logo

Douleur dans les bras et les épaules: ce que dit le symptôme

Des douleurs dans les mains lors d'un changement de temps, un engourdissement des doigts, une douleur aiguë au coude ou au poignet, une sensation de lourdeur et de raideur dans les muscles des épaules et du cou sont des symptômes qui provoquent une excitation. Certains sont le résultat d'un certain style de vie, d'un travail sédentaire et d'une charge uniforme sur les mains. D'autres découlent de maladies articulaires chroniques, qui affectent le plus souvent les doigts. D'autres encore apparaissent avec l'âge en raison de l'affaiblissement des muscles et de l'usure physiologique des articulations. Et les plus dangereux peuvent être des signes de maladie grave..

Les causes de la douleur et ses manifestations

La douleur est une réponse physiologique aux dommages et à l'inflammation qui l'accompagne des tissus des bras et des épaules: des os aux nerfs périphériques. La douleur dans ce cas est variée et dépend de nombreux facteurs: les causes de la pathologie, les maladies concomitantes, l'âge du patient et d'autres. Les sensations désagréables peuvent être locales, par exemple, ressenties dans l'articulation de l'épaule ou la main et peuvent couvrir toute la ceinture scapulaire..

L'infarctus du myocarde est l'une des conditions les plus dangereuses pouvant provoquer des douleurs dans le bras. Avec lui, l'inconfort commence dans la poitrine et se propage au bras gauche. Une condition similaire peut se produire avec une attaque d'angine de poitrine.

Une bursite ou une inflammation du sac articulaire de l'épaule, du coude ou du poignet se produit en raison d'une charge excessive sur l'articulation. Le plus souvent, cela se produit pendant le sport ou est une pathologie professionnelle. Une douleur aiguë à l'épaule ou au coude s'accompagne d'un gonflement et d'une rougeur causés par le processus inflammatoire.

L'inflammation articulaire dans l'arthrite se caractérise par une augmentation locale de la température, un gonflement. La douleur avec cette pathologie ne disparaît pas même au repos et peut s'intensifier la nuit 1. Avec l'arthrose, au contraire, les sensations désagréables s'intensifient pendant l'exercice et peuvent disparaître si vous prenez une position confortable.

Une douleur intense à l'épaule est caractéristique de la périarthrite de l'articulation de l'épaule. Les droitiers souffrent le plus souvent de la main droite, car une lourde charge lui tombe dessus. Cette maladie est caractérisée par une inflammation des tissus externes de l'articulation - ligaments, muscles, surfaces cartilagineuses des os. En règle générale, l'inflammation se développe en raison d'une charge professionnelle sur les mains ou d'une activité physique ponctuelle associée à lever et abaisser les mains, par exemple, pendant le travail saisonnier dans les chalets d'été.

Traitement de la douleur aux mains et aux épaules

Étant donné que la douleur dans les bras et les épaules peut être un symptôme du développement d'une pathologie grave, pour toutes ses manifestations, il est nécessaire de consulter un médecin.

Vous pouvez soulager la douleur à la maison, surtout si elle est causée par des blessures mineures, comme une ecchymose ou une entorse, en utilisant des compresses froides et des pansements compressifs.

Pour soulager la douleur liée à l'arthrose, à la polyarthrite et à d'autres maladies, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens locaux, tels que la crème Aertal® à base d'acéclofénac, peuvent être utilisés..

La crème Aertal® est utilisée pour traiter la douleur locale due aux blessures traumatiques et aux maladies inflammatoires du système musculo-squelettique, y compris les blessures sportives et la périarthrite 2. Il inhibe le développement de l'œdème et de l'érythème, quelle que soit l'étiologie de l'inflammation. La crème doit être appliquée sur la zone affectée avec des mouvements légers trois fois par jour..

1 Maladies des articulations. Manuel pour les médecins / Ed. DANS ET. Mazurova. - Saint-Pétersbourg: SpetsLit., 2008. Ss. 111-154.

2 instructions d'utilisation AERTAL® (AIRTAL®).

La douleur à l'épaule donne au coude et à la main

Pendant de nombreuses années, sans succès aux prises avec des douleurs dans les articulations.?

Directeur de l'Institut: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de soigner les articulations en prenant le médicament pour 147 roubles par jour.

  • Maladies du système musculo-squelettique
  • Maladies des organes internes
  • Que faire?

La douleur dans l'omoplate et l'engourdissement dans le bras sont des plaintes fréquentes qui viennent chez le médecin. Les sensations de douleur concernent les patients de tous âges; elles interfèrent avec les mouvements, le sommeil et le travail. Et dans certains cas, les attaques de douleur dans l'omoplate et l'engourdissement du membre sont des signes de maladie grave.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Artrade. Vu la popularité de ce produit, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.
En savoir plus ici...

Cela fait généralement mal d'un côté, à droite ou à gauche. La raison en est les maladies de la colonne vertébrale ou la pathologie des organes internes.

Maladies du système musculo-squelettique

La plupart des raisons pour lesquelles l'omoplate fait mal et le bras engourdi sont associées à des maux de la colonne vertébrale. Comme on le sait de l'anatomie, les racines nerveuses se localisant dans la région scapulaire provenant de la colonne cervicothoracique. La compression nerveuse provoque des douleurs et des symptômes neurologiques dans la main sous la forme de brûlures, d'engourdissements, de picotements, de troubles sensoriels.

  • ostéochondrose cervicale et thoracique;
  • saillie du disque intervertébral, hernie intervertébrale;
  • spondylolisthésis, antisthésis;
  • scoliose de la région cervicothoracique;
  • cyphose excessive des vertèbres thoraciques, ressemblant à un arceau;
  • Blessure de la colonne vertebrale;

Les problèmes vertébrogéniques se manifestent par une douleur intense et vive sous l'omoplate, qui rappelle une croix. L'attaque dure plusieurs heures ou jours. Renforce pendant les mouvements, les virages corporels, les virages en avant, le travail prolongé dans une position inconfortable. Prendre de la douleur pendant une courte période aide à prendre des analgésiques. La radiculopathie ou la douleur radiculaire s'accompagne d'engourdissements dans le pouce, l'index et le majeur.

Souvent, cela fait mal sous l'omoplate droite ou gauche et la main devient engourdie avec une irritation des nerfs intercostaux. La névralgie se propage le long de l'espace intercostal, donne sous l'omoplate.

Une blessure survient lors d'une chute sur le dos ou d'un coup direct. Les symptômes se développent considérablement. L'omoplate fait mal intensément, douloureusement, surtout le premier jour après la blessure. À l'examen, un gonflement, une déformation et une mobilité pathologique dans la région scapulaire sont notés. Si les nerfs du plexus brachial ont été endommagés, un engourdissement et une violation de l'innervation du bras sont simultanément notés. La radiographie aide à établir le diagnostic..

Maladies des organes internes

Causes cardiogéniques

La deuxième place parmi les raisons pour lesquelles cela fait mal sous l'omoplate gauche et la main engourdie est IHD (maladie coronarienne). Une cardialgie avec infarctus du myocarde et angine de poitrine se produit derrière le sternum, mais irradie (réfléchit) sous l'omoplate gauche. L'attaque résulte d'un effort physique (par exemple, monter des escaliers), la douleur est compressive, de nature pressante, se propage au coin de la mâchoire, à la main gauche, au cou à gauche. Souvent, la douleur s'accompagne d'essoufflement, de sueur froide, de peur et de panique. La souffrance s'arrête après avoir pris des nitrates et se reposer.

La douleur de l'angine de poitrine peut être de nature atypique. Parfois, les patients se plaignent que leur main est engourdie et des changements dans l'électrocardiogramme indiquent un infarctus du myocarde développé. Si cela fait mal sous l'omoplate gauche et que le bras est engourdi, il ne faut pas oublier une pathologie cardiaque grave!

Des douleurs dorsales intenses, une sensibilité diminuée dans le bras se produisent également avec un anévrisme aortique thoracique stratifié. Cette condition se développe rapidement, accompagnée d'une condition de choc, d'une forte diminution de la pression artérielle et de saignements internes. Une caractéristique est la migration de la douleur de la poitrine vers le bas du dos.

Maladies gastro-intestinales

Si l'omoplate droite est douloureuse et que le bras est engourdi, il peut y avoir une colique hépatique, causée par le mouvement des calculs (calculs) dans la vésicule biliaire. La douleur survient dans l'hypochondre droit, irradie vers la colonne vertébrale, vers la clavicule droite, accompagnée de nausées, d'amertume dans la bouche. Après une attaque, le jaunissement de la peau et l'assombrissement de l'urine apparaissent parfois.

Lorsqu'un ulcère d'estomac fait mal dans la région scapulaire, le bras est engourdi et les sensations sont si fortes qu'elles ressemblent à un coup de couteau dans l'estomac, il y a une complication de la maladie - la perforation de l'ulcère. Il s'agit d'une pathologie chirurgicale aiguë qui nécessite une intervention chirurgicale d'urgence. La perforation s'accompagne de vomissements, d'une tension de la planche de l'abdomen, d'une forte détérioration de l'état du patient. Dans de telles situations, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Que faire?

Si cela fait mal sous l'omoplate et que la main devient engourdie, vous devez contacter un spécialiste. Seul le médecin prescrira les études nécessaires et découvrira les causes du développement des symptômes. Les spécialistes suivants aideront à diagnostiquer la maladie: thérapeute, neurologue, traumatologue, cardiologue, gastro-entérologue. Un ECG, une échographie, une radiographie et une tomodensitométrie thoracique peuvent être nécessaires..

  • Qu'est-ce que le bus Freyk?
  • Causes de l'apparition et du traitement de la douleur aux jambes tirantes
  • Causes de développement, manifestations et thérapie de la dystonie cervicale
  • Manifestations et traitement de l'atrophie systémique multiple
  • Manifestations et thérapie du syndrome de compression de la colonne cervicale
  • Arthrose et périarthrose
  • Douleur
  • Vidéo
  • Hernie vertébrale
  • La dorsopathie
  • Autres maladies
  • Maladies de la moelle épinière
  • Maladies articulaires
  • Cyphose
  • Myosite
  • Névralgie
  • Tumeurs vertébrales
  • Ostéoarthrose
  • L'ostéoporose
  • Ostéochondrose
  • Saillie
  • Radiculite
  • Syndromes
  • Scoliose
  • Spondylose
  • Spondylolisthésis
  • Produits pour la colonne vertébrale
  • Blessure de la colonne vertebrale
  • Exercices pour le dos
  • C'est intéressant
    30 octobre 2018

    À quel médecin dois-je m'adresser pour obtenir une aide au travail facile?

    28 octobre 2018

    Faut-il utiliser la traction vertébrale pour les hernies?

    27 octobre 2018

    Comment se débarrasser des douleurs au bas du dos qui donnent à la jambe?

    26 octobre 2018

    Est-il possible de retirer une hernie discale dans la sclérose en plaques??

    25 octobre 2018

    Catalogue des cliniques pour le traitement de la colonne vertébrale

    Liste des médicaments et des médicaments

    © 2013-2018 Vashaspina.ru | Plan du site | Traitement en Israël | Commentaires | À propos du site | Accord d'utilisation | politique de confidentialité
    Les informations sur le site sont fournies uniquement à des fins éducatives populaires, ne prétendent pas à la référence et à l'exactitude médicale, ne sont pas un guide d'action. Ne vous auto-méditez pas. Consultez votre professionnel de la santé..
    L'utilisation des matériaux du site n'est autorisée que s'il existe un lien hypertexte vers le site VashaSpina.ru.

    Pourquoi les bras de l'épaule à la main font-ils mal?

    La douleur dans les membres supérieurs peut être rencontrée par des personnes de différents âges et professions, femmes et hommes. Comme le montre la pratique clinique, la fréquence des visites de patients se plaignant de douleurs dans les mains n'est pas beaucoup plus faible qu'avec des douleurs dans la colonne lombaire. Habituellement, une main souffre, c'est le «travail»; la douleur dans ce cas peut être caractérisée comme soudaine et aiguë, ainsi que chronique, tourmentant presque constamment le patient.

    Une personne peut ressentir une douleur d'intensité variable à l'épaule, à l'avant-bras ou à la main, elle est souvent associée à une perte de sensibilité cutanée, une sensation de «chair de poule qui coule» (paresthésie) et des dysfonctionnements des articulations des membres supérieurs. Ces symptômes ne sont pas spécifiques, c'est-à-dire qu'ils n'indiquent pas une pathologie spécifique. Seul leur complexe, associé à des mesures diagnostiques appropriées, est important pour déterminer la maladie sous-jacente qui a formé le syndrome douloureux.

    Qu'est-ce que la douleur

    Avant d'examiner les raisons pour lesquelles les bras font mal de l'épaule à la main, vous devez comprendre ce qu'est la douleur et comment elle se forme. Ces connaissances permettront de comprendre les nombreux types de syndrome douloureux, localisés dans les membres supérieurs ou se propageant (rayonnant) à l'épaule ou à la main. De plus, la compréhension du problème est capable de différencier et une variété de maladies qui «génèrent» des douleurs dans les mains.

    Le corps humain possède une grande variété de terminaisons nerveuses, jouant le rôle de récepteurs, qui sont conçus pour enregistrer à la fois les changements des facteurs environnementaux et les processus qui se produisent dans les organes internes. Parmi ces terminaisons nerveuses, les récepteurs de la douleur jouent un rôle important, signalant des effets et des processus négatifs et destructeurs dans le corps. Leur tâche principale est d'avertir une personne du danger afin qu'avec ses actions ultérieures, elle arrête ou réduise l'influence des irritants traumatiques externes ou améliore l'état des organes internes (c'est-à-dire qu'elle commence le traitement de la maladie).

    Les récepteurs de la douleur sont divisés en deux types. Certains d'entre eux, appelés mécanoconcepteurs, répondent instantanément au déplacement mécanique des tissus, c'est-à-dire aux effets traumatiques. Ils sont localisés dans la peau, les muqueuses, la graisse sous-cutanée, à la surface du fascia musculaire et des poches articulaires. D'autres récepteurs de la douleur, les chimio-récepteurs, réagissent aux stimuli chimiques et aux changements des processus oxydatifs dans le corps. Ils sont situés dans les organes internes, dans les parois des vaisseaux sanguins, dans la peau et les muqueuses.

    Avec une irritation des récepteurs localisée dans les éléments structuraux du membre supérieur, un signal de trouble pénètre d'abord dans la moelle épinière. Cela explique la toute première réaction motrice à la douleur: une personne retire réflexivement sa main, serre son coude ou sa main, si la source de la douleur se manifeste en eux. Ensuite, les informations vont aux parties correspondantes du cerveau, où il y a une «conscience» de la douleur en tant que telle..

    Dans le même temps, une réaction multicomposante du corps se forme, qui est responsable du développement de la douleur dans le bras. Parallèlement au mouvement moteur protecteur, des émotions fortement négatives et la réponse correspondante du système nerveux autonome se développent: la pression artérielle augmente, la fréquence cardiaque accélère, la respiration s'accélère, le métabolisme du membre supérieur affecté par la pathologie s'améliore.

    Les signaux de douleur pénètrent dans le cerveau de différentes manières, ce qui détermine la division de la douleur en deux types:

    Si les fibres nerveuses elles-mêmes sont endommagées, en combinaison avec une irritation des récepteurs de la douleur, alors la douleur est appelée projetée et se caractérise par la soudaineté, la gravité et une intensité élevée. Par exemple, avec une ecchymose du coude, l'articulation du coude est blessée avec le nerf radial ou ulnaire, et la douleur s'étend à tout l'avant-bras et la main. Le même phénomène se produit en cas de compression des racines vertébrales du rachis cervical: un syndrome douloureux sévère est noté dans la région de l'épaule du bras et donne ci-dessous.

    La douleur réfléchie se forme d'une manière légèrement différente. Elle a reçu ce nom, car la douleur est notée par le patient loin de la source elle-même, et ce sont principalement des organes internes. Ainsi, avec les maladies cardiaques, une douleur tirante dans la main est souvent ressentie dans le bras de l'épaule à la main, sur la surface interne du membre.

    Les différents mécanismes de formation des signaux de douleur et la participation de deux types de récepteurs à ce processus expliquent la variété des pathologies dans lesquelles les patients ont mal aux mains de l'épaule à la main. Par conséquent, les causes du syndrome douloureux peuvent résider à la fois dans la défaite du membre supérieur lui-même et dans la maladie de tout organe interne.

    Maladies caractérisées par une douleur dans les mains

    La nature du syndrome douloureux peut être inégale avec diverses pathologies. Une personne se plaint soit de douleurs sévères et soudaines qui passent après un certain temps, soit de douleurs chroniques, avec peu d'intensité, la tourmentant pendant une longue période. En tout cas, il ne faut jamais endurer ces douleurs dans l'espoir qu'elles disparaîtront elles-mêmes et ne se reproduiront pas. Si le bras fait mal de l'épaule aux doigts, vous devez immédiatement contacter la clinique.

    En diagnostiquant les causes de la douleur dans la main gauche ou droite, le médecin attire l'attention sur de nombreux points importants. Il clarifie la nature des plaintes du patient, la durée et les paramètres du syndrome douloureux, sa répartition dans différentes zones du membre supérieur, l'implication des doigts de la main (ceci est important pour clarifier la lésion du nerf ulnaire ou radial). De plus, le spécialiste doit déterminer la fonctionnalité des articulations de l'épaule, du coude, du poignet, ainsi que des articulations de la main, pour connaître l'état de sensibilité cutanée et les réflexes. La condition générale du patient est d'une grande importance: la présence de maladies inflammatoires aiguës et de pathologies chroniques somatiques.

    Dans ce spécialiste, en plus d'un examen, des diagnostics supplémentaires aident: tests de laboratoire et examens instrumentaux. Le patient reçoit une radiographie des articulations du membre supérieur, selon l'échographie, la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique. Finalement, un diagnostic final est posé et un traitement efficace est prescrit..

    Les maladies qui surviennent avec une douleur dans le bras de l'épaule à la main sont un vaste groupe de pathologies. Dans leur diagnostic différentiel, il est commode d'utiliser la division en plusieurs groupes. Chacun d'eux correspond à une certaine zone du membre supérieur:

    • zone du poignet;
    • articulation du coude;
    • épaule et articulation de l'épaule;
    • plexus du nerf brachial;
    • racines vertébrales de la colonne cervicale.

    Pathologie de la zone du poignet

    La condition la plus courante, qui se manifeste par une douleur dans les mains, est appelée syndrome du canal carpien. Ses synonymes utilisés dans la pratique médicale sont le syndrome du tunnel (bien que ce concept soit plus large et ne s'applique pas seulement aux membres supérieurs), le syndrome de la carpe. Selon les études, la fréquence des pathologies atteint 10%, la majorité des patients étant des femmes âgées de 40 à 60 ans.

    Sur le côté intérieur de la zone du poignet directement sous la peau, il y a un faisceau tendineux de muscles fléchisseurs de la main et des doigts. Sous eux, dans le tunnel formé par les éléments osseux et le ligament transverse de la main se trouve le nerf médian. Ce sont ses dommages aigus ou chroniques qui provoquent les manifestations caractéristiques du syndrome du canal carpien et expliquent pourquoi ses mains lui font mal. Une affection aiguë se forme après des blessures et une affection chronique à la suite de mouvements répétitifs monotones des mains.

    Par conséquent, le syndrome carpien est souvent diagnostiqué chez des représentants de professions telles que les musiciens, les chauffeurs, les utilisateurs d'ordinateurs, les caissiers. Un traumatisme constant du nerf médian avec un ligament ou des tendons conduit le patient à une plaie du bras gauche ou droit (selon qu'il est gaucher ou droitier).

    La douleur s'intensifie au cours de l'activité professionnelle et s'accompagne d'un changement de sensibilité de la peau des mains. En règle générale, il diminue ou est complètement absent du côté palmaire de la main, tandis que le pouce, l'index, le majeur et une partie de l'annulaire sont engourdis.

    En plus du syndrome du canal carpien, une main peut être très douloureuse si les muscles (myosite), les gaines tendineuses (tendovaginite), les poches périarticulaires (bursite) s'enflamment dans la zone du poignet et de la main. Bien sûr, le poignet fera très mal et la douleur irradiera vers le poignet et l'avant-bras si l'articulation du poignet est endommagée par une blessure ou de l'arthrite..

    Modifications de l'articulation du coude

    La douleur provenant du coude s'étend presque toujours à l'épaule, à l'avant-bras et à la main. Sa source peut être à la fois les structures de l'articulation du coude elle-même et deux nerfs, radial et ulnaire, qui passent près de l'épicondyle. Un traumatisme aigu ou chronique, ainsi que des processus pathologiques, peuvent endommager ces structures..

    Par conséquent, toutes les maladies dans lesquelles les coudes de la main gauche ou droite sont douloureux peuvent être représentées comme suit:

    • destruction des articulations et dommages aux troncs nerveux lors de blessures;
    • inflammation des articulations (arthrite), suivie d'une arthrose;
    • inflammation des poches périarticulaires (bursite);
    • inflammation de l'épicondylite (épicondylite), souvent accompagnée de névrite.

    Chacune de ces pathologies est caractérisée par d'autres signes. Ainsi, avec l'arthrite, la région ulnaire est enflée, fortement douloureuse, la peau rouge au-dessus d'elle. Le mouvement du coude est difficile, voire impossible, et le bien-être de la personne est altéré en raison du syndrome d'intoxication (fièvre, faiblesse grave). Avec une épicondylite et, par exemple, une névrite radique, une douleur intense le long du nerf radial atteint la main et les doigts, combinée à une détérioration de la sensibilité cutanée. Dans ce cas, la main elle-même pâlit, gonfle légèrement et la fonctionnalité des articulations du coude et du poignet diminue fortement.

    Maladies de l'épaule

    Une variété de pathologies de la zone de l'épaule peut être source de douleur, qui «recouvre» souvent tout le bras:

    • arthrite de l'articulation de l'épaule;
    • bursite;
    • tendinite (inflammation des tendons);
    • myosite.

    De plus, les vaisseaux sanguins les plus importants passent de l'intérieur de l'articulation de l'épaule, dans la région axillaire, et la moitié du plexus du nerf brachial est située. C'est son irritation qui signale la douleur si le patient présente des lésions spécifiques des muscles pectoraux (syndrome des muscles pectoraux mineurs, syndrome du muscle scalène antérieur, syndrome du trou thoracique supérieur). Ces pathologies, à leur tour, peuvent être combinées à une compression (compression) des vaisseaux sanguins, ce qui affecte l'état de la circulation sanguine dans la main et provoque la formation de paresthésies, et aggrave également la sensibilité cutanée.

    Racines vertébrales cervicales - douleur au bras?

    Chaque groupe de nerfs s'étendant de la moelle épinière est conçu pour innerver certaines parties du corps humain. Plusieurs paires de racines nerveuses partent de la moelle épinière cervicale, dont la partie inférieure est directement responsable de l'état des membres supérieurs. Par conséquent, toute maladie qui affecte ces racines peut provoquer le développement de douleurs et de changements de sensibilité dans les mains..

    Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Artrade. Vu la popularité de ce produit, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.
    En savoir plus ici...

    Ces pathologies sont les suivantes:

    • ostéochondrose de la colonne cervicale;
    • spondylose (déplacement) des vertèbres cervicales;
    • hernie vertébrale dans la colonne cervicale;
    • fractures et luxations des vertèbres;
    • gonflement de la colonne vertébrale;
    • tuberculose vertébrale.

    Souvent, la douleur de ces maladies atteint les doigts et se caractérise par une intensité élevée, et des mouvements actifs ou passifs dans le cou l'augmentent ou la diminuent. La localisation caractéristique des foyers avec une sensibilité cutanée réduite indique des dommages à une certaine paire de nerfs spinaux.

    De nombreuses pathologies différentes peuvent entraîner des douleurs dans les mains. Parmi eux, des maladies graves telles que la hernie rachidienne, l'inflammation, l'enflure ou les blessures. Par conséquent, si vos mains commencent à vous faire mal, vous ne pouvez pas traîner en cherchant de l'aide, sinon la pathologie progressera et aggravera considérablement l'état de santé humaine.

    Ajouter un commentaire

    My back.ru © 2012—2018. La copie des documents n'est possible qu'avec un lien vers ce site.
    ATTENTION! Toutes les informations sur ce site sont pour référence seulement ou populaires. Le diagnostic et la prescription de médicaments nécessitent une connaissance des antécédents médicaux et un examen par un médecin. Par conséquent, nous vous recommandons fortement de consulter un médecin concernant le traitement et le diagnostic, plutôt que l'automédication. Conditions d'utilisation

    CAUSES DE DOULEUR DANS L'articulation de l'épaule et du coude

    Luxations de l'épaule: la cause la plus courante est une blessure: blessure sportive, chute, accident de voiture. Comme toute luxation, une luxation de l'épaule est également très douloureuse, et si une personne ne remet pas l'épaule dans la position anatomiquement correcte, vous devez demander l'aide d'un traumatologue orthopédiste..

    Les luxations résultant d'une blessure s'accompagnent généralement de blessures plus étendues - ruptures ou fractures. Ils nécessitent un traitement séparé. Les jeunes de moins de 30 ans après une luxation de l'épaule ont 80% de chances de luxation récurrente. Par conséquent, il est conseillé aux jeunes de subir une intervention chirurgicale pour rétablir l'équilibre anatomique de l'articulation afin d'éviter une nouvelle luxation. En cas de luxations répétées, non seulement les ligaments de l'articulation, mais aussi l'os sont endommagés. En conséquence, une arthrose peut se développer..


    Épicondylite latérale ou tennis elbow - inflammation de la partie externe du coude à l'endroit où les tendons musculaires sont attachés à la croissance osseuse. Ces muscles relient la main à l'humérus. Le travail des muscles permet le mouvement de la main. Le tennis elbow est le problème de coude le plus courant causé par une tension, une surcharge ou une blessure spécifique. Le tennis elbow se manifeste par un gonflement et une douleur dans le bord externe du coude, qui sont aggravés par le mouvement de la main, par exemple, se serrer la main provoque de la douleur. L'une des causes les plus courantes d'épicondylite est le travail informatique..

    Pour traiter un coude de tennis, vous devez décharger l'articulation du coude. Il est recommandé de prendre des anti-inflammatoires, et après avoir consulté un traumatologue orthopédiste, suivre des cours de physiothérapie. Dans certains cas, si le problème ne peut pas être résolu de cette manière, une intervention chirurgicale est effectuée pour restaurer ou libérer le tendon affecté.

    Pendant l'opération, le site de l'inflammation est éliminé (par résection), dont l'emplacement approximatif est déterminé avant même l'opération par échographie. Dans la période postopératoire pendant une longue période (jusqu'à 8 semaines), il est nécessaire de fournir un régime doux pour le coude. Le travail sur ordinateur doit également être limité.

    Épicondylite latérale ou tennis elbow - inflammation de la partie interne du coude à l'endroit où les tendons musculaires sont attachés à la croissance osseuse. Le coude d'un golfeur se produit à la suite de mouvements répétés de la flexion de la main, entraînant une surcharge des muscles qui plient la main et les doigts, ainsi qu'une charge excessive sur les sites d'attache des tendons de ces muscles, ce qui entraîne une inflammation, un gonflement et une douleur dans l'articulation du coude.

    Pour traiter le coude d'un golfeur, l'articulation du coude doit être soulagée. Il est recommandé de prendre des anti-inflammatoires, et après avoir consulté un traumatologue orthopédiste, suivre des cours de physiothérapie. Dans certains cas, si le problème ne peut pas être résolu de cette manière, une intervention chirurgicale est effectuée pour réparer ou libérer les tendons affectés..

    Pendant l'opération, le site de l'inflammation est éliminé (par résection), dont l'emplacement approximatif est déterminé avant même l'opération par échographie. Dans la période postopératoire pendant une longue période (jusqu'à 8 semaines), il est nécessaire de fournir un régime doux pour le coude. Le travail sur ordinateur doit également être limité.

    L'épaule «gelée» en médecine est une maladie obscure mais assez courante affectant l'articulation de l'épaule. La maladie peut commencer subitement, une douleur à l'épaule apparaît, qui progresse, entraînant des restrictions de mouvement. L '«épaule gelée» provoque la formation de tissu cicatriciel dans la capsule de l'articulation de l'épaule.

    La cause de la maladie n'a pas encore été découverte dans le monde, mais son évolution a été étudiée. La maladie peut durer jusqu'à trois ans. Lorsqu'il est possible de soulager la douleur à l'aide d'un traitement médicamenteux, il est recommandé au patient, après consultation d'un traumatologue orthopédique, de se rendre en physiothérapie pour rétablir le mouvement de l'articulation. Dans les cas où les médicaments et la physiothérapie ne donnent pas de résultats, un traitement chirurgical est recommandé pour libérer l'articulation du tissu cicatriciel, ce qui rétablit l'amplitude des mouvements et élimine la cause de la douleur.

    Ruptures de la coiffe des rotateurs. Les quatre muscles de l'articulation de l'épaule qui fixent l'humérus dans l'articulation de l'épaule et assurent le mouvement sont appelés coiffe des rotateurs. Ces quatre muscles s'attachent à l'omoplate et leurs tendons au gros tubercule de l'humérus. La rupture de ces tendons peut se produire à la suite d'une blessure, ainsi que de l'usure due au processus de vieillissement. En cas de lésion du tendon, la douleur est généralement plus prononcée la nuit et se fait sentir à un certain endroit - dans la main au-dessus du coude, où le muscle deltoïde s'attache à l'humérus (tiers supérieur de l'épaule). Si les ruptures dans les tendons sont petites, les restrictions de mouvement ne sont pas prononcées et seuls les mouvements effectués avec une très grande amplitude peuvent être difficiles.

    En cas d'inflammation de la coiffe des rotateurs, le problème est traité à l'aide de médicaments anti-inflammatoires, de physiothérapie et d'injections de stéroïdes hormonaux. Si un tel traitement ne donne pas de résultats efficaces, une intervention chirurgicale est appliquée - les zones endommagées sont suturées, éliminant la douleur et rétablissant l'amplitude des mouvements.
    Les ruptures de la coiffe des rotateurs sont traitées chirurgicalement. En cas de rupture, la thérapie anti-inflammatoire est utilisée uniquement pour éliminer les symptômes (douleur et inflammation).

    Si les dommages à la coiffe des rotateurs ne sont pas traités, il y a une forte probabilité qu'avec le temps, le problème doive être résolu à l'aide du remplacement de l'articulation de l'épaule..

    Syndrome de recul de l'articulation de l'épaule. Une surcharge régulière de l'articulation de l'épaule avec une amplitude maximale lors de la natation, du baseball ou du tennis, des microtraumatismes ou de l'usure naturelle de l'articulation pendant le vieillissement sont les causes les plus fréquentes de recul de l'articulation de l'épaule. Au stade initial, il y a une légère douleur à l'épaule, qu'une personne peut ressentir au repos et pendant le mouvement, une douleur est donnée de l'épaule le long du bras, une douleur soudaine et aiguë lors du levage ou de la saisie d'objets. Avec la progression du syndrome, des douleurs apparaissent la nuit, une faiblesse et une limitation des mouvements, il est difficile de faire des mouvements avec les mains derrière le dos - par exemple, dézipper la robe.

    Pour traiter le syndrome de recul de l'articulation de l'épaule, l'articulation doit être soulagée. Il est recommandé de prendre des médicaments anti-inflammatoires et, après consultation avec un traumatologue orthopédiste, d'étudier et de faire régulièrement un ensemble d'exercices de physiothérapie. Dans certains cas, si le problème ne peut pas être résolu de cette manière, la chirurgie.

    Le syndrome de recul de l'articulation du coude survient souvent après une blessure ou un microtraumatisme répété, par exemple, chez les athlètes. Le patient a une restriction des mouvements dans une ou plusieurs directions (il est impossible de se redresser ou de se plier) ou dans les deux directions (il est impossible d'assurer la gamme complète des mouvements).

    Pour traiter le syndrome de recul de l'articulation du coude, il est nécessaire de soulager l'articulation. Il est recommandé de prendre des médicaments anti-inflammatoires et, après consultation avec un traumatologue orthopédiste, d'étudier et de faire régulièrement un ensemble d'exercices de physiothérapie. Dans certains cas, si le problème ne peut pas être résolu de cette manière, la chirurgie.

    Dans la période postopératoire, le premier jour après l'opération, un cours de physiothérapie commence à restaurer la gamme complète des mouvements articulaires.

    La souris de l'articulation du coude. À la suite d'un traumatisme ou d'une maladie articulaire, un fragment de cartilage ou d'os pénètre dans la capsule articulaire. Il provoque généralement une sensation de blocage et une douleur aiguë lors du déplacement. La souris de l'articulation du coude est traitée chirurgicalement. Pendant l'opération, un fragment (souris articulaire) flottant librement dans l'articulation est retiré.

    La bursite de l'épaule est une inflammation qui se produit dans la membrane muqueuse de l'articulation de l'épaule. Signes d'inflammation: douleur, gonflement, limitation des mouvements et douleur pendant le mouvement. L'inflammation provoque une surcharge de l'articulation de l'épaule, des microtraumatismes répétés ou une blessure séparée à l'articulation de l'épaule, ainsi qu'une tendinite calcifiante, à la suite de laquelle des cristaux de calcaire se déposent dans le tendon de la coiffe des rotateurs, formant une ou plusieurs cavités et provoquant une inflammation des tissus entourant le tendon.

    La bursite du coude est une inflammation qui se produit dans le sac muqueux de l'articulation du coude. L'inflammation provoque généralement de la douleur, un gonflement et, dans de rares cas, des restrictions de mouvement. La cause de la bursite peut être un traumatisme, une infection, de l'arthrite, ainsi qu'une pression prolongée sur un ou les deux coudes, par exemple, des représentants de professions spécifiques - ferblantiers ou installateurs d'unités de réfrigération / chauffage, qui doivent effectuer une partie du travail sur la base des coudes.

    L'arthrite de l'articulation du coude est un processus inflammatoire dans l'articulation, qui se manifeste par des douleurs et des mouvements limités. La polyarthrite rhumatoïde est l'un des types d'arthrite les plus courants affectant l'articulation du coude. L'arthrite peut également être causée par un travail physique, qui entraîne régulièrement une surcharge des articulations du coude et des traumatismes..

    Le traitement non chirurgical de l'arthrite implique l'élimination de la charge sur l'articulation touchée, la prise de médicaments contre la douleur, l'injection de stéroïdes et la physiothérapie. Si avec un tel traitement, il n'est pas possible de réduire la douleur, des restrictions sévères de mouvement dans l'articulation du coude sont observées, un traitement chirurgical est nécessaire.

    Un traitement chirurgical d'urgence est nécessaire en cas d'arthrite purulente (arthrite causée par une infection - un microbe). L'arthrite infectieuse peut être causée, par exemple, par le diabète sucré, ainsi que par l'utilisation régulière de stéroïdes (généralement chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes). Un traitement chirurgical adéquat de l'articulation correctement effectué augmente la probabilité d'un résultat positif.

    Arthrose de l'articulation de l'épaule. À la suite de blessures, de maladies et du processus naturel de vieillissement, l'articulation de l'épaule est progressivement endommagée chez l'homme. Le cartilage est endommagé, ce qui, dans l'articulation, protège les surfaces de deux os du contact direct et de la friction. Lorsque le cartilage s'use, le contact direct et la friction osseuse entraînent une inflammation de l'articulation, de la douleur et, par conséquent, une restriction des mouvements.

    L'arthrose est un processus irréversible, mais il peut être limité ou ralenti. Pour le traitement efficace de l'arthrose, des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques sont utilisés, ainsi que la physiothérapie - des procédures visant à activer la circulation sanguine autour de l'os endommagé. Après consultation d'un traumatologue orthopédiste, il est recommandé d'étudier un ensemble d'exercices physiothérapeutiques, dont la mise en œuvre régulière vous permet de maintenir, voire d'améliorer, l'amplitude de mouvement existante de l'articulation malade.

    Si, avec un tel traitement, il n'est pas possible de réduire la douleur et si des restrictions sévères de mouvement dans l'articulation de l'épaule sont observées, un traitement chirurgical est nécessaire.

    Que faire de la douleur dans la main du coude à la main? Nous déterminons les raisons pour lesquelles cela fait mal et fait mal sous le coude

    La douleur dans le bras du coude à la main peut apparaître pour de nombreuses raisons. Douleurs musculaires, problèmes d'œdème sévères, le tonus musculaire augmente souvent, formant une réaction de défense.

    Les raisons peuvent être divisées en celles associées à l'activité physique et associées au développement de diverses maladies du système musculo-squelettique. Selon les statistiques, le côté extérieur de la main droite souffre plus souvent que la gauche.

    Dans la plupart des cas, un traitement compétent commencé en temps opportun donne un bon résultat.

    Causes de la douleur du coude à la main

    Qu'est-ce qui fait mal à vos mains du coude à la main? Les causes de cette douleur sont très diverses. En plus de la douleur, les patients se plaignent le plus souvent que la main droite ou gauche est enflée, il y a des sensations de traction dans les muscles. Afin de comprendre pourquoi le syndrome douloureux se développe, que faire pour l'arrêter, vous devez consulter un médecin.

    Surtension

    La surcharge du membre supérieur est le plus souvent causée par un travail monotone, impliquant des mouvements stéréotypés répétitifs en permanence (par exemple, le travail sur le convoyeur). Dans le même temps, le nerf médian est souvent comprimé par les formations osseuses et tendineuses du poignet. En neurologie, ce trouble est appelé syndrome du canal carpien. Souvent, cette pathologie se manifeste chez les musiciens, les artistes, ainsi que lors de travaux fréquents et prolongés à l'ordinateur.

    Charges sportives

    Des entraînements fréquents et intenses et des charges sur des groupes musculaires spécifiques provoquent une inflammation des tendons. Cela entraîne une douleur permanente lors des mouvements des membres supérieurs. Dans cette situation, il est conseillé de s'abstenir temporairement d'une activité physique de toute intensité.

    IMPORTANT! Il est nécessaire de consulter un traumatologue ou un orthopédiste spécialisé. La nomination de physiothérapie, massage, thérapie par l'exercice et parfois des anti-inflammatoires non stéroïdiens en comprimés ou pommades (indométacine, nimésulide) montre une grande efficacité.

    Maladie

    Arthrite

    L'arthrite fait référence à une inflammation des articulations qui commence à la suite d'un certain nombre de facteurs. L'arthrite est désagréable car elle ne peut pas être guérie une fois pour toutes. En même temps, il fronce les mains du coude à la main, tire les articulations, elles font mal. Le membre supérieur gauche est impliqué dans le processus pathologique plus tard que le droit. Afin de comprendre ce qu'il faut faire avec cette maladie, vous devez contacter un rhumatologue.

    Pourquoi cela arrive-t-il? Raisons du développement de l'arthrite:

    • Maladie rhumatismale
    • Histoire des blessures
    • Processus infectieux
    • Goutte
    • Diabète
    • Helminthiasis
    • Syphilis

    Douleur douloureuse continue sous le coude, la brûlure est caractéristique. Souvent, le syndrome douloureux atteint un niveau d'intensité tel que le blocage articulaire se développe (impossibilité de mouvements actifs). Puisque l'arthrite est célèbre pour son évolution ondulatoire avec rémissions et rechutes, la douleur ne survient que pendant les périodes d'exacerbation.

    Dans la zone d'articulation, il y a un gonflement, une hyperémie, une augmentation de la température de la peau sur la zone articulaire. Au fur et à mesure que l'arthrite progresse, l'articulation se déforme et sa contracture se développe. Cherchez l'aide qualifiée d'un rhumatologue.

    Arthrose

    L'arthrose est une dégénérescence lente du cartilage articulaire. Au cours de la progression de la pathologie, les os et les tissus mous sont impliqués dans le processus. La capsule articulaire s'épaissit, ce qui limite l'amplitude des mouvements. Le processus est de nature asymétrique; chez les droitiers, le processus est plus souvent dans l'articulation de la main droite.

    Les patients s'inquiètent de douleurs douloureuses dans l'articulation, sans localisation claire. Le syndrome douloureux est caractérisé par un degré élevé d'intensité, la mobilité dans l'articulation est limitée avec le temps. La douleur a tendance à s'intensifier avec l'effort physique, avec l'hypodynamie, elle s'apaise. Dans une phase sévère de la maladie due à des douleurs articulaires, le patient ne peut pas s'endormir.

    Les limitations de l'amplitude des mouvements, le crépitus au moment du démarrage de l'activation sont caractéristiques. L'articulation est élargie en raison d'un œdème. Au fil du temps, l'articulation se déforme, les ostéophytes se développent.

    Tendinite

    Par tendinite, on entend le processus inflammatoire des tendons des articulations. Le plus souvent, c'est le lot des athlètes professionnels. Avec une tendinite, l'articulation gonfle et fait mal.

    Les facteurs causaux sont une augmentation du stress sur l'articulation au fil du temps, un traumatisme, une infection.

    La maladie se caractérise par une douleur aiguë dans la zone touchée, la douleur augmente avec les changements météorologiques et l'activité motrice. Le mouvement des articulations avec tendinite est limité, les articulations sont sensibles à la palpation.

    Des rougeurs locales (généralement le côté extérieur) et un gonflement dans la zone d'inflammation sont notés, la surface de la peau est chaude. Lorsque vous faites des mouvements, vous entendez comment le joint craque.

    Syndrome du tunnel

    Par syndrome tunnel, on entend une pathologie neurologique due à la compression du nerf par le poignet. Dans ce cas, la douleur s'étend du coude à la main. Le syndrome a reçu ce nom parce que les os, les muscles et les tendons forment une sorte de canal dans lequel se situe le nerf médian..

    Contrairement au fait que le nerf est protégé par les structures musculo-squelettiques, il peut être comprimé avec un défaut dans le canal. En cas de tension sévère de l'appareil ligamentaire et tendineux, la perfusion tissulaire en souffre, un manque de nutriments est constaté. Lorsque cela se produit en continu, la déformation du canal se développe, ses parois deviennent gonflées, épaissies et friables. Le canal devient plus étroit, la pression sur le nerf augmente. En conséquence, la fonction de conduire des impulsions nerveuses diminue et l'activité motrice du bras est altérée.

    Maladies de la colonne vertébrale et du dos

    L'ostéochondrose est comprise comme une lésion dégénérative de la colonne vertébrale. De plus, que la douleur est localisée dans le dos, les articulations des membres supérieurs sont endommagées.

    Le syndrome douloureux se développe lentement. Au cours des premières rechutes de la maladie, la douleur est enregistrée avec un fort stress physique et est faiblement exprimée. Avec la progression de la pathologie, la douleur s'aggrave, devient prononcée. Les sensations prévalent la nuit en raison de la relaxation musculaire. Il y a une paresthésie dans la peau (une sensation de "chair de poule courante").

    Troubles neurologiques

    La névrite du nerf cubital est une inflammation du nerf. Le nerf cubital innerve une partie du corps du coude au poignet. Dans ce cas, la régulation nerveuse des mouvements de l'articulation du coude est altérée, la main peut devenir engourdie.

    Douleur intense, caractérisée par un degré élevé d'intensité. Elle survient brutalement, potentialisant l'insomnie chez le patient. La douleur augmente avec le mouvement, au repos ne disparaît pas.

    La mobilité des bras est très limitée. La sensibilité du membre supérieur affecté diminue, un engourdissement est noté jusqu'à une perte partielle. Avec une inflammation du nerf entier, une paralysie du membre est possible. Le patient perd la capacité de faire des mouvements dans la main, ressent de la douleur lors des mouvements des extenseurs de flexion, ce qui provoque le développement d'une atrophie musculaire. En présence des symptômes ci-dessus, consultez un neurologue.

    Blessures

    Des fractures des os et des luxations des articulations du coude et du poignet se produisent dans la grande majorité des cas en raison d'une chute du bras tendu. Les patients se plaignent de douleurs articulaires sévères et intenses. Lorsque les articulations endommagées sont activées, la douleur devient insupportable.

    Un gonflement dans la région articulaire est noté. Le membre peut être tourné dans une direction inhabituelle. Le bruit de crepitus, un changement de configuration de l'articulation, une mobilité atypique, un raccourcissement ou un allongement du bras par rapport à un bras sain indique une fracture. Résistance au printemps, douleur constante, la déformation parle de luxation.

    Autres raisons

    Une des causes de la douleur dans la main peut être une thrombose veineuse du membre supérieur. En raison de la thrombose, une congestion veineuse se développe. En conséquence, un syndrome douloureux local prononcé se forme..

    L'insuffisance artérielle due à l'athérosclérose des artères des membres supérieurs peut provoquer des douleurs du coude à la main. La plaque obstrue ou rétrécit la lumière du vaisseau, une ischémie des membres et une douleur se développent.

    L'ostéoporose en tant que cause de douleur dans la main se développe chez les personnes âgées. La densité osseuse avec cette pathologie diminue. Cela potentialise la fragilité et la fragilité accrues des os, les fissures et les fractures fréquentes qui provoquent des douleurs sur le site des dommages..

    Que faire? Méthodes de traitement

    Il est nécessaire de traiter la douleur dans la main par son déchargement, la thérapie de traction (traction osseuse).

    Le traitement médicamenteux implique l'utilisation d'analgésiques (kétorolac), d'amidopyrine, de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (voltaren, ibuprofène).

    Les procédures de physiothérapie sont efficaces, y compris l'UHF, la magnétothérapie, la thérapie de boue, la thérapie d'exercice.

    Le traitement chirurgical est effectué sous la forme d'une dénervation articulaire, d'une myotomie de décompression, d'une fenestration du tractus iléotibial, d'une décompression intraosseuse, d'une ostéotomie, d'une arthrodèse, d'un remplacement d'endoprothèse.

    MISE EN GARDE! Pendant une exacerbation, la physiothérapie ne peut pas être effectuée, car son effet peut améliorer la réaction inflammatoire.

    Comment soulager la douleur?

    Que faire de la douleur dans la main du coude à la main? La douleur peut être arrêtée à l'aide d'analgésiques et de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (nise, indométhacine) dans les onguents, les comprimés et les injections intraveineuses. Il est nécessaire de minimiser la pression sur les articulations, d'assurer leur immobilisation et leur repos fonctionnel.

    Les remèdes populaires sous forme d'infusions de thym, de calendula, de camomille démontrent leur efficacité pour soulager l'enflure et les réactions inflammatoires. Cependant, ces méthodes ne sont pas en mesure d'influencer au niveau fonctionnel et organique..

    Quand consulter un médecin?

    Un médecin doit être consulté en cas de douleur aiguë prolongée dans le membre supérieur. Recourir immédiatement à une visite spécialisée en cas de blessure. En cas d'effort physique excessif, il est conseillé d'attendre 2-3 jours, et si la douleur ne s'atténue pas, rendez-vous chez un traumatologue. Si le bras est enflé, la douleur s'intensifie, l'état général s'aggrave, un médecin est requis.

    Pourquoi ne devriez-vous pas reporter la visite chez le médecin? Beaucoup croient que la douleur disparaîtra d'elle-même, mais compter sur le cas n'en vaut pas la peine..

    ATTENTION! La procrastination peut entraîner des conséquences irréversibles jusqu'à l'amputation du bras.

    Afin de comprendre à quel médecin s'adresser, il est nécessaire de déterminer la cause présumée de la douleur. Si un fait de blessure est enregistré, il est nécessaire de consulter un traumatologue, si un processus chronique est observé, la consultation la plus probable d'un rhumatologue est nécessaire. En cas de doute, vous devriez rendre visite à un thérapeute qui posera le diagnostic prévu et référera à un spécialiste.

    Mesures préventives

    La prévention consiste à modifier la position en cours de fonctionnement pour éviter les surtensions. Une activité physique inadéquate doit également être évitée. Un refroidissement excessif qui peut provoquer de l'arthrite ou de la névrite doit être évité. Il est conseillé de ne pas négliger les examens préventifs pour le diagnostic rapide des pathologies en développement du système musculo-squelettique.

    Comment identifier la cause et comment la traiter si le bras fait mal de l'épaule au coude

    La douleur dans le bras de l'épaule au coude peut être dérangeante pour diverses raisons. Une position inconfortable pendant le sommeil ou un travail prolongé et monotone avec la main peut provoquer des sensations douloureuses à court terme associées à une tension musculaire ou à une entorse des tendons. Avec un inconfort prolongé, lorsque le bras fait constamment mal de l'épaule au coude, la raison ne réside pas toujours dans le membre lui-même et nécessite une attention sérieuse. Engourdissement, décoloration de la peau, douleur dans la main gauche ou droite - cela peut manifester des troubles neurologiques, des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que des maladies du système musculo-squelettique. Avant de traiter la douleur et d'éliminer ses causes, vous devrez subir un diagnostic.

    Pourquoi la douleur au bras se produit-elle?

    La douleur dans le bras de l'épaule au coude se produit pour diverses raisons. Les facteurs causaux de la localisation du processus pathologique peuvent être classés:

    • blessures
    • maladies de l'articulation de l'épaule - capsulite, plexite, tendobursite, tendinite, bursite, périarthrite;
    • maladies de la colonne vertébrale - ostéochondrose cervicale, protrusion et hernie du disque intervertébral, spondylose de la région cervicale;
    • maladies du système cardiovasculaire, du système respiratoire, du tractus gastro-intestinal - pneumonie, angine de poitrine, infarctus du myocarde, pathologie hépatique;
    • l'ostéoporose;
    • troubles neurologiques - neuropathie, parésie, paralysie;
    • maladies systémiques du tissu conjonctif - polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé, périarthrite nodulaire;
    • Néoplasmes malins.

    Facteurs provoquant l'apparition de douleurs dans les muscles, les articulations et les tendons des mains:

    1. charges élevées pendant l'entraînement sportif, travail physique intense, entraînant un traumatisme et une inflammation des tendons musculaires;
    2. blessures: ecchymoses, entorses musculaires et ligaments déchirés;
    3. névralgie intercostale, accompagnée d'une douleur intense à l'épaule et au bras d'un personnage cousu, des mouvements limités des membres et une difficulté à respirer;
    4. hypothermie, entraînant une inflammation de l'articulation de l'épaule ou de la myosite;
    5. processus infectieux, se manifestant par une douleur vive et soudaine;
    6. tumeurs conduisant à une névrite;
    7. arthrose et arthrite des grosses articulations (épaule, coude);
    8. troubles trophiques de l'articulation de l'épaule résultant de dommages ou de la compression des vaisseaux d'approvisionnement.

    Le bras de l'épaule au coude fait mal, provoque

    Myosite

    Il s'agit d'une maladie musculaire inflammatoire qui survient sous l'influence de divers facteurs. Manifesté par de la douleur, une faiblesse musculaire dans les premiers stades et, par conséquent, une atrophie musculaire.

    Les causes de la myosite sont très diverses: infection, traumatisme, refroidissement, exposition aux toxines et facteurs professionnels..

    Le principal symptôme de la maladie est une douleur douloureuse dans le bras, une sensation de brûlure, une hyperémie (rougeur) de la peau et un gonflement au site de la lésion. Des nodules et des cordes denses se font sentir dans les muscles. L'état général du patient s'aggrave - de la fièvre se développe, des frissons se produisent.

    Maladies des tissus articulaires et périarticulaires

    • L'arthrose de l'articulation de l'épaule est une pathologie causée par des modifications dystrophiques du cartilage et du tissu osseux adjacent. La douleur est localisée dans l'épaule, donne à l'omoplate et au bras. L'amplitude des mouvements est limitée, un craquement caractéristique se fait entendre lors des mouvements de la main.

    Au dernier stade de l'arthrose, en l'absence de traitement, le bras ne se lève pas, ne retire pas, l'articulation gonfle et s'élargit. Les muscles de l'épaule s'atrophient, il y a une contracture dans l'articulation de l'épaule, le syndrome de "l'épaule gelée". Périarthrite épaule-épaule (périarthrose) - une maladie inflammatoire qui endommage les tissus périarticulaires: la coquille de l'articulation de l'épaule, le tendon, le ligament, le muscle.

    La cause de la pathologie est une violation de la circulation sanguine, lorsque l'articulation et les tissus qui l'entourent ne reçoivent pas suffisamment de nutrition. Contrairement à l'arthrose avec périarthrite, le processus pathologique n'affecte pas les structures cartilagineuses de l'articulation.

    La périarthrite épaule-épaule s'accompagne toujours de douleurs à l'épaule, s'étendant jusqu'au cou et au bras. La douleur peut être si intense qu'elle réveille le patient la nuit et interfère avec les mouvements normaux. La nature de la douleur varie du tir à la brûlure, à la douleur.

    En l'absence de traitement en temps opportun, la périarthrite huméroscapulaire devient dans de nombreux cas la cause du passage à la forme ankylosante (capsulite) avec le syndrome caractéristique de l'épaule "gelée".

    Troubles neurologiques

    La plexopathie est une pathologie inflammatoire qui affecte les branches du plexus nerveux situées dans l'épaule près de l'artère sous-clavière.

    Le degré de dommage aux fibres nerveuses dans la plexopathie peut varier de l'inflammation locale des faisceaux nerveux individuels à la propagation du processus inflammatoire à travers la longue branche du nerf qui innerve les muscles du bras et de la peau de l'épaule au coude du poignet et au bout des doigts.

    Avec la plexopathie, la douleur est perturbée dans l'articulation de l'épaule, la clavicule, le cou, l'omoplate, le bras (plus souvent au coude, moins souvent à la main).

    Étant donné que dans la plupart des cas, la pathologie affecte le bras principal, une personne souffrant de plexopathie perd partiellement ou complètement sa capacité de travailler.

    Pathologie de la colonne vertébrale

    1. La douleur dans les mains avec ostéochondrose de la colonne cervicale s'est propagée dans tout le bras, aggravée par la rotation ou l'inclinaison de la tête. Les patients se plaignent souvent que l'épaule fait mal et que le bras est engourdi, il y a une sensation de "chair de poule" sur la peau.
    2. Une hernie ou une protrusion du disque intervertébral dans la région cervicale s'accompagne également de douleurs à l'épaule et au bras. Les disques endommagés perdent leur élasticité et deviennent plus minces, la distance entre les vertèbres diminue. En se rapprochant, ils pincent les nerfs, ce qui entraîne l'apparition de douleurs dans la colonne vertébrale avec irradiation dans le bras.

    Autres maladies et blessures

    • Avec une luxation de l'articulation de l'épaule et une rupture du tendon de l'épaule, l'épaule fait très mal en levant le bras, limitant sa fonction motrice. Une telle lésion traumatique survient lors d'une chute accidentelle, d'une charge sportive intense et de mouvements actifs pendant l'entraînement.

    Luxation habituelle de l'épaule - un diagnostic courant chez les athlètes.

    Diagnostique

    Le diagnostic de la douleur dans le bras de l'épaule au coude est effectué par un neurologue ou un thérapeute.

    Si, après avoir interrogé et examiné un patient, le médecin découvre que la cause de la douleur est une maladie des organes internes, il le dirige vers une consultation avec des spécialistes spécialisés qui tenteront d'éliminer la source de la douleur et ne traiteront pas simplement les symptômes de la pathologie.

      Les méthodes de diagnostic supplémentaires sont:
    1. Radiographie de la colonne vertébrale, des épaules et des coudes de la main;
    2. tomodensitométrie ou magnétique au razonan;
    3. analyses sanguines biochimiques et générales pour identifier les processus auto-immunes et les pathologies infectieuses;
    4. examen densitométrique pour la présence d'ostéoporose;
    5. examen de scintigraphie pour les tumeurs malignes suspectées et les métastases;
    6. avec arthrose, une arthroscopie peut être prescrite.

    Comment et comment traiter

    Le traitement de la maladie vise à éliminer la cause du syndrome douloureux, à détruire la microflore pathogène et à éliminer le complexe de symptômes de la maladie.

    • Traitement médicamenteux systémique.
      Les mesures thérapeutiques pour l'arthrite et l'arthrose sont l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens - méloxicam, indométacine, kétoprofène, anesthésiques et chondroprotecteurs. En l'absence d'effet thérapeutique, on prescrit aux patients des médicaments hormonaux - Prednisolone, Hydrocortisone et analgésiques narcotiques. Les médicaments sont pris par voie orale, administrés par voie intraveineuse et intra-articulaire. Donc, avec l'arthrose, les injections intra-articulaires de préparations d'acide hyaluronique sont efficaces.
    • Médicament topique.
      Pour réduire la douleur dans l'articulation du coude, le bras et l'épaule, utilisez des onguents anti-inflammatoires - Dolgit, Amelotex, Diclofenac. Si la douleur est causée par des spasmes des muscles de la ceinture scapulaire et du cou, des pommades anti-inflammatoires à base de relaxants musculaires doivent être utilisées. Avec des traumatismes et des ecchymoses, accompagnés de ruptures des ligaments et des tendons, de la glace est appliquée sur le point douloureux et une compresse de vinaigre est faite la nuit.
    • Traitement physiothérapeutique.
      L'électrophorèse, la magnétothérapie, ainsi que le traitement ostéopathique, le massage, la gymnastique thérapeutique, les cours de yoga ne sont présentés qu'après stabilisation de l'état du patient et élimination du stade aigu de la maladie.
    • Chirurgie.
      Si le traitement conservateur de l'arthrose de l'articulation de l'épaule ne donne pas de résultat positif, ils procèdent au traitement chirurgical de la pathologie - endoprothèse de l'articulation touchée.

    Prévention de la douleur dans le bras de l'épaule au coude

    Pour éviter l'apparition de douleurs au bras et à l'épaule, ne pas:

    1. dormir sur un oreiller rigide et haut,
    2. porter un sac lourd sur une épaule ou dans une main,
    3. asseoir dans une position inconfortable,
    4. super cool,
    5. surcharger la colonne cervicale en faisant de l'exercice.
    • dormir sur un rouleau dur,
    • garde ta posture,
    • faire des exercices,
    • s'habiller selon la météo,
    • s'échauffer avant l'entraînement,
    • suivre un régime,
    • répartir uniformément la charge sur les deux mains.

    La condition lorsque le bras de l'épaule au coude fait mal est un signe clinique de nombreuses maladies. L'apparition d'une douleur persistante à l'épaule nécessite un examen immédiat par des spécialistes et la nomination d'un traitement approprié visant à éliminer les causes de la pathologie identifiée.

    L'auteur de l'article: Sergey Vladimirovich, un adepte du biohacking rationnel et un adversaire des régimes modernes et de la perte de poids rapide. Je vais vous dire comment un homme de 50 ans et plus pour rester à la mode, beau et en bonne santé, comment se sentir 30 à 50 ans. En savoir plus sur l'auteur.