logo

Le bas-ventre et le bas du dos de la femme font mal: causes, diagnostic, traitement

Les sensations de douleur qui surviennent périodiquement chez chaque personne indiquent la présence de dysfonctionnements et de pathologies dans le corps. Parfois, ce sont des douleurs fortes et aiguës qui déroutent une personne au lit, et parfois un inconfort douloureux, provoquant un léger inconfort. Dans cet article, nous examinons pourquoi le bas-ventre et le bas du dos d'une femme font mal, que faire dans une situation similaire et quelles sont les principales causes de la maladie en 2020.

Cycle menstruel

La cause la plus fréquente de symptômes désagréables est un changement du fond hormonal et de la tension de l'utérus avant les menstruations. Dans ce cas, des douleurs de traction apparaissent qui affectent le bas-ventre et le dos. Le syndrome prémenstruel s'accompagne de sautes d'humeur fréquentes, d'un gonflement des seins, d'une augmentation ou d'une perte d'appétit.

Pour améliorer l'état et soulager les symptômes de la douleur, il est recommandé d'abandonner des charges excessives pendant cette période et de réduire l'activité physique. Manger des aliments salés, épicés et gras peut aggraver la condition. Par conséquent, il est recommandé de surveiller son alimentation et de ne pas abuser de l'alcool. Pour soulager les spasmes, vous pouvez utiliser le médicament bien connu - No-Shpu. En cas de douleur intense et de détérioration du bien-être, il est recommandé de consulter un spécialiste pour corriger l'état.

L'apparition des menstruations s'accompagne également de douleur, pendant cette période, l'utérus se contracte activement, se débarrassant de l'endomètre. Divers déséquilibres hormonaux affectent directement l'intensité de la douleur. Un mauvais équilibre des hormones dans le corps peut provoquer une douleur similaire. Seul un médecin peut prescrire un traitement, il est strictement interdit de corriger soi-même le fond hormonal.

Maladies infectieuses

Des sensations douloureuses peuvent indiquer la présence de maladies sexuellement transmissibles. Ces affections se manifestent par des douleurs douloureuses prolongées dans la cavité abdominale inférieure et des sensations désagréables dans le bas du dos.En outre, le patient peut être dérangé par des brûlures, des démangeaisons et des écoulements abondants..

De tels symptômes ne doivent pas être ignorés. Ils peuvent indiquer des maladies désagréables telles que la gonorrhée, la chlamydia, la trichomonase, etc. Contacter un spécialiste sera la meilleure solution. Peut nécessiter une antibiothérapie et une cure de médicaments pour restaurer la microflore.

Les infections peuvent également affecter le système urinaire. Une cystite, une inflammation de la vessie, est une cause fréquente de symptômes désagréables. La principale différence entre cette pathologie est une miction fréquente et douloureuse. Si l'infection affecte les reins, la douleur devient ceinture et peut s'accompagner de fièvre et d'une forte détérioration de l'état général.

Souvent, en raison de maladies infectieuses, une femme a des douleurs abdominales basses et tire son bas du dos pendant une longue période. Que faire dans ce cas? Vous ne pouvez arrêter la propagation de l'infection qu'à l'aide d'une thérapie complexe, y compris l'utilisation d'antibactériens et de diurétiques, par conséquent, une assistance qualifiée est nécessaire.

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos peut être causée par des infections intestinales. Les caractéristiques d'une telle maladie seront la nature tirante de la douleur, ainsi que la présence de mucus ou de sang dans les selles. De plus, il peut y avoir une violation des selles, de la fièvre, des vomissements, des nausées. Dans cette situation, une attention médicale immédiate est requise, car l'infection peut entraîner de graves complications..

Processus inflammatoires

Les maladies inflammatoires des organes génitaux peuvent survenir sous l'influence de nombreux facteurs négatifs. Infection par des bactéries et des virus, interruption de grossesse, érosion, traumatisme, pathologies héréditaires - tout cela peut conduire à un processus inflammatoire. La thérapie dans chaque cas dépendra de la localisation de l'inflammation et de la forme de l'évolution de la maladie. L'inflammation peut affecter les zones suivantes:

  • Col de l'utérus. La maladie se caractérise par des douleurs douloureuses dans le bas-ventre et des écoulements muqueux blancs spécifiques. En l'absence de traitement approprié, la maladie devient chronique;
  • Utérus. Une inflammation des muqueuses peut survenir après l'accouchement ou la chirurgie. Les sensations désagréables dans ce cas affectent le bas-ventre, le bas du dos et la région inguinale. Une caractéristique distinctive de la pathologie est une décharge brune avec un mélange de sang;
  • Appendices. le début du processus inflammatoire dans cette zone s'accompagne de douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen, qui passent souvent inaperçues. À mesure que le processus pathologique se développe, la douleur devient très intense et se déplace vers la région de l'aine..

Un examen de la présence de maladies inflammatoires est nécessaire si le bas-ventre et le bas du dos de la femme font mal pendant longtemps. Que faire et comment traiter une maladie détectée le dira au médecin, après le diagnostic.

L'une des pathologies les plus graves, accompagnée de sensations désagréables dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, est l'inflammation de l'appendice. Dans ce cas, le patient s'inquiète de douleurs aiguës et aiguës, la température corporelle augmente, des vomissements apparaissent. Les conséquences de cette condition peuvent être très graves, vous devez donc appeler immédiatement l'équipe d'ambulance.

Douleur dans l'abdomen et le bas du dos pendant la grossesse

Les raisons de l'apparition d'inconfort dans le bas-ventre pendant la grossesse sont nombreuses. Dans certains cas, ces symptômes peuvent être causés par une marche, un exercice ou un stress prolongés. Un court repos soulagera complètement le problème et rétablira la force. Cependant, il existe des situations qui nécessitent une attention particulière et des soins médicaux immédiats, tout dépend de la nature de la douleur:

  • Dessin - peut indiquer une hypertonie utérine. Cette condition conduit souvent à une naissance prématurée, de sorte que les femmes enceintes se voient prescrire un traitement spécial. Le processus inflammatoire peut également faire tirer le bas-ventre et blesser le bas du dos de la femme. Que faire pendant la grossesse dans ce cas? Il est nécessaire d'éliminer l'inflammation à un stade précoce, il est donc recommandé de consulter un gynécologue;
  • Douleurs - dans la plupart des cas, associées à des changements physiologiques dans le corps de la femme enceinte. Une augmentation de la taille de l'utérus entraîne l'apparition de symptômes similaires tout au long de la période de gestation du bébé. Cependant, dans certains cas, la douleur peut indiquer une violation des intestins, ce qui nécessite une correction en temps opportun;
  • Crampes - surviennent le plus souvent avec une augmentation du tonus utérin. La cause de cette condition peut être des troubles hormonaux dans le corps, le stress, un stress excessif.

Tout symptôme désagréable doit alerter la future femme, surtout si le bas-ventre et le bas du dos de la femme lui font mal pendant la grossesse. Que faire pour maintenir la santé de la mère et du bébé vous dira après l'examen nécessaire.

Il est important d'écouter votre corps et de réagir en temps opportun aux symptômes et à la douleur désagréables. Cela aidera à commencer le traitement rapide des maladies possibles et à éviter de graves complications à l'avenir..

Pourquoi le bas du dos et le bas-ventre d’une femme font-ils mal??

Chez la femme, le bas du dos et le bas-ventre font plus mal que chez l'homme. Les causes peuvent être très différentes - des problèmes de dos aux infections gynécologiques. Pour prendre soin de votre santé, consultez un médecin - lui seul établira le bon diagnostic.

Menstruation

Si la position de l'utérus est génétiquement légèrement dirigée vers le dos, cela peut exercer une pression sur le tissu nerveux. Cela provoque des douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez les femmes. La menstruation provoque des contractions musculaires utérines. Et de nombreuses femmes sont si sensibles que de telles contractions leur causent de la douleur. Au fil des ans, le niveau d'hormones sexuelles féminines diminue et, après tout, il sert de sorte de médicament analgésique naturel. Ainsi, les nerfs répondent encore plus à la pression et aux contractions musculaires..

Pleurer dans le bas du dos peut également être dû au fait que le niveau de liquide dans le corps féminin change. Il ne laisse pas le corps dans le volume requis, donc les tissus gonflent et leur pression sur les nerfs augmente.

Lorsque les douleurs deviennent trop fortes ou vous empêchent de dormir, provoquent des nausées et une perte d'appétit, consultez un médecin. L'endocrinologue et le gynécologue sont les mieux placés pour ce rôle..

Il est possible que vous ayez des problèmes avec la glande thyroïde, qui cesse de soutenir un fond hormonal normal pour votre âge.

Pour échapper à la douleur dans le bas du dos et l'abdomen pendant les menstruations, de nombreuses femmes prennent des antispasmodiques et des analgésiques. Mais ce traitement n'est que symptomatique et est-il nécessaire de vous bourrer de médicaments supplémentaires si la douleur dans votre cas est un symptôme normal? C'est à vous et à votre médecin.

Si vous voulez éviter la douleur au cours de la prochaine période, prenez des méthodes préventives. Passer au préalable par toutes les études prescrites par le médecin pour exclure les maladies inflammatoires et infectieuses. La prévention comprend la thérapie par l'exercice, les procédures de massage.

Maladies gynécologiques

Il arrive que cela fasse mal dans le bas du dos et le bas de l'abdomen d'une femme et en dehors du cycle mensuel. Les raisons peuvent être variées, et pour les exclure, vous devrez subir un examen gynécologique:

  • La douleur d'un côté signale un processus inflammatoire ou une rupture de l'ovaire;
  • Foyer inflammatoire dans l'utérus, la zone vaginale, les trompes de Fallope;
  • Si les symptômes surviennent après un avortement, la région utérine peut ne pas avoir été complètement nettoyée;
  • Il y a un kyste ou une tumeur, bénigne ou maligne;
  • MST et inflammation basées sur eux. Un symptôme concomitant est le sang du vagin après les rapports sexuels;
  • Oncologie utérine.

Vaginisme

Il s'agit d'une maladie dans laquelle une fille n'est pas capable de rapports sexuels. Ses muscles vaginaux et pelviens créent de graves crampes douloureuses affectant le bas du dos et le bas de l'abdomen. En conséquence, l'introduction du pénis est impossible en raison du fait que le vagin devient excessivement étroit. Le vaginisme se développe généralement avec des convulsions avant un éventuel rapport sexuel et ne tourmente pas à un autre moment..

Les causes de la maladie sont les suivantes:

  • Peur d'un homme et rapports sexuels;
  • Douleurs vaginales;
  • États hystériques;
  • Blessures féminines.

Grossesse

  • Risque de fausse couche ou de naissance précoce;
  • Maladies du système digestif;
  • Développement de l'embryon en dehors de l'utérus.

Mais dans la plupart des cas, une telle douleur est simplement la conséquence inévitable des changements dans le corps d'une femme enceinte. Les os et les ligaments deviennent mous, s'étirent et un utérus à croissance rapide appuie sur le sacrum.

Appendicite

Un symptôme tel qu'une douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen peut indiquer une appendicite. De plus, dans la plupart des cas, l'inflammation de l'appendice se manifeste comme suit:

  • Douleur intense à droite sous les côtes;
  • Il y a des crampes dans les muscles abdominaux;
  • Malade et vomissement sans soulagement;
  • La température monte;
  • Une transpiration abondante est observée..

L'appendicite chez une femme est plus difficile à diagnostiquer. Les organes gynécologiques sont situés de sorte qu'un diagnosticien inexpérimenté confond facilement son syndrome douloureux avec l'appendicite.

Il est particulièrement difficile de diagnostiquer l'appendicite pendant la grossesse, lorsque tous les organes de la cavité abdominale ont changé de position. Dans ce cas, les futures mères et si souvent se plaignent d'un grand nombre de douleurs différentes, et il n'est pas toujours possible de remarquer immédiatement les symptômes de l'appendicite. Et d'autres manifestations d'appendicite sont déjà devenues familières à une femme enceinte - elle est malade, vomit.

Dans le diagnostic de l'appendicite dans une telle situation, il convient de ne pas se concentrer sur la nature du syndrome douloureux. Faites très attention aux nausées et aux vomissements. Avec une inflammation de l'appendice, ils entreront dans une forme très sévère, leur lien avec la nourriture disparaîtra.

Inflammation intestinale

Le processus inflammatoire dans les intestins des femmes se manifeste par des symptômes tels que:

  • Douleur irradiant vers le bas du dos, l'aine ou le pubis;
  • La température monte;
  • L'appétit disparaît;
  • Le patient perd rapidement du poids;
  • La formation de gaz augmente;
  • La diarrhée tourmente, souvent avec des traces de sang;
  • La formation de fissures anales, des douleurs au moment de la défécation.

Lorsque des symptômes apparaissent, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Les processus inflammatoires, y compris dans l'abdomen, peuvent se propager - affectent le foie, la colonne vertébrale, l'utérus et d'autres organes féminins.

Pyélonéphrite

Une maladie à prédominance féminine comme la cystite conduit souvent à un processus inflammatoire dans la région rénale. En raison du court appareil urinaire, les organes urologiques des femmes sont plus sensibles aux agents infectieux.

Si la pyélonéphrite devient une complication de la cystite, la douleur irradie vers la colonne lombaire et le bas-ventre. Mal de dos après un effort physique, fatigue chronique, mouvements brusques et levage de charges lourdes. De plus, une femme est tourmentée par:

  • Frissons dans le bas du dos, frissons de tout le corps;
  • Douleur dans l'abdomen d'une femme;
  • Mictions fréquentes, surtout pendant le sommeil;
  • Températures basses le soir;
  • La pression dans les artères augmente, le patient peut décider qu'il a une crise d'hypertension;
  • Une femme se sent affaiblie, brisée, il y a une fatigue rapide;
  • Ça fait mal, parfois des vertiges. La conscience peut être confuse;
  • Les mains, les pieds et les joues gonflent - trop de liquide dans le corps en raison du mauvais fonctionnement du système urinaire.

Ostéochondrose

Les changements dégénératifs-dystrophiques dans les disques intervertébraux sont la cause la plus fréquente de douleur dans la région lombaire. L'ostéochondrose est devenue plus jeune au cours des dernières décennies en raison du fait que les gens sont constamment assis devant un ordinateur pendant les jours ouvrables. Dans le même temps, la posture laisse beaucoup à désirer, une personne est généralement dans une pose tendue et très statique. En conséquence, les muscles du bas du dos s'affaiblissent, la circulation des disques intervertébraux se détériore. De plus, des kilos en trop apparaissent, chargeant également le bas du dos.

La douleur dans l'ostéochondrose est chronique ou paroxystique. Les douleurs chroniques ou douloureuses sont causées par le séchage des disques, leurs lésions microscopiques et le contact des vertèbres entre elles. Attaques, les maux de dos lombaires surviennent en raison du serrage de la racine nerveuse. Ils sont accompagnés de crampes musculaires puissantes qui empêchent la femme de se plier. Les crampes sont la réaction protectrice initiale d'un organisme aux dommages aux tissus nerveux. Ne les surmontez pas de force, il vaut mieux se détendre, prendre des analgésiques.

L'ostéochondrose est un processus naturel de destruction du tissu cartilagineux associé au vieillissement et au stress constant, aux microtraumatismes du disque. Pour le ralentir, il est nécessaire d'améliorer la circulation sanguine des disques et de réduire le stress agissant sur eux. Faites du sport, perdez du poids. Ne vous asseyez pas pendant de longues périodes et ne faites pas d'exercice avec des poids, un travail physique dur.

Maladies infectieuses

Une grande liste d'espèces bactériennes peut pénétrer dans les organes internes de la cavité abdominale. Les processus inflammatoires et purulents commencent. La douleur de la ceinture du bas du dos et du bas de l'abdomen est tourmentante, s'étendant parfois à la région pubo-inguinale. Les masses fécales contiennent des traces sanglantes et du mucus. Une infection étendue peut devenir une complication, vous devez donc consulter un médecin qualifié dès que possible.

Je vous conseille de lire plus d'articles sur le sujet

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Le médecin est un thérapeute manuel, un traumatologue orthopédiste, un thérapeute à l'ozone. Méthodes d'exposition: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique analgésique, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Après la menstruation, le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal

Pourquoi le bas du dos fait mal

Lombalgie pendant la grossesse du premier trimestre

Douleurs à l'estomac et au bas du dos - causes de la douleur chez les hommes et les femmes

Causes du bas du dos et des douleurs abdominales

La douleur dans l'abdomen, s'étendant jusqu'au bas du dos, peut être associée à diverses raisons. Par conséquent, si une telle douleur est conservée pendant plusieurs jours, il est nécessaire de subir un examen afin de poser un diagnostic précis.

Pour un diagnostic préliminaire de pathologie, le médecin devra informer sur la nature de la douleur dans l'abdomen et le bas du dos. Dans l'inflammation chronique, la douleur est généralement sourde et douloureuse. Avec l'exacerbation des maladies, des douleurs pulsatoires sont notées. Il est également important de signaler si la température augmente lorsque le syndrome douloureux s'intensifie et s'il ne dégage pas de chaleur à cause d'une douleur intense. De plus, il sera nécessaire d'indiquer spécifiquement la localisation de la douleur.

Les principales causes de douleur dans l'abdomen et le bas du dos peuvent être les pathologies suivantes:

  • Appendicite. En règle générale, les symptômes supplémentaires sont des vomissements et de la fièvre. Le plus souvent, une douleur aiguë se produit, mais parfois il y a des douleurs de traction qui provoquent un désir de persister. Mais au moindre soupçon d'appendicite, il faut appeler une ambulance. Sinon, une attaque d'appendicite peut être fatale..
  • Infections du système génito-urinaire associées à des processus inflammatoires. En plus des douleurs aiguës, des caillots sanguins dans l'urine peuvent également être observés..
  • Maladie intestinale infectieuse. Dans ce cas, des douleurs douloureuses constantes dans l'abdomen et le bas du dos sont observées. Des symptômes supplémentaires peuvent inclure des traces de sang dans les selles. Vous devez consulter un médecin immédiatement, car les infections peuvent menacer la septicémie, et la preuve de cela peut être la transition de douleurs douloureuses en crampes.
  • Inflammation intestinale. Dans ce cas, la douleur est localisée dans le bas-ventre et le bas du dos. Cette pathologie doit nécessairement être diagnostiquée en temps opportun. Sinon, les processus inflammatoires peuvent déclencher un ulcère..
  • Colite. Avec cette pathologie, des douleurs douloureuses dans l'abdomen et le bas du dos sont accompagnées de fièvre et de ballonnements. Au début, une douleur aiguë est notée, mais progressivement elle devient terne. Et cela indique que la maladie devient chronique.
  • Hernie inguinale. La pathologie est due au fait que l'organe interne est pincé par les muscles. Dans ce cas, les douleurs à l'abdomen et au bas du dos sont souvent si insupportables qu'une personne dans son contexte peut perdre conscience. D'autres symptômes peuvent inclure des vomissements et des nausées. La chirurgie étant indiquée pour une telle pathologie, vous devez immédiatement consulter un médecin.
  • Urolithiase. Dans ce cas, l'estomac fait mal périodiquement. Le syndrome douloureux est terne. Mais, lorsque la pierre commence à bouger, la douleur dans l'abdomen et le bas du dos devient très forte.
  • Ostéochondrose. Dans ce cas, les vertèbres pincées des nerfs lombaires entraînent des douleurs dans l'abdomen et le bas du dos.
  • Néoplasmes. Dans ce cas, la douleur tire dans la nature et s'intensifie progressivement. Si une telle pathologie n'est pas diagnostiquée en temps opportun, elle menace la vie.

Pourquoi le bas-ventre fait mal, mais le donne au bas du dos

Lorsque le bas-ventre et les lombaires font mal, les raisons peuvent être complètement différentes. Très souvent chez les femmes et les hommes, ces symptômes surviennent après l'exercice. Mais cela ne se produit que si une personne mène généralement un mode de vie inactif.

Dans la plupart des cas, ces symptômes indiquent le développement de maladies graves..

Quel que soit le sexe, les causes de douleur suivantes dans le bas-ventre et le bas du dos peuvent être distinguées:

Appendicite. Dans certains cas, avec une attaque aiguë, le bas-ventre fait mal du côté droit et il y a une douleur tirante dans le bas du dos. La pathologie peut être accompagnée de fièvre, de nausées et de vomissements..

Maladie intestinale infectieuse. La douleur peut initialement être localisée n'importe où dans l'abdomen, mais retombe progressivement. Si des mesures ne sont pas prises, des symptômes supplémentaires apparaîtront bientôt, difficiles à ne pas remarquer. Ce sont du mucus et des traces de sang dans les selles..

Pathologie du système rénal. Avec une exacerbation du processus inflammatoire, les douleurs sont aiguës, mais après son affaissement, le syndrome douloureux devient terne. De plus, des douleurs peuvent survenir pendant la miction. Avec la lithiase urinaire, il y a un inconfort constant, et avec l'avancement des pierres, il y a des douleurs aiguës dans le lombaire et le bas de l'abdomen.

Colite. La maladie commence toujours à se développer sous une forme aiguë. Après un certain temps sans traitement, la maladie devient rapidement chronique, caractérisée par une douleur constante dans le bas-ventre et dans la région lombaire. De plus, la température augmente et des flatulences sont observées..

Pathologie du système musculo-squelettique. Il s'agit notamment de l'ostéochondrose et de l'arthrite. En règle générale, l'estomac fait mal en dessous et donne au bas du dos dans le contexte de surmenage ou d'hypothermie. Il est à noter que la douleur est aggravée par le mouvement.

Chez les femmes

Chez la femme, la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos survient plus souvent que chez l'homme. Les raisons de cela sont associées à des pathologies du système reproducteur et urinaire. Très souvent, de tels signes surviennent avec l'algodisménorrhée, c'est-à-dire pendant les menstruations.

Il existe deux types de pathologie:

  • Algodismenorea primaire. Dans ce cas, l'inconfort n'est pas associé à des changements pathologiques dans les organes du système reproducteur. Habituellement, la douleur est à l'étroit et survient dans les premiers jours de la menstruation, mais ne dure pas plus de quelques jours. De plus, des vomissements, des troubles intestinaux et des maux de tête peuvent survenir..
  • Algodismenorea secondaire. La douleur survient dans le contexte du développement de changements pathologiques dans les organes du système reproducteur. Il peut s'agir d'adhérences, d'endométriose, de fibromes utérins, etc..

De plus, le bas-ventre et le bas du dos font mal aux femmes dans le contexte des pathologies suivantes:

  • Maladies gynécologiques infectieuses. Les colpites et les candidoses sont les plus courantes..
  • Diverses tumeurs dans les organes du système reproducteur. Souvent, ils sont déclenchés par un cancer polykystique, du fibrome ou de l'ovaire. De telles pathologies conduisent à une aggravation progressive de la condition et peuvent en outre s'accompagner de nausées et vomissements..
  • Annexite. Cette pathologie est associée au processus inflammatoire dans les trompes de Fallope et les ovaires après infection par divers agents pathogènes..
  • Grossesse extra-utérine. Il s'agit d'une condition très dangereuse. Lorsque des douleurs aiguës surviennent dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, des soins médicaux doivent être fournis en temps opportun. Sinon, le tuyau pourrait se rompre, entraînant un danger de mort..

Très souvent, les femmes ont des douleurs abdominales basses et des spasmes se produisent avec une irradiation dans les lombaires pendant les rapports sexuels. Cela est dû à la présence d'une maladie telle que le vaginisme, qui se caractérise par des contractions pathologiques du vagin pendant les rapports sexuels. De plus, l'érosion et tout autre processus inflammatoire peuvent entraîner des douleurs lors des rapports sexuels..

Des douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos peuvent survenir pendant la grossesse. Ils doivent être signalés à un gynécologue, car ils peuvent indiquer un avortement involontaire. Mais vous ne devriez pas vous inquiéter prématurément, car le plus souvent, ces signes sont provoqués en serrant les organes de la cavité abdominale avec un utérus élargi ou sont associés à une suralimentation. Au troisième trimestre de la grossesse, des douleurs dans le bas-ventre peuvent être le signe de l'apparition de contractions prénatales..

Chez l'homme

Chez les hommes, de nombreuses maladies spécifiques peuvent également survenir, entraînant des douleurs dans l'abdomen et le bas du dos. En règle générale, le syndrome douloureux dans ce cas est de nature terne, donc très souvent les patients le brossent, attribuant l'inconfort à un simple malaise.

Les causes les plus courantes de symptômes inconfortables:

  • Prostatite. Une telle maladie est associée à un processus inflammatoire et à un œdème. Pendant longtemps, la maladie peut être asymptomatique. Même en cas de douleur, elles ne sont pas aiguës. Avec le développement de la maladie, des troubles de la miction sont toujours observés et des dysfonctionnements sexuels peuvent survenir.
  • Hernie inguinale. Une telle pathologie est dangereuse car, au cours de son développement, une obstruction intestinale peut survenir, ce qui peut entraîner une péritonite. La douleur aiguë indique une condition grave, dans son contexte, il est difficile d'uriner et d'intoxiquer le corps.

Que faire et comment traiter

L'automédication pour la douleur dans l'abdomen et le bas du dos peut faire face à des conséquences imprévisibles. Par conséquent, avant de prendre des mesures, il est d'abord nécessaire de subir un examen dans un établissement médical afin de poser un diagnostic précis.

Si la douleur est aiguë, il est urgent d'appeler une ambulance. Avant l'arrivée du médecin, il n'est pas recommandé de prendre des médicaments. Il est strictement interdit d'utiliser le réchauffement. De plus, les laxatifs ou les lavements ne peuvent pas être utilisés, même si l'on soupçonne qu'il y a des problèmes avec les intestins..

Dans un cas très grave, avec des crampes donnant au bas du dos, il est permis de mettre une compresse froide sur le ventre et de prendre un antispasmodique (No-shpu). Il est important de trouver une position dans laquelle la douleur est minime. En règle générale, en cas de maladies gynécologiques chez la femme, il s'agit d'une «position fœtale». Et afin d'affaiblir le syndrome douloureux avec la lithiase urinaire, il est nécessaire de se tenir debout. Ne faites pas de mouvements brusques, vous devez également exclure l'activité physique.

Si la douleur dans le bas du dos et l'abdomen est chronique, vous devez d'abord consulter un thérapeute. Après l'examen, le médecin orientera un spécialiste de profil étroit. Il peut s'agir d'un chirurgien, d'un gynécologue ou d'un neurologue.

Causes des douleurs lombaires et abdominales basses chez les femmes et les hommes

Des douleurs simultanées dans le bas du dos et l'abdomen peuvent indiquer une évolution aiguë et / ou chronique des maladies des organes internes. La forme aiguë des symptômes de la douleur réagit par des douleurs réflexes aiguës, lancinantes, douloureuses ou lancinantes, et des douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen et le bas du dos sont la preuve d'une possible pathologie chronique. Les manifestations cliniques de la douleur symptomatique dans le bas-ventre et le bas du dos chez les femmes et / ou les hommes peuvent avoir une relation causale différente. Par conséquent, déterminer pourquoi et pourquoi les douleurs à l'estomac et au bas du dos ne sont possibles qu'avec une approche diagnostique différenciée, en tenant compte de l'âge, des critères physiologiques et sexuels d'une personne.

Manifestations cliniques courantes possibles

Des douleurs sévères dans l'abdomen et le bas du dos peuvent être causées par diverses conditions pathologiques. Considérez les raisons possibles pour lesquelles le bas-ventre peut faire mal et quels signes symptomatiques déterminent dans ces conditions.

Appendicite

Des douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen droit provoquant des douleurs dans le bas du dos peuvent être causées par une inflammation de l'appendice du caecum, définie en chirurgie comme une appendicite. Une telle anomalie de la cavité abdominale nécessite une intervention chirurgicale urgente, car de telles douleurs abdominales peuvent entraîner une rupture de l'appendice et une nouvelle inflammation de la feuille viscérale et pariétale du péritoine, ce qui est incompatible avec la vie du patient. Une douleur aiguë, tiraillante et / ou douloureuse avec appendicite s'accompagne d'autres symptômes cliniques:

  • l'intérêt pour la nourriture disparaît complètement;
  • des nausées apparaissent et se transforment en vomissements;
  • augmente légèrement le régime de température du corps par type subfébrile;
  • le côté droit du bas-ventre fait constamment mal;
  • un trouble de la miction se produit, des selles molles et une augmentation du rythme cardiaque sont possibles.

Sur une note! Une caractéristique de la forme aiguë de l'appendicite est qu'à la palpation de la cavité abdominale inférieure gauche, la douleur abdominale donne à la zone ombilicale et à la région iliaque droite.

Problèmes urinaires

La douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen peut être déclenchée par diverses bactéries et virus qui pénètrent dans le système génito-urinaire. Les nausées et les douleurs dans le bas de l'abdomen, dans ce cas, sont causées de manière symptomatique par l'apparition d'une infection urinaire, ce qui conduit à une inflammation de la muqueuse de la vessie. En urologie, une telle violation de l'organe systémique du système urinaire est définie comme une cystite.

Les symptômes caractéristiques d'une infection aiguë de la vessie comprennent:

  • mictions fréquentes, survenant avec un intervalle de 5-6 minutes;
  • lourdeur dans la cavité abdominale;
  • condition inconfortable dans laquelle l'estomac tire constamment;
  • écoulement sanglant dans l'urine;
  • il y a un sentiment de vidange incomplète.

Le traitement antibactérien thérapeutique, dans ce cas, n'est effectué qu'après l'identification du pathogène infectieux et sa sensibilité aux antibiotiques. De plus, des symptômes douloureux dans lesquels le bas-ventre fait mal et / ou font mal peuvent indiquer une inflammation de l'urètre, également causée par une lésion infectieuse des parois de l'urètre.

Et aussi, la douleur abdominale qui irradie vers le bas du dos et le dos peut être associée à une inflammation du bassin rénal et du système tubulaire du rein. La pyélonéphrite est la maladie des voies urinaires la plus courante chez les femmes et les filles. Puisque, principalement, la pathologie urologique dans le régulateur de la miction est causée par une pénétration bactérienne dans le canal génito-urinaire pendant le cycle menstruel si les règles d'hygiène sanitaire et / ou personnelle ne sont pas respectées. Le tableau clinique des signes symptomatiques de la pyélonéphrite est le suivant:

  • mal au bas du dos et au bas de l'abdomen;
  • il y a des nausées et parfois des vomissements;
  • il y a de la fièvre et de la fièvre;
  • la température corporelle monte à 38–40º С.

Les symptômes locaux de la pyélonéphrite sont exprimés dans d'autres syndromes douloureux aux propriétés abdominales et d'intoxication, qui varient en fonction de l'âge du patient.

L'urolithiase, ou urolithiase, est une autre explication de la raison pour laquelle elle fait mal dans le bas-ventre et éclate dans le bas du dos. Les calculs formés (calculs) dans le système urinaire peuvent provoquer une douleur insupportable dans la cavité abdominale ou dans la région de la colonne vertébrale lombaire.

La colique rénale est le syndrome douloureux le plus aigu dans lequel le tartre endommage les parois de la surface de l'uretère. La rétention urinaire aiguë tire le bas de l'abdomen et le bas du dos.

Symptômes de douleur en violation du tractus gastro-intestinal

La douleur dans le bas du dos, dans laquelle le dos fait mal et tire le bas de l'abdomen, peut refléter un problème dans le système gastro-intestinal. Avec une infection intestinale, une douleur non localisée est observée, qui capture toute la cavité abdominale de la colonne thoracique au bassin. Les symptômes de la douleur attaquent le bas-ventre, l'estomac et se propagent le long des côtés de la moelle épinière, provoquant des ballonnements, des flatulences et un état inconfortable des organes du système interne. La dernière étape est un syndrome douloureux qui redonne au bas du dos. Lors de la défécation, une personne découvre des inclusions sanglantes et / ou muqueuses dans les selles. Ce sont tous des signes symptomatiques d'une infection intestinale causée par Salmonella..

Si l'estomac fait mal, le dos fait mal, fait mal ou tire le dos, et en même temps une température corporelle subfébrile est observée, il est fort possible que tous les signes de colite soient présents - inflammation aiguë de la muqueuse du côlon. Cette maladie affecte souvent les hommes après 45 ans, et chez le beau sexe, l'organisation problématique du système digestif commence à se manifester déjà à l'adolescence, au moment de la formation du cycle menstruel.

Autres symptômes cliniques

La douleur lombaire chez une femme ou un homme peut être associée à une pathologie abdominale courante - une hernie inguinale. La saillie du péritoine dans le canal inguinal à gauche ou à droite peut être due à une pression accrue dans la cavité abdominale, due à la levée de la gravité, au transfert fréquent de marchandises, dépassant les normes intersectorielles. Malheureusement, ce problème est de plus en plus courant chez les femmes. À ce jour, 4% des femmes ont une hernie inguinale en Fédération de Russie, et parmi la population masculine, ce chiffre est proche de 30%. Symptômes initiaux:

  • tire le bas de l'abdomen et tire le bas du dos après le transfert ou la levée de la gravité;
  • des douleurs d'intensité variable se produisent dans la région pelvienne;
  • l'haltérophilie provoque des nausées et des vomissements;
  • une saillie semblable à une tumeur dans la zone inguinale est ressentie visuellement.

Des cas ont été enregistrés lorsque le syndrome douloureux résultant du pincement amène une personne à un évanouissement. Avec de tels symptômes, une personne a besoin de soins médicaux urgents.

De plus, les transformations destructrices-dystrophiques (ostéochondrose) de la colonne vertébrale lombo-sacrée peuvent provoquer un pincement des racines nerveuses qui, en cas de violation de l'innervation dans le corps, entraîne des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos chez la femme ou l'homme. Localisation de la zone douloureuse lorsque les branches nerveuses sont pincées - milieu du dos, zone inguinale, bas-ventre et fesses.

Souvent, le dos et le bas-ventre font mal en raison de néoplasmes malins ou bénins qui se produisent dans les organes systémiques du tube digestif ou du système génito-urinaire. Chaque cas spécifique de symptômes de douleur chez les femmes et les hommes doit être considéré individuellement..

Les causes les plus courantes de douleur chez les femmes

Certaines douleurs chez les femmes peuvent être associées à divers problèmes gynécologiques. Donc, si le bas du dos fait mal après l'ovulation, il est probable que nous devrions nous attendre à l'apparition d'un cycle menstruel extraordinaire. C'est bien pire lorsque des douleurs abdominales ou du bas du dos se produisent au milieu du cycle, ce qui indique une défense hormonale instable. Le bas-ventre et la région lombo-sacrée peuvent-ils souffrir d'autres pathologies gynécologiques? Considérez les conditions et les troubles pathologiques les plus probables du système reproducteur du corps féminin:

  1. La flexion utérine, ou rétroflexion, se forme à la suite d'adhérences de l'organe reproducteur, provoquées par une faiblesse musculaire du plancher pelvien, une violation de l'intégrité des ligaments sous l'influence de divers facteurs de force ou après des processus inflammatoires dans les organes pelviens. Il y a des douleurs lombaires, des douleurs et des tiraillements dans le bas de l'abdomen.
  2. Le fibromyome est un néoplasme bénin qui se produit dans le myomètre utérin. La fréquence des plaintes avec douleur dans la cavité abdominale et le bas du dos, avec un diagnostic confirmé, est de 25% du nombre total de maladies gynécologiques.
  3. L'inflammation des appendices utérins (annexite) associée à la pénétration de pathogènes bactériens à Gram positif ou à Gram négatif dans les trompes de Fallope provoque également des sensations inconfortables dans la région lombaire et dans le bas-ventre chez la femme. Les symptômes de la douleur peuvent survenir après une interruption artificielle de la grossesse, après un contact sexuel pendant le cycle menstruel, en raison d'une hypothermie des organes reproducteurs du système reproducteur ou d'un affaiblissement général de la défense immunitaire.
  4. Une situation critique est une rupture de l'oviducte ou de l'ovaire, dans laquelle une femme ressent une douleur insupportable dans le bas de l'abdomen et le bas du dos. Afin d'éviter une infection générale de la cavité abdominale, une assistance chirurgicale urgente est nécessaire.
  5. Une grossesse extra-utérine et la menace d'une fausse couche provoquent non seulement des douleurs dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, mais sont également parfois accompagnées de saignements abondants. Cette condition nécessite également des soins médicaux d'urgence..

Les symptômes de la douleur dans le corps d'une femme peuvent survenir non seulement pour des indications gynécologiques médicales, mais aussi après une dépression nerveuse, une dépression, un surmenage psycho-émotionnel et d'autres facteurs.

Causes des douleurs lombaires et du bas-ventre chez les hommes

Comme le corps féminin, l'anatomie masculine a ses propres caractéristiques uniques, qui peuvent simultanément entraîner des douleurs dans le bas-ventre et des douleurs dans la zone lombo-sacrée. La principale cause des symptômes cliniques est une violation fonctionnelle du fonctionnement rythmique des organes du système reproducteur. Le facteur de cause à effet le plus courant de l'inconfort est l'inflammation de la prostate, qui parmi toutes les maladies urologiques chez les hommes détient de manière fiable la position de TOP-3. Symptômes de la prostatite:

  • tire le fond de la cavité abdominale;
  • douleurs musculaires du dos et articulations des lombaires;
  • la nycturie est observée, ou une envie fréquente d'uriner;
  • il y a de la douleur et des brûlures pendant la miction.

De plus, l'hypertrophie de la prostate, au contact du rectum, provoque des douleurs et des difficultés de défécation.

  • un mode de vie sédentaire ou une forte diminution de l'activité physique;
  • consommation excessive de boissons fortes;
  • abstinence sexuelle prolongée;
  • diminution des propriétés protectrices du corps;
  • hypothermie des voies génitales.

Cependant, il existe d'autres facteurs causaux de la maladie de la prostate. L'agent causal de la prostate peut être une infection virale ou bactérienne qui pénètre à la suite d'une pathologie chronique du système génito-urinaire, ou transmise par le tractus génital anal.

Un autre agent causal des symptômes de la douleur peut être une orchépididymite ou une inflammation du testicule et de son appendice chez l'homme. La maladie, exprimée par des douleurs lombaires, des tiraillements et des douleurs douloureuses dans la partie abdominale du corps, peut être déclenchée par des lésions infectieuses aiguës des organes du système génito-urinaire ou leur pathologie chronique.

Recommandation du médecin

En cas d'attaques de douleur dans la cavité abdominale ou la partie vertébrale de la colonne vertébrale, il ne faut pas s'automédiquer, et plus encore appliquer des formes posologiques (préparations) d'un analgésique. Seul un spécialiste spécialisé fera le bon diagnostic et sélectionnera la méthode d'intervention thérapeutique ou chirurgicale appropriée. Cherchez des soins d'urgence si:

  • la douleur ne disparaît pas dans les 2-3 heures;
  • avec une toux ou une action active, la douleur s'intensifie;
  • il y a de la douleur lors des selles;
  • des inclusions sanglantes ont été détectées dans les matières fécales, ou sa couleur a acquis une couleur anormalement noire, ce qui est un signe de saignement interne.

Cependant, la douleur dans le péritoine et le dos peut indiquer non seulement une pathologie clinique, mais aussi être le résultat d'un étirement musculaire élémentaire après un effort physique actif.

Mal au bas de l'abdomen et au bas du dos

Quand ça fait mal, tire le bas de l'abdomen et le bas du dos, une condition similaire peut être la conséquence de divers facteurs. Un certain nombre de pathologies chroniques et de lésions aiguës s'accompagnent de symptômes similaires. Par conséquent, il est important de contacter immédiatement un spécialiste afin d'identifier la cause profonde de la douleur, pour un traitement rapide et professionnel, afin de prévenir d'éventuelles complications.

Pourquoi le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal

Pourquoi l'estomac fait-il mal en dessous et le bas du dos est contraint, douloureux? Le médecin peut répondre avec précision à cette question en analysant la gravité, la nature du syndrome douloureux, en identifiant sa cause première:

  1. Dans le cas où la douleur se manifeste sous une forme aiguë, le syndrome douloureux est causé par une condition pathologique aiguë,
  2. Le processus inflammatoire de nature chronique s'accompagne de douleurs douloureuses, concentrées dans le bas du dos et le bas de l'abdomen,
  3. L'apparition d'un foyer pulsatoire de douleur est souvent due à une pression intracavitaire.
  4. L'attention mérite l'état du patient en raison du sexe:
  5. Les femmes de gravité variable peuvent être dérangées en raison du début de la grossesse, des menstruations, des maladies gynécologiques, des perturbations hormonales.
  6. Les hommes sont soumis à des sensations douloureuses, concentrées dans le bas-ventre beaucoup moins souvent. Cependant, dans ce cas, la douleur peut être provoquée par des pathologies "masculines" spécifiques: inflammation de la prostate, hernie inguinale.

Un diagnostic précis est possible lors de la réalisation d'études détaillées et de la collecte de tests.

Raisons courantes

La condition lorsque l'estomac fait mal et redonne fortement au bas du dos peut être causée par les raisons suivantes:

  • Les infections Avec une lésion infectieuse du système urinaire, le syndrome douloureux s'accompagne de brûlures sévères dans la vessie, de douleurs persistantes dans la région lombaire. Les infections intestinales se caractérisent initialement par une douleur de tout l'abdomen, au fil du temps, le syndrome douloureux est localisé dans sa partie inférieure et donne aux lombaires,
  • Des douleurs aiguës, des flatulences et de la fièvre accompagnent la colite,
  • L'inflammation de l'appendicite s'accompagne souvent de fortes douleurs dans le bas-ventre avec localisation à droite. La douleur irradie dans la région lombaire, des frissons, des nausées, des vomissements sont possibles,
  • Dommages à la colonne vertébrale par ostéochondrose, dans laquelle il y a un pincement des terminaisons nerveuses et des douleurs dans la région lombaire. La névralgie s'enfonce dans le bas de l'abdomen et les jambes,
  • Urolithiase, qui s'accompagne de symptômes de douleur de nature différente (courbatures, tiraillements, aigus et coupures),
  • Une douleur coupante aiguë se produit avec une hernie inguinale.

Syndrome neurologique

Lorsque le bas du ventre et le dos d'une femme ou d'un homme ont longtemps souffert et que les tests et études de laboratoire ne confirment pas la présence de pathologies des organes internes, il convient de parler de troubles neurologiques. Un grand nombre de terminaisons nerveuses et de nœuds situés dans la région lombaire sont altérés dans le cas de certaines lésions pathologiques de la colonne vertébrale dans la région lombaire. La violation provoque une condition lorsque le bas du dos et le bas de l'abdomen sont très douloureux. Ces lésions comprennent:

  • Lumbago. Lorsque cette pathologie se produit, une névralgie sévère (une pince de racines nerveuses) se propage dans le bas-ventre,
  • Ostéochondrose du bas du dos et du sacrum,
  • Scoliose lombaire.

Maladies des organes internes

Une condition lorsque l'estomac fait mal et donne au bas du dos, peut être un symptôme de processus inflammatoires aigus des organes internes, elle se caractérise par:

  • Le foyer de la douleur est concentré dans le bas de l'abdomen, donne au bas du dos,
  • La condition est l'un des symptômes de la pathologie sous-jacente.,
  • La disparition de la douleur, avec la guérison du foyer de la maladie.
  • Principales pathologies qui provoquent des douleurs abdominales avec un retour dans le bas du dos:
  • Inflammation de l'appendice,
  • Pancréatite aiguë (inflammation du pancréas),
  • Pathologie gastro-intestinale (pathologie de l'intestin grêle),
  • Maladie rénale (pyélonéphrite, insuffisance rénale, prolapsus rénal)
  • Maladies gynécologiques, grossesse, ménopause chez la femme,
  • Prostatite, épididymite (inflammation de l'épididyme) chez les hommes.

Maladies de l'appareil reproducteur

Quand ça fait mal, ça tire dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, chez une femme cette condition est dans la plupart des cas un signe de maladies gynécologiques:

  1. Syndrome prémenstruel. Les contractions utérines provoquent l'apparition de douleurs, avant et au tout début des menstruations,
  2. Annexite. Le processus inflammatoire qui en résulte dans les trompes de Fallope et les ovaires provoque de graves douleurs de traction,
  3. Myome. Le syndrome de la douleur provoque une certaine localisation d'un néoplasme bénin ou sa grande taille,
  4. Coude utérin,
  5. Endométriose Le processus inflammatoire dans l'utérus et les ovaires est caractérisé par une douleur constante qui s'intensifie pendant les menstruations.
  6. Rupture ovarienne,
  7. Grossesse extra-utérine, menace de fausse couche.
  8. La douleur dans le bas du dos et l'abdomen chez les hommes peut signaler:
  9. Inflammation de la prostate,
  10. Le processus inflammatoire dans les testicules et leurs appendices. Une affection autre que la douleur s'accompagne de nausées, de frissons, de maux de tête et de fièvre.

Les infections

Les maladies infectieuses se caractérisent par l'apparition de douleurs sourdes et douloureuses qui, avec le temps, deviennent aiguës et paroxystiques. Les sensations de douleur sont concentrées dans le bas de l'abdomen, donnent dans l'aine et le bas du dos:

  • Infections des voies urinaires (urétrite, cystite, pyélonéphrite) causées par des agents pathogènes. Après un laps de temps, les douleurs deviennent prononcées, une sensation de brûlure apparaît (région de la vessie, bas du dos et dos). Les symptômes concomitants peuvent inclure une miction rapide et douloureuse,
  • Les infections intestinales se caractérisent par la propagation de la douleur dans tout l'abdomen. Après un certain temps, la douleur est localisée dans sa partie inférieure, donne à la colonne lombaire. Avec une maladie intestinale infectieuse, en plus de la douleur, des flatulences, de la gravité, l'apparition dans les selles de mucus et des taches peuvent être des symptômes associés.

Blessures

Les blessures traumatiques sont l'une des causes courantes d'une affection lorsque le bas du dos et le bas de l'abdomen sont très douloureux. Les principales conséquences des blessures et des ecchymoses:

  1. Déplacement articulaire. Cette condition s'accompagne de douleurs lombaires aiguës avec retour au bas de l'abdomen. Dans la plupart des cas, le déplacement articulaire se produit lors d'un effort physique excessif, lorsque la colonne vertébrale est soumise à une surcharge sévère,
  2. Dommages musculaires, se manifestant par une inflammation, une entorse des muscles et des ligaments. Une condition similaire se produit à la suite d'ecchymoses, de stress excessif, d'hypothermie. Les sensations de douleur sont soudaines et aiguës et restent au repos..

Antécédents médicaux

Tout d'abord, le spécialiste procède à un examen physique, avec palpation de la zone touchée. Après avoir examiné le patient, un ensemble de procédures de diagnostic est prescrit, notamment:

  • Analyses de sang et d'urine,
  • Examen échographique des organes pelviens,
  • Roentgenography,
  • Examen endoscopique.

Traitement

Seul un médecin peut déterminer et traiter la cause profonde de la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos. En aucun cas, vous ne pouvez vous auto-médicamenter, cela peut entraîner une exacerbation de la maladie, la survenue de complications. Vous devez appeler une ambulance lorsque:

  • Il y a une douleur aiguë et coupante (cela peut être un signe d'inflammation de l'appendice, un retard peut entraîner sa rupture et de graves complications),
  • Les sensations désagréables et douloureuses persistent longtemps,
  • Les selles n'ont pas eu lieu pendant plusieurs jours, un gonflement et une douleur sont présents,
  • Les matières fécales deviennent noires ou des caillots sanguins sont détectés.

Vous ne devez en aucun cas prendre vous-même vos médicaments. Cela ne peut être fait que par un spécialiste. L'auto-prescription de médicaments peut entraîner une exacerbation de la condition, brouillant le tableau clinique (à la suite de quoi un diagnostic incorrect est possible), des complications graves.

Que faire en cas de douleur dans le bas-ventre et le bas du dos chez une femme

Tous les systèmes du corps humain sont équipés de terminaisons nerveuses émanant de la colonne vertébrale. Les maladies inflammatoires et destructrices de la région lombaire violent la conduction des influx nerveux vers les organes internes et entraînent leur dysfonctionnement. Ou les syndromes de douleur dans la colonne vertébrale peuvent être un «reflet» des pathologies dans la région abdominale et les organes pelviens.

L'une des situations fréquentes de «douleur réfléchie» est une situation dans laquelle le bas-ventre et le bas du dos d'une femme font simultanément mal. Que faire dans ce cas, les patients apprennent au rendez-vous avec un thérapeute qui, après examen, écrit une référence à un spécialiste.

Douleur - classification

La douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos indique une inflammation, des crampes musculaires, des troubles circulatoires. Parfois, les douleurs sont incertaines et les patients ne peuvent pas les décrire, parfois, au contraire, elles brossent un tableau détaillé et vivant qui donne une idée d'un certain spasme douloureux.

Certains patients parlent de couper la douleur ou de brûler, de percer. Par la nature, l'intensité, la durée et le moment de l'apparition, les sensations douloureuses suivantes dans l'abdomen se distinguent:

  • Douleurs crampes (coliques), qui commencent progressivement, puis s'intensifient, deviennent violentes, disparaissent progressivement et se répètent après une courte ou une longue période de temps; les patients d'une manière caractéristique pressent avec leurs poings sur l'estomac pour soulager la douleur;
  • La douleur spastique disparaît au repos;
  • La douleur peut survenir dans n'importe quelle partie de l'abdomen et donner au bas du dos;
  • Douleur douloureuse dans les maladies chroniques et l'inflammation;
  • Pendant la période d'exacerbation, le patient cherche à maintenir la paix, à éviter tout contact et pression, avec difficulté fait même la sévérité de la couverture;
  • Les douleurs inflammatoires sont beaucoup plus persistantes et durables;
  • Avec ces douleurs, le patient présente des irritations localisées à l'intérieur du péritoine;
  • Douleur renversée de nature aiguë sans une certaine localisation;
  • Ténesme - envie fausse et fréquente de déféquer, accompagnée de douleurs et de spasmes dans le rectum;
  • La flatulence est une sensation douloureuse d'une distension intestinale, localisée dans la cavité abdominale;
  • Les douleurs sont régulières et perdent de leur intensité après le rejet de gaz ou de matières fécales.

Pour chaque maladie, les crampes obéissent à la loi de périodicité. La période de douleur survient indépendamment de l'alimentation, parfois leur apparition est associée à un changement de temps. Les douleurs au dos et au bas du dos sont périodiques et permanentes..

Ils surviennent avant ou après avoir mangé, la nuit, après un effort physique et au repos. La position du corps du patient lors d'attaques aiguës de douleur dans l'abdomen et le dos est également importante - la position forcée en «position fœtale» indique une inflammation des organes digestifs.

Les patients souffrant de problèmes digestifs prennent une position particulière avec les jambes pliées, ce qui affaiblit la tension de la presse abdominale. Les patients atteints de péritonite essaient de rester allongés sur le ventre.

Pathologies associées aux douleurs abdominales basses et lombaires

De nombreuses maladies des organes internes du péritoine et de la colonne lombaire se développent sous une forme latente, ne se faisant pas sentir pendant des années chez les femmes et les hommes. De temps en temps, des syndromes spastiques apparaissent dans le bas-ventre, s'étendant vers le dos. Ils peuvent être faibles, périodiques et ne pas provoquer d'anxiété..

Les femmes, en raison de leur faiblesse physique dans la structure anatomique, sont plus souvent sujettes à des symptômes, dans la pratique médicale appelée «syndrome de la douleur pelvienne chronique». La localisation de ces spasmes est le bas de l'abdomen (sous le nombril), dans les organes génitaux externes, le sacrum et le bas du dos.

La douleur pelvienne aiguë ou chronique est souvent diffuse, ce qui rend difficile la détermination de l'épicentre de la douleur et la cause de son irradiation. Les symptômes peuvent être associés à différents types de pathologies..

Maladies de l'appareil reproducteur féminin

  • L'inflammation des appendices (trompes de Fallope, ovaires) est l'une des inflammations infectieuses communes des trompes de Fallope passant aux ovaires. Les syndromes douloureux surviennent après un effort physique et des rapports sexuels. Exacerbé quelques jours avant le début des menstruations. Une femme a mal au dos et au bas-ventre des deux côtés. Parfois des crampes dans les jambes.
  • L'endométrite est une lésion inflammatoire infectieuse de la muqueuse utérine. Les principales manifestations sont des écoulements purulents, des saignements, de la fièvre, des maux de tête. Lors du sondage - douleur sévère dans le bas-ventre, donnant au coccyx, au sacrum et au dos.
  • Prolapsus utérin (partiel ou complet) - affaiblissement de l'appareil ligamento-musculaire du plancher pelvien. Elle survient à la suite d'un effort physique intense, d'accouchements fréquents, d'un mode de vie sédentaire, dans la vieillesse. Il se manifeste par une sensation d'inconfort dans le bas de l'abdomen, des spasmes douloureux de tir convulsif du péritoine, du dos et du bas du dos, des envies régulières d'uriner et de déféquer.
  • Les formations kystiques sont des excroissances bénignes dans l'utérus, les trompes de Fallope, le vagin et le plus souvent dans les ovaires. Les petits kystes ne créent pas d'inconfort ni de sensations spastiques. À mesure que la tumeur se développe, la tumeur comprime les organes adjacents - la vessie, le rectum. Il y a un risque de torsion et de vrillage des jambes du kyste - de sa propre gravité. Le processus pathologique s'accompagne de fortes douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen gauche ou droit (en fonction de l'emplacement des excroissances), donnant dans le dos, de la fièvre, des étourdissements, une faiblesse.
  • Ovulation (syndrome ovulatoire) - douleur dans le bas-ventre et le dos, associée à une rupture naturelle du follicule et à la libération de l'ovule. Les douleurs sont localisées du côté où l'ovulation s'est produite dans un cycle mensuel donné. Les symptômes peuvent être accompagnés d'épisodes de dépression, d'irritabilité, de nausées et de mucus visqueux..

Troubles neurologiques

  • La spondylarthrite est une pathologie de la colonne vertébrale, localisée dans la région lombaire. La maladie se développe dans le contexte de la formation de croissances osseuses. En conséquence, les vertèbres sont déformées, le foramen intervertébral est rétréci et la pression sur les racines nerveuses augmente. Les patients se plaignent de douleurs douloureuses et sourdes à la place d'une déformation du dos, reflétées à l'intérieur des cuisses, de l'aine, du bas-ventre, accompagnées d'une fausse envie d'uriner et de déféquer.
  • Ostéochondrose de la région lombo-sacrée - compression des terminaisons nerveuses dans la colonne lombaire à la suite d'une protrusion des disques entre les vertèbres. La maladie est le stade initial d'une hernie intervertébrale du dos. Les syndromes s'aggravent lors d'efforts physiques, de mouvements brusques, de chutes. La douleur s'intensifie lors de la toux ou des éternuements. Les terminaisons nerveuses affectées des disques I-II dans la région lombaire «reflètent» le mal de dos dans les fesses, le bas du dos, le long des surfaces postérieure et latérale des cuisses.
  • Névralgie pelvienne - nerfs pincés à la suite de blessures, varices, inflammation, hernie de la colonne vertébrale. Les crampes n'ont pas de localisation claire - du bas du dos ou du dos peuvent se refléter dans le périnée ou l'abdomen. La douleur s'intensifie périodiquement, change et recule indépendamment. L'inconfort augmente avec l'effort physique. La pathologie est d'une grande difficulté dans le diagnostic et le traitement. Les médecins diagnostiquent souvent le syndrome de la douleur pelvienne d'étiologie inconnue.

Maladies des voies urinaires

  • La cystite est une lésion infectieuse de la muqueuse de la vessie. Il se déroule sous une forme chronique, avec des exacerbations périodiques, 2-3 fois par an. Habituellement, c'est la période hivernale, après l'hypothermie. C'est la maladie la plus courante du système génito-urinaire (en particulier chez les femmes). Avec des manifestations aiguës intenses, les patients ressentent un besoin fréquent (souvent faux) d'uriner - jusqu'à 30 fois par jour. La couleur de l'urine est sombre, trouble, parfois avec un mélange de sang. Crampes vésicales brûlant, coupant, donnant au dos, au bas du dos, aux reins.
  • L'urétrite est une maladie inflammatoire de l'urètre (voies urinaires). L'inflammation est causée par des infections, des blessures et des produits chimiques. Les principaux symptômes sont une miction douloureuse, un écoulement fétide de l'urètre, dans l'urine un mélange de pus et de sang. La douleur dans le bas-ventre apparaît, sous une forme négligée, après que l'infection s'est propagée à la vessie et aux organes reproducteurs.
  • Urolithiase - la formation de cristaux de sel dans les reins, la vessie et l'uretère. Couper la douleur pendant la miction est le principal syndrome pathologique. Les crampes dans la région lombaire se produisent avec un changement brusque de la position du corps du patient ou avec l'utilisation d'une grande quantité de liquide. Les causes des exacerbations sont le mouvement du sable dans les uretères et les petits mouvements des cristaux. À la suite du développement de processus inflammatoires à la place des pierres de frottement sur la muqueuse, la température corporelle s'élève à 39 degrés. Le syndrome de la douleur rénale irradie vers les uretères (bas-ventre).

Maladies du système digestif

  • Colite aiguë (inflammation du côlon). Des conditions d'hygiène défavorables, une violation du régime alimentaire, des allergies, des lésions neuropsychiques, des infections du tractus gastro-intestinal contribuent au développement d'une inflammation chronique. Avec une localisation primaire dans le segment droit, le début de la maladie est soudain et est marqué par des douleurs abdominales aiguës avec rayonnement vers la colonne vertébrale sacrée. Les crampes précèdent la diarrhée et la transmettent. À la palpation, la douleur ne s'intensifie pas, mais augmente avant la défécation. Le ténesme, la fausse envie, la pression et une sensation de lourdeur dans le rectum augmentent progressivement.
  • Colite chronique - infectieuse, parasitaire, intoxication et inflammation ulcéreuse du côlon. Les symptômes les plus importants sont une altération de la fonction intestinale, sous forme de constipation ou de diarrhée. Pour la colite chronique, les faux désirs sont typiques, accompagnés de la libération de mucus sanguin et de gaz. Avec l'apparition de flatulences, les douleurs douloureuses s'intensifient, s'étendant au bas du dos. Avec une évolution prolongée de la maladie, des symptômes tels que: augmentation de l'irritabilité, insomnie, diminution de l'appétit sont observés.
  • Appendicite - l'un des symptômes persistants et précoces est la douleur dans l'abdomen. Les crampes apparaissent soudainement, en bonne santé. Au début des attaques, le syndrome douloureux se forme à droite, dans la région iléale, moins souvent autour du nombril et de la région épigastrique, dans le bas-ventre, puis se propage à la région du caecum, à laquelle l'appendice est relié. Le deuxième signe d'appendicite est la nausée, le vomissement, la rétention de selles, la fièvre. Lors du sondage de l'abdomen dans le côlon, une accumulation de gaz est détectée. La tension musculaire du péritoine est notée. Des douleurs abdominales sont données dans le dos ou seulement dans sa partie droite.
  • Obstruction intestinale - un arrêt soudain du mouvement des matières fécales dans les intestins. Selon la localisation de l'obstruction, des caractéristiques cliniques individuelles sont observées. La plupart des cas d'obstruction intestinale se caractérisent par une apparition soudaine et une évolution rapide. Une personne en parfaite santé présente des crampes soudaines et douloureuses, souvent localisées au site de l'obstruction, et la personne se sent immédiatement gravement malade. La douleur abdominale est d'abord prolongée, puis elle devient spasmodique, des coutures, correspondant à des contractions péristaltiques intestinales intenses, essayant de surmonter l'obstacle.
  • La pancréatite est une inflammation du pancréas, accompagnée de dommages aux voies biliaires et de calculs biliaires. Il y a des cas où la pathologie se développe avec la colite, les maladies infectieuses, l'ulcère gastrique chronique et l'ulcère duodénal. Une crise de pancréatite survient soudainement, sous la forme d'une douleur coupante «sous la cuillère», trahissant sous la côte gauche et le dos. Parfois, une douleur insupportable à la ceinture apparaît - autour du dos et de l'abdomen. Abdomen gonflé, nausées et vomissements.

Maladies du système reproducteur masculin

  • Prostatite - processus inflammatoires de la prostate causés par des troubles circulatoires, une insuffisance hormonale, des blessures, une immunité affaiblie. Les principaux signes sont des douleurs dans le scrotum, le périnée, l'anus et le dos. Une miction douloureuse (brûlure, crampes) est notée. Le désir sexuel s'affaiblit, la qualité et la quantité de sperme dans l'éjaculat sont réduites.
  • Adénome - prolifération bénigne des tissus de la prostate à la suite de laquelle les canaux urinaires sont comprimés. Les principaux symptômes sont une sensation d'inconfort, dans le contexte d'une vidange incomplète de la vessie. Douleur dans le bas-ventre à la suite du développement de processus inflammatoires dans le système génito-urinaire.
  • L'orchite est une inflammation vasculaire du testicule qui se produit sous une forme aiguë ou chronique. Il se développe à la suite de blessures ou de complications après des maladies infectieuses. La forme aiguë de la maladie se caractérise par une augmentation de la température corporelle jusqu'à 40 degrés, des maux de tête, une faiblesse générale, des douleurs articulaires. Le testicule grossit, sa forme change, une douleur apparaît, ce qui redonne au bas du dos et au coccyx.

La meilleure solution est de ne pas attendre les crises aiguës pour prendre rendez-vous à la clinique pour un premier examen. Cela aidera le thérapeute dans la première étape à déterminer la cause des spasmes douloureux et à consulter un ou plusieurs spécialistes. Il peut s'agir de médecins tels que: vertébrologue, neurologue, cardiologue, chirurgien, orthopédiste, gastro-entérologue, gynécologue, urologue, endocrinologue, proctologue, pneumologue, spécialiste des maladies infectieuses.

Diagnostique

Il est difficile pour un spécialiste de déterminer la cause de la douleur sur la base des paroles des patients et de prescrire un traitement compétent. Après une conversation préliminaire, le médecin procède à un examen et, tout d'abord, détermine la localisation des syndromes de douleur abdominale, qui peuvent être de nature indéfinie. Pour cela, la surface du péritoine est divisée en deux moitiés - la douleur survient en fonction de l'emplacement des organes affectés.

Il s'agit du nombril, de la région iliaque ou de l'hypochondre droit et gauche. Il est important de faire la différence entre les douleurs vagabondes passant dans d'autres zones. L'étape suivante consiste à déterminer la cause de la douleur, le moment et la durée de sa formation. Il est important de savoir ce qui a déclenché l'apparition de spasmes - activité physique, stress ou hypothermie.

Dans chacun des cas individuels, la cause finale des symptômes est déterminée à l'aide de tests matériels et de laboratoire:

  • Échographie des organes pelviens - examen échographique de l'état des organes internes, identification des tumeurs, des kystes et des polypes;
  • IRM du dos et de la colonne vertébrale - tomographie, avec suspicion de pathologie osseuse et cartilagineuse;
  • Endoscopie - diagnostic de l'état des muqueuses des organes internes du système digestif;
  • La laparoscopie diagnostique est une méthode de recherche chirurgicale utilisée en gynécologie pour examiner les organes du système génito-urinaire, y compris la région rétropéritonéale;
  • Test sanguin biochimique - effectué pour détecter l'inflammation et déterminer les processus métaboliques;
  • Analyse d'urine - détermine les processus inflammatoires dans le système génito-urinaire, la présence de bactéries et de virus;
  • Analyse fécale - révèle des invasions helminthiques et des processus inflammatoires dans l'intestin.

Que faire si le patient n'a pas consulté un médecin à temps et que des douleurs surviennent dans le bas de l'abdomen et le dos?

Vous ne pouvez pas prendre d'analgésiques qui rendent difficile la détermination du tableau clinique. N'appliquez pas de compresses chaudes sur l'estomac ou le dos, dans l'espoir de calmer les syndromes douloureux - elles ne feront que renforcer les processus inflammatoires existants.