logo

Pourquoi ça fait mal dans la région épigastrique?

L'épigastre est une région triangulaire qui comprend le haut de l'abdomen, le foie, l'estomac et les poumons. La douleur dans la région épigastrique inquiète beaucoup de gens, alors essayons de comprendre ce qui peut causer un tel inconfort. En médecine, il existe de nombreuses maladies qui provoquent des douleurs épigastriques; toutes nécessitent un traitement opportun et approprié..

1. Gastrite

La douleur dans la région épigastrique provoque souvent une gastrite - une inflammation de la muqueuse gastrique. Selon les statistiques, plus de la moitié des personnes du monde entier souffrent de diverses formes de gastrite.

La cause de la gastrite dans la plupart des cas est la bactérie Helicobacter pylori. Moins fréquemment, une gastrite peut survenir en raison de l'utilisation fréquente d'analgésiques, d'une consommation excessive d'alcool, du stress, d'autres maladies et conditions..

Signes de maladie

De nombreuses personnes atteintes de gastrite ne présentent aucun symptôme. Si des symptômes apparaissent, ils peuvent inclure:

  • inconfort ou douleur dans la région épigastrique;
  • la nausée
  • vomissement
  • perte d'appétit.

Si la gastrite provoque des saignements de la muqueuse gastrique, les symptômes peuvent inclure:

  • respiration confuse;
  • étourdissements et faiblesse;
  • sang rouge dans le vomi;
  • tabouret noir;
  • pâleur.

Une personne présentant des signes ou des symptômes de saignement dans l'estomac doit consulter immédiatement un médecin.

Méthodes de traitement de la gastrite

Le traitement de la douleur épigastrique avec gastrite dépend de la cause spécifique à l'origine de cette affection.

Parfois, il suffit d’arrêter d’abuser de l’alcool ou de cesser de prendre des analgésiques. Dans d'autres cas, des antibiotiques sont nécessaires pour tuer H. pylori ou d'autres médicaments pour réduire la production d'acide gastrique.

2. Pancréatite

Le pancréas produit de l'insuline et des enzymes digestives qui aident à digérer les aliments. La pancréatite survient lorsque les enzymes endommagent le pancréas et provoquent une inflammation..

Pancreas © shutterstock

Les causes les plus courantes de pancréatite sont les calculs biliaires, l'alcool, les troubles génétiques du pancréas et certains médicaments..

Signes de la maladie

La pancréatite peut être aiguë ou chronique..

Une pancréatite aiguë se manifeste:

  • douleur dans la région épigastrique, qui irradie vers le dos;
  • fièvre;
  • nausée et vomissements
  • Palpitations cardiaques;
  • sensibilité du ventre.

Les symptômes d'une forme chronique de pancréatite comprennent des nausées, des vomissements, une perte de poids et un changement des selles. La douleur épigastrique peut devenir permanente, bien que certaines personnes n'aient aucune douleur.

Les personnes atteintes de pancréatite chronique peuvent ne présenter aucun symptôme avant d'avoir des complications..

Méthodes de traitement

Le traitement de la pancréatite aiguë ou chronique peut comprendre:

  • séjour à l'hôpital pour le traitement de la déshydratation avec des fluides intraveineux;
  • médicaments contre la douleur épigastrique;
  • des antibiotiques à l'intérieur ou à travers un compte-gouttes si vous avez une infection pancréatique;
  • repas par tube ou par voie intraveineuse si vous ne pouvez pas manger.

La pancréatite aiguë légère disparaît généralement quelques jours après le repos et le traitement..

Le traitement de la pancréatite chronique peut aider à soulager la douleur, à améliorer le pancréas et à gérer les complications..

3. Ulcère gastrique

La survenue de douleur dans l'épigastre indique souvent la présence d'un ulcère d'estomac - il s'agit d'une plaie sur la muqueuse gastrique.

Les deux causes les plus courantes d'ulcères sont l'infection à Helicobacter pylori et les médicaments fréquents appelés AINS (analgésiques).

Il existe de nombreux mythes sur l'ulcère gastroduodénal. Les ulcères ne sont pas causés par le stress émotionnel ou les aliments épicés. Certains aliments peuvent irriter un ulcère qui existe déjà, mais les aliments ne provoquent pas d'ulcère. - Collège américain de gastroentérologie

Signes d'un ulcère

Une douleur abdominale sourde ou brûlante est le symptôme le plus courant de l'ulcère gastroduodénal. La douleur survient le plus souvent lorsque l'estomac est vide, entre les repas ou la nuit. La douleur peut survenir et disparaître pendant plusieurs jours, semaines ou mois..

Les symptômes moins courants peuvent inclure:

  • gonflement;
  • rots;
  • la nausée
  • petit appétit;
  • vomissement
  • perte de poids.

Les symptômes les plus importants qui provoquent des ulcères sont les saignements. Les saignements d'un ulcère peuvent être lents et passer inaperçus ou provoquer un état mortel..

Une personne a besoin de soins médicaux immédiats si elle:

  • douleur abdominale aiguë qui ne disparaît pas;
  • sang dans les selles ou selles noires;
  • vomissements de sang rouge ou ressemblant à du "marc de café";
  • évanouissement ou faiblesse.

Ces symptômes peuvent être des signes que l'ulcère gastroduodénal provoque une maladie mortelle..

Méthodes de traitement des ulcères d'estomac

Une partie importante du traitement des ulcères consiste à identifier les causes qui les provoquent. Les patients atteints d'AINS doivent parler à leur médecin d'autres médicaments qui peuvent être utilisés pour traiter la douleur..

Si une personne est infectée par H. pylori, cette infection doit être traitée. Il est très important de suivre un traitement antibiotique complet. Tout aussi important, assurez-vous que l'infection est éradiquée..

4. Maladie biliaire

La vésicule biliaire est un petit organe en forme de poire qui stocke la bile et est situé dans l'abdomen supérieur droit, sous le foie. La douleur épigastrique peut être causée par une maladie biliaire - blocage par les calculs biliaires de la vésicule biliaire.

Gallstones © shutterstock

Actuellement, les chercheurs ne peuvent pas dire avec certitude ce qui cause la formation de calculs biliaires. Les médecins pensent que des calculs biliaires peuvent apparaître lorsque la bile contient trop de cholestérol ou de bilirubine, ou si la vésicule biliaire n'est pas complètement vide.

Signes de maladie

Lorsque les calculs biliaires bloquent les voies biliaires, ils peuvent provoquer une douleur soudaine et aiguë dans l'abdomen supérieur droit. Cette douleur est appelée colique biliaire..

Les crises de coliques biliaires commencent souvent après avoir mangé des aliments lourds et se produisent généralement le soir ou la nuit. Si vous avez eu une crise, il est probable que d'autres suivront. On peut également observer:

Méthodes de traitement

Habituellement, le traitement des calculs biliaires est une opération pour enlever la vésicule biliaire. Les médecins peuvent parfois utiliser des traitements non chirurgicaux, mais dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

La vésicule biliaire n'est pas un organe vital, ce qui signifie qu'une personne peut vivre normalement sans vésicule biliaire.

5. Indigestion

Souvent, dans la région épigastrique, cela fait mal en raison de la dyspepsie - des maux d'estomac. Ce n'est pas une maladie. Cependant, des maux d'estomac peuvent être le signe de certaines maladies ou affections du tube digestif..

Plus de 25% des personnes souffrent de dyspepsie chaque année. Photo © shutterstock

La dyspepsie peut être accidentelle, chronique ou fonctionnelle. Un estomac dérangé sans raison apparente est connu sous le nom de dyspepsie fonctionnelle..

Parmi les causes de la dyspepsie:

  • difficile à digérer les aliments;
  • manger avec excès ou un repas très rapide;
  • abus de caféine, d'alcool ou de boissons gazeuses;
  • stress;
  • fumeur.

Un estomac dérangé n'est pas toujours associé à la nourriture. Maladies pouvant provoquer une gêne dans la région épigastrique:

  • reflux d'acide;
  • gastrite;
  • inflammation de la vésicule biliaire;
  • Intolérance au lactose;
  • ulcère gastroduodénal;
  • cancer de l'estomac.

Signes de dyspepsie

Parfois, les personnes souffrant d'indigestion souffrent de brûlures d'estomac, mais les brûlures d'estomac et l'indigestion sont deux conditions distinctes..

La dyspepsie se manifeste:

  • inconfort et douleur dans la région épigastrique;
  • satiété rapide avec de la nourriture;
  • lourdeur dans l'estomac après avoir mangé;
  • la nausée
  • ballonnements.

Méthodes de traitement

Le traitement d'un estomac dérangé dépend de la cause et peut inclure la prise de certains médicaments, la modification de votre alimentation ou une thérapie psychologique..

Si l'indigestion dure plus de 2 semaines, consultez un médecin.

6. Cancer de l'estomac

La douleur dans la région épigastrique peut indiquer la présence d'un néoplasme malin - le cancer. La maladie est un cancer courant, qui est le plus souvent rencontré par le sexe masculin..

Signes de maladie

Au stade initial de développement, une maladie insidieuse ne se manifeste pas avec des symptômes graves, raison pour laquelle les gens se tournent trop tard vers un établissement médical.

Après un certain temps, le cancer se manifeste:

  • Douleur épigastrique;
  • Lourdeur dans l'estomac;
  • Vomissement
  • Ballonnements;
  • Palpitations cardiaques.

Beaucoup ne soupçonnent même pas qu'une tumeur maligne se manifeste par des symptômes similaires avec d'autres maux d'estomac. Par conséquent, lorsque les premiers signes apparaissent, vous devez immédiatement vous faire diagnostiquer.

Méthodes de traitement

Le cancer ne peut être éliminé qu'à l'aide d'une intervention chirurgicale, car cette maladie résiste aux rayonnements ionisants et à la chimiothérapie..

Pour prévenir une maladie insidieuse, une personne doit bien manger, mener une vie saine et effectuer des examens réguliers.

Médecins traitant la douleur dans la région épigastrique

Seul un spécialiste expérimenté peut déterminer la cause de l'inconfort dans la région épigastrique:

Causes moins populaires de la douleur épigastrique

La douleur épigastrique aiguë peut indiquer de tels facteurs et affections:

  • Diverses blessures;
  • Trop manger;
  • Activité physique excessive;
  • Lésions infectieuses;
  • Pas assez de nourriture
  • Zone climatique inadaptée;
  • Allergie;
  • Stress.

Résumer

La douleur épigastrique ne doit pas être ignorée, car cela peut entraîner des conséquences et des complications imprévues. Par conséquent, aux premières manifestations de la douleur épigastrique, vous devez immédiatement consulter un spécialiste qualifié.

Date de révision des informations: 17 juillet 2019.

  • Institut national des États-Unis pour le diabète, les maladies digestives et les maladies rénales - https://www.niddk.nih.gov/health-information/digestive-diseases/gastritis, https://www.niddk.nih.gov/health-information/ maladies digestives / pancréatite, https://www.niddk.nih.gov/health-information/digestive-diseases/peptic-ulcers-stomach-ulcers/definition-facts, https://www.niddk.nih.gov/ information-santé / maladies-digestives / calculs biliaires / traitement, https://www.niddk.nih.gov/health-information/digestive-diseases/indigestion-dyspepsia
  • Institut national américain de la santé - https://medlineplus.gov/chestpain.html
  • Mayo Medical Education Foundation - https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/gastritis/diagnosis-treatment/drc-20355813, https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/pancreatitis/symptoms-causes/syc -20360227, https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/gallstones/diagnosis-treatment/drc-20354220, https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/indigestion/symptoms-causes/syc-20352211
  • American College of Gastroenterology - https://gi.org/topics/peptic-ulcer-disease/

Vous avez trouvé un bug? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Maux de dos dans l'estomac

Si une personne a mal au ventre et que cette douleur donne dans le dos, cela indique la présence de maladies de ses organes internes. L'inflammation est localisée dans des organes tels que les reins, le pancréas, le foie, la vésicule biliaire, l'appendice, les intestins et l'estomac. En cas de douleur, le patient doit appeler un médecin. Seul lui, sur la base des symptômes, de l'examen, de l'interrogatoire du patient et de l'utilisation de procédures diagnostiques supplémentaires, pourra faire un diagnostic précis, identifier la cause, la zone de localisation de la douleur et prescrire un traitement compétent.

Raisons principales

Les médecins notent que si le patient a mal à l'estomac et redonne, cela indique la présence de troubles digestifs:

  • diverses infections qui affectent le pancréas. Les médecins appellent ce processus pancréatite;
  • colique hépatique;
  • processus inflammatoire - affecte l'appendice et la vésicule biliaire. Les spécialistes appellent ce processus appendicite et cholécystite;
  • maladies de l'ulcère du tractus gastro-intestinal, occlusion intestinale, gastrite.

Arrêtons-nous plus en détail sur chaque facteur de l'apparition de la douleur..

Pancréatite

Avec le développement de la pancréatite, la douleur qui apparaît dans l'estomac passe dans le dos et les bras. Ils s'étendent à tout l'abdomen et au bas du dos. La douleur dans l'abdomen, qui redonne, se forme lorsque le patient prend de l'alcool à fortes doses, une utilisation excessive de malbouffe. Les surfaces de la peau prennent une teinte jaune, des nausées et des vomissements se produisent, la température corporelle augmente fortement, une faiblesse apparaît et le rythme cardiaque augmente. Dans le cas où la douleur est associée au développement d'une pancréatite, le patient doit être conduit d'urgence à l'hôpital. Cela est dû au fait qu'avec la transition de la pancréatite au stade aigu, un choc douloureux peut se développer, ce qui peut entraîner la mort..

Colique hépatique

Les coliques hépatiques surviennent chez les personnes pour diverses raisons:

  • avec une mauvaise nutrition,
  • fatigue après l'effort,
  • maladie biliaire.

Avec les coliques, une douleur sourde localisée dans l'hypochondre droit apparaît. Dans ce cas, vomissements, vomissements et forte augmentation de la température corporelle. De plus, ces signes peuvent persister pendant 2-3 jours.

Si l'appendice est enflammé, il y a une douleur intense à l'estomac, ce qui donne:

  • dans le dos, principalement sur le côté droit;
  • à la zone du nombril et sont des bardeaux.

Il y a des nausées, des vomissements et la température corporelle augmente fortement..

N'oubliez pas que si l'appendice est enflammé, la personne doit être immédiatement amenée à la clinique la plus proche: l'organe affecté peut éclater et tout son contenu sera dans la cavité abdominale.

Cholécystite

La cholécystite est caractérisée par le développement d'une inflammation de la vésicule biliaire. La cause de l'inflammation est la libération de calculs biliaires et de sable. Une personne est tourmentée par une douleur aiguë paroxystique située dans l'hypochondre inférieur droit. Cela rend la respiration difficile. De plus, la douleur avec cholécystite est localisée dans le dos et l'estomac ensemble. Dans ce cas, vomissements, vomissements et amertume désagréable dans la cavité buccale. Si la pierre est grosse, elle bloque le conduit. En conséquence, la vésicule biliaire éclate..

Si une femme ou un homme a des maux de dos et d'estomac en même temps, ils devraient, sans perdre de temps, consulter un spécialiste.

Ulcère de l'estomac

La maladie la plus courante affectant le tube digestif est un ulcère. Avec elle, une personne se plaint d'une douleur aiguë à gauche dans l'estomac, donnant au dos. Un autre symptôme de cette maladie est que si un patient atteint d'un ulcère soulève un ulcère lourd, son dos commence à lui faire mal. Si une personne vomit, cela devient plus facile pour elle. Habituellement, des maux de dos d'estomac surviennent la nuit ou si rien n'est mangé. De plus, l'inconfort passe après avoir mangé. Avec le développement d'un ulcère, une personne souffre également de brûlures d'estomac, qui surviennent après avoir fait du sport. Vous pouvez vous débarrasser d'un ulcère à l'aide de médicaments et d'un régime strict. Au réveil, les ulcères sont tourmentés par une douleur aiguë dans l'estomac, s'étendant vers le dos et répartis dans tout l'estomac. Les vomissements et les selles du patient deviennent noirs.

Obstruction intestinale

Si un patient développe une obstruction intestinale, sa nourriture ne peut pas circuler librement dans l'estomac et les intestins. Habituellement en raison de problèmes d'estomac chez un adulte ou un enfant, le dos et les maux d'estomac en même temps. De plus, ils ont des crampes, ils vomissent, principalement après avoir mangé. Les vomissements ont une structure mousseuse, les selles du patient sont liquides et sentent désagréables. Le patient ne va pas aux toilettes pendant longtemps, et s'il le fait, puis en petites portions. Dans le même temps, de nombreux patients disent au médecin qu'ils étouffent littéralement et qu'il leur est difficile de respirer à cause des maux de dos. Le plus souvent, les patients notent qu'ils ont mal au dos lorsqu'ils sont couchés sur le ventre.

En cas d'obstruction intestinale, le patient doit être immédiatement conduit à l'hôpital. Le fait est que la nourriture qui s'accumule à l'intérieur peut fermer complètement la lumière intestinale et conduire le patient à la mort.

Gastrite

Avec la gastrite et les ulcères humains, la douleur à l'estomac est tourmentée. Ils cèdent dans le dos avec des intensités différentes. Cela dépend de la zone touchée. Dans ce cas, la personne est malade, la chaise est dérangée. Ces symptômes apparaissent généralement après avoir mangé. Si une personne a de la difficulté à respirer et que la respiration est difficile en raison de maux de dos, on lui montre des méthodes de traitement conservatrices, une adaptation alimentaire et l'utilisation de médicaments qui normalisent l'acidité.

Pathologies dans d'autres organes avec douleur irradiant dans le dos et l'estomac

Si le patient a des maux d'estomac et de dos, les raisons peuvent être les suivantes:

  • Dans le système cardiovasculaire. La survenue de douleurs à l'estomac, s'étendant vers le dos, est associée au développement d'un infarctus du myocarde. Avec lui, la douleur survient de manière complètement inattendue, la fréquence cardiaque augmente et la pression baisse, le patient s'évanouit.
  • Dans le système reproducteur chez les femmes. La douleur est associée au développement de fibromes, à la pénétration d'une inflammation dans les appendices, à l'apparition d'une érosion dans le col de l'utérus ou au développement d'une infection dans le corps d'une femme pendant la grossesse. Les femmes se plaignent d'une douleur sourde et sourde dans le bas-ventre. Si elle change de position corporelle, les signes s'intensifient.
  • Dans les reins et le système urinaire. Le patient est tourmenté par une douleur aiguë douloureuse localisée dans le bas-ventre. Si des maladies dans ces organes apparaissent chez les hommes, la douleur est transmise aux organes génitaux. Si la maladie a pénétré l'urètre, le patient est tourmenté par une sensation de brûlure en allant aux toilettes. Dans ce cas, la décharge a une couleur jaune ou verte, accompagnée d'une odeur désagréable. Et aussi des démangeaisons dans les organes génitaux peuvent commencer, l'urine peut changer de couleur. Tous les symptômes désagréables s'intensifient après un rapport sexuel.

L'intensité de la douleur dans la lithiase urinaire est liée à la taille et au nombre de calculs dans les organes. La douleur à l'estomac survient lorsque les calculs de la vésicule biliaire commencent à se déplacer le long des canaux. Ces symptômes peuvent ne pas disparaître 1 à 2 jours.

L'estomac peut-il souffrir du déplacement des disques intervertébraux de la colonne vertébrale

Si allongé sur le dos fait mal à l'estomac, cela indique le développement de diverses pathologies de la colonne vertébrale. Il s'agit notamment de l'ostéochondrose thoracique et lombaire. En raison du développement de changements dégénératifs dans ce domaine, les disques intervertébraux sont déplacés. En conséquence, une pression excessive est exercée sur la colonne vertébrale et ses zones voisines. De plus, les pathologies de la colonne vertébrale entraînent un pincement des racines nerveuses du bas du dos. Pour cette raison, le dos et les maux d'estomac.

À cause de cette personne, une douleur intense et aiguë dans l'estomac, qui donne à la colonne vertébrale, souffre. De plus, il est tourmenté par des brûlures d'estomac, des nausées, puis des vomissements.

Pourquoi le dos et l'estomac font-ils mal en même temps

Les médecins notent qu'en même temps, l'estomac et le dos peuvent être douloureux: le tractus gastro-intestinal est relié à la moelle épinière par des fibres nerveuses. Et le centre de contrôle de la cavité abdominale est la moelle épinière thoracique et lombaire.

Les patients notent que la douleur à l'estomac et au dos est divisée en plusieurs types:

  • Dessin et douleur. Ces symptômes de douleur indiquent le développement d'une gastrite, des problèmes dans le système reproducteur.
  • Douleur paroxystique et sourde. Il est caractéristique des coliques hépatiques, de la cholécystite, de la lithiase urinaire. La douleur peut être aggravée par le mouvement des pierres le long des conduits.
  • Douleur aiguë et intense. Il accompagne un ulcère, une pancréatite, une appendicite.

Lorsque vous devez appeler une ambulance

Si une personne a des maux d'estomac et de dos ensemble et tout à coup, cela indique le développement de maladies chroniques dans les organes digestifs. S'ils apparaissent très souvent, une personne doit immédiatement consulter un médecin. Il diagnostiquera et identifiera les raisons de la détérioration rapide de la santé du patient.

Si le patient souffre d'une douleur aiguë qui:

  • grandit avec le temps;
  • des vomissements sévères apparaissent;
  • selles cassées;
  • la sueur est excessivement sécrétée;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • hypertension artérielle;
  • état d'évanouissement;
  • la température corporelle augmente rapidement;
  • l'urine est libérée avec des caillots sanguins.

Dans de tels cas, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Comment aider le patient vous-même

Si une personne, essayant de se débarrasser des accès de douleur, prend un médicament anesthésiant, alors cette action est mauvaise. Cela n'éliminera pas les symptômes de la maladie. En conséquence, le médecin ne sera pas en mesure de poser un diagnostic précis et le traitement prescrit sera incorrect. De plus, le patient n'est pas recommandé:

  • utiliser un laxatif;
  • appliquer des lavements;
  • appliquez de la chaleur au point sensible;
  • essayez de vous rincer l'estomac.

Ces actions n'aideront pas le patient à se débarrasser de la constipation, mais peuvent entraîner une rupture de l'intestin. Si de la chaleur est appliquée, cela peut entraîner une propagation rapide des processus pathologiques. Si le patient essaie de rincer l'estomac de manière indépendante, cela entraînera une irritation des muqueuses et une tension excessive des fibres musculaires. En conséquence, il y aura un spasme dans l'estomac et la santé générale du patient se détériorera.

Avant l'arrivée du médecin, le patient n'est pas recommandé:

  • En mangeant;
  • utiliser la médecine traditionnelle pour les maux de dos et d'estomac.

Diagnostique

Le diagnostic de la douleur dans le dos et l'estomac comprend les procédures suivantes:

  • chromocystoscopie;
  • urographie intraveineuse;
  • Métrique P-H;
  • gastroscopie.

De plus, vous devrez donner du sang, de l'urine et des excréments pour analyse.

Traitement

La thérapie n'est prescrite que par un spécialiste et dépend de la raison de la douleur:

  • Si une personne a trouvé une appendicite, un ulcère gastrique perforé et une gastroduodénite, une intervention chirurgicale est utilisée comme traitement. Le traitement des ulcères doit commencer par une consultation avec un spécialiste.
  • Si une pancréatite, une cholécystite a été détectée, des méthodes de traitement conservatrices sont prescrites: utilisation de médicaments, respect d'un régime spécial contre la diarrhée et jeûne thérapeutique. De plus, des procédures physiothérapeutiques peuvent être prescrites. Et aussi, avec l'apparition de la pancréatite, un spécialiste prescrit l'apport d'enzymes pancréatiques. Ils contribuent à la normalisation du pancréas, l'apaisent et rétablissent les fonctions perdues.

Ainsi, si le patient a des sensations désagréables dans le dos et le tractus gastro-intestinal, il ne faut pas s'automédiquer, car cela ne donnera pas les résultats souhaités.

L'estomac fait mal et donne au dos - les principales causes et méthodes de traitement

La douleur à l'estomac et au dos est simultanément associée à des maladies du tube digestif. L'article indique les principales causes de la douleur et les méthodes pour l'éliminer.

Raisons principales

Si une personne a mal au ventre et que la douleur se fait sentir dans le dos, cela indique une lésion primaire du système digestif. Un symptôme similaire peut être associé à diverses conditions pathologiques:

lésions inflammatoires de l'estomac sous forme de gastrite ou d'ulcère gastro-duodénal;

troubles de la motilité biliaire, se manifestant par des coliques hépatiques;

pancréatite aiguë ou exacerbation d'une forme chronique de la maladie;

entérite, colite et autres pathologies intestinales.

Toute cause peut entraîner des douleurs à l'estomac et au dos, survenant simultanément. Pour identifier la maladie sous-jacente, une personne doit contacter un établissement médical pour un examen.

Pancréatite

La pancréatite est une maladie caractérisée par le développement d'une inflammation dans les tissus du pancréas. La version aiguë de la maladie se caractérise par l'apparition de douleurs aiguës et poignardes, qui ont un caractère de ceinture, passant à l'abdomen et au bas du dos. Dans la pancréatite chronique, la douleur est moins prononcée, mais elle peut irradier vers le dos et les bras..

La survenue de douleurs dans la pancréatite est associée à des erreurs nutritionnelles (prise de grandes quantités d'aliments gras ou épicés) ou à la consommation d'alcool. En plus de la douleur chez une personne, les symptômes suivants apparaissent: nausées, vomissements, faiblesse générale, tachycardie et fièvre.

En l'absence de traitement, une exacerbation ou une pancréatite aiguë peut provoquer le développement d'une péritonite, d'une nécrose pancréatique et d'un choc douloureux. Toutes ces conditions nécessitent une hospitalisation urgente du patient et des soins intensifs.

Colique hépatique

Les coliques hépatiques sont un symptôme caractéristique des maladies inflammatoires et non inflammatoires du foie et des voies biliaires. Elle survient avec une mauvaise nutrition, une consommation d'alcool ou la présence de calculs dans la vésicule biliaire. La colique se manifeste par une douleur aiguë dans l'hypochondre droit, qui peut se dégager dans la région lombaire ou l'omoplate droite, ainsi que le long de l'abdomen jusqu'au nombril. Dans ce dernier cas, la douleur est similaire à la douleur avec appendicite, ce qui peut rendre difficile un diagnostic précis.

En plus de la douleur, les patients présentent une faiblesse générale et des troubles dyspeptiques: nausées, vomissements et flatulences. Augmentation possible de la température corporelle à 38-38,5 ° C.

Cholécystite

Avec la cholécystite, le processus inflammatoire affecte la vésicule biliaire. La principale raison du développement de l'inflammation est les pierres et le sable dans la vésicule biliaire, violant l'écoulement de la bile. Le patient a souvent des douleurs dans l'hypochondre droit, qui peuvent irradier le long du corps vers le dos ou le bas de l'abdomen. La douleur est paroxystique et aiguë.

Lors d'une crise de douleur, des vomissements et un goût d'amertume dans la bouche apparaissent. Avec de grandes tailles de pierre, un écoulement complet de la bile de la vésicule biliaire est possible. Dans ce cas, la maladie peut entraîner sa rupture et le développement d'une péritonite..

Ulcère de l'estomac

L'ulcère gastroduodénal est une maladie courante qui affecte la muqueuse interne de l'estomac et du duodénum. Avec une exacerbation de la pathologie, le patient ressent une douleur aiguë dans la région épigastrique, qui peut redonner. L'ulcère gastroduodénal est caractérisé par l'apparition de douleurs la nuit, tôt le matin ou avec une famine prolongée. Après avoir mangé, l'intensité de la douleur diminue, ce qui est associé à une diminution temporaire de l'acidité du suc gastrique. De plus, le patient peut ressentir des nausées et des brûlures d'estomac..

Le traitement des ulcères nécessite une utilisation prolongée de médicaments qui éliminent les causes de la maladie et restaurent la muqueuse de l'organe.

Obstruction intestinale

La violation de l'avancement de la masse alimentaire dans le tube digestif entraîne le développement d'une obstruction intestinale. L'estomac d'une personne souffre brusquement et fait mal au dos, la taille de l'abdomen augmente, les flatulences commencent. Souvent, la douleur s'accompagne de nausées et de vomissements. La chaise disparaît complètement ou est rare.

L'obstruction intestinale nécessite une hospitalisation d'urgence pour s'attaquer aux causes de son développement. La maladie peut entraîner de graves conséquences: ischémie et gangrène de l'intestin, péritonite, etc..

Gastrite

La gastrite chronique, selon Roszdrav, se retrouve dans 80% de la population adulte. Il s'agit d'une maladie inflammatoire de l'estomac, caractérisée par l'apparition de douleurs lors de la prise d'alcool et d'erreurs nutritionnelles. La douleur ne peut être localisée que dans l'épigastre, cependant, avec des exacerbations de la pathologie, elle donne au dos.

La gastrite se caractérise par des brûlures d'estomac, des nausées et une perte d'appétit. En l'absence de traitement et de correction alimentaire, la maladie peut entraîner le développement d'un ulcère gastro-duodénal.

Pathologies dans d'autres organes avec douleur irradiant dans le dos et l'estomac

Lorsque l'estomac fait mal et redonne, cela n'indique pas toujours des maladies du tube digestif.

Les médecins identifient un certain nombre de raisons conduisant à des symptômes similaires:

maladies du système cardiovasculaire. L'angine de poitrine stable ou l'infarctus du myocarde se manifeste par un syndrome douloureux, qui peut être localisé dans l'estomac et irradier dans le dos, ce qui rend le diagnostic difficile. Une caractéristique distinctive des maladies est la survenue de douleurs après un stress physique ou émotionnel et le manque de communication avec l'apport alimentaire;

pathologie des organes du système reproducteur féminin. La douleur dans l'abdomen peut être associée à des fibromes, à des lésions inflammatoires des appendices utérins et à une érosion du cou. La douleur dans ces cas est principalement localisée dans le bas-ventre et peut aller vers le dos, s'intensifiant avec les mouvements;

les maladies des reins et du système urinaire entraînent l'apparition de douleurs dans le dos, qui peuvent se dégager de l'estomac. En règle générale, la douleur tire dans la nature et s'accompagne d'un inconfort sévère. Ceci est observé avec la cystite, la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite et l'urolithiase;

ostéochondrose résultant de modifications dégénératives du disque intervertébral. La maladie se caractérise par une compression des racines nerveuses de la moelle épinière avec développement d'une douleur intense et de signes neurologiques: altération de la sensibilité de la peau et altération de l'activité motrice des muscles innervés par le nerf affecté.

Pour établir la cause de l'apparition de douleurs dans l'abdomen et le dos, il est nécessaire de réaliser un diagnostic différentiel entre ces pathologies.

Lorsque vous devez appeler une ambulance ou consulter un médecin

Les maladies du tractus gastro-intestinal et d'autres systèmes corporels nécessitent un diagnostic et un traitement en temps opportun. À cet égard, une personne doit savoir dans quels cas consulter un médecin. En règle générale, si la douleur est de nature unique et survient après avoir bu de l'alcool ou mangé des aliments épicés, vous ne devez pas appeler une ambulance. Dans ce cas, la nourriture et l'alcool provoquent une irritation de la muqueuse gastrique, qui se manifeste par une douleur..

Une aide médicale doit être recherchée dans les cas suivants:

l'intensité de la douleur augmente avec le temps ou est chronique;

il y a des nausées et des vomissements, des troubles des selles ou son absence;

une personne a la transpiration et la tachycardie;

la température corporelle augmente;

des conditions d'évanouissement se produisent;

l'urine acquiert une couleur rosée en raison d'une impureté de sang.

Ces signes indiquent des dommages aux organes internes, nécessitant un examen et une sélection de thérapie.

Que faire avec une douleur à l'estomac donnant au dos: Méthodes de thérapie et de prévention

Les méthodes de thérapie dépendent de la cause sous-jacente de la maladie. Si le patient a une gastrite ou un ulcère gastro-duodénal, on lui prescrit un certain nombre de médicaments:

inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole, Omez) ou médicaments antisécrétoires du groupe des inhibiteurs des récepteurs de l'histamine (ranitidine, famotidine). Les médicaments réduisent l'acidité du suc gastrique, protégeant la paroi interne de l'estomac contre des dommages supplémentaires. Ces médicaments empêchent également le développement de brûlures d'estomac et de nausées;

avec la gastrite associée à Helicobacter et l'ulcère gastro-duodénal, le schéma thérapeutique comprend toujours des médicaments antibactériens. L'amoxicilline et ses formes protégées, Amoxiclav et autres, sont très efficaces contre les bactéries Helicobacter pylori Lorsque le micro-organisme est éliminé, les maladies ne progressent pas et la membrane muqueuse de l'organe est restaurée;

des médicaments enveloppants (Maalox, Almagel, etc.) recouvrent la membrane de l'estomac d'un film protecteur qui la protège des effets mécaniques des aliments et du suc gastrique.

Avec les maladies du foie, il est nécessaire d'éliminer la cause immédiate de leur développement. Un effet positif dans le traitement des maladies du foie et des lésions de la vésicule biliaire est observé avec l'utilisation d'hépatoprotecteurs. Les préparations de cette classe protègent les cellules des organes contre les dommages et améliorent leurs performances. Les médecins recommandent l'utilisation d'ursosane et d'autres préparations d'acide ursodésoxycholique. Ils ont une grande base de preuves et ont fait leurs preuves dans la pratique clinique..

La prévention des maux d'estomac, qui redonne, est basée sur les recommandations simples suivantes:

la nourriture doit être fractionnée et régulière. Il est recommandé de manger 5-6 fois par jour;

Le régime est basé sur les règles suivantes: tous les plats gras, épicés, fumés, ainsi que les produits avec beaucoup d'épices sont retirés des aliments. Dans l'alimentation, augmentez le nombre de fruits, légumes, baies, noix et produits laitiers;

refus de fumer et de boire de l'alcool;

traitement en temps opportun des maladies du tractus gastro-intestinal et d'autres systèmes corporels;

en cas d'inconfort et de douleur abdominale, vous devez immédiatement consulter un médecin et ne pas vous auto-soigner.

Causes des douleurs de ceinture dans l'estomac et le dos

Beaucoup d'entre nous éprouvent souvent des douleurs à l'estomac. Pour nous en débarrasser, nous prenons des pilules et bientôt la douleur disparaît. Mais des problèmes apparaissent lorsque la douleur de la ceinture est ressentie dans l'estomac et le dos. Il y aura peu pour se débarrasser de l'inconfort, car le foyer de la maladie peut être complètement différent. Et pour prescrire un traitement, vous devez comprendre quel est le problème..

Souvent, une certaine maladie porte atteinte aux organes voisins. Par conséquent, la douleur de la ceinture abdominale commence à redonner. C'est ce qu'on appelle la douleur réfléchie (irradiante). Elle peut témoigner de graves problèmes avec le tractus gastro-intestinal. Cela signifie que vous devez d'urgence consulter un médecin pour déterminer quel organe a commencé à souffrir..

Les causes

La douleur de teigne est celle qui semble percer. Dans ce cas, cela va de l'estomac vers le dos. Mais pas le fait que ces parties du corps soient affectées. Pour déterminer pourquoi vous vous inquiétez des douleurs de ceinture dans l'abdomen et le bas du dos, vous devez ressentir très bien l'inconfort et les symptômes supplémentaires..

Une certaine caractéristique aidera à indiquer plus précisément le diagnostic. Parmi les principales maladies de l'estomac, on peut distinguer celles qui caractérisent les maux de dos douloureux. Il peut s'agir d'un ulcère, d'une pancréatite, d'une gastroduodénite, de problèmes hépatiques. Comment les séparer les uns des autres?

Ulcère peptique

Un ulcère à l'estomac et un ulcère duodénal sont des dommages, une plaie sur la membrane muqueuse d'un organe. Une telle maladie se caractérise par les symptômes suivants:

  • coupure, frissons dans l'estomac, surtout immédiatement après avoir mangé;
  • douleur de ceinture dans le haut de l'abdomen, qui donne au bas du dos, au côté droit, à l'omoplate ou à la clavicule;
  • tension musculaire de l'estomac;
  • sueur, pâleur, difficulté à respirer;
  • le stade aigu s'accompagne de brûlures d'estomac, de vomissements acides;
  • la sensation aiguë peut diminuer si le patient est allongé seul, les jambes pressées contre la poitrine.

Pour le diagnostic des ulcères, le FGDS est obligatoire et un traitement complexe est prescrit.

Si vous ne répondez pas immédiatement à de tels symptômes, vous pouvez rencontrer un ulcère perforé, c'est-à-dire une plaie «lacérée» déjà dans la paroi de l'estomac. La nourriture de l'organe tombera dans la cavité abdominale. Vous devez agir immédiatement, car une telle maladie comporte un risque pour la vie. Le patient doit consulter d'urgence un médecin et subir une intervention chirurgicale.

Dans ce cas, la douleur commence dans le nombril, puis se propage de plus en plus autour de l'abdomen, du côté gauche, de l'omoplate et de la clavicule. Il n'y a pas de nausée, mais la personne devient pâle, commence à respirer souvent, se plaint de fortes douleurs aiguës dans le dos gauche et au milieu de l'abdomen.

Pancréatite

Il s'agit d'une maladie inflammatoire du pancréas. La douleur de la ceinture qui imprègne l'estomac et le dos, avec cette maladie, ne s'applique pas à eux, mais au pancréas, qui est situé assez près des parties douloureuses du corps. Dans ce cas, le patient présente les symptômes suivants:

  • douleur soudaine et brûlante à l'estomac qui irradie vers le côté droit du dos;
  • la douleur de la ceinture peut percer l'omoplate et le bas du dos, dans certains cas, avec une inflammation d'une certaine partie du pancréas, le frisson donne dans le cœur;
  • en plus de la douleur, des nausées et des vomissements fréquents, qui en général ne soulagent pas l'état général;
  • le pouls commence à accélérer, la pression artérielle augmente;
  • l'intoxication souffre du patient (sécheresse, fièvre, essoufflement, pâleur);
  • des diarrhées et des ballonnements peuvent survenir;
  • les symptômes s'intensifient la nuit.

La pancréatite doit être déclenchée dès les premiers symptômes. Si vous manquez le moment, la maladie prendra une forme aiguë. Dans la forme aiguë de l'inflammation pancréatique, des mesures drastiques sont prises pour le traitement. Si cela n'est pas fait, une pancréatite chronique se développe, alors que le traitement de la maladie est presque impossible. Ici, vous devez prendre des mesures contre les complications possibles qui peuvent entraîner de très graves conséquences..

Cette maladie est diagnostiquée à l'aide d'une échographie des organes internes et de tests sanguins..

Une pancréatite aiguë peut être observée dans les 10 heures suivant un repas copieux. Ensuite, la douleur dans le dos et l'estomac apparaît simultanément. Et si elle commence à céder dans le bas du dos et le haut de l'abdomen, ce sont des signes d'une forme chronique.

Gastroduodénite

Il s'agit également d'une maladie inflammatoire qui endommage la muqueuse du duodénum 12 et une partie distincte (pylorique) de l'estomac. En termes simples, il s'agit d'une forme chronique de gastrite, à la suite de laquelle elle s'est propagée à l'organe voisin - le duodénum 12. Les symptômes typiques sont:

  • au stade aigu de la maladie, la douleur est vive, spontanée dans l'abdomen et le dos, et sous la forme chronique, les sensations sont statiques et s'intensifient avec une exacerbation du développement de la maladie;
  • des ceintures de douleur de part en part, en ligne droite, de l'estomac au côté gauche du dos;
  • ballonnements, plénitude de l'abdomen, douleurs douloureuses, surtout après avoir mangé, se font sentir;
  • gonflement de la langue, plaque jaune et empreintes de dents;
  • brûlures d'estomac, nausées, éructations aigres, problèmes de selles.

Le diagnostic de cette maladie est effectué en utilisant la procédure FGDS de l'estomac et du duodénum.

Le traitement de la gastroduodénite sera le repos au lit, le repos complet. Le médecin vous prescrit un régime spécial qui correspond aux symptômes spécifiques de votre maladie. Le complexe est prescrit des médicaments et éventuellement des antibiotiques.

Colique hépatique

Ces coliques résultent de la formation de calculs dans la vessie gastrique. Ils interfèrent avec le passage de la bile à travers les canaux, ce qui provoque une gêne et des coliques dans le foie. Les symptômes d'un tel diagnostic sont:

  • douleur aiguë à droite, sur le côté, qui affecte à la fois l'estomac et le dos dans le foie;
  • la douleur de la ceinture irradie vers le côté supérieur droit du dos - omoplate, cou, épaule, abdomen supérieur;
  • la netteté ne disparaît pas pendant plusieurs heures;
  • le patient peut ressentir des vomissements, souvent avec un mélange de bile;
  • l'abdomen gonfle et une douleur intense est ressentie lors de la palpation, ainsi que lorsque la côte touche les côtes inférieures;
  • l'urine est de couleur foncée;
  • la peau du patient est ictérique;
  • souvent de la fièvre.

Dans le cas des coliques hépatiques, les antispasmodiques (par exemple, No-shpa) aideront à réduire la gravité des symptômes. Mais cela ne veut pas dire que tout doit être laissé au hasard.

Pyélonéphrite aiguë

L'inflammation rénale aiguë se caractérise par les symptômes suivants:

  • dessin, coupe, douleur de la ceinture paroxystique dans le dos, qui peut donner sur le côté;
  • augmentation de la température corporelle;
  • faiblesse, pâleur de la peau, frissons;
  • des problèmes d'urination, des douleurs et des brûlures dans la vessie sont possibles.

Maladie rénale diagnostiquée par échographie, ainsi que par analyse de l'urine et du sang.

Problèmes de vésicule biliaire

La cholécystite est la principale maladie de la vésicule biliaire, caractérisée par des bardeaux dans la partie supérieure de l'estomac et du dos. En fait, c'est une inflammation de cet organe. Ses symptômes se confondent facilement avec les caractéristiques des coliques hépatiques, mais il existe quelques différences:

  • la douleur commence par des contractions, ceinture le côté droit du dos, l'hypocondre et le côté droit de l'abdomen, donne parfois au bras;
  • en appuyant sous les côtes droites, une douleur intense est ressentie, comme en les tapotant;
  • si un patient atteint de cholécystite soulève une jambe droite uniforme, la douleur s'intensifiera;
  • la douleur des ceintures dans le dos et l'estomac augmente fortement lors de l'inhalation, en particulier en touchant un point douloureux;
  • si vous appuyez sur le muscle entre le sternum et la clavicule, la douleur entre les clavicules se fait sentir;
  • l'amertume est ressentie dans la bouche;
  • le patient ressent des nausées, une faiblesse, de l'anxiété.

Si le patient commence à ressentir des étourdissements, une audition diminue, une bouche sèche et un essoufflement apparaissent, ainsi que des crampes dans l'intestin - ces symptômes peuvent indiquer des calculs dans la vésicule biliaire.

L'autre côté du problème

Dans de rares cas, la douleur peut, au contraire, encercler l'estomac par le dos. Ensuite, le problème ne doit pas être recherché dans le tractus gastro-intestinal. Il est peu probable que les problèmes suivants se produisent..

Appendicite aiguë

Une appendicite peut vous attendre. Dans ce cas, une douleur sourde commence dans le nombril et se propage de plus en plus bas. De plus, elle s'installe fermement dans la partie inférieure du bassin, ceinturant le côté droit du dos. La douleur ne disparaît pas et d'autres problèmes commencent dans les 12 heures: la température augmente, la douleur devient plus vive, les tourments nauséeux, la miction fréquente et peu concluante, des problèmes de selles se développent, le patient a de la fièvre.

Grossesse extra-utérine

Les problèmes peuvent commencer dans le sexe faible. Des douleurs de teigne dans le dos et l'estomac peuvent indiquer une grossesse extra-utérine ou des complications de son évolution. Avec une grossesse extra-utérine, si le diagnostic est confirmé par des tests, le traitement n'est possible que par chirurgie. Avec certaines complications d'une grossesse normale, différentes options pour aider la mère sont possibles..

Mal de dos

Ceux qui ont bien étudié l'anatomie à l'école savent que notre système interne lie tous les organes. Après tout, la colonne vertébrale est le support de notre corps. Il est connecté à tous les systèmes internes. Grâce à la moelle épinière et aux connexions neuronales, les signaux sont transmis de l'organe au cerveau par la colonne vertébrale et vice versa. Si nous avons un problème dans la région dorsale, les parties internes du corps sont affectées, en premier lieu. Par conséquent, des douleurs aux ceintures peuvent parfois survenir en raison de problèmes de dos..

Chaque colonne vertébrale est responsable d'organes spécifiques. Pour le tractus gastro-intestinal, de telles connexions avec le dos sont caractéristiques: la région cervicale - la glande thyroïde; région thoracique - estomac, foie, glandes surrénales; lombaire - intestins, vessie, appendice. En déterminant la nature de la douleur, vous pouvez plus précisément vous renseigner sur les problèmes de dos..

  • Avec l'apparition de l'ostéochondrose, les douleurs commencent à bouger, pendant les tours et encerclent fortement l'estomac et le dos. De plus, la douleur survient lors de la levée de poids. Parfois accompagné d'une envie réflexe (toux, éternuements).
  • Avec les hernies de la colonne vertébrale, la douleur peut être donnée au foie ou à l'estomac, la gravité apparaît dans cet organe, les brûlures d'estomac. Une gêne apparaît dans le dos. Mais le patient commence à être traité pour une gastrite.
  • En cas de névrose (compression des racines nerveuses), la douleur peut entourer l'estomac, les intestins et les reins, etc. Une sensation d'inconfort commence dans le dos et l'estomac, et des douleurs spasmolytiques apparaissent.

Comment se comporter?

Quand il y a une douleur dans l'estomac et le dos, vous devez déterminer sa nature et ses symptômes supplémentaires. Souvent, les patients commencent à traiter, par exemple, les douleurs au bas du dos avec des médicaments pour soulager la douleur. Non seulement cela n'aura aucun sens. Prendre le mauvais médicament peut aggraver le problème en masquant la cause..

  • En aucun cas, avec l'apparition de l'herpès zoster, vous ne pouvez pas prendre de médicaments par vous-même et, surtout, appliquer un coussin chauffant sur un point sensible. Besoin urgent de voir un médecin. Si la douleur est très intense, vous devez appeler une ambulance.
  • Pendant que vous attendez un médecin, il est nécessaire que le patient prenne une position allongée confortable et reste complètement au repos.
  • À l'hôpital, vous devrez subir un examen complet et subir des tests. Il est nécessaire pour un diagnostic correct..
  • De plus, selon la maladie, une méthode de traitement vous sera attribuée. Cela peut être chirurgical ou médicamenteux avec des médicaments, un régime alimentaire et un alitement..

Au lieu de traiter les douleurs de ceinture dans l'abdomen et le dos, il vaut mieux les prévenir. À première vue, les recommandations simples vous aideront à maintenir une bonne santé. Mangez correctement, menez une vie saine, ne soyez pas nerveux, suivez les règles d'hygiène et, en cas de symptômes désagréables, consultez un médecin.

Pourquoi la douleur aiguë et aiguë dans l'estomac a-t-elle trahi dans le dos

Causes de la douleur épigastrique s'étendant au dos

Des douleurs gastriques s'étendant vers l'arrière peuvent indiquer la présence de:

  1. Ulcères.
  2. Colique hépatique.
  3. Pancréatite.
  4. Cholécystite.
  5. Appendicite.

Si un ulcère à l'estomac a été diagnostiqué, une douleur se produit dans la région de l'organe malade et dans la région lombaire. La première chose qui dérange est la douleur dans l'abdomen après avoir mangé. Parfois, un tel inconfort se termine par des vomissements, un goût acide est présent dans la bouche. En outre, un ulcère d'estomac est caractéristique des brûlures d'estomac. Cela se produit quand une personne travaille dur.

Le recul dans le dos est le plus souvent observé à jeun. Pour soulager la douleur, vous pouvez vous replier dans une pose d'embryon.

Les médicaments anti-inflammatoires et antibactériens, les médicaments pour réguler l'acidité et inhiber la production d'acide chlorhydrique aideront à guérir la pathologie. La douleur sera supprimée - analgésiques. Assurez-vous de suivre un régime.

De plus, un ulcère dans le duodénum n'est pas beaucoup moins fréquent. À ce sujet, il peut indiquer une douleur dans la région épigastrique, s'étendant vers le dos. Elle survient spontanément, dure et insupportable. Il devient difficile de respirer, de bouger.

Le syndrome douloureux a lieu:

  • au-dessus du nombril;
  • dans la partie centrale de l'abdomen;
  • côté droit
  • dans l'omoplate, l'épaule et la clavicule du côté droit.

Vous ne pouvez vous débarrasser de cet ulcère qu'avec l'aide d'une intervention chirurgicale..

Si la pancréatite survient dans la phase aiguë, il y a également des douleurs dans l'épigastre et à l'arrière du côté droit. Cette pathologie est caractérisée par un éclatement de l'estomac, une irradiation dans la région scapulaire, la région lombaire et l'emplacement du cœur. Des vomissements sont également présents. La maladie est traitée avec des médicaments et un régime alimentaire..

Avec les coliques hépatiques, une douleur irradiante apparaît dans l'estomac et le dos. Au départ, cela fait mal où se trouve le foie. Par temps, les saisies peuvent durer de 4 à 24 heures ou plus. Les symptômes sont toujours présents sous la forme de:

Les médicaments et l'alimentation aideront, ce que le médecin traitant dira.

Une douleur sourde à l'estomac, qui redonne, peut indiquer la présence d'une gastrite. Dans ce cas, la maladie a tellement progressé qu'elle a attrapé d'autres organes..

La base du traitement est l'antibiothérapie médicamenteuse (lévomycétine, tétracycline, etc.), l'alimentation. Les aliments gras, épicés et fumés sont éliminés sans faute..

Douleur à l'estomac avec tachycardie, hypotension artérielle et évanouissement signifie qu'une personne a un infarctus du myocarde.

Enregistrer le patient sera en mesure de bénéficier d'une assistance médicale en temps opportun. Cardiothérapie, repos.

Cela se produit si la colonne vertébrale et l'estomac font mal en même temps - c'est un signe de cholécystite en phase aiguë. Un syndrome douloureux distinct devient lorsque vous touchez le côté droit du dos, la région de la vésicule biliaire et avec une extension complète en position verticale. Ils traitent la cholécystite avec des médicaments cholérétiques (Holosas, Cholenzym, Holagol, Liobil, etc.), des décoctions d'herbes qui entraînent la bile (comme les stigmates de maïs, les fleurs immortelles), des antispasmodiques (médicaments sous forme de Baralgin et Noshpa. Il arrive qu'un médicament anti-inflammatoire soit prescrit et antibiotique.

Des douleurs sourdes sur le bas de l'abdomen droit et gauche, s'étendant à l'estomac et au dos, indiquent souvent une appendicite. Que faire dans ce cas? Besoin d'une hospitalisation immédiate et d'une chirurgie d'urgence. Tout retard entraînera la rupture de l'appendice..

De tout ce qui précède, il est clair que les maux de dos dus à des pathologies gastriques sont très réels. Une telle douleur peut ceindre, être aiguë, brûlante ou, à l'inverse, terne et douloureuse. Il peut être localisé en un seul endroit ou réparti sur tout le dos.

Pancréatite

Le pancréas produit de l'insuline et des enzymes digestives qui aident à digérer les aliments. La pancréatite survient lorsque les enzymes endommagent le pancréas et provoquent une inflammation..

Pancreas © shutterstock

Les causes les plus courantes de pancréatite sont les calculs biliaires, l'alcool, les troubles génétiques du pancréas et certains médicaments..

Signes de la maladie

La pancréatite peut être aiguë ou chronique..

Une pancréatite aiguë se manifeste:

  • douleur dans la région épigastrique, qui irradie vers le dos;
  • fièvre;
  • nausée et vomissements
  • Palpitations cardiaques;
  • sensibilité du ventre.

Les symptômes d'une forme chronique de pancréatite comprennent des nausées, des vomissements, une perte de poids et un changement des selles. La douleur épigastrique peut devenir permanente, bien que certaines personnes n'aient aucune douleur.

Les personnes atteintes de pancréatite chronique peuvent ne présenter aucun symptôme avant d'avoir des complications..

Méthodes de traitement

Le traitement de la pancréatite aiguë ou chronique peut comprendre:

  • séjour à l'hôpital pour le traitement de la déshydratation avec des fluides intraveineux;
  • médicaments contre la douleur épigastrique;
  • des antibiotiques à l'intérieur ou à travers un compte-gouttes si vous avez une infection pancréatique;
  • repas par tube ou par voie intraveineuse si vous ne pouvez pas manger.

La pancréatite aiguë légère disparaît généralement quelques jours après le repos et le traitement..

Le traitement de la pancréatite chronique peut aider à soulager la douleur, à améliorer le pancréas et à gérer les complications..

L'estomac peut-il faire mal à cause de la colonne vertébrale??

L'estomac peut-il souffrir de la colonne vertébrale? Définitivement oui! Étant donné que les nerfs responsables de l'estomac et des intestins proviennent de la colonne vertébrale, avec la défaite de cette dernière, il semble que l'estomac fasse mal. Il y a ce qu'on appelle des douleurs rayonnantes. Ils sont observés dans l'ostéochondrose. Dans ce cas, il y a des brûlures d'estomac et des maux de dos. Douleurs tiraillantes.

Pour supprimer tous les symptômes, vous pourrez:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • régime;
  • analgésiques;
  • chondroprotecteurs;
  • physiothérapie;
  • Thérapie par l'exercice et massage.

Cholélithiase

La vésicule biliaire est un petit organe en forme de poire qui stocke la bile et est situé dans l'abdomen supérieur droit, sous le foie. La douleur épigastrique peut être causée par une maladie biliaire - blocage par les calculs biliaires de la vésicule biliaire.

Gallstones © shutterstock

Actuellement, les chercheurs ne peuvent pas dire avec certitude ce qui cause la formation de calculs biliaires. Les médecins pensent que des calculs biliaires peuvent apparaître lorsque la bile contient trop de cholestérol ou de bilirubine, ou si la vésicule biliaire n'est pas complètement vide.

Signes de maladie

Lorsque les calculs biliaires bloquent les voies biliaires, ils peuvent provoquer une douleur soudaine et aiguë dans l'abdomen supérieur droit. Cette douleur est appelée colique biliaire..

Les crises de coliques biliaires commencent souvent après avoir mangé des aliments lourds et se produisent généralement le soir ou la nuit. Si vous avez eu une crise, il est probable que d'autres suivront. On peut également observer:

Méthodes de traitement

Habituellement, le traitement des calculs biliaires est une opération pour enlever la vésicule biliaire. Les médecins peuvent parfois utiliser des traitements non chirurgicaux, mais dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

La vésicule biliaire n'est pas un organe vital, ce qui signifie qu'une personne peut vivre normalement sans vésicule biliaire.

Brûlures d'estomac et maux de dos

Si l'estomac fait mal et redonne entre les omoplates, des brûlures d'estomac apparaissent, alors c'est un signal qu'un processus inflammatoire a lieu dans le corps. Sa localisation peut être dans les organes du tractus gastro-intestinal ou dans la colonne vertébrale.

La cause des brûlures d'estomac est la présence de:

  • ulcères d'estomac;
  • ostéochondrose;
  • gastrite;
  • cholécystite;
  • maladie des calculs biliaires;
  • tumeurs, etc..

Souvent, les brûlures d'estomac et les maux de dos deviennent un compagnon constant chez les femmes enceintes. Il y a deux raisons à cela. Le premier est la relaxation du sphincter musculaire situé entre l'estomac et l'œsophage, l'hormone progestérone affecte cela. La seconde - l'utérus se développe et comprime le tube digestif avec une augmentation de la période, ce qui conduit à des brûlures d'estomac. Douleur dans le dos due à une charge importante sur la colonne vertébrale.

Pour atténuer la condition, vous pouvez utiliser des astuces folkloriques. Avec brûlures d'estomac:

  • manger des graines;
  • prenez une pincée de sel sur votre langue.

Si vous n'êtes pas une femme et que vous n'êtes pas dans une position «intéressante», vous ne devez pas attendre que le dysfonctionnement de ce type disparaisse de lui-même. Assurez-vous de découvrir la raison de cela. Seul un traitement complet de la pathologie principale vous évitera définitivement les brûlures d'estomac et les maux de dos.

Lorsque des soins médicaux sont requis?

Si votre bas-ventre vous fait mal, si votre épaule vous fait mal et si votre bras ou votre bas du dos vous fait mal ou si vous avez des symptômes similaires, vous devez immédiatement contacter votre médecin ou appeler un service médical d'urgence..

Un examen complet et en temps opportun dans un établissement médical, la réussite des mesures de diagnostic nécessaires et la réussite des tests jouent un rôle important et sauvent souvent la vie des patients. Ne vous auto-méditez pas et attendez que la douleur disparaisse d'elle-même. L'aide en temps opportun de spécialistes est la clé de votre santé, de votre longue vie heureuse et de votre vieillesse sans nuage.

Médicaments pour le traitement de l'estomac

Ci-dessus étaient énumérées les maladies dans lesquelles il y a une douleur douloureuse dans l'estomac, irradiant dans le dos ou d'une nature différente. Considérez les noms des médicaments qui sont prescrits dans un cas particulier:

  1. Avec un ulcère à l'estomac. Antibiotiques - tétracycline, métranidozole, clarithromycine. Bloqueurs des récepteurs de l'histamine - Roxatidine, Ranitidine, Cimetidine. IPP - Lansedin, Esomeprozole. Parmi les anabolisants, choisissez Actovegin, Solcoseryl. Antispasmodiques Nosh-pa, Papaverine.
  2. Avec gastrite. Réduit l'acidité - Phosphalugel, Ranitin, Atropine. Restaurer la microflore - Festal, Pancréatine. Avec des antibiotiques bactériens - Pilorid, Clarithromycin.
  3. Avec cholécystite. Cholagogue - Cholosas, Liobil, Cholenzyme et autres Soulagement des crampes - Spazmalgon, Nosh-pa. Parfois, antibiothérapie - tétracycline, lévomycétine, etc..
  4. Avec pancréatite. Inhibiteur de la pompe à protons - médicaments sous forme d'oméprazole, Kontrikala. Déchargez le pancréas - Pancréatine, Créon, Mezim, etc..

Diagnostique

Afin de comprendre d'où vient la douleur, vous devez consulter un médecin. Le spécialiste interrogera le patient sur la nutrition, la routine quotidienne, l'activité physique et d'autres facteurs qui pourraient affecter un tel résultat. Après avoir palpé l'abdomen et le dos. Découvrez la nature, la durée et la fréquence des attaques. Donnera une direction aux études en laboratoire et instrumentales.

En cas de suspicion de crise cardiaque, un électrocardiogramme est obligatoire..

En cas de problèmes avec le tube digestif, le patient est envoyé à:

  1. Gastroscopie ou œsophagogastroduodénoscopie (endoscopie). L'organe sera examiné par un instrument flexible spécial, à la fin duquel un endoscope est attaché. Le médecin voit l'état de la muqueuse et les écarts.
  2. Fluoroscopie. S'il y a des échecs, des douleurs et des brûlures d'estomac, alors cette méthode sera appropriée.
  3. Examen échographique (échographie). Le résultat apparaît immédiatement sur l'écran du moniteur. L'examen ne dure pas plus de dix minutes..
  4. L'étude du suc gastrique.
  5. Don de sang, d'urine et de matières fécales.

Si aucun problème avec les organes digestifs n'a été détecté, une étude ciblée de la colonne vertébrale est en cours. Pour détecter l'ostéochondrose ou les néoplasmes peuvent être envoyés à:

  • roentgenogram;
  • imagerie par résonance magnétique ou calculée.

La prévention

Par mesures préventives des douleurs abdominales et dorsales, on entend:

  1. Passez en revue votre alimentation. Vous devez manger des aliments équilibrés et sains. Enlevez frit, fumé, gras, alcool et les problèmes avec le tractus gastro-intestinal ne se poseront pas. Mangez régulièrement des légumes, des fruits, de la viande, du poisson, du fromage cottage, buvez du lait, du kéfir et d'autres liquides.
  2. Contrôlez votre poids. Évitez l'obésité et ses indices. L'excès de poids détruit les articulations, le cartilage, surcharge la colonne vertébrale.
  3. Restriction dans l'activité physique. Pour éviter le développement de l'ostéochondrose, essayez de ne pas soulever de poids.
  4. En formation systématique. Faites du sport, de la danse, du fitness, de la natation.
  5. Dans un appel opportun à l'hôpital en présence de tout écart.