logo

Pourquoi le dos en bas à gauche peut-il faire mal et que faire??

Que dois-je faire si mon dos me fait mal en bas à gauche? On ne peut répondre sans ambiguïté à cette question que si elle clarifie d'abord la nature de cette douleur et sa cause. Par nature, la douleur peut être aiguë, des crampes ou vice versa, constante, monotone, douloureuse. La douleur elle-même est déjà un signe négatif, elle cause des souffrances physiques et mentales au patient, aggrave la qualité de sa vie.

Les causes

Mais dans certains cas, une telle douleur indique un processus pathologique de grande envergure qui ne peut pas être guéri avec un comprimé de dipyrone ou d'herbes de grand-mère. Une thérapie complexe est nécessaire et, dans certaines situations, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Le plus souvent, les maux de dos à gauche s'accompagnent de maladies et de processus pathologiques tels que:

  • Maladies de l'appareil locomoteur avec lésions de la colonne vertébrale (ostéochondrose avec déplacement du disque intervertébral, courbure de la colonne vertébrale, lésions spécifiques de la colonne vertébrale par tumeur, tuberculose).
  • Maladie rénale avec formation de calculs dans le bassin rénal
  • Maladies cardiaques - angine de poitrine, infarctus du myocarde
  • Lésions des poumons et de la plèvre - pleuropneumonie
  • Myosite
  • Maladies de la cavité abdominale
  • Grossesse

Système musculo-squelettique

Les maux de dos à gauche peuvent déranger avec des maladies de la colonne vertébrale, et cette catégorie de maladies est leur cause la plus fréquente. L'essentiel est que certaines raisons (surcharge pondérale, faible immunité) peuvent entraîner des troubles métaboliques, une dystrophie et un amincissement du disque intervertébral. Un tel disque lors d'efforts physiques (mouvements brusques, haltérophilie) se déplace dans un sens ou dans l'autre, dans ce cas, vers la gauche. Il y a atteinte et inflammation réactive des racines sensibles postérieures gauche des nerfs spinaux, une douleur lombaire gauche caractéristique apparaît.

De la même manière, les nerfs sont violés et enflammés lorsqu'ils sont pliés sur le côté (scoliose) de la colonne lombaire. La cause peut être la même ostéochondrose, une posture incorrecte constamment maintenue. Dans un processus oncologique avec localisation dans le bas du dos, une tumeur se développe à gauche et tous les muscles, les os, le cartilage et les nerfs qui sont détruits sont détruits. Cette condition est caractérisée par une douleur intense, qui ne peut être soulagée que par des analgésiques narcotiques..

Des douleurs assez visibles dérangent le patient avec une myosite lombaire gauche. Le bas du dos droit et gauche sont de grandes masses musculaires. Sous l'influence de facteurs défavorables (hypothermie, stress physique), un processus inflammatoire se développe dans ces muscles. Ce processus provoque une douleur intense, aggravée par la respiration, la toux et la modification de la position du corps..

Maladies des organes internes

Le rein gauche est projeté sur la région lombaire gauche. Par conséquent, les maladies de cet organe provoquent généralement des douleurs dans le bas du dos à gauche. La douleur peut être aiguë et soudaine, comme avec les coliques rénales, ou vice versa, sourde et douloureuse avec la pathologie rénale chronique. Le syndrome de la douleur rénale est tellement similaire à celui des maladies de la colonne vertébrale, que sans études diagnostiques spéciales, ces conditions sont faciles à confondre et à prendre une maladie pour une autre. Une caractéristique distinctive de la maladie rénale est le soi-disant symptôme de Pasternatsky - augmentation de la douleur lors de la frappe (pas forte!) Dans la projection du rein. Certes, sans analyse d'urine en laboratoire, la fiabilité de ce symptôme laisse beaucoup à désirer..

L'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde s'accompagnent le plus souvent de douleurs derrière le sternum. Mais avec des dommages aux sections postérieures du muscle cardiaque, la nature du syndrome de la douleur change - le dos fait mal sous l'omoplate gauche, donne au bras gauche, au bas du dos et à la mâchoire inférieure. La douleur s'accompagne d'une peur de la mort et peut être si intense que des stupéfiants peuvent être nécessaires pour la soulager (bien sûr, à l'intérieur des murs de l'hôpital).

Avec la pneumonie (pneumonie), la plèvre dans ses parties inférieures peut être affectée. Les surfaces pleurales enflammées se frottent les unes contre les autres pendant la respiration, ce qui provoque des douleurs lombaires de chaque côté. La douleur s'intensifie, la température augmente si du liquide s'accumule dans la cavité pleurale.

Diverses maladies de la cavité abdominale en plus des douleurs abdominales peuvent provoquer des douleurs au bas du dos du côté gauche. En pathologie aiguë nécessitant une intervention chirurgicale immédiate (inflammation du péritoine, obstruction intestinale), la douleur est sévère et s'accompagne d'une tension musculaire dans la paroi abdominale. Avec des processus lents prolongés dans le foie, le pancréas, l'estomac du patient, des douleurs chroniques douloureuses sont dérangeantes. Ils ne sont pas intenses, mais en raison de leur nature constante, le patient ressent une gêne.

Quant à la grossesse, les différends ne disparaissent toujours pas - qu'est-ce qu'une maladie ou une condition normale? D'une manière ou d'une autre, mais porter un fœtus entraîne un changement dans tous les processus physiologiques du corps et l'apparition de diverses douleurs, y compris le bas du dos gauche. Dans ce cas, la douleur est causée par un certain nombre de facteurs - une augmentation de la pression intra-abdominale, un déplacement des organes internes et une compression par leur utérus gravide, une augmentation supplémentaire de la charge sur la colonne vertébrale avec la masse du fœtus. Si la douleur s'intensifie et que des saignements des organes génitaux sont notés, alors, très probablement, des complications menaçant la vie de la mère et du fœtus se sont développées. Devrait aller d'urgence à l'hôpital en ambulance.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic et le traitement de la douleur dans le côté gauche du bas du dos sont effectués par plusieurs spécialistes - un thérapeute, un neurologue, un radiologue, un échographe et, si nécessaire, un gynécologue, un chirurgien et un traumatologue. Au début, la prescription et la nature de la douleur du côté gauche sont clarifiées - brûlures, douleurs, tiraillements, donner, ne pas donner à d'autres parties du corps. Sur la base de symptômes spécifiques, lors de l'examen, une pathologie de la colonne vertébrale ou des organes internes peut être suspectée.

Mais sans tests de laboratoire ne peut pas faire. Dans un établissement médical, le sang et l'urine sont prélevés pour une analyse générale. Récemment, les tests sanguins de laboratoire pour les marqueurs de certaines maladies sont devenus populaires. Enregistrement obligatoire d'un électrocardiogramme pour confirmer ou exclure une maladie cardiaque. Si nécessaire, effectuez des diagnostics plus approfondis - radiographie, échographie, tomodensitométrie.

Il n'y a pas de recommandations uniques concernant le traitement de la douleur lombaire gauche. Actuellement, pour lutter contre cela et d'autres douleurs, l'industrie pharmacologique a développé tout un arsenal de médicaments appropriés, des analgésiques. Mais les analgésiques sont loin d'être toujours en mesure de résoudre le problème, car ces médicaments éliminent la douleur, mais n'éliminent pas sa cause. De plus, l'anesthésie n'est pas recommandée avant un examen physique, car elle fausse le tableau clinique et rend le diagnostic difficile.

Pour la même raison, la médecine traditionnelle doit être utilisée avec prudence. Ils ne doivent être utilisés qu'en association avec des produits pharmaceutiques. Avec les maladies de la colonne vertébrale, les procédures physiothérapeutiques, les exercices thérapeutiques, les massages, la thérapie manuelle donnent un excellent résultat. Mais ces méthodes de traitement sont absolument inacceptables pour la tuberculose, les tumeurs, la grossesse, certaines maladies de la peau et les pathologies du système cardiovasculaire. Lors du traitement de la douleur lombaire gauche, comme toute autre, une approche strictement individuelle est nécessaire. Et ils ne peuvent le faire que dans un établissement médical.

Nous vous recommandons également de lire les causes courantes des douleurs au bas du dos et que faire si votre dos vous fait mal en toussant..

Douleur au bas du dos gauche chez la femme

La douleur au bas du dos gauche chez la femme est un symptôme caractéristique que des processus pathologiques se produisent dans le corps. Dès que la fille a ressenti une traction ou une douleur aiguë sous le bas du dos, il est nécessaire de consulter un thérapeute ou un médecin qui traite le dos.

Des sensations douloureuses à gauche dans le bas du dos et les symptômes qui l'accompagnent indiquent qu'une femme peut éprouver des processus inflammatoires des organes internes (reins, système génito-urinaire et autres), une altération de la fonction intestinale ou une constriction des terminaisons nerveuses. La douleur peut également être causée par un traumatisme des tissus mous ou osseux du dos..

Les causes

Afin de déterminer les causes des douleurs douloureuses ou aiguës du bas du dos à gauche, vous devriez consulter un thérapeute. Ce spécialiste procédera à un examen préliminaire, puis assignera une étude supplémentaire à l'aide de méthodes d'analyse instrumentale..

Les principaux facteurs provoquant des douleurs près de la colonne vertébrale inférieure comprennent les facteurs suivants:

  • processus inflammatoires du système génito-urinaire;
  • processus inflammatoires dans les organes respiratoires supérieurs;
  • violation des intestins (obstruction);
  • la présence de tumeurs malignes ou bénignes;
  • ulcère gastrique.

Maladies du système génito-urinaire

Si la douleur au bas du dos chez la femme est douloureuse, cela peut être un signal caractéristique que le patient a des processus pathologiques dans le système génito-urinaire. L'une des pathologies courantes est les calculs rénaux ou canalaires..

Pour confirmer cette maladie, il est nécessaire de prêter attention aux symptômes qui l'accompagnent: douleur lors de la miction, désir constant d'aller aux toilettes, sensation de brûlure et perturbations du cycle menstruel. Ce phénomène se produit en raison d'une hypothermie ou d'une inflammation des organes adjacents, la fille doit donc immédiatement consulter un spécialiste et suivre une thérapie antimicrobienne.

Inflammation des voies respiratoires supérieures

Les processus inflammatoires dans la partie inférieure du diaphragme ou du poumon peuvent provoquer de graves douleurs au bas du dos chez les femmes. Cette pathologie est causée par l'ignorance de la pneumonie ou des maladies catarrhales. Des symptômes tels que l'inconfort et la douleur sont également caractéristiques du cancer du poumon.Par conséquent, pour tout symptôme caractéristique, une femme doit immédiatement consulter un spécialiste.

Le système des vaisseaux sanguins et du cœur est situé dans le diaphragme, de sorte que son inflammation peut provoquer des maladies du système cardiovasculaire. Le traitement implique des antibactériens et des analgésiques.

Violation du travail des organes internes

L'occlusion intestinale est la principale cause de fortes douleurs douloureuses dans le bas-ventre. Avec une constipation prolongée, une douleur peut être ressentie à gauche ou derrière le dos. En plus de ce symptôme, une femme souffre de ballonnements et de flatulences sévères. Le traitement implique l'utilisation d'agents aprotiques ou de lavements nettoyants. Dans certains cas, le patient est rincé avec le rectum.

Tumeurs malignes

Les tumeurs malignes peuvent affecter à la fois les organes abdominaux et les structures osseuses de la colonne vertébrale. Pour déterminer avec précision la localisation de la tumeur, une imagerie par résonance magnétique est prescrite au patient. Cette méthode de diagnostic vous permet d'obtenir une image détaillée des tissus mous et osseux..

Ulcère érosif et peptique

La famine ou la consommation excessive d'aliments gras, épicés ou lourds peut provoquer une acidité élevée dans l'estomac, à la suite de quoi le patient commencera le processus de destruction de la muqueuse gastrique. Ce phénomène s'accompagne de douleurs et d'inconfort intenses. Après un certain temps, de petits trous se forment dans les parois affectées à travers lesquelles l'acide gastrique pénètre dans les organes adjacents, commençant à les affecter. Cela provoque une douleur intense qui est presque impossible à supporter..

Classification de la douleur

Lorsque le patient se plaint de douleurs intenses à gauche ou au bas du dos, le médecin pose d'abord des questions sur les sensations au moment de sonder l'endroit où le bas du dos fait mal. Ceci est fait afin de déterminer la nature des processus pathogènes. Au total, il existe deux types de douleurs lombaires: aiguës et tiraillantes. Le patient a une forme aiguë de la maladie, une douleur intense est observée, ce qui affecte la qualité de la vie humaine.

Le plus souvent, de telles douleurs sont observées même après un effort physique à court terme, et si vous faites un mouvement imprudent ou soulevez un fardeau plus important, cela entraînera un mal de dos. Le lumbago est paroxystique et soudain, à cause duquel une personne se bloque simplement en place et peut-être seulement peut déplacer le point d'appui sur l'un des côtés. Mais si vous commencez à bouger, vous ressentirez une douleur intense dans la région gauche du dos, au même point qu'auparavant..

Mais une douleur douloureuse peut accompagner la patiente tout le temps, sans la harceler. Au début, vous pouvez vivre calmement avec cette douleur, mais elle entraîne ensuite une raideur des mouvements. Les causes d'exacerbation sont les suivantes:

  • Mouvements nets et bâclés.
  • Hypothermie.
  • Mouvement rapide.
  • Grande activité physique.

Si la patiente néglige depuis longtemps d'aller chez le médecin, elle s'habitue progressivement à la position du corps dans laquelle elle n'est pas gênée par la douleur. Mais à cause de cela, au fil du temps, des pathologies du système musculo-squelettique, ainsi que des pathologies des organes internes apparaissent.

Diagnostic

En cas de douleur dans le dos gauche, vous devez recourir à toutes les mesures diagnostiques possibles. L'auto-examen et l'automédication ne sont pas une option, car ils peuvent sérieusement nuire à votre santé. Chaque femme doit consulter un médecin qualifié dans les cas suivants:

  • Si une douleur persistante est observée pendant trois jours.
  • Plus de deux semaines, il y a une douleur douloureuse dans la région lombaire.
  • Si la douleur à gauche ou en dessous du bas du dos chez la femme donne aux points environnants du corps.

Consultation avec un thérapeute pour les maux de dos

Si une douleur a été remarquée dans le bas du dos à gauche ou à l'arrière, vous devez d'abord consulter un thérapeute et lui, dans ce cas, peut référer le patient à un traumatologue. Parfois, pour découvrir la cause de la douleur, il suffit d'examiner le patient afin d'étudier ses antécédents médicaux.

Le thérapeute peut toujours référer le patient pour examen à un chirurgien, un gynécologue, un néphrologue et d'autres médecins. De telles directions ne doivent pas être négligées. Parfois, pour diagnostiquer, il est nécessaire de passer par toutes les études biologiques, l'échographie, la radiographie et même l'IRM. Cela vous permettra de créer une image holistique et de déterminer correctement la cause de la douleur.

La prévention

Afin de ne pas vous soucier constamment de la douleur sur le côté gauche du dos, vous devez respecter certaines recommandations. Vous devez d'abord garder votre posture tout le temps. Au fil du temps, cela deviendra une habitude, ce qui réduira considérablement la charge sur la région lombaire. De plus, ne transportez pas de charges lourdes, mais si cela est nécessaire, alors lorsque vous les soulevez, vous devez plier les genoux et garder le dos droit.

Si une personne a un travail sédentaire qui a lieu au moins cinq jours par semaine, vous devez prendre soin de la présence d'une chaise avec un dossier confortable, afin qu'il soit plus facile de garder le dos droit. Et pour éviter les douleurs latérales dans le bas du dos et au-dessus, vous devez constamment surveiller votre propre poids. Il ne doit pas dépasser la norme. Exercices utiles et autres mesures pour renforcer les muscles de la colonne vertébrale.

Souvent, les gens ne font pas attention à l'inconfort constant et à la douleur sur le côté du dos. Pour cette raison, la pathologie commence à s'aggraver, à partir de laquelle la personne s'aggrave et le traitement est considérablement compliqué. Une bonne prévention consiste à demander l'aide d'un professionnel qui peut déterminer le niveau d'activité physique nécessaire pour le patient.

Il est important de ne pas en faire trop, car ce n'est qu'alors que l'activité physique sera bénéfique. Mais les mesures préventives doivent être complètes, il est donc préférable de renoncer à l'alcool, de fumer, de bien manger, de marcher souvent au grand air. Il faut alterner activité vigoureuse et bon repos, pour que le corps ait le temps de se remettre du stress.

Vous pouvez utiliser des corsets spéciaux pour soutenir le dos, ainsi que des matelas orthopédiques. Tout mal de dos ne peut être traité que par de vrais professionnels éprouvés, sans abuser des recettes de la médecine traditionnelle. Leur mauvaise utilisation ne peut qu'aggraver la situation..

Douleur au bas du dos gauche

La douleur dans le bas du dos gauche est un symptôme courant, qui est dit lors de la première visite chez le médecin au sujet des nombreux changements trophiques dans le dos. La douleur dans le côté gauche du bas du dos peut signaler non seulement le développement d'un syndrome radiculaire, mais aussi des problèmes avec les reins, les muscles et les intestins. La douleur dans le côté gauche du bas du dos peut être à la fois une conséquence de blessures et également causée par des dommages aux organes internes situés à ce niveau. Une indication distincte de la douleur à gauche du bas du dos peut être un syndrome vertébral de grande envergure, qui est causé par des dommages à l'innervation parasympathique des organes et des muscles.

Les causes

La douleur dans la région lombaire de gauche peut être associée aux pathologies suivantes:

  • Maladies du système génito-urinaire;
  • Inflammation du diaphragme et de la plèvre du poumon;
  • Violation de la perméabilité;
  • Oophorite;
  • Profonde ulcère gastrique au niveau du fond;
  • Tumeurs.

Avant d'éliminer la douleur, vous devez connaître le diagnostic et les causes de son apparition. Pour le diagnostic correct, ils utilisent des méthodes d'IRM et de rayons X, effectuent un test sanguin pour la présence d'urée et d'enzymes métastatiques, réalisent des clôtures de biopsie.

Maladies génito-urinaires

La douleur dans le bas du dos vers la gauche peut être un signal pour le développement de maladies génito-urinaires - par exemple, des calculs rénaux ou un cancer de l'uretère. Dans ce cas, vous devez faire attention aux autres symptômes - miction douloureuse ou son absence, problèmes de menstruation ou d'éjaculation. Vous devez également faire attention à la nature de la douleur: tiraillante et sévère - ils peuvent parler de différentes maladies.

Chez les hommes, avec le développement de la douleur dans le sacrum à gauche, on peut parler de changements dans la prostate, car elle peut se développer de manière inégale et rayonner d'un côté. Chez la femme, le développement de maladies de l'utérus, des trompes de Fallope et des ovaires est possible. La maladie la plus courante est une grossesse extra-utérine située dans la trompe de Fallope..

Une miction douloureuse peut indiquer des problèmes au niveau des voies urinaires et des reins. Si le dos fait mal en bas à gauche, le plus souvent diagnostiqué est la néphrite, l'urolithiase ou le cancer du rein. La vessie peut également être anormalement située sur la gauche, par conséquent, avec une urétrite ou des dommages à la membrane, la douleur sera située dans le bas du dos gauche.

Lésions du diaphragme

Si avec un cancer du poumon ou une pneumonie une personne a une douleur au bas du dos à gauche, alors nous pouvons dire que l'inflammation a été transmise de la plèvre au diaphragme, et plus précisément à son coin inférieur. Le diaphragme est un complexe musculaire qui soutient la contraction rythmique des poumons d'une personne. Le cœur est également situé dans le diaphragme, car son inflammation est une maladie critique.

Le traitement est basé sur l'utilisation de stéroïdes glucocorticoïdes anti-inflammatoires et d'antibiotiques visant à arrêter le développement de l'inflammation. Pour la région lombaire, un tel traitement est prescrit sous forme d'injections dans les fesses et de pommades stéroïdes chauffantes.

Une occlusion intestinale

Une maladie lombaire peut survenir en raison d'une obstruction intestinale altérée et du développement d'un blocage fécal. Un mal de dos sur le côté gauche fera mal avec la constipation du côlon descendant du gros intestin, et des ballonnements peuvent être perceptibles, également douloureux avec une grande quantité. Le traitement peut être chirurgical ou administrer des lavements nettoyants..

Oophorit

Le bas du dos sur le côté gauche fait également mal à cause de l'ovariite, qui est le développement de tumeurs malignes dans les glandes utérines. Normalement, ils sécrètent un secret qui tapisse la frange intérieure des trompes de Fallope et aide au mouvement de l'œuf. Si une femme a des douleurs au bas du dos, c'est une indication non ambiguë de contacter un gynécologue, car les formations dans les glandes peuvent se développer en une tumeur maligne.

Un faible niveau d'alcali dans l'estomac peut provoquer la corrosion de l'acide par sa paroi. Si l'acide corrode complètement la paroi, un trou se forme à travers lequel il pénètre dans les organes environnants. Les causes de cette maladie en l'absence de pepsine. La condition nécessite un traitement urgent, car si le côté gauche du bas du dos fait mal, vous devez appeler une ambulance dès que possible.

Tumeurs des organes pelviens

Si, avec une éventuelle tumeur, le bas du dos fait mal à gauche, on peut juger de la survenue d'une éducation dans le rein, l'ovaire, la glande surrénale ou le côlon. Ces maladies sont diagnostiquées par IRM et radiographies, tests sanguins et échantillonnage dans le dos de la colonne vertébrale et dans la région lombaire - cela aidera à comprendre pourquoi le bas du dos du côté gauche du dos fait mal, ce qui vous permettra de commencer un traitement en temps opportun.

Avec les tumeurs, le mal de dos est en bas à gauche en raison du corps tumoral lui-même, qui peut perforer plusieurs tissus et détruire les tissus nerveux, ainsi que des substances toxiques qui sécrètent des tumeurs pour leur protection. Pour les hommes, il est particulièrement important de faire attention au fait que si le dos fait mal dans la région sacrée, cela peut signaler une tumeur de la prostate en développement.

Je vous conseille de lire plus d'articles sur le sujet

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Le médecin est un thérapeute manuel, un traumatologue orthopédiste, un thérapeute à l'ozone. Méthodes d'exposition: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique analgésique, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Après la menstruation, le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal

Pourquoi le bas du dos fait mal

Lombalgie pendant la grossesse du premier trimestre

Pourquoi ça fait mal dans le bas du dos à gauche et que faire?

Lorsqu'il y a des douleurs dans le bas du dos à gauche, les gens n'y attachent pas toujours d'importance, croyant à tort que cela est dû à une fatigue normale après un travail physique. Cependant, si ce symptôme se produit, vous devez immédiatement contacter la clinique et subir un examen complet, car la douleur apparaît souvent avec des pathologies graves.

Causes et symptômes associés

Le syndrome de douleur lombaire est généralement associé à des troubles de la fonctionnalité de la colonne vertébrale, mais la cause peut être des maladies d'organes internes complètement différents - ovaires, reins, tractus gastro-intestinal, etc..

Pourquoi ça arrive? Le fait est que dans la zone lombaire, il existe un grand nombre de terminaisons nerveuses et de gros nerfs qui sont interconnectés avec d'autres systèmes du corps. C'est pourquoi la douleur, par exemple du cœur, est transmise au bas du dos. Il y a de graves violations, qui seront discutées plus tard..

Crampe

Lorsque les muscles sont étirés, le syndrome douloureux se caractérise par une manifestation à court terme. Autrement dit, il est présent jusqu'à ce que le système musculaire soit restauré. Il se produit avec des charges excessives sur le dos, pendant un traumatisme, après des exercices de force ou mal exécutés. Une autre raison est la position incorrecte du tronc avec des poses statiques prolongées. Durée de la douleur - 3-4 jours (lors de l'utilisation d'anesthésiques).

Symptômes supplémentaires d'entorses:

  • localisation claire de la douleur;
  • caractère - tranchant et fort, aggravé par les mouvements;
  • mobilité réduite;
  • affaiblissement du seuil de douleur en position assise avec une inclinaison ou un soutien;
  • crampes musculaires.

Hernie intervertébrale

Une hernie se développe pendant longtemps, par conséquent, avant son apparition, une personne a d'autres maladies de la colonne vertébrale. En conséquence, une douleur légère se produit parfois. Une hernie est une formation qui apparaît entre les vertèbres. Cette pathologie est considérée comme dangereuse, par conséquent, vous devez immédiatement contacter un spécialiste.

Caractéristiques spécifiques:

  • douleur irradiant à l'arrière de la cuisse gauche;
  • l'inconfort s'intensifie après un long séjour dans une position - le plus souvent sédentaire;
  • engourdissement de la colonne lombaire;
  • sensation de chair de poule sur le dos, les jambes, les pieds et les doigts;
  • la nature de la douleur fait mal, qui est brusquement remplacée par une douleur aiguë.

Spondylarthrose

La spondylarthrose est une complication de l'ostéochondrose vertébrale. Lorsque la distance intervertébrale diminue, la charge sur les articulations du type arqué augmente.

Dans ce contexte, les symptômes suivants se développent:

  • raideur
  • Douleur contondante;
  • inconfort;
  • croissance osseuse.

Lorsque la spondylose progresse rapidement, les racines nerveuses sont irritées, ce qui entraîne des douleurs lancinantes localisées non seulement dans le bas du dos, mais également dans la jambe gauche.

Dysfonction articulaire sacro-iliaque

La douleur sur le côté gauche du bas du dos se produit lorsque l'articulation sacro-iliaque est limitée dans sa mobilité. La maladie se caractérise par un blocage de cette zone pour diverses raisons - des blessures banales à l'infection..

Vous pouvez reconnaître par les signes suivants:

  • la douleur irradie vers le bassin, l'aine, puis se déplace vers la hanche et la jambe;
  • mobilité réduite;
  • une gêne apparaît.

Un dysfonctionnement de la CPS peut indiquer des troubles graves tels que la spondylarthrite ankylosante, la tuberculose articulaire, etc. Par conséquent, une attention médicale urgente est requise..

Protrusion de disque intervertébral

Avec la saillie, la localisation des disques intervertébraux est perturbée. La maladie est caractérisée par des changements dégénératifs-dystrophiques. La principale raison est la lésion de la colonne vertébrale et la vieillesse. La douleur survient uniquement lorsqu'un nerf voisin est pincé. Sinon, il est impossible de détecter une pathologie par la douleur, car elle est absente.

Les caractéristiques:

  • raideur de la partie inférieure de la colonne vertébrale;
  • engourdissement de tous les membres;
  • affaiblissement du système musculaire des jambes;
  • la nature de la douleur est intense et brûlante;
  • inconfort lors de la montée;
  • affaiblissement de la mobilité;
  • rarement - altération de la fonction de la vessie.

Spondylolisthésis dégénératif

Avec cette maladie, les vertèbres sont déplacées les unes par rapport aux autres. La maladie est la conséquence d'autres pathologies vertébrales, elle ne survient donc pas immédiatement. Initialement, la douleur est localisée dans les segments lombo-sacrés, puis se déplace vers le côté gauche du bas du dos.

Symptômes spécifiques:

  • augmentation du seuil de douleur après un effort statique ou physique prolongé;
  • la formation d'un approfondissement et la présence d'un processus épineux supérieur dans la 5 vertèbre lombaire;
  • tension musculaire de la colonne vertébrale;
  • déformation du dos (croissance de la bosse);
  • perte de sensation dans l'aine, les jambes;
  • faiblesse musculaire;
  • perturbation des organes pelviens.

Fonctionnalité - à mesure que la démarche de progression se développe, comme les funambules. Le patient se déplace sur des genoux légèrement fléchis, place le pied sur une seule ligne.

Pierres dans les reins

Avec la lithiase urinaire du rein gauche, les sensations de douleur n'apparaissent que dans les cas où les formations rocheuses se déplacent activement. La reconnaissance de la lithiase urinaire est assez simple:

  • la douleur apparaît pendant la miction;
  • la présence de caillots sanguins dans l'urine;
  • miction trop fréquente;
  • nausée et vomissements;
  • la nature de la douleur est aiguë et piquante;
  • l'inconfort se déplace vers les reins et d'autres organes;
  • protrusion d'une sueur froide ou de fièvre;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • ballonnements.

Pancréatite

Avec la pancréatite, des processus inflammatoires se produisent dans le pancréas, de sorte que la douleur se produit dans le haut de l'abdomen et se propage rapidement vers le côté gauche du dos. La principale cause de la maladie est une sortie perturbée des enzymes, contre laquelle non seulement les tissus mais aussi les organes internes sont détruits.

La maladie est mortelle, alors faites attention à ces symptômes supplémentaires:

  • la douleur peut être sourde ou aiguë ou douloureuse;
  • l'inconfort augmente après avoir mangé de la nourriture;
  • apparition possible d'un choc douloureux;
  • avec une inflammation de la glande entière, la douleur entoure le corps;
  • température très élevée;
  • saute dans la pression artérielle vers le haut ou vers le bas;
  • affûtage des traits du visage;
  • blanchiment de la peau;
  • nausées et vomissements de résidus non digérés;
  • hoquet, rots;
  • constipation ou, inversement, diarrhée;
  • dyspnée;
  • ballonnements;
  • jaunissement du blanc des yeux;
  • à l'avenir - un changement dans la couleur de la peau: du gris au jaune avec la formation de taches bleues.

Infection rénale

La cause de l'infection rénale est la pénétration d'agents pathogènes à travers la lymphe et le liquide sanguin. Les reins nettoient le corps des substances nocives et des agents pathogènes, mais lorsqu'ils accumulent une quantité excessive, des processus inflammatoires se produisent. Le plus souvent, l'infection provoque une pyélonéphrite, une pyélite et une glomérulonéphrite.

Lorsque le rein gauche est touché, une douleur survient dans la région lombaire gauche. La pathologie est complétée par de tels signes:

  • douleur intense ou sourde;
  • nausée et vomissements;
  • fièvre;
  • sensation de brûlure pendant la miction;
  • une forte augmentation de la température corporelle;
  • la présence de caillots purulents ou sanguins dans l'urine, ce qui modifie l'odeur et la teinte;
  • vertiges;
  • faiblesse du corps;
  • augmentation de la pression artérielle.

Problèmes gynécologiques

Le système urogénital d'une femme est directement interconnecté avec les gros nerfs de la colonne vertébrale, de sorte que la douleur est souvent transmise à la région lombaire. Il y a plusieurs raisons à cela:

  1. Kystes, fibromes et autres néoplasmes de nature bénigne et maligne.
  2. Varices pelviennes.
  3. Rupture ovarienne.
  4. Endométriose.
  5. Menstruation.
  6. Appendice d'appendices.
  7. Infection.
  8. Polypose et autres.

Les problèmes gynécologiques apparaissent ainsi:

  • douleurs abdominales basses;
  • fatigabilité rapide;
  • Irrégularités menstruelles;
  • inconfort dans la vie intime;
  • écoulement abondant (avec ou sans odeur désagréable);
  • urination fréquente.

Rectocolite hémorragique

Avec la colite ulcéreuse, le côlon est affecté, l'inflammation se manifeste à différentes intensités. Par conséquent, la douleur dans le bas du dos à gauche peut avoir un caractère différent.

Pour reconnaître la maladie, faites attention aux symptômes suivants:

  • diarrhée chronique;
  • perte de poids;
  • la présence de sang dans les selles;
  • la constipation est très rare;
  • les excréments peuvent contenir de l'exsudat purulent;
  • des selles fréquentes qui s'avèrent fausses;
  • lors de la défécation, au lieu des matières fécales, du mucus sort;
  • incontinence fécale;
  • ballonnements;
  • signes d'intoxication - nausées et vomissements, fièvre, arythmie, perte d'appétit.

Grossesse

Lors du portage du fœtus, notamment au 2ème et 3ème trimestre, le corps féminin est soumis à des contraintes importantes, contre lesquelles une pression est exercée sur la colonne vertébrale. Un utérus en croissance presse de l'intérieur, donc la douleur à gauche dans le bas du dos est une condition normale. Cependant, pour éliminer le risque de maladie, vous devez contacter votre gynécologue avec cette question..

La localisation du syndrome douloureux est le bas du dos, l'aine et le périnée. Le personnage est terne et ceinturant. Si une femme commence à bouger, la douleur devient plus forte, mais après un bon repos, elle disparaît d'elle-même.

Pathologie de la rate

La rate est un organe très sensible qui réagit rapidement à tout processus inflammatoire douloureux. Dans le bas du dos à gauche, cela peut faire mal en raison de telles pathologies:

  • kyste de la rate;
  • infarctus des organes;
  • inflammation;
  • infection
  • splénomégalie (augmentation de la taille);
  • croissance cancéreuse.

Symptômes, sauf maux de dos:

  • la transition de la douleur dans l'abdomen, l'aine;
  • la nausée;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • fièvre;
  • ceinture de toute la région lombaire;
  • douleur douloureuse.

Maladies gastro-intestinales

Lorsque des processus inflammatoires se produisent dans les organes du tractus gastro-intestinal, la douleur irradie toujours vers le bas du dos à gauche. La cause peut être de tels processus pathologiques:

  • gastrite;
  • ulcère;
  • une hernie dans l'œsophage;
  • obstruction intestinale.

Comment distinguer les douleurs à l'estomac des autres:

  • la douleur s'intensifie lors des mouvements;
  • nausée et vomissements;
  • une attaque est notée après avoir mangé abondamment;
  • lourdeur dans l'estomac;
  • brûlures d'estomac fréquentes;
  • perte d'appétit;
  • la nature de la douleur - de la coupe très nette à la douleur sourde.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, avec les cardiopathies ischémiques (infarctus du myocarde, angine de poitrine, accident vasculaire cérébral, etc.), la douleur est localisée dans la région lombaire, respectivement, de l'organe affecté. Le syndrome douloureux est d'une nature différente - des douleurs, des pincements, des brûlures, des piqûres doivent être présentes dans le sternum.

Autres symptômes:

  • arythmie, tachycardie ou bradycardie;
  • diminution ou augmentation de la pression artérielle;
  • maux de tête, vertiges;
  • lors de la prise d'analgésiques, l'effet ne se produit pas;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • pâleur ou rougeur de la peau du visage;
  • sensation de mutisme dans les membres;
  • tremblement de la main;
  • évanouissement.

Oophorit

L'ovariite est la formation d'une tumeur maligne dans les glandes de l'utérus d'une femme. Dans le processus inflammatoire de la glande utérine et de l'ovaire gauche, la douleur se diffuse toujours dans la région lombaire gauche, car les trompes de Fallope sont enflammées.

Avec une exacerbation de la maladie, les symptômes suivants sont détectés:

  • fièvre, fièvre, frissons;
  • faiblesse dans tout le corps;
  • douleur intense dans le bas-ventre;
  • douleur pendant la miction;
  • douleur dans la tête et les muscles;
  • pertes vaginales avec exsudat purulent;
  • inconfort sévère pendant les rapports sexuels;
  • saignement utérin.

Tumeurs des organes pelviens

Le petit bassin et la région lombaire sont étroitement liés, par conséquent, aux maladies de ces organes (reins, glandes surrénales, côlon, ovaires, etc.), la douleur se propage à la partie inférieure de la colonne vertébrale. Cela peut être tout processus inflammatoire, infection, formation de tumeurs, adénome de la prostate, etc..

Les symptômes dépendent de la pathologie, mais la douleur est toujours localisée non seulement dans le bas du dos, mais aussi dans les organes pelviens.

Autres raisons

Il existe un certain nombre de raisons relativement inoffensives, dont il n'est pas difficile de se débarrasser:

  1. Hypothermie, qui provoque une inflammation des tissus musculaires.
  2. Tension musculaire sur fond d'effort physique (dur labeur, sport).
  3. Inactivité (la congestion se développe).
  4. La période post-partum, lorsque les systèmes squelettique et musculaire reviennent à la normale.
  5. Certaines maladies pulmonaires - tuberculose, pleurésie, pneumonie, etc. Les symptômes sont complétés par des douleurs dans les poumons, une toux, une hémoptysie, de la fièvre, un essoufflement et une faiblesse.
  6. Inflammation intestinale - colite, entérite, duodénite, etc. La nature de la douleur dans ce cas est aiguë, des crampes apparaissent toujours et une douleur est présente dans le bas du dos et dans le nombril. Souvent, des diarrhées, des nausées et des vomissements se produisent.

Types de douleurs au bas du dos gauche

Tranchant. Dans la douleur aiguë, un lumbago se produit. La douleur irradie vers les membres inférieurs, l'aine. La sévérité des sensations survient soudainement, elle entrave les mouvements du patient, provoque des tensions musculaires. Lumbago peut survenir après un effort physique, une flexion ou une action brusque. Le plus souvent, la raison réside dans les maladies de la colonne vertébrale.

Stupide. La douleur sourde est caractérisée par la constance. Elle survient avec diverses maladies des reins, des intestins, de la colonne vertébrale, etc. Un syndrome de douleur sourde accompagne le développement de néoplasmes tumoraux. Elle peut apparaître après un effort physique excessif, des poses statiques, avec un mode de vie sédentaire, pendant la grossesse. Chez les femmes, cela peut indiquer des pathologies gynécologiques, chez les hommes - à propos de la prostatite..

Tirant. Avec des douleurs de traction, l'inconfort se propage le plus souvent au bas de l'abdomen, couvrant une zone assez grande. Cela est dû au fait que des sensations de traction se produisent pendant les processus inflammatoires de tous les organes internes. Si la vessie ou les reins sont touchés, une douleur est présente lors de la miction. Un tel inconfort épuise considérablement le patient, créant une sensation de fatigue..

Premiers soins pour la douleur

Pour fournir correctement les premiers soins en cas de douleur dans la colonne lombaire, vous devez connaître la cause exacte. Mais avant d'aller à la clinique, vous devez respecter ces règles:

  1. Immédiatement après le début de la douleur, l'activité physique est exclue. Le patient doit se coucher, en prenant une position qui lui convient. Dans ce cas, le lit ne doit pas être trop mou, la rigidité du matelas est moyenne.
  2. Il est également impossible de rester immobile pendant longtemps, car cela aggrave la situation. Par conséquent, changez périodiquement la position du corps.
  3. Vous pouvez arrêter le syndrome douloureux grâce à des analgésiques, ainsi qu'à des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ce peut être Analgin, Ibuprofen, Diclofenac, Ketoprofen, Meloxicam.
  4. Si la mobilité est altérée, des relaxants musculaires sont utilisés: Tizanidine, Tolpérisone, Baclofène.
  5. Sur le dos, vous devez agir en interne et en externe avec des comprimés et des onguents.
  6. Si vous avez étiré vos muscles, vous pouvez faire un léger massage..

Une fois la douleur éliminée, vous devrez vous rendre à l'hôpital. Cela est nécessaire pour un diagnostic précis, ce qui élimine le risque de progression d'une maladie existante..

Quel médecin traite?

Le premier médecin auquel le patient doit s'adresser est le thérapeute. Il collecte les données primaires et les envoie pour diagnostic. De plus, selon l'étiologie de l'origine du syndrome douloureux, le patient est référé à un spécialiste hautement spécialisé. Il pourrait être:

Diagnostique

Les mesures diagnostiques commencent par des antécédents médicaux. Le thérapeute interroge le patient sur les causes présumées, les maladies passées et existantes. Le patient doit décrire avec précision la nature de la douleur, ainsi que les symptômes qui l'accompagnent. L'examen suivant est effectué:

  1. Collecte d'urine pour l'analyse générale et divers échantillons, en raison desquels les problèmes du système urinaire sont identifiés.
  2. Prélèvement de sang pour la recherche biochimique et générale. Le médecin examine la composition du liquide sanguin, la quantité de certaines substances. Cela révèlera quel organe est affecté, y a-t-il une infection.
  3. Examen échographique de l'espace rétropéritonéal, des organes pelviens et d'autres organes internes.
  4. Si une IHD est suspectée, une échocardiographie et un électrocardiogramme sont prescrits.
  5. Urographie de contraste.
  6. Résonance magnétique et tomodensitométrie.
  7. radiographie.
  8. Cystoscopie.

Traitement

Le choix de la pharmacothérapie est basé sur l'apparition de douleurs lombaires:

  1. Si la nature infectieuse de la lésion est détectée, un traitement antibiotique est prescrit. Les médicaments sont sélectionnés en fonction du type d'agent pathogène.
  2. En cas de dommages au système urinaire, des antibiotiques, des prémélanges multivitamines, un régime alimentaire peuvent être prescrits.
  3. Lors du port d'un enfant, une femme doit réduire son activité physique et porter un bandage. Une attention particulière est portée au régime de repos et de travail..
  4. Dans les maladies de la colonne vertébrale, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Des exercices de physiothérapie, des massages, des procédures physiothérapeutiques sont nécessaires. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est indiquée..
  5. Si le système musculaire est enflammé ou une entorse est observée, des pommades douloureuses et chauffantes sont recommandées au patient.
  6. Avec les maladies pulmonaires, la thérapie antibactérienne, des médicaments mucolytiques sont utilisés..
  7. En cas de problèmes gynécologiques, des antibiotiques, des anesthésiques et des pathologies appropriées sont prescrits.
  8. Si les organes du tractus gastro-intestinal sont affectés, le traitement vise à restaurer la microflore, à détruire le pathogène.
  9. Avec maladie coronarienne, fibrates et statines, diurétiques et bêta-bloquants, inhibiteurs de l'ECA, etc..
  10. Avec les néoplasmes bénins, une intervention chirurgicale est prescrite, avec une chimiothérapie maligne.

Pour toute maladie, des analgésiques sont prescrits qui peuvent être administrés par voie orale ou par injection. L'utilisation de médicaments externes (crèmes, onguents, gels) est obligatoire. Remèdes recommandés pour les crampes et les gonflements, renforçant le système immunitaire.

Mesures préventives

Pour éviter les douleurs au bas du dos, suivez des règles préventives simples:

  1. Abandonnez un mode de vie sédentaire - exercice et sports modérés.
  2. Évitez les surcharges physiques.
  3. Si vous inclinez votre corps, pliez vos genoux. Cela éliminera les étirements..
  4. Ne faites pas de mouvements brusques, soulevez les poids en douceur.
  5. Gardez le dos droit tout en marchant et en étant assis. Cela réduira la charge sur le bas du dos..
  6. Évitez l'hypothermie.
  7. Contactez l'hôpital en temps opportun et traitez toutes les maladies.

Douleur au bas du dos gauche chez un enfant

La douleur dans le bas du dos peut survenir même pendant l'enfance. Contrairement à un adulte, un bébé a des processus inflammatoires, les tumeurs et autres troubles pathologiques sont rares, mais les raisons suivantes peuvent être considérées comme les principales:

  1. Surcharges physiques. En raison de son âge, l'enfant n'est pas en mesure de contrôler sa propre activité, il dépasse donc parfois ses capacités.
  2. Un rôle important est joué par le port de sacs à dos lourds, ce qui entraîne une courbure de la colonne vertébrale.
  3. Chutes, blessures.
  4. Le séjour prolongé d'un élève dans une position inconfortable (avec un dos courbé), en particulier derrière un écran d'ordinateur lorsque le bébé ne peut pas contrôler la posture.
  5. L'inactivité, qui est inhérente aux enfants et adolescents modernes. Après tout, ils consacrent presque tout leur temps libre aux tablettes, ordinateurs portables, téléphones, téléviseurs.
  6. Scoliose. Il se développe le plus souvent dans l'enfance et chez les filles. Par conséquent, il est important de surveiller la posture de l'enfant et de lui apprendre à s'asseoir avec le dos plat..
  7. Myosite. Elle survient lorsqu'une infection pénètre dans l'organisme, après hypothermie, empoisonnement et traumatisme.

Si vous ressentez constamment une douleur dans le bas du dos à gauche et que vous n'en connaissez pas la raison, consultez immédiatement un thérapeute et passez un examen complet. Cela vous protégera des complications imprévues et du développement de nombreuses maladies..

Douleur dans le bas du dos gauche: causes, diagnostic et traitement

Lorsqu'une personne a mal au dos gauche en bas du dos, cela apporte un inconfort important et réduit la qualité de vie. Cette situation peut être associée à un grand nombre de raisons: d'une surcharge musculaire due à l'activité physique à de graves problèmes de disques intervertébraux.

Les patients présentant des symptômes similaires doivent contacter les institutions médicales en temps opportun pour un examen complet et la sélection d'un traitement efficace. L'automédication est inacceptable, car elle peut entraîner la progression de la maladie sous-jacente ou le développement d'effets secondaires des médicaments utilisés..

Raisons principales

La plupart des patients se demandent pourquoi le dos fait mal en bas à gauche ou à droite. Les médecins notent que ces symptômes sont associés à diverses conditions qui surviennent chez des personnes d'âges différents. Le plus souvent, un syndrome douloureux similaire se produit pour les raisons suivantes:

  1. Ostéochondrose avec violation de la relation normale entre les disques vertébraux, les corps vertébraux et les nerfs rachidiens. Des changements dystrophiques dans le tissu cartilagineux sont observés chez les patients principalement âgés, ce qui conduit souvent au fait qu'ils ont des douleurs latérales à gauche ou à droite sur la taille depuis le dos.
  2. Si une douleur aiguë se produit, la cause peut être la formation de hernies des disques intervertébraux ou une inflammation des racines des nerfs spinaux.
  3. Chez les femmes, des douleurs périodiques dans la région lombaire peuvent être des manifestations d'un cycle menstruel irrégulier..
  4. Les lésions inflammatoires des structures de la colonne vertébrale, par exemple, la polyarthrite rhumatoïde, les maladies infectieuses conduisent au fait que les patients ont des douleurs au bas du dos à gauche ou à droite.
  5. Maladies des organes internes, telles que les reins ou le tractus gastro-intestinal.

Pour établir un diagnostic précis, le patient doit contacter le médecin traitant, qui prescrira l'examen nécessaire et pourra également interpréter ses résultats.

Découvrez ce qu'est la dorsopathie: les pathologies de la colonne cervicale.

Mesures diagnostiques

Lorsque le patient a mal au dos en dessous du côté inférieur gauche ou droit, l'étape la plus importante dans la sélection du traitement est de poser le bon diagnostic, car c'est lui qui détermine le spectre des méthodes thérapeutiques utilisées. Le diagnostic est effectué selon l'algorithme suivant:

  1. Le médecin recueille soigneusement les plaintes du patient et apprend également les détails de son mode de vie, y compris le travail. Il est nécessaire d'identifier l'éloignement du syndrome douloureux, en particulier sa survenue et son traitement antérieur. La clarification des maladies concomitantes est d'une grande importance.
  2. L'analyse du sang et de l'urine vous permet d'identifier les changements inflammatoires dans le corps, ainsi que d'exclure les lésions rénales de toute causalité, qui peuvent également s'accompagner de douleurs lombaires.
  3. Les méthodes importantes pour le diagnostic de l'ostéochondrose et d'autres lésions de la colonne vertébrale sont la radiographie panoramique, la TDM et l'IRM. La radiographie de sondage vous permet d'obtenir des informations générales sur l'état des os, ainsi que d'identifier leurs blessures traumatiques. L'imagerie par résonance magnétique et calculée vous permet d'obtenir une image en trois dimensions de la colonne vertébrale et des disques intervertébraux, pour détecter les changements pathologiques.
  4. Un neurologue conseille à tous les patients d'identifier les déficits neurologiques et les symptômes similaires..

Il convient de noter que seul le médecin doit interpréter les résultats de toute méthode d'examen. En essayant de déchiffrer indépendamment, les patients peuvent faire un mauvais diagnostic, ce qui conduira à la nomination d'un traitement inefficace et à la progression de la maladie.

Traitement

Après que les médecins ont pu répondre au patient que cela lui faisait mal du côté gauche ou droit de l'arrière, la thérapie commence. Le traitement est effectué en fonction de la cause identifiée du syndrome douloureux et peut inclure l'utilisation de médicaments et d'approches non médicamenteuses. Il est important de dire que la thérapie doit toujours être effectuée après consultation avec le médecin traitant, car toutes les méthodes ont des indications et des contre-indications.

L'usage de drogues

Lorsque le patient a des maux de dos en bas à gauche, la principale méthode de traitement médicamenteux est l'utilisation de médicaments contre la douleur. En règle générale, des médicaments appartenant au groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés, par exemple, Ketorolac, Nimesulide. Ces médicaments entraînent une analgésie rapide et conservent leur effet pendant 5 à 6 heures. Les médicaments à effet anesthésique sont utilisés sous forme de comprimés, de solutions injectables ou sous forme de pommades et de gels à usage local. En cas de douleur intense, il est possible de combiner ces types de médicaments.

Les relaxants musculaires sont très efficaces pour éliminer la douleur, vous permettant de détendre les muscles tendus du bas du dos. En règle générale, les médicaments suivants sont utilisés: Sirdalud, Midokalm. Avec l'ostéochondrose et l'implication dans le processus pathologique du système nerveux, les vitamines B sont utilisées, ainsi que les nootropiques (Piracetam, Nootropil). Ces médicaments améliorent le métabolisme du tissu nerveux et réduisent les manifestations cliniques des maladies..

Approches non médicamenteuses

Des méthodes de thérapie non médicamenteuses sont prescrites pour presque tous les patients en raison du haut niveau de sécurité et d'efficacité. Les procédures suivantes sont les plus couramment utilisées:

  1. Porter des corsets qui réduisent la charge sur les muscles du bas du dos et assurent leur relaxation.
  2. Méthodes physiothérapeutiques, telles que l'électrophorèse avec des médicaments, la phonophorèse, le laser et les thérapies magnétiques. Ces approches peuvent améliorer l'état des tissus en activant leurs processus métaboliques et en ayant un effet anti-inflammatoire et analgésique prononcé.
  3. Les exercices de physiothérapie et les massages sont utilisés en dehors de la période aiguë et permettent de fournir une rééducation de haute qualité au patient. Vous ne devez en aucun cas choisir vos propres exercices physiques ou effectuer des massages en dehors des institutions médicales.

Le choix d'une méthode thérapeutique spécifique est toujours effectué par le médecin traitant, car les médicaments et les approches non médicamenteuses ont un certain nombre de limites à leur utilisation.

En savoir plus sur les causes de la douleur au bas du dos et du coccyx chez les femmes: diagnostic et traitement.

Résumer

La douleur dans le bas du dos, aiguë ou progressive, peut indiquer de graves problèmes de santé. À cet égard, les patients doivent toujours contacter un médecin ou un neurologue lorsqu'ils se présentent dans des établissements médicaux. Seul un médecin peut prescrire les mesures diagnostiques nécessaires et choisir des méthodes de traitement efficaces, y compris les médicaments, les exercices de physiothérapie, la physiothérapie.