logo

Pourquoi il y a des douleurs dans le bas du dos

La douleur dans le bas du dos est une plainte courante au cabinet du médecin. Ils occupent la deuxième place après les symptômes catarrhales résultant de maladies virales respiratoires (ARVI). Plus souvent la lombalgie à gauche, qui peut être causée par diverses raisons: pathologie du système musculo-squelettique, maladies des organes internes avec une évolution chronique ou aiguë, tumeurs, blessures, inflammation musculaire.

Pour prescrire un traitement complet, un aspect important est d'établir la nature du syndrome douloureux, sa nature et son intensité. Selon la cause du processus pathologique, le traitement de la maladie peut être fondamentalement différent.

Causes des douleurs au bas du dos

Dans le bas du dos, il y a une colonne vertébrale lombaire et un éventail de gros muscles qui soutiennent la colonne vertébrale et participent aux mouvements du corps. Les zones réflexes de Zakharyin-Geda sont situées dans la région lombaire à gauche, où des impulsions de douleur sont projetées à partir des organes internes: le rein gauche et l'ovaire, les boucles des intestins de la moitié gauche de l'abdomen, la rate, la tête du pancréas, l'estomac, le lobe inférieur du poumon gauche et la surface diaphragmatique du cœur.

Des douleurs au bas du dos gauche apparaissent dans les cas suivants:

  • maladies chroniques du système urinaire, une attaque de coliques rénales lors du passage d'une pierre dans l'uretère ou un blocage avec calcul du canal urinaire;
  • pneumonie gauche avec implication dans le processus pathologique de la plèvre et du diaphragme (pleuropneumonie);
  • inflammation aiguë de l'ovaire (ovarite) ou exacerbation du processus chronique dans les glandes génitales féminines;
  • occlusion intestinale, entérite chronique et colite;
  • processus inflammatoire dans le pancréas (pancréatite aiguë et chronique);
  • pathologie de la rate avec augmentation de la taille des organes;
  • maladies de l'estomac (gastrite, ulcères);
  • maladie coronarienne (angine de poitrine, infarctus du myocarde);
  • inflammation des masses musculaires du côté gauche du bas du dos;
  • pathologie de la colonne vertébrale de nature tumorale inflammatoire, dystrophique (ostéochondrose, spondylose, scoliose);
  • période de gestation.

Selon la cause du syndrome douloureux et la gravité du processus pathologique, un traitement conservateur est prescrit ou une intervention chirurgicale est effectuée sur les organes internes, les muscles et la colonne vertébrale.

Maladies du système musculo-squelettique

Le dos souffre le plus souvent d'une pathologie de la colonne vertébrale et d'une inflammation musculaire. Les maladies de la colonne vertébrale peuvent être congénitales et acquises. Les affections congénitales incluent les hernies vertébrales, les anomalies dans le développement des vertèbres, l'achondroplasie, le mauvais développement du système musculaire. Les maladies acquises comprennent la scoliose, la cyphose, l'ostéochondrose avec apparition de hernies intervertébrales, la tumeur de la colonne vertébrale.

Les processus inflammatoires et dystrophiques dans les vertèbres entraînent une instabilité de la colonne vertébrale, un amincissement des disques intervertébraux (couches cartilagineuses), une altération des faisceaux neurovasculaires dans le canal rachidien. Cela provoque une inflammation des racines sensibles postérieures s'étendant de la moelle épinière, ce qui provoque des douleurs sous le bas du dos. La douleur peut être tirante et perturber constamment le patient, s'intensifier après le sommeil et une longue position assise. Avec une forte atteinte des nerfs, le syndrome douloureux est intense, comme un lombaire, il conduit à une forte restriction des mouvements de la colonne lombaire, se produit avec des changements de température, une activité physique, une hypothermie.

Une douleur sourde affecte le bas du dos et peut se propager aux fesses, irradiant vers les parties supérieures de la colonne vertébrale, traversant la jambe gauche. Cela indique des dommages aux racines nerveuses de la colonne lombaire inférieure. La compression à long terme des formations nerveuses entraîne leur atrophie, ce qui provoque une sensation de picotement et une sensation de brûlure dans les doigts du membre inférieur (parasthèse), puis un engourdissement de la jambe du côté affecté, ainsi qu'une violation de la fonction sensorielle et motrice (parésie, paralysie). L'une des maladies dangereuses des troncs nerveux est l'inflammation du nerf sciatique, ce qui entraîne le développement d'une douleur persistante et la formation de complications.

L'inflammation des muscles du dos (myosite) se produit avec l'hypothermie, le rhume, une diminution des réserves immunitaires du corps, un effort physique intense et des mouvements corporels maladroits et pointus. La douleur est une douleur constante à la place de la pathologie; elle s'intensifie pendant les virages, les inclinaisons corporelles, les respirations profondes, la toux, les éternuements. La tranquillité d'esprit et la chaleur réduisent l'inconfort et conduisent généralement à une récupération rapide..

Maladies des organes internes

Les processus inflammatoires chroniques du rein gauche (pyélonéphrite gauche, glomérulonéphrite, urolithiase) provoquent des douleurs sourdes, tiraillantes et épuisantes au-dessus du bas du dos gauche. Lorsque la pierre se déplace le long du bassin et de l'uretère, des douleurs aiguës, coupantes et piquantes de haute intensité sont caractéristiques en raison des dommages causés par les arêtes vives du calcul de la membrane muqueuse des voies urinaires. Un blocage dans les voies urinaires provoque une violation de l'écoulement de l'urine, une augmentation du rein avec une extension de la capsule rénale, ce qui entraîne des douleurs éclatantes dans le côté gauche de la région lombaire qui s'étendent jusqu'à la cuisse gauche et l'aine. La maladie rénale est caractérisée par le symptôme de Pasternatsky - une intensification de la douleur lors de la frappe dans la zone de projection de l'organe.

Avec une pneumonie gauche impliquant la plèvre dans le processus pathologique, le dos fait mal au-dessus du bas du dos. Une gêne apparaît en raison de la friction de la plèvre entre elles et de l'apparition d'une inflammation de contact du diaphragme. Dans ce cas, la maladie s'accompagne de fièvre, de toux avec séparation des expectorations et la douleur s'intensifie lors de la respiration, de la toux et diminue la position du corps du côté affecté.

La pancréatite chronique provoque des douleurs périodiques non intenses dans le dos avec une localisation prédominante à gauche et au-dessus du bas du dos, souvent le syndrome douloureux est l'herpès zoster. La pancréatite aiguë et l'obstruction intestinale provoquent des douleurs intolérables de type perçant ou coupant, qui s'accompagnent de nausées, vomissements, intoxication du corps.

La gastrite et l'ulcère gastro-duodénal peuvent provoquer des douleurs d'intensité variable à gauche au-dessus du bas du dos, qui se produisent dans le contexte de troubles dyspeptiques (constipation, diarrhée, nausées, éructations, vomissements). La pathologie de la rate se développe à la suite de maladies acquises et héréditaires, à la suite desquelles elle augmente de taille, la capsule de l'organe est étirée et un syndrome douloureux apparaît.

La splénomégalie s'accompagne de fièvre, de malaise général, d'insuffisance hépatique et de jaunissement de la peau. L'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde avec des dommages aux parties diaphragmatiques inférieures du cœur conduisent à un tableau clinique atypique de la maladie. Dans ce cas, la douleur ne se produit pas derrière le sternum, comme dans la version classique de la maladie, mais peut être localisée dans l'épigastre, la moitié gauche du bas du dos, propagée à la jambe gauche. Une crise cardiaque s'accompagne de la peur de la mort, d'un essoufflement, d'une cyanose cutanée, d'une perte de conscience.

Pendant la grossesse, un utérus en croissance constante comprime les organes internes environnants, augmente la pression intra-abdominale, exerce une charge élevée sur la colonne vertébrale. La compression du rein et de l'uretère gauche, du pancréas et des intestins peut provoquer des douleurs chroniques dans la moitié gauche du dos dans la région lombaire. La pression sur la colonne vertébrale et la violation des racines vertébrales violent la sensibilité et entraînent une altération de la fonction motrice des membres inférieurs. Dans les cas graves, le tonus utérin augmente et une fausse couche spontanée se développe, accompagnée de saignements des voies génitales et d'une augmentation de la douleur dans le bas du dos. L'inflammation de l'ovaire gauche provoque également des douleurs dans le bas du dos, l'aine, le périnée et s'accompagne de pertes vaginales, d'irrégularités menstruelles et de fièvre.

Il est nécessaire de faire des prédictions et de prescrire un traitement pour la douleur dans la moitié gauche du dos après avoir consulté un médecin, selon les résultats d'un examen diagnostique complet. Pour poser le bon diagnostic, des méthodes de recherche en laboratoire sont prescrites (analyse générale du sang et de l'urine, analyse biochimique du sang et de l'urine, marqueurs hématologiques des maladies), examen instrumental (radiographie, tomographie, échographie, ECG). La thérapie, qui peut inclure à la fois des méthodes conservatrices et chirurgicales, est prescrite en fonction de la cause et de la gravité du processus pathologique. Il faut se souvenir: plus le traitement de la douleur dans le bas du dos est commencé tôt, plus le pronostic de la maladie est favorable et moins il y a de chances de développer des complications graves.

Douleur au bas du dos gauche chez la femme

La douleur au bas du dos gauche chez la femme est un symptôme caractéristique que des processus pathologiques se produisent dans le corps. Dès que la fille a ressenti une traction ou une douleur aiguë sous le bas du dos, il est nécessaire de consulter un thérapeute ou un médecin qui traite le dos.

Des sensations douloureuses à gauche dans le bas du dos et les symptômes qui l'accompagnent indiquent qu'une femme peut éprouver des processus inflammatoires des organes internes (reins, système génito-urinaire et autres), une altération de la fonction intestinale ou une constriction des terminaisons nerveuses. La douleur peut également être causée par un traumatisme des tissus mous ou osseux du dos..

Les causes

Afin de déterminer les causes des douleurs douloureuses ou aiguës du bas du dos à gauche, vous devriez consulter un thérapeute. Ce spécialiste procédera à un examen préliminaire, puis assignera une étude supplémentaire à l'aide de méthodes d'analyse instrumentale..

Les principaux facteurs provoquant des douleurs près de la colonne vertébrale inférieure comprennent les facteurs suivants:

  • processus inflammatoires du système génito-urinaire;
  • processus inflammatoires dans les organes respiratoires supérieurs;
  • violation des intestins (obstruction);
  • la présence de tumeurs malignes ou bénignes;
  • ulcère gastrique.

Maladies du système génito-urinaire

Si la douleur au bas du dos chez la femme est douloureuse, cela peut être un signal caractéristique que le patient a des processus pathologiques dans le système génito-urinaire. L'une des pathologies courantes est les calculs rénaux ou canalaires..

Pour confirmer cette maladie, il est nécessaire de prêter attention aux symptômes qui l'accompagnent: douleur lors de la miction, désir constant d'aller aux toilettes, sensation de brûlure et perturbations du cycle menstruel. Ce phénomène se produit en raison d'une hypothermie ou d'une inflammation des organes adjacents, la fille doit donc immédiatement consulter un spécialiste et suivre une thérapie antimicrobienne.

Inflammation des voies respiratoires supérieures

Les processus inflammatoires dans la partie inférieure du diaphragme ou du poumon peuvent provoquer de graves douleurs au bas du dos chez les femmes. Cette pathologie est causée par l'ignorance de la pneumonie ou des maladies catarrhales. Des symptômes tels que l'inconfort et la douleur sont également caractéristiques du cancer du poumon.Par conséquent, pour tout symptôme caractéristique, une femme doit immédiatement consulter un spécialiste.

Le système des vaisseaux sanguins et du cœur est situé dans le diaphragme, de sorte que son inflammation peut provoquer des maladies du système cardiovasculaire. Le traitement implique des antibactériens et des analgésiques.

Violation du travail des organes internes

L'occlusion intestinale est la principale cause de fortes douleurs douloureuses dans le bas-ventre. Avec une constipation prolongée, une douleur peut être ressentie à gauche ou derrière le dos. En plus de ce symptôme, une femme souffre de ballonnements et de flatulences sévères. Le traitement implique l'utilisation d'agents aprotiques ou de lavements nettoyants. Dans certains cas, le patient est rincé avec le rectum.

Tumeurs malignes

Les tumeurs malignes peuvent affecter à la fois les organes abdominaux et les structures osseuses de la colonne vertébrale. Pour déterminer avec précision la localisation de la tumeur, une imagerie par résonance magnétique est prescrite au patient. Cette méthode de diagnostic vous permet d'obtenir une image détaillée des tissus mous et osseux..

Ulcère érosif et peptique

La famine ou la consommation excessive d'aliments gras, épicés ou lourds peut provoquer une acidité élevée dans l'estomac, à la suite de quoi le patient commencera le processus de destruction de la muqueuse gastrique. Ce phénomène s'accompagne de douleurs et d'inconfort intenses. Après un certain temps, de petits trous se forment dans les parois affectées à travers lesquelles l'acide gastrique pénètre dans les organes adjacents, commençant à les affecter. Cela provoque une douleur intense qui est presque impossible à supporter..

Classification de la douleur

Lorsque le patient se plaint de douleurs intenses à gauche ou au bas du dos, le médecin pose d'abord des questions sur les sensations au moment de sonder l'endroit où le bas du dos fait mal. Ceci est fait afin de déterminer la nature des processus pathogènes. Au total, il existe deux types de douleurs lombaires: aiguës et tiraillantes. Le patient a une forme aiguë de la maladie, une douleur intense est observée, ce qui affecte la qualité de la vie humaine.

Le plus souvent, de telles douleurs sont observées même après un effort physique à court terme, et si vous faites un mouvement imprudent ou soulevez un fardeau plus important, cela entraînera un mal de dos. Le lumbago est paroxystique et soudain, à cause duquel une personne se bloque simplement en place et peut-être seulement peut déplacer le point d'appui sur l'un des côtés. Mais si vous commencez à bouger, vous ressentirez une douleur intense dans la région gauche du dos, au même point qu'auparavant..

Mais une douleur douloureuse peut accompagner la patiente tout le temps, sans la harceler. Au début, vous pouvez vivre calmement avec cette douleur, mais elle entraîne ensuite une raideur des mouvements. Les causes d'exacerbation sont les suivantes:

  • Mouvements nets et bâclés.
  • Hypothermie.
  • Mouvement rapide.
  • Grande activité physique.

Si la patiente néglige depuis longtemps d'aller chez le médecin, elle s'habitue progressivement à la position du corps dans laquelle elle n'est pas gênée par la douleur. Mais à cause de cela, au fil du temps, des pathologies du système musculo-squelettique, ainsi que des pathologies des organes internes apparaissent.

Diagnostic

En cas de douleur dans le dos gauche, vous devez recourir à toutes les mesures diagnostiques possibles. L'auto-examen et l'automédication ne sont pas une option, car ils peuvent sérieusement nuire à votre santé. Chaque femme doit consulter un médecin qualifié dans les cas suivants:

  • Si une douleur persistante est observée pendant trois jours.
  • Plus de deux semaines, il y a une douleur douloureuse dans la région lombaire.
  • Si la douleur à gauche ou en dessous du bas du dos chez la femme donne aux points environnants du corps.

Consultation avec un thérapeute pour les maux de dos

Si une douleur a été remarquée dans le bas du dos à gauche ou à l'arrière, vous devez d'abord consulter un thérapeute et lui, dans ce cas, peut référer le patient à un traumatologue. Parfois, pour découvrir la cause de la douleur, il suffit d'examiner le patient afin d'étudier ses antécédents médicaux.

Le thérapeute peut toujours référer le patient pour examen à un chirurgien, un gynécologue, un néphrologue et d'autres médecins. De telles directions ne doivent pas être négligées. Parfois, pour diagnostiquer, il est nécessaire de passer par toutes les études biologiques, l'échographie, la radiographie et même l'IRM. Cela vous permettra de créer une image holistique et de déterminer correctement la cause de la douleur.

La prévention

Afin de ne pas vous soucier constamment de la douleur sur le côté gauche du dos, vous devez respecter certaines recommandations. Vous devez d'abord garder votre posture tout le temps. Au fil du temps, cela deviendra une habitude, ce qui réduira considérablement la charge sur la région lombaire. De plus, ne transportez pas de charges lourdes, mais si cela est nécessaire, alors lorsque vous les soulevez, vous devez plier les genoux et garder le dos droit.

Si une personne a un travail sédentaire qui a lieu au moins cinq jours par semaine, vous devez prendre soin de la présence d'une chaise avec un dossier confortable, afin qu'il soit plus facile de garder le dos droit. Et pour éviter les douleurs latérales dans le bas du dos et au-dessus, vous devez constamment surveiller votre propre poids. Il ne doit pas dépasser la norme. Exercices utiles et autres mesures pour renforcer les muscles de la colonne vertébrale.

Souvent, les gens ne font pas attention à l'inconfort constant et à la douleur sur le côté du dos. Pour cette raison, la pathologie commence à s'aggraver, à partir de laquelle la personne s'aggrave et le traitement est considérablement compliqué. Une bonne prévention consiste à demander l'aide d'un professionnel qui peut déterminer le niveau d'activité physique nécessaire pour le patient.

Il est important de ne pas en faire trop, car ce n'est qu'alors que l'activité physique sera bénéfique. Mais les mesures préventives doivent être complètes, il est donc préférable de renoncer à l'alcool, de fumer, de bien manger, de marcher souvent au grand air. Il faut alterner activité vigoureuse et bon repos, pour que le corps ait le temps de se remettre du stress.

Vous pouvez utiliser des corsets spéciaux pour soutenir le dos, ainsi que des matelas orthopédiques. Tout mal de dos ne peut être traité que par de vrais professionnels éprouvés, sans abuser des recettes de la médecine traditionnelle. Leur mauvaise utilisation ne peut qu'aggraver la situation..

Douleur au bas du dos gauche

La douleur dans le bas du dos gauche est un symptôme courant, qui est dit lors de la première visite chez le médecin au sujet des nombreux changements trophiques dans le dos. La douleur dans le côté gauche du bas du dos peut signaler non seulement le développement d'un syndrome radiculaire, mais aussi des problèmes avec les reins, les muscles et les intestins. La douleur dans le côté gauche du bas du dos peut être à la fois une conséquence de blessures et également causée par des dommages aux organes internes situés à ce niveau. Une indication distincte de la douleur à gauche du bas du dos peut être un syndrome vertébral de grande envergure, qui est causé par des dommages à l'innervation parasympathique des organes et des muscles.

Les causes

La douleur dans la région lombaire de gauche peut être associée aux pathologies suivantes:

  • Maladies du système génito-urinaire;
  • Inflammation du diaphragme et de la plèvre du poumon;
  • Violation de la perméabilité;
  • Oophorite;
  • Profonde ulcère gastrique au niveau du fond;
  • Tumeurs.

Avant d'éliminer la douleur, vous devez connaître le diagnostic et les causes de son apparition. Pour le diagnostic correct, ils utilisent des méthodes d'IRM et de rayons X, effectuent un test sanguin pour la présence d'urée et d'enzymes métastatiques, réalisent des clôtures de biopsie.

Maladies génito-urinaires

La douleur dans le bas du dos vers la gauche peut être un signal pour le développement de maladies génito-urinaires - par exemple, des calculs rénaux ou un cancer de l'uretère. Dans ce cas, vous devez faire attention aux autres symptômes - miction douloureuse ou son absence, problèmes de menstruation ou d'éjaculation. Vous devez également faire attention à la nature de la douleur: tiraillante et sévère - ils peuvent parler de différentes maladies.

Chez les hommes, avec le développement de la douleur dans le sacrum à gauche, on peut parler de changements dans la prostate, car elle peut se développer de manière inégale et rayonner d'un côté. Chez la femme, le développement de maladies de l'utérus, des trompes de Fallope et des ovaires est possible. La maladie la plus courante est une grossesse extra-utérine située dans la trompe de Fallope..

Une miction douloureuse peut indiquer des problèmes au niveau des voies urinaires et des reins. Si le dos fait mal en bas à gauche, le plus souvent diagnostiqué est la néphrite, l'urolithiase ou le cancer du rein. La vessie peut également être anormalement située sur la gauche, par conséquent, avec une urétrite ou des dommages à la membrane, la douleur sera située dans le bas du dos gauche.

Lésions du diaphragme

Si avec un cancer du poumon ou une pneumonie une personne a une douleur au bas du dos à gauche, alors nous pouvons dire que l'inflammation a été transmise de la plèvre au diaphragme, et plus précisément à son coin inférieur. Le diaphragme est un complexe musculaire qui soutient la contraction rythmique des poumons d'une personne. Le cœur est également situé dans le diaphragme, car son inflammation est une maladie critique.

Le traitement est basé sur l'utilisation de stéroïdes glucocorticoïdes anti-inflammatoires et d'antibiotiques visant à arrêter le développement de l'inflammation. Pour la région lombaire, un tel traitement est prescrit sous forme d'injections dans les fesses et de pommades stéroïdes chauffantes.

Une occlusion intestinale

Une maladie lombaire peut survenir en raison d'une obstruction intestinale altérée et du développement d'un blocage fécal. Un mal de dos sur le côté gauche fera mal avec la constipation du côlon descendant du gros intestin, et des ballonnements peuvent être perceptibles, également douloureux avec une grande quantité. Le traitement peut être chirurgical ou administrer des lavements nettoyants..

Oophorit

Le bas du dos sur le côté gauche fait également mal à cause de l'ovariite, qui est le développement de tumeurs malignes dans les glandes utérines. Normalement, ils sécrètent un secret qui tapisse la frange intérieure des trompes de Fallope et aide au mouvement de l'œuf. Si une femme a des douleurs au bas du dos, c'est une indication non ambiguë de contacter un gynécologue, car les formations dans les glandes peuvent se développer en une tumeur maligne.

Un faible niveau d'alcali dans l'estomac peut provoquer la corrosion de l'acide par sa paroi. Si l'acide corrode complètement la paroi, un trou se forme à travers lequel il pénètre dans les organes environnants. Les causes de cette maladie en l'absence de pepsine. La condition nécessite un traitement urgent, car si le côté gauche du bas du dos fait mal, vous devez appeler une ambulance dès que possible.

Tumeurs des organes pelviens

Si, avec une éventuelle tumeur, le bas du dos fait mal à gauche, on peut juger de la survenue d'une éducation dans le rein, l'ovaire, la glande surrénale ou le côlon. Ces maladies sont diagnostiquées par IRM et radiographies, tests sanguins et échantillonnage dans le dos de la colonne vertébrale et dans la région lombaire - cela aidera à comprendre pourquoi le bas du dos du côté gauche du dos fait mal, ce qui vous permettra de commencer un traitement en temps opportun.

Avec les tumeurs, le mal de dos est en bas à gauche en raison du corps tumoral lui-même, qui peut perforer plusieurs tissus et détruire les tissus nerveux, ainsi que des substances toxiques qui sécrètent des tumeurs pour leur protection. Pour les hommes, il est particulièrement important de faire attention au fait que si le dos fait mal dans la région sacrée, cela peut signaler une tumeur de la prostate en développement.

Je vous conseille de lire plus d'articles sur le sujet

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Le médecin est un thérapeute manuel, un traumatologue orthopédiste, un thérapeute à l'ozone. Méthodes d'exposition: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique analgésique, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Après la menstruation, le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal

Pourquoi le bas du dos fait mal

Lombalgie pendant la grossesse du premier trimestre

Douleur au bas du dos gauche: raisons, quoi faire, comment traiter

#! NevrologNA4ALO! #
La douleur dans le bas du dos à gauche peut apparaître pour plusieurs raisons et indiquer différentes maladies, alors ne sous-estimez pas ce symptôme. Le bien-être et les performances d'une personne dans cette condition sont considérablement détériorés, dans ce cas, il est important de découvrir les causes de la douleur en temps opportun et de les éliminer.

Raisons pour lesquelles la lombalgie

Le bas du dos fait assez souvent mal, car c'est dans cette zone que des charges importantes se produisent lors de la marche et de la levée de poids. De plus, la douleur des organes internes ou des nerfs enflammés irradie souvent vers la région lombaire. Il vaut la peine d'examiner plus en détail les causes de la douleur au-dessus du bas du dos à gauche. N'oubliez pas que seul un neurologue qualifié peut diagnostiquer.

Ostéochondrose

Avec l'ostéochondrose, le tissu osseux et cartilagineux de la colonne vertébrale est détruit; principalement les disques intervertébraux agissant comme amortisseurs sont affectés. Au cours de la maladie, le disque diminue progressivement, perd sa capacité à supporter des charges, ce qui se manifeste par de la douleur. En cas d'ostéochondrose lombaire, selon le stade, la douleur a une nature différente, d'une forte «injection» à court terme dans le bas du dos, si vous vous levez, vous asseyez ou vous penchez brusquement, à une douleur chronique, lorsque votre dos est comme un bois.

Entorse

Si une douleur est apparue dans le bas du dos droit, cela peut indiquer une entorse. Dans ce cas, la douleur peut être transmise à l'arrière des jambes, ainsi qu'aux fesses. Les mouvements du dos dans la partie affectée seront limités, et les tentatives de tourner ou de se baisser peuvent être accompagnées de "maux de dos", ce qui forcera le patient à prendre une position analgésique forcée.

Blessures

Le bas du dos à gauche ou à droite fait mal si une personne tombe, reçoit un coup dans le dos, fait un mouvement maladroit, etc. Dans ce cas, l'intégrité de l'os peut être altérée, les muscles ou les ligaments peuvent souffrir, ce qui provoque de la douleur. Leur nature peut être différente, selon la gravité de la blessure..

Nerf sciatique pincé

Une condition caractéristique d'une telle maladie est une forte douleur aiguë qui donne à la fesse du côté droit ou gauche. Lorsque le nerf sciatique est pincé, une personne pense non seulement aux raisons pour lesquelles elle fait mal à gauche dans le bas du dos, mais éprouve également de graves problèmes de mouvement, il devient douloureux même de réorganiser ses jambes.

Spondylose, spondylolisthésis

La spondylose caractérise une condition dans laquelle les articulations, au cours des effets naturels du temps et du vieillissement, perdent leur ancienne mobilité et deviennent plus minces. Le spondylolisthésis, d'autre part, est une condition où une ou plusieurs vertèbres sont déplacées, ce qui s'accompagne d'un pincement du tissu nerveux, qui, en fait, fait mal au dos et le donne à la région lombaire à gauche ou à droite.

Métastases et tumeurs

La douleur peut provenir du fait que des néoplasmes malins se développent dans les organes génitaux, ainsi que des métastases. Une telle maladie peut dépasser les femmes et les hommes, souvent après l'âge de 50 ans.

Une maladie intestinale

Chez l'homme et la femme, des douleurs lombaires à gauche ou à droite apparaissent souvent en cas de maladie intestinale. En raison du fait que les nerfs de cette zone sont étroitement liés, le cerveau peut reconnaître à tort les impulsions qui y pénètrent et informer une personne que le dos ne lui fait pas mal, mais.

Cystite

En plus de la douleur qui se propage dans le bas de l'abdomen et donne au bas du dos, une personne éprouve le besoin d'uriner, et le processus lui-même n'apportera pas de soulagement, mais provoquera une gêne due à la brûlure et à la douleur. Si vous avez non seulement eu des douleurs dans le dos gauche dans le bas du dos, mais aussi eu des problèmes avec l'utilisation des toilettes, il est possible que la cause soit le développement de processus inflammatoires dans la vessie.

Maladies inflammatoires

L'inflammation peut se manifester par une douleur non seulement dans des organes affectés spécifiques, mais aussi dans le dos. Chez les femmes, les maux de dos peuvent indiquer une inflammation de l'utérus, des ovaires ou des appendices. D'autres maladies caractéristiques des femmes et des hommes comprennent l'inflammation des reins ou des glandes surrénales, ainsi que d'autres organes. De plus, les structures de la colonne vertébrale, des muscles ou des ligaments du dos peuvent s'enflammer, ce qui provoquera des douleurs. Souvent, l'inflammation s'accompagne non seulement de douleurs au dos dans la région lombaire gauche, mais également de fièvre, de frissons, de transpiration, de nausées et d'autres symptômes.

Radiculite

La radiculite est une pathologie des racines des nerfs spinaux. En raison du fait que la maladie affecte le tissu nerveux, elle s'accompagne de douleurs intenses dans le dos et le bas du dos et peut empêcher une personne de mener une vie complète sans traitement approprié..

Musculation

La raison pour laquelle le dos fait mal dans la région lombaire à gauche ou à droite est souvent la montée d'objets lourds. Si la douleur est apparue au cours d'un dur travail physique, il s'agit très probablement d'un dos déchiré, lorsque vous "tirez" dans le bas du dos avec n'importe quel mouvement, vous ne pouvez pas vous tourner et vous pencher, et vous voulez rapidement prendre une position allongée confortable.

Classification de la douleur

En général, il est de coutume de distinguer plusieurs variétés de maux de dos qui surviennent dans différentes conditions. À savoir:

  • non spécifique;
  • radiculaire;
  • spécifique.
Les non spécifiques sont les plus «inoffensifs», alors qu'ils se trouvent le plus souvent. Souvent, cette douleur est une conséquence de l'ostéochondrose, qui n'a pas été guérie en temps opportun, et est également associée à un dysfonctionnement squelettique et musculaire. La douleur radiculaire est le résultat d'une irritation ou d'une inflammation des racines nerveuses. La cause peut être une hernie, un pincement ou un déplacement des vertèbres. Les plus dangereuses sont les douleurs spécifiques: la cause de ces maux de dos à gauche chez l'homme et la femme peut être la tuberculose osseuse, les fractures, l'oncologie, etc..

Diagnostique

Les techniques de diagnostic comprennent l'IRM, la tomodensitométrie, les rayons X et d'autres procédures qui vous permettent de visualiser la structure du dos, ainsi que les organes internes. Ces mesures diagnostiques sont prescrites en fonction des résultats d'une enquête auprès des patients et en déterminant la situation dans laquelle la douleur s'est produite, son intensité, sa nature, etc..

Quel médecin dois-je contacter

Pour connaître les causes des maux de dos à gauche au-dessus du bas du dos, il est préférable de consulter d'abord un neurologue. Il sera en mesure de déterminer à quoi les douleurs sont associées et vous enverra chez un spécialiste pour un examen détaillé et un rendez-vous de traitement.

Douleur dans le bas du dos à gauche chez l'homme et la femme. Opinion de l'orthopédiste

Il n'y a probablement pas une seule personne qui n'a jamais rencontré dans sa vie un problème comme le mal de dos ou le mal de dos.

Selon les statistiques, les plaintes de maux de dos viennent juste derrière les infections virales respiratoires dans le monde..

La lombalgie peut être causée par plusieurs facteurs: pour certains, elle est associée à une pathologie congénitale, tandis que pour d'autres, elle est le résultat d'une sorte de blessure ou de maladie..

Dans tous les cas, une personne ne doit pas le supporter ou s'automédicaments, car cela peut entraîner une détérioration et une progression de complications encore plus graves.

En règle générale, les maux de dos se produisent chez les personnes âgées, cependant, ces dernières années, cette pathologie est devenue beaucoup plus jeune: de plus en plus souvent, les personnes de moins de 35 ans se tournent vers un médecin pour ces symptômes..

Ce qui peut provoquer des douleurs dans le dos gauche?

Les causes

Les causes de la douleur dans le bas du dos à gauche chez les hommes et les femmes peuvent être diverses conditions. Cela est dû au fait que notre colonne vertébrale subit quotidiennement des charges énormes, qui sont loin d'être toujours réparties uniformément. Cette condition peut déclencher le développement d'un grand nombre de pathologies et de conditions..

Maladies

Des lombalgies peuvent survenir en raison d'un certain nombre de maladies, à savoir:

  • Tumeur. Il est important de considérer qu’elle comporte en elle-même un grand danger, car le réchauffement (la base de nombreuses méthodes alternatives) ne peut soulager la douleur que pendant un certain temps, mais en même temps la tumeur elle-même peut se développer davantage;
  • Prostatite. En règle générale, la douleur est concentrée autour de l'anus. Dans le bas du dos, il est extrêmement rare et, en règle générale, est associé à une intoxication du corps;
  • Maladies gynécologiques: myome, vulvite, annexite. En règle générale, avec ces maladies, le bas-ventre fait mal, mais parfois cela peut donner au bas du dos. Dans ce cas, la douleur est notée à gauche et à droite. En outre, d'autres symptômes peuvent également être notés, par exemple, un écoulement abondant du vagin, une incapacité à concevoir, des infections, généralement localisées dans le vagin;
  • Épidindylite. Cette pathologie est une inflammation de l'épididyme. La longe ne fait pas mal, mais y donne en même temps les sensations désagréables;
  • Perturbation des intestins, par exemple, une forme chronique de colite ou d'entérite;
  • Inflammation dans le pancréas, par exemple, forme aiguë ou chronique de pancréatite;
  • Pathologie musculaire. Un inconfort du côté gauche du dos peut survenir avec des dommages aux muscles sciatiques ou lombaires;
  • Maladie rénale, qui s'accompagne de la formation de calculs;
  • La défaite des fibres nerveuses. La douleur peut être la conséquence d'une malformation du système nerveux, ainsi que d'un processus inflammatoire. Ces processus incluent la neuromyalgie, la névrite, la plexite. De plus, la radiculite peut également devenir une cause;
  • Cystite. La douleur principale est localisée dans la vessie et donne au bas du dos. Avec cette maladie, la miction devient plus fréquente. Dans l'urine, du sang peut être observé. La cystite est une inflammation de la vessie;
  • Urolithiase. Elle survient généralement en raison de la forte teneur en sel de la formation de calculs sanguins dans les reins, qui finissent par obstruer l'uretère. Après que le patient commence à ressentir une douleur intense. Dans l'urine, du sang et du pus peuvent être observés. Dans certains cas, la pierre peut bloquer complètement l'uretère.

Autres causes de la maladie

De plus, les causes de cette condition sont:

  • Diverses blessures;
  • Mauvaise posture pendant le sommeil;
  • Long séjour dans la même position;
  • Obésité;
  • Des charges trop importantes sur la colonne vertébrale, associées à des activités professionnelles ou au quotidien;
  • Manque d'exercice ou trop de stress au début de l'entraînement;
  • L'abus de café ou de tabac;
  • Violation de la posture, par exemple, se baisser.

Symptômes

La symptomatologie de la douleur dans le bas du dos à gauche peut varier en caractère ou en intensité des sensations et de l'irradiation vers d'autres parties du corps. La douleur au bas du dos gauche peut être aiguë ou chronique.

Elle s'accompagne de sensations douloureuses, de tiraillements, de piqûres, d'éclatements. La nature de la douleur qui se produit dans le bas du dos à gauche est divisée en neuropathique et nociceptive.

La douleur dans le bas du dos à gauche, aggravée par l'inhalation, peut indiquer une blessure musculaire.

Si les symptômes s'intensifient avec le mouvement, on peut parler de compression sur les nerfs sciatiques.

Les symptômes dans le bas du dos avec une maladie rénale sont accompagnés de douleurs lors de la vidange de la vessie, de la présence de contenu sanglant dans l'urine. La douleur peut augmenter lorsque le bord de la paume est tapé sur le côté du dos..

Gestion de la douleur

Pour le traitement de la douleur dans le bas du dos à gauche, vous pouvez utiliser des médicaments, des recettes folkloriques, une chirurgie, une thérapie par l'exercice ou un massage.

Premiers secours

Les médecins déconseillent fortement l'automédication, car cela peut entraîner des conséquences négatives. Cela est particulièrement vrai pour les douleurs constantes..

Pour un soulagement rapide de la douleur, des compresses, des frottements ainsi que diverses pommades qui ont un effet chauffant sont utilisés. En raison de cet effet, le syndrome douloureux est éliminé en peu de temps et l'état du patient s'améliore.

Médicaments

Si une personne souffre de maux de dos, les analgésiques sont souvent prescrits sous forme de comprimés.

Pour le traitement sont prescrits:

Relaxants musculaires
  • Baclofène
  • Cyclobenzopret
Anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • Diclonate
  • Ortofen
  • Ibuprofène
  • Nimesil
  • Movalis
Corticostéroïdes
  • Prednazalon
  • Super siège
  • Dexaméthasone
  • Predpol
  • Diprospagn
Stupéfiants
  • Codéine
  • Morphine

Cependant, le traitement ne doit être prescrit que par un médecin et non par le patient.

Qu'est-ce qui cause des douleurs au bas du dos du côté gauche?

La douleur désagréable dans le bas du dos ne peut être ignorée. Lorsque le bas du dos fait mal, il devient difficile de mener une vie normale, car la douleur ne permet pas de s'asseoir calmement, de se tenir debout, de marcher, de faire librement des mouvements corporels. Un sujet distinct "étroit" dans cette situation sera la douleur au bas du dos à gauche.

La localisation de la douleur suggère qu'il existe des problèmes spécifiques dans la région lombaire qui doivent être résolus dès que possible. Pour vous débarrasser de la douleur dans ce domaine, vous devez identifier de manière fiable leurs causes..

Pourquoi le bas du dos fait mal à gauche?

En fait, les causes de la douleur peuvent être très différentes et souvent inattendues.

Maladies de la colonne vertébrale et du système musculo-squelettique

Les raisons liées à cette catégorie sont les plus courantes. Pour les problèmes de dos, tout le dos ou le bas du dos fait souvent mal. Dans certains cas, la maladie se développe de telle manière que la douleur dans la région du dos d'un certain côté devient le principal symptôme.

Avec une maladie aussi connue que l'ostéochondrose, les vertèbres se déplacent parfois de telle manière que le syndrome se fait sentir dans une seule zone. De plus, il peut y avoir une racine pincée des nerfs rachidiens à gauche..

Une autre variante du problème avec le système musculo-squelettique est l'inflammation du tissu musculaire. Un signe caractéristique de problèmes avec les muscles et la colonne vertébrale n'est pas aigu, mais une douleur sourde, douloureuse ou tiraillante de nature ceinturante. Il peut céder - à la fesse ou à la cuisse gauche.

Problèmes abdominaux

Le plus souvent, la douleur à gauche peut être perturbée lorsque les organes abdominaux tombent malades de ce côté:

  • rein gauche
  • intestins
  • pancréas
  • chez les femmes - l'ovaire gauche

Tout processus inflammatoire dans ces organes se manifeste par des douleurs dans le bas du dos.

En règle générale, si la douleur est causée précisément par des maladies des organes internes, elle est complétée par d'autres symptômes: la personne augmente de température, le processus de miction ou de défécation est perturbé, le cycle menstruel se perd (s'il y a des maladies de l'ovaire).

La douleur elle-même est caractérisée comme aiguë, forte, ne répondant pas au repos ou au mouvement. Il peut s'étendre au-delà du bas du dos, s'étendre à l'avant du corps ou plus haut sur le dos.

Maladies thoraciques

Étonnamment, les organes sous les côtes peuvent également faire mal à la région lombaire. On peut parler de maladies assez graves..

Par exemple, avec l'infarctus du myocarde, si les sections postérieures du muscle cardiaque sont affectées, la douleur qui se produit réellement sous les côtes se dégage vers le côté gauche. Un autre exemple est la pneumonie, dans laquelle le bas du poumon gauche est affecté..

Dans les deux cas, il est difficile d'identifier la localisation de la douleur. Une personne sent que le côté gauche de son corps, au bas du dos et au-dessus, est douloureux. La douleur se propage sur toute la moitié gauche du corps, il est impossible de montrer un point précis.

Lombalgie pendant la grossesse

Une «position intéressante» n'est pas une pathologie, mais elle modifie considérablement le fonctionnement du corps. Ainsi, lors du portage du bébé, un déplacement des organes ou un pincement des nerfs à gauche peut survenir. Dans ce cas, le dos inquiète non seulement dans la région lombaire, mais aussi légèrement plus haut, affectant certaines parties du corps.

Diagnostic et traitement de la douleur lombaire

L'emplacement et la nature de la douleur ne sont pas des indicateurs fiables d'une maladie. En analysant les causes, nous voyons que le problème est souvent associé à des processus très différents se produisant dans le corps. Souvent, le bas du dos, qui dérange le patient, n'est pas vraiment l'épicentre du processus pathologique. Oui, et les sensations subjectives d'une personne elle-même ne peuvent pas être fiables: des douleurs sous les côtes peuvent bien donner au bas du corps.

Afin d'identifier avec précision l'étiologie de la maladie, un diagnostic complet est nécessaire. Vous pouvez déterminer un certain minimum de diagnostic, qui est nécessaire pour établir la cause de la pathologie. Il comprend:

  • test d'urine et de sang
  • échographie
  • ECG
  • radiographie
  • IRM et tomodensitométrie de la colonne vertébrale

Ce n'est qu'après avoir effectué un diagnostic complet que le médecin peut déterminer avec précision les causes de l'état du patient.

Naturellement, la poursuite du traitement dépendra entièrement des causes identifiées. Pour chaque maladie - sa propre approche du traitement, des procédures et des rendez-vous. En conséquence, un spécialiste restreint sera impliqué dans le traitement, dans le "service" duquel se trouve l'organe malade: cardiologue, néphrologue, gynécologue, vertébrologue ou neurologue.

En tant que traitement, selon le diagnostic, une thérapie anti-inflammatoire et de rééducation, un cours de massage ou de physiothérapie, d'acupuncture, des procédures visant à soulager les spasmes musculaires seront effectués.

Douleur au bas du dos gauche

La douleur au bas du dos gauche se produit avec un grand nombre de pathologies. De l'évidence - problèmes de la colonne vertébrale - à l'inflammation des organes internes. Et avant de commencer le traitement, vous devez décider lequel d'entre eux provoque des symptômes.

En effet, pour les pathologies des organes internes, une thérapie est fondamentalement différente de celle de l'ostéochondrose, de la scoliose ou de la grossesse.

Cinq principales causes de douleurs lombaires à gauche

Si une personne a des douleurs au bas du dos à gauche, on peut supposer que c'est un symptôme qui provoque l'une des pathologies les plus courantes.

Le premier d'entre eux est l'étirement musculaire, dans lequel les muscles sont trop étirés et déchirés - au dernier stade, l'écart est si grand qu'il capture les ligaments. Elle survient à la suite d'une activité physique inhabituelle, de l'haltérophilie ou de l'habitude de s'asseoir dans une position inconfortable. Accompagnez des symptômes spécifiques:

  • Douleur. Douleurs, faibles au repos, fortes, coupantes en essayant de bouger;
  • Œdème. Il capture tout le côté gauche du bas du dos, au dernier stade, il est accompagné d'un hématome, pendant la palpation, il provoque une gêne;
  • Limitation de mobilité. Lorsque vous essayez de vous pencher, il y a une douleur aiguë dans le bas du dos à gauche.

Les étirements surviennent le plus souvent chez les personnes âgées, celles qui mènent une vie sédentaire et celles qui négligent une activité physique systématique, ce qui conduit à un affaiblissement du corset musculaire.

Si l'étirement n'est pas traité ou si une inflammation infectieuse se déclenche dans le corps, la deuxième pathologie possible se développe - la myosite (inflammation musculaire). Les micro-organismes pathogènes empoisonnent le corps, les toxines affectent négativement les fibres musculaires du corps affaiblies pour une raison quelconque. En conséquence, les symptômes apparaissent:

  • Douleur. La partie gauche du bas du dos fait mal - une douleur douloureuse faible, si elle ne bouge pas, forte, coupante, avec des mouvements. Souvent donné au cœur et confondu avec une crise cardiaque;
  • Symptômes d'inflammation. Maux de tête, faiblesse, somnolence, manque d'appétit, nausées. Souvent, la température augmente, le patient a de la fièvre;
  • Mobilité limitée jusqu'à l'incapacité totale de se déplacer.

Le processus inflammatoire du tissu musculaire se développe facilement chez les personnes âgées, celles qui souffrent d'un stress constant ou d'un déséquilibre hormonal, les travailleurs acharnés.

La troisième des pathologies possibles est les maladies de la colonne vertébrale, qui sont également indirectement associées aux processus inflammatoires. Parmi eux, l'ostéochondrose, la scoliose, la cyphose et d'autres troubles de la posture. En état de rémission, ils ne dérangent pas le patient, mais cela vaut la peine de passer à la vertèbre ou au disque vertébral, car des douleurs spécifiques apparaissent immédiatement dans le bas du dos, qui s'accompagnent d'autres symptômes:

  • Douleur dans les jambes. Le déplacement de la vertèbre conduit au fait que le patient souffre de douleur dans le sacrum, entraînant une douleur dans les os de la cuisse et dans les organes pelviens. En conséquence, une fausse claudication se développe;
  • Maux d'estomac. Un caractère tirant et douloureux, complété par des troubles digestifs;
  • Limitation de mobilité. Jusqu'à l'incapacité totale de se déplacer.

Autrefois, les maladies de la colonne vertébrale étaient le lot des personnes âgées. Maintenant, l'opinion a été réfutée - de nombreux jeunes, menant une vie sédentaire, travaillant sur un ordinateur et négligeant l'activité physique en souffrent.

Une douleur sourde au bas du dos à gauche sans limitation de mobilité accompagne la quatrième cause probable, qui est éliminée de la liste des pathologies par naturalité - c'est la grossesse. Au troisième trimestre, lorsque l'enfant pèse plusieurs kilogrammes, les organes internes de la femme sont déplacés et le dos souffre de stress. Si le nerf est serré, des symptômes se produisent:

  • Douleur. Il est terne, douloureux, il ressemble à une ceinture autour du bas du dos;
  • Mictions fréquentes et inconfort dans les organes pelviens.

La grossesse n'a pas besoin d'être traitée - le bébé naîtra et les raisons pour lesquelles le dos fait mal dans la région lombaire de gauche appartiendront au passé.

Mais la cinquième et dernière des causes les plus courantes ne peut être traitée - ce sont des maladies du système urinaire qui, si elles sont lancées, sont lourdes de complications. Parmi eux:

  • Pyélonéphrite ou glomérulonéphrite du rein gauche. Le bassin ou le glomérule du rein devient enflammé, ce qui réduit la vitalité. Les accompagnant sont des douleurs aiguës dans le bas du dos à gauche, des nausées, des vomissements, des maux de tête, de la fièvre et de la fièvre. Le patient ressent constamment l'envie d'uriner, l'urine est trouble, avec une odeur désagréable, parfois avec du sang;
  • Urolithiase. Elle survient en raison de l'augmentation de la teneur en sel dans le sang - des calculs sanguins se forment dans les reins, qui finissent par obstruer l'uretère. Immédiatement après que le patient commence à souffrir de douleur aiguë, il y a du sang et du pus dans l'urine, il est excrété avec difficulté. Parfois, une pierre bloque complètement l'uretère;
  • Cystite. La douleur principale est localisée dans la région de la vessie, mais est également donnée au bas du dos. La miction est fréquente, douloureuse. Il y a du sang dans l'urine. La cystite est une inflammation de la vessie.

Les maladies du système urinaire se développent souvent chez les femmes, en l'absence de traitement en temps opportun, conduisent à l'infertilité.

Si vous avez des maux de dos, consultez immédiatement un médecin. En effet, en plus des cinq options les plus courantes, il existe de nombreuses autres causes possibles, dont le diagnostic est impossible sans équipement spécial.

Quelles pourraient être les autres causes de l'apparition d'une telle douleur

Les douleurs au bas du dos gauche, qui surviennent en réponse à des problèmes de colonne vertébrale lombaire, d'inflammation rénale ou de grossesse, sont courantes et assez évidentes. Mais les symptômes peuvent indiquer d'autres options..

  • Maladies pulmonaires. En règle générale, la douleur au bas du dos se produit en réponse au processus inflammatoire de la plèvre qui entoure les poumons. Au repos et pendant le mouvement, il a le même caractère douloureux, mais s'intensifie à chaque respiration. Dans les cas avancés, il fait mal à gauche au-dessus du bas du dos, ressemble à une ceinture et s'accompagne d'un essoufflement non seulement pendant l'activité physique, mais aussi au repos. En outre, le patient souffre de fièvre, de maux de tête et de symptômes de privation d'oxygène, parmi lesquels la faiblesse, la léthargie, des problèmes de fonctions cognitives et un triangle nasolabial bleu-bleu. Une perte de poids soudaine et une modification de la forme des articulations des mains peuvent également se produire;
  • L'inflammation ovarienne est une ovariite. Elle survient si des micro-organismes pathogènes pénètrent dans l'ovaire et que les muqueuses commencent à s'enflammer. En conséquence, il y a une douleur douloureuse dans la région lombaire à gauche, et avec elle aiguë pendant les rapports sexuels, des pertes vaginales atypiques avec une odeur désagréable, le cycle menstruel s'égare;
  • Inflammation intestinale. Colite, duodénite, entérocolite, entérite - processus inflammatoires dans l'intestin soit en raison de la malnutrition, soit en raison d'une infection, en raison de micro-organismes parasites. La nature de la douleur est spasmodique, aiguë, localisée dans la région du nombril, les sensations dans le dos sont secondaires, douloureuses. En plus de la douleur, une personne souffre de ballonnements, de brûlures d'estomac, de problèmes de digestion des aliments et de constipation, qui sont remplacés par de la diarrhée. Une diminution de l'appétit et une perte de poids peuvent compléter l'image. La douleur s'intensifie après avoir mangé, surtout si c'était quelque chose de gras, sucré ou épicé;
  • Pancréatite Un symptôme désagréable peut accompagner l'inflammation du pancréas, qui se développe chez les personnes qui abusent de la malbouffe grasse. Le bas du dos du côté gauche fait mal, la zone sous le ventre est douloureuse, il est difficile de respirer, des vomissements se produisent et l'appétit est complètement absent. Les symptômes s'aggravent si le patient mange des aliments sucrés ou gras, peut être noyé par des médicaments symptomatiques, mais le résultat pour le corps sera encore pire;
  • Inflammation de la rate. Si l'infection pénètre dans la rate, elle grossit et exerce une pression sur les organes voisins - y compris les nerfs de la colonne vertébrale. En conséquence, le patient souffre de douleurs douloureuses à la ceinture;
  • Maladies de l'estomac. Avec un ulcère et une gastrite, un trou corrodé par l'acide se forme dans la muqueuse gastrique. En conséquence, une personne souffre de douleur (en particulier de douleur lors de la marche dans le bas du dos à gauche, ainsi que d'attaques après avoir mangé), de nausées, de manque d'appétit, de lourdeur dans l'estomac, de brûlures d'estomac. Parfois, le patient vomit et du sang est visible dans le vomi. Parfois, il présente une relation claire entre les aliments sucrés, gras, épicés et acidifiants et les symptômes qui surviennent après l'avoir pris;
  • Maladie coronarienne. Avec l'ischémie, une partie du tissu musculaire du cœur est remplacée par du tissu conjonctif en raison duquel des interruptions de travail apparaissent. Le patient souffre d'essoufflement, de palpitations et de douleur au bas du dos. Les symptômes sont pires s'il essaie de faire de l'activité physique. Si la maladie n'est pas traitée, elle peut entraîner des complications pouvant aller jusqu'à une crise cardiaque;
  • Tumeurs Avec le développement de tumeurs malignes, tout l'organisme est attaqué. Si la moelle osseuse est affectée ou si des métastases y entrent, des nausées, une perte d'appétit, une perte de poids soudaine et des symptômes de l'organe affecté rejoignent le syndrome des maux de dos. Les lésions tumorales sont la cause la plus désagréable des affections douloureuses, car elles sont difficiles à traiter..

Sans diagnostic, le traitement de la douleur est impossible, par conséquent, il est impossible de s'automédiquer - pour la douleur dans le bas du dos à gauche, vous devez immédiatement consulter un médecin ou l'appeler à la maison. Le médecin procédera à une anamnèse, fera des analyses de sang, enverra une radiographie, une échographie et une tomographie et, par conséquent, se fera une idée de l'état du corps et établira un diagnostic précis.

Traitement des douleurs lombaires

Le traitement des douleurs au bas du dos à gauche dépend beaucoup de ce qui les a provoquées. En voici quelques uns:

  • Pendant la grossesse, la sortie qui convient le mieux est ce que les experts appellent l'attente. Le bébé va naître et aucun traitement ne sera nécessaire - tout passera. Et pour soulager la condition, allez au yoga et faites votre propre forme physique. Mangez moins de malbouffe pour ne pas prendre de poids excessif;
  • Les étirements et l'inflammation des muscles, qui s'accompagnent de douleurs, nécessitent plus d'attention. Il est recommandé au patient d'observer le repos au lit, de boire des médicaments qui soulagent l'inflammation, ainsi que de réchauffer et d'anesthésier les pommades dans le bas du dos chaque soir et chaque matin. Si le patient doit la présence de pathologies à des micro-organismes pathogènes ou à des parasites, des antibiotiques ou des médicaments contre les vers sont ajoutés au schéma thérapeutique;

La lutte contre des maladies telles que l'ostéochondrose, la cyphose, la scoliose et similaires nécessite de grands efforts, car elles ne peuvent pas être complètement guéries. Souvent, les douleurs deviennent la réponse à tout mouvement inexact, et il est inutile de les supprimer avec des médicaments. Dans ce cas, la thérapie doit être complète et comprend:

  • Physiothérapie. Elle prend soin du patient à domicile, chaque matin et chaque soir pendant quinze à vingt minutes - une exception n'est faite que dans les cas où la maladie passe en phase aiguë. Inclinaisons dans différentes directions, rotation des hanches, flexions, diverses asanas, empruntées au yoga - afin d'apprendre à les exécuter correctement, il est utile de suivre des cours à la clinique la plus proche;
  • Massage. Le plus souvent, elle est effectuée par un spécialiste, mais pendant les pauses, le patient est engagé dans un auto-massage - se frottant le dos, se réchauffant. Vous devez suivre des cours au moins deux fois par an;
  • Physiothérapie. Le réchauffement et l'utilisation de l'électricité mettront fin aux douleurs lombaires. Ils ont également lieu deux à trois fois par an..

Sans traitement, la douleur ne disparaît pas, mais si le patient aborde le problème de manière responsable, les problèmes de la colonne vertébrale iront en rémission et les difficultés de mobilité des jambes, de douleur et de limitation de la mobilité disparaîtront avec eux. Mais les problèmes avec d'autres parties du corps - en particulier, dans le système urinaire - ne peuvent pas être traités si facilement. Il faudra:

  • des antibiotiques pour tuer l'agent pathogène;
  • diurétiques pour soulager l'enflure et faciliter l'écoulement de l'urine;
  • analgésiques et antispasmodiques.

S'il y a une violation de la perméabilité de l'uretère, des médicaments sont utilisés pour diviser la pierre. Et s'ils n'aident pas, une opération chirurgicale est effectuée. Dans le pire des cas, le rein malade est retiré et un rein sain est transplanté à la place..

Si la cause est d'autres maladies des organes internes, d'autres moyens, mais souvent non moins radicaux, sont nécessaires:

  • Pour les maladies pulmonaires, les mucolytiques sont nécessaires pour fluidifier les expectorations, des antibiotiques pour tuer l'agent pathogène, des médicaments antipyrétiques et des médicaments qui augmentent l'immunité;
  • Avec l'inflammation ovarienne, des antibiotiques, des antispasmodiques et des analgésiques seront nécessaires. Si la thérapie n'apporte pas le résultat souhaité, une ablation chirurgicale sera nécessaire. Les femmes peuvent avoir des objections, mais elles ne sont généralement pas prises en compte;
  • En cas de problèmes intestinaux, stomacaux et pancréatiques, de douleurs abdominales et lombaires, vous aurez besoin d'un régime alimentaire, de médicaments qui tuent le pathogène et de médicaments qui rétablissent l'état normal de la muqueuse. De plus, pour améliorer l'état de santé, des médicaments augmentant l'immunité sont utilisés;
  • Avec la maladie coronarienne, des pilules qui stabilisent le rythme cardiaque, abaissent la pression artérielle et les diurétiques sont nécessaires. Si, malgré la thérapie organique, la douleur persiste, l'implantation d'un stimulateur cardiaque peut être nécessaire - c'est une opération complexe, mais nécessaire;
  • Le traitement d'un syndrome douloureux similaire, si la cause est une tumeur, comprend la radiothérapie et la chimiothérapie. Dans le cas le plus extrême, l'ablation des organes internes situés à côté de la tumeur ou la contenant est nécessaire. Mais les chances de survie sont généralement faibles.

Avec tout traitement de la douleur en bas ou en bas à gauche, un médecin est nécessaire pour établir un diagnostic et prescrire un schéma thérapeutique approprié. Après tout, la douleur peut parler d'un si grand nombre de violations qui ne peuvent pas être réduites à une radiculite courante ou attribuer la douleur à une entorse normale.

Seule la précision de votre santé et un traitement rapide aideront à vous débarrasser de la maladie, dont un symptôme peut être une douleur aiguë dans le bas du dos.