logo

Douleur sous l'omoplate droite de l'arrière vers l'arrière - types et causes d'inconfort

L'inconfort dans la partie supérieure de la colonne vertébrale empêche non seulement de maintenir une posture uniforme, mais vous empêche également d'effectuer des actions simples avec vos mains. La douleur et la raideur sous l'omoplate droite de l'arrière vers l'arrière sont une plainte courante dans la pratique médicale. Pour résoudre un problème, il est important de savoir pourquoi il est survenu..

Douleur sous l'omoplate droite par le dos - causes

Avant de prescrire un traitement, un diagnostic approfondi et correct est nécessaire. Il existe différentes causes de douleur sous l'omoplate droite dans le dos, elles peuvent consister à la fois en des dommages à l'élément du système musculo-squelettique et en l'apparition de pathologies d'autres systèmes corporels. Pour connaître les facteurs qui provoquent une gêne, vous devez étudier sa nature, son intensité et les symptômes associés. La douleur sous l'omoplate droite de l'arrière vers l'arrière est classée dans les catégories suivantes:

  1. Somatique (local). Le syndrome est causé par des dommages aux structures osseuses, cartilagineuses et musculaires; il se fait sentir sur le site des dommages ou à proximité..
  2. Irradiant. La douleur est formée en raison de la violation du nerf, sa racine, a une intensité élevée et se propage aux tissus environnants.
  3. Réfléchi. Le problème se développe dans le contexte de maladies des organes internes du système digestif, cardiovasculaire, excréteur ou respiratoire.
  4. Dysfonctionnel. La cause des sensations désagréables est une violation du système nerveux central, des facteurs psychologiques et émotionnels.

Douleur sous l'omoplate droite lors de l'inhalation

Si les processus respiratoires provoquent une gêne dans la zone considérée, une forte probabilité d'infection bactérienne. Lors de l'inhalation, une douleur sous l'omoplate droite de l'arrière vers l'arrière est souvent observée dans le contexte de la pneumonie. Au début, il est presque asymptomatique. Parfois aux premiers stades, la pathologie se manifeste par des brûlures et des tensions dans la région de l'omoplate droite. Les sensations désagréables s'intensifient avec une respiration profonde.

Une autre cause probable de cette condition est considérée comme un abcès sous-phrénique. C'est une infection bactérienne. Dans les cavités entre le diaphragme et les organes voisins, le pus s'accumule, l'inhalation fait mal à droite, la température corporelle augmente légèrement. Autres facteurs pouvant provoquer une gêne:

Douleur sous l'omoplate droite lors du déplacement

Une gêne accrue due à la flexion, une tension dans les muscles des bras et du dos peut indiquer des maladies du système musculo-squelettique. Souvent, l'omoplate à droite en raison de l'ostéochondrose fait mal. Des changements dégénératifs-dystrophiques se produisent dans la colonne thoracique ou cervicale, en plus il y a des maux de tête et un engourdissement des doigts. Autres raisons pour lesquelles le dos fait mal dans le dos juste sous l'omoplate lors du déplacement:

  • blocus ou instabilité des segments vertébraux;
  • arthrose des articulations facettaires;
  • tuberculose scapulaire;
  • sténose vertébrale;
  • scoliose;
  • hernie intervertébrale;
  • bursite synoviale;
  • périarthrite scapulaire de l'épaule;
  • zona;
  • syndrome myofascial;
  • aplasie congénitale de l'omoplate;
  • paralysie des fibres musculaires;
  • myopathie
  • omoplate ptérygoïde (malformation congénitale);
  • ecchymoses;
  • fractures
  • exostose;
  • tumeurs osseuses;
  • polio.

La douleur sous l'omoplate droite donne au bras

L'irradiation est caractéristique des pathologies des organes internes des systèmes digestif, cardiovasculaire et nerveux. Si vous ressentez une douleur intense à droite de l'arrière vers l'arrière et que l'inconfort s'étend à l'épaule et au bras, un infarctus du myocarde est probable. Les signes qui l'accompagnent sont la transpiration, l'essoufflement, l'engourdissement de la mâchoire et le blanchiment de la peau du visage. Avec ce tableau clinique, les médecins devraient être appelés. Autres causes possibles qui provoquent des douleurs sous l'omoplate droite de l'arrière vers l'arrière, s'étendant jusqu'au bras:

  • cholécystite;
  • coliques hépatiques ou rénales;
  • pyélonéphrite chronique ou glomérulonéphrite;
  • dyskinésie biliaire;
  • pancréatite aiguë;
  • hépatite virale;
  • cirrhose du foie;
  • périocardite;
  • névralgie intercostale.

Douleur sous l'omoplate droite

Après avoir établi le type du syndrome en question, sa localisation exacte, étudié des symptômes supplémentaires, il est nécessaire d'établir la nature du problème. La douleur sous l'omoplate peut avoir une intensité et une gravité différentes. Leurs caractéristiques sont importantes pour la collecte complète des antécédents médicaux lors d'un rendez-vous spécialisé et pour le diagnostic préliminaire le plus précis..

Douleur douloureuse sous l'omoplate droite

Cette nature de la pathologie indique un processus inflammatoire ou tumoral chronique. Lorsqu'elle est constamment et modérément douloureuse de l'arrière vers l'arrière, il existe un risque de développer des lésions lentes du foie, de la vésicule biliaire, des reins ou du pancréas. Il est dangereux d'ignorer ce symptôme, car il peut également signifier des affections malignes. Une douleur douloureuse sous l'omoplate droite de l'arrière est un signe de tels problèmes:

  • ostéochondrose;
  • pyélonéphrite chronique;
  • hépatite;
  • pneumonie latente;
  • pancréatite
  • cholécystite;
  • pleurésie;
  • cirrhose du foie;
  • Bronchite chronique.

Douleur piquante sous l'omoplate droite

Une gêne sévère, mais de courte durée, est provoquée principalement par des pathologies du système musculo-squelettique. La douleur sous l'omoplate droite de nature perçante est caractéristique de l'ostéochondrose, accompagnée de troubles neurologiques. L'intensification des sensations désagréables se produit en raison des virages, des tours du dos et des mouvements des mains. Moins souvent, ces douleurs provoquent des maladies des organes internes:

  • colique hépatique;
  • exacerbation de la cholécystite chronique;
  • spasmes des parois de la vésicule biliaire.

Douleur sourde sous l'omoplate droite

La nature douce et prononcée du symptôme décrit indique un processus inflammatoire lent. La douleur sous l'omoplate droite de l'arrière du dos accompagne souvent les pathologies chroniques des voies respiratoires, des organes digestifs, des vaisseaux sanguins et du cœur. Parfois, ce symptôme est un signal sur la progression des tumeurs dans la projection correspondante:

Douleur de dessin sous l'omoplate droite

La version présentée des sensations désagréables est associée à des contractions spastiques des fibres musculaires dans la ceinture scapulaire. Lorsqu'il tire et fait mal à l'arrière droit, la cause la plus probable est une lésion de la colonne vertébrale, principalement l'ostéochondrose, la périarthrose ou la scoliose. L'inconfort devient plus intense même avec le moindre effort physique et un changement de position corporelle. Moins souvent, tirer la douleur sous l'omoplate droite de l'arrière vers l'arrière accompagne l'oncologie:

  • têtes pancréatiques;
  • reins
  • poumon;
  • foie.

Douleur aiguë sous l'omoplate droite

Un inconfort fort et soudain dans la zone décrite est un signe spécifique de lésions graves du foie et de la vésicule biliaire. Une douleur aiguë sous l'omoplate droite est provoquée par une violation du régime alimentaire prescrit, un abus d'alcool, une surcharge émotionnelle et physique. Causes d'un symptôme aigu:

  • cholécystite;
  • dyskinésie biliaire;
  • colique hépatique;
  • mouvement des pierres de la vésicule biliaire le long des conduits.

Ça fait mal sous l'omoplate droite - que faire?

Le symptôme considéré est multifactoriel. Trop de raisons qui peuvent le provoquer lorsque la poitrine dans le dos droit du dos fait mal, il est important de consulter un médecin. Même si les sensations désagréables sont faibles et tolérantes, on ne peut pas les ignorer. Un état pathologique peut indiquer des processus tumoraux malins.

Douleur sous l'omoplate droite - diagnostic

Le thérapeute ou le médecin de famille traite d'abord des causes exactes du problème présenté. Il recueillera un historique détaillé, suggérera pourquoi il souffre de douleur sous l'omoplate droite de l'arrière vers l'arrière, et se référera à des spécialistes de profil étroit.

Pour exclure les conditions dangereuses et d'urgence:

  • analyse de l'urine et du sang;
  • mesure de la pression artérielle, de la température corporelle et de la fréquence cardiaque;
  • tests orthopédiques;
  • palpation approfondie de la zone touchée.

Quand ça fait mal sous l'omoplate à droite, des études supplémentaires sont prescrites:

  • imagerie par résonance magnétique, tomodensitométrie;
  • diagnostic par ultrasons;
  • bronchoscopie;
  • cardiogramme;
  • Radiographie de la poitrine et de la colonne vertébrale;
  • fibrogastroduodénoscopie.

Douleur sous l'omoplate droite - traitement

La thérapie dépend des résultats des mesures ci-dessus et des causes présumées de la pathologie. La douleur sous l'omoplate droite de l'arrière, selon le diagnostic, est traitée par les médecins suivants:

  • traumatologue;
  • vertébrologue;
  • neuropathologiste;
  • psychiatre ou psychothérapeute;
  • urologue;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • hépatologue;
  • cardiologue;
  • oncologiste;
  • gastroentérologue.

Il est dangereux de pratiquer une auto-thérapie, surtout en l'absence de causes connues du problème. Si vous ressentez une douleur intense sous l'omoplate droite et attendez longtemps avant de consulter un médecin, vous pouvez prendre un antispasmodique (No-Shpa, Papaverin, Spazmalgon) ou un anti-inflammatoire non stéroïdien:

Douleur sous l'omoplate gauche de l'arrière vers l'arrière: causes, traitement, que faire lorsque l'omoplate gauche fait mal

La douleur sous l'omoplate gauche de l'arrière vers l'arrière est un phénomène très désagréable qui viole la mobilité d'une personne, aggrave sa performance. Il est à noter qu'avec certaines pathologies, un tel inconfort peut persister même pendant le repos d'une personne. Cependant, ce symptôme n'indique pas toujours la présence d'une pathologie complexe du dos. Parfois, il est provoqué par un séjour prolongé banal dans une position physiologiquement incorrecte.

Informations anatomiques générales

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

Donc, si vous regardez l'arrière de l'arrière, vous pouvez voir que l'omoplate gauche est fixée sur les côtes qui composent la poitrine. Entre chacun d'eux, il y a un nerf et des vaisseaux sanguins situés dans les creux. Les côtes sont reliées entre elles à l'aide de ligaments et du système musculaire.

La colonne vertébrale, à l'intérieur de laquelle se trouve la moelle épinière, est plus proche du centre de l'omoplate. Tous les nerfs s'en éloignent. Les muscles du dos entourant l'omoplate sont bien développés. Son but est de protéger le poumon gauche, le cœur, la rate, l'estomac et le pancréas, ainsi que l'aorte thoracique.

Quels facteurs provoquent la douleur?

La douleur sous l'omoplate gauche de l'arrière vers l'arrière peut être déclenchée par les facteurs suivants:

  1. Ulcère de l'estomac. Ici, la nature des maux de dos augmente, elle est associée aux repas, mais après une crise de vomissements, elle s'affaiblit. Un signe supplémentaire que c'est l'ulcère qui provoque la douleur est la présence d'éructations ou de brûlures d'estomac. L'inconfort est ressenti non seulement dans l'omoplate à gauche, mais peut également donner le mamelon gauche au sternum. Dans ce cas, le patient ne peut tout simplement pas se déplacer normalement. Pour respirer profondément, un inconfort sévère l'empêche, de sorte qu'il ne parvient pas à se détendre complètement, ce qui entraîne d'autres violations tout aussi graves de la fonctionnalité du corps, du système nerveux. Si la douleur sur le côté gauche du dos est trop forte, vous devez immédiatement contacter une ambulance.
  1. Pancréatite aiguë. Il est également capable de provoquer une douleur assez intense dans le côté gauche du dos sous l'omoplate. Les sensations ont leur propre caractère, dans ce cas, ceinture, soudaine.
  2. Crise végétative. La manifestation des symptômes est ici très brillante. En plus de la douleur dans le dos de la gauche vers le dos, une personne a une sensation de poitrine contractée, de la fièvre dans la même zone, l'incapacité d'établir la localisation exacte de l'inconfort. Le patient n'est pas capable de respirer normalement, il a un sentiment accru d'anxiété, de peur. Cela ne veut pas dire que dans cet état, il sera possible de déterminer avec précision la localisation de la douleur. Il irradie souvent vers d'autres parties du corps, même vers le bas de l'abdomen. Le patient a une sensation de boule dans la gorge et une suffocation.
  3. Infarctus du myocarde. Il provoque également une douleur intense dans la région de l'omoplate gauche de l'arrière vers l'arrière. Cette condition est souvent mortelle, vous devez donc la reconnaître à temps et commencer le traitement. Le patient a une sensation de brûlure, il n'est pas capable de respirer profondément. L'intensité de la douleur sur le côté gauche du dos est très élevée, le patient ne réagit pas à la nitroglycérine et l'état pathologique lui-même dure plus de 10 minutes. La maladie se caractérise par le fait que le patient a souvent un bras engourdi lors d'une attaque.
  1. Angine de poitrine. Cette pathologie cardiologique est également caractérisée par la présence de douleurs sous l'omoplate à gauche derrière le dos. Dans ce cas, la douleur est vive, comprimant la poitrine. La cause de cette maladie est considérée comme un rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins. Elle provoque une attaque d'effort physique, d'hypothermie, l'utilisation de boissons alcoolisées. La nitroglycérine est capable de l'affaiblir.
  2. Pathologie du système respiratoire. Si une personne ressent une douleur constante de l'arrière du dos sous l'omoplate gauche, la cause de cette condition est une pneumonie ou une pleurésie sèche. Dans ce cas, des sensations désagréables accompagnent chaque respiration profonde, toux, éternuements. La douleur sera toujours dirigée vers le poumon affecté. Sa nature peut varier en fonction de la gravité de la pathologie: être insignifiant ou devenir coupant, perçant.
  1. Anévrisme exfoliant de l'aorte ascendante. À cause de cela, la charge sur la valve entre l'oreillette gauche et le ventricule augmente. Dans le même temps, le cœur ne peut pas faire face à ses fonctions aussi rapidement que nécessaire. Cela provoque une stagnation du sang veineux dans les poumons, leur œdème se développe. Au point de fixation de l'anévrisme au vaisseau, sa paroi devient plus mince et peut se rompre à tout moment. Cela entraînera de graves saignements dans la cavité abdominale..
  2. Rupture diphasique de la rate. Cette raison est cependant considérée comme très rare et elle a sa place. Si les tissus de l'organe présenté sont endommagés, le patient développe des saignements abdominaux, qui sont presque impossibles à arrêter. Cette maladie nécessite un traitement chirurgical immédiat..

Ces pathologies doivent être reconnues le plus rapidement possible. Sinon, sans soins médicaux appropriés, une personne peut mourir.

Quelles maladies de l'appareil de soutien provoquent de la douleur?

Des dommages à la colonne vertébrale ou à d'autres parties du squelette peuvent provoquer des douleurs sous l'omoplate gauche dans le dos. On peut distinguer les causes d'inconfort suivantes:

  • Ostéochondrose du cou. Au début du développement de la maladie, les sensations du patient sont difficiles à déterminer, mais elles donnent en direction des racines nerveuses endommagées. La douleur est spontanée, tiraillante, peut passer après avoir pris un bain chaud. Dans le cou, un fort pincement des nerfs et des vaisseaux sanguins se produit par la suite, qui ne passe pas inaperçu. Un autre symptôme de la pathologie est que la douleur s'infiltre dans le bras. L'ostéochondrose du cou se développe le plus souvent chez les personnes qui mènent intentionnellement ou involontairement un mode de vie passif et sédentaire. Quant à la nature du syndrome douloureux, alors sous l'omoplate on peut pleurnicher, poignarder.
  • Dommages aux nerfs intercostaux. La condition présentée est considérée comme une cause fréquente de maux de dos sous l'omoplate à gauche. Une respiration profonde, une toux, une inclinaison vers le côté gauche augmente la douleur. Les sensations sont très nettes, fortes, tournantes. Si la pathologie progresse, la douleur sous l'omoplate derrière devient brûlante dans la nature.
  • Syndrome des côtes scapulaires. Dans ce cas, les sensations sont généralement douloureuses, tiraillantes. L'inconfort est localisé dans la zone au-dessus et en dessous de l'omoplate, en dessous des épaules. Une caractéristique de la pathologie est que pendant le mouvement du bras et de l'épaule, vous pouvez entendre un craquement. La cause de l'apparition d'une telle maladie devient un stress physique très fort, un traumatisme dans une partie spécifiée du corps, une hypothermie.
  • Tumeur maligne qui affecte le squelette. En même temps, la tumeur elle-même ou ses métastases sont localisées sur l'omoplate.
  • Crunch d'épaule. La maladie présentée n'est pas observée si souvent et affecte le sac sous-scapulaire. Ici, la douleur n'est pas de haute intensité. Mais en se déplaçant dans la zone de l'omoplate, un craquement se fait entendre.
  • Ostéomyélite résultant d'une blessure spécifique, par exemple: blessures par balle.
  • Périarthrite de l'omoplate. S'il a une forme de développement simple, les sensations ne ressortiront pas trop clairement. Les symptômes ne sont généralement détectés qu'avec certains mouvements. Au stade aigu du développement, la pathologie se caractérise par une apparence accrue, surtout la nuit. Dans ce cas, la mobilité est limitée dans l'épaule, une augmentation de la température basale est observée et les muscles sont spasmodiques.

La douleur sous l'omoplate gauche peut être le symptôme d'une pathologie grave, surtout si elle a un caractère brûlant, tranchant ou piquant. Même une grossesse peut provoquer un état pathologique. Cette période est caractérisée par le fait que le corps féminin subit d'énormes charges.

Courir la douleur derrière l'omoplate gauche peut provoquer des blessures: fracture, fissure. Ici, l'inconfort est caractérisé par un caractère douloureux et, avec les mouvements, il a tendance à l'intensifier. Très souvent, des causes psychosomatiques du développement d'une telle condition pathologique sont notées. Un facteur provoquant est ici un fort stress émotionnel ou psychologique, auquel le corps n'est pas en mesure de faire face de manière adéquate. L'une des caractéristiques de cette raison est que même l'attitude négative d'un patient vis-à-vis des symptômes peut aggraver encore plus sa santé..

Neurologue, docteur en médecine Kabirsky Sef Georgievich raconte la maladie dans cette vidéo:

Classification de l'inconfort

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Avant de commencer le traitement d'une condition pathologique, il est nécessaire de déterminer la cause de leur apparition. Pour le diagnostic, la nature du syndrome douloureux est également importante. Il peut être:

  1. Tinea. Dans ce cas, l'inconfort est localisé en un seul endroit. Une personne le ressent constamment. Le patient ne peut pas inhaler normalement, car cela entraîne une augmentation du syndrome. Le moindre mouvement, la toux, peut provoquer une détérioration de l'état du patient. La nature de la douleur est provoquée par le passage d'une impulsion nerveuse entre les côtes.
  2. Brûlant. Le patient peut engourdir certaines zones de la peau, des picotements sont observés dans le corps.
  3. Grandir. Ensuite, la douleur sous l'omoplate de l'arrière donnera au bras. Un tonus accru des muscles de l'épaule et du dos peut provoquer cette symptomatologie..
  4. Aigu. Ici, l'intensité de la douleur derrière l'omoplate gauche est considérée comme très élevée. Souvent, le patient ne peut pas respirer, il lui est difficile de s'allonger sur le côté gauche, les mouvements deviennent insupportables.
  1. Coupe. Il est d'abord localisé à gauche, puis va au centre.
  2. Douleur sourde et douloureuse dans l'omoplate gauche. Cela se produit généralement en levant la main..
  3. Dessin du syndrome de la douleur. Il se glisse souvent de l'omoplate dans la colonne lombaire.
  4. Coupe.
  5. Douleur constante qui ne permet pas une respiration normale, se coucher, faire des mouvements.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreux types d'inconfort dans la nature. Par conséquent, pour déterminer avec précision la cause du développement de la pathologie seule, cela ne fonctionnera pas. Autrement dit, en présence de douleur, le patient doit consulter un médecin et subir un examen approfondi.

Caractéristiques du diagnostic de la maladie

Si le patient ressent une douleur sourde, commence à faire mal à l'omoplate gauche, le traitement commence par un examen complet. Le diagnostic implique les procédures suivantes:

  • Radiographie de la colonne vertébrale, et elle est réalisée en plusieurs projections. En outre, l'image peut montrer des problèmes pulmonaires..
  • Tomodensitométrie.
  • IRM.
  • En présence de symptômes cardiaques, le patient se voit prescrire un ECG.
  • Échographie des organes internes.
  • Examen instrumental du pouls, de la pression artérielle.
  • Test sanguin biochimique et général

Après examen et détermination de la cause de l'état pathologique, le patient se voit prescrire un traitement. Il peut également avoir besoin d'une consultation avec un cardiologue, un gastro-entérologue.

Comment traiter la maladie?

Naturellement, si le patient commence à avoir mal dans la région de l'omoplate gauche dans le dos, il ne peut pas respirer profondément, il doit commencer la thérapie. Les méthodes pour éliminer la douleur sous l'omoplate gauche sont déterminées par les facteurs qui ont déclenché le mécanisme de développement du processus pathologique. Il ne suffit pas d'éliminer les symptômes, car ils réapparaissent rapidement.

Toute maladie est caractérisée par ses symptômes, par conséquent, le schéma thérapeutique est toujours différent. Cependant, chacun d'eux contient des recommandations importantes pour l'observation de la routine quotidienne et de l'alimentation. Naturellement, le traitement de la douleur sourde se fait à l'aide de médicaments.

Elena Malysheva et ses assistantes parlent de la façon de soulager la douleur dans une émission de télévision:

Si la thérapie conservatrice ne fournit pas de dynamique positive, le patient est indiqué pour la chirurgie. Par exemple, une hernie de taille importante, une rupture de la rate, un ulcère d'estomac, accompagné de saignements internes, doivent être traités chirurgicalement.

Si la douleur provoque une grossesse, vous devriez vous reposer davantage et consulter un gynécologue.

Quand aller à l'hôpital?

Donc, si un inconfort est constamment présent et que la respiration profonde devient plus forte, commence à donner d'autres parties du corps à la main, vous devez immédiatement consulter des spécialistes. La simple élimination des symptômes ne fera qu'aggraver la situation, car la maladie continuera de se développer..

Même si le patient connaît la cause de son état, vous ne devriez pas immédiatement courir chez un spécialiste étroit. Il vaut mieux consulter un thérapeute, qui vous dirigera au bon endroit..

Mesures préventives

Il est impossible de vous assurer pleinement contre toutes les maladies. Cependant, vous pouvez essayer d'éviter les facteurs qui provoquent une mauvaise santé. Par exemple, vous devez bien manger, effectuer des exercices physiques quotidiens qui vous permettent de garder votre corps en bonne forme et d'entraîner vos muscles. En présence de travail sédentaire, un échauffement périodique est nécessaire. naturellement, il vaut mieux éviter toutes sortes de blessures.

Si vous savez pourquoi cela fait mal sous l'omoplate gauche dans le dos, vous pouvez commencer un traitement efficace à temps. Naturellement, certaines pathologies, en particulier celles dégénératives-dystrophiques, ne peuvent pas être complètement surmontées. Cependant, une thérapie appropriée aidera à ralentir leur progression. Soyez en bonne santé et ne négligez pas les conseils de spécialistes!

Douleur dans l'omoplate et en dessous: de quoi les sensations désagréables peuvent parler

Photo de neurolikar.com.ua

La douleur dans la région scapulaire peut être ressentie lors de l'inspiration, ressentie dans la moitié du corps et / ou dans tout le bras. Dans certains cas, cette symptomatologie est la «première cloche» de la période d'exacerbation, qui peut être évitée après la mise en place d'un facteur provoquant.

Raisons et localisation

La douleur sous l'omoplate apparaît généralement lors du déplacement - elle est précédée d'un virage maladroit, d'une position debout prolongée avec le dos plié. Il signale des dommages locaux qui se produisent pour diverses raisons..

Les pathologies avec des lésions unilatérales, dans lesquelles seules la droite ou la gauche sous l'omoplate font mal, sont peu nombreuses - généralement la gravité du symptôme est individuelle. Cela est dû à l'arrangement symétrique des racines nerveuses s'étendant de la moelle épinière.

Blessures

Si sous l'omoplate droite et gauche, cela fait mal - cela peut être dû à des dommages aux os et à la structure musculaire. Les symptômes n'ont pas une localisation stricte, la gravité dépend du facteur traumatique. La clinique est généralement aiguë, commence brusquement et acquiert une évolution chronique.

Les causes des douleurs traumatiques sous l'omoplate gauche ou droite sont les suivantes:

  1. Ecchymoses - dans de tels cas, la douleur est superficielle, les muscles sont le plus souvent endommagés. Les muscles du dos sous les omoplates et en dessous sont généralement douloureux, et un gonflement et une inflammation locale se développent. Après 2-3 semaines, les symptômes disparaissent.
  2. Les fissures et les fractures sont des blessures plus graves, la douleur est concentrée dans l'omoplate elle-même. Au moindre mouvement, il s'intensifie, le patient ne peut ni bouger sa main ni se plier.
  3. Subluxations et luxations des vertèbres - cela conduit à l'apparition de douleurs articulaires au niveau des omoplates et en dessous, parfois les structures osseuses compressent les racines nerveuses.

Les blessures se caractérisent par une douleur intense sous l'omoplate droite ou gauche, qui apparaît spontanément. Des craquements peuvent être présents lors des mouvements; un gonflement apparaît souvent.

Ostéochondrose

Si la maladie affecte la colonne vertébrale thoracique - le patient a un mal de dos près des omoplates et en dessous. Cela est dû au pincement des nerfs ou de la moelle épinière dû à la déformation du disque articulaire. La pathologie se développe progressivement et à mesure que la distance entre les vertèbres diminue, la clinique de pathologie est surchargée.

La localisation de la douleur dépend de la zone de dommages:

  1. Si l'ostéochondrose détruit les disques articulaires de la région thoracique de 2 à 6, une douleur dans la zone scapulaire se fait sentir. Habituellement, elle donne au cou et au bras. Lorsque les vaisseaux sont serrés, des étourdissements apparaissent, la pression intracrânienne peut augmenter.
  2. Lorsque des composés de 6 à 12 segments sont affectés, la douleur est donnée sous l'omoplate gauche ou droite, se propage plus bas dans la moitié correspondante du corps et dans le bas du dos.

Les racines vertébrales thoraciques donnent naissance à des plexus qui innervent les bras et le tronc. Par conséquent, lorsqu'ils sont pressés, la douleur se propage le long de leur course.

Avec l'ostéochondrose, l'inconfort est unilatéral - il fait mal dans l'omoplate du côté droit ou gauche et en dessous, en fonction de la distorsion de la colonne vertébrale.

Scoliose

Il s'agit d'une courbure de la colonne vertébrale dans le sens transversal due à une surcharge des muscles qui soutiennent la posture. Cela entraîne un pincement des racines et de la moelle épinière, l'apparition de douleurs sous l'omoplate à droite ou à gauche. La pathologie s'accompagne généralement de:

  1. Insuffisance respiratoire - une asymétrie unilatérale de la colonne vertébrale déforme la poitrine, ce qui affecte le travail des poumons, dont l'un est comprimé, et le second prend la fonction perdue.
  2. Perturbation du cœur - la fréquence des contractions et des changements d'impulsion, l'essoufflement et la pâleur de la peau apparaissent.
  3. L'apparition d'une déformation thoracique visible est la principale cause de douleur sous l'omoplate droite ou gauche. Les vertèbres ainsi que les côtes se déplacent latéralement, ce qui entraîne, du côté de la courbure, les structures osseuses se déplacent vers le bas et endommagent la moelle épinière avec ses branches.

Si la moelle épinière est serrée pendant la scoliose, le dos entre les omoplates et en dessous fait généralement mal, la mise au point est strictement limitée. Si les crampes musculaires se rejoignent - le symptôme se propage aux structures voisines.

Cyphose

Il se caractérise par un pli de la colonne vertébrale dans le sens arrière, un décalage de la ceinture scapulaire en avant, un pli apparaît progressivement. Il y a une douleur au niveau de l'omoplate - généralement bilatérale, au niveau du bras et du cou. Les mécanismes suivants participent à sa formation:

  1. Neurogène - en raison de la courbure, les distances entre les corps vertébraux dans les sections antérieures diminuent, ce qui provoque un pincement des branches de la moelle épinière. Il y a une douleur douloureuse dans l'omoplate droite et gauche, ce qui peut donner à la clavicule, au cou et à l'épaule.
  2. Musculaire - la déflexion de la colonne vertébrale entraîne une surcharge des muscles de la zone du col, qui peut crampir douloureusement dans la région des omoplates et en dessous.

À la suite de la cyphose, l'artère vertébrale est comprimée, la circulation cérébrale est perturbée. Le travail des organes internes se dégrade progressivement.

Spondylarthrose


Photo de yandex.ru

Si l'omoplate droite ou gauche fait mal, l'une des raisons peut être la spondylarthrose - des dommages aux articulations arquées et aux disques intervertébraux. Elle s'accompagne d'une perte de mobilité, une raideur apparaît, la plus prononcée le matin.

Le tableau clinique change à mesure que la pathologie progresse:

  1. Destruction du cartilage - avec un manque de circulation sanguine, l'intégrité du tissu conjonctif est altérée, le disque articulaire devient fragile, est plus endommagé et restauré plus lentement. À ce stade, un fort effort physique conduit à un microtraumatisme, une douleur survient, ce qui donne à la zone des omoplates et en dessous.
  2. Des déformations des disques articulaires apparaissent - qui entravent la mobilité. Cela provoque une nouvelle destruction, ce qui ralentit le processus de régénération, le patient ressent une douleur dans le dos et les omoplates.
  3. L'apparition de croissances osseuses est caractéristique du stade avancé de la maladie. Les néoplasmes blessent les articulations, les muscles, les vaisseaux et les nerfs.

Avec la spondylarthrose, le dos peut faire mal entre les omoplates ou plus bas - une attaque est généralement précédée d'une activité physique. Au repos, les symptômes disparaissent, car les croissances osseuses ne blessent pas les tissus environnants..

Protrusion et hernie

Dans ces conditions, une douleur aiguë sous l'omoplate gauche et droite, qui apparaît en raison de la compression de la moelle épinière ou de ses racines, est dérangeante. En raison du pincement, la sensibilité le long des fibres nerveuses est altérée.

La localisation des symptômes est la suivante:

  1. Douleur dans la région des omoplates et au-dessus - protrusion ou hernie dans la région cervicothoracique ou avec des dommages à 1-3 segments thoraciques. Le symptôme s'intensifie lorsque vous essayez d'incliner la tête, de la tourner de côté.
  2. Douleur dans la région interscapulaire - dans ce cas, les sections centrales, de 3 à 6, peuvent être affectées.L'inconfort augmente lorsque les deux mains se déplacent sur le côté, respirent profondément ou se.
  3. Douleur intense sous l'omoplate droite et gauche - les disques articulaires de 6 à 12 sont affectés, le bas du dos peut être impliqué dans la pathologie. Dans ce cas, il existe un risque de développer une hernie, car cette section de la colonne vertébrale est plus chargée que les précédentes.

Contrairement à la spondylarthrose, la douleur avec une hernie et une protrusion ne disparaissent pas longtemps. Cela est dû à la compression constante du nerf, aggravée par les spasmes musculaires.

Radiculite

Il s'agit d'une racine lombaire pincée qui s'accumule dans un puissant nerf sciatique. Si ses parties supérieures sont touchées, le patient ressent une douleur sous l'omoplate et en dessous, elle est bilatérale, aggravée par la flexion et des mouvements brusques.

À mesure que la maladie progresse, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître:

  1. Lumbago apparaît, s'étendant jusqu'au membre inférieur - une douleur aiguë aux coutures est ressentie comme un choc électrique le long du nerf.
  2. Des douleurs brûlantes dans le dos, dans la région lombaire ou sous les omoplates indiquent un pincement prolongé des racines vertébrales dans la région lombaire.
  3. Les convulsions et la perte de sensibilité se produisent généralement dans la région lombaire, les fesses, parfois un engourdissement le long des fibres nerveuses de la cuisse, du bas de la jambe et du pied.

Périarthrose de l'omoplate

Cette condition est comprise comme une inflammation de l'articulation de l'épaule et des tissus environnants, une raideur se produit, qui ne disparaît qu'après réchauffement..

La douleur est concentrée dans la région de l'omoplate droite ou gauche et inférieure, en fonction du développement de l'hémisphère moteur (droitier ou gaucher). Tout d'abord, il apparaît après l'exercice, puis au repos. En cours de route, des symptômes supplémentaires apparaissent:

  • maux de tête;
  • engourdissement de la main;
  • mobilité réduite de la colonne vertébrale.

En cas de périarthrose épaule-épaule, les manifestations cliniques s'intensifient lorsqu'une main est levée - cela fait mal dans la région de l'épaule droite ou gauche, l'omoplate. Progressivement, l'amplitude des mouvements diminue, la raideur progresse.

Névralgie

La prochaine cause de douleur sous l'omoplate droite ou gauche est l'inflammation des nerfs dans cette zone. La maladie provoque une hypothermie, des courants d'air. Le plus souvent touché:

  1. Les nerfs suprascapular et supraspinatal - la douleur apparaît dans l'omoplate droite ou gauche de l'arrière, concentrée principalement dans la clavicule. Parfois, l'inconfort s'étend à l'épaule, ce qui indique la défaite des branches cutanées de cette zone.
  2. Les nerfs sous-scapulaires et infraspinataux - dans ce cas, cela fait mal à droite ou à gauche sous l'omoplate, selon le côté de la lésion. Si les muscles du même nom sont impliqués, les manifestations cliniques augmentent avec les bras descendant, abduction derrière le dos.
  3. Nerfs intercostaux - généralement 1 à 4 paires. Ces branches longent le bord inférieur de la côte, la douleur survient non seulement dans la région des omoplates et en dessous, mais également sur les côtés de la poitrine, parfois dans les parties avant.

Pour la névralgie, la symétrie n'est pas caractéristique - si la moitié gauche du corps a été exposée aux courants d'air, une douleur est notée dans le cou, la poitrine et l'omoplate de ce côté.

Cardiopathie

Les branches du tronc parasympathique, qui est lié à la moelle épinière et à ses racines, vont au cœur. C'est pourquoi les maladies cardiologiques peuvent provoquer des douleurs dans la région scapulaire et en dessous. Habituellement, une forme légère d'infarctus du myocarde est cachée. Elle peut être accompagnée des symptômes suivants:

  1. Douleur sourde ou brûlante ressentie derrière le sternum ou sous l'omoplate gauche - peut durer des heures, s'intensifier en marchant, mais passer un peu au repos.
  2. Essoufflement - accompagne la douleur, peut survenir en quelques jours.
  3. Tachycardie - augmentation de la fréquence cardiaque, parfois des troubles du rythme se produisent.
  4. Les autres symptômes incluent une pression accrue, des étourdissements, des nausées et des vomissements..

Problèmes gastro-intestinaux


Photo de lady.1mgn.ru

Semblable au mécanisme précédent, la douleur se propage le long des fibres nerveuses. Les signes cliniques peuvent être bilatéraux, mais dans la plupart des cas, il existe un certain schéma dans lequel les symptômes apparaissent en fonction de l'emplacement des organes internes.

La douleur sous l'omoplate gauche par derrière du dos se produit avec les maladies suivantes:

  • pancréatite
  • gastrite;
  • ulcère de l'estomac.

En règle générale, avec ces maladies, les patients se plaignent de troubles dyspeptiques, de nausées et de vomissements. En cas de saignement interne, une pâleur de la peau, une couleur sombre des selles, une diminution de la pression et une faiblesse sont notées.

La douleur sous l'omoplate droite de l'arrière vers l'arrière accompagne:

  • cholélithiase;
  • hépatite;
  • cirrhose du foie;
  • l'ulcère duodénal.

Autres raisons

En plus de ces facteurs, la douleur sous les omoplates peut provoquer:

  1. Matelas gênant - si c'est un échec et que vous dormez du côté droit, le matin, vous pouvez ressentir une douleur sous l'omoplate gauche par derrière depuis le dos, car la colonne vertébrale incurvée pince les racines vertébrales.
  2. Pleurésie - la douleur dans la région scapulaire survient lors de la respiration due au frottement des feuilles les unes contre les autres, atteint un pic lors d'une respiration profonde.
  3. Polio - la pathologie s'accompagne de symptômes neurologiques, des maux de dos apparaissent souvent.
  4. Intoxication - une intoxication grave ou un rhume peuvent se manifester par des douleurs musculaires, des frissons, de la fièvre.
  5. VVD - la dystonie végétovasculaire s'accompagne d'un changement de pression, d'interruptions du travail du cœur et d'essoufflement, parfois d'inconfort dans le dos.
  6. Maladie rénale - ces pathologies sont caractérisées par des douleurs douloureuses ou des piqûres sous l'omoplate droite, un changement de la production et de la couleur des urines, des symptômes généraux.
  7. Abcès sous-phrénique - si une suppuration est notée à l'étage supérieur de la cavité abdominale, lorsque vous inspirez, vous ressentirez une douleur sous les omoplates, de la fièvre et des symptômes d'intoxication.
  8. Troubles mentaux - dans certains cas, des douleurs dans la région des omoplates et au-dessous peuvent être le résultat de tels troubles. Le mécanisme exact d'apparition n'a pas été étudié..

Nature de la douleur

La douleur dans la région des omoplates et en dessous peut être différente, par sa nature, un groupe spécifique de pathologies peut être suggéré, et parfois un facteur provoquant peut être établi:

  1. Les ponctions lombaires sont typiques des nerfs pincés - une vive douleur lancinante apparaît avec un tour brusque du corps, levant la main. C'est la principale différence avec la cholélithiase, dans laquelle le symptôme n'est pas gondolé par les mouvements.
  2. Une douleur douloureuse, lancinante ou brûlante indique une pathologie des organes internes. La dernière option se trouve lors de la compression des racines de la moelle épinière, mais elle augmente avec le mouvement et peut aller dans la couture.
  3. Une douleur d'étouffement sévère dans la région des omoplates et au-dessous est caractéristique d'une hernie. Parfois, il est précédé de lumbago, d'engourdissement des membres.
  4. La douleur coupante d'intensité variable est caractéristique de la névralgie, le forage accompagne souvent l'inflammation articulaire.

Quel médecin traite la douleur à l'épaule?

Si une douleur apparaît dans la zone scapulaire et en dessous, vous devez prendre rendez-vous avec un neurologue. S'il n'y a pas de nerfs pincés, le spécialiste redirigera vers une consultation avec un orthopédiste, cardiologue, gastro-entérologue ou urologue, en fonction de la maladie présumée.

Diagnostique

Pour identifier les causes d'inconfort dans la zone scapulaire et en dessous, un examen de laboratoire et instrumental est effectué:

  1. Radiographie ou tomodensitométrie - en utilisant ces méthodes, vous pouvez détecter l'ostéochondrose, la courbure de la colonne vertébrale et les effets des blessures.
  2. IRM - la colonne vertébrale, l'articulation de l'épaule ou les organes internes sont examinés, en fonction de la pathologie présumée.
  3. ECG - aide à identifier les maladies cardiaques.
  4. Les tests sanguins et urinaires sont informatifs pour certaines pathologies somatiques, inflammation des muscles et des articulations.
  5. Échographie - est prescrite pour les maladies somatiques, s'il est impossible de subir une IRM.

Habituellement, la douleur en dessous de l'omoplate se produit en raison de la neurologie. Par conséquent, la TDM et l'IRM sont considérées comme «l'étalon-or» dans le protocole de diagnostic..

Principes généraux de traitement

La tâche principale est d'éliminer les symptômes et le facteur provoquant. Tout d'abord, le bien-être du patient est stabilisé, puis la pathologie principale est traitée.

Le programme de traitement comprend:

  1. Médicaments - Les analgésiques (ibuprofène, diclofénac) sont généralement prescrits pour soulager la douleur et l'inflammation. Ensuite, les fonds sont prescrits en fonction de la maladie sous-jacente - antibiotiques, gastroprotecteurs, diurétiques.
  2. Physiothérapie - renforce la colonne vertébrale, traite les maladies somatiques. Électrophorèse utilisée dans le domaine des omoplates, procédures de réchauffement, UVT.
  3. Massage - l'échauffement est effectué avec une lésion de la colonne vertébrale. À partir de telles procédures, les muscles au-dessus et en dessous des omoplates se détendent et la posture s'améliore. Dans ce cas, l'aide professionnelle d'un chiropraticien ou d'un ostéopathe est nécessaire..
  4. Gymnastique - est réalisée après l'élimination de la douleur, le programme est établi, en fonction de la maladie ressentie par un physiothérapeute, rééducateur.

La prévention

Après un traitement réussi, il est conseillé aux patients de suivre un programme préventif qui empêchera la rechute de la pathologie:

  • surveillez votre posture;
  • ramasser un matelas de rigidité modérée et un oreiller orthopédique;
  • deux fois par semaine, masser au niveau des omoplates et en dessous;
  • suivre un régime hypocalorique pour l'obésité;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • prévenir la pathologie somatique (s'il y a des antécédents);
  • consultez votre médecin tous les six mois.

La douleur dans les omoplates et en dessous peut être de nature neurologique ou somatique. Avec une lésion nerveuse, les symptômes sont aigus et soudains, apparaissent spontanément.

Les pathologies des organes internes et des articulations sont caractérisées par une douleur progressive et prolongée, la clinique est toujours accompagnée de symptômes supplémentaires. Aux stades initiaux, des analgésiques sont prescrits, après le diagnostic, le programme est complété par une thérapie étiologique et des procédures de renforcement.

Publié par: Denis Filin, docteur,
spécialement pour Vertebrolog.pro

Vidéo utile sur la douleur à l'épaule

Liste des sources:

  1. Andreeva E. M. Comment guérir les maux de dos et les maladies de la colonne vertébrale. - M.: Ripol classic, 2007.
  2. Dikul V. À l'ordinateur sans douleur. - M.: Eksmo, 2011
  3. Les maladies de la colonne vertébrale: un guide complet. - M.: Eksmo, 2008.
  4. Medvedev B. Se débarrasser des maux de dos. - Rostov-on-Don.: Phoenix, 2006.
  5. Pokrovsky B. Maladies du dos. - M.: ACC Center LLC, 2006.
  6. Schommer N. Comment arrêter la scoliose. - M.: Kron-Press, 1998.

Douleur dans les omoplates: quelle pourrait être la cause?

Nous racontons tout sur la douleur à l'épaule, qui peut indiquer une variété de maladies: des muscles étirés aux dommages à la colonne vertébrale et à la crise cardiaque.

La douleur dans les omoplates peut indiquer une variété de maladies: des muscles étirés aux dommages à la colonne vertébrale et à la crise cardiaque. Même si la douleur est légère et ne se propage pas à travers la poitrine, il ne sera pas superflu de consulter un spécialiste.

Comment les omoplates peuvent faire mal?

Le foyer de la douleur peut être situé à la fois dans l'omoplate elle-même et dans la zone autour d'elle, au milieu entre les omoplates et sous elles. C'est par localisation que l'on peut tirer les premières conclusions, qui se sont révélées être la cause de l'inconfort. Même les organes internes peuvent faire mal au haut du dos en raison de nerfs étroitement espacés.

La douleur dans les omoplates peut être de gravité, d'intensité et de durée variables. Une légère douleur engourdie indique généralement une fatigue musculaire physique. Dessin - sur la pathologie de la colonne vertébrale. Une douleur aiguë et sévère, en particulier sous les omoplates, est un signe de la pathologie des organes internes nécessitant une intervention immédiate.

Causes de la douleur à l'épaule

Parmi les raisons, trois groupes principaux peuvent être distingués: ce sont les maladies de la colonne vertébrale, la pathologie des organes, ainsi que la douleur qui n'est pas associée à des problèmes internes du corps.

Maladies de la colonne vertébrale

La douleur de la pathologie vertébrale est longue et tiraillante. En raison du fait qu'elle est plutôt faible, le patient l'ignore souvent pendant longtemps, ne voyant pas de symptômes graves dans un tel symptôme. Parmi les maladies de la colonne vertébrale, dont la douleur se propage au niveau des omoplates, on distingue:

  • l'ostéochondrose de la colonne cervicale s'accompagne d'engourdissement des doigts, de raideur des mouvements dans les épaules, de maux de tête fréquents. La douleur douloureuse se concentrera dans la zone des omoplates et à la base du cou;
  • hernie intervertébrale - protrusion du disque intervertébral dans l'espace environnant. Au stade initial de la maladie, la douleur est tolérable, même si elle provoque une gêne et contraint les mouvements. Une hernie lancée provoque une douleur insupportable et nécessite une intervention chirurgicale en raison de la menace de perte de mobilité;
  • en raison de la cyphose et de la scoliose, les sections incurvées de la colonne vertébrale, y compris entre les omoplates, peuvent être affectées. La douleur augmentera avec le mouvement et se répandra dans le dos;
  • saillie (déplacement) du disque intervertébral dans la région cervicale ou thoracique. Il provoque une douleur de traction constante et un engourdissement dû au pincement des nerfs. En l'absence de traitement, une hernie va commencer à se former à sa place.

Le neurologue et l'orthopédiste sont impliqués dans des problèmes vertébraux. Après avoir recueilli une anamnèse, ils peuvent proposer différents types d'examens:

  • Radiographie de la colonne thoracique: les images les plus simples qui montrent l'état du tissu osseux. Si les pathologies ne sont pas visibles sur eux, alors, très probablement, le problème réside dans les organes voisins;
  • L'IRM de la section thoracique montrera les images les plus claires. C'est à l'aide de l'imagerie par résonance magnétique qu'il est préférable d'examiner les ligaments, les disques intervertébraux et les tissus mous environnants pour trouver des hernies, des protubérances et des terminaisons nerveuses pincées;
  • Une tomodensitométrie de la région thoracique sera utile pour déterminer les dommages osseux ou les traumatismes..

Jusqu'à ce que la cause et l'emplacement de la pathologie soient établis, les analyses de sang ou le liquide synovial intra-articulaire peuvent montrer peu. Cependant, vous pouvez être référé pour des tests généraux afin de déterminer votre état..

Maladies des organes internes

Il peut provoquer des douleurs à l'arrière de la poitrine: cœur, poumons, estomac, vésicule biliaire. Ces sentiments sont difficiles à confondre avec la douleur, par exemple, de l'ostéochondrose: toutes les affections aiguës des systèmes internes répondent par une douleur aiguë - sous les omoplates, entre les côtes, sur le côté. L'humeur générale va changer: vous vous sentirez faible, étourdi et essoufflé.

La douleur dans les omoplates peut:

  • maladies vasculaires et cardiaques: de légères attaques d'angine de poitrine peuvent être facilement éliminées avec des médicaments. Mais si la douleur dans la poitrine et le dos ne diminue pas, la pression baisse, la peau pâlit - il y a une forte probabilité de crise cardiaque, vous ne pouvez donc pas reporter l'appel d'ambulance;
  • problèmes digestifs: exacerbation des ulcères d'estomac, pancréatite et cholécystite. Les attaques aiguës de maladies - perforation d'un ulcère, obstruction des voies biliaires - s'accompagneront de brûlures insupportables dans l'abdomen, au niveau des omoplates, sur le côté;
  • déviations dans le travail des reins: pyélonéphrite, colique rénale. La douleur est concentrée dans la partie inférieure des omoplates et du bas du dos, accompagnée de nausées, de douleurs lors de la miction et d'une température légèrement élevée;
  • maladies du système respiratoire: pleurésie et pneumonie. La douleur dans les omoplates accompagne chaque respiration, la température corporelle augmente, la toux peut commencer. C'est la fièvre et la toux qui sont les principaux signes permettant de déterminer la pathologie pulmonaire. Habituellement, ces maladies se développent après une grippe sévère ou le SRAS..

En cas d'affections aiguës - crise cardiaque, perforation d'un ulcère, crise de cholécystite - il est urgent d'appeler une ambulance. Si vous ne tolérez pas la douleur et que vous savez avec certitude que tout va bien avec votre dos, vous devriez vérifier vos organes thoraciques. Il vaut la peine de contacter un thérapeute qui déterminera plus précisément le problème et vous dirigera vers le bon spécialiste. Il est difficile de déterminer indépendamment l'emplacement de la pathologie.

Mais si vous connaissez vos maladies qui peuvent causer un tel inconfort, vous devez bien sûr contacter immédiatement un médecin hautement spécialisé: gastro-entérologue, cardiologue ou pneumologue. Vous pouvez découvrir auprès d'eux quels examens vous pourriez avoir besoin:

  • électrocardiogramme et échographie cardiaque: avec suspicion de maladies du système cardiovasculaire;
  • Échographie des organes abdominaux: l'examen montrera des informations sur les reins, le foie, le pancréas, la vésicule biliaire;
  • fluorographie ou tomodensitométrie des poumons: pour déterminer l'état du système respiratoire;
  • gastroscopie: avec suspicion d'ulcère gastrique.

Il ne sera pas inutile de faire des tests sanguins et urinaires généraux et biochimiques, et si vous soupçonnez une pneumonie, passez un écouvillon de la gorge.

Causes de la douleur à l'exclusion des pathologies

Mais que se passe-t-il si la colonne vertébrale est complètement saine, il n'y a pas d'anomalies dans les organes abdominaux, mais vous continuez à ressentir de la douleur dans vos omoplates? Il peut y avoir plusieurs raisons, des blessures au stress:

  • lésion scapulaire: luxation ou fracture;
  • étirement des muscles du dos dû à un effort physique élevé;
  • posture incorrecte, excès de poids, long séjour dans une position inconfortable: tout cela entraîne une tension musculaire, souvent asymétrique, due à une tension musculaire statique;
  • une couchette inconfortable entraînera également une posture pincée et une tension musculaire;
  • stress: il affecte la santé non pas directement, mais indirectement. Dans la tension nerveuse, nous nous baissons souvent et prenons des postures inconfortables. Cela entraîne également un surmenage et une fatigue du dos..

En cas de lésion scapulaire ou de tension musculaire, consultez un traumatologue. Toutes les autres raisons peuvent être éliminées beaucoup plus facilement: vous devez faire attention à l'organisation d'un endroit pour dormir, surveiller la position du corps et ajouter au moins une gymnastique simple à vos muscles du dos à votre routine quotidienne. Si toutes ces actions ne vous aident pas, ne vous auto-médicamentez pas et allez chez le médecin bientôt.

Gêne sous l'omoplate droite: à cause de quoi

Selon les statistiques, plus d'un tiers de la population a rencontré un phénomène tel que des douleurs à droite sous l'omoplate de l'arrière vers l'arrière. Ce symptôme peut être le signe avant-coureur de graves problèmes de santé. Alors, pourquoi une gêne se produit dans la région de l'omoplate droite?

Gêne sous l'omoplate droite - causes

Une sensation d'inconfort dans la région de l'omoplate droite interfère avec une vie pleine. Même les mouvements des mains les plus simples peuvent provoquer une douleur aiguë. Cela réduit considérablement la qualité de vie. Vous devez guérir la maladie le plus rapidement possible. Sinon, une douleur ordinaire peut entraîner une maladie grave..

Au début du traitement de tout type de maladie, vous devez d'abord diagnostiquer correctement. Il existe de nombreuses raisons qui sont probablement à l'origine du problème décrit. Par exemple, dommages et anomalies du système musculo-squelettique, maladies d'autres systèmes corporels, etc..

Pour un diagnostic correct, vous devez comprendre la nature des symptômes.

Les motifs sont généralement classés en quatre catégories:

  1. Trouble du système nerveux humain.
  2. Reflet des maladies d'autres organes humains.
  3. Atteinte à la racine du nerf traversant la zone douloureuse.
  4. Dommages au secteur du système musculo-squelettique, qui est situé près du point douloureux.

Types de douleur à droite sous l'omoplate

Il existe quatre types de douleur sous l'omoplate droite:

  1. La douleur de type irradiant se produit souvent en raison de dommages à la racine ou au nerf. La douleur irradiante peut être distinguée par les paramètres suivants: intensité élevée, migration de la douleur vers une autre partie du corps. Sa cause est un trouble du système nerveux, c'est-à-dire qu'il est neurogène. Autres signes: troubles du mouvement, altération de la circulation sanguine. Les analgésiques ne fonctionnent pas sur elle.
  2. Douleur locale - inconfort dans la zone blessée ou à proximité. Souvent, l'inconfort est associé à un processus qui affecte le segment du système musculo-squelettique situé près du site qui inquiète la personne. La douleur locale est souvent diffuse. Il peut également être douloureux, tirant, tranchant, terne. Passe après avoir réparé un segment endommagé..
  3. La douleur dysfonctionnelle est basée sur des changements dans l'état des parties du système nerveux central responsables de la douleur. Les principaux facteurs de dysfonctionnement sont basés sur les troubles mentaux..
  4. La douleur réfléchie agit dans une zone spécifique de la peau qui est associée à certains organes ou structures endommagés de la colonne vertébrale. Si la douleur est proche de l'omoplate droite, le problème peut être dans des organes tels que les reins, le tractus gastro-intestinal, le cœur, le pancréas.

L'omoplate à droite fait mal et donne à la main lors des mouvements

Lorsque vous bougez, le bras et le cou peuvent faire mal. La raison en est l'irradiation, c'est-à-dire une atteinte à la racine nerveuse. Le principal symptôme est une forte intensité de douleur.

Atteinte à la racine nerveuse

L'irradiation peut également être causée par des dommages ou une pathologie des organes internes. Cependant, le plus souvent, la cause est une blessure passée et non traitée. Par exemple, une chute en courant. Souvent, ces blessures surviennent lors d'un effort physique intense..

En raison d'une fracture ou d'une luxation du membre, à savoir la partie supérieure de l'épaule, quatre groupes musculaires situés sur la coiffe rotative de l'épaule sont immédiatement endommagés. Chaque muscle remplit une fonction différente. L'ensemble du groupe fonctionne de manière synchrone.

Si au moins un tissu musculaire est endommagé, les mouvements de la main seront limités. Et lorsque vous essayez d'utiliser la partie endommagée, les mouvements seront accompagnés de douleurs aiguës.

Une gêne peut survenir après une surtension. La raison en est le microtraumatisme musculaire. Le plus souvent, cette raison s'applique aux personnes impliquées dans un sport impliquant une activité physique très élevée. Par exemple, haltérophilie, crossfit.

Cette liste comprend les personnes ayant un travail physique: déménageurs, constructeurs, ouvriers d'usine.

La cause de l'irradiation peut également être une courbure de la colonne vertébrale. Dans de rares cas, le cancer.

Si cela fait mal au niveau des omoplates, à savoir près de la droite, et cède dans la main, alors vous ne pouvez pas hésiter, mais allez à l'hôpital dès que possible. Si la liste des symptômes comprend également une transpiration excessive, un essoufflement et une pâleur sévère, c'est-à-dire la probabilité de développer un infarctus du myocarde.

L'omoplate droite fait mal en toussant

Si une toux ou une haleine accompagne la douleur, il existe un risque d'infection par des bactéries. Des sensations désagréables à droite sous l'omoplate lors de l'inhalation ou de la toux peuvent souvent se développer dans le contexte d'une pneumonie (pneumonie). Avec une respiration profonde, les sensations de douleur deviennent plus intenses. Cela fait mal principalement sous l'omoplate droite..

Au début, la pneumonie ne s'accompagne que de brûlures. D'autres symptômes apparaissent plus tard..

La cause peut également être une névralgie intercostale. Il se produit en raison de la violation des nerfs ou de leurs racines. Cela se produit dans un contexte d'ostéochondrose ou de hernies intervertébrales..

Les symptômes de la névralgie intercostale comprennent des douleurs aiguës et aiguës sous l'omoplate droite de l'arrière du dos avec mouvement, inhalation, toux.

À la palpation de la poitrine, le patient ressent une douleur intense. Dans certains cas, un engourdissement de la main droite se produit. Parfois, il y a une paresthésie (une sensation de chair de poule rampante), ainsi qu'une sensation de lumbago dans la poitrine.

La névralgie intercostale peut également survenir en raison d'infections. Dans ce cas, la douleur brûle, des éruptions cutanées et une inflammation apparaissent sur les côtes.

L'omoplate droite peut également être douloureuse lors de l'inhalation ou de la toux en raison de:

  • tuberculose exacerbée;
  • bronchite ou trachéite exacerbée;
  • dystonie végétative-vasculaire.

Lisez aussi
Douleur du côté droit: caractéristiques et causes
La liste des organes vitaux situés dans l'hypochondre droit indique un large éventail de pathologies probables.

Maladie du rein

Le processus inflammatoire dans les reins (pyélonéphrite), ainsi que l'urolithiase (urolithiase), provoquent parfois une gêne dans la région de l'omoplate droite. La douleur est de nature différente, en fonction du degré de développement de la maladie.

Le processus inflammatoire s'accompagne d'une douleur sourde et tiraillante qui se propage à la région du bas du dos et de l'omoplate.

  • augmentation de la miction;
  • température corporelle élevée (37-39 degrés);
  • sensation de frissons;
  • leucocyturie, bactéries, mucus dans l'urine;
  • modifications inflammatoires du test sanguin (leucocytose et augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes).

Avec la lithiase urinaire, ou lithiase urinaire, la lumière de l'uretère est bloquée par le tartre, perturbant la capacité de l'urine à passer dans la vessie. Accompagné de fortes douleurs de coupe. De temps en temps, le lumbago se fait sentir dans le bas du dos, dans le secteur de l'omoplate droite.

  • plus souvent - nausées, moins souvent - vomissements;
  • blanchiment de la peau;
  • transpiration excessive, sueur froide;
  • cardiopalmus.

Avec la lithiase urinaire, il est nécessaire d'appeler une ambulance, car la maladie est aiguë. Un patient atteint de lithiase urinaire a besoin d'une hospitalisation et de soins médicaux urgents..

Classification de la douleur sous l'omoplate droite

Une fois tous les symptômes établis, le secteur problématique est déterminé, tous les symptômes tiers sont étudiés, la nature du diagnostic doit être déterminée. Les sensations inconfortables ont une intensité, un caractère et une gravité différents. Pour un diagnostic complet, vous devez les étudier.

Les spécialistes distinguent cinq types de douleur: douloureuse, piquante, tirante, sourde, aiguë. Chaque espèce est le résultat de différentes maladies..

Douleurs piquantes

Les sensations de piqûres sont caractérisées par un fort sentiment d'inconfort à court terme. Les principales causes sont les pathologies et les dommages au système musculo-squelettique. Des douleurs aux piqûres à droite sous l'omoplate provoquent le plus souvent une ostéochondrose.

L'inconfort est principalement ressenti avec une forte inclinaison, tournant le corps sur le côté, levant les bras et les écartant sur les côtés.

Autres causes possibles:

  • foie colique;
  • forme chronique aiguë de cholécystite;
  • maladie de la vésicule biliaire.

C'est une douleur sourde

Les sensations douloureuses peuvent être annonciatrices d'une maladie grave. Y compris l'oncologie. Avec un inconfort constant dans le haut à droite du dos, il existe un risque de dommages à divers organes internes. Par exemple, foie, vésicule biliaire, rein, pancréas, tractus gastro-intestinal.

Vous ne devez en aucun cas endurer ce symptôme. Dans de très rares cas, cela signifie la présence d'un cancer.

Des douleurs douloureuses dans le haut du dos droit peuvent signaler les maladies suivantes:

  • ostéochondrose;
  • pneumonie latente;
  • forme aiguë de pyélonéphrite;
  • pancréatite aiguë;
  • destruction du foie (cirrhose);
  • cholécystite;
  • inflammation des feuilles pleurales;
  • bronchite aiguë.

Douleur contondante

Les sensations exprimées de nature non aiguë signalent des processus inflammatoires liés à divers organes internes. Le symptôme décrit indique souvent des pathologies exacerbées des organes digestifs, des systèmes respiratoires, des vaisseaux sanguins et du cœur.

Parfois, l'inconfort sous l'omoplate droite n'est pas de nature aiguë est un signe de cancer des reins, des poumons ou du pancréas.

Douleur aiguë

Une douleur aiguë peut entraîner des dommages au foie.

La cause peut également être de telles pathologies:

  • cholécystite;
  • maladie de la lithiase urinaire;
  • maladie du foie
  • dyskinésie biliaire.

Douleur lancinante

Les causes les plus courantes sont les dommages et la pathologie de la crête: ostéochondrose, scoliose, périarthrose, etc. Dans de rares cas, des sensations inconfortables peuvent être un signal de cancer du pancréas, du foie, des poumons ou des reins..

Traitement

En raison du fait qu'il existe de nombreux symptômes, il n'est pas recommandé de traiter la douleur à droite sous l'omoplate de l'arrière à l'arrière de la maison. Il est préférable de consulter un médecin immédiatement après avoir détecté des symptômes. Seul un médecin qualifié sera en mesure de poser le bon diagnostic et de prescrire un traitement.