logo

Que faire et pourquoi le côté gauche fait mal du côté de l'abdomen et du dos

Les causes de la douleur du côté gauche sont les maladies et les blessures des organes, des structures corporelles situées dans cette zone (cœur, vésicule biliaire, estomac, os, nerfs, muscles, peau, etc.). Que faire pour soulager la condition est déterminée après avoir découvert la cause de la douleur. Pour cela, en plus de sa localisation et de sa nature, il est nécessaire de prendre en compte les symptômes qui l'accompagnent, tels que nausées, indigestion, crampes. Il est recommandé de consulter un médecin et de subir un examen, surtout s'il fait mal ou s'il ne disparaît pas pendant 2 jours. Considérez les causes courantes du problème et les solutions disponibles..

Pourquoi le côté gauche fait-il mal devant le bas-ventre:

  • appendicite;
  • écrevisse;
  • La maladie de Crohn;
  • grossesse extra-utérine (chez la femme);
  • hernie inguinale;
  • obstruction intestinale;
  • infections rénales
  • pierres dans les reins;
  • kyste de l'ovaire;
  • anévrisme aortique thoracique;
  • abcès tubo-ovarien;
  • colite ulcéreuse non spécifique.

Pourquoi le côté de l'abdomen fait-il mal en haut à gauche sous les côtes:

  • angine de poitrine (diminution du flux sanguin vers le cœur);
  • écrevisse;
  • diverticulite;
  • empyème (infection de la gaine pulmonaire);
  • hypertrophie de la rate;
  • compression fécale (selles qui ne peuvent pas être enlevées);
  • gastrite (inflammation de la muqueuse gastrique);
  • crise cardiaque;
  • hernie hiatale;
  • infections rénales
  • pierres dans les reins;
  • pancréatite (inflammation du pancréas);
  • pneumonie;
  • infarctus pulmonaire (arrêt du flux sanguin);
  • sténose pylorique (chez les enfants);
  • rupture de la rate;
  • herpès;
  • infection de la rate;
  • abcès splénique (accumulation de pus);
  • anévrisme de l'aorte thoracique.

Dans le quadrant supérieur gauche sous les côtes fait partie de l'estomac et de la rate. Dans le quadrant inférieur gauche, l'ovaire chez la femme et le côlon deviennent une source de douleur. Si vous soupçonnez un anévrisme aortique, mesurez votre fréquence cardiaque et votre tension artérielle dans les deux mains..

Causes et traitement de la douleur dans le bas du dos gauche

Si cela n'est pas associé à un effort physique sévère des muscles de l'épaule ou à des problèmes de muscles du cou, un inconfort dans le dos sera ressenti dans la région inférieure ou lombaire, et non au milieu ou au sommet.

Pour une raison inconnue, la douleur dans le dos (lumbago) chez les hommes et les femmes est, selon les statistiques, plus susceptible de se produire sur le côté gauche. Une des raisons de cette statistique est liée à la grossesse. Pendant la grossesse, les organes de la femme se déplacent dans le bas-ventre et la région pelvienne. Si l'organe est sous pression, il y a une douleur dans le côté devant et derrière.

L'inconfort dans la région lombaire dans certains cas est le symptôme d'une affection ou d'un trouble sous-jacent et potentiellement grave. Le problème se situe soit dans les voies urinaires, soit dans les reins. Cela se ressentira très probablement d'une part. Les infections de la vessie préfèrent le côté gauche. La cause de la maladie est également une blessure musculaire près de la colonne vertébrale ou dans la cuisse.

12 causes de douleur dans le côté gauche, le bas du devant et le dos

  1. Changements dans le corps d'une femme pendant la grossesse.
    L'inconfort survient le plus souvent lorsqu'un hypertrophie de l'utérus exerce une pression accrue sur d'autres organes et nerfs. En particulier, le nerf sciatique. La douleur n'est pas toujours limitée au côté gauche du bas du dos. Il peut se propager à travers la cuisse et le long de la jambe gauche. Le ramollissement des ligaments provoqué par les changements hormonaux contribue au problème. S'ils sont affaiblis, les muscles du dos sont soumis à un stress excessif. De plus, la prise de poids de l'enfant ne contribue pas au soulagement.
  2. Infections rénales chez les hommes et les femmes.
    Les infections des voies urinaires affectant le rein gauche ou droit, ou les deux, sont appelées pyélonéphrites. Symptômes: douleur aiguë avec lumbago, accompagnée de fièvre, de frissons et de nausées.
  3. Pierres dans les reins.
    Ils provoquent une douleur atroce, souvent concentrée au stade initial dans le bas de l'abdomen, mais qui irradie ensuite sur le côté depuis le bas de l'abdomen, le dos et même le long d'une ou des deux jambes. La sensation est différente de l'inconfort dans la région lombaire causé par un problème avec l'un des muscles du dos ou un fléchisseur de la hanche. Ce n'est pas moins douloureux. Les pierres, contrairement aux muscles du dos ou des hanches, sont indiquées par des douleurs abdominales aiguës et des problèmes de miction.
  4. Sténose vertébrale.
    Il s'agit d'une condition dans laquelle le canal rachidien se rétrécit et une pression est appliquée sur la moelle épinière. La maladie est associée à l'âge. Le canal rachidien se rétrécit en raison de l'arthrite, de la formation d'un éperon osseux ou d'une hernie discale. L'engourdissement, la faiblesse et l'inconfort dans le bas du dos sont les symptômes les plus courants..
  5. Spondylarthrite ankylosante.
    Il s'agit d'une forme d'arthrite affectant la colonne vertébrale. Ses symptômes comprennent une douleur ressentie n'importe où du cou à la région lombaire et s'accompagnant souvent d'une raideur de la colonne vertébrale. Dans les cas graves, les vertèbres fusionnent les unes avec les autres, ce qui la rend rigide à un ou plusieurs endroits. La spondylarthrite ankylosante touche moins de 1% de la population totale. Plus souvent, elle affecte les hommes à l'adolescence et après 20 ans. La douleur est principalement ressentie dans le bas du dos, les fesses et les hanches. Il tend à s'étendre vers le centre dans les articulations sacro-iliaques, où le sacrum, la partie inférieure de la colonne vertébrale, rejoint le bassin.
  6. Hernie discale.
    Il se produit dans l'une des cinq vertèbres qui composent la région lombaire. Roues - oreillers ou amortisseurs. Ils se composent d'un anneau extérieur solide et flexible qui scelle le centre du gel. En raison de l'usure ou des dommages, la substance semblable à un gel commence à sortir et à entrer en contact, irritant les nerfs rachidiens. La douleur est ressentie dans le bas du dos. Le gel et l'anneau entrent généralement en contact avec les nerfs d'un seul côté de la colonne vertébrale. Si cela se produit à gauche, le côté et le dos font mal à gauche. Si le gel fuit complètement, cela soulage l'inconfort latéral, mais la douleur se propage jusqu'à la jambe lorsque le nerf sciatique est affecté.
  7. Sciatique.
    Il s'agit d'un ensemble de symptômes, dont deux sont des lombalgies et des douleurs aux jambes. Les autres symptômes de la radiculite sont un engourdissement de la jambe ou une sensation de picotement. Les causes sont soit l'hernie susmentionnée du disque intervertébral, soit la sténose du canal rachidien. De plus, les poussées de radiculite chez les femmes sont associées à la grossesse. La sciatique est plus souvent ressentie comme une douleur dans la jambe ou le bas du dos, et pas aussi stable, terne ou lancinante. Pendant la grossesse, le lumbago survient lorsqu'un fœtus en croissance exerce une pression sur le nerf sciatique. De plus, la compression des nerfs sacrés, lombaires et sciatiques entraîne une radiculite et / ou un lumbago.
  8. Étirement du bas du dos.
    L'étirement des muscles ou des tendons se produit en raison d'une tension excessive associée à une forte augmentation d'un objet lourd, à une torsion soudaine du corps, ce qui entraîne également des dommages aux ligaments. Avec des muscles faibles du dos et de l'abdomen, un surpoids ou une courbure anormale de la colonne vertébrale, le risque de blessure est plus élevé.
  9. Dysfonction articulaire sacro-iliaque.
    L'articulation iliaque est située à la base de la colonne vertébrale entre elle et le coccyx. L'articulation agit comme une structure absorbant les chocs lorsque la force d'en haut est transmise au bassin. On pense que la douleur survient en raison d'un mouvement excessif dans cette articulation. Cependant, pourquoi cela apparaît exactement à la fin est incompréhensible. Dans certaines circonstances, la douleur menant au pied entraîne également un manque de mouvement..
  10. Syndrome de la queue de cheval qui n'a rien à voir avec les chevaux.
    La queue de cheval est un faisceau de racines nerveuses à la base de la colonne vertébrale qui, s'il est comprimé, devient paralysé et provoque une gêne débilitante. Le syndrome de la queue de cheval est une maladie très grave qui nécessite un traitement urgent. Bien qu'il existe de nombreuses causes de ce syndrome, dont certaines ont été discutées ci-dessus, heureusement, il est assez rare.
  11. Mauvaise position.
    La sciatique causée par une mauvaise posture est à long terme. Ceci est la cause d'une tension musculaire excessive dans le bas du dos, ainsi que des fléchisseurs de la hanche.
  12. Obésité.
    Particulièrement pathologique. Il s'agit d'une tension sur les muscles du dos et l'une des principales causes d'une mauvaise posture. L'obésité pathologique augmente la charge mécanique sur la colonne vertébrale, entraînant des forces de compression plus élevées et une augmentation de la contrainte de cisaillement dans la colonne lombaire.

Traitement de la douleur dans le côté du bas à gauche vers le dos

La thérapie varie en fonction de la source de la douleur et de la cause. Un diagnostic doit d'abord être posé. Dans certains cas, comme la grossesse, la seule chose que vous pouvez faire est de prendre des analgésiques. Avec une infection rénale, des antibiotiques sont utilisés. Si les calculs rénaux sont à blâmer, ils sont détruits ou retirés chirurgicalement. Avec une hernie discale, une intervention chirurgicale est nécessaire. La radiculite et la dysfonction articulaire sacro-iliaque sont difficiles à diagnostiquer. Les problèmes de la colonne vertébrale sont généralement difficiles à diagnostiquer et à traiter..

Les entorses musculaires sont traitées avec une combinaison de relaxation et de glace. Une mauvaise posture et l'obésité doivent être éliminées. Bien que dans ce dernier cas, cela prendra beaucoup de temps et d'efforts, mais la colonne vertébrale et les muscles du bas du dos reviendront à la normale.

Lorsque la douleur est le symptôme d'une maladie grave grave, un ou plusieurs concomitants surviennent. En cas de doute, consultez votre médecin..

Douleur dans le côté gauche de l'arrière

La douleur dans le côté gauche de l'arrière est un symptôme qui se caractérise par une douleur dans le dos et sur le côté gauche. Un tel signe clinique peut résulter à la fois d'une maladie gastro-entérologique et d'autres maladies. Le plus souvent, le système urinaire et le système cardiovasculaire. La nature symptomatique de la douleur du côté gauche et du bas du dos n'est pas non plus exclue.

La nature des symptômes dépendra de la cause profonde. Le plus souvent, une sensation douloureuse dans le côté gauche de l'arrière est accompagnée des mêmes sensations désagréables dans la région au-dessus du bas du dos, des membres inférieurs et supérieurs et de l'abdomen. Seul un médecin peut déterminer exactement ce qui a conduit à la manifestation d'un tel tableau clinique, donc si vous avez un tel symptôme, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Le programme de diagnostic comprend à la fois des méthodes de diagnostic en laboratoire et instrumentales, dont la liste est déterminée après un examen physique du patient par un médecin.

Le pronostic sera de nature individuelle, cependant, plus le traitement est commencé tôt, plus le risque de complications est faible. Il n'est pas recommandé d'effectuer des mesures thérapeutiques à votre discrétion.

Étiologie

La douleur dans le côté gauche de l'arrière peut être due à des facteurs étiologiques tels que:

De plus, une douleur dans le côté gauche à l'arrière peut indiquer le développement de processus pathologiques dans la région du système urolithique, à savoir:

  • pyélonéphrite;
  • glomérulonéphrite;
  • colique rénale;
  • tumeurs bénignes ou malignes dans les reins;
  • hydronéphrose;
  • tuberculose rénale;
  • kyste rénal;
  • néphroptose.

En outre, une sensation douloureuse dans le bas du dos peut prendre la forme de douleurs physiologiques - pendant la grossesse ou au début du cycle menstruel. Dans de tels cas, il y a une douleur douloureuse, souvent avec un retour dans le bas du dos.

En plus de certains processus pathologiques, il ne faut pas oublier que le côté gauche du dos fait mal après un effort physique excessif, des blessures, des opérations. Par conséquent, il ne faut pas comparer indépendamment les symptômes actuels et mener un traitement. Seul un médecin peut le faire et uniquement après un diagnostic..

Symptomatologie

Si des douleurs douloureuses à l'arrière du côté gauche sont causées par des maladies gastro-entérologiques, le tableau clinique sera caractérisé comme suit:

  • nausées, accompagnées de vomissements, qui n'apportent pas toujours de soulagement;
  • brûlures d'estomac;
  • flatulences, ballonnements;
  • diarrhée prolongée et répétée, qui indiquera une colite;
  • du sang peut être présent dans les selles;
  • douleur abdominale, qui survient le plus souvent après avoir mangé (des «douleurs de faim» peuvent également survenir - une sensation désagréable dans la région épigastrique survient si une personne ne mange rien pendant plus de 2 heures, la douleur disparaît immédiatement après avoir mangé);
  • une diminution de l'appétit, dans le contexte duquel le poids corporel peut fortement diminuer;
  • douleur dans l'hypochondre gauche, qui donne aux muscles fessiers, aux membres inférieurs;
  • une sensation de satiété de l'estomac même avec une quantité minimale de nourriture consommée.

Si la douleur du côté gauche redonne et se fait sentir même dans le bas du dos, région inguinale, cela peut bien être un signe de maladie du système génito-urinaire. Dans ce cas, le tableau clinique sera caractérisé comme suit:

  • des mictions fréquentes, qui peuvent être accompagnées de brûlures, de démangeaisons, n'apportent pas toujours de soulagement;
  • douleur dans le bas de l'abdomen;
  • irrégularités menstruelles chez les femmes;
  • douleur désagréable pendant les rapports sexuels;
  • détérioration générale.

En général, la douleur du côté gauche, qui donne à tout le dos, est un symptôme assez courant dans de nombreuses maladies, de sorte que le tableau clinique qui accompagne ce symptôme n'est pas spécifique. Il est impossible de déterminer le facteur étiologique sans diagnostic, vous devez donc consulter un médecin dès que possible.

Diagnostique

Dans ce cas, vous devrez peut-être consulter ces spécialistes:

Le programme de diagnostic comprend les activités suivantes:

  • analyse sanguine générale et biochimique;
  • analyse générale d'urine;
  • analyse générale des matières fécales;
  • tester les marqueurs tumoraux, en cas de suspicion d'oncologie;
  • Échographie des organes internes;
  • IRM des reins;
  • Échographie de l'abdomen;
  • endoscopie gastro-intestinale.

Sur la base des résultats du diagnostic, le médecin déterminera la cause d'un tel signe clinique et prescrira un traitement - conservateur ou radical.

Traitement

Le cours de la thérapie de base est déterminé en fonction du diagnostic. Si la cause est une maladie gastro-entérologique, la pharmacothérapie et le régime alimentaire sont sélectionnés.

Avec la nature névralgique et les maladies du système musculo-squelettique, le traitement peut être basé sur de telles méthodes:

  • prendre des médicaments;
  • procédures physiothérapeutiques;
  • physiothérapie;
  • massage, thérapie manuelle.

Avec la nature oncologique du signe clinique, des méthodes de traitement radicales sont utilisées: chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie suivies d'une période de rééducation.

Malheureusement, dans ce cas, il est impossible de distinguer une liste de méthodes de prévention spécifiques, car il s'agit d'un symptôme et non d'un processus pathologique indépendant. Vous pouvez réduire le risque de douleur si vous suivez les règles d'un mode de vie sain et prévenez les maladies qui figurent sur la liste étiologique. Un examen médical de routine est également requis..

Pourquoi le côté gauche fait-il mal au dos dans la région lombaire, sous les côtes?

La douleur dans l'hypochondre gauche de l'arrière vers l'arrière est souvent un signe du développement d'une certaine maladie dans cette zone. Ce sont souvent des maladies des voies respiratoires, du système nerveux central, du tube digestif. Cependant, une telle douleur peut également survenir pour des raisons physiologiques, par exemple lors de la levée de poids ou en violation de la posture.

La nature de la douleur dans le dos gauche dans la région lombaire peut être différente:

  • la douleur lancinante indique le développement d'une pathologie de la colonne vertébrale (par exemple, l'ostéochondrose);
  • la douleur au moment de l'inspiration indique le développement d'une maladie des voies respiratoires, du cœur (par exemple, angine de poitrine ou pneumonie);
  • tirer une douleur croissante dans le côté gauche peut indiquer un processus inflammatoire dans l'estomac (par exemple, gastrite, ulcère);
  • douleur sourde dans le côté gauche - un signal sur le développement d'une pathologie de la vésicule biliaire (par exemple, une cholécystite) ou une inflammation des ovaires;
  • une douleur aiguë et aiguë, aggravante au moment du mouvement, peut être une manifestation d'une lésion de la rate, par exemple, une rupture de celle-ci, ou une pathologie des voies urinaires, par exemple, une lithiase urinaire;
  • une douleur lancinante peut être une manifestation de spasme musculaire.

La douleur avec le développement de l'ostéochondrose se produit dans le contexte d'une irritation mécanique sévère des terminaisons nerveuses, qui sont localisées dans la région entre les vertèbres. Ici, le système nerveux périphérique est concentré, ce qui est une source de thermorégulation dans le corps, qui contrôle les fonctions motrices et sensorielles. Avec la moindre compression des nerfs, la douleur survient.

La douleur du côté gauche à la taille a ses propres caractéristiques:

  • devient plus fort aux moments d'haltérophilie, avec une tension physique, un virage serré, des éternuements;
  • les spasmes musculaires périodiques deviennent également une source de douleur dans la région lombaire latérale;
  • en raison de la douleur dans le côté gauche, une personne se déplace moins de l'arrière. Le patient atteint d'ostéochondrose essaie de prendre la position du corps, ce qui aidera à soulager la douleur..

Les principales recommandations des spécialistes, qui valent la peine d'être écoutées en cas de douleur dans le côté gauche de l'arrière, peuvent être appelées:

  • respect de l'alitement au moment du tournage;
  • tout mouvement brusque et virage serré est interdit;
  • vous pouvez utiliser des analgésiques ou des onguents chauffants, ainsi que des compresses chaudes et sèches;
  • Il est recommandé d'effectuer des exercices physiques seulement après une semaine après l'élimination du syndrome douloureux;
  • une bonne nutrition: une interdiction de la consommation d'aliments frits et épicés.

Dans des conditions stationnaires, un blocage ou une traction sèche de la colonne vertébrale est prescrit. Parmi les méthodes de traitement physiothérapeutiques, l'acupuncture, la magnétopuncture, la stimulation électrique sont le plus souvent utilisées..

L'infarctus du myocarde peut s'accompagner de manifestations de douleur localisées dans le sternum, qui irradient vers le membre gauche, la mâchoire, le cou, l'épaule, le bas du dos. Une personne peut picoter le poignet et les doigts de sa main gauche. En plus de la douleur dans le bas du dos, sur le côté et derrière le sternum, une gêne peut également être observée dans l'abdomen: dans sa partie supérieure ou près du nombril.

La durée totale d'une crise de douleur tolérable est d'au moins 15 minutes. Après ce temps, la douleur commence à s'intensifier. Il convient de noter que l'angine de poitrine s'accompagne de symptômes et de signes similaires. Il y a donc des douleurs irradiant vers le membre gauche, le côté gauche du visage et le bas du dos. La différence entre ces maladies est la suivante: la nitroglycérine ne peut éliminer la douleur qu'avec l'angine de poitrine, avec une crise cardiaque, ce médicament est inefficace.

Il n'est pas recommandé de traiter indépendamment l'infarctus du myocarde, mais vous pouvez toujours soulager la condition à la maison:

  • tout d'abord - un appel d'ambulance;
  • il est en outre recommandé de boire de l'aspirine (1 comprimé), ce qui contribue à réduire la coagulation sanguine;
  • la paix - la règle de base qui doit être observée lors d'une crise cardiaque avant l'arrivée d'une ambulance;
  • si possible, il est nécessaire d'écrire sur la feuille de papier l'heure exacte du début de l'attaque et les premières actions, ce qui aidera les spécialistes à commencer la bonne thérapie avant d'arriver à l'hôpital.

Si le côté gauche est douloureux à l'arrière et qu'une pneumonie gauche est diagnostiquée, cela signale le développement d'une inflammation dans la partie inférieure du poumon. Si les membranes pleurales sont impliquées dans le processus et que leurs terminaisons nerveuses, ainsi que les vaisseaux sanguins, sont affectés, la douleur survient non seulement dans la zone thoracique, mais aussi dans le dos et l'abdomen. L'inconfort dans le bas du dos, le dos et la poitrine peut ressembler aux manifestations de pathologies telles que la crise cardiaque, la sciatique.

Si nous différencions la pneumonie avec des affections d'une étiologie différente, il convient de noter que la maladie pulmonaire a une relation directe avec une violation du système respiratoire, la toux, qui ne se produit pas avec des pathologies de la colonne vertébrale et du cœur. En outre, avec une pneumonie, un syndrome fébrile et une sensation de manque d'air peuvent survenir..

Pour éliminer la douleur dans le côté gauche derrière et dans le sternum avec une pneumonie gauche, un traitement antibiotique est nécessaire. Quel type d'antibiotiques sera nécessaire dans un cas particulier, est déterminé en tenant compte du type de micro-organisme qui a provoqué l'inflammation. Si une infection secondaire s'est jointe, des antibiotiques et des médicaments supplémentaires sont prescrits pour aider à maintenir la microflore gastro-intestinale normale.

S'il y a une toux productive, il est nécessaire de prendre des médicaments qui diluent les sécrétions pulmonaires et l'aident à expectorer. En cas d'insuffisance respiratoire et d'essoufflement, des médicaments bronchodilatateurs sont recommandés. Il est obligatoire de prendre des médicaments immunomodulateurs qui aident à restaurer la fonction protectrice du système immunitaire.

En plus du traitement médicamenteux, une physiothérapie est également prescrite, ce qui aide également à lutter contre l'inflammation de cet organe jumelé, éliminant les symptômes désagréables. Dans certains cas, une thérapie de désintoxication est prescrite..

Le mal de dos à gauche sous les côtes dans le dos est un symptôme caractéristique de la gastrite et des ulcères. D'autres signes de gastrite comprennent:

  • lourdeur après avoir mangé de la nourriture;
  • éructations fréquentes avec une odeur pourrie;
  • bâillonnement;
  • perte de poids et manque d'intérêt pour la nourriture.

La gastrite est caractérisée par une douleur dans le côté gauche, s'étendant aux régions dorsale et gastrique. La température générale peut augmenter, une tachycardie peut se développer, des vomissements peuvent survenir. S'il y a une douleur intense à gauche sous les côtes derrière le dos et dans l'estomac, cela indique que la gastrite se développe à un stade avancé. L'inconfort se produit également avec le développement d'autres pathologies gastro-intestinales, par exemple, des ulcères.

Si un syndrome douloureux prolongé ne peut être éliminé indépendamment, il est recommandé de consulter un médecin ou de l'appeler à la maison. Si un ulcère a déjà été diagnostiqué et qu'il y a une forte douleur dans le côté gauche, le dos et le devant, il est strictement interdit de prendre tout médicament avant de consulter un médecin.

Pour soulager l'inconfort de la gastrite, il est nécessaire de prendre une position allongée pour soulager la tension de la région dorsale. Après avoir réduit l'intensité de la douleur, il est permis de se relever progressivement, mais en aucun cas fortement. Parmi les médicaments, vous pouvez prendre l'un des anti-inflammatoires et analgésiques, par exemple Novigan.

L'inflammation de la vésicule biliaire peut s'accompagner de douleurs d'intensités différentes, qui dépendent du stade de développement de la maladie et de son type:

  • Le stade initial de la pathologie de la forme sans pierre s'accompagne d'un inconfort sourd d'un caractère douloureux, qui se produit périodiquement.
  • Si les canaux et la muqueuse de la vésicule biliaire sont endommagés, la douleur est prononcée et localisée dans l'hypochondre.
  • Lorsque le canal vésical est obstrué, une douleur aiguë se développe dans la région de l'hypochondre droit, irradiant vers la région épigastrique.
  • La forme gangreneuse de la pathologie s'accompagne de symptômes tels que des douleurs du côté gauche derrière, qui irradient vers le dos et irradient vers les zones de l'épaule et du scapulaire. Il est impossible de dire exactement où ça fait mal.

Avec la cholécystite, non seulement le dos fait mal du côté gauche ou du côté droit, mais d'autres manifestations surviennent: amertume dans la bouche, selles, sensation de lourdeur dans l'estomac après avoir mangé, vomissements lors de la consommation d'aliments gras, plaque jaune sur la langue. En cas de symptômes tels que fièvre, jaunissement de la peau, tachycardie, il est recommandé d'appeler une ambulance.

À domicile, les premiers soins sont les suivants:

  • positionnement horizontal;
  • prendre un antispasmodique;
  • thé à la menthe pour aider à soulager la douleur.

Le traitement conservateur consiste à maintenir une bonne nutrition avec une interdiction de la consommation d'aliments gras. À partir de médicaments, d'antibiotiques, d'antispasmodiques, de médicaments qui augmentent ou diminuent le tonus de la vessie, les stimulants de la production de bile sont indiqués. La chirurgie est prescrite pour la transition de la cholécystite à la forme gangréneuse ou en cas de péritonite.

Ce processus pathologique dans les organes génitaux féminins est appelé «ovarite». Si des dommages aux ovaires et aux trompes de Fallope se sont produits simultanément, cette condition pathologique est appelée annexite. Dans de tels cas, la douleur se développe dans le côté gauche derrière le bas du dos (ou dans le côté droit, en fonction de quel côté le processus se développe). Le bas-ventre fait également mal, irradiant vers la zone rectale. L'inconfort est intermittent et son intensité augmente au moment de la miction.

La survenue de douleur peut s'expliquer par une diminution de l'immunité après hypothermie, rhume, dépression, stress sévère. Le contexte émotionnel change également: une personne devient irritable, le sommeil est perturbé, le désir sexuel diminue. Le traitement d'une telle maladie doit être effectué strictement par un spécialiste. Sinon, il peut y avoir des conséquences dangereuses, telles que l'infertilité..

Une rupture d'organe se produit rarement à un moment donné. Le plus souvent, il arrive que le tissu soit initialement étiré, après quoi un hématome se forme, qui commence à un abcès, puis il est déjà déchiré. Les symptômes de blessure sont les suivants:

  • une certaine «poussée» dans la région de l'hypochondre gauche;
  • syndrome de douleur croissante sourde;
  • hémorragie interne;
  • malaise général;
  • assombrissant devant les yeux.

Le traitement le plus courant est l'ablation complète des organes. Dans ce cas, une conséquence désagréable survient - la détérioration des défenses naturelles de l'organisme, ce qui le rend plus vulnérable à la pénétration de diverses infections.

Selon de nombreux experts, la rupture de la rate peut toujours être traitée avec des méthodes conservatrices. Cela est possible si le cours de la pathologie est inoffensif. L'ablation de la rate à l'aide d'un laparoscope est également pratiquée. Au cours de la procédure, un tube spécial est inséré à travers une incision cutanée préalablement réalisée. Un autre instrument médical est inséré par une incision supplémentaire..

Cette maladie s'accompagne des symptômes suivants:

  • le côté gauche du dos fait mal (stupidement ou fortement);
  • l'intensité du syndrome douloureux augmente avec les mouvements du corps, l'équitation, les charges;
  • colique rénale;
  • fausse envie de vider;
  • capacité de travail réduite;
  • frissons, malaise général;
  • leucocytose;
  • augmentation générale de la température.

La thérapie de la pathologie, lorsque le côté gauche fait mal au dos, peut être conservatrice ou chirurgicale. L'une des méthodes de traitement vise à détruire les calculs et à corriger les troubles métaboliques dans le corps. Il est également important de maintenir une bonne nutrition pendant le développement de la lithiase urinaire. Ainsi, les principes de base d'une alimentation saine sont:

  • Apport hydrique adéquat (au moins deux litres par jour).
  • Limiter la consommation d'aliments contenant des protéines animales, du sel, des purines, de l'acide oxalique.
  • Il est recommandé de consommer autant d'aliments riches en fibres que possible..

Parmi les méthodes physiothérapeutiques, le traitement par ultrasons, la thérapie au laser, l'inductothermie et la thérapie par amplipulse dynamique sont recommandés. En cas d'infection secondaire des voies urinaires, la physiothérapie ne doit être pratiquée qu'en rémission.

Les sources physiologiques de douleur (gauche, droite ou milieu du dos) comprennent:

  • Posture de pathologie. Cela est possible avec une position assise prolongée dans une position inconfortable, par exemple, devant un ordinateur. Dans ce cas, non seulement le dos fait mal, mais des pathologies plus graves de la colonne vertébrale se développent.
  • Le port de poids peut provoquer une déchirure musculaire, ce qui provoque de la douleur;
  • Hypothermie. Si le dos est dessiné, les terminaisons nerveuses sont endommagées, ce qui provoque de la douleur;
  • L'obésité et la présence de kilos en trop sont ces facteurs qui surchargent en outre l'appareil musculaire de la moelle épinière. La douleur est un phénomène naturel dans ce cas..
  • Mode de vie sédentaire. Dans ce cas, un affaiblissement et une atrophie des muscles de la région dorsale se produisent..

Si la douleur survient de façon continue, il est recommandé de demander l'aide d'un médecin qui vous prescrira des mesures diagnostiques appropriées pour déterminer la cause du symptôme. Vous pourriez avoir besoin de l'aide d'un chirurgien traumatologue ou d'un neurologue.

Dans le cas où la douleur est causée par des causes physiologiques et non par une maladie d'un organe interne spécifique, le médecin prescrit des médicaments à effet anesthésique. Ils peuvent être prescrits sous forme de comprimés ou sous forme d'injections, selon l'intensité du symptôme. Le massage est une méthode tout aussi efficace pour se débarrasser de la douleur dans la région dorsale. L'exercice et les bains chauds n'interfèrent pas avec la douleur..

Ce qui fait mal dans le côté gauche derrière dans le bas du dos au-dessus d'elle

Chaque sensation de douleur signifie que le corps ne se porte pas aussi bien que chacun le souhaiterait. Il est recommandé de faire très attention aux douleurs qui se reproduisent plus souvent ou qui ne passent pas du tout..

Dans de telles situations, vous devez immédiatement consulter un médecin, car c'est un spécialiste expérimenté qui est capable de déterminer correctement la cause et d'élaborer un traitement compétent. Sur la base de la localisation, du degré d'intensité et des caractéristiques des sensations désagréables et des signes qui l'accompagnent, on peut conclure lequel des organes a commencé à poser problème.

Douleur au dos du côté gauche: y a-t-il un danger pour la santé?

Ne négligez pas ce problème, car le corps donne à la douleur un signal de danger, qui peut se transformer en conséquences graves. La douleur sur le côté peut être provoquée par des spasmes musculaires, des vaisseaux sanguins, une altération des terminaisons nerveuses et même l'oncologie.

En conséquence, le patient doit comprendre que la source de la douleur dans une telle zone doit être déterminée le plus rapidement possible. En prenant des médicaments du groupe antispasmodique, vous pouvez vous débarrasser de l'inconfort pendant un certain temps, mais la maladie continuera de progresser, prenant des formes plus aiguës.

Et seule l'aide opportune d'un médecin permettra de déterminer la cause de la maladie, de commencer un traitement adéquat et de se débarrasser des signes avant-coureurs.

Raisons probables

Lorsque le patient ressent souvent de la douleur à l'endroit indiqué, vous devez d'abord consulter un chirurgien et un orthopédiste ayant des problèmes suspectés dans la colonne vertébrale. Il est probable que ce sera le cas, alors le diagnostic final aidera à établir une radiographie et une échographie. Selon le résultat de l'examen, un traitement conservateur ou chirurgical est prescrit. Il faut ajouter ici que le risque de devenir invalide ou de traverser une longue période de rééducation augmente.

Problèmes du système cardiovasculaire

La douleur dans le côté gauche au-dessus du bas du dos est souvent causée par une maladie cardiaque. Si les signes sont localisés légèrement en dessous de la région scapulaire, il y a une probabilité de développer une péricardite, un infarctus du myocarde, une angine de poitrine. Et si la cause est précisément une crise cardiaque, la gravité des signes de douleur commence généralement à apparaître dans la poitrine.

Mais les échos des sensations désagréables sont capables de répondre à la moitié gauche du corps - la région lombaire ou sous l'omoplate. Pour cette raison, il peut être difficile de déterminer la cause d'un tel signe de douleur. Mais le fait que la situation soit causée par le cœur, et non par un autre corps, sera indiqué par des signes de nature concomitante:

  • l'essoufflement se développe;
  • une sueur fraîche commencera à apparaître;
  • des signes de nausée apparaissent.

Maladies des voies digestives

Les difficultés avec les organes du système digestif peuvent s'accompagner de sensations désagréables qui redonnent. Si vous vous inquiétez de la douleur dans la région lombaire gauche, vous ne devez pas vous éloigner de l'idée que les maladies commencent à progresser dans le tube digestif. La cholécystite aiguë peut s'accompagner de sensations désagréables pendant plusieurs jours, de côtes nerveuses à droite, de l'omoplate et de l'articulation de l'épaule. Dans ce cas, réflexes nausées et vomissements, une sensation d'engourdissement des membres peut survenir.

Les symptômes de douleur intense indiquent des problèmes problématiques avec le pancréas. Et si vous ne demandez pas d'aide en temps opportun, vous pouvez vous faire opérer.

Maladies du système urinaire

Lorsque des signes de douleur apparaissent dans la région du rein gauche, l'état du système urinaire doit être vérifié. Un nombre suffisant de raisons pour l'apparition de symptômes alarmants:

  1. Coliques rénales - elles apparaissent lorsque des calculs se forment dans les reins. Des douleurs douloureuses mineures de nature tirante peuvent survenir au stade initial de la maladie, lorsque les calculs commencent tout juste à apparaître. Au début de leur mouvement le long de l'urètre, une douleur aiguë se produit, appelée colique. Leur force et leur localisation ne dépendront pas d'un changement de position corporelle. Une douleur très intense sera à ce moment si le tartre obstrue le canal urinaire. Dans ce cas, du sang apparaîtra dans l'urine, la température du corps augmentera, l'état général du corps s'aggravera, les problèmes de débit urinaire deviendront plus fréquents.
  2. La pyélonéphrite est un processus inflammatoire de nature infectieuse dans le bassin rénal. Les douleurs sont pressantes et douloureuses. Ils peuvent être accompagnés de fièvre, de faiblesse générale, de nausées et de vomissements, d'enflure le matin, de pâleur de la peau, de manque d'appétit, d'augmentation du besoin d'uriner et de douleur de ce processus..
  3. Glomérulonéphrite - l'inflammation est localisée dans les canaux rénaux et les glomérules. Souvent, la cause du malaise est le streptocoque infectieux. En règle générale, le problème survient immédiatement dans les deux reins, mais il existe des cas de lésions unilatérales. Avec un tel problème, les symptômes caractéristiques sont un état léthargique du corps et de la fatigue, une apparence pâle, une augmentation du poids du patient, un gonflement, une pression artérielle élevée, une diminution du débit urinaire pendant la journée (moins d'un litre), du sang dans l'urine.
  4. Thrombose de l'artère rénale - ce symptôme ressemble à l'hypertension. Lorsqu'une plaque de cholestérol obstrue une artère, une diminution du flux sanguin provoque des dysfonctionnements dans la formation d'urine. En conséquence, des douleurs douloureuses apparaissent, la pression artérielle augmente.
  5. Thrombose - un caillot de sang détaché peut bloquer la lumière artérielle dans le rein, et une douleur intense apparaît, accompagnée de constipation, de nausées et de vomissements, d'une augmentation de la pression et de la température, d'une diminution du volume urinaire ou de son absence totale.
  6. Néphroptose - le soi-disant prolapsus rénal. Dans ce cas, les artères rénales peuvent être comprimées, gênant la circulation sanguine. La douleur peut être un signe de pli urétéral ou de débit urinaire anormal. La principale différence entre cette condition est une douleur intense lorsque le patient est en position verticale, une faible efficacité de l'utilisation d'analgésiques.
  7. Kyste - crée des douleurs tiraillantes dans les reins. Ces pathologies sont divisées en acquises et congénitales. Les principaux signes du problème sont considérés comme une augmentation de la pression artérielle, la présence de sang dans l'urine et de nombreuses infections du système uretère. Cependant, souvent, le kyste n'est pas accompagné de symptômes caractéristiques, et une douleur peut survenir avec sa grande taille et la pression créée sur d'autres organes, l'étirement excessif de la capsule rénale et les écarts de détournement d'urine. De plus, une douleur intense peut être causée par un cancer du rein..
  8. Néoplasmes de nature maligne et bénigne. Au stade initial, ces pathologies sont asymptomatiques. Le premier signe d'un problème est une lourdeur rénale. De légères douleurs commencent à apparaître, qui s'intensifient encore. La présence d'oncologie peut être reconnue par un manque d'appétit, une sensation constante de somnolence, une fatigue accrue, une perte de poids sévère, une pâleur de la peau, une anémie, la présence de sang dans les urines, une pression artérielle et une température élevées, une sensation de faiblesse générale.
  9. Hydronéphrose - l'urine commence à stagner dans le bassin rénal, provoquant leur surextension. Il y a plusieurs raisons à cela. Mais assez souvent, les symptômes d'une telle maladie ressemblent à des problèmes digestifs.
  10. Tuberculose rénale - dans les derniers stades, elle peut se manifester par une douleur dans les organes affectés. L'urine devient trouble, des accumulations purulentes et du sang y apparaissent.

Lésions du système respiratoire

S'il y a des signes de douleur le matin dans la région des côtes, qui s'intensifient chaque jour, vous devez vérifier les organes du système respiratoire. Les experts n'excluent pas la défaite de la pleurésie, la pneumonie, l'endobronchite, le pneumothorax.

À cela, il est nécessaire d'ajouter la probabilité de néoplasmes dans les bronches et les poumons. Dans de telles conditions cliniques, des douleurs apparaissent à l'arrière gauche dans l'inspiration, et après l'expiration, il y a un court soulagement.

Vous devez contacter immédiatement un spécialiste. Le fait est qu'une augmentation de la douleur peut être à l'origine de l'apparition de cellules cancéreuses, accompagnée de métastases et de foyers nécrotiques sur les organes adjacents. Identifier la cause de la pathologie aidera à un examen approfondi.

Maladies de la colonne vertébrale

Des troubles de la douleur dans la région lombaire peuvent être créés par un fort effort physique et un séjour prolongé en position assise. La douleur de ce type peut être aiguë ou sourde. Souvent, ils indiquent des problèmes de colonne vertébrale. Cela est particulièrement prononcé dans les cas où d'autres signes caractéristiques d'une maladie rénale sont absents..

Maladies gynécologiques

Les symptômes de la douleur dans la gauche pour les femmes peuvent être causés par une période prémenstruelle. Dans ces cas, l'intervention d'un médecin n'est pas nécessaire, vous pouvez simplement boire un anesthésique et appliquer un coussin chauffant chaud. Après un certain temps, l'état du corps se normalise.

Pendant la grossesse

Lorsque des sensations douloureuses de cette nature apparaissent pendant la grossesse, les problèmes suivants en sont la cause:

  1. Un utérus élargi et un fœtus formé commencent à appuyer sur les organes adjacents. Ceci n'est pas considéré comme une pathologie, la douleur disparaît après l'accouchement.
  2. Pendant la grossesse, la pyélonéphrite peut se former ou prendre une forme aiguë. Mais dans ce cas, en plus de la douleur, une femme connaît une augmentation de la température corporelle, un gonflement, une pâleur de la peau.
  3. La glomérulonéphrite et les calculs rénaux sont des maladies courantes qui provoquent des maux de dos..

Dans chacun de ces cas, il est conseillé à une femme de consulter un médecin qui peut prescrire un examen supplémentaire et identifier ou exclure les maladies dangereuses.

Comment déterminer la cause de la douleur?

Découvrez les vraies causes des sensations désagréables qui n'apparaissent qu'à l'aide d'un examen complet. Tout type de douleur doit être diagnostiqué. Dans de tels cas, IRM, rayons X, tomodensitométrie, échographie sont effectués, des tests sanguins généraux et biochimiques sont effectués.

De plus, une personne doit répondre de façon indépendante aux signes alarmants qui apparaissent dans le corps, se méfier de toute douleur émergente qui restreint le mouvement et perturbe le processus respiratoire normal.

Traitement

Dans de telles situations, vous devez contacter un cardiologue, un urologue, un thérapeute, un chirurgien, un traumatologue, un gynécologue.

Lorsque des douleurs dorsales tiraillantes sont ressenties, les procédures de massage vous aideront parfaitement. Le mouvement doit commencer par le bas du dos et se déplacer progressivement vers les vertèbres cervicales. Mais ces cours de traitement ne doivent être commencés qu'après les recommandations du spécialiste approprié.

Des sensations douloureuses confirment le développement de la colite, le traitement peut être prescrit par un gastro-entérologue qui a soigneusement étudié l'anamnèse et diagnostique un processus inflammatoire dans le côlon. Si vous ne faites pas attention à un tel problème, à l'avenir, la situation pourrait nécessiter une intervention chirurgicale..

Lorsque les symptômes de la douleur dans l'hypochondre s'intensifient, perturbant la respiration, il y a un risque de crise cardiaque et de formation de foyers nécrotiques. Il est nécessaire d'effectuer rapidement une réanimation dans un environnement stationnaire afin d'avoir le maximum de chances de sauver la vie du patient. L'état négligé de ce problème apportera peu d'effet dans le traitement, une issue fatale est tout à fait possible.

À titre provisoire, des antispasmodiques peuvent être utilisés. Mais après un certain temps, la douleur reviendra, vous devez donc consulter immédiatement un médecin.

Pourquoi ça fait mal dans le bas du dos à gauche et que faire?

Lorsqu'il y a des douleurs dans le bas du dos à gauche, les gens n'y attachent pas toujours d'importance, croyant à tort que cela est dû à une fatigue normale après un travail physique. Cependant, si ce symptôme se produit, vous devez immédiatement contacter la clinique et subir un examen complet, car la douleur apparaît souvent avec des pathologies graves.

Causes et symptômes associés

Le syndrome de douleur lombaire est généralement associé à des troubles de la fonctionnalité de la colonne vertébrale, mais la cause peut être des maladies d'organes internes complètement différents - ovaires, reins, tractus gastro-intestinal, etc..

Pourquoi ça arrive? Le fait est que dans la zone lombaire, il existe un grand nombre de terminaisons nerveuses et de gros nerfs qui sont interconnectés avec d'autres systèmes du corps. C'est pourquoi la douleur, par exemple du cœur, est transmise au bas du dos. Il y a de graves violations, qui seront discutées plus tard..

Crampe

Lorsque les muscles sont étirés, le syndrome douloureux se caractérise par une manifestation à court terme. Autrement dit, il est présent jusqu'à ce que le système musculaire soit restauré. Il se produit avec des charges excessives sur le dos, pendant un traumatisme, après des exercices de force ou mal exécutés. Une autre raison est la position incorrecte du tronc avec des poses statiques prolongées. Durée de la douleur - 3-4 jours (lors de l'utilisation d'anesthésiques).

Symptômes supplémentaires d'entorses:

  • localisation claire de la douleur;
  • caractère - tranchant et fort, aggravé par les mouvements;
  • mobilité réduite;
  • affaiblissement du seuil de douleur en position assise avec une inclinaison ou un soutien;
  • crampes musculaires.

Hernie intervertébrale

Une hernie se développe pendant longtemps, par conséquent, avant son apparition, une personne a d'autres maladies de la colonne vertébrale. En conséquence, une douleur légère se produit parfois. Une hernie est une formation qui apparaît entre les vertèbres. Cette pathologie est considérée comme dangereuse, par conséquent, vous devez immédiatement contacter un spécialiste.

Caractéristiques spécifiques:

  • douleur irradiant à l'arrière de la cuisse gauche;
  • l'inconfort s'intensifie après un long séjour dans une position - le plus souvent sédentaire;
  • engourdissement de la colonne lombaire;
  • sensation de chair de poule sur le dos, les jambes, les pieds et les doigts;
  • la nature de la douleur fait mal, qui est brusquement remplacée par une douleur aiguë.

Spondylarthrose

La spondylarthrose est une complication de l'ostéochondrose vertébrale. Lorsque la distance intervertébrale diminue, la charge sur les articulations du type arqué augmente.

Dans ce contexte, les symptômes suivants se développent:

  • raideur
  • Douleur contondante;
  • inconfort;
  • croissance osseuse.

Lorsque la spondylose progresse rapidement, les racines nerveuses sont irritées, ce qui entraîne des douleurs lancinantes localisées non seulement dans le bas du dos, mais également dans la jambe gauche.

Dysfonction articulaire sacro-iliaque

La douleur sur le côté gauche du bas du dos se produit lorsque l'articulation sacro-iliaque est limitée dans sa mobilité. La maladie se caractérise par un blocage de cette zone pour diverses raisons - des blessures banales à l'infection..

Vous pouvez reconnaître par les signes suivants:

  • la douleur irradie vers le bassin, l'aine, puis se déplace vers la hanche et la jambe;
  • mobilité réduite;
  • une gêne apparaît.

Un dysfonctionnement de la CPS peut indiquer des troubles graves tels que la spondylarthrite ankylosante, la tuberculose articulaire, etc. Par conséquent, une attention médicale urgente est requise..

Protrusion de disque intervertébral

Avec la saillie, la localisation des disques intervertébraux est perturbée. La maladie est caractérisée par des changements dégénératifs-dystrophiques. La principale raison est la lésion de la colonne vertébrale et la vieillesse. La douleur survient uniquement lorsqu'un nerf voisin est pincé. Sinon, il est impossible de détecter une pathologie par la douleur, car elle est absente.

Les caractéristiques:

  • raideur de la partie inférieure de la colonne vertébrale;
  • engourdissement de tous les membres;
  • affaiblissement du système musculaire des jambes;
  • la nature de la douleur est intense et brûlante;
  • inconfort lors de la montée;
  • affaiblissement de la mobilité;
  • rarement - altération de la fonction de la vessie.

Spondylolisthésis dégénératif

Avec cette maladie, les vertèbres sont déplacées les unes par rapport aux autres. La maladie est la conséquence d'autres pathologies vertébrales, elle ne survient donc pas immédiatement. Initialement, la douleur est localisée dans les segments lombo-sacrés, puis se déplace vers le côté gauche du bas du dos.

Symptômes spécifiques:

  • augmentation du seuil de douleur après un effort statique ou physique prolongé;
  • la formation d'un approfondissement et la présence d'un processus épineux supérieur dans la 5 vertèbre lombaire;
  • tension musculaire de la colonne vertébrale;
  • déformation du dos (croissance de la bosse);
  • perte de sensation dans l'aine, les jambes;
  • faiblesse musculaire;
  • perturbation des organes pelviens.

Fonctionnalité - à mesure que la démarche de progression se développe, comme les funambules. Le patient se déplace sur des genoux légèrement fléchis, place le pied sur une seule ligne.

Pierres dans les reins

Avec la lithiase urinaire du rein gauche, les sensations de douleur n'apparaissent que dans les cas où les formations rocheuses se déplacent activement. La reconnaissance de la lithiase urinaire est assez simple:

  • la douleur apparaît pendant la miction;
  • la présence de caillots sanguins dans l'urine;
  • miction trop fréquente;
  • nausée et vomissements;
  • la nature de la douleur est aiguë et piquante;
  • l'inconfort se déplace vers les reins et d'autres organes;
  • protrusion d'une sueur froide ou de fièvre;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • ballonnements.

Pancréatite

Avec la pancréatite, des processus inflammatoires se produisent dans le pancréas, de sorte que la douleur se produit dans le haut de l'abdomen et se propage rapidement vers le côté gauche du dos. La principale cause de la maladie est une sortie perturbée des enzymes, contre laquelle non seulement les tissus mais aussi les organes internes sont détruits.

La maladie est mortelle, alors faites attention à ces symptômes supplémentaires:

  • la douleur peut être sourde ou aiguë ou douloureuse;
  • l'inconfort augmente après avoir mangé de la nourriture;
  • apparition possible d'un choc douloureux;
  • avec une inflammation de la glande entière, la douleur entoure le corps;
  • température très élevée;
  • saute dans la pression artérielle vers le haut ou vers le bas;
  • affûtage des traits du visage;
  • blanchiment de la peau;
  • nausées et vomissements de résidus non digérés;
  • hoquet, rots;
  • constipation ou, inversement, diarrhée;
  • dyspnée;
  • ballonnements;
  • jaunissement du blanc des yeux;
  • à l'avenir - un changement dans la couleur de la peau: du gris au jaune avec la formation de taches bleues.

Infection rénale

La cause de l'infection rénale est la pénétration d'agents pathogènes à travers la lymphe et le liquide sanguin. Les reins nettoient le corps des substances nocives et des agents pathogènes, mais lorsqu'ils accumulent une quantité excessive, des processus inflammatoires se produisent. Le plus souvent, l'infection provoque une pyélonéphrite, une pyélite et une glomérulonéphrite.

Lorsque le rein gauche est touché, une douleur survient dans la région lombaire gauche. La pathologie est complétée par de tels signes:

  • douleur intense ou sourde;
  • nausée et vomissements;
  • fièvre;
  • sensation de brûlure pendant la miction;
  • une forte augmentation de la température corporelle;
  • la présence de caillots purulents ou sanguins dans l'urine, ce qui modifie l'odeur et la teinte;
  • vertiges;
  • faiblesse du corps;
  • augmentation de la pression artérielle.

Problèmes gynécologiques

Le système urogénital d'une femme est directement interconnecté avec les gros nerfs de la colonne vertébrale, de sorte que la douleur est souvent transmise à la région lombaire. Il y a plusieurs raisons à cela:

  1. Kystes, fibromes et autres néoplasmes de nature bénigne et maligne.
  2. Varices pelviennes.
  3. Rupture ovarienne.
  4. Endométriose.
  5. Menstruation.
  6. Appendice d'appendices.
  7. Infection.
  8. Polypose et autres.

Les problèmes gynécologiques apparaissent ainsi:

  • douleurs abdominales basses;
  • fatigabilité rapide;
  • Irrégularités menstruelles;
  • inconfort dans la vie intime;
  • écoulement abondant (avec ou sans odeur désagréable);
  • urination fréquente.

Rectocolite hémorragique

Avec la colite ulcéreuse, le côlon est affecté, l'inflammation se manifeste à différentes intensités. Par conséquent, la douleur dans le bas du dos à gauche peut avoir un caractère différent.

Pour reconnaître la maladie, faites attention aux symptômes suivants:

  • diarrhée chronique;
  • perte de poids;
  • la présence de sang dans les selles;
  • la constipation est très rare;
  • les excréments peuvent contenir de l'exsudat purulent;
  • des selles fréquentes qui s'avèrent fausses;
  • lors de la défécation, au lieu des matières fécales, du mucus sort;
  • incontinence fécale;
  • ballonnements;
  • signes d'intoxication - nausées et vomissements, fièvre, arythmie, perte d'appétit.

Grossesse

Lors du portage du fœtus, notamment au 2ème et 3ème trimestre, le corps féminin est soumis à des contraintes importantes, contre lesquelles une pression est exercée sur la colonne vertébrale. Un utérus en croissance presse de l'intérieur, donc la douleur à gauche dans le bas du dos est une condition normale. Cependant, pour éliminer le risque de maladie, vous devez contacter votre gynécologue avec cette question..

La localisation du syndrome douloureux est le bas du dos, l'aine et le périnée. Le personnage est terne et ceinturant. Si une femme commence à bouger, la douleur devient plus forte, mais après un bon repos, elle disparaît d'elle-même.

Pathologie de la rate

La rate est un organe très sensible qui réagit rapidement à tout processus inflammatoire douloureux. Dans le bas du dos à gauche, cela peut faire mal en raison de telles pathologies:

  • kyste de la rate;
  • infarctus des organes;
  • inflammation;
  • infection
  • splénomégalie (augmentation de la taille);
  • croissance cancéreuse.

Symptômes, sauf maux de dos:

  • la transition de la douleur dans l'abdomen, l'aine;
  • la nausée;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • fièvre;
  • ceinture de toute la région lombaire;
  • douleur douloureuse.

Maladies gastro-intestinales

Lorsque des processus inflammatoires se produisent dans les organes du tractus gastro-intestinal, la douleur irradie toujours vers le bas du dos à gauche. La cause peut être de tels processus pathologiques:

  • gastrite;
  • ulcère;
  • une hernie dans l'œsophage;
  • obstruction intestinale.

Comment distinguer les douleurs à l'estomac des autres:

  • la douleur s'intensifie lors des mouvements;
  • nausée et vomissements;
  • une attaque est notée après avoir mangé abondamment;
  • lourdeur dans l'estomac;
  • brûlures d'estomac fréquentes;
  • perte d'appétit;
  • la nature de la douleur - de la coupe très nette à la douleur sourde.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, avec les cardiopathies ischémiques (infarctus du myocarde, angine de poitrine, accident vasculaire cérébral, etc.), la douleur est localisée dans la région lombaire, respectivement, de l'organe affecté. Le syndrome douloureux est d'une nature différente - des douleurs, des pincements, des brûlures, des piqûres doivent être présentes dans le sternum.

Autres symptômes:

  • arythmie, tachycardie ou bradycardie;
  • diminution ou augmentation de la pression artérielle;
  • maux de tête, vertiges;
  • lors de la prise d'analgésiques, l'effet ne se produit pas;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • pâleur ou rougeur de la peau du visage;
  • sensation de mutisme dans les membres;
  • tremblement de la main;
  • évanouissement.

Oophorit

L'ovariite est la formation d'une tumeur maligne dans les glandes de l'utérus d'une femme. Dans le processus inflammatoire de la glande utérine et de l'ovaire gauche, la douleur se diffuse toujours dans la région lombaire gauche, car les trompes de Fallope sont enflammées.

Avec une exacerbation de la maladie, les symptômes suivants sont détectés:

  • fièvre, fièvre, frissons;
  • faiblesse dans tout le corps;
  • douleur intense dans le bas-ventre;
  • douleur pendant la miction;
  • douleur dans la tête et les muscles;
  • pertes vaginales avec exsudat purulent;
  • inconfort sévère pendant les rapports sexuels;
  • saignement utérin.

Tumeurs des organes pelviens

Le petit bassin et la région lombaire sont étroitement liés, par conséquent, aux maladies de ces organes (reins, glandes surrénales, côlon, ovaires, etc.), la douleur se propage à la partie inférieure de la colonne vertébrale. Cela peut être tout processus inflammatoire, infection, formation de tumeurs, adénome de la prostate, etc..

Les symptômes dépendent de la pathologie, mais la douleur est toujours localisée non seulement dans le bas du dos, mais aussi dans les organes pelviens.

Autres raisons

Il existe un certain nombre de raisons relativement inoffensives, dont il n'est pas difficile de se débarrasser:

  1. Hypothermie, qui provoque une inflammation des tissus musculaires.
  2. Tension musculaire sur fond d'effort physique (dur labeur, sport).
  3. Inactivité (la congestion se développe).
  4. La période post-partum, lorsque les systèmes squelettique et musculaire reviennent à la normale.
  5. Certaines maladies pulmonaires - tuberculose, pleurésie, pneumonie, etc. Les symptômes sont complétés par des douleurs dans les poumons, une toux, une hémoptysie, de la fièvre, un essoufflement et une faiblesse.
  6. Inflammation intestinale - colite, entérite, duodénite, etc. La nature de la douleur dans ce cas est aiguë, des crampes apparaissent toujours et une douleur est présente dans le bas du dos et dans le nombril. Souvent, des diarrhées, des nausées et des vomissements se produisent.

Types de douleurs au bas du dos gauche

Tranchant. Dans la douleur aiguë, un lumbago se produit. La douleur irradie vers les membres inférieurs, l'aine. La sévérité des sensations survient soudainement, elle entrave les mouvements du patient, provoque des tensions musculaires. Lumbago peut survenir après un effort physique, une flexion ou une action brusque. Le plus souvent, la raison réside dans les maladies de la colonne vertébrale.

Stupide. La douleur sourde est caractérisée par la constance. Elle survient avec diverses maladies des reins, des intestins, de la colonne vertébrale, etc. Un syndrome de douleur sourde accompagne le développement de néoplasmes tumoraux. Elle peut apparaître après un effort physique excessif, des poses statiques, avec un mode de vie sédentaire, pendant la grossesse. Chez les femmes, cela peut indiquer des pathologies gynécologiques, chez les hommes - à propos de la prostatite..

Tirant. Avec des douleurs de traction, l'inconfort se propage le plus souvent au bas de l'abdomen, couvrant une zone assez grande. Cela est dû au fait que des sensations de traction se produisent pendant les processus inflammatoires de tous les organes internes. Si la vessie ou les reins sont touchés, une douleur est présente lors de la miction. Un tel inconfort épuise considérablement le patient, créant une sensation de fatigue..

Premiers soins pour la douleur

Pour fournir correctement les premiers soins en cas de douleur dans la colonne lombaire, vous devez connaître la cause exacte. Mais avant d'aller à la clinique, vous devez respecter ces règles:

  1. Immédiatement après le début de la douleur, l'activité physique est exclue. Le patient doit se coucher, en prenant une position qui lui convient. Dans ce cas, le lit ne doit pas être trop mou, la rigidité du matelas est moyenne.
  2. Il est également impossible de rester immobile pendant longtemps, car cela aggrave la situation. Par conséquent, changez périodiquement la position du corps.
  3. Vous pouvez arrêter le syndrome douloureux grâce à des analgésiques, ainsi qu'à des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ce peut être Analgin, Ibuprofen, Diclofenac, Ketoprofen, Meloxicam.
  4. Si la mobilité est altérée, des relaxants musculaires sont utilisés: Tizanidine, Tolpérisone, Baclofène.
  5. Sur le dos, vous devez agir en interne et en externe avec des comprimés et des onguents.
  6. Si vous avez étiré vos muscles, vous pouvez faire un léger massage..

Une fois la douleur éliminée, vous devrez vous rendre à l'hôpital. Cela est nécessaire pour un diagnostic précis, ce qui élimine le risque de progression d'une maladie existante..

Quel médecin traite?

Le premier médecin auquel le patient doit s'adresser est le thérapeute. Il collecte les données primaires et les envoie pour diagnostic. De plus, selon l'étiologie de l'origine du syndrome douloureux, le patient est référé à un spécialiste hautement spécialisé. Il pourrait être:

Diagnostique

Les mesures diagnostiques commencent par des antécédents médicaux. Le thérapeute interroge le patient sur les causes présumées, les maladies passées et existantes. Le patient doit décrire avec précision la nature de la douleur, ainsi que les symptômes qui l'accompagnent. L'examen suivant est effectué:

  1. Collecte d'urine pour l'analyse générale et divers échantillons, en raison desquels les problèmes du système urinaire sont identifiés.
  2. Prélèvement de sang pour la recherche biochimique et générale. Le médecin examine la composition du liquide sanguin, la quantité de certaines substances. Cela révèlera quel organe est affecté, y a-t-il une infection.
  3. Examen échographique de l'espace rétropéritonéal, des organes pelviens et d'autres organes internes.
  4. Si une IHD est suspectée, une échocardiographie et un électrocardiogramme sont prescrits.
  5. Urographie de contraste.
  6. Résonance magnétique et tomodensitométrie.
  7. radiographie.
  8. Cystoscopie.

Traitement

Le choix de la pharmacothérapie est basé sur l'apparition de douleurs lombaires:

  1. Si la nature infectieuse de la lésion est détectée, un traitement antibiotique est prescrit. Les médicaments sont sélectionnés en fonction du type d'agent pathogène.
  2. En cas de dommages au système urinaire, des antibiotiques, des prémélanges multivitamines, un régime alimentaire peuvent être prescrits.
  3. Lors du port d'un enfant, une femme doit réduire son activité physique et porter un bandage. Une attention particulière est portée au régime de repos et de travail..
  4. Dans les maladies de la colonne vertébrale, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Des exercices de physiothérapie, des massages, des procédures physiothérapeutiques sont nécessaires. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est indiquée..
  5. Si le système musculaire est enflammé ou une entorse est observée, des pommades douloureuses et chauffantes sont recommandées au patient.
  6. Avec les maladies pulmonaires, la thérapie antibactérienne, des médicaments mucolytiques sont utilisés..
  7. En cas de problèmes gynécologiques, des antibiotiques, des anesthésiques et des pathologies appropriées sont prescrits.
  8. Si les organes du tractus gastro-intestinal sont affectés, le traitement vise à restaurer la microflore, à détruire le pathogène.
  9. Avec maladie coronarienne, fibrates et statines, diurétiques et bêta-bloquants, inhibiteurs de l'ECA, etc..
  10. Avec les néoplasmes bénins, une intervention chirurgicale est prescrite, avec une chimiothérapie maligne.

Pour toute maladie, des analgésiques sont prescrits qui peuvent être administrés par voie orale ou par injection. L'utilisation de médicaments externes (crèmes, onguents, gels) est obligatoire. Remèdes recommandés pour les crampes et les gonflements, renforçant le système immunitaire.

Mesures préventives

Pour éviter les douleurs au bas du dos, suivez des règles préventives simples:

  1. Abandonnez un mode de vie sédentaire - exercice et sports modérés.
  2. Évitez les surcharges physiques.
  3. Si vous inclinez votre corps, pliez vos genoux. Cela éliminera les étirements..
  4. Ne faites pas de mouvements brusques, soulevez les poids en douceur.
  5. Gardez le dos droit tout en marchant et en étant assis. Cela réduira la charge sur le bas du dos..
  6. Évitez l'hypothermie.
  7. Contactez l'hôpital en temps opportun et traitez toutes les maladies.

Douleur au bas du dos gauche chez un enfant

La douleur dans le bas du dos peut survenir même pendant l'enfance. Contrairement à un adulte, un bébé a des processus inflammatoires, les tumeurs et autres troubles pathologiques sont rares, mais les raisons suivantes peuvent être considérées comme les principales:

  1. Surcharges physiques. En raison de son âge, l'enfant n'est pas en mesure de contrôler sa propre activité, il dépasse donc parfois ses capacités.
  2. Un rôle important est joué par le port de sacs à dos lourds, ce qui entraîne une courbure de la colonne vertébrale.
  3. Chutes, blessures.
  4. Le séjour prolongé d'un élève dans une position inconfortable (avec un dos courbé), en particulier derrière un écran d'ordinateur lorsque le bébé ne peut pas contrôler la posture.
  5. L'inactivité, qui est inhérente aux enfants et adolescents modernes. Après tout, ils consacrent presque tout leur temps libre aux tablettes, ordinateurs portables, téléphones, téléviseurs.
  6. Scoliose. Il se développe le plus souvent dans l'enfance et chez les filles. Par conséquent, il est important de surveiller la posture de l'enfant et de lui apprendre à s'asseoir avec le dos plat..
  7. Myosite. Elle survient lorsqu'une infection pénètre dans l'organisme, après hypothermie, empoisonnement et traumatisme.

Si vous ressentez constamment une douleur dans le bas du dos à gauche et que vous n'en connaissez pas la raison, consultez immédiatement un thérapeute et passez un examen complet. Cela vous protégera des complications imprévues et du développement de nombreuses maladies..