logo

Le gros orteil fait mal: causes, symptômes, traitement

Si le gros orteil fait mal, vous devez consulter un médecin pour comprendre la nature de l'origine de la douleur. Les mesures thérapeutiques doivent être appropriées à cet effet. Connaître les règles de prévention de la douleur des doigts vous aide à rester en bonne santé.

La douleur au gros orteil est courante chez les personnes d'âges différents. Ce fait est associé à la lourde charge subie par les articulations des jambes tout au long de la vie. De plus, certaines maladies, à première vue, non associées aux pieds, se manifestent par ce symptôme..

Avec une douleur au pouce, une personne éprouve une gêne au quotidien. La marche devient plus difficile, la boiterie apparaît, les chaussures doivent être choisies commodes et confortables, en raison des problèmes qui se sont posés, la qualité de vie du patient est considérablement altérée.

Pourquoi la douleur au pouce apparaît-elle?

Dès la petite enfance, les articulations du pouce sont soumises à une énorme pression. Physiologiquement, il est arrangé que l'enfant, en commençant à faire les premiers pas, repose sur les gros orteils. Au fil du temps, la charge est redistribuée, mais de nombreux facteurs pendant toute la période de croissance et de développement du corps affectent négativement la santé des articulations des pieds.

La douleur au pouce peut être périodique ou constante, d'intensité et de nature de manifestation variables. L'apparition de la douleur peut s'accompagner de symptômes complémentaires: démangeaisons, brûlures, enflure.

Les sensations pathologiques surviennent avec un mouvement intense et disparaissent après le repos, mais il y a une aggravation de la condition lorsque la douleur acquiert un caractère prononcé constant, dans ce cas, une maladie de la course peut entraîner de graves conséquences. Dans tous les cas, la pathologie nécessite une attention particulière et la prise de contact avec un médecin pour un avis médical..

Qu'est-ce qui cause la maladie

Pour de nombreuses raisons, un orteil peut souffrir d'une fatigue banale ou de déviations internes. La détermination correcte de la cause est importante pour l'efficacité du traitement et une récupération rapide..

Causes possibles de douleur:

  1. Une longue marche ou une course intense crée un surmenage important, ce qui entraîne de la douleur et de la fatigue, non seulement chez le patient, mais aussi chez une personne en parfaite santé. Ce phénomène disparaît sans mesures thérapeutiques après le repos..
  2. Effets traumatiques de toute nature: ecchymoses, luxations, fractures. Avec des dommages initiaux, la douleur est sévère, un gonflement apparaît le premier jour, toutes les manifestations disparaissent au fur et à mesure qu'il guérit.
  3. Le pied plat croisé peut entraîner un syndrome douloureux. Le pied est aplati à l'avant, avec la position verticale du corps, la charge n'est pas correctement répartie sur la jambe. Lorsque la voûte transversale du pied est omise, les doigts sont déformés, le plus grand effet pathologique est dirigé vers le pouce, ce qui commence à faire mal.
  4. Cela fait mal près du gros orteil lorsque le bord supérieur de la plaque à ongles pénètre dans la peau. Souvent, ce phénomène s'accompagne de panaritium avec une inflammation purulente, provoquant une douleur lancinante aiguë.
  5. Formation de callosités à la surface de l'orteil: peut faire mal lors de la marche dans des chaussures étroites ou s'infecter en cas d'infection secondaire.
  6. L'arthrite est une cause fréquente de douleur dans l'inflammation, un symptôme peut se produire non seulement dans le pied, mais aussi affecter d'autres articulations.
  7. Avec la goutte, la cristallisation de l'excès d'acide urique dans les articulations se manifeste par des douleurs et des déformations, le plus souvent de petites articulations du pied souffrent.
  8. L'arthrose du deuxième stade et des stades suivants entraîne des modifications persistantes du cartilage et du tissu osseux, un rétrécissement de l'espace articulaire et la disparition progressive du liquide synovial, entraînant des douleurs.
  9. Troubles circulatoires dans les pathologies vasculaires des membres inférieurs.
  10. Le diabète sucré est causé par l'apparition d'un pied diabétique avec une violation de la sensibilité et l'apparition de fissures dans la plante des pieds. De plus, le manque de production d'insuline est un facteur prédisposant à diverses pathologies concomitantes avec atteinte articulaire..
  11. La déformation de l'hallux valgus n'est pas seulement un défaut esthétique grave, un os laid dans la jambe se développe, à la suite de certaines pathologies qui s'accompagnent de douleur.

À quoi ressemble un doigt endolori?

Extérieurement, un endroit douloureux peut muter ou rester inchangé. Avec des pathologies associées aux processus d'abaissement de la voûte plantaire, des changements dégénératifs irréversibles dans la capsule, une inflammation intra-articulaire, il y a une grande croissance osseuse dans la partie latérale du pied. La gravité dépend du stade où la pathologie est.

La douleur peut être légère et instable lors d'efforts intenses ou de début d'arthrose. Avec la transition de la maladie à un stade sévère, la douleur ne disparaît pas pendant le repos et le doigt fait constamment mal. La nature aiguë du syndrome peut survenir dans les premières heures après une blessure ou une infection purulente. Une douleur douloureuse constante accompagne une personne souffrant d'arthrite, de goutte et d'arthrose au stade de la décompensation.

Si un gonflement et une rougeur apparaissent dans la zone du doigt douloureux, cela signifie qu'une réaction inflammatoire se développe à l'introduction de micro-organismes pathogènes. Les démangeaisons surviennent avec des infections fongiques, ainsi que des réactions allergiques. Avec un champignon du pied, une desquamation et une odeur désagréable apparaissent, si l'ongle souffre - la plaque change de couleur en jaune ou en noir, selon le type de champignon.

Causes de gonflement et de sensibilité du pouce

Une personne peut ignorer la douleur pendant longtemps, ne considérant pas ce symptôme comme une raison sérieuse de contacter un établissement médical. Une autre chose est si le gros orteil est enflé et douloureux. Cette situation vous fait réfléchir et consulter un médecin.

Si le patient avant le début de ce symptôme frappe sa jambe ou qu'un objet lourd lui tombe dessus, la douleur et l'accumulation de liquide dans les tissus mous est la réaction du corps au stress mécanique. Les manifestations passeront quelques jours après la blessure.

Avec un gonflement sans blessure, le développement d'une inflammation de l'articulation est suspecté. Si l'hyperémie de la peau dans la zone de l'œdème rejoint l'image globale, la réaction est intense ou une infection purulente peut être attachée.

Un doigt peut gonfler lors du choix de chaussures serrées, lors de la marche dans laquelle une friction mécanique est créée, ce qui entraîne un gonflement et une douleur dans la zone de compression de la jambe. Les modèles à talons hauts font que l'avant du pied supporte une charge inhabituelle, après quoi les doigts peuvent blesser et gonfler.

Mesures thérapeutiques

Pour une récupération rapide et un retour à un mode de vie familier, des procédures médicales efficaces sont nécessaires. Pour ce faire, il est nécessaire de subir un examen avec un médecin pour un diagnostic correct, d'automédication et de souffrir n'est pas sûr, des actions irrégulières ont des conséquences irréversibles.

Premiers secours si le gros orteil est malade:

  • prendre des analgésiques (Analgin, Ketorol) pour un soulagement unique de la douleur;
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Ibuklin, Nemisulide) donneront un effet plus durable, qui affecte non seulement la douleur, mais aussi l'élimination du processus inflammatoire;
  • utilisation locale de pommades analgésiques (Ibuprofène, Voltaren);
  • diminution de la charge du moteur pour réduire l'impact sur le doigt endolori.

Traitement de la douleur au pouce pour diverses raisons:

  1. Pour éviter l'inconfort et la douleur lors de longues promenades, vous devez choisir des chaussures confortables et anatomiquement correctes et éviter un stress intense sur les pieds.
  2. En cas de pieds plats, il est nécessaire non seulement d'utiliser des semelles orthopédiques tous les jours, mais également d'effectuer un ensemble d'exercices à l'aide d'un tapis orthopédique.
  3. Si le gros orteil fait mal et fait mal après une blessure, vous devez vous rendre au centre de traumatologie pour clarifier la gravité des dommages. Dans les premières heures, vous pouvez prendre des analgésiques (Tempalgin, Ketorol) et appliquer de la glace afin que le liquide ne s'accumule pas dans les tissus mous autour de la zone endommagée.
  4. L'ongle incarné est traité chirurgicalement, retirant la pointe incarnée de la plaque à ongles.
  5. Pour le traitement de l'arthrite, des AINS sont prescrits (amidopyrine, flurbiprofène), une anesthésie locale avec des agents externes (Nise, Voltaren).
  6. Pour éliminer la douleur au pouce avec la goutte, en plus des analgésiques (Baralgin, Ketanov), vous pouvez utiliser un médicament appelé Colchicine, qui agit directement sur les cristaux d'acide dans la capsule articulaire.
  7. L'arthrose implique l'utilisation d'AINS (Indométhacine, Movalis), de chondroprotecteurs (Arthra, Teraflex, Don) et d'injections intra-articulaires qui restaurent la structure de l'articulation (Fermatron, Alflutop).
  8. Maladies du système endocrinien, les pathologies vasculaires sont traitées selon le schéma prescrit individuellement par le médecin.
  9. En cas de déformation valgique du pied, il est important de porter des semelles spécialisées avec un coussin métatarsien prononcé qui supporte la voûte transversale du pied. Pour éviter les frottements mécaniques pendant la marche, des séparateurs d'orteils en silicone ou des bursoprotecteurs avec protection des articulations sur le côté sont utilisés dans les chaussures. La nuit et pendant le repos, mettez une orthèse qui réduira la douleur et empêchera de nouvelles déformations.

Actions préventives

Pour que la douleur au pouce ne dérange pas et que les pieds restent en bonne santé, il est nécessaire de suivre des règles de prévention simples:

  1. Portez des chaussures confortables à talons bas en fonction de la taille des jambes; pour la prévention, utilisez des semelles orthopédiques, qui prendront une partie de la charge tout en se déplaçant sur elles-mêmes et créeront un amorti pour protéger les articulations des membres inférieurs et de la colonne vertébrale.
  2. Observer l'activité motrice, ne pas surcharger les pieds.
  3. Compilez correctement un régime avec une teneur optimale en vitamines et minéraux: refusez les aliments salés, fumés, gras et frits, ne vous impliquez pas dans les légumineuses qui provoquent une synthèse accrue d'acide urique.
  4. Empêchez l'apparition de kilos en trop, car le surpoids affecte négativement les articulations des membres inférieurs en raison d'une charge accrue.
  5. Si vous ressentez de la douleur, ne prenez pas d'automédication, mais demandez l'avis d'un médecin spécialiste.

Un os sur le gros orteil fait mal: causes, symptômes, traitement

Dans la moyenne et la vieillesse, les personnes sont souvent dérangées par un os sur le gros orteil. Il peut être situé sur un ou deux pieds, se rapprocher de l'articulation ou sur le côté du pied, mais, en tout cas, réduit considérablement la qualité de vie et interfère avec le port de chaussures. Les orthopédistes sont impliqués dans le diagnostic et le traitement de la pathologie, qui en médecine est appelée Hallux Valgus (Hallus Valgus), mais à un stade avancé, il est nécessaire de résoudre le problème chirurgicalement.

Qu'est-ce que l'hallux valgus?

Traduit, Hallux Valgus valgus déformation signifie «premier orteil incurvé». Avec une telle maladie, le tissu osseux se déforme au niveau de l'articulation métatarso-phalangienne avec déviation vers l'extérieur. Selon la classification ICD-10, la déformation en valgus acquise au cours de la vie est désignée par le code M 20.1 et la déformation congénitale est indiquée par les codes Q 66.5 et Q 66.6. Une maladie qu'un enfant a depuis sa naissance est appelée autrement - déformation du valgus plat du pied.

Un os près du pouce est un phénomène répandu, il est diagnostiqué chez 20 à 70% des personnes âgées et est souvent bilatéral. Remarquez généralement que les os des pieds font mal, chez les femmes de plus de 35 ans, chez les hommes, la pathologie est moins courante. La bosse sur la jambe est perçue comme un néoplasme, une tumeur, mais ce n'est pas le cas. La croissance est formée en raison d'un changement de position de l'articulation, des ligaments et des muscles.

Chez une personne en bonne santé, la voûte plantaire remplit une fonction de dépréciation, tout en maintenant le poids de tout le corps.

Le mécanisme de développement de la pathologie est le suivant:

  • l'apparition de signes de pieds plats - aplatissement de la voûte plantaire dans le sens transversal, longitudinal, transversal-longitudinal;
  • redistribution de la charge sur la jambe;
  • tour de l'os métatarsien vers l'intérieur;
  • étirement et affaiblissement des muscles du pouce;
  • renforcement des muscles abducents;
  • raccourcissement des fléchisseurs et extenseurs;
  • extension de la base du premier doigt;
  • formation de morceaux de l'intérieur du pied.

Sans traitement rapide de la déformation de l'hallux valgus, un fort déplacement de l'articulation, des tendons, des petits os, une subluxation et une luxation de la tête de la phalange peuvent survenir. À l'avenir, il existe un risque de modifications dystrophiques du cartilage, de sa destruction et du développement de l'arthrose.

Causes d'os sur la jambe

La prolifération d'un os sur un orteil peut être un problème génétique - si l'un ou les deux parents ont de la moelle osseuse, la probabilité de son apparition chez les enfants est élevée. Le risque est particulièrement important en cas d'anomalies congénitales dans la structure de la jambe. La raison de l'excroissance est également le port constant de chaussures à talons hauts, de chaussures étroites et inconfortables, qui mettent le pied dans la mauvaise position et ne laisse pas suffisamment d'espace aux doigts..

Des os sur les gros orteils apparaissent souvent chez les travailleurs dont le travail est associé à une longue marche, à la position debout et à un effort physique. Chez les athlètes, un précipité anormal peut provoquer une pathologie lors des exercices, lors de la course.

Les autres causes possibles de cônes sur le pied sont les suivantes:

  • maladies des articulations et des tissus osseux - bursite, arthrose, arthrite, faiblesse des ligaments, ostéoporose, toutes formes de pieds plats;
  • maladies métaboliques - diabète, goutte;
  • blessures à une ou plusieurs jambes;
  • paralysie des pieds, polio;
  • troubles hormonaux;
  • maladies auto-immunes.

Même la malnutrition est considérée comme un facteur de risque d'apparition d'une croissance, car un manque de vitamines, de protéines provoque une violation de la santé du cartilage et des os. Augmente également le risque de développer des os sur le gros orteil, l'obésité et la vieillesse, lorsque les ligaments et les muscles commencent à s'affaiblir.

Symptômes de pathologie

Habituellement, à un stade précoce, la déformation du pied n'est pas prise en compte: l'os a une taille minimale et n'est que légèrement frotté avec une longue marche. La plupart considèrent le problème comme un défaut esthétique mineur ou un dépôt de sel, ou même une caractéristique liée à l'âge. Plus tard, l'os de la jambe se développe et fait mal en marchant, bien que les symptômes désagréables disparaissent rapidement au repos.

Pendant de nombreuses années, sans succès aux prises avec des douleurs dans les articulations. "Un remède efficace et abordable pour restaurer la santé et la mobilité des articulations aidera en 30 jours. Ce remède naturel fait ce que seule la chirurgie était capable auparavant."

De plus, la bosse devient plus dense, solide, ressemble à un os.

À mesure que la pathologie progresse, les symptômes suivants apparaissent:

  • gonflement des tissus du pied;
  • déviation du pouce vers l'extérieur;
  • superposition de l'index au milieu;
  • engourdissement des doigts;
  • crampes aux jambes la nuit;
  • rougeur persistante du pied ou cyanose;
  • l'apparition de cors douloureux (cors), des excroissances verruqueuses sur toute la surface du pied en raison de sa position incorrecte;
  • douleur dans l'articulation métatarso-phalangienne.

Après une longue marche, l'os de la jambe fait très mal, il y a une sensation de brûlure, des sensations saccadées et la base du doigt gonfle, il devient chaud. L'enflure peut s'étendre sur tout le doigt. À la suite d'une torsion de l'orteil, le port de chaussures ordinaires devient impossible. Les complications se développent sans traitement - bursite articulaire (inflammation de la bourse), arthrite (inflammation du cartilage).

Stades de la maladie

Si un os de la jambe fait mal, vous devez vous tourner vers l'orthopédiste pour diagnostiquer la pathologie et établir son stade. La radiographie est la principale méthode d'examen et la maladie peut également être détectée par des signes externes. La déformation du joint est déterminée par la valeur de l'angle de valgus.

Il évolue selon les étapes suivantes:

  1. Le premier (initial). Les pieds plats sont modérés, l'angle atteint 15 degrés. Visuellement, l'os du gros orteil est presque invisible, mais la zone peut devenir rouge, des grains apparaissent dessus.
  2. Le deuxième. L'angle est jusqu'à 20 degrés, il y a des douleurs, un épaississement de la peau, un gonflement apparaît périodiquement.
  3. Le troisième. L'angle de déviation de l'axe du premier doigt peut atteindre 30 degrés, les changements de position de l'articulation sont visibles à l'œil nu. En plus de la douleur constante, il y a des épaississements sur la peau du pied, des grains sur tout le pied.
  4. Quatrième. L'angle de valgus est supérieur à 40 degrés. La déformation du doigt est prononcée, ses contours sont modifiés, des douleurs sévères sont observées sur tout le devant du pied. La nuit, des crampes aux jambes dérangent une personne. Des suppurations apparaissent souvent dans la zone des ongles, le pouce est enflammé, agrandi.


À partir du deuxième stade de développement osseux près du pouce, les symptômes de la subluxation articulaire, le rétrécissement de l'espace articulaire, l'ostéosclérose sont visibles sur les radiographies.

Traitements pour les os qui poussent le pouce

La façon de traiter cette pathologie dépend du stade. L'os du pied ne tolère pas de retard avec la thérapie, sinon les changements dans les articulations deviendront irréversibles. Aux étapes 1 à 2, une thérapie conservatrice est généralement effectuée, qui comprend nécessairement une bonne nutrition avec une abondance d'aliments végétaux, un apport en protéines, des bouillons et de la gelée. Il est également important de perdre du poids si vous êtes obèse et portez les bonnes chaussures à talons bas..

En présence d'un os sur le gros orteil, la principale méthode de traitement devient l'utilisation d'appareils orthopédiques:

  1. Chaussures orthopédiques. Utilisez des produits avec un coussin confortable, un nez large, une semelle épaisse, un soutien de la voûte plantaire et un talon de 3-4 cm.Au tout début de la pathologie, l'utilisation de semelles spéciales placées dans des chaussures larges suffit.
  2. Onglets. En collant un tel appareil dans des chaussures lâches, vous pouvez décaler la butée pour l'arrière, décharger l'avant.
  3. Bandages, pneus, coupleurs. Ils fixent le pouce dans la bonne position. Ils ressemblent à des sangles ou des assiettes, selon l'épaisseur qu'ils utilisent le jour ou uniquement la nuit.
  4. Patin à roulettes. Ils fixent les phalanges des doigts, ne leur permettent pas de se chevaucher, entraînent les muscles et les ligaments.

Médicaments et physiothérapie

Lorsque les os situés sur les gros orteils font mal, il n'est pas nécessaire de supporter l'inconfort. Pour se débarrasser de la douleur, des onguents anti-inflammatoires sont utilisés, qui éliminent également le gonflement, arrêtent le processus inflammatoire. Vous devez ramasser tout remède local à base d'AINS et le frotter 2-3 fois / jour pendant 14 jours maximum. Le meilleur de tous les cônes sur les pieds, Ketoprofen, Diclofenac, Ortofen, Voltaren help.

En cas d'inflammation sévère de l'os de l'orteil, le traitement médicamenteux doit inclure des onguents hormonaux - Diprospan, Hydrocortisone. Les corticostéroïdes sont également injectés dans l'articulation sous forme d'injections: généralement une injection élimine complètement la douleur et l'inflammation pendant plusieurs mois. Pour soulager l'œdème, des compresses sont également préparées avec du Dimexide, de la bile médicale et une pommade à l'ichtyol. Pour le renforcement général du cartilage, les chondroprotecteurs (Arthra, Don, Structum) doivent être suivis en cours. Si un os du pied fait mal sur le côté à cause des cors, la vapeur est faite avec du soda et les cors sont enlevés avec de la pierre ponce, puis toute crème nourrissante, une pommade est appliquée.

Parmi les mesures physiothérapeutiques, la thérapie par ondes de choc est la plus populaire. Il aide à améliorer la circulation sanguine dans les tissus du pied, à restaurer le cartilage et les tissus osseux et à détruire les dépôts de sel. Passer habituellement de 4 à 6 séances d'un tel traitement, tout en utilisant des appareils orthopédiques.

Massage et gymnastique


Avec des os trop gros sur les jambes, un effet physique est largement utilisé - le massage. Cette méthode aide à renforcer les muscles, à soutenir les ligaments affaiblis, afin que le doigt puisse changer de position. Il est préférable de masser le soir en se lavant les pieds ou en prenant un bain. Commencez à pétrir le pied d'en bas dans un mouvement circulaire, en redressant les doigts, en appuyant sur l'os (avec précaution). Ils s'entraînent également à rouler le rouleau à pâtisserie sur le sol avec leurs pieds, à marcher sur des tapis spéciaux, des galets pieds nus - cela aide également à traiter les os du gros orteil. En présence d'ulcères ou de saignements avec massage, vous devrez attendre!

La thérapie par l'exercice améliore l'effet du traitement conservateur des déformations et est également prescrite après la chirurgie pour renforcer les muscles des jambes.

Il suffit d'effectuer des exercices simples tous les jours pendant 10 à 15 minutes:

  • marcher sur les talons, les orteils;
  • collecter de petits objets avec vos orteils;
  • faire des mouvements circulaires avec les pieds;
  • rouler des boules.

Un remède oublié depuis longtemps pour les douleurs articulaires! "La manière la plus efficace de traiter les problèmes articulaires et vertébraux" En savoir plus >>>

Traitement alternatif

Les méthodes non traditionnelles aident à améliorer l'état du pied, à soulager l'inconfort, l'enflure et les rougeurs..

Si les os des jambes font mal, vous pouvez appliquer ces recettes:

  1. Prenez du miel, appliquez une cuillère à soupe du produit sur un chiffon dense. Accrochez-vous à la jambe, laissez la nuit sous forme de compresse.
  2. Battez la feuille de chou avec un marteau. Accrochez-vous au pied pendant plusieurs heures. Répétez régulièrement pour éliminer les poches. Pour améliorer l'effet, vous pouvez saupoudrer le chou de sel fin.
  3. Appliquer des pommes de terre râpées crues sur la zone à problème, couvrir avec un chiffon, laisser la lotion pendant une demi-heure - la douleur disparaîtra.
  4. Pétrir un morceau de propolis dans votre main, l'attacher à la jambe, l'attacher avec un bandage. Répétez lorsque la douleur survient.
  5. Écraser 3 comprimés d'Analgin, ajouter une cuillère à café d'iode, mélanger. Frottis un doigt jusqu'à 3 fois par jour pour éliminer la douleur.

Chirurgie

Lorsqu'un os de la jambe fait constamment mal et que les méthodes conservatrices sont impuissantes, vous devez recourir à une intervention chirurgicale sur l'articulation. En règle générale, un écart en valgus de 35 degrés ou plus est considéré comme une indication, une déformation non seulement du premier, mais aussi des doigts restants, ainsi que la formation de pointes osseuses.

Il existe différentes opérations pour se débarrasser des gros os des jambes:

  1. Ostéotomie d'Austin. L'os dans la zone articulaire est cassé, placé au bon endroit, fixe. Vous pouvez marcher le deuxième jour, mais l'opération n'aide qu'aux stades 2-3 de la maladie.
  2. Ostéotomie métatarsienne. L'os est excisé par une méthode ouverte ou peu invasive, dans les cas difficiles, des implants sont posés, sinon il est impossible de restaurer la forme du pied.
  3. Ostéotomie de l'écharpe. Il est généralement utilisé dans les situations les plus avancées. Un coin est découpé sur le côté de l'os métatarsien, la tête est décalée dans le bon sens, l'articulation est fixée avec des vis métalliques.

Dans certaines situations, il est nécessaire de couper le tendon, de retirer le sac articulaire, de retirer certains des tissus mous affectés. Les cas les plus difficiles nécessitent l'installation d'une prothèse articulaire qui aidera à maintenir la mobilité des jambes.

Prévention des maladies

Pour que l'os du gros orteil n'apparaisse pas, vous devez ajuster le mode de vie et surveiller l'état des pieds, car la maladie ne se développe pas soudainement.

Voici les principales mesures de prévention des déformations du pied:

  • porter les bonnes chaussures - amples, avec un petit talon, confortables;
  • perte de poids, alimentation saine, lutte contre les troubles métaboliques, leur contrôle strict;
  • repos pour les jambes, pratique du déchargement et des échauffements quand on est obligé de rester debout longtemps;
  • soins des pieds de haute qualité - lavage, bains, enlèvement des cors;
  • le traitement correct de toute blessure, le port de pneus orthopédiques pour la fusion correcte des os;
  • sports, kinésithérapie, massage des pieds.

Si des excroissances apparaissent toujours sur les pieds, vous devez immédiatement contacter un orthopédiste - à un stade précoce, le problème peut être éliminé par des mesures conservatrices sans chirurgie!

Comment se débarrasser de la douleur dans l'articulation du gros orteil

La douleur au gros orteil se développe souvent après l'effort, une longue marche. Ce n'est peut-être qu'un signe de fatigue. Mais vous devez surveiller votre état - si la douleur est devenue chronique, accompagnée de rougeurs et d'enflure, vous devez consulter un médecin.

Les causes de la douleur

Les ligaments et les articulations du gros orteil ne résistent pas toujours aux charges que nous leur condamnons et commencent à faire mal. Avec l'âge, l'état du tissu conjonctif et du cartilage se détériore, il s'use. Les conséquences sont l'arthrose, l'arthrite, la goutte, l'hallux valgus. Les facteurs de risque comprennent les points suivants:

  • Charges constantes - en marchant et en courant, une position debout de longue date;
  • Modèle de chaussure malsain - serré ou à talons hauts;
  • Surpoids - augmente de façon chronique la pression sur les os du pied;
  • Sports de hautes réalisations;
  • Danse, ballet.

Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de douleurs et de maladies du gros orteil. Cela est dû principalement aux caractéristiques du fond hormonal et à la structure du tissu conjonctif. De plus, dans la vie d'une femme, il y a une période telle que la grossesse, pendant laquelle la charge sur tout le corps augmente fortement, mais surtout sur les pieds. Dans la vieillesse, il peut «revenir».

Si une douleur est soudainement apparue dans la zone de l'articulation du gros orteil, il n'est pas nécessaire que cela parle d'une sorte de maladie chronique. Il est très possible que la raison soit simplement une fatigue ordinaire, par exemple lors de la marche. Mais si un tel inconfort est devenu un compagnon fréquent, tourmentant constamment - il est recommandé de consulter un médecin, surtout si le patient a plus de quarante ans..

Les articulations du pouce peuvent également faire mal après des effets traumatisants. Ecchymoses, entorses, luxations.

Arthrose

L'arthrose du pied est un changement dégénératif des articulations du cartilage. Malheureusement, la maladie est généralement liée à l'âge - le traitement ne peut que ralentir sa progression. Le tissu cartilagineux a tendance à se décomposer lentement en raison d'un manque de circulation sanguine et de nutriments, de charges constantes.

Le premier symptôme de l'arthrose est une douleur articulaire, en particulier lors de la marche et après une dure journée. Avec le syndrome de la douleur, le pouce commence à gonfler, il peut légèrement devenir rouge. Le patient boite souvent. Il déplace le poids corporel vers l'extérieur du pied et, par conséquent, le déforme encore plus avec le temps.

Arthrite

L'arthrite agit souvent comme une complication de l'arthrose. Il s'agit d'une inflammation du cartilage dans l'articulation. Au début, la douleur n'est tourmentée qu'en marchant, et avec le développement du processus inflammatoire, elle ne dépend plus de la fatigue. Bien que les charges soient généralement amplifiées. En cours de route, les articulations du pouce gonflent et deviennent rouges. Au toucher, ils peuvent être plus chauds que la peau environnante. Parfois, la température générale du corps augmente également.

L'inflammation se produit du fait qu'un pathogène infectieux pénètre dans l'articulation endommagée (traumatisme ou processus dégénératif-dystrophique) du pouce.

Les facteurs de risque supplémentaires comprennent l'hypothermie, les traumatismes (même mineurs), la grossesse et un système immunitaire affaibli. Les articulations sont constituées d'un sac à articulations et de liquide à l'intérieur, ce qui assure une mobilité normale, empêche la friction entre les tissus. Lorsque la fatigue après une longue marche commence à tourmenter la douleur et l'enflure, il y a un excès de liquide articulaire.

Dans la forme la plus sévère, l'arthrite entraîne la formation d'accumulations purulentes à l'intérieur de l'articulation. Cela peut être compris par la douleur au toucher de la peau. Dans une telle situation, vous devriez consulter un médecin dès que possible - vous devrez peut-être une ouverture chirurgicale de l'abcès.

Goutte

Si après l'effort ou en marchant, vous commencez à tourmenter la douleur, la raison est peut-être la goutte. Il s'agit d'une maladie articulaire dans laquelle il y a un excès de sels d'acide urique. Les symptômes incluent l'inflammation, la douleur et l'apparition de tumeurs articulaires..

Le plus souvent, la goutte tourmente les hommes. Et si le patient est un représentant du sexe fort, se plaint de douleurs dans l'articulation du pouce, c'est certainement de la goutte. L'arthrose courante et l'hallux valgus affectent dans la plupart des cas les femmes. Caractéristiques hormonales masculines en ce qu'elles affectent le traitement de l'acide urique. En conséquence, la goutte se développe.

La goutte se produit à la fois sous forme chronique et aiguë. L'exacerbation de la goutte peut être très situationnelle, dépendante de la nourriture. Par exemple, une attaque commence après un dîner copieux ou un abus d'alcool. Les aliments gras, salés ou épicés sont également inclus. Et parfois, la cause de l'attaque est l'hypothermie et les courants d'air.

Hallux valgus, oignon

Lorsqu'une femme se plaint de douleurs dans la zone articulaire du gros orteil, vous devez penser à la prévention des os (bosses) du pied. En médecine, cette maladie est appelée Hallux Valgus, ou hallux valgus. La pathologie est purement féminine, ne survient presque jamais chez les hommes.

Tout commence par de la douleur après l'exercice. Puis un peu, parfois de manière invisible pour le patient, un os laid près du gros orteil se développe. Au début, cela peut même ne pas causer de douleur et apporter des inconvénients purement visuels, d'un point de vue esthétique.

Beaucoup de femmes se font soigner pour une bosse, mais ne le font pas, car elles sont confiantes dans la sécurité de la maladie. En fait, ce n'est pas le cas, et une bosse sur le pouce peut entraîner de nombreuses complications. Dans les cas extrêmes, la maladie se termine par une invalidité. Ou une opération chirurgicale, connue pour une longue et difficile période de rééducation.

La douleur après de longues marches s'accompagne de cors et de rougeurs dans l'os du pouce. Si une femme a plus de quarante ans, vous devez immédiatement consulter un médecin avec un tel tableau clinique. Dans les premiers stades de la maladie, il est beaucoup plus facile de la guérir à l'aide d'appareils orthopédiques et d'exercices thérapeutiques, de massage. Vous ne pouvez pas vous soumettre à des complications et à la nécessité de vous allonger sous un couteau chirurgical.

Traitement médical

Si une personne ne connaît pas exactement son diagnostic et que la douleur n'est pas encore entrée dans la phase chronique, ne vous bourrez pas de pilules supplémentaires. Si après avoir marché et fait des efforts, le patient commence à boire des anti-inflammatoires non stéroïdiens, il y a un risque de plus de dommages au système digestif que de guérir les articulations.

Vous devez d'abord consulter un médecin, connaître votre diagnostic et obtenir des recommandations, puis seulement traiter la maladie.

De plus, le traitement doit être complet, le traitement articulaire ne peut se limiter aux comprimés ou aux onguents. Pour ce faire, vous devez changer votre style de vie - bouger davantage, faire des massages, aller à la piscine. En raison de cette activité, la circulation sanguine des tissus s'améliore, ils reçoivent plus de nutriments et cessent de s'effondrer sous l'oppression..

Ne faites pas toujours confiance aux remèdes populaires. Ainsi, de nombreux représentants de la génération plus âgée sont sûrs que toute inflammation se prête bien à l'action des compresses et pommades chauffantes. Mais il est dangereux d'exposer le processus inflammatoire à la chaleur au cours des deux premiers jours. Il est préférable d'utiliser une compresse froide ou une pommade contenant du menthol pendant cette période..

La prévention

Lorsque la douleur dans l'articulation du pouce après la marche est devenue chronique, des précautions doivent être prises pour la prévenir. Il est nécessaire d'éliminer la charge excessive des articulations du pied. Pour ce faire, vous pouvez porter des appareils orthopédiques - pneus, plaquettes, clips.

La nuit, des correcteurs serrés sont utilisés pour détendre les articulations, les ramener à leur position normale. Et l'après-midi, ils portent des coussinets en silicone légers qui ne limitent pas les mouvements, mais protègent le pouce des éraflures et des callosités. Ils soulagent également le stress lors de la marche et empêchent le développement de maladies du cartilage..

Douleur au gros orteil

La douleur au gros orteil est l'une des plaintes les plus courantes chez les patients. Ce symptôme peut avoir de nombreuses explications, allant d'un traumatisme domestique à une maladie systémique grave..

Les causes

Étant donné que les membres inférieurs ont une charge importante lors de la marche et de la position debout, les petites articulations des doigts peuvent être surchargées et blessées. Une autre cause fréquente est les chaussures inconfortables qui serrent excessivement l'avant du pied et provoquent un ou plusieurs orteils.

Un inconvénient important entraîne une lésion de la peau avec un champignon, des cors et des ongles incarnés. Les déformations congénitales ou acquises des pieds peuvent également provoquer une douleur au premier doigt.

Séparément, il convient de mentionner les facteurs internes qui provoquent une douleur au pouce et nécessitent un examen médical obligatoire. Il s'agit notamment de la goutte, de l'arthrite d'origines diverses, de l'arthrose, du diabète sucré et des pathologies vasculaires des membres inférieurs - athérosclérose, endartérite oblitérante, etc..

Parfois, la cause de la douleur au pouce est l'ostéochondrose, les hernies intervertébrales et les syndromes radiculaires causés par le pincement des nerfs rachidiens.

Blessures

Les blessures comprennent non seulement des ecchymoses, mais aussi des fractures, des luxations, des entorses et des déchirures des ligaments, ainsi que des dommages causés par l'exposition à des températures extrêmes - brûlures et gelures. Le plus souvent, des fractures des os phalangiens se produisent, car ils sont mal protégés et ont un petit diamètre.

Les premier et deuxième doigts sont les plus vulnérables, car ils sont généralement les plus longs et dépassent vers l'avant. Même une petite fissure après une ecchymose peut provoquer une douleur importante, surtout lorsque le doigt est plié.

Les symptômes d'une fracture sont les suivants:

  • douleur au site des dommages, aggravée par la pression;
  • le doigt peut enfler;
  • des ecchymoses et des ecchymoses apparaissent sur le côté et à la base du pouce;
  • ça fait mal de marcher sur le pied.

En raison de la douleur, une personne commence à boiter, essayant de s'appuyer sur son talon. Si le lit de l'ongle est endommagé, une infection et le développement de complications sont possibles. Il est à noter que la douleur en violation de l'intégrité de l'os du 1er doigt est prononcée, tandis que les fractures des autres doigts peuvent passer inaperçues pendant longtemps. Des détails sur les causes de la douleur dans les orteils peuvent être trouvés ici..

Goutte

Le dépôt de cristaux d'acide urique peut être observé dans presque toutes les articulations, mais les orteils en souffrent le plus souvent. La pathologie affecte un ou les deux membres, provoquant une douleur insupportable à l'orteil du pied gauche ou droit.

La goutte se caractérise par un parcours paroxystique avec exacerbations la nuit. Chaque attaque survient soudainement et dure de plusieurs heures à plusieurs jours voire plusieurs semaines. Le nom «goutte» en grec sonne comme «un piège pour les jambes», qui reflète pleinement l'essence de la maladie.

La goutte se développe en 4 étapes, et au début aucun symptôme n'est observé. Lors du passage à la deuxième étape, la maladie se fait sentir de façon brutale et inattendue, obligeant une personne à se réveiller au milieu de la nuit et à boire des analgésiques. Les analgésiques conventionnels ne sont pas toujours utiles, car la cause des attaques est un niveau élevé d'acide urique dans le sang.

Au 3ème stade, la fréquence et l'intensité des crises augmentent, ce qui, s'il n'est pas traité, conduit à une accumulation chronique d'urates et à l'apparition de formations caractéristiques - tofus - sur l'orteil du pied droit ou gauche.

Arthrite

La douleur articulaire dans l'arthrite est causée par un processus inflammatoire qui se produit dans un contexte de troubles métaboliques, d'allergies, d'infections, de blessures et d'autres conditions. Une augmentation de la douleur après minuit et plus près du matin est caractéristique. L'intensité du syndrome douloureux varie de négligeable à sévère, les mouvements peuvent être considérablement limités. Sur le site de la lésion, un gonflement et une rougeur se produisent, l'articulation du pouce est douloureuse et chaude au toucher.

Si les doigts font mal en même temps au pied droit et au pied gauche, une arthrite d'origine rhumatismale peut être supposée. Avec cette pathologie, les articulations sont affectées symétriquement et les mains et les pieds sont principalement impliqués dans le processus..

L'arthrite peut survenir sous une forme aiguë et chronique, ainsi que s'accompagner de symptômes d'intoxication générale - fièvre, faiblesse, maux de tête et courbatures. La maladie survient chez les adultes et les enfants, qui souffrent le plus souvent d'arthrite rhumatoïde et infectieuse..

Il convient de noter que les enfants sont particulièrement malades. Un enfant qui n'a pas atteint l'âge de 2 ans a non seulement des douleurs aux jambes, mais aussi des organes vitaux - le cœur, les reins et le foie - sont affectés. Dans 25% des cas, l'arthrite juvénile entraîne une invalidité.

Arthrose

Comment le gros orteil fait-il mal à l'arthrose? Un symptôme typique est une douleur initiale qui survient après une période de repos ou de repos. Le matin, le doigt ne se plie pas bien et il faut du temps pour développer une articulation douloureuse. Les premiers symptômes sont une fatigue dans les jambes après une longue marche, des rougeurs et un léger gonflement près de l'articulation.

À mesure que l'arthrose progresse, l'amplitude des mouvements diminue et une croissance douloureuse apparaît près de l'articulation. L'os métatarsien dévie progressivement vers l'extérieur, déplaçant le pouce à l'intérieur du pied.

À l'avenir, la déformation s'intensifie, la douleur dérange même la nuit et pendant le repos. Après le chargement, l'articulation gonfle considérablement et l'inflammation de la membrane synoviale peut commencer - synovite réactive.

Comme le cartilage articulaire est détruit lors de l'arthrose, ses particules forment un film à la surface des os appelé détritus. Pendant les mouvements, les détritus peuvent se déplacer, soulageant temporairement les patients de la douleur. Cependant, lorsqu'un fragment de cartilage pénètre dans la cavité articulaire, le doigt «se coince» dans une position.

Hallux Valgus, ou Hallus Valgus

La cause de cette déformation dans la plupart des cas est la dysplasie congénitale du tissu conjonctif. L'effet négatif qui conduit au développement du valgus est causé par des blessures, un excès de poids et des troubles métaboliques dans le corps.

Avec l'hallux valgus, l'axe du pied bouge, la voûte tombe, le talon se déplie vers l'extérieur. En raison de la redistribution de la charge, le 1er doigt est plié en raison de la déviation de la tête du métatarse vers l'auriculaire.

L'hallus valgus est la cause la plus fréquente de douleur aux jambes chez les femmes de plus de 30 ans. Le problème est non seulement de nature esthétique, mais provoque également de graves difficultés lors de la marche, de la sélection et du port de chaussures. Les symptômes de Valgus sont particulièrement prononcés avec une courbure sévère, lorsque l'angle de déviation atteint 30 degrés ou plus.

Pourquoi le gros orteil fait-il mal avec une telle déformation? En raison des changements d'angle dans l'articulation et du rapport entre les os, le tissu cartilagineux s'use plus rapidement et l'os subit également des transformations structurelles. En raison de la friction et de la pression constantes sur l'os saillant, le sac de l'articulation synoviale (bursite) devient enflammé, ce qui provoque les symptômes correspondants - douleur, rougeur et gonflement.

Au fil du temps, «l'os du pied» augmente en taille, ce qui entraîne une douleur débilitante à l'avant-pied en raison d'un traumatisme constant.

Premiers soins pour les blessures

Si votre doigt vous fait mal après une grave ecchymose, vous devez d'abord lui appliquer de la glace ou une compresse froide. En cas de fracture, on ne peut se passer de l'aide d'un traumatologue, en cas de dommage ouvert - appeler immédiatement une ambulance.

Et que faire quand il n'y a aucun moyen d'appeler une "ambulance" ou si cela dure trop longtemps? La procédure de fracture du doigt ouvert est la suivante: rincer la plaie avec de l'eau propre, puis la traiter avec un antiseptique (peroxyde, permanganate de potassium). Envelopper un doigt dans un pansement stérile et ensuite appliquer de la glace.

Afin de minimiser les conséquences et d'éviter de nouvelles blessures, le doigt doit être fixé dans une position fixe. Vous pouvez réduire la douleur avec n'importe quel analgésique, y compris un médicament puissant comme le tramadol..

Traitement de la goutte

La thérapie de la goutte est complète et comprend non seulement des médicaments, mais aussi une bonne nutrition. C'est le régime qui joue le rôle le plus important, car l'utilisation de produits "nocifs" neutralise l'effet de la prise de médicaments.

Le principe principal du traitement est de contrôler le niveau d'acide urique, pour lequel la colchicine, l'allopurinol, le fébuxostat, la peglacticase et le probénécide sont prescrits. Pour éliminer l'inflammation, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés - Diclofénac, Ibuprofène, Aspirine. Lors d'une attaque aiguë, vous pouvez appliquer de la glace ou des compresses froides, il est préférable de garder un pied endolori sur une plate-forme surélevée avec un oreiller en dessous.

Comment se débarrasser de l'arthrite

La cause des douleurs articulaires dans l'arthrite est l'inflammation, qui est mieux aidée par les AINS. Cependant, la principale condition de récupération est l'élimination des troubles qui ont provoqué le processus inflammatoire. Si une arthrite infectieuse est diagnostiquée, des antibiotiques sont prescrits..

Pour l'arthrite allergique, des antihistaminiques sont nécessaires - Suprastin, Diazolin, Zirtek, Parlazin. Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, qui est de nature auto-immune, comprend nécessairement l'utilisation de médicaments de base, dont le méthotrexate, la sulfasalazine, le léflunomide.

Comment arrêter l'arthrose

Commencer le traitement de l'arthrose aux premiers stades est le plus efficace et entièrement capable de prévenir le développement d'une déformation et de complications graves. La tâche principale est d'arrêter la destruction supplémentaire du tissu cartilagineux, qui est obtenue en prenant des médicaments en combinaison avec des exercices thérapeutiques.

Le cartilage ne peut pas être complètement restauré, mais il est tout à fait possible de ralentir le processus dégénératif-dystrophique lorsqu'il n'est pas allé trop loin. La condition principale pour un traitement réussi est de réduire la charge sur l'articulation. Cela signifie que vous devez réduire votre temps sur vos pieds, marcher et rester moins debout.

La perte de poids est cruciale, car une perte de poids de 5 à 7 kg facilite grandement l'articulation. En combinaison avec des exercices thérapeutiques, cela permet d'obtenir une amélioration significative de la circulation sanguine et un renforcement des structures périarticulaires. Ainsi, la carence en nutrition cartilagineuse est éliminée, et sa destruction est ralentie..

Si le petit oreiller fait mal ou que la douleur survient lors de la marche, des agents anti-inflammatoires non stéroïdiens à base d'ibuprofène ou de diclofénac sont prescrits. Ils peuvent être utilisés par voie orale ou topique, en fonction de la gravité des symptômes..

En cas de douleur intense, des médicaments hormonaux sont injectés directement dans la cavité articulaire. Le plus souvent, les injections sont faites avec Diprospan, Kenalog, Hydrocortisone, ainsi qu'avec Celeston et Phlosteron.

Aux premiers stades, il est conseillé d'utiliser des chondroprotecteurs destinés à améliorer la nutrition cartilagineuse et à normaliser la composition du liquide synovial. Les médicaments chondroprotecteurs modernes contiennent des composants anti-inflammatoires supplémentaires, grâce auxquels 2 objectifs sont atteints immédiatement - réduction de la douleur et stimulation de la régénération du cartilage.

Il est conseillé à de nombreux patients de traiter l'arthrose par des injections d'acide hyaluronique, appelées «prothèses liquides». Après plusieurs injections, le doigt ne se plie pas, car le hyaluron crée un film protecteur qui protège le cartilage des frottements excessifs.

Le traitement chirurgical n'est effectué qu'en cas de déformation articulaire sévère et en l'absence d'effet de méthodes conservatrices.

Comment réparer l'hallux valgus

Avec une légère déviation du pouce à l'intérieur du pied, des appareils orthopédiques peuvent être utilisés - semelles intérieures, soutien de la voûte plantaire, talons et chaussures spéciales. Des exercices de physiothérapie et thérapeutiques pour les pieds sont également prescrits. Ce traitement aide également dans le cas d'une déformation en forme de marteau, qui peut se développer dans tous les doigts, y compris les petits doigts.

La courbure en forme de marteau est caractérisée par une flexion forcée constante du doigt dans la première articulation phalangienne et son support sur le bord de l'ongle. Le plus souvent, le deuxième doigt subit une telle déformation, mais avec la progression de l'Hallus Valgus, la position des autres doigts peut changer.

La déformation en forme de marteau s'accompagne de douleurs, de changements de démarche et de l'apparition de cors. Il convient de noter que lorsque vous portez des chaussures à talons hauts, l'auriculaire est déformé, car il représente la majeure partie de la charge. Pour en savoir plus sur les autres causes de la douleur auriculaire..

Les stades lancés du valgus peuvent nécessiter une intervention chirurgicale, en particulier en cas de syndrome de douleur persistante. À ce jour, il existe plus de 100 techniques chirurgicales qui rendent aux patients une démarche facile. L'inconvénient de toute opération de ce type est l'absence de garantie à 100%, car une rechute ne peut pas être complètement exclue..

Les opérations les plus douces sont effectuées à l'aide d'un laser qui présente des avantages indéniables:

  • la procédure ne prend pas plus d'une heure, tandis que les opérations normales sont effectuées en quelques heures;
  • l'anesthésie locale est suffisante pour soulager la douleur;
  • le saignement est presque totalement absent;
  • la fonction du pied est rapidement restaurée, ce qui prend environ deux semaines. Dans les opérations ouvertes, la réhabilitation dure au moins un an.

Types d'opérations laser:

  • exostectomie. Le faisceau laser "évapore" une partie de la croissance osseuse et des tissus mous voisins;
  • ostéotomie. Excision partielle de la première phalange, raccourcissant le doigt;
  • arthroplastie de résection. Une articulation déformée est complètement remplacée par une prothèse.

Ainsi, les causes de la douleur au pouce sont nombreuses et la plupart des maladies ont des symptômes similaires. Pour que le traitement donne un résultat, il est nécessaire de savoir pourquoi la douleur apparaît. Sur la base des résultats de l'examen, le médecin prescrira les médicaments nécessaires, la physiothérapie et donnera des recommandations concernant les exercices thérapeutiques. être en bonne santé!

Si l'articulation du gros orteil fait mal: les principales causes et méthodes de traitement

Presque chaque personne se plaint de temps en temps d'une gêne aux pieds lors de la marche. Dans ce cas, l'articulation du gros orteil fait le plus souvent mal. Pour déterminer comment et comment traiter une maladie, il est nécessaire d'établir sa cause. La douleur peut être causée par une simple ecchymose du doigt ou des chaussures inconfortables, ainsi que par une pathologie articulaire grave. Si le symptôme est constamment ignoré ou soulage la douleur avec des analgésiques, la maladie non seulement détruira l'articulation, mais entraînera également une perturbation des fonctions de l'ensemble du système musculo-squelettique.

Les principales causes de douleur dans l'articulation du gros orteil

Une sensation insignifiante, à première vue, d'inconfort dans la région du gros orteil peut ensuite se transformer en problèmes graves. Les raisons pour lesquelles les articulations des gros orteils sont douloureuses et enflammées sont très nombreuses et variées. Arrêtons-nous sur les principales causes de l'inflammation..

Raisons physiologiques

Les sensations douloureuses dans la zone des pieds ne sont pas toujours le signe d'une maladie. Dans certains cas, c'est ainsi que le corps réagit à une charge excessive sur les membres inférieurs:

  • longue marche dans des chaussures inconfortables (petite taille, talon haut, orteil étroit, doigts serrés);
  • en surpoids;
  • pied plat;
  • charges sportives;
  • maïs sec dans la zone de contact de l'articulation et des chaussures;
  • position debout prolongée, par exemple, sur votre lieu de travail.

Si le doigt est enflé, rougi et que cela s'accompagne d'un syndrome douloureux intense, les causes physiologiques peuvent être exclues en toute sécurité.

Blessures

Le moment de recevoir un microtraumatisme peut ne pas être remarqué. Des dommages mineurs se produisent beaucoup plus souvent qu'il ne nous semble. Il suffit de trébucher ou de trébucher pour qu'il y ait un gonflement et une inflammation dus à la blessure. La cause de douleur la plus courante est:

  • luxation articulaire;
  • entorse;
  • pied meurtri;
  • fissure ou fracture osseuse.

Avec une blessure au doigt, des symptômes externes prononcés apparaissent généralement, selon lesquels il n'est pas difficile de déterminer vous-même la nature des dommages. Cependant, seul un traumatologue peut identifier le degré de dommages, établir un diagnostic précis et prescrire un traitement..

En plus des raisons évoquées, la douleur au gros orteil peut survenir avec de nombreuses maladies. Ce sont principalement diverses maladies articulaires. Le plus souvent, ils sont la cause de l'inflammation et du gonflement des articulations et des tissus environnants.

Maladies caractéristiques

L'articulation du gros orteil est le plus souvent affectée par les affections suivantes:

  1. Arthrite.
  2. Arthrose et ostéoarthrose.
  3. Polyarthrite rhumatoïde et autres maladies auto-immunes.
  4. Troubles métaboliques affectant les structures articulaires (goutte).

Toutes ces maladies ont des symptômes similaires. Le patient souffre de douleurs intenses, en particulier lors des mouvements, de changements de démarche et de difficultés à choisir des chaussures confortables. Après avoir prêté attention aux symptômes qui l'accompagnent, après avoir examiné le patient, le spécialiste identifiera la cause du malaise et établira un schéma thérapeutique.

Douleur dans les articulations des gros orteils - thérapies

Le traitement des maladies articulaires de toute étiologie n'est prescrit qu'après un historique complet et un examen médical complet. Dans ce cas, l'objectif principal des mesures prises est l'élimination de la douleur.

Avec une douleur et une inflammation sévères dans l'articulation métatarsienne, il est extrêmement indésirable pendant longtemps de prendre des analgésiques par vous-même, reportant une visite chez le médecin.

Le traitement doit être complet, son objectif est de restaurer la fonction articulaire et la santé des tissus voisins.

Thérapie de l'arthrite

Si la maladie est infectieuse, des antibiotiques à large spectre d'action sont prescrits, notamment l'azithromycine, la doxycycline. Pour la douleur et l'inflammation sévère, le médecin prescrira des anti-inflammatoires non stéroïdiens en comprimés ou en injections intramusculaires. Dans les cas avancés, l'administration intramusculaire d'hormones corticostéroïdes de courte durée est possible.

Souvent souffrant d'arthrite d'étiologie auto-immune, un patient est nettoyé avec une certaine quantité de plasma sanguin, appelée plasmaphérèse.

Il est recommandé d'inclure dans le schéma thérapeutique de l'arthrite des médicaments d'origine qui protègent et restaurent le cartilage. Les chondroprotecteurs suivants sont les plus couramment utilisés:

  1. Médicaments de 1ère génération - Alflutop, Rumalon. Ils contiennent un extrait du cartilage et des ligaments des animaux, des poissons. Bien absorbé, mais provoque parfois des allergies.
  2. Les chondroprotecteurs de 2e génération sont basés sur des formes facilement digestibles de glucosamine et de chondroïtine: Mucosat, Structum.
  3. Les médicaments de 3e génération contiennent un complexe de vitamines, minéraux, composants anti-inflammatoires, chondroïtine et glucosamine - Teraflex, Movex.

Les chondroprotecteurs, comme d'autres médicaments, sont prescrits par un spécialiste. Le schéma thérapeutique et la posologie sont déterminés par le médecin sur la base des données d'examen et de l'état du patient. La durée du cours est d'au moins 4-6 mois.

En plus des chondroprotecteurs, l'administration intra-articulaire de dérivés d'acide hyaluronique (Ostenil, Sinvisk, Hyastat) est souvent utilisée pour soulager l'état du patient..

Pendant le traitement des maladies articulaires, la prévention de l'ostéoporose basée sur une augmentation de l'apport en calcium est nécessaire. Pour cela, un régime riche en lait, poisson et fromage cottage est utilisé..

Thérapie de l'arthrose

La maladie se caractérise par la destruction du cartilage. Pour arrêter ce processus, des chondroprotecteurs et des injections intra-articulaires d'acide hyaluronique sont utilisés. Pour soulager la douleur et l'inflammation, des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits, y compris sous forme de pommades, de gels (Gialgel, Traumeel, Zell-T, Voltaren sous forme de gel, pommade à l'indométhacine).

Pendant le traitement, il est nécessaire de réduire la charge physique sur l'articulation touchée. Avec une exacerbation de la pathologie articulaire, un bandage est appliqué sur l'articulation malade, ce qui fixe le doigt et élimine sa surcharge. La physiothérapie est prescrite au patient; des ajustements sont apportés au régime (un régime enrichi en aliments contenant du calcium est recommandé).

La tâche principale de la période de récupération est d'empêcher la formation de contractures et de développer une articulation endommagée.

Traitement de la goutte

Un patient présentant une exacerbation de cette maladie doit être traité à l'hôpital. La période de soins intensifs est de 1 à 2 semaines. Pendant ce temps, à l'aide d'un traitement correctement sélectionné, il est possible de localiser le syndrome douloureux, de soulager l'enflure et l'inflammation. Après la sortie, le patient continue d'être observé par un thérapeute et un rhumatologue.

Les médicaments contre la goutte sont sélectionnés par le spécialiste traitant en fonction des caractéristiques individuelles du patient et de la gravité de la pathologie. Souvent, un médecin doit combiner différentes méthodes en utilisant des schémas thérapeutiques complexes.

Au stade initial de la maladie, le patient se voit prescrire de la colchicine. L'outil affecte le métabolisme de l'acide urique dans le corps et a un effet analgésique et anti-inflammatoire prononcé lors d'une crise aiguë de goutte.

Le médicament principal pour le traitement de la goutte à tous les stades est l'allopurinol. L'outil empêche la formation et l'accumulation de dépôts d'urate dans les tissus articulaires et contribue à leur dissolution et à leur excrétion par le corps..

Recommandations générales pour le traitement articulaire

Pour toutes les pathologies articulaires des gros orteils, il existe plusieurs conseils, après lesquels vous pouvez réduire l'intensité des crises de douleur:

  1. En cas de douleur et d'inflammation dans les articulations, le doigt doit être fixé dans une position fixe jusqu'à ce que les causes du malaise soient clarifiées.
  2. Pour minimiser toute charge sur l'articulation malade - ne marchez pas, abandonnez le travail «debout», arrêtez de faire du sport.
  3. Portez des chaussures orthopédiques confortables ou sur mesure.
  4. Des bains de pieds chauds avec des herbes médicinales ou des huiles essentielles aideront à réduire l'inconfort, à soulager l'enflure et l'inflammation..
  5. Pour réduire la charge sur l'articulation douloureuse, vous pouvez utiliser des coussinets orthopédiques, qui sont vendus dans n'importe quelle pharmacie.

Le traitement du gros orteil doit être complet. En plus des comprimés et des injections, des pommades anti-inflammatoires et analgésiques doivent être appliquées quotidiennement sur l'articulation touchée, une physiothérapie doit être effectuée: magnétothérapie, applications d'ozokérite et de boue cicatrisante, exposition au laser.

Avec l'arthrite et l'arthrose du premier orteil, les lotions avec bile médicale et Bishofit aident bien.

Dans les cas non publiés, vous pouvez essayer de remettre (repositionner) le joint endommagé à sa place. Si la déformation articulaire est sévère, la chirurgie sera le seul traitement.

Conclusion

La douleur dans l'articulation du gros orteil est le signe de nombreuses maladies parfois dangereuses. Chaque cas mérite l'attention la plus proche et les conseils d'experts. Seul un médecin peut établir le bon diagnostic et conseiller sur la façon de traiter la pathologie articulaire..