logo

Quand survient et que faire de la douleur dans l'hypochondre droit de l'arrière de l'arrière

La plupart des personnes qui ressentent de la douleur les laissent sans surveillance. Mais les médecins avertissent qu'il est dangereux de souffrir de douleur dans l'hypochondre droit de l'arrière vers l'arrière. Le syndrome de la douleur, quelle que soit sa durée et son intensité, indique un dysfonctionnement du corps, et c'est peut-être la seule manifestation d'une maladie grave.

Qu'est-ce qui peut faire mal

Les récepteurs de la douleur sont situés à tous les points du corps. Lorsqu'ils sont exposés à des facteurs externes et internes destructeurs, ils deviennent irrités, transmettant une impulsion de signal au cerveau.

La douleur elle-même est localisée, correspondant le plus souvent au lieu de changements pathologiques. Mais la douleur a la capacité de se propager loin du foyer de la maladie, simulant une similitude avec une autre maladie.

Dans la projection du quadrant droit de l'abdomen se trouvent:

  • organes du système biliaire (foie, vésicule biliaire et ses canaux);
  • une partie du pancréas;
  • nerf intercostal;
  • côlon ascendant;
  • rein sur le côté droit
  • L'ulcère duodénal.

Mais non seulement les dommages à ces organes provoquent des maux de dos à droite sous les côtes. Les muscles du dos et la colonne lombaire font mal dans la même projection. La douleur réfléchie peut donner des pathologies des poumons et du système nerveux périphérique.

Caractérisation de la douleur

L'origine du symptôme affecte les spécificités de sa manifestation. En fonction de la durée, de la nature et d'autres indicateurs, le médecin spécialiste détermine le domaine du diagnostic détaillé.

Types de douleur dans l'hypochondre droit de l'arrière:

PersonnageCaractéristiquesÉtiologie (origine)
Vue de côtéLa localisation du côté droit est le sujet le plus étendu pour le diagnostic. La douleur dans ce domaine peut être tolérée ou se poursuivre comme une attaque avec une douleur perçante. Une douleur sourde ou douloureuse "rapporte" la chronicité de la pathologie, et la réaction physiologique passe rapidement "sans laisser de trace".Blessures légères et graves, dommages aux muscles, à la colonne vertébrale. Douleur irradiante - avec des pathologies du pancréas, du foie, du système biliaire. Comme symptôme courant de lésions rénales ou signe d'une maladie respiratoire.
StupideCette variété se caractérise par sa constance. Malgré les manifestations modérées, la présence du syndrome indique des changements négatifs persistants. Lorsque la douleur ne disparaît pas au repos, elle est dérangeante la nuit, puis la maladie prend le statut de chronique.Changements destructeurs persistants dans les tissus de la colonne vertébrale, apparition de protubérances et de hernies entre les vertèbres. Processus inflammatoire chronique dans l'estomac, le foie, les intestins.
Tranchant et tranchantUne impulsion soudaine de douleur de nature perçante indique des processus pathologiques rapides. La douleur viscérale aiguë est élevée en intensité, provoque la panique et chez les personnes ayant un seuil de douleur élevé - crampes, évanouissements, forte diminution de la pression artérielle.Blessures externes et internes graves, processus inflammatoire aigu, pénétration d'une pierre dans le conduit ou l'uretère.
BrûlantUne forte douleur brûlante indique un développement rapide de la maladie, apparaît lorsque la peau est endommagée par des irritants chimiques, des blessures mécaniques.Brûlures de l'épiderme, ses dommages mécaniques. Des brûlures "internes" apparaissent lors de la compression des fibres nerveuses, des dommages au foie avec des médicaments toxiques, le développement de hernies et d'autres formations dans la colonne vertébrale.
DouloureuxIl s'agit d'une réaction à la tension musculaire, ainsi qu'au développement de maladies des organes internes qui se développent progressivement.Blessures, surentraînement, pathologie du foie, des intestins.
FortLa sévérité du symptôme indique une évolution aiguë de la maladie, le développement de coliques hépatiques ou rénales, et une douleur qui ne passe pas longtemps peut disparaître. Mais réjouissez-vous tôt - le soulagement temporaire vient souvent avec une aggravation ultérieure.Inflammation localisée dans les organes situés dans la projection de l'hypochondre droit, migration des calculs biliaires et rénaux, avec pathologies du système respiratoire et parfois cardiovasculaire.
InconfortLes sensations désagréables peuvent s'accompagner d'une légère douleur, se produire après l'influence de facteurs provoquants, passer rapidement.Changements pathologiques à un stade précoce de développement, réponse physiologique à l'activité physique, séjour prolongé dans une position inconfortable.
TirantLa douleur primaire dans l'hypochondre droit de l'arrière avec des pathologies en développement lent tire dans la nature et est clairement localisée.Les stades initiaux des maladies somatiques du système digestif et excréteur.
Accompagné de nauséesLes manifestations dyspeptiques accompagnent une violation de la fonctionnalité du système digestif.Violation des fonctions du foie, de la vessie, avec dysfonctionnement des valves du système biliaire, du pancréas.
Après mangerLa douleur alimentaire est associée à des troubles fonctionnels du tractus hépatobiliaire.Travail incorrect de la vésicule biliaire, des voies biliaires, du sphincter d'Oddi, du pancréas.
En inspirant, en bougeantUn symptôme caractéristique de lésions graves des organes internes du système digestif et respiratoire.Formes sévères de dommages à l'estomac, au foie, aux troncs nerveux, avec inflammation des voies respiratoires inférieures.

Diagnostic de la douleur

Avec l'apparition de douleurs dans l'hypochondre droit, donnant dans le dos, une personne n'est pas pressée de consulter un médecin. La plupart ont tendance à être frivoles quant à leur santé. Mais quand votre estomac vous fait mal, il est dangereux de retarder! Il n'est pas possible d'établir un diagnostic à domicile uniquement. La cause des maux de dos ne peut être identifiée par un médecin spécialiste qu'après un examen complet, qui comprend:

  • identification des plaintes des patients, des caractéristiques de l'hérédité et de la génétique;
  • examen externe, palpation, percussion;
  • tests de laboratoire de sang et d'urine;
  • Échographie de la cavité abdominale, des organes pelviens;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • gastroduodénoscopie;
  • électrocardiogramme.

Compte tenu de l'énorme liste des causes probables, le médecin recommandera une consultation de spécialistes étroits - un neurologue, urologue, néphrologue, vertébrologue. Avec une douleur intense, une personne est immédiatement envoyée chez un chirurgien.

Raisons physiologiques

La douleur dans l'hypochondre n'est pas toujours un signe de la maladie. Parfois, c'est la cause d'un trouble physiologique. Une telle douleur ne provoque pas de souffrance et passe rapidement sans laisser de trace. Le plus souvent, le symptôme est lié à l'activité physique, qui, en force, n'est pas caractéristique de l'activité motrice habituelle d'une personne.

Les douleurs physiologiques du côté droit et de l'arrière du dos sont plus susceptibles d'affecter les personnes dont les muscles sont atrophiés. Des douleurs temporaires peuvent apparaître après un long séjour dans une position inconfortable ou en raison d'une mauvaise organisation d'une couchette - reposez-vous sur un matelas inconfortable.

Ne considérez pas la pathologie comme une faible douleur sous la côte droite, passant dans le dos, chez une femme enceinte. À partir du deuxième trimestre de la grossesse, lorsque le bébé commence à grandir activement, l'estomac augmente, la femme prend du poids. En plus de tout, des troubles hormonaux se produisent, la digestion change, mais les changements sont temporaires, par conséquent, après l'accouchement, la douleur passe.

Et si la douleur ne disparaît pas après l'accouchement? Lisez cet article

Causes pathologiques

Le plus souvent, la douleur est une sensation qui se produit en réponse à l'apparition de changements pathologiques dans le travail et la structure de l'organe malade. Si une personne fait mal derrière et à droite sous les côtes, c'est peut-être l'un des signes qui fait partie du complexe de symptômes avec les pathologies suivantes.

Maladies du foie et du système biliaire

Les causes les plus fréquentes de douleur dans l'hypochondre droit à droite de l'arrière sont les maladies des organes du système biliaire:

  • cirrhose, hépatite, hépatose;
  • cholécystite aiguë et chronique;
  • cholangite, en présence de calculs dans le canal cholédoque;
  • abcès sous-hépatique;
  • l'empyème, la formation de fistules dans les parois d'un organe;
  • dyskinésie de la vésicule biliaire et des canaux;
  • cancer de l'estomac.

En premier lieu, vous pouvez mettre la maladie biliaire. La maladie se manifeste par des douleurs dans la vésicule biliaire, s'étendant au bas du dos, se propageant sous l'omoplate, dans la clavicule, le long du cou, atteignant l'arrière de la tête. La douleur avec la lithiase biliaire prend un caractère différent, mais le plus dangereux est la colique hépatique. Il s'agit d'une douleur aiguë, intense et paroxystique..

Maladies de la colonne vertébrale

Au cours de la vie, le fardeau principal tombe sur la colonne lombaire, ce qui a un effet négatif sur la santé de la colonne vertébrale. Les problèmes émergents sont associés à une modification de la structure du premier cartilage, puis du tissu osseux, ce qui entraîne l'apparition de douleurs dans l'hypochondre droit, couvrant le bas du dos:

  • ostéochondrose lombaire;
  • hernie du disque intervertébral dans la région lombo-sacrée;
  • spondylolisthésis - déplacement des vertèbres lombaires;
  • radiculopathie;
  • Spondylarthrite ankylosante.

Périodiquement, des douleurs peuvent survenir avec déformation de la colonne vertébrale - lordose lombaire pathologique, scoliose.

Pathologie rénale

L'organe de miction apparié est situé juste dans la projection de la douleur, donc une violation de ses fonctions conduit à une irritation des récepteurs dans cette zone. La douleur est un symptôme:

  • pyélonéphrite, glomérulonéphrite;
  • urolithiase;
  • colique rénale;
  • la présence d'un cancer.

En règle générale, une lésion rénale a des manifestations typiques - l'apparition d'un œdème, du sang dans l'urine, une diminution ou une augmentation de l'urine excrétée. Parfois, la condition s'accompagne d'une intoxication du corps (faiblesse, fièvre), de problèmes de pression artérielle.

Maladies gastro-intestinales

La majeure partie du système digestif est innervée dans l'hypochondre droit, de sorte que la douleur est localisée dans cette zone à l'avant et peut être donnée à l'arrière. Le plus souvent, le syndrome douloureux est associé aux pathologies suivantes:

  • ulcère peptique de l'estomac et du duodénum;
  • pancréatite de nature différente;
  • entérocolite, duodénite.

Une impulsion douloureuse passant de l'épigastre au côté droit peut être observée avec l'appendicite.

Système respiratoire

Si la douleur apparaît dans le contexte de difficultés respiratoires, d'hyperthermie, de toux, le patient est examiné par les pneumologues pour la maladie:

  • pleurésie sans formation d'exsudat - inflammation "sèche";
  • pneumonie du poumon droit;
  • la tuberculose est une maladie infectieuse grave;
  • pneumothorax - pénétration d'air dans la cavité pleurale.

En cas de suspicion de formation d'une tumeur cancéreuse dans les poumons, un examen spécifique et la consultation d'un oncologue sont nécessaires.

Autres raisons

La survenue de douleurs dans le dos et dans l'hypochondre droit peut également être favorisée par:

  • myosite - inflammation des muscles du dos;
  • névralgie intercostale;
  • lésion du nerf phrénique.

La cause de la douleur est les blessures - ecchymoses, entorses, fractures, ainsi que brûlures, coupures profondes de la peau.

Premiers soins pour la douleur aiguë: que peut-on et ne peut-on pas faire?

L'apparition d'un syndrome douloureux n'est pas une raison pour l'auto-traitement. Pas besoin de deviner et d'essayer de faire un diagnostic vous-même. La douleur dans le côté droit de l'abdomen est un signal pour une visite immédiate chez le médecin, et une douleur soudaine et intense est une indication pour appeler une ambulance.

Si vous souffrez de maux de dos sévères, vous pouvez prodiguer les premiers soins avant l'arrivée des médecins. Mais vous devez le faire correctement, afin que la condition s'améliore et ne soit pas exacerbée par de nouveaux problèmes..

  1. Le patient doit s'allonger sur le côté droit et rester au repos.
  2. Il est conseillé de détacher les vêtements pour qu'elle ne retienne pas son souffle.
  3. Il est permis de mettre froid sur l'hypochondre droit. Il peut s'agir d'un emballage hypothermique «boule de neige», d'aliments surgelés ou d'un sac de glace. Un objet froid doit d'abord être enveloppé dans un tissu fin pour éviter les gelures. La durée de la compresse de glace ne doit pas dépasser 5 à 10 minutes, après quoi vous devez faire une pause de 15 minutes..
  4. Il est strictement interdit de prendre des analgésiques pour le traitement. Leur action peut brouiller le tableau clinique, ce qui compliquera le diagnostic. Avec des douleurs intolérables, ils sont autorisés à boire un antispasmodique.
  5. Avec l'auto-livraison du patient à un établissement médical, cela doit être fait avec soin. De fortes secousses peuvent déclencher la migration des pierres, ce qui compliquera considérablement la situation..

Avant un examen médical, le patient ne doit pas boire, manger. Lavements interdits, prise de laxatifs. Il est interdit de réchauffer la zone douloureuse, vous ne pouvez donc pas appliquer de coussin chauffant ou autre «chaleur».

Recommandations

La douleur dans l'hypochondre droit de l'arrière vers l'arrière peut provoquer de nombreux facteurs étiologiques, il est donc irréaliste de déterminer la cause par vous-même. Un diagnostic correct est impossible sans équipement médical et sans la connaissance d'un médecin. De plus, les affections liées à la catégorie potentiellement mortelle de «l'abdomen aigu» s'accompagnent de sensations douloureuses similaires. Dans de tels cas, chaque minute est importante pour un résultat réussi, par conséquent, contacter un médecin doit être immédiat.

Douleur dans le côté droit de l'arrière

La douleur dans le côté droit de l'arrière est un symptôme non spécifique qui peut être une manifestation de la maladie du tractus gastro-intestinal, mais d'autres processus pathologiques ne sont pas exclus. Seul le médecin peut déterminer la cause profonde du symptôme, en effectuant les mesures de diagnostic nécessaires.

Il ne peut y avoir de tableau clinique spécifique ici, car la douleur dans le côté droit de l'arrière n'est pas un processus pathologique distinct, mais seulement un symptôme. Par conséquent, les symptômes dépendront de la cause première. Il en va de même pour le traitement et le pronostic ultérieur..

Étiologie

La douleur dans le côté droit de l'arrière peut être causée par des maladies de nature gastro-entérologique:

De plus, des sensations désagréables sur le côté droit, qui donnent au dos, sont parfois ressenties même dans le bas du dos, ce qui peut être dû à une grossesse. Dans ce cas, le symptôme n'est pas un signe de dysfonctionnement du corps, mais vous devez toujours consulter un médecin, car seul un spécialiste peut le déterminer de manière fiable..

En plus des maladies gastro-entérologiques, la douleur dans le bas du dos et sur le côté droit peut être due à des processus pathologiques qui ne sont pas directement liés au tractus gastro-intestinal.

L'étiologie comprend les éléments suivants:

  • maladies rénales et hépatiques;
  • processus pathologiques dans le pancréas;
  • hernie intervertébrale;
  • maladies neurologiques;
  • problèmes avec le système musculo-squelettique;
  • maladies du système génito-urinaire.

Il est fiable de déterminer ce qui a causé exactement la douleur du côté droit plus près du dos, seul un médecin peut le faire en effectuant les mesures de diagnostic nécessaires. Il est fortement déconseillé de conduire le traitement selon un seul tableau clinique, en comparant les symptômes et la pathogenèse d'une maladie.

Classification

Dans sa manifestation, la douleur peut être:

La caractéristique exacte de la caractéristique principale vous permet souvent de déterminer avec précision le type de facteur de cause racine.

Symptomatologie

Si la raison pour laquelle le côté droit fait mal et donne au dos est une maladie gastro-entérologique, le tableau clinique peut être caractérisé comme suit:

  • Nausée et vomissements. Ces deux symptômes sont généralement liés, surviennent souvent après avoir mangé.
  • Douleurs abdominales, dont la nature de la manifestation dépendra de ce qui a exactement provoqué leur apparition.
  • Flatulence, grondement dans l'estomac.
  • Goût externe en bouche.
  • Éructations avec une odeur désagréable, brûlures d'estomac.
  • Violation du processus de défécation - diarrhée sans raison apparente, constipation. La consistance des matières fécales change également..
  • Détérioration de l'appétit, et dans certains cas son absence totale.
  • Faiblesse, malaise croissant.
  • Basse température corporelle dans l'intoxication alimentaire.
  • Perte de poids.

Il faut comprendre que ces symptômes accompagnent presque toutes les maladies gastro-entérologiques, il est donc fortement déconseillé d'être traité indépendamment, sans diagnostic.

La douleur du côté droit derrière peut être causée par des maladies du foie, des reins. De plus, les processus pathologiques du système génito-urinaire ne sont pas exclus.

Le tableau clinique peut être caractérisé comme suit:

  • il y a une douleur de traction non seulement dans le côté droit, mais aussi dans le bas du dos;
  • sensations désagréables dans le bas-ventre, qui donnent souvent à la région inguinale;
  • problèmes de miction - envies fréquentes, douloureuses, n'apportent pas toujours de soulagement, peuvent s'accompagner d'une sensation de brûlure;
  • les femmes peuvent avoir un cycle menstruel;
  • gonflement des jambes, des mains, du visage, qui sera le plus clairement visible le matin;
  • jaunissement de la peau;
  • fièvre;
  • faiblesse, malaise croissant.

Si la cause de la manifestation de ce symptôme est une maladie du système musculo-squelettique, le tableau clinique sera caractérisé par des maux de dos, des membres, une mobilité limitée, etc..

En raison du fait que le symptôme de ce type de pathologie n'est pas spécifique, en présence de signes étrangers, vous devriez consulter un médecin qui procédera à un examen, diagnostiquera et prescrira le traitement approprié.

Diagnostique

Vous devrez peut-être consulter des spécialistes tels que:

Le programme de diagnostic peut comprendre les activités suivantes:

  • tests de laboratoire standard - numération formule sanguine générale, analyse d'urine générale;
  • analyse générale des matières fécales;
  • chimie sanguine;
  • Échographie de la cavité abdominale;
  • Échographie des reins;
  • Échographie du système génito-urinaire;
  • examen endoscopique du tractus gastro-intestinal;
  • pH mètre
  • PCR;
  • Test Helicobacter pylori.

Le tableau clinique spécifique dépendra de la symptomatologie présente, ainsi que des antécédents personnels et familiaux qui ont été collectés lors de l'examen physique du patient..

Traitement

Il n'existe pas de programme de traitement général. Le programme de mesures thérapeutiques sera déterminé individuellement et visera à éliminer la cause profonde.

Les éléments suivants peuvent être prescrits au patient:

  • prendre des médicaments;
  • antibiothérapie;
  • conformité alimentaire;
  • procédures physiothérapeutiques;
  • Thérapie par l'exercice, un cours de massage thérapeutique, thérapie manuelle.

La liste des médicaments, ainsi que la durée de leur prise, le schéma et la posologie sont déterminés uniquement par le médecin individuellement. Il en va de même pour les régimes alimentaires - un tableau alimentaire spécifique selon Pevzner est sélectionné en fonction de la maladie sous-jacente.

Vous ne pouvez pas effectuer les opérations suivantes vous-même:

  • prenez des analgésiques et des antibiotiques;
  • appliquer de la chaleur sur un point sensible;
  • effectuer n'importe quel exercice physique, soumettre le corps à un effort physique excessif.

Le traitement n'est prescrit que par un médecin, dont les recommandations doivent être strictement suivies.

En ce qui concerne la prévention, dans ce cas, vous devez respecter les recommandations générales: bien manger, renforcer l'immunité, traiter toutes les maladies en temps opportun et à la fin, afin de prévenir leur chronicité.

Douleur du côté droit dans le dos: sous l'omoplate derrière et sous les côtes

La douleur dans le dos droit est un symptôme de conditions douloureuses et de diverses maladies, dont beaucoup sont dangereuses avec des conséquences graves..

Le syndrome de la douleur est une méthode de connexion du corps au cerveau.

La douleur signale qu'il faut prêter attention à ce domaine.

Les organes importants sont situés sur le côté droit du dos..

Si vous ne connaissez pas la cause de la douleur dans cette zone, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Un problème détecté en temps opportun sauvera la santé et sera la première étape de la guérison.

Causes de la douleur dans le dos à droite

Vous pouvez identifier ou spécifier les maux de dos si vous connaissez les principes de base qui sont caractéristiques de certaines maladies.

Lorsque la douleur est observée sous l'omoplate, cela indique une maladie neurologique ou pulmonaire. La différence en présence de facteurs supplémentaires: toux, vomissements, fièvre et difficulté à respirer.

Douleur sous les côtes à droite. Les organes vitaux se trouvent sur ce site: foie, pancréas, vésicule biliaire. La pathologie de l'un d'entre eux est très dangereuse, une hospitalisation d'urgence est nécessaire.

L'apparition de douleur dans la colonne lombaire. Lorsque la douleur est dans cette zone, et même avec un mal de dos du côté droit, c'est un signe clair d'une maladie de la colonne vertébrale ou de l'urètre. Si dans le premier cas la douleur monte d'en bas, alors dans le second - la douleur est donnée au périnée.

Maladies respiratoires

Avec ces pathologies, une caractéristique est observée, qui consiste à augmenter la douleur lors d'une inspiration ou d'une expiration profonde. Le généraliste local se réfère généralement à un pneumologue qui établira un diagnostic précis..

Il pourrait être:

Pneumonie. Douleur sous les côtes ou sous l'omoplate. Il s'intensifie avec la toux. Au premier stade de la pneumonie, il n'y a pas d'autres signes, mais ensuite la température augmente, la faiblesse se produit et les expectorations commencent à se démarquer. La thérapie est effectuée uniquement avec des antibiotiques..

Pleurésie. Cette maladie provoque une inflammation de la plèvre. Les sensations douloureuses sont de nature coupante, s'intensifiant avec des mouvements brusques. Soit dit en passant, la douleur diminue si le patient se trouve sur le côté, dans lequel il y a de la douleur.

Pneumothorax. Avec cette maladie, les gaz s'accumulent dans la cavité pulmonaire. Une douleur aiguë apparaît, accompagnée d'un essoufflement et d'un état de panique. Les médecins ont besoin d'aide.

Infarctus pulmonaire. Un blocage dans l'artère se produit et la zone pulmonaire est imprégnée de sang. Une douleur insupportable apparaît sous l'omoplate droite. Assistance médicale d'urgence requise.

Maladies de la colonne vertébrale

Augmentation ou diminution de la douleur selon la position du corps et certains mouvements. Vous devez contacter un neurologue.

Les types de pathologie suivants peuvent être distingués:

Ostéochondrose. Changements dégénératifs dans les disques intervertébraux. Accompagné d'une douleur sourde. Selon la localisation. Elle cède dans les membres et les fesses. Dans un état calme, le syndrome douloureux s'affaiblit, mais lorsqu'il est à nouveau chargé apparaît.

Hernie intervertébrale. Lorsque le disque dépasse, une douleur douloureuse constante est observée. Tout mouvement provoque une douleur aiguë.

Spondylose La prolifération du tissu osseux entraîne une déformation des vertèbres. Une compression des terminaisons nerveuses se produit, ce qui provoque une douleur sourde unilatérale. À la palpation de la zone douloureuse, un lumbago se produit.

Radiculite. Avec cette maladie, les racines de la moelle épinière sont affectées. Fondamentalement, c'est une conséquence de l'ostéochondrose et du rétrécissement de la moelle épinière. La douleur peut être transmise à n'importe quelle partie de la colonne vertébrale.

Maladies du système urinaire

Ils sont une cause fréquente de maux de dos. Les néphrologues et les urologues sont impliqués dans de telles maladies..

Colique rénale. La maladie se caractérise par une obstruction des voies urinaires. Les sensations de douleur sont assez fortes et s'observent au niveau de la taille à droite. Au fil du temps, ils commencent à se propager dans le bas du dos. Des ballonnements et des vomissements apparaissent, les premiers soins sont fournis avec des antispasmodiques.

Néphroptose Un déplacement rénal se produit. Dans la zone du côté droit, douleur douloureuse. Elle survient principalement en position debout, après un stress excessif et une toux. Vaut se coucher, la douleur s'en va.

Urolithiase La douleur survient dans diverses parties du dos, selon l'emplacement des pierres. Bassin rénal - douleur dans l'hypochondre droit. Calice rénale - douleur dans le bas du dos. Dans l'uretère, coupant la douleur au bas du dos avec propagation dans l'aine.

Pyélonéphrite. Inflammation dans les reins, accompagnée de douleurs douloureuses. La maladie ressemble à une colique rénale..

Abcès du rein. Une telle inflammation purulente est extrêmement rare. Il s'agit généralement d'une complication de la pyélonéphrite. La douleur est assez vive.

Système digestif

Toujours accompagné de symptômes typiques: vomissements et douleurs abdominales. Le thérapeute s'adresse au gastro-entérologue.

Appendicite. Lorsque le processus enflammé est situé derrière le caecum, la douleur apparaît dans le dos à droite et non dans l'estomac. La douleur est constante et aiguë, donnant au périnée et aux membres. Chirurgie requise.

Flatulence. Une grande quantité de gaz s'accumule dans les intestins. L'estomac gonfle et une douleur sourde apparaît non seulement à droite dans le dos, mais entoure également toute la taille.

Coliques intestinales. Il y a un spasme des muscles intestinaux. Douleur en bas à droite et finit par passer à l'abdomen.

Pancréatite aiguë. Inflammation pancréatique. La douleur commence dans l'abdomen et se détache ensuite sur le côté droit du bas du dos. Parfois, l'estomac ne fait pas mal du tout, et la douleur n'est que dans le dos à droite. Avec cette maladie, des crampes se produisent toujours dans le dos droit après avoir trop mangé et bu de l'alcool.

Cholécystite aiguë. Lorsque la vésicule biliaire devient enflammée, la douleur irradie de l'hypochondre droit vers la zone de l'omoplate droite. Parfois, elle disparaît d'elle-même. Les aliments gras causent souvent de la douleur. Pendant le traitement, vous devez suivre un régime.

Toute douleur est facile à identifier. L'essentiel est de répondre en temps opportun et de demander l'aide d'un médecin. La plupart des maladies sont traitées avec succès si elles sont détectées au premier stade du développement de la pathologie..

Vidéo: "Causes des douleurs secondaires"

Autres causes de douleur

Non seulement les maladies peuvent causer des maux de dos à droite.

Il existe d'autres facteurs négatifs:

  • Le stress exacerbe la maladie, qui s'accompagne de douleurs dans cette zone..
  • Charges excessives.
  • Hypothermie du dos.
  • Posture statique pendant longtemps.
  • En cas d'embonpoint, des douleurs douloureuses sont souvent observées, s'intensifiant le soir.
  • Les femmes enceintes souffrent souvent de douleurs lombaires, y compris du côté droit.

Le respect des mesures préventives évitera les maux de dos..

Conséquences possibles

Si vous ne faites pas attention aux maux de dos à droite, des complications désagréables peuvent survenir. Une telle douleur peut être causée par une maladie qui nécessite une intervention chirurgicale d'urgence, comme l'appendicite.

S'il y a une vive douleur dans le dos du côté droit, qui s'accompagne de vertiges et de faiblesse, vous devez appeler d'urgence une équipe d'ambulance. Une telle douleur, résultant de pathologies internes, peut être mortelle.

Vous pouvez bien sûr utiliser des analgésiques vous-même et éliminer temporairement la douleur. Mais cela n'élimine pas la cause de l'apparition de la douleur, la maladie interne progressera. Curieusement, mais la douleur elle-même peut passer, mais il est conseillé de subir un examen professionnel qui identifiera la cause de la douleur.

Vidéo: "Pourquoi ne supportez-vous pas la douleur à l'épaule?"

Gestion de la douleur

Si une douleur inattendue se produit dans la région du dos à droite, vous pouvez essayer de l'éliminer vous-même:

  • Il est nécessaire de protéger immédiatement la colonne vertébrale de diverses charges. De courtes pauses aident souvent..
  • Vous pouvez utiliser une pommade anesthésique.
  • Un analgésique interne est également autorisé.
  • Si la douleur est apparue en raison d'une ecchymose, il est conseillé d'appliquer de la glace sur la plaie.
  • Avec la radiculite, un patch chauffant est appliqué.

Dans tous les cas, après ces mesures, vous devriez consulter un médecin.

Thérapie traditionnelle et remèdes populaires

Pour que le traitement soit adéquat, il est impératif d'identifier la cause de la douleur dans la moitié droite du dos. Pour cela, un diagnostic approfondi est réalisé, basé sur les principaux symptômes.

Le complexe d'études comprend des procédures obligatoires:

  • Échographie.
  • IRM de la colonne vertébrale.
  • Dosages de biomatériaux.
  • Pour des antécédents médicaux complets, le médecin peut ajouter d'autres méthodes..
PathologieTraitement traditionnelethnoscience
Si une maladie pulmonaire est détectée:
  • Antibiotiques.
  • Médicaments pour éliminer la toux et abaisser la température.
  • Immunostimulants.
  • Produits de détoxication.
  • Procédures de physiothérapie (UHF, électrophorèse).
  • Se gargariser avec de l'eau goudronnée.
  • Teinture de bourgeons de bouleau au miel.
  • Compresse de plantain ou de miel.
Si la douleur est causée par un problème vertébral:
  • Prescrire des chondroprotecteurs, des relaxants musculaires et des analgésiques.
  • Le blocage se fait à l'endroit du déplacement du disque.
  • L'acupuncture est souvent utilisée..
  • L'électrophorèse et les bains thérapeutiques ne sont pas exclus.
  • Teinture d'eucalyptus (frottée).
  • Radis noir et compresses de raifort.
  • Pommade momie.
  • Bains de moutarde.
Avec pathologie gastro-intestinale:
  • Prendre les médicaments nécessaires.
  • Suivre un certain régime.
  • Physiothérapie.
  • Teinture de sorbier.
  • Jus de choucroute.
  • Graines d'anis.
Si une douleur dans le côté droit du dos apparaît en raison d'une maladie rénale:
  • Uroseptiques.
  • Immunomodulateurs.
  • Uroseptiques.
  • Diurétiques.
  • Diurétique à base de plantes.
  • Camomille de pharmacie.
  • Feuilles de bouleau.

Nous pouvons conclure qu'avec des maux de dos à droite, vous n'avez pas besoin de vous soigner vous-même. Les causes de la douleur sont différentes et avant le traitement, il est nécessaire de déterminer le facteur qui cause la douleur. Sinon, vous pouvez nuire gravement à votre santé. Seul un spécialiste peut donner des recommandations précises..

Thérapie par l'exercice et massage

Si le médecin le permet, des exercices correctement sélectionnés pour les maux de dos à droite peuvent être très efficaces. La thérapie par l'exercice ne prend pas beaucoup de temps et certains mouvements peuvent être effectués sur le lieu de travail.

L'exercice pour toute douleur est un excellent moyen d'éliminer l'inconfort. La physiothérapie améliore toujours considérablement le bien-être et est considérée comme un élément essentiel dans le traitement de divers types de douleur.

Avec des douleurs dans le dos, une procédure très populaire est le massage. Il aide à faire face à diverses maladies et à se détendre. En cas de douleur intense dans la zone arrière à droite, un massage thérapeutique est nécessaire.

Il faut savoir que la thérapie par l'exercice et le massage ne peuvent être utilisés qu'après avoir identifié la cause des maux de dos à droite. La cause est peut-être une maladie grave et ces traitements sont contre-indiqués.

Conclusion

Malgré la cause de la douleur, c'est toujours un signal du développement d'un processus pathologique. Quelles méthodes de thérapie appliquer, ce qui a causé le syndrome douloureux, tout cela est de la compétence des spécialistes. Tout écart dans le corps nécessite une approche professionnelle.

Ainsi, les maux de dos du côté droit peuvent indiquer des maladies des organes internes et de la colonne vertébrale. À cet égard, un traitement spécifique est sélectionné..

Pourquoi le côté droit du dos fait mal

Si le côté droit fait mal au dos, une personne essaie de soulager la douleur sans réfléchir à la raison de son apparition. Il est important de savoir quand consulter un médecin et comment se faire tester. Parfois, la procrastination est dangereuse pour la santé et peut coûter la vie.

Nature de la douleur et des symptômes supplémentaires

De nombreuses maladies et affections aiguës du corps peuvent provoquer des malaises et des douleurs dans le côté droit de l'arrière. Il est impossible de découvrir indépendamment la cause de la maladie. Pour décrire plus précisément votre état au médecin, vous devez faire attention à la nature de la douleur et des symptômes associés:

  • douleur sourde sur le côté s'inquiète depuis longtemps, quelle que soit la position du corps, il est difficile d'arrêter avec des médicaments;
  • une douleur soudaine et sévère dans le côté droit réduit l'activité motrice, provoque une personne stressée en prévision d'une attaque;
  • des douleurs douloureuses sur la gauche, au-dessus, en dessous ou derrière surviennent en raison d'une surcharge musculaire d'un organe proche.
  • les douleurs de traction aggravent avec un mouvement brusque, des squats, parfois ils sont combinés avec un engourdissement des membres.

Si l'attaque s'accompagne de fièvre, de vertiges, de nausées, de perte de conscience - vous devez appeler immédiatement une ambulance et emmener le patient à l'hôpital. N'utilisez pas d'analgésiques, afin de ne pas salir l'image de la maladie.

Raisons possibles

Une approche moderne de la santé est un tandem de médecine et de psychologie. La psychosomatique explore la relation entre le patient, son comportement et la maladie. La réponse à la question sur le but et le sens de l'existence, comment s'adapter à la réalité et parvenir à l'harmonie avec le monde, donne la métaphysique. Selon la théorie, la cause de toutes les maladies est le stress, l'anxiété, les émotions négatives.

Les causes physiologiques naturelles de l'inconfort du côté droit peuvent être associées à un dur travail physique, à l'entraînement, aux sports. Pendant la grossesse, les femmes éprouvent souvent une gêne dans le bas du dos, qui est associée à un fœtus en croissance. L'inconfort peut provoquer une indigestion gastrique courante, une congestion gazeuse ou une constipation..

Les raisons associées à la pathologie du corps:

  • Les maladies du système respiratoire se manifestent par des douleurs dans l'omoplate.
  • La perturbation du tube digestif provoque des douleurs au milieu du dos et dans l'hypochondre.
  • À la suite d'un pincement des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, il peut faire mal le long du côté droit du dos, rayonnant sous l'omoplate, donnant à l'épaule, ressenti à l'avant.
  • Les problèmes du système urinaire sont localisés d'un côté, en haut ou en bas de la taille.

La douleur du côté droit est l'un des symptômes des changements pathologiques et des maladies des organes internes, situés dans les cavités abdominales et pelviennes. Parallèlement à la douleur, d'autres symptômes se manifestent. Ils caractérisent une maladie particulière et permettent de poser un diagnostic correct..

Maladies du système respiratoire

Les poumons sont un organe apparié, par conséquent, avec un processus pathologique unilatéral, des sensations douloureuses surgissent du côté correspondant. L'intensité des symptômes est liée à la forme et au degré de la maladie. La douleur dans la région thoracique peut être sévère, aiguë. Il rayonne à l'épaule et au cou, donne au dos et au bras.

Le plus souvent, une pneumonie de nature virale se produit. La température monte. Parallèlement à des douleurs thoraciques, un essoufflement apparaît, une toux sèche se produit. Une personne développe un malaise général, une faiblesse, des douleurs musculaires. On observe un bleuissement du triangle nasolabial et des ongles.

La pleurésie se caractérise par l'apparition d'une toux avec écoulement d'expectorations purulentes. Il est difficile pour le patient de respirer. Pendant l'inspiration, les tours de respiration du corps sont difficiles, les picotements s'intensifient. Vous pouvez soulager la douleur si vous vous allongez pendant un certain temps.

Avec une tumeur maligne, la douleur est tiraillante, douloureuse, réfléchie sur la région scapulaire et l'épaule. Au fil du temps, les symptômes s'intensifient, dérangeant non seulement en mouvement, mais aussi au repos.

Si cela fait mal dans le dos droit en bas du dos, cela peut être un signe d'infarctus pulmonaire. Sous l'omoplate, il y a des sensations de couture aiguës. Ils s'intensifient avec une respiration profonde, une toux, un effort physique. Retenue de la respiration forcée pour soulager une attaque.

Maladies du foie et de la vésicule biliaire

Les signes communs de toutes les formes de lésions hépatiques sont la lourdeur de l'hypochondre à droite. Le jaunissement de la sclérotique et de la peau est caractéristique. Le patient a de la fièvre, pas d'appétit, une faiblesse apparaît. Si le syndrome douloureux n'est pas arrêté, il acquiert une forme chronique prolongée.

Les causes des maux de dos dans le haut du dos inférieur droit sont associées à une inflammation de la vésicule biliaire. Les causes de la cholécystite sont beaucoup d'aliments gras, l'alcool, un mode de vie sédentaire, ainsi qu'une prédisposition héréditaire. Il existe une menace de cirrhose du foie.

En même temps, il commence à pleurnicher vers la droite sous la côte, de l'amertume apparaît dans la bouche et de la plaque sur la langue. Il y a des éructations, des brûlures d'estomac. La personne est malade, des vomissements sont possibles. L'abdomen est enflé, la paroi abdominale antérieure est tendue. La diarrhée se développe quel que soit le type d'aliment.

Avec la formation de calculs dans la vessie et le développement d'une dyskinésie, l'état général est compliqué par des troubles neurologiques. Pendant le mouvement des pierres, il y a une vive douleur aiguë - colique biliaire. Il y a un risque élevé de péritonite.

Une grande menace pour la vie est la rare rupture du foie, qui s'accompagne d'une hémorragie interne. La pathologie peut provoquer des ecchymoses ou des blessures graves. L'homme souffre de douleurs et de souffrances intenses.

La défaite du tube digestif

Des sensations désagréables, donnant sur le côté droit du dos, peuvent être causées par des maladies de l'estomac et des intestins. Les signes de différentes maladies sont différents. Mais dans tous les cas, la douleur est localisée à droite, à la fois dans l'abdomen supérieur et inférieur ou dans le dos.

Tout le monde peut tomber malade, le plus souvent ce sont des enfants et des adolescents. Les symptômes de l'inflammation de la muqueuse gastrique et du duodénum dépendent du degré d'altération de la fonction motrice et sécrétoire. Une douleur douloureuse apparaît au milieu de la région épigastrique, affectant la zone pylorique.

Les brûlures d'estomac et la douleur surviennent à jeun; après avoir mangé, l'état s'améliore quelque peu. Puis les symptômes reviennent. La langue est recouverte d'un revêtement blanc, d'amertume et d'un goût métallique en bouche. La constipation est caractéristique à forte acidité, la diarrhée à faible. Si la gastroduodénite n'est pas traitée, un ulcère d'estomac et un ulcère duodénal se développent..

Avec la pathologie du pancréas, le côté gauche est dérangeant. L'apparition d'une pancréatite est aiguë, elle peut durer une semaine. La douleur est aiguë, paroxystique, ceinturant juste au-dessus du niveau du bas du dos. Peut poignarder sous les côtes avant et arrière. La personne est "en feu", la température est supérieure à 39 °. Sécheresse de la bouche, nausées, flatulences sévères. Les vomissements n'apportent pas de soulagement, ils deviennent plus faciles en s'asseyant et en inclinant le corps vers l'avant. Besoin urgent d'aide.

La colique intestinale se manifeste dans le bas de l'abdomen, peut être donnée à droite dans le dos.

Maladies du système urinaire

Les pathologies des reins ont des manifestations cliniques similaires. Pour exclure d'autres maladies, le symptôme de Pasternatsky est vérifié. Avec une réaction positive, des tests de laboratoire sont effectués.

La pyélonéphrite bactérienne s'accompagne de douleurs douloureuses et sourdes. Il ne disparaît pas avec un changement de position corporelle. Parfois, toute la région lombaire souffre. Des mictions fréquentes et une décoloration de l'urine sont notées.

La colique rénale palpite, tire dans l'aine. Une douleur insupportable se propage du côté droit (ou gauche) dans le dos.

Avec la néphroptose, le bas du dos est affecté. En position couchée, les sensations sourdes disparaissent. La progression de la maladie entraîne des coliques rénales.

L'hydronéphrose est caractérisée par une expansion du bassin. Elle s'accompagne d'une attaque sévère et de nausées. En urinant, urine rouge.

L'abcès du rein se caractérise par un tableau clinique vif - malaise général, frissons, soif, douleur très intense.

Avec les calculs rénaux, les sensations se propagent à tout le dos. Une douleur intolérable aiguë nécessite une intervention d'urgence. L'auto-traitement est inacceptable. Avant l'arrivée d'une ambulance, il est préférable de ne pas prendre d'analgésiques.

Appendicite

L'inflammation de l'appendice du caecum se produit en raison du développement d'une flore pathogène, de la présence de parasites ou d'une tumeur. Elle se caractérise par une douleur diffuse dans tout l'abdomen. Cela commence brusquement, ça fait mal dans le côté droit près du nombril, puis les coupures descendent vers le bas de l'abdomen. Si le processus affecté comprime le nerf spinal, la douleur irradie vers le dos ou la jambe. Les symptômes s'aggravent en éternuant et en toussant, lorsqu'une personne bouge brusquement ou se lève.

La pathologie s'accompagne d'une augmentation de la température, de l'appétit, de la nausée et des vomissements. Si le processus est rempli de contenu purulent, il existe une menace de rupture et de développement d'une péritonite. Le processus aigu nécessite une hospitalisation urgente du patient pour retirer l'appendice. Il n'est pas recommandé au patient d'utiliser des analgésiques avant l'examen..

Les coupures à droite sous la taille peuvent indiquer une localisation atypique de l'appendice. Le patient peut ne pas connaître les caractéristiques anatomiques de son corps. Une radiographie, une échographie ou une laparoscopie est effectuée pour confirmer le diagnostic..

Santé des femmes

Les maladies des organes reproducteurs ont les mêmes symptômes cliniques et la même localisation de la douleur qu'avec le tractus gastro-intestinal. Pour le diagnostic différentiel, une échographie des organes pelviens inférieurs est effectuée. Si nécessaire, faites une fibrogastroduodénoscopie (FGDS). Les états pathologiques et les maladies des organes génitaux féminins suivants peuvent être notés:

  • grossesse extra-utérine;
  • inflammation des appendices;
  • kyste de l'ovaire.

Myosite ou inflammation des fibres musculaires due à l'hypothermie, séjour prolongé dans une position inconfortable, entraînement physique anormal.

Chez une femme enceinte, une gêne apparaît dans la seconde moitié du terme. La charge sur la colonne vertébrale augmente. Ces derniers mois, l'utérus a comprimé des organes adjacents. Il y a des coupures sur le côté au niveau de la ceinture, plus près du dos.

Une autre raison est l'endométriose. Il se caractérise par la croissance de la couche interne de l'utérus, des douleurs dans l'abdomen et le dos, une violation du cycle mensuel, des sécrétions. Le plus souvent, les femmes souffrent pendant la ménopause. Dans ce cas, il y a une violation de la circulation sanguine dans le bassin, qui est associée à la restructuration physiologique du corps, à une diminution du niveau d'hormones sexuelles et du métabolisme.

Une crise d'appendicite aiguë chez les femmes enceintes ressemble à une douleur aiguë à droite sous les côtes et à l'arrière.

Ostéocondrite de la colonne vertébrale

La pathologie est associée à des modifications dégénératives de l'os et du cartilage. À l'avenir, un processus inflammatoire se développe, un gonflement et un œdème des tissus proches. Cela conduit à un rétrécissement du canal rachidien, les terminaisons nerveuses étant pincées. Un inconfort sur le côté se produit avec une pathologie de la colonne vertébrale thoracique et lombaire. Il se caractérise par une douleur sourde et douloureuse, qui est exacerbée par un effort physique, des mouvements brusques, une flexion. Avec une pathologie du col utérin et thoracique pouvant tirer sur les doigts, la main devient engourdie.

Une saillie des disques intervertébraux provoque des douleurs de traction constantes. Ils grandissent pendant la journée, atteignent leur apogée la nuit. Ils sont localisés sur le côté droit, où se trouve une paire de vertèbres endommagées. La palpation d'une hernie, l'haltérophilie ou la tentative de bouger brusquement les membres mène à un lumbago.

La névralgie intercostale est l'un des processus les plus douloureux. La déformation et la prolifération des ostéophytes peuvent pincer le nerf sciatique. Cela conduit à un syndrome de douleur constante, redonne une douleur aiguë et piquante. La surface arrière de la jambe tire de la fesse au talon. Parfois, le patient est incapable de bouger. Le personnage endolori ne faiblit pas, même lorsqu'une personne ment et pendant son sommeil.

Méthodes de diagnostic

Pour déterminer la maladie dont souffre le patient, vous devez subir un examen complet. Si les symptômes apparaissent pour la première fois, vous devez être examiné par un thérapeute local. Si nécessaire, le médecin fixera une consultation avec un gastro-entérologue, un neurologue ou un orthopédiste, un chirurgien, un oncologue, un gynécologue.

Il est nécessaire d'effectuer des examens de laboratoire et instrumentaux standard:

  • tests cliniques de sang et d'urine;
  • roentgenography;
  • gastroscopie;
  • Ultrason
  • tomodensitométrie.

Si vous soupçonnez un processus inflammatoire - fièvre élevée, nausées, rougeur des yeux - il est préférable de contacter un spécialiste des maladies infectieuses.

Si une personne a déjà eu des problèmes rénaux, s'il y a de la fièvre, une perte de débit urinaire, l'apparition de sédiments urinaires, vous devez vous rendre chez le chirurgien.

Perturbation de l'estomac et des intestins, vomissements, diarrhée nécessitent un examen par un gastro-entérologue. Dans la pancréatite aiguë, le pancréas doit souvent être retiré..

La douleur du travail acharné, l'hypothermie, après le sommeil peuvent parler d'ostéochondrose. Par conséquent, vous devez contacter un orthopédiste ou un chiropraticien. Après une période aiguë, on montre au patient des exercices réalisables, la marche, l'acupression.

La plupart des maladies présentant des symptômes de douleur du côté droit nécessitent une intervention chirurgicale. Vous ne pouvez pas tolérer l'inconfort et prenez constamment des analgésiques. L'irresponsabilité peut entraîner de graves complications, le développement d'une pathologie dangereuse, la perte de santé et même la vie..

Que faire en cas de douleur du côté droit sous les côtes dans le dos?

Les causes

Toutes les raisons qui peuvent provoquer cette pathologie peuvent être divisées en deux groupes:

  • Associé à l'ODE, c'est-à-dire directement au dos;
  • Associé au travail des organes internes, c'est-à-dire à l'innervation de la douleur d'eux dans le dos.

Les pathologies du système musculo-squelettique peuvent être considérées comme les plus caractéristiques - le plus souvent, l'ostéochondrose, la radiculite et moins souvent l'arthrose et la hernie peuvent se manifester ainsi. Mais souvent, la symptomatologie peut témoigner de la pathologie du côté droit des organes internes.

Troubles de la colonne vertébrale

Dans le canal rachidien se trouve une grande quantité de tissu nerveux, divergeant dans différentes parties du dos. Si le long du nerf, dont le point de sortie est situé sur le côté, un pincement, une inflammation s'est produit, tout cela peut manifester un inconfort précisément dans la zone du point de sortie. Une telle érosion de la douleur peut provoquer des pathologies:

  1. Ostéochondrose de la région thoracique / lombaire - une condition dans laquelle le tissu articulaire des disques intervertébraux se dégrade, les vertèbres se rejoignent, provoquant une compression;
  2. Protrusions, hernies - saillie, sortie du noyau pulpeux du disque intervertébral dans le canal rachidien, sa compression du tissu nerveux et vasculaire;
  3. Radiculite, syndrome de la cauda equina - un nerf pincé dans le lombaire, lorsque la douleur ne donne que du côté droit;
  4. Pathologies métaboliques des tissus de la colonne vertébrale associées à leur dégradation - ostéoporose, arthrite, arthrose, spondylarthrite ankylosante;
  5. Déplacement des vertèbres à la suite d'un traumatisme / stress lorsqu'elles pincent les tissus mous;
  6. Fractures, fissures, luxations, subluxations des vertèbres à la suite d'un traumatisme, accompagnées d'hypertonie musculaire, gonflement douloureux, pincement du tissu nerveux.

Les muscles font également partie du système musculo-squelettique, car leurs pathologies s'appliquent également à ce type de cause:

  1. La myosite est un processus inflammatoire du tissu musculaire de nature infectieuse / non infectieuse, accompagné d'une douleur intense;
  2. Hypertonicité, spasmes musculaires, douloureux en soi, pincant en outre le tissu nerveux résultant d'un effort excessif;
  3. Blessure du corset musculaire due à un traumatisme, une surcharge, lorsque l'intégrité des fibres musculaires est violée.

Si le côté droit du dos fait mal pour des raisons liées au système musculo-squelettique, alors les symptômes désagréables s'intensifient / apparaissent lors du déplacement, changeant de posture, inactivité physique prolongée.

Associé à d'autres maladies

Pourquoi le côté droit fait-il mal derrière le dos? Les symptômes peuvent parler de la maladie des organes internes, car si un nerf de la moelle épinière innove l'organe affecté, l'inconfort de l'organe peut s'éroder dans la zone le long du nerf. Le plus souvent, les pathologies suivantes provoquent de tels symptômes:

  • Pyélonéphrite - une inflammation des reins, de nature infectieuse, se manifeste par un inconfort de traction permanent, de la fièvre la nuit;
  • Calculs rénaux - la symptomatologie se produit exclusivement s'ils commencent à bouger et à gratter l'uretère, ou si un blocage se produit;
  • La cirrhose est détectée par une douleur au milieu du dos, associée à une dégradation du tissu hépatique pour diverses raisons, accompagnée de processus inflammatoires;
  • Hépatite - la dégradation, le remplacement du tissu hépatique par une violation de son fonctionnement, peut avoir une nature virale, toxique, auto-immune, métabolique, non identifiée. Accompagné d'un jaunissement de la peau, la sclérotique;
  • La pancréatite est un processus inflammatoire du pancréas. L'inconfort est très intense, ressemble à une ceinture;
  • Maladies gynécologiques de nature inflammatoire - inconfort des ovaires, l'utérus s'érode dans le dos. Accompagné de troubles du cycle, saignements, infertilité, écoulement inhabituel;
  • Néoplasmes, bénins / pauvres, capables de comprimer le nerf, provoquant des douleurs de traction;
  • La pneumonie est un processus inflammatoire dans le poumon, accompagné d'une accumulation de liquide à l'intérieur. Accompagné de toux, fièvre;
  • La bronchite est un processus inflammatoire dans les bronches, les symptômes qui l'accompagnent sont les mêmes que dans le cas précédent;
  • La pleurésie est un processus inflammatoire dans la plèvre, accompagné des mêmes symptômes que les deux cas décrits ci-dessus. Elle se caractérise par l'accumulation de liquide dans la cavité pleurale, la compression du poumon;
  • Névralgie, névrite, bronzage - un processus d'irritation / inflammation du tissu nerveux, dans lequel la douleur s'érode dans tout le nerf.

Lorsqu'il y a des raisons de croire que le côté droit du dos fait mal pour l'une de ces maladies, il est recommandé de consulter un spécialiste pour prescrire un traitement ou de consulter un spécialiste.

Types de douleur dans le côté droit de l'arrière

Les sensations désagréables seront localisées là où se situe la zone à problème. La douleur indique un processus pathologique. Parfois, cela donne à une certaine zone du corps. La douleur peut être différente:

1. Douleurs crampes dues au fait que les muscles des organes creux se contractent fortement.

2. Des douleurs persistantes apparaissent lorsque la coque externe de la structure parenchymateuse est étirée.

3. Une douleur croissante indique un processus inflammatoire.

4. Le poignard pointu dit qu'une sorte de formation est déchirée, le vaisseau est bouché, il y a soudainement eu des saignements internes.

5. La douleur par piqûre est caractéristique des maladies de la moelle épinière, pathologie du système nerveux.

6. Dessin, douleur sourde et douloureuse.

7. Long et court.

Veuillez noter que chaque douleur est très dangereuse, cela signale qu'il y a des troubles graves dans le corps.

Quand et où ça fait mal?

Ces caractéristiques sont d'une grande importance, car elles suggèrent un diagnostic particulier..

Douleur de mouvement

Lorsque le côté droit de l'arrière fait mal pendant le mouvement, cela indique le cours du processus douloureux qui se produit dans l'OA. Les maladies des muscles de la colonne vertébrale peuvent se manifester / augmenter avec un changement de position corporelle. Parfois, une névrite, une névralgie, des lits de bronzage peuvent également survenir..

Douleur quand tu mens

Si elle survient le matin et passe en quelques minutes, c'est le plus souvent un signe d'hypertonicité musculaire, de radiculite, d'exacerbation de l'ostéochondrose. Mais si les symptômes sont fixes même avec un court séjour en décubitus dorsal, alors il est capable de parler de maladies pulmonaires, de néoplasmes.

Douleur sur le côté droit du dos au-dessus de la taille

Peut provoquer un symptôme:

  1. Pathologie ODE;
  2. Pathologie du foie;
  3. Pancréatite
  4. Pathologie pulmonaire;
  5. Néoplasmes.

Pour une définition plus précise, la nature de la douleur doit être prise en compte..

Le dos dans le côté inférieur droit fait mal

Cette localisation peut s'expliquer par:

  1. Pathologies des reins;
  2. Maladies de la colonne lombaire;
  3. Pancréatite
  4. Maladies gynécologiques chez la femme.

Il est possible de déterminer la pathologie plus précisément par les symptômes concomitants.

Douleur lors de l'inhalation

Lorsque le côté droit de l'arrière fait mal lors de l'inhalation, cela peut se produire pour un certain nombre de raisons:

  1. Pathologie du poumon, des bronches (survient avec une toux, augmentant encore l'inconfort);
  2. Maladie des tissus nerveux (névrite, bronzage);
  3. Pathologie ODA - l'inconfort augmente avec un changement de posture.

La douleur dans la région dorsale inférieure peut également indiquer une maladie rénale..

Ce qui peut faire mal au côté droit au niveau de la taille

Au niveau de la taille, il existe de nombreux organes dont la douleur peut provenir. Il s'agit notamment du foie, des reins, du pancréas, des intestins. Le médecin envisage également le développement de problèmes avec la colonne vertébrale, les muscles du dos. L'inconfort provoque un processus inflammatoire, infectieux, tumoral, destructeur et érosif. Parfois, une sensation désagréable est une conséquence de l'irradiation - lorsque le spectre des lésions se trouve dans une autre partie du corps et que la douleur couvre la taille.

Chez les femmes

Chez les femmes, la douleur au niveau de la taille est associée à une levée de poids, à une posture inconfortable prolongée et à une inflammation des organes génitaux. L'inconfort provoque l'abus d'un certain type de produit, la prise d'une grande quantité d'alcool ou de médicaments. De plus, une sensation désagréable au niveau de la taille est causée par une hypothermie et un changement de l'état de la colonne vertébrale (par exemple, après une grossesse sévère).

Chez l'homme

La douleur au niveau de la taille est une conséquence de l'entraînement sportif intense, de l'hypothermie et, par conséquent, de la myosite, de la glomérulonéphrite. En outre, une sensation désagréable dans le dos avec une transition vers la cavité abdominale est observée avec une violation de la structure de la colonne vertébrale, des processus tumoraux.

De quoi parler de la nature de la douleur?

Le type d'inconfort est un autre indicateur diagnostique important..

  • Les douleurs sévères du côté droit de l'arrière ne peuvent être ignorées. Ils sont capables de témoigner de maladies du tissu nerveux, ODE, pancréatite (dans le cas d'un caractère qui sonne);
  • Des coutures, des douleurs vives et aiguës dans le dos à droite apparaissent soudainement, ont une intensité élevée. Ils parlent des pathologies de l'ODE, des symptômes urolithiques, des processus inflammatoires dans les reins;
  • Une douleur lancinante dans le côté droit de l'arrière avec une sévérité sévère est un signe d'un processus inflammatoire (myosite, inflammation des reins, maladies pulmonaires). Si la pulsation n'est pas trop douloureuse, c'est un signe de pincement du tissu nerveux, de son irritation;
  • La douleur douloureuse dans le dos à droite n'est pas trop intense, c'est du fond. Typique pour les maladies de l'arthrose en rémission, hypertonie, spasme musculaire. Cela peut être un symptôme de pyélonéphrite, de pathologie du foie, de pleurésie;
  • La douleur de dessin est ressentie comme une sensation de lourdeur. Il survient en présence de néoplasmes, de maladies gynécologiques, rénales;
  • La douleur sourde est le plus souvent causée par les mêmes raisons que les douleurs. Mais plus intense.

La façon la plus précise de déterminer si l'inconfort est un symptôme d'une maladie arthrosique est de vérifier si elle s'intensifie lors du déplacement..

Premiers secours

Il est impossible de poser un diagnostic seul à la maison. Même les médecins essaient de ne pas soigner les gens à la maison, car parfois l'examen d'un patient ne suffit pas.

  • si une douleur survient pendant un exercice physique, arrêtez-la immédiatement;
  • comprendre où les sensations désagréables sont apparues et quel genre de caractère elles étaient;
  • boire un analgésique si les symptômes ne sont pas trop prononcés.

Certaines personnes pensent qu'une bouteille d'eau chaude aide beaucoup. En réalité, le chauffage n'est que partiellement efficace et, dans certains cas, au contraire, il est nocif. Par conséquent, si la douleur est intense et après un certain temps ne passe pas, mais s'intensifie, il est préférable d'appeler un médecin.

Comment soulager rapidement la douleur?

Médicaments

Avec les processus inflammatoires, les pathologies du système musculo-squelettique, la prise d'un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (Ibuprofène, Nurofen) en quantité d'un comprimé aideront à soulager les symptômes. Pour les adultes, jusqu'à trois comprimés par jour sont autorisés..

Recettes folkloriques

La compresse de raifort aidera à soulager la douleur dans le bas du dos droit lorsqu'elle est causée par des pathologies du système musculo-squelettique ou des muscles. Trempez une feuille de raifort dans de l'eau bouillante, appliquez sur la zone affectée et fixez-la avec un foulard. N'utilisez pas la méthode en cas de suspicion de pathologie des organes internes.

Pancréatite

Des douleurs épuisantes intenses irradiant sous les côtes (ou sous l'une d'entre elles), vers le bas du dos et la région de l'omoplate, peuvent survenir avec une inflammation du pancréas (pancréatite). Mais toutes les personnes n'ont pas une maladie qui ne se manifeste que par des sensations désagréables dans les parties décrites du corps. Souvent lors d'une exacerbation d'une maladie, le patient est tourmenté par des douleurs de ceinture qui couvrent immédiatement l'estomac et le dos.

Ils s'accompagnent de frissons, de vomissements sévères, de diarrhée, de flatulences, de fièvre et de dépression générale. La douleur lors d'une attaque de pancréatite dure jusqu'à plusieurs jours et ne disparaît qu'après qu'une personne commence à prendre les médicaments prescrits par un gastro-entérologue, vous ne devez donc pas reporter sa visite. Une maladie grave nécessite une hospitalisation urgente.

Cette maladie survient chez ceux qui mangent de la malnutrition. La pancréatite est une inflammation du pancréas. Si vous aimez les aliments frits et gras et les boissons alcoolisées, vous courez un risque. Souvent, une attaque survient après avoir mangé des produits laitiers froids avec une certaine teneur en matières grasses, comme le lait cuit fermenté, la crème sure maison. Certains fruits et légumes provoquent une crise de pancréatite.

Pancréatite - douleur à droite

Cette maladie débute par une douleur dans l'hypochondre à droite, avec une élévation de la température, des douleurs abdominales, des vomissements et des nausées. L'examen comprend un examen endoscopique, une échographie.

Le traitement est effectué avec la nomination d'analgésiques, de médicaments antispasmodiques (papavérine), de médicaments cholérétiques et sédatifs. Il est important de suivre un régime prescrit par votre médecin. N'oubliez pas que les médicaments ne vous aideront pas sans régime. Avec cette maladie, vous ne pouvez pas manger:

  • nourriture frit; épices;
  • viande ou poisson gras (autorisé poulet, veau);
  • produits laitiers gras;
  • lait frais;
  • jaunes d'œuf;
  • fruits aigres (kiwi, oranges);
  • café;
  • de l'alcool;
  • Chocolat.

Si la pancréatite n'est pas traitée, il est possible de développer un diabète sucré, une jaunisse, des saignements internes.

Comment traiter?

La thérapie est la suivante:

  • Pathologie du système musculo-squelettique: administration de cours de comprimés AINS (Ibuprofène, Nurofen), chondroprotecteurs (Chondroxide) pour soulager l'inflammation pendant la période d'exacerbation;
  • Pathologies musculaires: repos physique. En cas d'hypertonie, la chaleur locale (piment) et générale (bains chauds) est indiquée. Avec la myosite, l'utilisation d'antibiotiques peut être nécessaire, avec des spasmes - antispasmodiques;
  • Gynécologie, néphrologie: antibiotiques (ceftriaxone), AINS. Avec les pathologies gynécologiques, des hormones (Longidase) peuvent être nécessaires, avec des calculs rénaux, des médicaments pour leur écrasement (Uralit-U);
  • Système respiratoire: antibiotiques à large spectre (ceftriaxone, amoxiclav), médicaments expectorants (ACC). Il est traité à l'arrêt;
  • Pathologie du foie: traitée en permanence. Hépatoprotecteurs (Essentiale), médicaments métaboliques, produits immunitaires (Polyoxidonium), parfois des antibiotiques sont prescrits;
  • Pancréatite: antibiotiques. La chirurgie est parfois indiquée;
  • Néoplasmes: ablation. En oncologie - chimiothérapie et radiothérapie.

Aux premiers stades du traitement, vous pouvez consulter un médecin. Il redirigera déjà le patient vers un médecin spécialiste, suggérant une pathologie particulière.

Diagnostique

Vous devrez peut-être consulter des spécialistes tels que:

Le programme de diagnostic peut comprendre les activités suivantes:

  • tests de laboratoire standard - numération formule sanguine générale, analyse d'urine générale;
  • analyse générale des matières fécales;
  • chimie sanguine;
  • Échographie de la cavité abdominale;
  • Échographie des reins;
  • Échographie du système génito-urinaire;
  • examen endoscopique du tractus gastro-intestinal;
  • pH mètre
  • PCR;
  • Test Helicobacter pylori.


Test d'hélicobactériose

Le tableau clinique spécifique dépendra de la symptomatologie présente, ainsi que des antécédents personnels et familiaux qui ont été collectés lors de l'examen physique du patient..

Traitements complémentaires

Des exercices

Il est possible de soulager l'inconfort plus près du dos dans sa partie inférieure au moyen de l'exercice «Cat-Camel». Il implique l'adoption de l'accent mis sur les paumes et les genoux, puis la flexion séquentielle de haut en bas, avec une fixation pendant 3-4 secondes au point maximum. Répétez 10 fois;

L'inconfort au milieu du dos est éliminé en s'étirant - accrochez-vous à la barre horizontale aussi longtemps que vous le pouvez. Prenez au moins cinq séries.

Dans la région de la poitrine du dos, l'inconfort est soulagé par la rotation des articulations des épaules - placez vos paumes sur vos épaules et faites pivoter vos épaules. Effectuez 10 rotations dans le sens horaire / antihoraire.

La natation

Pour toutes les maladies de la colonne vertébrale, le style en laiton est illustré. Lorsque vous changez de style, privilégiez celles où les jambes ne sont pas trop impliquées et vous n'avez pas besoin de dépenser beaucoup d'énergie pour garder la tête au-dessus de l'eau..

Autres méthodes

Au stade de la rééducation après la pathologie, le massage, la physiothérapie, l'exercice sont utilisés. Ils soulagent l'enflure, améliorent la circulation sanguine, soulagent les spasmes, accélèrent la régénération. La thérapie par l'exercice, le massage est interdit pendant l'exacerbation.