logo

Lombalgie en début de grossesse

L'inconfort et la douleur dans la région lombaire sont une condition à laquelle de nombreuses femmes enceintes sont confrontées. Dans quels cas de telles sensations peuvent être considérées comme normales pour les femmes enceintes, et quand ne devraient pas être retardées une visite chez le médecin?

Causes des maux de dos pendant la grossesse

La douleur dans le bas du dos, survenant jusqu'à 12 semaines, peut être aiguë et tiraillante, modérée ou simplement insupportable. La douleur peut se faire sentir à tout moment de la journée, aggravant considérablement le bien-être de la future mère. Les experts identifient plusieurs facteurs qui affectent la formation de la douleur.

La menace de l'avortement

De toutes les pathologies accompagnées de douleurs lombaires, ce problème mérite le plus d'attention. Dans cette condition, le bas du dos tire, comme pendant les menstruations. Souvent, les douleurs dans le bas-ventre et dans la région inguinale se rejoignent. Un écoulement sanglant des voies génitales est possible, indiquant qu'une fausse couche a commencé. Pour les douleurs au bas du dos associées à la menace d'interruption de grossesse, la future mère doit immédiatement consulter un médecin.

Tout peut être à l'origine d'une menace de fausse couche. Processus infectieux, maladies du sang et même anomalies génétiques du fœtus - tout cela peut provoquer une hypertonie utérine et l'apparition de douleurs lombaires. Souvent, la menace d'avortement est causée par un défaut de l'ovule ou du sperme, ainsi qu'une mauvaise implantation (fixation de l'embryon à la paroi de l'utérus).

Maladies des reins et des voies urinaires

Pendant la grossesse, les maladies chroniques sont souvent exacerbées. La pyélonéphrite ou la lithiase urinaire peuvent se manifester par une douleur intense, presque insupportable dans le bas du dos (le plus souvent unilatérale). Peut-être une augmentation de la température corporelle à 39-40 degrés, l'apparition de frissons. La plupart des femmes connaissent leur maladie avant la grossesse, et seulement dans de rares cas, la maladie se manifeste précisément pendant la période d'attente du bébé. Pour un diagnostic précis, consultez un médecin généraliste. Une analyse d'urine de routine ainsi qu'une échographie des reins aideront à trouver la cause des douleurs au bas du dos pendant la grossesse..

Ostéochondrose

Les maladies de la colonne vertébrale sont une autre cause fréquente de maux de dos. Dans ce cas, la femme ressent une raideur prononcée des mouvements. Il lui est difficile de faire un pas, de sortir du lit ou de se retourner sur le côté. L'exacerbation de l'ostéochondrose se produit généralement avec l'hypothermie, ainsi qu'avec une charge excessive sur la colonne vertébrale.

Atteinte au nerf sciatique

Les dommages à l'un des plus gros nerfs du corps humain peuvent provoquer des maux de dos graves et presque insupportables. La douleur est toujours localisée d'un seul côté, s'intensifie au repos et pendant le sommeil. L'exacerbation de la maladie survient pendant la saison froide, après la baignade dans la piscine ou pendant les sports. Si un nerf sciatique est suspecté, contactez un neurologue ou un chirurgien..

Cependant, les lombalgies en début de grossesse n'indiquent pas toujours le développement d'une pathologie grave. De nombreuses femmes enceintes s'habituent à un certain inconfort dans le dos et ne considèrent pas cela comme une source de préoccupation. Ces douleurs lombaires sont expliquées tout simplement. Pendant la grossesse, le fond hormonal change et, dès les premières semaines après la conception, le ramollissement des os pelviens et de l'entorse commence. Tout cela entraîne l'apparition de douleurs modérées dans le bas du dos, l'aine et le bas-ventre. Les sensations douloureuses à court terme qui ne s'intensifient pas avec le temps et disparaissent après le repos ou le sommeil ne constituent pas une menace pour la future femme et ne nécessitent pas de traitement spécial.

Que faire si le bas du dos fait mal en début de grossesse?

Tout d'abord, vous devez comprendre les causes conduisant à l'apparition de la douleur. Si la douleur ne disparaît pas avec le temps, une femme doit absolument consulter un médecin. Selon la pathologie identifiée, le médecin prescrira un traitement et donnera des recommandations sur la prévention de cette condition..

Les lombalgies causées par la menace d'avortement sont soulagées par les médicaments antispasmodiques. Un bon effet est vu de l'utilisation de la drotavérine ("No-shp") dans les comprimés. Pour les maladies de l'estomac et des intestins, il n'est pas recommandé d'utiliser une forme de comprimé. Alternativement, des suppositoires rectaux avec de la papavérine peuvent être utilisés. Les deux médicaments détendent bien les muscles de l'utérus, éliminant le tonus accru et éliminant ainsi les douleurs au bas du dos.

Avec des antispasmodiques avec une fausse couche menaçante, un soutien hormonal est souvent fourni. Les préparations de progestérone (Duphaston, Utrozhestan) aident à maintenir la grossesse et à maintenir l'équilibre hormonal jusqu'à 14-16 semaines. Après 16 semaines, le placenta se forme et le besoin de progestérone disparaît.

Les préparations à base de magnésium (par exemple, Magnelis ou Magne B6) sont devenues très populaires pour le traitement des douleurs de recul. Ces fonds réduisent efficacement le tonus de l'utérus, éliminent la douleur et éliminent la menace d'avortement. La durée du traitement est de deux semaines à un mois. Les préparations à base de magnésium sont interdites en cas de taches sur les voies génitales en début de grossesse..

Les douleurs lombaires causées par une maladie rénale peuvent nécessiter une antibiothérapie. Le traitement de la pyélonéphrite, exacerbée pendant la grossesse, doit être géré par un médecin qualifié. Avec une augmentation de la température corporelle et une détérioration de l'état général, une hospitalisation peut être nécessaire.

La chaleur sèche aide à soulager les douleurs au bas du dos lors de l'ostéochondrose. Vous pouvez envelopper votre dos avec une écharpe chaude ou simplement vous envelopper dans un plaid. Les gels chauffants et anti-inflammatoires sur la région lombaire au premier trimestre de la grossesse ne sont pas recommandés. En outre, les analgésiques en comprimés ne doivent pas être pris - beaucoup d'entre eux peuvent affecter négativement l'état du fœtus. En cas de douleur insupportable, consultez un neurologue.

La douleur dans le bas du dos, non associée à une maladie, ne nécessite aucun traitement. Soulager la condition aidera au repos, à un sommeil réparateur ou même à un changement de position corporelle. Pour plus de commodité, pendant le sommeil, vous pouvez placer des oreillers sous le bas du dos - cela soulagera les tensions des muscles du dos et éliminera la douleur. Les exercices thérapeutiques ou le yoga ne feront pas de mal. Il est préférable de pratiquer dans des groupes spéciaux pour les femmes enceintes, sous la direction d'un entraîneur expérimenté. Pendant l'entraînement, vous ne devez en aucun cas effectuer des exercices par la force. Une charge disproportionnée sur le corps peut entraîner une détérioration de l'état général, ce qui entraînera une nouvelle attaque de douleurs lombaires..

Pour éviter l'apparition de douleurs, il sera utile de nager dans la piscine ou en eau libre. Il est important de surveiller la température de l'eau et de l'air - l'hypothermie peut entraîner une exacerbation de l'ostéochondrose ou de la pyélonéphrite. Sinon, être dans l'eau permet de soulager les tensions du bas du dos et des muscles abdominaux et de supprimer tout inconfort dans cette zone. Si ces recommandations ne vous aident pas, vous devriez consulter un médecin pour clarifier le diagnostic et sélectionner le schéma thérapeutique optimal.

Pourquoi peut tirer le bas du dos en début de grossesse et comment y faire face

Au moment de la naissance d'une nouvelle vie dans le corps d'une femme, de nombreux processus associés à la grossesse se produisent. Parfois, ils peuvent se faire sentir par divers symptômes qui inquiètent la future mère. L'une de ces manifestations est une douleur tirante dans la région lombaire. Cette condition n'est pas toujours sans danger pour une femme et un enfant. La nature de son apparence peut être déterminée par la nature des sensations et des symptômes associés.

Raisons non concernées

Les processus physiologiques lors du portage de l'enfant sont importants et se font souvent sentir. Il existe un certain nombre de facteurs qui peuvent provoquer des douleurs de recul et sont directement liés à la grossesse:

  1. Le processus d'implantation de l'ovule. A ce moment, la femme ne sait pas encore qu'elle est enceinte. Le début de la fixation de l'ovule se produit le 5-7ème jour après la fécondation. En plus des sensations désagréables dans le dos à ce moment, le bas-ventre peut siroter et un écoulement rosé est également acceptable. La condition ne nécessite pas de traitement et passe rapidement d'elle-même.
  2. Augmentation du flux sanguin vers les organes pelviens. Cela se produit à une période d'environ 6 semaines en raison de la formation de la circulation utéro-placentaire. Les vaisseaux sont pleins et peuvent provoquer une gêne dans le bas de l'abdomen et le bas du dos.
  3. Ramollissement des ligaments et des articulations. Le corps se prépare à l'avance pour le processus de naissance, produisant l'hormone relaxine. Il rend les fibres de cartilage élastiques. Dans ce cas, le dos est généralement tiré dans le coccyx et le bas du dos.
  4. Les contractions du Brexton Higgs. Ce phénomène peut être observé après 11 à 12 semaines de grossesse. Les sensations ressemblent à des douleurs de travail pendant le travail, seulement avec une faible intensité, et elles passent rapidement. L'utérus à ce moment devient dur, et peut siroter un peu votre dos.

Ce sont tous des signes d'une grossesse normale..

Si vous tirez le bas du dos en début de grossesse, alors que la douleur n'est pas exprimée et ne cause pas d'inconvénients particuliers, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Lors d'un rendez-vous prévu avec un médecin, vous devez signaler un tel symptôme. Quant à savoir si des mesures diagnostiques sont nécessaires, lui seul peut juger, compte tenu de l'histoire de la femme enceinte.

Conditions dangereuses

La grossesse est toujours un stress pour le corps. L'immunité est réduite, les maladies chroniques sont exacerbées, parfois même celles qui n'ont pas été identifiées auparavant. Des violations du cours de la grossesse lui-même se produisent également..

Le retrait de la douleur peut être le signe d'une des conditions suivantes:

  • Le début d'une fausse couche ou d'une grossesse gelée. Cette complication grave s'accompagne de crampes dans l'abdomen, irradiant vers la région lombaire et d'écoulement sanglant. Dans ce cas, une hospitalisation immédiate est requise..
  • Maladies infectieuses. Une diminution de l'immunité augmente le risque d'attraper un rhume ou d'attraper une infection. L'inflammation du système génito-urinaire pendant la grossesse peut également se manifester par un recul des douleurs.
  • Exacerbation ou développement de l'ostéochondrose. La charge augmente avec l'augmentation du fœtus et le centre de gravité se déplace. S'il y avait des problèmes aux articulations ou à la colonne vertébrale avant même la grossesse, il y a une forte probabilité de rechute. Si vous ne tenez pas votre position, asseyez-vous souvent et bougez un peu, la probabilité de problèmes de colonne vertébrale augmente.
  • Symphysite. Avec un ramollissement excessif des articulations et un manque de calcium, les os pubiens peuvent se diviser partiellement ou complètement. Dans ce cas, la douleur sera tirante, localisée dans la région pubienne, s'étendant jusqu'au bas du dos.

Lorsque vous tirez le dos pendant la grossesse aux premiers stades, alors que la douleur est intense, en particulier les crampes, il est nécessaire de contacter un établissement médical pour en déterminer les causes. Cela peut être un signe dangereux, et s'il est ignoré, des conséquences graves sont possibles pour la mère et le bébé.

Prévention et traitement

Les médicaments pour porter un enfant dans la plupart des cas sont interdits. Même les anesthésiques locaux sont contre-indiqués. Pour prévenir ou éliminer les maux de dos pendant la grossesse, vous devez suivre des recommandations simples:

  1. Essayez de garder le dos droit. Une posture correcte est la meilleure prévention.
  2. Changez constamment la position du corps dans l'espace. Être dans la même position pendant une longue période peut nuire aux muscles du dos et de la colonne vertébrale.
  3. Ne soulevez pas de poids. Cela peut provoquer non seulement des maux de dos, mais aussi une naissance prématurée. Tout stress doit être évité..
  4. Faites des exercices pour les femmes enceintes. Ce sont de simples complexes qui aideront à faciliter le déroulement de la grossesse pour la femme elle-même. Des promenades en plein air seront également utiles..
  5. Suivez un cours de massage. Il doit être effectué par un spécialiste, car pendant la grossesse, la technique de massage diffère de l'habituelle.
  6. Choisissez les bonnes chaussures. Inacceptable de porter des chaussures qui ne conviennent pas à la taille, inconfortables ou avec un talon haut.
  7. Non médicamenteux. Une compresse de miel ou une écharpe chaude dans le bas du dos peut soulager la douleur sans nuire au bébé..

Le plus souvent, pendant la grossesse, tire le bas du dos pour des raisons tout à fait naturelles qui ne nécessitent pas de traitement spécial. Mais toujours, s'il y a des symptômes concomitants ou une douleur intense, une consultation avec un gynécologue est nécessaire. En cas de violations graves, l'utilisation de drogues est possible. L'automédication est strictement interdite, car elle est dangereuse pour la santé de l'enfant.

Tire le bas du dos en début de grossesse - causes possibles, prévention et traitement

La naissance d'une nouvelle vie dans le corps d'une future mère est associée à de graves changements et à un stress qu'elle doit vivre sur elle-même dès les premières semaines de grossesse. Certains d'entre eux s'accompagnent de symptômes plutôt désagréables, par exemple, des maux de dos tiraillants ou douloureux. Dans la plupart des cas, ces sensations sont causées par les processus physiologiques naturels qui se produisent dans le corps de la femme pendant cette période, mais elles peuvent également être le signe de développer des pathologies qui peuvent menacer la santé de la future mère et de son bébé. Essayons de comprendre pourquoi les femmes ont mal au dos en début de grossesse et quand ces sensations sont une source de grave préoccupation.

Les causes naturelles de la douleur

Les processus qui se déroulent dans le corps féminin pendant la grossesse de l'enfant, même au tout début de la grossesse, peuvent affecter de manière significative le bien-être de la femme enceinte, lui causant diverses sensations désagréables et un malaise général. Et cela ne concerne pas seulement les nausées matinales et les vomissements - même avant le retard des menstruations, une femme peut prêter attention aux douleurs de traction périodiques dans le bas du dos et le bas de l'abdomen. Et bien qu'elles soient le plus souvent attribuées au syndrome prémenstruel, dans certains cas, ces sensations indiquent néanmoins qu'une fécondation s'est produite.

Au cours des premières semaines du développement du fœtus, la cause des tiraillements et des douleurs dorsales peut être:

  1. Implantation d'un œuf fœtal dans la cavité utérine. Le processus commence 5-7 jours après la fécondation, c'est-à-dire que la femme à ce stade dans la grande majorité des cas ne sait toujours pas qu'elle est tombée enceinte. Des symptômes supplémentaires peuvent inclure un écoulement rose pâle et une sensation de lourdeur dans le bas-ventre..
  2. Formation de chorion. Ce tissu, qui deviendra à l'avenir la base du placenta, et le processus de sa formation, à partir de 4 semaines de grossesse, peuvent s'accompagner de douleurs légères et d'une sensation de lourdeur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen.
  3. Augmentation du flux sanguin vers l'utérus. Il s'agit de la première étape de la formation de la circulation utéro-placentaire, qui survient à 5-6 semaines de grossesse. Les vaisseaux situés dans la région pelvienne débordent de sang à ce moment, provoquant une gêne et des douleurs de traction dans le bas de l'abdomen et le bas du dos.
  4. Déplacement du centre de gravité. Malgré la petite taille du fœtus, à mesure qu'il grandit, la future femme doit instinctivement ajuster sa posture habituelle, écarter les épaules et tendre le cou. De tels changements provoquent souvent des douleurs de recul, en particulier chez les femmes qui ne sont pas habituées à l'activité physique..
  5. Production active de relaxine. Cette hormone est responsable de l'élasticité du cartilage, qui devrait atteindre son apogée avant l'accouchement. Et bien que ce soit encore loin, le développement de la relaxine commence déjà à partir de 2 mois de grossesse - les articulations et les ligaments se ramollissent, provoquant une gêne lombaire et coccyx.
  6. Croissance utérine. À la 9-10e semaine de grossesse, le fœtus et l'utérus commencent à se développer rapidement, augmentant la charge sur la colonne vertébrale. En conséquence, des maux de dos assez visibles peuvent apparaître, en particulier dans la région lombaire..

Dans tous ces cas, l'inconfort et les douleurs tiraillantes sont une sorte de norme, ils ne présentent donc pas de danger pour la femme enceinte ou le bébé. Mais afin d'exclure la possibilité de pathologies cachées, vous devez toujours informer votre médecin qui est enceinte de vos sentiments, ainsi que recevoir des recommandations de sa part sur la façon d'améliorer votre bien-être.

La douleur comme signe de pathologie

Malheureusement, des douleurs dans le dos et le bas de l'abdomen au début de la grossesse - le symptôme est loin d'être toujours aussi inoffensif. Porter un enfant est toujours un stress pour le corps de la femme enceinte, ce qui est capable d'aggraver ses maladies existantes, y compris les problèmes avec le système musculo-squelettique. De plus, la douleur peut également indiquer des anomalies pendant la grossesse elle-même..

Les causes les plus dangereuses de telles sensations désagréables comprennent:

  1. Grossesse congelée ou début d'une fausse couche. Dans ce cas, une douleur intense dans le bas de l'abdomen peut donner au bas du dos et s'accompagner d'un écoulement sanglant abondant.
  2. Infectieux ou rhume. Dépensant la majeure partie de l'énergie pour la croissance et le développement du fœtus, le corps féminin pendant la grossesse devient particulièrement vulnérable - une diminution de l'immunité donne souvent le feu vert aux rhumes ordinaires et aux infections graves. Par conséquent, la future mère peut souffler dans le dos ou développer une inflammation du système génito-urinaire, qui s'accompagne de douleurs au dos.
  3. Ostéochondrose. La charge croissante sur la colonne vertébrale et le déplacement du centre de gravité chaque jour peuvent provoquer une exacerbation de l'ostéochondrose si une femme a déjà eu un tel problème avant la grossesse, ou provoquer son apparition en raison de l'usure du cartilage.
  4. Symphysite. Avec une carence en calcium dans le corps de la femme enceinte et un ramollissement excessif des articulations, les os du pubis peuvent diverger partiellement ou complètement, provoquant des douleurs douloureuses dans la région pubienne, redonnant au bas du dos.

En général, toute maladie dont une femme souffrait avant la grossesse peut s'aggraver après la conception, provoquant une gêne et des douleurs. Cela peut être une scoliose, une hernie intervertébrale, une sciatique, une pyélonéphrite, une urolithiase et tout traumatisme antérieur, même, par exemple, une cheville allongée, qui se rappelle soudainement avec une douleur dans le bas du dos.

Premiers secours

Que faire si le retrait des douleurs dès les premières semaines de grossesse provoque un inconfort constant et interfère avec le mode de vie habituel? Pour commencer, consultez votre médecin - seul un spécialiste expérimenté peut vous dire comment vous comporter et quoi prendre si ce symptôme est dangereux pour la santé de la future mère et de son bébé. Il est particulièrement important de consulter un médecin dès que possible si la douleur de la traction s'est transformée en une forte et crampe, il y a un écoulement avec du sang, des étourdissements et une faiblesse générale.

Si l'inconfort n'est toujours pas lié à la pathologie, il contribuera à améliorer le bien-être de la future maman:

  • posture correcte;
  • matelas orthopédique de haute qualité et oreiller spécial pour les femmes enceintes;
  • bandage;
  • exécution quotidienne de séries d'exercices simples;
  • yoga;
  • cours de massage spécial pour les femmes en position;
  • chaussures confortables et correctement sélectionnées sans talons;
  • aromathérapie.

Ces fonds peuvent apporter un soulagement tant attendu sans nuire à la future mère et à son bébé. Plus que jamais, une alimentation bien choisie est importante pendant la grossesse. Tout d'abord, pour étirer activement les muscles, le potassium est nécessaire, qui peut être obtenu non seulement à partir de complexes multivitamines, mais également en mangeant du poulet, du persil et des produits laitiers. En outre, les femmes enceintes ont besoin de magnésium et de calcium en quantités suffisantes, dont une carence affecte négativement l'état osseux.

De plus, dès les premières semaines de grossesse, le sommeil et le repos à part entière sont d'une grande importance - le plus souvent, les maux de dos disparaissent rapidement dès que la femme enceinte se couche et se détend pendant une courte période. Cependant, vous ne devriez pas non plus passer à un mode de vie passif en attendant le bébé - marcher, visiter la piscine et la gymnastique pour les femmes enceintes peuvent faire des merveilles, recharger le corps en énergie et restaurer une bonne santé.

Pourquoi les lombalgies pendant la grossesse

Pourquoi les lombalgies pendant la grossesse au premier trimestre

Au début, le dos peut faire mal, mais pas beaucoup et pas constamment. Un phénomène normal survient lorsqu'une femme, éprouvant un léger inconfort, change de position corporelle et que la douleur disparaît.

La raison de ce phénomène est la production de l'hormone progestérone, qui affecte les muscles et les tissus conjonctifs, provoquant une gêne due à:

  • répartition inhabituelle de la charge sur le corps;
  • anomalie pelvienne;
  • élargissement progressif de l'utérus;
  • augmentation systématique de la pression sur les organes pelviens.

En conséquence, un léger inconfort est ressenti, qui passe rapidement et ne dérange pas la femme. Ceci est la norme et n'est pas une raison de panique et de visites imprévues chez le médecin..

Lombalgie pendant la grossesse au deuxième trimestre: causes

Au début du deuxième trimestre, la charge sur le système musculo-squelettique est déjà assez importante et les organes internes de la femme sont sensiblement déplacés. Cela peut provoquer une gêne et des douleurs au bas du dos. Outre:

  • l'utérus appuie déjà assez fort non seulement sur les organes internes, mais aussi sur les os pelviens;
  • en raison d'une augmentation de l'abdomen, le centre de gravité général se déplace, à cause duquel le corps essaie de "reconstruire";
  • l'inconfort commence par un long séjour dans une position ou un travail monotone;
  • si une femme est habituée à se reposer sur le dos, la grande veine cave est périodiquement comprimée, ce qui a également des conséquences sous la forme de douleurs au bas du dos.

Normalement, une femme peut ressentir un inconfort ou une douleur tolérable, mais si les sensations deviennent insupportables, il est nécessaire de consulter un médecin pour prescrire un traitement.

Pourquoi le bas du dos au troisième trimestre fait mal

Au troisième trimestre, le dos fait le plus souvent mal, et cela s'explique:

  • L'enfant commence à grandir rapidement, à accumuler des graisses, c'est pourquoi le poids corporel de la femme augmente rapidement. Le système musculo-squelettique peut à peine faire face à une telle charge.
  • Une femme accumule de la graisse sous-cutanée, ce qui affecte également la prise de poids..
  • La quantité de sang dans le corps augmente fortement, ce qui crée non seulement une charge supplémentaire sur les os et les muscles, mais entraîne également des changements dans le fonctionnement des organes internes. Cela peut provoquer des maux de dos..
  • L'utérus appuie fortement sur les intestins, ce qui ralentit la digestion et les déchets sont de moins en moins excrétés, créant une charge supplémentaire sur le corps.
  • Le corps se prépare progressivement à l'accouchement à venir, à cause duquel les os deviennent plus mous et plus mobiles, ce qui peut aggraver l'inconfort et la douleur dans le bas du dos.

Si, dans les derniers stades, la douleur devient insupportable, le médecin peut prescrire des analgésiques sûrs. Pas toujours pendant la grossesse, le bas du dos commence à faire mal. Si une femme mène un mode de vie sain, contrôle son poids corporel, s'engage périodiquement dans l'éducation physique, elle ne ressentira peut-être pas d'inconfort dans le dos. Si une femme n'a jamais mené un style de vie sportif, en moyenne, la douleur peut survenir vers le milieu de la grossesse.

Raisons courantes

À n'importe quel stade de la grossesse, le bas du dos peut être malade en raison d'un mauvais style de vie, en particulier, les facteurs provoquants sont:

  • manque d'activité physique;
  • manque de promenades au grand air;
  • suralimentation incontrôlée;
  • activité physique excessive;
  • stress constant et tension nerveuse.

Dans tous les cas, cette condition peut être corrigée à l'aide de séances de massage thérapeutique, d'exercices physiques, d'exercices thérapeutiques, du port d'un bandage et d'autres méthodes recommandées par le médecin traitant.

Signes inquiétants

Parfois, l'inconfort et la douleur dans le bas du dos ne sont pas seulement le résultat de changements dans le corps pendant la grossesse. En particulier, il est urgent de visiter l'hôpital dans les cas suivants:

  • Si le bas du dos et l'abdomen «font mal» en même temps, en particulier au début de la grossesse, cela peut être le signe d'une fausse couche précoce. Il est nécessaire d'appeler une ambulance.
  • Si le bas du dos fait mal et fait mal au coccyx et au pubis pendant une longue période, vous devriez consulter un médecin, car ce sont des signes d'hypertonie qui peuvent entraîner une fausse couche.
  • Si la douleur irradie vers le haut de l'abdomen et le long de la colonne vertébrale, elle peut avoir été déclenchée par une pancréatite. Besoin urgent d'aller à l'hôpital - l'automédication est strictement interdite.
  • Pour la douleur qui s'étend à tout le dos, il est logique de vérifier les maladies du système squelettique. Pendant la grossesse, elles peuvent entraîner une naissance prématurée, ce qui est dangereux pour une femme et un bébé.
  • Si une douleur dans la région lombaire est administrée à droite ou à gauche, il est probable qu'un dysfonctionnement du fonctionnement des reins se soit produit. Il est facile de guérir, mais seulement avec une admission à l'hôpital en temps opportun et un diagnostic.

Afin d'éviter des complications avec de tels symptômes, vous devez consulter un médecin - il vaut mieux être en sécurité que de combattre les pathologies à des stades avancés.

Que faire et comment traiter les douleurs au bas du dos

Si vous ressentez un petit inconfort dans la région lombaire, ce qui ne vous cause pas de désagréments importants, vous n'avez pas besoin de consulter d'urgence un médecin. Une raison d'aller à l'hôpital survient lorsque la douleur commence à aggraver la qualité de vie, par exemple, vous dormez mal à cause de cela, perdez l'appétit ou ne pouvez pas faire les choses habituelles.

Après l'entretien initial, le médecin décidera quoi faire ensuite. Avec certaines pathologies, l'inspection suffit et parfois un examen complet du corps est nécessaire. Chaque maladie a ses propres caractéristiques de traitement - par exemple, parfois le massage peut aider et parfois aggraver la situation. Ne vous engagez pas dans l'automédication - cela peut entraîner des problèmes de santé pour la mère et l'enfant.

Mode de vie de grossesse

Quelle que soit la cause, qui a provoqué une gêne dans la région lombaire, une femme doit établir son mode de vie. En particulier, faites attention aux points suivants:

  • Obtenez une chaise confortable ou une chaise de travail. Si vous êtes dans la même position pendant une longue période, vous devez faire une petite séance d'entraînement toutes les demi-heures. Asseyez-vous droit, gardez le dos droit.
  • Si vous êtes constamment en mouvement, faites des pauses toutes les heures - vous pouvez simplement vous allonger pendant 10 à 15 minutes.
  • Obtenez un oreiller spécial pour dormir pour les femmes enceintes. Ne dormez que sur le côté, surtout après les 3 premiers mois.
  • Faire du sport. L'entraînement en force excessive est nocif pendant la grossesse. Cependant, des sports tels que la natation, le yoga, l'aquagym peuvent renforcer la santé d'une femme et préparer son corps à l'accouchement.
  • Mangez correctement, portez une attention particulière aux aliments contenant du calcium - cet élément est nécessaire au bon fonctionnement du système squelettique.

Si des actions sont inutiles, le médecin peut prescrire le port d'un bandage prénatal - c'est un équipement spécial qui vous permet de redistribuer la charge, en déplaçant le centre de gravité. Il est invisible sous les vêtements, mais vous apprécierez ses bienfaits dans les premières heures de port.

Mal de dos, estomac pendant la grossesse: pourquoi l'estomac et le bas du dos sont-ils douloureux en début de grossesse

Souvent, les douleurs au bas du dos dans l'abdomen au début de la grossesse sont physiologiques. Habituellement, ils sont presque imperceptibles et n'augmentent pas progressivement. La fille ne ressent pas beaucoup d'inconfort.

Maintenant, nous allons nous attarder sur cela plus en détail..

Pourquoi les douleurs à l'estomac et au bas du dos pendant la grossesse - facteurs physiologiques

Pour la première fois, une future mère peut ressentir une gêne, une semaine après la conception. Pendant cette période, la fille peut ne pas être au courant de la grossesse. Des sensations désagréables peuvent survenir du fait que l'œuf fœtal est introduit dans l'endomètre. Au cours du processus, des dommages à la muqueuse ou même aux vaisseaux sanguins peuvent se produire. Pour cette raison, une fille peut rencontrer des sensations désagréables ou même douloureuses. Dans certaines situations, un léger saignement peut survenir. Habituellement, seules quelques gouttes de sang sont libérées.

La future mère peut ne pas remarquer de telles sensations. Ils sont très similaires au syndrome prémenstruel..

Par la suite, la douleur peut survenir pour un certain nombre d'autres raisons. Ainsi, dans le corps d'une future mère, un changement significatif du fond hormonal se produit. La quantité de progestérone dans le sang augmente considérablement, ce qui peut entraîner des douleurs dans l'abdomen ou le bas du dos. De plus, un certain nombre d'autres changements se produisent dans le corps d'une femme enceinte:

  • le centre de gravité se déplace;
  • les ligaments sont étirés;
  • l'utérus est agrandi.

Tout cela se fait ressentir comme une douleur dans le bas-ventre et le bas du dos. De telles sensations ne devraient pas être dérangeantes. Ils sont inoffensifs. Aucun traitement médical n'est requis.

Cependant, les experts vous conseillent toujours de consulter un spécialiste et de découvrir la raison exacte pour laquelle la fille ressent des douleurs dans le bas du dos ou l'abdomen. Le fait est que les changements physiologiques et les symptômes indiquant la présence de pathologies sévères peuvent être très similaires. Pour cette raison, il vaut mieux jouer prudemment et aller chez le médecin.

Douleur dans l'abdomen et le bas du dos pendant la grossesse. Quand vous devez déclencher l'alarme

La douleur physiologique n'est jamais intense. S'il n'y a pas d'autres problèmes, la fille peut souffrir d'inconfort sans prendre d'analgésiques. Dans cette situation, ils peuvent soulager la douleur:

  • repos fréquent;
  • conduite de gymnastique légère;
  • porter des chaussures confortables.

Si la douleur s'intensifie et que des sensations de traction apparaissent dans la région lombaire, vous devez immédiatement consulter un médecin. L'expert aidera à exclure la présence d'un certain nombre de pathologies qui présentent des symptômes similaires aux causes physiologiques de la douleur:

  1. Kyste du corps jaune. Il commence à se former immédiatement après la conception. Le corps jaune assure la sécurité de l'embryon et agit comme une source de progestérone. Il fonctionne tout au long du premier trimestre de la grossesse. Si la fille a une maladie hormonale, un kyste apparaît souvent sur le corps jaune. Cela peut entraîner des sensations désagréables en début de grossesse.
  2. Inflammation du système génito-urinaire. Lorsqu'une fille porte un bébé, les infections présentes dans le corps peuvent provoquer une grave inflammation. Tout d'abord, le problème affecte les organes du système génito-urinaire. Si une fille a de la difficulté ou de la douleur à uriner, a des nausées, observe un changement de couleur des urines ou de la fièvre, vous devez immédiatement contacter un spécialiste et subir un examen..
  3. Il existe une menace de fausse couche. Si la fille ressent une douleur intense dans le bas du dos et l'abdomen, une faiblesse musculaire apparaît et les sécrétions vaginales deviennent des frottis, cela vaut la peine d'appeler immédiatement une ambulance. Habituellement, ces signes annoncent une possible fausse couche.

Au cours du premier et du deuxième trimestre de la grossesse, les maux de dos sont rarement graves. Habituellement, une fille ressent un léger picotement ou une compression. Par la suite, les sensations désagréables sont amplifiées de manière significative. Une fille peut ressentir de la douleur avec n'importe quel mouvement. Cela a un fort effet débilitant sur le corps..

Déterminer les causes des douleurs abdominales et du bas du dos pendant la grossesse et les méthodes de traitement

Si la femme enceinte s'inquiète des maux de dos ou de l'estomac, pour exclure la présence de pathologies, il est préférable de consulter un spécialiste. Tout d'abord, vous devez vous rendre chez le gynécologue. Il pourra évaluer correctement l'état de santé de la fille et identifier les indicateurs généraux de la grossesse en cours. Si le spécialiste ne trouve pas de problèmes supplémentaires, la fille sera affectée à l'exercice pour renforcer les muscles du dos et de l'exercice.

Dans certaines situations, le gynécologue peut envoyer la femme enceinte à un spécialiste dans un certain domaine. Les indications pour une visite chez un autre médecin peuvent être:

  • mauvais tests sanguins et urinaires;
  • compactage de l'abdomen;
  • l'apparition de poches;
  • changement de pression artérielle.

Selon les raisons qui ont causé la douleur, la fille peut être référée:

  1. Neurologue. En règle générale, un spécialiste prescrit une liste d'exercices pour soulager la douleur ou ordonne un massage. Dans certaines situations, il est possible de prescrire un analgésique sûr. Si le diagnostic est difficile, la future mère sera référée pour une IRM afin de déterminer l'état des tissus mous.
  2. À l'urologue. Le spécialiste prescrira une échographie des reins et un test d'urine avancé. Si la présence d'une maladie du système génito-urinaire est confirmée, la fille devra suivre un régime spécial. En plus de cela, des agents antibactériens sont souvent prescrits.
  3. Gastroentérologue. Le médecin procédera à un examen complet de l'état des organes internes. Si un problème est détecté, un traitement individuel sera sélectionné. L'identification de la pancréatite, qui peut causer des maux de dos, nécessitera un régime. En plus de cela, un gastro-entérologue prescrit généralement des préparations enzymatiques..

La méthode de traitement dépend de l'état de la fille. Si elle se sent plutôt bien et qu'il n'y a aucune raison sérieuse de s'inquiéter, un traitement ambulatoire sera prescrit. S'il y a des conditions préalables à une aggravation de la condition, il y a une menace de fausse couche ou si la femme souffre beaucoup, elle sera placée à l'hôpital.

Comment faire face à la douleur de la grossesse vous-même

L'auto-traitement n'est possible que si la fille a déjà consulté un spécialiste et qu'elle n'a trouvé aucune autre pathologie, à l'exception des changements survenus pendant la grossesse. Pour éviter l'apparition de sensations désagréables, la fille doit écouter les conseils suivants:

  1. Il est nécessaire d'effectuer correctement le levage d'objets. Pendant la grossesse, une forte pente est lourde d'un nerf pincé ou même d'un déplacement de la moelle épinière. Si une fille a besoin de soulever quelque chose, elle doit s'asseoir, tout en gardant le dos droit, et tout aussi bien se lever.
  2. Portez des chaussures confortables. Ne privilégiez pas les produits dont le talon est supérieur à 5 cm, dans ce cas, les chaussures doivent fixer la cheville. Cela minimisera la fatigue et vous permettra de bouger confortablement..
  3. Si une fille est obligée de passer beaucoup de temps sur ses jambes, elle doit changer le point d'appui d'un membre à l'autre.
  4. Si une fille éprouve des difficultés à bouger, les experts conseillent de mettre un rouleau sous son dos au moment de s'asseoir. Pendant le sommeil, un oreiller spécial pour les femmes enceintes vous aidera à vous détendre..
  5. Le massage des pieds peut aider à soulager les maux de dos. Pour ce faire, vous devez les caresser avec vos mains ou acheter une balle avec des pointes. L'appareil spécial doit être roulé le pied sur le sol. Mais le massage du bas du dos ou de tout le dos n'a pas besoin d'être effectué indépendamment. Si une fille ressent le besoin d'un tel impact, il est préférable de faire confiance à un massothérapeute professionnel.
  6. Dormir n'est autorisé que d'un côté. Cela permettra au squelette et à tous les muscles de se détendre complètement. Au réveil, il n'est pas nécessaire de faire des mouvements brusques. Sortir du lit est nécessaire lentement. Vous devez d'abord vous asseoir et ensuite seulement vous lever.
  7. Si le dos fait mal au début de la grossesse, mais que le médecin a confirmé qu'il n'y a pas de risque de fausse couche, la fille peut prendre No-shpa ou Viburkol. L'utilisation d'autres analgésiques en début de grossesse est contre-indiquée. Si une fille décide de prendre des médicaments, elle devrait obtenir une consultation préalable d'un spécialiste..
  8. Ne passez pas beaucoup de temps dans la même position. Les experts conseillent de faire une règle de changer la position du corps toutes les 10 à 15 minutes. Cela soulagera les tensions et éliminera les maux de dos..
  9. Si la fille est obligée de travailler au bureau pendant la grossesse, il est préférable d'acheter une chaise orthopédique. Il réduira considérablement la fatigue et l'inconfort..
  10. Au deuxième trimestre de la grossesse, vous pouvez utiliser un bandage pour les femmes enceintes. C'est une ceinture élastique qui est attachée avec du velcro. L'appareil couvre l'estomac et le maintient dans une position confortable. L'utilisation d'une attelle peut réduire considérablement la charge sur le dos.
  11. La posture doit être surveillée. Une fille qui est constamment courbée augmente considérablement la charge sur le dos. La fatigue entraîne de la douleur. Pour cette raison, gardez le dos droit..
  12. Il est préférable d'éviter de prendre des analgésiques. Si le dos et l'estomac sont très inquiets, il vaut mieux se détendre complètement, recourir au yoga et au massage. Il soulagera également efficacement la douleur s'il n'y a pas d'autres problèmes de santé. Vous ne pouvez prendre de drogues que si la sensation désagréable est trop forte.

Suivre des conseils simples permettra à la future femme de minimiser l'inconfort dans le dos et l'estomac qu'elle peut rencontrer pendant la grossesse..

La prévention

Il est plus facile de prévenir le problème que de le régler plus tard. Pour cette raison, les experts conseillent une série de mesures préventives pour se débarrasser des douleurs au dos et à l'estomac. Les conseils suivants doivent être pris en compte:

  1. Il est nécessaire de prendre une quantité suffisante de calcium avec de la nourriture ou de compléter le régime alimentaire avec des vitamines contenant la substance. Pendant la gestation, sa consommation augmente considérablement. Le manque de substance peut s'exprimer par la douleur.
  2. L'apport en calcium doit être accompagné de l'utilisation de vitamine D et de magnésium. Ils sont nécessaires à une bonne absorption de la substance. Les experts conseillent d'ajouter des aliments riches en magnésium à l'alimentation. Ce sont des légumes verts, des noix, du varech et des légumineuses. Pour obtenir de la vitamine D, vous devez beaucoup marcher au grand air..
  3. La santé du dos dépend directement des muscles et du squelette. Ils doivent être forts. Pour cette raison, la future femme ne devrait pas rester trop longtemps. Vous devez faire attention aux exercices d'éducation physique, de natation, de yoga ou de fitball. Cependant, vous n'avez pas besoin d'abuser de l'activité physique. Vous ne devez privilégier que les effets qui donnent à la femme enceinte le plaisir de leur mise en œuvre..

Des conseils simples aideront à réduire la probabilité de maux de dos et d'estomac..

Un ensemble d'exercices pour les douleurs abdominales et lombaires pendant la grossesse

Pour aider à réduire la douleur dans le dos et l'abdomen causée par des causes physiologiques, la capacité de faire de l'exercice. Aujourd'hui, il y a toute une liste de clubs sportifs qui dispensent des cours aux femmes enceintes. Une fille qui veut se débarrasser de l'inconfort peut opter pour:

Un certain nombre d'exercices peuvent être effectués à la maison. Les experts conseillent les exercices suivants pour prévenir et éliminer les maux de dos:

  1. La future mère devrait s'abaisser au sol et se tenir sur les coudes, en gardant sa tête au niveau de la colonne vertébrale. Ce devrait être une sorte de pose de chat. À l'inspiration, il est nécessaire de cambrer le dos avec un arc et de rétracter l'estomac. À l'expiration - retour à la position de départ.
  2. La fille doit s'asseoir sur le dos et les deux jambes se plient en même temps aux genoux. À l'inhalation, les fesses doivent être tendues et à l'expiration, détendre les muscles.
  3. Vous devez vous tenir au sol tout en redressant le dos. Les mains doivent commencer à être levées lentement, fermant un cercle au-dessus de votre tête et s'étirant en même temps. À l'expiration, les membres s'abaissent et se détendent.

Les experts conseillent de faire des exercices le matin. Avant les cours, ne mangez pas. Cela peut déclencher une lourdeur et des brûlures d'estomac dans l'estomac. Lorsque les exercices sont terminés, vous devez boire de l'eau pour compenser la perte d'humidité.

Si, après avoir effectué les exercices, la fille observe une détérioration, cela vaut la peine de refuser d'effectuer la charge. De plus, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Habituellement, le bas du dos et les douleurs abdominales n'indiquent pas de problème. Cependant, s'il y a même un léger inconfort, vous devez immédiatement consulter un médecin. Cela aidera à dissiper les doutes et à déterminer la raison pour laquelle le dos et l'estomac dérangent la femme enceinte.

Lombalgie pendant la grossesse: causes et traitement

Si une femme doute que le changement de bien-être ait un caractère physiologique ou que la douleur lombaire devienne vive et intense, alors elle doit apparaître à l'obstétricien-gynécologue qui observe sa grossesse.

Les causes

Des maux de dos pendant la grossesse sont observés chez la moitié des femmes. Les sensations généralement inconfortables sont associées à une augmentation de la charge sur la colonne vertébrale et à un étirement des muscles abdominaux. Le plus souvent, une telle douleur apparaît plus près de la fin du deuxième trimestre et il n'est pas possible de la réduire avant l'accouchement. Des lombalgies en début de grossesse peuvent également survenir. À chaque trimestre, les femmes enceintes sont confrontées à ce symptôme pour diverses raisons..

Dans les premiers stades

Les lombalgies pendant la grossesse aux premiers stades sont le plus souvent dues à des raisons physiologiques:

  1. Dès les premières semaines de la grossesse, le corps de la femme se prépare progressivement au fait que le fœtus augmentera constamment. La colonne vertébrale lombaire subit des changements, car très bientôt toute la charge va y aller.
  2. 1,5 mois après la fécondation, les modifications affectent la section sacrée. Au fil du temps, il devient plus élastique de sorte que la femme ne ressent pas d'inconfort sévère sous la pression de la masse de l'enfant sur la colonne vertébrale. À ce stade, la douleur apparaît généralement périodiquement et n'affecte pas grandement le bien-être général de la femme enceinte.
  3. La longe est particulièrement tendue à mesure que l'utérus se développe et change de position..
  4. Vers la fin du premier trimestre, la douleur lombaire est associée à une croissance fœtale dynamique. À ce stade, la femme n'a toujours pas le temps de s'habituer à la gravité de l'abdomen, donc lorsque vous marchez pour plus de commodité, la colonne vertébrale se plie beaucoup.
  5. À la semaine 12, les ligaments commencent à s'étirer intensément sous la pression de l'enfant. Une femme peut ressentir un inconfort sévère, mais le plus souvent, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car tout se passe dans un cadre physiologique.

Chez certaines femmes, le bas du dos est tiré au début de la grossesse peu de temps après la fécondation. Après la conception, l'embryon se déplace des trompes de Fallope à l'utérus en 4 à 5 jours. Il est ensuite implanté dans l'endomètre (muqueuse). Lors de l'introduction de l'embryon dans la muqueuse utérine, sa couverture est partiellement détruite, ce qui provoque des douleurs de traction. Après une implantation réussie d'un œuf, la sensation désagréable disparaît d'elle-même. Outre les nausées et les petites taches, vous pouvez considérer les douleurs au bas du dos comme un signe de grossesse.

En retard

Maux de dos pendant la grossesse au deuxième trimestre pour les raisons suivantes:

  • déplacement du centre de gravité;
  • gain de poids;
  • l'effet de l'hormone relaxine sur les ligaments et les tissus;
  • changements hormonaux;
  • augmentation de la charge sur certains groupes musculaires;
  • exacerbation de maladies chroniques (système musculo-squelettique, système génito-urinaire);
  • pathologies survenues avant même la naissance de l'enfant (maladies dégénératives de la crête).


Au troisième trimestre, le dos fait mal pendant la grossesse le plus souvent en raison du fait que la femme prend dynamiquement du poids. Parallèlement à cela, la charge sur la colonne vertébrale augmente, les déformations de la colonne lombaire s'intensifient. Les hormones, quant à elles, préparent le bassin à l'accouchement, adoucissant les ligaments conjonctifs. La jonction des os pelviens avec la colonne vertébrale devient mobile, ce qui aggrave encore le mal du bas du dos pendant la grossesse au troisième trimestre.

Si une femme tire son bas du dos au cours de la période de 37 à 40 semaines, cela peut également être dû à de telles raisons:

  1. Avant d'accoucher, la tête du bébé s'abaisse et appuie sur le sacrum, provoquant des douleurs lombaires.
  2. Décollement du placenta. Si, en plus des douleurs lombaires, une femme enceinte développe un écoulement sanglant et a également un tonus utérin, vous ne pouvez pas reporter une visite chez le médecin. Il est préférable d'aller immédiatement au service de pathologie de la grossesse. Une séparation trop précoce du placenta de la paroi utérine est lourde de conséquences pour la mère et le bébé.
  3. Contractions de Braxton Hicks. Avant la naissance prochaine, le corps s'entraîne à l'aide de fausses contractions. Ils n'ont pas un rythme clair, ils peuvent donner au lombaire.
  4. Le début du processus de naissance. Si, avec les spasmes lombaires, le bouchon muqueux s'écarte, le liquide amniotique fuit et le bas-ventre fait mal à intervalles réguliers, le processus d'accouchement est très probablement proche. Il devrait être attendu à partir de 38 semaines.

Avant la naissance, les douleurs au bas du dos ne sont pas rares, elles ont le plus souvent une explication physiologique, mais elles peuvent également indiquer des maladies chroniques graves qui se sont aggravées avec le début de la grossesse.

Symptômes d'anxiété concomitants et nature de la douleur

Les douleurs lombaires ne sont pas toujours inoffensives après la conception. Si le dos fait mal pendant la grossesse au cours du premier trimestre et que la femme note également une faiblesse, une tachycardie, une violation de l'orientation spatiale, une ambulance doit être appelée d'urgence. Des signes similaires peuvent indiquer le début d'un avortement spontané..

Au 2e trimestre, une femme doit être gardée par la douleur à la ceinture qui irradie vers le coccyx, le pubis ou le fémur. Si après une demi-heure en position couchée, ils ne passent pas ou ne deviennent pas rythmiques, vous devez également appeler un médecin. Ces symptômes peuvent être dus au fait que le processus de livraison a commencé à l'avance.

Si pendant la grossesse, il y a une douleur unilatérale dans le bas du dos - à droite ou à gauche - cela indique un processus inflammatoire des reins. Dans ce cas, le système tubulaire du rein ou des glomérules est souvent affecté, et la symptomatologie commence généralement d'un côté, le dos du côté droit ou gauche fait mal. Une femme doit se plaindre à un néphrologue. Si de telles pathologies ont été exclues par le médecin, il existe plusieurs autres causes possibles de douleur:

  1. Tire le bas du dos pendant la grossesse du côté droit ou gauche avec un complexe de troubles dystrophiques dans le cartilage articulaire. Les femmes enceintes se plaignent que le plus souvent le matin, après une nuit de repos, le dos leur fait fortement mal.
  2. Une douleur lombaire aiguë et sourde sévère à droite ou à gauche indique une exacerbation de la radiculite. La douleur irradie vers la fesse, la cuisse et également la surface externe de la jambe. Renforcez pendant la marche, lorsque vous essayez de changer la position du corps, ainsi que pendant une crise de toux.
  3. Les maux de dos pendant la grossesse peuvent indiquer une lombalgie. Elle survient dans le contexte d'un surmenage ou d'un long séjour dans le froid, ainsi que lors de processus infectieux. La femme enceinte prend une position courbée de force. C'est très difficile pour elle de bouger.
  4. Une douleur dans le bas du dos droit ou gauche peut également indiquer une myosite (inflammation des muscles lombaires). En ressentant les fibres musculaires se condenser, et la femme caractérise la douleur comme prolongée, douloureuse, étouffée. Le plus souvent, une telle pathologie se développe si une femme est gonflée ou si elle a très froid.
  5. Pancréatite Inflammation pancréatique qu'une femme peut confondre avec une toxicose. Cette maladie se caractérise par une violation prononcée des processus digestifs. La douleur dans le dos des femmes enceintes associée à une pancréatite ressemble à une ceinture. Il se fait sentir davantage dans le haut de l'abdomen, mais donne également au côté gauche du bas du dos.
  6. Ostéochondrose, sciatique, hernie intervertébrale. Avec divers processus dégénératifs destructeurs du système musculo-squelettique, la douleur peut se refléter. Souvent avec de telles pathologies, le côté gauche du bas du dos fait mal.

De graves maux de dos pendant la grossesse peuvent être associés à des hernies vertébrales. Une pathologie aussi grave se caractérise par une myalgie, une raideur des mouvements, une altération de la posture, une sensation d'engourdissement et une "chair de poule" dans les membres inférieurs.

Une femme enceinte a également un mal de dos avec symphysite. Il s'agit d'une maladie associée à une anomalie des os pubiens. La femme enceinte ressent une douleur pubienne sévère et note un gonflement des tissus..

Quel médecin dois-je contacter si le bas du dos me fait mal pendant la grossesse?

Si des douleurs au bas du dos se manifestent en début de grossesse ou si elles commencent à déranger avec le temps au cours du deuxième / troisième trimestre, vous ne pouvez pas reporter la visite chez le gynécologue. Le médecin qui dirige la femme la dirigera vers une consultation avec des spécialistes apparentés (néphrologue, neurologue, gastro-entérologue), s'il y a des raisons à cela.

Diagnostique

Si le bas du dos fait mal pendant la grossesse au cours du premier trimestre, un spécialiste devra dans certains cas subir un examen de routine pour déterminer la cause de cette symptomatologie. Mais si le médecin soupçonne une source pathologique d'inconfort, la femme enceinte sera alors recommandée:

  • réussir un test sanguin et urinaire général;
  • obtenir une échographie.

Les méthodes de recherche aux rayons X sont contre-indiquées dans son cas.

Traitement

Pendant la grossesse, les maux de dos doivent être traités sous surveillance médicale. La femme enceinte ne doit pas prendre de médicaments pour elle-même. Le plus souvent, il est recommandé aux femmes pendant la grossesse d'avoir différentes méthodes pour éliminer la douleur, à l'exclusion de l'utilisation de médicaments.

Si une femme enceinte a des douleurs au bas du dos, ces recommandations aideront à soulager la condition:

  1. Pour la relaxation des muscles tendus, un massage doux du dos est indiqué. Une femme peut le faire elle-même. Elle doit s'allonger sur le côté et avec deux mains masser le bas du dos le long de la colonne vertébrale. Mais il vaut mieux qu'un spécialiste certifié fasse un massage de la femme enceinte.
  2. Si vous tirez le dos, vous pouvez essayer de prendre une douche ou un bain chaud (pas chaud). Du sel et des huiles essentielles sont également ajoutés au bain pour une meilleure relaxation des muscles du bas du dos..
  3. Le dos cessera de pleurnicher si vous portez un bandage spécial pour les femmes enceintes. Il aide à maintenir l'abdomen et réduit le stress sur les muscles du dos. Il est conseillé de porter un bandage tel que prescrit par un gynécologue à partir de 5-6 mois de grossesse.
  4. Si votre dos vous fait mal, vous devez utiliser des oreillers orthopédiques spéciaux sous la forme d'un grand fer à cheval. Un tel produit offre un soutien corporel des deux côtés. Même sur le dos, le sommeil devient beaucoup plus agréable.
  5. Effectuez régulièrement des exercices d'exercices thérapeutiques pour les femmes enceintes. Ils aident à renforcer les muscles, augmentent leur endurance à l'activité physique. Si un gynécologue recommande à une femme un certain complexe de thérapie par l'exercice, elle doit clairement adhérer à ses recommandations. Ne cassez pas la séquence d'exercices et le nombre d'approches.
  6. Tout au long de la journée, il est important de faire attention à une bonne posture. Ce sont ses troubles qui provoquent souvent des douleurs lombo-sacrées chez la femme enceinte. Une femme doit se contrôler et essayer de ne pas trop se plier en arrière. Si elle passe beaucoup de temps assise, alors pour cela, vous devez utiliser des chaises orthopédiques spéciales et mettre un oreiller sous son dos.

Si une femme enceinte a des douleurs au bas du dos et qu'il n'y a pas de contre-indications, elle devrait visiter la piscine. Pendant la natation, les muscles du dos se relâchent, la distance entre les corps vertébraux augmente. La natation améliore également la respiration, améliore la circulation sanguine et stimule les processus métaboliques..

La prévention

Si une femme a des douleurs au bas du dos au cours du premier trimestre, mais que cela n'est pas associé à des maladies graves, elle devrait reconsidérer son mode de vie à des fins préventives:

  1. Si une femme a un travail sédentaire, elle doit s'occuper d'une chaise ou d'un fauteuil confortable. Toutes les heures, il est recommandé de se lever et de se réchauffer. Assise à la table, une femme doit garder le dos droit, pas se baisser. Sinon, la lordose ou la cyphose aggraveront, et pendant le port d'un enfant cela est complètement inapproprié.
  2. Les femmes enceintes qui passent beaucoup de temps debout doivent faire des pauses fréquentes. Vous devez vous reposer allongé ou à moitié assis. Dans ce cas, les membres inférieurs doivent être légèrement surélevés et un oreiller doit être placé sous le dos. Cette technique détendra la colonne lombaire.
  3. Les futures mères devraient dormir principalement sur le côté, en utilisant un oreiller spécial. Une femme portant un enfant ne doit marcher que dans des chaussures confortables à talons bas avec la bonne chaussure.
  4. L'exercice pendant la grossesse doit être modéré. Une femme ne devrait établir aucun record sportif. Sa tâche: renforcer le corps, augmenter son endurance, mais sans charges excessives. Si la future mère a des douleurs au bas du dos, les exercices impliquant des charges verticales sur la colonne vertébrale doivent être minimisés.

Toutes les causes de douleur lombaire chez les femmes enceintes sont divisées en 2 grands groupes. Le premier groupe comprend toutes les conditions physiologiques possibles associées au port d'un enfant. Le deuxième groupe comprend les maladies qui apparaissent avant la grossesse ou celles qui étaient dans un état latent et qui ont été provoquées pendant la gestation.

Dans tous les cas, s'il y a une douleur dans le bas du dos au début de la grossesse ou à une date ultérieure, un tel symptôme ne peut être ignoré. Pour que la grossesse se poursuive en toute sécurité, une femme doit consulter un obstétricien-gynécologue et respecter toutes les recommandations médicales.

Publié par Miroslava Gromova, docteur,
spécialement pour Vertebrolog.pro

Vidéo utile sur la façon de se débarrasser des douleurs au bas du dos pendant la grossesse

Liste des sources:

  1. Gynécologie. Guide de démarrage rapide. Ed. G.M. Savelyeva, G.T. Sukhikh, I.B. Manukhina. Année de sortie: 2013.
  2. Obstétrique. Leadership national. Ed. Acad. RAMS E.K. Aylamazyan, prof. V.E. Radzinsky, Acad. RAMS V.I. Kulakov, Acad. RAMS G.M. Savelyeva. Année de sortie: 2014.
  3. Neurologie. Manuel d'un praticien. Ed. D.R. Shtulman, O.S.Levin. Année de sortie: 2016.
  4. Le déroulement et la gestion de la grossesse dans les trimestres. Ed. EST. Sidorova, I.O. Makarov. Année de sortie: 2009.
  5. Fausse couche. Ed. V.M. Sidelnikova, G.T. Sec. Année de sortie: 2010