logo

Névralgie du dos: causes chez l'adulte, symptômes, traitement

La névralgie du dos est toujours accompagnée d'une douleur intense résultant de la compression des terminaisons nerveuses avec les tissus enflammés ou endommagés situés autour d'eux. Ce n'est pas un diagnostic spécifique, mais un complexe de symptômes causés par diverses raisons, allant de l'hypothermie normale aux tumeurs malignes de la colonne vertébrale. Dans tous les cas, pour traiter la névralgie du dos, il ne suffit pas de soulager la douleur ou de réduire les spasmes musculaires - tout d'abord, vous devez trouver et éliminer leur cause, en utilisant tout l'arsenal des méthodes existantes.

Comment reconnaître la névralgie du dos?

Le premier signe le plus visible de névralgie du dos est une douleur aiguë sévère, qui peut survenir après un effort physique excessif, un travail prolongé ou un repos dans une position inconfortable, et même après tout mouvement brusque. À la suite d'un surmenage et d'un spasme musculaire, les terminaisons nerveuses sont irritées, provoquant des crises de douleur. De plus, d'autres symptômes peuvent apparaître, par exemple une transpiration excessive, une décoloration et un engourdissement de la peau, des brûlures, des picotements et des tremblements musculaires..

Chez les personnes souffrant de névralgie du dos, la douleur, en règle générale, s'intensifie lors de l'inspiration, ainsi que lors de la toux et des éternuements, et de nombreux patients comparent leurs sensations à ce moment avec un choc. Après avoir soigneusement senti le dos, vous pouvez déterminer avec précision où la douleur est localisée, mais elle se propage souvent vers d'autres zones. Par exemple, avec une lésion de la colonne cervicale, la douleur se propage à la tête et même aux yeux, c'est pourquoi la névralgie peut être confondue avec une crise de migraine ou une otite moyenne. Dans le même temps, les patients ne peuvent pas tourner la tête sans ressentir une douleur intense et se plaignent souvent d'engourdissement dans les doigts.

La névralgie thoracique est plus symptomatique - elle se caractérise par des douleurs dans le dos, les bras et l'abdomen, qui s'accompagnent d'une diminution de la pression, d'une transpiration accrue, d'une altération du rythme cardiaque et d'une pâleur de la peau. Cette condition ressemble à une crise cardiaque ou à une pneumonie. Si le problème est caché dans la colonne lombaire, le patient peut souffrir de crampes musculaires graves, de membres tremblants, d'une faiblesse dans les jambes, d'un gonflement et d'une transpiration accrue, ce qui rend difficile pour une personne non seulement de se plier et de se tourner, mais même de se tenir.

Les causes de la névralgie sont diverses, allant des maladies du système musculo-squelettique, le plus souvent l'ostéochondrose et les hernies intervertébrales, et se terminant par des réactions allergiques, des blessures, des maladies cardiaques et même un stress prolongé. Mais peu importe ce qui a causé cette condition pathologique, nous ne devons pas oublier que chez l'adulte, le dos est l'un des endroits les plus vulnérables, ce qui signifie que toute sensation désagréable dans cette zone est la raison de consulter un médecin et, si nécessaire, un traitement complexe supplémentaire..

Thérapie médicamenteuse

C'est sur l'administration de médicaments que repose principalement le traitement de la névralgie du dos. Les médicaments résistent avec succès à la douleur, ce qui empêche les patients de mener une vie normale, soulage l'inflammation dans les tissus et rétablit une circulation sanguine normale. A cet effet, sont affectés:

  1. Antidouleurs. Leur tâche consiste à soulager l’état du patient en inhibant certaines parties du cerveau qui sont responsables de la réception et du traitement des signaux concernant l’apparition de la douleur. En règle générale, les analgésiques habituels disponibles dans les pharmacies sont tout à fait suffisants pour cela (Baralgin, Paracetamol, Acetaminophen), mais si les crises deviennent trop intenses, vous aurez peut-être besoin de médicaments plus efficaces - médicaments à base de médicaments dispensé uniquement sur ordonnance ("Tramadol", "Codeine", "Fentatin"). De plus, les patients atteints de névralgie peuvent se voir prescrire des blocages, impliquant l'introduction du médicament dans les tissus profonds directement au site de la lésion. Le plus souvent, ce sont des injections de novocaïne ou de lidocaïne, mais dans certains cas, des substances hormonales qui réduisent l'inflammation, telles que le prednisol ou l'hydrocortisone, sont également introduites en parallèle.
  2. Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il s'agit de la principale composante du traitement médicamenteux de la névralgie du dos. Les AINS peuvent faire face au processus inflammatoire, à la douleur et à l'enflure, rétablissant un flux sanguin normal vers la zone endommagée des tissus. Le plus souvent, les patients se voient prescrire du diclofénac, du kétoprofène, du Movalis, etc..
  3. Anticonvulsivants et relaxants musculaires. Éliminez la principale cause de douleur dans la névralgie du dos - crampes musculaires et crampes. Les médicaments les plus efficaces de ce type sont considérés comme "Gabapentin", "Finlepsin", "Midokalm" et "Sirdalud".
  4. Vitamines du groupe B. Renforce le système immunitaire, aide le corps à combattre l'inflammation dans la névralgie et soulage partiellement l'inconfort et les maux de dos. À cette fin, les patients sont prescrits "Neyrorubin", "Neurovitan" ou "Kokarnit".
  5. Antidépresseurs. Leur besoin découle de douleurs aiguës prolongées qui affectent non seulement le bien-être physique, mais aussi l'état émotionnel de la personne, consomment sa force et nuisent encore plus à sa santé. Dans ce cas, les patients sont prescrits «Amitriptyline» ou «Duloxetine».

En plus des comprimés et des solutions injectables, le traitement de la névralgie du dos implique l'utilisation de préparations topiques ayant un effet analgésique et anti-inflammatoire similaire. Il peut s'agir de diverses pommades, gels ou pansements qui affectent localement la lésion, par exemple, Finalgon, Fastum Gel, Voltaren Gel, patch de poivre, etc..

Procédures physiothérapeutiques

Dès que les crises de douleur aiguë disparaissent, la physiothérapie prend le pas sur le traitement de la névralgie du dos. Ces procédures n'ont pratiquement aucune contre-indication et gèrent efficacement les symptômes désagréables de la maladie, procurant un soulagement tant attendu aux patients. Et pour ceux à qui la pharmacothérapie n'est pas du tout recommandée (personnes âgées, enfants et femmes en position), la physiothérapie est vraiment irremplaçable.

Les patients atteints de névralgie du dos sont prescrits:

  • Thérapie UHF;
  • électrophorèse;
  • traitement par ultrasons;
  • magnéto et thérapie au laser;
  • fluctuation;
  • bains de paraffine;
  • bains de boue;
  • acupuncture.

La durée du traitement dépend du degré de négligence du problème et des caractéristiques individuelles du patient, mais dans la grande majorité des cas, le traitement comprend au moins 5 et pas plus de 12 procédures. En conséquence, il y a une amélioration de la circulation sanguine et du flux lymphatique, la tension musculaire est soulagée et le syndrome douloureux est considérablement affaibli..

Le massage joue également un rôle important dans le traitement de la névralgie du dos. Son objectif principal est de soulager les crampes musculaires, de sorte que la procédure est effectuée de manière douce, surtout si la douleur est encore partiellement préservée. Pour augmenter l'efficacité du massage, il est recommandé de le faire après le bain et en combinaison avec des crèmes chauffantes.

Il est impossible de faire face à une névralgie du dos sans exercice régulier. La thérapie par l'exercice aide à réduire l'intensité de la douleur, à soulager les crampes musculaires, à éliminer la stagnation dans le dos et, bien sûr, à augmenter le tonus du corps dans son ensemble. Mais pour atteindre le résultat souhaité, il faut aborder la question de l'activité physique avec prudence - un ensemble d'exercices doit être développé par le médecin traitant en tenant compte de l'état du patient, de ses capacités et de la présence d'autres maladies.

La physiothérapie ne doit pas être pratiquée lors d'une exacerbation de la maladie. Dans ce cas, tout d'abord, vous devez arrêter le syndrome douloureux et soulager l'inflammation à l'aide de médicaments, puis ne faire que des efforts physiques raisonnables. Les premières leçons sont mieux faites d'une manière douce, augmentant progressivement le nombre et la complexité des exercices. La meilleure option est de 3-4 séances d'entraînement par semaine, ce qui devrait finalement soulager le patient, mais en aucun cas aggraver sa santé.

Remèdes populaires

Diverses recettes de médecine traditionnelle font également partie intégrante du traitement de la névralgie du dos. Ils servent de bon complément à la thérapie médicamenteuse, vous permettant d'améliorer la circulation sanguine, de soulager la tension musculaire, l'enflure et l'inflammation dans la zone pathologique. Indispensable pour la douleur névralgique et les remèdes populaires à effet sédatif, facilitant l'état physique et émotionnel du patient.

Cependant, il ne faut pas se fier uniquement aux recettes de la médecine alternative - avec leur aide, il est possible d'éliminer les symptômes de la maladie, mais le plus souvent, ils ne peuvent pas se permettre d'influencer ses causes. De plus, avant de les utiliser, il vaudra également la peine d’obtenir une consultation avec le médecin traitant, car même les médicaments les plus sûrs, à première vue, peuvent provoquer des réactions allergiques ou des effets secondaires, aggravant ainsi l’état du patient.

N'oubliez pas les mesures préventives, qui sont souvent capables de prévenir l'apparition de graves problèmes de santé. Pour réduire le risque de développer une névralgie du dos, il est important de surveiller votre alimentation, de veiller à l'apport de thiamine et de vitamines B et E, de vous souvenir d'une bonne posture, de renoncer aux mauvaises habitudes et aux loisirs dangereux qui peuvent entraîner des blessures, d'éviter le stress, les efforts physiques excessifs et hypothermie. Et surtout, consultez un médecin à temps, même s'il semble que la douleur et l'inconfort périodiques dans le dos ne sont que des troubles mineurs qui ne méritent pas une attention particulière.

Névralgie du dos

La névralgie du dos est une pathologie caractérisée par des dommages aux racines vertébrales avec des troubles moteurs, autonomes et douloureux graves. Ses principaux symptômes sont une douleur intense, une diminution de la force musculaire, une perte de sensibilité. Dans le processus de diagnostic, un examen aux rayons X de la zone touchée, CT, IRM est effectué, si nécessaire, une ponction lombaire est effectuée. Traitement conservateur utilisant des médicaments externes et systémiques, procédures physiothérapeutiques, massage et techniques manuelles, thérapie par l'exercice.

Caractéristiques de la maladie

Le mécanisme de développement de la névralgie intervertébrale est basé sur l'atteinte de la racine vertébrale, ce qui provoque des troubles de l'innervation (transmission des influx nerveux). Cela explique la présence de multiples symptômes concomitants qui ne sont pas caractéristiques d'une lésion de la colonne vertébrale. Les terminaisons nerveuses peuvent être supprimées par un œdème inflammatoire ou un spasme musculaire persistant. Mais le plus souvent, il est retenu par les ostéophytes - une croissance osseuse qui se forme lorsque les corps vertébraux sont déformés.

La névralgie du dos est primaire et secondaire. Ce dernier est une conséquence grave de nombreuses lésions inflammatoires et dégénératives-dystrophiques de la colonne vertébrale. Et la cause du développement de la névralgie primaire est l'infection des tissus mous du dos ou leurs dommages toxiques. La pathologie est classée en fonction de l'emplacement des racines dorsales altérées:

La névralgie intercostale se démarque. L'inflammation, la violation, les dommages au nerf intercostal sont toujours accompagnés d'une douleur intense. La pathologie n'est relativement pas dangereuse, mais nécessite un diagnostic minutieux. En effet, les maladies cardiovasculaires, notamment l'infarctus du myocarde, ainsi que les néoplasmes de la moelle épinière, peuvent être masqués sous celle-ci..

Causes et déclencheurs

La névralgie de la colonne lombo-sacrée, la violation des vertèbres thoraciques ou cervicales se produisent souvent dans le contexte du vieillissement naturel du corps. Le taux de processus destructeurs prévaut sur le taux de processus régénératifs, ce qui ralentit le renouvellement des tissus cartilagineux et osseux. La situation est exacerbée par une diminution de la production de collagène, prédisposant à l'affaiblissement de l'appareil ligamento-tendineux de la colonne vertébrale. De plus, une névralgie du bas du dos, du cou ou de la colonne vertébrale thoracique se développe en raison de pathologies existantes:

  • spondylose déformante;
  • syndrome non crovertebral;
  • hernie intervertébrale;
  • troubles endocriniens (diabète sucré, hypo- ou hyperthyroïdie);
  • hématopoïèse;
  • les pathologies auto-immunes systémiques, y compris la polyarthrite rhumatoïde;
  • anomalies rachidiennes congénitales ou acquises - sacralisation, spondylolisthésis, côtes supplémentaires, aplasie vertébrale;
  • grippe
  • tuberculose
  • syphilis;
  • méningite cérébrospinale;
  • formes radiculaires de pathologies neurovirales, par exemple l'encéphalite à tiques.

Mais la cause la plus fréquente de névralgie du dos chez l'adulte est l'ostéochondrose progressive. Son évolution s'accompagne d'un amincissement lent mais persistant des disques intervertébraux, suivi d'une rupture de l'anneau fibreux et d'une protrusion du noyau pulpeux. Le segment vertébral perd de sa stabilité et le corps essaie de le rendre par une tension constante et accrue des muscles squelettiques. Par conséquent, dans l'ostéochondrose, la racine nerveuse à tout moment peut être serrée par un disque déplacé, un ostéophyte, un œdème ou des muscles spastiques.

Symptomatologie

La pathologie se développe progressivement et à ses débuts, elle est asymptomatique. Au début, seules de légères sensations inconfortables surviennent, mais à mesure que la compression de la racine vertébrale augmente, leur gravité augmente. L'attaque de névralgie prend toujours une personne par surprise. Un mouvement maladroit, une forte inclinaison, une rotation du cou ou du corps suffit pour ressentir une douleur aiguë dans le dos. Il peut être si fort qu'une personne ne peut pas se coucher sans aide.

Si le patient ne demande pas d'aide médicale, il y a des signes de dommages musculaires dus à des troubles de l'innervation, jusqu'à leur atrophie partielle ou complète. Pour la névralgie, localisée dans une certaine zone de la colonne vertébrale, son propre tableau clinique spécifique est caractéristique:

  • la névralgie cervicale se manifeste par un torticolis hypoplasique, une augmentation locale du tonus musculaire, une lordose pathologique, une augmentation de la douleur pendant la toux, des éternuements, sa propagation dans la poitrine, sous l'omoplate;
  • symptômes caractéristiques de la névralgie lombaire - une forte restriction de la mobilité, une douleur sourde aiguë, lancinante ou douloureuse à droite ou à gauche, irradiant le long du nerf jusqu'aux articulations de la hanche, région inguinale, côtés;
  • la névralgie de la colonne thoracique se manifeste par une parésie des mains ou des extenseurs des doigts, une transpiration excessive, un refroidissement, un gonflement, des douleurs à la droite du sternum, ressemblant à une crise d'angine de poitrine, une sensation de manque d'air lors de l'inhalation.

Il y a une perte de sensibilité tactile, de température de nature temporaire ou permanente. Un autre signe de compression de la racine vertébrale est la position forcée du corps. Une personne tient anormalement le dos ou la tête droite, limite délibérément la mobilité pour éviter une nouvelle crise de douleur.

Diagnostique

Lors d'un diagnostic primaire, un vertébrologue ou un neurologue se concentre sur les plaintes des patients, les antécédents médicaux, les résultats de l'examen externe et le test des réflexes tendineux. Pour le confirmer, une radiographie est réalisée, à l'aide de laquelle les signes caractéristiques de l'ostéochondrose sont souvent retrouvés. Une étude détaillée est présentée, car il est nécessaire de clarifier la localisation de la terminaison nerveuse affectée. Les processus destructeurs excluent le spondylogramme.

Avec la névralgie lombo-sacrée n'est pas complète sans ponction lombaire. Selon les résultats de l'analyse biochimique ultérieure dans l'exsudat, une teneur quantitative accrue en protéines est détectée. Lors du diagnostic, le médecin prend en compte les données paracliniques - un test sanguin clinique général, les données de myélographie, les résultats de l'examen du liquide céphalorachidien.

ATTENTION ! Avec un faible contenu informatif de la radiographie, le patient se voit prescrire un scanner ou une IRM. Le diagnostic différentiel est effectué pour exclure la myosite aiguë des muscles du dos et l'ostéochondrose vertébrogène.

Méthodes de traitement

Le traitement de la névralgie du dos vise à éliminer le syndrome douloureux, notamment en libérant la racine vertébrale altérée. Les objectifs de la thérapie sont la prévention de la propagation de la pathologie sous-jacente aux tissus et organes sains et la prévention des rechutes. Le traitement est principalement médical. Mais pour améliorer l'effet des médicaments, le patient se voit prescrire un massage, une thérapie par l'exercice, des séances de thérapie manuelle et le port d'appareils orthopédiques. Parmi les procédures physiothérapeutiques, l'électrophorèse, l'iontophorèse, la magnétothérapie, la thérapie au laser, l'hirudothérapie, la balnéothérapie, le rayonnement ultraviolet sont particulièrement efficaces..

Correction orthopédique

Si le dos est encore un peu douloureux après la pharmacothérapie, le port de ceintures en laine naturelle de chien, de chameau et de mouton vous aidera. Ces matériaux passent bien l'air et retiennent la chaleur de manière fiable. Sous l'influence d'une température élevée, l'apport sanguin aux tissus endommagés améliore les nutriments, accélère leur régénération.

Massage et thérapie manuelle

Si une névralgie du dos s'est développée dans le contexte de l'ostéochondrose, le médecin traitant recommande de contacter un chiropraticien ayant des antécédents médicaux. Après un examen approfondi, il effectuera une traction vertébrale. À la suite d'une telle manipulation, la distance entre les vertèbres augmentera et les terminaisons nerveuses compressées seront libérées. Il est possible de traiter la névralgie du dos à l'aide d'un massage - classique, acupression, aspirateur. Pendant les séances, le flux sanguin augmente, les muscles spasmodiques se détendent, l'enflure disparaît.

Préparations pharmacologiques systémiques

Le traitement de toute forme de névralgie du dos sans analgésiques systémiques n'est pas terminé. L'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens s'est révélée particulièrement efficace pour éliminer la douleur. Les AINS font rapidement face à un œdème inflammatoire et augmentent l'amplitude des mouvements. Les médecins préfèrent les injections pour la névralgie à base de méloxicam, de diclofénac et de kétorolac. Pour la douleur modérée, des pilules sont utilisées - Nise, Ketorol, Ketoprofen, Ibuprofen, Ortofen.

Les médicaments suivants sont également utilisés dans le traitement complexe de la névralgie du dos:

  • des moyens pour améliorer la circulation sanguine - le nicotinate de xanthinol, l'eufilline, le Trental ou son analogue domestique Pentoxifylline. Les médicaments sont prescrits pour réduire la viscosité du sang, améliorer sa fluidité, l'expansion des artérioles, les capillaires situés dans la racine vertébrale affectée;
  • préparations avec vitamines B - Milgamma, Pentovit, Neurobion, Kombilipen, Neuromultivit. Même après leur utilisation unique, le flux sanguin est activé, le travail du système nerveux périphérique s'améliore et la dégénérescence nerveuse est inhibée. Combilipen et Milgamma sous forme de solution injectable contiennent de la lidocaïne - un anesthésique à effet analgésique puissant;
  • relaxants musculaires - Tolperizon, Sirdalud, Baclofène, Baclosan, Tizanidine. Après la prise des comprimés, un blocage des réflexes vertébraux est noté, une irritabilité accrue est supprimée. Les relaxants musculaires éliminent les spasmes musculaires qui provoquent une compression des terminaisons nerveuses;
  • complexes vitamino-minéraux équilibrés - Supradin, Vitrum, Selmevit, Centrum, Multitabs. Les préparations reconstituent les réserves de micro et macro éléments, de graisses et de vitamines hydrosolubles, ce qui affecte positivement la vitesse de réparation des tissus.

Il est impossible de guérir la névralgie du dos sans l'utilisation de sédatifs. L'état psycho-émotionnel d'une personne s'aggrave en raison de l'attente constante d'une nouvelle crise de douleur. Par conséquent, les schémas thérapeutiques comprennent des teintures de valériane, d'agripaume, de persen, de tenoten dues à une anxiété accrue, de l'anxiété, des troubles du sommeil.

Médicaments externes

La nomination de pommades pour la névralgie du dos aide à réduire la charge pharmacologique sur le corps en réduisant les doses de comprimés et de solutions pour administration parentérale. Dans le traitement complexe de la névralgie du dos, les analgésiques suivants sont utilisés:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens - Arthrosilen, Fastum, Ibuprofen, Ketoprofen, Nimesulide, Finalgel, Aertal, Voltaren. Attribué aux patients pour éliminer la douleur de toute localisation;
  • chondroprotecteurs - Teraflex, Honda, Chondroksid, Chondroksid Maximum, Chondroitin. Les médicaments sont utilisés pour réparer les disques intervertébraux cartilagineux endommagés, pour empêcher le gonflement de la colonne vertébrale;
  • remèdes homéopathiques - Traumeel, Target T. Utilisé à des fins préventives, prévient l'exacerbation de la névralgie chronique du dos.

Après l'arrêt du processus inflammatoire aigu, des préparations externes chauffantes sont utilisées - Apizartron, Nayatoks, Efkamon, Kapsikam, Finalgon, Ben-Gay, Viprosal, pommade à la térébenthine. Les pommades sont caractérisées par des propriétés anesthésiques distrayantes locales. Leurs composants irritent les réflecteurs sous-cutanés, fournissant un puissant flux sanguin vers la racine vertébrale étranglée.

RECOMMANDATION! Les pommades contre la névralgie peuvent ne pas appartenir à des préparations pharmacologiques, mais être des additifs biologiquement actifs. Faire face à des sensations douloureuses modérées baumes Dikul, Sophia au venin d'abeille, Graisse de requin à la glucosamine et à la chondroïtine, Consoude, Sabelnik, Revmalgon 911.

Traitement à domicile

Des produits externes de haute qualité peuvent être préparés à la maison. En termes d'efficacité thérapeutique, ils sont inférieurs aux médicaments pharmacologiques. Ainsi, leurs neurologues et vertébrologues sont autorisés à utiliser après le traitement principal, au stade de la rémission stable. Les remèdes populaires sont utilisés pour consolider les résultats de la pharmacothérapie, pour prévenir les rechutes après une hypothermie ou un changement brusque du temps. Comment faire une pommade maison:

  • dans un mortier, mélanger une cuillère à soupe de jus d'aloès et de lanoline jusqu'à ce que des craquelures apparaissent. Ajoutez 2 gouttes d'huiles essentielles de pin et d'eucalyptus, une cuillère à soupe d'huile de lin. Introduisez en petites portions 100 g de crème bébé grasse;
  • broyer quelques poignées de feuilles de pissenlit fraîches dans un mortier, ajouter 2 gouttes d'huiles essentielles de genièvre, de thym et de sapin. En partie, injectez 100 g de vaseline médicale et 2 cuillères à soupe d'huile d'amande.

Ne faites pas immédiatement de gros stocks de remèdes populaires, car leur durée de conservation au réfrigérateur ne dépasse pas une semaine. Il est interdit de les utiliser pendant la grossesse, l'enfance et l'adolescence.

La névralgie du dos se développe pour diverses raisons, et elles doivent être établies. Il ne suffit pas de se débarrasser des douleurs - il faut éliminer le facteur provoquant leur apparition. Cela vous permet de traiter simultanément la névralgie et la pathologie sous-jacente..

Névralgie du dos: symptômes, traitement, ce qui est dangereux?

Accueil Neurologie Névralgie Névralgie du dos: symptômes, traitement, ce qui est dangereux?

Les gens recherchent souvent une aide médicale déjà avec de graves douleurs au dos. Souvent, beaucoup perdurent jusqu'au dernier, en utilisant des analgésiques sous forme de comprimés et de pommades. En l'absence de thérapie appropriée, la maladie progresse, ce qui complique le processus de traitement à l'avenir..

Qu'est-ce que la névralgie du dos??

En terminologie médicale, le concept de "névralgie du dos" est absent. La condition survient à la suite de terminaisons nerveuses pincées, une personne éprouve une douleur paroxystique sévère, s'intensifiant avec le mouvement. Fondamentalement, la névralgie est associée à:

  • ostéochondrose;
  • scoliose
  • hernie intervertébrale;
  • maladies de la colonne vertébrale.

La névralgie du dos est rarement primaire et n'accompagne pas d'autres pathologies. Les personnes de tous âges sont soumises à cette condition, mais selon les statistiques, la plupart des patients sont des femmes.

Pourquoi est-elle dangereuse?

Les manifestations de pathologie peuvent croître et reculer. À chaque nouvelle attaque, l'état du patient s'aggrave. La maladie peut provoquer une angine de poitrine, une crise hypertensive, une crise cardiaque. Les symptômes, en particulier la localisation dans la zone thoracique, sont facilement confondus avec des pathologies graves pouvant mettre la vie en danger, il est donc dangereux de retarder l'examen.

Symptômes de la maladie

La névralgie du dos peut être chronique, aiguë et localisée dans le cou, la poitrine et le bas du dos, selon cela, certaines manifestations peuvent différer. L'évolution aiguë se caractérise par une manifestation soudaine et sévère des symptômes, avec une forme chronique, la douleur est moins intense, de nature douloureuse, s'intensifiant avec des facteurs provoquants.

Cervical

Avec une localisation de la douleur dans le cou, elle brûle, elle peut pénétrer dans les yeux, la tête, les oreilles, la mâchoire inférieure.

Zone de poitrine

Les symptômes de la névralgie de la poitrine sont similaires aux pathologies du cœur et de la pneumonie. La douleur peut être donnée au bras, aux omoplates, à l'abdomen et aux organes. Symptômes supplémentaires:

  • perturbation du rythme cardiaque;
  • abaisser la pression artérielle;
  • pâleur de la peau;
  • transpiration accrue.

La douleur est aggravée par la toux et les éternuements..

Lombaire

La localisation de la névralgie dans le bas du dos empêche le corps de faire des tours. Une personne éprouve des tremblements, une faiblesse, des douleurs à la palpation. Les muscles gonflent, la transpiration s'intensifie, la peau du bas du dos acquiert une couleur pourpre. Dans les cas avancés, la douleur ne disparaît pas, même en position horizontale.

Les causes

La pathologie peut se développer chez les femmes pendant la grossesse en raison des caractéristiques physiologiques du corps, ainsi que pendant la ménopause et la ménopause. Chez les hommes, la névralgie peut survenir en raison de l'effort physique, de l'hypothermie, d'un mode de vie sédentaire. Dans la vieillesse, les maladies somatiques et les changements liés à l'âge dans le corps deviennent des facteurs. Les principales raisons sont les suivantes:

  • blessures au dos;
  • diminution du tonus musculaire due au manque d'activité physique;
  • scoliose;
  • infections antérieures;
  • tumeurs d'origine différente dans la colonne vertébrale;
  • ostéochondrose;
  • maladies cardiovasculaires et autres.

La névralgie peut survenir chez les personnes atteintes de diabète, avec une carence en vitamines, un stress fréquent, une diminution de l'immunité, de l'alcool, certains médicaments, etc..

Diagnostique

La pathologie peut se développer dans un contexte de maladies somatiques ou neurologiques. En fonction de cela, si des symptômes apparaissent, vous devez contacter un thérapeute ou un neurologue. L'essence du diagnostic est d'identifier la maladie primaire, contre laquelle le développement de la névralgie s'est produit. Après le traitement, le patient est examiné, les réflexes nerveux sont contrôlés et envoyés à:

Un test sanguin aidera à identifier la présence de processus inflammatoires dans le corps. Un diagnostic opportun est important pour différencier la pathologie des autres maladies dangereuses présentant des symptômes similaires..

Méthodes de traitement

Le traitement de la névralgie du dos est complexe, il comprend les médicaments, la physiothérapie, la thérapie manuelle, le massage, les exercices de physiothérapie et la médecine alternative. Les médicaments sont sélectionnés en tenant compte de la maladie primaire, ainsi que pour arrêter les symptômes de la névralgie, soulager l'inflammation, améliorer la circulation sanguine.

Traitement médical

Avec la névralgie du dos, on prescrit aux patients des pommades, des gels, des crèmes, des injections de vitamines et des analgésiques, en prenant des comprimés de différents groupes: AINS, myorelaxants, chondoprotecteurs, analgésiques, sédatifs. Les médicaments non stéroïdiens contribuent à soulager la douleur:

  • Diclofénac;
  • Le kétoprofène;
  • Nimésulide;
  • Le méloxicam;
  • Étoricoxib;
  • Ibuprofène.

Les AINS n'éliminent pas la cause de la maladie, ils aident à soulager les processus inflammatoires et ne créent pas de dépendance. Pour soulager les spasmes, l'utilisation de relaxants musculaires est efficace:

  • Finlepsine;
  • Baclofène;
  • Clonazépam;
  • Sirdaluda;
  • Gabapentina.

Les chondoprotecteurs contribuent à la normalisation des processus métaboliques dans le cartilage:

  • Don;
  • Chondroxide;
  • Rumalon;
  • Alflutop;
  • Chondroïtine.

La durée du médicament est de 3 mois à six mois. Du groupe des analgésiques, une réception peut être prescrite:

Les sédatifs normalisent le système nerveux, améliorent le sommeil, soulagent la tension musculaire. À ces fins, il est efficace d'utiliser:

Pour soulager la douleur, améliorer la circulation sanguine et la mobilité de la colonne vertébrale avec névralgie du dos, des onguents sont prescrits: Finalgon, Naklofen, Kapsikam, Fastum gel, Menovazin.

Physiothérapie

Lors de la prescription de physiothérapie, le médecin prend en compte les caractéristiques individuelles du patient, sur la base desquelles le type est sélectionné. Le traitement de la névralgie du dos peut être effectué par:

  • Électroanalgésie transcrânienne;
  • thérapie diadynamique;
  • les fluctuations;
  • électrophorèse avec analgésiques;
  • magnétothérapie;
  • darsonvalisation;
  • Thérapie UHF;
  • thérapie au laser;
  • thérapie par ultrasons.

Les procédures sont utilisées en combinaison avec un traitement médicamenteux pour divers types de névralgies..

Thérapie manuelle

Faire confiance au traitement de la névralgie du dos n'est recommandé qu'à un spécialiste certifié. Auparavant, le patient devait subir un examen pour l'absence de contre-indications à la thérapie manuelle, qui consiste en des techniques de massage spéciales. Avant et après les procédures, il est prescrit au patient un alitement pour réduire la charge sur le dos. La thérapie manuelle est la deuxième plus efficace après le traitement chirurgical.

Massage

Le massage est prescrit dans un traitement complexe ou si, pour une raison quelconque, le patient ne peut pas prendre les médicaments. Il contribue à:

  • soulager les spasmes;
  • soulagement de la douleur;
  • améliorer la circulation sanguine et les processus métaboliques.

Le massage est contre-indiqué en présence d'infections de température et d'inflammation, le nombre de séances est déterminé par le médecin traitant. Avant la procédure, les analgésiques ne sont pas autorisés..

Un ensemble d'exercices pour le traitement de la névralgie du dos est sélectionné par un spécialiste en fonction des caractéristiques de la santé du patient. La thérapie par l'exercice aide à réduire la douleur, à éliminer les spasmes, à améliorer la circulation sanguine et le bien-être. Les cours ont lieu tous les jours, ils doivent commencer par réchauffer les muscles, l'intensité augmente en douceur, il ne doit pas y avoir de mouvements brusques. Si un exercice cause de la douleur, il est exclu du complexe. La gymnastique vise à étirer les muscles du dos, pour cela, vous aurez besoin d'un tapis sur lequel des étirements, des ascenseurs, des tours du corps et des jambes seront effectués. L'autre partie des exercices est effectuée avec un fitball, ce sont les inclinaisons, les mouvements circulaires et les tours du bas du dos.

Méthodes alternatives de traitement

Fondamentalement, les recettes folkloriques sont sûres, mais pour certaines personnes, elles peuvent être contre-indiquées en raison de la présence de maladies, il est donc plus conseillé de consulter un médecin avant de les utiliser. Les recettes suivantes sont considérées comme efficaces dans la lutte contre la névralgie du dos:

  1. L'infusion est préparée à base de mélisse et de feuilles de cassis, de zeste de citron. Les composants sont broyés et versent un verre d'eau bouillante. Après 3 heures, filtrer et boire 1/3 tasse par jour.
  2. L'œuf de poule dur est coupé et appliqué à chaud sur le site de la douleur.
  3. Vous pouvez soulager les crises en frottant le jus de radis noir et l'huile de lavande sur la peau. Après la procédure, le dos est isolé.
  4. Efficaces dans le traitement sont considérées comme des feuilles fraîches de géranium, qui sont utilisées comme compresse.
  5. On pense que la camomille, qui est consommée à l'intérieur sous forme de thé, résiste bien à la maladie..

Conséquences possibles

Initialement, une douleur localisée dans l'une des zones du dos capture rapidement tous ses services. Les crises continues et intensifiées peuvent compliquer considérablement la qualité de la vie humaine:

  • trouble du sommeil;
  • la capacité de travail diminue;
  • une raideur des mouvements apparaît;
  • faiblesse musculaire présente.

La douleur pendant l'inhalation rend difficile l'obtention de la quantité d'oxygène nécessaire, ce qui entraîne une hypoxie. Le risque d'inflammation dans les tissus intervertébraux augmente, ce qui peut provoquer l'herpès, l'herpès zoster et d'autres maladies infectieuses. En l'absence de traitement pour la névralgie du dos, une personne peut développer une névrite, contre laquelle des troubles moteurs et une paralysie peuvent survenir..

La prévention

Pour réduire le risque de pincement, il est recommandé de surveiller la posture et de faire des échauffements toutes les heures pour les personnes ayant un travail sédentaire. Il est important d'éviter les courants d'air et l'hypothermie, les rhumes, qui conduisent à une diminution de l'immunité. Il est nécessaire de manger plus de légumes et de fruits dans les aliments, de prendre des vitamines en hiver et au printemps. Un mode de vie sain et une activité physique sont la meilleure prévention de toutes les maladies.

Qu'est-ce que la névralgie du dos et comment y faire face

La névralgie du dos est une affection qui provoque une douleur intense. Il se produit dans le contexte de dommages aux fibres nerveuses périphériques. Cette maladie survient assez souvent, elle peut survenir aussi bien chez l'adulte que chez l'enfant.

La cause de l'inconfort extrême est la compression des nerfs avec des tissus enflammés. Les changements pathologiques affectent les espaces interosseux étroits entre les côtes. Les patients essaient depuis un certain temps de se débarrasser de la maladie à la maison, c'est pourquoi ils commencent son évolution jusqu'à l'apparition de complications graves. Ne prenez pas d'analgésiques pendant une longue période, il est préférable de consulter votre médecin dès que possible.

Raisons de l'apparence

Un grand nombre de facteurs peuvent provoquer l'apparition de sensations douloureuses causées par une névralgie du dos..

Les médecins se réfèrent aux causes immédiates de cette pathologie:

  • Maladies graves du système nerveux - les personnes qui souffrent souvent de névralgie doivent être contrôlées régulièrement par un neurologue. En règle générale, cette condition survient chez ceux qui présentent un risque accru de sclérose en plaques;
  • Processus infectieux - les micro-organismes pathogènes ont un effet extrêmement négatif sur l'état du corps, ils sont capables d'aggraver le cours de cette maladie. Le plus grand danger est la grippe, le lichen et la tuberculose. Même le rhume, dans lequel une personne n'a pas reçu de traitement en temps opportun, peut entraîner des conséquences similaires;
  • L'utilisation de certains médicaments. La névralgie du dos peut survenir comme effet secondaire d'une utilisation prolongée d'un certain nombre de médicaments. Les composants chimiques lors des réactions peuvent libérer des composés toxiques qui nuisent à l'état du corps;
  • Blessures. Si le dos est endommagé, des lésions nerveuses peuvent survenir. Il s'agit de la cause la plus courante de névralgie chez les enfants;
  • La présence de tumeurs. Les néoplasmes de la colonne vertébrale ou des côtes peuvent endommager les fibres nerveuses, ce qui oblige une personne à souffrir d'inconfort.

Symptômes

Le diagnostic de névralgie du dos est assez simple. Le patient va chez le médecin avec des plaintes de douleurs lombaires sourdes et sourdes. C'est là que se situe le nerf bloqué. Dans de rares cas, les patients caractérisent la douleur comme paroxystique, diminuant de temps en temps.

Dans ce cas, des signes secondaires du syndrome douloureux sont observés: transpiration accrue, température corporelle élevée, pâleur de la peau et tremblements dans les muscles de tout le corps.

Au stade initial, la névralgie du dos se développe avec un spasme aigu des muscles, qui se produit dans le contexte d'un mouvement aigu. Le plus souvent, les patients commencent à ressentir une gêne après avoir dormi dans une position inconfortable, soulever des poids, se blesser au dos.

Une autre caractéristique de la névralgie du dos est un syndrome de douleur intense lors de la palpation du dos. Il se produit également lors de manipulations avec les côtés de la colonne vertébrale thoracique. Le plus grand inconfort se manifeste dans la zone intercostale.

Que se passe-t-il si vous ignorez la névralgie?

Avec la névralgie du dos, les muscles responsables de l'extension de la colonne vertébrale sont affectés. S'ils ne sont pas traités, tous les disques situés des omoplates au bas du dos subissent un processus dégénératif. La personne éprouve la douleur la plus forte.

Si le traitement n'est pas commencé à temps, le patient peut présenter de graves complications..

Tout d'abord, il a des douleurs spéculaires irradiant dans ses bras et ses jambes. Au fil du temps, une atrophie des muscles abdominaux se forme, à cause de laquelle une personne devient contrainte dans ses mouvements.

Les muscles de l'appareil respiratoire sont également perturbés - ils deviennent faibles, une personne ne peut pas respirer complètement. Au fil du temps, il développe des signes de zona, d'herpès - des vésicules aqueuses à la surface de la peau. Il s'accompagne de tout avec une température corporelle accrue, en plus il y a des changements dans la composition chimique du sang.

En cas d'absence prolongée de traitement, la douleur de la névralgie du dos diminue. Malgré cela, à l'avenir, une personne sera confrontée à de graves rechutes: l'inflammation augmente, la douleur encombre tout le corps. Le patient ne peut pas bouger.

Si vous ne lui donnez pas de soutien médical complet, il y a un risque de paralysie.

Méthodes de traitement

Si vous consultez un médecin dans les premiers stades de l'évolution de cette maladie, vous pouvez vous débarrasser des sensations douloureuses assez rapidement. Il est strictement interdit de pratiquer l'automédication à domicile, car cela peut entraîner de graves complications..

Tout d'abord, il est nécessaire de faire tout son possible pour arrêter le syndrome douloureux. Pour ce faire, le spécialiste doit déterminer exactement ce qui a déclenché la névralgie.

Pour se débarrasser avec succès de la douleur, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Thérapie médicamenteuse;
  • Thérapie manuelle;
  • Massothérapie;
  • Procédures physiothérapeutiques;
  • Acupuncture.;
  • Exercices de physiothérapie.

Des procédures physiothérapeutiques sont également recommandées pour la prévention de la névralgie à l'avenir. Essayez de faire des bains aux herbes, des échauffements ou des échographies de temps en temps. Cela affecte favorablement l'état des fibres musculaires, prévient les spasmes..

Cependant, avant d'aller chez le médecin, vous devez toujours consulter un spécialiste.

Traitement médical

La base du traitement de la névralgie du dos est de prendre des médicaments. Ils visent à réduire la douleur, à se débarrasser du processus inflammatoire, ainsi qu'à restaurer la fonctionnalité des tissus endommagés.

Gardez à l'esprit que la prescription des médicaments doit être effectuée exclusivement par le médecin traitant sur la base d'un diagnostic détaillé.

Les médicaments suivants sont généralement utilisés:

  1. Médicaments anti-inflammatoires et analgésiques - Ibuprofène, Ortofène, Naproxène, Diclofénac;
  2. Pour soulager les spasmes musculaires - Gabapentine, Carbamazépine, Finlepsine;
  3. Antidépresseurs pour restaurer le tonus musculaire - Duloxetine, Amitriptyline;
  4. Pour normaliser la circulation sanguine - vitamines B;
  5. Pour le soulagement de la douleur - blocus de la novocaïne;
  6. Pour soulager les poches - Voltaren, Finalgon, Diclofenac, Indométhacine.

Méthodes alternatives de traitement

Il est possible de se débarrasser de la névralgie du dos sans traitement médicamenteux, cependant, pour que cela commence, un traitement est nécessaire dans les premiers stades de cette maladie.

Les recettes les plus populaires pour la névralgie du dos sont:

  • Bouillon de millefeuille. Pour le préparer, prenez une cuillère à soupe d'herbe sèche, versez dessus 200 ml d'eau bouillante. Laissez le produit 1 heure pour insister, puis prenez 3 fois par jour avant chaque repas;
  • Teinture de la racine d'immortelle. Pour le préparer, vous aurez besoin de 100 grammes d'herbe sèche et 1 litre de vinaigre alimentaire. Mélangez ces composants, puis fermez hermétiquement le couvercle du récipient et laissez-le reposer pendant 2 semaines dans un endroit sombre et froid. Après ce temps, utilisez un outil pour frotter les zones douloureuses;
  • Teinture d'actée à grappes noires Daurienne. Prenez 50 grammes de racine de cette plante et versez 0,5 litre d'alcool médical. Laisser le médicament pour perfusion pendant 3 jours, puis prendre 20 gouttes avant chaque repas;
  • Décoction de peuplier noir. Prenez 3 cuillères à soupe de feuilles hachées de cet arbre, versez un litre d'eau bouillante et amenez le tout à ébullition. Laisser sur feu doux pendant 5 minutes, puis refroidir et insister pendant 4 heures. À partir des fonds reçus, faites des lotions thérapeutiques.

La prévention

Sous réserve de certaines règles, vous pourrez réduire considérablement le risque de névralgie du dos..

Pour prévenir la douleur, suivez ces directives:

  • Échauffez-vous avant de faire du sport;
  • Évitez le stress, les soucis, les soucis;
  • Mangez pleinement et correctement;
  • Essayez de dormir au moins 8 heures par jour;
  • Faites de votre mieux pour durcir le corps;
  • Buvez régulièrement des complexes de vitamines;
  • Visitez la piscine;
  • Marchez à l'extérieur aussi souvent que possible;
  • Débarrassez-vous de tous les processus pathogènes en temps opportun.

La névralgie du dos est un processus extrêmement douloureux en raison duquel une personne ne peut pas bouger. Si les premiers signes de cette affection apparaissent, consultez immédiatement un médecin. Ne vous empoisonnez pas avec des médicaments chimiques qui ne font qu'arrêter la douleur. Besoin de traiter la cause de l'inconfort.

Traitement de la névralgie intercostale du dos: diagnostic, méthodes de traitement, comment soulager une attaque

En seulement 24-36 leçons, selon l'intensité du traitement et les stades de la maladie, vous vous débarrasserez de l'inconfort dans le dos et des conséquences de la névralgie intercostale, vous pourrez normaliser le sommeil et vivre une vie pleine

Important à comprendre

Lors du traitement de la névralgie intercostale, il est nécessaire de sélectionner un complexe individuel d'exercices thérapeutiques, d'étudier la technique de leur mise en œuvre et d'exclure les exercices de contre-indication.

Avec ce symptôme, des visites régulières à des séances de traitement, la réalisation d'un traitement complet dans un centre spécialisé sont importantes, et à l'avenir, vous devez maintenir votre santé en mode préventif vous-même.

Aide urgente

La névralgie intercostale du dos se produit lorsque les terminaisons nerveuses sont serrées entre les côtes et s'accompagne d'une douleur intense.

Les patients d'âge moyen et âgés sont à risque.

Chez l'enfant, une névralgie du dos, dont les symptômes et le traitement sont déterminés par un neurologue, se développe très rarement.

Le manque d'accès en temps opportun à des soins médicaux professionnels entraîne souvent des complications et une invalidité.

Quel est le danger de névralgie intercostale??

Le danger de la pathologie réside dans le fait que ses symptômes sont similaires aux signes de nombreuses maladies des organes internes, y compris l'infarctus du myocarde.

Un diagnostic incorrect conduit à la nomination d'un schéma thérapeutique incorrect et à une perte de temps précieux. Des symptômes similaires apparaissent avec les maladies coronariennes, l'angine de poitrine et la crise cardiaque, l'ulcère gastrique, la gastrite, l'herpès zoster et autres.

L'apparition d'une douleur dans le dos indique la nécessité d'un examen. Ses résultats constituent la base du diagnostic et de la nomination d'un traitement efficace.

Symptômes et méthodes de diagnostic de la maladie

Le tableau clinique de la névralgie intercostale se manifeste par un certain nombre de signes. Ceux-ci inclus:

  • douleur unilatérale ou bilatérale brûlante, perçante, douloureuse;
  • engourdissement ou picotements dans la zone du nerf affecté;
  • fièvre, perte d'appétit;
  • douleur respiratoire, rire, éternuements;
  • Palpitations cardiaques;
  • atrophie, paralysie des fibres musculaires.

Névralgie intercostale du dos, dont les symptômes et le traitement ont leurs propres caractéristiques, est diagnostiqué par un neurologue.

Après avoir recueilli une anamnèse et identifié la nature, les causes de la douleur, un test sanguin général et biochimique, un ECG, un échocardiogramme, une radiographie, une IRM, une échographie, un scanner, une consultation avec un pneumologue et une myélographie pour déterminer l'état des racines nerveuses sont prescrits.

Les résultats du diagnostic différentiel sont nécessaires pour exclure les infections pulmonaires, l'insuffisance cardiaque, l'angine de poitrine, la fracture des côtes, le pneumothorax

Prédictions de récupération

La détection et le traitement en temps opportun de la névralgie du dos réduisent la durée de la maladie et fournissent un pronostic favorable. La période d'invalidité temporaire varie de 5 jours à 14 jours.

La maladie est bien traitable. Ignorer les soins médicaux qualifiés conduit au développement d'une forme chronique de pathologie caractérisée par une douleur prolongée qui dérangera le patient pendant des semaines, des mois.

L'autodiagnostic entraîne une perte de temps précieux et l'absence de mesures pour éliminer les maladies graves présentant des symptômes similaires.

Traitement de la névralgie du dos

Une solution efficace à un problème de santé associé au diagnostic de névralgie intercostale du dos prévoit différentes méthodes de traitement. Ils sont prescrits par le médecin traitant.

Thérapie médicamenteuse

Le but des médicaments est d'éliminer la douleur et de libérer les fibres nerveuses, et fournit également un traitement efficace pour les nerfs du dos. La thérapie comprend:

  • analgésiques pour pharmacie: «Analgin», «Spazgan», «No-shpa», «Ketonal», «Ketorol»;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens: "Ibuprofène", "Kétoprofène", "Diclofénac";
  • anticonvulsivants: "carbamazépine";
  • antidépresseurs et relaxants musculaires: Amitriptyline, Fluoxedin, Sirdalut, Baclofen;
  • un complexe de vitamines B;
  • injections intramusculaires avec une substance active de la catégorie des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • onguents, gels pour broyer la zone à problème: Voltaren, Ketonal, Diclofenac, Diprilif, Nice.

Une large sélection de médicaments offre la possibilité d'acheter l'un de leurs types qui correspond aux capacités financières des patients.

Techniques folkloriques

L'utilisation de méthodes alternatives de traitement de la névralgie intercostale du dos est considérée comme l'une des options pour les femmes enceintes qui ont rencontré une maladie et les patients ayant des problèmes de fonctionnement du tube digestif. Les recettes populaires incluent:

  • réchauffer les zones à problèmes avec des graines de lin placées dans des sacs en lin;
  • lubrification des zones douloureuses du dos avec du jus de radis;
  • broyage avec un mélange d'huile d'absinthe vapeur, d'olive ou d'argousier;
  • l'utilisation de lotions de la teinture de la rue, pour la préparation desquelles il faut prendre 2 cuillères à soupe d'herbes, 250 ml de vodka et insister pendant une semaine dans un récipient fermé en verre foncé;
  • prendre une décoction de menthe poivrée, de fleurs de camomille;
  • broyage avec une pommade à base de rognons de tremble et de beurre séchés et broyés, mélangés dans un rapport de 1: 4.

Avant d'utiliser des recettes de médecine traditionnelle, vous devriez consulter un neurologue. Et puis, lorsque survient une névralgie intercostale du dos, le traitement sera bénéfique. La douleur sera arrêtée, l'invalidité retrouvée.

Massage et exercice

Les procédures et les exercices de massage pour la névralgie intercostale du dos sont utiles pour le spasme des fibres musculaires pectorales. En cas de compression de la moelle épinière, blessures, fractures, hernies, conditions pathologiques graves, l'activité physique peut être nocive.

Dans la phase aiguë de la maladie, caractérisée par un syndrome douloureux sévère, l'éducation physique est contre-indiquée. Après l'avoir arrêté avec des médicaments, les patients peuvent commencer à effectuer des exercices sélectionnés dans chaque cas individuel et en tenant compte de leur condition physique, de leur bien-être et de leurs caractéristiques corporelles..

Le cours de massage thérapeutique vous permet de normaliser, d'améliorer la circulation sanguine, d'éliminer le processus inflammatoire. Il est effectué à l'aide de pommades chauffantes, de gels.

Le massage et l'exercice sont prescrits par votre médecin. Une prise de décision indépendante sur leur mise en œuvre peut entraîner une détérioration et une douleur accrue dans le dos.

Comment soulager une attaque de douleur aiguë avec névralgie intercostale?

Pour éliminer un syndrome de douleur intense qui se produit lorsque les terminaisons nerveuses du dos sont pincées, des analgésiques, des AINS, réchauffant la zone à problème avec de l'aide de sel chaud.

L'utilisation de pommades spéciales, de gels, de pansements à effets anti-inflammatoires vise également à résoudre le problème, indiquant la nécessité de consulter un neurologue.

POURQUOI BESOIN
TRAITEMENT GLOBAL?

Dans le traitement de la névralgie intercostale, la plus grande erreur sera d'essayer de se débarrasser des symptômes uniquement à l'aide d'analgésiques inutiles. Ces médicaments - comprimés, onguents et gels - ne font que noyer la douleur, mais le processus inflammatoire se poursuit. Par conséquent, une approche intégrée est cruciale..

OBTENEZ UNE CONSULTATION D'EXPERTS GRATUITE

Kinésithérapie pour la névralgie intercostale

L'un des moyens efficaces pour le traitement de la névralgie intercostale du dos est la kinésithérapie. Il est basé sur la bonne exécution des mouvements du corps, la mise à jour, l'amélioration de l'état fonctionnel des os, l'appareil musculaire.

Passer des cours dans les centres de kinésithérapie situés à Zelenograd, Dubna, Klin, Tver vous permet de:

  • éliminer l'invalidité temporaire due à une douleur intense dans le dos;
  • exclure les difficultés de mouvement, de respiration;
  • augmenter progressivement la charge;
  • augmenter la capacité d'adaptation du corps.

La kinésithérapie est une excellente prophylaxie contre de nombreuses maladies et affections pathologiques, y compris la névralgie intercostale du dos.

ADRESSE DU MÉDECIN EN CHEF:

Lors de l'examen d'un patient, les médecins ne font souvent attention qu'aux os, aux ligaments et aux articulations. Dans ce cas, rien n'est dit sur les muscles dont la fonction de contraction joue un rôle important dans la vie humaine. La faiblesse musculaire entraîne un amincissement, une déformation osseuse.

Malheureusement, les méthodes de thérapie courantes ne font qu'exacerber la situation, entraînant une douleur encore plus intense, une atrophie musculaire et une détérioration de la qualité de vie des patients..

Un traitement efficace ne peut être imaginé sans réparation musculaire. Une méthode unique de kinésithérapie est l'effet thérapeutique, qui implique tout d'abord une activité musculaire lors de l'exécution méthodique d'un ensemble d'exercices sur simulateurs spéciaux.

Tous les exercices sont effectués par des patients assis ou couchés, il n'y a donc pas de charge excessive sur les articulations et le système circulatoire, et nos instructeurs-méthodologistes corrigent la technique des mouvements et contrôlent l'exactitude des actions.

N'oubliez pas que les maladies de la colonne vertébrale et des articulations ne sont pas une phrase, si le patient le souhaite et la bonne approche du traitement, tout peut être réparé!

Narovatkina Julia Konstantinovna

Comment est le traitement?

Vous êtes en consultation avec un médecin

La consultation initiale est sur rendez-vous.

Consultation du médecin: antécédents médicaux, diagnostic myofascial, diagnostic fonctionnel.

Comment ça marche?

Prise d'histoire - l'analyse de la maladie, les limites et les contre-indications sont révélées, l'explication des principes de la kinésithérapie, les caractéristiques de la période de récupération.

Le diagnostic myofascial est une méthode de diagnostic manuelle dans laquelle le médecin évalue l'amplitude des mouvements des articulations, détermine les joints douloureux, l'œdème, l'hypo- ou l'hypertonicité des muscles et d'autres changements.

Diagnostic fonctionnel (effectué dans la salle de rééducation) - le médecin explique comment effectuer certains exercices sur l'équipement et observe: comment le patient les exécute, avec quelle amplitude de mouvement il peut travailler, quels mouvements provoquent de la douleur, avec quel poids le patient peut travailler, comment le cœur réagit système vasculaire. Les domaines problématiques sont identifiés. Les données sont entrées dans la carte. Accents.

Sur la base des résultats de l'examen initial du médecin et du diagnostic fonctionnel, un programme de traitement individuel préliminaire est établi.

Il est conseillé d'avoir:

pour la douleur dans la colonne vertébrale - IRM ou TDM (résonance magnétique ou tomodensitométrie) de la zone à problème;

pour les douleurs articulaires - rayons X;

en présence de maladies concomitantes - extraits des antécédents médicaux ou de la carte ambulatoire;

vêtements et chaussures confortables (de sport)

Commencez les cours avec un instructeur

Au début du cycle de traitement, le médecin et le patient établissent un plan de traitement, qui comprend la date et l'heure de la session de traitement, des visites de suivi chez le médecin (généralement 2-3 fois par semaine).

La base du processus de traitement est des séances de traitement dans la salle de réadaptation sur les simulateurs et des séances dans la salle de gym.

Les simulateurs de réadaptation vous permettent de doser avec précision la charge sur les différents groupes musculaires, fournissant un régime adéquat d'effets physiques. Le programme de traitement est élaboré par le médecin individuellement pour chaque patient, en tenant compte des caractéristiques du corps. Le suivi est assuré par des moniteurs qualifiés. À toutes les étapes de la récupération, il est important de suivre la technique de mouvement et de respiration appropriés, de connaître vos propres normes de poids lorsque vous travaillez sur des simulateurs, d'adhérer au schéma thérapeutique prescrit et de suivre les recommandations des spécialistes.

Les séances de gymnastique articulaire aident à restaurer la coordination visuelle, améliorent la mobilité articulaire et l'élasticité (flexibilité) de la colonne vertébrale et constituent un excellent système préventif pour l'auto-utilisation.

Chaque cycle de traitement - 12 leçons. Chaque leçon est encadrée par un moniteur. La durée d'une séance de traitement est de 40 minutes à 1,5 heure. L'instructeur établit un programme en tenant compte des maladies concomitantes et de l'état du patient le jour des cours. Enseigne la technique d'exécution des exercices et contrôle l'exactitude de la mise en œuvre. Chaque 6ème leçon est une consultation répétée avec un médecin, des changements et des ajouts au programme sont effectués, en fonction de la dynamique.

Écrivez une critique enthousiaste

Combien de cycles cela prendra-t-il? - individuellement pour chaque

- depuis combien de temps avez-vous ce problème (stade de la maladie)

- Dans quelle mesure votre corps est-il préparé pour l'activité physique (faites-vous de la gymnastique, n'importe quel sport)... -

quel résultat voulez-vous obtenir.

Si la maladie est au degré initial et que le corps est préparé, un cycle de traitement suffit. (par exemple, les jeunes de 20 à 30 ans qui pratiquent un sport. Nous nous concentrons sur la technique des exercices, la respiration, les étirements, l'élimination des «mauvais» exercices qui sont nocifs pour les zones à problèmes. Ces patients suivent une formation, acquièrent la compétence de «prendre soin de leur corps) ", Recevez des recommandations en cas d'exacerbation et continuez de le faire vous-même).

Si le problème est long, vous ne faites pas de gymnastique, il y a des maladies concomitantes, alors vous aurez besoin d'une période de temps différente

- soulager l'exacerbation? - un ou deux cycles suffisent,

- marcher sans escale (monter les escaliers),

- se pencher, faire certains travaux sans effort

- longtemps sans mouvement lors d'un voyage (en avion, en voiture...)

améliorer? soutien? pas empirer?

trois cycles de traitement ou plus peuvent être nécessaires...

Chaque organisme est individuel et le programme pour chaque patient est individuel.