logo

La douleur dans le bas-ventre est un autre symptôme de l'ostéochondrose

La douleur dans le bas-ventre est un signe typique de maladies du tractus gastro-intestinal ou du système génito-urinaire. Par conséquent, la plupart des gens se tournent vers le médecin de la spécialisation correspondante. Mais lorsque les résultats de l'examen indiquent l'état normal des organes internes, les patients comme les médecins sont perdus: comment est-ce possible? Dans de telles situations, vous devez faire attention à la colonne vertébrale: dans 10 à 20% des cas, le "coupable" des douleurs abdominales est la pathologie du système musculo-squelettique.

Quelle est la relation entre l'ostéochondrose et les douleurs abdominales basses?

La douleur dans l'abdomen est un symptôme concomitant de l'ostéochondrose lombaire, thoracique (beaucoup moins souvent), car dans ces sections, les terminaisons nerveuses de la moelle épinière sont localisées, reliant la colonne vertébrale aux organes de la cavité abdominale et du bassin.

Au fil des années, les disques intervertébraux sont détruits: ils perdent leur force et leur élasticité. Cela entraîne une mobilité excessive des vertèbres et la formation de croissances osseuses sur leur corps, l'apparition de pathologies dans les articulations, les muscles et les ligaments (une compression des structures vertébrales se produit). Dans les processus dégénératifs dans la région thoracique, dans la région de 5-7 vertèbres, les racines sont comprimées, qui sont responsables de l'apport nerveux de l'intestin, de la vésicule biliaire, de la rate et de l'estomac. Leur irritation constante par les ostéophytes envahis provoque une douleur qui imite les maladies gastro-intestinales.

Le mécanisme de l'apparition de douleurs dans le bas de l'abdomen avec ostéochondrose lombaire est basé sur de tels syndromes de compression et de réflexe:

  1. Radiculaire - se manifeste aux stades précoces et ultérieurs de la maladie (lors de la formation d'une protrusion ou d'une hernie intervertébrale latérale). En mouvement, un disque altéré de manière dégénérée comprime les racines nerveuses et les vaisseaux sanguins, ce qui nuit à l'écoulement du sang veineux et à la transmission des influx nerveux de la colonne vertébrale au cerveau (spasme, inflammation ou paralysie des nerfs rachidiens). Cela entraîne des douleurs dans certaines parties du corps. Si les trois premières racines sont pincées, une personne ressent une douleur dans le bas du dos, l'avant et l'intérieur des cuisses, le bas de l'abdomen et la région de l'aine.
  2. L'ischialgie lombaire (sciatique) est un complexe de symptômes qui survient à la suite d'un pincement du nerf sciatique avec des vertèbres déformées, une hernie intervertébrale. Le syndrome se manifeste de différentes manières. En règle générale, le patient ressent des douleurs lancinantes dans le dos, irradiant vers la cuisse et les fesses. Cependant, un nerf sciatique serré peut également provoquer des spasmes musculaires pelviens: des douleurs apparaissent dans l'aine, le bas de l'abdomen.

Nerf sciatique pincé. La figure montre:
1. Irritation nerveuse
2. Hernie discale
3. Joint enflammé
4. Muscle endolori
5. Une hernie discale appuie sur les terminaisons nerveuses de la moelle épinière
6. Le nerf sciatique

Comment se manifestent les douleurs

Chez 15% des patients atteints d'ostéochondrose, la survenue de douleurs abdominales est associée à des processus dégénératifs dans les tissus de la colonne vertébrale. Dans cette douleur:

  • ressenti à la surface du corps et des muscles de l'abdomen, mais parfois il est profond;
  • a un caractère terne, terne, éclatant ou coupant;
  • dérange constamment;
  • aggravé par la flexion, la modification de la position du corps, la marche, la respiration profonde et la toux;
  • peut être unilatéral, combiné avec des douleurs lombaires et dorsales.

Avec des processus destructeurs dans l'os, le cartilage de la colonne vertébrale, la douleur dans l'abdomen s'accompagne de:

  • brûlures d'estomac, nausées et même vomissements;
  • une sensation de lourdeur dans l'hypochondre;
  • selles dérangées (constipation, diarrhée);
  • gazage excessif dans les intestins.

Avec l'ostéochondrose, la manifestation clinique de la douleur dans le bas-ventre est souvent perçue comme des signes d'appendicite, de colite, de cholécystite ou d'annexite, et de maladies du système génito-urinaire. Cependant, avec une maladie des organes internes, d'autres symptômes apparaissent chez le patient (voir tableau)

Cause de la douleur abdominaleNature de la douleurDifférence des douleurs abdominales dans l'ostéochondrose
L'ulcère duodénalLocal, peut apparaître la nuit ou avec un estomac "vide";

a un caractère modéré, mais s'aggrave périodiquement (au printemps, en automne);

accompagnée de réflexes nausées et vomissements, troubles des selles.

Se produit après avoir mangé (après 2 heures);

diminue après la prise d'analgésiques, de médicaments antisécrétoires;

à la palpation, une douleur est ressentie dans la région pyloroduodénale.

AnnexiteTranchant, douloureux et tirant;

irradiant vers le bas du dos, le sacrum, les jambes, les intestins et l'aine;

palpable lors de l'examen gynécologique.

Accompagné d'un cycle menstruel irrégulier, douleur lors de la miction, fièvre, pertes vaginales anormales.
CholécystiteAigu, ressenti à droite, dans la partie inférieure de la colonne vertébrale thoracique, donne au bas-ventre;

présente des symptômes concomitants: nausées, flatulences

Renforce après avoir pris des aliments gras et frits, des boissons gazeuses;

Il est arrêté par des préparations médicales (antispasmodiques);

Le patient se plaint d'une sensation d'amertume dans la bouche, de rots fréquents.

AppendiciteTerne, douloureuse (parfois aiguë);

apparaît d'abord dans le nombril, mais tombe ensuite dans l'abdomen;

pire en bougeant (marcher, se tourner vers la gauche), tousser, éternuer.

A la palpation, une tension musculaire se fait sentir dans la région iliaque;

accompagnée d'un manque d'appétit, de fièvre.

Maladies infectieuses (dysenterie, salmonellose, amibiase)Constante, aggravée par la palpation.Il est combiné avec de tels symptômes:

diarrhée avec des impuretés de sang, de mucus;

température corporelle élevée;

Maladies du système urinaireSharp, se produit à droite ou à gauche de la colonne vertébrale;En plus des douleurs abdominales, le patient apparaît: fièvre, sensation de brûlure en urinant. Les envies d'aller aux toilettes deviennent plus fréquentes, les changements de couleur de l'urine.

Si une douleur survient dans le bas-ventre avant l'arrivée du médecin, le patient peut faire ce qui suit:

  1. Nous nous couchons sur le dos et posons nos mains sur notre ventre. Ensuite, poussez-le lentement avec vos doigts, en vous rappelant la nature de la douleur (éclatement, forte, douloureuse) et l'endroit, en appuyant, ce qui provoque le plus grand inconfort.
  2. Si possible, on se lève et on fait les pentes, quelques étapes pour déterminer si la douleur s'intensifie.
  3. On se souvient quand il y avait des douleurs dans le bas-ventre: après un stress, une hypothermie, une activité physique ou soudainement. Il est également important de noter si la douleur s'accompagne de nausées, de fièvre ou de troubles des selles..

Les caractéristiques auto-identifiées de la douleur aideront le médecin à diagnostiquer rapidement. La preuve de l'origine vertébrogène de la douleur dans le bas-ventre est les symptômes d'irritation des racines nerveuses et de perte de fonction de différentes parties du corps:

  • engourdissement, pâleur et peau sèche;
  • violation des réflexes tendineux, faiblesse des muscles;
  • sensations de surface réduites;
  • transpiration excessive;
  • picotements dans le corps, les membres.

Les douleurs abdominales vertébrogènes imitent diverses maladies de la cavité abdominale et du petit bassin. Cependant, cela n'empêche pas le développement de véritables troubles trophiques.

Pathologie des organes ou ostéochondrose: comment savoir pourquoi l'estomac fait mal?

Identifier la cause de la douleur dans le bas-ventre n'est possible qu'après avoir passé les types d'examen suivants aux patients:

  1. Échographie de la cavité abdominale et des organes pelviens - est prescrite afin de confirmer (réfuter) leur pathologie.
  2. Radiographie de la colonne vertébrale (en projections latérales et directes) - permet d'évaluer l'état des vertèbres: le degré de leur déplacement, la présence d'ostéophytes.
  3. La TDM et l'IRM sont les méthodes les plus informatives pour l'examen des tissus. Ils permettent d'examiner les disques intervertébraux (pour clarifier leurs bords) et l'appareil ligamentaire, de trouver le lieu de l'atteinte des racines vertébrales.

La relation entre la douleur et l'ostéochondrose est confirmée si les résultats du diagnostic montrent:

  • état normal des organes internes;
  • réduction de la densité du disque;
  • la présence d'ostéophytes sur les vertèbres;
  • destruction du cartilage à l'intérieur des facettes articulaires;
  • la formation de saillie, d'une hernie intervertébrale;
  • déformations de la colonne vertébrale (scoliose, lordose, cyphose).

Dans les cas graves, un diagnostic précis peut nécessiter la consultation de spécialistes hautement spécialisés (gynécologue, spécialiste des maladies infectieuses, neuropathologiste) et un examen supplémentaire, qui comprend:

  • analyses d'urine sanguine (générales et avancées);
  • culture bactériologique des matières fécales;
  • examen endoscopique de l'estomac, des intestins;
  • coprogramme.

Après un examen approfondi, le médecin tire des conclusions sur le mécanisme de l'apparition de la douleur dans l'abdomen, choisit la méthode de traitement.

Comment se débarrasser de la douleur?

Lorsque la cause de la douleur abdominale est la compression des racines nerveuses, seul un traitement complexe de la colonne vertébrale aidera à se débarrasser des sensations désagréables. Ses principaux objectifs:

  • éliminer les spasmes musculaires;
  • réduire l'enflure et l'inflammation dans la lésion osseuse, le cartilage;
  • affaiblit la compression des racines nerveuses.

Le traitement de l'ostéochondrose compliquée de douleurs dans le bas-ventre comprend:

Prendre des médicaments. En règle générale, nommez:

  • analgésiques et anti-inflammatoires;
  • les médicaments qui normalisent la circulation sanguine et le métabolisme dans les tissus affectés;
  • chondroprotecteurs et relaxants musculaires.

Procédures physiothérapeutiques. Soulager la douleur (toute localisation) avec l'aide à l'ostéochondrose:

  • magnétothérapie;
  • électrophorèse;
  • thérapie au laser;
  • bains de paraffine.

Massage réflexe classique et segmenté - montré pendant la période de disparition des symptômes de l'ostéochondrose. L'effet positif de leur utilisation est le suivant:

  • la circulation sanguine dans les tissus osseux et cartilagineux s'améliore;
  • la pression sur les racines nerveuses et les artères diminue (les spasmes musculaires disparaissent);
  • les réflexes pathologiques disparaissent;
  • le travail de tous les systèmes corporels est rétabli.

Exercices de physiothérapie (non utilisés dans la période aiguë de la maladie). L'effet des cours:

  • les muscles rachidiens et abdominaux sont renforcés;
  • le flux de sang et de nutriments vers les tissus affectés de la colonne vertébrale s'améliore;
  • les vertèbres bloquées sont libérées;
  • la stagnation du bassin disparaît.

Sur la base des méthodes de traitement décrites ci-dessus, la liste suivante peut être affichée..

Si avec l'ostéochondrose, les douleurs dans le bas-ventre et le dos ne se prêtent pas à un traitement conservateur et sont souvent exacerbées, elles s'accompagnent de dysfonctionnements des organes pelviens (altération de la miction et de la défécation) et du syndrome de la queue de cheval, une intervention chirurgicale est recommandée. Pendant l'opération, des prothèses de disque intervertébral sont réalisées et les ostéophytes, les vaisseaux compresseurs et les racines vertébrales sont retirés.

L'ostéochondrose est une maladie globale: elle peut provoquer des douleurs dans le bas-ventre, la poitrine, le cœur, les membres supérieurs et inférieurs. En suivant les recommandations de traitement, il est possible non seulement de prévenir l'apparition de telles complications, mais également d'éliminer les principaux symptômes de la maladie, de ralentir le développement de processus dégénératifs dans la colonne vertébrale.

Douleur au bas du dos, bas-ventre et jambes

Questions connexes et recommandées

1 réponse

Recherche du site

Que dois-je faire si j'ai une question similaire mais différente?

Si vous n'avez pas trouvé les informations dont vous avez besoin parmi les réponses à cette question, ou si votre problème est légèrement différent de celui présenté, essayez de poser une question supplémentaire au médecin sur la même page s'il est sur le sujet de la question principale. Vous pouvez également poser une nouvelle question, et après un certain temps, nos médecins y répondront. C'est gratuit. Vous pouvez également rechercher des informations pertinentes sur des problèmes similaires sur cette page ou via la page de recherche du site. Nous vous serons très reconnaissants si vous nous recommandez à vos amis sur les réseaux sociaux.

Le portail médical 03online.com propose des consultations médicales en correspondance avec les médecins du site. Ici, vous obtenez des réponses de vrais praticiens dans votre domaine. Actuellement, le site fournit des conseils dans 50 domaines: allergologue, anesthésiste, réanimateur, vénéréologue, gastroentérologue, hématologue, généticien, gynécologue, homéopathe, dermatologue, gynécologue pédiatrique, neurologue pédiatrique, urologue pédiatrique, chirurgien pédiatrique, chirurgien pédiatre, chirurgien pédiatrique, chirurgien pédiatre, chirurgien pédiatre, diététicien, spécialiste des maladies infectieuses, cardiologue, cosmétologue, orthophoniste, spécialiste ORL, mammologue, médecin, narcologue, neurologue, neurochirurgien, néphrologue, nutritionniste, oncologue, oncologue, chirurgien orthopédiste spécialisé en traumatologie a, ophtalmologiste, pédiatre, chirurgien plasticien, proctologue, psychiatre, psychologue, pneumologue, rhumatologue, radiologue, andrologue, dentiste, trichologue, urologue, pharmacien, phytothérapeute, phlébologue, chirurgien, endocrinologue.

Nous répondons à 96,7% des questions..

Le bas-ventre et le bas du dos de la femme font mal: causes, diagnostic, traitement

Les sensations de douleur qui surviennent périodiquement chez chaque personne indiquent la présence de dysfonctionnements et de pathologies dans le corps. Parfois, ce sont des douleurs fortes et aiguës qui déroutent une personne au lit, et parfois un inconfort douloureux, provoquant un léger inconfort. Dans cet article, nous examinons pourquoi le bas-ventre et le bas du dos d'une femme font mal, que faire dans une situation similaire et quelles sont les principales causes de la maladie en 2020.

Cycle menstruel

La cause la plus fréquente de symptômes désagréables est un changement du fond hormonal et de la tension de l'utérus avant les menstruations. Dans ce cas, des douleurs de traction apparaissent qui affectent le bas-ventre et le dos. Le syndrome prémenstruel s'accompagne de sautes d'humeur fréquentes, d'un gonflement des seins, d'une augmentation ou d'une perte d'appétit.

Pour améliorer l'état et soulager les symptômes de la douleur, il est recommandé d'abandonner des charges excessives pendant cette période et de réduire l'activité physique. Manger des aliments salés, épicés et gras peut aggraver la condition. Par conséquent, il est recommandé de surveiller son alimentation et de ne pas abuser de l'alcool. Pour soulager les spasmes, vous pouvez utiliser le médicament bien connu - No-Shpu. En cas de douleur intense et de détérioration du bien-être, il est recommandé de consulter un spécialiste pour corriger l'état.

L'apparition des menstruations s'accompagne également de douleur, pendant cette période, l'utérus se contracte activement, se débarrassant de l'endomètre. Divers déséquilibres hormonaux affectent directement l'intensité de la douleur. Un mauvais équilibre des hormones dans le corps peut provoquer une douleur similaire. Seul un médecin peut prescrire un traitement, il est strictement interdit de corriger soi-même le fond hormonal.

Maladies infectieuses

Des sensations douloureuses peuvent indiquer la présence de maladies sexuellement transmissibles. Ces affections se manifestent par des douleurs douloureuses prolongées dans la cavité abdominale inférieure et des sensations désagréables dans le bas du dos.En outre, le patient peut être dérangé par des brûlures, des démangeaisons et des écoulements abondants..

De tels symptômes ne doivent pas être ignorés. Ils peuvent indiquer des maladies désagréables telles que la gonorrhée, la chlamydia, la trichomonase, etc. Contacter un spécialiste sera la meilleure solution. Peut nécessiter une antibiothérapie et une cure de médicaments pour restaurer la microflore.

Les infections peuvent également affecter le système urinaire. Une cystite, une inflammation de la vessie, est une cause fréquente de symptômes désagréables. La principale différence entre cette pathologie est une miction fréquente et douloureuse. Si l'infection affecte les reins, la douleur devient ceinture et peut s'accompagner de fièvre et d'une forte détérioration de l'état général.

Souvent, en raison de maladies infectieuses, une femme a des douleurs abdominales basses et tire son bas du dos pendant une longue période. Que faire dans ce cas? Vous ne pouvez arrêter la propagation de l'infection qu'à l'aide d'une thérapie complexe, y compris l'utilisation d'antibactériens et de diurétiques, par conséquent, une assistance qualifiée est nécessaire.

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos peut être causée par des infections intestinales. Les caractéristiques d'une telle maladie seront la nature tirante de la douleur, ainsi que la présence de mucus ou de sang dans les selles. De plus, il peut y avoir une violation des selles, de la fièvre, des vomissements, des nausées. Dans cette situation, une attention médicale immédiate est requise, car l'infection peut entraîner de graves complications..

Processus inflammatoires

Les maladies inflammatoires des organes génitaux peuvent survenir sous l'influence de nombreux facteurs négatifs. Infection par des bactéries et des virus, interruption de grossesse, érosion, traumatisme, pathologies héréditaires - tout cela peut conduire à un processus inflammatoire. La thérapie dans chaque cas dépendra de la localisation de l'inflammation et de la forme de l'évolution de la maladie. L'inflammation peut affecter les zones suivantes:

  • Col de l'utérus. La maladie se caractérise par des douleurs douloureuses dans le bas-ventre et des écoulements muqueux blancs spécifiques. En l'absence de traitement approprié, la maladie devient chronique;
  • Utérus. Une inflammation des muqueuses peut survenir après l'accouchement ou la chirurgie. Les sensations désagréables dans ce cas affectent le bas-ventre, le bas du dos et la région inguinale. Une caractéristique distinctive de la pathologie est une décharge brune avec un mélange de sang;
  • Appendices. le début du processus inflammatoire dans cette zone s'accompagne de douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen, qui passent souvent inaperçues. À mesure que le processus pathologique se développe, la douleur devient très intense et se déplace vers la région de l'aine..

Un examen de la présence de maladies inflammatoires est nécessaire si le bas-ventre et le bas du dos de la femme font mal pendant longtemps. Que faire et comment traiter une maladie détectée le dira au médecin, après le diagnostic.

L'une des pathologies les plus graves, accompagnée de sensations désagréables dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, est l'inflammation de l'appendice. Dans ce cas, le patient s'inquiète de douleurs aiguës et aiguës, la température corporelle augmente, des vomissements apparaissent. Les conséquences de cette condition peuvent être très graves, vous devez donc appeler immédiatement l'équipe d'ambulance.

Douleur dans l'abdomen et le bas du dos pendant la grossesse

Les raisons de l'apparition d'inconfort dans le bas-ventre pendant la grossesse sont nombreuses. Dans certains cas, ces symptômes peuvent être causés par une marche, un exercice ou un stress prolongés. Un court repos soulagera complètement le problème et rétablira la force. Cependant, il existe des situations qui nécessitent une attention particulière et des soins médicaux immédiats, tout dépend de la nature de la douleur:

  • Dessin - peut indiquer une hypertonie utérine. Cette condition conduit souvent à une naissance prématurée, de sorte que les femmes enceintes se voient prescrire un traitement spécial. Le processus inflammatoire peut également faire tirer le bas-ventre et blesser le bas du dos de la femme. Que faire pendant la grossesse dans ce cas? Il est nécessaire d'éliminer l'inflammation à un stade précoce, il est donc recommandé de consulter un gynécologue;
  • Douleurs - dans la plupart des cas, associées à des changements physiologiques dans le corps de la femme enceinte. Une augmentation de la taille de l'utérus entraîne l'apparition de symptômes similaires tout au long de la période de gestation du bébé. Cependant, dans certains cas, la douleur peut indiquer une violation des intestins, ce qui nécessite une correction en temps opportun;
  • Crampes - surviennent le plus souvent avec une augmentation du tonus utérin. La cause de cette condition peut être des troubles hormonaux dans le corps, le stress, un stress excessif.

Tout symptôme désagréable doit alerter la future femme, surtout si le bas-ventre et le bas du dos de la femme lui font mal pendant la grossesse. Que faire pour maintenir la santé de la mère et du bébé vous dira après l'examen nécessaire.

Il est important d'écouter votre corps et de réagir en temps opportun aux symptômes et à la douleur désagréables. Cela aidera à commencer le traitement rapide des maladies possibles et à éviter de graves complications à l'avenir..

Quelles sont les douleurs simultanées dans le dos et l'estomac

Une personne commence à s'inquiéter de sa santé aux moments où le corps donne des signaux de danger. De graves douleurs au dos et à l'estomac peuvent provoquer une grande anxiété, car la véritable cause de l'inconfort n'est pas claire.

Le zona dans l'abdomen et le dos peut être déclenché par divers facteurs et indiquer la présence de pathologies des organes internes ou de la colonne vertébrale.

Assez souvent, la raison réside dans les maladies de l'estomac. Une douleur avec un ulcère, une gastrite ou une pancréatite peut se refléter dans le dos. Mais, il existe des situations inverses lorsque des douleurs abdominales sont provoquées par des affections de la colonne vertébrale. Examinons plus en détail toutes les causes qui causent des douleurs à l'abdomen et au dos en même temps..

Causes de douleurs abdominales et dorsales en même temps.

L'exacerbation de l'ulcère gastroduodénal s'accompagne souvent de douleurs aiguës dans l'abdomen et le dos. Il existe des signes caractéristiques d'un ulcère, notamment:

  • L'abdomen commence à faire très mal, souvent immédiatement après un repas ou le matin à jeun;
  • Il y a des signes de nausée, après des vomissements, un goût acide reste dans la bouche et une nette amélioration se produit (le symptôme le plus précis d'un ulcère);
  • Aux nausées, douleurs à l'estomac et au dos, des brûlures d'estomac sont ajoutées;
  • Le patient est soulagé en prenant la pose de l'embryon, l'activité physique aggrave la condition;
  • La douleur peut se propager à la poitrine et au bas de l'abdomen..

Douleur dans l'abdomen à gauche, s'étendant au dos et à la poitrine - une excuse pour ne pas reporter une visite à votre médecin, avec une confiance de 95%, nous pouvons parler d'une exacerbation d'un ulcère. Le spécialiste pourra prescrire une thérapie visant à éliminer le processus inflammatoire et à soulager la douleur.

Après avoir surmonté la forme systémique de la maladie, le patient reçoit un régime spécial et un traitement médical. Les médicaments modernes, dont l'action vise à guérir les ulcères, sont très efficaces. Mais, seul le bon style de vie et des examens médicaux réguliers aideront à prévenir les rechutes.

Ulcère perforé

Une douleur abdominale sévère s'étendant vers le dos peut indiquer un ulcère d'estomac perforé ou un ulcère duodénal. De plus, la douleur est si intense qu'une personne peut à peine y faire face. Même une tentative de reprendre son souffle entraîne une détérioration.

La localisation des sensations douloureuses - le nombril et le côté droit, avec le temps se propage à tout l'estomac. Dans certains cas, des douleurs à l'épaule droite et à la clavicule peuvent survenir..

Un autre symptôme caractéristique d'un ulcère perforé est un ton aigu des muscles de la cavité abdominale, l'abdomen devient dur, "en forme de planche". Au repos, le ton ne diminue pas significativement.

Comment distinguer l'exacerbation de l'ulcère gastroduodénal de l'ulcère perforé:

  • Dans le premier cas, l'attaque de douleur commence par un repas, dans le second - après le repas, il y a un certain soulagement;
  • Après des vomissements «acides», l'ulcère s'accompagne d'un soulagement complet, et avec un ulcère perforé, l'amélioration est légèrement.

La seule façon de traiter un ulcère perforé est une opération d'urgence. Par conséquent, avec l'apparition des signes de la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin. Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de guérison sont grandes.

Pancréatite aiguë

Une douleur dans l'abdomen et le dos à droite peut indiquer une inflammation du pancréas. Dans ce cas, les maux de dos sont aigus, sévères et les sensations abdominales sont douloureuses, éclatantes.

Dans la pancréatite aiguë, la douleur peut se refléter dans les omoplates, le bas du dos et la zone cardiaque. La distribution est affectée par la partie du pancréas qui est enflammée.

Lorsque des attaques de vomissements s'ajoutent aux sensations douloureuses qui n'apportent pas de soulagement tant attendu, la probabilité que la raison réside précisément dans une attaque de pancréatite augmente.

Autres symptômes de pancréatite:

  • Rots;
  • Hoquet prolongé;
  • Sensation de bouche sèche;
  • Respiration difficile;
  • Fièvre;
  • Hypertension artérielle;
  • Pâleur;
  • Tachycardie.

Dans la forme chronique de la maladie, une violation des fonctions de la vésicule biliaire et la manifestation de signes d'ictère sont possibles. Le traitement de l'inflammation pancréatique vise à soulager l'état du patient et à prévenir les complications. La pancréatite est une maladie incurable..

Colique hépatique

Une douleur abdominale aiguë irradiant vers l'arrière et le côté droit peut être un symptôme de colique hépatique.

L'inconfort apparaît soudainement et l'attaque peut durer de plusieurs jours à plusieurs heures. Les tentatives indépendantes d'améliorer la condition en prenant des médicaments pour le tractus gastro-intestinal et des analgésiques ont une faible efficacité. La douleur peut se propager à l'omoplate, à la clavicule, au cou. Renforce lors du déplacement.

Autres symptômes de coliques hépatiques:

  • Épisodes fréquents de vomissements douloureux;
  • Transpiration, frissons, blanchiment de la peau;
  • Douleur ondulante aiguë dans l'hypochondre droit;
  • Ballonnements, tonus musculaire de la cavité abdominale, douleur à la palpation ou pression sur les côtes inférieures;
  • Décoloration de l'urine et des fèces.

Si des signes indiquant des coliques hépatiques apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Il est inacceptable de prendre des médicaments sans rendez-vous avec un spécialiste. Après l'apparition des symptômes de coliques, il n'est pas recommandé au patient de boire de l'eau ou de manger de la nourriture..

Gastrite

Une douleur abdominale sourde qui s'étend jusqu'au dos peut être un signe d'exacerbation de la gastrite. La force de la douleur dépend du stade de la maladie - si le processus inflammatoire se développe non seulement dans l'estomac, mais aussi dans d'autres organes du tractus gastro-intestinal, la douleur peut être très intense.

La difficulté de diagnostiquer la gastrite est que ses symptômes sont similaires à ceux de l'ostéochondrose. Et l'emplacement de la douleur est le même. Par conséquent, si vous ressentez une douleur dans l'abdomen et le dos, vous devez abandonner le diagnostic indépendant et consulter un spécialiste.

Malgré la similitude des symptômes de l'ostéochondrose et de la gastrite, il existe des différences:

OstéochondroseGastrite
La douleur s'intensifie pendant l'effort physiqueDouleur pire après avoir mangé
Au repos, la condition s'améliore.Même au repos, un tonus musculaire abdominal est observé.
La nature de la douleur est aiguë, lancinanteLa nature de la douleur est terne, douloureuse

Le traitement de la gastrite est basé sur des médicaments et un régime strict. Il est impossible de guérir complètement cette maladie, mais il est très probable qu'elle atteigne un état de rémission stable.

Infarctus du myocarde

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos sur la gauche se produit également avec une violation de l'activité cardiaque, en particulier l'infarctus du myocarde. Si, en plus des sensations douloureuses, une personne a un rythme cardiaque rapide, une perte de conscience et une baisse de la pression artérielle, une hospitalisation urgente est requise.

L'insidiosité de l'infarctus du myocarde réside dans le fait que sa symptomatologie initiale est pleinement compatible avec de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal.

Et si une personne souffre de troubles gastro-intestinaux chroniques, elle peut attribuer l'apparition de sensations douloureuses à leur exacerbation. La confusion est vraiment très simple, mais une telle erreur peut bien coûter la vie. Par conséquent, en cas de douleur dans le côté gauche de l'abdomen et du dos, accompagnée d'une augmentation de la fréquence cardiaque ou d'un trouble de la conscience, vous devriez toujours consulter immédiatement un médecin..

Appendicite

Une douleur intense dans le côté droit de l'abdomen et du dos peut indiquer une inflammation de l'appendice du caecum. Habituellement, l'inconfort se manifeste après 4 à 6 heures après une fête abondante ou un abus d'alcool.

En plus de la douleur dans le côté droit de l'abdomen, s'étendant au dos et au bras, d'autres symptômes apparaissent également:

  • Fièvre;
  • Frissons;
  • Vomissement
  • La diarrhée;
  • Rythme cardiaque.

Dans certains cas, il est possible d'enlever l'inflammation de l'appendice médicalement, et dans certains cas, une opération d'urgence est nécessaire. Dans tous les cas, si vous soupçonnez un processus inflammatoire interne, vous devez consulter un médecin. Un processus d'éclatement provoque une péritonite à progression rapide, qui peut provoquer une intoxication sanguine et la mort..

Douleur dans le bas-ventre et le dos chez les femmes

La cause des femmes souffrant simultanément de douleurs abdominales et dorsales peut être:

  1. Maladie prémenstruelle;
  2. Courbure de l'utérus;
  3. Myome;
  4. Annexite (salpingoophorite);
  5. Endométriose;
  6. Torsion des jambes du kyste;
  7. Grossesse extra-utérine;
  8. Rupture de l'ovaire ou de l'oviducte;
  9. Risque de fausse couche;

Complications de grossesse

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez les femmes pendant la grossesse indique le développement de complications - décollement du placenta, augmentation du tonus utérin, modification de l'état du fœtus, etc..
De tels symptômes peuvent indiquer un danger non seulement pour le fœtus, mais aussi pour la vie de la mère, vous devez donc immédiatement vous rendre chez le gynécologue et subir les examens nécessaires..

Il est possible que des douleurs dans l'abdomen et le dos chez les femmes en début de grossesse se produisent du fait que l'œuf fœtal n'atteint pas l'utérus, mais est fixé dans la trompe de Fallope. Une grossesse extra-utérine est un indicateur direct de la chirurgie d'urgence. Une détection tardive peut entraîner des conséquences graves pour la santé ou la mort.

Maladies du système génito-urinaire

Des douleurs dans le dos et le bas de l'abdomen peuvent indiquer une inflammation de la vessie, des appendices ou une infection des organes pelviens. Souvent, une sensation douloureuse s'accompagne de mictions fréquentes, de brûlures, de l'apparition de sécrétions, de fièvre.

La thérapie ne peut être sélectionnée qu'après un diagnostic précis, par conséquent, une orientation vers des spécialistes est nécessaire.

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez les hommes peut indiquer une prostatite, une hernie inguinale ou des infections des voies urinaires.

Étant donné que les pathologies nécessitant un traitement immédiat, par exemple l'appendicite, présentent les mêmes symptômes, l'automédication n'est pas recommandée. Une visite opportune à un spécialiste facilitera la condition et évitera des complications. S'il n'y a aucun moyen d'appeler une urgence, vous pouvez soulager légèrement une crise de douleur en prenant une dose d'antispasmodique et en vous rendant dans un établissement médical par vous-même..

Une occlusion intestinale

Des douleurs douloureuses à l'abdomen, reflétées dans le dos et, plus rarement, à l'aine, peuvent indiquer une obstruction intestinale. Autres symptômes de pathologie:

  • Coliques, crampes;
  • Fièvre;
  • Les nausées, vomissements - vomissements mousseux, ont une odeur prononcée de matières fécales. De plus, des particules de matières fécales peuvent y être présentes;
  • Les selles sont clairsemées, minces ou complètement absentes pendant plusieurs jours.

L'obstruction intestinale est traitée exclusivement par chirurgie. La cause de la pathologie peut être des adhérences après des opérations antérieures, des maladies du tractus gastro-intestinal, des tumeurs, des métastases et d'autres phénomènes.

Douleur dans le dos et l'abdomen chez un enfant

Les sensations douloureuses chez un enfant qui n'ont pas de localisation spécifique peuvent être associées à une distension musculaire normale, une indigestion ou de graves problèmes de santé. Il est inacceptable d'appliquer un coussin chauffant, de prendre des médicaments et d'autres méthodes d'automédication - seuls un examen médical et un diagnostic complet aideront à établir la véritable cause de la douleur.

N'attendez pas la manifestation d'autres symptômes ou l'aggravation des conditions - une simple visite chez le pédiatre aidera à maintenir la santé du bébé.

Résumer

Il y a une infinité de raisons pour lesquelles l'estomac et le dos font mal en même temps. Cela peut être une souche musculaire banale, sans menace pour la vie et la santé, et une rupture de l'appendice, menaçant la septicémie. Lors de l'automédication, une personne risque d'aggraver le cours de la maladie ou de perdre la vie.

Seul un médecin peut identifier la source de la douleur. L'inspection, les tests et les mesures de diagnostic ne prendront pas beaucoup d'efforts et de temps, mais aideront à trouver des réponses à toutes les questions. Un diagnostic rapide et une thérapie compétente sont la clé d'une bonne santé et du bien-être..

Mal au bas de l'abdomen et au bas du dos

La douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen indique une variété de maladies. Des symptômes similaires apparaissent avec des dommages aux organes internes et au système musculo-squelettique. Chez les femmes, cette condition parle souvent de maladies du système génito-urinaire. En cas de symptômes, assurez-vous de consulter un médecin.

Des facteurs communs

Le bas-ventre est l'endroit où se trouvent les organes importants. C'est pourquoi les causes de la douleur peuvent être différentes. Il est particulièrement difficile d'identifier le facteur provoquant s'il y a une douleur dans le bas du dos, la poitrine et les jambes. Raisons principales:

  1. Appendicite. Avec une inflammation de l'appendice, une douleur est observée dans la cavité abdominale et le bas du dos à droite. De plus, la température peut augmenter, des nausées et des vomissements apparaissent. Il est strictement interdit d'ignorer ces douleurs. Si les intestins se rompent, le corps sera infecté. Par conséquent, toute douleur doit être une occasion de soins médicaux immédiats.
  2. Processus inflammatoires dans les intestins. Dans ce cas, des douleurs de traction sont observées. Dans le même temps, le bas du dos, l'aine ou le pubis peuvent également faire mal. Si vous laissez ces symptômes sans attention, une lésion ulcéreuse de l'intestin se développe. C'est pourquoi, lorsque la douleur dans l'intestin, la zone supérieure ou la poitrine s'intensifie, un médecin doit être appelé immédiatement.
  3. Maladie du rein. Dans ce cas, des troubles de la miction sont observés, le bas-ventre tire, la température augmente et le bas du dos fait mal. Les raisons de l'apparition de telles sensations résident dans les pathologies des reins et de l'ensemble du système urinaire.
  4. Ostéochondrose. Les raisons peuvent résider dans des problèmes avec le système musculo-squelettique. Donc, avec l'ostéochondrose, il y a une douleur dans la ceinture dans le bas du dos, et elle donne souvent dans la jambe. Elle affecte souvent le bas-ventre, l'aine et la région pubienne. Il peut également y avoir un inconfort dans la poitrine à gauche ou à droite et sur les jambes.
  5. Colite. Cette pathologie intestinale est présente chez l'homme pendant plusieurs jours, puis devient chronique. Des flatulences sont observées en même temps, la température augmente.
  6. Maladies infectieuses. Les causes du syndrome douloureux peuvent résider dans l'infection par des micro-organismes pathogènes. Au début, une douleur sourde est observée, une lourdeur est ressentie. Ensuite, il y a des sensations plus fortes qui sont ressenties dans la région inguinale et le bas du dos. Ils peuvent également être présents dans la zone supérieure et la poitrine. À mesure que la maladie se développe dans les selles, du sang et des impuretés muqueuses peuvent apparaître. En outre, une situation est souvent observée lorsque la douleur dans l'estomac irradie vers le dos ou la jambe.

Des manifestations similaires sont souvent observées avec la gastrite. Ils peuvent également apparaître si le pancréas souffre. Ainsi, avec la gastrite, l'inconfort n'est pas seulement ressenti dans le bas-ventre. En même temps, une douleur survient, irradiant vers d'autres zones - elles peuvent être ressenties même dans la poitrine. De plus, avec la gastrite, l'inconfort est souvent localisé dans la zone supérieure et donne même dans la jambe.

Les causes de la douleur chez les femmes

Dans la plupart des cas, la douleur chez les femmes apparaît en raison du développement d'une cystite. Elle s'accompagne d'une miction douloureuse. Avec une exacerbation dans l'urine, des impuretés sanglantes peuvent être détectées.
Dans des cas plus rares, les causes de ces symptômes résident dans les maladies intestinales. En règle générale, l'inconfort est causé par des pathologies des systèmes urinaire et reproducteur. Donc, avec un kyste, il tire l'estomac et fait mal au bas du dos.
Un inconfort permanent peut être dû à la stagnation du sang. Parfois, il se fait sentir dans la zone supérieure, la poitrine, et donne également aux jambes. Cela est dû à des troubles circulatoires dans la zone à problème..
Une douleur intense qui irradie vers les jambes ou est ressentie dans la zone supérieure et la poitrine, indique souvent des pathologies graves. Les causes peuvent résider dans une péritonite ou une rupture des organes internes. Une douleur intense peut également accompagner les saignements..
Si l'inconfort chez les femmes est rythmique, cela indique une violation de la pression intracavitaire des organes individuels. Si une douleur sourde se produit, c'est probablement une question d'inflammation..
Chez les femmes, une situation se produit souvent lorsque le bas du dos fait mal après l'accouchement. Cela peut être dû à des facteurs physiologiques et pathologiques. Si à temps pour déterminer pourquoi cela se produit, il sera possible de minimiser l'inconfort.
Le bas-ventre après l'accouchement tire souvent en liaison avec une synthèse accrue de l'ocytocine. Cette hormone aide l'utérus à se contracter. Ce facteur provoque le plus souvent une gêne après l'accouchement..
Elle s'explique aussi souvent par l'allaitement maternel, qui conduit également à la production active d'ocytocine. En conséquence, l'utérus après la naissance se contracte encore plus rapidement, ce qui provoque une gêne.
Une douleur intense chez les femmes qui ne s'arrêtent pas dans le mois suivant l'accouchement est une source de préoccupation. Ils peuvent être le résultat de résidus placentaires dans l'utérus. Cela conduit à l'apparition de caillots sanguins et déclenche les processus de décomposition..
Un autre facteur est l'endométrite, qui ne survient pas après une naissance naturelle, mais après une césarienne. Si la douleur dans l'estomac irradie vers le dos, cela indique des maladies du système digestif. Dans ce cas, une gêne dans les intestins peut survenir..
Parfois, le bas de l'abdomen et le bas du dos souffrent de divergence de l'articulation de la hanche pendant l'accouchement. Dans ce cas, une douleur sourde est présente chez une femme jusqu'à 5 mois.

Nos lecteurs recommandent

Pour la prévention et le traitement des MALADIES DES ARTICULATIONS, notre lecteur régulier utilise la méthode de traitement non chirurgical, qui gagne en popularité, recommandée par les meilleurs orthopédistes allemands et israéliens. Après l'avoir soigneusement étudié, nous avons décidé de le proposer à votre attention.

Les causes de la douleur chez les hommes

La douleur chez l'homme apparaît beaucoup moins souvent que chez la femme. Les représentants du sexe fort sont plus susceptibles d'attribuer ces symptômes à une augmentation du stress ou des troubles de l'alimentation. Cependant, il existe des maladies graves propres aux hommes..
Tout d'abord, la douleur survient avec une inflammation de la prostate. Dans ce cas, l'inconfort passe souvent au bas du dos. De tels symptômes devraient être l'occasion d'une attention médicale immédiate..
Avec une hernie inguinale, des symptômes ressemblant à une appendicite se produisent. En même temps, le bas-ventre fait tellement mal qu'une personne peut même perdre conscience. C'est pourquoi la chirurgie doit être effectuée immédiatement..
L'inflammation des testicules et des appendices provoque également un syndrome douloureux. De plus, le patient a de la fièvre, des nausées, des maux de tête et des frissons.

Dans quels cas consulter d'urgence un médecin

En cas d'inconfort aigu dans le bas-ventre, une ambulance doit être appelée d'urgence. Cela se fait définitivement dans les situations suivantes:

  • nausée et vomissements;
  • chaleur;
  • impuretés sanglantes dans les fèces;
  • flatulence;
  • constipation;
  • augmentation de la douleur pendant le mouvement.

Les principales causes de douleur sont décrites ci-dessus. Ces symptômes sont souvent observés après l'accouchement, avec gastrite et lésions intestinales. L'ostéochondrose entraîne souvent une gêne, et elle est souvent présente non seulement dans le bas du dos, mais aussi dans la poitrine. Dans tous les cas, tout symptôme suspect devrait être une occasion de soins médicaux urgents. Certaines situations peuvent menacer la vie..

Souvent face à des maux de dos ou des douleurs articulaires?

  • Vous avez un style de vie sédentaire?
  • Vous ne pouvez pas vous vanter d'une posture royale et essayer de cacher votre perche sous des vêtements?
  • Il vous semble que cela passera bientôt de lui-même, mais la douleur ne fait que s'intensifier.
  • Plusieurs façons essayées, mais rien n'y fait.
  • Et maintenant, vous êtes prêt à profiter de toute opportunité qui vous procurera un bien-être tant attendu!

Un remède efficace existe. Les médecins recommandent En savoir plus >>!

Lisez aussi

Docteur honoris causa, docteur en sciences médicales
Université européenne,
Membre de l'Académie russe des sciences naturelles,
Professeur EAEN. L'auteur de 3 livres sur le traitement de la colonne vertébrale,
détient deux brevets d'invention.

Champs d'activité
Thérapie manuelle, ostéopathie.
A propos de l'auteur.

Abdomen et jambes douloureux au bas du dos

Mal au bas de l'abdomen et au bas du dos

Lorsque le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal, vous devez assumer différentes raisons - féminine, masculine et commune aux deux sexes. Ils sont toujours associés à des troubles nécessitant une aide médicale..

Le bas-ventre et le bas du dos font mal: qu'est-ce que c'est, comment s'en débarrasser

Lorsque le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal, il suffit de réaliser l'essentiel - le syndrome de la douleur est très important pour comprendre le problème, son élimination ultérieure. La douleur est toujours un marqueur de maladies mortelles..

Par conséquent, notre corps réagit de cette façon. Il est impossible de le noyer. Vous devez écouter votre corps. Il essaie de signaler des problèmes de santé..

Une personne a juste besoin de voir un médecin pour identifier et guérir la pathologie.

Les douleurs dans le bas de l'abdomen, dans le bas du dos, ont des causes du spectre gynécologique et urologique et sont courantes chez les hommes et les femmes. Commençons par des sources communes..

Les causes de la douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen sont multiples: maladies intestinales, inflammatoires, maladies de la région dorsale inférieure.

Inflammation de l'appendice

Il s'agit d'une inflammation aiguë et dangereuse avec douleur en bas à droite, irradiant parfois vers l'estomac et le milieu de l'abdomen.

La douleur est douloureuse, à gauche et à droite avec d'autres symptômes - fièvre, vomissements, problèmes de miction et de défécation, faiblesse générale, léthargie.

La réponse à la question "Comment et pourquoi ça fait mal à l'estomac et donne dans le dos?" liée à la façon dont l'appendice est situé à l'intérieur de la cavité abdominale.

Il peut aller jusqu'au fond du bassin, situé près du foie. Il peut également être atypique - sortir de l'intestin, puis tirer, de légères douleurs dans le bas du dos apparaissent, il n'y aura pas de symptômes lumineux.

Dans les cas aigus, une infection et une péritonite peuvent survenir. La douleur dans le bas-ventre devrait immédiatement inquiéter leur santé. Vous ne pouvez pas vous passer de chirurgie.

Avec les infections intestinales, dont les agents responsables sont des microbes pathogènes, des douleurs douloureuses se produisent dans le bas du dos et l'abdomen. Ils n'ont pas de localisation claire..

D'autres symptômes les accompagnent: l'appétit diminue, des nausées, des selles molles, des excréments sanguins, des mucosités apparaissent. Ici, j'ai besoin de l'aide d'un médecin spécialiste des maladies infectieuses.

En règle générale, en plus d'un traitement purement médical, un régime alimentaire spécial doux est nécessaire. Dans les cas difficiles, l'estomac est lavé.

Pour normaliser le milieu eau-sel, les agents suivants sont utilisés:

  • des solutions spéciales, telles que "Regidron";
  • consommation abusive d'alcool;
  • Médicament indométhacine pour la diarrhée;
  • les entérosorbants, par exemple Smecta, Enterosgel;
  • restaurer la microflore intestinale et un meilleur multicomposant, par exemple, Linex;
  • prébiotiques pour la propagation de micro-organismes bénéfiques, par exemple le «Hilak Forte», connu depuis longtemps.

La source de la douleur au bas du dos est un gros ventre. Les muscles de la surface arrière du corps et les muscles de l'abdomen sont des antagonistes. Lorsque les muscles du dos sont tendus, les muscles avant sont détendus..

Beaucoup de femmes et d'hommes ont un gros ventre détendu et bombé. Quelle est la raison pour ça? Ceci est généralement appelé obésité..

Mais le fait est que la graisse a une propriété: elle se dépose là où il y a des muscles détendus. Si les muscles n'étaient pas détendus, la graisse à l'avant de l'abdomen ne serait pas déposée.

Pourquoi les muscles abdominaux se détendent-ils? Parce que les muscles du dos deviennent tendus en raison de troubles pathobiochimiques de la colonne lombaire.

Dans ce cas, il est conseillé de renforcer les muscles de la colonne vertébrale, c'est absolument faux. Le lombaire a pris une énorme charge.

Les muscles de la colonne vertébrale sont déjà à l'étroit, tendus, tordus, il y a un déséquilibre musculaire. Ils ont besoin de se détendre au contraire.

Pour ce faire, il est nécessaire de renforcer la fonction de leur antagoniste - muscles abdominaux, paroi abdominale antérieure.

Et puis un autre mythe établit que vous devez entraîner ces muscles en levant les jambes. En fait, il y a le moyen le plus simple.

Vous devez essayer de surveiller l'état de votre abdomen, tirez-le constamment - faites une tension isométrique des muscles de la paroi abdominale.

Ensuite, les muscles de la colonne lombaire se détendent par réflexe et la douleur dans le bas du dos diminue.

Ainsi, si vous suivez la forme de votre abdomen, corrigez avec une tension mentale constante, dessinez dans votre estomac, cela améliorera la fonction de la colonne vertébrale inférieure.

Maladies de la colonne vertébrale

Le dos est une partie importante du corps qui nécessite une attitude particulière. Il peut avoir une douleur intense, dangereuse pour tout le corps. Selon les statistiques, plus de 50% des travailleurs adultes dans le monde souffrent de maux de dos.

Seulement 10% d'entre eux se tournent vers les médecins. Dans ce cas, les maux de dos, en particulier dans sa partie inférieure, sont un symptôme dangereux. Les maladies de la colonne vertébrale affectent rapidement d'autres organes internes, les muscles pendant la maladie.

La douleur dans le bas du dos peut être associée à des problèmes dans les reins, le système digestif et chez les hommes - conduisant à une diminution de la puissance. Par conséquent, il est important de comprendre les raisons: pourquoi ça fait mal dans le bas du dos.

La douleur dans la région lombaire est familière à beaucoup. Les douleurs lombaires graves, qui tirent, ont des causes spécifiques - maladies.

Il est nécessaire de savoir pourquoi le bas du dos fait mal, quel organe est affecté par cette maladie..

Quelles sont les causes des douleurs au bas du dos? La douleur douloureuse est un symptôme clair. Il est difficile de trouver une personne qui ne souffrirait pas de douleurs au bas du dos au moins une fois dans sa vie.

La cause la plus courante est le développement d'une ostéochondrose avec toutes les conséquences qui en découlent, jusqu'aux déchirures des disques, des protubérances herniaires.

D'autres maladies peuvent être une source de douleur - les maladies rénales, car les reins sont situés dans la région lombaire, les maladies de la région sacro-iléale avec des changements inflammatoires.

Les symptômes graves méritent une attention particulière: engourdissement du bas du dos, douleurs nocturnes. Ils peuvent parler de maladies rhumatismales, de fièvre.

La douleur lombaire nécessite une attention. Il est très important non seulement d'arrêter la douleur elle-même, mais l'essentiel est d'éliminer les causes qui la sous-tendent.

Les méthodes suivantes sont utilisées pour éliminer la douleur de traction:

  • Méthodes de thérapie orientale - acupuncture, massage avec des pommades à friction, acupression;
  • méthode de massage myofascial. Il s'apparente à la médecine chinoise, affecte les structures du tissu conjonctif qui sont responsables du processus de maintien de la colonne vertébrale. Ils devraient être dans un état élastique, les muscles - d'un certain ton. S'ils deviennent hypertoniques, sont à l'étroit, il faut les retirer en utilisant un massage myofascial.
  • méthode d'hirudothérapie (traitement aux sangsues). Les sangsues sont placées après un massage myofascial au-dessus et en dessous de la zone douloureuse. La sangsue en tant que seringue biologique donnera un effet analgésique, elle a des propriétés anti-inflammatoires, aidera à améliorer la circulation sanguine et la microcirculation.

    Ces méthodes vous permettent d'affaiblir les muscles tendus et pincés, de soulager leurs spasmes et de soulager la douleur, d'améliorer la circulation sanguine. Dans certains cas, il peut s'agir d'un traitement d'urgence pour la douleur associée à l'ostéochondrose..

    La douleur rénale dans la pyélonéphrite est causée par une capsule étirée du rein. Il sera constant, rayonnant non seulement vers le bas du dos, mais aussi le long de l'uretère.

    Il y aura de la douleur pendant la miction, l'urine peut devenir trouble, mousseuse en raison de l'apparition de protéines ou de la couleur des morceaux de viande, car les globules rouges pénètrent dans la membrane rénale.

    Un médecin de pratique traditionnelle, à travers un interrogatoire, une analyse complète des données du patient, est diagnostiqué. Il prescrit un traitement basé sur le diagnostic.

    Les maux de dos peuvent être des symptômes de diverses tumeurs. Avec une maladie oncologique, une douleur à l'abdomen d'un caractère douloureux, trahissant ("tirant") jusqu'au fond - le bas du dos.

    Chez les hommes, le pourcentage de patients atteints d'un cancer de la vessie est significativement plus élevé que chez les femmes. La douleur se propage à d'autres organes de la cavité abdominale, la colonne vertébrale. Par conséquent, le bas du dos fait mal, le bas de l'abdomen.

    Problèmes gynécologiques

    La localisation de la douleur indique une pathologie. S'il y a une douleur dans le bas-ventre, alors les filles, les femmes, très probablement, ont une pathologie pelvienne - l'utérus, les appendices, les ovaires, les trompes. Besoin de rechercher un problème ici.

    Si la douleur est passée de aiguë à sourde, le processus inflammatoire est passé de la phase aiguë à l'inflammation dite diffuse.

    Par exemple, une douleur aiguë se produit pendant un kyste, et lorsque le kyste se rompt, son contenu s'écoule dans la cavité, la douleur disparaît un peu.

    Mais cela ne signifie pas qu'il s'est amélioré. Au contraire, cela signifie une chose - la situation a empiré. Par conséquent, vous devez immédiatement contacter un gynécologue.

    En plus des kystes, la douleur peut être causée par des tumeurs de l'utérus, des ovaires, ainsi que par une rupture ovarienne. Ces cas sont très dangereux pour la vie d'une femme. Ils peuvent entraîner une péritonite..

    Chez les femmes, des douleurs au bas du dos surviennent souvent pendant les menstruations normales. Principalement dérangé en tirant les douleurs en dessous, s'étendant à la région lombaire, les jambes peuvent faire mal.

    La douleur légère est souvent appelée physiologique, la plupart des femmes la ressentent. La douleur peut aller d'une douleur légère à une douleur plus intense.

    Ce n'est pas une pathologie, mais vous devez absolument vous rendre chez un neurologue pour exclure une pathologie neurologique.

    Lorsque les femmes ressentent une douleur dans le bas de l'abdomen et que le dos réagit par une douleur douloureuse pendant la grossesse - une alarme. Il peut être associé à une menace de grossesse, de fausse couche.

    Si, lorsqu'une femme visite un gynécologue, cela n'est pas confirmé et qu'il n'y a pas d'autres pathologies, il est possible que l'estomac fasse mal en raison de la charge sur la colonne vertébrale de la femme. Plus souvent, la section inférieure souffre - bas du dos.

    Dans ce cas, le médecin recommande l'utilisation d'un massage spécial qui soulage le stress et la douleur..

    La douleur dans le bas-ventre est caractéristique d'une annexite (inflammation des appendices). Votre dos peut vous faire mal. Cela peut provoquer une situation stressante, provoquer une infection.

    Il peut également apparaître après la chirurgie. Si la maladie devient chronique, des douleurs douloureuses apparaissent.

    Les maladies infectieuses du système reproducteur féminin peuvent être à l'origine de douleurs tiraillantes: vulvite, candidose, trichomonase, herpès, gonorrhée, colpite.

    La douleur survient au fond de la cavité abdominale, redonne au bas du dos. Seul un traitement complexe est présenté ici: microflore antibactérienne et restauratrice spéciale.

    Problèmes urologiques des hommes

    Comparé à une femme, un homme n'a pas souvent un spectre de douleur similaire.

    Habituellement, lorsqu'il y a une douleur lombaire qui tire, donne fortement dans la jambe, l'homme la justifie par une surcharge au travail ou lors de la levée de poids.

    Cela fait mal non seulement à l'intérieur, sous la cavité abdominale, mais aussi aux jambes, ce qui est très difficile à tolérer.

    Cependant, tout n'est pas si inoffensif, surtout compte tenu de la réticence des hommes à consulter un médecin et à subir un examen. La douleur a des causes plus graves nécessitant des soins médicaux. Considérez-les.

    Prostatite ou inflammation de la prostate. Les symptômes de la maladie sont assez perceptibles: tiraillements, problèmes de miction, défécation. La prostatite conduit à l'impuissance, si elle n'est pas traitée, bien sûr.

    Ils sont traités simultanément avec des antibiotiques et des remèdes à base de plantes. Les antibiotiques frappent toutes les infections en une seule gorgée à la fois. Si au moins une bactérie survit après une antibiothérapie, la prochaine fois, aucun antibiotique ne pourra la tuer.

    Dans le traitement de la prostatite, non seulement un homme est intéressé, mais aussi une femme. Parce que des maladies féminines telles que la mastopathie, l'endométriose, l'érosion cervicale, l'annexite sont directement liées à la puissance masculine.

    Si l'homme est en bonne santé, la plupart de ces diagnostics sont inconnus de la femme. Si un homme est porteur d'infections, alors son partenaire aura des maladies inflammatoires.

    Il est important d’aider le traitement en commençant par une revue élémentaire du modèle nutritionnel..

    Il est facile pour un homme d'avoir une prostatite chronique sans infections génitales en mangeant des ordures gastronomiques, en utilisant des poisons gastronomiques dans un bel emballage - sous forme liquide et sèche.

    Par conséquent, son compagnon doit prendre soin de sa santé pour sa santé, en recourant à la préparation d'aliments sains.

    Une autre maladie masculine complexe est l'orchoépididymite. Certaines bactéries causent cette maladie - gonocoques, chlamydia, entérobactéries.

    Cette maladie peut également survenir à la suite de blessures. Les principaux symptômes sont des douleurs (bas-ventre, bas du dos), des maux de tête. La température augmente en combinaison avec des frissons. Elle peut parfois s'accompagner de nausées..

    Avec ces maladies purement masculines, la seule façon d'y faire face est de consulter un urologue, et il est préférable de.

    Si vous retardez ce moment, les conséquences peuvent être déplorables - un homme peut être insolvable dans les relations intimes en raison de l'impuissance précoce.

    Douleur pelvienne. Il existe des options masculines et féminines. Version féminine: elle dit qu'elle fait mal comme une femme, et le gynécologue ne trouve rien.

    Version masculine: il dit qu'il a tous les symptômes de la prostatite, de la douleur et l'urologue ne trouve aucune inflammation ni hypertrophie de la prostate. Ensuite, il est logique de se tourner vers un neurologue qui s'occupe des syndromes de douleur chronique.

    Tant la cavité abdominale que la cavité pelvienne sont richement innervées. Il existe de nombreux contrôleurs - plexus végétatifs qui peuvent être affectés dans diverses situations - blessures, intoxication, infection.

    La cavité pelvienne est souvent caractérisée par une infection herpétique. La pseudoprostatite, la pseudoadnexite, sont bien traitées avec des médicaments neurotropes qui affectent la fonction autonome du bassin et de la cavité abdominale.

    Quelle est la difficulté du diagnostic? Le fait est que les diagnostics sont souvent faits sur la base d'une échographie. Mais l'échographie "ne voit" bien que l'avant des organes internes du bassin.

    Pour obtenir l'image volumétrique complète, vous devez faire une IRM du bassin.

    Lorsqu'après une telle étude, aucune formation pathologique n'a été trouvée et qu'une personne présente des signes de syndrome douloureux (sensation de prostatite, maladie de l'appendice), elle doit alors contacter un neurologue traitant des syndromes de douleur chronique..

    Résumer. La douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos est différente en force et en intensité et est associée à différentes raisons - de nature pathologique et non pathologique.

    De plus, certains d'entre eux ne sont caractéristiques que pour les femmes, et d'autres - pour les hommes.

    Toutes les maladies nécessitent une action rapide, car les conséquences peuvent être déplorables et condamner à une existence douloureuse, parfois inférieure. Seul un traitement spécialisé permettra d'éviter cela..

    Lombalgies: causes de leur apparition chez les femmes et les hommes

    Pourquoi des maux de dos surviennent-ils soudainement? Quelle est la raison de l'apparition de sensations douloureuses? En raison de ce qui se passe dans la région lombaire uniquement à gauche ou à droite ?

    Des questions similaires sont posées par ceux qui ont ressenti une douleur d'intensité variable..

    Parfois ça fait mal légèrement, et parfois l'incapacité de bouger viole tous les plans.

    Mais la douleur, en particulier celles qui sont apparues pour la première fois, effrayent et alarment, nous fait chercher une cause.

    Les causes

    Les raisons pour lesquelles cela fait mal et tire le bas du dos peuvent être différentes. Des manifestations de la douleur dans la colonne lombaire peuvent apparaître car une personne a:

  • Un myospasme est apparu. Cela est possible avec un travail physique inhabituel, tandis que le patient dit qu'il lui a tiré le dos. L'intensité des sensations désagréables augmente lors d'un changement de position corporelle.
  • Myosite causée par des infections, hypothermie. Les muscles enflammés provoquent des douleurs et des malaises lombaires.
  • Il existe une hernie intervertébrale, l'ostéochondrose. Les manifestations douloureuses sont provoquées par la destruction du cartilage intervertébral, perdant leur capacité à remplir leur fonction. Avec ces maladies, le bas du dos fait mal.
  • Des infections vertébrales se développent (tuberculose, ostéomyélite) avec des douleurs de traction prolongées. Ils se caractérisent par des symptômes d'intoxication (fièvre, faiblesse).
  • Il y a eu pincement du nerf sciatique (sciatique). Avec cette lésion tire le bas du dos et les jambes.
  • Il y a des maladies rénales. Les manifestations de la douleur dépendent de la maladie, par exemple, mais le moment de la colique rénale sera une douleur lancinante aiguë et avec une glomérulonéphrite - une traction sourde.
  • Le processus oncologique se poursuit. Une tumeur des organes pelviens ou rachidiens, ainsi que des métastases se développant dans le corps, peuvent provoquer une douleur intense. L'oncologie donne une douleur forte et durable, qui n'est pas affectée par un changement de position corporelle.
  • Une inflammation s'est produite dans le bassin. Pour la pathologie de l'uretère, de l'intestin, de la paroi abdominale ou avec l'apparition d'une hernie, il est caractéristique qu'elle tire l'estomac et le bas du dos. Les manifestations peuvent être unilatérales ou bilatérales, tout dépend de la localisation du processus.

    Caractéristiques du corps féminin

    En plus des causes courantes qui provoquent l'apparition de douleurs dans la région lombo-sacrée chez les hommes et les femmes, le beau sexe a des processus associés aux caractéristiques du corps féminin.

    Certains facteurs qui provoquent la douleur sont de nature pathologique et certains sont des caractéristiques physiologiques..

    Les processus physiologiques qui causent la douleur comprennent:

  • Syndrome prémenstruel, caractérisé par des douleurs lombaires, des crampes douloureuses dans l'abdomen. Elle survient quelques heures avant le début de la menstruation, ne nécessite pas de traitement, passe indépendamment après le début de l'écoulement sanglant.
  • Lorsque le milieu du cycle arrive, tire le bas de l'abdomen et le bas du dos. Cela se produit en raison de micro-saignements de l'ovaire, qui irritent la paroi abdominale et provoquent des douleurs. Un tel micro-saignement est une pathologie qui nécessite dans de nombreux cas un traitement.
  • Caractéristiques de la structure du système reproducteur, lorsque la distance entre l'ovaire et la paroi abdominale est petite. Au milieu du cycle, l'ovulation se produit (l'ovule quitte l'ovaire), un ovaire légèrement élargi irrite la paroi péritonéale, donc une femme a une plainte qui lui tire le bas du dos et le bas de l'abdomen. Dans ce cas, les sensations douloureuses peuvent durer de plusieurs heures à deux jours. Si c'est très douloureux, les médecins recommandent à une femme de prendre des antispasmodiques simples (No-shpa) pour faciliter le bien-être général.
  • Douleur avant l'accouchement, lorsque survient 37 à 39 semaines de grossesse. Cela est dû à des processus physiologiques prénataux qui provoquent un étirement du muscle et une divergence du tissu osseux, aidant à faciliter le passage du bébé à travers le canal de naissance.
  • Stress. L'état de stress se reflète dans le système reproducteur féminin, car ces organes sont attachés à la colonne vertébrale à l'aide de ligaments. La situation stressante provoque un spasme des ligaments, provoquant un micro-déplacement des organes, une constriction partielle des vaisseaux sanguins et une compression des nerfs. Tout cela provoque des sensations douloureuses du lombo-sacré et du bas-ventre..

    Les processus pathologiques qui provoquent des douleurs lombaires comprennent:

  • Douleur après la menstruation, ce qui indique la présence de processus gynécologiques inflammatoires (annexite, vulvite, endométrite). Dans ce cas, la douleur de traction dans la région lombaire et le bas-ventre persiste longtemps après la fin du cycle menstruel.
  • Des douleurs intolérables pendant les menstruations, accompagnées d'une augmentation de la température, peuvent survenir en raison de processus pathologiques dans les organes génitaux féminins (fibromes utérins, kystes ovariens) ou d'infections du système génito-urinaire. Une femme sera très douloureuse lors d'un examen gynécologique ou rectal de routine, qui est dû à une hypersensibilité aux organes génitaux. Cette condition nécessite un traitement immédiat, surtout s'il y a décharge.
  • Une transition rapide de douleurs de traction légères à intolérables aiguës. Cette condition nécessite une hospitalisation immédiate: elle indique une grossesse extra-utérine ou une apoplexie ovarienne.

    À l'exception de certaines caractéristiques physiologiques inhérentes au corps féminin, la douleur dans la région lombo-sacrée signale la survenue de problèmes au niveau de la colonne vertébrale ou des organes internes.

    Il est très important d'écouter ces signaux, car un accès rapide aux soins médicaux réduira considérablement le risque de complications.

    Au fait, vous pouvez maintenant obtenir gratuitement mes livres électroniques et mes cours qui vous aideront à améliorer votre santé et votre bien-être..

    Déni de responsabilité

    Les informations contenues dans les articles sont uniquement destinées à des informations générales et ne doivent pas être utilisées pour l'autodiagnostic de problèmes de santé ou à des fins médicales. Cet article ne remplace pas les conseils médicaux d'un médecin (neurologue, thérapeute). Veuillez d'abord consulter votre médecin pour connaître la cause exacte de votre problème de santé..

    Douleur dans le côté droit du bas-ventre et du bas du dos

    Douleur dans le côté droit du bas-ventre

    Il est évident pour toute personne que l'apparition de douleurs dans le corps est le signe d'un malaise. Dans de nombreux cas, la localisation de la douleur peut diriger vers la source - un organe malade.

    Par exemple, une douleur dans le côté droit de l'abdomen peut indiquer des problèmes au niveau du foie ou des voies biliaires - hépatite. cirrhose du foie. sur les maladies du pancréas - péncréatite, rein ou uretère droit, inflammation des intestins ou des organes génitaux.

    Autrement dit, ça fait mal à droite - cela signifie que l'organe situé de ce côté du corps est malade. Cela arrive souvent, mais hélas, pas toujours, comme toujours avec chaque personne, tout est strictement individuel.

    De plus, l'un des facteurs déterminants est la nature de la douleur - tiraillements ou crampes, soudains ou constants. La cause exacte de la maladie sera bien sûr déterminée par le médecin sur la base de tests et d'examens, mais quelle que soit la douleur, elle devrait alerter la personne et l'encourager à consulter un médecin..

    Les causes de la douleur dans le côté droit chez les femmes

    Le plus souvent, les femmes se plaignent de douleurs dans le côté droit du bas-ventre avec une appendicite ou des maladies des organes génitaux. La douleur causée par l'appendicite est aiguë, de nature prolongée - elle peut durer plus de 12 heures. Elle s'accompagne généralement de fièvre, de nausées et de vomissements. Sa cause est l'inflammation du processus du caecum, qui est appelé l'annexe. Cette condition nécessite une intervention chirurgicale immédiate, si elle est retardée, une opération aussi simple et généralement accessible peut entraîner la mort. L'admission en temps opportun à l'hôpital donne un très faible pourcentage de cas critiques - seulement 0,1. Le plus souvent, cette maladie affecte les enfants et les jeunes de moins de 35 ans..

    Les douleurs provoquées par la sphère gynécologique sont localisées dans le périnée ou les parties latérales inférieures de l'abdomen, en son fond même, cela devient particulièrement perceptible lors de la marche. Dans certains cas, la douleur s'accompagne d'une décharge des voies génitales. Parmi les maladies qui provoquent ce type de douleur, on appelle fibromyome, annexite et endométriose.

    Si la douleur est vive et soudaine, elle peut être due à une torsion des kystes, un gonflement de la trompe de Fallope ou de l'ovaire droit. Ces maladies nécessitent un traitement chirurgical urgent..

    En outre, une grossesse extra-utérine, une pathologie de la grossesse, dans laquelle le fœtus ne se développe pas dans l'utérus, mais dans l'une des trompes de Fallope, peut devenir la cause de la douleur du côté droit de la femme. Ceci est une condition très dangereuse et nécessite également une intervention chirurgicale..

    Douleurs abdominales au début et à la fin de la grossesse

    Pendant la grossesse, les douleurs abdominales ne sont pas rares. Ils peuvent commencer à tout moment et être en sécurité ou être un signe de problèmes avec le fœtus. Dans le premier cas, elles sont causées par des changements hormonaux dans le corps de la mère, ainsi que par des changements physiologiques dans les muscles de l'utérus et de l'abdomen, qui s'étirent, se préparant à assumer la gravité du fœtus en croissance. Cependant, si un écoulement sanglant, des vomissements ou de la fièvre s'ajoutent à la douleur, cela peut être le résultat d'une grossesse gelée ou d'une fausse couche - une fausse couche. Ces deux pathologies surviennent le plus souvent précisément au début de la grossesse..

    Dans les derniers stades, les femmes peuvent également ressentir une douleur normale et sûre dans le bas de l'abdomen - parce que le corps se prépare déjà à l'accouchement, cela s'appelle des contractions d'entraînement. De plus, certains changements ont lieu à l'intérieur afin d'ouvrir la voie au bébé, et ce n'est pas toujours un processus indolore.

    Assez souvent, l'estomac dans les derniers stades fait mal dans le contexte d'une mauvaise alimentation et de spasmes du système digestif. Dans ce cas, la douleur peut également être localisée d'un côté de l'abdomen..

    Bien sûr, la grossesse n'annule pas les maladies telles que l'appendicite ou la pancréatite. dans lequel une douleur abdominale est également observée, le plus souvent du côté droit.

    Douleur dans le côté droit, s'étendant jusqu'au bas du dos

    Ces douleurs surviennent le plus souvent chez les femmes, elles peuvent survenir en fin de grossesse et signifier la menace d'interruption. Ils sont douloureux dans la nature et ressemblent à des combats. Dans ce cas, une femme est généralement envoyée à l'hôpital afin de poursuivre sa grossesse. De plus, chez les femmes enceintes, la douleur lombaire - ou douleur lombaire - peut être le résultat d'une charge accrue sur la colonne vertébrale en raison du poids croissant du fœtus, ainsi que d'une carence en calcium dans le corps de la mère. Dans de rares cas, des douleurs au bas du dos peuvent être causées par des maladies neurologiques, telles qu'une hernie discale ou une radiculite.

    Une douleur aiguë au bas du dos indique généralement des problèmes rénaux, surtout s'il y a opacification et décoloration de l'urine..

    Causes de la douleur du côté droit chez les hommes

    En raison de différences physiologiques, les causes de la douleur dans le côté droit du bas-ventre chez les hommes et les femmes peuvent varier. Contrairement à la femelle, la douleur dans le corps masculin sur le côté droit de l'abdomen peut signifier une atteinte d'une hernie inguinale. Chez les hommes de plus de 40 ans, une douleur tirante à droite ou à gauche dans l'abdomen peut signifier une inflammation de la prostate..

    Une douleur abdominale atroce qui irradie vers les testicules peut résulter de calculs rénaux. Parfois, les pierres sortent naturellement, passant les uretères et provoquant des douleurs dans la région inguinale. Bien sûr, la douleur causée par l'appendicite s'applique également aux hommes..

    Pourquoi l'estomac me fait-il mal à droite en marchant

    Les médecins croient que même les personnes en bonne santé peuvent ressentir de la douleur dans le côté droit de l'abdomen en marchant - si l'activité physique se produit immédiatement après avoir mangé. Dans tous les autres cas, la douleur qui s'intensifie en marchant, persistant dans les 11 à 14 heures, devrait conduire une personne à consulter un médecin. En général, les hommes et les femmes peuvent ressentir de la douleur lorsqu'ils marchent ou courent. S'il a un caractère coupant et tranchant, cela peut indiquer une inflammation du péritoine ou une hépatite. Dans l'appendicite aiguë, la marche provoque également des douleurs..

    Quelle que soit la douleur que vous ressentez, il est important de se rappeler que c'est un signal pour une action immédiate et que vous ne pouvez pas l'ignorer.

    Vidéo: douleur dans le côté droit

    ATTENTION. informations fournies à titre informatif, avant utilisation, il est nécessaire de consulter un spécialiste.

    Causes de la douleur dans le côté droit de l'arrière

    Les syndromes névralgiques, les changements dégénératifs-dystrophiques de la colonne vertébrale, les maladies des organes abdominaux, les maladies du système génito-urinaire conduisent souvent au fait qu'une personne a un côté droit douloureux de l'arrière. Un médecin doit différencier la douleur, car la nature et la localisation de la douleur peuvent être le résultat de diverses pathologies. Si cela fait mal à droite, dans la région lombaire, la cause peut être une pathologie rénale

    Si la douleur du côté droit augmente plus haut, se localisant sous les côtes, s'étendant aux omoplates et à la région lombaire, cela indique le développement d'une pancréatite. Une douleur aiguë dans le bas à droite en bas du dos irradiant par derrière à la surface de la fesse, de la cuisse, de la jambe inférieure est un signe de pathologie de la colonne vertébrale. Chez les femmes, une douleur tirante et douloureuse en dessous et juste au-dessus du bas du dos indique des problèmes gynécologiques.

    Pathologie du système musculo-squelettique

    La douleur du bas du dos vers la droite est la cause de changements dégénératifs-dystrophiques. Si des dommages et un déplacement des disques intervertébraux se sont produits dans la 1-2 vertèbre, le syndrome douloureux irradie plus bas par le bas, couvre la ceinture scapulaire.

    Avec des lésions de 3, 4, 5 du disque intervertébral, localisation de la douleur en dessous, le symptôme se propage derrière la surface des fesses, des cuisses, du bas de la jambe.

    Au stade initial, la douleur n'est pas sévère, elle est aggravée par la progression de la maladie. Les terminaisons nerveuses sont resserrées, une douleur aiguë irradie vers la jambe du côté de la blessure (à droite ou à gauche), lors des mouvements, des éternuements et de la toux s'intensifie.

    Douleur constante, intensifiant périodiquement la douleur, recule lors de la flexion.

    Hernie intervertébrale

    Le syndrome de prière se produit à droite et à gauche (parfois la localisation est difficile à déterminer). Le symptôme se propage derrière, à partir des vertèbres lombaires affectées, couvre les membres inférieurs. La douleur intense s'intensifie avec le mouvement.

    Les chutes directes sur la colonne vertébrale provoquent une gêne sous les côtes, le degré d'intensité dépend de la nature des dommages.

    La liste des maladies qui provoquent le syndrome de la douleur à droite dans la région lombaire n'est pas complète - ne pas ignorer le syndrome, demander de l'aide à temps, un diagnostic et un traitement, c'est la prérogative du médecin.

    Syndrome d'infection neurologique

    Si la douleur se produit à droite, sous les côtes et s'étend plus haut, couvrant la poitrine, cela indique une névralgie. Les dommages, l'inflammation des terminaisons nerveuses provoquent des douleurs à l'avant et à l'arrière. La douleur sourde constante s'intensifie (lombaire apparaît) pendant la flexion, le retournement, les éternuements, la toux.

    Herpès zoster - infection à l'herpès

    Si les éruptions cutanées vont de l'arrière le long des troncs intercostaux, une douleur intense se produit.

    L'infection affecte les disques intervertébraux, entraînant une douleur persistante et intense dans le dos.

    La myosite et d'autres processus inflammatoires dans les muscles, accompagnés de spasmes, provoquent une gêne dans le dos.

    Maladies des organes internes

    Les maladies des organes internes provoquent un symptôme de douleur du côté droit dans la région lombaire.

    Le syndrome peut irradier plus haut, céder sous les côtes de l'organe affecté, aller à l'estomac.

    L'ulcère duodénal

    Une douleur intense de l'abdomen s'étend jusqu'au dos et à la poitrine. Les autres symptômes comprennent des flatulences, des nausées, des éructations, des ballonnements.

    L'organe sanguin est situé à droite. Par conséquent, avec la pathologie hépatique, le syndrome douloureux est du côté droit. Parfois, l'inconfort se produit sous l'omoplate, la poitrine ou l'épaule. Une exacerbation d'un symptôme est notée après avoir bu de l'alcool, des aliments gras et épicés. Les autres symptômes comprennent des éructations, de l'amertume dans la bouche, des brûlures d'estomac, un manque d'appétit, des nausées.

    Avec l'inflammation du pancréas, une douleur intense se produit autour du dos et de l'abdomen. Autres symptômes - flatulences, diarrhée, vomissements, hyperthermie, perte de force.

    La douleur se produit sous l'omoplate du côté droit ou gauche du dos, selon l'emplacement de la pathologie. Les autres symptômes comprennent l'hyperthermie, la toux avec des expectorations difficiles à séparer, une perte de force.

    Douleur à gauche ou à droite, selon la localisation de l'inflammation. La douleur est constante, les douleurs augmentent avec la palpation de la zone touchée. Les autres signes sont des nausées, une hyperthermie, des mictions fréquentes, un gonflement.

    L'inflammation de l'appendice provoque une gêne douloureuse et tirante dans le bas de l'abdomen irradiant sous les côtes du côté droit du dos. En appuyant sur la zone de l'appendice, la douleur est vive, nette.

    Problèmes gynécologiques

    La douleur dans le côté droit du dos chez les femmes indique des problèmes gynécologiques - maladies inflammatoires des organes reproducteurs. Chez les hommes, la symptomatologie indique le développement d'une prostatite..

    Avec les maladies de nature gynécologique chez la femme, il y a des douleurs constantes, aggravées par la marche, s'étendant au périnée et au dos. Le syndrome survient avec les fibromyomes, l'endométriose, l'annexite aiguë ou chronique..

    Les formations de tubes kystiques et malignes, les ovaires provoquent un syndrome douloureux intense de localisation étendue - la zone du périnée, le bas du dos, l'abdomen est couvert, la douleur donne à la jambe. Avec la rupture de l'ovaire, le syndrome douloureux est aigu, cédant à l'anus. Autres symptômes - étourdissements, faiblesse, perte de conscience.

    Avec une grossesse extra-utérine et une rupture du tube, les femmes éprouvent des douleurs intenses et aiguës qui ne peuvent pas être arrêtées avec des analgésiques. La pathologie se développe à la suite d'un retard dans l'ovule de la trompe de Fallope. En développement, l'œuf entraîne un étirement et une rupture de la trompe de Fallope. Après la fécondation ectopique (jusqu'au moment de la rupture), les femmes éprouvent un inconfort constant, tirant le bas de l'abdomen vers le bas du dos. Avec une rupture de la trompe de Fallope, une douleur aiguë et perçante se produit.

    Pendant la grossesse, les femmes ont des douleurs dans la région lombaire du côté droit et gauche en raison du gain de poids, des charges intensives sont placées sur le tronc spinal.

    Merci de laisser un commentaire!

    Pourquoi le côté droit vers le bas?

    La douleur dans le côté droit ci-dessous est un signal alarmant et indique toujours une maladie. Le plus souvent, il est associé au foie, à la tête du pancréas, aux uretères, au rein droit, au processus inflammatoire dans l'intestin, aux maladies des organes féminins, ainsi qu'à d'autres processus pathologiques. Il est très important de faire attention à son caractère, elle peut donner de l'autre côté de l'abdomen, dans le dos, en remontant l'abdomen. C'est de là que dépendra la cause de son apparition. Dans la cavité abdominale, il y a plus d'organes - le tube digestif, les organes du système urinaire, les organes génitaux, vous devez également vous souvenir des vaisseaux sanguins et des ganglions nerveux.

    Comment déterminer les causes de la douleur dans le coin inférieur droit?

    Le plus souvent, la douleur se forme à l'endroit où se trouve l'organe, mais dans certaines situations, elle donne à cette zone.

    Si l'estomac commence à faire mal en dessous, la douleur augmente, cela peut indiquer une appendicite aiguë. malgré le fait que l'emplacement de l'appendice est le côté inférieur droit de l'abdomen.

    De plus, les médecins déterminent souvent la cause de la douleur par la nature de son apparition:

    7. Se lever ou mourir.

    Les douleurs de type crampes surviennent le plus souvent si les muscles des organes creux sont fortement réduits. Douleur constante si la coquille externe des organes est tendue. Grandir apparaît dans le processus inflammatoire.

    Des douleurs aiguës et perçantes dans le coin inférieur droit peuvent survenir si une lacune se produit dans une formation, également avec des saignements ou si les vaisseaux sanguins se bouchent. Malgré la nature de la douleur, il est très important de diagnostiquer la cause à temps et de l'éliminer non seulement, mais aussi de la maladie qui l'a provoquée..

    Causes de la douleur dans le côté inférieur droit

    La douleur dans cette zone indique une maladie du duodénum, ​​du foie, du rein droit, du processus inflammatoire dans le côlon, l'appendice, dans le caecum, la tête dans le pancréas, chez les femmes, la douleur peut être associée à des maladies des organes génitaux.

    Le plus souvent, la douleur au bas du côté droit indique une appendicite ou des problèmes gynécologiques chez la femme, par exemple une grossesse extra-utérine. lorsque l'œuf fœtal développe pathologiquement une posture de la cavité utérine. L'embryon pendant une grossesse extra-utérine commence généralement toujours à se développer dans la trompe de Fallope, puis il s'étire, s'amincit et se rompt. Lorsque l'œuf fœtal n'a pas encore détruit l'endroit, la femme se plaint d'une douleur sourde et tiraillante dans son côté droit. Dans le même temps, les menstruations sont retardées, des taches peuvent apparaître. Si la douleur est un poignard aigu et cède dans le rectum, cela indique que la trompe de Fallope s'est rompue. C'est très dangereux pour une femme, elle peut mourir à cause de saignements abondants.

    N'oubliez pas qu'un abdomen aigu est un type de douleur qui nécessite toujours des mesures de réanimation et une intervention chirurgicale. Si l'inflammation se produit dans la trompe de Fallope à droite, la douleur peut être sourde, tiraillante, puis ils parlent d'une maladie telle que l'annexite chronique, si la douleur est sévère et aiguë, cela indique une annexite aiguë. La douleur peut céder l'aine, le périnée, la cuisse et le bas du dos. Dans ce cas, une femme peut avoir des écoulements purulents et mucopurulents, la température corporelle augmente fortement. Lorsqu'un abcès se forme et commence à éclater, une personne ressent un coup de poignard, tandis que son état de santé empire fortement.

    Si une douleur aiguë et soudaine se produit dans le côté inférieur droit, cela indique une tumeur, une torsion du kyste dans la trompe de Fallope droite, une rupture de l'ovaire. Dans ce cas, une opération urgente est nécessaire..

    Souvent, la douleur du côté droit en dessous provoque une appendicite aiguë, d'abord elle se forme dans le haut de l'abdomen, puis commence progressivement à s'abaisser. Le patient a une forte augmentation de la température, il peut y avoir des vomissements, les muscles abdominaux se resserrent fortement.

    En outre, une gêne peut survenir en raison d'une dyskinésie dans les voies biliaires, l'épaule. Dans ce cas, le patient est agité, il est tourmenté par des vomissements. Lorsque la pierre passe, la douleur disparaît, seule la lourdeur est ressentie. Si un processus inflammatoire rejoint une cholécystite aiguë, des frissons et une intoxication du corps peuvent apparaître.

    Si la douleur dans le côté inférieur droit est constante, cela indique que la personne a une capsule allongée du foie, elle est agrandie, en médecine, ce type de maladie est appelée hépatite. Dans ce cas, la peau devient jaune, les cellules du foie sont endommagées chez une personne, les produits d'échange biliaire pénètrent dans la circulation sanguine.

    Douleur dans le côté droit en dessous, ce qui rend

    Le plus souvent, il indique qu'une personne a une maladie urologique - pyélonéphrite, urolithiase, tumeur rénale, thrombose dans les vaisseaux des reins, hydronéphrose. prolapsus rénal. Si la douleur est aiguë et soudaine, cela indique que l'uretère est obstrué par des pierres, à cause de cela, une inflammation s'y est développée.

    Des coliques dans les reins peuvent survenir après qu'une personne a bu beaucoup de liquides, physiquement surchargée.

    La douleur peut survenir si une personne a un débit urinaire altéré, la capsule commence à s'étirer. Avec la maladie rénale, toutes les douleurs sont si vives et insupportables qu'une personne se précipite, ne sait pas quoi faire. Quand la pierre sort, ils s'arrêtent, tandis qu'une douleur sourde demeure.

    Ainsi, la douleur dans le côté droit ci-dessous peut être déclenchée par une cause grave qui doit être traitée immédiatement, car elle représente une menace pour la vie humaine. Il est très important de ne pas déclencher de maladie, de ne pas laisser la douleur s'intensifier, vous n'avez pas besoin de supporter le moindre inconfort, il est préférable de consulter immédiatement un spécialiste qui fera un diagnostic précis et donnera des instructions et recommandations supplémentaires.

    Pourquoi le bas du dos et le bas de l'abdomen peuvent faire mal et que faire??

    La lombalgie se développe souvent en combinaison avec des douleurs de traction dans le bas-ventre. Bien sûr, ces symptômes sont plus caractéristiques des maladies du corps féminin. Cependant, il n'est pas si rare que de tels signes doivent être observés à la réception et aux urologues.

    En général, la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos peut parler de nombreuses conditions pathologiques. Et pour commencer le traitement correct, il est impératif de consulter un médecin spécialiste dans ce domaine.

    Lors de l'examen, le médecin attire d'abord l'attention sur l'intensité de la douleur et sa nature. Il peut être aigu ou douloureux. Parfois, elle s'accompagne d'une augmentation ou, inversement, d'une diminution de la température corporelle, de vomissements, de saignements. Si la patiente est une femme, le médecin doit absolument savoir: la douleur associée à la grossesse ou au cycle menstruel.

    Les principales causes de douleur

    Bien entendu, l'une des causes les plus courantes est la présence d'une cystite aiguë chez un patient. Dans les cas où, en plus des douleurs ci-dessus, du sang dans l'urine est observé, des sensations douloureuses à la toute fin de la miction ou de nature excessivement rapide, on peut dire avec confiance que le patient développe une cystite «en toute sécurité». Dans ce cas, un malade doit obligatoirement subir toutes les études nécessaires, qu'un urologue lui prescrira.

    Si les douleurs dans l'abdomen et le bas du dos ne sont pas accompagnées des symptômes ci-dessus, nous pouvons supposer que le patient a des problèmes avec les intestins. Et chez les femmes, en plus des problèmes intestinaux, une telle douleur parle souvent du stade initial de développement d'un kyste ovarien, d'une annexite ou d'autres maladies plus graves du système génito-urinaire féminin. Lorsque de tels symptômes apparaissent, une femme doit immédiatement prendre rendez-vous avec un urogynécologue ou un gynécologue.

    Les cas où les hommes ont des douleurs au bas du dos et au bas de l'abdomen sont assez rares. Cependant, ces symptômes peuvent indiquer des maladies graves du système digestif ou génito-urinaire. Souvent, ces douleurs surviennent lorsqu'un homme développe une prostatite. Par conséquent, afin de poser un diagnostic précis, le patient doit consulter non seulement un gastro-entérologue, mais également un urologue. Vous ne devez en aucun cas retarder la visite chez le médecin. Souvent, avec des douleurs similaires, une augmentation de la température du corps humain est observée - un tel développement de symptômes peut indiquer les maladies suivantes: mycoplasmose, chlamydia, gonorrhée ou uréoplasmose.

    La nature de la douleur et la fréquence de son apparition dans diverses maladies sont d'une grande importance dans le diagnostic. Par exemple, avec la nature aiguë de l'évolution de la maladie, des crampes sont souvent observées, augmentant et, souvent, compliquées par des frissons, des nausées et de la fièvre. La présence d'une telle douleur indique souvent un processus inflammatoire en développement. Si de telles douleurs sont observées pendant une longue période, vous devriez consulter un spécialiste, car dans ce cas, la probabilité de développer une maladie chronique.

    Douleurs abdominales et lombaires chroniques

    L'inconfort dans la région lombaire et dans le bas-ventre en médecine a un nom spécifique - douleur pelvienne chronique. Un tel diagnostic est posé dans les cas où les symptômes ci-dessus dérangent une personne pendant au moins six mois. Douleur pelvienne? cas causés par des maladies gynécologiques et? - maladies extrogénitales.

    Parmi les causes les plus rares de douleurs tiraillantes dans le bas du dos et le bas de l'abdomen figurent les suivantes:

    • Ostéocondrite de la colonne vertébrale;
    • Hernie du disque intervertébral;
    • Arthrose des articulations intervertébrales;
    • Polyarthrite rhumatoïde;
    • Sténose intervertébrale;
    • Lésions infectieuses des vertèbres;
    • Scoliose;
    • Accident vasculaire cérébral;
    • L'ostéoporose.

    Pourquoi ça fait mal principalement chez les jeunes filles?

    Ces douleurs chez les filles sont le plus souvent observées avant le début de la menstruation ou directement pendant celle-ci. Le plus souvent, elles sont à l'étroit dans la nature et sont observées au cours des trois premiers jours de la menstruation. Des études scientifiques suggèrent que plus de 50% des femmes éprouvent des crampes, mais dans la plupart des cas, elles ont une intensité modérée et ne posent aucun problème particulier..

    Il faut dire que la nature d'une telle douleur dépend directement de la quantité d'hormones spéciales (prostaglandines) dans le corps féminin. Cependant, il y a des moments où la douleur est assez intense et douloureuse. Ensuite, il doit être examiné pour d'autres facteurs de complication (par exemple, l'endométriose ou le fibrome).

    Souvent, des douleurs dans le bas du dos et le bas de l'abdomen sont observées chez les femmes enceintes. Ce qui est associé à une augmentation de la charge sur la colonne vertébrale féminine. Si des douleurs tiraillantes commencent à apparaître peu de temps avant l'accouchement, cela peut indiquer de fausses contractions (Braxton-Hicks). Dans les premiers stades, ces symptômes semblent particulièrement effrayants, car ils peuvent signifier la menace d'une fausse couche. Dans de tels cas, vous devez appeler immédiatement une ambulance ou vous rendre au bureau du médecin par vous-même.

    Une autre raison, à cause de laquelle les filles ont un estomac, peut être une hypothermie prolongée. Tout d'abord, cela s'applique à ceux qui négligent la santé pour la beauté, sortant dans la rue par temps frais avec le dos nu. Soit dit en passant, après de telles promenades, de nombreuses filles entendent un terrible diagnostic de leur médecin - l'infertilité. Par conséquent, il convient de réfléchir: la beauté de ces victimes à l'avenir?

    Diverses causes de douleurs abdominales basses et lombaires

    Très souvent, la douleur au bas du dos s'accompagne de douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen. Ces symptômes peuvent indiquer des maladies complètement différentes. Pour une femme, si le bas de l'abdomen et le bas du dos lui font mal, pourquoi et il est nécessaire de subir un examen avec un gynécologue, car cela peut indiquer une grossesse, des maladies gynécologiques, des problèmes de menstruation.

    Douleur pendant la grossesse

    Lorsque cela fait mal dans le bas-ventre pendant la grossesse, il y a un risque de fausse couche. Vous ne pouvez pas négliger ces symptômes.

    Pourquoi une femme a-t-elle besoin, même si l'abdomen fait mal ou tire le bas-ventre pendant la grossesse, d'aller à l'hôpital dès que possible, il y a une forte probabilité de décollement prématuré du placenta, puis de perte de grossesse. Pour toute femme, cela, en plus de la douleur physique, est un traumatisme psychologique. De plus, la menace d'infertilité demeure. Il devrait découvrir les raisons du traitement. Cela permettra d'éviter des conséquences plus graves..

    Parfois, une femme a le bas-ventre, mais elle ne connaît toujours pas la grossesse. Si ses trompes de Fallope sont considérablement rétrécies, l'œuf fécondé s'arrête dans la trompe. Ensuite, l'œuf, en cours de croissance, perce la paroi de la trompe de Fallope. Après quoi la femme est transpercée par une douleur aiguë à gauche ou à droite, dans le bas de l'abdomen. Ces symptômes sont caractéristiques d'une grossesse extra-utérine. Le traitement est uniquement chirurgical.

    Si vous ressentez de la douleur pendant la grossesse, vous devez absolument consulter un médecin. Parce que la douleur peut indiquer le développement d'une pathologie. Si vous cherchez de l'aide à temps, vous pouvez éviter l'avortement.

    Il souffre fortement du bas de l'abdomen, redonne au bas du dos pendant les menstruations chez les femmes si souvent que beaucoup prennent cela comme la norme. Avalez des analgésiques et ne pensez même pas à consulter un médecin.

    Cependant, la douleur de la menstruation est une pathologie en soi. Une telle maladie est appelée algodismenorea. Distinguer sa forme primaire et secondaire.

    L'algodismenorea primaire se manifeste par des douleurs dans le bas-ventre pendant les menstruations, mais des changements dans les organes pelviens n'apparaissent pas encore. La maladie survient uniquement pendant les menstruations, lorsqu'il y a ovulation. Ensuite, la sensation a la nature des contractions, donne au bas du dos.

    L'algodismenorea secondaire se manifeste par une douleur dans le contexte de maladies gynécologiques:

    1. L'endométriose, quand elle fait mal avant la menstruation, pendant la menstruation. Localisé en bas à gauche ou à droite.
    2. Adhésions qui se sont formées après une inflammation chronique des ovaires.
    3. Fibromyome utérin, avec douleur dans le bas-ventre, saignement pendant la menstruation.
    4. Malformations congénitales des organes génitaux.

    Pourquoi et il est nécessaire de procéder à un examen complet avant de poser un diagnostic, afin d'exclure d'autres causes. De plus, lorsque le bas de l'abdomen fait mal, le bas du dos souffre fortement pendant les menstruations, les maladies de la région génitale féminine affectent:

  • malformations congénitales du tractus génital féminin, gênant la sortie du sang menstruel de l'utérus;
  • lésions acquises du corps et du col de l'utérus, contribuant à la stagnation du sang menstruel dans la cavité utérine;
  • adénomatose (endométriose utérine);
  • maladie inflammatoire pelvienne.

    Pourquoi il est impossible de ne pas tenir compte de cela lorsque le bas-ventre est tiré, de penser que «ça passera» pour en découvrir les raisons, pour commencer le traitement. Bien sûr, personne ne veut tomber malade, allez chez le médecin. Mais de tels signaux ne peuvent être négligés. Aux premiers stades de faire face à plus d'opportunités.

    La douleur survient non seulement chez les femmes, pas toujours pendant les menstruations ou la grossesse. Ces sentiments sont souvent ressentis par les hommes. Ils, en règle générale, indiquent que l'homme a une cystite aiguë, des problèmes intestinaux sont possibles. Il arrive souvent que le bas du dos fasse mal. Cette douleur peut être douloureuse, forte, faible, accompagnée d'une mobilité, d'une faiblesse, d'une température limitées, localisées à gauche ou à droite. Souvent, pour une raison quelconque, ils attachent peu d'importance, même si cela peut être le signe d'une maladie grave.

    Causes des douleurs au bas du dos

    Les raisons ne sont pas toujours associées au système musculo-squelettique, lorsque le bas du dos fait simplement mal. Problèmes possibles dans les organes internes.

  • pathologie du système musculo-squelettique;
  • ostéomyélite vertébrale;
  • blessures à la moelle épinière;
  • maladies des reins, de la vessie;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • lésions tuberculeuses de la colonne vertébrale, des organes internes;
  • tumeurs malignes de diverses localisations.

    Pourquoi se produit-il que le plus souvent une telle sensation dans le bas du dos est causée par une pathologie de la colonne vertébrale lombo-sacrée, car cette partie de la colonne vertébrale porte la majeure partie de la charge du poids corporel. Cela se produit souvent après une inflammation de la vessie, une maladie rénale. Et parfois en raison de maladies des organes internes. Juste la douleur le long des fibres nerveuses irradie (donne) vers un autre site. Les douleurs se révèlent à chaque fois différentes, apparaissent à gauche, parfois à droite, avec une fréquence différente.

    Cela fait mal sous le dos parfois après une déformation (muscle, ligament, tension tendineuse). Cela se produit lorsque vous frappez, tombez, mais parfois même après une forte tension musculaire ou si vous êtes dans une mauvaise position pendant une longue période. Les raisons pour lesquelles le bas du dos a commencé à faire mal peuvent être mécaniques. Cela se produit après une sorte de coup porté à l'os et éventuellement à d'autres tissus. Si cela continue pendant plus de trois mois, vous devez immédiatement consulter un médecin, car la maladie devient chronique.

    Causes des douleurs lombaires chez les femmes:

  • lumbago aigu, après de lourdes charges, hypothermie;
  • lombalgie, avec douleur douloureuse chronique avec une charge prolongée sur la colonne vertébrale;
  • ischalgie lombaire, douleur à la jambe.
  • Facteurs provoquant la douleur

    Si pendant longtemps la femme n'a eu aucun effort physique, puis est allée au chalet, elle a commencé à travailler dur, à planter, à tisser, à arroser, souvent à se pencher, à s'accroupir. Naturellement, après tout cela, le bas du dos fera mal, pleurnicher à gauche ou à droite. L'exercice pendant le sport est même nocif et doit donc être mesuré avec des charges.

    Parfois, les douleurs sont causées, au contraire, par un mode de vie sédentaire, un travail sédentaire. Il est nécessaire de surveiller la bonne posture. C'est bien de faire de la gymnastique, surtout si vous tirez déjà le cou, le dos, le bas du dos. La prévention peut se passer de traitement. Les causes de la douleur dans le bas du dos sont l'hypothermie, le tirage, une mauvaise musculation, leur répartition inégale pendant le transfert.