logo

Que faire si vos pieds vous font mal et que vous avez mal à marcher

De nombreuses personnes, quel que soit leur âge, sont confrontées au fait qu'à un moment donné, il devient douloureux pour elles de marcher et que leurs pieds deviennent très douloureux sans raison apparente. En fait, il existe de nombreuses raisons et facteurs de cet inconfort, des conditions pathologiques les plus courantes et les plus sûres aux plus graves.

En attendant, vous êtes en route vers le médecin et vers un examen professionnel, nous vous en dirons plus sur ce problème.

Causes et symptômes

Dans la plupart des cas, de telles sensations désagréables se développent déjà en fin de journée et sont causées par des chaussures incorrectes et inappropriées. La cause peut également être une activité physique excessive, de longues promenades, une grossesse. Mais il y a d'autres facteurs..

Ainsi, l'inconfort peut se produire à la fois complètement, sur tout le pied et partiellement - dans la zone des doigts, des talons, des tendons, etc. Le fait est que le pied humain se compose de 24 os qui forment des arcs longitudinaux et transversaux. Et à la suite d'une séance prolongée ou, inversement, de la marche, une charge accrue se produit. Elle est due à l'équilibre, à la répulsion, ainsi qu'au ramollissement des chocs, que l'on observe lors de la marche rapide ou lors de la course.

Il est presque impossible de faire un diagnostic précis par vous-même, il est donc nécessaire de consulter un médecin à temps afin d'exclure le développement de pathologies graves. Néanmoins, à partir de certains symptômes, vous pouvez suggérer une maladie particulière, surtout si ces symptômes surviennent régulièrement.

Ci-dessous, nous essaierons de distinguer certaines conditions pathologiques en fonction de leurs symptômes.

Symptômes de pieds plats

Il s'agit d'une maladie courante qui survient chez les jeunes enfants, ainsi que chez les personnes âgées et d'âge moyen. Il diffère par certains symptômes qui surviennent généralement quotidiennement et, en l'absence de certaines mesures préventives, commencent à s'intensifier.

  • gonflement des pieds, surtout le soir;
  • l'apparition de lourdeur dans les jambes;
  • fatigue dans les membres inférieurs, qui se développe après qu'une personne a passé une distance assez courte;
  • expansion du pied;
  • les femmes ne peuvent généralement pas marcher en talons hauts, car cela provoque une douleur et un inconfort assez intenses;
  • douleur lancinante et douloureuse en marchant sur le pied.

Habituellement, le problème des pieds plats doit être résolu dans l'enfance. En guise de prophylaxie d'un tel inconfort, de chaussures orthopédiques ou au moins d'une semelle orthopédique, un massage peut être prescrit.

Symptômes d'ecchymoses

Si vous avez été blessé mécaniquement, après un choc ou une chute, vous devez observer le lieu de la blessure.

Ainsi, pour une ecchymose, les symptômes caractéristiques sont l'apparition de douleur, de gonflement, de gonflement dans la zone de l'impact, des hématomes peuvent apparaître. Il convient de noter que les ecchymoses sont la blessure au pied la plus courante. Le spécialiste doit effectuer un examen, comme diagnostic - une radiographie. Par la suite, un traitement symptomatique sera prescrit pour réduire l'inconfort du patient..

Entorse des pieds - symptômes

Une autre cause fréquente de douleur dans les pieds. Contrairement à une ecchymose, une douleur aiguë survient immédiatement après un traumatisme avec un gonflement. Se produit généralement immédiatement après un effort physique intense, un entraînement ou également à la suite de dommages mécaniques..

Rupture ligamentaire

L'apparition de douleurs aiguës immédiatement après des dommages mécaniques, après quoi le patient note une douleur intense même sans aucune pression sur les membres, c'est-à-dire dans un état de calme complet. En raison d'un ligament cassé, une personne ne peut tout simplement pas marcher sur son pied.

Un diagnostic assez grave qui nécessite l'influence directe d'un médecin et d'un traitement.

La fracture et ses conséquences

L'apparition rapide d'un gonflement, de douleurs sévères et intenses, d'ecchymoses, d'hématomes. Le patient n'est pas en mesure de marcher sur le pied. La fracture est traitée en appliquant du gypse ou une attelle bien fixée pendant au moins 3-4 semaines. Dans le cas d'une fracture ouverte, une plaie ouverte est observée avec une éventuelle rupture des ligaments et des tendons.

Autres causes et symptômes

En fait, il peut y avoir de nombreuses raisons et seul un médecin peut diagnostiquer avec précision. Les facteurs les plus courants qui provoquent des douleurs au repos et en mouvement sont énumérés ci-dessus..

  1. Arthrite articulaire. Peut provoquer une raideur des mouvements, des douleurs dans la zone des doigts, un gonflement, une rougeur locale de la peau, une hyperémie.
  2. Tendinite. Dans les premières étapes, un caractère douloureux n'est ressenti que pendant l'effort et disparaît après le repos. D'autres douleurs apparaissent de façon continue.
  3. Hallux valgus, oignon. Il y a une augmentation du pied de l'intérieur, avec un déplacement du pouce et de l'auriculaire.
  4. Fasciite. Douleur au talon, à la semelle, qui se fait le plus sentir le matin.
  5. Éperon au talon. L'apparition d'une douleur intense à l'arrière de la jambe, qui est particulièrement ressentie en position debout ou en marchant.
  6. Ostéoporose. Dans un état calme, des douleurs tolérables peuvent survenir, qui s'intensifient pendant l'effort. La douleur s'intensifie avec la pression..
  7. Varices. Initialement, une sévérité se développe dans les genoux, les pieds, après quoi une douleur plus intense peut apparaître de façon permanente.

Ce ne sont pas toutes les raisons pour lesquelles une gêne et une douleur dans les pieds peuvent survenir. Par conséquent, pour un diagnostic précis, il est recommandé de contacter uniquement des spécialistes.

Diagnostique

Consultez d'abord votre médecin de famille. Il doit parler de tous les principaux symptômes qui vous dérangent:

  • intensité et localisation de la douleur;
  • combien de fois cela provoque des douleurs;
  • perturbé par un inconfort dans un état de calme ou pendant l'effort;
  • y a-t-il des démangeaisons dans la zone touchée, des brûlures;
  • y a-t-il des éruptions cutanées;
  • Est-ce que l'enflure, la faiblesse et la fatigue apparaissent, surtout si elles sont déjà observées le matin.

Ensuite, le thérapeute devrait vous référer à un spécialiste, à partir d'une liste de symptômes. Il peut s'agir d'un orthopédiste qui s'occupe du traitement de la déformation, de l'arthrite, des pieds plats et ainsi de suite, d'un chirurgien, d'un traumatologue (si la cause de la douleur était un traumatisme), d'un néphrologue.

En ce qui concerne les mesures diagnostiques, ici aussi, elles doivent être basées sur chaque situation individuelle.

Parmi les principales méthodes d'examen, on peut identifier:

  • prise d'antécédents et examen à temps plein par un spécialiste;
  • tests fonctionnels, dans lesquels la mobilité articulaire est évaluée, la plus grande localisation de la douleur est déterminée;
  • Radiographie, qui est particulièrement nécessaire pour les blessures précédant ce problème;
  • IRM ou TDM;
  • tests de laboratoire qui sont le plus souvent prescrits en cas de suspicion d'arthrite et d'autres pathologies.

Thérapie

Il existe deux branches de la thérapie de la douleur au pied. Le premier est l'élimination de la cause elle-même, et le second est un traitement symptomatique, grâce auquel le patient peut réduire l'inconfort et d'autres symptômes.

Dans ce cas, il est préférable d'aborder le problème de manière globale. Par conséquent, les spécialistes prescrivent généralement non seulement des médicaments. Des procédures physiothérapeutiques, des appareils orthopédiques et une thérapie chirurgicale peuvent être prescrits. Dans la plupart des cas, les médecins ne se soucient pas que les médicaments doivent être combinés avec la médecine traditionnelle. Mais seulement dans un complexe, et non séparément.

Ce que les experts conseillent de faire si la douleur s'aggrave:

  • éliminer l'activité physique ou au moins la minimiser;
  • porter uniquement des chaussures confortables, sans talons hauts;
    plus de temps pour s'allonger et moins marcher, s'asseoir, car cette pose affecte également négativement les pieds;
  • révisez votre menu en l'enrichissant de fruits, légumes et aliments frais qui contiennent beaucoup de vitamine B et de calcium;
  • l'utilisation de complexes vitaminiques.

Traitement médical

Si la douleur est tolérable, modérée, à la maison, vous pouvez essayer de faire des bains de pieds pour détendre vos jambes et les anesthésier. Pour cela, certains analgésiques doivent être utilisés, qui doivent être prescrits exclusivement par un médecin.

Les spécialistes prescrivent souvent de tels médicaments dans le traitement de l'inconfort, de la douleur aux pieds causée par diverses conditions pathologiques:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui comprennent l'ibuprofène, le kétorol, le nise, le nimésulide et d'autres;
  • des analgésiques, par exemple Baralgin, qui est prescrit si des douleurs apparaissent en raison de facteurs neurologiques;
  • chondroprotecteurs visant à restaurer les articulations endommagées.

Dans des situations particulières, des injections et des traitements plus graves peuvent être prescrits..

Traitement orthopédique

Un traitement orthopédique de la douleur aux pieds est nécessaire en cas de traumatisme. Les orthopédistes peuvent donc prescrire des pansements spéciaux, par exemple un bandage élastique ou des pneus, et parfois du gypse. En tant que thérapie symptomatique, des préparations topiques sont utilisées..

Dans des situations particulièrement difficiles, les syndromes douloureux ne peuvent être éliminés que chirurgicalement. Cela est généralement nécessaire dans le cas de fractures complexes, de dommages aux tendons et à leurs ruptures, et de destruction des articulations et de leurs tissus..

Méthodes de médecine traditionnelle

En règle générale, des recettes alternatives sont utilisées soit en combinaison avec des médicaments, soit dans les cas où il n'est pas possible de consulter un médecin et où la douleur est apparue spontanément..

Les recettes les plus efficaces pour la douleur dans les pieds:

  1. Compresses de légumes. Il est nécessaire de hacher environ 200 g de feuilles de raifort et de pommes de terre crues dans la même quantité. Il est préférable d'utiliser un mélangeur ou au moins un hachoir à viande. Ce devrait être une bouillie homogène. Ajoutez quelques gouttes d'alcool ordinaire et mettez cette suspension sur vos pieds. Il est préférable d'appliquer un bain chaud et chauffé au bain-marie. Ensuite, enveloppez vos pieds dans un sac ou un film plastique et recouvrez d'une couverture en laine. Après 30 à 60 minutes, rincez la compresse.
  2. Douche froide et chaude. Remplacez vos pieds à tour de rôle par de l'eau chaude et froide, en commençant par de l'eau froide. Tenez vos pieds sous lui pendant 30 à 60 secondes, puis placez-les sous le chaud.
  3. L'huile de sapin. Il peut être utilisé pendant l'enfance et même pendant la grossesse. Mélanger l'huile de sapin et la crème pour bébé, étaler et masser les pieds. Portez des chaussettes chaudes et couvrez vos pieds avec une couverture chaude.
  4. Compresses froides. Humidifiez une petite serviette avec de l'eau et mettez-la dans un sac, puis placez-la au congélateur. Après une demi-heure, sortez, essuyez leurs pieds avec eux jusqu'à ce que la serviette atteigne la température ambiante.
  5. Bains avec décoction à base de plantes. 2-3 cuillères à soupe Camomille versez de l'eau bouillante. Ensuite, pendant 5 minutes, laissez le bouillon infuser. Cool pour que la température soit assez chaude, mais pour qu'il soit possible de placer les jambes en décoction. Faire le bain de pieds jusqu'à ce que le bouillon soit à température ambiante.

Le traitement avec des méthodes alternatives n'est qu'un adjuvant. Et se débarrasser complètement du problème de cette façon est impossible.

Complications graves

Il n'est pas nécessaire de penser que la douleur passera d'elle-même, car en l'absence de thérapie, des complications graves sont possibles.

Selon la pathologie initiale, des exacerbations peuvent survenir ou la maladie peut devenir chronique ou son degré augmenter.

Ainsi, avec des pieds plats progressifs, une déformation des pieds est possible, ainsi que le développement d'une douleur dans les pieds, la colonne vertébrale, qui apparaîtra constamment. Avec les varices, la thrombose et la phlébite sont une complication grave, pire si ces deux pathologies se produisent simultanément. Avec la forme avancée de goutte, des calculs rénaux peuvent se former, une insuffisance rénale est possible, ce qui peut entraîner la mort.

Par conséquent, ne retardez pas la visite chez le médecin, mais il est préférable de contacter immédiatement un spécialiste afin de ne pas manquer une maladie grave qui pourrait nuire à votre corps à l'avenir.

Prévention de la douleur

Les experts identifient plusieurs mesures préventives qui vous aideront à prévenir le développement de la douleur et des conditions pathologiques:

  • activités de plein air - natation, jogging, vélo, marche et même ski;
  • Avant chaque activité physique, il faut faire attention et se réchauffer les pieds;
  • faire du sport est recommandé dans des chaussures de sécurité, qui doivent être remplacées au moins tous les six mois;
  • avec une sensation d'inconfort et de douleur, procurent paix et repos;
  • marcher pieds nus sur le sable, l'herbe; si nécessaire, des tapis orthopédiques spéciaux peuvent être achetés à ces fins;
  • n'utilisez que des chaussures confortables, il est souhaitable qu'il y ait une semelle orthopédique et que le matériau soit naturel;
  • refuser ou minimiser les chaussures à talons hauts à bout étroit;
  • mange correctement.

finalement

Pas besoin de fermer les yeux sur l'inconfort et la douleur dans les pieds, car souvent la raison réside profondément dans le corps.

Si vous n'agissez pas de quelque façon que ce soit, alors il se développera progressivement et deviendra une sorte de bombe à retardement.

Consultez votre médecin à temps et passez un examen complet.

Douleur au pied en marchant sous les doigts: causes, diagnostic, traitement

Beaucoup de gens se tournent vers les médecins pour des douleurs et des malaises au pied. Ce symptôme peut indiquer diverses affections du système musculo-squelettique. Une douleur au pied lors de la marche sous les doigts peut survenir constamment ou périodiquement. Dans tous les cas, vous devriez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement efficace.

Facteurs de développement

Quelle que soit la source du problème, toutes les maladies peuvent être déclenchées par un certain nombre de facteurs. Parmi eux:

  1. Activité physique intense. Une lourde charge en marchant ou en courant affecte la colonne vertébrale, les genoux et les pieds. Plus la vie est active, plus le risque de douleur est grand.
  2. Grand poids corporel. Il existe une corrélation entre le poids et le risque de douleur. Plus la personne est grosse, plus la probabilité de problèmes avec le système musculo-squelettique est élevée.
  3. Mauvaise nutrition. Le problème provient généralement de la consommation d'aliments pauvres en calcium et en minéraux..
  4. Maladies du système endocrinien. Le métabolisme peut faire entrer une grande quantité de minéraux dans la circulation sanguine. Le résultat sera le dépôt de calcium et d'autres sels minéraux dans les structures du pied.
  5. Accablé par l'hérédité. Ce facteur peut conduire à l'apparition de pathologies du système musculo-squelettique. Et les maladies seules ne sont pas transmises.
  6. Mauvaises habitudes. En raison du tabagisme et de l'alcool, l'élasticité et la flexibilité des structures anatomiques du pied sont réduites. En conséquence, des changements dystrophiques dans les jambes sont observés..
  7. Le manque d'exercice. Les personnes qui sont constamment assises au même endroit courent également le risque de souffrir, tout comme les personnes qui travaillent dur physiquement. La raison en est la stagnation du système musculo-squelettique..

Types de douleur

Ils sont différents. Par conséquent, vous devez d'abord déterminer les variétés:

  1. Si la douleur se produit dans le pied lors de la marche, vous devez déterminer l'endroit où elle est localisée et l'intensité. Lors du déplacement vers les jambes, une charge se pose, une douleur apparaît près des doigts, au milieu du pied, sur la voûte plantaire. Il résulte de l'ostéoporose, du repos au lit - une personne ne fait pas pression sur ses jambes, il y a des problèmes avec le système moteur. Parfois, il y a des blessures dans le système vasculaire des jambes.
  2. Une douleur peut survenir dans les doigts. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin pour exclure la goutte. Si la maladie est confirmée, le traitement doit commencer. L'essence de la pathologie est les troubles métaboliques, qui entraînent une gêne dans les doigts. Beaucoup de sel apparaît dans le sang, qui se dépose dans les articulations. Des sensations désagréables apparaissent la nuit. Aux derniers stades de la maladie, l'anxiété survient constamment. Besoin de l'aide d'un médecin pour exclure des maladies graves telles que l'arthrite et l'arthrose qui blessent vos doigts.
  3. La douleur dans la semelle peut être la preuve de pieds plats. Le traitement implique la sélection de chaussures, de semelles spéciales. La maladie apparaît généralement en surpoids..
  4. Des sensations douloureuses peuvent être dans le pied sous les doigts au milieu. Cela est dû à des problèmes physiologiques, aux conséquences d'un traumatisme. Une attention particulière doit être portée aux cors, cors, entorses résultant de charges soudaines.
  5. Il est important de prêter attention aux plaintes des enfants. À cet âge, le développement de graves maladies des jambes est possible, dans lequel un traitement urgent est nécessaire. À 16 ans, la formation du squelette de l'enfant se poursuit. Il est nécessaire de surveiller attentivement la santé des enfants. S'il se plaint de douleur, il est difficile de déterminer le lieu de l'événement. Le médecin traite la pathologie après un diagnostic complet. Pour les enfants, le sous-développement des artères et des veines des jambes est dangereux..

Les infections pénètrent rapidement lorsque le corps est affaibli. La défaite peut être dirigée vers l'articulation, le pied, les doigts. Après l'examen, un traitement est prescrit. La douleur dans les pieds apparaît avec une courbure de la colonne vertébrale, des varices, s'étendant jusqu'aux orteils. Dans ces cas, vous devez consulter un médecin.

Bursite

Si la voûte plantaire fait mal, la cause peut être dans cette maladie. Avec la bursite, une inflammation apparaît dans la capsule périarticulaire. Le processus dans le tendon d'Achille est localisé. La douleur apparaît souvent sous les doigts et s'aggrave lors de la marche.

La bursite se manifeste également par les symptômes suivants:

  • œdème local au site du tendon d'Achille;
  • douleur et inconfort au pied en marchant;
  • rougeur de la peau dans la zone touchée.

Si la douleur est ressentie en marchant, cela peut être dû à un effort physique intense, à un exercice professionnel, à des agents pathogènes infectieux, à une arthrose des articulations.

Fasciite

La cause de la douleur au pied pendant le début peut être un éperon au talon. Donc, les gens appellent la fasciite. Avec cette pathologie, le tissu osseux se développe, ce qui opprime progressivement les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses situés dans les tissus mous du talon. La maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  • œdème local au site de formation de l'excroissance osseuse;
  • douleur en mouvement et même au repos.

La fasciite plantaire peut se produire lorsque des agents pathogènes infectieux pénètrent dans le corps, des dommages traumatiques au calcanéum. Une autre affection apparaît avec le pied plat longitudinal ou transversal, la polyarthrite rhumatoïde.

Arthrite

La cause de la douleur dans le pied sous les doigts peut être l'arthrite des petites articulations. La douleur avec cette maladie s'intensifie le matin après le réveil. La maladie se caractérise par:

  • rougeur de la peau sous les orteils;
  • raideur des articulations phalangiennes le matin;
  • gonflement de la semelle ou du médio-pied;
  • fatigue des jambes lors de la marche.

Cette maladie peut survenir sous forme goutteuse, ainsi que sous forme d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde.

Pied plat

S'il y a une douleur au pied en marchant sous les doigts, cela peut être dû à des pieds plats longitudinaux ou transversaux. Cette affection survient avec une faiblesse de l'appareil ligamento-musculaire du pied, une charge statique sur les jambes.

Les pieds plats peuvent être identifiés par les signes suivants:

  • épaississement du pied, à cause duquel les chaussures s'usent rapidement;
  • fatigue des pieds;
  • crampes fréquentes;
  • douleur en marchant.

Cette maladie peut être acquise et congénitale. Si la charge sur le pied est inégale, la personne apparaît inconfort et douleur à la place de l'arc externe ou interne.

Névrome

Si le pied fait mal et que la femme a mal à marcher, cela peut être dû au port de talons. Avec le névrome de Morton, il y a une douleur dans la semelle, surtout lorsque vous marchez sur une chaussette. Dans cet état, l'épaisseur des troncs nerveux interdigités augmente.

Le névrome de Morton est une tumeur bénigne du tissu nerveux. Avec cette maladie, la douleur augmente pendant la marche et un gonflement des tissus mous du pied apparaît également..

Ténovaginite

La douleur dans le pied sous le pouce peut être associée à des dommages traumatiques aux tissus mous du pied. Un diagnostic correct ne sera obtenu que sur la base d'un examen radiologique. Si la pathologie affecte le pied en marche, l'apparition de:

  • gonflement de la voûte externe du pied;
  • douleur au pied.

Souvent, la tendovaginite apparaît en portant des chaussures qui ne sont pas de taille. La douleur douloureuse dans le pied ne peut être éliminée qu'avec l'aide d'un traitement efficace prescrit par un médecin.

Blessures

Si le pied fait mal et que ça fait mal d'attaquer, cela est probablement dû à divers types de dommages. L'emplacement est déterminé par l'emplacement des dommages. Les blessures peuvent provenir d'un choc intense, d'un microtraumatisme régulier dans une zone spécifique.

Une douleur au pied lors de la marche sous les doigts apparaît lorsque:

  • fractures de la phalange des doigts, perforations, fissures du calcanéum provoquées par une chute aux pieds;
  • entorse ou rupture de grands et petits ligaments.

Le deuxième type de blessure survient avec des sauts infructueux et des secousses rapides d'un endroit. Avec une déchirure des ligaments, un œdème local et une douleur au site de la lésion se produisent. En cas de blessures traumatiques des pieds, la situation n'est corrigée que par un médecin.

L'ostéoporose

Si la jambe fait mal dans la zone des pieds, l'une des causes est l'ostéoporose. La maladie se développe avec une diminution du nombre d'ions calcium dans le tissu osseux. Ensuite, il y a non seulement la douleur, mais aussi le risque de fractures osseuses.

Érythromélalgie

Il s'agit d'une maladie rare dans laquelle il y a une douleur dans la semelle sous les doigts. Avec la maladie, les petits vaisseaux sanguins se dilatent, la température augmente, des rougeurs apparaissent, entraînant des douleurs dans le pied. La maladie se développe à partir de maladies rhumatoïdes, d'engelures, de brûlures.

Habituellement, la pathologie se propage symétriquement, c'est-à-dire à 2 jambes. La douleur est vive, lancinante. Avec la progression de la maladie, la douleur sera plus forte, le site de la lésion peut être élargi. Pour poser un diagnostic, un examen sous forme de radiographie, d'échographie et d'analyse est nécessaire. Pour ce faire, contactez un chirurgien ou un rhumatologue. La maladie est traitée avec des onguents, des antipyrétiques et des analgésiques..

Changements d'âge

Avec l'âge, la douleur dans les jambes apparaît de plus en plus. Ils peuvent gonfler, se fatiguer même avec de petites charges. Les changements liés à l'âge entraînent une déformation du pied de l'intérieur. Chez les personnes âgées, les os sont fragiles, l'amincissement des parois veineuses, une diminution du système immunitaire.

La douleur peut être permanente et temporaire. Les médecins prescrivent généralement des agents immunostimulants, où il y a beaucoup de calcium, une pommade. Toujours sous-vêtements de compression, analgésiques. De la médecine traditionnelle, les teintures au poivron rouge, au genièvre et à d'autres substances chauffantes sont efficaces.

Ongles incarnés

Il s'agit d'une maladie courante qui cause beaucoup d'inconvénients. La douleur peut être près des doigts, car les ongles s'enfoncent dans la peau jusqu'au sang. La suppuration se produit, la température augmente.

Parmi les symptômes, on distingue les ongles inégaux, qui poussent dans la peau du doigt. La douleur survient lors de mouvements imprudents. Votre médecin peut vous prescrire une intervention chirurgicale..

Diagnostique

Si la douleur au pied souffre en marchant sous les doigts, il est nécessaire de déterminer la cause de ce phénomène. Besoin d'une consultation d'un traumatologue et orthopédiste. Le diagnostic initial est basé sur une enquête, une analyse des plaintes, une inspection visuelle.

Des recherches supplémentaires sont effectuées en utilisant:

  • radiographie
  • arthroscopie des petites articulations;
  • IRM ou TDM.

Le diagnostic de laboratoire est présenté comme une méthode de recherche supplémentaire dans laquelle les marqueurs de l'inflammation et les symptômes de lésions articulaires rhumatoïdes sont détectés. Dans ce cas, les tests sanguins suivants sont requis:

  • clinique;
  • pour les tests rhumatismaux;
  • biochimique.

Traitement

En cas de douleur au pied sous les doigts, le médecin prescrit un traitement basé sur des études de laboratoire et instrumentales. Pendant le traitement, il est important que le patient observe les conseils suivants:

  • vous devez utiliser des semelles orthopédiques, sélectionnées individuellement;
  • l'activité physique sur une jambe douloureuse doit être réduite;
  • il est conseillé de choisir des chaussures orthopédiques;
  • les femmes ne devraient pas porter temporairement des talons hauts.

Traitement conservateur

Avec une douleur douloureuse au pied, selon la cause de ce phénomène, le médecin peut prescrire des médicaments. L'utilisation de tels médicaments sera efficace:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • analgésiques;
  • pommades chauffantes et frottements;
  • chondroprotecteurs.

En cas de blessure aux os et aux ligaments, des bandages élastiques d'un membre douloureux sont appliqués, du ruban adhésif, en appliquant une attelle ou un plâtre.

Si le pied fait mal sous les orteils, le massage peut éliminer l'inconfort. La procédure améliore la circulation sanguine locale, normalise le flux lymphatique et le métabolisme des tissus mous..

L'auto-massage des pieds est autorisé. Il consiste à caresser, frotter et malaxer légèrement. Les onguents chauffants et analgésiques, les gels utilisés lors des massages permettent d'améliorer l'effet..

Gymnastique

Le traitement de la douleur au pied peut être effectué à l'aide d'exercices thérapeutiques. Habituellement, il est prescrit pour la ténosynovite et les pieds plats. La thérapie par l'exercice comprend de tels exercices:

  1. Rotation des deux pieds. Cet exercice est de préférence effectué en position assise ou couchée avec les jambes baissées. La rotation est effectuée simultanément pour 10 répétitions dans chaque direction.
  2. Il est nécessaire de soulever les détails avec les doigts du pied. Mieux vaut attraper un chiffon ou un crayon au sol.
  3. Une petite balle doit être roulée sur le sol. Vous pouvez prendre un tennis. Les pieds doivent être pieds nus.

Traitement alternatif

Si la marche fait mal au pied près des doigts, en plus d'un traitement conservateur, la médecine traditionnelle peut être utilisée. Les méthodes suivantes sont utilisées comme thérapie:

  1. Bains de pieds cicatrisants. Ils vous permettent de vous débarrasser de l'inconfort et de la douleur. Des huiles naturelles de romarin, de genévrier, d'eucalyptus, de lavande sont ajoutées aux bains de pieds chauds. L'eau est versée dans un récipient émaillé et en plastique, de l'huile essentielle est ajoutée (4-5 gouttes). Il est important que la température soit de 38 à 40 degrés.
  2. Douche de pied contrastée. Grâce à cette procédure, non seulement la circulation sanguine dans les jambes est normalisée, mais tout le corps est également renforcé. Douche contrastée aux pieds de préférence le matin.
  3. Traitement à froid. L'application d'un récipient à glace élimine l'inflammation et l'enflure. Dans cette procédure, une mesure importante est de prévenir l'hypothermie. La durée de rétention de glace est de 2-3 minutes.

Utilisez des méthodes de médecine traditionnelle uniquement en consultation avec le médecin. L'automédication peut entraîner une exacerbation, ce qui aggrave la condition.

Opération

Lorsque le traitement conventionnel n'aide pas, une intervention chirurgicale est effectuée. L'opération est prescrite pour le névrome de Morton, accompagnée d'une inflammation des structures ligamentaires, d'une croissance et d'une prolifération tissulaires. La procédure est douloureuse.

Si une névrite traumatique est détectée, une intervention chirurgicale est également effectuée. La maladie se développe rapidement et un stade chronique peut apparaître en peu de temps. Dans ce cas, une douleur intense se poursuit jusqu'à la chirurgie, et seul le chirurgien peut les éliminer.

Les pathologies vasculaires des jambes entraînent souvent des douleurs dans la semelle et sous les orteils. Seuls les vaisseaux sains peuvent transporter les nutriments qui sont dans le sang, et les varices limitent cette possibilité. Il y a une menace non seulement pour les jambes, mais aussi pour la vie humaine.

Il vaut mieux ne pas laisser de danger, prendre l'aide de chirurgiens vasculaires qui sont capables d'effectuer eux-mêmes une opération d'urgence. La douleur peut être dangereuse, car elle risque d'être associée à des maladies.

La prévention

Afin de prévenir les sensations désagréables et les douleurs sur la plante des pieds, une prophylaxie est nécessaire. Cela aidera à garder vos pieds sains et beaux. La prévention est la suivante:

  1. Ne portez pas de petites chaussures inconfortables. Lorsque des semelles extérieures sont portées à l'intérieur, des semelles orthopédiques sont nécessaires. Avec eux, la durée de vie des chaussures est prolongée..
  2. Les femmes ne devraient pas porter de chaussures à talons hauts avec des orteils étroits..
  3. Les pieds doivent être maintenus propres et chauds. L'hygiène personnelle des pieds est importante. Utilisez des crèmes adoucissantes, surtout en été.
  4. Ne portez pas de chaussettes synthétiques, elles conduisent à la transpiration, les pieds se mouillent rapidement et deviennent des proies. Il est préférable de choisir des chaussettes faites de matériaux naturels qui ont une bonne hygroscopicité..
  5. La pédicure doit être effectuée avec soin. Il est important de prévenir les rayures et les inflammations..
  6. Vous devez perdre du poids si vous avez des problèmes de jambes. Une bonne nutrition vous aidera..
  7. Il est nécessaire de manger des fruits, des légumes, des baies, des noix et de la farine, gras et salé doivent être exclus.
  8. Il faut boire au moins deux litres d'eau propre par jour..
  9. Les complexes de vitamines et de minéraux sont efficaces.

Ainsi, les causes et le traitement de la douleur dans les pieds sont interconnectés, un diagnostic est donc nécessaire. Et sur la base de l'analyse, le médecin prescrit des thérapies efficaces.

Douleur au pied lors de la marche: causes, méthodes de traitement et prévention

Nos jambes ne supportent pas seulement le poids de tout le corps, elles absorbent en marchant, en courant, en sautant, ce qui aide à protéger les organes internes des tremblements. Les os, les ligaments et les muscles des jambes absorbent un grand nombre de fluctuations au cours de la vie d'une personne, subissant d'énormes charges, qui s'ajoutent surtout si la personne est un athlète ou est obèse.

Les plaintes de douleur au pied dans la pratique médicale sont assez courantes. Il peut se produire à la fois dans une zone limitée et couvrir tout le pied, être général et diffus.

Nous examinerons les différentes causes de cette douleur et discuterons de la manière de la combattre et de prévenir son apparition..

Douleur générale aux pieds: causes

Si le pied ne fait mal que pendant la marche ou une autre charge, mais ne donne pas d'autres raisons de s'inquiéter, cela peut se révéler être une manifestation d'un manque de calcium dans le corps (la soi-disant ostéopathie) et de pathologies associées sous la forme de rachitisme, d'ostéomalacie (ramollissement des os) et d'ostéoporose sénile.

Soit dit en passant, la douleur au pied avec une légère pression sur l'os est dans ces cas un signe caractéristique de la pathologie décrite.

Au repos, la douleur dans la plante des pieds est particulièrement sévère avec l'ostéoporose, qui est causée à la fois par des blessures et des processus inflammatoires dans les articulations, les os et les tissus mous qui s'étendent de la cheville au pied. Ils peuvent même entraîner une perte complète de la fonction de soutien des jambes..

Douleur dans les pieds avec les pieds plats

Les pieds plats sont une autre raison assez courante d'apparition de la douleur. Avec lui, l'arche tombe et devient plate, tandis que le pied lui-même perd la fonction d'amortisseur. Dans de tels cas, la douleur se produit dans le pied en marchant, en courant et en se tenant debout pendant longtemps.

Je dois dire que le pied plat congénital est un phénomène assez rare, en règle générale, au fil du temps, des charges excessives sur les jambes, la courbure de la colonne vertébrale, le manque de vitamines pendant la période de croissance active, ainsi que des poids lourds qui y conduisent au fil du temps.

Les fractures des os des chevilles ou des pieds peuvent entraîner le développement d'un pied plat traumatique. De plus, il est intéressant de noter qu'avec une fracture, de tels pieds plats peuvent également se développer sur l'autre jambe..

Le surpoids entraîne également des pieds plats..

Prévention des pieds plats

Afin de prévenir le développement de ce défaut, il est nécessaire de faire attention à la présence de scoliose dans l'enfance et de la traiter.

Il est important de surveiller votre poids, de choisir les bonnes chaussures - la semelle doit être douce et le talon petit, de faire régulièrement des massages des pieds et d'effectuer un ensemble spécial d'exercices. Aide à prévenir le développement de pieds plats et à réduire la douleur aux pieds, le cas échéant, en portant des semelles orthopédiques.

Si vous surveillez votre poids et donnez régulièrement du repos à vos jambes, surtout en position debout, les pieds plats acquis vous contourneront.

Comment se manifeste le pied qui marche?

La douleur dans la partie supérieure du pied peut inciter le médecin à vous diagnostiquer une «marche du pied». Cette phrase curieuse dénote une condition dans laquelle des déformations apparaissent, entraînant des changements dans la structure osseuse et des douleurs dans les jambes. En règle générale, cela se produit après un effort associé à une longue marche, à l'haltérophilie et à d'autres efforts physiques, qui exercent une forte pression sur les articulations et les ligaments et provoquent de la douleur.

Soit dit en passant, les soldats se plaignent souvent de ces symptômes au cours des premiers mois du service militaire..

Troubles circulatoires des membres inférieurs

Si vous vous inquiétez de la lourdeur des jambes, de l'apparition d'un œdème, ainsi que de la douleur du genou au pied, cela est probablement dû à une altération de la circulation dans les membres inférieurs..

Si des «étoiles» vasculaires sont visibles sur la peau des jambes ou qu'une toile veineuse devient visible sous les genoux et les mollets, vous devez contacter un phlébologue, un médecin qui traite les maladies du système veineux.

Le développement de la maladie peut entraîner de graves violations de l'apport sanguin aux tissus des jambes, l'apparition de défauts de la peau sous forme d'obscurcissement, de rougeurs, d'inflammations et même d'ulcères.

Le traitement des maladies vasculaires est un long processus nécessitant un régime alimentaire, la restauration de l'écoulement veineux en portant des sous-vêtements de compression ou des procédures physiothérapeutiques, et dans les cas graves, une intervention chirurgicale est également utilisée.

Hygroma du pied et son traitement

Si un cône plutôt dense apparaît sur le pied, qui commence à se développer et à faire mal, alors vous avez probablement un hygroma du pied. Il s'agit d'une masse bénigne qui est une accumulation de liquide et de mucus dans la région sous-cutanée..

En règle générale, son développement provoque des chaussures inconfortables ou de lourdes charges sur les jambes. Au début, ce néoplasme ne dérange pas le patient, mais à l'avenir, avec une pression ou en se déplaçant, une douleur au pied terne peut être ressentie.

Le traitement de cette maladie dépend du degré de croissance tumorale. Avec sa forte augmentation, l'excision chirurgicale de l'hygroma est indiquée. S'il est petit, le patient est percé d'un joint et le contenu est pompé, et des sclérotiques sont injectés dans la cavité et un bandage de compression est appliqué.

Qu'est-ce que la fasciite plantaire

Le symptôme de la fasciite plantaire est une douleur au pied qui survient lors des premières étapes après une nuit de sommeil ou un repos prolongé. Les causes de cette pathologie résident dans de multiples microtraumatismes du fascia plantaire - la couche dure de tissu conjonctif qui soutient la voûte plantaire, allant du talon à l'avant-pied.

Il s'agit d'une maladie assez courante, en moyenne une personne sur dix en souffre. Et les coureurs sont particulièrement sujets à cette pathologie. L'une des causes de la pathologie peut être une entorse des ligaments du fascia plantaire, et en conséquence, tourner le pied vers l'intérieur (la soi-disant pronation).

Il peut être provoqué par une personne en surpoids, ainsi que par le port de chaussures inconfortables, de pieds plats ou de l'âge (la plupart des patients atteignent généralement 40 ans).

Dans certains cas, une complication se développe - un «éperon», qui se forme sur le calcanéum, à l'endroit où le tendon est attaché. Dans ce cas, la saillie osseuse apparente blesse constamment les tissus environnants, provoquant une douleur atroce sous le pied.

Traitement de la fasciite

Il n'existe pas de méthode universelle pour le traitement de la fasciite. En règle générale, pour soulager la maladie, des agents symptomatiques sont utilisés sous forme d'analgésiques, par exemple, Advil ou l'ibuprofène. Pour soulager les poches, les médecins conseillent d'appliquer de la glace ou des compresses froides sur la plante des pieds, en limitant la charge sur les jambes, en évitant les surfaces dures et en faisant des exercices pour étirer le tibia plusieurs fois par jour. Et vous devez faire particulièrement attention à cela le matin, uniquement lorsque vous vous réveillez.

Dans les cas graves de développement de cette maladie, une intervention chirurgicale est utilisée, ce qui implique la séparation du ligament fascia du calcanéum, ce qui l'empêchera par la suite de tirer l'os, provoquant une douleur au pied lors de la marche. Une telle intervention se fait à l'aide d'instruments microchirurgicaux à travers deux petites incisions dans la jambe..

L'arthrose est une autre cause de douleur au pied

L'arthrose est également connue comme un changement dégénératif du tissu cartilagineux ou la maladie de leur "usure". C'est un problème pour de nombreuses personnes qui ont atteint l'âge mûr, lorsque la capacité du cartilage à s'auto-réparer est considérablement réduite..

Au fil des ans, la surface lisse et glissante aux extrémités de l'os (cartilage) s'use et perd sa qualité, ce qui conduit généralement à l'apparition d'un œdème et de douleurs aux orteils ou à d'autres articulations..

L'arthrose progresse généralement lentement et les symptômes deviennent plus prononcés avec le temps. Soit dit en passant, l'obésité peut également provoquer cette pathologie..

Traitement de l'arthrose

En règle générale, la tâche principale dans le traitement de l'arthrose est de ralentir le développement de la maladie et de réduire la douleur. Il est très important que le traitement aide à maintenir la mobilité des articulations touchées..

Pour ce faire, appliquez des massages des pieds, des exercices spéciaux, des procédures physiothérapeutiques, des bains de pieds. Les anti-inflammatoires qui peuvent réduire la douleur au pied sont pris comme médicaments..

En cas d'arthrose déformante, une méthode chirurgicale de traitement est utilisée, dans laquelle les excroissances osseuses sont retirées ou une articulation endommagée est prothétisée.

Polyarthrite rhumatoïde. Ses symptômes ne sont pas seulement la douleur

La polyarthrite rhumatoïde est attribuée aux maladies auto-immunes, exprimées dans les processus inflammatoires au sein de l'articulation et conduisant à leur déformation. Ce processus est déclenché par leurs propres attaques immunitaires, qui finissent par détruire le cartilage..

La douleur dans les articulations des pieds accompagnant la polyarthrite rhumatoïde, en règle générale, s'intensifie avec le mouvement. Un gonflement de l'articulation apparaît et le matin, il montre également une raideur. Un autre symptôme de la polyarthrite rhumatoïde est une fièvre récurrente jusqu'à 38 ° C ou plus, qui peut indiquer une infection.

Est-il possible de traiter la polyarthrite rhumatoïde

Si le patient parvient à consulter un médecin même pendant la période de sensations d'étouffement dans les jambes le matin, le traitement de la polyarthrite rhumatoïde sera le plus efficace..

En règle générale, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits au patient. Ils agissent précisément sur le processus inflammatoire qui provoque des douleurs au pied et donnent dès les premiers jours d'administration un bon effet thérapeutique. Le plus efficace d'entre eux est le médicament "Diclofenac forte".

Un autre composant important du complexe de traitement est les médicaments hormonaux (par exemple, la prednisolone), qui ont un effet anti-inflammatoire plus puissant..

Mais il convient de noter que les médicaments dans chaque cas doivent être sélectionnés uniquement par le médecin.

De plus, le patient devra revoir son alimentation et consacrer du temps à des exercices physiques spécialement conçus pour ces patients.

Arthrite post-traumatique

Comme vous l'avez peut-être deviné, la cause du développement de l'arthrite post-traumatique sont les blessures au pied ou à la cheville. En particulier, les fractures, en raison desquelles, soit dit en passant, le risque de développer de l'arthrite augmente de sept fois.

Si un traumatisme du cartilage se répète à plusieurs reprises, cela peut entraîner des modifications dégénératives des articulations. En règle générale, la douleur au pied, dont les causes résident dans le développement de l'arthrite post-traumatique, augmente progressivement et conduit finalement à une limitation de la capacité motrice de l'articulation touchée.

Les sensations douloureuses s'accompagnent également de douleurs dans les os, de gonflement au niveau du site de la lésion, ainsi que d'un resserrement de l'articulation.

Traitement

L'objectif principal du traitement est de réduire la douleur. Mais souvent, afin de restaurer le travail de l'articulation touchée, une intervention chirurgicale est utilisée. Il s'agit de la méthode de remplacement de l'endoprothèse, qui vous permet de sauver le patient d'une douleur et d'une boiterie constantes.

La cause de la douleur est la sciatique

S'il y a une hernie intervertébrale dans la colonne lombaire ou une lésion virale du nerf sciatique, une affection appelée sciatique peut se développer. Elle est causée par une violation des terminaisons nerveuses par une protrusion herniaire ou des processus inflammatoires qui se produisent le long du nerf.

Les symptômes les plus courants de la sciatique sont les suivants: douleur dans la fesse ou la jambe, aggravée par la position assise, douleur de la hanche au pied, brûlure dans la partie inférieure de la jambe, faiblesse musculaire, engourdissement ou difficulté à bouger les membres.

Soit dit en passant, dans la plupart des cas de sciatique, les maux de dos sont beaucoup moins importants que les sensations dans la jambe. De plus, ils peuvent s'intensifier même en toussant, en riant ou en éternuant.

Diagnostic de la sciatique

Une hernie intervertébrale, conduisant à la condition douloureuse susmentionnée, se forme au moment de la percée à travers la membrane fibreuse de la partie interne en forme de gel du disque intervertébral. Cette saillie peut comprimer les racines nerveuses qui s'étendent de la colonne vertébrale et entraîner d'autres conséquences graves..

Pour éviter cela, dès que la douleur au pied apparaît, vous devez consulter un neurologue qui vous enverra à une IRM de la colonne vertébrale. Cet examen vous permet de voir une hernie et de donner une idée claire de la maladie..

N'oubliez pas que l'utilisation uniquement d'analgésiques locaux et d'anti-inflammatoires pour la sciatique n'affectera pas la principale cause de la douleur et, par conséquent, sera inefficace.

Traitement des maladies

Pour soulager efficacement l'état d'un patient atteint de sciatique, la restauration des processus métaboliques normaux dans l'espace intervertébral, la libération des racines nerveuses pincées et l'élimination des spasmes sont nécessaires. Pour cela, des méthodes de thérapie manuelle, d'acupression et d'acupuncture sont utilisées. De bons résultats sont obtenus par stimulation musculaire électrique. De plus, le patient est invité à porter des ceintures de fixation spéciales.

Mais de plus en plus de médecins recourent à des méthodes chirurgicales pour traiter la maladie.

Autres causes de douleur au pied

La douleur dans le pied peut également être un symptôme de lésion des tissus mous, par exemple la croissance des ongles, qui s'accompagne d'une inflammation et d'une rougeur des zones touchées. Le plus souvent, cela se produit sur les gros orteils. Si vous ne faites pas attention à ce problème à temps, le lieu de croissance peut devenir purulent et enfler.

La bursite peut également être très douloureuse pour le pied. Cette maladie est causée par des ecchymoses ou des microtraumatismes chroniques, qui entraînent une inflammation du sac synovial et l'accumulation d'exsudat à l'intérieur. En plus des sensations douloureuses, la bursite, en règle générale, s'accompagne de l'apparition de formations clairement limitées, chaudes au toucher.

Il est traité en appliquant un plâtre et en prenant des anti-inflammatoires.

Mesures préventives qui peuvent prévenir l'apparition de toutes les maladies du pied

Comme vous pouvez le voir, la liste des changements pathologiques qui causent des douleurs au pied ou plus est assez longue, les symptômes sont graves et les conséquences peuvent conduire à une invalidité.

Mais pour éviter ces moments effrayants, il suffit d'observer les règles élémentaires de la vie. N'oubliez pas que les jambes sont constamment sous pression, ne l'augmentez pas! C'est à dire:

  • garder une trace du poids;
  • Ne portez pas de chaussures inconfortables (avec des talons hauts et des semelles plates!);
  • traiter les blessures aux pieds à temps;
  • éviter les charges lourdes sur les membres inférieurs;
  • faire un massage régulier des pieds;
  • prendre l'habitude des exercices pour les jambes.

Toutes ces mesures préventives vous aideront à rester «debout» pendant longtemps au sens littéral et figuré. être en bonne santé!

Douleur au pied en marchant

La marche est le principal mouvement qu'une personne effectue pendant la journée. Et c'est particulièrement offensant si cela ne lui donne pas de légèreté et de joie, mais de la douleur. Pourquoi le pied fait-il mal au milieu lors de la marche et comment y faire face?

Raisons possibles

Il peut y avoir plusieurs raisons à cette condition. Certains d'entre eux apparaissent exclusivement chez les personnes d'âge avancé. S'il y a une douleur au pied pendant le début, cela peut indiquer l'un des diagnostics suivants:

  • blessure - fracture, rupture et entorse, ecchymose;
  • pied plat;
  • l'ostéoporose;
  • arthrite des articulations du pied;
  • goutte;
  • hernie intervertébrale - sciatique;
  • fasciite plantaire.

En outre, une condition similaire peut survenir à la suite du port de chaussures inconfortables. Au fil du temps, cela peut entraîner une déformation de l'anatomie correcte du pied et des maladies associées à une telle pathologie. Enfin, si une personne marche trop longtemps, même les chaussures les plus confortables ne pourront pas offrir de confort. La marche, qui est en fait une charge sur les articulations du pied, doit être alternée avec le repos (en position assise ou couchée).

Blessure

La cause commune de «blessure» comprend les luxations, les fractures, les entorses, les ecchymoses. Les blessures s'accompagnent de douleurs intenses et sévères, d'un gonflement en croissance rapide et d'une sensibilité réduite de la peau. Que faire en cas de blessure? Dans ce cas, une fixation urgente de l'articulation et la livraison du patient à un établissement médical sont nécessaires..

La douleur peut apparaître au milieu du pied, dans le dos ou l'avant-pied, selon l'emplacement de la fracture, de l'entorse ou de la luxation. Une attention particulière devrait être accordée à la période post-traumatique. Des restrictions temporaires sur les mouvements et les charges aux pieds sont des recommandations pour aider à prévenir les dommages aux membres..

Pied plat

Si la voûte plantaire fait mal en marchant et en se tenant debout, alors une personne est très susceptible de développer des pieds plats. Soit dit en passant, les pieds plats peuvent être à la fois congénitaux et acquis. Cela signifie que si, dans l'enfance d'une personne, l'anatomie du pied s'est correctement formée, cela ne garantit pas qu'elle restera à vie. Les pieds plats à l'âge adulte sont le résultat de nombreuses erreurs que les gens font, en particulier à l'âge adulte et pendant le développement actif.

Ainsi, les charges excessives, l'haltérophilie et le manque de vitamines à l'adolescence sont les prémices du développement de la pathologie du pied à l'avenir. Et bien sûr, beaucoup dépend de la posture. La courbure de la colonne vertébrale affecte l'ensemble du système musculo-squelettique, et y compris est souvent la cause de pieds plats et l'apparition de douleurs dans les pieds lors de la marche. La thérapie du pied plat vise à stabiliser les membres du patient, ainsi qu'à prévenir d'autres dommages à l'articulation.

Les mesures de prévention sont très efficaces:

  • massage régulier des pieds;
  • chaussures correctes - à semelles souples et petits talons;
  • ensemble spécial d'exercices.

L'ostéoporose

Il s'agit d'une maladie très redoutable qui peut entraîner une perte complète de la fonction de soutien des jambes. Dans le même temps, les pieds sont très douloureux à la fois lors de la marche et au repos. La cause de l'ostéoporose peut être à la fois de nombreuses blessures dans le passé et des processus inflammatoires qui se produisent dans le cartilage et le tissu osseux des articulations du pied.

Arthrite

Soit dit en passant, la cause de l'arthrite dans cette partie du système musculo-squelettique est généralement l'histoire des blessures du patient. Selon les statistiques, une fracture augmente de sept fois la probabilité de développer une arthrite à l'avenir. C'est particulièrement dangereux s'il y avait plusieurs de ces blessures. Si le cartilage a été blessé plus d'une fois, des processus dystrophiques commencent à se développer en eux. La douleur dans l'arthrite augmente progressivement. Il y a d'abord une douleur dans les os.

La douleur au pied lors de la marche au début est insignifiante, mais au fil du temps, son intensité augmente. De plus, un gonflement peut apparaître dans la zone du pied. En conséquence, tout se termine par une démarche altérée et une limitation de la mobilité. La thérapie principale pour cette condition est symptomatique. En cas de dommages articulaires importants, il est nécessaire de demander l'aide de chirurgiens qui effectueront une réparation articulaire et soulageront le patient de la douleur et de la boiterie.

Goutte

Avec cette maladie, le dépôt de sels d'acide urique dans les articulations se produit. Cela conduit à une déformation articulaire, à une altération du métabolisme nutritionnel, ainsi qu'à un pincement des nerfs. Cela fait mal à une personne de marcher, mais l'inconfort ne disparaît pas pendant le repos. L'articulation gonfle, la peau qui l'entoure devient rouge, une hyperémie locale peut être observée. Une partie obligatoire du traitement est l'alimentation. Il vise à éliminer les sels du corps et à normaliser le métabolisme.

Hernie intervertébrale

Comment une maladie de la colonne lombaire peut-elle affecter l'arc du système musculo-squelettique? C'est très simple, car le système nerveux en est un, et c'est grâce à ces signaux qu'une personne reçoit des informations sur la douleur dans un endroit particulier. Des lésions ou un pincement du nerf sciatique dans la colonne vertébrale peuvent entraîner des symptômes tels que des douleurs aux fesses, une faiblesse musculaire, une gêne et une sensation de brûlure dans les membres inférieurs, et les sensations dans le dos sont généralement beaucoup moins importantes que dans la jambe..

S'il y a une douleur au pied pendant le début, qui ne peut être tolérée, ne soyez pas surpris par le rendez-vous du médecin pour subir une IRM. Ce diagnostic vous permet d'identifier en temps opportun de nombreuses maladies que la personne ne soupçonnait même pas.

Le traitement de la sciatique est basé sur le massage. Les actions d'un massothérapeute professionnel vous permettront de libérer les racines nerveuses pincées, de restaurer les processus métaboliques normaux et d'éliminer les crampes.

L'acupuncture et la stimulation électrique des muscles de la colonne vertébrale sont très utiles. Pendant le traitement, le patient doit porter un corset spécial pour réduire la pression sur les terminaisons nerveuses. En l'absence de l'effet attendu, ils ont recours à un traitement chirurgical. L'utilisation d'anti-inflammatoires et d'analgésiques pour cette maladie est inefficace. Une telle thérapie ne réduira que temporairement l'intensité de la douleur, mais ne résoudra pas le problème..

Fasciite plantaire

Des sensations douloureuses désagréables avec cette maladie apparaissent après le sommeil ou un repos prolongé. Cela fait mal au pied en bas. Les raisons sont de nombreuses microfractures de la couche dure du tissu conjonctif - le fascia de l'articulation. Ainsi, l'étirement de ce site entraîne des blessures similaires. Le plus souvent, une condition similaire est observée chez les coureurs. En conséquence, lorsque la démarche est observée, le pied est replié vers l'intérieur, car dans cet état, l'intensité de la douleur diminue.

Facteurs provoquant - âge, surpoids, chaussures inconfortables. Cette maladie doit être traitée toute ma vie. La base de la thérapie est des exercices pour les pieds, qui sont mieux faits tous les matins. En outre, pour soulager les symptômes, on prescrit au patient des analgésiques. Pour éliminer les poches, vous pouvez appliquer de la glace. Lors de ce diagnostic, il est conseillé d'éviter les longues marches et le stress excessif sur les pieds.

Autres maladies

D'autres maladies peuvent également être à l'origine de douleurs au pied, non liées au système musculo-squelettique. Ces pathologies peuvent être de nature vasculaire, neurologique, métabolique et autre. Le plus commun d'entre eux:

  • Complications du diabète. Avec une sévérité sévère de la maladie, les patients sont douloureux à marcher et à se reposer sur leurs jambes, et au fil du temps, ils refusent complètement de bouger et sont confinés à une chaise. Tout d'abord, l'inconfort apparaît comme une sensation de brûlure, puis la sensibilité des jambes disparaît. Le pied prend une apparence pâle et bleuâtre. Aux stades les plus avancés, des ulcères et des hygromes apparaissent et peuvent atteindre la mort de la peau.
  • Pathologie vasculaire. La violation de la circulation sanguine locale affecte invariablement l'état des jambes. Ainsi, avec la thrombophlébite, le pied fait mal d'en haut, ainsi que plus près des chevilles. Il est douloureux pour le patient de s'appuyer sur le pied.
  • Polyneuropathie. Avec cette maladie, le patient perd la sensibilité de la peau. En conséquence, une personne, sans aucune raison, sent que sa peau dans la zone du pied commence à brûler. La polyneuropathie ne peut affecter qu'un seul membre, c'est-à-dire que le patient ressent une gêne uniquement sur la jambe droite ou gauche.

Résumer

Si la montée du pied vous fait mal ou que la marche la plus simple vous fait mal, vous devez immédiatement consulter un médecin. Émergeant soudainement, cet état des jambes peut entraîner de formidables complications qui resteront à vie avec le patient.