie. Pour les formes chroniques, la douleur douloureuse et l'absence de symptômes graves sont typiques.

Une douleur aiguë au poignard qui a soudainement percé le bas de l'abdomen et le dos et est restée, bien que réduite en intensité, une forte détérioration de la condition peut être un signe de rupture d'un kyste ovarien ou d'une trompe de Fallope pendant une grossesse extra-utérine.

Avec des douleurs de traction apparaissant périodiquement moins importantes dans le bas de l'abdomen et le dos, en particulier en combinaison avec l'arrêt des menstruations ou une diminution inhabituelle de son intensité, vous devez réfléchir à la possibilité d'une grossesse extra-utérine et être examiné si une telle possibilité existe.

Les néoplasmes de l'ovaire gauche se développent de manière asymptomatique pendant une longue période et se manifestent par une douleur déjà avec la croissance de la tumeur et sa pression sur les tissus environnants équipés de récepteurs de la douleur, la douleur peut également apparaître lors des rapports sexuels et de l'effort physique, et ne pas déranger au repos. Dans le même temps, une faiblesse inexpliquée, un essoufflement, des troubles de la miction et de la défécation, un gonflement ou des varices des jambes peuvent se développer..

Les maux de dos les plus inoffensifs chez les femmes peuvent être causés par l'approche des menstruations. Pour certains, ces douleurs périodiques sont causées par la rétention d'eau dans la région pelvienne, l'instabilité de l'état émotionnel due aux fluctuations hormonales avant la menstruation et une anxiété accrue, qui provoque des douleurs dans le bas du dos, y compris celui de gauche. Les sensations de dessin avant la menstruation se développent en présence de maladies chroniques des organes pelviens, vous devez donc encore être examiné.

Les pathologies des organes génitaux féminins situés à gauche se manifestent par des douleurs dans le bas du dos, pas plus élevées que le bas du dos.Par conséquent, lorsqu'un patient se plaint de douleurs lombo-sacrées, soupçonnant une radiculite, une sciatique, une hernie de la colonne vertébrale et d'autres pathologies, il doit être envoyé pour une consultation chez le gynécologue.

La douleur dans le dos vers la gauche au-dessus du bas du dos chez les femmes est généralement causée par des raisons communes aux patients des deux sexes, qui ont déjà été couvertes suffisamment en détail dans l'article ci-dessus.

Arrêtons-nous sur une telle période de la vie d'une femme que d'avoir un enfant. Les maux de dos à gauche pendant la grossesse ne sont pas rares. La charge sur la colonne vertébrale, en particulier dans la région lombaire, augmente avec une augmentation de l'utérus et atteint des valeurs maximales à la fin de la gestation. Si une femme est mal entraînée physiquement, a des muscles du dos faibles, souffre d'ostéochondrose ou si sa colonne vertébrale est pliée, cela affecte négativement les sentiments dans le dos. Les symptômes peuvent se manifester de différentes manières: la douleur peut survenir après de longues promenades, porter des sacs lourds, tousser, respirer profondément, expirer, éternuer. Parfois, des douleurs sont exprimées dans les lumbago aigus, certains ont mal au dos le soir et après le repos, cela passe. Si l'inconfort vous dérange constamment, il est préférable d'en informer le médecin qui mène la grossesse. Peut-être qu'il prescrira des études, des exercices de physiothérapie pour les femmes enceintes, le port d'une orthèse de soutien, un traitement supplémentaire.

Chez les femmes enceintes, les maladies chroniques sont souvent exacerbées. En particulier, une maladie rénale. Une femme enceinte sur dix souffre de pyélonéphrite. Au cours des trois derniers mois, la probabilité de développer des coliques rénales est élevée. Cette condition est dangereuse car elle peut provoquer un accouchement prématuré, vous devez donc consulter d'urgence un médecin.

La merralgie (névralgie du nerf fémoral externe) pendant la grossesse est également possible. Elle se produit en raison de la compression du nerf au niveau du ligament inguinal, car chez les femmes enceintes avec croissance de l'abdomen, il y a une augmentation de la flexion de la colonne lombaire (lordose), de l'angle d'extension de l'articulation de la hanche et de l'inclinaison du bassin..

Si le mal de dos inquiète constamment une femme enceinte, elle doit consulter un spécialiste.