logo

Pourquoi le dos fait-il mal aux omoplates?

Le mal de dos est un symptôme de dysfonctionnements évidents dans le corps. Lesquels - vous ne direz pas immédiatement. Ils peuvent être associés au système musculo-squelettique ou refléter l'état des organes internes; être une réaction à des stimuli nerveux ou à un processus infectieux-inflammatoire.

Quelle peut être la douleur dans la région des omoplates

La particularité de la manifestation de la douleur peut suggérer une idée de sa cause..

Une douleur aiguë et intermittente, qui se manifeste le plus souvent pendant le mouvement, est un signe de violation des racines nerveuses et des douleurs cardiaques; dans des cas plus rares - les conséquences du processus inflammatoire, la scoliose, l'ostéochondrose ou le résultat du rayonnement de la douleur des organes internes.

Une douleur sourde et douloureuse indique des problèmes de colonne vertébrale ou des dommages aux tissus mous adjacents (ostéochondrose, fibromyalgie, hernie intervertébrale). Plus rarement, une douleur contondante peut entraîner un ulcère gastro-duodénal ou une ischémie cardiaque..

Une douleur intense et presque insupportable peut suggérer une crise cardiaque (accompagnée d'une perte de conscience, d'arythmies, d'une tension artérielle irrégulière), une pancréatite (abdomen gonflé et symptômes supplémentaires du tractus gastro-intestinal), une névralgie (difficulté à respirer), une protrusion (saillie) du disque intervertébral.

Il existe également des sensations spéciales de douleur qui peuvent être identifiées sur la base de la perception subjective:

  • douleur aux piqûres - maladies inflammatoires des organes internes (pyélonéphrite, pleurésie, cholécystite, ulcère gastroduodénal);
  • avec un effet de brûlure - un signe de maladie coronarienne, l'angine de poitrine;
  • dessin douleur - une manifestation possible du syndrome myofascial (spasme aigu des fibres musculaires).

En fait, il est beaucoup plus difficile de déterminer la cause de la douleur. Dans la zone de l'omoplate, les terminaisons nerveuses convergent d'un certain nombre d'organes internes, de sorte que les raisons pour lesquelles votre dos fait mal dans la région de la colonne vertébrale entre les omoplates peuvent être les plus inattendues: comme on dit, le talon fait mal, mais le donne à la tête.

Dans quels cas le dos fait-il mal aux omoplates lors de l'inhalation

Lors de l'inhalation, 12 paires de côtes, du sternum, des zones adjacentes de la colonne vertébrale et des membres supérieurs, du diaphragme, des poumons, de la trachée et des bronches, des dizaines de muscles de contrôle, des ligaments et du fascia sont impliqués dans le travail, ainsi que le cœur et la partie adjacente du tractus gastro-intestinal situé dans la région de la poitrine sont affectés. Il est impossible de répondre sans équivoque et immédiatement que de toute cette diversité, il est impossible de provoquer des sensations douloureuses sous l'omoplate lors de l'inhalation.

  1. Les pathologies inflammatoires et dégénératives des tissus de la colonne vertébrale (ostéochondrose, spondylarthrose) entraînent une dégradation des disques cartilagineux et, dans les cas graves, des vertèbres elles-mêmes. Les tissus endommagés deviennent sensibles et répondent à la douleur par tout mouvement imprudent, y compris par une respiration profonde. Ce problème est appelé névralgie intercostale..
  2. Les pathologies congénitales ou acquises de la structure de la colonne vertébrale (scoliose, cyphose) privent la colonne vertébrale de sa fonction d'amortissement. Il y a un affaiblissement du corset musculaire et la droiture devient un problème. Dans le même temps, les racines nerveuses qui s'écartent de la moelle épinière lors de tout mouvement imprudent sont altérées et provoquent des douleurs d'intensité variable.
  3. Pneumonie, pleurésie (la membrane des poumons avec inflammation s'épaissit et devient plus sensible, ce qui provoque une douleur caractéristique lors de l'inhalation) et des problèmes cardiaques car l'un des symptômes a une douleur thoracique dans la région scapulaire, qui augmente avec l'inhalation. L'inflammation du système respiratoire dans ce cas est le plus souvent accompagnée de toux, de fièvre et d'essoufflement.
  4. Pathologie cardiaque. Le pire - l'infarctus du myocarde, qui est précédé d'une attaque d'angine de poitrine.
  5. Plus la respiration est profonde, plus le diaphragme descend, exerçant une pression sur le foie, le pancréas et l'estomac adjacents. La présence de pathologies dans cette zone (ulcère d'estomac, pancréatite, cholécystite) peut se traduire par des coliques dans la poitrine.

Douleur de l'omoplate droite et gauche

La douleur n'est pas toujours centrée ou couvre toute la région thoracique. Il peut se déplacer vers la zone de l'omoplate gauche ou droite..

Si le dos fait mal dans la région des omoplates à gauche, cela peut indiquer des pathologies cardiaques. La douleur dans une zone limitée de la région sous-scapulaire indique une péricardite (inflammation du sac péricardique). Si elle diverge des omoplates vers toute la moitié gauche du corps, une angine de poitrine ou même une crise cardiaque doivent être suspectées. Dans des cas plus rares, la douleur du côté gauche peut être due à des ulcères d'estomac..

Si le dos fait mal dans la région de l'omoplate droite - cela indique une douleur génératrice (irradiante) avec la vésicule biliaire colique. Le blocage des canaux avec des calculs biliaires provoque un spasme et une douleur intolérable de type coupant-perçant. Très souvent, ce problème s'accompagne de nausées et de vomissements. Une version plus rare de la douleur sous-scapulaire droite est la maladie rénale. Dans la néphrite aiguë ou la pyélonéphrite, le dos fait mal dans la région de l'omoplate droite avec une direction ascendante de la douleur dans l'épaule et le cou droit. De plus, le problème s'accompagne de mictions fréquentes et de douleurs «rongeantes» dans le bas du dos.

Sur une note! Avec les pathologies de la colonne vertébrale, le dos dans la région des omoplates peut faire mal, à droite et à gauche - tout dépend de la localisation du processus pathologique.

Le dos fait mal aux omoplates et au cou

Ce type de douleur est le résultat de la pathologie la plus courante de la colonne vertébrale - l'ostéochondrose. Le problème est caractérisé par une douleur sourde et sourde, qui s'intensifie le soir et peut disparaître après un long sommeil.

Aux premiers stades du développement de la pathologie, des sensations douloureuses dans la région des omoplates et du cou peuvent survenir en raison d'une surcharge musculaire. Avec un corset musculaire faible, les structures vertébrales sont déformées - scoliose cervicale et / ou thoracique, une cyphose apparaît, qui en l'absence de mesures opportunes peut provoquer une névralgie, une altération de la circulation cérébrale, un essoufflement, ainsi qu'une hernie intervertébrale et une usure discale prématurée - spondylarthrose.

Sur une note! Ostéochondrose cervicothoracique sensiblement "plus jeune". Si auparavant elle était considérée comme une maladie des personnes âgées, désormais même les élèves du primaire y sont exposés. Très souvent, vous pouvez trouver quand un enfant a mal au dos dans les omoplates et le cou en étant constamment assis pendant les leçons ou en passant du temps devant l'ordinateur.

De plus, le dos fait mal dans la région des omoplates et du cou avec une arthrite de l'articulation de l'épaule, une sténose (rétrécissement) du canal rachidien. Causes inhabituelles de douleur dans la région cervico-scapulaire:

  • lymphadénite causée par une amygdalite (mal de gorge et dos dans les omoplates);
  • infection herpétique aiguë;
  • une attaque aiguë de cholélithiase, donnant à l'omoplate droite puis au cou;
  • thyroïdite aiguë;
  • angine de poitrine (crise cardiaque);
  • pancréatite
  • cancer des poumons avec métastases;
  • syndrome myofascial chronique.

Causes de douleur entre les omoplates

Compte tenu de ce qui précède, parmi les causes de la douleur sous-scapulaire peuvent être divisées en plusieurs groupes:

  • violation du mode de vie;
  • blessures
  • processus infectieux et inflammatoire;
  • maladies des organes internes.

Les causes de la pathologie de la colonne vertébrale, que nous pouvons contrôler:

  • manque de nutrition et d'oligo-éléments (carence en calcium, phosphore, magnésium, zinc, silicium, protéines conduit à la dégradation du cartilage et du tissu osseux);
  • l'inactivité (des crampes musculaires sont observées, un affaiblissement du corset musculaire provoque une courbure de la colonne vertébrale, une hernie);
  • travail acharné avec redistribution incorrecte de la charge (provoque une usure prématurée des structures squelettiques, des douleurs musculaires et des blessures);
  • hypothermie fréquente (déclenche le développement du processus inflammatoire dans les tissus).

Sur une note! Séparément, il convient de mentionner le fond hormonal du corps. En cas de dysfonctionnements du système endocrinien, une perte active de calcium par l'organisme peut être observée. C'est pourquoi le dos fait mal au niveau des omoplates chez les femmes, les culturistes, les personnes sous stéroïdes. Lors du port d'un enfant, la situation peut également s'aggraver. Dans le contexte d'une carence en micronutriments, la charge sur l'appareil musculo-ligamentaire augmente, de nombreuses femmes ont des maux de dos dans les omoplates même après l'accouchement.

Comment traiter la douleur à l'épaule

Il ne faut pas oublier que le mal de dos n'est qu'un symptôme d'un problème interne et l'ordre des mesures thérapeutiques doit être directement lié à son élimination. Si vous constatez que votre dos vous fait mal au niveau des omoplates et de la colonne vertébrale, vous devez absolument consulter un thérapeute. Il aidera à gérer les symptômes et à consulter un spécialiste pour un traitement. Si la douleur est causée par une maladie des organes internes, un examen diagnostique sera nécessaire avec l'identification d'un diagnostic précis et la nomination d'un traitement approprié.

Plus tôt vous voyez un médecin, plus il est probable qu'il réussira à résoudre le problème et à se remettre rapidement de la maladie.

Dans le processus inflammatoire et dégénératif aigu des structures du cartilage osseux, des médicaments conservateurs sont prescrits avec des analgésiques, des anti-inflammatoires (de nature hormonale et non hormonale), des chondroprotecteurs, des vasodilatateurs, des relaxants musculaires, des complexes de vitamines et de minéraux.

À l'exclusion de la principale cause de douleur, vous pouvez faire la restauration de l'activité fonctionnelle du système musculo-squelettique. Pour ce faire, appliquez la gymnastique thérapeutique, le massage, la physiothérapie.

La prévention

La solution la plus indolore et la plus correcte pour prévenir la douleur dans le dos est les mesures préventives suivantes:

  1. Faites attention à l'hygiène du sommeil, surtout si votre dos vous fait mal la nuit au niveau des omoplates ou du cou. Obtenez un matelas orthopédique, un oreiller confortable. Une surface de couchage plate et modérément dure soutient la forme anatomique des virages, soulage les crampes musculaires et empêche la courbure de la colonne vertébrale.
  2. Surveillez votre posture dans n'importe quelle situation. Si vos propres efforts ne suffisent pas pour cela, utilisez un corset correctif.
  3. Équipez votre lieu de travail d'une chaise confortable à effet orthopédique. De plus, vous pouvez utiliser des rouleaux spéciaux sous le dos et le cou.
  4. Pour un travail sédentaire prolongé, essayez de faire des pauses régulières de cinq minutes. Quelques squats et balançoires aideront à détendre légèrement les pinces et crampes musculaires..
  5. Manger une alimentation équilibrée. Cela fournira au système musculo-squelettique l'approvisionnement nécessaire en nutriments..

Mais le plus important est de bouger. Seule une activité physique constante aidera à maintenir la santé du corps dans sa forme originale. Rappelez-vous: ce qui n'est pas utilisé se dégrade.

Douleur sous l'omoplate à droite de derrière à l'arrière

La douleur sous l'omoplate de l'arrière vers l'arrière est la réponse du corps aux influences extérieures et aux dommages qu'il cause, ou à une maladie grave. Le syndrome du côté droit du dos se manifeste souvent en raison de maladies d'organes qui semblent totalement indépendantes de cette partie du corps. Lorsque le syndrome est temporaire, s'arrête rapidement et n'apparaît pas plus tard, il n'y a rien à craindre. Si elle est observée pendant une longue période, provoque un réel inconfort, s'intensifie, devient régulière, il est alors nécessaire de procéder d'urgence à un examen dans un établissement médical, car les conséquences de tels phénomènes deviennent souvent déplorables.

Manifestations de douleur sous l'omoplate droite

Pour déterminer le danger du syndrome, vous devez déterminer avec précision les facteurs qui l'ont provoqué. Les symptômes qui accompagnent ce phénomène peuvent restreindre la recherche de causes. Cependant, ils sont souvent caractéristiques de nombreuses maladies complètement différentes, et une détermination précise ne peut être obtenue qu'après une analyse approfondie par le personnel médical.

Les causes de la douleur sous l'omoplate sont courantes et inoffensives. Mais cette déclaration est très relative.

Raideur du corps, posture inconfortable, tension, la mise en œuvre de mouvements uniformes pendant une longue période provoque ensuite souvent des douleurs douloureuses.

Le syndrome peut survenir à la suite d'un mouvement du corps lorsque les muscles du dos ne sont pas préparés à cette action. Tirer vers le haut, essayer d'atteindre quelque chose avec vos mains se traduit par une longue douleur épuisante. Dans ce cas, une sensation douloureuse peut donner au dos droit au bas du dos, affecter les bras et les jambes, observée dans la région de l'omoplate droite.

Des maux de dos entre les omoplates peuvent se manifester soudainement. Elle survient à la suite d'éternuements, de rires ou de toux. Elle est causée par un manque d'oxygène, le désir d'une personne de respirer plus d'air et s'accompagne de douleurs dans le côté droit. Si un tel phénomène n'est pas systématique, il n'est pas nocif pour l'organisme..

Et pourtant, même un syndrome douloureux à court terme dans la région scapulaire, qui s'est transmis de lui-même, laisse sa marque. Elle peut être causée par une maladie grave de l'un des organes internes ou une pathologie de la colonne vertébrale. Très souvent, la raison principale d'un traitement long et difficile est la négligence du patient envers sa santé et son accès intempestif à un médecin.

Types et causes de douleur

Presque chaque personne peut être caractérisée par la douleur qu'elle ressent. Mais seul un spécialiste est capable d'identifier la source et de déterminer pourquoi l'omoplate droite fait mal. Dans le même temps, il aura besoin de recherches, d'équipements spéciaux et, éventuellement, de consultations avec des médecins qui, par profession, n'ont aucun lien avec les maladies du dos.

Les causes présumées de la douleur sont déterminées par son type.

Tranchant

Si la douleur aiguë du dos est exprimée par des brûlures et des picotements, la pathologie vertébrale peut être exclue des causes. Ici, presque toujours, le facteur est caché dans les organes internes. Plus précisément, dans leurs maladies.

En règle générale, l'omoplate droite fait souvent mal aux personnes dont le système cardiovasculaire fonctionne anormalement. Le syndrome est inhérent aux maladies du tube digestif, se manifestant par des pathologies du rectum. On l'appelle:

  • Dyskinésie de la vésicule biliaire.
  • Cholélithiase.
  • Cholécystite aiguë.
  • Colique hépatique.

Chacune de ces maladies a ses propres symptômes, qui apparaissent ensuite. En même temps, la personne devient irritable, se fatigue rapidement, commence à transpirer abondamment, éprouve des problèmes de sommeil et d'appétit.

Le pancréas, qui a subi un processus inflammatoire, devient la cause d'une sensation douloureuse aiguë, reflétée dans les deux omoplates. Si la pathologie affecte la tête du pancréas, la douleur dans l'omoplate droite se fait plus sentir.

L'omoplate droite fait mal en raison d'un abcès sous-phrénique. Des douleurs aiguës sous les côtes sont causées par un abcès dans la région du diaphragme et du foie. Un abcès est causé par des complications de l'ulcère gastro-duodénal et est le résultat d'une intervention chirurgicale infructueuse. Le syndrome de la douleur se manifeste pendant l'inspiration, donne à l'épaule droite et à l'omoplate.

Une douleur aiguë dans la région des omoplates est le résultat de chutes, de blessures et d'ecchymoses. En plus des blessures externes, des fractures et des perturbations internes sont possibles. Dans ce cas, une visite chez le médecin est tout simplement nécessaire.

Douloureux

Les maladies de la colonne vertébrale sont souvent à blâmer pour la douleur et la traction dans la région scapulaire. Le symptôme est parfois exprimé par des picotements dans le dos. L'ostéochondrose est l'une des maladies les plus courantes qui provoquent des douleurs douloureuses. La maladie est inhérente aux personnes ayant un mode de vie sédentaire. De plus, les causes sont souvent cachées dans les maladies neurologiques et peuvent être dues à un nerf pincé.

Le facteur le plus dangereux provoquant des douleurs de traction sous l'omoplate droite est la tumeur. La complexité de l'élimination du syndrome est compliquée par le fait que le lieu avec la plus forte concentration de douleur n'indique pas le foyer de la pathologie, mais n'est que son écho.

La douleur douloureuse est causée par:

  • pancréatite chronique;
  • pneumonie
  • bronchite;
  • cirrhose;
  • hépatite.

La cause de ce symptôme peut être une cholécystite. Cette maladie se caractérise par une douleur lancinante dans la poitrine, irradiant vers les omoplates.

La douleur douloureuse causée par la pyélonéphrite apparaît comme si la zone arrière au-dessus de l'omoplate brûle. Le phénomène est dû à un processus inflammatoire se développant dans le rein droit.

De plus, la douleur douloureuse est causée par la lithiase biliaire. Le diagnostic de la maladie est confirmé par des nausées et des vomissements, un jaunissement de la peau et de la fièvre.

Stupide

L'un des principaux facteurs provoquant une douleur sourde sous l'omoplate droite est un spasme des muscles qui affectent le nerf scapulaire. Sinon, les causes de ce type de syndrome sont à bien des égards similaires à des douleurs douloureuses et des recherches minutieuses sont nécessaires pour clarifier le diagnostic..

Une douleur intense dans l'omoplate ci-dessous est causée par le déplacement des disques intervertébraux et avec une hernie intervertébrale.

Diagnostic et procédures de traitement

Une douleur aiguë de plus de deux heures est une raison pour laquelle des soins médicaux sont obligatoires. La même action nécessite un syndrome douloureux progressif et intensifiant. Le diagnostic préliminaire est réalisé par le thérapeute. Sur la base de ses conclusions, la question de l'opportunité d'une recherche plus approfondie est en cours de décision. L'échographie et les tests permettent d'affiner la recherche des facteurs qui causent la douleur. Sur la base des résultats, le thérapeute envoie le patient chez des spécialistes en cardiologie, néphrologie, urologie, etc..

Avec confiance que la douleur est causée par des processus inflammatoires dans la colonne vertébrale, la thérapie commence par la localisation et l'apaisement de la zone enflammée. Le traitement est fourni avec des analgésiques, des anti-inflammatoires, des chondroprotecteurs et des corticostéroïdes.

La douleur dans le dos, concentrée sur l'omoplate droite et causée par des maladies neurologiques, est soulagée à l'aide de pommades, de gels et de pansements appropriés, qui ont un effet analgésique et chauffant.

Une douleur intense, se manifestant lors d'une fracture du col de l'omoplate ou causée par un abcès sous-phrénique, est la raison de l'intervention chirurgicale. Avec un abcès, la cause d'une opération d'urgence est une possible rupture de l'abcès avec la pénétration de son contenu dans la cavité abdominale, ce qui peut entraîner une péritonite et constituer une menace sérieuse pour la vie du patient..

Pour soulager le patient de la douleur due aux effets des maladies infectieuses, des antibiotiques sont utilisés. Avec des douleurs de traction causées par des pathologies du foie, des reins et de la vésicule biliaire, le patient doit subir un traitement avec des analgésiques et des spasmalgiques. Il est possible de se débarrasser de la douleur aiguë causée par la lithiase urinaire uniquement après avoir retiré les pierres.

Les douleurs dans le dos sont associées à un état psycho-émotionnel altéré. Ici, les sédatifs sont utilisés pour traiter.

Procédures post-médication

Après un traitement médical et l'élimination des syndromes douloureux dans la région de l'omoplate droite, il est recommandé au patient un traitement visant à restaurer l'immunité, à renforcer le système musculo-squelettique dans la poitrine, le cou et la colonne vertébrale. Ces procédures minimisent la récurrence de la maladie..

Pour commencer la gymnastique médicale, vous devez vous assurer que la concentration qui a causé le syndrome douloureux est complètement éliminée et que la douleur elle-même est minimisée. Toute activité physique est réalisée exclusivement avec l'autorisation du médecin et se déroule en présence d'un spécialiste.

Mesures préventives

Étant donné que la douleur dans la région des omoplates peut être causée par de nombreux facteurs de nature différente, il n'existe pas de prévention bien définie de ce phénomène. Vous pouvez éviter les maux de dos dans la région de l'omoplate droite si:

  • prévenir l'exacerbation des maladies des organes internes et assurer leur traitement en temps opportun;
  • éviter un mode de vie sédentaire;
  • exclure l'hypothermie du corps;
  • donner du temps à l'éducation physique;
  • participer plus souvent aux examens de routine.

Toute douleur sous l'omoplate droite et dans le dos ne doit pas être ignorée. L'utilisation de remèdes populaires sans la supervision d'un médecin et l'automédication dans ce cas sont complètement exclus, car ces méthodes aggravent souvent la maladie et entraînent des conséquences graves.

Douleur dans l'omoplate et en dessous: de quoi les sensations désagréables peuvent parler

Photo de neurolikar.com.ua

La douleur dans la région scapulaire peut être ressentie lors de l'inspiration, ressentie dans la moitié du corps et / ou dans tout le bras. Dans certains cas, cette symptomatologie est la «première cloche» de la période d'exacerbation, qui peut être évitée après la mise en place d'un facteur provoquant.

Raisons et localisation

La douleur sous l'omoplate apparaît généralement lors du déplacement - elle est précédée d'un virage maladroit, d'une position debout prolongée avec le dos plié. Il signale des dommages locaux qui se produisent pour diverses raisons..

Les pathologies avec des lésions unilatérales, dans lesquelles seules la droite ou la gauche sous l'omoplate font mal, sont peu nombreuses - généralement la gravité du symptôme est individuelle. Cela est dû à l'arrangement symétrique des racines nerveuses s'étendant de la moelle épinière.

Blessures

Si sous l'omoplate droite et gauche, cela fait mal - cela peut être dû à des dommages aux os et à la structure musculaire. Les symptômes n'ont pas une localisation stricte, la gravité dépend du facteur traumatique. La clinique est généralement aiguë, commence brusquement et acquiert une évolution chronique.

Les causes des douleurs traumatiques sous l'omoplate gauche ou droite sont les suivantes:

  1. Ecchymoses - dans de tels cas, la douleur est superficielle, les muscles sont le plus souvent endommagés. Les muscles du dos sous les omoplates et en dessous sont généralement douloureux, et un gonflement et une inflammation locale se développent. Après 2-3 semaines, les symptômes disparaissent.
  2. Les fissures et les fractures sont des blessures plus graves, la douleur est concentrée dans l'omoplate elle-même. Au moindre mouvement, il s'intensifie, le patient ne peut ni bouger sa main ni se plier.
  3. Subluxations et luxations des vertèbres - cela conduit à l'apparition de douleurs articulaires au niveau des omoplates et en dessous, parfois les structures osseuses compressent les racines nerveuses.

Les blessures se caractérisent par une douleur intense sous l'omoplate droite ou gauche, qui apparaît spontanément. Des craquements peuvent être présents lors des mouvements; un gonflement apparaît souvent.

Ostéochondrose

Si la maladie affecte la colonne vertébrale thoracique - le patient a un mal de dos près des omoplates et en dessous. Cela est dû au pincement des nerfs ou de la moelle épinière dû à la déformation du disque articulaire. La pathologie se développe progressivement et à mesure que la distance entre les vertèbres diminue, la clinique de pathologie est surchargée.

La localisation de la douleur dépend de la zone de dommages:

  1. Si l'ostéochondrose détruit les disques articulaires de la région thoracique de 2 à 6, une douleur dans la zone scapulaire se fait sentir. Habituellement, elle donne au cou et au bras. Lorsque les vaisseaux sont serrés, des étourdissements apparaissent, la pression intracrânienne peut augmenter.
  2. Lorsque des composés de 6 à 12 segments sont affectés, la douleur est donnée sous l'omoplate gauche ou droite, se propage plus bas dans la moitié correspondante du corps et dans le bas du dos.

Les racines vertébrales thoraciques donnent naissance à des plexus qui innervent les bras et le tronc. Par conséquent, lorsqu'ils sont pressés, la douleur se propage le long de leur course.

Avec l'ostéochondrose, l'inconfort est unilatéral - il fait mal dans l'omoplate du côté droit ou gauche et en dessous, en fonction de la distorsion de la colonne vertébrale.

Scoliose

Il s'agit d'une courbure de la colonne vertébrale dans le sens transversal due à une surcharge des muscles qui soutiennent la posture. Cela entraîne un pincement des racines et de la moelle épinière, l'apparition de douleurs sous l'omoplate à droite ou à gauche. La pathologie s'accompagne généralement de:

  1. Insuffisance respiratoire - une asymétrie unilatérale de la colonne vertébrale déforme la poitrine, ce qui affecte le travail des poumons, dont l'un est comprimé, et le second prend la fonction perdue.
  2. Perturbation du cœur - la fréquence des contractions et des changements d'impulsion, l'essoufflement et la pâleur de la peau apparaissent.
  3. L'apparition d'une déformation thoracique visible est la principale cause de douleur sous l'omoplate droite ou gauche. Les vertèbres ainsi que les côtes se déplacent latéralement, ce qui entraîne, du côté de la courbure, les structures osseuses se déplacent vers le bas et endommagent la moelle épinière avec ses branches.

Si la moelle épinière est serrée pendant la scoliose, le dos entre les omoplates et en dessous fait généralement mal, la mise au point est strictement limitée. Si les crampes musculaires se rejoignent - le symptôme se propage aux structures voisines.

Cyphose

Il se caractérise par un pli de la colonne vertébrale dans le sens arrière, un décalage de la ceinture scapulaire en avant, un pli apparaît progressivement. Il y a une douleur au niveau de l'omoplate - généralement bilatérale, au niveau du bras et du cou. Les mécanismes suivants participent à sa formation:

  1. Neurogène - en raison de la courbure, les distances entre les corps vertébraux dans les sections antérieures diminuent, ce qui provoque un pincement des branches de la moelle épinière. Il y a une douleur douloureuse dans l'omoplate droite et gauche, ce qui peut donner à la clavicule, au cou et à l'épaule.
  2. Musculaire - la déflexion de la colonne vertébrale entraîne une surcharge des muscles de la zone du col, qui peut crampir douloureusement dans la région des omoplates et en dessous.

À la suite de la cyphose, l'artère vertébrale est comprimée, la circulation cérébrale est perturbée. Le travail des organes internes se dégrade progressivement.

Spondylarthrose


Photo de yandex.ru

Si l'omoplate droite ou gauche fait mal, l'une des raisons peut être la spondylarthrose - des dommages aux articulations arquées et aux disques intervertébraux. Elle s'accompagne d'une perte de mobilité, une raideur apparaît, la plus prononcée le matin.

Le tableau clinique change à mesure que la pathologie progresse:

  1. Destruction du cartilage - avec un manque de circulation sanguine, l'intégrité du tissu conjonctif est altérée, le disque articulaire devient fragile, est plus endommagé et restauré plus lentement. À ce stade, un fort effort physique conduit à un microtraumatisme, une douleur survient, ce qui donne à la zone des omoplates et en dessous.
  2. Des déformations des disques articulaires apparaissent - qui entravent la mobilité. Cela provoque une nouvelle destruction, ce qui ralentit le processus de régénération, le patient ressent une douleur dans le dos et les omoplates.
  3. L'apparition de croissances osseuses est caractéristique du stade avancé de la maladie. Les néoplasmes blessent les articulations, les muscles, les vaisseaux et les nerfs.

Avec la spondylarthrose, le dos peut faire mal entre les omoplates ou plus bas - une attaque est généralement précédée d'une activité physique. Au repos, les symptômes disparaissent, car les croissances osseuses ne blessent pas les tissus environnants..

Protrusion et hernie

Dans ces conditions, une douleur aiguë sous l'omoplate gauche et droite, qui apparaît en raison de la compression de la moelle épinière ou de ses racines, est dérangeante. En raison du pincement, la sensibilité le long des fibres nerveuses est altérée.

La localisation des symptômes est la suivante:

  1. Douleur dans la région des omoplates et au-dessus - protrusion ou hernie dans la région cervicothoracique ou avec des dommages à 1-3 segments thoraciques. Le symptôme s'intensifie lorsque vous essayez d'incliner la tête, de la tourner de côté.
  2. Douleur dans la région interscapulaire - dans ce cas, les sections centrales, de 3 à 6, peuvent être affectées.L'inconfort augmente lorsque les deux mains se déplacent sur le côté, respirent profondément ou se.
  3. Douleur intense sous l'omoplate droite et gauche - les disques articulaires de 6 à 12 sont affectés, le bas du dos peut être impliqué dans la pathologie. Dans ce cas, il existe un risque de développer une hernie, car cette section de la colonne vertébrale est plus chargée que les précédentes.

Contrairement à la spondylarthrose, la douleur avec une hernie et une protrusion ne disparaissent pas longtemps. Cela est dû à la compression constante du nerf, aggravée par les spasmes musculaires.

Radiculite

Il s'agit d'une racine lombaire pincée qui s'accumule dans un puissant nerf sciatique. Si ses parties supérieures sont touchées, le patient ressent une douleur sous l'omoplate et en dessous, elle est bilatérale, aggravée par la flexion et des mouvements brusques.

À mesure que la maladie progresse, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître:

  1. Lumbago apparaît, s'étendant jusqu'au membre inférieur - une douleur aiguë aux coutures est ressentie comme un choc électrique le long du nerf.
  2. Des douleurs brûlantes dans le dos, dans la région lombaire ou sous les omoplates indiquent un pincement prolongé des racines vertébrales dans la région lombaire.
  3. Les convulsions et la perte de sensibilité se produisent généralement dans la région lombaire, les fesses, parfois un engourdissement le long des fibres nerveuses de la cuisse, du bas de la jambe et du pied.

Périarthrose de l'omoplate

Cette condition est comprise comme une inflammation de l'articulation de l'épaule et des tissus environnants, une raideur se produit, qui ne disparaît qu'après réchauffement..

La douleur est concentrée dans la région de l'omoplate droite ou gauche et inférieure, en fonction du développement de l'hémisphère moteur (droitier ou gaucher). Tout d'abord, il apparaît après l'exercice, puis au repos. En cours de route, des symptômes supplémentaires apparaissent:

  • maux de tête;
  • engourdissement de la main;
  • mobilité réduite de la colonne vertébrale.

En cas de périarthrose épaule-épaule, les manifestations cliniques s'intensifient lorsqu'une main est levée - cela fait mal dans la région de l'épaule droite ou gauche, l'omoplate. Progressivement, l'amplitude des mouvements diminue, la raideur progresse.

Névralgie

La prochaine cause de douleur sous l'omoplate droite ou gauche est l'inflammation des nerfs dans cette zone. La maladie provoque une hypothermie, des courants d'air. Le plus souvent touché:

  1. Les nerfs suprascapular et supraspinatal - la douleur apparaît dans l'omoplate droite ou gauche de l'arrière, concentrée principalement dans la clavicule. Parfois, l'inconfort s'étend à l'épaule, ce qui indique la défaite des branches cutanées de cette zone.
  2. Les nerfs sous-scapulaires et infraspinataux - dans ce cas, cela fait mal à droite ou à gauche sous l'omoplate, selon le côté de la lésion. Si les muscles du même nom sont impliqués, les manifestations cliniques augmentent avec les bras descendant, abduction derrière le dos.
  3. Nerfs intercostaux - généralement 1 à 4 paires. Ces branches longent le bord inférieur de la côte, la douleur survient non seulement dans la région des omoplates et en dessous, mais également sur les côtés de la poitrine, parfois dans les parties avant.

Pour la névralgie, la symétrie n'est pas caractéristique - si la moitié gauche du corps a été exposée aux courants d'air, une douleur est notée dans le cou, la poitrine et l'omoplate de ce côté.

Cardiopathie

Les branches du tronc parasympathique, qui est lié à la moelle épinière et à ses racines, vont au cœur. C'est pourquoi les maladies cardiologiques peuvent provoquer des douleurs dans la région scapulaire et en dessous. Habituellement, une forme légère d'infarctus du myocarde est cachée. Elle peut être accompagnée des symptômes suivants:

  1. Douleur sourde ou brûlante ressentie derrière le sternum ou sous l'omoplate gauche - peut durer des heures, s'intensifier en marchant, mais passer un peu au repos.
  2. Essoufflement - accompagne la douleur, peut survenir en quelques jours.
  3. Tachycardie - augmentation de la fréquence cardiaque, parfois des troubles du rythme se produisent.
  4. Les autres symptômes incluent une pression accrue, des étourdissements, des nausées et des vomissements..

Problèmes gastro-intestinaux


Photo de lady.1mgn.ru

Semblable au mécanisme précédent, la douleur se propage le long des fibres nerveuses. Les signes cliniques peuvent être bilatéraux, mais dans la plupart des cas, il existe un certain schéma dans lequel les symptômes apparaissent en fonction de l'emplacement des organes internes.

La douleur sous l'omoplate gauche par derrière du dos se produit avec les maladies suivantes:

  • pancréatite
  • gastrite;
  • ulcère de l'estomac.

En règle générale, avec ces maladies, les patients se plaignent de troubles dyspeptiques, de nausées et de vomissements. En cas de saignement interne, une pâleur de la peau, une couleur sombre des selles, une diminution de la pression et une faiblesse sont notées.

La douleur sous l'omoplate droite de l'arrière vers l'arrière accompagne:

  • cholélithiase;
  • hépatite;
  • cirrhose du foie;
  • l'ulcère duodénal.

Autres raisons

En plus de ces facteurs, la douleur sous les omoplates peut provoquer:

  1. Matelas gênant - si c'est un échec et que vous dormez du côté droit, le matin, vous pouvez ressentir une douleur sous l'omoplate gauche par derrière depuis le dos, car la colonne vertébrale incurvée pince les racines vertébrales.
  2. Pleurésie - la douleur dans la région scapulaire survient lors de la respiration due au frottement des feuilles les unes contre les autres, atteint un pic lors d'une respiration profonde.
  3. Polio - la pathologie s'accompagne de symptômes neurologiques, des maux de dos apparaissent souvent.
  4. Intoxication - une intoxication grave ou un rhume peuvent se manifester par des douleurs musculaires, des frissons, de la fièvre.
  5. VVD - la dystonie végétovasculaire s'accompagne d'un changement de pression, d'interruptions du travail du cœur et d'essoufflement, parfois d'inconfort dans le dos.
  6. Maladie rénale - ces pathologies sont caractérisées par des douleurs douloureuses ou des piqûres sous l'omoplate droite, un changement de la production et de la couleur des urines, des symptômes généraux.
  7. Abcès sous-phrénique - si une suppuration est notée à l'étage supérieur de la cavité abdominale, lorsque vous inspirez, vous ressentirez une douleur sous les omoplates, de la fièvre et des symptômes d'intoxication.
  8. Troubles mentaux - dans certains cas, des douleurs dans la région des omoplates et au-dessous peuvent être le résultat de tels troubles. Le mécanisme exact d'apparition n'a pas été étudié..

Nature de la douleur

La douleur dans la région des omoplates et en dessous peut être différente, par sa nature, un groupe spécifique de pathologies peut être suggéré, et parfois un facteur provoquant peut être établi:

  1. Les ponctions lombaires sont typiques des nerfs pincés - une vive douleur lancinante apparaît avec un tour brusque du corps, levant la main. C'est la principale différence avec la cholélithiase, dans laquelle le symptôme n'est pas gondolé par les mouvements.
  2. Une douleur douloureuse, lancinante ou brûlante indique une pathologie des organes internes. La dernière option se trouve lors de la compression des racines de la moelle épinière, mais elle augmente avec le mouvement et peut aller dans la couture.
  3. Une douleur d'étouffement sévère dans la région des omoplates et au-dessous est caractéristique d'une hernie. Parfois, il est précédé de lumbago, d'engourdissement des membres.
  4. La douleur coupante d'intensité variable est caractéristique de la névralgie, le forage accompagne souvent l'inflammation articulaire.

Quel médecin traite la douleur à l'épaule?

Si une douleur apparaît dans la zone scapulaire et en dessous, vous devez prendre rendez-vous avec un neurologue. S'il n'y a pas de nerfs pincés, le spécialiste redirigera vers une consultation avec un orthopédiste, cardiologue, gastro-entérologue ou urologue, en fonction de la maladie présumée.

Diagnostique

Pour identifier les causes d'inconfort dans la zone scapulaire et en dessous, un examen de laboratoire et instrumental est effectué:

  1. Radiographie ou tomodensitométrie - en utilisant ces méthodes, vous pouvez détecter l'ostéochondrose, la courbure de la colonne vertébrale et les effets des blessures.
  2. IRM - la colonne vertébrale, l'articulation de l'épaule ou les organes internes sont examinés, en fonction de la pathologie présumée.
  3. ECG - aide à identifier les maladies cardiaques.
  4. Les tests sanguins et urinaires sont informatifs pour certaines pathologies somatiques, inflammation des muscles et des articulations.
  5. Échographie - est prescrite pour les maladies somatiques, s'il est impossible de subir une IRM.

Habituellement, la douleur en dessous de l'omoplate se produit en raison de la neurologie. Par conséquent, la TDM et l'IRM sont considérées comme «l'étalon-or» dans le protocole de diagnostic..

Principes généraux de traitement

La tâche principale est d'éliminer les symptômes et le facteur provoquant. Tout d'abord, le bien-être du patient est stabilisé, puis la pathologie principale est traitée.

Le programme de traitement comprend:

  1. Médicaments - Les analgésiques (ibuprofène, diclofénac) sont généralement prescrits pour soulager la douleur et l'inflammation. Ensuite, les fonds sont prescrits en fonction de la maladie sous-jacente - antibiotiques, gastroprotecteurs, diurétiques.
  2. Physiothérapie - renforce la colonne vertébrale, traite les maladies somatiques. Électrophorèse utilisée dans le domaine des omoplates, procédures de réchauffement, UVT.
  3. Massage - l'échauffement est effectué avec une lésion de la colonne vertébrale. À partir de telles procédures, les muscles au-dessus et en dessous des omoplates se détendent et la posture s'améliore. Dans ce cas, l'aide professionnelle d'un chiropraticien ou d'un ostéopathe est nécessaire..
  4. Gymnastique - est réalisée après l'élimination de la douleur, le programme est établi, en fonction de la maladie ressentie par un physiothérapeute, rééducateur.

La prévention

Après un traitement réussi, il est conseillé aux patients de suivre un programme préventif qui empêchera la rechute de la pathologie:

  • surveillez votre posture;
  • ramasser un matelas de rigidité modérée et un oreiller orthopédique;
  • deux fois par semaine, masser au niveau des omoplates et en dessous;
  • suivre un régime hypocalorique pour l'obésité;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • prévenir la pathologie somatique (s'il y a des antécédents);
  • consultez votre médecin tous les six mois.

La douleur dans les omoplates et en dessous peut être de nature neurologique ou somatique. Avec une lésion nerveuse, les symptômes sont aigus et soudains, apparaissent spontanément.

Les pathologies des organes internes et des articulations sont caractérisées par une douleur progressive et prolongée, la clinique est toujours accompagnée de symptômes supplémentaires. Aux stades initiaux, des analgésiques sont prescrits, après le diagnostic, le programme est complété par une thérapie étiologique et des procédures de renforcement.

Publié par: Denis Filin, docteur,
spécialement pour Vertebrolog.pro

Vidéo utile sur la douleur à l'épaule

Liste des sources:

  1. Andreeva E. M. Comment guérir les maux de dos et les maladies de la colonne vertébrale. - M.: Ripol classic, 2007.
  2. Dikul V. À l'ordinateur sans douleur. - M.: Eksmo, 2011
  3. Les maladies de la colonne vertébrale: un guide complet. - M.: Eksmo, 2008.
  4. Medvedev B. Se débarrasser des maux de dos. - Rostov-on-Don.: Phoenix, 2006.
  5. Pokrovsky B. Maladies du dos. - M.: ACC Center LLC, 2006.
  6. Schommer N. Comment arrêter la scoliose. - M.: Kron-Press, 1998.

Douleur sous l'omoplate droite

L'omoplate est un os triangulaire volumineux qui relie l'humérus et la clavicule. Il doit son nom à la ressemblance extérieure avec un outil bien connu - une pelle de jardin. La cavité articulaire de l'omoplate et la tête de l'humérus forment l'articulation de l'épaule, qui est la plus mobile du squelette humain.

La douleur sous l'omoplate droite de l'arrière vers l'arrière indique dans la plupart des cas la pathologie des éléments articulaires de l'épaule, de la colonne vertébrale ou des structures paravertébrales (paravertébrales). D'autres causes possibles sont des lésions des organes internes - bronches, poumons, reins et vésicule biliaire. Une douleur persistante dans la région de l'omoplate indique presque toujours un problème grave nécessitant un traitement médical et parfois chirurgical.

Entorse musculaire et inflammation

Un grand nombre de muscles sont attachés à l'omoplate: sous-scapulaire, coracorachuméral, petit et gros rhomboïde, deltoïde. Le plus souvent, cela fait mal sous l'omoplate droite en raison d'une entorse ou d'un processus inflammatoire.

Les étirements musculaires peuvent causer une lourde charge sur le dos, soulever et porter des poids, un mouvement brusque et un long séjour du corps dans une position inconfortable. Cependant, comme le montre la pratique, dans plus de la moitié des cas, la cause est l'effort physique excessif d'une personne non formée et un exercice inapproprié.

Les symptômes d'étirement sont les suivants:

  • douleur aiguë d'intensité variable;
  • douleur accrue pendant les virages et les inclinaisons du corps;
  • soulagement pendant le repos;
  • gonflement et hématomes (avec dommages sévères).

Le principe de base pour le traitement des entorses est le repos complet et l'exclusion de tout stress. Immédiatement après la blessure, vous devez appliquer de la glace ou une compresse froide sur la plaie, si nécessaire, prendre une pilule analgésique.

Avec inflammation musculaire - myosite - douleur douloureuse, qui augmente avec la pression et les mouvements, soucis. Parfois, il y a un léger gonflement et une rougeur. Souvent, l'état général s'aggrave: la température corporelle augmente, la tête fait mal, de petits phoques douloureux se font sentir dans les muscles.

Les causes de la myosite sont diverses, mais le plus souvent, elle se développe dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës, de la grippe ou de l'amygdalite. Il convient de noter que dans la région thoracique, les muscles sont enflammés relativement rarement, car la myosite est localisée principalement dans le haut du dos ou le bas du dos.

L'une des variétés est la myosite ossifiante ou la fibrodysplasie - une forme extrêmement rare de la maladie. Ce trouble congénital de l'ostéogenèse (formation osseuse) se développe rapidement et se manifeste dans l'enfance.

La fibrodysplasie est la formation de points ossifiés dans la structure musculaire, qui augmentent et blessent progressivement les tissus environnants. Le processus d'ossification (ossification) peut être localisé presque partout - près de la colonne vertébrale, sur les membres ou dans la région pelvienne.

Syndrome myofascial

La douleur dans les muscles du dos est la plus fréquente après les maux de tête. La douleur chronique affecte plus de 40% des personnes, dont la plupart sont des femmes.

Le syndrome myofascial est une maladie progressive caractérisée par la formation de points de déclenchement (douleur) dans les muscles. Le diamètre de chaque point varie de 1 à 3 mm, l'accumulation de points peut créer une zone douloureuse de 1 cm2. Ces points sont formés par un traumatisme et une tension musculaire..

Un certain nombre de facteurs peuvent provoquer ce processus:

  • anomalies squelettiques - scoliose (courbure de la colonne vertébrale gauche ou droite), asymétrie pelvienne, raccourcissement de l'un des membres, pieds plats;
  • blessures au dos;
  • maladies de la colonne vertébrale - ostéochondrose, spondylarthrose, ainsi que hernies et protubérances;
  • utilisation à long terme de médicaments - β-bloquants, glycosides cardiaques, antagonistes du calcium, antiarythmiques, anesthésiques (Novocain, Lidocaine);
  • dommages au tissu conjonctif dans les maladies auto-immunes - rhumatismes, lupus érythémateux, etc..

Cholélithiase

Avec les pathologies de la vésicule biliaire, la douleur donne souvent à l'omoplate droite. Cela est dû au spasme des muscles lisses lors de l'irritation des parois de la bulle par des calculs formés (pierres). Une attaque de coliques biliaires se produit, en règle générale, soudainement, et se concentre sur le côté droit sous les côtes.

Le syndrome douloureux est aigu, de nature coupante et survient dans la plupart des cas après avoir mangé des plats gras, frits et épicés, des boissons alcoolisées. La cause de l'attaque peut être un effort physique intense, une tension nerveuse ou une inclinaison prolongée.

S'il y a un blocage du canal biliaire, la douleur est ressentie comme sourde et tiraillante. Un symptôme concomitant est une lourdeur dans l'abdomen à droite, ainsi que des nausées, passant en vomissements. Peut-être une augmentation de la température corporelle, parfois à des valeurs élevées. Avec une obstruction du canal biliaire commun et une obstruction du sphincter d'Oddi, la jaunisse se développe et les selles se décolorent.

Le traitement de la lithiase biliaire peut être conservateur et chirurgical. En l'absence de complications, aucune thérapie spécifique n'est effectuée. Les pierres individuelles peuvent être retirées par lithotripsie par ondes de choc..

Abcès sous-phrénique

La douleur du dos dans la zone des omoplates peut s'expliquer par la formation d'un abcès sous-phrénique - un abcès, localisé sous le dôme du diaphragme. Le plus souvent, il apparaît après une chirurgie abdominale abdominale, lorsque la péritonite se développe. L'agent causal peut être le staphylocoque, le streptocoque ou E. coli.

L'infection pénètre dans l'organisme après une ablation partielle ou complète de l'estomac, une résection du pancréas, une suture de l'ulcère perforé, une ablation de la rate. La cause peut être une pathologie inflammatoire des organes internes, un traumatisme abdominal ouvert ou fermé, ainsi que des lésions pulmonaires sévères, une ostéomyélite des vertèbres et des os costaux.

Au début, des symptômes communs apparaissent - faiblesse, transpiration et fièvre. Une température corporelle élevée peut rester constante ou augmenter périodiquement. Ensuite, il commence à faire mal dans le tiers supérieur de l'abdomen et la partie inférieure de la poitrine du côté affecté. Le syndrome douloureux de différentes intensités irradie souvent sous l'omoplate, l'épaule ou la clavicule.

Un signe caractéristique d'un abcès est un essoufflement, une toux sèche, un hoquet et une douleur accrue pendant le mouvement, une respiration profonde, une toux et des éternuements. Le patient respire souvent superficiellement, essaie de prendre une position semi-assise.

Le traitement d'un abcès sous-phrénique consiste en une ouverture chirurgicale et un drainage de l'abcès, après quoi une thérapie antibactérienne, anti-toxique, anti-inflammatoire et de renforcement général est effectuée.

Pleurésie

La douleur près de l'omoplate peut provoquer des maladies bronchopulmonaires - pneumonie ou bronchite compliquée de pleurésie. Dans ce cas, cela peut blesser à la fois sous et au-dessus de l'omoplate. Cependant, la principale source de douleur est la poitrine et le haut de l'abdomen..

La pleurésie est toujours une complication d'une autre maladie, y compris les néoplasmes malins. Elle peut être causée par une infection bactérienne, virale ou fongique, des blessures et des opérations sur les organes de la poitrine.

Dans certains cas, la pleurésie se développe dans le contexte de maladies auto-immunes - sclérodermie, polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux, vasculite, ainsi que thromboembolie pulmonaire, infarctus du myocarde, pancréatite.

Chez 25% des patients atteints de pleurésie, une tumeur maligne est diagnostiquée - mésothéliome ou métastases d'autres organes (sein, ovaires). La pleurésie métastatique présente généralement des symptômes bénins et ne se manifeste souvent que par des douleurs derrière le sternum..

Avec l'accumulation d'une grande quantité d'exsudat, une ponction est nécessaire pour l'évacuation ou le drainage. Selon la raison pour laquelle la pleurésie s'est développée, un traitement spécifique est prescrit. Il peut s'agir d'antibiotiques, de stéroïdes, d'anti-inflammatoires. La forme tuberculeuse est traitée avec la rifampicine, l'isoniazide, la streptomycine.

Urolithiase

La formation de calculs dans le système urinaire se trouve le plus souvent chez les personnes d'âge moyen - de 25 à 50 ans. La maladie se déroule de différentes manières: dans certains cas, les symptômes se limitent à un seul épisode désagréable, tandis que d'autres se plaignent d'exacerbations régulières. Dans certains cas, la lithiase urinaire a une évolution chronique et prolongée.

Le principal symptôme est une colique rénale lorsque l'uretère est bouché. La localisation du syndrome douloureux dépend de l'emplacement de la pierre et l'intensité dépend de sa taille. La douleur dans l'omoplate droite survient lorsque le rein droit est endommagé. Si la pierre est plus basse, le bas du dos ou le bas-ventre fait mal.

Les symptômes typiques de la lithiase urinaire sont des mictions et des brûlures fréquentes en urinant, de la fièvre, des nausées.

La technique de traitement peut être conservatrice et chirurgicale. Le plus souvent, une opération est nécessaire, les indications de sa mise en œuvre sont:

  • grosses pierres;
  • développement d'une insuffisance rénale;
  • localisation du tartre dans le rein, le bassin rénal ou l'uretère;
  • pyélonéphrite purulente.

La chirurgie peut être ouverte ou endoscopique. La lithotripsie par ondes de choc est la méthode la plus douce pour réduire le pourcentage de complications postopératoires..

Pendant l'opération, les pierres sont écrasées au moyen d'un réflecteur émettant des ondes électro-hydrauliques. Après le concassage, les particules de pierre et le sable sont excrétés avec l'urine. Parfois, leur mouvement le long de l'uretère provoque des coliques rénales, qui sont facilement arrêtées avec des médicaments.

Névralgie intercostale

La névralgie intercostale (thoracalgie) se caractérise par des symptômes sévères et se manifeste le plus souvent par une douleur aiguë et perçante dans les côtes à l'avant et à l'arrière. Elle peut apparaître périodiquement ou déranger constamment. La douleur est douloureuse, brûlante ou sourde, mais toujours difficile à tolérer.

Un signe caractéristique de névralgie est une forte augmentation de la douleur lors de l'inspiration, un changement de position corporelle ou des éternuements. Souvent, lors d'une crise de douleur, les muscles se contractent, la transpiration augmente, rougit ou, inversement, la peau pâlit. Un engourdissement se produit au site de l'endommagement des terminaisons nerveuses.

La cause directe de la pathologie est le pincement des racines nerveuses, qui est facilité par divers facteurs et maladies:

  • ostéochondrose;
  • spondylarthrite;
  • Spondylarthrite ankylosante;
  • tumeurs primaires et métastatiques;
  • violation de l'estomac (gastrite);
  • changements liés à l'âge dans les vaisseaux sanguins;
  • maladie métabolique;
  • traumatisme thoracique;
  • grippe, SRAS;
  • hypothermie et courants d'air;
  • stress nerveux prolongé ou sévère;
  • activité physique élevée;
  • échec du tour du corps, séjour prolongé dans une posture statique.

L'objectif principal du traitement est le soulagement de la douleur, pour lequel des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont prescrits - Diclofénac, Ibuprofène, Nimésulide, Piroxicam. En cas de douleur intense, des blocages thérapeutiques avec des anesthésiques et des stéroïdes sont effectués. Pour augmenter le seuil d'excitabilité du SNC, des sédatifs sont utilisés..

Un traitement spécifique dépend de l'origine de la névralgie et peut inclure des antiviraux, des antihistaminiques et des relaxants musculaires..

Néoplasmes

Les tumeurs osseuses de l'os scapulaire sont très rares et peuvent être bénignes ou malignes. Le premier comprend l'ostéome et le chondrome, le second - le chondrosarcome et le sarcome d'Ewing. L'ostéome se caractérise par une croissance lente et une évolution favorable. Elle affecte principalement les enfants et les jeunes de 5 à 20 ans.

Un ostéome peut se développer de manière asymptomatique et ne se manifester que par compression des structures environnantes - racines nerveuses et vaisseaux sanguins. Le traitement est uniquement chirurgical, il n'y a pratiquement pas de rechutes.

Le chondrome est une tumeur bénigne provenant du cartilage. Il convient de noter qu'avec la localisation du chondrome dans l'omoplate, la tumeur dégénère souvent en tumeur maligne. En raison du risque élevé de malignité, ces formations sont éliminées radicalement.

Le chondrosarcome, comme le chondrome, est formé par le cartilage, mais est malin et répandu. Sa croissance s'accompagne d'une augmentation de la douleur et de l'enflure dans la zone touchée.

Le chondrosarcome se rencontre chez les personnes de tout âge, même chez les enfants, mais le pourcentage le plus élevé se situe dans la moyenne d'âge - de 40 à 60 ans. La plupart des hommes sont touchés. La principale méthode de traitement est l'ablation de la tumeur, s'il est impossible d'effectuer l'opération, une chimiothérapie et une radiothérapie sont effectuées..

Le sarcome d'Ewing est l'une des tumeurs malignes les plus agressives, sujette à des métastases précoces. Elle affecte les enfants et les jeunes, se manifeste par des symptômes graves - douleur, gonflement et rougeur.

Comme la tumeur est très agressive, un traitement chirurgical et thérapeutique est effectué. La chimiothérapie et la radiothérapie sont effectuées avant et après l'opération, avec l'utilisation de doses élevées et de plusieurs médicaments. Le pronostic de la maladie est conditionnellement défavorable.

La douleur sous l'omoplate droite peut être un symptôme totalement inoffensif ou indiquer une maladie grave. Pour vous débarrasser de la douleur et prévenir les complications possibles, vous avez besoin d'une consultation et d'un examen spécialisés. Selon ses résultats, le médecin prescrira un traitement et donnera les recommandations nécessaires. être en bonne santé!