logo

Ce que vous devez savoir sur la névralgie

La névralgie fait référence à une douleur lancinante sévère qui se produit en raison d'un nerf endommagé ou irrité. La névralgie peut affecter n'importe quelle partie du corps, provoquant une douleur légère ou sévère. Certains médicaments et procédures chirurgicales peuvent traiter efficacement la névralgie..

Une névralgie sévère peut affecter la capacité d'une personne à effectuer des tâches quotidiennes et peut affecter sa qualité de vie.

La névralgie a de nombreuses causes possibles, notamment:

  • infections telles que le zona, la maladie de Lyme ou le VIH
  • pression sur les nerfs des os, des vaisseaux sanguins ou des tumeurs
  • d'autres conditions médicales telles qu'une maladie rénale ou le diabète
  • vieillissement

Cet article traite des différents types de névralgie, de leurs symptômes et des options de traitement disponibles..

Types de névralgie

Les agents de santé classent la névralgie en fonction des zones du corps qu'elle affecte. Voici quelques types courants de névralgie:

La névralgie du trijumeau

Le TN peut provoquer une douleur lancinante au visage.

La névralgie du trijumeau (TN) implique le nerf trijumeau dans la tête. Il a trois branches qui envoient des signaux du cerveau au visage, à la bouche, aux dents et au nez..

TN est divisé en deux divisions: type 1 et type 2.

Le TN de type 1 provoque une sensation de brûlure ou un choc électrique dans certaines parties du visage. Les personnes atteintes de TN de type 1 connaissent des épisodes irréguliers qui se produisent soudainement.

La durée de ces épisodes varie selon les personnes, mais peut durer jusqu'à 2 minutes, selon l'Institut national des troubles neurologiques et des accidents vasculaires cérébraux..

Le type 2 TN produit une sensation de douleur constante et sourde sur le visage.

La cause exacte du TN reste incertaine. Cependant, la pression d'un vaisseau sanguin élargi peut irriter ou même endommager le nerf trijumeau..

La sclérose en plaques (SEP) peut entraîner une TN. La SEP est un trouble neurologique qui provoque une inflammation qui endommage la gaine de myéline entourant les fibres nerveuses du système nerveux central.

Névralgie post-herpétique

La névralgie post-herpétique (PHN) est une affection douloureuse qui affecte les nerfs de la peau..

Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), le PHN est la complication la plus courante de l'herpès zoster, touchant environ 10 à 13% des personnes chez qui il se développe..

Le zona est une infection virale qui provoque des cloques et une éruption cutanée douloureuse. Le virus de la varicelle, qui cause la varicelle, reste dormant dans le système nerveux et s'active plus tard, provoquant le zona.

Lorsque le virus est réactivé, il peut provoquer une inflammation des fibres nerveuses. Cette inflammation peut entraîner des dommages irréversibles au nerf, ce qui provoque de la douleur, même après la disparition de l'infection..

Névralgie occipitale

Cette forme de névralgie affecte les nerfs occipitaux, qui proviennent du cou et envoient des signaux à l'arrière de la tête..

La névralgie occipitale provoque une douleur lancinante ou lancinante qui commence à la base du crâne et se propage le long du cuir chevelu. La douleur dans la névralgie occipitale peut couler à l'arrière des yeux.

La névralgie occipitale a de nombreuses causes potentielles, notamment:

  • mouvements brusques de la tête
  • muscles du cou tendus
  • lésions ou gonflement du cou
  • vaisseaux sanguins enflammés
  • les infections
  • goutte
  • Diabète
  • blessures au cou

Névralgie périphérique

La névralgie périphérique, ou neuropathie périphérique, se réfère à la douleur qui survient en raison d'une lésion d'un nerf dans le système nerveux périphérique. Cela comprend toutes les fibres nerveuses à l'extérieur du cerveau et de la moelle épinière..

La névralgie périphérique peut affecter un seul nerf ou des groupes de nerfs entiers..

Des dommages persistants au système nerveux périphérique peuvent affecter les nerfs qui contrôlent les mouvements musculaires, transmettent des informations sensorielles et régulent les organes internes..

La névralgie périphérique peut provoquer une douleur ou un engourdissement dans les bras, les jambes, les bras et les jambes. D'autres symptômes peuvent inclure:

  • contractions musculaires ou crampes
  • perte de coordination
  • la complexité de l'exécution de tâches motrices complexes comme attacher une chemise ou attacher des lacets
  • hypersensibilité au toucher ou à la température
  • transpiration excessive
  • problèmes gastro-intestinaux
  • difficulté à manger ou à avaler
  • difficile de parler

Névralgie intercostale

La névralgie intercostale affecte les nerfs qui se trouvent juste en dessous des côtes. Les médecins appellent les muscles dans ce domaine les muscles intercostaux..

Plusieurs facteurs potentiels peuvent contribuer à la névralgie intercostale, tels que:

  • blessures à la poitrine ou interventions chirurgicales
  • pression sur les nerfs
  • zona ou autres infections virales

La névralgie intercostale provoque une douleur aiguë et brûlante qui affecte la paroi thoracique, le haut de l'abdomen et le haut du dos. Certains mouvements physiques, tels que la respiration, la toux ou le rire, peuvent augmenter la douleur..

Des symptômes supplémentaires peuvent inclure:

  • oppression ou pression qui enveloppe la poitrine
  • picotements ou engourdissements dans la partie supérieure de la poitrine ou le haut du dos
  • contractions musculaires
  • perte d'appétit

Neuropathie diabétique

La neuropathie diabétique est la complication la plus courante du diabète. Étant donné que le diabète affecte tant de personnes, les taux de neuropathie périphérique commencent maintenant à augmenter..

Les symptômes comprennent une perte d'équilibre et d'engourdissement, des picotements et de la douleur. La meilleure façon de prévenir la neuropathie diabétique est de ramener votre glycémie à un niveau acceptable..

Les symptômes de la névralgie

En général, la névralgie provoque des symptômes intenses et distincts, notamment:

  • des épisodes soudains de douleur lancinante ou de piqûre grave qui suivent la trajectoire d'un nerf endommagé ou irrité
  • douleur persistante douloureuse ou brûlante
  • picotements ou engourdissements
  • faiblesse musculaire
  • perte ou atrophie musculaire
  • contractions musculaires ou crampes

Traitement de la névralgie

Les options de traitement de la névralgie varient en fonction du type et de la gravité de la maladie.

Les pommades, le blocage neural local et les injections de stéroïdes peuvent temporairement soulager la douleur dans la névralgie légère..

Le traitement de la névralgie sévère peut nécessiter des médicaments sur ordonnance, des interventions chirurgicales ou les deux..

Médicaments

Les analgésiques ne sont généralement pas très efficaces pour contrôler la douleur de la névralgie. Les médicaments qui peuvent traiter les causes sous-jacentes de la névralgie comprennent:

  • anticonvulsivants tels que la carbamazépine, le topiramate et la lamotrigine
  • antidépresseurs tels que l'amitriptyline
  • relaxants musculaires tels que le baclofène
  • médicaments stabilisant les membranes comme la gabapentine

Chirurgie

Certaines interventions chirurgicales peuvent aider à réduire la douleur dans la névralgie lorsque la condition n'est pas traitable..

Exemples d'interventions chirurgicales pouvant aider à traiter la névralgie:

Décompression microvasculaire: aide à éliminer un vaisseau sanguin élargi qui affecte le nerf. La procédure consiste à placer un coussin souple entre le vaisseau sanguin et le nerf affecté..

Chirurgie stéréotaxique: il s'agit d'une procédure non invasive qui dirige des rayons hautement concentrés vers la racine d'un nerf endommagé. Le rayonnement perturbe la transmission des signaux de douleur au cerveau.

Compression percutanée du ballon: cela implique l'insertion d'un petit ballon dans le nerf affecté. Le ballon est gonflé, entraînant des lésions nerveuses contrôlées et délibérées. Cette procédure ne permet pas au nerf affecté d'envoyer des signaux de douleur au cerveau. Cependant, les conséquences de la procédure sont généralement effacées après 1-2 ans.

Sommaire

La névralgie provoque des symptômes de douleur dont la durée et la gravité varient. En plus de la douleur, la névralgie peut provoquer un engourdissement, une faiblesse musculaire et une hypersensibilité..

Si une personne ne reçoit pas de traitement, la névralgie peut interférer avec sa capacité à effectuer des tâches quotidiennes.

Consultez votre médecin pour déterminer le meilleur traitement pour leurs symptômes spécifiques..

Névralgie: la localisation est différente, un principe - la douleur ne peut pas être tolérée! Les principes de base du traitement de la pathologie

La névralgie est une lésion des nerfs périphériques, accompagnée d'une douleur intense dans la zone d'innervation d'un nerf particulier. Si des symptômes apparaissent, consultez immédiatement un médecin. Le pronostic d'un traitement précoce est favorable..

Les causes de la maladie

La névralgie se développe chez les adultes et les enfants, en raison de divers facteurs causaux. Ils varient selon les différents emplacements de la lésion. Les principales raisons sont les suivantes: néoplasmes bénins et malins qui se produisent dans la colonne cervicale; ostéochondrose et modifications dégénératives des disques intervertébraux; goutte et blessures des vertèbres cervicales.

Les lésions nerveuses sont souvent infectieuses. Les agents pathogènes peuvent être à la fois des virus et des bactéries. Par exemple, dans la plupart des cas, les dommages intercostaux sont représentés par une névralgie herpétique..

Facteurs prédisposants au développement de la maladie:

  • manque d'exercice, entraînant une altération du tonus musculaire;
  • obésité et surpoids;
  • foyers infectieux chroniques dans le corps: sinusite, carie, pulpite, etc.;
  • diabète sucré et autres troubles métaboliques;
  • alcoolisme chronique;
  • chez les femmes - grossesse;
  • stress chronique ou situations de stress aigu (les psychosomatiques de la névralgie sont toujours à l'étude par des spécialistes).

Un patient particulier peut avoir plusieurs facteurs de risque de la maladie en même temps. Dans ce cas, le traitement doit viser à éliminer chacun d'eux..

Classification de la pathologie

Selon le type d'occurrence, la maladie est divisée en idiopathique et secondaire. Idiopathique est exposé aux patients s'il n'est pas possible d'établir une cause spécifique du développement des symptômes. Les troubles secondaires se produisent dans le contexte de toute maladie: infection herpétique, tumeur maligne, etc..

En neurologie, la séparation de la pathologie par type de cours est utilisée:

  • aiguë - survient avec un syndrome douloureux sévère de nature constante ou paroxystique;
  • chronique - se manifeste par une rechute périodique des symptômes.

Chez la plupart des patients, la névralgie aiguë devient chronique en raison d'un traitement prématuré par un médecin.

Symptomatologie

La maladie est polysymptomatique. La principale plainte est la douleur. Leur localisation dépend du nerf affecté. En plus de la douleur, des troubles sensoriels, moteurs et autonomes sont notés. Dans les symptômes de la maladie, des signes positifs et négatifs sont distingués.

Les symptômes positifs comprennent:

  • hyperalgésie - douleur intense dans une certaine région anatomique, elles peuvent se produire avec une irritation des zones voisines ou distantes d'innervation nerveuse;
  • allodynie - l'apparition de douleur lorsqu'elle est exposée à des stimuli non douloureux, par exemple, lorsqu'elle est exposée à une lumière vive, à un son ou au toucher de vêtements sur la peau;
  • hyperpathie - maintien d'une sensation de douleur après la fin du stimulus;
  • paresthésie ou douleurs spontanées ayant le caractère de "ramper ramper", etc..

Le principal symptôme négatif est l'hypalgésie - une diminution de la douleur, de la sensibilité tactile et de la température. En plus de la douleur, des perturbations motrices se produisent dans la zone d'innervation du nerf affecté. Ils ont souvent le caractère de parésie, accompagnée d'une diminution de la force musculaire, moins souvent - paralysie.

La névralgie du trijumeau

La névralgie du trijumeau est la plus courante. Le nerf trijumeau innerve la peau du visage, offrant une sensibilité tactile, thermique et autres. Les principales manifestations cliniques d'une crise de névralgie sont les suivantes:

  • douleur aiguë, intense et aiguë - localisée à partir du nerf trijumeau affecté;
  • troubles autonomes sous forme de larmoiement, de salivation et de transpiration.

Une douleur dans les lésions du trijumeau peut survenir lors de la conversation, du rasage ou du déplacement de la mâchoire. Avec des changements dans la branche mandibulaire du nerf, des troubles se développent dans les muscles masticateurs - contractions ou contractions spastiques.

Nerf trijumeau et ses zones d'innervation

La névralgie du trijumeau dure longtemps. Le patient a des périodes de rémission et de rechute. Les exacerbations se produisent dans le contexte de facteurs provoquant: hypothermie, effort physique accru, stress, etc. Avec une thérapie complexe, il est possible d'obtenir une rémission stable sans manifestations cliniques..

Lésion du nerf glossopharyngé

Le nerf innerve le tympan, la langue, les muscles pharyngés, la glande salivaire parotide et les amygdales. Se développe souvent dans le contexte de maladies infectieuses - amygdalite aiguë ou chronique, grippe, etc..

La principale plainte est une douleur à l'oreille, à la langue ou au palais mou. Il est aigu et se produit sans aucun lien avec aucun facteur, dure plusieurs minutes. En cas de douleur intense, des réactions végétatives sont également notées: perte de sensibilité gustative ou de sa perversion, troubles de la déglutition, etc..

Les symptômes du nerf glossopharyngé se développent non seulement spontanément, mais peuvent être associés à une conversation, un bâillement ou une déglutition. Les facteurs provoquant incluent la consommation d'aliments chauds ou froids qui irritent les terminaisons nerveuses..

Névralgie ptérygopalatine

La principale cause de développement est les maladies inflammatoires des organes ORL. Il se manifeste par une douleur aiguë dans l'orbite, la langue et les dents de la mâchoire supérieure, qui peut aller au temple et au cou, ce qui rend le diagnostic difficile.

Les symptômes surviennent souvent la nuit, pendant plusieurs minutes. Chez certains patients, la douleur persiste pendant plusieurs heures. La pathologie se déroule souvent sous une forme chronique et se caractérise par des exacerbations fréquentes qui se développent dans le contexte de maladies infectieuses, de surmenage, etc..

Névralgie intercostale

La principale manifestation est une douleur le long du nerf intercostal affecté. Elle s'intensifie avec les mouvements du corps, l'inspiration, la toux, etc. La nature de la douleur est intense, jusqu'à l'incapacité de parler ou de bouger..

Des signes de névralgie intercostale se produisent dans le contexte de:

  • effort physique intense;
  • toux persistante;
  • conservation prolongée d'une posture inconfortable;
  • maladies inflammatoires du système respiratoire;
  • ostéochondrose et autres pathologies de la colonne vertébrale thoracique.
Névralgie intercostale

En cas de douleur dans la poitrine, un diagnostic différentiel doit être posé. Les médecins excluent la pneumonie, la pleurésie et le pneumotox, caractérisés par des manifestations cliniques similaires, aggravées par les mouvements et la toux.

Comment comprendre si votre cœur vous fait mal ou si c'est une névralgie?

En règle générale, avec l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde, l'intensité de la douleur ne dépend pas des mouvements et s'accompagne de changements caractéristiques de l'électrocardiogramme.

Lésion herpétique

L'infection herpétique chez les nourrissons, les enfants et les adultes est une cause fréquente de névralgie. La maladie se développe dans le contexte d'une infection du corps par le virus de l'herpès simplex de type 3 (Varicella zoster). Les dommages résultants au système nerveux sont associés à une exacerbation du processus infectieux dans le contexte d'un état d'immunodéficience.

La particularité de l'évolution de la pathologie de l'herpès est la localisation de la douleur dans la zone des éruptions cutanées et leur persistance pendant plusieurs semaines ou mois. La nature de la douleur est différente: terne, couture, coupe, tir, etc..

Avec une lésion herpétique, le patient a exprimé une allodynie. Un signe caractéristique de la maladie est la présence d'une éruption cutanée herpétique sur la peau, qui ressemble à de petites vésicules remplies d'un liquide clair.

Mesures diagnostiques

Seul un médecin détermine la névralgie. Pour sélectionner une thérapie, il est nécessaire d'établir la cause du développement de la maladie. Les mesures de diagnostic sont effectuées selon l'algorithme suivant:

  1. Recueil des plaintes et des antécédents médicaux.
  2. Examen clinique à l'aide de questionnaires pour déterminer la nature de la douleur.
  3. Méthodes de recherche en laboratoire et instrumentale.

Lors de la collecte d'une anamnèse, le neurologue apprend les caractéristiques de l'apparition de la douleur, leur nature, ainsi que les facteurs qui déclenchent l'apparition de la douleur. Il est important d'identifier sa localisation, sa prévalence et sa durée. L'enquête révèle les troubles existants: faiblesse musculaire, apparition de paresthésies, etc., ainsi que les maladies concomitantes.

Lors d'un examen clinique, le médecin détermine la nature de la douleur. Dans le cas de dommages aux structures nerveuses, il est neuropathique, c'est-à-dire qu'il est localisé dans la région anatomique de l'innervation d'un nerf particulier. Cela nous permet de la distinguer de la névralgie psychogène ou musculaire. Lors d'un examen neurologique, une déficience sensorielle, une diminution de la force musculaire et des réflexes sont déterminés. Pour déterminer l'intensité de la douleur, des échelles spéciales et un questionnaire de diagnostic de la douleur neuropathique sont utilisés.

Les changements dans les tests de laboratoire sont typiques de la névralgie résultant d'une infection. Dans un test sanguin clinique, une augmentation du nombre de lymphocytes et une accélération de la vitesse de sédimentation des érythrocytes sont déterminées. En analyse biochimique, le niveau de protéine C-réactive et de fibrinogène augmente. Les anomalies identifiées indiquent un processus inflammatoire dans le corps.

Des méthodes d'examen instrumentales sont utilisées pour identifier les causes des lésions nerveuses. Si vous soupçonnez une ostéochondrose, des tumeurs bénignes ou malignes, ainsi que des changements traumatiques, une imagerie par ordinateur ou par résonance magnétique est effectuée. Évaluer l'intégrité structurale des nerfs à l'aide d'études électrodiagnostiques à potentiels évoqués.

Le diagnostic différentiel est réalisé avec des syndromes douloureux de nature musculaire ou psychogène. En cas de douleur neuropathique, la localisation de l'inconfort correspond à la zone d'innervation du nerf affecté. Les troubles psychogènes se manifestent par le caractère transitoire de la clinique, ainsi que par la présence d '«observateurs» en présence de. La douleur musculaire s'accompagne d'une altération du tonus musculaire du dos. L'ECG permet de distinguer la névralgie de la douleur cardiaque.

Approches thérapeutiques

Les patients souffrant de douleur intense sont intéressés par ce qu'il faut prendre avec la névralgie pour soulager la condition. Les médecins ne recommandent pas l'automédication, car elle est lourde de progression de la maladie sous-jacente et de développement de ses complications. La thérapie est complexe, visant à:

  • élimination de la maladie sous-jacente;
  • élimination de la douleur à l'aide de médicaments et de méthodes non médicamenteuses;
  • interventions chirurgicales et mini-invasives avec l'inefficacité des approches conservatrices.

Le traitement repose sur des médicaments de différents groupes pharmacologiques prescrits par un médecin, en tenant compte des indications et des contre-indications du patient.

Traitement médical

Les analgésiques standard du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour la névralgie ne sont pas efficaces. Pour la thérapie, plusieurs groupes de médicaments sont utilisés:

  • Anticonvulsivants - Gabapentine, Finlepsin, Tebantin, etc. Utilisé comme première ligne de thérapie pour la défaite de tous les nerfs. La posologie est choisie individuellement. Lors de l'utilisation de la gabapentine, l'augmentation de la dose est arrêtée à 3600 mg par jour, car sa nouvelle augmentation n'affecte pas l'efficacité.
  • Avec la faible efficacité des anticonvulsivants, des antidépresseurs tricycliques, par exemple l'amitriptyline, sont utilisés. Ils réduisent la gravité de la douleur chronique et préviennent les troubles mentaux..
  • Les relaxants musculaires (Midokalm, Baclofène) sont utilisés pour la composante musculaire du syndrome douloureux, en cas de violation du tonus de certains groupes musculaires.
  • Les onguents et gels anesthésiques locaux (Fastum-gel, Deep Relief, etc.) ont une efficacité limitée..
  • Pour améliorer l'état des structures nerveuses, des médicaments contenant des vitamines B sont prescrits - Neurorubine, Milgamma, etc..
  • Facultativement, des opioïdes ou du tramadol peuvent être utilisés. Les analgésiques narcotiques sont utilisés pour la douleur intense, conduisant au travail complet et à une mauvaise adaptation sociale d'une personne. L'utilisation du tramadol et des opioïdes commence par des doses thérapeutiques minimales..

Que peut-on faire à la maison et quels médicaments mieux prendre?

Les médecins déconseillent l'automédication, car la maladie sous-jacente conduisant à la névralgie peut évoluer rapidement et devenir compliquée.

Activités non liées à la drogue

La physiothérapie est choisie en fonction de la localisation de la lésion. Pour les changements du nerf trijumeau pendant la période de rémission, le massage du col, les bains de paraffine, la réflexologie et l'acupuncture sont utilisés. Au stade aigu de la maladie, les méthodes physiothérapeutiques sont limitées - l'électrophorèse des médicaments avec des anesthésiques et des vitamines est possible, ainsi qu'une exposition aux ultrasons dans la zone affectée avec des glucocorticostéroïdes.

En cas de lésion du nerf intercostal, une exposition unilatérale aux UV est utilisée, ainsi qu'une électrophorèse avec de la lidocaïne. Un effet anesthésique est observé lors de l'application de bains de boue, de sulfure d'hydrogène ou de radon, ainsi que d'un massage.

Les effets physiothérapeutiques sont complétés par la physiothérapie et la natation. Cela évite l'atrophie des muscles innervés. Les exercices sont sélectionnés en fonction du niveau de préparation physique du patient et de la gravité de la maladie.

L'utilisation de la médecine traditionnelle et de l'homéopathie est interdite. Ces méthodes de thérapie n'ont pas d'efficacité et de sécurité prouvées et ne doivent donc pas être utilisées pour tout type de névralgie..

Techniques chirurgicales et invasives

Pour soulager la douleur, des méthodes de stimulation électrique sont utilisées: stimulation électrique chronique des nerfs périphériques et de la moelle épinière. Pour leur conduite, l'implantation d'un neurostimulateur est réalisée, fournissant un effet constant sur les structures du système nerveux.

Pourquoi la névralgie est-elle dangereuse?

Un syndrome douloureux de longue durée amène une personne à devenir irritable, elle a une labilité de trouble de l'humeur et d'anxiété. Les émotions négatives peuvent provoquer une pathologie somatique - angine de poitrine, hypertension artérielle, etc. Cela entraîne une baisse des performances et une mauvaise adaptation sociale.

La pathologie sans traitement conduit à une dépression persistante. Le patient peut ne pas demander d'aide médicale pendant une longue période, essayant de faire face indépendamment à la douleur à l'aide d'analgésiques non stéroïdiens. Le trouble dépressif a tendance à progresser, affectant la vie personnelle et professionnelle.

Prévision et prévention

Le pronostic des névralgies de nature secondaire est favorable. L'identification des causes de son développement et la sélection d'une thérapie pour éliminer la maladie sous-jacente permettent au patient de récupérer et d'éviter le développement de complications.

Combien de temps dure la maladie??

Les médecins notent une période de 2 à 4 semaines, selon la nature de la pathologie. Les tentatives d'auto-traitement ou de non-respect des prescriptions du médecin aggravent le pronostic, car la maladie peut évoluer rapidement.

Avec une lésion primaire du système nerveux, il est difficile de choisir un traitement efficace. Il est possible d'obtenir une rémission stable, dans laquelle les symptômes de la maladie seront absents.

Les recommandations pour réduire le risque de lésions nerveuses sont les suivantes:

  1. Éliminez les mauvaises habitudes - tabagisme, consommation d'alcool et toxicomanie.
  2. Se livrer régulièrement à une activité physique adaptée au niveau d'entraînement sportif d'une personne.
  3. Offrir une alimentation équilibrée riche en protéines, vitamines et minéraux.
  4. En présence de maladies des organes internes et du système nerveux, traitez-les en temps opportun, en respectant la prescription du médecin.
  5. Normaliser le sommeil et l'éveil (la durée du sommeil nocturne ne doit pas être inférieure à 8 heures).
  6. Pendant la grossesse, inscrivez-vous à la clinique prénatale et visitez régulièrement un gynécologue.
  7. Ne pas se soigner soi-même avec des médicaments ou des médicaments traditionnels.

La principale raison du développement de la pathologie est les maladies infectieuses et les traumatismes. Leur prévention, ainsi que la détection et l'administration précoces de thérapies complexes permettent d'atteindre une récupération complète et d'éviter les conséquences négatives.

Névralgie - symptômes et traitement à domicile

Une maladie associée à une lésion d'un nerf périphérique est appelée névralgie. Il se manifeste physiquement par des attaques douloureuses de nature paroxystique à gauche ou à droite, qui apparaissent dans la région du nerf irrité. De son diagnostic correct dépendra de la façon de traiter la névralgie.

Les causes de la névralgie

Avec un long effort physique, un microtraumatisme du tronc nerveux se produit. Ces troubles peuvent survenir en raison de la défaite de toxines de diverses étiologies, qui sont soit infectieuses, soit survenues pendant l'intoxication alcoolique, la prise de médicaments ou l'interaction avec des métaux lourds. Les causes, les symptômes et le traitement dépendent du type de maladie: articulation du genou, membres inférieurs, nerf facial, plexus solaire, pelvien, intervertébral, nerf vague, etc. Autres causes de névralgie:

  • ostéochondrose;
  • hypothermie;
  • maladies associées au système musculo-squelettique et à l'articulation de la hanche (anomalies congénitales des articulations et des os, lésions de la colonne vertébrale);
  • tumeurs;
  • Diabète;
  • les maladies vasculaires périphériques qui perturbent l'apport sanguin aux tissus nerveux;
  • athérosclérose.

Névralgie intercostale

Les symptômes de la névralgie intercostale (code CIM-10: M79.2) sont des douleurs dans l'espace intercostal gauche ou droit, qui ressemble à une ceinture dans le côté gauche ou droit du corps. Une cause fréquente d'ostéochondrose est dans la région de la colonne vertébrale thoracique. Les symptômes de la maladie apparaissent si une personne tourne brusquement (de gauche à droite et vice versa). La douleur apparaît de façon inattendue et s'accompagne d'une augmentation de la pression artérielle. Chez les adolescents et les enfants, la maladie ne se produit pas. Le traitement par la névralgie intercostale n'est prescrit que par un médecin.

La névralgie du trijumeau

Les médecins ont découvert que sur 10 000 personnes, 50 présentent une névralgie du trijumeau (trijumeau). Les femmes après 40 ans sont à risque de contracter la maladie. Les causes du développement sont le rhume, les infections, les blessures et l'hypothermie. Les attaques douloureuses se produisent fortement avec des bruits forts, une lumière vive, en réponse à la consommation d'aliments très froids ou trop chauds. Le traitement et l'élimination des symptômes de ce type de maladie se font par l'administration de trleptal et de finlepsine. Méthode de destruction des racines par radiofréquence appliquée.

Névralgie glossopharyngée

En médecine, la névralgie glossopharyngée (glossopharyngée) n'est pas souvent diagnostiquée. Vous pouvez en apprendre davantage sur la maladie par les premiers signes: paroxysmes de douleur dans la gorge, la gorge, la racine de la langue, le palais mou, les amygdales. La douleur s'étend à la mâchoire inférieure et à l'oreille. La cause peut être des infections chroniques. La maladie s'accompagne de symptômes tels que: inhibition des réflexes dans le pharynx et le palais, altération de la salivation et de la perception gustative de l'arrière de la langue dans la zone touchée. En médecine, il existe 2 formes de ce type de maladie: idiopathique et symptomatique.

Névralgie occipitale

La maladie se manifeste par une douleur de l'arrière de la tête à la région temporale, qui peut passer dans la région des yeux. Les sensations douloureuses sont causées par une irritation des racines nerveuses dans la région occipitale. Dans certains cas, le petit et le gros nerf spinal sont touchés dans la région des deuxième et troisième vertèbres cervicales. Le principal symptôme de la névralgie du nerf occipital est appelé par les médecins une douleur pulsatile difficile à supporter. Il se produit avec des mouvements de tête et une toux. Lors d'une attaque, le mouvement peut provoquer des nausées et des vomissements chez le patient.

Névralgie fémorale

Le processus pathologique est caractérisé par une douleur douloureuse le long du nerf. La douleur est paroxystique, "tirante" dans la nature. Les personnes d'âge moyen sont à risque, les hommes sont plus susceptibles d'avoir une névralgie fémorale plus souvent que les femmes. En marchant, en changeant la position du corps en vertical, la douleur dans le dos avec les jambes tendues aggrave, des engourdissements et des brûlures apparaissent sur la peau.

Une légère compression au niveau de la sortie du nerf provoque une sensation de douleur insupportable. La maladie peut se manifester par une claudication intermittente. La paresthésie (altération de la sensibilité) se produit uniquement lors de la marche. La cause principale de l'occurrence est la compression du nerf cutané latéral externe de la cuisse sous le pli inguinal. Une atteinte de la racine nerveuse peut survenir en raison d'un traumatisme des tissus environnants, avec l'apparition de cicatrices, la croissance de tissus adipeux ou fibreux, pendant la grossesse (congestion veineuse dans les organes pelviens), avec myome utérin.

Névralgie herpétique

La conséquence d'une infection herpétique est une névralgie herpétique. Une maladie dangereuse est souvent trouvée chez les patients à immunité réduite et chez les personnes âgées. Ce processus pathologique diffère des autres manifestations cutanées sous la forme d'une éruption herpétique. Le type postherpétique de la maladie se manifeste après le zona sous forme de douleur due à une éruption cutanée sèche.

Pterygo-névralgie

La ganglionévrite (ganglionite) est également appelée "névralgie ptérygopalatine", syndrome de Slader. Désigne les syndromes neurostomatologiques (maladies de la cavité buccale et du visage). La maladie s'exprime par des symptômes végétatifs. La moitié du visage peut devenir rouge, un gonflement des tissus, des larmoiements peuvent survenir, la sécrétion peut être sécrétée par la moitié du nez. Les attaques de paroxysmes douloureux peuvent se développer la nuit, durer et ne pas disparaître pendant plus de 2 jours.

Le complexe de symptômes comprend des sensations douloureuses aiguës et peut se propager dans de tels endroits:

  • yeux
  • mâchoire supérieure;
  • zone temporelle;
  • zone de l'oreille;
  • occiput;
  • cou
  • omoplate et zone scapulaire;
  • région d'épaule;
  • avant-bras;
  • mains.

Les symptômes de la névralgie

Il existe des signes courants de névralgie qui peuvent vous aider à la reconnaître même à la maison. Le processus névralgique de lésion du nerf périphérique s'accompagne de sensations douloureuses sévères, qui peuvent être aiguës et briser le caractère. La zone douloureuse peut devenir rouge. L'emplacement de la douleur dépend de la zone d'irritation du tronc nerveux. Les lieux de douleur suivants sont distingués, selon le type de maladie et de lésion:

DéfaiteLocalisationSymptômes spéciaux
nerf trijumeaucou, dents, globe oculaire, demi-visagesalivaire et larmoiement, la douleur survient en touchant les zones "déclencheurs" (la zone de la peau du menton), les spasmes des muscles de la mâchoire.
nerf lombairebas du dosla douleur se manifeste par des attaques, des "pousses"
nerf intercostalcage thoraciquelumbago (lumbago) de nature paroxystique, qui augmente avec les virages corporels (de gauche à droite ou vice versa) et la respiration profonde
nerf sciatiquel'arrière de la cuissedouleur brisante, débilitante, brûlante due à la défaite de nombreuses branches de petites branches nerveuses


Traitement de la névralgie

Vous devez contacter la clinique avec un neurologue, dentiste, oto-rhino-laryngologiste. Les spécialistes établiront un diagnostic, effectueront un examen, une tomodensitométrie du cerveau ou une IRM, donneront un congé de maladie et vous diront ce qu'est la névralgie - symptômes et traitement.

Le traitement de la névralgie consiste en une thérapie conservatrice, qui consiste à prendre:

  • vitamines;
  • les antibiotiques;
  • comprimés ou injections d'analgésiques;
  • médicaments fortifiants;
  • anticonvulsivants;
  • sédatifs.

Analgésiques pour névralgie

Pour soulager les symptômes de la douleur, le médecin prescrit un analgésique pour la névralgie. Parmi les médicaments analgésiques prescrits Nise (Nimesil), Analgin, Movalis, Baralgin. Pour soulager les spasmes musculaires, Midokalm est utilisé. Une douleur modérée cesse de déranger pendant plusieurs heures. Pour l'effet à long terme, il est nécessaire de respecter le schéma d'administration: au moins 3 fois par jour après les repas. Une longue administration entraîne une altération de la fonction hépatique, du tractus gastro-intestinal. Pas de traitement analgésique.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens pour la névralgie

La thérapie combinée comprend des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour la névralgie (AINS), qui ont un effet polyvalent sur la maladie, soulagent la douleur et ont un effet anti-inflammatoire. Formes de libération de ces médicaments: injections, pommades, suppositoires rectaux, comprimés pour la névralgie. Les injections de Ketorol, Analgin ou Ketonal éliminent instantanément les symptômes douloureux pendant 3 heures. AINS pour la névralgie:

  • Le kétoprofène;
  • Ibuprofène;
  • Indométhacine;
  • Naproxène;
  • Piroxicam;
  • Diclofénac.

Onguents chauffants pour la névralgie

L'effet du réchauffement des onguents avec névralgie est obtenu en raison de l'augmentation de la circulation sanguine. Dans le domaine de la nutrition des tissus nerveux pincés, la saturation en oxygène se produit, ce qui est particulièrement efficace après l'hypothermie, le stress et la décompression. L'effet vasodilatateur est exercé par des irritants naturels (huiles essentielles, camphre, térébenthine, poivre, venin de serpent ou d'abeille) ou synthétiques (nonivamide, diméthylsulfoxyde, nicoboxyle, nicotinate de benzyle). Ces pommades comprennent la ménovazine.

Plâtre au poivre pour la névralgie

À la maison, pour le traitement, créant un effet irritant, utilisez un patch au poivre pour la névralgie, qui réchauffe l'endroit, peut soulager la douleur. Avant d'appliquer le patch, vous devez dégraisser la zone douloureuse avec de l'eau de Cologne ou de l'alcool. Séchez avec un chiffon propre. Lorsque vous sentez que la chaleur se propage sur le corps, le patch doit être retiré. Le traitement avec ce médicament se manifeste par une meilleure circulation sanguine, une relaxation musculaire.

Traitement de la névralgie avec des remèdes populaires

Si, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas consulter un médecin pour obtenir de l'aide professionnelle, vous pouvez utiliser un traitement contre la névralgie avec des remèdes populaires. Un traitement efficace est une décoction de saule, qui doit être prise 1 cuillère à soupe. l 4 fois avant les repas. Pour préparer le produit dont vous avez besoin:

  • écorce de saule hachée (10 g) versez de l'eau bouillante (200 ml);
  • laisser mijoter 20 minutes;
  • passer à travers une étamine, boire quand il refroidit.

Vous pouvez être traité avec un mélange efficace à la maison, que vous devez utiliser tous les deux jours pendant un mois:

  1. Dans des proportions égales, mélangez l'iode et la glycérine dans une bouteille en verre foncé.
  2. Agitez le flacon, humidifiez un tampon propre avec une solution.
  3. Lubrifiez les zones douloureuses à l'exception de la colonne vertébrale.

Traitement de la névralgie des membres. Névralgie du pied

Les antipyrétiques pour les enfants sont prescrits par le pédiatre. Mais il y a des situations d'urgence avec de la fièvre, lorsque l'enfant doit recevoir immédiatement des médicaments. Ensuite, les parents prennent leurs responsabilités et utilisent des médicaments antipyrétiques. Qu'est-ce qui est autorisé à donner aux nourrissons? Comment pouvez-vous faire baisser la température chez les enfants plus âgés? Quels médicaments sont les plus sûrs?


Symptômes des jambes de névralgie

  • Les principaux facteurs causant des dommages aux troncs nerveux sont les blessures, les maladies articulaires, les tumeurs des jambes;
  • Inflammation des nerfs basée sur le stress émotionnel - névrite des membres inférieurs;
  • Dommages aux ligaments, aux muscles ou aux os;
  • Le trouble des fonctions de certains vaisseaux dans les jambes, en conséquence, un dysfonctionnement se produit, une angionévrose, ainsi qu'une maladie des vaisseaux nerveux, se produisent;
  • Intoxication, allergie post-vaccination;
  • Hypothermie et blessures diverses;
  • Augmentation de la consommation d'alcool - intoxication;
  • Infractions - sur le sol nerveux ou à la suite d'une augmentation du stress;
  • Maladies tumorales;
  • Troubles métaboliques, etc..

Les fibres nerveuses se distinguent selon trois types:

  • Végétatif
  • Sensible
  • Moteur.

Névralgie fémorale

Manifestations de névralgie du pied:

  • La présence d'une douleur paroxystique qui se propage dans toute la jambe d'un nerf malade;
  • Les muscles sont sujets à un engourdissement ou à une perte de sensation;
  • La peau dans la plupart des cas peut devenir bleue, au lieu d'origine de la névrite;
  • Manifestation d'un gonflement et d'une transpiration marqués;
  • La polynévrite se propage par des manifestations ponctuelles plus importantes dans les membres inférieurs;
  • Les symptômes de la mononévrite sont les plus prononcés sous la forme de la même douleur et engourdissement dans n'importe quelle partie de la jambe;
  • L'inflammation de chacun d'eux a son propre symptôme..
  • Le stade sévère de la maladie se traduit par une perte des réflexes tendineux;
  • À l'endroit où le foyer de névrite et de lésions nerveuses est apparu, l'atrophie musculaire apparaît plus tard, bien qu'avec les manifestations locales de névrite, la paralysie soit exclue;
  • Chez les femmes enceintes, une cause fréquente est le facteur endémique de névrite, dont la base est un manque de vitamines B.

La névrite provoque

La neurologie des jambes est divisée en les types suivants en fonction de leur emplacement dans les jambes:

  • Le processus inflammatoire du plexus nerveux dans la région lombaire est provoqué par la plexite. Au cours de cette maladie, on observe: des douleurs dans la jambe, le bas du dos et l'articulation de la hanche. Les conséquences se manifestent sous la forme: les muscles de la cuisse et du bas de la jambe perdent leur sensibilité, le pied commence à gonfler et des perturbations trophiques des ongles se produisent.

Névrite du nerf sciatique

se manifestant par une douleur sourde se propageant à l'arrière de la cuisse et des fesses, souvent de la hanche au pied, il y a un engourdissement. Le plus souvent, les muscles des jambes ont un ton réduit, dans certains cas une atrophie. En règle générale, cette névrite est observée chez les personnes souffrant de pieds plats..

  • Souvent, cette douleur est confondue avec la sciatique - avec une symptomatologie de manifestation similaire. Bien qu'avec la sciatique, la douleur commence à s'aggraver lors du changement de position des jambes ou des pieds.

Névrite fémorale

  • détecté par une douleur survenant lors de la flexion ou de l'extension des jambes. La douleur sur la surface antérieure de la cuisse, ainsi que située au-dessus du pli inguinal, se manifeste très fortement. Dans ce cas, il devient difficile pour une personne de monter les escaliers. Ce type de névrite est appelé névralgie ou neuropathie. Dans le même temps, il existe une grande similitude des symptômes entre l'arthrite et l'arthrose de l'articulation de la hanche. Pour identifier la véritable cause, utilisez une étude neurologique pour exclure les maladies articulaires des jambes.

Compression du nerf sciatique

  • se produit sur le fémur latéral antéropostérieur appelé meralgia paresthésique, ou comme ils appellent également Berigardga-Rota. Au début de la maladie, la personne n'accorde pas beaucoup d'importance à la sensation de «rampement rampant» en marchant, ou de picotements et de brûlures de la peau de la cuisse. Par la suite, un refroidissement ou un engourdissement de la peau se produit, se transformant en douleur et en dos, souvent ressentis la nuit.

Névrite du nerf tibial

  • accompagnée de douleur et d'une diminution de la sensibilité de l'arrière de la jambe. À ce moment, le patient ressent de la douleur en fléchissant ses orteils et en bougeant son pied.
  • Douleur dans la partie externe antérieure de la jambe et affaissement du pied, conduisant au fait que le patient doit lever la jambe haut pendant la marche, ce qui montre une névrite du nerf péronier.

Comment traiter la névralgie du pied

Aux premiers symptômes, il est nécessaire de consulter un médecin. À première vue, une manifestation inoffensive de la névralgie: la chair de poule, la chaleur sur la peau des jambes ou des pieds, une légère sensation de brûlure, ne peuvent pas être prises au sérieux par une personne. Bien que ce soient les premiers symptômes initiaux de la névralgie.

Mais lorsque la maladie s'introduit soudainement dans la partie aiguë en raison d'une dépression nerveuse, ou d'une hypothermie, ou d'un effort physique ou d'une blessure, la personne commence à tout s'accrocher afin de soulager la douleur aiguë. Maintenant, au cours des siècles d'Internet, les gens vont sur les portails et les sites et commencent à chercher des recettes de traitement.

Les statistiques montrent qu'avec l'automédication dans 85 à 90% des cas, le patient pose un faux diagnostic. Prescrit le mauvais traitement. Achat dans le réseau de pharmacies pour le traitement. En conséquence, la névralgie pendant un certain temps peut se calmer, mais se réouvre soudainement avec une nouvelle douleur doublée, dans laquelle il est même difficile de s'endormir, sans parler de la capacité de travailler.

C'est pourquoi le centre médical "Your Doctor" appelle les premiers symptômes inoffensifs à voir un médecin!

Le centre médical «Your Doctor» a développé un programme ciblé pour le traitement et la restauration des articulations et du dos et de la névralgie.

La technique est vérifiée depuis plus de 25 ans. La technique recommandée fait face efficacement aux tâches qui lui sont assignées avec une efficacité de 85 à 95%.

Une approche intégrée, identifiant la véritable cause de la maladie et le traitement ultérieur, garantit la récupération et le soulagement de la douleur.

Après un traitement individuel complexe, nous accompagnons le patient avec des recommandations pour prévenir d'autres maladies des articulations et de la colonne vertébrale et la névralgie.

Une névralgie très dangereuse et désagréable est la névralgie: les symptômes sont nombreux, selon la forme de lésion du système nerveux à différents niveaux et le stade du processus inflammatoire. L'examen clinique et neurologique permet d'identifier la pathologie avec névralgie, les causes de survenue sont souvent laissées sans surveillance.

Les sensations désagréables peuvent être constantes (prolongées) et spontanées, survenant en l'absence de stimulus externe.

Les principales causes de névralgie doivent être mises en évidence:

  • blessures
  • sclérose en plaques;
  • inflammation après l'herpès;
  • tumeurs;
  • opérations chirurgicales.

Le syndrome douloureux se développe dans les lésions de la moelle épinière chez les patients infectés par le VIH.

Il est de coutume de distinguer les types de névralgie suivants:

  • inflammation du gros nerf occipital;
  • processus aigu dans le nœud nasal;
  • dommages aux nerfs plantaire, trijumeau et glossopharyngé.

Il a été possible de découvrir que la cause de la maladie est un facteur héréditaire. Souvent, la pathologie est associée au syndrome du VIH ou à une infection à cytomégalovirus. Bien que l'on sache comment se manifeste la névralgie occipitale, il faut se rappeler que les nausées et les vomissements peuvent être les symptômes d'une autre maladie, par exemple une tumeur au cerveau..

Qu'est-ce qu'une lésion du nœud nasal ou syndrome de Charlene, vous devez connaître un patient souffrant d'herpès. Dans ce cas, la cause de la douleur est claire: l'intoxication virale contribue au développement d'un processus aigu.

Ce qu'une personne ressent avant de développer une attaque

Les signes de névralgie du nerf occipital indiquent l'apparition d'une inflammation étendue. Le principal symptôme est une douleur située à l'arrière de la tête. Avec la névralgie, les méninges, la colonne cervicale, les muscles et la peau sont impliqués dans le processus pathologique. Souvent chez les patients adultes, des paroxysmes surviennent, qui durent longtemps. L'inflammation des articulations intervertébrales provoque une névralgie - les signes de pathologie discale sont prononcés. La forme aiguë de la maladie se caractérise par le développement d'une crise.

Chez les personnes âgées, des lésions du nerf trijumeau surviennent avec des caries, une sinusite, une tumeur de la fosse crânienne et une infection à l'herpès. La manifestation de la névralgie est un début soudain d'une attaque, par exemple, après avoir touché la peau du visage ou soufflé par le vent. En cas de douleur irradiant vers l'oreille, le développement d'une inflammation du nerf glossopharyngé est suggéré.

Le problème est là

Les symptômes de la névralgie ptérygopalatine apparaissent en quelques heures. Ensuite, l'attaque se termine. La caractéristique est une régression de la douleur après la fin du stimulus. Avec la névralgie, le patient éprouve un inconfort dans la mâchoire supérieure, s'étendant au palais mou..

La cause de la maladie est un processus inflammatoire dans la cavité buccale, une fracture de l'os zygomatique, la consommation d'alcool, le stress et une tumeur maligne. Souvent lors d'une attaque, on observe l'apparition d'une contraction des faisceaux musculaires du palais mou, un cliquetis caractéristique se produit.

Dans certains cas, une attaque névralgique s'accompagne de troubles autonomes. Le patient se plaint de rougeur de la muqueuse des yeux, de larmoiement, d'apparition d'un œdème sur le visage. Une petite quantité de mucus clair est libérée par le nez. Le développement d'attaques aiguës de névralgie est caractéristique - les symptômes de la maladie s'intensifient la nuit, accompagnés d'agitation psychomotrice et d'anxiété motrice.

Syndrome de Morton

La maladie se caractérise par des lésions des nerfs plantaires. Le patient se plaint d'inconfort au pied. Au début de la maladie, il est obligé d'enlever ses chaussures et de masser ses muscles pour soulager la condition. Dans de nombreux cas, l'attaque commence la nuit. Les paroxysmes atteignent leur apogée en quelques heures, le nerf sciatique s'enflamme.

Une douleur aiguë peut survenir dans le tronc nerveux affecté. Le patient augmente la sensibilité du bout des doigts. Au cours du traitement, les particularités de ce type de névralgie doivent être prises en compte - la maladie est difficile à traiter en raison d'un traumatisme permanent des troncs nerveux. La norme acceptée pour le soulagement de la douleur comprend l'utilisation d'analgésiques et de diurétiques..

Pendant l'attaque, le patient tente de se retirer, se plaint d'une sensation de satiété dans le pied. Dans ce cas, l'établissement du degré de lésion nerveuse vous permet de choisir une thérapie efficace. Le traitement chirurgical qui empêche le développement ultérieur de la maladie est d'une importance non négligeable..

Thérapie pour l'inflammation du trijumeau

Pour le traitement, un médicament du groupe des anticonvulsivants, Finlepsin, est utilisé. Sa dose est augmentée progressivement et l'effet de la thérapie est observé après quelques jours. Les anticonvulsivants suivants sont les médicaments de choix:

"Cicatrisation complète des articulations et du dos pour 1 RUBLE!"

Un programme fédéral a été lancé pour débarrasser la population des maladies du système musculo-squelettique! Difficile à croire, mais un médicament efficace financé par le ministère de la Santé. De terribles statistiques montrent que le resserrement banal et les douleurs articulaires se terminent souvent par un handicap! Pour éviter cela, vous devez prendre un sou.

En combinaison avec Finlepsin, les vasodilatateurs et les diurétiques sont efficaces:

Lorsque d'autres médicaments échouent, les nootropiques suivants sont utilisés:

Le diagnostic dans les cas typiques est élémentaire simple. Cependant, le médecin doit exclure la possibilité de formes secondaires d'inflammation du nerf trijumeau. Cette tâche est pertinente si une névralgie bilatérale se développe - les symptômes et le traitement sont effectués selon le schéma traditionnel, compte tenu du degré de dommage..

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être prescrite. La décompression microvasculaire et la destruction des racines nerveuses à l'aide du courant électrique sont très efficaces. Les conséquences de la tumeur sont également éliminées chirurgicalement, permettant une élimination complète de la douleur.

Le traitement de la névralgie avec des prescriptions utilisées par des personnes dans le passé donne un résultat positif. Aide à soulager une attaque de teinture d'alcool des pousses du marais Labradum. La zone douloureuse est frottée la nuit, en utilisant l'outil jusqu'à ce que l'inconfort disparaisse complètement.

Le traitement de la névralgie avec des feuilles de géranium (pélargonium) peut réduire les sensations douloureuses. Il est nécessaire d'attacher des matières premières à la zone de la peau où la douleur peut se manifester beaucoup.

Pendant le traitement, des médicaments à base de plantes médicinales qui ont des effets anti-inflammatoires et renforçants généraux peuvent être pris. Il est utile de boire une décoction d'herbe perforée de millepertuis, de fleurs de sureau noir et de bourgeons de bouleau. Un soulagement rapide peut apporter l'utilisation de la collection, qui comprend les plantes suivantes:

  • feuilles de saule-thé;
  • l'herbe d'origan;
  • fleurs de tilleul.

Les guérisseurs traditionnels savent si la douleur peut être réduite en frottant la zone enflammée avec des teintures d'alcool à base de plantes. Par conséquent, les préparations à base de fleurs d'arnica de montagne et de feuilles d'eucalyptus sont très populaires. Après la procédure, la zone affectée doit être recouverte d'une écharpe en laine chaude.

Comment soulager une crise de migraine

Le traitement de la névralgie, accompagné de l'apparition d'un mal de tête "en faisceau", implique un impact sur la cause de la maladie. Pour la thérapie, le médecin propose le médicament Mexiletin, qui élimine l'inconfort et a un effet analgésique. Vous pouvez guérir la névralgie de ce type en utilisant les médicaments suivants:

Comment traiter la névralgie, si les crises surviennent fréquemment, le médecin le dira après avoir examiné le patient. Pour le traitement de l'état aigu, des médicaments sont utilisés:

Dans les cas graves, pour soulager l'attaque, il est recommandé au patient d'utiliser le médicament Dexamethasone. Le médicament a une activité anti-inflammatoire. Il élimine les réactions pathologiques dans la névralgie - le traitement vise à supprimer les processus immunitaires indésirables.

Souvent, les glucocorticoïdes utilisés pour se débarrasser de la névralgie provoquent des effets secondaires.

Élimination de la douleur avec inflammation du ganglion ptérygo-palatin

La douleur aiguë est traitée à l'aide de méthodes pharmacologiques et d'une stimulation électrique du nerf. Le patient développe un effet durable après quelques jours ou mois. Les gens rencontrent souvent des manifestations: que faire lorsqu'il y a des zones d'engourdissement de la peau et du bruit dans l'oreille, le médecin vous conseillera après le diagnostic.

Pour prévenir les complications, vous devez savoir comment guérir l'inflammation avec des anesthésiques locaux. Des gels contenant 2,5% et 5% de lidocaïne sont généralement utilisés. En cas de douleur, des antidépresseurs tricycliques sont prescrits.

La pathologie est traitée avec succès à l'aide de médicaments:

Des médicaments du groupe des benzodiazépines sont proposés pour la prévention des effets secondaires de la névralgie: il est connu de traiter la maladie avec leur aide, grâce aux essais cliniques.

Pour la thérapie, les médicaments suivants sont offerts:

Les informations sur la façon de se débarrasser de la douleur avec l'acide valproïque sont contradictoires. L'utilisation du médicament est limitée..

L'avantage de tout régime de traitement est le fait que l'état du patient s'améliore de manière significative aux premiers stades de la thérapie.

Vous pensez toujours que se débarrasser de l'ostéoxondrose n'est pas facile?

Avez-vous essayé tous les moyens possibles, mais la douleur ne recule en aucune façon et vous empêche de vivre pleinement? Apparemment oui, puisque vous lisez ces lignes et ne jouez pas avec vos enfants et petits-enfants.

Arrêtez de vous adapter aux maux de dos et aux articulations, nous vous recommandons fortement de lire l'article du Dr Dikul sur la façon de se débarrasser de l'ostéochondrose et des maux de dos.

Elle survient soudainement, dans n'importe quelle partie du corps, et se manifeste par une douleur aiguë, aiguë et paroxystique. Une attaque de névralgie peut provoquer un courant d'air, un climatiseur en état de marche, une fenêtre ouverte dans la voiture, une hypothermie du corps. Étant donné que les terminaisons nerveuses chez une personne sont situées dans tout le corps, les raisons ci-dessus peuvent provoquer une maladie du nerf et de ses plexus dans les tissus et les organes voisins. La névralgie a un visage aux multiples facettes - une douleur brûlante, douloureuse et sourde peut survenir n'importe où dans le corps et se déguiser en n'importe quelle maladie: crise cardiaque, colique rénale, ostéochondrose, gastrite, etc. - La liste se rallonge de plus en plus.

Les causes de la névralgie.

Les causes les plus courantes de névralgie sont:

ARI, grippe et autres rhumes

Maladies métaboliques telles que la goutte

Empoisonnement - Toxique et alcool

Blessures et maladies de la colonne vertébrale, telles que l'ostéochondrose.

Les principaux signes de névralgie sont:

Douleurs douloureuses, aiguës et brûlantes qui surviennent périodiquement le long du nerf et de ses branches

Blanchiment ou rougeur de la peau

Il existe plusieurs types de névralgie:

nerf sciatique (sciatique)

plexus brachial

La névralgie occipitale se caractérise par une douleur se propageant du cou à l'arrière de la tête et peut également se produire dans les tempes et les yeux. Il devient difficile de tourner la tête, le plus souvent chez les personnes atteintes d'ostéochondrose cervicale. Elle survient le plus souvent en raison d'une hypothermie.

La névralgie du trijumeau est caractérisée par une douleur intense, localisée dans les joues, les ailes du nez et les gencives. Cela peut se produire soudainement lors d'une conversation, en mangeant, en touchant le visage. Souvent, la cause de la névralgie du trijumeau est l'inflammation des gencives, des sinus, des maladies dentaires et des traumatismes. Un temps venteux, un courant d'air, une prise chaude ou vice versa, des aliments froids et même un son fort et une lumière vive peuvent provoquer une attaque.

La névralgie intercostale survient principalement chez les personnes qui ont des problèmes de colonne vertébrale et provoque son hypothermie. L'insidiosité de la névralgie intercostale réside dans le fait qu'il est facile de la confondre avec une crise cardiaque. Mais il y a toujours une différence: avec une crise cardiaque, la douleur peut être soulagée en prenant, par exemple, de la nitroglycérine, et avec une respiration profonde, des éternuements ou une toux, un changement de position, la douleur ne s'intensifie pas.

Si une douleur est ressentie dans les membres inférieurs le long du nerf sciatique, cette maladie est appelée sciatique. La cause de la sciatique est la défaite du plexus lombaire ou des racines lombo-sacrées, la douleur est le plus souvent pire la nuit.

Si vous avez des crises de névralgie, vous devriez certainement consulter un médecin. Le médecin sera en mesure de déterminer avec précision l'organe qui affecte les terminaisons nerveuses. Et aussi, afin d'exclure une formation tumorale, qui peut également provoquer une névralgie. Le médecin prescrira la physiothérapie, l'acupuncture et d'autres procédures qui sont maintenant disponibles dans l'arsenal de la médecine conservatrice.

Méthodes traditionnelles de traitement de la névralgie.

À la maison, vous pouvez également utiliser les remèdes populaires suivants pour réduire et soulager la douleur:

Si elle pousse dans votre maison, vous pouvez appliquer ses feuilles cicatrisantes sur le point sensible: cueillez quelques feuilles fraîches de la plante et, en les mettant sur un chiffon en lin, bandez-la à l'endroit qui fait mal et enveloppez-la par-dessus avec un foulard chaud. Gardez au moins 2 heures, changez les feuilles plusieurs fois pour les nouvelles.

Les fleurs de camomille sont un bon médicament pour faire face à la névralgie du trijumeau, avec diverses névroses, convulsions, car la camomille a un effet calmant et anticonvulsivant. Préparez l'infusion: 2 cuillères à soupe de fleurs de camomille en pharmacie infusez 1 tasse d'eau bouillante et, après 20 minutes, prenez un demi-verre 3 fois par jour 20 minutes après avoir mangé.

La névralgie du nerf sciatique est traitée avec des feuilles de raifort - des feuilles fraîches sont appliquées sur les zones douloureuses et enveloppées dans une écharpe chaude. Aide également parfaitement un bain de vapeur à expulser la névralgie du nerf sciatique.

L'écorce de saule aide à se débarrasser des douleurs névralgiques: écorce séchée et déchiquetée - versez 10 g de verres d'eau bouillante et laissez mijoter 20 minutes sous un couvercle à feu doux. Une fois l'infusion refroidie, filtrez-la et prenez 1 cuillère à soupe 3 à 4 fois par jour avant les repas.

La décoction de menthe poivrée est un autre remède qui aide à la névralgie. Pour le préparer, prenez 1 cuillère à soupe de matières premières et infusez 1 verre d'eau bouillante, après 10 minutes, prenez un demi verre 2 fois par jour - matin et soir.

La névralgie du trijumeau est traitée avec des betteraves rouges: la râper, la mettre dans de la gaze et la presser légèrement, insérer un tampon dans l'oreille.

Une autre façon populaire de traiter la névralgie: faire bouillir l'œuf dur, le peler et le couper en deux, attachez-le immédiatement à l'endroit où la douleur est la plus intense. À mesure que les œufs refroidissent, la douleur passe.

Bains thérapeutiques à la sauge, à prendre en cours - 10 bains tous les deux jours. Prenez 4 cuillères à soupe de sauge et versez 0,5 litre d'eau bouillante. Laisser infuser une heure et, filtrer à travers une étamine, verser le bouillon dans le bain. Ajoutez-y 4 cuillères à soupe de sel de mer. Les bains thérapeutiques doivent être effectués à une température de l'eau de 37 degrés pendant 5 à 10 minutes au maximum. Après le bain, vous devez vous essuyer et vous envelopper dans une robe de chambre en éponge pour vous coucher immédiatement.

Et je ne peux pas dire sur l'auto-massage, que vous pouvez faire vous-même. Il est très efficace pour toute névralgie, prend un peu de temps. N'importe qui apprendra ses techniques:

masser d'abord les annulaires des deux mains pendant 3 minutes chacune

masser ensuite sur le dos de la main les deux annulaires de l'ongle à sa base et plus loin dans la même direction tout au long du dos de la main. Voici le soi-disant méridien des trois parties du corps, qui a un effet abaissant sur la douleur dans la mâchoire inférieure, le cou, les coudes et les épaules.

l'auto-massage des pieds peut également améliorer le bien-être. Elle doit être réalisée à l'extérieur et sur la semelle elle-même, ayant un grand nombre de points, lorsqu'elle est exposée à laquelle la douleur peut être réduite avec la névralgie.