logo

Mal au bas du dos chez une femme

L'inconfort dans la partie inférieure de la colonne vertébrale peut indiquer la présence de pathologies de la crête ou de maladies des organes internes. La douleur dans le bas du dos chez la femme survient le plus souvent en raison de pathologies du système génito-urinaire. De plus, d'autres pathologies peuvent être provocatrices d'un symptôme similaire. Ci-dessous, nous considérons plus en détail le lieu de propagation de la douleur et sa nature, ainsi que les facteurs provoquant une condition similaire.

Les causes

La douleur lombaire peut déranger les femmes de tous âges. Les raisons en sont les suivantes:

  • soulever des poids, ce qui conduit à un étirement du corset musculaire;
  • hypothermie ou courants d'air;
  • période de menstruation;
  • grossesse;
  • maladies du système génito-urinaire;
  • pathologie des intestins, des reins, du foie.
  • processus dégénératifs dans les vertèbres et les disques du lombo-sacré.

Les crises aiguës peuvent avoir une localisation différente. Selon les raisons, le syndrome de la douleur peut apparaître sur le côté (gauche ou droite), sous le bas du dos.

Remarque! La survenue d'attaques aiguës dans le dos est un signe certain du développement d'écarts négatifs dans le fonctionnement normal du corps.

Douleur lombaire droite et gauche

Les sensations paroxystiques à droite dans le bas du dos surviennent dans la plupart des cas en raison de processus destructeurs du cartilage et du tissu osseux (ostéochondrose, radiculite). De plus, les causes de la douleur sont souvent des processus inflammatoires du péritoine (foie, appendice à droite, rein).

Il convient de noter que si l'inconfort dans le dos du côté droit s'accompagne de frissons, de fièvre, de changements fréquents des selles (constipation, diarrhée), des problèmes peuvent survenir avec les intestins, le foie ou la vésicule biliaire. Les maladies du système génito-urinaire se manifestent souvent par une violation des menstruations (début retardé ou prématuré de la décharge). À ce moment, il y a une douleur de traction non seulement dans la région lombaire à droite, mais aussi dans le bas de l'abdomen.

Si de tels symptômes surviennent chez les hommes, cela peut être une violation de la nature enflammée de la prostate ou des problèmes avec les canaux urinaires. En cas de vomissements, diarrhée, température, qui accompagnent des douleurs dans le bas du dos à droite, très probablement, la pathologie des organes abdominaux.

Important! La douleur dans le bas du dos, en particulier à droite, qui survient de façon continue, devrait encourager les soins médicaux.

La survenue de sensations désagréables dans le bas du dos du côté gauche est un symptôme dangereux. Si la douleur s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle, ainsi que de changements dans le système digestif (diarrhée, constipation, vomissements, perte d'appétit), alors nous pouvons parler de maladies de la rate, du pancréas, de l'estomac, de l'appendice gauche.

En plus des pathologies des organes internes, des douleurs dans le bas du dos gauche peuvent apparaître en raison du développement de maladies du système musculo-squelettique (inflammation des muscles spinaux, pincement des fibres nerveuses, destruction des vertèbres et des disques entre elles). Habituellement, avec des pathologies de la crête, l'inconfort a des caractéristiques:

  • douleur au bas du dos à gauche, survenant après un long séjour dans une position (développement d'une spondylarthrose);
  • attaques aiguës de diverses localisations résultant de mouvements maladroits, d'éternuements, de toux, de flexions et d'inclinaisons du corps (ostéochondrose).

Des douleurs similaires indiquent des problèmes de colonne vertébrale et peuvent survenir sur les côtés en même temps ou périodiquement, puis à gauche, puis à droite.

Il convient de noter que si l'inconfort abandonne dans la jambe, il s'agit d'une fibre nerveuse pincée dans les vertèbres lésées de la région lombo-sacrée. Dans ce cas, la douleur de traction apparaît non seulement dans le membre inférieur, mais affecte également la fesse.

Remarque! Sans examen, il est impossible de comprendre les causes des sensations paroxystiques désagréables dans le bas du dos. Par conséquent, l'automédication et l'administration d'analgésiques peuvent aggraver l'état du patient..

Pourquoi ça fait mal sous le bas du dos?

L'inconfort dans le bas du dos chez la femme peut être une conséquence du développement de processus infectieux dans le système génito-urinaire. Dans ce cas, la douleur sous le bas du dos est le résultat de l'uréeplasmose, de la gonorrhée, de la chlamydia, de l'annexite. Une attaque traînante ou douloureuse peut être due à une colique rénale ou une obstruction intestinale.

Des sensations désagréables dans le bas du dos peuvent se développer avec les menstruations. À ce moment, il y a un dysfonctionnement dans le fond hormonal et il y a aussi une rétention d'eau. Cette condition augmente considérablement le poids corporel, ce qui donne une charge inattendue sur la colonne vertébrale. À ce moment, l'utérus augmente également son tonus, causant de la douleur à la partie sacrée de la crête.

En plus des pathologies des organes internes, la douleur sous le bas du dos peut être causée par une inflammation des articulations des facettes (spondylarthrose), une atteinte des racines des nerfs dans la région sacrée de la colonne vertébrale. Dans cette condition, une gêne apparaît lors de mouvements brusques, de la marche, de la levée de poids.

Remarque! Chez les hommes, la douleur sous le bas du dos se produit avec une inflammation de la prostate, ainsi que des problèmes avec la vessie et les voies urinaires.

Pourquoi la douleur au bas du dos pendant la grossesse?

Pendant la période de gestation, le corps de la femme subit de nombreux changements. Ils concernent la colonne vertébrale. La douleur sur les côtés du dos par le bas chez les femmes enceintes peut survenir en raison de certains facteurs:

  • un changement du fond hormonal, ce qui entraîne une diminution du tonus musculaire, de leur relaxation et une diminution de la fonction de soutien des muscles;
  • augmentation de la charge due à une augmentation du poids corporel fœtal et à une prise de poids rapide de la mère;
  • un changement constant du centre de gravité dû à un changement de posture de l'enfant dans l'abdomen;
  • étirement excessif des muscles lombaires lombaires latéraux (sensations de traction dans la jambe et les fesses).

Une douleur sous le bas du dos peut apparaître aux stades ultérieurs et être un signe avant-coureur d'un accouchement précoce. Si un tel inconfort se produit au cours du premier ou du deuxième trimestre, nous parlons de la menace d'une interruption prématurée de la grossesse. En effet, les processus négatifs dans les vertèbres ou les muscles de la colonne vertébrale peuvent provoquer une hypertonie utérine.

Important! Au moindre inconfort dans le dos, qui n'a pas été observé auparavant, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Traitement

Vous pouvez supprimer les attaques intenses du bas du dos en éliminant la cause sous-jacente qui l'a provoquée. Par conséquent, il est important de subir un examen complet. Cela vaut la peine de commencer par une visite chez un thérapeute. Lors de l'examen, il peut s'adresser à un gynécologue (femmes) ou à un urologue (hommes). Après avoir identifié la véritable source de douleur, une thérapie complexe est prescrite.

  1. Pour les affections rachidiennes, des médicaments non stéroïdiens, des relaxants musculaires, des chondroprotecteurs et des préparations de vitamine B. sont généralement prescrits.Après l'arrêt de la douleur, des exercices, de la physiothérapie et des massages thérapeutiques sont prescrits..
  2. Pour les maladies des organes vitaux, le traitement est basé sur des antispasmodiques et des analgésiques (soulagement de la douleur), des anti-inflammatoires et des antibiotiques, des vitamines nécessaires pour soutenir l'immunité.

Pendant le traitement, assurez-vous de vous concentrer sur la nutrition. Les médecins prescrivent des régimes spéciaux basés sur une maladie qui provoque des maux de dos. De plus, il est important de mener une vie mobile (randonnée, exercice).

Pendant la grossesse, afin d'éliminer l'inconfort désagréable dans le dos, une attelle de soutien spéciale est prescrite. Cet outil réduit la charge sur la colonne vertébrale et facilite l'état général du système musculo-squelettique..

Chez les femmes, des crises de lombalgie peuvent survenir pour un grand nombre de raisons. Sans examen spécial, il est impossible de déterminer la source des sensations désagréables dans le bas du dos. Cela peut être une tension musculaire habituelle après un travail physique ou un sport, et des troubles dangereux de la colonne vertébrale ou des organes vitaux. Par conséquent, vous ne pouvez pas vous soigner sans connaître la véritable cause de l'inconfort au bas de la crête.

Diverses douleurs sous le bas du dos chez les femmes peuvent être le signe de nombreuses maladies: de mineures à mortelles. Parfois, les femmes ressentent une douleur tirante dans le bas du dos avec des mouvements brusques. Une occurrence courante de douleurs au bas du dos pendant les menstruations, mais ces symptômes sont généralement de courte durée. Mais la douleur chronique dans la colonne lombaire parle déjà d'une maladie évidente. Il est important d'identifier les symptômes caractéristiques des maladies dangereuses ou inoffensives et dans toute situation incompréhensible de rendre visite au thérapeute local.

Les causes

Quelles pourraient être les causes des douleurs lombaires chez les femmes? Il existe de nombreuses affections différentes. La douleur persistante dans le bas du dos chez les femmes est un mauvais signe. Après tout, les douleurs lombaires de ce type n'augurent généralement pas bien.

Charge accrue

La faute de certains qui retiennent la douleur chez les femmes est une activité physique inhabituelle. Si une fille n'était presque pas familiarisée avec les disciplines sportives et faisait une forte charge sur le dos - il y a de grandes chances de tension musculaire. Si la douleur au bas du dos ne s'arrête pas déjà 3-4 jours, vous devez consulter un médecin. En effet, sous charge, non seulement les muscles, mais aussi les disques intervertébraux peuvent être endommagés, et c'est une raison sérieuse.

Une cause fréquente de douleurs lombaires chez les femmes est la progression des processus pathologiques dans la colonne vertébrale sous l'influence d'une charge fortement accrue.

  • Nous vous conseillons de lire: que faire si vous vous êtes arraché le dos

Ostéochondrose et hernie intervertébrale

L'ostéochondrose peut être à l'origine de douleurs lombaires chez la femme. Avec cette pathologie, un changement dans la structure des disques intervertébraux, la destruction du tissu cartilagineux se produit. Auparavant, le disque élastique devient dur, perd ses propriétés d'amortissement.

Si une femme souffre de douleurs lombaires depuis plusieurs jours et s'aggrave lors de la levée de poids ou de mouvements brusques, il existe une forte probabilité d'ostéochondrose.

  • Assurez-vous de lire: le bas du dos fait mal après la levée de poids

La prochaine étape des changements pathologiques est la compression des disques intervertébraux, dans lesquels ils font saillie. À cause de quoi les nerfs rachidiens sont comprimés, la circulation sanguine et la coordination des mouvements sont perturbées, la douleur s'intensifie.

La dernière étape de l'ostéochondrose est l'apparition de hernies intervertébrales. Une telle pathologie est une autre raison pour laquelle les douleurs lombaires chez les femmes. En règle générale, la douleur dans la région lombaire est très prononcée, irradiant vers les membres et d'autres parties du dos. Dans cet état, la crête peut gémir dans presque toutes les positions du corps (sauf couché).

Maladies gynécologiques

Les maladies gynécologiques provoquent très souvent des douleurs lombaires chez la femme. Le bas du dos et les parties latérales peuvent tomber malades.

Il existe de telles maladies:

  • Masses tumorales (kystes) dans les ovaires;
  • Pathologie de l'utérus;
  • Varices des organes entourant le plancher pelvien;
  • Formation bénigne dans la paroi interne de l'utérus;
  • Déchirure ovarienne.

C'est pour ces raisons que tire souvent le bas du dos chez les femmes. Il y a inconfort, perte de force, irritabilité et autres symptômes. Cependant, il peut y avoir de nombreuses conséquences vraiment dangereuses: problèmes de naissance d'enfants, menstruations irrégulières.

Maladie du rein

S'il y a des maux de dos à droite ou à gauche, ou même des ceintures dans le bas du dos, il y a une forte probabilité de pathologies rénales, dont l'une est la pyélonéphrite. Avec une exacerbation d'une telle maladie infectieuse, une inflammation du rein (un ou deux) se produit. La douleur dans le bas du dos à droite n'est pas le seul symptôme d'une telle pathologie. Une personne ressent un certain nombre de manifestations négatives:

  • Fièvre;
  • Transpiration accrue;
  • Migraine;
  • Violation des fonctions du système génito-urinaire;
  • Perte d'appétit;
  • Décharge exsudative.

Grossesse

De nombreuses femmes qui décident d'avoir des enfants et tombent enceintes éprouvent souvent des douleurs dans le bas du dos. Les maux de dos associés à des changements physiologiques dans la structure de la ceinture de hanche sont absolument normaux et ne nécessitent aucun traitement. Des douleurs douloureuses dans le bas du dos se produisent en raison d'une forte augmentation du poids corporel et de la localisation du fœtus dans la région lombaire. Au cours des derniers mois de la grossesse, le bas du dos et le bas-ventre peuvent être douloureux. De tels symptômes ne sont pas rares, mais si vous le souhaitez, vous pouvez discuter du problème avec votre médecin.

Endométriose

Une autre raison des douleurs lombaires chez les femmes est la couverture excessive de l'épithélium. Avec une telle maladie, la couche supérieure de la peau de l'utérus couvre la zone excédentaire des organes pelviens. L'endométriose provoque non seulement des douleurs dans le bas du dos, mais la pathologie peut entraîner de graves conséquences. Avec un traitement prématuré, ignorant la maladie, la fonction de reproduction est altérée. Et les maux de dos sous le bas du dos peuvent se transformer en infertilité.

Mensuel

Si le bas du dos d'une femme fait mal, les jours critiques peuvent avoir commencé. Ce phénomène se répète régulièrement, afin que les filles sachent à quoi s'attendre. Douleur en bas à droite, douleur au bas du dos dans l'abdomen gauche et inférieur à la suite de contractions utérines et d'une forte augmentation du poids corporel due à la stagnation de l'eau dans le corps.

Si le bas du dos des femmes fait mal précisément à cause des menstruations, des diurétiques peuvent être pris. Un tel traitement aidera à éliminer l'excès d'eau du corps et à soulager la condition..

Tour de poitrine

Certaines filles de 4 à 5 tailles de seins peuvent ressentir des douleurs dans le bas du dos. Non seulement la charge sur la région thoracique augmente et l'ostéochondrose de la section thoracique peut apparaître, de sorte que la charge sur le bas du dos provient d'un pli artificiel de la colonne vertébrale. Dans cette situation, le dos fait mal, principalement en raison d'une mauvaise posture, se penche. En faisant des exercices pour renforcer les muscles - des extenseurs le long de la colonne vertébrale et en menant un style de vie mobile, ces maux de dos peuvent être évités.

Chaussure

Une autre raison pour laquelle le bas du dos des femmes fait mal est le port prolongé de chaussures à talons trop hauts. Lors de la marche, le bassin remonte légèrement et un pli inhabituel apparaît dans le bas du dos. La charge augmente et des douleurs douloureuses dans le bas du dos.

Essayez d'éviter les chaussures à talons aiguilles. La hauteur optimale du talon ne doit pas dépasser 5 centimètres.

Climax

Certains maux de dos dans le côté arrière droit sont associés à une certaine période de la vie de chaque femme. Pendant la ménopause, une insuffisance hormonale se produit et la circulation sanguine dans la région pelvienne est perturbée. En conséquence, la colonne vertébrale ne reçoit pas la bonne quantité de nutriments. Et, directement, les causes de la douleur sont les complications d'une carence en vitamines (ostéoporose, etc.).

Surpoids

Le corps féminin contient plus de tissu adipeux que le mâle. Dans la vieillesse, les femmes, prédisposées à l'embonpoint, peuvent prendre beaucoup de poids. Dans cette situation, la colonne vertébrale subit une forte charge constante..

Le surpoids peut provoquer des maux de dos à gauche, à droite ou au centre. Cela se produit parce que la pression maximale tombe sur le bas du dos.

Maladies oncologiques

Des tumeurs de toute nature, atteignant une certaine taille, commencent à exercer une pression sur les terminaisons nerveuses. En conséquence, la douleur peut survenir sous le bas du dos à gauche ou à droite, selon l'emplacement de la tumeur. Une formation pathologique bénigne ou maligne, de toute façon, il est nécessaire de commencer immédiatement le traitement. Toute tumeur peut devenir mortelle tôt ou tard..

Hypothermie

Pourquoi y a-t-il encore des douleurs dans le bas du dos ou l'abdomen? Si vous ne vous habillez pas par temps, asseyez-vous sur des surfaces froides - une hypothermie peut survenir. Une douleur sous le bas du dos à droite survient si la fille a gelé les organes entourant le plancher pelvien. Cependant, il est possible de sous-refroidir et de la colonne vertébrale lombo-sacrée. Une douleur aiguë au bas du dos chez la femme peut être la cause d'une telle hypothermie.

Quelle est la douleur

Diverses causes chez les femmes peuvent provoquer des douleurs. La nature de la douleur peut être différente. Afin d'aider le médecin à poser le bon diagnostic, il est nécessaire de pouvoir déterminer les propriétés de la douleur.

Voici les principaux types:

  • Une douleur très prononcée qui survient soudainement est localisée à un certain point. Par exemple, douleur au bas du dos à gauche.
  • Douleur tiraillante dans le bas du dos, résultant de processus monotones dans une position corporelle inconfortable. L'apparition d'un tel symptôme répond à la question de savoir pourquoi tirer le bas du dos.
  • Douleur irradiante. Il ne se caractérise pas par des manifestations locales. Une telle douleur du bas du dos, s'étendant aux jambes et à l'aine, parle d'une hernie intervertébrale de la colonne lombo-sacrée.

Les douleurs radiantes nécessitent une attention médicale immédiate. Ces symptômes signalent toujours un danger..

Douleurs localisées aiguës et douloureuses dans le bas du dos gauche ou droit - ne posent généralement pas de danger grave, mais vous devez toujours consulter un médecin. Certaines maladies présentent des symptômes flous, auquel cas le diagnostic est effectué.

L'un des cas les plus dangereux est la douleur dans le bas du dos à gauche ou à droite, qui ne s'arrête pas même dans une position confortable (couchée). Très souvent, tumeurs cancéreuses.

Diagnostique

Pour les douleurs dans le bas du dos à droite, à gauche ou dans tout autre, la solution la plus correcte serait de contacter un médecin-thérapeute local. Après avoir effectué un examen individuel, ordonné la remise des tests et certaines procédures, le médecin détermine la nécessité de connecter d'autres spécialistes. Si la maladie est grave, le thérapeute nomme une consultation et un neurologue, gynécologue, néphrologue, oncologue. Après avoir effectué les examens nécessaires, les médecins concluent et déterminent la maladie.

Il y a très peu de chances que le patient présente des métastases, mais une biopsie est obligatoire, car chaque minute est importante dans ce cas.

Traitement

Toute douleur au bas du dos chez la femme a des causes et un traitement. Il est important de diagnostiquer correctement et de déterminer la cause. Certaines maladies sont difficiles à traiter, certaines peuvent être guéries en quelques semaines. Bien sûr, chaque maladie a ses propres méthodes de traitement, une thérapie complexe est souvent utilisée. Mais avec des maladies bénignes ou même des complications simples (avec menstruations ou grossesse), les remèdes populaires peuvent être utilisés.

Après un diagnostic complet, lorsque le médecin vous y autorise, vous pouvez utiliser des analgésiques de la médecine traditionnelle. Ces médicaments sont utilisés pour la douleur dans le côté droit du bas du dos, sur le côté gauche. En un mot, la localisation n'est pas importante.

Quelques recettes pour faire face à la douleur, pour regarder calmement le monde extérieur:

  • La teinture à la racine de l'élécampane est efficace contre les douleurs au bas du dos chez les femmes. Il faut prendre environ 5 g de racine et mettre dans un verre d'eau bouillante. Il peut être utilisé plusieurs fois par jour pour une cuillère à soupe.
  • La teinture de prêle contient des agents analgésiques. Il faut mettre environ 20 g de racines dans un volume d'eau bouillante égal à deux verres. Vous pouvez prendre 50 ml une fois par heure.
  • La teinture de racine de céleri a également un effet analgésique. Prenez la racine de céleri (35g) et mettez-la dans un verre d'eau plate. La teinture est préparée pendant plusieurs heures. Ensuite, vous pouvez prendre plusieurs fois par jour dans un petit verre (70g).
  • Teinture à base de feuilles de framboises sèches. Il faut prendre 2 tasses d'eau bouillie et les remplir de 70 g de feuilles de framboise séchées. Vous pouvez prendre deux fois par heure pendant plusieurs jours d'affilée.

16694 vues, 308 likes

798 vues, 4 likes

81290 vues, 118 likes

1030514 vues, 5226 likes

La douleur dans le bas du dos chez la femme peut être un signe de maladies de la colonne vertébrale, des reins et des organes du système reproducteur, ainsi que la conséquence d'un traumatisme.Par conséquent, ce signal du corps concernant les troubles ne peut être ignoré. Voyons pourquoi le bas du dos des femmes fait mal et comment traiter cette condition..

Caractéristiques des douleurs lombaires chez les femmes et le mécanisme de leur apparition

La douleur dans le bas du dos chez la femme peut être à court terme, à long terme ou permanente. La durée de ce symptôme permet de soupçonner l'une ou l'autre raison de leur apparition. Par exemple, un épisode de douleur à court terme dans la région lombaire survient le plus souvent dans un contexte d'exposition externe - blessure ou effort physique.

Dans le même temps, une sensation constante de douleur au bas du dos peut parler de causes plus graves, par exemple, l'ostéochondrose lombaire, la lithiase urinaire, l'inflammation des appendices, etc..

Par conséquent, une douleur prolongée ou constante dans la région lombaire nécessite la consultation d'un spécialiste, principalement un médecin généraliste. Sur la base de l'examen du corps, le médecin pourra suggérer la cause du problème et l'envoyer aux spécialistes appropriés.

En plus de la durée du syndrome douloureux, il est important de déterminer son intensité et sa localisation.

Selon l'intensité, la douleur peut être légère, modérée et sévère..

La douleur est également aiguë, piquante, paroxystique, douloureuse et tiraillante.

La lombalgie peut être unilatérale et le zona. La localisation unilatérale de la douleur est caractéristique de l'inflammation des ovaires, des maladies rénales, des calculs de l'uretère, etc. De plus, la douleur peut être transmise au bas de l'abdomen, à l'intérieur de la cuisse, aux organes génitaux, au coccyx, au sacrum ou à l'hypochondre..

La douleur dans le bas du dos chez la femme est très souvent associée à une douleur dans le bas de l'abdomen.

Il convient également de dire que la douleur peut être localisée au-dessus et en dessous du bas du dos. En plus de la douleur, une femme peut être dérangée par d'autres symptômes désagréables, par exemple, fièvre, malaise, écoulement de toutes sortes, douleurs abdominales, maux de tête, vertiges, etc..

Voyons maintenant ce qui cause les douleurs lombaires chez les femmes.

Lombalgie: causes chez les femmes

Le corps féminin a un certain nombre de caractéristiques, par exemple le cycle menstruel, la grossesse, la ménopause, les maladies gynécologiques, qui élargissent considérablement la gamme des maladies qui provoquent des douleurs dans la région lombaire. Chez les jeunes hommes, l'apparition de douleurs lombaires est principalement associée à une pathologie de la colonne vertébrale. Dans le même temps, la première chose à faire est d'exclure les causes spécifiques des douleurs lombaires chez les femmes, quel que soit leur âge.

Les causes des maux de dos chez les femmes peuvent être des conditions physiologiques et pathologiques.

Parmi les causes physiologiques des maux de dos, il convient de souligner:

Les causes pathologiques de la douleur dans la région lombaire peuvent être des facteurs tels que:

  • activité physique excessive;
  • inactivité physique;
  • hypothermie;
  • maladies de la colonne vertébrale;
  • maladies des reins et des voies urinaires;
  • pathologie du système reproducteur;
  • blessures.

Examinez chaque cause plus en détail et découvrez également comment vous pouvez vous aider dans de tels cas..

Grossesse et lombalgie

Très souvent, la grossesse s'accompagne de douleurs lombaires, en particulier au cours du dernier trimestre. Les facteurs suivants provoquent l'apparition de douleurs:

  • gain de poids;
  • redistribution de la charge sur la colonne vertébrale;
  • affaiblissement du tonus musculaire;
  • expansion pelvienne.

Ces facteurs surviennent au cours des derniers mois de la grossesse, lorsque le fœtus prend activement du poids, ce qui affecte le poids de la femme, et que les os pelviens sont préparés pour l'accouchement.

Dans le même temps, la lombalgie dans les premiers stades de la grossesse est dans la plupart des cas un signal dangereux qui peut indiquer le début d'une fausse couche. De plus, la douleur peut être accompagnée de taches, de fièvre, de faiblesse générale, etc..

Par conséquent, pour éviter des conséquences graves pour la femme et le fœtus, vous devez informer votre obstétricien-gynécologue de la douleur lombaire.

Traitement. Si les douleurs au bas du dos sont associées exclusivement à la grossesse et que la femme n'a pas de pathologie, pour soulager la maladie, il est recommandé de porter des bandages spéciaux, qui peuvent être achetés à la pharmacie. Ces appareils réduisent la charge sur la colonne vertébrale et normalisent le centre de gravité du corps..

Si une femme a un gain de poids supérieur à la normale, il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire: limiter la farine, les bonbons, les cornichons, les graisses animales et autres aliments riches en glucides et en calories.

En outre, le yoga, la natation, le Pilates ou la gymnastique peuvent aider à soulager les douleurs au bas du dos..

Menstruations et douleurs lombaires

Les douleurs menstruelles peuvent être localisées non seulement dans le bas de l'abdomen, mais aussi dans le bas du dos, le sacrum et même le coccyx. Le rôle principal dans l'apparition de la douleur dans la région lombaire dans ce cas est joué par une modification de l'équilibre hormonal dans le corps féminin.

Le bas du dos fait mal avant les menstruations, car pendant cette période, le niveau de progestérone dans le sang augmente, ce qui abaisse le seuil de sensibilité à la douleur. Par conséquent, même les plus petites contractions de l'utérus peuvent provoquer des douleurs dans le bas du dos.

Les facteurs suivants contribuent également à l'apparition de douleurs dans le bas du dos avant et pendant les menstruations:

  • rétention d'eau dans les tissus, ce qui entraîne un œdème, une prise de poids, un étirement excessif des capsules et des ligaments des organes, en particulier l'utérus, la vessie, qui appuient sur la colonne vertébrale et ses muscles;
  • réduction du myomètre afin de séparer la couche caduque de l'endomètre, au cours de laquelle les terminaisons nerveuses sont irritées;
  • la présence d'un dispositif contraceptif intra-utérin - une spirale, surtout s'il est mal installé;
  • l'effet des progestatifs sur les parois de l'intestin, qui se manifeste par des coliques intestinales, des flatulences, de la diarrhée. Par conséquent, avant les menstruations, le coccyx, le sacrum et le bas du dos font souvent mal.

Traitement. Avec des douleurs menstruelles sévères, un gynécologue peut envisager la nomination de médicaments. Dans ce cas, des antispasmodiques (No-shpa, Riabal, Spazmolgon) ou des médicaments homéopathiques (Remens, Zinkum valerianicum 6, Belladonna 6) peuvent être utilisés. Il est également recommandé de limiter l'utilisation de liquide et de sel pendant cette période..

Ménopause et douleurs lombaires

La ménopause est caractérisée par l'extinction des ovaires, à la suite de laquelle le fond hormonal d'une femme change radicalement. En raison du manque d'oestrogène dans le corps, l'ostéoporose apparaît dans les os, ce qui entraîne une fragilité du tissu osseux, qui s'accompagne souvent de douleurs douloureuses dans les articulations et le bas du dos.

À la ménopause, les femmes ont un risque considérablement accru de développer une ostéochondrose, qui se caractérise également par des douleurs au bas du dos.

Traitement. Tout d'abord, il est nécessaire de déterminer la cause des maux de dos, après quoi une thérapie étiologique, symptomatique et pathogénique est prescrite. Des complexes minéraux sont nécessaires pour les patients, ce qui renforcera le tissu osseux, les vitamines, la thérapie par l'exercice, les exercices physiques pour renforcer le corset musculaire arrière.

En outre, le complexe de traitement est complété par une alimentation équilibrée. Dans l'alimentation quotidienne doivent être présents des fruits, des légumes, des produits laitiers, du poisson, de la viande et de la volaille.

Exercice excessif et douleurs lombaires

Très souvent, les femmes remarquent des douleurs au bas du dos après avoir soulevé des poids, une surcharge dans le gymnase, des jeux actifs avec l'enfant, travailler dans le jardin, etc.. Il est également difficile pour une femme de se pencher en avant.

Normalement, le lendemain, la douleur devrait disparaître, mais si cela ne se produit pas, vous devez contacter un neurologue ou un vertébrologue pour exclure la pathologie vertébrale.

Manque d'exercice et douleurs lombaires

Des avantages de la civilisation tels que les voitures, les transports publics, un ascenseur, les ordinateurs, la télévision, etc., contribuent à l'inactivité physique, ce qui conduit à une atrophie et à une diminution de la force musculaire des muscles du corps, en particulier du dos.

La colonne vertébrale protège et fixe le corset musculaire en position verticale, donc lorsqu'il est affaibli, la posture est perturbée, l'ostéochondrose et les hernies intervertébrales apparaissent, y compris la région lombaire. Ces maladies s'accompagnent de douleurs dans le dos, le bas du dos, le sacrum et même le coccyx.

Traitement. La seule méthode efficace pour gérer la douleur causée par l'inactivité physique est de maintenir un mode de vie actif. Pour ce faire, il suffira de remplacer la conduite en transport par la marche, le déplacement dans l'ascenseur avec la marche le long des escaliers, et avec un travail sédentaire il est nécessaire de faire de petites pauses moteur toutes les deux à trois heures. Il est également recommandé de pratiquer la natation, la gymnastique, le yoga, la marche, etc..

Hypothermie et douleurs lombaires

Les maux de dos après une hypothermie peuvent souvent tomber malades pendant la saison chaude plutôt qu'en hiver. Cela est dû au fait qu'en hiver, nous nous habillons chaudement, en sortant, de sorte que le bas du dos ne ressent pas une forte différence de température. Mais en été, lorsque vous travaillez dans la chaleur, la circulation sanguine est activée dans la région lombaire et l'activité musculaire est augmentée, donc si même la moindre brise souffle, un spasme musculaire apparaît, ce qui provoque des douleurs.

Traitement. Si vous avez un rhume, vous devez observer un repos au lit strict pendant 2-3 jours, lubrifier le bas du dos avec du réchauffement et des analgésiques (gel Fastum, gel Diclac, Diclober, Finalgon), prendre les médicaments prescrits par le médecin (Nimesulide, Meloxicam, Diclofenac), exclure le sauna, le bain à remous et limiter l'activité physique.

Maladies de la colonne vertébrale et douleurs au bas du dos

Le plus souvent, les femmes souffrent d'une maladie de la colonne vertébrale telle que l'ostéochondrose. De plus, l'ostéochondrose lombaire est plus fréquente que les dommages aux autres parties de la colonne vertébrale. Cela est dû à la grande mobilité des vertèbres lombaires et à l'énorme charge sur cette partie de la colonne vertébrale.

L'ostéochondrose menace de complications telles que la formation de hernies intervertébrales et une atteinte nerveuse. L'ostéochondrose lombaire et ses complications s'accompagnent de douleurs dans la région lombaire, qui peuvent donner au membre inférieur, à l'abdomen inférieur, au sacrum et au coccyx.

Traitement. Dans la lutte contre l'ostéochondrose, des anti-inflammatoires (Diclofenac, Nimesulide, Meloxicam), des myorelaxants (Bufesmak, Midokalm), des chondroprotecteurs (Chondroïtinsulfate, Arthron complex, Osteogenon), ainsi que des blocages à la novocaïne, des exercices physiques, des méthodes physiothérapeutiques sont utilisés..

En cas de complications qui menacent d'une altération de la fonction vertébrale ou d'une compression de la moelle épinière, une intervention chirurgicale est effectuée.

Maladies des reins, des voies urinaires et des douleurs au bas du dos

Les maladies des reins et des voies urinaires s'accompagnent très souvent de douleurs lombaires. Par exemple, la douleur de la ceinture dans le bas du dos est plus caractéristique de la pyélonéphrite avec une évolution chronique. Si le bas du dos droit de la femme fait mal, la raison réside probablement dans une lésion unilatérale par le processus inflammatoire ou la présence de tartre dans le rein ou l'uretère.

De plus, les maladies des reins et du système urinaire ne surviennent que rarement dans les lombalgies. Ces patients se plaignent toujours de fièvre, de faiblesse générale, d'appétit diminué, de nausées, de transpiration excessive, de miction accrue, d'apparition de sang ou de pus dans l'urine, etc. vessie et urolithiase.

Traitement. Le traitement de la pyélonéphrite et de la cystite est l'utilisation d'antimicrobiens, car ces maladies provoquent des micro-organismes pathogènes. Les médicaments de choix dans ce cas peuvent être la norfloxacine, la ciprofloxacine, le furamag. Les uroantiseptiques sont également utilisés - Furazolidone, Furadonin, Kanefron, Urolesan et autres. En plus de la pharmacothérapie, il est impératif de suivre un régime dont l'essence est l'exclusion du régime quotidien des viandes fumées, des épices, des épices et de la restriction en sel.

Pathologie du système reproducteur et douleurs lombaires

Les lombalgies affectent souvent les femmes souffrant de maladies gynécologiques, à savoir:

  • kyste de l'ovaire;
  • polypes utérins;
  • endométriose;
  • apoplexie de l'ovaire;
  • inflammation de l'ovaire;
  • inflammation des trompes de Fallope;
  • cancer du col utérin et autres.

Le mécanisme de la douleur dans les maladies gynécologiques est associé à un déséquilibre hormonal, à des processus inflammatoires ou malins qui se propagent aux tissus de la région lombaire.

Quelle que soit la cause, avec l'apparition de douleurs dans le bas du dos, qui s'accompagnent de douleurs dans le bas de l'abdomen, d'écoulements divers du vagin, de fièvre, d'irrégularités menstruelles et d'autres symptômes, il est nécessaire de consulter un spécialiste - un gynécologue. Toute maladie gynécologique menace l'infertilité.

Comme vous pouvez le voir, les représentants du beau sexe ont de nombreuses causes de douleurs au bas du dos, certaines d'entre elles sont physiologiques et ne présentent pas de risque pour la santé. Mais dans la plupart des cas, les douleurs au bas du dos sont un symptôme de diverses maladies, par conséquent, nécessitent un examen complet du corps et un traitement approprié.

Douleur dans le bas du dos

Plus de la moitié des personnes de plus de 30 ans souffrent de maux de dos. De plus, environ 80% de la douleur est une douleur dans le bas du dos et en dessous. C'est cette partie de la colonne vertébrale qui est soumise aux plus grandes contraintes. Certaines personnes essaient de gérer elles-mêmes l'inconfort, surtout si la douleur est légère. Mais cela est dangereux, car des sensations douloureuses signalent toujours certains processus pathologiques dans le corps. Et sans examen, il est impossible de déterminer leur cause. Par conséquent, dans la moitié des cas après la disparition de la douleur, ils reviennent après un certain temps. Pour éviter cela, vous devez consulter un médecin dès que possible et commencer le traitement.

Caractéristique de la douleur

La douleur sous le bas du dos a été retrouvée de plus en plus souvent ces derniers temps. Les personnes âgées de plus de 50 ans y sont les plus exposées. Mais les jeunes souffrent aussi souvent de ce problème. De plus, il survient chez les femmes et les hommes, chez les personnes menant une vie sédentaire et chez les athlètes. Dans le même temps, une personne se plaint de douleurs dans le dos sous le bas du dos. Ils limitent gravement la mobilité, interfèrent avec le travail normal et le repos. Même assis avec une telle douleur pendant longtemps est impossible.

Parfois, de telles sensations surviennent uniquement lorsque vous bougez, marchez ou soulevez des poids. Dans d'autres cas, ils ne se calment pas, même au repos, perturbant le sommeil. De plus, la douleur n'est pas nécessairement localisée sous le bas du dos. Ils peuvent se propager aux fesses, descendre le long de la jambe, céder à la cavité abdominale. De plus, un engourdissement des extrémités, une diminution de la sensibilité de la peau et la sensation de courir "la chair de poule" peuvent être observés. La plupart des personnes ayant un problème similaire se plaignent également d'une faiblesse croissante et d'une mobilité très limitée. Dans la douleur chronique, une irritabilité, une dépression et une fatigue peuvent apparaître..

Cette douleur peut être différente en intensité, en nature et en prévalence. Ces caractéristiques aideront le médecin à poser le bon diagnostic, vous devez donc écouter attentivement vos sentiments..

Une douleur aiguë et intense survient généralement après une blessure. Cela peut être un étirement des muscles du dos, un coccyx ou une colonne vertébrale meurtrie, une fracture de compression. Dans ce cas, la douleur est généralement localisée dans la zone affectée et ne s'étend pas aux jambes. Si une douleur aiguë, brûlante ou lancinante est ressentie non seulement dans le dos, mais aussi dans la fesse, la cuisse, très probablement, la racine nerveuse a été blessée en raison d'une hernie vertébrale ou d'un déplacement des vertèbres. Toutes ces conditions sans traitement peuvent entraîner de graves conséquences..

Non moins dangereux est également une légère douleur dans le dos sous le bas du dos. Beaucoup de gens l'ignorent ou le noient avec des analgésiques. Cela peut entraîner des complications. Après tout, ces douleurs n'apparaissent pas sans raison, elles sont généralement causées par des processus dégénératifs ou inflammatoires, des infections ou des tumeurs..

Les causes

Aucune douleur ne vient d'elle-même. Ils indiquent toujours un problème. Le plus inoffensif d'entre eux est le surmenage. Après une charge accrue sur le dos, par exemple, lorsque vous faites du sport, travaillez à la campagne ou transportez de lourdes charges, des douleurs douloureuses dans le dos sous le bas du dos peuvent apparaître. Dans ce cas, leur source est des muscles surmenés. Cette situation ne nécessite pas de traitement spécial, sauf pour le repos, et la douleur disparaît en quelques jours.

Mais il arrive souvent que la douleur ne soit pas associée à un surmenage des muscles. De plus, le plus souvent, il est localisé dans la colonne vertébrale. Ce problème survient principalement chez les personnes de plus de 50 ans. Les femmes y sont particulièrement sujettes, car pendant la ménopause, des changements hormonaux se produisent dans leur corps, les processus métaboliques ralentissent.

De plus, l'hypothermie, le surpoids, la marche en talons hauts et un long séjour dans une position inconfortable, par exemple, assis à une table, peuvent devenir une cause de douleur dans cette zone du dos. Cela affecte les muscles du dos, les articulations et les ligaments de la colonne vertébrale, les disques intervertébraux. Souvent, il y a également une douleur réfléchie dans les maladies des reins, des intestins ou des organes génitaux. La plupart des femmes souffrent de telles pathologies. Par exemple, pendant la grossesse, plus de la moitié se plaignent de douleurs au bas du dos.

Problèmes vertébraux

Le plus souvent, des maux de dos sous le bas du dos se produisent en raison de pathologies de la colonne vertébrale. La région lombaire est la plus vulnérable à diverses blessures et pathologies. Il est très mobile et les charges sur lui sont les plus importantes. De plus, le squelette humain est conçu pour maintenir une position verticale du corps, et la plupart des gens modernes passent la plupart de leur temps en position assise: devant un ordinateur, devant un téléviseur, au volant.

Cela entraîne une augmentation de la charge sur la colonne lombaire, car en position assise, elle est dans une position non naturelle. De ce fait, les vertèbres sont déplacées, les disques intervertébraux sont comprimés. Cela conduit à des crampes musculaires, ce qui aggrave encore le problème. De plus, en raison d'un mode de vie sédentaire, la circulation sanguine et les processus métaboliques ralentissent..

Tout cela conduit au développement de l'ostéochondrose - la maladie la plus courante de la colonne vertébrale. Auparavant, il n'était trouvé que chez les personnes âgées, se développant à la suite de processus de vieillissement naturels. Mais maintenant, l'ostéochondrose est de plus en plus diagnostiquée chez les jeunes. En raison de troubles circulatoires et d'un ralentissement des processus métaboliques, les disques tissulaires perdent du liquide. Ils diminuent de taille, s'assèchent et se fissurent en raison de l'augmentation des charges. Apparition d'une protrusion discale ou d'une hernie intervertébrale.

L'ostéochondrose peut également conduire à la convergence des vertèbres. Pour protéger la moelle épinière des dommages, le corps stimule la croissance du tissu osseux - des ostéophytes apparaissent et une spondylose se développe. En conséquence, une compression des racines nerveuses et des vaisseaux sanguins se produit. De ce fait, les articulations intervertébrales souffrent également, la spondylarthrose se développe, caractérisée par leur destruction.

Tous ces processus sont les causes principales et les plus courantes de douleurs lombaires ou inférieures. En raison de leurs caractéristiques, ces maladies ont une évolution chronique avec des crises fréquentes et des périodes de rémission. L'automédication dans ce cas est inacceptable, car le patient, ayant retiré les sensations douloureuses, peut décider qu'il a été guéri. Mais en fait, les processus dégénératifs progressent et la douleur reviendra bientôt.

Causes possibles de douleurs lombaires chez les femmes et les hommes

À coup sûr, chaque personne de plus de 35 ans devait ressentir des maux de dos sous le bas du dos avec des degrés d'intensité variables et des symptômes associés de manifestations cliniques. Dans la plupart des cas, les gens ne font pas attention à la douleur dans le bas du dos, jusqu'à ce que les attaques de douleur commencent à irradier vers les segments musculo-squelettiques de la colonne vertébrale et d'autres organes anatomiques de la vie humaine.

Souvent, la gravité du syndrome douloureux ne correspond pas à la gravité de la maladie selon les signes symptomatiques. En d'autres termes, des douleurs parfois faibles et douloureuses dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, qui ne provoquent pas d'inconfort particulier pour une personne, peuvent être le signe de troubles pathologiques graves qui mettent en danger la santé et la vie du patient..

De plus, les signes symptomatiques et les causes de la douleur sous le bas du dos chez la femme diffèrent du syndrome douloureux sous le bas du dos chez l'homme, en raison de la différence de structure anatomique et de développement physiologique. Considérez les conditions cliniques et les signes diagnostiques les plus courants, dans la pratique neurologique, dans lesquels la douleur se produit dans le bas de l'abdomen et le bas du dos.

Lombalgie dans l'ostéochondrose

La douleur au dos qui survient sous le bas du dos peut le plus souvent être une relation causale en raison de l'apparition d'une ostéochondrose dans la région lombaire, dans laquelle se produisent des perturbations complexes de nature dégénérative-dystrophique, lorsqu'il y a une réduction du lit vasculaire dans le cartilage articulaire des vertèbres et des disques intervertébraux, provoquant des douleurs d'intensité variable sous le bas du dos à droite ou à gauche. Dans ce cas, chez l'homme et la femme, il peut faire mal non seulement au niveau de la colonne vertébrale au-dessus du coccyx, mais également en dessous, dans la région des segments pelviens du système musculo-squelettique du squelette squelettique, dans les zones fessières et la cuisse. Les principales causes de douleurs au dos sous le bas du dos avec ostéochondrose sont déterminées:

  • changements liés à l'âge chez une personne;
  • insuffisance hormonale chez les femmes;
  • manque de saturation du corps en microcomposants et vitamines;
  • prédisposition génétique;
  • en surpoids;
  • violation des fonctions métaboliques à la suite d'une infection ou d'une intoxication des éléments articulaires du système vertébral;
  • blessures et ecchymoses de la colonne lombaire;
  • stress physique et dynamique excessif sur la colonne vertébrale;
  • séjour prolongé des lombaires en position statique;
  • tension nerveuse et autres facteurs indésirables.

Un symptôme de douleur au bas de la colonne vertébrale est la douleur constante d'une traction, d'une douleur ou d'une évolution aiguë. S'il est établi que le dos fait mal en dessous du bas du dos en raison d'une destruction dégénérative, alors un complexe de traitement thérapeutique approprié est nécessaire, qui fournit non seulement des médicaments pour les éléments articulaires, mais implique également des procédures physiothérapeutiques, des massages, une thérapie manuelle, etc..

Une complication critique après une déformation articulaire dégénérative est la saillie des disques intervertébraux lombo-sacrés, leur déplacement nucléaire pulpeux avec destruction de l'anneau fibreux, la courbure de la colonne vertébrale inférieure, le rétrécissement de la lumière de l'organisation creuse du canal rachidien, ainsi que les dommages de compression chroniques du système radiculaire, conduisant à une sensation altérée trouble moteur de toute la ceinture lombaire.

Causes possibles de douleur aiguë à droite ou à gauche

Une douleur aiguë émergente sous le bas du dos à droite ou à gauche, tout en limitant l'activité motrice des articulations, nécessite un examen diagnostique immédiat. Ce n'est que sur la base de diagnostics en laboratoire et instrumentaux qu'il est possible de déterminer avec un haut degré de probabilité pourquoi le dos fait mal à droite ou à gauche. Il existe plusieurs explications probables à la douleur aiguë au bas du dos:

  • Le syndrome lombaire à facettes est assez fréquent chez les personnes âgées. Il y a une augmentation des facettes supérieure et inférieure (arrière) des articulations intervertébrales dans la région lombaire, entraînant une compression des racines à l'endroit de leur sortie du canal rachidien. D'une autre manière, ce terme neurologique est appelé spondylarthrose déformante..
  • La partie péridurale de l'espace vertébral, causée par une inflammation purulente dans le corps de la colonne vertébrale, et diagnostiquée comme un abcès péridural rachidien, peut provoquer des douleurs sous le bas du dos à gauche ou à droite. La cause des douleurs dorsales aiguës en dessous du bas du dos gauche ou droit est une lésion infectieuse de l'espace sous-dural de la colonne vertébrale. L'agent causal de l'infection peut être les streptocoques, les staphylocoques, le bacille tuberculeux et d'autres micro-organismes anaérobies.
  • Des douleurs dorsales aiguës à droite sous le bas du dos ou à gauche peuvent être causées par le déplacement des disques intervertébraux dans les vertèbres L1-L5 de la colonne lombaire. La douleur qui en résulte à gauche ou à droite dans le bassin et le bas du dos, limite la mobilité du corps et force une personne à prendre une position forcée du corps. Une saillie unilatérale du disque indique une douleur radiculaire. De plus, une personne a une violation des fonctions génito-urinaires et une compression du rectum. Il y a certaines difficultés et douleurs en urinant et en déféquant.

De plus, une douleur aiguë dans le côté gauche du dos en dessous du bas du dos ou dans la partie opposée de celui-ci est le résultat d'une entorse, d'une contusion grave ou d'une fracture de la vertèbre lombo-sacrée. Un signe caractéristique de dommages mécaniques aux composants articulaires de la colonne vertébrale est l'immobilité partielle ou totale de tous les composants musculo-squelettiques du bas du dos.

Un autre problème est l'ostéomyélite, qui est un processus purulent-nécrotique qui affecte la structure osseuse de la zone lombo-sacrée de la colonne vertébrale. La forme aiguë de la maladie commence à se manifester à un âge précoce. L'enfant se plaint de maux de dos, des nausées et des vomissements apparaissent, la température corporelle atteint 39 à 40 degrés Celsius, un ictère hémolytique est également possible. Une forte douleur localisée dans le dos oblige le bébé à limiter l'activité motrice. Une telle contraction de la douleur devrait alerter les parents et fournir à l'enfant des soins médicaux urgents. La cause de la forme aiguë de l'ostéomyélite est la pénétration de bactéries pyogènes dans les structures osseuses de la colonne vertébrale.

Douleur chronique au bas du dos

Lorsque les articulations osseuses font constamment mal dans le côté, légèrement plus bas que le dos, ou que la fesse répond par une douleur douloureuse, il est probable qu'il y ait une évolution chronique d'une maladie neurologique. Considérez les cas les plus probables de maux de dos dans diverses situations neurologiques associées à un état chronique de la colonne vertébrale:

  • La spondylose déformante est une maladie chronique causée par des modifications dystrophiques du cartilage articulaire de la vertèbre lombaire, qui forment une croissance du tissu osseux sur le corps de la colonne vertébrale. À la suite d'une ostéochondrose avancée, une dystrophie des fibres externes de la colonne vertébrale et des parties latérales de l'anneau fibreux se produit, violant ainsi la position relative anatomique et topographique des éléments du canal rachidien.
  • La prolifération osseuse (ostéophytes) le long de la ligne axiale de la colonne vertébrale exerce une pression de compression sur les branches nerveuses (racines), ce qui procure à la personne des symptômes neurologiques lors des mouvements et des actions actives. Le patient est perturbé non seulement l'activité motrice du système de soutien, mais également une perte de sensibilité dans la région pelvienne et les extrémités inférieures du squelette ostéoarticulaire, des boiteries et une posture non naturelle apparaissent lors de la marche.
  • La spondylarthrose ankylosante est un autre type de pathologie neurologique qui est observée chez les personnes âgées. Cependant, des symptômes de douleur dans le bas du dos sont de plus en plus identifiés chez des patients relativement plus jeunes. Les plaintes symptomatiques de douleurs lombaires douloureuses constantes, lors de la radiographie, déterminent la destruction de l'articulation sacro-iliaque, la formation de la colonne dite "en bambou".
[stextbox Tous ces symptômes de douleur sont la preuve d'un traitement prématuré de l'ostéochondrose. [/ stextbox]

Causes de la douleur symptomatique chez les femmes

Si le dos d'une femme fait mal et que le diagnostic neurologique n'est pas confirmé, il est probable que la douleur chez les femmes dans le dos, plus bas que le bas du dos, est causée par d'autres problèmes internes du corps, y compris la nature gynécologique. Les facteurs de cause à effet les plus probables pour la formation de douleurs lombaires symptomatiques dans le corps féminin:

  • Lésion infectieuse de la gonorrhée, lorsque les bactéries gram-négatives pénètrent non seulement la muqueuse des organes génitaux, mais attaquent également la muqueuse du rectum, ce qui provoque des douleurs dans le bas du dos chez les femmes.
  • La chlamydia est une autre maladie de nature infectieuse qui peut endommager non seulement les organes reproducteurs du système reproducteur, la membrane muqueuse des voies respiratoires, le cœur et les vaisseaux sanguins, mais aussi affecter la muqueuse synoviale des segments articulaires osseux de la colonne vertébrale lombo-sacrée.
  • Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes du myomètre qui provoquent des douleurs dans la hanche, le bas du dos ou le dos..
  • Avec une grossesse extra-utérine, des douleurs à droite ou au dos à gauche sous le bas du dos peuvent également survenir. Les raisons de cette condition sont l'attachement utérin hors bande d'un ovule fécondé.
  • Les maladies des organes anatomiques internes peuvent également contribuer au développement de symptômes de douleur dans le bas du dos, le segment lombo-sacré et les membres inférieurs.
[stextbox Tout syndrome de douleur aiguë dans la partie de la hanche du squelette squelettique et / ou de la région lombaire chez la femme doit être examiné de manière diagnostique afin d'éviter le risque possible de perte de maternité. [/ stextbox]

Recommandation d'un spécialiste

Pour prévenir d'éventuelles complications cliniques des symptômes de la douleur dans la région lombaire, des actions thérapeutiques et préventives visant à améliorer les propriétés protectrices du corps et à renforcer la structure musculo-squelettique de la colonne vertébrale aideront. Si nous excluons le facteur causal des symptômes de la douleur dans les formes chroniques et aiguës des conditions pathologiques des organes systémiques internes de l'activité vitale, et considérons le problème à travers le prisme du risque neurologique des conditions cliniques, la prévention thérapeutique consiste à ce qui suit:

  • Vous devez constamment surveiller votre posture.
  • Ne pas soulever des objets lourds, en particulier des femmes.
  • Effectuer quotidiennement des exercices d'échauffement pour le dos et d'autres segments structurels de la colonne vertébrale.
  • Maintenez une alimentation saine lorsque le corps reçoit une quantité suffisante de minéraux et de vitamines.
  • Un bon sommeil est l'une des conditions clés pour une colonne vertébrale saine. Le matelas orthopédique aidera non seulement à bien dormir, mais fournira également aux articulations des conditions confortables pour la relaxation.

Les aliments avec une teneur optimale en calcium, potassium et vitamines B9, B12, C et D, qui se trouvent en grande quantité dans les aliments végétaux, aideront à dynamiser les tissus articulaires. Vous ne devez pas abuser des aliments gras, marinés, épicés et fumés, ainsi que vous abstenir de boire des boissons alcoolisées et à faible teneur en alcool et de fumer. Les passe-temps fréquents dans la piscine, l'aire de jeux ou le tapis roulant ne seront pas superflus. Prévenez vos articulations vous-même et apprenez à vos enfants.