logo

Maux de dos à gauche au-dessus du bas du dos: causes et traitement

La douleur, localisée à gauche au-dessus du bas du dos, inquiète non seulement les personnes âgées, mais aussi les jeunes femmes et hommes qui ne surveillent pas leur santé: ils prennent des analgésiques de façon incontrôlable, ne marchent pas beaucoup, ne font pas de gymnastique, etc..

Ignorer la douleur est un phénomène courant. C'est elle qui devient la cause de complications ultérieures, ainsi que d'une période de traitement prolongée. Ne retardez pas la visite d'un médecin - un traitement rapide permettra non seulement d'économiser du temps mais aussi de l'argent.

Raisons probables

Il existe un certain nombre de maladies qui font mal au dos à gauche au-dessus du bas du dos. Les plus courants sont:

  • prolapsus du disque intervertébral à gauche;
  • hernie intervertébrale gauche;
  • scoliose;
  • ostéochondrose;
  • radiculite.

Lorsque la cause du mal de dos au-dessus de la colonne lombaire devient un problème avec la colonne vertébrale, le patient est perturbé par des douleurs aiguës et coupantes, qui ont tendance à s'intensifier avec des mouvements imprécis et soudains..

En plus des problèmes de colonne vertébrale, des douleurs lombaires à gauche peuvent être le signe de maladies progressives des organes internes: par exemple, diverses maladies cardiaques, inflammation de la vésicule biliaire, exacerbation des ulcères d'estomac, appendicite. Parfois, une telle douleur est observée avec pneumonie, pleurésie et même tuberculose.

Si la douleur au-dessus du bas du dos est vraiment provoquée par des maladies des organes internes, elles s'accompagnent de symptômes supplémentaires:

  • caractère douloureux et tiraillant;
  • la nausée
  • tousser
  • douleur accrue pendant la respiration;
  • augmentation de la température, etc..

Facteurs provocateurs

Un mode de vie sédentaire sert de contexte favorable au développement de nombreuses maladies, notamment en provoquant des douleurs au-dessus du bas du dos à gauche. De plus, les ecchymoses et l'hypothermie comprennent des facteurs provoquants..

Pathologies cardiaques et rénales, infections des voies urinaires, maladies des systèmes musculo-squelettique et nerveux, les problèmes gynécologiques peuvent également devenir une source de douleur au-dessus du bas du dos.

Méthodes de diagnostic

Étant donné que la douleur lombaire dans la grande majorité des cas est une conséquence de la progression d'autres maladies, le diagnostic est complet.

Tout d'abord, les raisons les plus évidentes sont exclues - la probabilité de maladies de la colonne vertébrale et d'ecchymoses.

Pour ce faire, une radiographie ou une tomodensitométrie, ainsi qu'une IRM.

Les analyses de sang et d'urine, l'électrocardiographie et l'échographie, l'examen d'un gynécologue (pour les femmes) et d'autres méthodes de recherche aident également à clarifier la situation..

Traitement

Après le diagnostic, le médecin traitant prescrit d'abord une série de procédures qui aideraient à éliminer la véritable cause de la douleur - la maladie qui la provoque.

Pour améliorer l'état général du patient, il est également nécessaire de remplir 2 conditions: assurer la bonne position du dos au repos et une activité motrice régulière.

Position de couchage

Avec des maux de dos localisés au-dessus du bas du dos à gauche, il est important d'organiser correctement vos vacances.

Tout d'abord, le sommeil est recommandé sur le dos. Dans le même temps, le secret principal, qui assure une bonne santé dès le lendemain matin, est un rouleau placé sous les genoux. Les jambes absolument droites provoquent une certaine tension dans la région de la colonne vertébrale et des muscles voisins; les genoux à moitié pliés, qui assurent un déchargement complet, sont une autre chose..

Deuxièmement, le lit doit être aussi solide que possible, sans déflexion. Une acquisition réussie sera un matelas orthopédique. Cependant, si vous ne pouvez pas changer le lit et qu'il a tendance à s'affaisser, les médecins conseillent de mettre une large planche de bois sous le matelas.

Lorsque la douleur interfère avec un sommeil sain, l'aspirine peut être prise (en l'absence de contre-indications) ou le médicament peut être remplacé par un remède populaire - bouillon d'écorce de saule.

Gymnastique de santé

La principale condition de récupération est une augmentation de l'activité motrice. La tâche principale est de renforcer le corset musculaire, qui garderait le ton non seulement les organes internes, mais soutiendrait également la colonne vertébrale.

Il est interdit de s'engager dans une période d'exacerbation. Dès que les maux de dos cessent d'être aigus, il est recommandé de débuter la pratique de la marche ou du vélo, en augmentant à chaque fois la distance parcourue. Si le vélo n'est pas possible - ils doivent être remplacés par des exercices sur un vélo stationnaire ou nager dans la piscine.

La gymnastique quotidienne à la maison et les pompes renforceront également les muscles du corps. L'activité physique doit être soigneusement surveillée et augmentée progressivement afin de ne pas obtenir l'effet inverse..

L'activité motrice associée à un repos bien organisé sont les éléments de base d'un programme de traitement, sans lequel il est difficile de se débarrasser de la douleur périodique et de revenir à une vie pleine et pleine.

Douleur au dos gauche - pourquoi ça fait mal, diagnostic et prévention

À propos de la douleur

Si vous vous inquiétez des maux de dos à gauche, il y a un dysfonctionnement de l'estomac, de la rate, du pancréas. Une autre douleur dans le bas du dos à gauche se produira avec des pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins, des organes respiratoires, de la miction, dans les cas où le système musculo-squelettique a une structure anormale. La nature de la douleur est différente. Sur le côté de la crête peut pleurnicher ou tirer, poignarder. La douleur est aiguë ou sourde, permanente ou temporaire, elle peut également faire mal en se déplaçant ou dans une position calme.

Par la nature et l'intensité de la douleur dans l'hypochondre avec irradiation au-dessus du bas du dos, le médecin déterminera les causes de la douleur. Il est important de savoir que certaines maladies au stade initial peuvent se manifester sans symptômes, une personne peut être un peu mal à l'aise dans le bas du dos gauche, les douleurs dans cette zone ne sont pas si intenses. Les gens peuvent ne pas faire attention à ces douleurs, le processus pathologique est donc chronique..

Si une personne a mal au dos en bas à gauche ou dans une autre partie du corps, vous devez consulter d'urgence un médecin, quelles que soient la nature et la durée de la douleur. Il y a un bas du dos douloureux sur la gauche pour diverses raisons. La douleur peut survenir le matin, l'après-midi, le soir. Ils peuvent progressivement disparaître ou s'intensifier. Une douleur dans le côté gauche de l'arrière peut survenir en raison d'une hypothermie. Des températures basses accompagnées de courants d'air provoquent une inflammation, des crampes et des douleurs musculaires..

Les modifications ostéochondrotiques avec névralgie intercostale et altération des nerfs peuvent entraîner des douleurs dans la région lombaire à gauche ou à droite avec le segment lombaire affecté de la colonne vertébrale. Dans tous les cas, une consultation médicale est nécessaire pour établir un diagnostic..

La prévention

Pour la prévention, il vaut la peine de mener un mode de vie sain, qui comprend une bonne alimentation, le respect du régime de travail et de repos, une activité physique adéquate. Un bon sommeil est également nécessaire. Pour un sommeil sain, vous avez besoin d'un lit uniforme et d'un matelas orthopédique dur. La pièce doit avoir suffisamment d'air frais.

Un état émotionnel favorable est extrêmement important, car le stress est l'une des causes du développement de maladies cardiovasculaires, gastro-intestinales et autres. Pour prévenir les processus inflammatoires, il est nécessaire d'éviter l'hypothermie. D'autres mesures préventives comprennent le traitement rapide des maladies existantes et l'accès en temps opportun aux soins médicaux en présence de toute maladie.

La prévention des maux de dos à gauche est les mesures suivantes:

  • vivre un style de vie actif;
  • ne pas autoriser de surtension physique;
  • éviter l'hypothermie, les courants d'air;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • bien manger, équilibré;
  • dormir sur un lit de dureté moyenne ou un matelas orthopédique;
  • en position assise, levez-vous régulièrement et faites un peu d'exercice;
  • allez nager, restez dehors plus.

Si néanmoins il y avait une douleur de la gauche à l'arrière dans la zone de la taille, vous devriez visiter l'hôpital pour un examen détaillé.

Causes de la lombalgie

Il existe différentes circonstances pour l'apparition de douleurs lombaires douloureuses ou aiguës. Ils sont divisés en 5 groupes. Si vous vous inquiétez des douleurs au bas du dos à gauche, les raisons sont les suivantes:

  • dans l'étirement du tissu musculaire et des ligaments entre les articulations;
  • fractures du type à compression de la colonne vertébrale;
  • destruction du disque entre les vertèbres et le corps vertébral;
  • altération de la posture causée par des changements scoliotiques, ostéochondrotiques et cyphoïdes.

Le deuxième type de cause concerne divers processus infectieux qui peuvent survenir chez les femmes et les hommes. Le dos à gauche au-dessus du bas du dos fait mal parce que:

  • La doublure intérieure du cœur est enflammée.
  • Des processus purulents et nécrotiques se produisent dans le tissu osseux, la moelle osseuse et les structures des tissus mous environnantes..
  • Patient atteint de tuberculose vertébrale.
  • Une personne souffre d'une inflammation purulente localisée dans l'espace péridural.
  • Le patient a la grippe et d'autres pathologies infectieuses des organes internes.

Le troisième type de circonstance conduisant à des douleurs lombaires du côté gauche est l'oncologie. Cela peut faire mal du fait que:

  • Une métastase survient.
  • Le patient a un cancer des globules sanguins plasmatiques.
  • Le patient est malade de lymphogranulomatose, de lymphome.
  • Il existe d'autres tumeurs malignes de gravité variable.


Les causes de la douleur sont très différentes

Le groupe de raisons suivant, à cause duquel il y a de la douleur en bas à gauche, se réfère aux processus métaboliques altérés. Le patient peut avoir des os cassants ou mous. Une personne souffre d'une altération du métabolisme du fer, qui s'accumule dans les organes et les tissus (hémochromatose). Même chez l'homme, la douleur apparaîtra en raison d'une pathologie héréditaire dans laquelle le métabolisme des acides aminés est altéré, associé à l'absence d'une enzyme homogénéizinase (alcaptonurie). Dans ce cas, l'urine aura un grand volume d'acide homogentisique.

De plus, la douleur peut être causée par d'autres troubles métaboliques..

La douleur dans le côté gauche du bas du dos, qui appartient au dernier groupe, est de nature neurogène et psychogène. Ce sont des douleurs causées par la maladie de Paget, la fibromyalgie, le zona. La zone lombaire peut être malade en raison de maladies chroniques des organes urinaires, avec une lithiase urinaire et des coliques rénales. Le bas du dos gauche fait aussi mal parce que les poumons, la plèvre et les ovaires chez les femmes sont enflammés.

Le côté gauche du bas du dos fait mal en raison de dysfonctionnements des organes du tractus gastro-intestinal (ci-après dénommés tractus gastro-intestinal), qui se manifestent par une constipation chronique, une colite, une gastrite, des ulcères d'estomac et d'autres pathologies du système digestif. Si le côté gauche du bas du dos fait mal, alors une personne a des pathologies du système musculo-squelettique. Plus de douleur dans le dos vers la gauche au-dessus du bas du dos peut être si la femme est enceinte.

Pathologie du cœur et des vaisseaux sanguins

Il peut souvent faire mal sous la zone costale gauche et céder au dos car une personne souffre d'ischémie, d'angine de poitrine, de péricardite, elle a un anévrisme aortique et un état de pré-infarctus. Avec une douleur causée par des lésions cardiaques, une personne brûle et tire derrière le sternum, dans la région scapulaire gauche, le membre supérieur, et il a également un essoufflement. Avec une condition avant une crise cardiaque, une personne se sentira malade, des étourdissements se produiront.

Pathologie gastro-intestinale

Avec les processus ulcéreux de l'estomac, la douleur aiguë a un caractère brûlant. Il commence sous la zone côtière gauche et rayonne vers l'arrière. Cette douleur sera accompagnée de vomissements, après quoi la douleur passera. Si une personne souffre de gastrite et que l'acidité augmente, le syndrome douloureux se manifestera pendant la faim. Avec une faible acidité, cela fera mal après qu'une personne ait mangé. Avec la pancréatite, une douleur intense se produira dans la zone épigastrique, elle irradie fortement vers l'hypochondre et retour sur le côté gauche.


La douleur peut être si forte qu'il y aura un choc douloureux, une personne perdra connaissance

Maladies respiratoires

Les pathologies incluent l'inflammation de la plèvre, les poumons des bronches. Il est important de comprendre que la localisation de la douleur à gauche n'est pas caractéristique de ces processus pathologiques. Mais la douleur surviendra avec l'inflammation si le processus pathologique est localisé sur le côté gauche de la poitrine. Le syndrome douloureux s'intensifiera pendant la toux et d'autres symptômes apparaîtront.

Pathologie du système urinaire

Lorsque la douleur est localisée à gauche ou à droite et irradie dans le dos, la personne peut avoir des problèmes rénaux. Avec la pyélonéphrite aiguë et chronique, la douleur peut avoir différentes intensités. Si aucune mesure thérapeutique n'est prise, l'uretère peut se boucher. Avec la pyélonéphrite urolithique, le syndrome douloureux passera au stade aigu. D'autres symptômes se manifesteront également. Pour la lithiase urinaire, le syndrome douloureux ne sera pas prononcé si la maladie n'est pas sous forme aiguë.

La douleur sera légère, située sous la zone costale gauche, irradiant vers le bas du dos. Ce syndrome s'intensifiera pendant l'activité physique, ainsi que lorsqu'une personne court.

Si la rate fonctionne mal

Lésion avec abcès, syndrome hépatolien et pathologie dans laquelle les globules rouges sont détruits provoquent des sensations douloureuses de différentes intensités. Lorsque la rate éclate en raison d'une blessure, la personne ressent une douleur aiguë à gauche, dans l'hypochondre et dans le dos. Une caractéristique de l'écart sera la cyanose autour de la zone ombilicale, près de la région abdominale gauche.

Maladies vertébrogènes

Avec des modifications ostéochondrotiques dans le bas du dos, le syndrome douloureux se manifeste dans l'hypochondre gauche avec une radiation dans le dos. Les structures du tissu conjonctif qui composent le disque entre les vertèbres sont affectées. Les racines nerveuses s'étendant du canal de la moelle épinière sont comprimées et resserrées. L'état inconfortable augmentera avec un mouvement soudain, pendant la toux.


Si des changements pathologiques sont situés dans le segment thoracique, la douleur se produira sous la région costale, sera donnée au dos

La névralgie entre les côtes est similaire à l'ostéochondrose, mais les douleurs deviendront brûlantes et piquantes, intenses. Il deviendra difficile pour une personne de respirer pleinement. D'autres symptômes se manifesteront également. De plus, il existe de nombreuses pathologies d'origine vertébrogène qui provoquent des douleurs.

Sténose vertébrale

La douleur dans le bas du dos se produit également lorsque le canal rachidien commence à se rétrécir et empiète ainsi sur la moelle épinière. Ce processus survient principalement chez les personnes âgées et résulte d'une formation de graisse bénigne (lipome), d'une hernie intervertébrale, d'une épidurite (inflammation des membranes vertébrales) ou d'une spondylarthrite ankylosante (dépôts dans les ligaments des sels de calcium).

Les symptômes courants comprennent une douleur dans le côté gauche derrière le bas du dos, un engourdissement des membres, une faiblesse générale et une boiterie due à une douleur irradiant vers le mollet. Dans les cas graves, des troubles de la vessie et des intestins les rejoignent (il est difficile pour le patient de contrôler le processus de selle).

Le traitement principal de la sténose est similaire aux actions thérapeutiques pour la violation d'une hernie intervertébrale. L'anesthésie peut être réalisée avec des médicaments non stéroïdiens, avec lesquels des relaxants musculaires et des antidépresseurs sont utilisés. Et les procédures physiothérapeutiques aident à maintenir la force et la mobilité de la colonne vertébrale..

En cas d'échec des analgésiques conventionnels, on prescrit aux patients des injections de stéroïdes qui peuvent soulager à long terme pour beaucoup, mais parfois, lorsque la condition peut entraîner une invalidité, une intervention chirurgicale est nécessaire. La procédure chirurgicale dans de tels cas vise à éliminer la pression exercée sur la moelle épinière.

Que faire?

Pour savoir quel médecin vous devez consulter, vous pouvez effectuer un diagnostic indépendant. Il est nécessaire de caractériser en détail le syndrome douloureux. Ils évaluent l'emplacement, déterminent le début de la douleur et la zone de distribution, leur intensité, la nature de la douleur. Faites attention aux circonstances qui augmentent l'inconfort. La période est déterminée lorsque la douleur est moins intense, d'autres manifestations symptomatiques sont enregistrées. Une telle analyse est communiquée au médecin traitant, qui donnera des recommandations et des rendez-vous.


Il est important de comprendre que si une personne souffre quelque part, le corps ne va pas bien

Pathologie pulmonaire

La plupart des pathologies des organes internes - par exemple, les poumons, le cœur, les éléments du système digestif, peuvent provoquer l'apparition d'un tel symptôme. Il est important de se rappeler que la douleur dans l'hypochondre avec une transition vers le dos est l'un des principaux symptômes de la pneumonie - une maladie dangereuse qui se termine souvent par la mort et implique un traitement intensif sous la surveillance constante de médecins (dans un hôpital). La pneumonie est nécessairement caractérisée par des symptômes supplémentaires - température corporelle élevée, peau acquérant une teinte bleuâtre dans le nez.

Ce sont les causes les plus fréquentes de douleurs aux ceintures dans le dos et sous les côtes, bien que le système digestif ne soit pas lié au système musculo-squelettique. En règle générale, la présence d'un tel symptôme indique les problèmes suivants.

  1. Pancréatite - provient généralement d'aliments gras. La douleur ne s'arrête pas, même si la personne est en position couchée. Habituellement, le syndrome est ressenti dans la partie gauche du corps sous les côtes..


Comment se développe la pancréatite?

  • La cholécystite se caractérise par la présence de douleurs à gauche sous les côtes avec un retour dans le dos. De plus, une personne éprouve des nausées, elle peut commencer à avoir de la fièvre.
  • Ulcères de localisation variée - généralement formés dans les parois de l'estomac ou du duodénum. Les douleurs sont très fortes, des nausées sont notées. La douleur est localisée sous les côtes à gauche et entoure le corps.

  • L'hépatite, la cirrhose et d'autres maladies du foie se caractérisent par la présence d'une source de douleur sur le côté droit du corps sous les côtes.
  • Pour les problèmes associés à la rate, une douleur est notée sous les côtes à gauche et ressentie dans le dos.
  • L'appendicite s'accompagne non seulement de douleurs aux ceintures, qui se déplacent progressivement vers le bas de l'abdomen à droite, mais aussi de nausées, de faiblesse, de fièvre.
  • Diagnostique

    Afin de déterminer avec précision la maladie qui provoque une douleur dans l'hypochondre à gauche avec un rayonnement vers la zone vertébrale, des mesures diagnostiques sont effectuées:

    • Données historiques collectées.
    • Palper les zones costales et abdominales.
    • Un ECG est réalisé pour détecter les anomalies cardiaques..
    • Échographie des reins, des organes abdominaux.
    • Examiner le sang avec de l'urine.

    Parfois, une radiographie supplémentaire des poumons, de la cavité abdominale, un examen endoscopique du tube digestif, une analyse de contraste aux rayons X.

    Causes et caractéristiques de la douleur

    Le type de douleur peut être un signe diagnostique:

    1. Douleur aiguë pendant le mouvement - pathologie de l'arthrose;
    2. Douleur intense de la ceinture - pancréatite, augmentant - appendicite, se manifestant lors d'inclinaisons corporelles - urolithiase;
    3. Brûlure, surtout en urinant, - cystite;
    4. Dessin - cystite, pathologie gynécologique, lésions musculaires;
    5. Douleurs - pyélonéphrite, cystite.

    En combinaison avec la localisation, un temps de manifestation caractéristique, un diagnostic préliminaire peut être posé même sans examens.

    Traitement de la douleur avec des pathologies vertébrogènes

    Les sensations de douleur de l'hypochondre et du bas du dos s'arrêtent lorsque les causes de ces douleurs sont éliminées. En règle générale, pour traiter ce syndrome, ils traitent:

    • Anti-inflammatoires non stéroïdiens.
    • Anesthésiques à action générale ou locale.
    • Relaxants musculaires qui détendent les tissus musculaires et aident à libérer un nerf altéré..
    • Chondroprotecteurs qui restaurent les structures du cartilage.

    Des vitamines contenant des minéraux, des diurétiques et des blocages sont également utilisées. De plus, des procédures de physiothérapie, des exercices thérapeutiques pour le bas du dos sont présentés. En ignorant le traitement, l'automédication, de graves complications surviendront et seront difficiles à guérir. Par conséquent, la santé doit toujours être protégée, elle ne fait qu'un avec nous, elle est facile à perdre, mais il n'est pas toujours possible de la restaurer.

    Que faire avec une douleur dans les côtés de l'arrière

    Dans la région lombaire, il y a une grande accumulation de fibres nerveuses. Les causes de la douleur sont multiples. Il peut s'agir d'une blessure sportive ou domestique, d'une maladie de la colonne vertébrale ou des organes internes..

    Aujourd'hui, nous vous expliquerons comment déterminer la pathologie qui l'a provoquée en raison de la nature et de l'emplacement de la douleur et que faire en cas de douleurs dans les côtés de l'arrière.

    Raisons de l'apparence

    Souvent, nous confondons une douleur au recul après un entraînement sportif ou une activité physique avec une maladie très grave. La douleur douloureuse est un symptôme de douleur courant. Voyons quelles raisons peuvent en être la cause.

    Objectif:

    • séjour prolongé dans une position assise ou couchée inconfortable,
    • hypothermie,
    • activité physique intense.

    Attention! S'il est douloureux de s'allonger sur le côté droit ou gauche après un effort physique ou une blessure, il y a un risque de fracture des côtes & # 8212, consultez immédiatement un médecin.

    Raisons pathologiques:

    • les infections,
    • maladies de la colonne vertébrale,
    • maladie du rein,
    • maladies urologiques et gynécologiques,
    • violation du tractus gastro-intestinal,
    • maladies cardiovasculaires.

    Dans le segment gauche de la cavité abdominale et de l'hypochondre, il existe des organes importants du tractus gastro-intestinal.

    La douleur dans le dos peut provoquer:

    • maladies de la rate,
    • rectocolite hémorragique,
    • syndrome du côlon irritable,
    • inflammation des uretères, de la vessie et des reins,
    • diverticulose intestinale.

    Les autres symptômes de ces maladies comprennent les coliques et les nausées..

    La douleur dans le côté droit de l'arrière est caractéristique d'un certain nombre de maladies rénales et d'autres pathologies des organes internes:

    • pyélonéphrite,
    • hématome rétropéritonéal,
    • pancréatite aiguë,
    • maladie de la lithiase urinaire.

    Pathologie de la colonne vertébrale

    En deuxième place dans la fréquence d'apparition de ces douleurs - maladies de la colonne vertébrale. Qu'est-ce qui peut faire mal au côté gauche? La douleur sous les côtes du côté gauche est caractéristique des maladies du système musculo-squelettique, telles que:

    • dystrophie musculaire,
    • maladie du disque intervertébral,
    • radiculite,
    • nerfs pincés de la moelle épinière,
    • ostéochondrose.

    Pour ceindre les douleurs:

    • hernie intervertébrale,
    • courbure et atteinte des vertèbres.

    Si le côté droit fait mal à l'arrière dans la région lombaire, les causes possibles sont les suivantes:

    • spondylolisthésis,
    • ostéochondrose,
    • ostéomyélite,
    • l'ostéoporose,
    • blessures musculaires, entorses et inflammations.

    Attention! Des symptômes tels que la gravité et des douleurs aiguës sévères irradiant vers le bas du dos et la jambe peuvent indiquer de graves troubles de la colonne vertébrale..

    Causes d'inconfort sur les côtés du dos & # 8212, masse. Les symptômes de la douleur ne peuvent être ignorés. La cause de la douleur est déterminée par sa nature..

    Blessures

    En cas de blessure, la douleur est intense, vive et des ecchymoses ou des ecchymoses apparaissent sur le corps. En règle générale, les dommages mécaniques aux os, aux muscles, aux ligaments ou au cartilage se produisent à la suite d'un fort impact physique de l'extérieur - chutes, bosses.

    Le degré de dommage va des contusions mineures aux côtes fracturées. Dans les cas graves, les dommages peuvent entraîner la rupture des organes internes. Ainsi, par exemple, une côte cassée peut déchirer un poumon ou blesser la rate.

    Névralgie intercostale

    Avec la névralgie intercostale, la douleur peut être à la fois permanente et paroxystique, tirante, perçante ou douloureuse. En raison de la compression des terminaisons nerveuses, il donne à la poitrine ou au dos sur le côté gauche. En toussant, en éternuant et en respirant profondément, il se sent plus fort dans les côtes.

    Maladies urinaires

    Si le spasme est dans la région latérale, les spécialistes peuvent diagnostiquer une maladie rénale. Dans l'inflammation chronique, la douleur est concentrée sur le côté droit, derrière sous la taille. Avec un effort physique ou dans une position inconfortable, la douleur s'intensifie. Si la douleur est sourde et douloureuse sur le côté droit, alors probablement un problème avec les organes du système génito-urinaire.

    Tube digestif

    Avec une inflammation du foie et de la vésicule biliaire, des douleurs douloureuses et tirantes se produisent au-dessus du bas du dos. L'inconfort peut être ressenti pendant plusieurs jours, semaines et même mois. Pour restaurer les organes, il est recommandé de faire attention à la santé de l'ensemble du tube digestif.

    Maladies du système respiratoire

    Les maladies du système respiratoire sont caractérisées par des douleurs de couture dans le côté droit ou gauche, qui apparaissent lors de la toux et de l'inspiration, de l'expiration. Au tout début de la maladie, la douleur est localisée dans la poitrine, et plus tard elle est ressentie dans les côtes, sur les côtés et en arrière du côté de la lésion..

    Inflammation de la rate

    La rate enflammée augmente de taille et commence à exercer une pression sur les organes du tractus gastro-intestinal. Dans ce cas, une douleur est ressentie dans le côté gauche sous les côtes et irradie vers la clavicule gauche et l'omoplate. Le principal signe d'inflammation de la rate est une douleur se propageant vers le haut du dos.

    Douleur féminine

    Les organes génitaux des hommes et des femmes ont des différences cardinales.

    Les maladies suivantes entraînent généralement des maladies qui provoquent une gêne et des douleurs du côté gauche des femmes:

    • inflammation de l'utérus,
    • inflammation de la trompe utérine,
    • kyste ovarien gauche,
    • grossesse extra-utérine,
    • douleur physiologique pendant la menstruation.

    Ce dernier se manifeste souvent par des douleurs du côté gauche dans le bas du dos. Et dans d'autres cas, la température et la douleur lancinante du côté gauche sont caractéristiques lors du déplacement. Mais en tout cas, seul un spécialiste après un diagnostic approfondi peut nommer la véritable cause de la douleur.

    Enceinte

    Des sensations de douleur légères et à court terme surviennent à n'importe quel stade de la grossesse. Mais le plus souvent, ils apparaissent lors d'une augmentation des organes génitaux au cours des deuxième et troisième trimestres. La croissance utérine s'accompagne d'entorses. Et cela conduit à un certain inconfort et douleur. Il y a une douleur sur le pubis, tirant sur le côté gauche. Des mouvements brusques, une toux sévère entraînent également une gêne.

    Dans ce cas, il n'y a aucun danger. Et les douleurs douloureuses du côté droit et gauche au niveau de la taille peuvent être éliminées en se relaxant complètement. Par exemple, allongez-vous dans un bain chaud ou effectuez des exercices dans un complexe de yoga pour femmes enceintes. Mais même avec cette nature de douleur, une consultation avec un spécialiste est nécessaire.

    Chez l'homme

    Le sexe fort souffre souvent de douleurs dans le côté gauche ou droit pour des raisons complètement différentes. Chez les hommes, la douleur du côté gauche peut être une conséquence du processus inflammatoire dans le système génito-urinaire. Mais ce qui cause le côté droit par derrière chez les hommes:

    1. Pierres dans la glande de la prostate. Avec cette pathologie, le côté fait mal à droite, mais peut donner au bas du dos.
    2. La cavernite est une inflammation des corps caverneux du pénis. Dans la forme aiguë, le côté droit de l'homme est très douloureux et coupe, en chronique - douloureux.

    Que signifie la nature de la douleur?

    Par les caractéristiques des sensations douloureuses, on peut juger du stade du processus pathologique. Pour déterminer à quel point une intervention médicale est urgente, analysez la douleur de votre côté.

    • Une douleur intense dans la zone de la taille (pression, coupe, couture) indique la survenue de processus aigus dans le corps. Ils peuvent être dus à des blessures internes..
    • Une douleur sourde est caractéristique d'un processus inflammatoire chronique. Il ne semble pas fort, vous pouvez l'oublier pendant un moment ou ne pas le remarquer du tout. Avec une exacerbation de la maladie, la douleur devient plus forte et il n'est plus possible de l'ignorer.
    • & # 171, Picotements & # 187, provoque une altération de la circulation. Lorsqu'un organe enflammé grossit et serre les tissus environnants, le flux sanguin normal est perturbé. De plus, les tissus enflammés gonflent, ce qui perturbe également l'approvisionnement en sang. Il y a donc une sensation périodique dans laquelle il poignarde dans le côté gauche. Les sensations de picotements cèdent la place à l'engourdissement, alors qu'au lieu de l'inconfort récent, la sensibilité diminue.
    • Douleur lancinante caractéristique des processus purulents.

    Méthodes de diagnostic

    Il est important de consulter un médecin à temps, car les douleurs provoquantes peuvent être graves. Seule une détection rapide de la maladie réduit le risque de devenir chronique.

    Le premier médecin à contacter est un thérapeute. Il posera certainement des questions sur les caractéristiques de la douleur:

    • emplacement exact,
    • vue (tirant, net, douloureux, coupant, pulsant),
    • périodicité,
    • intensité.

    Et après l'examen initial, le thérapeute se référera à un ou plusieurs spécialistes de profil étroit:

    • gastroentérologue,
    • urologue,
    • chez le gynécologue,
    • spécialiste des maladies infectieuses,
    • neurologue.

    Examens prescrits pour douleur dans les côtés de l'arrière:

    • analyses de sang, urine, fèces,
    • Échographie du cœur, des organes abdominaux et du bassin,
    • ECG,
    • CT,
    • IRM,
    • fibrogastroduodénoscopie,
    • fibrocolonoscopie,
    • fluorographie,
    • radiographie.

    Attention! N'essayez pas de vous diagnostiquer. Seul un spécialiste qualifié est en mesure d'identifier les causes de la douleur sur les côtés des deux côtés et d'établir un diagnostic final..

    Quand consulter un médecin

    Que faire si le côté fait mal à gauche ou à droite? Si la douleur du côté gauche est aiguë, consultez immédiatement un médecin. La plupart des maladies avec une telle localisation constituent une menace sérieuse pour la santé et la vie humaines et nécessitent souvent une intervention chirurgicale urgente. Mais même si les côtés gauche et droit de l'arrière dans le bas du dos ne font pas trop mal, une consultation et un diagnostic complet sont nécessaires.

    Traitement

    Après avoir examiné les résultats de la recherche, le médecin prescrira un traitement conservateur ou chirurgical. Pour soulager les symptômes désagréables, des médicaments et des recettes de médecine traditionnelle sont utilisés..

    Si la situation n'est pas critique, même avant de contacter un spécialiste, vous pouvez soulager votre état:

    1. Pour réduire la douleur du côté droit au niveau de la taille - prenez un analgésique qui soulage simultanément l'inflammation et abaisse la température.
    2. Refuser de manger des aliments gras et frits, de l'alcool.
    3. Exclure les sports et l'activité physique.
    4. Mangez de petits repas, mais souvent. Cela normalise la circulation de la bile, accélère le métabolisme et réduit la charge sur l'organe malade..

    Médicaments

    Tout d'abord, le médecin vous prescrira des analgésiques, surtout si la douleur est aiguë. Le médicament le plus courant du groupe des analgésiques est considéré comme «Analgin». Il soulage les spasmes et ne provoque pas d'effets narcotiques..

    Analogues plus chers:

    En cas de douleur intense et douloureuse, les comprimés n'aident pas toujours. Dans ces cas, des injections sont prescrites - les mêmes médicaments, uniquement sous forme de solutions à usage intramusculaire.

    Les suppositoires rectaux peuvent également atténuer les symptômes de la douleur. Ils empêchent l'inflammation et détendent les muscles..

    Parmi les médicaments fréquemment prescrits:

    Important! Veuillez noter que les analgésiques ne sont utilisés que pour soulager les spasmes musculaires. Si le problème réside dans le tube digestif, les reins ou les organes respiratoires, le spécialiste vous prescrira un autre traitement. Dans la plupart des cas, au début, il est préférable de consulter un médecin, puis de boire des antispasmodiques, qui lubrifieront l'image de la maladie et rendront le diagnostic difficile.

    Remèdes populaires

    Les remèdes populaires aident aux premiers signes du processus inflammatoire. Ils ont un effet sédatif et analgésique. La douleur dans le bas du dos aidera à soulager les compresses. Mais rappelez-vous que cette méthode de traitement n'est utilisée que pour soulager l'inconfort & # 8212, elles n'affectent pas les causes de la douleur.

    Nous vous proposons plusieurs options pour les compresses:

    1. Avec de la moutarde. Diluez 1 cuillère à soupe. l poudre de moutarde dans l'eau à température ambiante jusqu'à consistance de crème sure. Étalez le bas du dos avec le mélange, couvrez avec une écharpe en laine ou une couverture et laissez pendant 5-7 minutes.
    2. Avec une fesse. Un bodyagion est considéré comme un bon remède pour traiter les maux de dos. Diluez-le avec de l'huile végétale dans un rapport de 1: 3. Étendre une zone malade du corps, couvrir et laisser reposer pendant une heure.
    3. Avec du miel. La longe peut être graissée avec du miel d'abeille naturel. Un frottement intensif accélérera le processus, normalisera la circulation sanguine et restaurera le tonus musculaire.

    Conclusion

    Écoutez toujours votre corps - en vous envoyant des signaux sous forme de douleur, il rapporte que tout ne va pas bien avec lui. Tout d'abord, faites attention aux symptômes, essayez de comprendre quelle pourrait être la raison. N'ignorez pas la douleur, afin de ne pas manquer une maladie importante qui, par la suite, sans traitement approprié, deviendra une phase chronique.

    Assurez-vous de consulter un médecin, ne vous auto-méditez pas. Un spécialiste diagnostiquera le corps et prescrira un traitement compétent.

    Que faire si le bas du dos fait mal du côté gauche

    L'apparition de douleurs lombaires ne peut que déranger. La douleur apparaît chez presque toutes les personnes, mais elle survient le plus souvent chez les personnes âgées. Souvent, les citoyens sont sceptiques quant à la douleur qui a surgi et ne sont pas pressés de consulter un spécialiste. Cette décision est fausse: si le bas du dos fait mal à gauche, cela indique le développement d'une maladie grave, alors ne tardez pas avec le traitement. Pourquoi les maux de dos se forment dans le côté gauche et comment les guérir - détails plus loin.

    D'où vient-elle?

    Conditionnellement par les médecins, tous les facteurs affectant la formation de maux de dos dans la région lombaire sont divisés en 5 types principaux.

    Le premier groupe comprend les blessures mécaniques et les maladies du système moteur.

    Si le dos fait mal dans la région lombaire de gauche, les raisons sont les suivantes:

    • entorse des muscles et des ligaments interarticulaires;
    • l'apparition de fractures de compression dans la colonne vertébrale;
    • la présence de blessures dans les articulations intervertébrales et les microtraumatismes vertébraux;
    • l'apparition de troubles de la posture causés par la cyphose, la scoliose, l'ostéochondrose.

    Le deuxième groupe de causes comprend diverses infections qui peuvent survenir chez les hommes et les femmes. Ils sont formés en raison du développement de:

    • endocardite;
    • ostéomyélite vertébrale;
    • spondylarthrite tuberculeuse;
    • discite purulente;
    • abcès périduraux;
    • grippe
    • infections affectant les organes internes.

    Le troisième groupe de causes comprend la formation de tumeurs malignes. La douleur dans le côté gauche du bas du dos se forme à la suite de:

    Le quatrième groupe de facteurs affectant l'apparition de la douleur est associé à l'apparition de divers troubles métaboliques. Ils sont formés à la suite du développement:

    • l'ostéomalacie;
    • hémochromatose;
    • l'ostéoporose;
    • l'alcaptonurie et d'autres maladies graves associées à des troubles métaboliques.

    Les causes de la lombalgie à gauche, appartenant au cinquième groupe, sont conditionnellement divisées en psychogènes et neurogènes. Cette douleur est due au développement d'une ostose déformante, d'une fibromyalgie, d'un zona.

    Les médecins notent que si le dos fait mal dans la région lombaire, cela indique le développement des maladies suivantes:

    • pathologies chroniques du système urinaire, coliques rénales et calculs rénaux;
    • pneumonie sur le côté gauche et dans la région pleurale, ovaires dans le système reproducteur féminin;
    • constipation chronique, colite et perturbation du système digestif;
    • pathologie dans le pancréas;
    • érosion ulcéreuse et gastrite;
    • maladies graves localisées dans le système musculo-squelettique.

    De plus, le développement de la grossesse peut être à l'origine de douleurs lombaires chez la femme de gauche. Cela est dû à la pression interne que l'utérus en croissance exerce sur les organes internes..

    S'il y a des pathologies

    Les maux de dos chez les femmes de dos apparaissent souvent à la suite d'une inflammation des muscles ou s'il y a de graves maladies de la colonne vertébrale. Les médecins disent que les pathologies de la colonne vertébrale sont congénitales et acquises.

    Les malformations congénitales se forment à la suite d'une hernie dans les disques intervertébraux, en raison d'un manque de développement du système musculaire et d'autres anomalies de la colonne vertébrale.

    Les pathologies acquises chez les hommes et les femmes se forment dans le contexte du développement:

    La douleur à gauche, résultant d'une inflammation, est souvent formée en raison de l'amincissement du disque intervertébral, du pincement du vaisseau et du nerf. À la suite de cela, les racines nerveuses s'enflamment chez une personne et des douleurs apparaissent qui coupent.

    Avec la pathologie, les douleurs sont constantes, douloureuses et paroxystiques. Si une personne a un nerf pincé, non seulement le côté gauche du bas du dos lui fait mal, mais il doit également réduire son activité motrice et sa santé générale se détériore.

    Dans le cas où une personne est affectée par des nerfs dans la région lombaire inférieure, elle est gênée par une douleur sourde dans le bas du dos à gauche, passant aux fesses et aux membres inférieurs. Si une personne ne consulte pas un spécialiste à temps, le processus affecte les membres inférieurs et viole leur sensibilité. Les sensations désagréables deviennent en même temps permanentes. Si le processus inflammatoire affecte le nerf sciatique, la personne est également tourmentée par une douleur constante et elle a de graves complications, qui ne peuvent être éliminées que par la chirurgie.

    Si le corps humain est surfondu, il développe une inflammation des muscles, appelée myosite. Et cela conduit également à une activité physique excessive d'une personne et à une forte diminution de l'activité du système immunitaire. Les douleurs sur le côté gauche du bas du dos deviennent douloureuses et constantes et apparaissent soudainement. Ils peuvent s'intensifier avec une respiration profonde ou un torse. Pour s'en débarrasser, Menovazin est utilisé pour le broyage, le repos.

    En outre, des douleurs de dessin peuvent se former sur le fond du déplacement des vertèbres. Une personne doit réduire son activité motrice, elle devient souvent engourdie et picotements dans ses membres inférieurs.

    Douleur lombaire à gauche accompagnée de lombalgies causées par une hernie lombaire, des rhumatismes, un prolapsus du disque intervertébral. Il peut tirer pendant l'activité physique, avec un stress intense, une toux ou lors de respirations profondes.

    Le fait de tirer sur la lombalgie du côté gauche pendant l'activité motrice indique le développement du processus inflammatoire dans le nerf sciatique et la formation du syndrome du piriforme.

    Ainsi, si une personne présente des pathologies de la colonne vertébrale, elle présente alors les symptômes suivants:

    • Il y a une douleur aiguë et tiraillante dans le bas du dos, dans laquelle il ne peut pas redresser librement son dos.
    • La douleur est localisée au centre du bas du dos et donne aux membres inférieurs.
    • Avec l'activité motrice, il éprouve des sensations désagréables, qui sont souvent accompagnées d'un spasme dans les reins..

    Vous ne pouvez vous débarrasser de la douleur qu'en frottant la plaie avec des médicaments chauffants et anti-inflammatoires..

    S'il y a des maladies dans les organes internes

    Souvent, si la douleur au bas du dos est laissée pour compte, cela est dû au développement de pathologies dans les organes internes. Ces organes sont:

    • pancréas et intestins;
    • rein gauche et rate;
    • ovaire gauche chez la femme.

    Et aussi une douleur aiguë dans le bas du dos à gauche peut indiquer le développement de la lithiase urinaire. Dans le même temps, il est difficile pour une personne d'aller aux toilettes et sa température corporelle augmente fortement.

    Avec des lésions du rein gauche, une personne a une douleur au bas du dos constante, sourde et douloureuse. Il peut également faire mal dans le bas de l'abdomen, dans l'hypochondre.

    Si une femme est gênée par une douleur sourde au bas du dos, ce qui donne à l'abdomen, cela indique le développement de fibromes utérins.

    Avec le développement de l'inflammation dans les ovaires, les femmes s'inquiètent de la douleur continue, qui donne au bas de l'abdomen et au bas du dos. Le développement de l'inflammation s'accompagne souvent de l'apparition de sécrétions, de douleurs lors des rapports sexuels et de menstruations irrégulières.

    Souvent, la douleur dans le bas du dos est associée au fait qu'une personne présente des anomalies dans les reins. Dans ce cas, il présente les symptômes suivants:

    • l'état de santé général s'aggrave: une personne se sent léthargique, elle se fatigue rapidement, elle a une faiblesse;
    • la pression artérielle augmente fortement, les maux de tête tourmentent souvent;
    • le visage et les jambes gonflent, surtout le matin;
    • frissons, transpiration accrue, fièvre;
    • un manque complet d'appétit, des nausées fréquentes, qui se transforment en vomissements sévères;
    • envie et douleur fréquentes en allant aux toilettes;
    • en position couchée, la douleur ne disparaît pas.

    La douleur rénale qui irradie vers la région lombaire est aiguë ou chronique.

    Des douleurs aiguës au bas du dos à gauche apparaissent pour les raisons suivantes:

    • À la suite d'un étirement vertébral aigu. Avec lui, une personne souffre de douleurs dans les deux parties de la colonne vertébrale et doit limiter son activité motrice.
    • Avec une fracture de la vertèbre lombaire. Une personne a une vive douleur lors d'une blessure, en marchant, le bas du dos sur le côté gauche est très douloureux. Au fil du temps, la douleur chez une personne devient plus facile, mais elle peut s'intensifier en prenant une position allongée.
    • Avec déplacement des disques intervertébraux. Avec eux, une personne souffre du côté gauche du bas du dos, elle doit prendre une position confortable pour soulager la douleur. De plus, s'il est dans une position pendant une longue période, la dernière section de la moelle épinière est pincée. En conséquence, sa sensibilité diminue, ses réflexes diminuent et sa fonction pelvienne est altérée.
    • Le développement de l'arthrose dans les articulations intervertébrales. Avec elle, une personne est préoccupée par un syndrome de douleur facettaire, qui se manifeste par une douleur unilatérale dans le dos, un trouble de la sensibilité et une diminution des réflexes.

    Les causes secondaires conduisant à l'apparition de la maladie comprennent:

    • tumeurs malignes localisées dans la colonne vertébrale et inflammation dans le corps vertébral. Il est formé à la suite du développement de la tuberculose, de la brucellose;
    • polyarthrite rhumatoïde, ostéoporose, spondylarthrite;
    • l'apparition d'un AVC vertébral et d'une ostéomalacie;
    • affections sévères du système digestif, du bassin et de la région des reins.

    Plus en détail, le spécialiste sera en mesure de répondre à la question de savoir si cela fait mal à gauche dans le bas du dos, que faire après les procédures de diagnostic.

    Diagnostique

    Initialement, le patient doit subir plusieurs procédures de diagnostic qui aideront à établir plus précisément la cause de la douleur. La première personne à examiner une personne souffrant de douleur est un thérapeute. Après avoir étudié les principaux symptômes, il dirigera la personne vers un spécialiste plus étroit:

    Les procédures de diagnostic supplémentaires que le patient devra subir sont des diagnostics par ultrasons. Avec son aide, l'état des organes à l'intérieur du corps et la présence d'une tumeur maligne sont déterminés.

    En outre, une personne doit passer un test sanguin et urinaire général. Ils aident à identifier le développement de son processus inflammatoire..

    Si ces procédures de diagnostic n'ont pas aidé à diagnostiquer avec précision, le patient est référé pour une IRM, une radiographie, un ECG.

    Douleur lombaire aiguë

    Lorsque votre dos vous fait mal dans la région lombaire et que les sensations vous font mal, vous devez consulter un médecin pour une consultation. Après le diagnostic, le médecin peut prescrire un traitement compétent. Les douleurs aiguës nécessitent une attention particulière. Lorsqu'ils apparaissent, vous devez fournir les premiers soins, qui consistent en les actions suivantes:

    • prendre un antispasmodique;
    • fais du massage.

    Le massage comprend les actions suivantes:

    • Le patient est allongé sur le ventre et y met un petit oreiller..
    • La longe est massée par de légers mouvements, en évitant les pressions. Les mouvements sont effectués à partir du bas du dos, dans toute la colonne vertébrale et se déplacent vers le cou. Après cela, les côtés sont massés.
    • Après une peau bien réchauffée et rougie, le massage se fait de manière plus intensive..

    Que faire si ça fait mal à gauche dans le bas du dos?

    Dans ce cas, le traitement est effectué par des méthodes conservatrices: comprimés, injections.

    Cependant, avec l'apparition constante de symptômes douloureux et le passage de la maladie à un stade sévère, une intervention chirurgicale est prescrite à la personne.

    Si la douleur est associée à des troubles ou blessures neurologiques, le traitement est effectué avec les méthodes suivantes:

    • on utilise des onguents chauffants;
    • des anti-inflammatoires sont utilisés.

    Lorsqu'une personne craint une douleur intense, elle reçoit des injections.

    Si l'adolescent a laissé des douleurs dans le bas du dos, des procédures de traitement spécifiques ne sont pas nécessaires. Les parents doivent surveiller la posture de l'enfant et les forcer à pratiquer des sports actifs. Et ils doivent également se rappeler que tous les meubles doivent être sélectionnés en fonction de l'âge de l'enfant. Surveillez de près le poids corporel de l'enfant: ne le suralimentez pas.

    Si le bas du dos a commencé à faire mal de manière inattendue, alors avec son traitement, vous devez prendre des bains chauds. Cette méthode est utilisée lorsque la formation de douleur n'est pas associée à la propagation d'une inflammation ou au développement d'une tumeur maligne..

    Si le côté gauche du bas du dos fait mal et que cela se produit à la suite d'une compression nerveuse, vous devez mettre correctement la personne. Cela doit être fait de manière à soulager la tension de la colonne vertébrale. Pour ce faire, placez un oreiller sous vos jambes et votre dos.

    La prévention

    Pour se débarrasser définitivement de l'inconfort, il est recommandé à chaque personne de suivre les procédures préventives suivantes:

    • Participez à des sports actifs. Avec leur aide, vous pouvez renforcer les muscles du dos et décharger les sections inférieures se terminant par la colonne vertébrale.
    • Afin de se débarrasser de la douleur déjà apparue et d'éliminer sa propagation, il faut aller à plusieurs séances de massage. N'oubliez pas qu'elle ne doit être effectuée que par un spécialiste expérimenté et peut être effectuée après consultation de votre médecin..
    • Les personnes dont l'immunité est réduite devraient être renforcées..
    • Tous les citoyens, en particulier les femmes, devraient éviter l'hypothermie.

    Pour éviter la douleur qui apparaît souvent chez les personnes âgées, les mesures préventives suivantes doivent être prises:

    • Ne travaillez pas longtemps dans une seule position dans le pays. Si ce n'est pas possible, alors pendant le travail, faites des pauses et pétrissez le corps et les membres.
    • Ne soulevez pas d'objets trop lourds..
    • Pas longtemps allongé ou assis.
    • Participez à des sports abordables. Cependant, avant cela, vous devriez consulter votre médecin. Le meilleur sport pour les seniors est de marcher avec des bâtons. Il aide à développer non seulement les jambes, mais implique également les mains.
    • Accroupissez-vous régulièrement et marchez dehors.

    N'oubliez pas que si cela fait mal dans le bas du dos à gauche, ce n'est pas normal. Si un tel symptôme apparaît, toute personne doit immédiatement consulter un médecin expérimenté.

    Pourquoi le côté gauche du dos fait-il mal aux femmes et aux hommes

    Tous les organes internes d'une personne situés à la fois dans la poitrine et dans les cavités abdominales sont projetés sur le dos à un degré ou à un autre. De plus, la colonne vertébrale est située ici - une sorte de noyau du squelette humain, auquel le reste de ses parties sont attachées - la tête, les côtes, les bras et les jambes, les os pelviens. Des dysfonctionnements dans l'un de ces domaines peuvent provoquer des douleurs, qui se redonneront. Par conséquent, la douleur dans la zone arrière gauche fait partie de l'image symptomatique d'un large éventail de maladies. Il peut également s'agir d'un symptôme causé par des raisons purement physiologiques qui ne nécessitent pas de traitement médicamenteux complexe..

    Causes pathologiques de la douleur

    Lorsque la douleur prend un caractère systématique et ne peut être expliquée par aucun facteur physiologique, cette alarme du corps ne peut être ignorée - vous devez absolument consulter un médecin. Selon la nature de la douleur dans le côté gauche du dos et sur quelle partie du syndrome douloureux est ressenti, le médecin peut suggérer sa source.

    Pathologie des organes internes

    Les pathologies cardio-vasculaires occupent la première place dans la liste des causes putatives de la douleur vertébrale gauche, si elles sont localisées dans la région du dos thoracique. Beaucoup d'entre eux - thromboembolie artérielle, insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde - constituent une menace directe pour la vie humaine et peuvent entraîner la mort..

    En violation de l'activité cardiaque, la douleur survient non seulement à gauche, mais également à droite de la poitrine, car le muscle cardiaque est situé au milieu de la poitrine et n'est que légèrement décalé vers la gauche. Les coups de poignard et les blessures peuvent être élevés près de l'épaule et sous l'omoplate. Lorsque vous inspirez et expirez, la douleur s'intensifie. Une crise cardiaque aiguë peut provoquer une toux sévère, des nausées et des vomissements. Après avoir entendu de telles plaintes du patient, le médecin fait tout d'abord attention à l'état du cœur.

    Les causes suivantes peuvent également provoquer des maux de dos à gauche:

    • Maladies du système respiratoire. Si le dos fait mal à gauche au-dessus du bas du dos, cela peut être un symptôme de pneumonie gauche (pneumonie), de pleurésie, de pneumothorax. Ils s'accompagnent de difficultés à respirer, de toux, de douleur en essayant de respirer profondément ou d'exhaler, d'une augmentation significative de la température corporelle.
    • Maladies de l'appareil urinaire - cystite (inflammation de la vessie), urétrite (processus inflammatoire dans les voies urinaires), pyélonéphrite (pathologie des reins de nature inflammatoire), urolithiase et maladie rénale. Ils peuvent être identifiés par des signes tels que des douleurs aiguës ou des coutures basses sur le côté et le bas du dos, des difficultés à uriner, accompagnées de douleurs. L'odeur de l'urine et son apparence changent - turbidité, une teinte sombre ou rougeâtre apparaît. La température corporelle peut également augmenter.
    • Violation des fonctions des organes du tractus gastro-intestinal - gastrite, ulcère gastrique, pancréatite (inflammation du pancréas), colite (inflammation de l'intestin). Les pathologies de l'estomac et du pancréas sont caractérisées par des douleurs, aggravées après avoir mangé, et se propageant de l'hypochondre gauche, où ces organes sont situés, vers le dos. Une personne est très malade, en cas de gastrite érosive ou de perforation d'un ulcère d'estomac dans le vomi, des traces de sang peuvent être observées. Lorsque la partie épaisse et mince de l'intestin est affectée, des troubles des selles se produisent - diarrhée ou constipation, une douleur est ressentie dans l'abdomen par le côté, le bas ou au milieu et peut être projetée sur le bas du dos.

    En plus des maladies des organes internes communes à tous, dont l'un des symptômes est le mal de dos, il existe également des pathologies génitales spécifiques aux hommes et aux femmes qui peuvent les provoquer. Chez la femme, le bas du dos gauche peut être douloureux en raison de troubles gynécologiques: ovarite gauche (inflammation de l'ovaire) ou kyste de l'ovaire gauche, ainsi que salpingite (inflammation de la trompe de Fallope) ou grossesse extra-utérine. Ces maladies du système reproducteur féminin provoquent une douleur sourde dans le bas-ventre dans la région pelvienne, irradiant vers le bas du dos sur le côté gauche. Chez les hommes, des douleurs douloureuses dans le bas du dos à gauche peuvent signifier une prostatite sous forme aiguë ou chronique, ou une orchite - inflammation du scrotum, du testicule gauche et du cordon spermatique.

    Pathologie vertébrale

    En ce qui concerne la douleur vertébrale ayant une étiologie vertébrale - causée par divers écarts dans l'état de la colonne vertébrale, le principal signe de ce type de douleur est son aggravation pendant le mouvement. Les causes les plus courantes d'une telle douleur sont les maladies suivantes:

    • La lumblysialgie du côté gauche est une inflammation du nerf sciatique, originaire de la colonne lombo-sacrée et se bifurquant ensuite en deux branches qui innervent les membres inférieurs. La douleur avec cette pathologie passe de l'arrière à l'arrière de la cuisse d'un membre situé sur le côté affecté. La douleur a une nature différente - lancinante, tir, cuisson, douleur.
    • Ostéochondrose - est capable d'affecter toutes les parties de la colonne vertébrale, du cou au coccyx, provoquant un pincement des nerfs rachidiens, une déformation des corps vertébraux et la destruction des disques intervertébraux. Avec l'ostéochondrose lombaire, la douleur se propage derrière la taille et cède au nerf étranglé.
    • La scoliose (courbure de la colonne vertébrale) est une pathologie courante qui survient chez les enfants et les adolescents avec un corset musculaire peu développé lors de la croissance rapide du squelette, caractéristique de la puberté de l'enfant. Provoque des terminaisons nerveuses pincées qui provoquent des douleurs vertébrales à gauche ou à droite.
    • La spondylose est une maladie de nature dégénérative-dystrophique. Elle survient dans un contexte de troubles métaboliques de l'os et du cartilage de la colonne vertébrale. Il entraîne une déformation des corps vertébraux et la formation sur leurs côtés latéraux de croissances caractéristiques - les ostéophytes, qui bloquent les fibres nerveuses qui innervent la colonne vertébrale. Il devient douloureux pour une personne de marcher, de se pencher en avant ou en arrière, de faire des tours de corps, de se tenir debout, de s'asseoir, de se coucher.
    • La radiculopathie est une complication de l'ostéochondrose et de la spondylose. Elle est provoquée par une compression prolongée des racines nerveuses spinales. Peut provoquer des brûlures, ainsi qu'une sensation de froid et d'engourdissement des tissus musculaires du dos et des membres.

    La formation de douleurs dans le dos est commune à tous les types de pathologies vertébrales. La douleur survient avec tout changement de position corporelle - se transforme, se courbe, ainsi qu'avec la reprise des mouvements après une longue immobilité, par exemple, en sortant du lit après le sommeil.

    Pathologies des tissus musculaires ligamentaires et du système nerveux autonome

    Les maux de dos à gauche peuvent être un signe de lésion du tissu musculo-ligamentaire dans le corset musculaire, fournissant un soutien à la colonne vertébrale. Les formes de pathologies les plus courantes de ce type sont:

    • La myosite est une inflammation des muscles résultant d'un surmenage prolongé et / ou d'une hypothermie.
    • Distorsion - une entorse des ligaments, dont la cause est également une surcharge des muscles du dos ou un tour brusque du torse lors d'un travail physique ou d'un entraînement sportif.
    • La fibromyalgie est une maladie chronique caractérisée par une sensibilité accrue des muscles et des tissus ligamentaires. La pathologie provoque une douleur intense, malgré l'absence de processus inflammatoire.

    Une autre maladie courante, accompagnée de fortes douleurs dans le côté gauche ou droit de l'arrière, est la névralgie intercostale, ou thoracalgie - un nerf pincé passant près des côtes. La cause peut être une blessure - une ecchymose, une fracture des os costaux, provoquant leur déplacement ou une pathologie d'origine vertébrale. La douleur se propage le long du tronc nerveux, s'intensifiant en appuyant sur les côtes par le haut.

    Oncopathologie

    Les tumeurs resserrent les tissus environnants et peuvent également provoquer des douleurs dans le dos du côté gauche ou droit. Une telle localisation du syndrome douloureux indique le développement d'une pathologie dans les organes internes - poumons, reins, intestins, sphère reproductive ou dans la colonne vertébrale. En plus de la douleur, un signe soupçonnant la présence d'une oncopathologie dans le corps est un faible taux d'hémoglobine dans le sang. Une méthode plus fiable pour la détection précoce du cancer consiste à prélever des échantillons de sang pour les marqueurs tumoraux..

    Causes physiologiques de la douleur

    En plus des changements pathologiques dans le corps, des douleurs vertébrales du côté gauche ou droit peuvent être causées par des raisons physiologiques, notamment:

    • Surmenage après un travail physique intense ou un entraînement sportif;
    • Dysménorrhée - menstruations douloureuses, une fois par mois tourmentant de nombreuses filles et jeunes femmes nullipares. Avec une telle menstruation, elle tire fortement dans le bas de l'abdomen et donne au bas du dos.
    • Grossesse au dernier trimestre de la gestation. Un fœtus élargi appuie sur les organes internes, le bas du dos et les os pelviens d'une femme enceinte, provoquant une douleur sourde.

    Le syndrome douloureux de cette origine ne nécessite aucun traitement médical. Les sensations désagréables disparaissent d'elles-mêmes après la normalisation naturelle de la situation.

    Seul un spécialiste est en mesure de déterminer avec précision pourquoi le côté gauche fait mal à l'arrière. Un diagnostic peut nécessiter une série d'examens, possible uniquement dans un cadre médical..

    Mesures diagnostiques et traitement

    Si le patient se plaint de douleurs dans le côté gauche, donnant dans le dos, le diagnostic commence par un examen initial par un thérapeute, qui dirige le patient vers diverses études pour clarifier le diagnostic. L'équipement de diagnostic et les tests de laboratoire modernes vous permettent de déterminer rapidement la cause de la douleur du côté gauche dans le dos et les côtés. A cet effet, il est utilisé:

    • Électrocardiogramme - si la douleur est localisée dans la région thoracique, le médecin examine d'abord l'état du cœur pour exclure la possibilité de cardiopathologies, comme la plus dangereuse en termes de développement critique possible de la situation pendant une courte période de temps.
    • Radiographie - cette méthode vous permet de diagnostiquer les blessures et les pathologies du système squelettique.
    • Examen échographique (échographie), imagerie par résonance magnétique (IRM et TDM) - permet de suivre visuellement l'état des organes internes et des tissus musculo-ligamentaires.

    Des informations importantes sur la présence ou l'absence de processus inflammatoires et d'autres processus pathologiques dans le corps vous permettent d'obtenir des tests de laboratoire de sang et d'urine. Ils font également partie des études prioritaires à réaliser lors du diagnostic..

    Après avoir terminé les procédures de diagnostic, le patient, en fonction de l'emplacement et de la nature de la pathologie identifiée, est envoyé à des spécialistes au profil étroit. Le cardiologue est impliqué dans les maladies cardiovasculaires, pneumologue - pneumologue, pathologie gastro-intestinale - gastro-entérologue, maladie rénale - néphrologue, maladies de la colonne vertébrale - neurologue ou vertébrologue.

    Après avoir reçu les résultats de l'étude, les médecins développent des tactiques de traitement. Des méthodes thérapeutiques conservatrices et opératoires sont utilisées en fonction de la maladie identifiée..

    Lors du diagnostic des pathologies causées par des processus inflammatoires des organes internes, des antibiotiques et des anti-inflammatoires sont utilisés, dont le choix est fait par le médecin observant le patient.

    Pour soulager la douleur et les symptômes inflammatoires de nature vertébrale, ainsi que dans les cas où une personne tombe malade en raison du développement de processus pathologiques dans les systèmes nerveux musculo-ligamentaires et autonomes, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés - Indométhacine, Kétoprofène, Diclofénac, Xrfocam, Movalis. De plus, des procédures physiothérapeutiques sont prescrites - échauffement, massage, exercices de physiothérapie, y compris la marche, la flexion et l'extension de la colonne vertébrale et des articulations, et d'autres exercices.

    Avec le cancer, un traitement spécifique est effectué - radiothérapie et chimiothérapie, ainsi qu'une intervention chirurgicale.

    Il est loin d'être toujours possible de guérir complètement les pathologies révélées. Mais avec une thérapie compétente et opportune, dans la grande majorité des cas, les médecins parviennent à obtenir une rémission persistante, ce qui permet à une personne de maintenir sa capacité de travail et de mener un style de vie familier.