logo

Lombalgie pendant la grossesse

Environ un quart des femmes ont des douleurs au bas du dos pendant la grossesse. Cette nuisance est associée à de nombreux facteurs provocateurs, allant de la prise de poids à la présence de maladies chroniques. Un syndrome douloureux similaire doit être traité avec l'aide d'un spécialiste et la pharmacothérapie implique l'utilisation d'agents combinés avec un nombre minimum d'effets secondaires.

Les causes de la douleur

Une partie impressionnante de toutes les femmes ont des douleurs au bas du dos pendant la grossesse, ce qui est associé à une charge élevée sur la colonne vertébrale et à des muscles affaiblis de la presse abdominale causés par des étirements excessifs. Le plus souvent, un syndrome douloureux similaire est observé à la fin du trimestre et ne disparaît qu'après un certain temps après l'accouchement. L'inconfort se produit généralement pendant l'effort physique et les situations stressantes telles qu'une hypothermie sévère.

Des sensations désagréables sont localisées dans la région lombaire, cependant, la douleur peut également donner dans la jambe, entraînant des difficultés à marcher. La douleur dans le bas du dos pendant la grossesse causée par l'exposition à la relaxine (une hormone naturelle) peut temporairement réduire la mobilité articulaire, mais ne pose pas de risque sérieux..

La douleur spasmodique, qui s'accompagne d'une altération de la coordination et d'un certain nombre d'autres symptômes désagréables, est une menace beaucoup plus grave. Un tel signal peut être un signe avant-coureur de saignements internes, nécessitant un traitement immédiat dans un hôpital clinique.

Autres causes de maux de dos pendant la grossesse

Pourquoi le bas du dos fait-il mal au cours des différents trimestres de la grossesse? En plus des raisons ci-dessus, la douleur dans le dos peut être déclenchée par le port de chaussures à talons hauts, une exposition prolongée à la mauvaise position pendant le travail sédentaire et également des muscles affaiblis. Dans certains cas, des douleurs au bas du dos pendant la grossesse se produisent en raison de diverses maladies du système musculo-squelettique qui se sont développées avant même la grossesse.

L'ostéochondrose, la scoliose, la hernie intervertébrale et de nombreuses autres maladies de la colonne vertébrale se développent souvent en raison de conditions de travail inconfortables ou d'un effort physique excessif. Si le bas du dos fait mal à une femme enceinte, les facteurs suivants peuvent être à l'origine de ce phénomène:

  • La présence de fissures (même mineures) résultant de blessures, chutes ou difficultés survenues lors d'un accouchement précédent.
  • L'augmentation du poids corporel crée une charge élevée sur le dos et entraîne une distorsion de la posture.
  • Une quantité impressionnante d'hormones diverses sont produites dans le corps d'une femme enceinte et affectent la relaxation des muscles et des ligaments.

Les douleurs au bas du dos en début de grossesse peuvent être associées à des rhumes et à des maladies infectieuses. Ceux qui n'ont pas la chance de «souffler» dans le bas du dos se plaignent généralement de sensations de «traction» désagréables localisées dans les parties inférieures de la colonne vertébrale et irradiant vers l'estomac. Les maux de dos en début de grossesse peuvent ne pas indiquer la présence d'une pathologie et être un effet secondaire de l'adaptation du corps à une charge accrue.

Le processus inflammatoire dans les reins (pyélonéphrite) s'accompagne souvent de douleurs dans le bas du dos. Cette maladie peut être reconnue par des signes tels que: mictions fréquentes, augmentation de la pression artérielle, maux de tête, gonflement et fièvre. La symphysiopathie est une maladie qui survient en raison d'une relaxation excessive de l'articulation pubienne. Accompagné d'une violation de la coordination, tandis que la colonne vertébrale inférieure fait généralement mal et dérange.

Si le bas du dos droit fait mal pendant la grossesse et que le syndrome douloureux fait mal et tire, le problème peut être non seulement dans la pyélonéphrite, mais aussi dans d'autres maladies rénales. Le traitement implique l'utilisation de médicaments antibactériens, d'antispasmodiques et d'analgésiques prescrits par un médecin compétent sur la base des résultats d'analyses biochimiques et d'un examen général. La thérapie à 5 semaines de gestation doit être choisie avec un soin particulier afin de ne pas nuire au fœtus en développement actif..

Que faire si votre dos vous fait mal en début de grossesse

Si vous tirez le bas du dos en début de grossesse ou si vous êtes préoccupé par une douleur localisée dans la région sacrée, vous devez immédiatement consulter un médecin qualifié. Un tel signe de grossesse est un danger grave, car il augmente considérablement la probabilité d'une fausse couche et d'une grossesse avortée..

Lorsque le syndrome douloureux commence à apparaître chez les femmes après un effort physique et tire l'estomac, il vaut la peine d'utiliser ces recommandations:

  • prendre une position allongée confortable;
  • prenez l'un des sédatifs comme la valériane ou le corvalol;
  • peut nécessiter une cure pour les spasmes (No-Shpa).

Au cours du premier trimestre, des préparations hormonales peuvent être prescrites, notamment l'Utrozhestan et Dufaston. La posologie et la durée d'admission doivent être calculées par le médecin traitant. Au cours du troisième trimestre et plus tard pendant la grossesse, le médecin peut prescrire des produits pharmaceutiques visant à réduire l'activité contractile de l'utérus.

Le syndrome douloureux, qui se distingue par une certaine périodicité et s'apparente aux contractions, nécessite généralement le placement de la femme enceinte dans un hôpital, ainsi que des recherches telles que la cardiographie et l'échographie suivies d'un traitement. Au deuxième trimestre, la charge sur la colonne vertébrale augmente considérablement, ce qui provoque un décalage du centre de gravité et une forte déviation du bas du dos.

Comment faire face aux douleurs au bas du dos

Si la douleur dans la région lombaire est associée à une maladie infectieuse, tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer les causes de son apparition. Lorsque la cause de la douleur est l'ostéochondrose, les pieds plats ou la hernie intervertébrale, une forte augmentation de la charge peut provoquer une aggravation de l'état et des difficultés d'extension de la colonne vertébrale.

Staphylococcus, enterococcus, Pseudomonas aeruginosa et Escherichia coli peuvent entraîner une inflammation et des douleurs dans le dos. Ils s'accompagnent d'une augmentation de la température corporelle et d'un changement des caractéristiques de l'urine, qui devient trouble et de composition différente de la normale.

Le plus souvent, le bas du dos fait mal en fin de grossesse et l'inconfort ne disparaît complètement qu'après l'accouchement. Si une douleur intense est associée à des pathologies du système musculo-squelettique, le médecin peut être prescrit de porter un bandage prénatal spécial qui aide à faire face à des charges élevées et à surmonter la plupart des effets négatifs d'une marche prolongée..

Si votre dos fait mal ou fait mal à vos os, vous devez réduire la charge sur la colonne vertébrale, en adoptant les recommandations suivantes:

  • utiliser un matelas orthopédique pour dormir;
  • porter des chaussures à talons bas et une bonne fixation du pied;
  • assis sur un fauteuil ou une chaise, vous devez utiliser le dos comme support;
  • Il est important d'éviter un effort physique élevé;
  • garder son propre poids dans les limites normales.

La natation est considérée comme l'un des moyens les plus efficaces pour surmonter les douleurs dans le dos. L'aquagym peut également être une excellente méthode efficace pour renforcer les lombaires, mais avant les cours, vous devriez consulter votre médecin au sujet de la présence de contre-indications. Les exercices d'hydromassage et de fitball ont un bon effet..

Grâce à la thérapie manuelle, il est possible de corriger le déplacement des vertèbres et d'autres troubles pratiquement sans l'aide de médicaments. Si vous tirez dans le bas du dos pendant la grossesse, vous devez vous limiter à l'imagerie par résonance magnétique, car un examen aux rayons X est contre-indiqué dans tous les trimestres. Afin de stopper le syndrome douloureux, des médicaments à effets anti-inflammatoires, des onguents spéciaux, des comprimés et des vitamines des groupes B, C, D et A sont souvent nécessaires.

Les femmes qui sont obligées de se livrer à un travail sédentaire, il est recommandé d'utiliser des pauses pour effectuer de simples séries d'exercices d'exercices de physiothérapie. Au lieu d'incliner le corps, par exemple, pour soulever un objet tombé du sol, il est recommandé de laisser votre dos dans une position uniforme, en changeant la flexion des jambes. La charge maximale doit reposer sur les membres inférieurs.

Que faire si le bas du dos fait mal pendant la grossesse? Afin de surmonter les douleurs, les analgésiques sont généralement prescrits avec une quantité minimale d'effets secondaires et d'autres auxiliaires. Parmi les méthodes de traitement non traditionnelles, les plus courantes sont: l'aromathérapie, l'homéopathie, la réflexologie, l'acupuncture, la réflexologie et la phytothérapie.

Comment renforcer le bas du dos

Si vous tirez le bas du dos pendant la grossesse et que vous vous inquiétez de la douleur, il est nécessaire de rendre l'alimentation aussi saturée que possible, elle doit contenir diverses vitamines et minéraux. Un accent particulier devrait être mis sur les aliments suivants:

Le bas du dos peut-il souffrir d'un manque de calcium dans le corps de la future mère? Les scientifiques ont pu établir que le déficit de cet élément affecte directement la survenue de tels problèmes. Même avant la grossesse, il est recommandé de boire au moins 1 à 2 verres de lait de vache ou de chèvre, ainsi que de manger une portion de fromage cottage ou de fromage naturel. Pour améliorer l'absorption du calcium, il vaut la peine de passer du temps quotidiennement à l'air frais..

De plus, les recettes et recommandations suivantes seront utiles pour les femmes enceintes:

  • La coquille d'oeuf bouillie hachée est une excellente source de calcium dont la digestibilité est bien supérieure à celle du gluconate (sa biodisponibilité ne dépasse pas 5%). La coquille est calcinée dans une casserole, avant que le film ne soit retiré de la surface intérieure.
  • Sans magnésium, le métabolisme normal du calcium n'est pas possible. Par conséquent, au cours du premier et du deuxième trimestre, il est important de consommer une quantité suffisante d'abricots secs, de citrons, d'algues, de pois, de haricots, de bananes, de pruneaux et de dattes, qui détiennent des records de teneur en magnésium..

Les mesures préventives comprennent: le traitement rapide des maladies de la colonne vertébrale, de la saillie et des organes internes. Les surcharges physiques, les mouvements brusques, les inclinaisons et les secousses doivent être évités. Grâce à un mode de vie actif avant la grossesse, il est possible de renforcer les muscles du dos et de l'abdomen, évitant ainsi les douleurs dans la région lombaire. Les chaussures à talons hauts sont fortement recommandées..

Causes et méthodes possibles pour traiter les douleurs au bas du dos pendant la grossesse

La grossesse est le moment idéal pour attendre un miracle, mais elle est souvent éclipsée par une nuisance telle que les douleurs au bas du dos. Même si le symptôme est insignifiant, il ne doit pas être ignoré, vous devez immédiatement consulter un médecin. Les lombalgies peuvent être la norme pendant la grossesse ou des signes de pathologie, y compris une menace pour la santé de la mère et du bébé.

Causes courantes de douleur

La douleur au bas du dos chez une femme enceinte peut être déclenchée par divers facteurs:

  • changements au niveau hormonal (douleur physiologique);
  • grossesse extra-utérine;
  • grossesse gelée;
  • la menace d'interruption ou de naissance prématurée;
  • pathologie des organes internes;
  • une forte augmentation de poids;
  • exacerbation de pathologies chroniques;
  • manque de vitamines, minéraux.

La douleur dans le bas du dos peut survenir à n'importe quel stade de la grossesse, mais leurs causes sont différentes. Il est important de prêter attention aux symptômes qui l'accompagnent et assurez-vous d'en informer le médecin. Un détail important peut même être insignifiant à première vue.

Pourquoi le bas du dos fait mal en début de grossesse?

La douleur à ce stade est considérée comme normale, mais elle ne doit pas être accompagnée d'autres symptômes. S'ils apparaissent, il existe un risque de pathologie.

Activité hormonale

Au début de la grossesse, la progestérone commence à être activement produite - cette hormone est importante pour maintenir la grossesse. Sa production accrue entraîne une relaxation des ligaments entre les os, tandis que le poids devient plus perceptible et que des douleurs physiologiques sont ressenties dans le bas du dos.

Menace d'interruption

Cette condition est possible tout au long de la grossesse, mais survient le plus souvent à ses débuts. Le principal symptôme est la douleur. Il peut s'agir de tiraillements ou de crampes, localisés dans le bas de l'abdomen, mais peut être administré dans le bas du dos.

D'autres symptômes apparaissent également:

  • hypertonicité utérine;
  • saignement de différentes intensités;
  • la nausée;
  • vomissements simples possibles.

Grossesse extra-utérine

Cela signifie que l'œuf fécondé s'est attaché à l'extérieur de la cavité utérine. Cette condition est fatale.

Une grossesse extra-utérine s'accompagne de douleurs dans le bas du dos, le bas de l'abdomen. Il peut être douloureux, coupant, à l'étroit.

La pathologie peut s'accompagner des symptômes suivants:

  • Saignement. Il se produit dans la cavité abdominale, mais est souvent utérin. Dans ce cas, cela ressemble à des menstruations, mais l'écoulement est rare, mais dure longtemps..
  • Choc. Ce symptôme est observé avec une grande perte de sang. Une femme peut perdre connaissance, pâlir. Faiblesse et augmentation de la fréquence cardiaque, baisse de la pression artérielle.

Grossesse congelée

Ce problème survient chez environ une femme enceinte sur 200. Dans ce cas, la grossesse ne se déroule pas correctement, par conséquent, la croissance et le développement du fœtus s'arrêtent. Le plus souvent, une grossesse congelée est observée au cours du premier trimestre, et il existe de nombreuses raisons possibles à cette condition.

Dans le bas du dos, la douleur ne se résorbe que et est localisée principalement dans le bas de l'abdomen. Elle est forte, a un caractère exigu ou tiraillant.

La pathologie peut également être accompagnée des symptômes suivants:

  • problèmes sanglants;
  • il peut y avoir du pus dans la décharge lorsque le processus de décomposition a commencé;
  • diminution ou manque de sensibilité des glandes mammaires;
  • basse température basale;
  • absence de toxicose.

Causes des maux de dos au deuxième trimestre

Au deuxième trimestre, des douleurs lombaires indiquent souvent des pathologies des organes internes. Cela est dû à des changements dans le corps..

Pathologie rénale

La pyélonéphrite est plus fréquemment observée. À risque est une période de 22 semaines. Pendant cette période, l'écoulement d'urine s'aggrave, donc une maladie chronique peut s'aggraver ou une pathologie aiguë se développe s'il y a des conditions préalables.

Avec la pyélonéphrite dans le bas du dos, une douleur intense se produit. Il peut donner à l'aine et à la jambe. Cela indique qu'une pierre quitte l'uretère.

La pathologie s'accompagne également d'autres signes:

  • la température corporelle augmente fortement;
  • la nature des changements d'urine - la transparence est perdue, l'inclusion de sang est possible;
  • des signes d'intoxication sont observés: frissons, maux de tête, fièvre, nausées.

En pathologie chronique, les maux de dos sont modérés. Des symptômes d'intoxication sont également observés, mais apparaissent légèrement.

Avec la pyélonéphrite, la cystite se développe souvent. Ses principaux symptômes comprennent:

  • douleur et brûlure pendant la miction;
  • envie accrue d'aller aux toilettes;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • sentiment que la vessie n'est pas complètement vide.

Urolithiase

Cette pathologie est également appelée urolithiase. Dans ce cas, des calculs se forment dans les organes du système urinaire. La vessie ou les reins sont plus susceptibles de souffrir..

Les pierres ne peuvent se former que dans un rein ou dans les deux à la fois. La pathologie peut acquérir une nature récurrente, lourde d'exacerbations périodiques. Une évolution chronique prolongée de la maladie est également possible..

La lombalgie peut être intermittente ou continue. Son personnage peut également être différent - tranchant ou terne..

D'autres symptômes de pathologie comprennent:

  • colique rénale - la douleur est très intense, survient spontanément et indique un blocage de l'uretère;
  • douleur pendant la miction;
  • un changement de couleur de l'urine, une impureté de sang ou de pus est possible;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • nausées Vomissements;
  • ballonnements;
  • fièvre.

Pancréatite

Ce terme regroupe tout un groupe de pathologies et signifie une inflammation du pancréas. Dans ce cas, la douleur est donnée à la région lombaire, mais se forme dans l'abdomen. En pathologie chronique, la douleur survient généralement après un repas gras.

Les autres symptômes de la pancréatite comprennent:

  • signes de toxicose sévère - étourdissements et nausées, se transformant en vomissements sévères;
  • troubles intestinaux - diarrhée, inclusion de particules alimentaires non digérées dans les fèces;
  • augmentation de la température corporelle à 38-39 degrés.

Pathologies de nature neurologique

Les douleurs lombaires au milieu de la grossesse sont souvent associées à des maladies du système musculo-squelettique, notamment:

  • hernie intervertébrale;
  • scoliose lombaire;
  • ostéochondrose;
  • hyper- ou hypolordose des lombaires;
  • spondylose.

Le tableau clinique dans ce cas présente de nombreux symptômes similaires. En plus des douleurs au bas du dos, les symptômes suivants sont possibles:

  • raideur ou restriction des mouvements;
  • douleur accrue lors de certains mouvements;
  • augmentation de la température locale;
  • gonflement ou gonflement de la zone touchée.

Pourquoi la douleur au bas du dos en fin de grossesse?

Au cours du dernier trimestre, les douleurs au bas du dos sont souvent physiologiques. Cela est dû à une augmentation significative du poids et à une augmentation de la charge, de la pression sur les organes internes. Les causes d'inconfort peuvent également être pathologiques..

Grand volume utérin

Dans ce cas, la douleur dans le bas du dos survient souvent à la fin de la grossesse - à 38 semaines. Pendant cette période, l'utérus atteint sa taille maximale. Cette condition n'est généralement associée à aucun symptôme concomitant..

Combats d'entraînement

Cette condition peut être considérée comme normale. Il se manifeste généralement à partir de la 36e semaine de grossesse. Les sensations sont à l'étroit dans la nature. Ils sont généralement localisés dans le bas de l'abdomen, mais souvent aussi dans le bas du dos.

Les sensations douloureuses sont paroxystiques et généralement irrégulières. Après quelques heures, la condition peut revenir à la normale, mais le lendemain.

Avec l'apparition d'un tel symptôme avant 35 semaines de grossesse, ainsi qu'avec une réduction de l'intervalle entre les contractions, une naissance prématurée est probable. Dans ce cas, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Myosite

Ce terme est appelé inflammation musculaire. Si cela affecte le bas du dos, des douleurs apparaissent dans cette zone. La raison peut être d'être dans un courant d'air frais.

La douleur musculaire est locale. Il s'intensifie pendant le mouvement ou si vous appuyez sur le muscle affecté. Une douleur accrue est également observée lorsque le temps change..

Les lombalgies chez les femmes enceintes sont-elles dangereuses??

En soi, les maux de dos ne sont pas dangereux, mais certaines pathologies qui provoquent ce symptôme sont dangereuses:

  • Une grossesse extra-utérine signifie un risque de récurrence d'une telle situation, l'infertilité. En l'absence d'intervention médicale immédiate, il y a possibilité de décès.
  • Une grossesse gelée est à risque d'infection.
  • La pyélonéphrite est dangereuse avec des complications possibles - anémie, insuffisance rénale, septicémie. Il existe un risque de naissance prématurée. Une gestose et une éclampsie peuvent se développer, ce qui est dangereux pour la vie et l'avenir de l'enfant et de la mère.
  • La myosite peut entraîner une augmentation de la faiblesse musculaire, une diminution de la capacité à prendre soin d'elle-même, une atrophie des muscles squelettiques, y compris complète.
  • La pancréatite peut provoquer un avortement. Dans le contexte de cette pathologie, une péritonite, des saignements internes, des anomalies dans le travail du tube digestif peuvent se développer.

Une norme relative est lorsque les maux de dos sont mineurs et ne s'accompagnent pas d'autres symptômes. Cela ne signifie pas que vous n'avez pas besoin de consulter un médecin. Pendant la grossesse, vous devez faire attention à tout changement et en discuter avec un spécialiste.

Les conditions les plus dangereuses sont celles accompagnées de douleurs aiguës, en particulier en présence d'autres symptômes désagréables.

Que faire?

Pour les maux de dos, consultez un médecin. Selon les symptômes qui l'accompagnent, il peut s'agir d'un gynécologue ou d'un thérapeute. Si nécessaire, ils orienteront le patient vers un spécialiste plus étroit, pour les analyses et études nécessaires.

Pendant la grossesse, la liste des études possibles est limitée, donc la radiographie habituelle n'est pas autorisée. Vous pouvez effectuer une échographie, une imagerie par résonance magnétique sans contraste.

Un traitement médicamenteux pour les lombalgies ne peut être prescrit que par un médecin. La plupart des médicaments sont interdits, il faut donc parfois reporter le traitement jusqu'à l'accouchement.

Pendant la grossesse, il est autorisé d'utiliser des médicaments d'un groupe anti-inflammatoire non stéroïdien, puis uniquement dans les formes posologiques destinées à un usage externe. Ces médicaments sont efficaces contre la douleur et l'inflammation. Ils sont utilisés pour la myalgie, les pathologies articulaires inflammatoires et dégénératives, l'œdème inflammatoire des tissus mous..

Si la pathologie présente une menace de fausse couche ou d'accouchement prématuré, la femme est placée à l'hôpital. Souvent, le traitement dans de telles conditions se limite à l'alimentation, au repos au lit, aux vitamines et aux injections de papavérine pour éliminer les spasmes musculaires. La présence à l'hôpital est principalement nécessaire pour assurer la paix de la femme et la possibilité de lui fournir des soins médicaux à tout moment.

Pendant la grossesse, il est recommandé de prendre du calcium pour renforcer les structures osseuses. Cela ne doit être fait qu'après consultation d'un spécialiste, car le calcium est contre-indiqué dans certaines pathologies..

Dans les étapes ultérieures, il est recommandé de porter un bandage spécial. Il fournit une répartition uniforme de la charge et réduit le risque de développer certaines pathologies associées au système musculo-squelettique.

Pour tout symptôme alarmant pendant la grossesse, consultez un médecin. L'automédication pendant cette période est strictement exclue, car elle peut être non seulement inefficace, mais aussi dangereuse.

Mesures préventives

Afin de ne pas gâcher le cours de la grossesse avec des symptômes désagréables, vous devez penser à des mesures préventives:

  • Avec les pathologies diagnostiquées du système musculo-squelettique et les muscles faibles, ils doivent être renforcés. La natation et la gymnastique spéciale sont bien adaptées à cela. Ils peuvent être traités non seulement en préparation à la grossesse, mais aussi pendant celle-ci.
  • Planification de la grossesse. De nombreux moments désagréables peuvent être évités si vous vous préparez à l'avance pour l'apparition de l'enfant. À ce stade, vous devez vérifier attentivement l'état de votre corps, guérir les pathologies existantes.
  • Au premier signe de grossesse, inscrivez-vous à la clinique prénatale. Cela vous permettra de découvrir en temps opportun toute violation, y compris une grossesse extra-utérine..
  • Mangez correctement pendant la grossesse et surveillez la prise de poids normale. Une forte augmentation de poids peut causer beaucoup de problèmes.
  • Enrichissez votre alimentation avec du calcium. Pour cela, le régime doit être varié avec du fromage cottage, du fromage, d'autres produits laitiers, des herbes, du poisson, des noix.
  • Jeter les chaussures à talons hauts.
  • Ne restez pas trop longtemps sur vos pieds, surtout dans une position. Cela met une pression sur les muscles du sacrum. Si vous devez rester debout longtemps pour une raison quelconque, vous devez plier la jambe au genou ou la reposer sur une légère élévation.
  • Assis correctement. Pour ce faire, utilisez une chaise avec dossier et accoudoirs. Le siège doit être ferme. Vous ne pouvez pas rester assis plus d'une heure d'affilée, vous devez faire des entraînements périodiques.
  • Vous devriez dormir sur un matelas dur. Ceci est très bénéfique pour le dos, en particulier lorsque la douleur est ressentie en position debout..
  • Faites des exercices spéciaux pour les femmes enceintes.
  • Plus de marche au grand air.
  • Coller à des charges modérées. Pendant la grossesse, ils ne sont pas contre-indiqués, mais doivent être ajustés en fonction de la situation. Ne soulevez en aucun cas des poids..

Les causes courantes de la douleur lombaire chez la femme enceinte, comment l'éliminer et les raisons de consulter un spécialiste sont racontées par un médecin, Violetta Frolova:

Les lombalgies pendant la grossesse sont assez fréquentes. Dans certains cas, c'est la norme, dans d'autres - un signe de pathologie. Tout écart par rapport à la norme doit être signalé à votre médecin, et il déterminera déjà leur cause et les mesures à prendre. La prévention empêche de nombreux problèmes, surtout si vous la démarrez au stade de la planification de la grossesse.

Pourquoi les lombalgies pendant la grossesse?

Si le bas du dos fait mal pendant la grossesse, les causes ne sont pas toujours associées à la pathologie. La grossesse est une condition naturelle pour le corps féminin. Et ça vous fait mal au dos pendant cette période car le corps se "reconstruit", se préparant aux changements qui s'opèrent.

Les causes de la douleur

Les maux de dos commencent pendant la grossesse à différentes périodes gestationnelles. On pense que dans la première moitié de la grossesse, le corps n'est pas exposé à des charges accrues. Ce n'est pas vrai. Environ 30% des femmes se plaignent de maux de dos, au premier trimestre. Cependant, la plupart des femmes éprouvent des douleurs au bas du dos pendant la grossesse près de leur vingtième semaine. Il n'est souvent pas facile de savoir pourquoi le dos fait mal pendant la grossesse. La douleur dans le bas du dos chez la femme enceinte est parfois une conséquence de causes obstétricales et peut également être une pathologie indépendante. Causes obstétricales - maux de dos qui surviennent en raison de l'évolution normale ou pathologique de la grossesse.

Obstétrique

Le bas du dos peut-il faire mal pendant une grossesse normale? Oui, et c'est la raison la plus courante pour laquelle les femmes enceintes se tirent le dos. Dans de nombreux cas, le début de la grossesse conduit au fait que la femme enceinte a des douleurs au bas du dos. La cause de la douleur est l'augmentation rapide de l'utérus et la tension de ses ligaments. Ces sentiments sont si courants qu'ils sont considérés comme un autre signe qu'une femme est tombée enceinte.

  • Hormones et processus métaboliques

Pendant la période d'attente d'un enfant, une femme doit faire face à une forte variation des niveaux hormonaux. Il y a une production accrue d'oestrogène, de progestérone et d'autres hormones responsables du bon déroulement de la grossesse. La relaxine est une cause fréquente de lombalgie. Cette hormone aide les ligaments et les tendons à devenir plus élastiques, les adoucit. La relaxine est nécessaire pour faciliter par la suite l'apparence du bébé.

Les éléments nécessaires à la formation du fœtus proviennent du corps de la mère. Par conséquent, avec une reconstitution insuffisante des «réserves», les os d'une femme peuvent recevoir moins que les vitamines et minéraux essentiels, en particulier le calcium et le phosphore. En conséquence, il y a un affaiblissement des os pelviens et de la colonne vertébrale, ce qui peut provoquer des maux de dos chez les femmes enceintes.

  • Augmentation de la pression sur le bassin et la colonne vertébrale

La raison la plus «sûre» pour laquelle les femmes enceintes ont mal au dos est la croissance fœtale. L'enfant grandit, la pression sur le sacrum de la mère augmente, ce qui entraîne des douleurs dans le bas du dos. En outre, la raison physiologique pour laquelle le dos peut faire mal est l'augmentation du poids, ce qui entraîne une pression accrue sur le bas du dos. Le centre de gravité change, il y a une déviation de la colonne vertébrale dans la région lombaire. Les muscles subissent des charges excessives entraînant de la douleur.

Car l'apparition de lombalgies chez la femme enceinte entraîne parfois une station debout prolongée. L'utérus appuie sur les nerfs et les vaisseaux sanguins qui entourent la colonne vertébrale. Pour cette raison, cela fait mal en dessous du bas du dos, à partir du troisième trimestre. La douleur est donnée aux jambes, aggravée par l'exercice.

Plus tard dans la grossesse, des douleurs au bas du dos peuvent survenir à la suite d'une pression fœtale sur les hanches. Cela s'accompagne de l'apparition d'une hypertonie utérine. Ensuite, la douleur apparaît vers la 38e semaine. Si votre bas du dos vous fait mal pendant la grossesse pour cette raison, ne vous inquiétez pas. Ces sensations sont un phénomène tout à fait naturel..

Quelques semaines avant l'accouchement, la future mère peut ressentir les contractions de Braxton-Hicks. Les fausses contractions préparent le corps à l'accouchement ultérieur. Dans ce cas, en plus de la douleur qui irradie dans la région lombaire, il y a une sensation d'utérus "pierreux", il est difficile d'inhaler et il y a des douleurs tiraillantes dans le bas-ventre. Ensuite, ces symptômes disparaissent. Et après un court instant, l'estomac et le dos recommencent à faire mal. Ces sensations sont considérées comme normales, mais nécessitent toujours une attention particulière. Parfois, ils ne sont pas faciles à distinguer de la naissance réelle. Si les contractions deviennent plus fréquentes, répétées à intervalles réguliers, accompagnées d'une sortie des voies génitales, ne doivent pas être retardées lors d'un voyage à l'hôpital.

Avec des pathologies

Si pendant la grossesse, les maux de dos s'accompagnent de l'apparition de sécrétions et de crampes dans l'utérus, cette condition est considérée par les médecins comme une menace d'avortement spontané ou de naissance prématurée.

Il est nécessaire de se présenter immédiatement au gynécologue. Dans certains cas, tire le bas du dos pendant la grossesse en raison de l'exacerbation de maladies existantes ou lorsqu'une nouvelle pathologie apparaît. La grossesse s'accompagne d'une suppression naturelle de l'immunité. Un tel mécanisme est nécessaire pour que le fœtus ne soit pas rejeté par l'organisme maternel en tant que composant étranger. La conséquence est la vulnérabilité de la femme en ce moment. Il arrive qu'une femme ne soupçonne même pas les pathologies existantes jusqu'à ce qu'elle tombe enceinte. Pendant la grossesse, des douleurs au bas du dos peuvent indiquer des pathologies assez graves. Et si le gynécologue a exclu les causes obstétricales du malaise, vous devriez consulter d'autres médecins, à savoir: un neurologue, un urologue ou un néphrologue et un chirurgien.

Les reins et leurs maladies sont la raison pour laquelle le bas du dos fait mal pendant la grossesse. Sous l'influence des hormones, le tonus des uretères change, une stagnation de l'urine se produit, conduisant au développement de processus infectieux. Une pyélonéphrite est une complication courante de la grossesse. Il y a des douleurs douloureuses de l'un des côtés du dos, des envies fréquentes d'uriner, des crampes, la température monte à des valeurs élevées. L'urine devient généralement trouble.

Si les maux de dos pendant la grossesse sont prononcés, il est difficile de trouver une position dans laquelle la douleur s'affaiblit, l'écoulement d'urine est difficile, il y a un mélange de sang, éventuellement des coliques rénales. Ces symptômes sont des indications d'une hospitalisation urgente..

Le diagnostic est posé par le médecin, sur la base des données de l'échographie et des tests de laboratoire d'urine et de sang. Le traitement est effectué avec la nomination d'antibiotiques, d'antispasmodiques et d'analgésiques, et est obligatoire. La maladie peut entraîner de graves conséquences, jusqu'à l'insuffisance rénale.

Dans de rares cas, une femme enceinte peut ressentir une inflammation du pancréas. Cela se produit si vous ne suivez pas un régime pendant la grossesse, si vous consommez des aliments riches en graisses, l'alcool est un facteur héréditaire ou une conséquence du stress. Si la douleur au bas du dos pendant la grossesse est un zona, survient après ou pendant les repas, s'accompagne de fièvre, de nausées ou de vomissements, de selles perturbées, le médecin diagnostique une pancréatite.

La maladie est diagnostiquée par échographie, IRM et traitée en milieu hospitalier. Le traitement médicamenteux des douleurs lombaires pendant la grossesse est effectué à l'aide d'un certain nombre de médicaments anti-inflammatoires et analgésiques. Parfois, en cas d'échec d'un traitement conservateur, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Souvent, un mal de dos pendant la grossesse en raison de l'exacerbation de problèmes existants avec le système musculo-squelettique. Si une femme souffrait d'ostéochondrose ou de radiculite avant la grossesse, les charges modifiées entraîneront une exacerbation. La source des problèmes est le système musculaire sous-développé du dos ou la courbure de la colonne vertébrale. Un diagnostic similaire est indiqué par l'apparition de maux de dos sévères pendant la grossesse au cours du deuxième trimestre ou plus tard.

En cas de problèmes neurologiques, la douleur est de nature tournante, diminue en position «couchée» et augmente avec le stress, une sensation d'engourdissement peut survenir.

Il est très dangereux de se soigner soi-même. Après tout, la plupart des médicaments utilisés dans de tels cas sont contre-indiqués pendant la grossesse. Dans des cas exceptionnels, le médecin peut prescrire un analgésique. Si votre bas du dos vous fait mal pendant la grossesse en raison d'un problème neurologique, la solution la plus simple est de porter un bandage. Un corset spécial soutiendra le système musculo-squelettique sans nuire au développement du bébé..

Être dans un courant d'air ou une hypothermie peut entraîner un processus inflammatoire dans les muscles du bas du dos. Ensuite, la douleur est caractérisée par une nature aiguë et un mouvement limité. En plus du dos, le cou et la ceinture scapulaire peuvent faire mal. Le traitement doit être effectué par un médecin qui peut prescrire des médicaments sans danger pour l'enfant.

Avec une faible localisation de la douleur dans le dos et l'abdomen, une symphysite peut être suspectée. La maladie sera indiquée par une démarche modifiée, qui prend le caractère d'un «canard». Se produit en raison de la divergence des os pubiens, est héréditaire. Si la raison pour laquelle le dos fait mal pendant la grossesse est une symphysopathie, le médecin recommandera le repos au lit et surveillera la durée de la grossesse.

S'il y a des antécédents de blessures à la colonne vertébrale ou de caractéristiques congénitales du développement d'arches vertébrales, une augmentation des charges peut entraîner des douleurs dans le bas du dos pendant la grossesse. Les vertèbres peuvent se déplacer les unes par rapport aux autres, ce qui servira d'élan pour les douleurs lombaires sévères.

Une telle douleur peut être distinguée par une augmentation de la position assise, lorsque des objets lourds surviennent pendant le processus de levage et lorsque la position du corps change. La douleur peut irradier vers les jambes. La déformation vertébrale est visible visuellement. Les muscles qui entourent la colonne vertébrale des côtés sont en tension. Une démarche particulière du «funambule» se développe. Si, en raison du spondylolisthésis, le bas du dos fait mal pendant la grossesse, une telle maladie est traitée à l'aide de médicaments, de physiothérapie, de physiothérapie.

La prévention

Si le bas du dos fait mal pendant la grossesse, il est important de se rappeler une chose: en aucun cas vous ne devez vous laisser emporter par l'autodiagnostic et l'automédication. La première chose qu'une femme enceinte devrait faire lorsqu'elle tire dans le bas du dos pendant la grossesse est de contacter un spécialiste qui l'observe. Le médecin aidera également à prévenir les maux de dos pendant la grossesse, recommande:

  • Refuser de porter des chaussures à talons hauts;
  • Gardez une trace du gain de poids en douceur;
  • Mener un style de vie modérément actif;
  • Ne pas forcer, éviter une charge excessive sur la colonne vertébrale;
  • Faire de la gymnastique spéciale;
  • Contrôler la posture;
  • Pour dormir, choisissez un matelas anatomique et un petit oreiller;
  • Apprenez à soulever correctement les objets (vous devez plier les jambes au niveau des genoux et ne pas vous pencher vers l'avant);
  • Fournir une nutrition appropriée avec une teneur élevée en calcium et en phosphore.

Si la femme enceinte a mal au dos, ce n'est pas une raison de paniquer. Cependant, il est nécessaire d'exclure d'éventuels processus pathologiques, ainsi que d'obtenir des recommandations sur la façon d'éliminer les sensations désagréables. Si votre dos vous fait mal pendant la grossesse, seul un médecin vous conseillera quoi faire.

Je vous conseille de lire plus d'articles sur le sujet

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Le médecin est un thérapeute manuel, un traumatologue orthopédiste, un thérapeute à l'ozone. Méthodes d'exposition: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique analgésique, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Après la menstruation, le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal

Pourquoi le bas du dos fait mal

Lombalgie pendant la grossesse du premier trimestre

Douleur dans le bas du dos pendant la grossesse - tiraillement, sévère, aux premiers stades, au premier trimestre

Si une femme a mal au dos pendant la grossesse au cours du premier trimestre, cela est, dans la plupart des cas, normal. De telles sensations font partie intégrante de la période de naissance d'un bébé. L'apparition de la douleur peut être associée à des processus physiologiques se déroulant dans le corps de la mère. Les conditions de vie changeantes, le mode de vie peuvent également contribuer à l'inconfort dans le dos.

Mais souvent, la douleur survient pour des raisons beaucoup plus dangereuses. Cela peut être un symptôme de maladies du système musculo-squelettique ou des organes des systèmes digestif et génito-urinaire. De telles pathologies peuvent survenir sous une forme bénigne et peuvent également constituer une menace pour la vie de la mère et du fœtus..

Dans quelles situations les maux de dos au premier trimestre sont-ils normaux?

Si le mal de dos n'est pas accompagné de symptômes supplémentaires, alors, très probablement, les causes de son apparition:

  1. Pression utérine sur la colonne vertébrale, tension du corset musculaire du dos. Habituellement, les maux de dos commencent au deuxième ou au troisième trimestre, mais chez certaines femmes, ce symptôme survient dès 2-3 mois de grossesse.
  2. Relaxine, progestérone - ce sont des hormones responsables de la relaxation des muscles de l'utérus et de la prévention des fausses couches. Cependant, d'autres fibres musculaires, en particulier le corset musculaire du dos, se détendent avec l'utérus. Par conséquent, le degré de soutien de la colonne vertébrale diminue, une douleur survient.
  3. Matelas non orthopédique dur ou doux. Ou mauvaise posture pendant le sommeil, séjour prolongé dans une position pendant le repos.
  4. En outre, le dos peut faire mal après l'exercice, une longue position assise devant l'ordinateur, debout sur les jambes, une journée de travail active, passée dans des chaussures à talons hauts.

L'hypodynamie et un manque de vitamines et de minéraux peuvent également contribuer à l'apparition de la douleur.

Un facteur indésirable peut provoquer des sensations désagréables dans le dos, puis la douleur n'est généralement pas forte et tolérable. Et parfois, plusieurs facteurs agissent simultanément, et la douleur s'intensifie parfois.

Quelles pathologies peuvent se manifester par des maux de dos

La grossesse est une période où le corps d'une femme est non seulement reconstruit, mais devient également plus vulnérable à la survenue ou à l'exacerbation de diverses pathologies. Par exemple, si une femme avait une scoliose avant la conception, cela pourrait être asymptomatique. Et la charge sur le bas du dos pendant la période de portage d'un enfant devient un facteur déterminant pour la progression rapide de la pathologie. Et ici, la scoliose commence à se manifester par des maux de dos.

Si, en plus de la douleur, une femme présente des symptômes supplémentaires, cela peut indiquer le développement de maladies:

  1. Symptômes de dyspepsie et troubles digestifs, perte de poids, douleur sous les côtes - pathologies du système digestif.
  2. Violation de la miction, sang dans les urines, fièvre, douleur aiguë dans les lombaires et le bas-ventre - pathologie du système urinaire.
  3. Douleurs aiguës et lancinantes dans le dos, la poitrine et le cou. Ainsi que des mouvements limités, un engourdissement des membres, des étourdissements - maladies du système musculo-squelettique.

Si la douleur dans le bas du dos s'accompagne de saignements vaginaux, cela peut être le symptôme d'une fausse couche imminente. Dans tous les cas, si une femme est inquiète et inquiète de tout symptôme, vous devez consulter un médecin. Seul un spécialiste peut répondre à la question de savoir pourquoi le dos fait mal, prendre des mesures rapides et adéquates pour éliminer le symptôme..

Que faire si vous vous inquiétez constamment des maux de dos au premier trimestre

Le traitement des maux de dos au premier trimestre consiste principalement à normaliser le mode de vie, à améliorer les conditions de vie et à utiliser des méthodes de thérapie sûres. À la rigueur, le médecin peut prescrire des analgésiques légers et autorisés pour la femme enceinte..

Que faire pour soulager vous-même votre condition:

  1. Faites de la gymnastique simple, du yoga pour les femmes enceintes. Il est conseillé que les cours se déroulent en présence d'un moniteur. Peut être pratiqué individuellement ou en groupe avec d'autres femmes enceintes.
  2. Reposez-vous, promenez-vous au grand air.
  3. Bien manger. Il est préférable de suivre un régime comprenant des aliments riches en calcium. Il s'agit de lait et de lait aigre, de noix, de poisson et de viande, de légumes verts. L'essentiel est de s'assurer que les allergies alimentaires ne s'ajoutent pas aux maux de dos, il est donc préférable d'exclure les produits exotiques.
  4. Prenez un complexe pharmacologique vitamino-minéral ou des phytopréparations enrichies prescrites par votre médecin.
  5. Choisissez le bon matelas orthopédique (mi-dur, élastique, fabriqué à partir de matériaux naturels).
  6. Parlez à votre médecin de la meilleure posture pour dormir. Habituellement, les experts recommandent de dormir sur le côté gauche, en plaçant des oreillers sous la tête et entre les genoux. À mesure que l'utérus se développe, un oreiller est également placé sous l'estomac.
  7. Pour soutenir le dos, vous pouvez porter un bandage individuel qui ne comprime pas l'abdomen.
  8. Mettez de côté toutes les chaussures, bottes à talons hauts jusqu'à l'année prochaine. Préfère donner des chaussures légères à semelles plates.
  9. Commencez à visiter la piscine.
  10. Avant d'aller au lit, il est utile de prendre un bain chaud relaxant, peut être combiné avec l'aromathérapie.
  11. Certaines femmes bénéficient d'un doux massage du dos avec un léger jet d'eau chaude sous la douche..
  12. Un point sensible peut être affecté à l'aide de préparations topiques (onguents, crèmes). L'essentiel est que ces fonds soient approuvés pour une utilisation pendant la grossesse.

Le meilleur conseil qu'une femme enceinte puisse avoir avec des maux de dos est l'avis d'un médecin. Après tout, les experts savent tout sur la grossesse et peuvent suggérer des solutions inattendues pour soulager la condition de la femme enceinte.

Quel spécialiste dois-je contacter pour les maux de dos au premier trimestre

Afin d'éliminer immédiatement le risque de fausse couche, il est préférable de consulter d'abord un gynécologue. Si tout est normal à cet égard, vous pouvez contacter le thérapeute qui procédera à l'examen, puis orienter la femme vers un spécialiste au profil étroit.

Avec une douleur dans le dos de la femme enceinte, un examen peut être nécessaire:

Vous devrez peut-être passer des tests, faire une IRM pour spécifier la cause du symptôme désagréable.

Ce qui ne peut pas être fait avec des maux de dos au premier trimestre

Pendant la grossesse, vous ne devez pas vous auto-médicamenter. Prenez n'importe quel médicament même à petites doses - cela signifie mettre la santé de votre enfant en grand danger. Mais vous ne pouvez pas ignorer votre état, car certaines pathologies nécessitent un traitement urgent, parfois chirurgical.

Aussi enceinte n'est pas recommandée:

  1. Massez fortement la région sacrée vous-même, en demandant à un être cher de faire un massage - cela peut provoquer une dangereuse augmentation du tonus utérin.
  2. Prenez un bain chaud pour vous détendre.
  3. Pour travailler dur, y compris les travaux ménagers.
  4. Appliquer toutes les préparations à usage externe avec un effet chauffant sur la région lombaire. Utilisez un coussin chauffant avec de l'eau chaude, faites des compresses chauffantes - c'est-à-dire réchauffez de quelque manière que ce soit la région du bas du dos et du sacrum.

Les maux de dos pendant la grossesse inquiètent de nombreuses femmes enceintes. Et généralement, sa survenue n'est pas associée à l'évolution des processus pathologiques. Le corps de la femme réagit aux changements qui se produisent avec son corps pendant la période de portage du bébé, ou la femme enceinte dort simplement sur un matelas inconfortable, porte des chaussures à talons hauts. Chaque cas est individuel, afin d'établir la cause de la douleur, d'exclure le développement de maladies dangereuses, vous devez consulter un gynécologue et lui parler du problème..

Lombalgie pendant la grossesse

Contenu:

Une femme sur deux est confrontée à un problème tel que des douleurs lombaires pendant la gestation. Le phénomène est assez courant, mais les causes de ces douleurs doivent être examinées en détail, car elles peuvent parfois nuire à la fois à la mère et au bébé. Nous expliquerons dans cet article pourquoi le bas du dos fait mal pendant la grossesse et ce qui est et ne doit pas être craint.

Le bas du dos peut-il faire mal pendant la grossesse: normes et écarts

Lors du portage du bébé, une femme subit une restructuration globale du corps. Son corps change radicalement, son estomac apparaît, ses seins et son poids augmentent. En relation avec ces facteurs, la réponse à la question se suggère, la colonne vertébrale, qui est habituée à un certain poids et à une forme corporelle, soudainement modifiée par sauts et limites et considérablement augmentée, de sorte que la charge sur le dos est écrasante.

Puis la question se pose: "Pourquoi le bas du dos fait-il mal au début de la grossesse?" Voilà ce que nous dirons.

Oui, la charge sur la colonne vertébrale dans la période de 1 à 6 semaines semble être insignifiante, mais des maux de dos sont toujours observés. Cela est dû à certains facteurs évidents:

  • Ajustement hormonal. C'est ce moment qui peut aggraver la position de la femme enceinte et à partir de là suit la relaxation des ligaments, des articulations et des muscles.
  • Exacerbation de l'ostéochondrose disponible. Les problèmes chroniques de la colonne vertébrale se font fortement sentir lors de la grossesse. S'il y a eu des blessures avant la fécondation, malheureusement, au début, elles se souviendront avec une vigueur renouvelée.
  • Mauvaise posture. Tout écart par rapport à la norme de la colonne vertébrale augmente la lordose lombaire.
  • Les néoplasmes du bas du dos et du bassin provoquent également des douleurs.
  • Pendant la grossesse, l'appareil ligamentaire gonfle, ce qui aide à étirer les articulations du bassin et des ligaments.
  • Rhume, grippe. Les courbatures commencent, surtout au niveau des lombaires.

Si le bas du dos est très douloureux pendant la grossesse, cela indique la présence d'une maladie telle que la pyélonéphrite (maladie rénale). Malheureusement, cette maladie est souvent détectée avec une grossesse existante, et dans l'état habituel, elle peut être «silencieuse» pendant longtemps. Pourquoi le bas du dos fait mal et la pyélonéphrite se produit chez les femmes enceintes:

  • Les hormones de grossesse affectent l'uretère, dans lequel il y a un écoulement inverse d'urine (reflux). En raison de cette stagnation, les reins s'infectent et une pyélonéphrite se développe..
  • Cystite chronique.
  • Maladie rénale chronique. Si auparavant une femme faisait face à cette maladie, alors, étant devenue enceinte, son système immunitaire s'affaiblit et une pyélonéphrite peut se développer.
  • Infection dans le corps. Au début, vous devez surveiller attentivement votre santé. S'il y a une infection dans le corps, alors avec une circulation sanguine, elle entrera dans le système urinaire, ce qui provoquera une maladie rénale. La localisation de l'infection peut être sur la peau, les organes internes, les amygdales.

La maladie rénale s'accompagne activement de fortes douleurs dans le bas du dos et l'abdomen. Le syndrome de la douleur de la teigne diffère des douleurs habituelles de douleur et de traction et s'accompagne de tels symptômes:

  • Faiblesse du corps (mains, jambes en coton).
  • Dans l'urine, il y a un mélange de sang, de mucus ou de pus.
  • Mauvaise odeur.

Par conséquent, si le bas du dos est douloureux et sévèrement douloureux au début de la grossesse, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Pendant la grossesse, le bas-ventre et les douleurs au bas du dos

Tout le monde sait que la douleur signale que quelque chose ne fonctionne pas avec le corps. Mais pendant la grossesse, cette théorie est biaisée, car le corps subit un certain nombre de changements hâtifs, car au cours des 9 mois, le squelette osseux, le fond hormonal et chaque cellule du corps changent.

Les douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen et le bas du dos sont causées par un certain nombre de processus physiologiques:

  • Pendant 1-2 semaines, le fœtus est attaché à la membrane muqueuse de la cavité utérine. Ce processus provoque des douleurs similaires, bien que certaines femmes les prennent pour le SPM.
  • À 3-4 semaines, le tissu chorionique se forme, qui deviendra bientôt un placenta. Les villosités sont immergées dans la paroi de l'utérus et forment des vaisseaux, qui créent ensuite le système d'approvisionnement en sang de l'embryon. Ce processus est sensible et également douloureux..
  • Au premier trimestre, l'utérus augmente, ce qui provoque une gêne au zona.
  • Au cours des deuxième et troisième trimestres, le fœtus se développe activement et exerce une pression sur les organes internes, produisant des douleurs constantes et tirantes.
  • L'écart des os pelviens. Ce processus est plutôt douloureux et désagréable, mais en même temps, naturel.

Lorsque l'estomac et le bas du dos font mal de manière systématique et aiguë pendant la grossesse, cela ne doit pas être attribué à des processus physiologiques, car les syndromes douloureux dans cette partie du corps signalent parfois la présence de toute pathologie.

Quand faut-il porter une attention particulière à la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos? Si les douleurs sont systématiques, alors quelque chose cloche clairement ici. Causes courantes de douleurs similaires chez les femmes enceintes à différents stades de la grossesse:

  • Risque de fausse couche. Le deuxième trimestre pour une femme est le plus dangereux, car il y a plus de risques de fausse couche spontanée. Si une femme enceinte ressent une douleur constante et des démangeaisons dans l'abdomen et le bas du dos et ressent des spasmes à court terme, cela peut indiquer une naissance prématurée (fausse couche).
  • Dans les stades ultérieurs, après 37 à 38 semaines, une douleur similaire peut également indiquer une naissance imminente. Si vous ressentez des contractions et tirez le bas de l'abdomen et le bas du dos, le processus de naissance du bébé est probablement déjà en cours d'exécution par le corps..
  • Carence en calcium et phosphore. C'est le manque de calcium pour les os qui provoque de grandes douleurs dans le dos et le bas de l'abdomen. Les os deviennent très fragiles, car tout le matériau de construction va au bébé, laissant à la maman les restes de nutriments.
  • Trouble gastro-intestinal. C'est cette raison qui fait souffrir les femmes de la ceinture. La stagnation des selles, la diarrhée, les nausées provoquent cette réaction du corps.
  • Processus inflammatoires des organes internes.
  • Tumeurs, kyste ovarien.
  • Maladies infectieuses des voies génitales.

Si la douleur vous fait un malaise sans fin et que vous comprenez que la nature de la douleur n'est pas naturelle pour les femmes enceintes, contactez immédiatement l'hôpital.

Lombalgie pendant la grossesse: qu'est-ce que cela signifie

Lorsque le centre de gravité du corps de la femme enceinte se déplace, et cela se produit au cours du deuxième ou du troisième trimestre et que l'abdomen regarde évidemment, la plupart des femmes souffrent de douleurs dans le bas du dos. Pourquoi?

Physiologiquement, l'enfant, lorsqu'il est prêt pour la naissance, s'enfonce dans le plancher pelvien de la mère et appuie ainsi sur les organes internes, le vagin et la partie sacrée du dos. Le ventre de la mère peut déjà tomber au cours du deuxième trimestre, ce qui lui causera beaucoup d’inconfort. Par conséquent, la douleur dans le bas du dos n'est pas toujours le symptôme de quelque chose de dangereux pour la santé de la femme enceinte.

Et quand la douleur «parle-t-elle» de danger? Il est important de distinguer la douleur physiologique de la signalisation. Quelle douleur n'est pas naturelle sous le bas du dos:

  • Lumbago. Si vous ressentez une douleur aiguë en vous tirant dessus, il s'agit d'une violation du système musculo-squelettique ou de la pince d'une des racines nerveuses. Afin d'éviter la formation de hernies, la femme enceinte doit consulter un médecin.
  • Douleur unilatérale au bas du dos. Si une seule partie du bas du dos (gauche ou droite) fait mal, c'est une raison de s'inquiéter. Il peut s'agir de cystite, d'urolithiase, d'infection, etc..
  • Des problèmes sanglants. Si le bas du dos fait mal et qu'il y a une décharge de sang du vagin, alors une ambulance est indispensable. Cela indique soit une menace de fausse couche ou un détachement du placenta.
  • Crampes et douleurs à l'aine. Le bas du dos s'accompagne de douleurs à l'aine qui peuvent donner à la cuisse? Il s'agit alors d'une infection de la vessie ou des organes génitaux.

Il est difficile de déterminer quel type de douleur une femme enceinte éprouve, car une femme est douteuse pendant cette période et a la propriété d'exagérer. Mais, si vous n'êtes vaincu que par des douleurs physiologiques, vous pouvez également y faire face grâce à des exercices et des conseils..

Que faire pour que le bas du dos et l'estomac ne soient pas douloureux

À propos de la façon de boire des pilules, de vous faire couler des analgésiques et cela ne fait aucun doute. Afin de ne pas nuire au bébé, les mères sont prêtes à tout endurer et à obéir à «mère nature». Mais pour réduire les symptômes et réduire la douleur pendant la gestation, vous pouvez toujours.

Voici quelques bons conseils:

  1. La bonne position. Ne restez pas trop longtemps et ne restez pas longtemps dans une position. Si vous êtes assis sur une chaise, assurez-vous de vous pencher en arrière, essayez de soulager la tension dans le bas du dos. Ne restez pas longtemps. Il est difficile pour la colonne vertébrale de supporter une telle charge, en particulier lorsque le centre de gravité est déplacé et se concentre sur le ventre. Changez de position toutes les 20 minutes. Trouvez des poses confortables.
  2. Dormez avec un oreiller pour les femmes enceintes. En plaçant un oreiller entre vos genoux, vous soulagez la tension du dos et permettez à la colonne vertébrale de se détendre et de se reposer..
  3. Portez un bandage. Après la 20e semaine, vous pouvez entretenir votre colonne vertébrale en toute sécurité. Si vous sentez que c'est difficile avant même la 20e semaine, portez un bandage plus tôt. La taille du ventre de toutes les femmes est différente.
  4. Si vous n'avez pas de pathologies, un neurologue peut vous prescrire des exercices spéciaux, par exemple, le yoga est capable d'aligner une colonne vertébrale incurvée. Pour les femmes enceintes, il existe de nombreux centres de santé. 10-15 minutes par jour et vous ne ressentirez aucune douleur.
  5. Massage des pieds et du dos. Grâce au massage, vous pouvez vous débarrasser de la douleur. Vous verrez comment vous améliorer après le massage d'arrêt.

Les maux de dos sont toujours désagréables et il est nécessaire d'approcher les signes de syndromes douloureux avec une extrême prudence, sinon vous ne remarquerez peut-être pas de gros problèmes de santé.

Publié par: Marianna Pavley

Commentaires (2):

C'est tout le temps douloureux. Je suis très maigre. Le médecin a dit - donc. Bien que je mange comme un crocodile

Natalia, 13/03/2013 22:58:17:

J'en ai beaucoup par jour, donc le soir, le bas du dos commence à faire mal, et plus le ventre devient gros, plus le bas du dos commence à tirer.