logo

Pourquoi la lombalgie chez les femmes de gauche derrière

La douleur dans le dos, plus proche du bas du dos, est généralement associée à des troubles rénaux ou gynécologiques. Cependant, les causes de la douleur du côté gauche de la femme, localisées au niveau de la taille depuis le dos, peuvent indiquer des conditions aiguës qui mettent la vie en danger. Par conséquent, il est important de consulter un médecin et de subir un diagnostic complet..

Classification des douleurs au dos gauche chez la femme

Les sensations douloureuses peuvent être tirantes et aiguës. Dans le second cas, les symptômes sont souvent associés à des signes d'exacerbation de pathologies chroniques et au développement de troubles sévères. Les douleurs de tiraillement sont caractéristiques des processus chroniques lents.

Une douleur pas trop intense, qui ne s'accompagne pas de symptômes supplémentaires, peut être associée à des facteurs non pathologiques:

  • le stress et la fatigue;
  • long séjour dans une position;
  • hypothermie;
  • activité physique excessive;
  • mouvements imprudents.

Si la douleur persiste constamment, épuise la femme et ne disparaît pas après 1-2 doses de pilules, vous devez penser à un diagnostic complet. Ces symptômes indiquent presque toujours une pathologie..

Les symptômes aigus - nausées, vomissements, sang dans l'urine ou les fèces, tir, douleur insupportable, fièvre - nécessitent des soins médicaux d'urgence immédiats.

Causes pathologiques possibles de la douleur

Les raisons pathologiques pour lesquelles cela peut blesser le côté inférieur gauche d'une femme comprennent les maladies de la colonne vertébrale, des ovaires et des trompes de Fallope, ainsi que certaines manifestations de maladies du tractus gastro-intestinal, des poumons et même du cœur.

Troubles de la colonne vertébrale

L'un des groupes les plus étendus de causes de maux de dos chez les femmes est les processus dégénératifs de la colonne vertébrale:

  • Ostéochondrose, protrusion et hernie. En raison des changements dans la structure du cartilage intervertébral, de la compression des racines nerveuses, une compression vasculaire se développe. La circulation sanguine et le métabolisme s'aggravent, des douleurs aiguës apparaissent. On sait que les femmes souffrent plus souvent d'ostéochondrose, mais les hernies se développent principalement chez les hommes.
  • Spondylarthrite. Inflammation des os, ce qui entraîne une fusion des vertèbres, l'apparition d'ostéophytes.
  • Blessures, ecchymoses, fractures vertébrales. Si la douleur est apparue après un impact, une chute, un accident ou un autre impact mécanique, vous devez immédiatement prendre une radiographie et consulter un traumatologue.
  • Scoliose. La courbure de la colonne vertébrale au fil du temps entraîne une détérioration du fonctionnement de tous les organes internes. La douleur tire et fait mal.
  • Hernie coccyge. Peut être la conséquence d'une naissance difficile, ainsi que d'autres blessures de la colonne vertébrale inférieure. Il apparaît en position assise sur une surface dure, la douleur est donnée au périnée et au rectum.

Chez les femmes âgées, une telle douleur peut survenir avec des changements naturels dans les vertèbres, les os et le cartilage, ainsi qu'avec l'ostéoporose.

Maladies des reins, de la rate

Les pathologies de la rate se manifestent très rarement par des douleurs à gauche dans le bas du dos. La douleur est tiraillante et douloureuse dans la nature, parfois elle devient aiguë. Les pathologies rénales sont beaucoup plus courantes:

  • glomérulonéphrite - inflammation des reins, du bassin, détérioration de la fonction de filtrage;
  • insuffisance rénale - conséquence d'autres pathologies ou anomalies congénitales de l'organe;
  • pyélonéphrite - inflammation bactérienne du rein et des tubules;
  • La CIM, ou urolithiase, se développe dans le contexte d'une augmentation de la proportion de sels dans l'urine.

Avec ces violations, les douleurs sont fortes de nature jusqu'à l'apparition de coliques, ce qui nécessite une intervention médicale. Si avec l'ICD la pierre bloque l'uretère, des signes d'intoxication, de température et d'autres symptômes aigus se développent.

Maladies cardiaques: angine de poitrine et infarctus du myocarde

Des lombalgies dans ces maladies peuvent survenir si elles surviennent de manière atypique. Le plus souvent, des symptômes supplémentaires apparaissent: arythmie, diminution de la pression, douleur dans l'aine et l'hypochondre. L'angine de poitrine augmente avec le stress sur le corps. Vous pouvez suspecter une crise cardiaque ou une angine de poitrine par essoufflement.

Maladies gastro-intestinales

Certaines pathologies de l'estomac et des intestins peuvent également provoquer des douleurs aiguës du côté gauche du bas du dos: exacerbation des ulcères, gastrite, pancréatite, dysbiose du gros intestin, dysfonction de la vésicule biliaire. Les symptômes de ces maladies seront aigus, coupants, accompagnés de vomissements après avoir mangé, de brûlures d'estomac, de flatulences et de ballonnements.

Autres maladies d'organes

Une douleur aiguë au bas du dos chez une femme peut provoquer des maladies complètement différentes:

  • Pneumonie. Si des lésions pleurales sont incluses dans le processus inflammatoire, la douleur est même transmise au bas du dos, aux membres et à d'autres parties du corps. La douleur devient aiguë, aggravée par l'inhalation, le tir. Elle peut s'accompagner de toux, fièvre, difficulté à respirer, donne sous les omoplates et dans le sternum. Le patient a une respiration lourde et rauque.
  • Hernie diaphragmatique. Contrairement à d'autres troubles, il s'accompagne de brûlures d'estomac constantes, de douleurs tiraillantes et constrictives, ainsi que du syndrome de reflux.
  • Inflammation des appendices utérins et des ovaires. Se produit souvent dans le contexte de la progression de la microflore pathogène. La douleur est vive, douloureuse, tirante. Donne presque toujours au bas de l'abdomen.
  • Processus tumoraux. Les néoplasmes, dans lesquels la douleur survient dans le bas du dos gauche d'une femme, peuvent être malins et bénins. Particulièrement dangereux d'abord, dans lequel des métastases se développent. La tumeur peut être localisée dans les poumons et les métastases dans d'autres organes. Dans les premiers stades, la douleur n'est presque pas ressentie, s'intensifie progressivement, devient terne.

Des maux de dos peuvent survenir à cause d'une cystite aiguë, qui affecte les femmes. Il est facile de le distinguer des autres troubles: il y a des problèmes de miction, des démangeaisons, des brûlures, une augmentation des fausses envies.

Méthodes de diagnostic de l'inconfort

Si une femme avec une apparence de douleur au bas du dos sur le côté gauche cherche à en déterminer les causes et non un traitement à domicile sans diagnostic, le traitement ultérieur sera plus efficace. Vous devez contacter un spécialiste qui, après une enquête, sera en mesure de différencier la pathologie des autres troubles et d'orienter un examen plus précis.

Si vous soupçonnez une maladie cardiaque, un ECG, une échographie des vaisseaux peut être effectuée. Avec les pathologies de la colonne vertébrale, une radiographie est nécessaire. Pour divers troubles, l'IRM, la TDM et la livraison de tests de laboratoire standard sont prescrits.

L'essentiel dans le processus de diagnostic est de rechercher la cause en utilisant les méthodes d'examen disponibles. Si l'un ou l'autre médecin déclare qu'il n'y a pas de violation, vous devez changer de spécialiste ou contacter un autre expert spécialisé.

Méthodes de traitement des maux de dos

Pour se débarrasser des crises aiguës de douleur causées par des pathologies des organes ou de la colonne vertébrale, les médicaments aident: les AINS, les analgésiques, dans les cas graves, les médecins prescrivent des glucocorticostéroïdes et des opiacés. Cependant, il est impossible de traiter la pathologie seule avec des médicaments, il est important de changer le mode de vie:

  • maintenir un poids normal - les kilos superflus ont une charge importante sur la colonne vertébrale, entraînant une usure des articulations, des muscles et des ligaments;
  • bien manger - pas seulement manger des aliments non nutritifs, mais aussi fournir au corps les vitamines et les minéraux qui accompagnent les aliments;
  • augmenter l'activité motrice - des charges modérées affectent positivement l'immunité, augmentent le tonus, renforcent les muscles;
  • protéger contre les infections et les maladies - pendant les périodes d'infection virale respiratoire aiguë et de grippe, essayer de prévenir les infections, renforcer constamment l'immunité.

Dans certains cas, en particulier pour les maladies du cartilage, des vertèbres et des muscles, la physiothérapie aide: électrophorèse, UHF, laser et traitement aux micro-courants.

Si la douleur est causée par des anomalies aiguës dans les reins, le cœur, les poumons et d'autres organes, des soins médicaux d'urgence peuvent être nécessaires. Dans la pancréatite aiguë et la crise cardiaque, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Diagnostic en temps opportun, respect strict des conseils d'un médecin, changement d'attitude envers le mode de vie - conditions indispensables pour la récupération du patient et l'élimination des douleurs lombaires.

Ça fait mal dans le côté gauche de l'arrière

La douleur dans le côté gauche de l'arrière est un symptôme alarmant nécessitant une attention. Beaucoup pensent à tort que de telles douleurs ne provoquent que des maladies associées au dos. Ils n’attachent pas d’importance, ne les attendent pas ou, pire encore, s’automédient. Sur la gauche se trouvent de nombreux organes vitaux, et donc la douleur peut provoquer des maladies des organes internes. Retard dans le traitement, un diagnostic prématuré est très dangereux pour la santé.

La sélection des schémas thérapeutiques et des thérapies diffère en fonction de la complexité du cours et des complications associées. Lorsque la douleur ne s'arrête pas, est trop intense ou revient souvent, vous devrez consulter un médecin pour effectuer un diagnostic. En plus de l'examen par un spécialiste, des procédures et des tests supplémentaires peuvent être nécessaires pour clarifier le diagnostic..

Pourquoi ça fait mal

Les maux de dos sur la gauche surviennent à différents moments de la journée, se calmant progressivement ou s'intensifiant. Pour arrêter les sensations désagréables, vous devez comprendre la cause de leur apparition.

Une exposition prolongée au froid et au courant d'air affecte négativement la santé. En raison de l'inflammation musculaire, des crampes et des douleurs apparaissent. Pour le traitement, un échauffement spécial de la zone affectée, un massage thérapeutique et du repos seront nécessaires..

L'ostéochondrose, la névralgie intercostale, le pincement des vertèbres se caractérisent par l'apparition de douleurs, s'étendant vers le dos. Une consultation spécialisée sera nécessaire pour établir un diagnostic et sélectionner le schéma thérapeutique nécessaire..

  • Conditions douloureuses des organes internes

À gauche, les organes du tractus gastro-intestinal, de la rate, du rein gauche, du pancréas et des gonades. Les changements pathologiques dans le travail de ces organes peuvent être compliqués par l'apparition de douleurs.

De plus, la douleur du côté gauche derrière le dos signale le travail pathologique des systèmes respiratoire et cardiovasculaire. Lorsque le côté gauche est douloureux du dos et que des troubles du rythme respiratoire ou cardiaque sont observés, une hospitalisation immédiate et un appel d'urgence sont nécessaires. La procrastination peut se terminer par la mort du patient.

Pour déterminer avec précision le diagnostic, il est nécessaire de décrire au spécialiste la nature, la force et la durée des douleurs naissantes, le lieu de leur luxation. Il est important d'identifier clairement dans quel domaine particulier le syndrome douloureux se manifeste..

De l'arrière dans la région lombaire et sous les côtes

En règle générale, vous devez avoir une telle douleur avec un chirurgien ou un orthopédiste: le plus souvent, la douleur est associée à des pathologies de la colonne vertébrale. Mais lorsque les symptômes sont plus larges et que le syndrome douloureux se manifeste non seulement dans le côté gauche du dos, il est nécessaire d'exclure d'autres pathologies. Les principales raisons de la douleur localisée du côté gauche dans le bas du dos.

En cas de changements pathologiques dans le tissu musculo-squelettique de la région lombaire, un diagnostic sera nécessaire pour identifier le point de pincement exact ou l'inflammation. Si la colonne vertébrale est malade, vous avez besoin d'un ensemble d'exercices spéciaux, de massages et d'une thérapie symptomatique.

  • Maladies des reins et des organes urinaires

La maladie rénale s'accompagne souvent de douleurs prolongées du côté droit et gauche du dos, gonflement des jambes, fièvre, faiblesse. La douleur au bas du dos du côté gauche peut se dégager partiellement sous les côtes ou vers le bas.

Des mictions douloureuses fréquentes indiquent une maladie des voies urinaires, le plus souvent une cystite ou une lithiase urinaire se manifeste.

  • Maladies gastro-intestinales

Si les douleurs du côté gauche du dos sont compliquées par des nausées, des vomissements, une faiblesse générale, des troubles digestifs, cela indique une violation du tube digestif. Dans la cholécystite aiguë, la douleur peut balayer vers la droite, sous la côte et même plus haut, avec la pancréatite, le syndrome douloureux se propage et se répercute sur l'ensemble de l'hypochondre gauche. Les coliques intestinales font souvent mal au dos. Mais si la douleur commence à faire mal dans le côté gauche et le bas du dos la nuit ou à jeun, c'est l'un des symptômes de la gastrite, de l'ulcère de l'estomac ou de l'ulcère duodénal.

Pour les blessures et les affections douloureuses de la rate, une douleur sourde et sourde est caractéristique, commençant à gauche et dans le bas du dos, se propageant progressivement au milieu. La douleur s'intensifie à l'inspiration et à tout changement de position corporelle. En cas de suspicion d'hémorragie interne et de rupture de la rate, une attention médicale urgente est requise.

Hypochondre gauche et supérieur

Les douleurs les plus dangereuses sur le dos sont celles qui sont localisées d'en haut, près du cœur et des poumons. Les raisons pour lesquelles il y a une douleur dans le haut du dos à gauche.

  • Maladies du système respiratoire

Ils se caractérisent par une douleur aiguë et pulsatoire au sommet, qui s'intensifie à l'inhalation, avec une amélioration à court terme à l'expiration. Souvent compliquée de fièvre et de faiblesse générale. Les symptômes peuvent indiquer une pneumonie, une pleurésie, des néoplasmes dans la cavité thoracique et d'autres pathologies des poumons et des bronches.

  • Maladies du système cardiovasculaire

Douleur brûlante et aiguë dans la poitrine à gauche, tir dans le dos, le cou, le bras, l'omoplate. Ces douleurs sont l'un des principaux symptômes de l'infarctus du myocarde, de l'angine de poitrine, de l'anévrisme aortique et d'autres maladies cardiaques. Souvent accompagnée d'une faiblesse générale, de troubles du rythme cardiaque et du système respiratoire, de confusion ou de perte de conscience. Nécessite une hospitalisation immédiate.

  • Ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique

Des douleurs aiguës dans la poitrine, du côté gauche de l'arrière, survenant après un travail monotone en milieu de journée, peuvent indiquer le développement d'une ostéochondrose. Parallèlement à cela, une douleur légère mais prolongée dans la colonne vertébrale peut être observée. La douleur s'intensifie la nuit et se ressent surtout à l'expiration. Passer après une courte marche et autres efforts physiques.

Brûlure, douleur thoracique constante, aggravée par une inspiration et une expiration profondes, tout effort physique ou un changement de position corporelle. La douleur s'intensifie pendant la palpation, sa direction peut être tracée le long du nerf enflammé. En général, la nature de la douleur est très similaire à la douleur cardiaque, mais n'est pas accompagnée de troubles de la fréquence cardiaque ou de la pression.

La douleur dans la névralgie intercostale et les maladies cardiaques est très similaire. Sans l'expérience nécessaire, il est difficile de distinguer l'un de l'autre et, par conséquent, pour toute crise de douleur dans la zone cardiaque, il est nécessaire d'appeler une ambulance et de procéder à un diagnostic rapide.

Arrière gauche et bas

  • Processus inflammatoires des organes internes

Quand cela fait mal dans le côté gauche du dos et en dessous, il est nécessaire d'exclure immédiatement la pathologie du système reproducteur. Ainsi, les femmes ayant l'apparence de douleurs tiraillantes et douloureuses ci-dessous doivent ressembler à un gynécologue, les hommes à un urologue. En règle générale, tirer la douleur s'accompagne de dysfonctionnements du cycle menstruel, moins souvent de fièvre et de frissons. Une étude de l'urine, du sang, de la culture et de l'échographie des organes abdominaux sera nécessaire. Un diagnostic intempestif de l'inflammation et un traitement retardé conduisent à une évolution chronique de conditions douloureuses et de complications associées.

Une proportion élevée de la probabilité de redonner de la douleur dans les maladies des reins et du système urinaire. Et si la douleur s'accompagne d'une indigestion, des maladies du gros intestin peuvent se manifester..

Dans les cas où le côté gauche fait mal, mais aucune pathologie des organes internes n'est détectée, la colonne vertébrale est examinée pour l'ostéochondrose ou la myosite.

Premiers secours

Il est important de comprendre quelle maladie a causé la douleur dans le dos gauche. L'automédication et l'autodiagnostic ne peuvent que nuire ou aggraver votre état.

Auto massage

Avec les maladies de la colonne vertébrale, le massage aidera à soulager la douleur. Le massage est un outil universel pour réduire les spasmes musculaires, s'échauffer et soulager l'irritation des fibres nerveuses. Elle doit être réalisée par un spécialiste et avec l'autorisation du médecin. Commencez le massage thérapeutique dans la région lombaire, en progressant progressivement vers la colonne cervicale. Les mouvements sont doux et lisses au début, seulement après l'échauffement des muscles est l'intensité ajoutée.

Les préparatifs

La thérapie symptomatique pendant la douleur est le rendez-vous des analgésiques: analgine, nurofène, kétorol. Si la douleur survient après une blessure ou un effort physique, vous pouvez temporairement soulager la crise de douleur avec des analgésiques avant de consulter un médecin. Pendant les maux de cœur, avant l'arrivée de l'ambulance, le patient reçoit de la nitroglycérine sous la langue pour soutenir le muscle cardiaque.

Chez les femmes, cela fait souvent mal dans le côté gauche du dos avant les menstruations. Si la douleur est causée par l'état spasmodique des organes internes, ils sont arrêtés par l'utilisation d'antispasmodiques. Par exemple, pas de spa 2 comprimés par jour. No-spa soulagera la douleur pendant les menstruations, les maladies inflammatoires des reins, des voies urinaires, du tractus gastro-intestinal.

Il est important de se rappeler que ces médicaments ne traitent pas, mais arrêtent uniquement les symptômes si le côté gauche du dos fait mal. Et cela signifie que vous ne pouvez toujours pas éviter de consulter un médecin.

Même si le patient pense que l'attaque est passée, ce n'est pas une raison pour reporter l'appel à la clinique. Dans tous les cas, il est important de diagnostiquer pourquoi le dos gauche fait mal. Cela aidera à éviter d'autres complications. Ce n'est qu'après avoir effectué des mesures diagnostiques et découvert la cause de la douleur que vous pouvez prescrire un traitement.

Lorsque le dos fait mal à gauche après un entraînement ou un travail physique dur, cela indique un fort surmenage et un manque de préparation. Il est nécessaire de réduire l'intensité de la charge à un niveau approprié.

Une série d'exercices pour soulager la douleur:

  1. Aplatissez et diluez les omoplates;
  2. Prise des mains derrière le dos;
  3. Mouvement circulaire des omoplates.

Si le bas du dos vous fait mal, vous devez vous mettre à quatre pattes et vous pencher au sol sans faire de mouvements brusques. Puis arrondissez et pliez le dos en étirant vos bras vers l'avant. L'entraînement est répété 2-3 fois. Protégez-vous contre le surmenage et le stress excessif, cela affecte la santé du système musculo-squelettique et conduit à diverses maladies de la colonne vertébrale.

Je vous conseille de lire plus d'articles sur le sujet

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Le médecin est un thérapeute manuel, un traumatologue orthopédiste, un thérapeute à l'ozone. Méthodes d'exposition: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique analgésique, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Pourquoi le dos dans les reins fait-il mal?

Mal de dos après anesthésie péridurale - que faire?

Traitement du dos et de la colonne vertébrale à domicile

Douleur de teigne dans l'estomac et le dos

Douleur au bas du dos gauche

Résumé: La douleur dans le bas du dos peut parfois être ressentie d'un seul côté, que ce soit une douleur constante ou des exacerbations périodiques qui apparaissent pendant un certain temps, puis disparaissent. La douleur dans le bas du dos à gauche peut être sévère, aiguë, perçante et peut être terne, mais constante. Parfois, la douleur dans le bas du dos à gauche peut s'affaiblir ou s'aggraver avec certains mouvements, et peut également être sensible à la dépression.

Mots-clés: Douleur au bas du dos gauche

Causes courantes de la douleur au dos gauche

La douleur au bas du dos gauche est généralement causée par l'une des raisons suivantes:

  • des dommages aux tissus mous supportant la colonne vertébrale et / ou certaines structures vertébrales, par exemple les muscles, les ligaments, les articulations;
  • hernie intervertébrale ou saillie du disque intervertébral avec déplacement du contenu du disque vers le paramédian gauche ou foraminale sont les causes les plus fréquentes de douleur dans le bas du dos ou la jambe gauche.
  • problèmes avec les organes internes situés au niveau de la partie médiane du dos, dans les zones abdominales ou pelviennes, par exemple, avec les reins, les organes reproducteurs, les intestins.

D'autres cas de douleurs au bas du dos peuvent être le signe de problèmes aux organes abdominaux ou même être le symptôme de problèmes plus graves tels que la fibromyalgie ou la spondylarthrite ankylosante.

Comprendre les causes possibles des douleurs au bas du dos à gauche, ainsi que ses caractéristiques et symptômes typiques, peut aider les patients lors du rendez-vous chez le médecin à établir un diagnostic précis et un traitement approprié.

Quand consulter un médecin?

Si la douleur au bas du dos sur la gauche répond bien aux analgésiques en vente libre (pas plus de 1-2 jours), en appliquant des compresses froides ou chaudes et s'aggrave avec un changement du niveau d'activité, l'aide médicale peut ne pas être nécessaire. En règle générale, il est recommandé de contacter un médecin dans les cas où la douleur apparaît après une blessure (chute, blessure sportive, accident de voiture), lorsque la douleur ne diminue pas d'elle-même, est aggravée ou gêne l'exécution d'actions telles que la position debout, la marche ou le sommeil, ainsi que dans celles situations où la douleur s'accompagne d'autres symptômes inquiétants ou progressifs.

Parfois, une douleur au bas du dos gauche peut être le signe d'une pathologie grave et nécessite une attention médicale immédiate. Par exemple, les symptômes suivants accompagnant les douleurs au bas du dos peuvent indiquer une pathologie grave:

  • maux de dos intenses ou soudains qui ne disparaissent pas au repos;
  • douleur extrêmement prononcée et persistante dans le bas du dos et / ou dans la région abdominale;
  • étourdissements, confusion, essoufflement;
  • fièvre élevée persistante ou sporadique, frissons;
  • nausées Vomissements;
  • miction douloureuse ou sang dans l'urine;
  • difficulté à contrôler la miction et / ou les selles;
  • faiblesse grave, engourdissement ou picotements dans le bas du corps;
  • perte de poids inexpliquée et importante.

N'importe lequel de ces symptômes peut être le signe d'une maladie grave et constitue la base d'une hospitalisation urgente..

Étirement des muscles du bas du dos

L'étirement des muscles du bas du dos sur le côté gauche est une cause fréquente de douleur à court terme dans le bas du dos sur la gauche. L'étirement des muscles entourant et soutenant la colonne vertébrale peut résulter d'un stress excessif ou de blessures mineures telles qu'une mauvaise posture pendant le sommeil ou une position debout ou assise prolongée.

Les symptômes de l'entorse lombaire comprennent généralement:

  • douleur sur le côté gauche du bas du dos avec une localisation claire;
  • la douleur peut être suffisamment aiguë et sévère;
  • douleur, qui augmente avec le mouvement musculaire;
  • douleur au toucher;
  • spasmes musculaires;
  • douleur s'apaisant au repos, par exemple, en position assise inclinée avec support.

La douleur au bas du dos gauche peut également être causée par des problèmes avec les structures vertébrales, telles que les articulations arquées et les disques intervertébraux..

De telles conditions se produisent souvent des deux côtés de la colonne vertébrale et, en règle générale, provoquent une douleur centrée dans le bas du dos. Cependant, il est possible que la douleur causée par des problèmes de colonne vertébrale se fasse davantage sentir du côté gauche..

Si la douleur au bas du dos gauche dure plus de 3 jours ou ne disparaît pas lors de l'utilisation de méthodes de traitement simples (alitement pendant 1-2 jours, prise d'analgésiques en vente libre, application de glace et / ou d'un coussin chauffant), vous devriez consulter un médecin pour établir un diagnostic.

Problèmes vertébraux

La douleur dans le bas du dos gauche, comme mentionné ci-dessus, peut également être causée par des dommages ou un traumatisme aux structures de la colonne vertébrale, y compris les vertèbres, les articulations vertébrales et le tissu conjonctif. Les problèmes vertébraux les plus courants comprennent:

Hernie intervertébrale ou saillie du disque intervertébral

Une partie du matériau du disque intervertébral peut être expulsée sur le côté gauche du segment vertébral, provoquant ainsi une douleur sourde au bas du dos et une douleur aiguë, perçante traversant la cuisse gauche et descendant le long de la surface arrière de la jambe gauche. Le plus souvent, la douleur dans la jambe gauche sera plus forte que la douleur au bas du dos. Les douleurs au bas du dos gauche et aux jambes peuvent augmenter après un long séjour en position assise. En règle générale, les hernies intervertébrales ou les saillies de la colonne lombaire ne se produisent pas de manière aiguë sans facteur traumatique antérieur et sont une conséquence du développement prolongé de l'ostéochondrose. Le fait que la lombalgie gauche soit associée à une pathologie discogénique de la colonne vertébrale peut être indiqué par des épisodes antérieurs de lombalgie, de douleur dans toute la jambe jusqu'au pied, d'engourdissement ou de paresthésie sous forme de chair de poule et de jambe aux orteils..

Problèmes avec les articulations arquées (spondylarthrose)

Une autre complication de l'ostéochondrose est la spondylarthrose de la colonne vertébrale, car avec une diminution de la distance intervertébrale, la charge sur les articulations arquées augmente plusieurs fois, ce qui entraîne une raideur, une gêne et une douleur sourde dans le bas du dos. Les excroissances osseuses (spondylose) du côté gauche de la colonne lombaire peuvent provoquer une irritation des racines nerveuses, ce qui entraînera l'apparition de douleurs lancinantes passant par la cuisse gauche et descendant dans la jambe gauche;

En règle générale, toutes les complications de l'ostéochondrose se développent en parallèle, ce qui aggrave considérablement l'état de la colonne vertébrale et nécessite une prévention ou un traitement précoce de l'ostéochondrose développée.

Dysfonction articulaire sacro-iliaque

La dysfonction articulaire sacro-iliaque peut provoquer des douleurs dans le bas du dos et la région pelvienne d'un ou des deux côtés du corps si sa mobilité devient limitée. Des mouvements articulaires excessifs peuvent provoquer des douleurs au bas du dos gauche et / ou des douleurs à la hanche qui peuvent irradier dans la région inguinale. Une mobilité trop faible provoque généralement des douleurs dans le bas du dos à gauche, irradiant vers la fesse et le long de la jambe. La spondylarthrite ankylosante commence souvent par une douleur dans l'articulation sacro-iliaque.

En règle générale, pour les problèmes de colonne vertébrale, le traitement initial est non chirurgical et peut inclure des massages, des exercices thérapeutiques, de la physiothérapie, de la traction vertébrale sans charge, de l'hirudothérapie. Le traitement médicamenteux pour une hernie discale ou une protrusion est extrêmement inefficace et a un spectre étroit d'effets sur le lien pathologique. Le choix des méthodes de traitement varie en fonction de l'état et des symptômes ressentis par le patient. Une intervention chirurgicale peut être envisagée dans les cas où la douleur devient chronique ou si intense qu'elle interfère avec le mode de vie habituel de la personne..

Causes moins fréquentes de la douleur au bas du dos gauche

D'autres affections qui provoquent des douleurs lombaires à gauche peuvent inclure soit des problèmes locaux de la colonne vertébrale, soit des affections pouvant avoir des conséquences graves qui affectent l'ensemble du système musculo-squelettique, par exemple:

Spondylolisthésis dégénératif

Dans le spondylolisthésis dégénératif, une vertèbre glisse vers l'avant par rapport à la inférieure en raison du développement de l'ostéochondrose. Cette condition provoque souvent une douleur radiculaire sur un côté du bas du dos, car généralement ce processus est combiné avec d'autres complications de l'ostéochondrose, qui ont été mentionnées précédemment.

Syndromes de douleur chronique

Les syndromes de douleur chronique tels que la fibromyalgie et la douleur myofasciale provoquent des douleurs musculo-squelettiques dans tout le corps, une faiblesse et une douleur dans certaines zones appelées points déclencheurs.

D'autres causes possibles de douleurs dans le bas du dos gauche, comme un gonflement de la colonne vertébrale, une fracture et une infection de la colonne lombaire, sont relativement rares.

Douleur au bas du dos gauche en raison de problèmes avec les organes internes

La douleur dans le bas du dos à gauche peut être sévère, aiguë et perçante, et peut être sourde et chronique. Il est assez difficile de déterminer la différence entre les maux de dos causés par des problèmes directement avec les tissus avec des structures du dos ou de la colonne vertébrale et les maux de dos causés par des problèmes avec les organes internes. Les douleurs au bas du dos, en particulier au bas du dos gauche, peuvent être causées par des problèmes avec un ou plusieurs organes, y compris les reins et le gros intestin.

Voici quelques causes courantes de douleurs au bas du dos gauche causées par des problèmes avec les organes internes:

Pierres dans les reins

Une douleur au bas du dos gauche due à un calcul rénal peut être ressentie lorsque le calcul se déplace à l'intérieur du rein gauche ou passe à travers les uretères, de minces tubes qui relient les reins à la vessie. D'autres symptômes incluent des douleurs lors de la miction, des difficultés à uriner, malgré le désir constant de vider la vessie, du sang dans les urines, des nausées et / ou des vomissements;

Infection rénale

Une infection du rein gauche peut provoquer une douleur intense ou terne au bas du dos gauche. L'infection commence généralement par l'urètre et la vessie, et à partir de là, elle peut se propager aux reins, provoquant une inflammation et des douleurs locales. D'autres symptômes d'infection comprennent la fièvre, des nausées et / ou des vomissements et une miction douloureuse ou brûlante. La douleur est généralement ressentie au-dessus de la région inguinale, près de la colonne vertébrale et, en règle générale, est aggravée par le mouvement ou la pression;

Problèmes gynécologiques

Les fibromes utérins et l'endométriose, deux conditions courantes chez les femmes, peuvent provoquer des douleurs au bas du dos gauche. La douleur dans l'endométriose est généralement sporadique, aiguë et perçante, et est causée par une prolifération excessive de tissu utérin à l'extérieur de l'utérus. D'autres symptômes peuvent inclure des douleurs abdominales, de la fatigue et des douleurs intenses pendant les menstruations. Les fibromes utérins - généralement des néoplasmes bénins se développant dans l'utérus - peuvent provoquer des douleurs lombaires à gauche, ainsi que diverses irrégularités menstruelles, des mictions fréquentes et des douleurs lors des relations sexuelles;

Rectocolite hémorragique

La colite ulcéreuse fait référence à une maladie inflammatoire de l'intestin et se traduit par une inflammation constante, pour la plupart, du côlon. L'inflammation provoque généralement une diarrhée chronique, des douleurs rectales et une perte de poids. Les crampes et les douleurs abdominales sont des symptômes courants de la colite ulcéreuse, qui peuvent provoquer des douleurs aiguës au bas du dos, unilatérales ou bilatérales;

Grossesse

Des douleurs lombaires unilatérales peuvent survenir pendant la grossesse, lorsque le corps de la mère s'adapte à la croissance du bébé dans l'utérus. La douleur peut aller de douloureuse et chronique à aiguë et perçante. L'exercice, le repos fréquent et certaines des techniques utilisées en thérapie complémentaire peuvent aider à soulager la douleur;

Pancréatite

La pancréatite implique une inflammation du pancréas, qui peut provoquer des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen, qui s'étend jusqu'au quadrant inférieur gauche du dos. Les patients peuvent décrire une douleur sourde et douloureuse, aggravée par l’alimentation, surtout grasse.

Pour déterminer la cause exacte de la douleur au bas du dos à gauche, un examen approfondi doit être effectué. Parfois, un médecin peut recommander une radiographie, une IRM, une tomodensitométrie ou une analyse de sang. Dans certains cas, il est important de commencer le diagnostic et, par conséquent, le traitement, dès que possible.

L'article a été ajouté à Yandex Webmaster 2017-10-27, 15:59.

Douleur au bas du dos gauche

Plaintes auprès du médecin concernant les douleurs au bas du dos - un phénomène très fréquent chez les patients.

Selon les statistiques, ce sont ces symptômes qui occupent la deuxième place après les plaintes de signes d'une maladie respiratoire. Dans la plupart des cas, les plaintes sont des douleurs du côté gauche du bas du dos, dont les causes peuvent être diverses pathologies associées au processus inflammatoire des organes internes ou à des blessures ordinaires.

Le traitement de ces symptômes implique d'établir la véritable cause du syndrome douloureux, sinon la thérapie ne sera tout simplement pas efficace. Pourquoi la douleur au bas du dos du côté gauche? Quelles peuvent être les causes et les complications dans ce cas?

Douleur au bas du dos gauche: quelles sont les raisons?

Rappelez-vous d'abord l'anatomie. Au bas du dos, dans la région lombaire, il y a une série de gros muscles qui remplissent une fonction de soutien par rapport à la colonne vertébrale et à l'ensemble du corps au moment du mouvement. Dans cette partie du corps, il y a une zone réflexe, dans laquelle viennent les sensations de douleur associées aux pathologies des organes internes. Par conséquent, le patient peut ressentir que le bas du dos fait mal et donne également aux côtés.

Si le bas du dos fait mal, de la droite ou de la gauche, le médecin peut soupçonner les maladies suivantes:

  • pathologies chroniques du système urinaire, coliques rénales, formation de calculs;
  • pneumonie du type gauche, où en cours de pathologie la plèvre est affectée;
  • processus inflammatoire dans les ovaires ou maladies des glandes génitales dans le cours aigu;
  • constipation chronique, colite, perturbation du tube digestif;
  • avec des processus pathologiques dans le pancréas (pancréatite);
  • maladies du tractus gastro-intestinal (érosion ulcéreuse, gastrite);
  • maladies du système musculo-squelettique, en particulier de la colonne vertébrale, associées à des changements dystrophiques ou au développement d'un cancer.

De plus, les douleurs lombaires à gauche et à droite derrière les femmes sont caractéristiques de la période de grossesse, car c'est sur cette zone du dos que la charge augmentant progressivement avec la croissance du fœtus commence à agir.

Le traitement de cette symptomatologie dépendra de la pathologie qui a provoqué le syndrome douloureux. La thérapie peut inclure l'utilisation de médicaments ou une intervention chirurgicale..

Lombalgie: pathologie de la colonne vertébrale

Le mal de dos dans le dos est considéré comme une occurrence assez courante dans le contexte du processus inflammatoire dans les muscles ou avec des maladies de la colonne vertébrale. Dans le même temps, les pathologies de la colonne vertébrale peuvent être congénitales ou acquises. La maladie congénitale se caractérise par la présence de hernies dans les disques intervertébraux, un développement musculaire insuffisant et diverses anomalies vertébrales. Quant aux types de maladies acquises, ils comprennent le plus souvent différents types d'ostéochondrose, de scoliose, de maladies infectieuses et de processus oncologiques.

Si nous parlons de douleur associée à un processus inflammatoire de nature dystrophique, nous parlons alors d'amincissement des disques intervertébraux, ainsi que d'atteinte aux vaisseaux sanguins et aux nerfs. Tout cela provoque une inflammation des racines nerveuses, qui "se développent" à partir de la moelle épinière et, en conséquence, le syndrome douloureux se développe..

Dans ce cas, la lombalgie peut avoir un caractère complètement différent: de type constant et douloureux, puis aigu paroxystique. Lorsque le nerf est pincé, le patient ressent non seulement des maux de dos, mais aussi une raideur dans les mouvements, ainsi qu'une détérioration générale.

Dans le cas où il y avait une lésion des nerfs de la région lombaire inférieure, le patient se plaint d'une douleur sourde dans le dos droit, qui descend jusqu'aux fesses et affecte également la jambe gauche. Un appel intempestif à un spécialiste peut entraîner une violation de la sensibilité du membre, qui, par la suite, devient permanente. Ce phénomène est également dangereux et le développement d'une inflammation du nerf sciatique, ce qui peut conduire à la formation de douleurs persistantes et d'autres complications nécessitant une intervention chirurgicale.

L'hypothermie, par exemple, pendant la période hivernale ou une exposition prolongée à un courant d'air, peut entraîner un processus inflammatoire dans les muscles - la myosite. Cette maladie peut également provoquer une activité physique prolongée, ainsi qu'une diminution des fonctions protectrices du système immunitaire. Avec la myosite, le patient se plaint de douleurs de type douloureux qui sont permanentes et s'intensifient même avec une respiration profonde ou une pente. Dans ce cas, aucun traitement médicamenteux spécial n'est requis. Il suffit d'utiliser un broyage avec Menovazine, de la chaleur et plusieurs jours de repos. De plus, vous pouvez boire des médicaments pour augmenter l'immunité.

Lombalgie comme cause de pathologies organiques

Les maux de dos peuvent être à la fois des processus inflammatoires et des maladies des organes internes. Ainsi, les processus pathologiques dans les reins provoquent un type de douleur sourde, permanente et tiraillante. Avec la lithiase urinaire, au moment de déplacer les formations rocheuses, la douleur devient de nature coupante, aiguë, il y a une violation de l'écoulement de l'urine. Lors du diagnostic, vous pouvez remarquer une augmentation de l'organe (rein).

Si le patient constate que le bas du dos fait mal du côté droit, ainsi que du côté gauche, alors il y a très probablement une pneumonie de type gauche. Il convient de noter qu'avec cette pathologie, une augmentation de la température centrale du corps et une légère toux rejoignent les principaux symptômes.

La douleur dans la région lombaire peut également parler de maladies du pancréas, en particulier de la pancréatite. Le syndrome douloureux est localisé dans le bas du dos, a un caractère douloureux mais pas intense. Au fil du temps, la douleur à gauche dans le bas du dos derrière le dos devient ceinturer et commence à s'accompagner de constipation. Il a été noté qu'après avoir mangé des aliments trop pointus, salés ou acides, le syndrome douloureux était complété par le développement de nausées et une détérioration de l'état général du patient.

Diverses maladies gastro-intestinales, y compris les lésions ulcéreuses et la gastrite, peuvent également provoquer le développement de douleurs dans la région lombaire (dos et gauche), mais dans le contexte d'une obstruction intestinale ou d'autres troubles. La douleur dans la région lombaire peut également indiquer des pathologies de la rate, son augmentation. En plus de la douleur, la maladie s'accompagne de changements pathologiques dans les tissus du foie, du jaunissement de la peau, d'une augmentation de la température centrale du corps, ainsi que d'un malaise général.

Phénomène courant, lorsque le bas du dos et les douleurs laissées chez les femmes pendant la grossesse, elles acquièrent une intensité particulière à la fin du deuxième semestre. Ce phénomène est associé à une augmentation de la pression à l'intérieur du péritoine, due à la croissance de l'utérus. La pression passe à la colonne vertébrale et, par conséquent, la douleur se développe. Dans ce cas, la douleur peut avoir un léger caractère douloureux et être permanente. Dans ce cas, tout médicament doit être prescrit uniquement sur l'avis d'un médecin. Le plus souvent, ils sont prescrits de porter un bandage spécial, ce qui soulage considérablement la pression sur la colonne vertébrale, en raison de laquelle le soulagement de la douleur se produit.

Comment traiter les lombalgies?

Comme déjà mentionné ci-dessus, le traitement d'un tel symptôme n'est nécessaire qu'après avoir établi la cause, à savoir la maladie qui l'a provoqué. Il est fortement déconseillé de commencer l'auto-traitement après avoir remarqué que le bas du dos fait mal, en utilisant diverses pommades ou compresses. Étant donné qu'il existe de nombreuses pathologies pouvant provoquer de telles douleurs, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin. Le spécialiste effectuera un examen visuel, collectera une anamnèse et prescrira la liste des études nécessaires, après quoi vous pourrez rediriger le patient vers un médecin de profil.

Douleur dans le dos, en bas à gauche, au-dessus et en bougeant

Articles d'experts médicaux

Dans tous les cas, une douleur intense et soudaine ou tout à fait tolérable, constante ou apparaissant après l'exercice est un signal d'alerte qui fait réfléchir sur l'état de santé. Même si vous avez réussi à arrêter rapidement le syndrome douloureux, vous ne devez toujours pas négliger les conseils médicaux. Il est préférable de découvrir rapidement la cause de l'inconfort, car les maux de dos à gauche peuvent être le symptôme d'une variété de maladies, dont la lutte ne sera plus efficace que dans les premiers stades de leur développement.

Code ICD-10

Causes de la douleur au dos gauche

L'étiopathogenèse du syndrome douloureux du côté gauche postérieur est très diverse. Il peut signaler la destruction des articulations de la colonne vertébrale, des spasmes des muscles paravertébraux, des changements pathologiques dans les organes de la cavité thoracique et abdominale.

Des douleurs dorsales non spécifiques (primaires ou bénignes) à gauche apparaissent en raison d'un effet positionnel ou mécanique sur les structures vertébrales. Il se produit comme une attaque soudaine de douleur aiguë, localisation caractéristique - la partie lombo-sacrée la plus chargée de la colonne vertébrale. La douleur est ressentie dans la région fessière, parfois même dans le haut de la cuisse. Sa cause est un spasme ou une sur-extension des muscles paravertébraux. La manifestation se produit lors d'une surcharge physique des muscles de la colonne vertébrale, un mouvement vif et infructueux, après un long séjour dans une position. Le plus souvent, cette douleur affecte les personnes qui mènent un style de vie insuffisamment actif et / ou qui sont en surpoids, qui ne savent pas comment regrouper et répartir la charge musculaire, par exemple, soulever des objets lourds.

Les douleurs dorsales spécifiques (secondaires) sont les conséquences des traumatismes, de la croissance des néoplasmes, des infections et de la dégénérescence des structures vertébrales ou rachidiennes.En outre, elles peuvent refléter le syndrome douloureux qui apparaît lors du développement de changements douloureux dans les organes de la cavité thoracique et du péritoine de localisation gauche et peuvent être d'origine:

  • pulmonaire - une conséquence de l'inflammation des voies respiratoires inférieures, de l'accumulation de gaz dans la cavité pleurale, de la pleurésie sèche, des néoplasmes de la localisation du côté gauche;
  • cardiaque - avec inflammation du péricarde, maladie coronarienne, présence d'anévrisme aortique;
  • digestif - pancréatite aiguë, ulcère gastro-duodénal;
  • rénale - thrombose de l'artère gauche, colique gauche;
  • gynécologique - ovariite;
  • hémorragie rétropéritonéale.

Chez les individus émotionnellement labiles, une douleur derrière le côté gauche de nature psychogène est possible, un fort choc émotionnel devient la cause du syndrome. De plus, les personnes qui éprouvent régulièrement des malaises au dos, parfois de peur d'attendre une autre crise, ressentent une douleur qui ne l'est pas (comportement douloureux).

Facteurs de risque

Les facteurs de risque d'apparition de douleurs non spécifiques sont des virages serrés, des secousses, des virages, un séjour prolongé dans une position, un stress accru sur les muscles du dos, une mauvaise forme physique, une grossesse. Le risque d'inconfort spécifique du côté gauche est augmenté en présence de maladies des structures vertébrales, de la moelle épinière, des organes internes situés sur le côté gauche de la poitrine et de la cavité abdominale.

Pathogénèse

La pathogenèse de l'apparition de douleurs du côté gauche dans le dos est multifactorielle. Des douleurs aiguës non spécifiques résultent de lésions des muscles paravertébraux ou de leurs spasmes. Les épisodes aigus sont souvent résolus d'eux-mêmes, mais les dommages périodiques augmentent la probabilité de chronicité. Dans ce cas, l'esclavage du tissu musculaire entourant l'articulation intervertébrale étirée se produit, ce qui entraîne une perturbation locale du flux sanguin et se manifeste par une intensification du syndrome douloureux. Si des mesures ne sont pas prises, il reste des cordes musculaires tendues et, au fil du temps, le manque d'approvisionnement sanguin normal conduit au remplacement des myocytes par des cellules du tissu conjonctif..

La pathogenèse des maux de dos spécifiques à gauche est diverse et est considérée dans le cadre du mécanisme de formation de la pathologie sous-jacente. La population de 30 à 40 ans sollicite le plus souvent une assistance médicale à cette occasion, l'appel initial à cette plainte est de 5% par an. La prévalence des syndromes de douleur vertébrale dans les pays à économie développée et les statistiques médicales atteignent 80%.

Épidémiologie

Les statistiques montrent que parmi les syndromes de douleur non oncologique, environ un quart tombe sur les maux de dos, dont la grande majorité (jusqu'à 90%) sont des douleurs musculo-squelettiques non spécifiques. Parmi les lésions des structures vertébrales, les lésions de compression de la racine vertébrale dans la région lombaire (radiculopathie) de 6 à 15% des cas prévalent, toutes les autres causes représentent environ 4%.

Symptômes

Les types de maux de dos, leur localisation, leur nature peuvent indiquer le sens de la recherche d'une pathologie, mais contacter un établissement médical pour établir leur étiologie est nécessaire, car l'inconfort est ressenti presque de la même manière avec des sources complètement différentes.

Maux de dos en bas à gauche

La grande majorité de ces plaintes de douleur sont associées à des déformations des structures vertébrales, qui subissent un stress constant lorsque nous nous asseyons, nous levons, marchons, courons, soulevons des poids. La région lombo-sacrée de la colonne vertébrale souffre le plus du stress. Le syndrome douloureux de cette localisation est le plus souvent un symptôme de sténose du canal rachidien, de sciatique, de spondylarthrose, de spondylose, d'autres conditions qui provoquent une compression des fibres nerveuses dans les structures altérées de la colonne vertébrale ou dans les tissus musculaires enflammés œdémateux. Dans de telles situations, la douleur s'accompagne d'engourdissement et de limitation de la fonction motrice à cet endroit. Dans le même temps, des lésions des organes internes situés à gauche dans la cavité abdominale peuvent également se manifester par des douleurs dans le bas du dos gauche. Par conséquent, afin de différencier les pathologies vertébrales des problèmes avec les organes internes, il ne sera pas inutile de consulter un urologue pour tous les patients, et les femmes auront également un voyage imprévu chez un gynécologue et effectueront des tests de laboratoire et des diagnostics matériels prescrits.

Les maux de dos en bas à gauche, causés par une violation de la fonction musculo-squelettique à cet endroit, se produisent généralement soudainement lors du levage d'objets lourds, après un long inconvénient de position, une forte performance du mouvement de rotation des extenseurs et un traumatisme de la colonne vertébrale. Avec un dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque, il est généralement terne et donne à la zone inguinale. Après un long repos, il est difficile de se lever et de commencer à bouger, mais lorsque le patient «diverge», la douleur s'affaiblit et disparaît parfois complètement.

Une hernie dans la région lombo-sacrée peut également se manifester par une douleur à gauche dans le bas du dos et une sensation de raideur à cet endroit. Les patients ont périodiquement des lumbago, ils ressentent de la douleur en tournant le corps et en basculant. La douleur se propage le long de la jambe jusqu'au pied comme des rayures. Les patients ont souvent les jambes engourdies. Cependant, ces symptômes ne sont pas spécifiques et peuvent indiquer non seulement la présence d'une hernie.

La spondylarthrite ankylosante au stade initial se manifeste par des douleurs dans la région lombaire et en dessous. Elle apparaît au repos, pendant une longue période de repos, souvent nocturne. Le matin, une raideur est ressentie, lorsque le patient bouge, la douleur diminue. La maladie se caractérise par un gonflement de la cheville et une violation de sa mobilité, en particulier des talons. La toux et les respirations profondes contribuent à augmenter l'inconfort.

La douleur dans le dos dans la région du rein indique principalement un processus pathologique dans ledit organe - néphrolithiase et / ou néphrite. Cependant, il est symptomatiquement difficile de différencier avec précision la radiculopathie et l'inflammation ovarienne. Il est impossible de distinguer les sources de troubles uniquement par le syndrome douloureux. La nature de la douleur est quelque peu différente les unes des autres, cependant, seul un médecin peut poser un diagnostic en toute confiance après un examen.

Le jade et l'oophorite se manifestent par une douleur tirante, quelle que soit la position du corps. Chez les futures mères, des douleurs de cette nature dans le bas du dos peuvent être un avertissement sur la menace d'avortement.

Selon une douleur intense, nous pouvons supposer des dommages à la colonne lombaire, une douleur lancinante, s'étendant jusqu'à la jambe jusqu'au bout des doigts, indique plutôt la présence d'une radiculite, un pincement du nerf dans les structures vertébrales de la région lombaire inférieure. L'irradiation de la douleur dans l'aine et les muscles abdominaux indique des dommages aux vertèbres lombaires situées dans la section supérieure.

Une attaque de coliques rénales commence de façon inattendue et soudaine, quelle que soit l'activité de la victime. Il peut dépasser pendant la période de sommeil nocturne - puis le patient se réveille. La douleur dans le dos dans le rein dans la phase aiguë augmente, sa durée est individuelle. Les coliques rénales peuvent s'arrêter brusquement, comme cela a commencé, mais, en règle générale, la durée pour atteindre son apogée prend plusieurs heures, et une personne parvient à consulter un médecin, ce qui est correct, car la douleur est très forte, ne passe pas longtemps, en conséquence, un choc douloureux est possible. La douleur avec colique rénale est migratrice; elle peut pénétrer dans le périnée, le haut des cuisses. En tombant, la douleur devient plus intense. Un patient souffrant de coliques rénales ne peut généralement pas s'asseoir ou s'allonger tranquillement, il va et vient, car il est impossible de trouver une position qui soulage la douleur. Les autres manifestations de la colique rénale correspondent aux facteurs qui l'ont provoquée. Cela peut être des envies fréquentes de vider la vessie, parfois non concluantes (ténesme), des nausées, des vomissements, qui n'apportent pas de soulagement, une bradycardie, une hypo et une hypertension, des flatulences et un ténesme de l'intestin. Divers obstacles à la sortie de l'urine (calculs, sténoses et autres) provoquent des coliques rénales.

Si vous ressentez des maux de dos localisés dans la région lombaire à gauche et suggérant une pathologie, ne commencez pas le traitement sans examen, cela peut vous coûter cher.

Le dos fait mal en haut à gauche

Cette localisation du syndrome douloureux est le plus souvent caractéristique de transformations pathologiques dans les régions vertébrales cervicales et / ou thoraciques, de tels symptômes peuvent manifester des dommages à la moelle épinière dans sa partie supérieure ou aux nerfs périphériques du membre supérieur.

La scoliose de la région thoracique de la colonne vertébrale (courbure à gauche) conduit au fait que la colonne vertébrale déformée commence à affecter les tissus paravertébraux et que les terminaisons nerveuses et / ou les disques intervertébraux sont impliqués dans le processus, absorbant les impulsions de vibration lors de la marche, de la course et d'autres activités physiques. Le haut du dos commence à faire mal lorsque le coude vertébral atteint un degré significatif (deuxième ou troisième).

Des modifications réactives du cartilage paravertébral et du tissu osseux avec ostéochondrose entraînent une saillie des disques perturbés qui affectent et endommagent les muscles et les fibres nerveuses. Au début du développement, ce processus ne provoque qu'une sensation de raideur, la colonne vertébrale perd de sa souplesse, des ostéophytes (spondylose) apparaissent et des douleurs commencent, généralement douloureuses et survenant après l'exercice, ou permanentes, si l'ostéophyte blesse la racine nerveuse. L'ostéochondrose et la scoliose sont les principales causes des saillies et des hernies intervertébrales, écrasant les racines des nerfs dans le canal de leur sortie de la moelle épinière. Des symptômes de névralgie intercostale apparaissent, se manifestant par une douleur interscapulaire plus proche du côté gauche, qui se fait passer pour cardiaque.

Diverses déformations conduisent au fait qu'il y a une douleur dans le dos à gauche au-dessus du bas du dos. Elle peut être causée par le déplacement des vertèbres. Il s'agit d'une douleur très vive et aiguë qui se propage le long du nerf intercostal et s'étend jusqu'à la zone de l'omoplate, du bras gauche et de l'aisselle.

L'affaissement du disque intervertébral, en raison duquel le canal se rétrécissant le long duquel la terminaison du nerf spinal passe à gauche, peut également provoquer des douleurs dues à la compression du nerf (hernie de Schmorl).

L'inflammation du tissu musculaire (myosite) entraîne des spasmes musculaires et, par conséquent, la compression des vaisseaux sanguins et des fibres nerveuses. Si le spasme est localisé dans le coin supérieur gauche, il fait également mal dans le côté supérieur gauche du dos. Des lésions similaires peuvent apparaître sur toute la longueur de la colonne vertébrale, respectivement, et une douleur peut être ressentie à tout moment.

Le dos fait mal en haut à gauche avec des fractures de l'os scapulaire ou des côtes. La bursite sous-scapulaire (inflammation de la sous-scapulaire synoviale gauche) provoque une douleur importante à gauche sous l'omoplate à l'arrière. L'épaule gonfle, devient engourdie, les symptômes d'intoxication générale sont souvent accompagnés - hyperthermie, faiblesse.

Une douleur dans le dos gauche à peu près au niveau des omoplates ou légèrement plus bas indique souvent la présence d'une pathologie cardiaque. Il irradie souvent vers le membre supérieur et la mâchoire inférieure. Douleur intense et sensation de mort imminente - partie du symptôme de l'infarctus du myocarde.

Souvent avec d'autres maladies cardiaques, la douleur à gauche redonne. En règle générale, la douleur cardiologique est arrêtée par les médicaments cardiaques (nitroglycérine, corvalol) et s'accompagne d'autres symptômes de faiblesse cardiaque - essoufflement, fatigue. Se produisent souvent après des troubles ou un stress physique.

Une douleur dans le dos à gauche en dessous de l'omoplate peut indiquer des maladies des voies respiratoires inférieures - pneumonie, pneumothorax, pleurésie sèche, néoplasmes des poumons et / ou des bronches. Les symptômes concomitants tels que l'essoufflement, la toux, la faiblesse sont caractéristiques des pathologies du système respiratoire.

Une douleur à gauche sous la côte du dos peut être observée dans la pancréatite aiguë. Ils sont en forme de ceinture et sont donnés à la partie inférieure du sternum et à la région du cœur, de l'omoplate et de l'arrière de la ceinture scapulaire. Avec la pancréatite, un spasme prononcé des muscles abdominaux est généralement observé..

Les coliques rénales peuvent se manifester par des maux de dos à gauche sous les côtes, au-dessus du bas du dos, elles peuvent être douloureuses lorsqu'un thrombus est obstrué par une artère fournissant du sang au rein, et un hématome rétropéritonéal peut également être localisé au même endroit. À risque - patients sous traitement anticoagulant.

Douleur au dos gauche lors du déplacement

Il n'y a aucun moyen de se manifester à l'aise et de répondre par une douleur aiguë, dès que vous commencez à bouger, des ecchymoses et des entorses de la colonne vertébrale peuvent survenir, de plus, mineures, dont le patient ne pouvait pas remarquer et ensuite les oublier en toute sécurité..

Diverses dorsopathies - ostéochondrose, scoliose, cyphose, lordose pathologique de la spondylarthrite cervicale, spondylopathie et, par conséquent, protubérances et hernies, ainsi que d'autres processus inflammatoires dégénératifs qui conduisent à des déformations des disques vertébraux, se manifestent souvent initialement comme des douleurs qui surviennent lors de la marche, courir, tourner le corps, et parfois simplement prendre une grande respiration, rire et même parler.

Le syndrome musculo-tonique se manifeste par des douleurs qui limitent la plage de mobilité d'une section particulière de la colonne vertébrale. Cela se produit lorsqu'un muscle de tonus est impliqué dans le mouvement. Au sondage, c'est elle qui se révèle tendue et douloureuse. Les causes du syndrome peuvent être l'haltérophilie, un séjour prolongé dans une position inconfortable, une augmentation de l'exercice sans échauffement préalable, des virages soudains et infructueux.

L'urrolithiase peut se manifester par des maux de dos pendant le mouvement, une tumeur dans n'importe quel organe de la cavité thoracique, une sciatique (inflammation du nerf sciatique) ou une myosite du muscle piriforme - également.

Que signifie la nature de la douleur??

Des douleurs dorsales aiguës à gauche surviennent généralement soudainement et accompagnent le développement aigu de la pathologie. Si la douleur est survenue et n'a pas disparu dans les prochaines minutes, mais est restée, bien que son intensité ait diminué, le corps prétend tout désastre. D'autres développements vous informeront sur les actions nécessaires - que ce soit pour appeler une équipe d'ambulance ou simplement aller chez le médecin. Mais les maux de dos aigus ne doivent pas être ignorés..

Lorsque la douleur est localisée dans la zone sous les côtes à gauche, le pancréas est très probablement affecté. Douleur douloureuse, s'étendant sur la circonférence du corps, ainsi que dans le dos et l'estomac. La faiblesse, la nausée, la fréquence cardiaque rapide, la fièvre peuvent augmenter. Si le patient vomit, cela ne lui apporte aucun soulagement. Une attaque de pancréatite aiguë ou une exacerbation de chronique, en règle générale, est précédée d'excès à la table des fêtes.

Une douleur aiguë dans le bas du dos gauche, s'étendant au bas de l'abdomen, peut survenir lorsque le kyste ovarien ou la trompe de Fallope se rompt en présence d'une grossesse extra-utérine. Ces conditions nécessitent une hospitalisation immédiate. Si une douleur au dos sévère sur la gauche se produit soudainement et ne se libère pas dans les 15 à 20 minutes - appeler une ambulance L'état du patient s'aggrave fortement - la faiblesse apparaît jusqu'à l'évanouissement, la température augmente, parfois de manière significative, le tonus des muscles abdominaux de la gauche augmente de manière significative. En réaction à la douleur, des vomissements peuvent survenir, des taches vaginales apparaissent, les processus excréteurs sont perturbés, cependant, il vaut mieux ne pas attendre si longtemps.

Il peut gravement blesser dans le bas de l'abdomen et le dos avec une salpingite aiguë (salpingoophorite), mais il est préférable de différencier un processus inflammatoire intense d'une catastrophe dans un établissement médical en utilisant des méthodes matérielles.

En général, une douleur aiguë sévère qui apparaît soudainement caractérise le développement aigu du processus et nécessite un diagnostic urgent. C'est juste le cas lorsque vous devez faire preuve d'une vigilance accrue et nécessiter l'attention du personnel médical.

Une douleur dans le bas du dos gauche, irradiant vers l'abdomen au-dessus du pubis du même côté, peut indiquer une inflammation des structures rénales (bassin, glomérules) ou recouvrant complètement le rein. Le jade se caractérise par une douleur tirante sur le dos gauche, il peut être plus fort dans le processus aigu et plus faible dans la chronique. Avec l'inflammation, le processus de filtration de l'urine est perturbé, la dégénérescence des tubules rénaux progresse. Cela affecte le processus de miction - la fréquence des envies augmente, la quantité d'urine libérée diminue, il peut y avoir des sensations inconfortables - démangeaisons, douleur, brûlure, sensation de satiété de la vessie. Les personnes atteintes de reins malades ont souvent mal à la tête. La néphrite aiguë se produit avec des symptômes plus graves, il peut y avoir un gonflement, une rétention urinaire aiguë, une faiblesse, des vomissements, de la température. Les reins malades réagissent en exacerbant la douleur en tapotant à leur emplacement (symptôme de Pasternatsky).

Des douleurs dorsales soudaines et aiguës à gauche peuvent survenir avec des coliques rénales, qui peuvent être causées par une néphrolithiase, des calculs dans l'uretère gauche, dans la vessie du côté gauche. Fondamentalement, les coliques rénales indiquent un déplacement de la pierre, ce qui provoque une douleur aiguë, grattant la surface muqueuse interne de l'organe. Une telle attaque est souvent provoquée par une marche rapide, un jogging, un saut, un travail physique intense. En relation avec l'irritation des terminaisons nerveuses du péritoine adjacent au rein affecté, des symptômes de troubles digestifs apparaissent.

La douleur aiguë au dos peut être un symptôme d'infarctus du myocarde, d'angine de poitrine, d'anévrisme aortique. Si la douleur persiste dans le quart d'heure, une ambulance doit être appelée..

La douleur aux points de suture ou aux coupures peut indiquer une maladie des voies respiratoires inférieures. Il n'apparaît que lorsque les pétales pleuraux sont impliqués dans le processus inflammatoire qui, lorsqu'ils sont frottés les uns contre les autres, provoquent des douleurs. Les masses tumorales commencent à faire mal, germant également dans la plèvre. Si les processus sont associés au système respiratoire, des symptômes tels que toux, essoufflement, fièvre, sueurs nocturnes et diurnes apparaîtront. La douleur aiguë est caractéristique du pneumothorax, de la pneumonie croupeuse, de la pleurésie sèche. Ça fait mal à la poitrine, sur le côté, c'est donné dans le dos. Les douleurs s'aggravent avec la toux, se penchant vers le côté droit (sain). Le dessin et l'ennui correspondent aux maladies chroniques de longue durée, par exemple la tuberculose: poumons - surviennent dans le haut du dos avec toux, respiration; reins, organes génitaux - dans la partie inférieure.

Des douleurs douloureuses dans le dos gauche peuvent être ressenties avec des maladies chroniques des organes génitaux féminins et masculins, d'autres symptômes apparaissent généralement: dysfonctionnements du cycle menstruel, troubles de l'éjaculation, écoulement, inconfort lors de la miction. Si les maux de dos à gauche s'accompagnent de symptômes de dyspepsie, nous pouvons supposer un problème avec le gros intestin.

Pour les syndromes radiculaires (compression des terminaisons nerveuses dans l'espace interdiscal), apparaissant, par exemple, après une surcharge ou une levée de poids, une douleur lancinante dans le dos à gauche est caractéristique - lombalgie.

Une douleur sourde, épuisante et parfois infructueuse dans le dos gauche peut être un symptôme de radiculopathie ou de sciatique.

Les déformations et les dommages aux structures vertébrales (ostéomyélite, ostéochondrose, scoliose, prolapsus, entorse, fracture, luxation), compliqués par le processus inflammatoire, inflammation des organes internes situés sur le côté gauche du corps, en particulier ceux purulents, s'accompagnent souvent de pulsations dorsales à gauche.

Différences entre les sexes

Dans la plupart des cas, la douleur dans le dos gauche est causée par diverses blessures et maladies de la colonne vertébrale et des muscles paravertébraux. Il n'y a pas de différences entre les sexes dans les causes qui les provoquent, et le mécanisme de développement, tout ce qui précède s'applique également aux personnes des deux sexes. Cependant, le mode de vie des hommes prédispose à l'apparition de maux de dos - ils sont plus souvent impliqués dans les sports mécaniques, soulèvent des objets plus importants dans la vie quotidienne et des risques professionnels sont ajoutés (parmi eux, il y a plus de conducteurs, de déménageurs et d'autres travailleurs engagés dans un travail physique intense). Les représentants du sexe fort sont plus prédisposés à la spondylarthrite ankylosante: parmi les femmes atteintes de cette maladie, neuf hommes représentent une femme, les hommes sont plus susceptibles de souffrir d'urolithiase, de maladies respiratoires, mais le diagnostic de pyélonéphrite est cinq fois plus susceptible d'être entendu par les femmes, et parmi elles - beaucoup Enceinte.

Les causes spécifiques de la douleur au bas du dos gauche chez l'homme sont les maladies génitales: le mal de dos est généralement donné en cas d'orchite, d'épidymite, une telle propagation est possible avec la prostatite, la varicocèle et la torsion du cordon spermatique, bien que dans ces derniers cas la douleur soit irradiée très rarement. En plus du dos, la douleur est localisée dans le périnée et le scrotum. Les conditions aiguës sont accompagnées de fièvre, de graves douleurs brûlantes, de nausées et de vomissements peuvent être. Chronique - avec des sensations moins intenses, des douleurs, des éclats, parfois dérangeant uniquement lors de la marche et des mouvements plus intenses. Dans les maladies des organes génitaux, la douleur est donnée à la région lombaire et inférieure, donc si vous ressentez une douleur dans le dos à gauche au-dessus du bas du dos chez les hommes, des problèmes masculins spécifiques peuvent être exclus.

D'autres causes de maux de dos au-dessus et au-dessous des lombaires peuvent être causées par des maladies communes aux deux sexes - maladies des reins, du cœur, des poumons, des structures vertébrales, de la moelle épinière, décrites ci-dessus.

Spécifique exclusivement au beau sexe, les maux de dos à gauche ainsi que chez les hommes apparaissent avec des maladies des organes qu'eux seuls ont. Fondamentalement, les maux de dos sur le côté gauche de la femme sont causés par des changements pathologiques dans les ovaires et les trompes de Fallope du côté gauche. Salpingite, oophorite, salpingoophorite, néoplasmes dans ces organes, torsion des jambes du kyste ovarien, une grossesse tubaire à gauche peut provoquer des douleurs dans le bas-ventre, irradiant vers le dos. La nature de la douleur et des symptômes associés est cohérente avec le processus qui l'a provoquée..

Les maladies inflammatoires au cours de la phase aiguë peuvent se manifester par une douleur lancinante intense, de la fièvre, des pertes vaginales et une gêne lors de la vidange de la vessie. Pour les formes chroniques, la douleur douloureuse et l'absence de symptômes graves sont typiques.

Une douleur aiguë au poignard qui a soudainement percé le bas de l'abdomen et le dos et est restée, bien que réduite en intensité, une forte détérioration de la condition peut être un signe de rupture d'un kyste ovarien ou d'une trompe de Fallope pendant une grossesse extra-utérine.

Avec des douleurs de traction apparaissant périodiquement moins importantes dans le bas de l'abdomen et le dos, en particulier en combinaison avec l'arrêt des menstruations ou une diminution inhabituelle de son intensité, vous devez réfléchir à la possibilité d'une grossesse extra-utérine et être examiné si une telle possibilité existe.

Les néoplasmes de l'ovaire gauche se développent de manière asymptomatique pendant une longue période et se manifestent par une douleur déjà avec la croissance de la tumeur et sa pression sur les tissus environnants équipés de récepteurs de la douleur, la douleur peut également apparaître lors des rapports sexuels et de l'effort physique, et ne pas déranger au repos. Dans le même temps, une faiblesse inexpliquée, un essoufflement, des troubles de la miction et de la défécation, un gonflement ou des varices des jambes peuvent se développer..

Les maux de dos les plus inoffensifs chez les femmes peuvent être causés par l'approche des menstruations. Pour certains, ces douleurs périodiques sont causées par la rétention d'eau dans la région pelvienne, l'instabilité de l'état émotionnel due aux fluctuations hormonales avant la menstruation et une anxiété accrue, qui provoque des douleurs dans le bas du dos, y compris celui de gauche. Les sensations de dessin avant la menstruation se développent en présence de maladies chroniques des organes pelviens, vous devez donc encore être examiné.

Les pathologies des organes génitaux féminins situés à gauche se manifestent par des douleurs dans le bas du dos, pas plus élevées que le bas du dos.Par conséquent, lorsqu'un patient se plaint de douleurs lombo-sacrées, soupçonnant une radiculite, une sciatique, une hernie de la colonne vertébrale et d'autres pathologies, il doit être envoyé pour une consultation chez le gynécologue.

La douleur dans le dos vers la gauche au-dessus du bas du dos chez les femmes est généralement causée par des raisons communes aux patients des deux sexes, qui ont déjà été couvertes suffisamment en détail dans l'article ci-dessus.

Arrêtons-nous sur une telle période de la vie d'une femme que d'avoir un enfant. Les maux de dos à gauche pendant la grossesse ne sont pas rares. La charge sur la colonne vertébrale, en particulier dans la région lombaire, augmente avec une augmentation de l'utérus et atteint des valeurs maximales à la fin de la gestation. Si une femme est mal entraînée physiquement, a des muscles du dos faibles, souffre d'ostéochondrose ou si sa colonne vertébrale est pliée, cela affecte négativement les sentiments dans le dos. Les symptômes peuvent se manifester de différentes manières: la douleur peut survenir après de longues promenades, porter des sacs lourds, tousser, respirer profondément, expirer, éternuer. Parfois, des douleurs sont exprimées dans les lumbago aigus, certains ont mal au dos le soir et après le repos, cela passe. Si l'inconfort vous dérange constamment, il est préférable d'en informer le médecin qui mène la grossesse. Peut-être qu'il prescrira des études, des exercices de physiothérapie pour les femmes enceintes, le port d'une orthèse de soutien, un traitement supplémentaire.

Chez les femmes enceintes, les maladies chroniques sont souvent exacerbées. En particulier, une maladie rénale. Une femme enceinte sur dix souffre de pyélonéphrite. Au cours des trois derniers mois, la probabilité de développer des coliques rénales est élevée. Cette condition est dangereuse car elle peut provoquer un accouchement prématuré, vous devez donc consulter d'urgence un médecin.

La merralgie (névralgie du nerf fémoral externe) pendant la grossesse est également possible. Elle se produit en raison de la compression du nerf au niveau du ligament inguinal, car chez les femmes enceintes avec croissance de l'abdomen, il y a une augmentation de la flexion de la colonne lombaire (lordose), de l'angle d'extension de l'articulation de la hanche et de l'inclinaison du bassin..

Si le mal de dos inquiète constamment une femme enceinte, elle doit consulter un spécialiste.