logo

Douleur dans l'articulation de la cheville

La cheville est l'une des grosses articulations et a une forme de bloc. Il s'agit d'une connexion mobile du tibia et du tibia avec le talus. Les os du tibia sont situés sur les côtés du talus, formant une sorte de fourche, de sorte que la mobilité de l'articulation dans le sens latéral (sagittal) est limitée.

Les mouvements de l'articulation de la cheville sont effectués principalement le long du même axe - le frontal, c'est-à-dire que le pied peut être plié et non plié à un angle de 90 °. Mais, malgré la fourche délimitant l'articulation, des mouvements mineurs sur les côtés y sont également possibles (adduction, abduction et rotation du pied).

Les causes

Les blessures traumatiques, les processus infectieux, dégénératifs-dystrophiques et inflammatoires peuvent provoquer des douleurs dans l'articulation de la cheville.

La liste des conditions et maladies possibles ressemble à ceci:

  • entorses, déchirures et inflammation des ligaments (achillite);
  • fracture de la cheville;
  • ecchymoses graves, luxations;
  • infections des tissus mous entourant l'articulation;
  • l'arthrose, l'arthrite infectieuse et goutteuse;
  • synovite.

Parfois, la douleur dans l'articulation de la cheville est associée à des maladies systémiques et se produit en raison d'un œdème périphérique ou d'une obstruction vasculaire. Il peut également apparaître pendant la grossesse, des maladies rhumatismales (lupus érythémateux disséminé), une cirrhose du foie, après une piqûre d'insectes venimeux et dans le contexte d'une insuffisance cardiaque chronique.

Des douleurs tiraillantes dans une ou les deux jambes surviennent souvent chez les personnes qui passent beaucoup de temps sur leurs pieds ou portent des chaussures serrées et serrées.

Toutes les pathologies accompagnées de douleurs à la cheville sont divisées en 3 groupes principaux: inflammatoires, dégénératives et traumatiques.

Blessures

L'articulation de la cheville est très souvent exposée à diverses blessures. En premier lieu, dans la prévalence (plus de 10% du nombre total de blessures à la cheville), il y a des dommages à l'appareil ligamentaire. Un mouvement vif et infructueux peut conduire au fait que les ligaments ne font pas face à leur fonction de stabilisation de l'articulation et de restriction de ses mouvements. Le résultat est une entorse, une déchirure ou une déchirure des ligaments.

L'étirement fait référence aux microfractures de fibres individuelles, car les ligaments sont inélastiques et ne peuvent pas s'étirer. Avec la déchirure, de multiples ruptures de fibres se produisent, mais les ligaments conservent leur fonction. Une rupture est dite si le ligament est complètement déchiré ou arraché au site d'attache.

Les symptômes d'entorses comprennent un œdème local et un hématome. Les patients se plaignent que l'articulation de la cheville fait mal en marchant et en appuyant. Cependant, la capacité de marcher est préservée. En cas de déchirure ligamentaire, le gonflement s'étend à l'extérieur et à l'avant-pied, la marche est très difficile en raison d'une douleur intense.

La rupture du ligament s'accompagne d'un gonflement à grande échelle à l'avant et à l'arrière de la cheville, ainsi qu'à la surface plantaire du pied. Il est presque impossible de bouger, car vous ne pouvez pas marcher sur votre pied sans douleur.

En cas de lésion des ligaments, des luxations ou subluxations incomplètes peuvent se produire, dans lesquelles les surfaces articulaires des os sont partiellement déplacées les unes par rapport aux autres. La luxation complète est une blessure grave et extrêmement rare. Le plus souvent, des luxations et des subluxations surviennent lorsqu'une personne replie son pied en marchant sur une route glissante ou inégale. Dans de rares cas, une luxation est obtenue lors d'une chute de hauteur, d'une violation de la sécurité industrielle ou d'un accident de la route.

La douleur dans l'os de la cheville peut être associée à une violation de son intégrité - une fracture. Dans la plupart des cas, la douleur survient immédiatement après une blessure, mais parfois elle apparaît après plusieurs heures. Cela se produit avec des athlètes qui ont besoin de terminer la compétition, ou dans des situations d'urgence lorsqu'ils doivent de toute urgence quitter la scène ou aider une autre personne.

Le tableau clinique de la fracture est presque le même que lorsque l'entorse et la rupture des ligaments: la jambe gonfle et fait mal à la cheville, en raison de l'enflure, les contours de la cheville sont lissés. Oedème sévère dû à des dommages aux muscles, aux ligaments et aux tissus mous.

Des hématomes et des hémorragies apparaissent près du site de fracture, qui s'étendent vers le haut du pied et la zone du talon. Les mouvements du pied sont sévèrement restreints ou impossibles. Le pied devient artificiel. Si la fracture est combinée à une luxation, le pied se tourne vers l'extérieur ou vers l'intérieur.

Traitement

En cas de blessure, il faut d'abord fournir du repos au membre endommagé. Il vaut mieux ne pas marcher sur un pied endolori, pour réduire l'enflure il est recommandé de s'allonger et de mettre un oreiller sous votre pied. Si les ligaments sont endommagés, vous devez attacher de la glace ou un sac de nourriture du congélateur, en l'enveloppant avec un chiffon ou une serviette.

Pour les larmes et les entorses, un bandage serré de bandage élastique est appliqué. Tout d'abord, le bandage est fixé sur la partie inférieure de la jambe inférieure avec deux à trois tours, puis saisit le pied et se croise sur la cheville. Une telle "figure huit" doit être effectuée 6-8 fois pour fixer solidement le joint. À la fin, le bandage est également attaché à la jambe inférieure. Un pansement en huit réduit la charge sur la jambe et la fixe à angle droit, ce qui contribue à réduire la douleur et l'enflure.

En cas de douleur intense, vous pouvez prendre un comprimé d'un analgésique ou d'un anti-inflammatoire non stéroïdien. Analgin, Nise, Ibuprofen et d'autres médicaments qui se trouvent dans l'armoire à pharmacie à domicile conviennent. S'il n'y a pas de plaie ouverte, vous pouvez utiliser une pommade à effet anti-inflammatoire - par exemple, l'indométhacine, le Dolobene ou le Voltaren.

Étant donné que les dommages aux ligaments, les luxations et les fractures peuvent avoir des signes similaires, il est nécessaire de consulter un traumatologue. Une blessure à la cheville est dangereuse car elle peut entraîner une invalidité prolongée et même une invalidité. Si vous soupçonnez une fracture, il est préférable d'appeler une ambulance et de confier le médicament à un pneu.

Processus inflammatoires

Les processus inflammatoires dans l'articulation de la cheville peuvent provoquer de l'arthrite et de l'achillite. La symptomatologie de l'arthrite dépend de son origine et apparaît souvent sans raison apparente. Avec la polyarthrite rhumatoïde, les deux articulations des jambes gauche et droite sont affectées. L'arthrite goutteuse n'attaque le plus souvent qu'un seul membre..

L'arthrite réactive survient après des infections virales et bactériennes et provoque une inflammation aseptique (non infectieuse). La goutte est un type d'arthrite qui se développe en raison de troubles métaboliques et se manifeste par des attaques douloureuses..

L'arthrite infectieuse provoque des infections intestinales et virales - grippe, chlamydia, mycoplasmose, salmonellose et dysenterie. Après des ecchymoses, des luxations, des fractures ou des dommages mécaniques à l'appareil ligamentaire, une arthrite post-traumatique peut se développer..

Les principaux symptômes de l'arthrite sont la douleur, l'enflure et la rougeur de la peau sur l'articulation. La nature et la fréquence de la douleur sont très différentes. La polyarthrite rhumatoïde s'accompagne de douleurs douloureuses constantes, lorsque les ligaments environnants sont impliqués dans le processus pathologique de la cheville, une instabilité apparaît, entraînant souvent des subluxations et des luxations.

L'arthrite goutteuse se présente sous une forme paroxystique aiguë: une attaque de douleur commence généralement le matin, l'articulation devient rouge et gonfle, tout contact provoque une sensation de brûlure.

La douleur dans la jambe inférieure à l'avant peut être due à une achillite - inflammation du tendon d'Achille. Une telle maladie est généralement associée à une surcharge physique des muscles du mollet chez les athlètes et les personnes travaillant dur. Parfois, la cause de l'achillite est une charge unique excessive sur un tendon faible, qui est plus susceptible de se produire chez les personnes âgées en raison d'une diminution liée à l'âge de l'élasticité des tendons.

Achille se caractérise par un développement progressif, et au début, la jambe ne fait mal que dans les premières minutes de marche ou d'entraînement. Après l'échauffement, la douleur disparaît et, dans un état de repos, passe complètement. Si la charge continue, l'intensité du syndrome douloureux augmente sur plusieurs semaines ou mois.

Un signe caractéristique de l'achillite est la douleur lors de la descente et de la montée des escaliers, ainsi que lors de la marche sur une surface inclinée. L'amplitude des mouvements de la cheville est limitée, la douleur est localisée à l'extérieur du talon.

Traitement

Pour traiter l'arthrite, ils commencent par soulager la douleur et l'inflammation. Pour cela, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), des analgésiques et des stéroïdes sont utilisés. Le médecin à contacter dépend de l'origine de l'arthrite. L'arthrite post-traumatique est traitée par un traumatologue, un spécialiste des maladies infectieuses traite l'arthrite infectieuse et purulente. La polyarthrite rhumatoïde et la goutte sont la responsabilité d'un rhumatologue, mais s'il n'y a pas de spécialiste de la sorte dans la clinique, vous pouvez consulter un thérapeute.

Avec l'arthrite infectieuse, un traitement antibactérien est obligatoire. Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde comprend les cytostatiques et les produits biologiques - méthotrexate, léflunomide, cyclosporine, inflflimimab, adalimumab, anakinra. Ces médicaments constituent la base du traitement des maladies rhumatismales et sont donc appelés.

Que faire de la goutte dépend de son stade et de la nature du cours. Un aspect important de la thérapie anti-goutte est un régime qui restreint strictement l'utilisation des aliments contenant de la purine - viande, café, thé, viandes fumées et alcool.

L'objectif principal du traitement médicamenteux de la goutte est d'éliminer les attaques goutteuses aiguës et de les prévenir à l'avenir, ainsi que de prévenir les dépôts d'acide urique dans les tissus des articulations et des reins. Pour résoudre ces problèmes, des agents uricosuriques sont prescrits - Probénécide, Sulfinpyrazone, Benzbromaron, Azapropazone; alcaloïdes végétaux (colchicine) et inhibiteurs de la production d'acide urique (allopurinol).

Le traitement de l'achillite est généralement conservateur et commence par l'immobilisation de la cheville par un bandage serré. Le bandage est porté principalement en marchant. Il est recommandé au patient d'observer un régime doux, en position assise et couchée, en gardant son pied sur une plate-forme surélevée. Pour arrêter la douleur et l'inflammation, les AINS sont prescrits le plus rapidement possible..

Lorsque la douleur diminue ou disparaît, la thérapie par l'exercice commence, qui comprend des exercices d'étirement et le renforcement du tendon d'Achille et du muscle du mollet. Parallèlement à la thérapie par l'exercice, la physiothérapie (électrophorèse, électromyostimulation, échographie) et le massage sont prescrits.

Si aucune amélioration n'est observée dans les 6 mois ou plus, le problème est résolu de manière opérationnelle et les tissus modifiés pathologiquement sont supprimés..

Changements dégénératifs-dystrophiques

Les maladies dégénératives-dystrophiques se caractérisent par une violation progressive du métabolisme local dans le tissu cartilagineux des articulations et un changement pathologique des surfaces articulaires des os de liaison. Au fil du temps, les structures ligamento-musculaires environnantes sont impliquées dans le processus et une réaction inflammatoire secondaire se forme.

L'une de ces maladies est l'ostéoarthrose, qui se manifeste par des douleurs pendant l'effort physique. L'arthrose de la cheville se développe très lentement, et cela peut prendre des années, et parfois des décennies, avant que les premiers symptômes n'apparaissent.

Le signe le plus typique de l'arthrose est le début d'une douleur qui survient après une nuit de sommeil ou un long repos. Avec une marche ou une position debout prolongée, le syndrome douloureux s'intensifie, mais passe au repos. Dans les derniers stades, l'articulation est déformée et fait constamment mal. L'axe du membre peut se plier et le pied commence à «couler» vers les côtés intérieurs ou extérieurs.

Les dommages aux articulations arthrosiques sont souvent unilatéraux, mais une articulation symétrique peut être douloureuse en raison d'une charge accrue. Lorsque le tissu cartilagineux s'effondre, des douleurs nocturnes apparaissent, un resserrement se produit lorsque la jambe est pliée / étendue et l'articulation est bloquée lorsqu'un fragment de cartilage exfolié pénètre dans sa cavité.

Dans le contexte de l'arthrose, une synovite peut se développer - inflammation de la membrane synoviale de l'articulation et accumulation de liquide pathologique dans la cavité qu'elle borde. Dans ce cas, éclatant, une douleur constante est ajoutée, qui est indépendante des mouvements.

Traitement

Le traitement de l'arthrose est toujours long et vise à ralentir le processus destructeur du cartilage et à préserver la fonction de l'articulation touchée. La cheville ayant une charge assez importante, des mesures doivent être prises pour la réduire. Les longues promenades, les mouvements monotones répétés, le soulèvement et le transport d'objets lourds et le séjour prolongé dans des poses immobiles sont exclus. La normalisation du poids corporel avec son excès aidera également à soulager l'articulation.

Dans la période aiguë, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits (par exemple, l'ibuprofène ou le diclofénac), si nécessaire, ils sont combinés avec des relaxants musculaires et des sédatifs.

En cas de synovite réactive, une ponction thérapeutique est effectuée pour éliminer le liquide, suivie de l'introduction de stéroïdes. Cette procédure aide à soulager la douleur et l'inflammation, mais elle ne peut pas être effectuée plus de 4 fois par an..

Aux premiers stades de l'arthrose, les chondroprotecteurs sont utilisés en injections ou en comprimés. Les injections intra-articulaires sont effectuées sur une courte durée, lorsque le patient ressent une douleur intense, puis la transition vers des comprimés.

Dans la phase subaiguë, la physiothérapie est prescrite - thérapie laser et magnétique, rayonnement ultraviolet. Après l'élimination des symptômes aigus, l'électrophorèse avec Dimexide, Hydrocortisone et anesthésiques (Novocain), ainsi que les bains de radon et de sulfure, l'électromyostimulation, les enveloppements à la paraffine et à l'ozocérite sont efficaces.

Le traitement le plus important pour l'arthrose à n'importe quel stade est les exercices thérapeutiques. Dans les premiers stades, la natation et le cyclisme sont autorisés, dans les cas avancés, des exercices spéciaux sont montrés qui sont effectués en position assise ou couchée.

Le plus important

Si la douleur dans l'articulation de la cheville est apparue sans raison apparente et dérange depuis plusieurs jours, il est nécessaire d'en connaître la cause. La plupart des maladies articulaires peuvent être traitées beaucoup plus rapidement et plus efficacement si elles sont détectées à temps..

Toute blessure à la cheville nécessite une attention particulière, car cette articulation est restaurée suffisamment longtemps et lentement. Même avec un étirement ordinaire, qui à première vue semble être un dommage mineur, il est conseillé de s'assurer qu'il n'y a pas de luxation ou de fracture.

Si la douleur est causée par un œdème dans le contexte de la pathologie systémique, vous devez contacter un spécialiste et suivre un traitement. Parfois, la douleur à la cheville apparaît à cause de charges trop élevées et de chaussures inadaptées: dans ce cas, il est très simple de la gérer - il suffit de changer de chaussures et de se détendre davantage. être en bonne santé!

Douleur dans l'articulation de la cheville

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l'articulation de la cheville fait mal. Il peut s'agir de blessures, de maladies - arthrose, arthrite, goutte, processus inflammatoires causés par des bactéries et des virus. La pathologie se manifeste par un type de douleur différent - aigu, douloureux, paroxystique. Pour connaître la cause exacte de l'arthralgie, vous devriez consulter un médecin. Le spécialiste recommandera les procédures de diagnostic nécessaires et prescrira un traitement efficace..

Les raisons pour lesquelles les articulations des chevilles font mal

Lésions: luxation et fracture du calcanéum

Les fissures osseuses multiples dans les fractures de stress ne peuvent être déterminées que sur une radiographie, une consultation par un médecin est donc nécessaire..

Le talon et le talus sont maintenus en place par un groupe de ligaments. En raison de facteurs défavorables, l'appareil ligamentaire s'étire, les fibres s'affaiblissent et se cassent, cessent de remplir leur fonction et une luxation se produit. Avec une fracture au talon, une fissure se forme. La condition est accompagnée d'un œdème, d'une douleur douloureuse, qui s'intensifie lors de la marche, de l'apparition d'un hématome étendu. Avec les fractures de fragmentation, il est impossible de bouger. La douleur dans l'articulation de la cheville chez les enfants et les adultes peut apparaître en raison de sauts, atterrissant sans succès sur les pieds. Vous pouvez également être blessé dans les circonstances suivantes:

  • tomber de haut;
  • violation du pied dans les vantaux de porte;
  • coup direct au pied avec un objet lourd;
  • carence en micronutriments, provoquant des os et des ligaments faibles;
  • charge régulière sur les jambes, provoquant une fracture de stress du talon.
Retour à la table des matières

Entorse

Les dommages surviennent lorsqu'ils sont exposés à une force dépassant la force du tissu conjonctif et des muscles. Au moment de la blessure, une vive douleur aiguë se produit. Dans le domaine des dommages, un gonflement et une limitation de la mobilité sont observés, l'os est fortement gonflé et douloureux, les ligaments des articulations gauche et droite sont douloureux. Des douleurs brûlantes à la cheville chez les enfants et les adultes avec des étirements se produisent pour les raisons suivantes:

  • porter des chaussures à talons hauts serrées et inconfortables;
  • un tour de la jambe de l'intérieur ou de l'orteil vers l'avant;
  • sports extrêmes;
  • mouvements saccadés pour un membre.
Retour à la table des matières

Destruction du cartilage (arthrose)

Un cartilage sain offre un amorti dans les articulations des genoux et des chevilles. Avec l'arthrose, le cartilage devient plus mince, perd de son élasticité, les têtes articulaires deviennent rugueuses en raison d'une friction constante. Il y a une douleur intense dans les articulations, un craquement ou un craquement est entendu lors du mouvement du pied, l'articulation mobile est déformée. Il faut beaucoup de temps pour traiter l'arthrose, et cela peut prendre un an pour récupérer. Le problème se pose en raison des facteurs défavorables suivants:

  • traumatisme, en particulier non traité;
  • levage de poids régulier;
  • sports, où la charge sur les jambes domine;
  • chaussures mal sélectionnées;
  • en surpoids.
Retour à la table des matières

Inflammation articulaire (arthrite)

La maladie se manifeste comme indépendante ou survient dans le contexte d'autres pathologies. Se produit plus souvent dans le genou. L'arthrite sous forme aiguë a des signes prononcés: la température augmente - locale et générale, les articulations touchées gonflent, rougissent, font mal pendant le mouvement et le repos. Dans l'arthrite chronique, les symptômes sont atténués. La douleur apparaît la nuit, la raideur des articulations le matin, la déformation du membre est visualisée, les muscles s'atrophient. Souvent, la maladie affecte les chevilles des deux jambes. L'arthrite et la douleur dans l'articulation de la cheville surviennent pour les raisons suivantes:

  • blessures
  • maladies infectieuses;
  • troubles auto-immunes et systémiques;
  • perturbations hormonales;
  • vaccination incorrecte;
  • déclin métabolique.
Retour à la table des matières

Arthrite goutteuse

En raison d'une altération de la fonction rénale, l'urate de sodium n'est pas excrété par le corps - l'acide urique, qui, avec la circulation sanguine, pénètre dans les articulations et s'y accumule. L'attaque survient souvent la nuit et s'accompagne d'un œdème, d'une rougeur et d'une hyperthermie de la peau dans l'articulation de la cheville, dans les cas avancés, des ganglions urateux se forment sous la peau. La douleur est intense et soudaine. Les facteurs suivants provoquent la condition:

  • obésité;
  • manger des aliments riches en purines;
  • mauvaises habitudes;
  • insuffisance rénale.
Retour à la table des matières

Tendinite du tendon d'Achille (achillite)

La maladie se caractérise par la présence d'un processus inflammatoire dans les tendons calcanéens. La cheville fait mal après le football ou tout autre effort physique, ainsi que lorsque vous appuyez sur le talon par derrière et par le côté. Au cours de la maladie chronique, le tendon s'épaissit, perd de l'élasticité, le muscle du mollet est tendu, la flexion et la mobilité de la cheville sont difficiles, une sensation de brûlure est ressentie, la température locale est élevée, un gonflement apparaît. La condition est provoquée par les circonstances suivantes:

  • exercice régulier;
  • pied plat;
  • chaussures inconfortables;
  • l'apparition de croissances (déformation de Haglund);
  • affections infectieuses.
Retour à la table des matières

Néoplasmes

Tumeurs malignes ou bénignes - ostéome, fibrome, lipome, sarcome, kyste, peuvent provoquer des douleurs dans la jambe. Les maux se manifestent par des douleurs au milieu de la nuit dans les muscles ou le talon, une sensation d'engourdissement si les formations compressent les nerfs et une mobilité limitée. Si l'os sphénoïde est affecté, le pied supérieur fait mal. Les causes des tumeurs sont les suivantes:

  • séjour prolongé dans les zones écologiquement polluées;
  • contact régulier avec des substances toxiques;
  • affections infectieuses;
  • infestations helminthiques;
  • blessure
  • prolifération de tissu adipeux ou fibreux.
Retour à la table des matières

Maladies infectieuses

Si le corps a un processus inflammatoire, des micro-organismes pathogènes pénètrent dans les articulations avec le flux sanguin et se développent. En particulier, les bactéries et les virus sont activés avec une immunité affaiblie pendant la période d'infection par la grippe, les infections virales respiratoires aiguës, l'amygdalite, les maladies sexuellement transmissibles. Avec une lésion infectieuse, les os et les articulations des genoux et des chevilles, des douleurs surviennent et la fonctionnalité motrice est altérée. De tels micro-organismes provoquent une pathologie:

  • streptocoques et staphylocoques;
  • spirochète;
  • triponème;
  • chlamydia
  • gonocoques;
  • Baguette de Koch;
  • divers petits helminthes.
Retour à la table des matières

Douleur à la cheville pendant la grossesse

Pendant la période de port d'un enfant, une femme augmente la charge sur les articulations des chevilles et des pieds. Souvent pendant la grossesse, l'apparition d'un œdème est observée en raison d'une altération de la fonction rénale. Les futures mères s'inquiètent des douleurs de fatigue qui peuvent se propager aux genoux. Si la femme n'a pas subi de dommages à la cheville ou de troubles ODE, la douleur se produit en raison des facteurs suivants:

  • une charge importante sur la colonne vertébrale ou les membres inférieurs, en particulier au 3e trimestre;
  • mode de vie sédentaire;
  • altération de la circulation sanguine dans les jambes en raison de l'habitude de dormir sur le dos;
  • troubles systémiques.
Retour à la table des matières

Douleur en marchant

Les principaux facteurs qui causent de la douleur lors de la marche sans raison apparente sont les blessures dans un état subaigu ou chronique, à savoir:

  • subluxation des chevilles;
  • déchirure des ligaments;
  • fissure dans l'os;
  • éperon au talon;
  • pieds plats non diagnostiqués.
Retour à la table des matières

Diagnostique

Étant donné que la douleur dans l'articulation de la cheville a une étiologie différente, plusieurs spécialistes doivent être examinés. Lorsque les chevilles droite et / ou gauche sont malades, vous devriez consulter un traumatologue, orthopédiste, arthrologue, rhumatologue, endocrinologue en cas de pathologies hormonales. Quel médecin doit être contacté par le thérapeute. En cas de problème avec l'articulation, il est recommandé de suivre les procédures suivantes:

  • analyse sanguine générale et biochimique;
  • analyse d'urine;
  • Ultrason
  • imagerie par résonance magnétique ou calculée;
  • roentgenography;
  • arthroscopie;
  • scintigraphie.
Retour à la table des matières

Traitement: que faire?

Thérapie médicamenteuse

Selon l'étiologie, différents médicaments prescrits par le médecin sont recommandés. L'automédication est interdite. En cas de blessures traumatiques et de douleurs arthritiques ou arthrosiques, des pommades anti-inflammatoires et analgésiques doivent être utilisées, telles que:

Le chondroprotecteur traite et restaure le tissu cartilagineux. Médicaments recommandés "Arthra", "Don", "Chondroxide." Renforcez les os et les articulations avec des préparations de calcium et de vitamine D: Calcium D3 Nycomed, Aquadetrim, Calcemin, Calcium Gluconate. Il est recommandé de traiter les maladies infectieuses avec des antibiotiques ou des antiviraux, qui sont prescrits individuellement.

Exercices de physiothérapie et de guérison

Le traitement de l'articulation de la cheville comprend les méthodes physiothérapeutiques suivantes:

  • inductothermie;
  • exposition aux ultrasons:
  • magnétothérapie;
  • applications de réchauffement avec ozokérite et paraffine;
  • phonophorèse;
  • électrophorèse;
  • rayonnement infrarouge.

Si le genou est malade, il est difficile de marcher, il est douloureux de marcher sur la jambe, la cheville est douloureuse, il est recommandé de faire les exercices de rééducation suivants pour soulager la douleur et soulager la condition:

  • rotation circulaire du pied;
  • tourner les jambes de haut en bas et sur le côté;
  • reproduire et mélanger les doigts;
  • rouler des orteils au talon et vice versa;
  • massage de la cheville.
Retour à la table des matières

Recommandations générales

Pendant le traitement et la rééducation, vous devez suivre un régime. Surtout avec soin, vous devez traiter le régime avec de la goutte, en retirer la bière, les abats, les légumineuses et le chocolat. Les aliments riches en calcium et en vitamines C et D sont utiles pour les os et les articulations: agrumes, produits laitiers et fruits de mer. La douleur à la cheville passe si vous utilisez des chaussures et des semelles orthopédiques spéciales.

Douleur à la cheville en marchant

Si l'articulation de la cheville fait mal en marchant, il sera plus raisonnable de limiter la charge sur le membre malade et de consulter un médecin dès que possible. Un examen complet à l'aide d'un équipement moderne est le moyen le plus rapide et le plus fiable pour déterminer ce qui s'est passé, pourquoi les douleurs à la cheville sont troublantes et déterminer les méthodes de traitement. Mais le médecin n'est pas toujours disponible et la douleur dans l'articulation de la cheville affecte sérieusement la qualité de vie et les performances. Que faire dans ce cas, plutôt que de vous aider? La réponse dépend de la cause de la douleur et de son type..

Douleur aiguë

Si après une marche, un exercice, une longue journée sur les pieds, une ecchymose ou une chute, une jambe au niveau de la cheville et du pied commence à faire très mal, une blessure aux membres est susceptible de se produire. Les blessures comprennent:

  • une fracture ou une fissure dans l'un des os de la cheville;
  • dislocation;
  • blessure;
  • entorse ou rupture des ligaments.

Il est possible de déterminer la gravité des dommages uniquement à l'aide d'une radiographie ou de méthodes de diagnostic alternatives - échographie, calcul, imagerie par résonance magnétique. Puisque vous ne savez pas exactement ce qui est exactement endommagé et à quel point il est préférable de ne rien faire avant l'arrivée du médecin. Si le médecin ne peut pas venir, vous devez trouver un moyen de livrer la personne blessée aux urgences le plus rapidement possible..

Que peut-on faire dans ce cas pour réduire l'inconfort et la douleur, et en même temps pour prévenir les complications:

  • Fournir un repos complet à l'articulation affectée. Idéalement, asseyez-vous ou allongez-vous et posez votre pied de sorte qu'il soit situé juste au-dessus du corps. Ensuite, le sang ne se précipitera pas tellement sur les pieds, ce qui réduira la douleur et l'enflure. Vous ne pouvez pas vous fatiguer la jambe, car en dessous se trouvent un oreiller, un rouleau, des vêtements pliés.
  • Appliquer à froid. Une compresse froide de tous les matériaux à portée de main, de la glace, de la neige, juste de l'eau froide réduira la douleur due au rétrécissement des vaisseaux sanguins et une diminution du flux sanguin vers la zone meurtrie. Le froid doit être appliqué selon ce schéma: 3-4 minutes de compresse, puis une pause de 10-15 minutes. Vous pouvez répéter la procédure aussi souvent que cela s'avère, au cours des 10 à 12 premières heures après la blessure. Mais vous ne pouvez pas réchauffer la jambe blessée.
  • Prenez des analgésiques. Dans ce cas, tous les anti-inflammatoires non stéroïdiens conviennent - Ibuprofène, Nimid, Paracétamol. En cas de douleur intense, Analgin, Tempalgin ou Ketanol vous aideront. Il n'est pas recommandé de se frotter la jambe et d'utiliser des pommades chauffantes avant un examen médical.

Conseil: ce que vous n'avez pas besoin de faire si, après une ecchymose ou une chute, la cheville est très douloureuse - mettez l'attelle sur vous-même ou bandez bien l'articulation. En cas de luxation ou de fracture, les actions imprudentes d'une personne incompétente peuvent causer des dommages encore plus importants si les éléments articulaires bougent..

L'arthrose comme cause de douleur à la cheville

Douleur douloureuse dans l'articulation de la cheville lors de la marche, parfois très vive, pire après un effort physique, la nuit - un signe typique d'ostéoarthrose ou d'arthrose des articulations. Il s'agit de l'une des maladies les plus courantes du système musculo-squelettique humain. Elle survient généralement à un âge avancé pour un certain nombre de raisons:

  • des charges prolongées et excessives sur les articulations tout au long de la vie, ce qui entraîne une usure naturelle des tissus articulaires;
  • ralentissement et troubles métaboliques, ce qui conduit à une nutrition insuffisante des articulations, ralentissant la régénération et le renouvellement des cellules;
  • d'autres maladies chroniques qui affectent les processus métaboliques;
  • surcharge pondérale, dans laquelle la charge sur les articulations augmente;
  • blessures antérieures et interventions chirurgicales aux membres.

Si l'arthrose se développe chez une personne âgée de moins de 40 à 45 ans, la cause peut être une prédisposition héréditaire, un traumatisme, une malnutrition. Les personnes atteintes de diabète sont également à risque.

Image clinique

Le développement de l'arthrose peut être suspecté par un symptôme spécifique tel qu'un resserrement lors de la marche, de la flexion ou des squats. La douleur survient après l'effort ou lors d'un mouvement brusque après une longue pause, une longue position assise ou debout dans la même position. L'arthrose se développe très lentement, le stade initial peut durer des années.

La douleur dans cette période est insignifiante, car jusqu'à présent, seules de petites sections individuelles des articulations sont affectées. Si vous reposez vos jambes, la douleur passe d'elle-même, sans médicament. Par conséquent, la plupart des gens les attribuent à la fatigue et ne consultent pas un médecin jusqu'à ce que la douleur devienne plus longue et plus intense.

Plus les tissus de l'articulation sont affectés, plus la douleur se manifeste souvent, devient aiguë après la course, les squats, le transfert de poids. Un tel symptôme qu'une personne ne peut plus ignorer et attribuer à une fatigue banale. Si vous consultez un médecin à ce stade et commencez un traitement complexe, vous pouvez protéger l'articulation contre d'autres dommages. Malheureusement, il est impossible d'arrêter complètement le processus destructeur. Mais vous pouvez ralentir considérablement.

Si une personne souffre d'inconfort et ne fait rien, l'arthrose passe à l'étape suivante. Dans ce cas, la douleur survient même avec des charges mineures et ne disparaît pas complètement, même si vous prenez un anesthésique. Une personne vit constamment des sensations de douleur et de traction dans les articulations qui se transforment en une douleur intense lors de la marche, des squats ou de la flexion.

Si une radiographie est prise à ce stade, l'image des structures articulaires sera clairement visible: la couche cartilagineuse est amincie, les os des articulations des éléments articulaires sont épaissis et déformés. C'est pourquoi la maladie est également appelée arthrose déformante - afin de compenser l'absence de cartilage, le corps commence à produire intensivement des cellules osseuses..

Des excroissances osseuses se forment, ce qui devrait compenser le cartilage détruit. Mais en fait, ils n'augmentent que la friction des os les uns des autres lorsqu'ils se déplacent et deviennent la cause de ces mêmes douleurs et craquements. Les ostéophytes affectent également la mobilité de l'articulation, l'amplitude des mouvements de la cheville diminue. Mais la principale raison de la diminution de la capacité de travail et de l'activité physique d'une personne souffrant d'arthrose est la douleur.

Remarque: l'ostéoarthrose se développe rarement de manière isolée et affecte une seule articulation. Étant donné que la cause de la maladie est les changements liés à l'âge, les troubles métaboliques, les articulations du genou, les hanches et les vertébrés commencent également à s'effondrer. Parallèlement à l'arthrose de l'articulation de la cheville, l'arthrose des articulations du genou et de la hanche est souvent diagnostiquée..

Méthodes de traitement

Une personne observatrice remarque généralement quand des changements commencent à se produire avec ses articulations, sait ce qui les cause et commence à chercher des méthodes à domicile pour faire face à une maladie imminente. La médecine officielle n'approuve pas les méthodes populaires de traitement de l'arthrose et ne les considère pas comme un substitut équivalent au traitement médical. Mais dans les premiers stades, le frottement à la maison, les onguents, les compresses, les exercices et le régime alimentaire aident vraiment à faire face à la maladie et ralentissent considérablement son développement.

Que peut-on faire à la maison avec l'arthrose:

  • Pour la douleur aiguë, le médicament Diclofenac vous aidera. Ce médicament anti-inflammatoire non stéroïdien est disponible sous forme de comprimés ou de pommades. Si utilisé en combinaison, les deux douleurs disparaîtront rapidement et pendant longtemps.
  • Comme alternative, n'importe quelle crème pour la fatigue des jambes avec de l'extrait de marronnier d'Inde, d'arnica ou de moustache dorée convient. Si vous avez ces plantes médicinales sous forme fraîche ou séchée, vous pouvez préparer la pommade vous-même. Pour ce faire, dans un bain de vapeur ou d'eau, faites fondre 100 g. toute graisse ou beurre non salé, ajouter une cuillère à soupe d'herbes hachées ou un mélange d'herbes, remuer, réchauffer. Puis refroidissez et utilisez pour lubrifier les articulations avant le coucher ou lorsque la douleur survient.
  • Remplacer l'agent analgésique et anti-inflammatoire pour les douleurs dans l'articulation de la partie inférieure de la jambe et du pied peut le remède destiné au traitement des hémorroïdes - Onguent Deep Relief. Les composants actifs de ce médicament soulagent rapidement l'inflammation, stimulent la circulation sanguine et les processus métaboliques. Autrement dit, ils contribuent également à la restauration de l'articulation.
  • Dans le pays, avec exacerbation de l'arthrose, la douleur peut être réduite en utilisant une feuille de chou ou de bardane. La feuille de la plante doit être lavée, froissée pour que le jus commence. S'il y a du miel frais naturel, il est bon de graisser la feuille avec du miel. Attacher immédiatement à l'articulation et fixer avec un bandage. La compresse doit être changée toutes les 3-4 heures, peut être laissée toute la nuit.
  • Les bains de conifères sont une autre façon de se débarrasser de la douleur liée à l'arthrose. Tout d'abord, l'extrait de conifère est préparé: deux verres d'aiguilles de conifères, vous pouvez également prendre de jeunes pousses de sapin ou de pin moulues, verser de l'eau bouillante avec deux litres, couvrir et insister jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement. Puis la souche est infusée et versée dans 5 litres. eau chaude. La durée du bain est de 15-20 minutes. Ensuite, les pieds sont essuyés et lubrifiés avec toute la crème indiquée ci-dessus. Vous pouvez également appliquer une momie.

Astuce: avec l'arthrose, il est important de bien manger et de renoncer aux mauvaises habitudes. Les produits laitiers, les herbes fraîches, le poisson gras, les huiles végétales et les céréales devraient prédominer dans l'alimentation. Limitez le besoin de cornichons, viandes grasses, plats frits et fumés. Utile pour l'aspic et l'aspic du cartilage. Mais vous devez les faire cuire à partir d'os de boeuf et de crêtes de poisson. Il est recommandé d'abandonner la nicotine et l'alcool - ils éliminent le calcium et le fluor des tissus, interfèrent avec l'absorption du fer et contribuent à la destruction des articulations.

L'arthrite de la cheville

L'arthrite est la deuxième maladie articulaire la plus courante dans laquelle le cartilage, les ligaments, les os et les tissus musculaires sont également enflammés et détruits. Mais sa nature d'origine est complètement différente. L'arthrite peut être aiguë ou chronique, ses principaux symptômes sont également des douleurs et une mobilité limitée dans les articulations. Mais l'arthrite n'est jamais isolée, elle est toujours la conséquence de toute maladie systémique.

La deuxième différence importante est l'arthrite, contrairement à l'arthrose, se développe chez les patients de tout âge. En médecine, il existe un terme spécial "arthrite juvénile" pour définir un groupe de maladies articulaires chez les enfants et adolescents de 3 à 18 ans. Surtout les garçons souffrent d'arthrite juvénile, mais les filles souffrent plus durement de la maladie.

En outre, en fonction des manifestations cliniques, la polyarthrite rhumatoïde, goutteuse, purulente-inflammatoire, réactive sont distinguées.

  • troubles métaboliques dans le corps;
  • infections graves;
  • prédisposition génétique;
  • troubles auto-immunes.

Comme l'arthrose, l'arthrite peut se développer asymptomatiquement pendant une longue période. Plus tard, les patients se rappellent qu'ils ressentaient périodiquement une douleur et une raideur à la cheville ou dans d'autres articulations touchées. Les autres symptômes pouvant suggérer une arthrite sont:

  • Raideur dans l'articulation - se manifeste généralement le matin, le patient ne peut pas sortir du lit, se tenir debout pendant un certain temps. Ensuite, la mobilité est entièrement rétablie, mais seulement à un certain stade de la maladie. Lorsque l'arthrite est déclenchée lors d'une exacerbation, la limitation de la mobilité articulaire est constamment notée, ce qui fait que le patient commence à boiter ou à bouger avec un soutien.
  • Une augmentation de la température corporelle est générale et locale. La peau sur l'articulation touchée devient chaude et rouge, la marque du thermomètre peut atteindre 39 degrés avec une exacerbation de l'inflammation.
  • Gonflement de l'articulation. La cheville est visiblement hypertrophiée et enflée, le froid n'aide pas à soulager l'enflure.

La douleur avec l'arthrite n'est pas non plus la même qu'avec l'arthrose. Ils sont tranchants, perçants, perçants. Si le patient plie le membre dans l'articulation de la cheville, la douleur peut irradier vers le genou et la cuisse.

Méthodes de traitement

Dans les premiers stades, l'arthrite est traitable. Il est important d'établir correctement la forme de la maladie et sa cause. Arrêter le processus inflammatoire local et la douleur qui l'accompagne ne suffit pas. Il est important d'éliminer le foyer principal de l'infection. Habituellement, les médecins choisissent un régime qui comprend l'utilisation d'agents anti-inflammatoires, antibactériens et divers agents physiothérapeutiques. Le traitement sera long, toutes les méthodes disponibles sont utilisées pour stopper la destruction des articulations et empêcher le patient d'être handicapé..

Dans les cas graves, une opération chirurgicale est réalisée. Le médecin enlève les zones détruites de la cheville, qui ne font plus l'objet d'une restauration, et les remplace par une prothèse. Malheureusement, de telles opérations ne sont pas encore répandues dans notre pays. Et le traitement à l'étranger n'est disponible que pour les unités.

Quelle que soit la tactique choisie, le patient doit suivre un régime modéré pendant le traitement. Les graisses sont limitées, les glucides sont modérément consommés, l'accent est mis sur les aliments protéinés, qui sont également riches en vitamines et minéraux. Les aliments salés, fumés et frits sont interdits; l'alcool est complètement exclu.

Parallèlement aux médicaments, divers remèdes populaires sont activement utilisés pour aider à réduire la douleur dans les jambes, les chevilles et les pieds. Dans notre région, plusieurs ordonnances transmises de génération en génération contribuent à réduire les manifestations de l'arthrite et à restaurer la mobilité articulaire.

La recette avec du vinaigre de pomme est particulièrement populaire. Vous aurez également besoin de térébenthine pelée et de coquille d'oeuf. Ils préparent le médicament comme ceci:

  • Une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme est mélangée à un jaune.
  • Deux cuillères à café de térébenthine sont versées dans le mélange et remuées à nouveau.
  • L'émulsion est utilisée pour lubrifier les articulations des chevilles, puis recouvrir de sacs en plastique et enfiler des chaussettes chaudes..

Cette procédure est effectuée au coucher tous les jours, immédiatement après l'application de la pommade doit se trouver sous une couverture. Les améliorations devraient venir après 2-3 séances. Les avis d'utilisateurs affirment qu'après le traitement complet - 14 à 20 jours de douleur disparaissent complètement, l'amplitude du mouvement articulaire est restaurée, la circulation sanguine s'améliore.

Les médecins ne nient pas l'efficacité possible de ce médicament, car le vinaigre de pomme est riche en vitamines et minéraux utiles pour les tissus articulaires et le métabolisme, et a également des propriétés antiseptiques prononcées. Mais les médecins avertissent également que les remèdes populaires peuvent provoquer des réactions allergiques. Dans tous les cas, dès que l'occasion se présente, vous devriez consulter un médecin, subir un examen complet et obtenir des rendez-vous adéquats..

Résumé: La douleur dans l'articulation de la cheville qui se produit lors de la marche est généralement un signe de surmenage, de fatigue, de blessures mineures - ecchymoses et entorses. Si, après une chute, la cheville est très douloureuse, gonflée et déformée, une fracture osseuse peut s'être produite. La douleur sans raison apparente indique le développement d'une maladie articulaire - arthrite ou arthrose. Leur progression peut être arrêtée sous la condition d'un traitement complet en temps opportun, de préférence sous la supervision d'un médecin. La médecine traditionnelle et l'alimentation sont des ajouts recommandés au traitement principal. Mais compter uniquement sur eux n'en vaut pas la peine.

Douleur à la cheville: causes, symptômes, diagnostic, traitement

Chaque personne au moins une fois dans sa vie a ressenti des douleurs dans l'articulation de la cheville. La cause de la douleur peut être une blessure traumatique, une maladie inflammatoire ou dégénérative. Le traitement commencé en temps opportun soulagera la douleur et restaurera l'articulation endommagée.

Les causes

L'articulation de la cheville est l'une des articulations difficiles. Trois os et trois groupes de ligaments participent à la connexion mobile. L'articulation en bloc relie le pied à la jambe inférieure, offrant un mouvement dans plusieurs plans.

La douleur dans l'articulation de la cheville peut survenir pour diverses raisons. Pour déterminer le diagnostic exact, un examen matériel sera nécessaire. Les symptômes indiqueront la nature de la pathologie. Les mesures thérapeutiques dépendent de l'étiologie de la pathologie, ce qui conduit à l'apparition de douleurs.

Chaque jour, une grosse charge tombe sur l'articulation de la cheville lorsque vous marchez, courez, sautez ou restez immobile. Le syndrome de la douleur perturbe le cours normal de la vie, limitant la fonction motrice.

Quels facteurs peuvent entraîner des douleurs:

  • blessures de l'articulation de la cheville et du pied: ecchymoses, luxations, entorses, fractures, rupture des ligaments; se produit lors de chutes, de bosses directes ou de mouvements maladroits du pied;
  • pathologies inflammatoires qui se développent dans les poches articulaires et les capsules synoviales: arthrite, bursite, synovite;
  • processus dégénératifs du cartilage et du tissu osseux: arthrose déformante;
  • inflammation ou dommages mécaniques au tendon d'Achille;
  • pieds plats - lors de la marche avec les arcades abaissées, il transfère une partie de la charge lors du déplacement vers l'articulation de la cheville;
  • rhumatisme;
  • réactions auto-immunes: lupus érythémateux.

En plus des conditions pathologiques, un inconfort dans l'articulation de la cheville apparaît chez les personnes qui, dans la vie de tous les jours, ne font pas attention à leur santé. Le groupe à risque comprend:

  • nutrition inadéquate avec utilisation de matières grasses, farine, aliments salés, viandes et saucisses fumées, produits semi-finis;
  • obésité - avec des kilos en trop, l'articulation est chargée plusieurs fois plus fort que chez les personnes de poids normal;
  • les activités de travail associées à une longue expérience;
  • les femmes pendant la période de mise au monde d'un enfant dont les articulations subissent une charge énorme au cours des dernières semaines de grossesse en raison d'une augmentation rapide du poids;
  • réaction à une piqûre d'insecte;
  • porter des chaussures de matériaux de mauvaise qualité qui ne répondent pas aux normes orthopédiques: ballerines, baskets, chaussures à talons hauts.

Symptomatologie

La douleur dans l'articulation de la cheville peut varier en intensité et en fréquence, accompagnée de signes d'inflammation ou de destruction de l'articulation. Les blessures se manifestent par un gonflement et des hématomes..

Avec une ecchymose, une vive douleur apparaît, la jambe de la cheville gonfle. Si la blessure est apparue après un coup fort, allez tomber d'une grande hauteur, une hémorragie sous-cutanée étendue se manifeste progressivement.

La rupture des ligaments de l'articulation de la cheville s'accompagne d'une douleur intense, d'un gonflement important, d'un hématome, d'une sensibilité à la palpation de la zone endommagée. Une fracture de la cheville présente des symptômes similaires à une rupture du tissu conjonctif. Une caractéristique distinctive est la douleur en appuyant sur l'os à 6 cm au-dessus du site des dommages.

La douleur dans l'articulation de la cheville après une charge intense chez les athlètes n'est pas pathologique. Le symptôme disparaît de lui-même en quelques jours. Les personnes non formées souffrent également d'inconfort en raison d'un appareil ligamentaire faible.

Les processus inflammatoires s'accompagnent d'un gonflement important, dans lequel la peau au-dessus de l'articulation de la cheville scintille et scintille. La peau au-dessus de la cheville devient chaude et devient rouge, et au fil du temps peut acquérir une teinte cramoisie. L'état général dans la plupart des cas ne souffre pas.

La dystrophie des tissus articulaires provoque des douleurs lors de la tension, un gonflement n'est pas observé, il existe une limitation de la fonction motrice et du ressort. Dans les derniers stades de la pathologie, la déformation articulaire est clairement visible.

Diagnostique

L'inconfort lié aux mouvements indépendants entraîne de nombreux symptômes désagréables. Vous ne pouvez vous en débarrasser qu'en déterminant la cause du symptôme. Le diagnostic est effectué en milieu hospitalier.

Une fois blessée, une personne se rend au centre de traumatologie. En plus de l'examen et de la palpation, le traumatologue nomme un examen aux rayons X. Dans l'image, vous pouvez voir les violations possibles de l'os ou de l'articulation.

L'IRM et la tomodensitométrie sont réalisées pour l'arthrite et l'arthrose. La ponction à partir d'un sac articulaire ou synovial dans le but d'étudier l'agent pathogène est utilisée pour les pathologies inflammatoires qui s'accompagnent d'une accumulation d'exsudat.

Traitement

Le traitement correct non seulement du symptôme, mais également de la pathologie de fond aidera à oublier l'inconfort de la cheville. Le complexe de mesures thérapeutiques comprend les médicaments et la physiothérapie. Seul un médecin peut prescrire des médicaments.

Médicaments

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (kétaprofène, indométacine, diclofénac) en injections ou en comprimés pour soulager la douleur et l'inflammation. Pour un usage externe, des onguents ou des gels Dolobene, Nise, Voltaren sont utilisés.
  2. En cas d'inflammation sévère, des hormones stéroïdes sont prescrites - hydrocortisone, prednisolone. Les moyens sont utilisés pour l'injection ou pour l'exposition intra-articulaire..
  3. En présence d'un facteur allergène - Suprastin, Tavegil en comprimés ou injections, selon la gravité de l'affection.
  4. Les chondroprotecteurs (Teraflex, Honda, Don) arrêtent la destruction du cartilage, remplissant lentement l'articulation de «matériau de construction» pour une récupération lente.

Physiothérapie

La phonophorèse avec des analgésiques (Novocain, Lidocaine) anesthésie efficacement. L'électrophorèse avec des corticostéroïdes (Diprospan, Desamethasone) vous permet d'obtenir un effet rapide sur la zone affectée.

Le traitement avec des appareils de magnétothérapie ne donne pas un résultat instantané. Le courant électromagnétique pulsé a un effet cumulatif, qui est atteint par la dernière session. Elle peut être réalisée à l'hôpital et à domicile.

Thérapie traumatologique

Les dommages mécaniques provoquant une douleur à la cheville peuvent être un danger grave qui entraînera une invalidité. Pour exclure des conditions compliquées, la victime doit être examinée dans un centre de traumatologie.

En fonction des dommages, le médecin prescrit un traitement:

  • au cours des deux premiers jours, appliquez une compresse froide (coussin chauffant à l'eau froide, produits réfrigérés, emballage hypothermique Snezhok), l'utilisation de compresses chauffantes est autorisée le troisième jour;
  • appliquer un bandage serré à partir d'un bandage élastique, portant un bandage orthopédique de degré moyen ou dur, un plâtre coulé en cas de fracture;
  • analgésiques (Nimesil, Baralgin, Ketanov);
  • repos orthopédique avec repos pour une jambe endolorie.

Après une période aiguë, la rééducation et la rééducation nécessiteront un massage (pour améliorer la circulation sanguine et restaurer la possibilité de mouvement complet), des exercices de physiothérapie sous la supervision d'un instructeur.

Avant d'arriver chez le médecin, les blessés sur place dont vous avez besoin pour fournir une aide, sur laquelle le résultat de la pathologie souvent.

Algorithme de premiers soins pour les blessures à la cheville:

  1. Inspectez la jambe, après avoir évalué la nature de la blessure. S'il n'y a pas d'œdème sévère, de déformation non naturelle, de douleur d'intensité modérée - vous pouvez bander étroitement la jambe pour créer une compression pour réduire la douleur et réduire l'enflure. Une douleur intense, une hypermobilité de l'articulation, un pied inversé peuvent être le symptôme d'une rupture complète des ligaments ou d'une fracture. Dans ce cas, la jambe doit rester complètement au repos..
  2. Appliquez de la glace sur le joint endommagé, cela ne peut pas durer plus de 10 minutes, après avoir enveloppé un objet froid dans du tissu.
  3. Donnez un analgésique (Baralgin, Analgin) pour réduire la douleur.
  4. Adressez-vous à un traumatologue pour des soins médicaux qualifiés.

La prévention

Pour éviter l'apparition de douleurs dans la cheville simplement en observant les règles simples de prévention:

  • une bonne nutrition aidera à ne pas prendre de kilos en trop et fournira au corps les éléments chimiques nécessaires à la vie;
  • une activité physique modérée améliorera le trophisme et la circulation sanguine dans l'articulation de la cheville;
  • l'utilisation d'orthèses préventives pour prévenir les blessures et les charges lourdes;
  • acheter des chaussures confortables et de haute qualité dans leurs matières naturelles pour un usage quotidien;
  • la douleur dans l'articulation de la cheville est la raison pour laquelle contacter un orthopédiste pour établir le schéma thérapeutique approprié.

Douleur dans l'articulation de la cheville

La douleur dans l'articulation de la cheville se manifeste par des dommages à l'un des trois os - tibia, péroné ou talus. Les muscles de la zone articulaire aident la jambe à bouger avec le dos et la flexion plantaire.

La douleur à la cheville se forme par contusion, luxation, fracture osseuse, entorses, arthrite ou arthrose. Avec l'arthrite, il est assez facile de détecter une inflammation, car d'autres articulations commencent à s'enflammer. À ce stade, la cheville gonfle et la nuit, le symptôme s'intensifie.

Étiologie

Au moment où la jambe commence à faire mal pour la première fois, de nombreux patients sont intéressés par la question de savoir pourquoi un tel processus se produit et de quoi il est provoqué. Très souvent, la cause du syndrome est une maladie pour laquelle la douleur à la cheville est caractéristique. Ces pathologies comprennent:

  • dommages mécaniques à l'articulation de la cheville et au pied;
  • affections dystrophiques;
  • pathologies de nature inflammatoire dans les articulations;
  • Dommages au tendon d'Achille.

Les chevilles font mal, généralement à cause de dommages. L'étiologie comprend l'entorse, la fracture de la cheville externe, le bord postérieur du tibia, les phalanges des orteils, les os du talon ou la luxation du pied. Vous pouvez provoquer ces dommages en tournant le pied vers l'intérieur ou vers l'extérieur, en tombant d'une hauteur sur le talon ou sur le pied.

Les subluxations sont souvent diagnostiquées chez les personnes en surpoids ou dont l'appareil ligamentaire est affaibli. Des ligaments faibles provoquent qu'une personne se rentre souvent la jambe. En conséquence, un gonflement de la jambe commence, qui disparaît en quelques semaines. Si le patient présente souvent des luxations de la jambe, une arthrose peut se développer, car le cartilage de l'articulation est endommagé.

De graves blessures à la cheville, une personne peut développer une complication grave qui provoquera une douleur accrue. Souvent, avec un traitement inapproprié, les gens développent une arthrose déformante de l'articulation. Une telle maladie peut provoquer divers symptômes supplémentaires, par exemple, un gonflement de l'articulation, des douleurs dans les muscles de la jambe et une restriction des mouvements.

La maladie de l'articulation de la cheville peut non seulement provenir d'une violation du système musculo-squelettique, mais aussi d'autres causes. Ces pathologies et facteurs peuvent provoquer le développement du syndrome:

  • grossesse;
  • la sclérodermie;
  • nutrition déséquilibrée;
  • travail debout;
  • morsure d'insecte;
  • rhumatisme;
  • le lupus érythémateux disséminé;
  • porter des chaussures médiocres ou inappropriées.

En raison de ces facteurs, une articulation de la cheville peut faire mal à une personne, ce qui provoque le développement de divers troubles musculo-squelettiques.

Symptomatologie

L'articulation de la cheville fait mal en marchant pour diverses raisons et avec une intensité différente. Si une entorse a été un facteur provoquant, alors la personne ressent une douleur aiguë et une petite tumeur se forme sur la jambe. Si vous touchez la cheville, une attaque plus forte du syndrome se produit.

Avec une fracture de la cheville externe, le patient ressent les mêmes signes et la même intensité de la douleur. Cependant, si le patient a deux chevilles endommagées et que le pied est luxé, les articulations commencent à augmenter rapidement de volume. Une personne est contrainte par tous les mouvements et avec de légers mouvements, elle ressent des douleurs aiguës. En touchant un endroit enflammé à la cheville, une personne ressent une forte attaque de douleur.

Si le calcanéum est endommagé, le talon se tourne vers l'extérieur et s'épaissit, et tout le pied augmente également. Le patient ne peut pas se tenir debout à cause d'un syndrome douloureux aigu, lorsque vous appuyez sur le talon, le symptôme s'intensifie.

Avec une fracture de la diaphyse dans les os métatarsiens, un hématome se forme chez le patient, la jambe augmente et une douleur intense est ressentie lorsqu'une personne bouge l'avant-pied.

En cas de luxation et de subluxation, la cheville est également endommagée. Le patient est diagnostiqué avec un épaississement et une modification de l'état de l'articulation, le talon se déplie vers l'intérieur. Un gros hématome apparaît du côté opposé du patient. Ce type de luxation se manifeste souvent chez les personnes en surpoids..

Une autre cause de repliement des jambes peut être la faiblesse des ligaments articulaires. Après qu'une personne se blesse à la jambe, il développe immédiatement une tumeur et un œdème dans une zone enflammée.

Avec une arthrose déformante chez un patient, l'ensemble du système musculo-squelettique peut être altéré. Chez chaque personne, cette pathologie se manifeste par divers symptômes et avec une nature différente. Cependant, les cliniciens ont identifié plusieurs signes qui apparaissent exactement - une tumeur articulaire, des douleurs musculaires, des mouvements limités, une démarche altérée. Le patient aggrave la douleur lors de la marche, en particulier lorsqu'il marche sur de longues distances.

En cas de douleur dans l'articulation de la cheville lors de la marche, vous devriez consulter un médecin dans un établissement médical où un examen sera effectué et un traitement sera prescrit.

Diagnostique

Pour établir pourquoi le gonflement de la jambe est apparu, le patient doit consulter un traumatologue ou un orthopédiste. Le diagnostic de la maladie commence par un examen complet du patient, une clarification de la clinique. Le patient se voit attribuer des méthodes d'examen instrumentales:

  • radiographie;
  • Tomodensitométrie;
  • Imagerie par résonance magnétique.

Après un examen complet, le médecin peut prescrire un traitement individuel au patient, en fonction de la maladie détectée.

Traitement

La douleur dans l'articulation de la cheville a des causes et un traitement individuels, qui sont basés uniquement sur le diagnostic. Pour le traitement de cette maladie, les médecins prescrivent des médicaments et pour atteindre ces objectifs:

  • améliorer la circulation sanguine;
  • réduire la perméabilité des parois vasculaires;
  • éliminer l'exsudat;
  • améliorer le tonus veineux.

Au début du traitement, les médecins sont autorisés à utiliser des analgésiques et des onguents pour réduire la douleur. Le traitement avec de tels agents peut être effectué à domicile. Si la cause était des affections plus graves, de l'arthrite ou de l'arthrose, il est conseillé de choisir des médicaments non stéroïdiens.

Les médicaments contre la douleur dans le dos et les articulations réduisent souvent la douleur et l'inflammation, mais ne contribuent pas à restaurer la structure du cartilage.

Afin d'améliorer l'état structurel et le métabolisme du cartilage, des compléments alimentaires peuvent être appliqués à la ligne alimentaire "Glucosamine-Maximum", qui contient deux composants actifs: la glucosamine et la chondroïtine. Ces substances sont des éléments structurels naturels du tissu cartilagineux sain et sont directement impliquées dans les processus métaboliques..

En raison de leur nature naturelle, ils sont bien absorbés et stimulent le métabolisme dans les cellules du cartilage, contribuent à la restauration de la structure du tissu cartilagineux après le processus inflammatoire.

Si une douleur douloureuse dans la région de la cheville s'est développée à partir d'un traumatisme, le patient ne peut pas se passer de l'aide d'un médecin. Dans ce cas, il est recommandé au patient de fournir rapidement les premiers soins:

  • immobiliser la jambe;
  • faire une compresse froide;
  • appliquer un bandage serré lorsqu'il est étiré;
  • gardez votre pied légèrement surélevé pour réduire le flux sanguin.

Les médecins fournissent une aide spécialisée au patient pour soulager la douleur et l'enflure de l'articulation de la cheville:

  • diagnostic de traumatisme;
  • l'utilisation d'analgésiques;
  • immobilisation d'un membre endommagé avec un bandage;
  • avec une fracture complexe, une opération est effectuée;
  • pour que l'os fusionne plus rapidement ou guérisse la plaie, la jambe doit être laissée seule;
  • la physiothérapie est possible;
  • onguents pour la guérison;
  • prendre des médicaments pour régénérer les cellules et prévenir l'infection.

Si une personne a une articulation de la cheville très souvent, que faut-il faire pour éliminer le symptôme? Pour réduire la propagation du syndrome au genou, au pied et à toute la jambe, les médecins recommandent parfois d'utiliser des remèdes populaires. Vous pouvez traiter le symptôme avec des compresses sur le kéfir, l'oignon haché et une solution de savon et de sel. En éliminant la douleur dans l'articulation de la cheville et au sommet du pied de manière traditionnelle, les médecins doivent prescrire de la physiothérapie, du massage, un traitement UHF, de la phonophorèse, de la magnétothérapie, de la thérapie au laser aux patients.