logo

Qu'est-ce qui peut causer des douleurs aux pieds?

La douleur au pied près des doigts est un symptôme ambigu. Elle peut survenir lors d'un surmenage élémentaire ou lors du port de chaussures inconfortables, et peut signaler une maladie grave. Par conséquent, si ce symptôme ne disparaît pas pendant la journée, vous devriez vous dépêcher avec une visite chez un spécialiste.

Divers facteurs provoquent des douleurs dans la voûte plantaire ou les doigts. De tels symptômes peuvent survenir si vous devez marcher longtemps ou si une personne porte constamment des chaussures inconfortables. Cependant, cette douleur dans les pieds disparaît assez rapidement. Néanmoins, si la douleur dans les jambes devient permanente, cela signifie souvent qu'une maladie grave se développe. En règle générale, nous parlons de maladies de l'appareil ostéoarticulaire, des vaisseaux et des tissus mous des pieds. Pour déterminer la raison exacte pour laquelle telle ou telle zone du pied fait mal, un médecin orthopédiste vous aidera.

Spécificités de l'appareil au pied

Le pied est une structure anatomique complexe qui unit 26 os qui forment deux arcades du pied - arc longitudinal et transversal. Les os du pied, à leur tour, sont reliés à l'aide de tissu fibreux, c'est-à-dire à travers les ligaments. Les muscles de levage du pied, ainsi que le fascia plantaire, maintiennent la stabilité de la section médiane. Le pied est caractérisé par la présence d'un groupe musculaire profond et superficiel qui provient de la partie inférieure de la jambe inférieure et est attaché aux os à différents niveaux. À l'intérieur des jambes, il y a également des dépôts de graisse, qui servent à compenser l'énergie des coups, qui sont inévitables lors de la marche, du saut et de la course.

La douleur dans la voûte plantaire, au niveau des doigts ou dans d'autres régions du pied, qui peut apparaître lors de la marche et même au repos, signale toujours certaines violations de ces structures internes. Quand et dans quelles circonstances elle survient, ainsi que sa dislocation - ce sont les clés pour comprendre la raison de son apparition. Dans une situation où la voûte plantaire ou la zone proche des doigts fait mal, le corps humain réagit aux changements et active le «mode d'urgence» afin de réduire l'intensité de ces sensations. Les changements biomécaniques et l'apparition de la maladie sont tout à fait capables d'interférer avec le mouvement normal et peuvent provoquer des dommages encore plus importants..

Qu'est-ce qui cause la douleur au pied?

Une douleur intense dans la zone du pied et de ses doigts se produit pour diverses raisons. Elle est souvent provoquée par de telles maladies:

  • arthrite;
  • arthrose;
  • blessures
  • goutte;
  • varices;
  • pied plat;
  • ongle incarné;
  • Diabète;
  • fasciite plantaire;
  • hallux valgus, oignon;
  • athérosclérose des artères des jambes;
  • endartérite oblitérante.

Arthrite

L'arthrite est souvent indiquée par une douleur intense qui survient la nuit. Chaque type d'arthrite se caractérise par des dommages à certaines articulations. Ainsi, avec l'arthrite réactive et psoriasique, ainsi qu'avec la goutte, l'articulation enflée du pouce indique une maladie. Une caractéristique supplémentaire de cette pathologie est le fait qu'une bosse se forme dans le doigt affecté. Si nous parlons de polyarthrite rhumatoïde, alors avec elle les articulations de tous les doigts font mal et leur gonflement est observé.

Arthrose

Des maladies de ce type, affectant les gros orteils, se trouvent généralement chez les femmes. La même chose peut être dite à propos de l'hallux valgus, qui couvre également souvent la plante des pieds. Il n'y a qu'une seule raison à de tels phénomènes - le port prolongé de chaussures étroites à talons hauts. Ces chaussures provoquent la déviation du pouce vers l'intérieur, à cause de laquelle il est fermement pressé contre le deuxième orteil. L'os saillant se prête à un traumatisme supplémentaire lors de la marche et se déforme avec le temps..

Ensuite, non seulement l'os change (la grosseur grossit), mais l'articulation entière (devient plus large). Une personne malade se plaint de mouvements limités dans une articulation déformée, et avec une forme grave d'arthrose, le doigt semble geler dans la mauvaise position et il est assez difficile de revenir à sa position normale.

Blessures

Diverses blessures aux pieds provoquent souvent une traction désagréable ou, inversement, un syndrome de douleur aiguë, qui, en règle générale, accompagne l'enflure et l'œdème. Les blessures résultent souvent de:

  • pression ou un virage brusque du pied;
  • influences extérieures (chaussures inconfortables);
  • entorses, muscles, ainsi que fractures osseuses;
  • charge excessive sur les muscles, leur choc ou leur rupture;
  • microtraumatisme dû à une surcharge des structures du pied;
  • déformations du pied (pieds plats, «bosse», «éperon»).

Par conséquent, si une personne soupçonne une blessure, c'est-à-dire que la jambe fait non seulement mal, mais gonfle également, ne retarde pas le traitement d'un établissement médical. Étant donné que les raisons et le traitement ne peuvent être déterminés que par un spécialiste, l'efficacité du traitement et une récupération rapide ultérieure en dépendent directement. Même s'il n'y a qu'une «bosse» ou abrasion sur la jambe, il vaut mieux s'assurer que ces blessures mineures n'entraînent pas de conséquences plus graves.

Troubles circulatoires

Avec des violations de ce type, des symptômes tels que des douleurs dans le pied d'en haut et en bas, des brûlures dans les pieds et même une perte de sensibilité sont souvent notés. On note deux maladies principales avec cet ensemble de symptômes: l'artériosclérose des artères et l'endartérite oblitérante. Dans les deux cas, la circulation sanguine dans les artères peut être observée, à cause de laquelle les tissus manquent d'oxygène. Conclusion: caviar, bas de jambe, pied, orteils douloureux, les pieds sont douloureux, l'apparence de la peau et des ongles en souffre. Mais ce ne sont là que quelques-uns des problèmes rencontrés au stade initial de développement de ces maladies. Si le traitement n'est pas commencé à temps, les conséquences seront très tristes.

Cependant, en plus des problèmes avec les artères, il est très souvent possible de rencontrer des maladies veineuses (varices). Une maladie telle que des varices apparaît sur les jambes en raison de violations de l'écoulement du sang veineux. Initialement, il se fait sentir par les "étoiles" vasculaires, dont souffrent le mollet, le pilon ou la cuisse. De plus, le caviar ou la cuisse commence à souffrir de veines nodulaires saillantes, qui accompagnent inévitablement les varices. Si nous parlons de sensations douloureuses, les veines font souvent mal après le dîner. Les veines font aussi souvent mal après un effort intense sur elles, et surtout une telle douleur vous ennuie avant d'aller au lit.

Pourquoi les varices font-elles mal? Se recroquevillant et s'étirant, les vaisseaux s'adaptent à une augmentation de la pression artérielle, ainsi qu'à un ralentissement du flux sanguin. Ce sont ces processus qui provoquent des douleurs en direction des faisceaux neurovasculaires. Les varices sont caractérisées par un flux sanguin artériel limité, en raison duquel une famine en oxygène est observée.

De plus, le caviar, le pilon, la cuisse souffrent de stagnation du sang veineux, dont le but est d'éliminer les produits de décomposition. Par conséquent, les varices s'accompagnent souvent d'un empoisonnement des cellules avec des toxines. Au fil du temps, cela entraîne des perturbations trophiques, caractérisées par une dégradation des tissus.

Comme déjà indiqué, le caviar, le pilon ou la cuisse souffrent initialement de la maladie. Si nous parlons des pieds, la douleur dans ces parties des jambes apparaît déjà aux derniers stades de la maladie. Bien sûr, beaucoup commencent immédiatement à se demander comment éliminer la douleur. En règle générale, des médicaments tels que le diclofénac et l'indométacine aident à soulager rapidement les douleurs. Quant aux venotoniques, elles n'anesthésient pas directement, mais agissent indirectement, réduisant la congestion et augmentant le tonus vasculaire.

De plus, les personnes souffrant d'une maladie sont souvent intéressées à savoir s'il est possible de planer leurs jambes pour éliminer leur douleur. Ne faites pas cela, car une telle procédure peut aggraver l'état du patient. Cependant, des bains chauds périodiques avec du sel marin et des infusions à base de plantes, surtout s'ils se terminent par un rinçage des pieds à l'eau froide, sont en effet en mesure d'atténuer les symptômes de la maladie..

"Pied de cheval"

Cette pathologie se manifeste à la suite d'une blessure à la jambe, d'une hernie intervertébrale, d'une lésion du nerf sciatique et d'autres affections. Une caractéristique distinctive du défaut est la parésie du pied. Qu'entend-on par une telle formulation? La parésie du pied est une faiblesse excessivement prononcée des muscles des jambes, en raison de laquelle le pied ne se lève pas et semble gifler lors de la marche. La maladie survient souvent avec une vive douleur dans le dos, qui tombe ensuite sous le genou. De plus, la douleur diminue et le pied cesse de bouger et pend pendant la marche.

Au début, une telle maladie se manifeste également légèrement par de la douleur, un engourdissement et des picotements dans le pied, mais plus tard, la parésie du pied se transforme en sa paralysie et la personne perd la capacité de se déplacer de manière indépendante. Par conséquent, il est très important de prêter attention à ces symptômes initiaux, semble-t-il, pas terribles. Aux premiers stades de développement de la maladie, la déformation du pied se prête parfaitement à la correction, vous ne devez donc pas attendre que la condition s'aggrave (le pied peut s'ossifier sous une forme déformée) et vous devez consulter un spécialiste dès que possible.

Autres causes possibles de douleur aux pieds et aux orteils

En fait, il existe de nombreuses raisons qui peuvent provoquer une douleur au pied et aux doigts. Cela peut être une fasciite plantaire, qui se développe en raison d'une pression accrue sur le nerf, et qui se caractérise par une douleur à la base des doigts. L'engourdissement et la douleur dans les orteils sont souvent un symptôme concomitant du diabète sucré ou des pieds plats. Les ongles incarnés et les cors enracinés peuvent également causer beaucoup de douleur. Par conséquent, afin de déterminer la cause exacte des symptômes désagréables et de les éliminer le plus rapidement possible, vous devriez rendre visite au médecin dès que possible.

Douleur au pied près des doigts lors de la marche

La douleur au pied sous les doigts lors de la marche ou le soir est un symptôme dont se plaignent souvent les amateurs de chaussures à talons. Une gêne au pied près des doigts peut survenir après des sports intenses, une longue marche sur terrain accidenté. Mais la douleur dans le coussin du pied peut également être une manifestation de la pathologie articulaire - fasciite plantaire, goutte, fracture osseuse ou entorse. Chaque cas a ses propres complications et conséquences et nécessite une approche de traitement spéciale..

Remarque: dans les pieds, il existe de nombreuses terminaisons nerveuses. Parfois, la douleur dans la plante des pieds peut être un signal sur la pathologie des organes internes - le foie ou le pancréas. Par conséquent, un examen complet par des spécialistes étroits avec des douleurs obsessionnelles répétées est recommandé.

Causes fréquentes d'inconfort au pied

La douleur dans le pied sous les doigts pendant une longue période peut ne pas être prise au sérieux. Lorsqu'une personne passe quelques heures chaque jour sur ses pieds, ne met pas les chaussures les plus confortables avec des talons ou des matériaux de mauvaise qualité, il n'est pas surprenant qu'au final, il soit gêné par des douleurs à la semelle. Mais ne vous méprenez pas sur ce symptôme..

C'est une charge constante et importante sur les pieds qui devient l'impulsion pour le développement de pathologies graves. Et puis les douleurs deviennent plus intenses, prennent un caractère permanent, il n'est plus possible de s'en débarrasser à l'aide du repos - un long médicament est nécessaire.

Pourquoi le pied fait-il mal en dessous des doigts si aucune blessure ne s'est produite:

  • En surpoids. Les pieds doivent supporter quotidiennement un poids corporel excessif.
  • Activité physique inadéquate - les patients alités après une chirurgie ou une infection grave peuvent ressentir une douleur aiguë à l'intérieur du pied et des doigts, même sans stress.
  • Activité excessive. Pendant les sports, les tissus s'étirent, se contractent, produisent activement de l'acide lactique à partir de protéines, ce qui peut entraîner une douleur. Si une personne se repose et donne le temps aux tissus de récupérer, la douleur aux pieds ne dérangera pas. Mais si les charges sont constantes, après quoi les tissus n'ont pas le temps de récupérer, cela provoquera une inflammation et une douleur intense.
  • Maladies de la colonne vertébrale. Avec la scoliose, la cyphose, la lordose, les charges sur les pieds changent et sont mal réparties. En conséquence, des pieds plats, une fasciite plantaire, un pied bot et d'autres pathologies peuvent se développer, dans lesquels il est douloureux de marcher sur le coussinet plantaire.
  • Troubles métaboliques. Les maladies systémiques d'une évolution chronique causées par des troubles métaboliques dans le corps affectent l'état de presque tous les organes internes, même si, à première vue, ils ne sont pas interconnectés. Par exemple, un pied diabétique est une complication courante du diabète lorsque, en raison de lésions vasculaires, les tissus des membres inférieurs ne reçoivent pas suffisamment de nutriments et commencent à s'atrophier..
  • L'athérosclérose oblitérante. Avec une telle pathologie, le cholestérol nocif s'accumule sur les parois des vaisseaux sanguins, s'épaissit et forme des plaques. La circulation sanguine est perturbée, les tissus reçoivent une nutrition insuffisante. Les petits vaisseaux périphériques des membres inférieurs sont principalement affectés. Pieds constamment froids, pâles. Avec le temps, la cyanose apparaît, la sensibilité des membres diminue, les jambes deviennent souvent engourdies. Si rien n'est fait, les tissus commenceront à s'atrophier et mourront, les pieds devront être amputés.
  • Mauvaises habitudes. L'alcool, le tabagisme, une nutrition malsaine ont un effet extrêmement négatif sur la circulation sanguine, les processus métaboliques dans le corps. Les substances bénéfiques nécessaires à la structure des cellules et à la régénération ne sont pas absorbées ni lavées des tissus. Le tabagisme est particulièrement nocif. Douleur et inconfort dans les pieds, engourdissement - ce ne sont que les premiers signaux de maladies graves provoquées par la nicotine. Si vous ne faites pas face à de mauvaises habitudes, les conséquences peuvent être beaucoup plus graves.

Dans tous ces cas, il ne sera pas possible de se débarrasser de l'inconfort du pied au niveau des doigts. Vous devrez d'abord consulter un médecin, subir un examen approfondi, établir tous les facteurs et maladies pouvant causer des douleurs aux pieds. Et puis les éliminer séquentiellement. Les remèdes populaires disponibles dans ce cas ne sont considérés que comme auxiliaires.

Remarque: souvent les pieds dans les doigts font mal aux femmes enceintes. Ce phénomène peut être attribué à temporaire. prise de poids, gonflement, changements dans les niveaux hormonaux et le métabolisme, une carence en calcium, magnésium et vitamines B - le tout dans un complexe, cela entraîne un affaiblissement des os et des tissus mous et de la douleur. L'état des articulations de la cheville doit être surveillé en permanence. C'est la grossesse qui peut déclencher le développement de pathologies articulaires graves, qui se manifesteront plus tard, après 35 à 40 ans.

Les maladies articulaires comme causes de douleur

Si le pied fait mal en dessous des pouces, il serait plus raisonnable de consulter un spécialiste qui traite des problèmes articulaires. Il peut s'agir d'un traumatologue, orthopédiste, vertébrologue, chirurgien, dans le cas extrême, un thérapeute. Quelles pathologies sont le plus souvent détectées avec de telles plaintes:

  • Bursite. Avec la bursite, les tendons articulaires deviennent enflammés, dans ce cas le tendon d'Achille. Bien qu'elle soit située à l'arrière du pied, une douleur peut être apportée à la semelle sous le pouce, localisée par le haut ou par le côté. Symptômes associés - rougeur et gonflement du pied, augmentation locale de la température corporelle.
  • Fasciite plantaire. Le fascia est un tissu dense reliant le talon et les phalanges des orteils. Il fixe les éléments osseux de l'articulation et maintient la voûte plantaire. Avec des charges ou des blessures constantes, le tissu du fascia est étiré, endommagé et enflammé. Cela provoque une douleur intense dans la semelle; une personne ne peut pas marcher dessus complètement. Ensuite, les tissus sont marqués, des phoques se forment sur le fascia. Si les charges restent inchangées, le processus sera répété encore et encore, à la suite de la douleur deviendra si aiguë qu'une personne ne pourra plus du tout se tenir debout. De plus, des dommages réguliers au fascia entraînent une prolifération de l'éperon du talon - de cette manière, le corps essaie de compenser le tissu du fascia défectueux.
  • Arthrite Avec l'arthrite, les petites articulations du pied s'enflamment pour diverses raisons. Il s'agit généralement d'une maladie infectieuse systémique qui complique les articulations. L'arthrite est souvent auto-immune. Il s'agit d'une maladie chronique qui peut se développer sur plusieurs années. Au repos, la douleur ne dérange pas. Mais après l'effort, l'exacerbation de la maladie peut devenir très intense. La jambe devient rouge, enflée, il est impossible de marcher dessus. Avec l'arthrite, une raideur matinale des articulations est souvent constatée: après une nuit de sommeil, il est difficile pour une personne de se lever, de faire les premiers pas. À l'heure du déjeuner, la mobilité est rétablie, les articulations se développent. Mais le soir, la situation se répète et les douleurs reviennent, car les tissus enflammés ont reçu une certaine charge.
  • L'ostéoporose Cette pathologie se développe dans le contexte des processus métaboliques dans le corps, en particulier l'absorption du calcium des aliments. en conséquence, les os deviennent poreux et cassants, facilement endommagés et cassés. Une personne souffrant d'ostéoporose se plaint de fatigue même avec un effort mineur. Cela est dû au fait que l'ostéoporose affecte presque tous les éléments du squelette humain, si les pieds sont touchés, puis d'autres articulations aussi. Tous ensemble, cela conduit au fait qu'il est difficile pour le patient de se déplacer de manière autonome, il ne peut pas trouver une position confortable même au repos et pendant le sommeil.
  • Névrome de Morton. Une pathologie assez rare survient chez les femmes qui portent constamment des chaussures à volume élevé. Elle se caractérise par la formation d'une tumeur bénigne dans la zone sous le deuxième doigt ou entre les doigts. Un névrome renaît rarement, mais provoque une gêne grave pour une personne, il est donc préférable de le retirer.

Pour faire un diagnostic préliminaire, il suffit que le médecin procède à un examen externe des jambes et interroge le patient. Pour confirmer le diagnostic et déterminer avec précision le degré de lésions, vous devrez effectuer une radiographie et passer des tests d'urine et de sang. D'autres mesures diagnostiques sont prescrites si nécessaire, selon la situation..

Méthodes de traitement

Il est impossible de supporter longtemps la douleur dans les pieds. Que fait une personne avec ce symptôme: elle prend un médicament anesthésiant, qui se trouve dans l'armoire à pharmacie, et utilise des moyens improvisés. De telles actions ne sont autorisées que si dans un proche avenir une personne trouve le temps de consulter un médecin et de l'examiner. Mais ils ne conviennent pas comme traitement permanent. Pour se débarrasser efficacement de la douleur, sans conséquences ni complications, il est important d'établir correctement sa cause et, tout d'abord, de l'éliminer.

Quelle est la thérapie complexe:

  • Identification et élimination des facteurs provoquants.
  • Élimination ou réduction des symptômes: douleur, gonflement, rougeur, limitation de la mobilité.
  • Élimination de la cause de la douleur, traitement de la maladie sous-jacente.
  • Traitement fixateur et prévention des rechutes.

Avec des soins médicaux en temps opportun, la durée totale du traitement prend de 2 à 6 semaines.

Facteurs provocateurs

Ne négligez pas ce point dans le traitement complexe de la douleur du pied sous les doigts de la semelle. Si vous n'éliminez pas les facteurs qui ont donné l'impulsion au développement de la pathologie, la douleur reviendra encore et encore. Par conséquent, le traitement, quelle qu'en soit la raison, commence par ce qui suit:

  • Refusez les chaussures inconfortables et de mauvaise qualité qui pressent, frottent, ont un talon haut. Au moins temporairement, vous ne devez porter qu'une paire confortable de matériaux naturels.
  • Si possible, limitez la charge sur le pied endolori. Si vous ne pouvez pas rester à la maison pendant plusieurs jours, vous devriez essayer de vous reposer votre pied à chaque occasion, pendant un certain temps, refuser de visiter le gymnase, danser, courir ou faire de longues promenades..
  • Ajustez le poids. Se débarrasser rapidement des kilos en trop ne fonctionnera pas, mais ce n'est pas nécessaire. L'essentiel est d'adhérer à un régime hypocalorique, de limiter l'utilisation de sucré, de farine, de viandes fumées et d'alcool, et de mettre les légumes, les fruits et les produits laitiers à teneur moyenne en matières grasses en premier dans le régime. Cela profitera non seulement aux articulations, mais à tout le corps. Et vous devez également essayer de bouger davantage. Dans l'inflammation aiguë et la douleur au pied, cet article est difficile à réaliser. Mais dès que le médecin le permet, vous devez absolument commencer les exercices de gymnastique thérapeutique.

Un point important: des chaussures confortables avec des inserts orthopédiques pour une répartition correcte des charges sur le pied, des exercices de physiothérapie, une alimentation économe sont montrés tout au long du traitement. Il est conseillé de ne pas renoncer à un mode de vie sain et à une alimentation équilibrée même après son achèvement. Presque toutes les maladies articulaires sont chroniques et lorsque vous revenez à de mauvaises habitudes, l'exposition répétée à des facteurs provoquants va encore aggraver.

Traitement symptomatique

Pour éliminer la douleur, l'enflure, la restriction de la mobilité et d'autres symptômes du processus inflammatoire, les médicaments des groupes suivants sont utilisés:

  • anti-inflammatoire non stéroïdien;
  • glucocorticoïdes;
  • analgésiques et antispasmodiques;
  • chondroprotecteurs.

Les AINS sont les médicaments de choix dans ce cas. Ce sont des comprimés, des poudres, des suppositoires, des onguents contenant de l'acide acétylsalicylique, du paracétamol, du nimésulide, de l'ibuprofène. Les médicaments aident rapidement à faire face à la douleur, à la fièvre, à l'enflure, mais présentent un certain nombre de contre-indications. Il est important de ne pas dépasser la posologie et la durée du traitement, afin de ne pas provoquer d'effets secondaires. Les AINS sont particulièrement agressifs pour les organes digestifs, les reins et le foie; il n'est pas souhaitable de les apporter aux femmes enceintes. Par conséquent, seul un médecin prescrit ces médicaments.

Astuce: l'efficacité sera plus rapide et meilleure si les comprimés pour administration orale sont complétés par des onguents et des gels avec le même ingrédient actif à usage externe.

Les analgésiques et les antispasmodiques sont Analgin, Tempalgin, Spazmalgon, Ketanov. Les médicaments sont généralement pris une seule fois pour la douleur aiguë, puis ils passent aux AINS et à d'autres médicaments ayant un effet thérapeutique plus prononcé. Les médicaments de ce groupe ne traitent pas, ils arrêtent seulement la douleur.

Les glucocorticoïdes sont de l'artillerie lourde et ne sont utilisés que dans des cas extrêmes où d'autres médicaments ont été inefficaces. Les enfants et les femmes enceintes ne sont pas prescrits. En cas de douleur intense, des médicaments hormonaux sous forme de solution sont administrés par voie intra-articulaire. Une injection suffit pour soulager la douleur pendant plusieurs semaines. Cette méthode est principalement utilisée pour les blessures sportives ou après des accidents graves..

Les chondroprotecteurs agissent dans deux directions:

  • soulager partiellement la douleur et l'enflure;
  • renforcer et restaurer le tissu cartilagineux, prévenir les nouvelles lésions et la destruction.

Les composants actifs contribuent à la restauration des processus métaboliques dans les tissus articulaires, les saturent en collagène, acide hyaluronique, chondroïtine et glucosamine - substances nécessaires à la construction de nouvelles cellules. Ainsi, les médicaments de ce groupe éliminent à la fois les symptômes de la maladie et sa cause. La difficulté est que les chondroprotecteurs n'agissent pas immédiatement: les premiers résultats seront perceptibles après 3-4 mois d'utilisation régulière. Pour maintenir l'effet, vous devez les prendre régulièrement.

Remarque: il existe aujourd'hui des préparations de chondroprotecteurs avec de l'acide hyaluronique, du collagène et des vitamines sous forme liquide, elles sont administrées par voie intra-articulaire et permettent ainsi d'obtenir un résultat rapide et durable. La douleur et l'enflure disparaissent, la mobilité articulaire est restaurée. De telles injections sont appelées «prothèses liquides». Mais, malheureusement, le médicament est cher et n'est pas accessible à tous.

Traitement de la maladie sous-jacente

Si la douleur dans les pieds est la conséquence d'une infection bactérienne provoquée par un traumatisme, des interventions chirurgicales ou d'un autre organe, des troubles métaboliques, une carence hormonale, le médecin choisit un ensemble de médicaments qui peuvent éliminer le problème ou au moins prévenir la détérioration.

En cas d'infection causée par des bactéries, les antibiotiques sont prescrits sous forme de comprimés ou d'injections à des doses correspondant à l'âge, au poids et à la gravité de la maladie du patient. Avec l'ostéoporose, des préparations hormonales et des suppléments de calcium sont indiqués. avec l'athérosclérose, les varices, la thrombophlébite, des médicaments sont sélectionnés pour renforcer les vaisseaux, les nettoyer du cholestérol, restaurer la circulation sanguine. En cas de diabète sucré avec une menace de pied diabétique, le régime alimentaire du patient doit être revu et, si nécessaire, une insulinothérapie substitutive doit être instaurée..

Important! Si après 10-14 jours de traitement complexe il n'y a pas d'amélioration, il y a lieu de réexaminer et de revoir le diagnostic.

Récupération et prévention

Après l'arrêt du processus inflammatoire et des douleurs aiguës, le traitement de rééducation commence. Si nécessaire, le patient peut continuer à prendre des médicaments, il est important de suivre un régime. Mais maintenant, la liste des procédures est incluse:

  • Physiothérapie.
  • Massage et thérapie manuelle.
  • Physiothérapie.

Tout cela peut se faire à la maison, mais il est important de le faire régulièrement, c'est seulement alors que l'effet désiré sera obtenu.

Résumé: Si vos orteils et votre oreiller sont douloureux lorsque vous marchez, cela peut être un signe de surmenage, de traumatisme et de développement d'une pathologie. Seul un médecin peut diagnostiquer avec précision après un examen externe du patient, des radiographies ou des tomodensitogrammes. Habituellement, la douleur peut être éliminée avec les AINS et la physiothérapie. mais si la cause est une maladie grave, un traitement complexe avec l'utilisation de médicaments, d'exercices de physiothérapie et d'un régime alimentaire sera nécessaire. Dans les cas les plus graves, le chirurgien élimine le défaut par la méthode chirurgicale.

Un os sur la jambe sur l'orteil fait mal: traitement, causes et symptômes de la maladie, comment traiter une maladie

La douleur dans les pieds peut être causée par un grand nombre de raisons. La plainte la plus courante des patients est un cône osseux près du pouce, provoquant une gêne au repos et en marchant.

Les plaintes des patients selon lesquelles un os du pied douloureux près du gros orteil est souvent causé par une déformation de la voûte plantaire, qui se développe sur une longue période et, si elle n'est pas traitée, conduit à un dysfonctionnement des jambes.

Comment la maladie se développe, ses causes

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

Le pied humain a deux arcs: transversal et longitudinal, absorbant les chocs en mouvement. Un pied normal a des os métatarsiens des doigts parallèles les uns aux autres. Si des facteurs négatifs influencent l'appareil musculo-ligamentaire du pied, il s'affaiblit, les arcades du pied deviennent plates, la charge sur le pied est mal répartie, ce qui entraîne une déformation osseuse et l'apparition d'une excroissance osseuse près du gros orteil.

Les raisons de l'apparition de l'os du premier doigt

Il existe plusieurs raisons externes et internes pour lesquelles la croissance sur le pouce peut apparaître:

  • hérédité, prédisposition génétique - souvent la courbure des pieds avec un os sur le pouce est observée dans une famille;
  • l'ostéoporose, lorsque la déformation osseuse est causée par des processus dégénératifs dans le tissu osseux;
  • pathologies du système endocrinien, diabète sucré, obésité et autres;
  • maladies articulaires - bursite chronique (inflammation du sac articulaire), polyarthrite rhumatoïde, arthrose déformante et autres.
  • pieds plats avec dépréciation, aplatissement du pied, déformation des os métatarsiens, subluxation dans les articulations phalangiennes du pouce.

Facteurs pouvant conduire à la survenue de ces pathologies et exacerber leurs manifestations:

  1. Chaussures peu pratiques, talon haut.
  2. Blessures au pied affectant les ligaments.
  3. Stress physique et professionnel.
  4. Obésité.
  5. Carence en vitamines, en particulier, manque de vitamines A, C, E.

La croissance osseuse au premier doigt est le plus souvent observée chez les femmes, ce qui est dû au port de chaussures à talons et à une plus grande élasticité et faiblesse des ligaments et des muscles. Le cône osseux sur le pouce est observé chez les enfants, plus souvent chez les adolescentes. En outre, les femmes âgées développent une ostéoporose, qui peut être à l'origine du développement d'une déformation osseuse..

Symptômes

L'os se développe progressivement, avec aggravation des manifestations symptomatiques. Déviation physiologique du pouce par rapport à l'os métatarsien - 10 degrés.

  • Le stade initial des changements dans l'articulation et l'os du doigt est marqué par un léger déplacement d'environ 20 degrés. Cela ne provoque ni douleur ni inconfort, sauf qu'il s'agit d'un inconvénient esthétique;
  • le déplacement atteint 30 degrés, l'os en croissance commence à provoquer un certain inconfort - jambes légèrement blessées après la marche;
  • avec le déplacement continu du pouce à 50 degrés, l'os commence à faire mal, la peau dessus est rougie et enflée, l'articulation est limitée en mobilité;
  • une déviation de plus de 50 degrés provoque une gêne grave - les patients rapportent une douleur intense, des problèmes de mouvement, il leur est difficile de choisir des chaussures.

L'inconfort est causé par une pression sur la tête du premier os métatarsien, surtout lorsque le pied est dans la chaussure.

Il est possible de reconnaître l'apparence d'un os par ses signes initiaux: fatigue accrue des jambes, gonflement des pieds, hyperémie et douleurs, une douleur presque constante est observée dans la zone des doigts, le matin, en essayant de sortir du lit, le pied réagit avec une douleur aiguë, la formation de cors fréquents. A ce stade, il est déjà conseillé de rechercher un traitement qualifié.

Lorsque l'articulation du gros orteil fait mal, cela peut être causé non seulement par la déformation des os métatarsiens du pied due à l'aplatissement des arcades, mais également par certaines autres maladies (qui peuvent être associées à la croissance osseuse):

  1. La bursite est une inflammation du sac articulaire de l'orteil. Les blessures aux articulations articulaires des orteils sont assez courantes, tout comme la chronisation de leur inflammation, ce qui entraîne une douleur intense au pouce et au pied entier..
  2. L'arthrite goutteuse est une maladie causée par une violation du métabolisme des sels d'acide urique, dont les cristaux se déposent dans les articulations. La goutte, en règle générale, commence à se manifester par une douleur et une inflammation très graves des pouces, qui passent ensuite aux autres articulations des membres. Le pouce gonfle, la peau devient hyperémique. Avec le développement de la maladie, le tissu osseux des articulations s'atrophie, des ganglions spécifiques apparaissent - tofus - dans les tissus mous du pied.

Traitements pour les os qui poussent le pouce

Si le patient applique aux stades initiaux du développement du déplacement des os du pied, il est possible de suspendre la maladie avec des médicaments orthopédiques et de soulager l'inflammation avec des méthodes de traitement conservatrices.

  1. Le bandage détournant imposé la nuit, fixant un doigt dans une position physiologique.
  2. Séparations entre les doigts, empêchant la déformation des pieds et facilitant la marche.
  3. Coussinets spéciaux ayant pour fonction de protéger l'os métatarsien de la pression et de corriger la position du pouce.
  4. Semelles orthopédiques avec fonction de répartition de la charge sur le pied, éliminant les contraintes excessives des articulations.

Les appareils orthopédiques sont recommandés dans les premiers stades de la croissance osseuse, il est souhaitable de les produire individuellement, comme prescrit par le chirurgien orthopédiste.

Massage

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Aux stades initiaux de développement de la déformation du pied et lors de la transition de la phase aiguë à la phase chronique, il est recommandé de masser les pieds - pour soulager l'inflammation, éliminer les spasmes musculaires, stimuler la circulation sanguine dans le pied et restaurer la mobilité articulaire. Le massage est prescrit comme traitement supplémentaire à l'orthopédie. Elle est réalisée par la méthode des points, agissant sur les points actifs du pied. L'horaire des séances de massage est généralement de 20 minutes par jour, le cours est de 10 jours avec une pause de trois semaines et une répétition supplémentaire.

Chaussure

Au début de la maladie, il est recommandé de passer à des chaussures en matériaux naturels avec un bout rond, un talon ne dépassant pas 4 cm, un soutien de la voûte plantaire et une semelle dense. Chaussures portées avec des semelles orthopédiques.

Régime

En cas de problèmes osseux et articulaires, l'alimentation du patient est modifiée: plats frits et fumés, bonbons, légumineuses et aliments gras sont supprimés du menu - ils contribuent au développement de phénomènes inflammatoires dans l'appareil articulaire. Le régime doit être composé d'aliments riches en vitamines A, E, C.

Physiothérapie

Aussi une méthode efficace pour les manifestations initiales de la maladie. Des exercices de gymnastique pour les pieds avec des performances régulières rétablissent la mobilité des articulations, soulagent les crampes musculaires, renforcent la voûte plantaire.

Il est recommandé de procéder comme suit:

  1. Soulever une feuille de papier et de petits objets du sol avec vos orteils et les mettre dans votre main.
  2. Écartez vos orteils pour qu'ils ne se touchent pas pendant une minute, pliez vos doigts et ne vous pliez pas.
  3. Serrez la voûte plantaire en la maintenant dans cet état pendant environ 40 minutes.
  4. Crayon dessine des lettres ou des chiffres tout en le tenant dans les orteils.
  5. Rouler une bouteille d'eau ou un rouleau à pâtisserie avec votre pied pendant deux minutes.
  6. Emboutir le tissu froissé sur le sol.
  7. Marchez pieds nus et sur les orteils.

Malgré la simplicité de la gymnastique, ses performances régulières une fois par jour donnent de bons résultats..

Aux stades avancés de la maladie, un os près du pouce doit être traité en utilisant les méthodes suivantes:

  1. Une série de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens qui soulagent la douleur, l'inflammation et l'enflure des tissus mous. En règle générale, ce sont des médicaments à base d'indométacine et de diclofénac, ils sont prescrits sous forme d'injections et de comprimés, et également localement sous forme de pommades (gel ou pommade de diclofénac, pommade à l'indométhacine).
  2. La physiothérapie, en particulier la thérapie par ondes de choc, qui détruit la croissance cartilagineuse osseuse et aide à restaurer les fonctions tissulaires et articulaires. Avec des douleurs très sévères, la zone de l'os en croissance est affectée par la radiothérapie, la phonophorèse et l'électrophorèse sont également utilisées..
  3. Exercices de physiothérapie avec des exercices spécialement conçus pour renforcer les muscles du pied et restaurer la mobilité articulaire.

En cas de traitement conservateur inefficace et en présence de douleur intense, la croissance est retirée chirurgicalement.

Opération

Il existe de nombreuses techniques pour retirer l'os près du pouce, elles sont sélectionnées en fonction des preuves. L'ostéotomie la plus couramment utilisée consiste à raccourcir l'os métatarsien et à remettre le pouce dans sa position normale. Il peut être fermé lorsque des manipulations osseuses sont effectuées à travers une petite ponction et ne pas laisser de cicatrices supplémentaires, et ouvert - avec une incision dans la peau et les tissus mous.

La rééducation après la chirurgie dure environ trois mois, lorsque le patient doit porter des chaussures spéciales, puis passer à des modèles orthopédiques.

Remèdes populaires

Le traitement des os avec des remèdes populaires est utilisé pour atténuer la douleur et l'inflammation. Ils n'éliminent pas la cause de la croissance, par conséquent, ils peuvent être recommandés comme moyens temporaires pour soulager la maladie:

  1. Teinture d'iode et de fleurs de pissenlit: 100 g de fleurs légèrement séchées sont versées avec de l'iode, infusées pendant 5 jours dans l'obscurité. Appliquer la teinture sur un point douloureux, après avoir préalablement cuit à la vapeur les jambes, quotidiennement, bien sûr - deux semaines.
  2. Bain de pieds à base de sel marin et d'iode: 2 cuillères à soupe de sel marin sont placées dans 1 litre d'eau tiède et 10 gouttes de teinture d'iode à 5% sont ajoutées. Gardez vos pieds dans le bain pendant 15 minutes, seulement 30 jours. Après cela, une maille d'iode peut être appliquée sur les pieds..
  3. Compresse de chou et de miel: le miel est appliqué sur les jambes cuites à la vapeur dans un bain chaud - dans la zone de l'os cultivé. Une feuille de chou tendre est posée, la compresse est fixée avec un bandage et laissée une nuit. Le matin, rincez-vous les pieds à l'eau tiède. Répéter la compression pendant environ un mois.

Après s'être débarrassé de l'os des pieds, il est également conseillé aux patients de continuer à porter des chaussures appropriées avec des semelles orthopédiques, de suivre un régime alimentaire et de répéter un cours de gymnastique..

Le pied fait mal

Aperçu

La douleur au pied est un problème courant auquel presque tout le monde est confronté à certaines périodes de la vie. Une douleur au pied peut survenir lors de la marche ou du repos. Une fois que le pied fait mal dans son intégralité, et parfois des parties de celui-ci font mal: le pied, les orteils, le talon.

Le plus souvent, la douleur au pied est associée à des chaussures inconfortables ou à une charge inhabituellement importante sur les jambes pendant la journée. Dans des cas plus rares, la douleur au pied est un symptôme de diverses maladies ou blessures. Il s'agit de ces causes d'inconfort dans les jambes qui seront discutées plus loin. Si, après avoir lu l'article, vous soupçonnez une maladie, ne retardez pas la visite chez le médecin et ne vous auto-méditez pas.

Entorses

L'entorse est l'une des causes les plus courantes de douleur au pied ou au pied. Les ligaments sont des faisceaux de tissus solides qui relient les os les uns aux autres et forment des articulations. L'étirement des ligaments du pied peut entraîner une longue marche dans des chaussures inconfortables ou simplement une charge excessive sur les jambes par rapport à l'habituel, ainsi que des mouvements brusques et maladroits lors de la marche ou de la course sur des surfaces inégales. Les danseurs ou les joueurs de football qui s'entraînent sur du gazon artificiel ont parfois des orteils douloureux en raison d'entorses autour de l'articulation. En plus de la douleur, l'entorse du pied peut s'accompagner d'un gonflement et d'une mobilité réduite. Le principal traitement des entorses est le repos. Dans les cas graves, l'aide d'un traumatologue orthopédiste peut être nécessaire..

Goutte

Si votre gros orteil fait mal et gonfle, la cause peut être la goutte. La goutte est un type d'arthrite qui est associé à l'accumulation d'acide urique dans le corps. Les cristaux d'acide urique peuvent s'accumuler dans les articulations, provoquant une douleur intense et une inflammation, même pendant le repos. La goutte affecte généralement l'articulation du gros orteil. Il est parfois difficile de distinguer la goutte des autres types d'arthrite. Si la douleur à l'orteil dure plusieurs jours, elle est très intense, aggravée par le moindre mouvement et même le toucher, et s'accompagne également de rougeurs sur la peau et de gonflement de l'articulation, appeler un médecin à domicile ou consulter un thérapeute.

Verrue plantaire

La verrue plantaire est une croissance dure sur la semelle. Il peut provoquer des douleurs au pied ou au talon du pied, car sous le poids du corps exerce une pression sur les tissus voisins du pied. La verrue plantaire ressemble à un petit foyer plat et arrondi de peau rugueuse, parfois avec un point noir au milieu. Il existe des moyens de traiter les verrues plantaires à la maison. S'ils ne sont pas efficaces, consultez un dermatovénérologue pour obtenir de l'aide professionnelle..

Os sur le pied (hallux valgus)

Parfois, une bosse dure se forme à la base du gros orteil, ce qui provoque des douleurs au pied et gêne la marche. Il s'agit d'un problème courant, en particulier chez les femmes. Le gros orteil se plie vers les orteils restants, appelés hallux valgus, et l'articulation de l'orteil commence à dépasser excessivement, formant un cône osseux. Un chirurgien orthopédiste traumatiste traite les os des pieds.

Ongle incarné

Les orteils font souvent mal en raison des ongles incarnés. Il s'agit d'une condition où les bords de la plaque à ongles poussent dans la peau autour. L'ongle coupe la peau, ce qui la rend rouge, enflée et douloureuse. Tous les symptômes peuvent s'aggraver si une infection se produit et qu'une infection pénètre sous la peau. Pour vous débarrasser d'un ongle incarné, vous devez contacter un chirurgien. L'automédication dans cette situation est dangereuse par le développement de complications purulentes..

Fasciite plantaire

La fasciite plantaire s'accompagne de douleurs au talon du pied. Il s'agit d'une lésion d'un faisceau de fibres dures (fascia) passant sous la peau du pied. La fasciite plantaire se développe souvent après un effort intense, par exemple, une course de longue distance, chez les personnes obèses ou les pieds plats, et se produit également chez les personnes âgées, en raison de l'usure liée à l'âge des tissus du pied. Les symptômes de la fasciite plantaire augmentent le matin après le réveil et le soir. Le traitement de cette cause de douleur au pied est effectué par un traumatologue orthopédiste. Antalgiques habituellement prescrits, portant des orthèses spéciales, physiothérapie, massage, exercices de physiothérapie. Dans les cas extrêmement graves, vous pouvez vous débarrasser de la douleur grâce à la chirurgie.

Lésions nerveuses - Névrome de Morton

Le névrome de Morton est une maladie des nerfs de la semelle qui provoque une douleur intense à la base des orteils. On pense que dans cette condition, un anneau serré de tissu fibreux se forme autour des nerfs, ce qui comprime le nerf. Le plus souvent, avec des lésions du nerf, 3 et 4 orteils font mal, moins souvent - 2 orteils. La douleur dans les orteils est pire lorsque vous portez des chaussures à bout étroit ou des talons hauts. Si vous enlevez vos chaussures, la douleur disparaît. Consultez votre orthopédiste pour traiter cette cause de douleur au pied..

Arthrite

Chez les personnes âgées, des épisodes récurrents de douleur au pied peuvent être causés par une exacerbation de l'arthrose déformante (arthrose) - il s'agit de l'un des types d'arthrite les plus courants. L'arthrose est associée à une usure du cartilage dans les articulations du pied et des doigts, à la formation d'excroissances osseuses aiguës - ostéophytes le long des bords des os. Le mouvement du pied provoque une douleur qui, dans les cas graves, peut s'accompagner d'un gonflement des tissus et d'une déformation des articulations.

Plus rarement, la douleur au pied peut être causée par la polyarthrite rhumatoïde, un type d'arthrite dans lequel le système immunitaire attaque les articulations et provoque une inflammation. Presque toujours, la maladie affecte d'autres articulations, donc la douleur au pied ne sera pas le seul symptôme. Contactez un rhumatologue pour l'arthrite du pied.

Inflammation du tendon d'Achille

La douleur et la raideur à l'arrière du talon peuvent être un signe d'inflammation du tendon d'Achille. Cela se produit après une blessure mécanique (pression des chaussures inconfortables, choc) ou une charge prolongée sur le pied. La douleur au talon disparaît généralement si vous détendez le tendon, appliquez de la glace dessus et prenez des analgésiques. Cependant, le traitement peut prendre plusieurs mois..

Si, pendant le mouvement, vous avez ressenti une douleur intense et aiguë au talon, qui est souvent accompagnée d'un son caractéristique, une rupture du tendon peut s'être produite. Dans ce cas, vous devez contacter un spécialiste en traumatologie orthopédique dès que possible. Le traitement de la rupture du tendon d'Achille consiste à fixer la jambe avec un plâtre, un bandage ou une orthèse spéciale pendant plusieurs semaines. La couture chirurgicale d'un tendon déchiré est possible dans les premiers stades d'une blessure. La douleur au talon est un article distinct et plus détaillé..

Gonflement des pieds

Si tout le pied est douloureux, enflé et que de la lourdeur est ressentie, cela peut être un signe d'œdème. L'œdème est une accumulation de liquide dans les tissus, qui s'accompagne de leur gonflement, d'une augmentation du volume du pied et de la cheville. Parfois, l'œdème couvre toute la jambe sous le genou. Si vous remarquez un gonflement sévère des jambes qui ne disparaît pas le matin, contactez votre médecin.

Corps étranger dans le pied

Parfois, la douleur au pied peut être causée par le fait qu'un objet y est coincé. Pensez si vous avez marché sur quelque chose de tranchant avec les pieds nus et vérifiez s'il y a une blessure au pied.

Si au cours de l'examen, un éclat n'est pas profondément coincé dans les tissus, vous pouvez le retirer vous-même. Lavez-vous les mains et les pieds endoloris avec du savon et lavez votre peau avec un antiseptique. Pour retirer les éclats, des pincettes pointues peuvent vous aider. Si le corps étranger est caché au fond du pied, consultez un médecin au service d'urgence le plus proche. Immédiatement après le retrait de l'éclat, la douleur au pied doit être considérablement réduite..

Douleur au pied du diabète

Dans le diabète, les pieds font souvent mal. Cela est dû aux dommages aux nerfs et aux vaisseaux sanguins des jambes causés par une glycémie élevée. Les causes les plus courantes de douleur au pied chez les patients diabétiques sont:

  • Neuropathie périphérique - violation des nerfs de la jambe, ce qui entraîne un engourdissement, des brûlures, des coutures ou une douleur lancinante dans les pieds.
  • Troubles circulatoires, qui peuvent provoquer des douleurs aux pieds et parfois à toute la jambe. La douleur ou la sensation de fatigue s'intensifie en marchant. La peau devient sèche et fine, froide au toucher. Sur les pieds, il y a une cyanose ou une rougeur, parfois - gonflement des tissus.
  • Les ulcères trophiques sont des plaies cutanées non cicatrisantes à long terme qui apparaissent en raison de troubles circulatoires.
  • Les infections cutanées sont un compagnon fréquent des ulcères trophiques. Tout dommage à la peau des jambes d'un patient diabétique peut être compliqué par l'ajout d'une infection purulente, ce qui complique considérablement la récupération. Le pied devient rouge et enflé, pouvant sentir une décharge verte des ulcères.

Si une douleur au pied est apparue dans le contexte du diabète sucré, vous devez demander l'aide d'un endocrinologue dès que possible. Ce médecin, en collaboration avec un spécialiste du pied diabétique (chirurgien), s'occupera de votre traitement.

Fracture ou fissure osseuse

La douleur au pied est le principal symptôme de lésion des os de la jambe. En plus de la douleur, une fracture s'accompagne d'un œdème, d'une mobilité réduite et de la formation d'une ecchymose sous la peau - une ecchymose. Une fracture ou un os fissuré sera douloureux au toucher. Une fracture peut se produire lors d'une chute ou d'une collision. Ce que l'on appelle moins fréquemment la fracture de stress - dommages aux os sous l'influence d'une charge prolongée. Les fractures de stress se produisent chez les athlètes, par exemple, les coureurs de fond, les joueurs de basket-ball. Les patients atteints d'ostéoporose peuvent développer une fracture des os du pied spontanément, même avec un exercice normal en marchant.

Le plus souvent, une douleur au pied accompagne:

Arrêtez immédiatement le mouvement et essayez de ne pas vous appuyer sur une jambe douloureuse jusqu'à ce que vous voyiez un médecin. Pour une assistance médicale, vous pouvez contacter la salle d'urgence la plus proche ou un traumatologue à la clinique ou à la clinique privée.

Où aller si le pied me fait mal?

En utilisant le service NaPravka, vous pouvez rapidement trouver un bon traumatologue orthopédiste impliqué dans le diagnostic et le traitement des pieds ou des douleurs aux pieds dans la plupart des cas. Si vous avez besoin de soins d'urgence, utilisez notre service pour trouver la salle d'urgence la plus proche, la salle d'urgence pour les enfants ou une salle d'urgence ouverte 24h / 24..

Si vous avez une cause plus rare d'inconfort au pied, il y a d'autres symptômes, et vous ne savez pas à quel médecin s'adresser, sélectionnez le bon spécialiste dans la section «Qui traite cela» ou utilisez les services d'un médecin généraliste: médecin généraliste / médecin de famille pour le diagnostic initial.

Vous pouvez également être intéressé par la lecture

Localisation et traduction préparées par Napopravku.ru. NHS Choices a fourni gratuitement le contenu original. Il est disponible sur www.nhs.uk. NHS Choices n'a pas revu et ne prend aucune responsabilité pour la localisation ou la traduction de son contenu original

Avis de droit d'auteur: «Contenu original du ministère de la Santé © 2020»

Tous les documents présents sur le site ont été vérifiés par des médecins. Cependant, même l'article le plus fiable ne permet pas de prendre en compte toutes les caractéristiques de la maladie chez une personne en particulier. Par conséquent, les informations publiées sur notre site Web ne peuvent pas remplacer une visite chez un médecin, mais les complètent uniquement. Les articles sont à titre informatif uniquement et sont de nature consultative..

Un os sur le gros orteil fait mal: causes, symptômes, traitement

Dans la moyenne et la vieillesse, les personnes sont souvent dérangées par un os sur le gros orteil. Il peut être situé sur un ou deux pieds, se rapprocher de l'articulation ou sur le côté du pied, mais, en tout cas, réduit considérablement la qualité de vie et interfère avec le port de chaussures. Les orthopédistes sont impliqués dans le diagnostic et le traitement de la pathologie, qui en médecine est appelée Hallux Valgus (Hallus Valgus), mais à un stade avancé, il est nécessaire de résoudre le problème chirurgicalement.

Qu'est-ce que l'hallux valgus?

Traduit, Hallux Valgus valgus déformation signifie «premier orteil incurvé». Avec une telle maladie, le tissu osseux se déforme au niveau de l'articulation métatarso-phalangienne avec déviation vers l'extérieur. Selon la classification ICD-10, la déformation en valgus acquise au cours de la vie est désignée par le code M 20.1 et la déformation congénitale est indiquée par les codes Q 66.5 et Q 66.6. Une maladie qu'un enfant a depuis sa naissance est appelée autrement - déformation du valgus plat du pied.

Un os près du pouce est un phénomène répandu, il est diagnostiqué chez 20 à 70% des personnes âgées et est souvent bilatéral. Remarquez généralement que les os des pieds font mal, chez les femmes de plus de 35 ans, chez les hommes, la pathologie est moins courante. La bosse sur la jambe est perçue comme un néoplasme, une tumeur, mais ce n'est pas le cas. La croissance est formée en raison d'un changement de position de l'articulation, des ligaments et des muscles.

Chez une personne en bonne santé, la voûte plantaire remplit une fonction de dépréciation, tout en maintenant le poids de tout le corps.

Le mécanisme de développement de la pathologie est le suivant:

  • l'apparition de signes de pieds plats - aplatissement de la voûte plantaire dans le sens transversal, longitudinal, transversal-longitudinal;
  • redistribution de la charge sur la jambe;
  • tour de l'os métatarsien vers l'intérieur;
  • étirement et affaiblissement des muscles du pouce;
  • renforcement des muscles abducents;
  • raccourcissement des fléchisseurs et extenseurs;
  • extension de la base du premier doigt;
  • formation de morceaux de l'intérieur du pied.

Sans traitement rapide de la déformation de l'hallux valgus, un fort déplacement de l'articulation, des tendons, des petits os, une subluxation et une luxation de la tête de la phalange peuvent survenir. À l'avenir, il existe un risque de modifications dystrophiques du cartilage, de sa destruction et du développement de l'arthrose.

Causes d'os sur la jambe

La prolifération d'un os sur un orteil peut être un problème génétique - si l'un ou les deux parents ont de la moelle osseuse, la probabilité de son apparition chez les enfants est élevée. Le risque est particulièrement important en cas d'anomalies congénitales dans la structure de la jambe. La raison de l'excroissance est également le port constant de chaussures à talons hauts, de chaussures étroites et inconfortables, qui mettent le pied dans la mauvaise position et ne laisse pas suffisamment d'espace aux doigts..

Des os sur les gros orteils apparaissent souvent chez les travailleurs dont le travail est associé à une longue marche, à la position debout et à un effort physique. Chez les athlètes, un précipité anormal peut provoquer une pathologie lors des exercices, lors de la course.

Les autres causes possibles de cônes sur le pied sont les suivantes:

  • maladies des articulations et des tissus osseux - bursite, arthrose, arthrite, faiblesse des ligaments, ostéoporose, toutes formes de pieds plats;
  • maladies métaboliques - diabète, goutte;
  • blessures à une ou plusieurs jambes;
  • paralysie des pieds, polio;
  • troubles hormonaux;
  • maladies auto-immunes.

Même la malnutrition est considérée comme un facteur de risque d'apparition d'une croissance, car un manque de vitamines, de protéines provoque une violation de la santé du cartilage et des os. Augmente également le risque de développer des os sur le gros orteil, l'obésité et la vieillesse, lorsque les ligaments et les muscles commencent à s'affaiblir.

Symptômes de pathologie

Habituellement, à un stade précoce, la déformation du pied n'est pas prise en compte: l'os a une taille minimale et n'est que légèrement frotté avec une longue marche. La plupart considèrent le problème comme un défaut esthétique mineur ou un dépôt de sel, ou même une caractéristique liée à l'âge. Plus tard, l'os de la jambe se développe et fait mal en marchant, bien que les symptômes désagréables disparaissent rapidement au repos.

Pendant de nombreuses années, sans succès aux prises avec des douleurs dans les articulations. "Un remède efficace et abordable pour restaurer la santé et la mobilité des articulations aidera en 30 jours. Ce remède naturel fait ce que seule la chirurgie était capable auparavant."

De plus, la bosse devient plus dense, solide, ressemble à un os.

À mesure que la pathologie progresse, les symptômes suivants apparaissent:

  • gonflement des tissus du pied;
  • déviation du pouce vers l'extérieur;
  • superposition de l'index au milieu;
  • engourdissement des doigts;
  • crampes aux jambes la nuit;
  • rougeur persistante du pied ou cyanose;
  • l'apparition de cors douloureux (cors), des excroissances verruqueuses sur toute la surface du pied en raison de sa position incorrecte;
  • douleur dans l'articulation métatarso-phalangienne.

Après une longue marche, l'os de la jambe fait très mal, il y a une sensation de brûlure, des sensations saccadées et la base du doigt gonfle, il devient chaud. L'enflure peut s'étendre sur tout le doigt. À la suite d'une torsion de l'orteil, le port de chaussures ordinaires devient impossible. Les complications se développent sans traitement - bursite articulaire (inflammation de la bourse), arthrite (inflammation du cartilage).

Stades de la maladie

Si un os de la jambe fait mal, vous devez vous tourner vers l'orthopédiste pour diagnostiquer la pathologie et établir son stade. La radiographie est la principale méthode d'examen et la maladie peut également être détectée par des signes externes. La déformation du joint est déterminée par la valeur de l'angle de valgus.

Il évolue selon les étapes suivantes:

  1. Le premier (initial). Les pieds plats sont modérés, l'angle atteint 15 degrés. Visuellement, l'os du gros orteil est presque invisible, mais la zone peut devenir rouge, des grains apparaissent dessus.
  2. Le deuxième. L'angle est jusqu'à 20 degrés, il y a des douleurs, un épaississement de la peau, un gonflement apparaît périodiquement.
  3. Le troisième. L'angle de déviation de l'axe du premier doigt peut atteindre 30 degrés, les changements de position de l'articulation sont visibles à l'œil nu. En plus de la douleur constante, il y a des épaississements sur la peau du pied, des grains sur tout le pied.
  4. Quatrième. L'angle de valgus est supérieur à 40 degrés. La déformation du doigt est prononcée, ses contours sont modifiés, des douleurs sévères sont observées sur tout le devant du pied. La nuit, des crampes aux jambes dérangent une personne. Des suppurations apparaissent souvent dans la zone des ongles, le pouce est enflammé, agrandi.


À partir du deuxième stade de développement osseux près du pouce, les symptômes de la subluxation articulaire, le rétrécissement de l'espace articulaire, l'ostéosclérose sont visibles sur les radiographies.

Traitements pour les os qui poussent le pouce

La façon de traiter cette pathologie dépend du stade. L'os du pied ne tolère pas de retard avec la thérapie, sinon les changements dans les articulations deviendront irréversibles. Aux étapes 1 à 2, une thérapie conservatrice est généralement effectuée, qui comprend nécessairement une bonne nutrition avec une abondance d'aliments végétaux, un apport en protéines, des bouillons et de la gelée. Il est également important de perdre du poids si vous êtes obèse et portez les bonnes chaussures à talons bas..

En présence d'un os sur le gros orteil, la principale méthode de traitement devient l'utilisation d'appareils orthopédiques:

  1. Chaussures orthopédiques. Utilisez des produits avec un coussin confortable, un nez large, une semelle épaisse, un soutien de la voûte plantaire et un talon de 3-4 cm.Au tout début de la pathologie, l'utilisation de semelles spéciales placées dans des chaussures larges suffit.
  2. Onglets. En collant un tel appareil dans des chaussures lâches, vous pouvez décaler la butée pour l'arrière, décharger l'avant.
  3. Bandages, pneus, coupleurs. Ils fixent le pouce dans la bonne position. Ils ressemblent à des sangles ou des assiettes, selon l'épaisseur qu'ils utilisent le jour ou uniquement la nuit.
  4. Patin à roulettes. Ils fixent les phalanges des doigts, ne leur permettent pas de se chevaucher, entraînent les muscles et les ligaments.

Médicaments et physiothérapie

Lorsque les os situés sur les gros orteils font mal, il n'est pas nécessaire de supporter l'inconfort. Pour se débarrasser de la douleur, des onguents anti-inflammatoires sont utilisés, qui éliminent également le gonflement, arrêtent le processus inflammatoire. Vous devez ramasser tout remède local à base d'AINS et le frotter 2-3 fois / jour pendant 14 jours maximum. Le meilleur de tous les cônes sur les pieds, Ketoprofen, Diclofenac, Ortofen, Voltaren help.

En cas d'inflammation sévère de l'os de l'orteil, le traitement médicamenteux doit inclure des onguents hormonaux - Diprospan, Hydrocortisone. Les corticostéroïdes sont également injectés dans l'articulation sous forme d'injections: généralement une injection élimine complètement la douleur et l'inflammation pendant plusieurs mois. Pour soulager l'œdème, des compresses sont également préparées avec du Dimexide, de la bile médicale et une pommade à l'ichtyol. Pour le renforcement général du cartilage, les chondroprotecteurs (Arthra, Don, Structum) doivent être suivis en cours. Si un os du pied fait mal sur le côté à cause des cors, la vapeur est faite avec du soda et les cors sont enlevés avec de la pierre ponce, puis toute crème nourrissante, une pommade est appliquée.

Parmi les mesures physiothérapeutiques, la thérapie par ondes de choc est la plus populaire. Il aide à améliorer la circulation sanguine dans les tissus du pied, à restaurer le cartilage et les tissus osseux et à détruire les dépôts de sel. Passer habituellement de 4 à 6 séances d'un tel traitement, tout en utilisant des appareils orthopédiques.

Massage et gymnastique


Avec des os trop gros sur les jambes, un effet physique est largement utilisé - le massage. Cette méthode aide à renforcer les muscles, à soutenir les ligaments affaiblis, afin que le doigt puisse changer de position. Il est préférable de masser le soir en se lavant les pieds ou en prenant un bain. Commencez à pétrir le pied d'en bas dans un mouvement circulaire, en redressant les doigts, en appuyant sur l'os (avec précaution). Ils s'entraînent également à rouler le rouleau à pâtisserie sur le sol avec leurs pieds, à marcher sur des tapis spéciaux, des galets pieds nus - cela aide également à traiter les os du gros orteil. En présence d'ulcères ou de saignements avec massage, vous devrez attendre!

La thérapie par l'exercice améliore l'effet du traitement conservateur des déformations et est également prescrite après la chirurgie pour renforcer les muscles des jambes.

Il suffit d'effectuer des exercices simples tous les jours pendant 10 à 15 minutes:

  • marcher sur les talons, les orteils;
  • collecter de petits objets avec vos orteils;
  • faire des mouvements circulaires avec les pieds;
  • rouler des boules.

Un remède oublié depuis longtemps pour les douleurs articulaires! "La manière la plus efficace de traiter les problèmes articulaires et vertébraux" En savoir plus >>>

Traitement alternatif

Les méthodes non traditionnelles aident à améliorer l'état du pied, à soulager l'inconfort, l'enflure et les rougeurs..

Si les os des jambes font mal, vous pouvez appliquer ces recettes:

  1. Prenez du miel, appliquez une cuillère à soupe du produit sur un chiffon dense. Accrochez-vous à la jambe, laissez la nuit sous forme de compresse.
  2. Battez la feuille de chou avec un marteau. Accrochez-vous au pied pendant plusieurs heures. Répétez régulièrement pour éliminer les poches. Pour améliorer l'effet, vous pouvez saupoudrer le chou de sel fin.
  3. Appliquer des pommes de terre râpées crues sur la zone à problème, couvrir avec un chiffon, laisser la lotion pendant une demi-heure - la douleur disparaîtra.
  4. Pétrir un morceau de propolis dans votre main, l'attacher à la jambe, l'attacher avec un bandage. Répétez lorsque la douleur survient.
  5. Écraser 3 comprimés d'Analgin, ajouter une cuillère à café d'iode, mélanger. Frottis un doigt jusqu'à 3 fois par jour pour éliminer la douleur.

Chirurgie

Lorsqu'un os de la jambe fait constamment mal et que les méthodes conservatrices sont impuissantes, vous devez recourir à une intervention chirurgicale sur l'articulation. En règle générale, un écart en valgus de 35 degrés ou plus est considéré comme une indication, une déformation non seulement du premier, mais aussi des doigts restants, ainsi que la formation de pointes osseuses.

Il existe différentes opérations pour se débarrasser des gros os des jambes:

  1. Ostéotomie d'Austin. L'os dans la zone articulaire est cassé, placé au bon endroit, fixe. Vous pouvez marcher le deuxième jour, mais l'opération n'aide qu'aux stades 2-3 de la maladie.
  2. Ostéotomie métatarsienne. L'os est excisé par une méthode ouverte ou peu invasive, dans les cas difficiles, des implants sont posés, sinon il est impossible de restaurer la forme du pied.
  3. Ostéotomie de l'écharpe. Il est généralement utilisé dans les situations les plus avancées. Un coin est découpé sur le côté de l'os métatarsien, la tête est décalée dans le bon sens, l'articulation est fixée avec des vis métalliques.

Dans certaines situations, il est nécessaire de couper le tendon, de retirer le sac articulaire, de retirer certains des tissus mous affectés. Les cas les plus difficiles nécessitent l'installation d'une prothèse articulaire qui aidera à maintenir la mobilité des jambes.

Prévention des maladies

Pour que l'os du gros orteil n'apparaisse pas, vous devez ajuster le mode de vie et surveiller l'état des pieds, car la maladie ne se développe pas soudainement.

Voici les principales mesures de prévention des déformations du pied:

  • porter les bonnes chaussures - amples, avec un petit talon, confortables;
  • perte de poids, alimentation saine, lutte contre les troubles métaboliques, leur contrôle strict;
  • repos pour les jambes, pratique du déchargement et des échauffements quand on est obligé de rester debout longtemps;
  • soins des pieds de haute qualité - lavage, bains, enlèvement des cors;
  • le traitement correct de toute blessure, le port de pneus orthopédiques pour la fusion correcte des os;
  • sports, kinésithérapie, massage des pieds.

Si des excroissances apparaissent toujours sur les pieds, vous devez immédiatement contacter un orthopédiste - à un stade précoce, le problème peut être éliminé par des mesures conservatrices sans chirurgie!