logo

Causes et traitement de la douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche

À partir de cet article, vous apprendrez: pour quelle raison il y a une douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche, signe de quelles maladies ce symptôme peut être. Comment traiter ce malaise des jambes.

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de catégorie 2, chef du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

La douleur dans l'articulation de la hanche pendant la marche est un symptôme spécifique, c'est-à-dire caractéristique de pathologies spécifiques. Elle se manifeste par des processus inflammatoires dans l'articulation (bursite, tendinite des ligaments), des infections (coxite tuberculeuse - inflammation des articulations), une diminution de la densité et la destruction de la structure du tissu cartilagineux (coxarthrose, nécrose aseptique), des blessures.

  • Si une douleur sourde et douloureuse dérange exclusivement lors de la marche et de l'effort physique - cela est très susceptible d'indiquer une blessure articulaire.
  • Le début de la douleur lors des premiers mouvements, s'atténuant au fur et à mesure de la marche, est un signe de bursite, tendinite, coxarthrose.
  • Une douleur persistante, dérangeante en marchant et au repos, indique une possible progression de la tuberculose tissulaire, de la polyarthrite rhumatoïde.

Si l'articulation ne fait mal qu'en marchant et qu'il n'y a aucun symptôme au repos, vous devriez penser au développement de la coxarthrose - une condition dans laquelle le cartilage de l'articulation de la hanche est détruit et sa déformation se produit. La douleur pendant le mouvement est caractéristique des stades initiaux du développement de la maladie (1 et 2). Aux 3 stades de la coxarthrose, la douleur perturbe et au repos.

Le plus souvent, le symptôme inquiète les patients de plus de 40 ans, les athlètes professionnels, les personnes engagées dans un travail physique intense.

  1. Lorsque des blessures légères sont identifiées, la douleur dans la région pelvienne n'est pas un problème. Cette condition est traitée avec succès..
  2. En cas de diagnostic de bursite, inflammation des tendons et infections dans le cadre d'une thérapie complexe (médicaments, thérapie par l'exercice, massage, physiothérapie), le pronostic du traitement est favorable. Ces pathologies peuvent être guéries..
  3. La douleur locale est particulièrement dangereuse en cas de destruction du tissu articulaire - coxarthrose, nécrose aseptique. Ces maladies ne peuvent pas être complètement guéries.La thérapie vise à arrêter le processus pathologique. À l'avenir, le patient peut nécessiter une intervention chirurgicale avec une chirurgie plastique articulaire (restauration) ou son implantation (remplacement complet).

Le diagnostic et le traitement des pathologies sont effectués par un orthopédiste, chirurgien.

Causes de la douleur dans l'articulation de la hanche en marchant

Les principales raisons pour lesquelles ça fait mal de marcher:

Bursite - un processus inflammatoire dans le sac synovial

Forte charge conjointe

Couramment vu chez les athlètes

Tendinite - inflammation des ligaments qui entourent l'articulation de la hanche

Comment une maladie indépendante survient chez les athlètes

Chez d'autres personnes, il accompagne l'arthrite, l'arthrose, la dysplasie articulaire

Coxite tuberculeuse - une inflammation du tissu osseux de l'articulation de la hanche, qui est de nature infectieuse

Ingestion du bâton de Koch

Coxarthrose (arthrose de l'articulation de la hanche) - une maladie dans laquelle le tissu cartilagineux est détruit

En conséquence, le tissu articulaire osseux est également déformé.

Fortes charges articulaires, blessures

Fractures mal cicatrisées

Perturbation du système hormonal, troubles métaboliques

Nécrose aseptique de la tête de l'articulation de la hanche - la mort des tissus de sa tête en raison d'un apport sanguin insuffisant

Charge accrue sur l'articulation, à cause de laquelle il y a un spasme des vaisseaux l'approvisionnant en sang

Hypertension, maladie coronarienne, taux de cholestérol élevé

Polyarthrite rhumatoïde, lésions articulaires

Abus d'alcool et de nicotine

Traitement à long terme avec des glucocorticoïdes, des antibiotiques, des cytostatiques

La nature de la douleur dans diverses pathologies

La nature de la douleur dépend de la maladie qu'elle provoque. Les manifestations concomitantes varient également. Seul un médecin après un examen détaillé peut déterminer avec précision la pathologie de la douleur pendant la marche..

Ensuite, nous considérons les caractéristiques de la douleur dans diverses maladies à différents stades, ainsi que d'autres manifestations de ces maladies.

Bursite

Dans les premiers stades, le patient se plaint de douleurs aiguës sévères, qui s'intensifient en marchant et en s'asseyant. À mesure que la maladie progresse, ils deviennent ternes..

Parmi d'autres manifestations de pathologie, il y a:

  • gonflement, gonflement de l'articulation, limitation de sa mobilité;
  • mauvaise santé générale, fièvre.

Tendinite

Il s'agit d'une maladie professionnelle des athlètes et des joueurs de football. En plus de la douleur, elle peut s'accompagner de spasmes des muscles entourant l'articulation.

La nature de la douleur aux différents stades de la tendinite:

Groupe de maladiesTitre et descriptionLes causes

Commence à s'inquiéter après l'entraînement, la course ou une très longue marche.

Apparaît pendant la course ou l'entraînement

Inquiet pendant la marche et la nuit, si une personne dort du côté douloureux

Si vous remarquez une douleur dans la région de la hanche après un effort physique, ne l'attribuez pas à une fatigue normale - passez un examen avec un médecin du sport ou un orthopédiste ordinaire.

Coxite tuberculeuse (un type d'inflammation de l'articulation de la hanche)

Surtout trouvé chez les enfants de moins de 10 ans.

Dans les premiers stades, la douleur dans l'articulation apparaît exclusivement lors de la marche, de sorte que la personne affectée par la maladie commence à boiter. Au même stade, la température corporelle augmente, l'irritabilité et l'anxiété apparaissent.

À l'avenir, la douleur s'intensifie, elle est ressentie au repos, l'amplitude des mouvements dans l'articulation est limitée et l'atrophie des muscles environnants commence.

Coxarthrose (arthrose de l'articulation de la hanche)

Les premiers symptômes de la maladie chez les personnes engagées dans un travail physique apparaissent à l'âge de 35 à 40 ans. Le taux de développement de la maladie est également affecté par le poids corporel et le mode de vie..

Manifestations de coxarthrose à différents stades:

ÉtapeCaractéristiques de la douleur

La douleur commence à déranger après une longue marche (plus de 2 km)

Gêne lors de la montée des escaliers

Petite prolifération osseuse autour de la cavité, son approfondissement

Sites d'ossification du cartilage

La douleur s'accompagne de la marche même au tout début, ainsi que de la sortie du lit, un changement brusque de la position du corps

En raison du spasme des muscles environnants, il commence à déranger même au repos - surtout la nuit, si vous dormez sur le côté avec l'articulation touchée

Atrophie des muscles qui conduisent l'articulation, diminution de l'amplitude des mouvements articulaires de 20 à 35 degrés

De nombreux patients sont déjà obligés de marcher avec une canne, ils se voient attribuer le 3e groupe de handicap

Les excroissances osseuses forment des «auvents», des «circonférences» de la tête fémorale

Raccourcissement du col du fémur, subluxation de l'articulation de la hanche.

Douleur persistante qui devient plus prononcée à chaque mouvement

La marche n'est possible qu'à quelques mètres avec des béquilles.

Manque de capacité à déplacer l'articulation de la hanche

Les patients ont besoin d'aide, ils reçoivent 2 ou 1 groupes de personnes handicapées

Déformations irréversibles de la hanche

Fortes croissances osseuses, aplatissement de la tête fémorale

La douleur est ressentie exclusivement lors de la marche uniquement au 1er stade de la maladie. Il passe rapidement dans un état de repos, de sorte qu'une personne peut l'ignorer. Cependant, afin d'éviter le handicap, il est important à ce stade de recourir à l'aide d'un orthopédiste.

Nécrose aseptique de la tête de l'articulation de la hanche

Cette maladie peut être non diagnostiquée pendant longtemps en raison d'une évolution chronique aiguë. Les patients ne consultent souvent un médecin que lorsqu'ils deviennent boiteux.

Au fur et à mesure que la pathologie progresse, de nouveaux symptômes apparaissent de plus en plus. Ils sont présentés par ordre croissant:

  1. Douleur en sortant du lit.
  2. Douleur occasionnelle dans la hanche, s'étendant jusqu'au genou, au bas du dos et au sacrum.
  3. Douleur impérissable qui devient plus forte lorsque vous marchez sur un membre affecté.
  4. Mobilité limitée des jambes.
  5. Atrophie des muscles entourant l'articulation.
  6. Raccourcissement de la jambe affectée, qui est perceptible en position couchée.

Diagnostique

Pour que le médecin puisse déterminer pourquoi votre jambe vous fait mal, il aura besoin des résultats de ces examens:

  • Radiographie de la hanche.
  • IRM - pour un diagnostic plus précis.

Le médecin peut également prescrire une densitométrie (détermination de la densité minérale des tissus par ultrasons ou rayons X) et une scintigraphie en trois phases (évaluation de l'apport sanguin à l'articulation de la hanche et aux tissus qui l'entourent).

Si une coxite tuberculeuse est suspectée, un test sanguin est effectué et des tests tuberculiniques sont effectués..

Méthodes de traitement

Le traitement vise à éliminer les causes.

Pour lutter directement contre la douleur elle-même, le médecin peut prescrire des fonds externes - Viprosal, Efkamon, Vishnevsky onguent.

Les procédures de physiothérapie sont efficaces pour soulager la douleur:

  • phonophorèse (un médicament est appliqué sur la peau, sa pénétration est renforcée par ultrasons);
  • thérapie laser magnétique (exposition à l'articulation avec un faisceau laser et un champ magnétique pour soulager l'enflure, la douleur et augmenter l'immunité locale);
  • électrophorèse (un médicament est appliqué sur la peau, sa pénétration est renforcée par un courant électrique constant).

Dans la forme aiguë de toutes les maladies, il est recommandé de limiter les mouvements et le stress sur l'articulation.

Après la première étape du traitement, des exercices de physiothérapie sont prescrits. Le médecin détermine quels exercices peuvent et devront être effectués en fonction de l'état de l'articulation sur une radiographie ou une IRM.

Ensuite, nous examinons brièvement les tactiques de traitement de diverses maladies qui causent de la douleur.

ÉtapeNature de la douleurSymptômes associésDonnées radiographiques

AINS (Diclofénac, Ibuprofène)

Suppléments - Osteo-Vit, Dihydroquercetin plus, Leveton P, Elton P.

Dans les cas avancés, ablation chirurgicale du sac synovial (cavité entourant l'articulation délimitée des muscles par la capsule articulaire)

AINS (Diclofénac, Ibuprofène)

Injections de corticostéroïdes (dexaméthasone, prednisolone) - médicaments à base d'hormones du cortex surrénalien pour soulager la douleur, l'enflure et l'inflammation

Thérapie par ondes de choc - aide à détruire l'ossification des tendons

Aux stades ultérieurs - élimination des zones les plus touchées des tendons

Si une rupture du tendon s'est produite au dernier stade de la maladie, transplantez-la

Antibiotiques (Rifampicine, Isoniazide, Streptomycine).

Antihistaminiques (Erius, Telfast, Suprastin) - médicaments qui suppriment une réaction allergique.

Antioxydants (Actovegin, hypoxène, vitamine E) - médicaments qui empêchent l'action des radicaux libres - atomes instables qui sont produits pendant le métabolisme dans le corps et peuvent endommager les cellules saines

Angioprotecteurs (Actovegin, émoxipine) - médicaments qui protègent les parois des vaisseaux sanguins et améliorent la circulation sanguine

Hépatoprotecteurs (hépatosane, ornithine) - médicaments qui empêchent la destruction des cellules hépatiques

Nécrose aseptique de la tête de l'articulation de la hanche

Analgésiques, anti-inflammatoires - pour la thérapie symptomatique

Ce n'est qu'avec l'aide d'endoprothèses que vous pouvez vous débarrasser de cette maladie

Nous considérerons séparément le traitement de la coxarthrose, car c'est la pathologie la plus fréquente et la plus dangereuse qui provoque des douleurs dans l'articulation de la hanche lors de la marche.

Méthodes de contrôle de l'ostéoarthrose de l'articulation de la hanche

Un traitement complet est nécessaire qui combine plusieurs méthodes:

  1. Médicaments.
  2. Régime.
  3. Thérapie par l'exercice.
  4. Respect des règles générales de vie.

Il existe également des techniques orthopédiques pour lutter contre la maladie. Par exemple, la traction de l'articulation de la hanche (son extension) est un traitement non chirurgical.

Aux stades ultérieurs, une solution chirurgicale au problème est possible - endoprothèses.

MaladieMoyens de traiter avec elle

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Diclofénac, indométacine, ibuprofène

Corticostéroïdes pour injection dans les tissus environnants

Élimination du processus inflammatoire, qui peut s'accompagner d'ostéoarthrose

Extrait d'aloès, humeur vitreuse, extrait de placenta, Arteparon

Réduit l'inflammation, empêche la destruction ultérieure du cartilage

Anesthésiques locaux

Efkamon, Viprosal, Menovazin, teinture de capsicum

Soulage la douleur et améliore la qualité de vie

Régime pour la coxarthrose

Produits très utiles tels que:

  • Le foie, la langue, les reins, le cœur, les champignons et le poisson sont des sources autorisées de protéines. La viande, surtout grasse, n'est pas recommandée à la consommation.
  • Légumes et fruits, car ils sont riches en vitamines et minéraux. Le chou, les carottes, les aubergines, la citrouille, les betteraves, les pruneaux, les raisins secs et les abricots secs sont particulièrement utiles..
  • Céréales - saturées de cuivre et de fer.
  • Fruits de mer - riches en phosphore et en fluorure.
  • Produits laitiers et lait aigre, car ils contiennent beaucoup de calcium et de vitamines B.

Il vaut mieux refuser les variétés grasses de viande, poisson salé, semoule, sucre, sel, huile de tournesol.

Physiothérapie

Des procédures physiothérapeutiques efficaces:

  • boue cicatrisante;
  • électrophorèse;
  • électrothérapie;
  • magnétothérapie;
  • thérapie au laser.

Ils aident à soulager la douleur et à améliorer la circulation sanguine dans les tissus qui nourrissent l'articulation, ce qui empêchera une nouvelle destruction du cartilage..

Physiothérapie

  1. Position de départ - allongé avec les jambes tendues, les bras aux coutures. Levez vos mains en inspirant, en expirant, redescendez. Répétez 6-8 fois.
  2. Pliez et étendez vos bras au niveau des coudes 6-8 fois.
  3. Pliez et redressez vos genoux, sans soulever les talons du sol, 8 à 10 fois.
  4. Tirez une jambe pliée avec votre main sur votre ventre, la deuxième ligne droite. Répétez 8 fois.
  5. Pliez vos genoux, relevez votre bassin, attardez-vous, revenez à la position de départ. Le nombre de répétitions - 5-8.
  6. Exercice "vélo" 10-15 secondes.
  7. Allongez-vous sur le ventre. Levez la tête et les épaules, maintenez la position pendant quelques secondes. Répétez 6 fois.
  8. Relevez une jambe sans la plier, 6 fois.
  9. Levez la tête et les épaules, effectuez des mouvements de la main comme si vous nagiez 3 fois, revenez à la position de départ, répétez 6 fois.
  10. Allongez-vous sur un côté sain. Soulevez votre jambe endolorie, prenez-la sur le côté, revenez à sa position d'origine, répétez 8 fois.

Techniques de traitement orthopédique

La technique la plus courante est la traction de l'articulation de la hanche. Il est basé sur l'extension de l'articulation - la distance des extrémités articulaires des os les unes des autres, ce qui contribuera à réduire la charge sur le cartilage et à ralentir sa destruction ultérieure.

Au début, la procédure provoque une douleur accrue, donc tous les patients ne veulent pas poursuivre le traitement jusqu'à la fin.

Traction de la hanche

Techniques chirurgicales

La myotomie de décompression peut être utilisée pour soulager la douleur. Il vous permet de réduire la pression sur la tête fémorale en:

  • écrêtage du trochanter plus et moins avec des muscles attachés à lui;
  • dissection du fascia large (plaque de tissu conjonctif recouvrant les ligaments, les nerfs, les vaisseaux et formant un étui pour les muscles) de la cuisse et des adducteurs, ainsi que du tendon du muscle iliopsoas.

Fondamentalement, une telle opération est réalisée par des personnes âgées aux 2 stades de la maladie.

Pour le traitement complet de la coxarthrose, une arthroplastie de la hanche est utilisée.

Endoprothèse de hanche. Cliquez sur la photo pour agrandir Radiographie de l'articulation de la hanche avec endoprothèse

Douleur à la hanche en marchant

L'articulation de la hanche (TBS) est une articulation multiaxiale sphérique formée par la surface semi-lunaire du cotyle de l'os pelvien et l'épiphyse de la tête fémorale. Il relie le torse aux membres inférieurs et assume la charge principale du haut du corps.

De plus, l'articulation de la hanche est un support pour toute la colonne vertébrale et effectue une gamme importante de mouvements. Il peut se déplacer dans trois plans et effectuer la flexion-extension, l'abduction-réduction, la rotation.

La douleur à la hanche est appelée coxalgie, qui survient en réponse à une inflammation ou à des dommages mécaniques. Les facteurs de risque de développement de la coxalgie sont un effort physique élevé, une surcharge pondérale, des anomalies squelettiques congénitales et une prédisposition héréditaire. La douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche est un signe caractéristique de blessures et de certaines maladies systémiques, ainsi que de troubles métaboliques.

Les causes

Un syndrome douloureux fort et persistant est observé avec des dommages mécaniques - luxation, fracture de la tête ou du cou de l'os de la hanche. Les ecchymoses pelviennes s'accompagnent également de douleurs dont l'intensité varie de légère à modérée..

Des douleurs douloureuses dans la partie supérieure de la cuisse sont une préoccupation pour l'arthrite d'origine infectieuse ou rhumatismale. Les sensations douloureuses aggravées après une longue marche sont des symptômes typiques de la maladie de Perthes et de la maladie de Koenig..

Il y a plusieurs autres raisons pour lesquelles une articulation de la hanche fait mal en marchant:

  • coxarthrose;
  • l'ostéoporose;
  • sciatique;
  • arthrite;
  • ostéochondrose;
  • syndrome du piriforme;
  • trocharterite (enthésopathie);
  • bursite iliaque du pétoncle;
  • sclérodermie.

Coxarthrose

La coxarthrose est une maladie chronique des articulations dans laquelle se développent des changements dégénératifs-dystrophiques. Il peut être primaire et secondaire. Pourquoi l'arthrose primaire se produit, la médecine est encore inconnue. Il a été établi que dans la grande majorité des cas, elle s'accompagne d'ostéochondrose et d'arthrose du genou (gonarthrose).

Une condition préalable à une forme secondaire de pathologie est la vieillesse, l'augmentation des charges articulaires, les blessures, la dysplasie congénitale ou la luxation de la hanche.

  • douleur sur le côté de l'articulation, s'étendant jusqu'à l'aine, la cuisse et le bas de la jambe, jusqu'au genou;
  • amplitude de mouvement réduite;
  • changement de démarche, boitant;
  • amyotrophie;
  • asymétrie des extrémités - la jambe affectée devient plus courte que saine.

Dans le développement de la coxarthrose, 3 stades sont observés et peuvent ne pas se manifester pendant longtemps. Le premier signe est généralement un inconfort et une douleur après avoir marché ou couru, s'apaisant au repos. En règle générale, la douleur est localisée dans l'articulation de la hanche, mais peut être ressentie dans la fesse ou le genou.

Aux stades avancés de l'arthrose, la douleur devient permanente, les mouvements sont fortement limités. En raison de l'atrophie musculaire, le bassin commence à dévier dans un plan vertical, la longueur du membre diminue. Une personne malade, appuyée sur une jambe affectée, incline le corps, ce qui augmente la charge sur l'articulation et intensifie la douleur.

L'ostéoporose

Avec l'ostéoporose de l'articulation de la hanche, le risque de fracture de la hanche est considérablement augmenté, ce qui est particulièrement dangereux pour les personnes âgées. L'ostéoporose, dans laquelle il y a une perte accélérée de la masse osseuse, se manifeste par des symptômes flous caractéristiques d'autres pathologies. Par conséquent, il est presque impossible de le reconnaître sans un examen approfondi.

Il existe plusieurs signes spécifiques d'ostéoporose: l'apparition d'un arceau, qui n'était pas là auparavant, une diminution de la croissance de plusieurs centimètres (de 5 à 15), et des crampes dans les muscles du mollet. La jambe fait mal à l'avant de la cuisse gauche ou droite, mais la lésion peut être bilatérale.

Sciatique

La cause de l'ischialgie lombaire peut être l'ostéochondrose, la hernie spinale, la spondylarthrose lombaire, le syndrome myofascial. Les provocateurs de la douleur comprennent l'hypothermie, un tour brusque du corps, un long séjour dans une position inconfortable.

Une attaque de douleur apparaît soudainement et a un caractère vif et tirant. La compression ou l'irritation du nerf sciatique répond par une douleur intense qui, à son tour, provoque des spasmes musculaires.

Dans la plupart des cas, la lésion est unilatérale, donc la douleur apparaît à gauche ou à droite et est localisée dans la cuisse et le bas du dos. L'activité motrice est également limitée, en particulier dans la colonne lombo-sacrée: lorsque vous essayez de vous pencher ou de vous redresser, une personne prend une position à moitié pliée.

En marchant et debout, il essaie de ne pas s'appuyer sur la jambe affectée et transfère le poids corporel à une jambe saine. Cela conduit à des déformations de la colonne vertébrale - la courbure et l'aplatissement de la lordose lombaire. Parfois, les patients ne peuvent pas s'asseoir ou sont obligés de reposer leurs mains sur une chaise.

Arthrite

L'arthrite de la hanche est appelée coxite. Cette pathologie est de nature inflammatoire et se produit en réponse à une infection ou à un dysfonctionnement du système immunitaire. L'inflammation affecte principalement la membrane synoviale tapissant l'articulation de l'intérieur. S'il n'est pas traité, il passe à tous les éléments articulaires, y compris les os et le cartilage..

La liste des causes de l'arthrite est assez longue. Il peut s'agir de maladies infectieuses - tuberculose, brucellose, méningite, salmonellose, chlamydia; réactions allergiques, troubles métaboliques, processus oncologiques et auto-immunes.

La gravité des symptômes dépend de la nature de l'évolution de l'arthrite, qui peut être aiguë, subaiguë ou chronique. Dans la coxite aiguë, la douleur dans une ou les deux hanches apparaît soudainement, la zone affectée gonfle et devient rouge.

En raison du gonflement des tissus mous, la mobilité est limitée, il devient difficile de plier la jambe ou de la prendre sur le côté. L'état général s'aggrave: la température monte à 38 - 38,5 °, il y a un mal de tête et une faiblesse. Cette apparition est caractéristique de l'arthrite purulente, dans laquelle il y a une douleur lancinante aiguë et une accumulation de pus dans la cavité articulaire.

L'inflammation non infectieuse se caractérise par une apparition progressive avec une prédominance de douleurs douloureuses et sourdes à l'extérieur de la cuisse, à l'aine et aux fesses. La douleur et la raideur dans l'articulation sont le plus souvent ressenties après un long séjour dans une pose statique, par exemple, pendant une nuit de sommeil.

Il convient de noter que l'arthrite TBS est beaucoup plus susceptible de se développer chez les enfants et les adolescents que chez les adultes, et est plus grave. La coxite purulente aiguë, qui peut entraîner la mort en peu de temps, est particulièrement dangereuse..

L'arthrite infectieuse chez un enfant peut se développer dans un contexte de maladies infantiles - par exemple, avec les oreillons (oreillons), la méningite, la varicelle, la rougeole, la rubéole ou le SRAS.

Ostéochondrose

La localisation de l'ostéochondrose est généralement la colonne vertébrale, mais les articulations peuvent également être affectées. Le tableau clinique de l'ostéochondrose du SCT ressemble à l'arthrose, cependant, diffère par la prévalence plus large du processus pathologique.

Si en cas d'arthrose, la destruction se produit dans l'articulation elle-même et les tissus voisins, l'ostéochondrose du SCT s'accompagne le plus souvent de processus destructeurs dans la colonne vertébrale. En d'autres termes, l'ostéochondrose de l'articulation de la hanche est secondaire.

Les symptômes de l'ostéochondrose sont la douleur, la raideur et un resserrement qui se produisent lors de tout mouvement du membre. Dans les derniers stades, la déformation se produit en raison de la croissance osseuse - ostéophytes, l'articulation peut s'enflammer et gonfler. La douleur devient permanente et se propage de la hanche au genou..

Syndrome de piriforme

Avec ce syndrome, un nerf sciatique et les vaisseaux sanguins voisins sont comprimés dans l'espace sous-piriforme, qui est situé dans la zone fémorale latérale. La raison en est un spasme piriforme en raison de dommages à la colonne lombo-sacrée, d'un traumatisme ou d'un surentraînement. Parfois, le syndrome du piriforme (SGM) se développe après une mauvaise injection ou une hypothermie.

La pathologie est caractérisée par un syndrome douloureux persistant, qui commence dans la région lombaire et se propage progressivement à l'ensemble du membre inférieur. Les zones fessière sacrée et sacro-iliaque peuvent être affectées.

Les caractéristiques de SGM sont les suivantes:

  • inconfort et douleur sévères lors de la marche, en amenant la cuisse au torse, en s'accroupissant et en essayant de mettre le pied sur le pied;
  • réduction de la douleur lors de la reproduction des jambes en position assise ou couchée;
  • lumbago et douleur à l'arrière de la cuisse;
  • une sensation de froid, de brûlure ou d'engourdissement dans la jambe;
  • en pinçant la branche plus grande ou péronière, le bas des jambes et les pieds font mal, lorsque le temps change ou dans des situations stressantes, l'inconfort s'intensifie;
  • boiterie associée à un spasme artériel.

Dans certains cas, les muscles du plancher pelvien sont spasmodiques, ce qui entraîne un dysfonctionnement de l'urètre et des sphincters rectaux. Cela se manifeste par un retard dans la miction et une gêne lors des selles..

Trochantérite

La trocharterite est une inflammation de l'articulation de la hanche située dans le trochanter (grand trochanter) - le point supérieur du fémur. C'est ici que tous les muscles et tendons entourant l'articulation sont attachés et connectés. Le périoste et l'os du grand trochanter, les sections terminales des tendons musculaires et le sac synovial de TBS sont impliqués dans le processus pathologique.

Le seul symptôme de la trochantérite est une douleur d'intensité variable. La trochantérite aiguë s'accompagne de douleurs aiguës, s'étendant à la jambe et augmentant avec le mouvement. Dans la forme chronique de la maladie, une douleur constante est observée, qui ne laisse pas seule même la nuit.

Bursite iliaque-pétoncle

Avec la bursite, le sac synovial de l'articulation de la hanche s'enflamme, ce qui s'accompagne d'une formation et d'une accumulation excessives de liquide intra-articulaire. Le plus souvent, la bursite survient à la suite d'un traumatisme ou d'une irritation mécanique constante. Dans le premier cas, une bursite aiguë se développe, dans le second, avec microtraumatisation régulière, chronique.

Dans l'articulation de la hanche, le sac de pétoncle iliaque est le plus souvent touché, dont l'inflammation aiguë entraîne des symptômes sévères:

  • la température corporelle augmente;
  • la zone articulaire fait mal, la douleur s'intensifie avec les mouvements d'extenseur, de rotation et d'abduction;
  • le pied prend une position forcée d'abduction et de rotation vers l'extérieur, tout en restant légèrement fléchi;
  • un compactage douloureux se fait sentir sur le ligament inguinal.

La sclérodermie

Le syndrome articulaire avec sclérodermie est observé chez la plupart des patients avec un diagnostic de sclérodermie, dans 30% des cas les douleurs articulaires apparaissent en premier. La sclérodermie est une maladie auto-immune qui affecte les tissus conjonctifs des vaisseaux sanguins, la peau, le système musculo-squelettique et les organes internes..

De la part des articulations, la sclérodermie se manifeste par des douleurs rhumatismales: un gonflement apparaît dans la zone articulaire, éventuellement une légère rougeur. La douleur est généralement douloureuse et peut s'intensifier lorsque le temps change.

Méthodes de traitement

Si la douleur dans l'articulation de la hanche pendant la marche dérange pendant une longue période, vous devez consulter un médecin et subir un examen. Que faire ensuite dépendra du diagnostic.

Le traitement de l'arthrose peut être conservateur et chirurgical. Les méthodes conservatrices comprennent des médicaments pour soulager la douleur et restaurer le cartilage, la physiothérapie. La base d'une thérapie réussie est la gymnastique thérapeutique, efficace à tous les stades de la maladie. Avec une destruction totale de l'articulation, des endoprothèses sont réalisées..

Dans le traitement de l'ostéoporose, des médicaments hormonaux, des préparations à base de calcium et de vitamine D, des bisphosphonates et de la calcitonine sont utilisés.
L'élimination de la douleur avec l'ischialgie lombaire est obtenue en ajustant la cause qui l'a provoquée (hernie intervertébrale, ostéochondrose lombaire). Une condition importante est la bonne organisation de la couchette - elle doit être suffisamment rigide et élastique.

Le traitement complexe de l'ischialgie lombaire comprend des analgésiques, des anti-inflammatoires, des relaxants musculaires, des antispasmodiques, des angioprotecteurs et des complexes vitaminiques. Les bons effets ont un massage thérapeutique, l'acupuncture et des enveloppements de boue. Si les méthodes conservatrices ne fonctionnent pas, la traction vertébrale est appliquée.

Le traitement de l'arthrite est principalement symptomatique et comprend nécessairement des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Pour les douleurs intenses, injections intra-articulaires de prednisone ou de méthylprednisolone.

Un traitement spécifique de l'arthrite est nécessaire pour les formes infectieuses et rhumatismales. Ces maladies nécessitent une sélection individuelle de médicaments. Dans les cas graves, l'introduction de cellules souches est utilisée, ce qui aide à restaurer le cartilage et à améliorer la nutrition des éléments articulaires. Grâce au traitement avec des cellules souches, la résistance de l'organisme aux infections augmente.

Pour guérir l'ostéochondrose, une approche intégrée est nécessaire. Puisque la maladie est associée à la destruction du cartilage articulaire, des chondroprotecteurs sont prescrits. Les crampes musculaires sont éliminées avec des relaxants musculaires.

Avec l'ostéochondrose TBS, vous pouvez utiliser des produits préparés à domicile, mais uniquement après approbation du médecin traitant. Si la douleur est soudainement survenue, une feuille de chou ordinaire vous aidera. Il n'a pas besoin de s'ébouillanter avec de l'eau bouillante, de l'adoucir ou de le moudre, il suffit de le mettre sur un point sensible et de le fixer avec un bandage. Il est préférable de faire la procédure la nuit et de fermer la compresse de chou sur le dessus avec un chiffon chaud.

Résumer

La douleur en marchant dans l'articulation de la hanche peut provoquer de nombreuses maladies. Certains d'entre eux peuvent être évités si vous suivez quelques règles: ne surchargez pas l'articulation, faites régulièrement de l'exercice et mangez rationnellement. À première vue, ces mesures simples fonctionnent vraiment et peuvent empêcher ou ralentir considérablement les processus destructeurs..

Cependant, dans certains cas, il n’existe pas de mesures préventives et seul un examen opportun peut aider. Cela s'applique aux maladies qui surviennent en raison de troubles auto-immunes - polyarthrite rhumatoïde, sclérodermie et autres.

Si la marche commençait soudainement à causer des désagréments, pendant ou après les promenades une douleur inexplicable apparaît, la meilleure solution serait de consulter un médecin et d'en établir la cause. être en bonne santé!

Pourquoi une hanche fait mal. Douleurs musculaires fémorales: causes et méthodes de traitement

Matériaux populaires

Aujourd'hui:

Pourquoi une hanche fait mal. Douleurs musculaires fémorales: causes et méthodes de traitement

Les membres inférieurs sont souvent à l'origine de douleurs chez les personnes de tout âge. Le problème s'intensifie avec l'âge, lorsque les principales maladies dégénératives-dystrophiques apparaissent. Un symptôme courant est la douleur dans le muscle de la cuisse. Cependant, il existe de nombreuses raisons pour cette manifestation désagréable, et dans chaque cas, l'approche des mesures thérapeutiques nécessite un individu.

Causes et diagnostics

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires..."...

La douleur dans le muscle fémoral peut survenir dans de nombreuses situations pathologiques. Les raisons menant à ce symptôme sont mieux divisées en plusieurs groupes ayant un mécanisme commun pour la formation du problème. Les principaux facteurs qui conduisent à l'apparition de douleurs dans le muscle de la cuisse:

  • maladies du système musculo-squelettique. et d'autres maladies résultant de changements involutionnels dégénératifs-dystrophiques dans le tissu du cartilage osseux;
  • maladies systémiques du tissu conjonctif. Toute maladie de ce groupe peut provoquer des douleurs dans le muscle fémoral, mais le plus souvent la dermatomyosite ou la sclérodermie systémique provoque un symptôme. Le syndrome de la douleur secondaire est caractéristique de la spondylarthrite ankylosante en tant que processus immuno-inflammatoire;
  • blessures traumatiques. Un groupe de maladies causées par une action mécanique aiguë ou contondante: déchirures et entorses des muscles et des ligaments, fractures osseuses, ecchymoses;
  • processus inflammatoires locaux. Souvent, sous l'influence de micro-organismes, une lésion isolée du muscle fémoral est observée;
  • pathologie vasculaire. Diverses thromboses, varices ou phlébites peuvent provoquer des douleurs dans les muscles de la cuisse, car une inflammation locale avec œdème se produit dans les tissus autour du vaisseau;
  • parasites. Les vers peuvent vivre et se multiplier dans les tissus musculaires. Trichinella provoque le syndrome douloureux le plus prononcé, mais les filaires et les cysticerques peuvent également entraîner une gêne dans le muscle fémoral;
  • maladies rares: maladies congénitales et acquises qui surviennent chez un nombre limité de personnes et sont associées à des anomalies génétiques. Ce groupe comprend la thrombocytopathie, les processus auto-immunes de la hanche, les tumeurs malignes, le raccourcissement du membre.

Les hanches sur les côtés font mal. Pourquoi la hanche fait-elle mal latéralement dans la zone articulaire lors de la marche ou la nuit

peut survenir à tout âge et pour diverses raisons. Cependant, le plus souvent, un symptôme désagréable apparaît chez les athlètes, les personnes âgées et ceux qui effectuent un travail physique intense. Des sensations douloureuses peuvent en indiquer. maladies congénitales et acquises ou autres.

L'articulation de la hanche fait mal en raison de l'irritation des fibres nerveuses sensibles qui innervent le périoste, les ligaments, la capsule articulaire ou les tissus périarticulaires. La douleur peut survenir en endommageant l'une de ces structures.

J'ai mal à la hanche quand je mens. Que faire en cas de douleur dans l'articulation de la hanche la nuit allongée sur le côté?

| Orthopédiste de la plus haute catégorie

Il arrive souvent que la nuit, une personne ressent une douleur douloureuse dans l'articulation de la hanche allongée sur le côté. Elle prive le patient de la possibilité de se reposer, ce qui entraîne de nombreux problèmes. Pourquoi l'articulation de la hanche fait-elle mal? Comment se débarrasser des sensations atroces?

Les causes

La douleur dans l'articulation de la hanche couchée sur le côté la nuit peut être de nature et de durée différentes. Les raisons suivantes provoquent l'apparition de douleur.

Blessures diverses

Ces types de blessures incluent les dommages suivants:

  • fracture de la hanche;
  • entorse et luxation;
  • rupture ligamentaire;
  • ecchymose à la hanche.

Les blessures sont particulièrement dangereuses chez les personnes âgées de 40 à 45 ans, en raison de la fragilité osseuse accrue, un risque élevé d'ostéoporose.

Maladies associées

Presque toutes les maladies des articulations de la hanche s'accompagnent de douleurs:

  1. Différents types d'arthrite. La douleur apparaît en marchant, elle est vive, nette. Peut donner à la cuisse ou à l'aine.
  2. Coxarthrose. La structure du cartilage, sa nutrition et son apport sanguin sont perturbés. Au stade avancé de la maladie, la douleur est ressentie en mouvement et au repos.
  3. Spondylarthrite ankylosante. La douleur se manifeste dans la zone lombaire et sacrée. Cette maladie est caractérisée par des douleurs nocturnes dans l'articulation de la hanche..
  4. Bursite. Le processus inflammatoire dans le sac synovial de l'articulation. Accompagné de douleurs et de courbatures.
  5. Tendance. Inflammation ligamentaire. En plus de la douleur, une restriction articulaire est caractéristique de cette maladie..
  6. Processus nécrotiques dans les tissus de l'articulation de la hanche. Un exemple est la maladie de Perthes..
  7. Troubles neurologiques de la colonne vertébrale, une douleur peut être apportée à la zone des articulations de la hanche.

Si vos articulations de la hanche vous font mal la nuit, c'est certainement une raison pour demander l'aide d'un médecin. Il déterminera les causes de la douleur, collectera les antécédents médicaux du patient, prescrira les examens et tests nécessaires, en fonction des résultats du traitement qui sera prescrit.

Plaintes des patients

Symptômes courants des patients lorsqu'ils contactent un spécialiste:

  1. Douleur douloureuse dans l'articulation pelvienne, surtout la nuit en position couchée sur le côté.
  2. La douleur peut irradier jusqu'au genou, le long du côté de la cuisse, dans l'aine.
  3. Sensation d'engourdissement ou, inversement, de chaleur dans une jambe malade.
  4. Tir, douleur brûlante à l'arrière de la cuisse, en particulier avec les virages, les squats.

Et si le patient ne peut pas dormir, il lui est difficile de se déplacer, de se lever d'une position assise ou couchée? Diverses méthodes de diagnostic aideront à déterminer l'état des articulations de la hanche et des vaisseaux qui les entourent en ce moment:

De plus, un diagnostic détaillé et complet permet de différencier une maladie d'une autre..

Thérapie de la douleur dans les articulations de la hanche

Les symptômes des maladies de l'articulation pelvienne sont assez graves et apportent une gêne au patient, réduisent la qualité de vie. Presque tous les processus pathologiques associés à l'articulation pelvienne sont traités assez longtemps et nécessitent un traitement complexe.

Important! Tout d'abord, il est nécessaire d'identifier les causes de la maladie, de trouver la cause de la douleur et de traiter les symptômes.

Traitements conservateurs

Comment traiter un patient dont la jambe fait mal dans la région pelvienne, surtout la nuit? Pour soulager la douleur et l'inflammation, le cas échéant, le médecin prescrit d'abord des médicaments.

Thérapie médicamenteuse

Cela comprend plusieurs groupes de produits pharmaceutiques..

Analgésiques

Exemples d'analgésiques, de médicaments anti-inflammatoires:

Ils apportent un soulagement temporaire, il est permis de ne pas utiliser plus de 14 jours.

Cartilage reconstituant des médecines

Les chondroprotecteurs sont le plus souvent prescrits:

Ces médicaments inhibent la destruction du tissu articulaire, améliorent les processus métaboliques..

Important! Les chondroprotecteurs sont recommandés pour une longue durée de 3 à 6 mois..

Relaxants musculaires

Les types suivants sont considérés comme des exemples de ces médicaments relaxants:

Ils éliminent l'hypertonie musculaire, améliorent la circulation sanguine.

Douleur dans la cuisse et les fesses. Douleur dans les fesses et les hanches

La fesse est un muscle situé sur la cuisse. Sur elle est une couche de graisse sous-cutanée. La douleur dans les fesses et les hanches peut être dérangeante à la fois après une blessure et en raison du développement du processus inflammatoire. Parfois, l'inconfort est transmis par la colonne vertébrale, ainsi que par le coccyx ou le sacrum. S'il y a des anomalies dans ces parties du corps, la fesse peut sembler douloureuse. En fait, bien souvent, ce n'est qu'un signe de pathologie des articulations, des vaisseaux sanguins, des terminaisons nerveuses.

Douleur dans la cuisse et la fesse droite

L'inconfort peut apparaître périodiquement pendant plusieurs mois ou ne déranger qu'occasionnellement. Des douleurs aiguës dans les fesses et les hanches accompagnent généralement un effort physique excessif. Si vous ne parvenez pas à évaluer correctement votre force dans le gymnase ou en faisant du jogging, le lendemain, vous pouvez ressentir une gêne.En outre, des douleurs dans la cuisse droite et les fesses peuvent être causées par des violations:

L'inconfort peut s'aggraver au coucher et disparaître complètement la nuit. La nature des sensations est différente, par exemple, des douleurs sourdes apparaissent souvent. S'il devient difficile de marcher ou de courir, vous devez vérifier la colonne lombaire pour une hernie.

Douleur dans la fesse et la cuisse en position assise

Parfois, il y a un grand inconfort en étant assis ou couché d'un certain côté. Souvent, de cette manière, le corps signale une bursite trochantérienne. La cause de la douleur dans la fesse et la cuisse en position assise est l'arthrose de l'articulation de la hanche. Cette maladie est traitable, l'essentiel est de ne pas la déclencher, car des complications conduisent à une invalidité. De plus, une gêne peut apparaître:

  • lésions de la racine de la moelle épinière;
  • pathologie du muscle fessier moyen ou mineur;
  • sciatique.

Toutes ces maladies sont dangereuses avec leurs complications. Pour les éviter, vous devez prendre rendez-vous avec un traumatologue ou un orthopédiste dès que possible. En moyenne, un diagnostic précis peut être posé en 1 à 2 jours..

L'articulation de la hanche fait mal la nuit. Causes d'inconfort

Pendant de nombreuses années, essayant de guérir JOINTS?

Directeur de l'Institut pour le traitement des articulations: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de guérir les articulations en prenant un médicament quotidien pour 147 roubles...

Si votre articulation de la hanche fait mal la nuit, il peut y avoir plusieurs raisons. L'inconfort est de courte durée et peut déranger longtemps une personne. L'intensité de la douleur est également différente. Quelqu'un attire l'attention sur les douleurs de traction légères, tandis que d'autres les caractérisent comme des brûlures et interfèrent avec le sommeil.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Sustalaif. Vu la popularité de ce produit, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.
En savoir plus ici...

Les causes des douleurs nocturnes dans l'articulation de la hanche (TBS) peuvent être divisées en deux groupes:

  • Blessures;
  • Maladies articulaires.

Selon la cause de la douleur, le traitement est différent. Avant de prendre des médicaments, vous devriez consulter un médecin.

Lorsque la cause de la douleur est une blessure

L'articulation de la hanche remplit une fonction motrice importante dans le corps. C'est l'un des plus gros joints. Les jambes d'une personne portent la plus grande charge. Les facteurs suivants peuvent provoquer de la douleur:

  • Fracture de la hanche;
  • Entorse;
  • Blessure;
  • Rupture ligamentaire.

Lorsqu'un col fémoral est fracturé, les patients ne peuvent généralement pas effectuer de mouvements seuls, et s'ils sont blessés à la suite d'une chute, ils ne peuvent même pas se lever.

Le plus grand risque de blessure à l'articulation de la hanche est pour les patients de plus de 45 ans, en particulier chez les femmes. Cela est dû au début de la ménopause, lorsque le calcium est excrété de manière intensive par le corps, ce qui entraîne une fragilité osseuse accrue.

Lorsque la cause de la douleur est la maladie

Presque toutes les maladies articulaires s'accompagnent de douleurs intenses. Leur intensité dépend du stade de la pathologie. En pensant pourquoi l'articulation de la hanche fait mal la nuit, il convient de vérifier les maladies suivantes:

  • Arthrite;
  • Coxarthrose;
  • Bursite TBS;
  • Tendinite;
  • Nécrose;
  • Spondylarthrite ankylosante;
  • Névralgie.

Avec l'arthrite, la douleur est ressentie à la fois en position couchée et en mouvement. Des douleurs douloureuses la nuit apparaissent lorsque la maladie a progressé. Dans les premiers stades, les sensations désagréables dans les articulations ne surviennent que dans le contexte de surmenage.

La coxarthrose est une forme grave de pathologie, l'arthrose progressive, dans laquelle la nutrition et l'apport sanguin au cartilage de l'articulation sont altérés. Lorsque le patient est allongé sur le côté ou marche activement, la douleur s'intensifie.

Avec la bursite, l'inflammation se produit à l'intérieur du sac articulaire de l'articulation. Le processus pathologique dans la section synoviale est capable de provoquer des douleurs, à la fois pendant la journée et pendant le sommeil la nuit..

Avec une tendinite, le patient ne ressentira pas seulement de la douleur la nuit. Puisque l'inflammation des ligaments se produit avec cette pathologie, la maladie affecte la capacité de se déplacer. Il y a une amplitude de mouvement limitée de l'articulation, elle est raide.

Les changements nécrotiques dans le tissu osseux près de l'articulation et dans le cartilage entraînent des douleurs la nuit. Plus la zone de dommages est grande, plus l'inconfort est fort.

Avec la spondylarthrite ankylosante et les troubles névralgiques, des douleurs dans les articulations de la hanche sont également possibles. Un diagnostic précis nécessite un examen. La douleur peut irradier vers les zones voisines, un diagnostic précis est donc toujours important avant le traitement.

Pourquoi l'articulation de la hanche fait-elle mal en marchant? Traitement et causes de la douleur

Pourquoi y a-t-il des douleurs dans l'articulation de la hanche lors de la marche, du traitement, de la prévention et des soins d'urgence pour une gêne insupportable - ce sont les problèmes clés auxquels de nombreux patients sont confrontés pendant l'intersaison - un moment où toutes les maladies chroniques s'aggravent.

L'articulation de la hanche dans le corps de toute personne effectue toujours un travail énorme, subissant d'énormes charges, à la fois en marchant et en position statique.

Les principales missions de cette formation anatomique: supporter le poids de toute personne, effectuer une gamme de mouvements, créer de la confiance et un sens de l'équilibre lors de déplacements dans l'espace.

Toute maladie des articulations ou des os qui affecte l'articulation de la hanche menace gravement le patient.

Si vous ne commencez pas un traitement en temps opportun, des problèmes surviendront non seulement avec une marche prolongée, mais aussi dans un état de repos complet.

Douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche et au repos de nature primaire - un signal pour consulter immédiatement un médecin pour obtenir de l'aide.

Dans la plupart des cas, les patients notent l'apparition de sensations désagréables dans l'articulation lors de la marche. L'inconfort persistant est chronique et inquiète la personne réelle tout le temps.

Le traitement est nécessaire même si la douleur n'est pas intense.

Pourquoi une douleur à la hanche se produit-elle??

Blessures

Le traumatisme est la principale cause de douleur chronique à la hanche chez un nombre prédominant de patients.

Si auparavant une personne avait subi une blessure ou une intervention chirurgicale, elle peut de temps en temps rencontrer diverses manifestations de la maladie.

En règle générale, les patients décrivent la douleur comme suit: tir, pointu, pointu et douloureusement obsessionnel. La douleur peut apparaître immédiatement après la marche ou quelque temps après l'exercice.

Seul le médecin traitant, après avoir effectué toutes les mesures diagnostiques appropriées, pourra dire pourquoi l'articulation de la hanche fait mal.

Considérez les blessures graves.

Déformation des os, des structures cartilagineuses, des ligaments de l'articulation fémorale et même des dommages au tissu musculaire

Dans la vieillesse, même le moindre mouvement imprécis peut provoquer divers phénomènes destructeurs dans les articulations de la hanche.

Dans ce cas, le patient âgé peut même ne pas se rendre compte que la hanche est endommagée et il a besoin de soins médicaux immédiats..

Fracture grave de la hanche, endommagement du sac articulaire, fracture de la hanche

Les symptômes d'une blessure chronique surviendront au stade aigu. Pour les pathologies du système musculo-squelettique, cette période est l'automne et le printemps..

Tous les symptômes sont particulièrement aigus dans le cas où le patient a reçu un traitement pas entièrement compétent..

Luxation, ecchymose, entorse, abattage d'une articulation, d'éléments osseux ou de tissus mous

Des dommages pourraient survenir il y a quelques minutes ou les douleurs articulaires ne sont qu'un «écho» d'une blessure ancienne..

Processus nécrotiques aseptiques de la tête de l'articulation de la hanche, où le cou est également impliqué

Pathologie très dangereuse. Seul un médecin compétent pourra prendre des mesures pour résoudre une tâche aussi difficile..

En règle générale, les douleurs articulaires sont incroyablement sévères. Même les analgésiques les plus puissants n'arrêtent pas la douleur.

Causes - déformation totale liée à l'âge, carence en nutriments, problèmes trophiques à la périphérie.

Pathologie

L'ostéoarthrose est le principal processus inflammatoire dans lequel les articulations de la hanche des deux jambes sont douloureuses, à la fois en marchant et en état de repos complet.

La douleur est forte, intense, parfois on a l'impression de "tirer dans le bassin". Peut être ressenti plus fortement dans la cuisse droite ou gauche avec un rayonnement vers d'autres sites anatomiques.

Causes spécifiques entraînant des douleurs et des malaises perceptibles dans l'articulation de la hanche:

  • Processus tumoraux malins dans les tissus adjacents (dans les derniers stades, la douleur ne se produit pas lors de la marche, mais avec un repos complet ou même pendant le sommeil du patient).
  • Métastases tissulaires et croissance rapide des conglomérats oncologiques (l'oncologue est principalement impliqué dans le traitement).
  • Prédisposition héréditaire à l'inflammation et aux phénomènes destructeurs des articulations de la hanche.
  • Inflammation des tendons qui provoque de la douleur (généralement toute la jambe fait mal, l'épicentre de l'inconfort est concentré dans la cuisse).
  • Bursite de diverses origines (les douleurs sont fortes et intrusives).
  • Infections et pathologies virales de l'articulation de la hanche et des tissus adjacents.
  • Tuberculose osseuse (surtout, la maladie «frappe» l'articulation de la hanche, la douleur survient immédiatement après la marche).
  • Processus pathologiques au niveau lombaire et sacré.

Parfois, le principal provocateur de la douleur est une lésion de la colonne vertébrale ou des processus pathologiques aigus des organes pelviens. Ignorer la douleur et retarder le rendez-vous chez le médecin est lourd de conséquences graves.

Comment la hanche fait mal: classification de l'inconfort

La hanche, l'articulation ou la jambe entière dans son ensemble peut faire complètement mal.

Parfois, c’est l’identification de la douleur par nature et degré d’intensité qui aide à établir un diagnostic précis.

Considérez les principaux types de douleur dans l'articulation de la hanche:

Commencer la douleur dans les hanches

Les sensations désagréables commencent à sonner immédiatement après le repos (le plus souvent, après une nuit de sommeil).

Il est difficile pour une personne de se lever après, il faut du temps pour se "disperser". Les douleurs de démarrage lors de la marche se font sentir les 4 à 6 premières heures après le réveil. L'après-midi, seule une légère indisposition est possible..

Raison: pathologie des tendons, des tissus mous, inflammation des structures cartilagineuses.

Douleur de fond de hanche

Le plus souvent, il se développe dans le contexte de processus inflammatoires totaux qui se produisent dans l'articulation. Ainsi, toute la jambe fera mal, non seulement au moment de l'activité physique, mais aussi constamment.

Douleurs articulaires la nuit

Le plus souvent, des sensations désagréables affectant une hanche ou des extrémités complètement supérieures et inférieures surviennent en raison de la stagnation du sang à l'intérieur du muscle.

Douleur mécanique

L'articulation de la hanche commence à faire mal en marchant ou après un effort physique. La principale raison est la fatigue musculaire..

Pathologies possibles: ostéochondrose, ostéoporose, hernie inguinale, névralgie. Toutes ces maladies nécessitent un traitement immédiat..

Entorse de la capsule articulaire

Il peut être dérangeant à la fois au repos complet et après un effort physique intense. L'intensité diffère selon la cause de cette pathologie..

Si des douleurs au démarrage surviennent après le réveil, mais ne disparaissent pas tout au long de la journée, des affections graves peuvent être suspectées.

On parle de goutte, de spondylarthrite (y compris l'articulation fémorale), de néoplasmes malins de nature primaire ou de leurs foyers métastatiques.

Diagnostique

En découvrant exactement la douleur de l'articulation de la hanche, vous pouvez gérer plus efficacement ces manifestations pathologiques.

Pour établir un diagnostic précis, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Radiographie de la colonne vertébrale, du fémur, de l'articulation de la hanche des jambes droite et gauche. La technique permet d'identifier le processus pathologique de l'articulation.
  • La tomodensitométrie (alternative - IRM) permet de prendre en compte non seulement les phénomènes dégénératifs dans les tissus durs, mais aussi de déterminer s'il y a des problèmes dans les formations molles.
  • Études du réflexe tendineux, évaluation de la conduction de l'influx nerveux.
  • Identification des foyers de processus inflammatoires chroniques du système musculo-squelettique.
  • L'étude des vaisseaux sanguins (détermination du degré de perméabilité des veines et des artères).

Traitement de la douleur à la hanche

Le schéma spécifique du médicament et l'effet thérapeutique général sur le patient dépendront de nombreuses nuances.

Dans la grande majorité des cas, une approche intégrée est pratiquée pour résoudre les problèmes du système musculo-squelettique humain.

Pour sauver le patient de la douleur dans les articulations de la hanche, diverses formes de produits pharmacologiques sont utilisées, des procédures physiothérapeutiques sont prescrites, le régime alimentaire et le mode de vie sont ajustés en général.

Effets du médicament sur le patient

La principale direction dans la lutte contre la douleur dans les articulations de la hanche est l'élimination de l'inflammation. Pour cela, des médicaments appropriés sont prescrits.

Remèdes les plus populaires: Diclofénac et indométacine.

Ils, comme d'autres médicaments de la catégorie des anti-inflammatoires non stéroïdiens, peuvent soulager la douleur, soulager le processus inflammatoire, mais ne peuvent pas être pris de façon continue.

Dans certains cas, on prescrit aux patients des médicaments qui améliorent la circulation sanguine. Parfois, ces mesures ne sont pas prescrites à des fins médicales, mais à des fins préventives..

Au stade de l'exacerbation, le repos est montré. Ensuite, il est recommandé de commencer les exercices physiques: marche, gymnastique, autres activités.

Un rôle important dans le traitement est joué par les suppléments de vitamines, un complexe de minéraux et d'oligo-éléments qui doivent être pris régulièrement.

Les médicaments qui améliorent les processus de régénération aident également à faire face au problème: Arthra et Chondroïtine.

Activités physiothérapeutiques

Les procédures suivantes sont prescrites pour éliminer la douleur et l'inconfort dans l'articulation de la hanche..

De plus, les experts recommandent de minimiser le niveau de charge sur l'articulation touchée. Pour cela, par exemple, vous pouvez utiliser une canne.

Cet appareil vous permettra de redistribuer la pression, de charger un membre plus sain et de faciliter le travail de l'articulation endommagée.

N'oubliez pas qu'il est plus facile d'éviter de nombreux problèmes si toutes les maladies chroniques sont traitées rapidement..

Groupe de médicamentsExemplesl'effet