logo

Les articulations font mal. Causes et principaux symptômes.

note de l'article 4.90

Saviez-vous que plus de 80% des personnes, âgées de plus d'une cinquantaine d'années, ressentent des sensations très inconfortables lors des mouvements - articulations des bras, des jambes, du bas du dos douloureuses? Et c'est une pratique tout à fait normale. Mais ce qui est triste, c'est que récemment (environ 10 dernières années) de telles maladies sont apparues chez des jeunes complètement. Essayons de comprendre comment cela s'est produit et pourquoi les articulations des mains font mal, le tout à un âge précoce.

Les articulations des mains sont l'une des plus fonctionnelles de notre corps. De plus, la variété de la motricité fine augmente chaque année, cela est dû à l'émergence d'un nombre croissant d'appareils. Et surtout, nous avons commencé à utiliser ces appareils non seulement dans des activités directement liées au travail, comme c'était le cas il y a quelques décennies. À cet égard, il y avait de plus en plus de conditions préalables au développement de diverses maladies des mains.

Différentes différences de douleur et de symptômes

Immédiatement, nous notons que la douleur dans les articulations est de nature différente. Et, en conséquence, ils aident à diagnostiquer correctement la maladie lors de l'examen initial du médecin. Les cas d'une seule manifestation de douleur dans les articulations des mains ne devraient en aucun cas vous alarmer. Supposons après une lourde charge ou une blessure évidente aux mains, en laquelle vous êtes confiant. Vous devez vous méfier si la douleur est votre constante compagne..

Les rhumatologues ont établi deux principaux groupes de douleurs articulaires: inflammatoires et mécaniques. Ces dernières sont caractéristiques d'un groupe de maladies dégénératives telles que l'ostéoarthrose. Avec de telles douleurs, il n'y a pratiquement pas de raideur dans le mouvement le matin, et si elle se manifeste, pas plus d'une demi-heure n'est ressentie. Et seule, la sensation d'inconfort diminue.

Ensuite, les douleurs sont inflammatoires: elles s'atténuent en se déplaçant, accompagnées d'une raideur assez longue. De plus: rougeur, gonflement, diminution significative de la capacité à effectuer des mouvements, ce sont des compagnons fréquents de ce type de douleur.

Causes possibles de douleurs articulaires.

Syndrome du canal carpien

Elle se traduit par un trouble neurologique du poignet carpien dû à un travail prolongé avec une souris d'ordinateur. Le nerf médian du poignet est comprimé, ce qui entraîne des douleurs dans la main. Le syndrome est plus fréquent chez les femmes et est considéré comme une maladie professionnelle chez les travailleurs qui effectuent des mouvements de flexion et d'extenseur pendant une longue période. Le travail au bureau n'appartient pas à la catégorie des maladies dangereuses, mais un certain nombre de maladies sont considérées comme professionnelles pour les employés de bureau, le syndrome du canal carpien est également considéré comme de telles maladies..

L'âge moyen d'apparition de la maladie:
Raisons du développement.

Cette maladie peut survenir chez toute personne qui travaille avec une souris d'ordinateur pendant une longue période. Mais il existe des facteurs prédisposants qui augmentent la probabilité d'une maladie, notamment:

  1. L'hérédité est le facteur le plus influent;
    Certaines conditions chez la femme (grossesse, changements hormonaux, ménopause et autres) peuvent également contribuer à la rétention d'eau dans la membrane synoviale;
  2. L'âge est tout aussi important. Il a été confirmé que chez les femmes âgées de 50 à 55 ans, la maladie est plus courante;
  3. Certaines maladies (arthrite, diabète et autres) peuvent également provoquer cette maladie..
Symptômes de la maladie.

Parmi les symptômes du syndrome du canal carpien, il y a:

  1. La douleur au poignet
  2. picotements et engourdissement de la main
  3. faiblesse de la flexion du poignet, du pouce et de l'index.
Diagnostic de la maladie et processus de traitement.

Le diagnostic consiste en l'un des trois tests:

  1. Test de Tinnel - tapotement sur le passage nerveux, si en même temps le patient ressent une sensation de picotement, la maladie est confirmée;
  2. Test de Falen: le médecin plie et étend la main. Si le patient se sent engourdi, douleur et picotements, alors la maladie est considérée comme confirmée;
  3. Le test NCS (Nerve Conduction Study) est le test le plus fiable. Un électromyogramme est effectué, dont le résultat est de déterminer le degré de conduction du tissu nerveux dans le poignet. En utilisant cette méthode, la zone de dégâts est déterminée..

Traitement du syndrome du tunnel.

Dans le cas du syndrome du canal carpien, un traitement conservateur et chirurgical est utilisé. Le traitement conservateur implique un certain nombre de manipulations et de médicaments qui ont un effet positif aux premiers stades de la maladie. Une intervention chirurgicale est nécessaire dans les cas où un traitement conservateur prolongé n'a aucun effet.

Dans le cadre d'un traitement conservateur, il existe:

  • À l'aide de dispositifs spéciaux (orthèse), la brosse est fixée, ce qui entraîne son état physiologique. Le nerf est au repos et n'est pas comprimé;
  • Des médicaments sont prescrits pour arrêter la douleur et réduire l'inflammation;
  • Dans les cas où au travail, il est impossible d'éviter que la position de la main aggrave la maladie, il est recommandé de changer le type d'activité.

Si pendant longtemps le traitement conservateur n'apporte pas d'effet positif, recourir à une intervention chirurgicale.

L'opération est réalisée selon l'une des deux méthodes: «ouverte» ou endoscopique..

La méthode ouverte consiste à disséquer directement la peau sur le ligament, tandis que la méthode endoscopique n'implique pas une incision ouverte, le chirurgien opère par ponction dans lesquelles un endoscope fin est inséré. La méthode est considérée comme moins traumatisante et plus efficace en termes de rééducation postopératoire..

À long terme, les opérations ont un résultat favorable avec une restauration systématique de la fonction de la brosse de 100%.

Syndrome du canal carpien.

Une méthode efficace de prévention du syndrome du canal carpien est la charge. En effectuant une série d'exercices simples plusieurs fois par jour, vous pouvez éviter les effets douloureux du travail au bureau.

  1. Rassemblez vos paumes, tordez vos doigts, serrez et desserrez avec force le verrou;
  2. Serrez vos poings et tournez vos pouces dans le sens horaire et antihoraire;
  3. Pour comprimer et desserrer les poings avec effort;
  4. Faites tourner les mains avec les poings fermés;
  5. Détachez périodiquement les mains du clavier et secouez-les avec des brosses.

L'exercice continu contribuera à améliorer la circulation sanguine dans les muscles de l'articulation du poignet et à prévenir l'apparition de symptômes douloureux. Après tout, on sait depuis longtemps qu'il vaut mieux prévenir la maladie que la traiter.

Arthrose (ostéoarthrose)

C'est peut-être considéré comme la forme la plus courante de lésions articulaires dans la pratique médicale. En plus du cartilage articulaire, une capsule, l'os sous-chondral, la membrane synoviale, les ligaments et le muscle périarticulaire sont impliqués dans le processus de pathologie de l'arthrose. La maladie commence par un dysfonctionnement de la nutrition du cartilage et sa destruction ultérieure. La couche de cartilage devient plus mince, ce qui entraîne une altération de la force articulaire et le corps la remplace par des excroissances et des sels pour améliorer la force.

L'âge moyen d'apparition de la maladie:
Raisons du développement.

L'ostéoarthrose peut être déclenchée par diverses causes, notamment évolutives, héréditaires, métaboliques, y compris traumatiques. Dans certains cas, la maladie survient sans raison apparente et est appelée arthrose primaire ou idiopathique. Dans la plupart des cas, une arthrose secondaire survient - se développant à la suite d'un processus particulier de pathologie. Il existe également une forme aiguë de la maladie, accompagnée de la formation d'une déformation articulaire, en raison d'une limitation de la mobilité.

Les principaux facteurs comprennent:

  1. Âge, ostéoporose.
  2. Violation de l'équilibre endocrinien dans le corps, y compris (période postménopausique) une diminution du niveau de sécrétion d'oestrogène.
  3. en surpoids.
  4. Troubles métaboliques.
  5. Maladies articulaires et osseuses acquises.
  6. Carence en micronutriments dans le corps.
  7. Inflammation articulaire.
  8. Manifestations neurodystrophiques de processus pathologiques dans la colonne cervicale (périarthrite scapulaire de l'épaule) ou lombo-sacrée (syndrome du muscle lombo-iliaque).

Les facteurs de risque supplémentaires sont des facteurs environnementaux:

  1. Hypothermie.
  2. Microtraumatisme répétitif, traumatisme articulaire.
  3. Chirurgie articulaire (infructueuse)
  4. Occupation du patient et activité physique non standard au travail.
  5. L'action de certaines toxines chimiques.
  6. Détérioration de l'équilibre écologique à proximité.
Symptômes de la maladie.

Le plus souvent, l'arthrose est une lésion des articulations des mains. Crunch, douleur, gonflement - ce sont un certain nombre de symptômes désagréables qui peuvent aider à identifier la maladie articulaire.

  1. douleur articulaire
  2. Croquer
  3. Atteinte à la mobilité et déformation articulaire
Diagnostic de la maladie et processus de traitement.
  1. La présence de douleurs dans les articulations survenant en fin de journée, ou la première moitié de la nuit, ainsi qu'après un stress mécanique, diminuant au repos.
  2. Examen aux rayons X.
  3. Identification des déformations articulaires dues aux excroissances osseuses.

Après identification, un traitement est prescrit, respect du schéma orthopédique, thérapie par l'exercice, limitation de la charge, physiothérapie.

Polyarthrite rhumatoïde

Un type d'arthrite, au cours de laquelle le système de protection du corps humain fonctionne mal, affectant principalement les petites articulations. La maladie est auto-immune. Avec cette maladie, plusieurs petits tissus articulaires sont affectés à la fois. Ils développent des phénomènes érosifs-destructeurs irréversibles. Les articulations commencent à se dégrader progressivement du fait que le corps considère ses propres cellules comme étrangères. Des lésions extra-articulaires peuvent survenir. La maladie peut survenir dans n'importe quelle articulation, mais en règle générale, avec cette maladie, la douleur apparaîtra du côté opposé. Autrement dit, les articulations des deux mains feront mal.

L'âge moyen d'apparition de la maladie:
Raisons du développement.

Il est généralement admis que la polyarthrite rhumatoïde se manifeste à la suite d'un dysfonctionnement du système immunitaire. La polyarthrite rhumatoïde fait référence à un processus pathologique qui se produit dans le tissu conjonctif. Cette maladie est généralement classée comme auto-immune. Par conséquent, il est assez difficile de nommer la cause exacte..

Les principaux facteurs comprennent:

  1. Prédisposition héréditaire.
  2. La présence de diverses infections.
  3. L'impact de l'environnement extérieur, sous forme d'hypothermie, travail en production dangereuse, utilisation de produits de mauvaise qualité et non naturels, air pollué.
  4. L'impact des facteurs internes, sous forme de situations stressantes, de grossesse et d'allaitement.
  5. Blessures.
  6. Chirurgie chirurgicale.
  7. Manifestation allergique.
Symptômes de la maladie.

Malheureusement, les patients ne prêtent pas toujours attention aux symptômes de l'arthrite, car ils ont des similitudes avec d'autres maladies. Les premiers signes de la maladie comprennent:

  1. Fatigue chronique.
  2. Faiblesse musculaire persistante.
  3. Perte de poids spectaculaire.
  4. La manifestation de la douleur dans les structures musculaires, sans raison apparente.
  5. Transpiration accrue.
  6. Sauts constants dans les indicateurs de température.

Plus tard, le patient commence à prêter attention au développement de la maladie. Ensuite, la maladie se caractérise par:

  1. Douleur dans les tissus articulaires.
  2. Raideur matinale dans les structures articulaires.
  3. Changement d'apparence des articulations. Gonflement, rougeur, déformation apparaît.
  4. Restriction de mobilité persistante.
Diagnostic de la maladie et processus de traitement.

Le diagnostic est basé sur les plaintes des patients. S'il y a plus de quatre symptômes similaires, il est habituel de parler du développement de la polyarthrite rhumatoïde. Pour confirmer que le diagnostic est attribué:

Examen aux rayons X.
Un test sanguin pour déterminer le facteur rhumatoïde, la présence d'anticorps dirigés contre la protéine.

Après cela, un traitement est prescrit, qui comprend la prise de médicaments hormonaux et anti-inflammatoires. Comme thérapie supplémentaire, la physiothérapie est prescrite.

Goutte

Une maladie métabolique chronique caractérisée par une altération du métabolisme des purines (dégradation excessive des protéines), tandis que les reins sont incapables d'excréter l'acide urique. La maladie se manifeste principalement après la ménopause chez les femmes et les hommes, quelque part après 40 ans. Il est courant que la goutte affecte absolument toutes les articulations: les articulations des mains, des mains, des doigts, des genoux, des coudes et des pieds sont douloureuses. La survenue de la goutte est associée à l'apparition d'un excès d'acide urique dans les tissus du corps. La maladie se caractérise par une douleur et une rougeur de l'articulation..

L'âge moyen d'apparition de la maladie:
Raisons du développement.

Et dans un corps sain, les acides uriques sont présents. Ils sont le produit du métabolisme. Les changements pathologiques ne commencent que si l'acide urique et ses sels commencent à être lentement excrétés par les reins.

Les plats contenant des composés spéciaux - les purines, contribuent au développement de la goutte.

Une quantité importante de purines se trouve généralement dans les aliments suivants:

Le plus souvent, des crises de douleur peuvent survenir avec une suralimentation, avec un changement dans la synthèse de l'acide urique. Les pathologies endocriniennes (hypothyroïdie, thyrotoxicose) peuvent servir d'impulsion à l'apparition d'attaques goutteuses.

Diagnostic de la maladie et processus de traitement.

En plus d'éliminer un niveau élevé d'acide urique, les méthodes thérapeutiques visent à réduire les processus inflammatoires dans les articulations. Dans la phase active du développement de la maladie, l'ibuprofène, le Movalis, le diclofénac, la colchicine sont utilisés. Dans le cours aigu de l'arthrite goutteuse, les glucocorticoïdes sont recommandés. En tant que traitement externe, des gels et des onguents sont utilisés:

L'allopurinol réduit les niveaux d'acide urique. Les procédures physiothérapeutiques aident à réduire la douleur et l'inflammation du cartilage. Souvent, les patients reçoivent une thérapie de boue. Avec la goutte, des procédures thermiques sont utilisées. Ils réduisent les processus inflammatoires actifs. Compresses d'ozocérite et bains de paraffine le plus souvent prescrits.

En phase de rémission, des bains de sulfure d'hydrogène et de radon sont utilisés. Des pansements avec Bischofite sont appliqués sur la zone affectée. La composition de la solution de Bischofite comprend des minéraux:

Des spécialistes prescrivent de la réflexologie, des massages et des exercices thérapeutiques pour la goutte. Les sanatoriums où la goutte est traitée avec succès sont situés dans le sud de la Russie (dans le territoire de Krasnodar) et dans l'Altaï.

Un effet significatif sur l'état du patient est fourni par un régime avec une restriction des produits dans lesquels les purines sont présentes. Les lentilles, les haricots, les épinards, les bouillons et les champignons sont supprimés de l'alimentation. Réduisez la quantité d'aliments gras et protéinés dans le menu. Afin d'éliminer activement les sels, ils consomment plus de liquides quotidiennement. Les plats sont préparés avec un minimum de sel. Le menu pour la goutte se compose de baies, de légumes, de fromage cottage frais, de viande cuite. Avec le développement de la goutte, les patients devraient augmenter l'activité motrice et réduire le poids corporel.

Causes et traitement de la douleur dans les articulations des doigts, que faire

De cet article, vous apprendrez: pourquoi les articulations des doigts sur les mains font mal, les causes et le traitement des pathologies qui se produisent avec un tel symptôme de douleur. Blessures, arthrose, polyarthrite rhumatoïde et autres pathologies. Douleur de flexion. Traitement avec des remèdes traditionnels et folkloriques.

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de catégorie 2, chef du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

Les articulations des doigts commencent le plus souvent à souffrir après 40 à 45 ans (chez 1 personne sur 10, cela est dû à des changements liés à l'âge dans le corps). Après 60 ans, la douleur survient souvent dans le contexte de la polyostéoarthrose (lésions, destruction du cartilage articulaire des différentes articulations).

La déformation et la destruction des articulations des mains sont diagnostiquées chez 10% des personnes âgées.

Structure de la main

De plus, la douleur dans les articulations des doigts est un signe caractéristique de maladies telles que:

  • polyarthrite rhumatoïde (dans 80% des cas commence par une inflammation des articulations des doigts);
  • arthrite psoriasique (dans 70% des cas, les doigts sont les premiers à souffrir);
  • la goutte (l'arthrite affectant les doigts des mains survient chez 10 à 15% des patients atteints de goutte);
  • ostéomyélite - une inflammation infectieuse des os (6,5% de toutes les maladies du système musculo-squelettique).

La plupart des arthrites, dans lesquelles les articulations des doigts sont d'abord impliquées dans le processus, sont des maladies systémiques (c'est-à-dire qu'elles affectent différents systèmes du corps, pas seulement les articulations). Ils sont également souvent diagnostiqués chez les personnes de tout âge, y compris les jeunes, chez les hommes, ils surviennent 3 à 5 fois moins souvent.

Une autre raison de l'apparition de la douleur est les blessures mécaniques, les effets des bosses ou des ecchymoses des mains (souvent chez les athlètes, la prévalence atteint jusqu'à 40% de toutes les blessures traumatiques).

Certaines des maladies qui causent des douleurs dans les articulations des doigts ne peuvent pas être complètement guéries et, avec le temps, elles deviennent la cause d'un handicap (rhumatoïde, arthrite psoriasique, polyostéoarthrose). Et, par exemple, avec un traitement rapide, l'ostéomyélite peut être éliminée pour toujours, mais le processus devient rapidement chronique et peut entraîner une perte de membre (dans 30% des cas).

Si vous soupçonnez une maladie systémique (arthrite, polyostéoarthrose), vous devriez consulter un rhumatologue ou un arthrologue. L'ostéomyélite est traitée par un traumatologue orthopédiste, un chirurgien, les blessures sont traitées par un traumatologue orthopédique.

Pourquoi il y a de la douleur dans les articulations des doigts: causes et symptômes

Pourquoi les articulations des doigts font-elles mal? Il existe de nombreuses raisons, ainsi que des facteurs qui peuvent accélérer ou pousser le processus. Des facteurs prédisposants communs à toutes les maladies et blessures peuvent être envisagés:

  1. Profession (les personnes obligées de travailler avec les pinceaux et les doigts, les musiciens, les couturières, les programmeurs entrent dans la catégorie).
  2. Charges (blessures et microtraumatismes résultant d'heures d'entraînement sportif, répétitions).
  3. Réarrangement hormonal, troubles (grossesse, carence en œstrogènes chez les femmes âgées).
  4. Hérédité (les proches parents sont plus sensibles aux maladies systémiques).
  5. Déficits ou maladies immunitaires.
  6. Troubles métaboliques (goutte, diabète).
  7. Infections chroniques (tuberculose).
  8. Hypothermie (hypothermie).
  9. Certains facteurs négatifs à longue durée d'action (parmi eux - la prise de médicaments, l'empoisonnement avec des substances toxiques dans une entreprise nocive, le tabagisme, l'alcoolisme, etc.).

L'article suivant décrit les pathologies et les conditions qui provoquent des douleurs dans les articulations des doigts.

Blessures

La douleur qui apparaît après une blessure est difficile à confondre avec autre chose:

  • tous les symptômes surviennent immédiatement après un accident vasculaire cérébral, une ecchymose, une compression, d'autres blessures;
  • gonflement, une ecchymose sur le site de l'impact, une mobilité réduite des articulations se joindre à la douleur aiguë;
  • avec des blessures modérées et sévères, les symptômes ne disparaissent pas longtemps, mais deviennent plus prononcés - douleur, raideur, gonflement;
  • l'inconfort s'intensifie lorsque vous essayez de plier ou de redresser vos doigts.

Les dommages graves aux doigts du membre supérieur sont combinés avec:

  • rupture des muscles, des ligaments, des vaisseaux sanguins, de l'hémorragie des capsules (hémarthrose) et des tissus mous (hématomes);
  • fractures et fissures des os;
  • lésion nerveuse (perte de sensibilité des doigts et de la peau).
Les blessures par pinceau les plus courantes. cliquez sur la photo pour l'agrandir

Pronostic: les blessures mineures guérissent sans laisser de trace dans 90 à 95% des cas. Des dommages graves et modérés peuvent entraîner diverses complications - des doigts altérés à l'arthrite traumatique dans 70% des cas..

Polyosteoarthrosis

La polyostéoarthrose est une pathologie chronique, à la suite de laquelle les articulations des doigts des mains sont progressivement déformées et détruites (il existe une forme de maladie qui affecte les articulations des doigts - rhizarthrose).

Mains affectées par une polyosteoarthrose déformante

Au début, une douleur douloureuse apparaît après un travail acharné (couture, broderie, répétitions de plusieurs heures sur un instrument de musique). À mesure que la maladie progresse:

  • la douleur dans les articulations des doigts des mains devient constante, ne disparaît pas au repos;
  • des clics et des craquements rejoignent la douleur (lors des mouvements);
  • une raideur apparaît (initialement insignifiante).

Pendant les périodes d'exacerbation, les principaux symptômes sont un œdème, un gonflement, une augmentation de la température locale, parfois une rougeur des articulations.

Au fil du temps, les doigts se déforment:

  1. Des nodules de Heberden (excroissances osseuses, densités de la taille d'un pois) se forment sur les articulations plus près des ongles.
  2. Sur les articulations centrales, des nodules de Bushar se forment (prolifération des surfaces articulaires, pointes osseuses).

Les articulations des doigts perdent leur forme d'origine (deviennent nodulaires), et finissent par perdre leur mobilité en raison de l'ossification des tissus mous (ankylose).

Prévision: la pathologie est incurable, mais aux premiers stades (jusqu'à l'apparition de la déformation), elle peut être arrêtée longtemps. Plus tard, il devient la cause de l'invalidité (les tissus sont fusionnés, ossifiés, la mobilité des doigts ne peut être restituée que par intervention chirurgicale).

Polyarthrite rhumatoïde

Maladie inflammatoire chronique des articulations, qui survient avec l'implication d'autres organes et systèmes dans le processus pathologique (la membrane externe du cœur, les poumons, les vaisseaux sanguins, la peau).

cliquez sur la photo pour l'agrandir

La polyarthrite rhumatoïde se caractérise par:

  • augmentation et intensification graduelles des symptômes (dans un premier temps, l'exacerbation est remplacée par des périodes assez longues d'un cours asymptomatique, mais elles deviennent plus courtes avec le temps);
  • raideur matinale, ressemblant à des gants serrés (passe après 30 à 60 minutes);
  • douleur aiguë, aiguë et ennuyeuse dans les articulations des doigts (sur les deux mains), qui, lorsqu'elle est pliée, s'intensifie jusqu'à devenir insupportable;
  • rougeur, gonflement, gonflement, raideur articulaire.

La douleur survient généralement la nuit ou le matin et diminue légèrement l'après-midi..

Lorsque les symptômes aigus disparaissent (pendant la rémission), la douleur devient moins prononcée, douloureuse, s'aggrave en mouvement, lorsque vous travaillez dans de l'eau froide. Les articulations des doigts sont blessées lors de la flexion et de l'extension, restent douloureuses au toucher et légèrement gonflées.

Progressivement, la maladie conduit à la formation d'une déformation stable et à une fonction altérée des doigts - ils se tournent vers l'extérieur ou vers le haut, se plient (le plus souvent le milieu, l'index et les anonymes souffrent, extrêmement rarement - l'auriculaire et le gros), d'autres articulations (poignets, chevilles, genoux, épaules) sont impliquées dans le processus.

Prévision: la pathologie est incurable, progresse rapidement et conduit à un handicap, à un handicap - 40% des patients au cours des 5 premières années de développement.

Arthrite psoriasique

L'arthrite psoriasique est une forme de maladie systémique sévère (psoriasis).

Les signes les plus caractéristiques de dommages aux articulations des doigts:

  • apparition soudaine et soudaine d'arthrite;
  • dommages aux articulations interphalangiennes et distales (plus proches de l'ongle);
  • douleur constante, uniforme et intense en combinaison avec un gonflement important, une rougeur de la peau, une mobilité limitée (la forme des doigts ressemble à ce moment à un radis ou à une saucisse, il est impossible de plier ou d'étendre les articulations des doigts en raison de la douleur et de l'enflure);
  • augmentation générale de la température.

À long terme, cela conduit à la destruction des plaques à ongles (elles s'effritent, perdent leur forme), des déformations des doigts (elles sont "tournées" vers l'extérieur ou vers le haut), et elles perdront leur capacité de travail.

Prévision: l'arthrite goutteuse est incurable, sévère, progresse rapidement et entraîne une incapacité chez 90 à 95% des patients.

Arthrite goutteuse

L'arthrite goutteuse survient dans un contexte de troubles métaboliques, en raison desquels un excès d'acide urique s'accumule dans le corps. Il tombe dans le tissu des articulations, provoquant une inflammation..

Signes typiques de l'arthrite goutteuse:

  1. Une douleur aiguë, soudaine, lancinante ou brûlante dans une ou plusieurs articulations des doigts à la fois.
  2. Toute tentative de bouger ou de toucher votre doigt accentue un symptôme désagréable.
  3. Elle s'accompagne d'un œdème sévère, qui se propage souvent à toute la main, à un changement de la couleur de la peau (le doigt de la main devient cyanotique-cramoisi), à une augmentation de la température générale (le patient a de la fièvre, des frissons).
  4. La douleur dans les articulations des doigts survient généralement la nuit.
  5. L'attaque peut durer de 2 jours à 2 semaines.

L'arthrite goutteuse progressive devient la cause de l'implication de nouvelles articulations dans le processus, leur déformation (destruction des surfaces articulaires). Des tofus apparaissent sur les doigts - dépôts de tissus d'acide urique.

Pronostic: La goutte est incurable, mais les niveaux normaux d'acide urique peuvent être maintenus avec des médicaments et un régime. La maladie provoque rarement une incapacité totale du patient (5 à 8%), mais avec le temps, elle peut détruire les articulations des doigts (arthrose secondaire).

Pourquoi les articulations des doigts peuvent toujours faire mal

D'autres causes de douleur peuvent inclure les maladies et affections suivantes:

Ostéomyélite

Cette lésion infectieuse des os (périoste, substance spongieuse et compacte) commence généralement de manière aiguë - la douleur dans les articulations avec ostéomyélite est forte, aiguë, tremblante, éclatante ou déchirante. Lorsqu'il est plié ou étendu, il s'intensifie jusqu'à être intolérable, accompagné d'un gonflement sévère, d'une rougeur et d'un resserrement des tissus de l'articulation, de la fièvre et de signes d'intoxication générale (faiblesse, transpiration). Dans 30% des cas, l'ostéomyélite devient chronique (peut récidiver) et la douleur aux doigts devient douloureuse. Le processus peut provoquer une arthrite purulente, une tumeur maligne du tissu osseux, une déformation des os et des articulations.

Vasospasme

Vasospasme - un rétrécissement marqué des vaisseaux périphériques qui alimentent en sang les membres supérieurs, les mains et les articulations des doigts. Il se caractérise par des sensations de picotements, un engourdissement, une pâleur de la peau. À la fin de l'attaque (qui peut être de courte durée - de 2 minutes, ou de longue durée - jusqu'à 60 minutes), les doigts commencent à faire mal, à se «casser» et la peau des mains devient rouge. Au fil du temps, ce phénomène (vasospasme) provoque des ulcères trophiques (nécrose tissulaire due à la malnutrition), une fonte des os et une nécrose du bout des doigts.

Grossesse

La grossesse n'est pas une condition pathologique, mais s'accompagne d'une restructuration hormonale aiguë et rapide du corps, d'un métabolisme accéléré. La douleur dans les articulations des doigts, ou plutôt la douleur, peut provoquer un manque de calcium et de vitamine D3, ainsi qu'un excès d'hormone qui prépare le corps à l'accouchement, détendant les ligaments.

Diagnostic: méthodes, recherche

Lorsque l'articulation des doigts me fait mal, que dois-je faire? Tout d'abord, le diagnostic des pathologies provoquant un symptôme similaire est nécessaire. Le plus souvent, le médecin traitant prescrit une série d'études:

Avec son aide, des changements pathologiques dans les os, une déformation articulaire, un dépôt de cristaux, une ossification des tissus sont révélés

Ces méthodes de diagnostic vous permettent d'établir tout changement pathologique dans les tissus périarticulaires et les articulations qui n'est pas visible sur les radiographies.

ECG, échographie des organes internes

Ils aident à identifier les manifestations extra-articulaires caractéristiques de certaines maladies (péricardite, pneumonite)

L'étude des vaisseaux sanguins est informative pour les pathologies qui se produisent avec des dommages à leurs parois et peuvent provoquer un vasospasme (polyarthrite rhumatoïde)

Recherche en laboratoire clinique

Utiliser des tests pour déterminer la cause de la maladie, identifier les infections et les agents pathogènes

Traitement articulaire et ponction diagnostique (procédure d'extraction du liquide de la capsule articulaire)

La ponction est réalisée si du sang (hémarthrose), du pus (processus infectieux) ou une grande quantité de liquide s'y est accumulé, ce qui entrave la mobilité et menace sa destruction

Traitement: principes, médicaments, caractéristiques

Certaines maladies ou affections qui provoquent des douleurs dans les articulations des doigts des mains ne peuvent pas être guéries (vasospasme, ostéoarthrose, psoriasique, arthrite goutteuse). Certains peuvent être guéris complètement et sans conséquences (avec un traitement rapide - ostéomyélite, poumons et blessures modérées).

Principes généraux de traitement, méthodes de soulagement de la douleur

La chose commune dans le traitement de toutes les maladies qui causent des douleurs dans les articulations des doigts des mains est la nomination de médicaments qui aident à se débarrasser des symptômes graves.

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), qui soulagent avec succès l'inflammation et la douleur (Celebrex, indométacine, méloxicam);
  • les glucocorticoïdes, qui sont prescrits si les AINS sont inefficaces (Prednisolone, Phlosterone);
  • analgésiques si les douleurs articulaires ne peuvent pas être éliminées par d'autres moyens (paracétamol, Ketanov, Ketorol).

Dès que les symptômes disparaissent, le patient est prescrit: des chondroprotecteurs pour ralentir ou prévenir la destruction du cartilage (Rumalon, Don, Elbona), et la physiothérapie.

La physiothérapie stimule les processus métaboliques, accélère la réparation des tissus. Parmi les procédures physiothérapeutiques pour les maladies articulaires, les plus populaires sont:

  • électrophorèse avec des médicaments;
  • magnétothérapie;
  • UHF (thérapie ultra haute fréquence);
  • réflexologie (acupuncture);
  • massage;
  • thérapie de boue;
  • balnéothérapie (hydrothérapie);
  • procédures de réchauffement (paraffine, applications d'ozocérite);
  • gymnastique médicale (exercices pour renforcer les articulations des doigts).

S'il est nécessaire d'éliminer la douleur dans les articulations des doigts et leurs causes, le traitement dans un spa peut donner un bon résultat. En direction du médecin traitant, le patient a la possibilité de changer le climat 1 ou 2 fois par an, suivre un cours de procédures physiothérapeutiques réparatrices, boire de l'eau minérale de source naturelle.

Caractéristiques du traitement de pathologies spécifiques

En plus des méthodes et outils généraux, le traitement de chaque pathologie comporte des nuances:

Noms des méthodesCe qui vous permet de diagnostiquer

Le traitement des blessures est échelonné. Premièrement, les premiers soins sont fournis à la victime (fixation de bandage, sac de glace pendant la journée).

Si nécessaire, faites une ponction, restaurez l'intégrité des tissus (avec de graves dommages), immobilisez avec du gypse.

Les jours 3 à 5, ils commencent à se réchauffer, stimulant la guérison.

Au début de la maladie, les chondroprotecteurs et les exercices de physiothérapie sont efficaces.

Plus tard, seule la chirurgie aide (le problème est résolu par les prothèses).

PathologieCaractéristiques du traitement
Prescrire des médicaments anti-inflammatoires de base, des antibiotiques, des médicaments antibactériens, anti-allergiques, des médicaments qui affectent l'activité de l'immunité.

Ils traitent la maladie sous-jacente (goutte) en prescrivant des agents qui régulent la formation et accélèrent l'excrétion d'acide urique, des médicaments qui dissolvent les dépôts tissulaires de sels.

La partie obligatoire du traitement est un régime strict pendant la période d'attaque (tableau n ° 6), moins strict - tout au long de la vie..

Lavage chirurgical des cavités purulentes dans le tissu osseux, ouverture des abcès.

Les antibiotiques, les médicaments antibactériens sont utilisés pour le traitement..

Comment traiter le vasospasme? Avec la pathologie, les vasodilatateurs et les antispasmodiques (relaxant les muscles des parois vasculaires), des anticoagulants sont prescrits.

Éliminer les facteurs provoquant (par exemple, le tabagisme) ou traiter la maladie sous-jacente qui a provoqué un vasospasme (par exemple, la polyarthrite rhumatoïde).

Remèdes populaires (traitement des pathologies, anesthésie)

La douleur dans les articulations des doigts peut également être traitée avec des remèdes populaires:

  1. Infusion sur les feuilles d'eucalyptus. Prendre 40 g de feuilles d'eucalyptus, verser un litre d'eau bouillante, laisser reposer 60 minutes sous le couvercle. Une fois prêt, filtrer, égoutter dans un récipient en verre foncé, conserver au réfrigérateur. Prendre tous les jours pendant 2 semaines - 3 fois 50 ml, 30 minutes avant les repas.
  2. Traitement de la douleur dans les articulations des doigts avec infusion sur les feuilles de cassis. 10 g de matière première versez 0,5 l d'eau bouillante, laissez infuser 20 minutes sous le couvercle. Buvez un verre 2 à 3 fois pendant la journée. Durée du cours - 2-3 mois.
  3. Pommade chauffante pour l'arthrite. Prendre 50 g de camphre et de moutarde en poudre, les diluer dans 100 ml d'alcool, ajouter le blanc d'oeuf fouetté. Frottez la brosse la nuit. Les articulations des doigts continuent d'être traitées pendant 21 jours, après un certain temps, le cours peut être répété..
  4. Frottement à l'huile. Huile essentielle de sapin diluée avec de l'huile végétale (1: 1), frottez dans les articulations des doigts jusqu'à absorption complète avant le coucher. Ils doivent d'abord être «préchauffés»: faites bouillir les pelures de pommes de terre lavées dans l'eau, lorsque le bouillon refroidit (jusqu'à ce qu'il soit agréablement chaud), plongez-y les brosses et maintenez-les pendant 15 à 25 minutes, puis rincez-les à l'eau propre. Le traitement se poursuit pendant 3 semaines ou jusqu'à disparition des symptômes.

La prévention

Comment prévenir les pathologies qui provoquent des douleurs dans les articulations des doigts? Pour faire ça:

  • se débarrasser des mauvaises habitudes (arrêter de fumer et d'alcool);
  • introduire dans le régime des produits bénéfiques pour les articulations et le cartilage (avec une teneur suffisante en calcium, phosphore, autres minéraux et vitamines, protéines);
  • subir un examen régulier, se débarrasser des foyers d'infection chronique (par exemple, amygdalite);
  • ne surchargez pas (alternez la charge avec le repos) et ne surfusionnez pas vos mains.

Il est très important de renforcer le système immunitaire (natation, yoga, marche) et les articulations des doigts avec des exercices de gymnastique thérapeutique.

Principales sources d'information, matériel scientifique sur le sujet

  • Maladies rhumatismales. Guide de médecine interne. Nasonov V.A., Bunchuk N.V., Médecine, 1997, p. 363–373.
  • Manuel du thérapeute. Shulutko B.I., ELBI-SPb, 2008, p. 228–234, p. 239-242.
  • Manuel de médecine interne. Harrison T. R., M. Medicine, 1996, p. 48–49, 158–179.
  • Les maladies articulaires dans la pratique d'un médecin de famille, un guide pratique. Dzyak G.V. Version électronique, sections: «Polyarthrite rhumatoïde», «Goutte», «Ostéoarthrose».
  • Rhumatologie. Recommandations cliniques. Nasonov L. E. Sections: «Polyarthrite rhumatoïde», «Spondylarthrite ankylosante», «Polyarthrite psoriasique», «Ostéoarthrose», «Lupus érythémateux disséminé», «Goutte».
  • Maladies internes, Makolkin V. I., Ovcharenko S. I. Section «Maladies des articulations».

Maladies des articulations des mains, traitement de la douleur

L'une des plaintes les plus fréquentes selon lesquelles les gens viennent voir un rhumatologue peut être exprimée par la phrase: articulations des mains blessées - que dois-je faire? En effet, l’arthralgie est souvent exprimée à un point tel qu’elle viole non seulement les activités professionnelles d’une personne, mais ne lui permet pas non plus d’effectuer les activités quotidiennes de base. Par exemple, certaines personnes ne peuvent pas prendre une tasse ou un peigne, attacher des boutons, ouvrir la porte avec une clé.

Si vous exécutez le problème, vous pouvez obtenir la déformation des brosses

La douleur articulaire comme symptôme

Il convient de noter que les douleurs articulaires sont différentes, et souvent c'est leur nature qui devient un facteur déterminant dans le diagnostic correct de la maladie déjà au stade de l'examen médical initial.

Les rhumatologues divisent les douleurs articulaires en deux grands groupes: mécaniques et inflammatoires. La douleur mécanique est caractéristique des maladies dégénératives (par exemple, l'ostéoarthrose). Ces douleurs ne s'accompagnent pas de raideur dans les mouvements le matin, ou la raideur est là, mais ne dure pas plus d'une demi-heure, au repos, l'inconfort diminue.

Douleur inflammatoire, au contraire: diminue avec le mouvement, accompagnée d'une raideur prolongée des articulations (plus de 30 minutes). Dans le même temps, il existe presque toujours d'autres signes d'inflammation: gonflement, rougeur, diminution de l'amplitude des mouvements. Avec la douleur mécanique, les signes d'inflammation locale sont souvent absents ou légèrement exprimés..

Seul un spécialiste sera en mesure de poser un diagnostic précis et de prescrire un traitement adéquat.

Causes des douleurs articulaires

Avant de commencer à envisager des méthodes de traitement, il ne sera pas superflu de comprendre pourquoi les articulations des mains font mal.

La pathologie la plus courante à l'origine de l'arthralgie est l'arthrose - une maladie dégénérative dans laquelle se produisent la destruction du cartilage articulaire et la modification des surfaces articulaires des os. On estime qu'environ 6 à 7% des personnes souffrent d'arthrose, qui s'accompagne de douleurs. De plus en plus de personnes présentent certains signes et changements dans le corps qui sont caractéristiques de l'arthrose, mais au moment de l'examen, ils ne ressentent toujours pas de douleur.

La polyarthrite rhumatoïde est une autre cause fréquente de douleur dans les mains. Cette maladie est considérée comme auto-immune, car avec la polyarthrite rhumatoïde, des anticorps dirigés contre vos propres tissus apparaissent dans le corps. Les anticorps endommagent les structures articulaires, provoquant une inflammation sévère. Avec cette maladie, les pouces et les sections distales des mains (celles les plus proches du bout des doigts) ne sont jamais affectées, et tous les changements (y compris la douleur) sont symétriques: c'est-à-dire les zones du même nom font mal à gauche et à droite. Un symptôme caractéristique de la polyarthrite rhumatoïde est la raideur des mouvements, dont le pic se produit tôt le matin. En règle générale, la restriction de mobilité dure de 30 à 120 minutes ou plus, après quoi elle diminue ou passe progressivement. La polyarthrite rhumatoïde toucherait 1% de la population..

Une autre maladie menant au développement de douleurs articulaires est la goutte. Selon diverses sources, de 0,1 à 0,8% de la population mondiale souffre de cette maladie (les statistiques sont inconnues en Russie), de plus, les hommes sont les plus touchés. En cas d'altération du métabolisme des purines (substances fournies avec les aliments, nécessaires à la création de cellules d'ADN et d'ARN), la teneur en acide urique dans le sang augmente, qui commence à se déposer dans les tissus articulaires, causant des dommages. Les causes de la goutte sont multiples. Parmi les principaux médecins, l'hérédité, l'abus d'alcool et une mauvaise alimentation avec un excès de purines (on les trouve dans le foie, les reins, la levure, la viande). Avec la goutte, la douleur, l'enflure et la rougeur des articulations des mains surviennent le plus souvent chez les femmes. L'endroit «préféré» de la lésion des mains est la phalange des doigts et la région du poignet. Avec cette pathologie, une articulation peut être affectée, ainsi que plusieurs.

L'inflammation peut survenir avec le rhumatisme articulaire aigu, avec des lésions infectieuses ou traumatiques, et avec le psoriasis (arthrite psoriasique)...

Ainsi, l'arthralgie est un symptôme d'une maladie des articulations des mains. Chacun d'eux nécessite une approche individuelle..

Même une infection respiratoire aiguë non traitée peut devenir une cause de douleur.

Traitement médical

Afin de traiter efficacement la douleur dans les articulations des mains, il est nécessaire de déterminer correctement la cause de leur apparition. Un grand nombre de maladies qui diffèrent à la fois par la cause de l'occurrence et par le mécanisme de développement peuvent conduire au même symptôme clinique. En pratique, cela signifie que les mêmes médicaments peuvent être très efficaces dans un cas et complètement inutiles et même nocifs dans un autre.

Néanmoins, pour la douleur dans les articulations des mains, il existe un traitement que l'on pourrait appeler universel (efficace dans la plupart des cas). Ce sont des médicaments qui appartiennent au groupe des symptômes. Ils aident à soulager les sensations douloureuses ou même à les supprimer complètement. Le groupe de médicaments le plus étendu et le plus fréquemment utilisé qui provoquent un effet analgésique prononcé sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens. À une certaine époque, le diclofénac et l'indométacine étaient largement utilisés et connus, qui sont utilisés à ce jour, car ils ont un fort effet anti-inflammatoire et analgésique, et sont assez peu coûteux. Cependant, ces médicaments ont des effets secondaires graves, principalement du tractus gastro-intestinal (le diclofénac et l'indométhacine peuvent provoquer une érosion, des ulcères, des saignements, des hépatites, etc.).

Actuellement, des anti-inflammatoires non stéroïdiens modernes à action sélective (les soi-disant inhibiteurs de la cyclooxygénase-2) sont utilisés pour soulager la douleur et l'inflammation des articulations. Contrairement aux médicaments des générations passées, ils ont des effets minimes sur les intestins, le foie et les reins, supprimant avec précision la production de substances biologiquement actives qui provoquent une inflammation dans les tissus articulaires. Ce groupe comprend le nimésil, le célécoxib.

Pour soulager la douleur causée par les maladies auto-immunes (par exemple, la polyarthrite rhumatoïde), des hormones glucocorticostéroïdes sont utilisées. Ils ont un puissant effet anti-inflammatoire, par conséquent, chez ces patients, ils entraînent une diminution rapide des symptômes. Dans certains cas (par exemple pour soulager la douleur et l'inflammation dans l'arthrite goutteuse aiguë ou l'arthrite psoriasique), des glucocorticostéroïdes sont également utilisés: dexaméthasone, prednisolone, metipred et autres.

En plus des anti-inflammatoires, un traitement qui affecterait directement la cause de la maladie est nécessaire pour éliminer l'arthralgie. Dans chaque cas, l'ensemble des agents thérapeutiques sera différent.

Pour réduire la douleur avec une légère inflammation ou en combinaison avec un traitement standard, des onguents anti-inflammatoires (par exemple, avec du diclofénac), ou des crèmes, des onguents et des gels avec des effets distrayants et analgésiques (finalgon, etc.) sont utilisés..

Lorsque de grandes articulations des mains sont affectées, des médicaments hormonaux (glucocorticostéroïdes) peuvent être injectés directement dans la cavité articulaire. Le plus souvent dans cette situation, la diprospan et l'hydrocortisone sont utilisées..

Physiothérapie

En plus des médicaments, il aide à réduire l'inconfort:

  • irradiation ultraviolette de l'érythème (c'est-à-dire la dose provoquant une rougeur);
  • les applications de médicaments anti-inflammatoires (par exemple, la dimexidine diluée 1 à 1 avec de l'eau distillée);
  • courants d'impulsions;
  • utilisation du champ électrique UHF (électrophorèse avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens, phonophorèse avec des hormones glucocorticostéroïdes).

Il est important de noter que les méthodes physiothérapeutiques sont dans la plupart des cas auxiliaires et doivent être utilisées en combinaison avec des médicaments prescrits par voie orale ou sous forme d'applications..

La médecine traditionnelle

Il existe d'innombrables façons populaires de soulager l'arthralgie. De nombreux patients notent un effet positif de l'utilisation de la momie, dont 0,5 gramme est recommandé d'être mélangé à 100 grammes de miel et utilisé comme compresse.

De nombreuses recettes de médecine traditionnelle sont basées sur l'effet distrayant et réchauffant local de certaines substances. De telles méthodes comprennent, par exemple, l'utilisation de compresses avec une feuille chauffée de chou et de miel..

Les herbes à effet anti-inflammatoire (feuilles et racines de pissenlit, feuilles d'airelle rouge, d'ortie, de plantain) sont également souvent utilisées comme base de compresses. Les guérisseurs traditionnels croient que les substances actives, pénétrant l'articulation, suppriment l'inflammation et réduisent ainsi la douleur.

Quoi qu'il en soit, avant de vous lancer dans l'automédication, vous devez absolument consulter votre médecin au sujet de la sécurité des composants utilisés dans les recettes de médecine traditionnelle. De plus, il est important de comprendre: les maladies du système ostéoarticulaire nécessitent un traitement complet et sérieux prescrit par un rhumatologue, et le refus d'un tel traitement peut entraîner une progression rapide de la maladie.

Que faire si l'articulation de la main me fait mal

Les mains sont un élément important du développement humain. Avec leur aide, nous apprenons le monde qui nous entoure, acquérons des compétences, exprimons nos sentiments et utilisons la communication interpersonnelle. Par conséquent, les maladies des articulations des mains des mains entraînent des conséquences globales, une limitation de la vie humaine et un handicap.

Causes de la douleur à la main

La douleur dans les articulations des mains distingue trois groupes: d'origine inflammatoire, dégénérative et mécanique.

Les causes mécaniques sont diverses blessures. Ce sont des ecchymoses, des luxations, des entorses et des fractures. Dans ce cas, la douleur se manifeste lors de l'activité motrice. La douleur peut être à la fois très aiguë et intolérable et subtile. Au premier stade, le traumatisme peut être déterminé par la raideur, l'enflure et la rougeur de la peau.

Un effort physique élevé entraîne une surcharge et une usure prématurée des tissus, de sorte que le corps nous avertit du danger de l'apparition de conséquences négatives avec douleur.

Le manque de vitamines dans le corps, le dysfonctionnement du système immunitaire conduisent à des troubles métaboliques et provoquent des processus dégénératifs.

L'hérédité affecte la tendance à développer une maladie particulière.

Les causes de la douleur dans les articulations des mains sont diverses et nécessitent un examen approfondi et qualifié..

Troubles de la douleur des mains

Les maladies des articulations des mains sont le plus souvent courantes chez les personnes engagées dans un travail manuel.

Que faire si les articulations des mains droite et gauche sont douloureuses? La cause peut être la polyarthrite rhumatoïde. Il s'agit d'une maladie auto-immune chronique dans laquelle le corps perçoit ses propres cellules comme étrangères et commence à les détruire. Les os, le cartilage ou les ligaments sont affectés. Une caractéristique de la maladie est la symétrie, c'est-à-dire la douleur se manifeste simultanément dans les deux mains. Peut survenir à tout âge.

La destruction des tissus entraîne un processus inflammatoire. Une douleur sourde et sourde apparaît, les articulations gonflent, la peau des mains devient rouge. Les sensations douloureuses peuvent être constantes ou périodiques, il y a une raideur des mouvements après le sommeil. L'échauffement physique aide à soulager les spasmes de la douleur.

Dans les formes sévères, une forme de brosses en forme de fuseau se développe. Dans le domaine des articulations, une augmentation de la température est caractéristique - l'effet des «articulations chaudes». Les articulations commencent à se déformer et à se tordre.

L'arthrite infectieuse ou l'arthrite du poignet se développe en raison de maladies infectieuses et présente les mêmes symptômes d'arthrite décrits ci-dessus.

Le psoriasis entraîne également une déformation des articulations des mains. La peau acquiert une couleur rouge foncé, les douleurs dérangent, principalement la nuit. Un gonflement et une raideur des articulations des mains se développent.

Ostéoarthrose & # 8212, une maladie dégénérative dans laquelle il y a une usure progressive du cartilage des articulations. La douleur est localisée au poignet et à l'articulation du pouce. Une douleur intense survient lors de tout travail et disparaît pendant le repos, la nuit. Aux stades ultérieurs, la douleur devient constante.

Le resserrement des articulations est caractéristique. Ils sont affectés par les personnes âgées. Le plus souvent, la maladie commence par une lésion de la main droite (chez le droitier), car elle subit plus de stress.

Déformation de l'ostéoarthrose. Elle affecte le cartilage des articulations du poignet et constitue la prochaine étape de l'arthrose. Les articulations interphalangiennes de la main sont déformées et il y a des épaississements sous forme de nodules de tissu osseux. Au site des lésions articulaires, des ostéophytes apparaissent - des excroissances osseuses sous forme de cônes. Les articulations sont déformées.

Goutte. Apparaît en raison de troubles métaboliques, à la suite d'un dépôt de sels d'acide urique dans les articulations. L'os du poignet est affecté. La douleur est forte, brûlante, oppressante, lancinante, pire la nuit. Des cônes de goutte se forment sur les articulations.

Syndrome de la main diabétique. C'est une complication du diabète. Dans ce cas, la capacité de plier et d'étendre les articulations de la main est perdue. Une caractéristique distinctive est la capacité de la personne à fermer les deux mains ensemble dans un geste de «prière».

Tendinite. Elle entraîne une inflammation de l'articulation du poignet, des ligaments et des tendons de la main. En raison du syndrome douloureux, le pouce et l'index bougent mal. Caractérisé par une douleur intense et douloureuse, aggravée par la pression ou le mouvement.

Syndrome du tunnel ou syndrome du canal carpien. Il s'agit d'une atteinte au nerf qui va de l'avant-bras à la main. En raison de la position statique stressante prolongée des mains, par exemple, assis devant un ordinateur, il y a un épaississement des tendons qui peut comprimer les fibres nerveuses.

Il y a une douleur douloureuse au poignet et à la main, une douleur lorsqu'elle est pressée, un gonflement du tendon, un engourdissement des doigts et une faiblesse de la main. Un engourdissement des mains peut survenir la nuit et le matin, il peut être difficile de tenir de petits objets.

Sous une forme avancée, la maladie peut entraîner une atrophie et un engourdissement du pouce et se propager à l'ensemble du bras.

Synovite. On le trouve chez les personnes en surpoids. L'inflammation de la membrane synoviale entraîne une accumulation de liquide dans l'articulation de la main gauche ou droite, la pathologie se développe rarement dans les deux mains. L'articulation augmente en taille et devient rigide, la température corporelle augmente.

Si le bras droit chez les droitiers (et le gauche chez les gauchers) est douloureux, cela peut être un signe d'ostéochondrose cervicale. Le pinceau tremble, une faiblesse se fait sentir lors de l'écriture ou de la frappe.

Lupus érythémateux. Il se caractérise par des dommages symétriques aux articulations des doigts et des poignets. Les doigts ne se plient pas et ne se plient pas en raison de processus inflammatoires dans les ligaments et les tendons, les doigts gonflent et gèlent en position stationnaire.

Maladie de Kinbek. Il s'agit d'une ostéonécrose de l'os lunaire du poignet. En raison de charges professionnelles importantes (par exemple, chez les athlètes) sur l'os du poignet, la destruction et la nécrose du tissu osseux se produisent. À mesure que la maladie progresse, la douleur augmente. Dans les derniers stades, une arthrose des articulations du poignet peut se développer.

Syndrome de Raynaud. Il a une origine psychosomatique et apparaît en raison de l'hypothermie et du stress. Les signes sont des mains froides et une pâleur de la peau. Le traitement consiste en des méthodes psychothérapeutiques pour soulager le stress, des bains chauds locaux, des antidépresseurs.

Blessures. Une fracture osseuse s'accompagne d'un gonflement et d'un gonflement dans la zone touchée. La douleur peut être légère ou très aiguë. Un traitement intempestif peut provoquer une déformation des mains.

Les blessures aux tissus musculaires sont des hématomes et des larmes. Les ligaments et les tendons sont sujets aux entorses, aux subluxations et aux larmes. Caractérisé par une douleur de traction aiguë et une immobilisation de l'articulation.

Si les mains n'ont pas de pathologie, mais continuent de faire mal, il convient de penser à d'autres maladies graves irradiant vers les mains.

La douleur dans les deux mains peut indiquer des maladies telles que l'ostéochondrose, la sciatique, la saillie du disque intervertébral ou la hernie de la colonne vertébrale.

Les maladies cardiovasculaires s'accompagnent de douleurs dans la main droite, d'une pâleur de la peau et d'un essoufflement.

Diagnostique

Un complexe de mesures est utilisé pour déterminer la maladie. Cela comprend une radiographie pour détecter les croissances osseuses, réduire l'écart entre les articulations, l'aplatissement et la déformation du cartilage, la destruction du tissu osseux.

L'IRM et l'échographie peuvent permettre un examen plus approfondi de l'état des ligaments, des tendons et des fibres nerveuses. Les tests de laboratoire (y compris le facteur rhumatoïde) dans le sang révèlent la présence d'un processus inflammatoire.

Méthodes de traitement

Considérez maintenant les méthodes: comment et comment traiter l'articulation du poignet.

Que faire si l'articulation de la main fait mal dépend de la cause de la douleur. Un certain nombre de spécialistes sont impliqués dans le traitement des maladies des articulations des mains. En cas de blessure, consultez un traumatologue..

Si la cause de la douleur n'est pas claire, le médecin généraliste vous dirigera vers un spécialiste, rhumatologue, neurologue, cardiologue ou endocrinologue.

Une condition courante dans le traitement est de réduire la charge sur la zone affectée. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens et hormonaux (méloxicam, ibuprofène, sulfazaline, arthrosan) sont utilisés pour anesthésier et soulager l'inflammation..

Chondroprotecteurs: la glucosamine et la chondroïtine sont utilisées pour restaurer les tissus. Un complexe de vitamines et d'immunostimulants est également prescrit..

Les procédures physiothérapeutiques telles que la magnétothérapie contribuent à l'expansion des vaisseaux sanguins et améliorent la nutrition des tissus, l'électrophorèse à une pénétration plus profonde des médicaments.

Le régime alimentaire consiste à éliminer l'utilisation de viande grasse et d'amidon..

La physiothérapie est prescrite pour soulager la condition et restaurer la mobilité articulaire.

Pour la rééducation, les patients se voient prescrire un traitement spa. Par exemple, la mer Morte est reconnue comme le lieu de traitement le plus efficace. Sa composition minérale d'eau et de boue normalise le métabolisme et restaure l'immunité du corps.

L'intervention chirurgicale est utilisée dans les cas extrêmes lorsqu'un traitement conservateur ne donne pas de résultat positif. L'arthrodèse est réalisée pour la fixation fonctionnelle de l'articulation. Les endoprothèses articulaires sont utilisées pour installer une prothèse au lieu d'une articulation malade..

Prévention de la douleur dans les mains

La meilleure façon de lutter contre la maladie est la prévention. Ceci est particulièrement important pour les personnes engagées dans un travail manuel. Ce sont des musiciens, des athlètes, des couturières, des ouvriers du bâtiment et bien d'autres.

Si vous subissez de lourdes charges, prenez toujours le temps de vous détendre complètement et de restaurer les capacités fonctionnelles des mains.

L'accès en temps opportun à un médecin aidera à éviter les conséquences irréversibles du développement de la pathologie.

Faites des exercices simples pour soulager les tensions et la relaxation pendant la journée et vous ne rencontrerez jamais de tels problèmes..

Conclusion

Les mains jouent un rôle énorme dans la vie humaine et le développement. Par conséquent, ignorer le problème et découvrir la raison pour laquelle les articulations des mains sont douloureuses peut entraîner des conséquences négatives et irréversibles. Dans les conditions modernes de développement de la médecine, un accès rapide à un médecin et une consultation compétente aideront à éviter les conséquences tragiques et le handicap..