logo

Traitement de l'éperon du talon: Symptômes et médicaments avec physiothérapie et chirurgie. Méthodes folkloriques

Parmi toutes les maladies du système musculo-squelettique, l'éperon du talon représente environ 10% des cas. Elle est particulièrement sensible aux femmes de plus de 40 ans. Cliniquement, l'éperon du talon se manifeste par une douleur aiguë au début du mouvement, s'affaiblissant après un certain temps. Une approche intégrée est pratiquée pour son traitement - des médicaments locaux et systémiques, la physiothérapie et le massage sont utilisés. Si la thérapie conservatrice est inefficace, la chirurgie est recommandée pour les patients.

Quel est l'éperon du talon

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

Un éperon calcanéen est une croissance osseuse sous la forme d'un bec, d'une pointe ou d'un coin. Il se forme dans la zone du tubercule calcanéen du côté de la semelle ou au niveau du site de fixation du tendon d'Achille. Une caractéristique intéressante de la maladie est que l'intensité des symptômes ne dépend pas de la taille et de la forme de la croissance osseuse. Même avec un très grand éperon, une personne peut ne ressentir aucun inconfort. Et vice versa, souvent le patient se plaint au médecin d'une douleur aiguë, et des changements prononcés ne sont pas trouvés dans les images radiographiques.

Les causes de la maladie

Chez 90% des patients avec un talon, un pied plat est détecté, ce qui a provoqué la formation d'une croissance osseuse. Une cause courante de sa formation est le vieillissement naturel du corps. Avec l'âge, le rythme des processus de récupération ralentit, la production de collagène, matériau de construction des structures des tissus conjonctifs, diminue. Les pathologies suivantes appartiennent également à des facteurs prédisposants:

  • les maladies articulaires inflammatoires, notamment la goutte et la polyarthrite rhumatoïde;
  • rhumatisme;
  • les pathologies dégénératives-dystrophiques, par exemple, la déformation de l'ostéoarthrose;
  • troubles neurodystrophiques;
  • troubles circulatoires.

Les conditions préalables sont un surpoids, un stress accru sur les pieds, une faible activité locomotrice, une carence en vitamines et minéraux dans le corps.

Symptômes et signes de la maladie

Au stade initial de la croissance osseuse, la pathologie est asymptomatique. Ensuite, en marchant de temps en temps, une douleur modérée se produit. Mais bientôt leur intensité augmente. Les douleurs deviennent vives, brûlantes, perçantes. Les patients décrivent leur médecin comme ayant un «clou dans le talon». La douleur apparaît au tout début du mouvement après une nuit ou une longue journée de repos. Une personne «marche» progressivement et sa santé s'améliore. Mais le soir, la gravité de la douleur augmente à nouveau.

La situation est aggravée par le développement de complications de l'éperon du talon - bursite, périostite, inflammation des tissus mous situés à côté de la croissance osseuse. Dans ces cas, en plus de la douleur au pied, de l'enflure et de la rougeur de la peau, une augmentation de la température locale du corps est notée.

Diagnostic de pathologie

Le diagnostic est basé sur les plaintes des patients, les antécédents médicaux et l'examen physique. Le médecin palpe la voûte plantaire pour identifier les zones douloureuses, déterminer leur taille, établir une raideur. Pour confirmer le diagnostic, un certain nombre d'études instrumentales sont réalisées:

  • radiographie du pied. La croissance osseuse est clairement visible sur les images obtenues. La radiographie est également utilisée pour exclure les pathologies présentant des symptômes similaires, par exemple l'arthrose ou la fracture du calcanéum;
  • IRM ou TDM. Grâce à ces études, il est possible d'évaluer l'état non seulement des os, mais aussi des tissus cartilagineux, ainsi que des troncs nerveux, des vaisseaux sanguins, des ligaments, des muscles, des tendons.

L'échographie est la moins informative dans le diagnostic de l'éperon calcanéen, ils y recourent donc en cas de contre-indications pour l'IRM, la TDM, la radiographie. Mais l'échographie est plus sûre, ce qui lui permet d'être utilisé pour surveiller les résultats du traitement.

Comment traiter les éperons au talon

Le traitement de la maladie est principalement conservateur. Il est recommandé au patient de minimiser la charge sur le pied, si nécessaire, utilisez une canne ou des béquilles. Si la formation de la croissance osseuse est provoquée par d'autres pathologies, en plus de l'orthopédiste, des médecins d'autres spécialisations participent au traitement - un endocrinologue, un traumatologue ou un rhumatologue.

Stimuler le traitement du talon avec des médicaments

Les médicaments sont utilisés pour améliorer la circulation sanguine, éliminer la douleur et l'enflure. Au stade initial du traitement, des médicaments systémiques (comprimés, solutions injectables) sont utilisés qui ont un effet analgésique prononcé. Ensuite, l'effet obtenu est fixé par application locale sur les zones douloureuses des pommades, des gels, des baumes.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les AINS deviennent toujours le premier choix dans le traitement des éperons au talon. Sous forme d'injections, ils sont prescrits aux patients souffrant de douleurs aiguës au départ. L'effet analgésique à long terme est caractéristique de l'administration parentérale de Movalis, Diclofenac, Ketorolac, Lornoxicam.

Pour les douleurs modérées, les AINS sous forme de comprimés, de gélules et de dragées sont inclus dans les schémas thérapeutiques. Il s'agit du célécoxib, de l'étoricoxib, du Nise, de l'Ortofen, du kétorol, de l'ibuprofène, du Nurofen. Tous les AINS ont un effet secondaire prononcé - avec une utilisation fréquente, la muqueuse gastrique est ulcérée. Ils sont nécessairement associés à des inhibiteurs de la pompe à protons (Esoméprazole, Oméprazole, Pantoprazole).

Fonds locaux

Les ingrédients actifs des onguents, gels, crèmes, baumes pénètrent dans la circulation sanguine en petites quantités. Par conséquent, ils provoquent rarement des effets indésirables systémiques. Les produits externes sont sûrs, ont un léger effet analgésique, décongestionnant et anti-inflammatoire..

Éperons de talon locauxNoms des médicamentsEffet thérapeutique
AINSVoltaren, Fastum, Finalgel, Dolgit, Ketorol, Nimesulide, Arthrosilen, IndomethacinSoulagement de l'inflammation des tissus mous, élimination de la douleur et de l'enflure
Onguents chauffantsNayatoks, Finalgon, Ben-Gay, Viprosal, Apizartron, Kapsikam, Espol, EfkamonAmélioration de la circulation sanguine et du flux lymphatique, rétablissant l'amplitude de mouvement familière
ChondroprotecteursTeraflex, Chondroxide, Chondroïtine-AkosRenforcement de l'appareil ligament-tendon, empêchant le développement d'une ostéoarthrose déformante
Additifs biologiquement actifsBaumes Arthro-Active, Honda, Arthrocin, Sophia et DikulReconstitution des réserves nutritives en accélérant la circulation sanguine, en éliminant la douleur

Thérapie par injection et blocage

Sous forme d'injections pour le traitement de l'éperon calcanéen, des AINS, des améliorants de la circulation sanguine, des relaxants musculaires et des vitamines B. Les médicaments n'ont pas d'effet sélectif, ont un effet négatif sur l'état de l'estomac, du foie et des reins. Par conséquent, les solutions d'injection ne sont pas utilisées plus de 1 à 2 semaines.

Lorsque les AINS sont inefficaces pour la gestion de la douleur, le blocage des médicaments avec des glucocorticostéroïdes (Diprospan, Kenalog) et des anesthésiques (Novocain, Lidocaine) est indiqué. Un mélange de médicaments est injecté directement dans les tissus mous entourant la croissance osseuse.

Les méthodes de physiothérapie les plus efficaces

La conduite de procédures physiothérapeutiques est l'une des méthodes les plus efficaces de traitement des éperons calcanéens. Les objectifs de la thérapie sont l'élimination complète des symptômes, la réduction de la charge sur le fascia plantaire en réduisant la taille de la croissance osseuse. La physiothérapie est également présentée aux patients comme une prophylaxie du développement de la zone du pied du processus inflammatoire.

Thérapie par ondes de choc

La thérapie par ondes de choc est appelée un effet matériel sur l'éperon du talon avec des ondes acoustiques ciblées d'une certaine fréquence. Les vibrations à haute énergie aident à relâcher la croissance osseuse douloureuse, à réduire l'intensité des symptômes, à augmenter le flux sanguin local, à accélérer le métabolisme.

Thérapie ultra haute fréquence

UHF-thérapie - effet thérapeutique d'un champ électrique ultra-haute fréquence sur le pied. Après 10 à 15 séances, on note un effet anti-inflammatoire, analgésique et antiexudatif prononcé de la physiothérapie. La restauration des structures endommagées est accélérée, la circulation sanguine et lymphatique s'améliore.

Électrophorèse

L'effet thérapeutique de l'électrophorèse est de délivrer des médicaments utilisant des impulsions électriques directement dans la zone de croissance osseuse. Avant la procédure, un tampon imbibé d'un médicament est appliqué sur le pied, et un tampon de protection et des électrodes sont situés sur le dessus. Les glucocorticostéroïdes, les anesthésiques, les vitamines B, les chondroprotecteurs sont utilisés comme préparations pour l'éperon calcanéen.

Magnétothérapie

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

La magnétothérapie est un effet physiothérapeutique par un champ magnétique constant ou pulsé. Cela conduit à l'expansion des vaisseaux sanguins, à l'activation du flux sanguin microcirculatoire, à la stimulation des processus métaboliques. Après plusieurs séances, la sévérité du syndrome douloureux diminue, le gonflement se dissout, la mobilité du pied est restaurée.

Thérapie au laser

La thérapie au laser est le traitement des éperons du talon en utilisant un rayonnement de faible intensité de la gamme de lumière avec une longueur d'onde fixe. La physiothérapie aide à élargir les vaisseaux sanguins du pied, à augmenter l'immunité locale. Il a un effet cicatrisant et analgésique. La thérapie au laser est bien associée à l'utilisation de médicaments, car elle augmente la sensibilité du corps à eux..

Gymnastique thérapeutique et massage

Le massage professionnel avec éperon au talon consiste à effectuer un pétrissage et un impact intensif supplémentaire sur le pied avec des mouvements vibrants. Il vise à soulager les crampes musculaires et à corriger les changements survenus. Le massage se marie bien avec les exercices thérapeutiques. Les premiers cours ont lieu sous la direction d'un médecin de physiothérapie, montrant comment doser correctement la charge. Après avoir acquis les compétences nécessaires, vous pouvez vous entraîner à la maison. Quels exercices sont utiles pour la croissance osseuse du calcanéum:

  • asseyez-vous, appuyez vos jambes l'une contre l'autre, jetez une fine serviette torsadée sur vos pieds. Tirez-le vers vous en contractant les muscles des jambes;
  • asseyez-vous, étirez-vous et écartez un peu les jambes. Pour dévier les pieds d'abord vers l'intérieur, puis vers l'extérieur, comme si vous tentiez de toucher la surface du sol.

L'utilisation de tapis orthopédiques vous permet de combiner des exercices de massage et de physiothérapie. Leur surface imite les gros et les petits cailloux, le sable. Marcher sur le tapis aide à améliorer la circulation sanguine et à éliminer les douleurs en quelques minutes.

Massage avec éperon au talon à la maison

Avant le massage, il est nécessaire d'accélérer le flux sanguin local. Pour ce faire, de l'eau froide à une température de 18-20 ° est versée dans un bassin et de l'eau chaude (environ 25-28 °) dans l'autre. Abaissez les pieds d'abord dans un, puis dans une autre capacité pendant 3-5 minutes, 5 fois. Frottez vos pieds avec une serviette dure et commencez à masser en position assise.

Picotements droits

Le talon est couvert de doigts et pincé, exerçant une légère pression, se déplaçant vers le milieu du pied, puis vers l'arrière. Après 10 minutes, caressez et frottez.

Massage circulaire du bout des doigts

Le talon est recouvert de quatre coussinets et le doigt latéral est placé sur la surface intérieure du pied. Effectuer des mouvements de rotation, d'abord dans un, puis dans l'autre sens.

Mouvements circulaires de la phalange

Les paumes sont serrées en poings, des mouvements circulaires sont effectués avec les phalanges des doigts, en massant d'abord le talon, puis en traitant toute la surface de la semelle. Avancez vers les orteils, puis dans la direction opposée.

Massage Thalange

Seuls les pouces se plient et effectuent un frottement énergique du talon. Après 5-7 minutes, passez à une légère pression, en les combinant avec des rotations circulaires.

Massage du talon

Les paumes effectuent les éléments de base du massage du tissu conjonctif - déplacent les petites sections de la peau de la semelle les unes par rapport aux autres. Faites ensuite des mouvements relaxants: caresser, frotter, pétrir.

Semelles

Une semelle intérieure est appelée une orthèse faite de matériaux synthétiques, qui est insérée à l'intérieur des chaussures de maison et de rue. Ces inserts sont utilisés dans le traitement des éperons du talon pour la correction orthopédique. Le port de chaussures à semelles contribue à la bonne position du pied lors du mouvement, à la répartition optimale des charges émergentes. Dans la plupart des cas, les orthopédistes recommandent d'utiliser des produits avec support de voûte intégré pour amortir les chocs lorsqu'ils touchent le sol..

Pour fournir un soutien à l'arche longitudinale du pied, il est nécessaire de déterminer correctement la taille de la semelle intérieure. Selon le fabricant, sa longueur correspond soit à la pointure de la chaussure, soit la dépasse légèrement.

Intervention chirurgicale

Si la douleur à la marche ne peut pas être éliminée même avec l'utilisation de glucocorticostéroïdes ou si la croissance osseuse augmente rapidement, un traitement chirurgical est effectué.

Pendant l'opération, après avoir effectué l'incision, le médecin excise l'éperon du talon, puis suture le tissu. Pendant plusieurs jours, le patient est à l'hôpital pour surveiller son état..

Après la sortie, la période de réhabilitation commence. Pour accélérer la restauration de toutes les fonctions des jambes, il est recommandé des procédures physiothérapeutiques et de massage, des exercices de physiothérapie quotidiens.

Traitement alternatif pour les éperons du talon à la maison

Après la thérapie principale, des remèdes populaires sont utilisés pour éliminer l'inconfort occasionnel pendant la marche. Leur utilisation doit certainement être discutée avec votre médecin, car bon nombre d'entre eux sont au mieux inoffensifs..

Iode

Une bouteille d'une solution alcoolique d'iode (10 ml) est diluée dans 5 litres d'eau chaude. Trempez dans le bassin, maintenez pendant 15 à 20 minutes, frottez avec une serviette dure, enveloppez ou enfilez des chaussettes chaudes.

Bile

Dans la bile médicale non diluée (vendue à la pharmacie), une serviette stérile est humidifiée, pressée légèrement, appliquée sur le talon. Fixez-le avec un film, mettez une chaussette, maintenez pendant 4-5 heures.

Le vinaigre

Mélanger un demi-verre de vinaigre de cidre de pomme avec la même quantité d'eau tiède. Mouillez un chiffon de laine dense dans la solution, serrez un peu et enroulez-le sur tout le pied. La durée de la procédure est de 1 heure..

Déjouer

Avant de se coucher, le talon est enveloppé d'une feuille, pressé fermement, fixé avec une gaze ou un bandage élastique. Mettez une chaussette chaude en laine. Le matin, le film est retiré, la jambe est lavée à l'eau, séchée, la crème nourrissante est frottée.

Sel

Dans un litre d'eau chaude, 3 cuillères à soupe sont élevées avec une lame de sel marin à gros grains sans additifs. Filtrer, refroidir légèrement, verser dans une bassine. Abaissez le pied dans l'eau pendant 30 à 40 minutes.

Mon chéri

2 cuillères à soupe de miel épais sont mélangées avec 2 gouttes d'huile essentielle de genièvre. Abondamment appliqués sur le talon, les résidus sont répartis sur toute la semelle. Un film plastique et un chiffon chaud sont appliqués sur le dessus, fixés avec un bandage, laissés 2 heures.

De l'alcool

Un récipient en verre foncé est rempli de moitié de feuilles de raifort hachées, de l'alcool médical à 70% est versé dans le cou et insiste pendant 2 semaines dans un endroit chaud. Frotté au talon 2 fois par jour pendant un mois.

La prévention

La principale prévention des éperons du talon est le traitement rapide des maladies qui le provoquent - pieds plats, arthrite, arthrose. Les orthopédistes recommandent du temps quotidien pour la physiothérapie. Natation utile, Pilates, longues promenades, vélo, ski. Des chaussures confortables à talons bas avec des semelles amortissantes devraient être préférées..

Articles similaires

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • La douleur articulaire limite vos mouvements et votre vie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace pour les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Éperon calcanéen: symptômes et traitement

L'éperon du talon ou la fasciite plantaire (plantaire) est une maladie associée à une inflammation des muscles, des ligaments et des tendons du talon. Progressivement, le processus inflammatoire conduit à l'apparition de croissances sur le calcanéum (ostéophytes). Ces pointes coupent dans les tissus mous du pied et les blessent, provoquant une douleur aiguë intense.

Au siècle dernier, cette maladie était beaucoup moins courante. Les médecins pensaient que l'éperon du talon était une conséquence d'une blessure chronique au pied. Mais aujourd'hui, 10% de tous ceux qui consultent un médecin pour des problèmes de l'appareil locomoteur entendent ce diagnostic. Surtout beaucoup de patients parmi les citadins.

80% de ceux qui éprouvent des douleurs au talon en marchant sont des femmes. Cela est peut-être dû à la passion des femmes pour les chaussures à talons hauts. Bien que les jeunes aient un risque de ressentir des symptômes désagréables, il augmente considérablement après 40 ans.

Mécanisme d'occurrence

Fasce plantaire - tissu fibreux, ligament reliant le calcanéum à la tête des os métatarsiens. Il soutient la voûte longitudinale du pied. En marchant, en courant, les tissus de l'aponévrose plantaire subissent la plus grande tension précisément au niveau de son attachement au tubercule calcanéen. Normalement, le microtraumatisme du ligament plantaire est envahi, restauré indépendamment. Mais un traumatisme permanent du fascia provoque souvent la restructuration du périoste, l'os lui-même.

Le mécanisme de la fasciite planaire peut être associé à:

  • ligament mikrotrotamy dans la zone de son attachement;
  • le développement d'une inflammation aseptique (microbienne) dans la zone lésée;
  • irritation avec charges du périoste du calcanéum.

Dans les zones d'inflammation, des sels de calcium se déposent, formant un ostéophyte (éperon calcanéen). Selon des études aux rayons X et des études utilisant des diagnostics par résonance magnétique, les médecins ont découvert que 40% des «pointes» sont situées dans le plan du fascia et 50% au-dessus. Les structures responsables de leur formation sont les muscles fléchisseurs des orteils.

Des éperons peuvent se former sur un ou les deux talons..

Raisons du développement

Dans la grande majorité des cas, l'éperon du talon se développe sur le fond des pieds plats. Le fait est qu'avec des pieds plats, la répartition de la charge sur le pied et la tension du tendon changent considérablement. En conséquence, dans la zone du pied, des processus inflammatoires de la couche superficielle du tissu osseux commencent à se former. Il y a donc un éperon au talon, dont les symptômes réduisent considérablement la qualité de la vie humaine. En plus des pieds plats, les causes de la maladie peuvent être: troubles métaboliques, lésions aiguës et chroniques du talon, mauvais fonctionnement du système circulatoire, mauvaise perméabilité des vaisseaux sanguins, ainsi que certaines maladies inflammatoires chroniques - polyarthrite, arthrite, spondylarthrite ankylosante.

Quelle que soit la raison, le traitement de l'éperon du talon doit commencer dès que possible. Lorsque les principaux efforts des médecins se concentrent sur l'élimination du principal facteur à l'origine du développement de l'inflammation. On note également que le traitement populaire des éperons au talon, à la mode ces dernières années, ne résout pas le problème de la douleur aiguë. Bien sûr, les remèdes populaires peuvent temporairement réduire l'intensité de la douleur, mais ils n'éliminent pas les causes de leur apparition, par conséquent, le sort du chirurgien ou de l'orthopédiste dans le processus de traitement est obligatoire.

Symptômes et photos

En fait, l'éperon du talon (voir photo) ressemble à une petite, mais néanmoins très désagréable sensation, une excroissance pointue sur la plante du pied et est un ostéophyte (croissance osseuse) à la surface du calcanéum. Cette prolifération se présente sous la forme d'une pointe et comprime les tissus mous du pied sous charge..

  1. Le symptôme le plus courant d'un éperon au talon est l'apparition d'une douleur aiguë et brûlante au repos sur le talon. Souvent, les patients le décrivent comme une sensation de «clou dans le talon». La douleur est causée par la pression de la formation osseuse sur les tissus mous. Dans le même temps, l'intensité de la douleur dépend peu de la forme et de la taille de la croissance. Souvent, les éperons pointus et gros talons ne sont pas ressentis par une personne, et les petits et plats se révèlent très douloureux.
  2. Les déchirures fréquentes du fascia provoquent une inflammation des tissus situés à proximité, y compris les os, et sa taille augmente progressivement. Après un certain temps, les données de croissance commencent à ressembler à un bec ou un pic..
  3. Inflammation et grossissement de la peau au talon. Un autre symptôme est l'inflammation et le grossissement de la peau du talon, et un cal peut se former sous la croissance osseuse ou saline. Au fil du temps, l'inflammation progresse, une infection s'y connecte et même une suppuration peut se produire..
  4. Le plus souvent, un éperon apparaît sur une jambe, mais parfois le fascia sur les deux talons s'enflamme.
    Chez une personne avec un talon, la démarche change. Il marche sur l'orteil et la partie externe du pied, protégeant le talon de la charge. Dans certains cas, vous devez utiliser des cannes ou des béquilles.

Si la maladie n'est pas traitée lorsque les premiers signes sont détectés, le processus est aggravé et des symptômes supplémentaires d'éperon apparaissent:

  • Le syndrome de la douleur affecte non seulement le pied et le talon, mais aussi la cheville.
  • La contracture des doigts se produit.
  • Le pied a l'air enflé. À la palpation, des formations denses et une douleur intense se font sentir.
  • Sur les images radiographiques, les croissances osseuses dans la région calcanéenne seront visibles - éperons

Attention! La douleur au pied n'indique pas nécessairement la présence d'éperons sur les jambes. Pour l'établissement en temps opportun du diagnostic correct, vous devez consulter un médecin. Après tout, seul un spécialiste peut exclure des maladies telles que: l'arthrite, la spondylarthrite ankylosante ou le syndrome de Reiter.

Diagnostique

Il arrive que des éperons de taille considérable avec une forme pointue caractéristique ne se manifestent nullement de la part des symptômes cliniques caractéristiques de cette formation, ce qui conduit à leur détection accidentelle à la suite d'une radiographie.

L'inspection, en règle générale, ne détermine pas les changements visibles provoqués par une inflammation dans la région de l'éperon calcanéen plantaire. Une épaisse couche de tissus mous ne vous permet pas de le sentir, cependant, le sondage détermine la douleur qui se produit lorsque la pression sur le talon du côté de la région plantaire. L'éperon calcanéen arrière se manifeste parfois sous forme de callosités cutanées et d'apparition d'œdème, localisés depuis l'attachement du tendon d'Achille au calcanéum.

Comme méthodes pour clarifier le diagnostic, l'examen aux rayons X et l'échographie sont utilisés..

Traitement

Le traitement médicamenteux et physiothérapeutique des éperons du talon vise à soulager l'inflammation des tissus autour du tubercule calcanéen et à augmenter l'élasticité des ligaments. Dans ce cas, même une croissance osseuse ne causera pas de douleur lors de la marche. Pour ce faire, utilisez un traitement local à domicile sous forme de pommades et de compresses ou de comprimés généraux - anti-inflammatoires non stéroïdiens et homéopathiques.

Médicaments pour traiter les éperons du talon et soulager les symptômes:

  1. AINS - par voie orale, par injection ou par phonophorèse (ibuprofène, diclofénac, kétoprofène).
  2. Médicaments anti-inflammatoires locaux - gels, patchs, crèmes, onguents. Ils peuvent être à la fois anti-inflammatoires non stéroïdiens et hormonaux (hydrocortisone, indométacine, diclofénac, voltaren).
  3. Anesthésiques locaux - indiqués pour le soulagement de la douleur ou le soi-disant blocage de l'éperon du talon (Novocain, Betamethasone). À partir de glucocorticoïdes, Diprospan est également utilisé à cette fin - il est administré une fois dans la zone touchée.

Cependant, la médecine moderne a de grands espoirs pour la physiothérapie:

  • Thérapie par résonance magnétique - anesthésie soulage l'inflammation et l'enflure, améliore la fonction vasculaire.
  • La phonophorèse (l'introduction de la pommade à l'hydrocortisone par ultrasons) - combine l'effet des ultrasons et d'un médicament anti-inflammatoire hormonal. Le métabolisme dans les cellules, la microcirculation sanguine et l'écoulement lymphatique sont améliorés. L'hydrocortisone pénètre plus profondément dans la peau et a un puissant effet anti-inflammatoire..
  • Thérapie au laser (quantique). Un faisceau laser affecte les tissus à travers la peau. Grâce à cela, un effet anti-inflammatoire, analgésique, décongestionnant et biostimulant est obtenu..
  • Thérapie aux rayons X. Un faisceau de rayons X à faible dose bloque les terminaisons nerveuses autour de l'éperon du talon. Grâce à cela, la douleur disparaît.
  • Thérapie par ondes de choc. Les ondes sonores de choc bloquent les récepteurs de la douleur. Vous cessez de ressentir de la douleur pendant l'effort, les tendons et les ligaments sont renforcés, la croissance osseuse disparaît, l'inflammation disparaît. Cette méthode est équivalente en efficacité au fonctionnement.

Si vous voulez ressentir l'effet, vous devez suivre tout le déroulement des procédures. En moyenne, c'est 10-15 séances de 10-20 minutes. Tous les types de physiothérapie sont absolument indolores. L'équipement (à l'exception des installations de radiothérapie et de thérapie par ondes de choc) est disponible dans la plupart des cliniques, même dans les petites villes. Si un tel traitement conservateur n'a pas donné de résultats dans les 6 mois, une opération est alors prescrite. Le traitement chirurgical vous permet de vous débarrasser de la croissance osseuse.

N'oubliez pas que tout éperon au talon peut être traité. Mais chez certaines personnes, il disparaît en une semaine, tandis que d'autres nécessitent plusieurs mois de traitement complexe..

Thérapie par ondes de choc pour l'éperon du talon

Cette méthode de traitement des éperons du talon est utilisée relativement récemment, mais a déjà prouvé son efficacité..

L'effet d'une onde ultrasonore dirigée d'une certaine fréquence sur la zone affectée contribue non seulement à arrêter le processus inflammatoire dans les tissus mous. L'onde de choc détache les dépôts de sel dans l'ostéophyte, puis ils sont emportés par un flux sanguin. Les éperons au talon de petites tailles peuvent être complètement éliminés pendant le traitement avec cette méthode, c'est pourquoi vous ne devez pas reporter une visite chez le médecin, endurer la douleur et essayer d'être traité avec des méthodes alternatives lorsque les symptômes de cette maladie apparaissent. Dans les cas avancés, un tel traitement aidera à se débarrasser du syndrome douloureux et à arrêter la progression de la maladie.

Comme toute méthode de traitement, la thérapie par ondes de choc a des contre-indications. Il ne peut pas être utilisé pour les arythmies, l'hypotension, les maladies du système de coagulation sanguine, la thrombophlébite, les maladies infectieuses aiguës, l'oncopathologie et pendant la grossesse.

Après le traitement des éperons du talon par toutes les méthodes, la correction des facteurs qui contribuent à sa formation (perte de poids, traitement des maladies de l'appareil ligamentaire, prévention des pieds plats, port de bonnes chaussures orthopédiques) est nécessaire. Il est également recommandé d'utiliser des semelles orthopédiques spéciales et des talons de différentes configurations qui ont un effet amortisseur et réduisent la charge sur la zone du talon (même des modèles spéciaux ont été développés pour les personnes souffrant de l'éperon du talon).

Ultrason

Le traitement par ultrasons implique une exposition à l'éperon du talon à l'aide d'ondes ultrasonores émanant d'un appareil spécial. Une telle thérapie peut soulager l'enflure et l'inflammation, ainsi qu'écraser les dépôts de sel.

La session est courte et ne dure pas plus d'une demi-heure. Pour le cours, vous devez passer de 5 à 7 procédures, l'intervalle entre elles doit être d'au moins une semaine.

Les avantages du traitement des éperons du talon par ultrasons:

  • Manque de douleur;
  • La possibilité de se débarrasser de la croissance osseuse;
  • Procédure à court terme;
  • Aucune hospitalisation requise.

Les inconvénients du traitement des éperons du talon par ultrasons:

  • Le prix élevé de la procédure, en raison de la nécessité d'acheter du matériel spécialisé;
  • Présence de contre-indications: dysfonction cardiaque, hypotension, période de gestation, thrombophlébite des veines des membres inférieurs, troubles du système nerveux.

Traitement au laser

Le traitement au laser est utilisé en l'absence de l'effet d'une thérapie conservatrice. Grâce à l'action du faisceau laser, il est possible de réduire l'enflure, de soulager l'inflammation et la douleur et de réparer rapidement les tissus endommagés. Cependant, il ne sera pas possible d'enlever la croissance osseuse à l'aide d'un laser.

Le traitement est effectué en cours, pas plus de 10 procédures sont prescrites pour le premier cours. Ils doivent être effectués quotidiennement. Après 2 semaines, le cours peut être répété.

Traitement laser au laser pour les éperons du talon:

  • Si le patient prend des médicaments, son effet thérapeutique sera amélioré;
  • Pas d'effets secondaires;
  • Le processus de guérison sera accéléré;
  • L'effet persiste longtemps;
  • La probabilité de développer une réaction allergique est absente;
  • La procédure ne nécessite pas d'hospitalisation du patient.

Inconvénients du traitement au laser de l'éperon du talon:

  • Il ne sera pas possible de se débarrasser de la croissance osseuse;
  • Présence de contre-indications (tumeurs, diabète sucré, insuffisance cardiaque et pulmonaire, thyréotoxicose).

Thérapie aux rayons X

La radiothérapie de l'éperon du talon est réalisée par exposition à la zone à problème à l'aide de rayons X. L'éperon a un tel emplacement que la thérapie peut être effectuée sans nuire à tout le corps.

La radiothérapie est prescrite dans le cas où d'autres méthodes sont inefficaces. Un médecin utilisant une machine à rayons X dirige un faisceau de rayons X vers le talon, à l'endroit où se trouve la croissance osseuse. À la suite de cet effet, les terminaisons nerveuses sont bloquées, de sorte que la personne ne ressentira plus de douleur. La durée d'une procédure est en moyenne de 10 minutes. Le cours complet comprend 10 séances.

Les avantages de la radiothérapie dans le traitement des éperons du talon:

  • Indolence de la procédure;
  • Courte durée de la session;
  • Pour se débarrasser de la douleur, 1 cours suffit;
  • L'effet anti-inflammatoire et analgésique est de longue durée;
  • Le traitement est effectué en ambulatoire;
  • L'impact est ciblé, uniquement sur la zone affectée.

Les inconvénients de la radiothérapie dans le traitement des éperons du talon:

  • La présence d'un risque potentiel pour la santé du patient en raison de l'exposition aux rayonnements ionisants;
  • L'innocuité de la méthode n'a pas été prouvée scientifiquement, aucune surveillance à long terme des patients ayant subi une telle thérapie n'a été effectuée;
  • La présence de contre-indications, notamment: porter un enfant, l'âge du patient de plus de 40 ans, l'épuisement, toutes les maladies au stade de la décompensation, les maladies du sang, le mal des radiations.

Traitement à domicile

Le traitement des éperons de talon à la maison est un long processus. En moyenne, cela prend environ six mois. Mais si vous faites régulièrement des procédures médicales, le soulagement viendra dans une semaine.

Traitement non médicamenteux des talons à domicile

  1. Utilisez des semelles orthopédiques spéciales qui doivent être mises dans les chaussures. Ils ont un trou sous le talon. Cela vous permet de réduire la charge sur le talon et de garder la voûte plantaire en bon état..
  2. Bain de pieds contrasté 2 fois par jour. Prenez 2 bassins: l'un avec de l'eau froide et l'autre avec de l'eau chaude. Baissez vos jambes à tour de rôle, puis dans l'une, puis dans l'autre pendant 30 secondes. En période de douleur aiguë, ne vous baignez qu'avec de l'eau tiède, sinon l'inflammation s'intensifiera. Il sera bon d'ajouter du sel de mer à l'eau à 2 cuillères à soupe par litre ou 15 gouttes d'iode par litre.
  3. Faites un massage des pieds après les bains. Le massage aide à améliorer la circulation sanguine dans la zone touchée, à réduire l'enflure, à soulager la douleur et à soulager l'inflammation. Frottez intensément le talon et le pied entier dans un mouvement circulaire pendant 10-15 minutes. Complétez le massage en caressant des orteils aux mollets pour améliorer l'écoulement du sang. Pour les douleurs intenses, le massage par glaçons aide. Vous pouvez les envelopper dans un sac en cellophane.
  4. Les appareils orthopédiques, les chaussettes strasbourgeoises, les orthèses sont des dispositifs qui aident à maintenir les pieds à angle droit par rapport à la jambe inférieure pendant le sommeil. Cela est nécessaire pour que le tendon ne puisse pas se contracter pendant la nuit et le matin, de nouvelles larmes n'apparaissent pas aux premiers pas.
  5. Régime. Pour restaurer le métabolisme, vous devrez vous en tenir à un régime. Il est nécessaire de limiter la consommation de viande et de poisson. Ils peuvent être consommés 3 fois par semaine sous forme bouillie. Évitez les légumineuses, les champignons, l'oseille, les arachides, le chou-fleur et les aliments contenant des additifs alimentaires. La base du régime devrait être les légumes, les fruits, les céréales et les produits laitiers. Pour éliminer les sels, buvez au moins 2 litres de liquide.
  6. Physiothérapie. Vous devrez abandonner la course à pied et la marche sportive. La natation et le vélo vous seront très utiles. Exercices qui renforcent les muscles et les ligaments du pied:
    • rouler un rouleau à pâtisserie ou un épi de maïs sur le sol;
    • marcher sur des galets ou des tapis de massage;
    • déplacer de petits objets d'un endroit à l'autre avec vos orteils;
    • tirez la serviette étalée sur le sol, en la tenant avec vos orteils et en même temps, sans soulever le talon du sol.
  7. Enduits à la moutarde ou applications à la paraffine chaude. Le tissu se réchauffe, améliore le métabolisme et accélère l'absorption des éperons. La procédure se fait quotidiennement pendant 20-30 minutes.

Remèdes populaires

En présence d'un éperon au talon, l'utilisation de remèdes populaires n'aidera pas à se débarrasser de la pathologie. Par conséquent, ces méthodes ne peuvent être utilisées qu'après consultation d'un médecin en association avec des médicaments.

  1. Compresse de pomme de terre. Les pommes de terre râpées doivent être enveloppées dans de la gaze et appliquées sur le talon, puis mettre un bandage. Une compresse similaire est laissée pendant une journée et la procédure est répétée à nouveau après quelques jours.
  2. La racine de la fleur d'iris - elle doit être creusée, hachée et remplie d'une petite quantité de vodka ou d'alcool. Ensuite, la teinture (après 5 jours) peut être utilisée pour broyer les pieds malades.
  3. Une compresse de miel et d'avoine. Mélanger le miel et la farine dans des proportions égales. La masse résultante est appliquée sur le talon, fixée avec un bandage et enfilée des chaussettes chaudes sur le dessus. La compresse est laissée toute la nuit.
  4. Ramassez les fleurs de lilas commun (la couleur n'a pas d'importance), mettez-les dans un plat en verre foncé et versez de la vodka (ou de l'alcool) dans un rapport de 1:10. Ce remède est infusé pendant au moins 10 jours, puis utilisé comme broyage d'un talon malade.
  5. Bains de sel. Dans l'eau chaude, le sel de mer est dissous dans un rapport de 2-3 cuillères à soupe de sel par litre d'eau. Trempez la jambe malade dans le récipient avec la solution et maintenez pendant 30 minutes. Après le bain, la jambe est essuyée et une chaussette chaude est mise. Cette méthode est contre-indiquée dans les premiers stades de la pathologie, car la chaleur peut améliorer le processus inflammatoire..
  6. Prenez une feuille de chou blanc, battez / hachez légèrement la base épaisse (vous pouvez juste la «battre» avec le côté émoussé du couteau) et mettez une cuillère à soupe de miel dessus. Le produit résultant est attaché au talon et mis sur une chaussette en coton. Cette procédure se fait 3 à 5 jours consécutifs, il est préférable d'appliquer une compresse de chou-miel similaire le soir, la nuit.

La prévention

Pour éviter l'apparition de cette maladie extrêmement désagréable, vous devez faire très attention à vous-même et à votre santé, car au début, il n'est pas très difficile de faire face à ce fléau. Faites également attention aux causes des éperons au talon. Outre:

  1. Ne commencez pas le traitement des maladies des articulations et de la colonne vertébrale.
  2. Si vous avez les pieds plats, portez des semelles spéciales et suivez les recommandations de votre médecin..
  3. Entraînez votre corps, vos muscles, vos articulations et votre colonne vertébrale sans oublier les muscles et les ligaments des pieds.
  4. C'est bien d'avoir des cours de massage des pieds et de physiothérapie de temps en temps..
  5. Ne vous fatiguez pas trop les jambes: si l'occasion se présente, alors asseyez-vous un peu, ne restez pas debout.
  6. Ayez une alimentation saine et, bien que ce soit difficile, essayez de vivre une vie saine..

Faites attention à vos chaussures: portez les "bonnes" chaussures. Ne poursuivez pas la mode et ne portez pas de chaussures à talons hauts tout le temps. Laissez vos jambes reposer, elles répondront à vos soins avec gratitude et ne vous feront pas de mal. Cela est particulièrement vrai pour ceux d'entre vous dont les parents ont eu les mêmes problèmes, car il est connu que les caractéristiques structurelles des os et des muscles peuvent être héritées. Par conséquent, il peut souvent être observé lorsque dans la famille une sorte de maladie articulaire est transmise de génération en génération.

Les symptômes de l'éperon du talon

La douleur au talon est courante chez un adulte. Sa cause est le plus souvent une fasciite plantaire ou le soi-disant éperon calcanéen. Cependant, la douleur aux jambes n'est pas toujours associée à cette maladie. Il peut s'agir d'autres maladies systémiques qui entraînent des changements pathologiques dans les tendons et les muscles du pied..

Alors, comment les médecins reconnaissent-ils cette maladie? Quels sont les symptômes d'un éperon au talon qui poussent un orthopédiste à penser à cette maladie lors d'un diagnostic? Quels changements aux rayons X peuvent être un symptôme de la fasciite plantaire? Ci-dessous, nous répondrons à toutes les questions en détail.

Les symptômes de l'éperon du talon dans la collection d'anamnèse

Les gens appellent une douleur au talon. Les médecins appellent cette maladie différemment - la fasciite plantaire. Elle est associée au processus inflammatoire et dégénératif se produisant dans le fascia plantaire - d'où le nom de la maladie.

La principale plainte des patients atteints de fasciite plantaire est une douleur au talon. Les gens le décrivent comme brûlant, tranchant. Certains patients disent que la douleur est comme s'ils marchaient sur un clou. Lorsqu'un médecin recueille une anamnèse, ces termes sont un marqueur d'un symptôme d'un éperon au talon.

Avec l'éperon calcanéen, la douleur peut être constante dans la nature, mais le plus souvent son intensité augmente ou diminue pendant la journée. Les sensations de douleur ont les schémas suivants.

  1. Le symptôme le plus prononcé de l'éperon du talon est le début de la douleur le matin après le sommeil ou un repos prolongé au repos sur le pied. Ils sont si forts qu'une personne essaie pendant plusieurs minutes de ne pas marcher du tout sur le talon.
  2. La réduction de la douleur après l'échauffement ou la «stimulation» est également un symptôme typique d'un éperon au talon..
  3. L'intensification de la douleur après un effort physique ou un séjour prolongé sur les jambes est également un symptôme important avec un éperon au talon. Surtout quand, après l'exercice, la personne malade se repose pendant un certain temps en position assise ou couchée.
  4. Certains patients signalent un symptôme de douleur sourde et douloureuse au milieu du talon qui dure toute la journée..

D'où la conclusion - le principal symptôme du développement de la fasciite plantaire est une douleur au talon, particulièrement prononcée le matin après le sommeil ou un repos prolongé.

Le symptôme de douleur est dû aux microfissures des fibres de collagène qui se produisent dans le fascia plantaire chroniquement surchargé. Au repos, ces microfissures commencent à se développer ensemble, mais avec une nouvelle charge sur le pied, elles se cassent à nouveau, provoquant des douleurs.

Comment cela peut-il arriver? Le fascia plantaire (aponévrose) remplit la fonction de dépréciation du pied. Il est situé entre les os des doigts et la base du calcanéum. Lors de la marche, les orteils sont pliés et non pliés, ce qui fait que l'aponévrose s'allonge et se raccourcit constamment, offrant ainsi une flexibilité au pied. En raison de la surcharge constante du pied, une inflammation se produit au site de fixation de l'aponévrose au calcanéum - les fibres de collagène qui composent le fascia, subissant une charge excessive, ne résistent pas et sont déchirées. La nuit, lorsque le fascia plantaire est dans un état naturellement comprimé, les microfissures qui se sont formées pendant la journée fusionnent. Le matin, lorsqu'une personne, sortant du lit, repose sur son pied, le fascia s'étire. De plus, en raison d'une inflammation chronique, les fibres de collagène sont à nouveau déchirées et une personne ressent les symptômes caractéristiques d'un éperon au talon - des douleurs aiguës. De la même manière, les douleurs de démarrage après un long repos, pendant lesquelles les larmes ont le temps de fondre, sont expliquées.

Un symptôme caractéristique d'un éperon au talon est également une diminution de la douleur après la marche. Pendant la journée, la douleur disparaît ou diminue. Cette caractéristique n'est caractéristique que de la fasciite plantaire. Par exemple, avec l'arthrite du pied, la douleur pendant la marche non seulement ne disparaît pas, mais au contraire s'intensifie.

L'intensité de la douleur est associée au type de charge que subit l'aponévrose. Les symptômes de l'augmentation de la douleur après l'exercice sont décrits par les athlètes, les patients en surpoids ou les vendeurs et les coiffeurs, c'est-à-dire ceux qui passent beaucoup de temps debout sur leurs pieds.

La douleur associée à une surcharge du fascia plantaire est localisée dans la zone du talon et peut irradier vers les doigts.

Symptômes et signes d'un éperon au talon lors de l'examen d'une jambe

Que fait d'autre le médecin pour poser un diagnostic? Des symptômes de la maladie sont également détectés lors de l'examen. Dans ce cas, l'orthopédiste attire l'attention sur la forme du pied, la couleur de la peau, la présence ou l'absence d'œdème.

Les symptômes confirmant un éperon au talon sont les suivants.

  1. Le pied plat longitudinal est la principale cause de fasciite plantaire. Un arc bas viole la biomécanique du pied en raison de la perte de la capacité d'amortissement (élasticité). Avec l'aplatissement, le poids d'une personne est redistribué du talon au milieu du pied. En raison d'une tension excessive, le fascia ne résiste pas et est blessé à la moindre tension.
  2. Un autre symptôme de la fasciite plantaire est une palpation douloureuse du talon au site d'attachement de l'aponévrose..
  3. Une augmentation de la douleur au talon lors de l'extension du gros orteil est également un symptôme confirmant de l'éperon du talon. Elle s'explique par la tension du fascia lors de l'extension de la phalange du doigt..
  4. Les changements de démarche sont un autre symptôme de la fasciite plantaire. En raison des douleurs atroces constantes, la démarche d'une personne change involontairement. Les personnes avec un talon éperon font un pas sur l'orteil ou la partie externe du pied, protégeant par réflexe le fascia de la charge. La démarche d'une personne devient contre nature. Dans les cas graves, les patients ont recours à des béquilles ou à une canne. À partir d'une démarche aussi typique, on peut déterminer la présence d'un éperon au talon chez une personne à distance.
  5. Les callosités se trouvent dans l'éperon calcanéen, mais ne sont pas son symptôme spécifique..
  6. Un autre symptôme secondaire est l'enflure du pied.

Pour déterminer la maladie exacte, le médecin, lors de l'examen du pied, établit un diagnostic différentiel avec d'autres maladies, à l'exclusion de leurs symptômes. Par exemple, la douleur avec inflammation du tendon d'Achille irradie vers le haut, et non vers les orteils.

Symptômes radiologiques d'un éperon calcanéen

Un symptôme caractéristique de la fasciite plantaire est une excroissance osseuse à la base du talon, qui peut être observée par radiographie. À cause de lui, la maladie a obtenu son nom populaire.

Ce symptôme radiologique d'un éperon calcanéen n'est pas retrouvé chez tous les patients. Néanmoins, au stade de l'examen, les médecins prescrivent une radiographie, car la présence d'un éperon est un symptôme confirmant du développement de la fasciite plantaire.

Pourquoi un éperon apparaît-il avec une fasciite plantaire? À la suite de micro-fractures des fibres de collagène du fascia plantaire, des changements dégénératifs se produisent au niveau cellulaire, en raison desquels le fascia est calcifié à la fixation au calcanéum. Pourquoi ça arrive? - pas encore exactement établi. On pense que cela se produit en raison de la réponse du corps à l'inflammation, pour former un soutien supplémentaire.

Vous devez comprendre que la présence de cette excroissance est un signe de la maladie, mais pas sa cause. Ce n'est pas un éperon qui cause de la douleur, mais une inflammation du fascia plantaire. Ceci est confirmé par le fait que cette excroissance osseuse n'est pas détectée chez tous les patients atteints de fasciite plantaire. Et le fait d'avoir un éperon n'affecte pas le traitement.

plantation fascia calcification

Sur une radiographie, le médecin peut détecter les changements suivants.

  1. Éperon à la base du talon - un symptôme typique de la fasciite plantaire.
  2. Dans certains cas, le fascia lui-même est pénétré par des sels de calcium, qui est visualisé sur une radiographie.

Pendant l'examen, en cas de suspicion de fasciite plantaire, le médecin prescrit une radiographie du pied, non seulement pour détecter des éperons, mais aussi pour un diagnostic différentiel. D'autres maladies du pied qui peuvent causer des douleurs au talon se retrouvent souvent dans l'image..

En conclusion, rappelez-vous que le principal symptôme de l'éperon du talon est la douleur au talon. Une caractéristique est également une augmentation de la douleur après un état de repos. Le médecin révèle la maladie à la réception en prenant une anamnèse, un examen et un examen aux rayons X, car la douleur au talon peut être la conséquence d'une autre maladie. Pour confirmer le diagnostic, le médecin procède à un diagnostic différentiel, excluant la présence d'autres affections.

Éperon au talon

L '"éperon" calcanéen est une excroissance osseuse au lieu d'attache du tendon, qui se caractérise par une douleur dans la semelle.

Au début de la maladie, la douleur survient lors de la marche. Il est particulièrement difficile de commencer à marcher lorsque des douleurs aiguës surviennent pendant l'exercice. Puis, au cours de la journée, la douleur lors de la marche diminue quelque peu et, à la fin de la journée, elle s'intensifie à nouveau. Au fil du temps, la douleur devient persistante. Chez les patients qui travaillent, cela entraîne une diminution de la capacité de travail et une perte de jours de travail..

Les personnes en surpoids, les maladies de la colonne vertébrale et les grosses articulations des membres inférieurs, les pieds plats et les athlètes souffrant de surcharges locales prolongées dans cette zone sont prédisposés au développement d '«éperons» calcanéens.

Actuellement, le traitement des éperons du talon consiste à assurer le déchargement avec l'utilisation de diverses semelles et poussées, traitement complexe physiothérapeutique: applications de boue, thérapie par ultrasons, bains minéraux, corticostéroïdes locaux, thérapie aux rayons X et, en l'absence d'effet, traitement chirurgical - élimination chirurgicale de l'excroissance osseuse et excision de tissus altérés.

La condition la plus importante pour l'efficacité du traitement est de s'assurer que la zone douloureuse est déchargée, donc tout traitement des éperons doit être considéré comme auxiliaire après le principal - décharger le pied avec des chaussures orthopédiques ou, dans les cas extrêmes, le talon de déchargement.

Quelques options de traitement:

Faites cuire vos pieds à l'eau chaude avec une petite quantité de bicarbonate de soude, puis fixez un morceau de champignon de thé ou juste de la gaze imbibée. Après 3-4 heures, la gaze sèche et doit être à nouveau humidifiée.

S'il y a un «éperon» 100 g de saindoux ou de saindoux frais, versez 100 ml d'acide acétique, ajoutez, en cassant, 1 œuf de poule avec la coquille et laissez pendant 21 jours dans un endroit sombre, en remuant de temps en temps jusqu'à ce que le mélange se transforme en une masse homogène.

Après avoir cuit à la vapeur le talon ou la plante du pied, appliquez un coton-tige avec une fine couche de pommade sur l'éperon. S'il apparaît et brûle, arrêtez la procédure et essuyez la jambe avec un chiffon sec. Cette procédure doit être répétée pendant 3-5 jours, chaque fois attacher l'écouvillon à la jambe avec un bandage et mettre une chaussette.

Râper la moitié de la tête d'ail et la lier pendant 3 à 4 heures à «l'éperon». Répétez la procédure jusqu'à disparition complète de la douleur. Lors de la gravure, arrêtez la procédure.

De plus, il est conseillé d'inclure des exercices thérapeutiques, des massages des muscles du pied et du bas de la jambe dans le complexe de traitement des talons.

Faites des bains de pieds chauds avec une solution saline forte. Il est préférable d'utiliser du sel de mer, mais vous pouvez également utiliser du sel de table. Pour 1 litre d'eau - 2-3 cuillères à soupe (avec dessus) de sel. La durée du bain est de 30 à 40 minutes. L'eau doit être chaude (pour que les jambes perdurent). Après la procédure, essuyez vos jambes, mettez des chaussettes chaudes et allez vous coucher.

Une tranche de vieille graisse de porc doit être appliquée sur un point douloureux et fixée en mettant une chaussette, un sac en plastique sur le dessus et une autre chaussette sur le dessus. Avec cette fixation, la graisse ne bouge pas même en marchant.

Tranches de pommes de terre crues sur le talon et sécurisées avec un orteil serré.

Faites cuire la jambe à la vapeur dans un bain chaud, puis recouvrez l'endroit douloureux avec une pommade à l'argile ou des gâteaux à l'argile pendant 20 minutes. Et donc tous les soirs jusqu'à ce que ça aille mieux.

Préparez une teinture de fleurs de lilas commun: versez des fleurs sèches avec de la vodka dans un rapport de 1:10, insistez 8-10 jours dans un récipient bien fermé, puis filtrez. Buvez la teinture résultante de 30 à 50 gouttes dans une petite quantité d'eau 2 à 3 fois par jour, et frottez votre jambe endolorie.

Utilisez souvent une teinture à 10% de pignons de pin (insistez sur 20 g de noix broyées dans 200 g de vodka pendant 10 jours), buvez 1 cuillère à soupe. cuillère 3 fois par jour avant les repas.

Frottez le radis noir dans la peau sur une râpe fine, mettez la suspension résultante pendant la nuit sur l'éperon. Le matin, rincez le talon à l'eau tiède. Trois traitements sont généralement suffisants..

Appliquer une feuille de plantain («pas laver» «à l'envers» sur le talon, quand il sèche - remplacez-le par un neuf. Les 3-4 premiers jours peuvent être une douleur intense, soyez patient, en deux semaines vous oublierez vos éperons.

Remplissez une casserole de trois litres de petites pommes de terre et de pelures de pommes de terre, faites cuire jusqu'à tendreté, mettez dans un bol et pétrissez tout cela avec vos pieds jusqu'à ce qu'elle refroidisse. Essuyez vos pieds, appliquez de l'iode sous forme de maille sur les semelles et enfilez des chaussettes. Le cours du traitement - 7 procédures.

Remèdes et traitements populaires.

Je propose un moyen folk simple de se débarrasser des éperons. Il est nécessaire d'appliquer une compresse sur le point sensible. Il se compose de crème sure fraîche, qui est étalée sur une feuille de bardane ou de chou et mise sur un éperon pour la nuit. Et l'après-midi, faites un massage avec un rouleau à pâtisserie, aussi souvent que possible.

J'ai fait face au problème en 3 jours, et j'ai souffert six mois, si j'avais connu la recette plus tôt... Peut-être que ça vous aidera: miel - 1 table. l., farine - 2 table. l (faire une pâte), mettre le talon la nuit, couvrir avec un coton, mettre une chaussette en coton, répéter tous les jours jusqu'à ce que vous ressentiez un soulagement.

Une recette auto-testée: tous les jours la nuit, appliquez un sachet de thé sous vide et une chaussette en coton épais sur le talon. Il m'a fallu un mois pour que la douleur insupportable disparaisse..

Pendant longtemps, j'ai été tourmenté par un éperon. Je me suis débarrassé d'elle à l'aide de brindilles de lilas. Je les ai coupés en tranches, versé de l'eau et bouilli. Pendant que l'eau refroidissait, j'ai pilonné l'éperon avec un bâton de gymnastique. Prenant un bain chaud avec des brindilles, elle frappa de nouveau un peu. Avant d'aller me coucher, j'ai bien frotté la plaie avec de la teinture de fleurs lilas sur la Triple Cologne, j'ai enveloppé ma jambe et je l'ai laissée pour la nuit. Effectué ces procédures quotidiennement. Bientôt l'éperon a cessé de me déranger.

À l'automne, elle s'est de nouveau rappelée à elle-même. Ensuite, elle a pris une pomme de terre verdie, l'a moulue sur une râpe fine dans la pulpe, a ajouté 1 cuillère à soupe. l'alcool de camphre, bien mélangé et appliqué, comme une compresse, la nuit, avant de cuire à la vapeur les pieds dans l'eau avec du bicarbonate de soude (1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude pour 1 litre d'eau). Je l'ai fait 5 fois. Plus d'éperon ne m'a pas dérangé.

La nuit, cela m'a beaucoup aidé à me fixer au talon d'un mince morceau de graisse non salée, de cellophane sur le dessus et de chaussettes chaudes. Une semaine plus tard, il s'est avéré que ni le talon, ni les os (également appliqués sur eux) ne faisaient complètement mal, même lorsqu'ils se heurtaient. Et avant cela, je ne pouvais pas les toucher. Depuis, ça ne dérange pas, seulement j'essaye moins, mange salé, épicé et tomate.

Les éperons de talon ne se ressemblent plus.

Quand j'avais 28 ans (maintenant j'ai 73 ans), mes talons ont commencé à me faire beaucoup mal. J'ai dû voir un médecin avec ce problème. Il m'a dirigé vers une radiographie, qui a montré que sur les deux talons, j'avais des éperons larges et très coupants. Le médecin a dit que c'était incurable, car les excroissances se trouvaient sur le calcanéum, et a averti que maintenant je devrai en souffrir toute ma vie future. Alors j'ai souffert, j'ai souffert d'une douleur terrible.

Et dans les années 70 du siècle dernier, un ami m'a conseillé de me faire soigner dans une station balnéaire. Au complexe, on m'a assigné une échographie sur les talons et les bains de naphtalène. Hélas, ni l'un ni l'autre ne m'ont aidé.

Quelques années se sont écoulées. Mon amie est allée avec son mari à Essentuki et y a informé la propriétaire de l'appartement qu'ils avaient loué de mon problème. La femme a écouté attentivement et conseillé une telle recette d'éperons. Il est nécessaire de remplir un seau de 5 litres d'eau du robinet, de le chauffer au feu et de dissoudre à chaud 1 kg de sel de table. Porter l'eau à ébullition, puis retirer le seau du feu et, lorsque la température de l'eau devient tolérable, abaisser les jambes dans le seau et les cuire à la vapeur jusqu'à ce que l'eau refroidisse. La femme a dit que cela devrait être fait 10 fois, sans changer la solution, mais seulement par chauffage, et les éperons partiront. 4-5 procédures me suffisaient pour que les éperons cessent de me déranger. Jusqu'à présent, ils ne se rappellent pas.

Il s'est remis d'un éperon en 5 jours.

À mon tour, je veux offrir aux lecteurs une recette pour un éperon au talon que mon père a récupéré.

Lorsque son père a eu un éperon au talon l'année dernière, il a ressenti une telle douleur en marchant qu'il n'a presque jamais quitté la maison. Et il a récupéré en cinq jours grâce à la recette suivante.

Vous devez prendre 0,5 l d'alcool, 500 g de jus d'aloès (laisse une plante de cinq ans à travers un hachoir à viande et presser le jus à travers de la gaze ou du bas de kapron), 5 bouteilles d'infusion de valériane, 10 comprimés de 0,5 g d'Analgin et d'Aspirine et 2 cuillères à soupe poivron rouge moulu (si très amer - 1 cuillère à soupe). Placer le tout dans un pot de deux litres, bien mélanger, fermer hermétiquement le couvercle et laisser reposer 2 semaines dans un endroit sombre.
Infusion prête à faire des compresses très humides sur la zone d'éperon la nuit. Essayez-le et cela vous aidera. Père a donné cette recette à quelques-uns plus affligés, et tout le monde a aidé à 100%.

2-3 fois les éperons ne.

L'éperon du talon me tourmentait. J'ai immédiatement haché l'ail dans l'ail, versé un peu d'huile de tournesol dans la pulpe, mélangé, mis le mélange à l'endroit douloureux et fixé avec du plâtre adhésif. Dès que j'ai ressenti une forte sensation de brûlure, la compresse a été enlevée. Je l'ai fait tous les jours. Spur a cessé de me torturer. Vous pouvez de toute façon vous débarrasser des éperons. Faites chauffer 1 kg de sel dans une poêle sèche, asseyez-vous sur une chaise et abaissez vos talons en sel assez chaud. 2-3 fois les éperons ne.

Guérit la solution saline des éperons.

Je veux partager une prescription pour le traitement des éperons que j'ai entendu à l'arrêt de bus d'une femme.

Donc, dissolvez dans 3 litres d'eau 3 kg d'argile rouge ordinaire, 1 paquet de sel et 1 paquet de bicarbonate de soude, faites bouillir la solution dans un bol ou un bol et maintenez d'abord les pieds endoloris au-dessus de la vapeur, puis, lorsque le bouillon a légèrement refroidi, abaissez les membres dedans pendant 30 -40 minutes. Après cela, essuyez vos pieds, mettez des chaussettes chaudes et allongez-vous sous les couvertures..

Pour une femme qui a partagé une ordonnance, 3 de ces procédures ont suffi pour récupérer.

Comment se débarrasser des éperons.

Que de problèmes provoquent les éperons! Je me suis débarrassé d'eux il y a 30 ans et ils ne me dérangeaient plus. Donc, vous devez verser 100 g d'essence de vinaigre dans un verre, y placer l'œuf de poule et le mettre dans un endroit sombre et frais pendant 3 jours. Après cela, ajoutez 150 à 200 g de beurre non salé fait maison à l'infusion et remuez jusqu'à consistance lisse. Le soir, appliquez-le sur des pieds lavés et séchés proprement, mettez un sac en plastique, une chaussette et laissez-le toute la nuit. Le matin, ne portez qu'une chaussette et marchez comme ça toute la journée. Répétez la procédure 3 fois.

Éperons et quelques recettes.

Mettez l'herbe de poivre d'eau dans un bol d'eau et de vapeur.

Brasser la fougère et s'envoler.

Jeter la racine et les feuilles de bardane, appliquer sur les éperons la nuit.

Concentré de conifères et sel de mer - 1 cuillère à soupe. cuillère, ajouter de l'eau chaude et faire monter les pieds.

Piler la racine de raifort et appliquer sur les talons.

Des éperons au talon.

Versez de l'eau dans un bassin, jetez-y une jambe d'un coq, tenez-vous les pieds dans un bassin, lisez pendant un mois, seulement 3 fois:

Comme un coq à l'aube battant des ailes, écrasant des éperons, étalant l'aube, il battait des ailes, piétinait avec mes éperons, se montrait avant l'aube, ne se séparait pas de mes éperons. Descendez, éperons, sur le coq du serviteur de Dieu (nom). Amen.

De la douleur au talon.

D'après une lettre: «J'ai vécu jusqu'à 60 ans et je n'ai jamais su que les jambes pouvaient faire mal comme ça. Les médecins ont pratiqué la physiothérapie, m'ont donné des médicaments, mais tout de même, à cause de la douleur au talon, mes yeux se tournent vers mon front. Si vous savez comment guérir cette maladie, je vous en serai extrêmement reconnaissant. Volkova A. F. ".

De l'éperon du talon, cette composition aide bien:

3 cuillères à soupe. cuillères à soupe de poivron rouge,

100 g d'huile de tournesol,

2 cuillères à café de moutarde fraîchement préparée,

extrait de propolis sur l'alcool (acheter en pharmacie).

Bien mélanger et lubrifier les points douloureux. Mettez doucement des sacs en plastique sur vos pieds et des chaussettes sur le dessus. Dans quelques jours, vous oublierez que vos jambes vous font mal.

Heel Spur Conspiracy.

Lisez les aubes du soir:

L'aube du soir Maritsa, une étoile claire, descends du ciel, viens à moi, serviteur de Dieu (nom), viens. Comment vous, l'aube de Maritsa, ne sentez pas vos pieds, comment vous, star-star, ne pouvez pas les connaître, afin que je puisse oublier mes maux dans les jambes. Maintenant, pour toujours et pour toujours. Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

http://blamag.ru/lek/273-pyatochnaya-shpora.html
17
Partagez ceci


Un éperon calcanéen est une excroissance de sels sur l'os, et pour guérir, il est nécessaire de détruire cette excroissance et d'éliminer l'excès de sel du corps, dès que la maladie commence, le plus simple est d'acquérir des pantoufles de massage et de commencer à marcher tous les jours à partir de 10 minutes ou combien de temps vous pouvez endurer. Vous pouvez commencer à partir d'une telle heure, de préférence plusieurs fois par jour, puis tous les jours pour augmenter la durée de la marche dans de telles pantoufles. croyez-moi, vous ne remarquerez même pas comment vos talons disparaissent et la circulation du sang et d'autres fluides dans vos jambes s'améliore. Quoi qu'il en soit, lorsque ce problème est survenu il y a de nombreuses années, c'est cette méthode qui m'a aidé et ce n'est que plus tard que j'ai réalisé à quel point j'avais aidé tout le corps dans son ensemble, si vous vous souvenez de la projection de tous les organes sur nos pieds et nos mains. être en bonne santé et heureux.