logo

Pourquoi les articulations des jambes font mal: causes, diagnostic et traitement

Pourquoi les articulations des jambes font-elles mal et ce qui a exactement conduit à ces sensations désagréables est une question assez courante. Ce problème est connu non seulement des personnes âgées, mais même des enfants qui ressentent une telle douleur pendant leur croissance. Dans la plupart des cas, la cause de la douleur dans les articulations est une sorte de maladie, mais parfois les causes sont encore moins graves, et pour les résoudre, il faut une thérapie appropriée et un traitement rapide chez le médecin.

Pourquoi les articulations des jambes font mal?

Les raisons pour lesquelles des douleurs articulaires peuvent survenir sont nombreuses. Les plus élémentaires d'entre eux sont les suivants:

  • Les infections
  • Blessures anciennes;
  • Charges uniformes;
  • Trop grandes charges;
  • Faible mobilité.

De plus, la douleur peut souvent être une ecchymose de l'articulation. Dans ce cas, un hématome invisible apparaît dans les tissus, ce qui donne une sensation désagréable et inconfortable. En général, l'arthralgie (douleur articulaire) indique la présence d'une maladie spécifique. La douleur dans les articulations des jambes peut être causée par les affections suivantes:

  • Ostéoarthrose. Cette maladie est chronique et la plus courante parmi toutes les maladies articulaires. Elle affecte les articulations du genou, ainsi que les interphalangiennes et les hanches. La cause du développement de cette maladie est la vieillesse, le surpoids, le manque de vitamines D et C, une altération du métabolisme.
  • Arthrite réactive. Cette maladie aiguë est de nature inflammatoire et affecte le plus souvent les articulations des membres inférieurs. L'arthrite réactive se produit pour plusieurs raisons. Ce sont des maladies infectieuses transmises par le patient (SRAS, infections intestinales, etc.).
  • Polyarthrite rhumatoïde. Cette maladie fait référence aux maladies inflammatoires systémiques chroniques des tissus conjonctifs. Le plus souvent, des lésions se produisent dans l'articulation du pied ou des mains, plus rarement dans les tissus articulaires du genou et du coude.
  • Goutte. Cette maladie peut également provoquer des douleurs dans les articulations des jambes. La maladie est héréditaire et apparaît en raison de troubles métaboliques. Les symptômes les plus frappants sont des douleurs articulaires dans les pieds et les genoux, un gonflement des tissus, des rougeurs, de la fièvre, des lésions cardiaques.

Pour identifier la raison pour laquelle les articulations des jambes font mal, le patient doit subir un examen et être sûr d'informer le spécialiste de la présence de symptômes supplémentaires.

Types de douleurs articulaires

Avec le développement de la maladie, les douleurs articulaires ont des caractéristiques assez typiques. Il convient de souligner:

  • Douleurs de départ. Ce type de symptôme se produit lorsque le patient commence un mouvement. Dans ce cas, la douleur apparaît au début de la marche, de la course, de la foulée et avec une autre charge sur l'articulation après le repos. Habituellement, la douleur disparaît après quelques minutes ou secondes.
  • Douleurs mécaniques. Ces douleurs apparaissent lorsque les articulations sont sollicitées. Dans le même temps, les articulations douloureuses des jambes deviennent douloureuses le soir et passent le matin..
  • Douleur réfléchissante. Les douleurs réfléchissantes sont les plus insidieuses. Sentant une douleur dans l'articulation du genou, le patient ne peut pas toujours être sûr que la raison réside précisément dans cette partie du corps. Le fait est que la douleur peut se refléter de l'articulation de la hanche ou de la colonne vertébrale directement dans la rotule ou même le pied. La cause de la douleur dans le cœur peut également être des affections qui affectent la colonne vertébrale, et non le muscle cardiaque.
  • Douleurs nocturnes. Ces douleurs sont les plus douloureuses. Ils surviennent le soir et peuvent ne pas disparaître avant le matin. Certains patients perdent du sommeil et des performances en raison de ce type d'inconfort..

Symptômes supplémentaires

Des symptômes supplémentaires hantent presque toujours le patient avec des douleurs dans les articulations des jambes. Il est nécessaire de le traiter très soigneusement, car l'un des signes supplémentaires peut indiquer une maladie spécifique.

  • Raideur ou tiraillement des mouvements après le sommeil et un long repos, indique le plus souvent une arthrose.
  • Une rougeur vive du tissu autour de l'articulation peut indiquer une goutte ou une pseudogoutte.
  • La conjonctivite, la tachycardie, l'arythmie et la douleur rénale ainsi que la douleur dans les articulations des jambes peuvent parler d'arthrite réactive.
  • La cyanose de la peau et son gonflement au-dessus de l'articulation indiquent le plus souvent une arthrite psoriasique.
  • La déformation de l'articulation, son gonflement et sa douleur constante indiquent la présence de polyarthrite rhumatoïde chez le patient.
  • L'augmentation de la température locale dans la zone de l'articulation touchée peut indiquer une ostéoarthrose.

Seul un médecin peut déterminer quelle maladie a affecté l'articulation du genou et ce qu'il faut faire pour éviter la douleur. Hélas, l'automédication n'apporte presque jamais le moindre soulagement au patient. La décision la plus correcte consiste à consulter un médecin et à subir un diagnostic.

Pendant de nombreuses années, sans succès aux prises avec des douleurs dans les articulations. "Un remède efficace et abordable pour restaurer la santé et la mobilité des articulations aidera en 30 jours. Ce remède naturel fait ce que seule la chirurgie était capable auparavant."

Quel médecin contacter?

Tous les patients ne savent pas quel médecin contacter en cas de douleurs articulaires. Tout d'abord, vous devez consulter un thérapeute. Après cela, le médecin orientera le patient vers l'un des 3 spécialistes compétents en matière de maladies articulaires:

Le médecin qui traitera le patient dépend de la gravité des symptômes. Aux premiers stades de la maladie, le patient est généralement traité par un rhumatologue. Aux stades ultérieurs de l'évolution de la maladie - un orthopédiste ou un traumatologue. Mais le chirurgien n'agit presque jamais en tant que médecin traitant, dont la compétence est le traitement des douleurs articulaires. Vous devez utiliser ses services uniquement dans les cas où il n'y a pas de médecins spécialisés dans un établissement médical.

Diagnostique

Le diagnostic de la douleur dans les articulations des jambes implique des analyses et des méthodes de recherche instrumentales. Parmi l'ensemble des procédures, chaque médecin ne choisit que quelques-unes des méthodes de diagnostic les plus importantes. Une liste presque complète d'études qui sont indiquées pour la douleur dans les articulations des jambes ressemble à ceci:

  • analyse sanguine générale;
  • autres tests sanguins;
  • analyse des caractéristiques du liquide synovial;
  • radiographie;
  • myélographie;
  • CT
  • arthroscopie;
  • arthrographie;
  • immunoélectrophorèse.

Thérapie de la douleur dans les articulations des jambes

Si vos articulations sont douloureuses, seul un médecin qualifié peut vous prescrire un traitement. La thérapie ne peut être efficace que si le spécialiste a pu déterminer la véritable cause de la douleur.

Il est presque impossible d'identifier la cause de la douleur par vous-même, car plusieurs facteurs peuvent contribuer au développement de maladies.

La thérapie des maladies du système musculo-squelettique vise à supprimer les manifestations symptomatiques. Il comprend le traitement médicamenteux, la diététique et la physiothérapie.

Médicalement

Les médicaments pour les maladies des articulations des jambes sont le principal outil de traitement, sans lequel aucun traitement ne peut faire. Ils sont sélectionnés en tenant compte de l'étiologie de la maladie et de sa gravité.

Le plus souvent dans la pratique médicale, la liste de médicaments suivante est utilisée:

  • Antibiotiques - utilisés pour traiter les affections articulaires d'origine infectieuse (les tétracyclines, les pénicillines, les macrolides sont prescrits);
  • Analgésiques - sont utilisés pour les douleurs intenses, si le patient n'a aucune contre-indication. Ils interrompent également le développement de l'inflammation. Utilisé pour les affections chroniques et aiguës.
  • Hormonothérapie - n'est nécessaire que si le schéma thérapeutique standard ne donne pas l'effet souhaité. Provoque souvent le développement d'effets secondaires.
  • Les chondroprotecteurs - sont nécessaires pour les lésions articulaires dégénératives et dégénératives. L'effet de ces médicaments est dû au fait qu'ils contiennent des composants du tissu cartilagineux, ce qui aide à renouveler les structures articulaires et osseuses endommagées.

Dans certains cas, le médecin peut vous dire comment traiter également les articulations des jambes. Il s'agit notamment des recommandations suivantes:

  • Physiothérapie - soulage la douleur, améliore les processus métaboliques dans le cartilage et les tissus (électrophorèse, thérapie par ultrasons, thérapie au laser, bains thérapeutiques spéciaux, traitement par vagues, magnétothérapie).
  • La gymnastique - est une excellente méthode préventive qui vous permet de maintenir les articulations en état de marche. La thérapie par l'exercice n'est possible qu'en rémission. Les exercices sont sélectionnés individuellement par le médecin, en tenant compte de toutes les caractéristiques de la maladie du patient.
  • Traitement chirurgical - est prescrit en l'absence de tout résultat avec le schéma thérapeutique classique. Dans ce cas, le médecin soulève la question des endoprothèses..

Dans certains cas, les traitements auxiliaires sous forme d'acupuncture, d'ostéopathie et de thérapie manuelle ne sont pas exclus. Une telle thérapie n'est effectuée qu'avec la recommandation du médecin traitant et uniquement après son approbation.

Méthodes alternatives de traitement

Comment soigner l'arthrose, l'arthrite ou toute autre maladie de nature dégénérative-dystrophique avec des remèdes populaires? Il faut se rappeler que la médecine traditionnelle est capable de fournir un effet thérapeutique de soutien, mais pas le principal..

Une telle thérapie doit être convenue avec le médecin traitant afin d'exclure d'éventuelles complications et de ne pas réduire accidentellement l'efficacité de la thérapie principale. Comprendre comment traiter les articulations des jambes ne peut être basé que sur l'histoire de votre maladie, en choisissant des produits de manière optimale naturels et inoffensifs. Vous pouvez utiliser les méthodes suivantes:

  • Coquille d'oeuf;
  • Racine de tournesol;
  • Plantez une moustache dorée;
  • Seigle;
  • Châtaignes;
  • Riz;
  • Feuille de laurier;
  • Flocons d'avoine;
  • Chélidoine.

Il est préférable pour les douleurs dans les articulations des jambes d'utiliser des compresses, des lotions ainsi que des plateaux avec l'ajout d'herbes médicinales. L'utilisation de compresses chaudes ou froides est inacceptable - elles ont un effet néfaste sur l'articulation enflammée, exacerbant le processus de destruction.

Un remède oublié depuis longtemps pour les douleurs articulaires! "La manière la plus efficace de traiter les problèmes articulaires et vertébraux" En savoir plus >>>

Les ingrédients utilisés pour le traitement doivent toujours être de haute qualité. Ce n'est qu'ainsi que vous pouvez augmenter l'efficacité du traitement à domicile et en tirer le meilleur résultat. L'effet le plus notable s'accompagne d'une combinaison compétente de médicaments et de thérapie traditionnelle.

Prévention de la douleur articulaire

La prévention des maladies des articulations des jambes peut prévenir non seulement l'apparition de maladies spécifiques, mais également de nombreuses complications qui peuvent se développer à l'avenir. Les mesures préventives incluent non seulement de contacter un médecin en temps opportun en cas de symptômes alarmants, mais également de faire des ajustements à votre propre vie, à savoir:

  • Le contrôle du poids et le maintien d'un mode de vie sain - abandonner les mauvaises habitudes et réduire le poids corporel n'affecteront pas seulement positivement l'état des articulations, mais aussi la qualité de la santé en général. Activité physique modérée utile, promenades au grand air. Certains sports sont recommandés - natation, marche, Pilates.
  • Nutrition efficace - une quantité suffisante de vitamines et de minéraux vous permet de saturer le corps avec toutes les substances nécessaires, y compris le calcium, aidant à renforcer les articulations et les os.
  • Durcissement - ne doit pas être radical, car les articulations malades ne tolèrent pas les changements brusques de température, et en particulier le froid. Le processus de durcissement commence progressivement. Il est strictement interdit de verser de l'eau glacée sur vos pieds..

Il faut se rappeler que le traitement et la prévention des maladies des articulations des jambes sont deux concepts inextricables. Avec toute tendance à des écarts similaires, le patient est obligé de faire d'un mode de vie sain une habitude intégrale de sa routine quotidienne. Seulement dans ce cas, les douleurs articulaires et les mouvements limités ne seront jamais pris par surprise.

L'auto-traitement des maladies des articulations peut entraîner des conséquences irréparables, qui peuvent priver non seulement une vie pleine, mais également une activité motrice normale. Ainsi, après avoir ressenti la présence d'une douleur qui ne disparaît pas en quelques jours, vous devriez certainement consulter un spécialiste dans un proche avenir.

Douleurs articulaires: que faire en cas de douleur?

Presque toute personne, tôt ou tard, peut ressentir des douleurs articulaires. Les raisons en sont une augmentation de l'activité physique, des lésions professionnelles, des maladies inflammatoires. Aujourd'hui, nous allons discuter de la façon de savoir si vos articulations sont en ordre et de ce qu'il faut faire pour les garder en bonne santé pendant les entraînements actifs..

Pourquoi les articulations font mal?

Selon certains rapports, un habitant sur sept sur Terre a certains problèmes articulaires. Les athlètes et les personnes activement engagées dans la forme physique professionnelle sont à risque.

Lors de la pratique d'un sport et d'un entraînement intense, les articulations peuvent être douloureuses en raison de:

  • mauvaise technique pour effectuer des exercices: vous n'avez pas suffisamment bien travaillé la base ou vous étiez pressé de le faire;
  • trop de stress sur les articulations. Par exemple, vous avez considérablement augmenté votre poids;
  • manque d'échauffement et d'attelage: vous ne vous êtes pas suffisamment réchauffé avant l'entraînement;
  • équipement inapproprié. Les chaussures de course infructueuses sont tout aussi néfastes pour la santé que le manque de ceintures, ceintures et étriers lors de l'entraînement en force;
  • blessures (y compris déchirures et entorses des ligaments intra-articulaires).

Cependant, la raison peut ne pas être uniquement dans le sport. Des douleurs articulaires se produisent également en raison de diverses maladies et problèmes de santé. Par exemple, ils peuvent être appelés:

  • infection ou inflammation;
  • changements dégénératifs;
  • oncopathologie;
  • violation des glandes endocrines;
  • maladies du système nerveux;
  • altération de la perméabilité de la paroi vasculaire;
  • hérédité;
  • trouble métabolique.

Selon la maladie et ses causes, la douleur se manifeste dans différentes articulations:

  • Arthrose - la hanche, les articulations du genou et les mains souffrent. Avec l'arthrose, des changements dégénératifs des articulations se produisent, les processus métaboliques du cartilage sont perturbés. La douleur peut avoir un caractère monotone constant, diminue ou disparaît après le repos.
  • Polyarthrite rhumatoïde - affecte principalement les petites articulations des mains, ainsi que les pieds, les coudes et les chevilles. Il s'agit d'une maladie auto-immune dans laquelle se produit une déformation articulaire. La douleur est permanente.
  • L'arthrite réactive est une maladie aiguë qui se développe après diverses infections. En règle générale, pas plus de quatre articulations sont affectées.
  • Arthrite goutteuse - se développe en raison de troubles métaboliques, d'accumulations de sel d'acide urique. La première articulation métatarso-phalangienne du gros orteil est affectée.
  • Rhumatisme - affecte les grosses articulations. Inflammation causée par une infection streptococcique. Il affecte les valves cardiaques et peut provoquer une insuffisance cardiaque..

Diagnostique

Comme vous pouvez le voir, les causes des douleurs articulaires peuvent être les premiers signes de troubles graves dans le corps, alors ne vous engagez pas dans l'autodiagnostic, mais assurez-vous de consulter un rhumatologue, un traumatologue, un orthopédiste ou un neurologue. Seul un médecin pourra effectuer un diagnostic compétent et poser le bon diagnostic..

Pour connaître les causes et l'état des articulations, le médecin procède à un examen, en faisant attention aux gonflements, déformations, rougeurs, fièvre possibles. En outre, il peut prescrire des procédures supplémentaires:

  • La radiographie est l'une des méthodes principales et efficaces d'identification des pathologies articulaires. L'image est faite en plusieurs projections.
  • Arthrographie - est particulièrement utilisée pour étudier les grosses articulations. Pour la procédure, un agent de contraste (iode ou air) est injecté dans l'articulation, une radiographie est effectuée.
  • Tomographie (IRM ou tomodensitométrie).
  • Arthroscopie - réalisée à l'aide d'un arthroscope, qui est connecté au caméscope et affiche toutes les informations sur l'écran. Le plus souvent utilisé pour diagnostiquer des troubles de l'articulation du genou. Une petite incision est pratiquée pour introduire le dispositif..
  • L'échographie est une méthode de recherche moderne et informative, abordable, sûre et indolore..
  • Étude sur les radionucléides - utilisée dans l'arthrite chronique juvénile.
  • Diagnostic de laboratoire (analyses de sang, d'urine et de liquide synovial).

Que faire si les articulations font mal?

Si les articulations font mal, tout d'abord, comme nous l'avons noté ci-dessus, cela vaut la peine de consulter un médecin. Après le diagnostic, il prescrit un traitement, qui se déroule dans deux directions: soulager la douleur et éliminer directement la source de la douleur (traitement de l'infection, etc.).

Soulagement de la douleur articulaire

Nos grands-mères croyaient également que les douleurs articulaires soulageaient la feuille de chou attachée. On pense que l'inflammation des articulations est également éliminée par la racine de bardane, la réglisse, le curcuma, le gingembre, les graines de lin et le poivre de Caïne..

Cependant, les remèdes populaires ne peuvent pas toujours réduire instantanément la douleur. L'industrie pharmaceutique moderne propose des méthodes plus efficaces pour réduire la douleur:

  • Onguents, gels, chauffants et anti-inflammatoires: "Nise", "Nikoflex", "Espol", "Finalgon", "Capsicam", "Finalgel", "BenGey" et autres.

Assurez-vous de lire les instructions et de suivre les instructions du médecin. Certaines pommades ne peuvent pas être utilisées pour l'inflammation. D'autres peuvent provoquer des démangeaisons et des brûlures..

  • Pilules pour la douleur: «Ibuprofène», «Diclofénac», «Kétoprofène», «Dicloran», «Nurofen», «Ketonal», «Mig 400», «Ketanov» et autres. Cependant, lorsque vous les utilisez, vous devez suivre strictement le schéma et les instructions du médecin.

Traitements et traitements anti-douleur

Des procédures spéciales peuvent également être utilisées pour soulager la douleur:

  • bains de paraffine - réchauffe l'articulation et soulage les symptômes;
  • Irradiation SUV - exposition de l'articulation à la lumière ultraviolette avant rougeur;
  • thérapie au laser infrarouge - exposition à un laser infrarouge (améliore la circulation sanguine);
  • thérapie UHF de faible intensité - ne permet pas à l'inflammation de se propager aux tissus voisins, stimule la circulation sanguine et les processus de récupération;
  • physiothérapie à onde centimétrique de haute intensité - réalisée aux premiers stades de la déformation de l'ostéoarthrose;
  • magnétothérapie - utilisée pour l'arthrose des stades I et II;
  • thérapie par ultrasons - améliore les processus métaboliques et réduit l'inflammation;
  • bains de sulfure d'hydrogène et de radon;
  • thérapie de boue;
  • thérapie par amplipulse - affecte les racines nerveuses sensibles et réduit la douleur;
  • thérapie par interférence - affecte les articulations et les tissus profondément enracinés, soulage les spasmes musculaires et accélère l'écoulement de l'excès de liquide des articulations.

De plus, des massages, des exercices de physiothérapie et des injections intra-articulaires peuvent être utilisés pour traiter les articulations. Dans les cas extrêmes, les endoprothèses sont utilisées lorsque l'articulation endommagée est remplacée par un artificiel.

La prévention

Pour les gens ordinaires qui ne pratiquent pas de sport, à titre préventif, ils peuvent conseiller de changer leur régime alimentaire, de commencer la physiothérapie et la gymnastique articulaire et de réduire le poids. Si vous menez une vie active, faites du sport de façon professionnelle, alors pour prévenir les douleurs articulaires:

  • Utilisez des agents réducteurs des articulations et des ligaments: chondroïtine, glucosamine et collagène. Vous pouvez les acheter dans les magasins de nutrition sportive ou dans les pharmacies. La glucosamine et la chondroïtine améliorent les tissus conjonctifs, la force et l'élasticité des articulations et des ligaments, et le collagène fait partie du cartilage, fournit la force des tissus.
  • Suivez strictement la technique d'exercice, dosez correctement la charge, réchauffez-vous bien avant l'entraînement.
  • Selon le sport, utilisez les attributs de fixation: gants avec sangles, étriers de genou et bandages, ceinture en cuir, étriers de coude, pinces de cheville.
  • Ne négligez pas les recommandations de l'entraîneur et du médecin du sport.

N'oubliez pas que toute maladie vaut mieux prévenir que guérir. Une attitude prudente envers le corps et le respect des règles de sécurité de base aideront à réduire le risque de développer des maladies articulaires. Cependant, si vous ressentez de la douleur, ne tardez pas à consulter un médecin. Plus tôt une inflammation ou un autre problème dans l'articulation est détecté, plus il est probable que vous puissiez reprendre la formation rapidement.

Où puis-je obtenir un traitement pour les maladies articulaires??

Vous pouvez soigner les articulations soit dans la clinique du district, soit dans un centre médical et de rééducation spécialisé, soit dans un sanatorium. La clinique du district manque souvent de médecins qualifiés et l'attitude laisse malheureusement souvent à désirer. Un centre médical spécialisé à cet égard est une solution plus efficace. Cependant, le sanatorium est bon car le traitement à long terme s'accompagne d'une restauration de la force, d'un soulagement du stress et d'une récupération générale du corps.

Vous pouvez choisir un centre qui allie un haut niveau de service et de traitement, un long séjour et le professionnalisme des médecins. Par exemple, une telle option est offerte par le centre de réadaptation Three Sisters, situé dans une zone écologiquement propre de la région de Moscou. Cette clinique multidisciplinaire de médecine réparatrice répond aux normes de qualité occidentales. Ici, les conditions les plus confortables seront créées pour vous et un programme de récupération individuel sera développé. En savoir plus sur www.three-sisters.ru

Licence du Ministère de la Santé de la Région de Moscou n ° LO-50-01-009095 en date du 12 octobre 2017.

Il existe différents types de douleurs articulaires. Certains apparaissent brusquement et de manière inattendue, mais en même temps ils passent rapidement et ne deviennent actifs que sous charge, d'autres sont monotones et prolongés, ils peuvent tourmenter la nuit. Si vous ressentez une gêne pendant l'entraînement et que la douleur s'accompagne d'ecchymoses ou de gonflements, consultez immédiatement un médecin. Cependant, endurer une douleur persistante et légère dans les articulations n'en vaut pas la peine..

Pourquoi les articulations font mal

Des douleurs articulaires (arthralgies) ont été ressenties au moins une fois dans la vie par chaque personne. Selon les statistiques, les genoux et les douleurs au dos se produisent plus souvent chez les personnes après 40 ans. Cela est dû à la détérioration du corps et aux changements liés à l'âge, qui ne peuvent être évités. Vous devez connaître les symptômes des maladies et les méthodes de prévention pour éviter la destruction prématurée du sac articulaire.

Qu'est-ce qu'un joint?

L'articulation est représentée par une capsule recouverte de cartilage. À l'intérieur, il y a un liquide synovial, contribuant à la rotation facile des os. Pour que lorsque l'articulation bouge, les os ne s'usent pas les uns contre les autres, ils sont recouverts d'un mince cartilage, procurant une glisse lisse et indolore.

Le cartilage est sujet à la régénération et à l'auto-renouvellement. Lorsque le corps est perturbé, l'immunité ou le métabolisme est altéré, le tissu cartilagineux se régénère plus lentement qu'il ne s'use. En conséquence, des frictions et des douleurs surviennent et la quantité de liquide interarticulaire diminue. Gonflement, douleur, inflammation sur le site du coude.

Les articulations sont divisées en plusieurs types:

  • une articulation simple a deux surfaces et ne fonctionne que sur la flexion et l'extension, par exemple, la phalange du pouce;
  • une articulation complexe a plus de deux surfaces, par exemple un coude;
  • l'articulation complexe assure non seulement la flexion et l'extension, mais aussi tourne, par exemple, le genou;
  • l'articulation combinée et la plus complexe contient plusieurs surfaces, une structure complexe et fournit simultanément plus de deux types de mouvement, par exemple la mâchoire.
  • Une arthralgie peut survenir dans chacune des articulations. Pour éliminer la douleur, vous devez trouver la cause de son origine.

Causes des douleurs articulaires

Le nom commun pour les douleurs articulaires est l'arthralgie. Mais dans certains cas, lorsque les articulations sont constamment douloureuses, l'arthralgie est considérée comme une pathologie distincte, dont la cause est toute maladie du système musculo-squelettique. La principale cause de douleur est l'irritation des terminaisons nerveuses qui se trouvent dans les tissus mous du sac articulaire. Avec leur irritation, une impulsion va au cerveau, dont la réponse est la douleur. Autrement dit, des articulations saines ne font pas mal. Il faut en conclure que la douleur dans les articulations ne survient que lorsque son travail est interrompu. C'est un signal qu'un traitement est nécessaire. Il est impossible de tolérer l'inconfort et d'attendre "qu'il passe tout seul". Ne passera pas. Et avec le temps ça ne fait qu'empirer.

En cas de perturbation métabolique dans le sac articulaire, la quantité de liquide synovial diminue, en raison de laquelle le cartilage commence à se frotter les uns contre les autres. Pour cette raison, ils sont détruits, une personne entend un craquement et ressent de la douleur. Si une assistance en temps opportun n'est pas fournie, l'articulation s'enflamme et un processus pathologique commence à se développer..

Articulations douloureuses

La douleur dans les articulations des membres supérieurs peut survenir pour un certain nombre de raisons:

  • Les causes mécaniques sont des blessures ou des modifications dégénératives des tissus cartilagineux osseux. Dans un état de calme, il n'y a pratiquement pas de douleur, mais avec la mobilité, il s'intensifie.
  • Les causes inflammatoires sont associées au développement de la maladie. En plus de la douleur, il existe des symptômes concomitants - gonflement, rougeur ou peau bleue. Dans le même temps, les mouvements sont limités, des excroissances peuvent apparaître sur les articulations - cônes.

Les brosses sont un mécanisme fragile et délicat qui cède souvent aux blessures. Il ne faut pas oublier qu'une personne fait tout avec ses mains. Par conséquent, ils ont une grande charge.

Les pathologies les plus courantes qui provoquent une douleur intense dans les membres supérieurs:

  • L'arthrite des doigts est considérée comme une maladie liée à l'âge et survient chez les personnes après 40 à 50 ans. Les principales causes de développement sont la détérioration du système immunitaire, la violation du métabolisme interstitiel au niveau cellulaire. En règle générale, l'arthrite des doigts commence par une inflammation de la muqueuse interne de l'articulation et finit par se propager à l'ensemble du sac, des tendons et des muscles. Selon les statistiques, cette maladie est considérée comme féminine, car elle affecte plus souvent le beau sexe. Cela est dû au fait que la création de l'articulation est affectée par le manque d'hormone féminine œstrogène.
  • L'entorse des ligaments et des muscles de la main survient souvent chez les athlètes de poids lourds et les personnes qui travaillent physiquement avec leurs mains. Lors de la levée de poids, les muscles et les articulations sont souvent touchés, ce qui provoque des douleurs et des torsions des mains. Dans ce cas, aucun traitement n'est nécessaire, il suffit de laisser le temps aux articulations de récupérer.
  • L'ostéoporose est une maladie associée à la fragilité osseuse. Dans ce cas, il n'y a pas de déformation et de gonflement, mais une douleur intense apparaît dans les mains. En règle générale, l'ostéoporose affecte tous les os squelettiques et les tissus cartilagineux..

Douleur articulaire

La douleur dans les articulations des jambes survient le plus souvent chez trois principaux groupes de patients:

  • Athlètes en raison du niveau élevé de charge. Les professionnels prennent des préparations spéciales pour la préservation des articulations, utilisent des bandages élastiques afin de ne pas endommager l'articulation pendant l'exercice. Chez les athlètes, les articulations s'usent plus rapidement et la douleur survient souvent à un âge précoce..
  • Les personnes de cet âge développent souvent de la polyarthrite rhumatoïde, qui affecte les coudes, les genoux et les hanches. La principale caractéristique de cette maladie est le dépôt de sels qui s'accumulent dans le sac articulaire et endommagent le cartilage.
  • Les personnes en surpoids. L'articulation est constituée de tissu cartilagineux qui présente un certain degré d'usure. Sous une charge constante, il s'use beaucoup plus rapidement. Par conséquent, les personnes en surpoids ont généralement des problèmes d'articulations et de veines dès leur plus jeune âge. La seule façon d'éviter les problèmes avec le système cardiovasculaire et le système musculo-squelettique est de réduire le poids. Tout le monde ne le fait pas. Par conséquent, vous devez prendre soin des articulations à l'avance et commencer à prendre des médicaments qui favorisent le métabolisme et préservent la fonctionnalité du cartilage. Seul un médecin peut prescrire un tel remède, vous ne devez donc pas attendre jusqu'à ce que l'articulation s'effondre.

Douleur dans les articulations des bras et des jambes

Si les articulations des membres supérieurs et inférieurs sont douloureuses en même temps, cela indique la culture des tissus osseux et cartilagineux en général.

La cause d'une lésion complexe du système musculo-squelettique peut être diverses maladies:

  • L'arthrose est une maladie qui affecte non seulement l'articulation, mais aussi les muscles. La pathologie des articulations des mains et des pieds peut être localisée. Les principaux symptômes sont une douleur persistante, un gonflement, une mobilité réduite, des rougeurs. La douleur articulaire la plus sévère est notée le matin ou après un état de calme prolongé. Qu'elle tempère, il faut "se disperser". Il s'agit d'une maladie liée à l'âge et elle commence à se développer après 50 ans. À 80 ans, 90% des personnes souffrent d'arthrose.
  • L'arthrose est une pathologie associée à un changement articulaire dégénératif. L'arthrose fait référence à un groupe de maladies, en raison desquelles une inflammation et une douleur dans les articulations se produisent, à la suite desquelles elles sont déformées. Si une assistance rapide n'est pas fournie, la mobilité est réduite.

Si les bras et les jambes font mal en même temps, cela indique la destruction du tissu osseux dans tout le corps. De tels symptômes nécessitent un traitement immédiat visant à normaliser le liquide articulaire, à renforcer les os et le cartilage.

Classification des maladies selon la nature et le moment de la manifestation de la douleur

La douleur articulaire a une nature différente, selon la pathologie qui l'a provoquée:

  • Selon le moment de la manifestation, la douleur peut être constante et périodique. Une constante qui se produit régulièrement dans les articulations, ou qui ne disparaît pas du tout. Le plus souvent, ce type de douleur est associé au processus inflammatoire de la poche articulaire ou à une maladie associée à un manque de liquide synovial - arthrite, arthrose, ostéochondrose. Périodique, qui à son tour est divisé en périodes. La douleur peut survenir de façon irrégulière, mais rare ou stable: une fois par semaine, une fois par mois ou dans certaines conditions. Par exemple, après une longue course, les genoux font mal. Ou lorsque soulever des poids tire le bas du dos.
  • Des douleurs articulaires périodiques peuvent survenir lorsque le temps change - en particulier lorsque la saison change. S'il s'agit de pathologies chroniques ou des conséquences de blessures et de fractures, les douleurs articulaires commencent souvent avant les changements de cyclone ou les changements soudains de température.
  • La douleur se distingue également par la nature: aiguë, aiguë, douloureuse. Ce dernier type survient le plus souvent chez les patients souffrant de troubles chroniques des articulations, ainsi que de maladies inflammatoires.

Que faire si les articulations font mal

Comment et comment traiter

La douleur articulaire signale une tension ou le développement d'une maladie du système musculo-squelettique. Avant de commencer le traitement, il est important de comprendre la cause de l'inconfort. Si l'inconfort est associé à un traumatisme ou à de la fatigue, vous pouvez utiliser des analgésiques. Si la raison réside dans la pathologie des tissus cartilagineux osseux, il est nécessaire de consulter un médecin pour établir le bon diagnostic. Ce n'est qu'après que cela commence le cours du traitement. Il est important de se rappeler que les articulations sont détruites pendant longtemps, par conséquent, il faudra 1 à 12 mois pour récupérer, en fonction de la complexité de la poche articulaire, de l'âge du patient et des caractéristiques de son corps.

Lorsque les articulations sont douloureuses, un traitement immédiat est nécessaire. Il peut se produire dans deux directions principales - la drogue et le folk. Dans le premier cas, vous avez besoin d'une consultation médicale, car chaque maladie a ses propres caractéristiques et seul un spécialiste peut prescrire un cours complet qui sera efficace.

ethnoscience

La médecine alternative pour les douleurs articulaires peut être utilisée comme traitement d'appoint. En premier lieu devrait être un traitement médical compétent.

Sous traitement folklorique, on entend les méthodes basées sur des produits naturels d'origine végétale et animale:

  • Pommade à base de plantes. Pour le préparer, vous aurez besoin de plantes médicinales:
    • camomille ou calendula, qui apaise, soulage l'inflammation et la douleur;
    • achillée;
    • Millepertuis.
    • Les herbes doivent être fraîches et hachées (il est préférable d'utiliser un mélangeur). Pour un petit pot, 2 cuillères à café suffisent, de la vaseline ou n'importe quelle crème pour bébé est prise comme base. Mélangé avec des herbes et appliqué sur une articulation douloureuse le matin et le soir.
  • Le jus de chou contient des antioxydants et des vitamines qui normalisent le métabolisme intracellulaire et aident à restaurer les niveaux de liquide interarticulaire. Pour éliminer la douleur la nuit, vous devez attacher une feuille de chou à l'articulation et la bander pour qu'elle ne sorte pas. Pour une plus grande efficacité, vous pouvez pré-appliquer une fine couche de miel naturel.
  • Broyage d'alcool. Il est préparé à base de vodka ou d'alcool. Dans le récipient, vous devez verser des feuilles de châtaigne, ou des processus de pommes de terre, ou des sommets d'une moustache dorée. Ensuite, la potion est remplie d'alcool et placée dans un endroit sombre pendant 10 jours. À la fin du temps, la perfusion sera prête. Ils ont besoin de dilapider une articulation douloureuse deux fois par jour. Il est important que la peau ne soit pas endommagée, sinon la couche supérieure de l'épiderme se dessèche et se fissure.

Traitement traditionnel

Lorsque les articulations font mal, vous devez utiliser un traitement complet. Le cours exact et les médicaments sont prescrits par un spécialiste.

Assurez-vous d'utiliser les types de médicaments suivants:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ils ont un effet complexe: soulagent les douleurs articulaires, assurent la mobilité, réduisent le processus inflammatoire, ont un léger effet antipyrétique. Ces médicaments sont disponibles sous diverses formes posologiques: suppositoire, gels, crèmes, pommades, comprimés, solutions injectables. Les suppositoires et les injections les plus efficaces agissent quelques minutes après l'administration du médicament. Les inconvénients des AINS comprennent un grand nombre d'effets indésirables et une perturbation du tractus gastro-intestinal. Les médicaments les plus courants: Diclofenac, Dicloberl, Voltaren Emulgel.
  • Les chondroprotecteurs sont des médicaments dont l'ingrédient actif est le sulfate de chondroïtine. Cette substance est un extrait des os de bovins ou de poissons marins. Il favorise la production de collagène et d'élastine naturels, normalise la quantité de liquide synovial et favorise la régénération rapide du tissu cartilagineux. Pour l'efficacité, ces médicaments doivent être utilisés sur une longue période - de plusieurs mois à plusieurs années. Les personnes souffrant de pathologies chroniques ou congénitales du système musculo-squelettique se voient prescrire un traitement d'entretien à vie basé sur la chondroïtine et la glucosamine. Les plus populaires - Dona, Teraflex.
  • Les hormones stéroïdes sont prescrites pour les dommages graves à l'articulation. Ce sont des substances physiologiquement actives qui améliorent la mobilité articulaire et réduisent l'inconfort. Ils ne répareront pas l'articulation, mais soulageront les sensations du patient..
  • Les corticostéroïdes sont un groupe de médicaments qui sont prescrits pour le processus inflammatoire de la poche articulaire. Soulage l'inflammation, la douleur, bloque la douleur. L'inconvénient est qu'ils ne restaurent pas le cartilage. Efficace - hydrocortisone, dexaméthasone, méthylprednisolone.

Avec n'importe quelle maladie, l'effet sera meilleur avec une approche intégrée.

Mesures préventives

Des mesures préventives aideront à éviter les douleurs articulaires:

  • Une bonne nutrition aidera non seulement à maintenir la mobilité articulaire pendant une longue période, mais améliorera également le fonctionnement de tout le corps.
  • Les sports et les promenades en plein air entraînent les muscles et les articulations, améliorent le système cardiovasculaire, normalisent la fréquence cardiaque.
  • Un stress modéré aidera à éviter les blessures, les entorses et les lésions articulaires..

En résumé, il convient de noter que les articulations sont douloureuses lorsqu'elles sont détruites et enflammées. Pour soulager la douleur, vous devez identifier la cause et agir en conséquence. Par exemple, si les mains sont douloureuses en soulevant un haltère, il est inutile de se faire soigner puis de soulever des poids. être en bonne santé!

Douleurs articulaires: causes et traitement

Douleurs articulaires: causes et traitement. Les statistiques sèches montrent que les personnes de tous âges souffrent de maladies articulaires. La seule différence est que les hommes et les femmes de moins de 40 ans sont moins susceptibles de faire attention aux craquements aux genoux et aux coudes. En règle générale, la douleur est noyée avec des médicaments non stéroïdiens. Après 40 à 45 ans, des changements hormonaux commencent à se produire dans le corps. Pendant cette période, la douleur s'intensifie jusqu'à une restriction partielle de l'activité motrice. Il n'est plus possible de prendre des analgésiques, et il est impossible d'ignorer la douleur en cours. Il est temps de se tourner vers des spécialistes pour comprendre les changements qui se produisent dans le corps, pour obtenir le bon traitement.

Douleurs articulaires: causes et traitement

L'opinion erronée de nombreux patients qui demandent l'avis de médecins sur la douleur dans l'articulation du genou qui ne se fissure ni ne craque nulle part ailleurs. Malheureusement, les articulations de tout le corps subissent une dégénérescence. C'est juste que certains s'usent plus vite et d'autres s'usent plus lentement. Lors de l'examen des causes de la douleur dans une articulation, les spécialistes identifient les changements dans l'autre. Les raisons en sont très diverses..

Les causes

Les experts ne donnent pas de réponse claire à la question sur les causes des changements dégénératifs des articulations. Dans chaque cas d'hôtel, l'état du patient est étudié avant de contacter un médecin et au moment de la consultation. Les études et observations à long terme ne donnent qu'une image générale de la survenue de douleurs articulaires.

1. Prédisposition héréditaire. Trois à quatre générations du genre souffrent de maladies articulaires.

2. Modifications du métabolisme. Au cours des dernières décennies, les gens mangent, pour le moins, mal. La distribution de produits de restauration rapide, les produits de mauvaise qualité des supermarchés ont conduit au fait que les citoyens souffrent de maladies digestives. Et cela, à son tour, viole l'ordre des mécanismes du corps dans son ensemble. Y compris, l'approvisionnement en sang est perturbé. Les tissus et les vaisseaux sanguins reçoivent des nutriments insuffisants, ce qui entraîne une modification de la structure des articulations.

3. Passion excessive pour le sport. Les observations de ces dernières années montrent que les citoyens qui consacrent trop de temps au sport se révèlent être des patients d'ostéopathes, de chirurgiens et de neuropathologistes à l'âge de 40 à 45 ans..

4. Manque d'activité motrice. Sans entraînement régulier, les articulations ne peuvent pas fonctionner à pleine force. Ce n'est un secret pour personne que les gens modernes passent la majeure partie de leur vie dans des chaises de bureau. Et ceux qui sont impliqués dans un travail acharné ne s'engagent pas souvent dans l'éducation physique. Aujourd'hui, ils ne se soucient pas beaucoup de la santé des employés; une plus grande attention est accordée à la productivité des employés. L'hypodynamie est une maladie des temps modernes.

5. Tabagisme et alcool. Il est prouvé que la nicotine pénètre dans le tissu osseux, modifiant le travail de tous les organes. Outre la destruction, ce poison n'apporte rien. L'alcool «frappe» les cellules nerveuses, affaiblissant les fonctions protectrices du corps.

6. Maladies infectieuses. Les maladies fréquentes nécessitant un traitement antibiotique peuvent déclencher des maladies articulaires.

Maladies possibles

À un jeune âge, les gens n'attachent pas d'importance à toutes ces raisons. Mais, en conséquence, au fil du temps, ces maladies articulaires se développent comme:

  • coxarthrose de la hanche;
  • arthrose des articulations du coude, articulations phalangiennes;
  • l'arthrite, y compris la polyarthrite rhumatoïde;
  • arthrose.

Attention! Danger!

Le principal danger des maladies articulaires est l'immobilité complète.

Ces maladies se développent assez lentement. De plus, au début, une personne peut ne pas être consciente du problème. Par conséquent, le traitement est généralement tardif, ce qui réduit l'efficacité du traitement. Malheureusement, les maladies articulaires sont liées à de telles maladies difficiles à guérir, voire incurables. Le processus de récupération pour les patients atteints de maladies articulaires est long, nécessite de la patience. Tout le monde n'est pas capable de supporter des entraînements douloureux, des médicaments constants et des restrictions de mouvement. Mais des bras et des jambes sains en valent la peine.

Début. Symptômes des maladies articulaires

L'évolution des maladies articulaires chez chaque personne peut avoir lieu de différentes manières. Quelqu'un se tourne vers les spécialistes à temps et la maladie peut être arrêtée. Il suffit que quelqu'un prenne des analgésiques et la vie continue comme d'habitude. Certains patients sont obligés d'accepter une chirurgie de remplacement articulaire. Mais les symptômes de la maladie sont les mêmes pour tout le monde.

  • Crunching articulations lorsqu'il est plié.
  • Difficulté à marcher, à boiter.
  • Gonflement autour de l'articulation.
  • Difficultés à saisir les réflexes (il est difficile de ramasser des objets).
  • Douleurs articulaires périodiques (dans les premiers stades de la maladie).
  • Fatigue due à des actions simples.
  • Apathie et dépression, souvent une vague d'émotions involontaire.

Si ces symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter le thérapeute. Après tous les tests, le médecin vous dirigera vers des spécialistes étroits pour confirmer le diagnostic..

Diagnostic des maladies articulaires

Un médecin ne peut diagnostiquer la présence de maladies articulaires qu'après avoir effectué les études nécessaires. Les tests standard pour identifier ces affections sont généralement les suivants:

  • analyse du calcium;
  • numération sanguine prolongée;
  • Examen aux rayons X (dans les cas complexes de TDM ou d'IRM).

Méthodes de traitement des maladies articulaires

Diverses méthodes sont utilisées pour traiter les maladies articulaires. Tout dépend du témoignage de la recherche, du stade de la maladie. Il suffit à certains patients de mettre 10 fois une feuille de bardane, et cela devient plus facile pour lui. D'autres nécessitent une approche plus sérieuse du traitement. D'autres encore ont besoin d'une intervention chirurgicale.

En règle générale, sous des formes douces, les experts prescrivent des anti-inflammatoires, de la physiothérapie. Dans certains cas, les médicaments contenant de la chondroïtine et de la glucosamine sont efficaces. Ils peuvent stimuler la restauration du cartilage, ce qui donne de l'espoir pour la restauration de la mobilité articulaire. Les médicaments obligatoires sont des vasodilatateurs, contribuant à une meilleure alimentation sanguine des tissus et, par conséquent, à la nutrition des articulations. Des traitements à la boue ou au sel sont parfois indiqués..

Pour chaque patient, le médecin doit choisir sa cure. Étant donné que l'évolution de la maladie est différente pour chacun, les procédures doivent également être adaptées au cas particulier..

Actions préventives

Il est connu des adultes, il est connu des enfants - la prévention est le meilleur remède pour toutes les maladies. Les maladies des articulations, comme aucune autre, valent mieux prévenir que traiter plus tard. Afin d'éviter toute restriction de mouvement, des procédures telles que:

  • manger des aliments moins gras;
  • changer de régime: mieux moins, mais plus souvent;
  • abandonner la soude, l'énergie;
  • privilégier les produits naturels plutôt que les produits semi-finis;
  • alterner les fruits et légumes, mais ne les mangez pas en grande quantité (lourd d'irritation intestinale);
  • lors d'événements sportifs, privilégiez la natation, dans l'eau les muscles se détendent, la douleur s'apaise;
  • la nicotine et l'alcool sont interdits;
  • N'en faites pas trop avec l'activité physique;
  • Ne portez pas et ne soulevez pas de poids;
  • maintenir un poids optimal;
  • passer des examens réguliers.

Les maladies articulaires sont très insidieuses. Ils sont «silencieux» depuis longtemps, mais continuent de détruire le corps. Malheureusement, les changements dégénératifs sont difficiles à récupérer. Par conséquent, vous devez faire attention à votre santé et écouter votre corps - il vous dira toujours ce qui le dérange. Ainsi, il y aura une chance de commencer le traitement à temps.

Merci d'avoir lu l'article! Si l'article vous a été utile, assurez-vous de le partager avec vos amis et connaissances.!

Douleur articulaire. Types de maladies articulaires, causes de douleur et traitement

Environ 30% des personnes de plus de 35 ans souffrent de douleurs articulaires. La douleur articulaire est peut-être l'une des manifestations les plus douloureuses des maladies du système musculo-squelettique.

Selon les statistiques du ministère de la Santé, les personnes âgées de 40 ans et plus présentent des problèmes articulaires dans 50% des cas. Et chez les personnes âgées de plus de 70 ans - dans 90% des cas.

Les douleurs articulaires peuvent avoir une nature très différente: elles peuvent être de longue ou de courte durée, douloureuses ou fortes. Mais dans tous les cas, ils causent un inconfort à une personne, détériorent la qualité de vie et, dans certains cas, peuvent entraîner un handicap.

Pour comprendre la cause de la douleur articulaire, il est important de savoir ce qu'est une articulation..

Qu'est-ce qu'un joint?

Une articulation est une connexion mobile d'os. Ces os sont séparés par un espace. Dans cet écart sont: membrane synoviale et sac articulaire.

La membrane synoviale est la couche interne du sac articulaire et couvre toute la cavité articulaire et les ligaments qui se trouvent dans l'articulation, à l'exception du cartilage.

La poche articulaire est une petite cavité dans l'articulation, qui est recouverte d'une membrane synoviale, elle est séparée des autres tissus par une capsule remplie de liquide articulaire.

Le liquide articulaire nourrit non seulement le cartilage, mais est également un lubrifiant pour l'articulation, il ne permet pas aux parties de l'articulation de se toucher.

Types de maladies articulaires

Avec le temps, l'articulation vieillit, le tissu cartilagineux s'effondre et l'articulation s'enflamme. Si une articulation devient enflammée, cette condition est appelée arthrite. La polyarthrite est lorsque plusieurs articulations sont enflammées en même temps..

Une autre maladie articulaire est la bursite (du latin "bursa" - sac). Cette maladie survient avec une inflammation de la membrane muqueuse du sac articulaire. La bursite peut être déclenchée par des blessures et des ecchymoses (souvent rencontrées chez les athlètes).

La maladie articulaire associée aux troubles métaboliques est l'arthrose (ostéoarthrose). Cette maladie se caractérise par des changements irréversibles dans les tissus de l'articulation..

Il faut également dire que l'une des maladies articulaires courantes est la polyarthrite rhumatoïde (rhumatisme). Avec cette maladie, une inflammation du tissu conjonctif (cartilage) se produit.

Il existe un grand nombre de variétés de chacune de ces maladies. Il existe également de nombreuses raisons à leur apparition. Regardons quelques-uns d'entre eux..

Causes des douleurs articulaires

  1. Maladies infectieuses. Les principaux agents responsables de l'arthrite infectieuse spécifique sont: la mycobactérie tuberculeuse, le gonocoque, le streptocoque, la chlamydia, etc..
  2. Allergie. Les scientifiques ont remarqué que les personnes sujettes à des réactions allergiques souffrent souvent de maladies articulaires inflammatoires, par exemple sous la forme d'arthrite infectieuse non spécifique. Souvent, la cause des douleurs articulaires peut être des infections et une tendance aux réactions allergiques.
  3. Défaillance du système endocrinien. L'arthrite endocrinienne peut être causée par une perturbation des glandes endocrines. Un endocrinologue traite ces types de maladies..
  4. Maladies du système nerveux. Les violations du système nerveux autonome peuvent provoquer certaines maladies articulaires.
  5. Perturbation des vaisseaux sanguins (apport sanguin). Ces troubles provoquent de nombreuses maladies des articulations. La violation de la perméabilité des parois des vaisseaux est l'une des raisons de l'apparition de réactions inflammatoires dans les articulations. Une violation de l'approvisionnement en sang capillaire provoque une violation de la nutrition du cartilage et conduit à sa destruction.
  6. Maladie métabolique. La violation des processus métaboliques, selon les scientifiques, est le principal facteur d'apparition de la douleur dans les articulations, mais elle reste mal comprise.
  7. Maladies héréditaires. Bien qu'il n'y ait pas d'opinion sans équivoque sur l'hérédité des maladies articulaires, les experts ont noté que les proches des personnes souffrant de polyarthrite et de rhumatismes, ces maladies sont 2-3 fois plus susceptibles que les autres. Les experts à cet égard ne parlent pas d'hérédité, mais d'une prédisposition à ce type de maladie.
  8. Le genre. Les hommes et les femmes sont également sensibles aux maladies articulaires. Mais il est à noter que chez les hommes, le dos (colonne vertébrale) est plus souvent touché, et chez les femmes - articulations périphériques (doigts, coudes, genoux, etc.)
  9. Humide et froid. Ces deux phénomènes peuvent également provoquer des douleurs articulaires..

La douleur articulaire guérit le bon mode de vie

Si vous souffrez de douleurs articulaires, il est important de savoir que cela vaut la peine de commencer par un changement de style de vie en général et un changement de régime en particulier.

Le menu des maladies articulaires doit être conçu de manière à éviter la zone à risque (surcharge pondérale, obésité). Vous devez surveiller la teneur en calories de votre alimentation quotidienne. Il doit contenir le moins d'aliments gras et sucrés possible et autant de légumes, fruits, fruits de mer et poissons que possible. De la viande il vaut mieux privilégier le boeuf maigre.

Réduisez la consommation de sel à une demi-cuillère à café par jour, et la consommation de liquide devrait être augmentée à 1,5 - 2 litres par jour (s'il n'y a pas de contre-indications).

Cette nourriture ne doit pas être un régime de dix jours, mais doit être permanente.

Parlant de changements de style de vie, nous parlons tout d'abord d'abandonner toutes les mauvaises habitudes, car elles peuvent provoquer une exacerbation de la maladie.

Un effort non moins important dans la lutte contre les douleurs articulaires est joué par un effort physique modéré (sous la supervision d'un spécialiste), car les maladies articulaires peuvent être causées par l'inactivité physique.

Beaucoup se trompent en pensant que le traitement médicamenteux des douleurs articulaires est le principal. Les médicaments aident seulement à soulager une exacerbation de la maladie..

Dans le traitement des maladies articulaires, de nombreux médicaments différents sont utilisés..

Traitements des douleurs articulaires

Pour chaque type de douleur articulaire dans la pratique médicale, il existe une approche différente. Considérez les principaux:

  1. Anti-inflammatoires et analgésiques. C'est peut-être le principal groupe de médicaments utilisés dans le traitement des maladies articulaires. Ils peuvent être réalisés sous différentes formes: comprimés, gels, pommades, injections diverses, patchs. Ces médicaments ont des effets anti-inflammatoires, analgésiques et antipyrétiques..
    Habituellement, des médicaments à base des substances actives suivantes sont utilisés: nimésulide, indométacine, ibuprofène, kétorolac, kétoprofène, diclofénac, etc. Tous appartiennent au groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Je tiens à vous rappeler que tout médicament ne doit être pris que sur recommandation d'un médecin.
  2. Chondroprotecteurs. Ce sont des médicaments qui peuvent arrêter les processus destructeurs et restaurer le cartilage..
    Si vous n'êtes pas enclin à faire confiance aux drogues synthétiques, vous pouvez les remplacer par des préparations à base de plantes, par exemple, un pissenlit de plante médicinale. La racine de pissenlit est un chondroprotecteur naturel, car elle améliore la circulation sanguine autour de l'articulation et nourrit ainsi l'articulation. Le pissenlit médicinal existe sous forme de comprimés - "Pissenlit P"
  3. Médicaments améliorant la circulation sanguine capillaire et la microcirculation, et vitamines.
    Ces fonds sont également nécessairement utilisés dans le traitement complexe des douleurs articulaires. Ils rétablissent la nutrition des tissus articulaires endommagés et améliorent la microcirculation. À cette fin, des médicaments tels que: Dihydroquercetin Plus et Apitonus P peuvent être prescrits.
    La composition du médicament "Dihydroquercetin Plus" comprend un puissant antioxydant naturel et de la vitamine C, qui a également un effet antioxydant. "Dihydroquercetin Plus" a un effet bénéfique sur les parois des vaisseaux sanguins et rétablit également la microcirculation sanguine.
    Apitonus P, en plus de la dihydroquercétine, un antioxydant naturel, comprend des vitamines C, E, ainsi que du pollen d'abeille - pollen de fleur traité avec une enzyme d'abeille. La tige d'abeille est un complexe de vitamines naturelles naturelles du groupe B, ainsi que de vitamines A, C, D3, H (biotine), d'acide folique et d'oligo-éléments.
  4. Physiothérapie. Des procédures physiothérapeutiques sont prescrites pendant la période de rémission (lorsqu'il n'y a pas d'exacerbation). Applicable: traitement au laser, UHF, magnétothérapie, électrophorèse, ultrasons.
  5. Intervention chirurgicale. Seulement dans les cas extrêmes avec des maladies articulaires recourir à une intervention chirurgicale. La chirurgie articulaire est divisée en deux groupes:
      • la préservation des organes;
      • arthroplastie.

Dans le premier cas, toutes les formations pathologiques sont retirées de l'articulation. Dans le deuxième cas, l'articulation entière est retirée et une endoprothèse est insérée à la place..