logo

Maladies des pieds - traitement et causes

La partie inférieure du corps humain et des membres s'appelle le pied. Le pied en science est appelé la section des membres, qui a des points de contact avec la terre. Lorsque les pieds sont douloureux, les causes de ces sensations sont variées: toutes deux liées aux jambes et ne sont pas caractérisées par une relation directe avec la dynamique des membres.

Structure du pied

Le spécialiste sait que le pied est équipé de 3 points de contact de la surface appelés support osseux: 2 situés à l'avant (orteil), et 1 - à l'arrière (talon).

Le pied a jusqu'à 24 os, une centaine de muscles et un nombre suffisant de tendons avec ligaments, conçus pour remplir une fonction de ressort lors du déplacement d'une personne.

Les orteils d'une personne sont constitués de phalanges du squelette du pied, dont les os s'étendent des doigts au talon. Les os métatarsiens sont similaires aux métacarpiens et aux phalanges des doigts, mais montrent moins de développement - cela est dû à leur mobilité moindre. Au moment de marcher avec le sol, le talon, la partie latérale du pied rencontre d'abord un obstacle, et ce n'est qu'à la fin que les coussinets de la semelle, puis l'orteil.

La structure du pied fournit une charge douce sur le corps dans son ensemble (les arcs sont responsables de la douceur: longitudinale et transversale).

Pieds plats - un orage de recrues se produit dans le processus d'aplatissement de l'arc (longitudinal), ce qui entraîne une déformation de la structure des ligaments et des muscles. Malheureusement, le pied plat n'est pas le seul problème associé au pied, attendant une personne sur un long voyage.

Quand tes pieds te font mal

Qui a réussi à éviter les douleurs aux jambes à la fin d'une dure journée? Et qui ne s'est pas senti blessé aux pieds après avoir marché longtemps? Un adulte dans une certaine période de vie a rencontré des sensations désagréables (et douloureuses!).

Mais la douleur dans les jambes de la science est généralement divisée en types:

Commun ou diffus, s'étendant à tout le pied

Les douleurs diffuses dans les jambes sont parfois directement liées à une certaine charge ou à un stress transféré (lorsque les pieds font mal en marchant), mais apparaissent également lorsque le pied est au repos.

La douleur résultant d'une charge excessive, mais sans manifestations supplémentaires particulières du tableau clinique, est un signe clair et caractéristique d'insuffisance associée à un manque de calcium (ostéopathie). L'ostéopathie est observée chez une personne souffrant de maladies: rachitisme, ostéoporose chez les personnes âgées, ostéomalacie.

Un symptôme inhabituel mais notable est la douleur des os directement en cas de palpation ou, tout simplement, de pression.

Les douleurs diffuses sont causées par les points suivants:

  • repos au lit long pour les maladies. Ici, les problèmes qui se sont posés ne sont pas associés à des douleurs osseuses, mais plutôt à un appareil musculaire faible.
  • Gain de poids sur une courte période de longues charges.
  • Ostéoporose résultant de lésions des tissus (osseux ou mous) ou des articulations du groupe de la cheville (ou de leurs maladies).
  • Lésions du système vasculaire de nature organique affectant le fonctionnement. Ces douleurs sont diverses dans le temps et sont paroxystiques..

Douleur soulignée par un endroit clair (la taille et le volume de l'endroit n'ont pas d'importance)

Les pieds et les orteils font également mal aux endroits ponctuels, c'est-à-dire l'emplacement de la douleur est situé dans des zones exactes - et cette situation est appelée la cause de différents points. Sentir et presser avec vos doigts est la base du diagnostic, qui vous permettra de découvrir la nature et la cause de la douleur - et d'éliminer.

Symptômes des pieds endoloris

Beaucoup de douleur attend une personne ayant des problèmes de jambes en quelques points. Ils vous aideront à déterminer à quoi vous serez confronté au moment du traitement..

Ces raisons incluent:

  • Symptômes douloureux dans la région de l'avant du pied (orteils) ou dans le dos
  • La formation de cônes (protubérances) situés sur la jambe
  • Difficulté à marcher
  • Douleur au toucher

Les problèmes de pieds attendent une personne en bonne santé à d'autres égards. Les causes des problèmes de jambes sont les suivantes:

Fasciite

Fascia - une bande de tissu massive s'étendant du talon aux os des doigts et occupant toute la surface de la semelle.

Le fascia étiré donne à une personne des symptômes douloureux - et cela se manifeste clairement lorsque les pieds lui font mal le matin, après un long moment de repos.

Avec une tension prolongée de cette bande, au point où le fascia est fixé à l'os, la formation d'une saillie douloureuse, appelée éperon du talon, est supposée.

Arthrite et autres causes mécaniques

Ces blessures comprennent une altération de l'approvisionnement en sang, des lésions nerveuses (compression), et même des changements et des déformations osseuses.

Changements liés à l'âge

Au fil des ans, la fonction de protection d'une personne diminue, représentée par une couche de propriétés d'amortissement formée près de la tête des os. La réduction entraîne une compression des poches des articulations et leur inflammation, appelée bursite. La même chose s'applique à la polyarthrite rhumatoïde - la soi-disant inflammation des articulations elles-mêmes.

Croissance bénigne du tissu neural

La prolifération tissulaire est appelée un névrome, et généralement les femmes sont les patients. Le neurome est caractérisé par une localisation sur un seul pied - à la base du majeur.

Blessures au pied

Aux blessures traumatiques des jambes comprennent des luxations:

Éperon au talon

Un tel éperon, ou croissance osseuse, se forme à la surface de l'os du talon en raison d'une traction excessive.

Bien que communs, ces éperons ne sont souvent pas accompagnés de certaines sensations douloureuses. La douleur survient généralement dans le talon, lorsqu'il y a un développement de processus inflammatoires affectant les tissus mous qui entourent cette formation. Ces sensations sont plus visibles après une période de repos: après le sommeil ou une longue séance.

Pied plat

Il s'agit d'un problème caractérisé par le fait que la jambe cesse d'exécuter la fonction qui lui est attribuée (le printemps) dans la bonne quantité, ce qui entraîne une douleur et une fatigue accrue - sous l'effort et dans un état calme.

Les pieds plats à titre exceptionnel sont acquis congénitalement, en règle générale - c'est une conséquence de surcharges (ils sont possibles au moment de la croissance du corps, ou sont associés à un certain emploi). Contribue à des pieds plats et à une augmentation du poids corporel ou à des charges excessives (sportives ou physiques). Il est possible que son apparence soit également due à une fracture osseuse..

Érythromélalgie

Une maladie spécifique accompagnée de douleurs aiguës et d'une décoloration de la peau (leur rougeur). L'érythromélalgie, en règle générale, se présente comme un problème concomitant dans d'autres maladies..

Ce ne sont pas les seuls problèmes qui provoquent des douleurs dans les jambes et causent des problèmes. Et la solution à une situation douloureuse est un appel à un spécialiste.

Problèmes de jambes et solutions

Par nature, nos jambes sont en parfait état. Et les moindres changements dans la structure, donnés par la nature, conduisent au fait que les jambes cessent de remplir pleinement les fonctions qui leur sont assignées - et cela pose de nombreux problèmes.

Lorsque vos pieds vous font mal, les remèdes populaires sont la première chose que vous souhaitez appliquer. Dans certaines situations, ils fonctionnent, mais vous devez être prudent - après tout, les symptômes signalent des problèmes qui se sont produits.

Pour oublier les problèmes de pieds, rappelez-vous les règles:

  1. Chaussures confortables et sans compression
  2. Attention et évitement

Dans les moments où la douleur aux pieds est tourmentée de façon continue ou aiguë - ne retardez pas une visite chez le médecin. Les conseils du médecin vous aideront à éviter la douleur et à vous éviter des problèmes.

L'examen d'un spécialiste en orthopédie est une étape vers un traitement réussi. Avec son aide et lors de l'examen des manifestations douloureuses externes, le médecin délimitera un cercle de problèmes et de causes de la formation d'un symptôme de douleur. Ne vous passez pas de tests supplémentaires (radiographie, IRM) et, après les avoir étudiés (sur la base des antécédents de traitement), le médecin est en mesure de diagnostiquer et de prescrire un traitement adéquat.

Pas suffisamment d'informations?

Reportez-vous à la section de notre site Web GLOSSAIRE, dans laquelle tous les articles sont divisés en principaux domaines médicaux.

Douleur dans la plante du pied

La douleur dans la plante du pied peut provoquer diverses causes, qui peuvent être à la fois physiologiques et pathologiques. Dans le premier cas, la douleur passe rapidement après un court repos, dans le second - elle dure longtemps ou se produit régulièrement. Parfois, les jambes font mal après une longue marche, debout, surtout par temps chaud.

La semelle est la partie inférieure du pied en contact direct avec la surface de la terre. Il joue le rôle de support et d'amortisseur lorsqu'une personne est en position verticale.

La semelle ou le pied répartit la charge qui tombe sur les membres inférieurs, les os pelviens et la colonne vertébrale. Selon l'état de la plante des jambes, on peut juger de la santé de tout l'organisme, car les premiers signes de la plupart des pathologies apparaissent sur les pieds.

Fasciite plantaire (éperon calcanéen)

Si la plante du pied fait mal, la cause peut être une fasciite plantaire ou plantaire. La douleur de cette maladie est concentrée dans le talon et est causée par une inflammation du fascia plantaire, qui relie les doigts au calcanéum. Parfois, les excroissances osseuses qui traumatisent les tissus mous environnants et sont appelées «éperons du talon» provoquent de la douleur..

La fasciite plantaire est caractérisée par une douleur accrue lors de la marche et du mouvement. Les semelles sont particulièrement sévères le matin, lorsqu'une personne se redresse après une nuit de repos. La cause de la pathologie est les pieds plats congénitaux ou acquis, le surpoids, les maladies du système musculo-squelettique (ostéochondrose, arthrite, goutte), les troubles circulatoires des membres inférieurs.

Que faire

La thérapie des éperons du talon pour l'inflammation du fascia plantaire comprend la physiothérapie, des exercices thérapeutiques pour les pieds et l'utilisation de semelles orthopédiques, de coussins de talon. Un bon effet est donné par des enveloppements de boue, des bains minéraux, des séances de massage et des compresses chauffantes..

Si la maladie est associée à une rigidité congénitale du fascia et des tendons ou à leur raccourcissement, l'accent est mis principalement sur le massage et la thérapie par l'exercice. Faire des exercices le matin empêche les microfissures du fascia plantaire qui se produisent lors de la marche..

En cas de douleur intense, la physiothérapie est prescrite par échographie, laser, injections intramusculaires d'agents hormonaux et radiothérapie par ondes gamma. L'absence d'effet des techniques conservatrices est une indication pour l'ablation chirurgicale d'un pic osseux ou l'excision de structures altérées.

Métatarsalgie (névrome de Morton)

La métatarsalgie est un syndrome douloureux qui survient dans le plantaire de l'avant-pied. Le plus souvent, elle provoque des lésions des nerfs passant entre les doigts. Dans la plupart des cas, le nerf situé près des 3e et 4e doigts souffre. La lésion est généralement unilatérale, mais les deux jambes peuvent être douloureuses..

La cause immédiate du développement d'un névrome est la compression (compression) du nerf par les têtes des métatarsiens, qui est causée par un certain nombre de facteurs:

  • pied plat;
  • fracture ou hématome dans la région du nerf plantaire;
  • l'athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs;
  • charges constantes et importantes sur l'avant-pied - longue marche, surcharge pondérale;
  • porter des chaussures serrées et serrées, en particulier avec un orteil étroit et des talons hauts.

Les symptômes de la métatarsalgie se développent progressivement. Tout d'abord, l'engourdissement et l'inconfort surviennent après une longue marche ou debout. Lorsque vous marchez dans des chaussures inconfortables, le processus pathologique progresse plus rapidement, et bientôt la douleur s'intensifie et acquiert un caractère palpitant et saccadé.

Dans les premiers stades, la douleur n'apparaît que sous l'influence de facteurs externes, mais la semelle commence alors à faire constamment mal, quelles que soient les charges. La douleur devient plus vive si vous serrez le pied avec vos mains sur les côtés, en raison d'une pression encore plus grande sur le nerf.

Comment traiter un névrome

Le traitement de la métatarsalgie peut être conservateur et chirurgical. Les mesures conservatrices visent à réduire la compression nerveuse et incluent nécessairement l'utilisation de produits orthopédiques - semelles, supports de voûte plantaire et chaussures spéciales. Une condition importante est le rejet des "mauvaises" chaussures, qui doivent être remplacées par des chaussures lâches à bout large et une chaussure stable..

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) à base d'ibuprofène, de diclofénac et d'indométhacine sont prescrits pour soulager l'inflammation et la douleur. La douleur sévère est éliminée par des moyens combinés contenant un composant anesthésique et des hormones (Diprospan, Dexamethasone, Hydrocortisone, Kenalog). Ils sont injectés directement dans le foyer de la lésion - le névrome.

La thérapie conservatrice conduit à une tendance positive dans la grande majorité des cas. S'il n'y a aucun effet pendant plusieurs mois, l'ablation chirurgicale d'une partie du nerf ou l'expansion de l'espace péroneural est effectuée. Pour réduire la pression sur le nerf, le ligament tarsien est disséqué.

Pied plat

Les pieds plats sont une autre réponse possible à la question de savoir pourquoi la plante des pieds fait mal. Cette déformation se caractérise par un aplatissement des arcades du pied, à la suite de quoi la biomécanique de la marche est perturbée et des complications se développent de la part des grosses articulations et de la colonne vertébrale.

Environ la moitié des habitants de la Terre souffrent de pieds plats, et les femmes sont malades 4 fois plus souvent que les hommes. La maladie est congénitale et acquise, survenant sous l'influence de facteurs externes et internes..

Le provocateur le plus puissant pour changer la forme du pied est les chaussures - étroites, rigides, exiguës et ayant un talon de plus de 4 cm. Ce facteur domine comme cause de l'apparition des pieds plats, comme les statistiques le montrent clairement. Cependant, il convient de noter que la marche avec des chaussures plates est également nocive, donc les pieds plats sont également trouvés chez les enfants.

Les signes typiques de pieds plats sont les suivants:

  • fatigue rapide des jambes lors de la marche et de la position debout;
  • douleur douloureuse au milieu du pied;
  • douleur dans les hanches, les jambes, le bas du dos qui survient après l'exercice;
  • gonflement des pieds, surtout le soir;
  • l'apparition de taches de peau rugueuse sur la plante des pieds - la formation de cors;
  • augmentation visuelle de la largeur du pied;
  • mauvaise position.

Comment traiter les pieds plats

Le traitement des pieds plats implique la participation active du patient lui-même, car la condition principale est la sélection des «bonnes» chaussures, ainsi que l'utilisation d'inserts orthopédiques. La gymnastique est plus efficace au premier stade, avec l'aide d'exercices médicaux, la voûte plantaire, les muscles et les ligaments sont renforcés, la position des os est corrigée et la démarche est corrigée.

La correction de la déformation est également possible à l'aide d'une opération chirurgicale, qui peut être effectuée à la fois sur les tissus mous (muscles et ligaments) et sur les structures osseuses. Une indication d'une intervention chirurgicale est l'inefficacité d'un traitement conservateur et une évolution sévère des pieds plats.

Érythromélalgie

Il s'agit d'une maladie rare, décrite pour la première fois en 1872. L'érythromélalgie est une lésion vasculaire qui se manifeste par des douleurs aux pieds ou aux mains. Dans la grande majorité des cas, ce sont les pieds qui font mal - ils gonflent, rougissent, transpirent beaucoup et deviennent chauds au toucher.

La cause de l'érythromélalgie est encore inconnue, mais elle accompagne souvent d'autres pathologies. Il convient de noter que les symptômes de l'érythromélalgie primaire sont plus prononcés que secondaires. L'évolution de la maladie est paroxystique, les exacerbations surviennent principalement par temps chaud ou lors d'un séjour dans une pièce chauffée.

Une attaque de la maladie s'accompagne d'une rougeur notable de la peau, d'un gonflement et d'un syndrome douloureux aigu. La douleur est si intense que le patient est pratiquement incapable de marcher. Le plus souvent, les signes caractéristiques apparaissent plus près du pouce, à mesure que la maladie progresse, ils se propagent dans tout le pied.

Une attaque érythromélalgique dure de deux minutes à plusieurs heures, tandis qu'une jambe ou les deux peuvent faire mal. Une position élevée et un refroidissement du membre aident à soulager la condition..

Méthodes de traitement

La thérapie de l'érythromélalgie est complexe et comprend des médicaments de plusieurs groupes:

  • vasoconstricteurs - Éphédrine, adrénaline, mésatone;
  • antihistaminiques - Tavegil, Suprastin, Clemastine, Chloropyramine;
  • anti-inflammatoire non stéroïdien - Ibuprofène, Diclofénac;
  • blocus thérapeutique avec Novocain;
  • des moyens pour renforcer la paroi vasculaire - Rutine, acide ascorbique;
  • complexes minéraux avec du calcium - chlorure de calcium, gluconate de calcium.

Dans la période interictale, il est recommandé de prendre des bains avec de l'aspirine, du radon et du dioxyde de carbone (balnéothérapie), tempérer le corps et assister à des séances d'acupuncture.

Avec le syndrome de douleur persistante qui ne se prête pas au soulagement des médicaments, les ganglions sympathiques nerveux sont retirés chirurgicalement. L'opération est appelée sympathectomie et élimine radicalement la douleur, mais ne soulage pas les crises d'érythromélalgie. Après l'intervention, ils sont indolores, mais la rougeur et l'enflure restent.

Tendinite

La tendinite est un processus inflammatoire dans le tendon. Les plus touchés sont les tendons du genou, du calcanéum, du fémur, de l'épaule et du coude. La douleur dans la semelle manifeste une tendinite du muscle tibial postérieur, résultant d'une surcharge et d'un microtraumatisme.

La cause la plus courante de la maladie est une activité physique intense, provoquant une tension excessive des tendons. Les mouvements brusques de muscles non préparés et non chauffés sont particulièrement dangereux..

Le muscle tibial postérieur est situé derrière la partie inférieure de la jambe et son tendon commence à l'arrière de la cheville interne et «passe» sous la voûte plantaire. Ce tendon a une fonction de soutien, donnant à l'arc la position correcte lors de la marche.

Il convient de noter que les symptômes de la tendinite n'apparaissent pas immédiatement. Premièrement, la coque externe devient enflammée, ce qui peut causer de l'inconfort, de la douleur et un craquement lors des mouvements des jambes. Si l'effort intense se poursuit, l'inflammation progresse et la structure des tissus change. Le résultat du processus est la cicatrisation et l'apparition d'épaississement le long du tendon.

Les symptômes typiques de la tendinite sont des douleurs lors de l'élévation du pied et de l'arc tombant.

Traitement

Le traitement de la tendinite dépend de son origine, car la maladie peut être primaire et secondaire, survenant dans le contexte de pathologies systémiques. La tendinite secondaire est traitée avec des antibiotiques, des hormones et des médicaments anti-goutte. Ils sont prescrits en fonction de la maladie qui a provoqué une inflammation du tendon..

Avec toute forme de tendinite, le traitement de base comprend:

  • appliquer des compresses froides;
  • limitation de la mobilité des jambes - immobilisation;
  • prendre des médicaments anti-inflammatoires;
  • visite de physiothérapie.

L'objectif principal de la thérapie est l'élimination de l'inflammation, par conséquent, des moyens tels que le kétoprofène, l'indométhacine et le piroxicam sont nécessairement utilisés. En plus des comprimés, un traitement local avec des onguents et des gels est utilisé - Viprosala, Dolobene, Voltaren, etc..

Pour normaliser les processus métaboliques dans les structures affectées, une électrophorèse avec Lidase, des procédures par ultrasons et laser et une irradiation ultraviolette sont prescrites.

Arthrite

Avec l'arthrite, les articulations du tarse, du métatarse ou des orteils des pieds s'enflamment. Dans ce domaine, la polyarthrite rhumatoïde et la goutte sont les plus courantes dans la première articulation du pouce. Au milieu de blessures et de contusions graves, une arthrite traumatique peut se développer..

Toutes les arthrites combinent plusieurs symptômes courants, notamment:

  • douleur constante, augmentant avec le mouvement et diminuant après le repos;
  • raideur et mobilité limitée le matin;
  • gonflement et rougeur de la peau sur les articulations touchées;
  • déformation des doigts en forme de griffe et de marteau (dans les derniers stades).

Traitement

Avec le démarrage rapide du traitement et la mise en œuvre de toutes les recommandations médicales, vous pouvez arrêter ou ralentir considérablement le processus pathologique. Cela nécessite une approche intégrée avec l'utilisation de méthodes médicales, orthopédiques et physiothérapeutiques.

En cas de douleur, les médicaments du groupe AINS sont prescrits pour une utilisation parentérale, orale et topique. Assurez-vous de réduire toute charge sur les jambes, avec exacerbation, il est recommandé de se conformer au lit ou semi-lit.

La douleur intense est soulagée par des injections intra-articulaires de glucocorticostéroïdes. Si nécessaire, des chondroprotecteurs sont prescrits pour restaurer le cartilage. Après l'élimination des symptômes aigus, une physiothérapie est effectuée. La thérapie magnétique et amplipulse, les courants diadynamiques et les applications à l'ozokérite sont les plus efficaces pour l'arthrite..

De bons résultats sont montrés par des exercices thérapeutiques et des massages des pieds. Une attention particulière doit être accordée à la sélection de chaussures qui doivent être de taille et à talon bas. Il est préférable de porter des chaussures orthopédiques ou de mettre des chaussures spéciales..

Ainsi, la plupart des problèmes avec les pieds sont dus à des chaussures mal choisies et au dépassement des capacités physiques du corps. La douleur dans la semelle est largement déclenchée par un excès de poids, les caractéristiques de l'activité professionnelle (travail debout), ainsi que diverses blessures aux membres.

Cependant, dans certains cas, la douleur apparaît sans raison apparente et est due à des troubles systémiques. Dans ce cas, un examen médical et des conseils spécialisés aideront à identifier la maladie. être en bonne santé!

Traitement des pieds à domicile

L'une des principales fonctions de notre corps est confiée aux pieds. Ils sont responsables de notre mouvement. Le fait le plus intéressant sur le pied humain, nous savons du cours de biologie de l'école, le pied est composé de 24 os, ligaments, muscles.

Nos jambes, à savoir les pieds, sont responsables de la dépréciation du corps lors de la marche, de la course, de la marche. La douleur qui se produit dans les pieds provoque une gêne et limite les mouvements. En cas de douleur pulsatoire et constante, le traitement du pied doit être immédiat. Seul un spécialiste qualifié peut déterminer les raisons et prescrire un traitement.

Causes de la douleur dans les pieds:

  • dommages mécaniques (ecchymoses, fractures, luxation);
  • processus inflammatoires et en conséquence arthrite;
  • modifications du tissu osseux avec l'âge (ostéoporose);
  • effort physique accru excessif (entorse ou rupture des ligaments, des muscles);
  • éperon au talon;
  • chaussures inconfortables (nez étroit, talon haut, mauvaise chaussure);
  • excéder le poids corporel;
  • pieds plats de toutes sortes;
  • déformation congénitale du pied;
  • gonflement du pied;
  • prédisposition héréditaire à des maladies telles que la goutte, les varices.

Traitement des pieds pour divers symptômes

Éperon au talon. Le syndrome de la douleur survient dans n'importe quelle condition, s'assoit, ment ou court indépendamment, marche. Une radiographie des pieds aidera à déterminer la présence d'un éperon. Le médecin vous prescrira une thérapie, une visite physique. cabinet.

Phlébeurisme. Cette maladie nécessite une attention particulière non seulement du médecin, mais aussi du patient. Les varices s'accompagnent d'œdème, de douleur. Les charges en position debout sont placées sur les pieds et les mollets. Le traitement doit être instauré dès l'apparition de signes de varices sur les jambes. Le médecin vous prescrira toute une série d'examens et le traitement nécessaire. Le traitement des varices est la prévention des caillots sanguins.

Avec l'ostéoporose, le tissu osseux est détruit, la douleur est constante. Ce processus est associé à des changements liés à l'âge..

Goutte et hallux valgus. Deux maladies sont similaires. La douleur commence dans la zone articulaire du pouce. Avec la goutte, l'articulation gonfle, la peau devient rouge. Et la déformation en valgus s'accompagne d'une déviation du pouce due à l'apparition d'un os. Dans les deux cas, le médecin prescrit un traitement.

Les pieds plats, un orthopédiste est consulté. La douleur apparaît en fin de journée, les doigts et les mollets gonflent. Attribuer des semelles d'un certain niveau. Une douleur aiguë et aiguë est caractéristique d'un pied meurtri. Seul un spécialiste peut diagnostiquer. Avec des ecchymoses, la peau peut parfois changer de couleur. Dans toute maladie, le traitement du pied est prescrit par un spécialiste qualifié.

Traitement du pied en médecine alternative (à domicile)

Compresses, infusions, bains - peuvent compléter le traitement principal prescrit par le médecin.

Une compresse de raifort et de pommes de terre crues. Broyer le raifort (200 grammes) et les pommes de terre (350 grammes) sur une râpe fine, avec un mélangeur. Ajoutez quelques gouttes d'alcool, de vodka. Appliquer pendant 30 minutes sur la plaie. Gardez vos pieds au chaud.

Compresse d'oignon. Frottez finement l'oignon sur une râpe. Nous prenons un chiffon, de préférence en coton, mettons une fine couche de bouillie d'oignon. Nous appliquons à un point sensible. Enveloppez une compresse sur une compresse ou mettez une chaussette.

Compresser à partir d'une feuille de chou frais ou de feuilles de bardane. Une feuille fraîche de l'une des plantes est appliquée sur une zone douloureuse du pied, avec de l'arthrite ou du padagra sur une articulation douloureuse.

Compresse d'ortie. Nous avons besoin de feuilles d'ortie fraîches et de la racine de cette plante. Broyer les feuilles et les racines à un état de bouillie. Nous l'étalons sur un bandage (gaze), l'enveloppons dans un sac avec de la cellophane ordinaire ou un film alimentaire. Partir pour la nuit.

Douche de contraste de vingt minutes. Versez les pieds avec de l'eau froide ou chaude. Le froid d'abord. Cette méthode sert également de prophylaxie des varices..

Massage. Cela peut et doit être fait tous les jours. Les mouvements doivent être fluides des doigts au talon et vice versa. Avec les pieds plats, il est recommandé de rouler des rouleaux spéciaux avec des pointes, des boules de massage sur le sol. Ils sont vendus dans toutes les pharmacies ou salons orthopédiques..

Décoction de camomille. Dans l'eau bouillante, ajoutez 2-3 cuillères à soupe de camomille sèche. Faire bouillir environ 5 minutes. Nous refroidissons le bouillon à une température confortable pour le corps et flambons vos jambes. Bain de pieds en sel de mer et branches d'épinette. Pour trois litres d'eau, une cuillère à soupe de sel de mer et des aiguilles d'épinette hachées. Pendant pas plus de 15 minutes, nous abaissons nos jambes dans le bouillon.

Feuilles de bouleau. Pour le bain, nous avons besoin de 25 grammes de feuilles de bouleau frais, 1 litre d'eau. Faire bouillir le bouillon pendant environ 10 minutes. Et planer les jambes pas plus de vingt-cinq minutes.

Bain aux marrons. Nous prenons 500 grammes de châtaigne, 3 litres d'eau chaude. Versez la châtaigne avec de l'eau chaude bouillante. Cuire une demi-heure (30 minutes). Laissez insister. Le bouillon doit refroidir à une température de 40 ° C, prendre un bain pendant au moins quinze minutes tous les deux jours. Un parcours de 7 bains. Après la procédure, nous avons mis des chaussettes chaudes.

Prévention de la douleur aux pieds:

  • Faites d'abord attention aux chaussures. Il doit être confortable, la jambe doit être confortable, le talon n'est pas haut;
  • marcher pieds nus sur différentes surfaces (galets, herbe, sable), c'est une excellente méthode de prévention avec les pieds plats depuis la petite enfance;
  • le soir, masser et prendre des bains pour soulager la fatigue;
  • tempérer le corps, s'engager dans l'éducation physique;
  • essayez de ne pas trop refroidir vos jambes en hiver;
  • ajoutez plus de fruits et légumes à votre alimentation;
  • renoncer aux mauvaises et aux mauvaises habitudes;
  • prendre une douche de contraste ou une douche de contraste, cela renforcera les parois des vaisseaux des pieds;
  • garder le poids sous contrôle.

Ne vous abusez pas. À temps, contactez les institutions médicales pour une assistance qualifiée et un diagnostic. Pour avoir de beaux pieds sains, suivez les recommandations de votre médecin. Un mode de vie sain est une garantie non seulement d'une excellente santé, mais aussi d'une bonne humeur. Prenez soin de vos jambes et n'oubliez pas que le traitement des pieds ne sera efficace que lorsqu'une personne abordera le problème de manière globale et responsable.

Les maladies du pied et leur traitement

1. Fasciite plantaire (plantaire),

La fasciite plantaire est une maladie inflammatoire et dégénérative du fascia plantaire (plantaire). Le plus souvent, la pathologie est localisée dans le calcanéum le long de la surface plantaire. Par conséquent, la maladie est connue sous le nom d'éperon calcanéen..

Causes et pathogenèse

La maladie est plus courante après 40 ans. Les femmes tombent malades plus souvent que les hommes.

Les pathologies contribuent aux caractéristiques anatomiques du fascia. Il est situé sur la surface plantaire du pied et prend plus de la moitié du poids corporel si une personne est debout sur des jambes droites. La pression est maximale dans la zone de fixation du fascia au calcanéum.

Le fascia a un faible taux de régénération, et un certain nombre de facteurs le réduisent complètement à néant. De ce fait, une inflammation du fascia (dans la zone de fixation à l'os) se développe, suivie d'une dégénérescence et d'une transformation osseuse. Dans la zone de son attachement au calcanéum, un «éperon» osseux (excroissance osseuse) se forme. Cela devient un facteur traumatique supplémentaire..

Plus rarement, la cause de la formation d'éperons est dans l'os lui-même..

Les facteurs provoquant sont:

Le principal symptôme de la pathologie est une douleur au talon. Il se produit avec une charge sur le calcanéum. L'intensité et le caractère dépendent de la taille de «l'éperon». Mais le plus souvent, la douleur est la plus intense le matin.

Pour poser un diagnostic, il suffit de recueillir une anamnèse d'une IRM, ce qui permet de déterminer le fascia plantaire altéré et la présence d'un «éperon calcanéen». La radiographie du pied en projection latérale permet de détecter uniquement les modifications osseuses.

(Tendinite du tendon d'Achille)

Achillobursite - inflammation du sac synovial du tendon d'Achille.

La maladie survient le plus souvent chez les jeunes hommes pratiquant des sports (en particulier l'athlétisme et la gymnastique), ainsi que chez les travailleurs dont les activités sont associées à des charges constantes sur le tendon d'Achille.

Un type d'achillobursite est la bursite calcanéenne postérieure, affecte le sac synovial sous-cutané. Il est situé sur la surface arrière du calcanéum dans la zone de fixation avec le tendon d'Achille. Cette pathologie survient chez les jeunes femmes portant des chaussures à talons hauts..

Causes et pathogenèse

Les principales causes de l'achillobursite sont les traumatismes du tendon ou la propagation de l'inflammation de l'articulation de la cheville (arthrite ou goutte). La première raison se retrouve dans 90% des cas.

Un facteur dommageable conduit au développement d'une inflammation aseptique du sac synovial. Il se propage rapidement à travers la gaine tendineuse. Cela conduit à une diminution de l'activité fonctionnelle du tendon d'Achille.

L'achillobursite se caractérise par la présence de trois symptômes principaux.

Douleur. Il est pointu, localisé principalement au talon. Se produit lors de la marche. Va seul assez vite.

Gonflement L'enflure est localisée dans le tendon. Il ressemble à un fuseau. Douloureux à la palpation.

Contour irrégulier de la surface arrière du tiers inférieur des jambes.

Le diagnostic de l'achillobursite n'est pas difficile. Dans presque tous les cas, une anamnèse et un examen sont suffisants. La radiographie n'est nécessaire que pour exclure les fractures des os de la jambe et du pied. Pour une étude plus détaillée, une IRM est réalisée..

3. Maladie de Haglund ("bosse" au talon).

Maladie de Haglund ou ostéophyte calcanéum - une pathologie du développement osseux dans la zone juste au-dessus du lieu de son attachement avec le tendon d'Achille.

La maladie est caractéristique de tous ceux qui portent des chaussures avec une toile de fond haute et résistante, tout en subissant un stress au pied. Pour la première fois, la pathologie a été décrite chez un homme professionnellement engagé dans le golf. Mais aujourd'hui, le plus souvent, cette pathologie survient chez les femmes qui préfèrent les chaussures à tige et talons hauts..

Le développement de la pathologie est associé à une caractéristique de la structure anatomique des talons. Les facteurs suivants provoquent son développement.

L'arche du pied. Cette caractéristique conduit au fait que le calcanéum est légèrement incliné vers l'arrière. Cela crée des conditions de frottement excessif du tendon d'Achille sur l'os..

· Déformation des membres. La combinaison de pieds plats avec courbure hallux valgus. Cette situation entraîne également une augmentation de la force de friction du tendon d'Achille contre le calcanéum..

Violation de la rigidité (mobilité) du tendon d'Achille et de son sac synovial situé derrière lui dans la zone de son attachement avec le calcanéum. Cette situation se développe uniquement chez les personnes portant des chaussures à fond rigide et haut. S'il y a encore un talon haut, la probabilité de pathologie augmente plusieurs fois.

La compression du sac synovial avec le ligament d'Achille (en raison de la pression externe sur celui-ci) et une friction constante entraînent une perturbation de la circulation des fluides. Une inflammation aseptique du sac se développe. Elle se déroule longtemps et conduit à un changement progressif du cartilage sur le tubercule calcanéen postérieur. Le tissu modifié provoque la croissance des faisceaux osseux sous-jacents. En conséquence, des ostéophytes se forment.

Les étapes initiales sont toujours indolores. Seul un petit nombre de patients (généralement des femmes) remarquent une bosse au talon. Progressivement, il augmente et forme un semblant de cors («bosse sur le talon»). Elle est considérée par beaucoup comme des callosités de chaussures..

Au fur et à mesure que la pathologie se développe dans la zone "bosse", la douleur apparaît. Ils sont muets et douloureux. Levez-vous en marchant et passez au repos. Parfois, la douleur se propage au tendon d'Achille. Plus tard, un œdème au-dessus du talon dans la zone du tendon se joint. Ensuite, les douleurs deviennent permanentes.

Le diagnostic de la pathologie n'est pas difficile. L'essentiel ici est l'anamnèse et l'examen. La radiographie est réalisée pour exclure les pathologies traumatiques du talon..

Dans les cas douteux, une IRM est réalisée. Par exemple, la déformation cicatricielle post-traumatique du tendon d'Achille présente des symptômes similaires..

4. Rupture du tendon d'Achille.

Malgré le fait que le tendon d'Achille parmi les autres est le plus puissant du corps, des situations de rupture sont possibles.

La rupture se produit à la suite d'une lésion tendineuse directe ou indirecte. Il est caractéristique des personnes qui pratiquent activement un sport, ce qui implique une tension des muscles de la jambe ou un risque de traumatisme du tendon. Ce sont des joueurs de football, des joueurs de basket-ball, des joueurs de volley-ball, etc..

Le mécanisme de la blessure et ses variétés

La rupture du tendon se produit lorsque la charge dépasse la résistance à la traction ou dans le cas d'un facteur traumatique excessif appliqué au tendon lui-même. Cela est possible dans les situations suivantes..

· Une forte contraction des muscles de la jambe avec une jambe pliée dans le genou.

· Une forte montée du pied. La situation est typique d'un pied qui glisse d'une marche lors du levage.

· Drop on foot avec orteil tendu.

Frappe tendineuse droite.

Le dernier élément comprend une coupe du tendon avec un objet pointu (par exemple, un couteau ou un verre).

Au moment de la blessure, une personne ressent une vive douleur. Il est localisé dans la projection du tendon lui-même et ne s'étend nulle part. Certains patients rapportent avoir entendu une fissure sourde au moment de la rupture..

La capacité d'étirer le pied est immédiatement perdue. La moitié a une boiterie lors du déplacement. Elle est causée à la fois par des douleurs et des troubles du pied. Un certain nombre de patients en raison de la douleur ne peuvent pas du tout marcher sur leurs pieds.

Après quelques secondes, un gonflement apparaît dans le tendon.

L'interrogatoire et l'examen du patient suffisent souvent à poser un diagnostic. Le patient note une douleur et un gonflement du tendon. Il n'est pas possible d'étirer l'orteil. Chez les patients incomplets, une «chute» du contour du tendon peut être constatée..

L'échographie ou l'IRM peuvent être effectuées pour clarifier le diagnostic..

Les pieds plats sont une condition dans laquelle les arcades des pieds sont aplaties, ce qui entraîne une répartition incorrecte de la charge sur la colonne vertébrale et les articulations des jambes. En conséquence, en conséquence: fatigue excessive, douleur dans les jambes, ainsi que dans la région lombaire.

6. Hallux valgus,

"STONE" près du premier orteil.

7. Hallux rigidus

(arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne d'un doigt).

L'hallux rigidus est une pathologie dégénérative liée à l'âge de l'articulation métatarso-phalangienne du premier orteil. Elle survient après 30 ans. Son apogée tombe sur les personnes de 35 à 45 ans.

Pathogenèse de Hallux rigidus

Le développement de la pathologie se produit selon le schéma classique de toutes les arthroses:

1. Usure du cartilage hyalin avec apparition de leurs défauts.

2. La violation des fonctions du cartilage pour assurer une glisse en douceur, à la suite de quoi ils sont encore plus blessés, ce qui conduit à une inflammation aseptique.

3. Inflammation aseptique et friction osseuse, qui entraînent un remodelage osseux. En conséquence, des pointes osseuses se développent - ostéophytes.

Tableau clinique et classification

Les manifestations cliniques de Hallux rigidus sont associées à l'articulation métatarso-phalangienne du premier doigt, dont la région est élargie et sensible à la douleur. La douleur survient lors de la marche, lors d'un roulement de pied. La douleur est particulièrement prononcée lors du port de chaussures à semelles souples. Avec un processus inflammatoire prononcé, la douleur peut apparaître même au repos.

Dans la zone de l'articulation (sur sa surface arrière) une "bosse" apparaît. Pour cette raison, la pathologie peut souvent être confondue avec Hallux Valgus sans dévier le pouce. Dans le même temps, une raideur dans la zone articulaire se développe. Elle est insignifiante dans la première période de la maladie et évolue avec le temps..

Dans le développement de la pathologie, 4 étapes sont distinguées. (zéro est considéré comme normal):

1. La douleur survient uniquement en se déplaçant dans une articulation. Avec la charge sur le pied, il est possible (pas toujours et pas chez tous les patients) une occurrence de douleur à court terme. Un petit ostéophyte peut être trouvé sur la surface latérale de l'os métatarsien..

2. La douleur pendant le mouvement dans l'articulation est plus intense. La charge sur le pied provoque une douleur durable. La taille de l'ostéophyte sur la surface dorsale de l'os métatarsien augmente.

3. La douleur dans la zone articulaire est constante. Renforcé par le mouvement et les charges sur le pied. Dans ce cas, la mobilité de l'articulation est considérablement limitée. L'ostéophyte sur la surface dorsale de l'os métatarsien atteint une taille considérable. L'écart commun est rétréci de plus de 50%. L'articulation est pratiquement immobilisée.

4. Douleur dans n'importe quel mouvement. L'articulation est presque complètement immobilisée. Radiologiquement, il n'y a pas d'écart articulaire, il y a une croissance osseuse prononcée de l'articulation métatarso-phalangienne. Les os de la phalange et des métatarsiens sont pratiquement fusionnés..

Le diagnostic de pathologie est basé sur l'anamnèse, l'examen et l'examen radiologique obligatoire de l'articulation métatarso-phalangienne du premier doigt.

8. Taylor Warp

(déformation de 5 orteils).

La déformation de Taylor est une déviation pathologique du petit doigt vers l'intérieur et du cinquième métatarsien vers l'extérieur. Connue depuis le Moyen Âge comme la pathologie des tailleurs.

Causes et facteurs étiologiques

Le développement de la déformation de Taylor est associé à deux groupes de causes:

La déformation congénitale de Taylor est associée à des anomalies au cours du développement fœtal. Les ligaments transversaux du pied dus à des défauts ont une faible résistance à la traction. Par conséquent, même des charges normales sur le pied au fil du temps conduisent à une déstabilisation des orteils extrêmes et des os métatarsiens adjacents. La taille transversale du pied augmente, ce qui est compensé par une variation des charges. Cette compensation s'effectue en changeant la direction de l'auriculaire. Dans le même temps, des processus similaires se produisent au premier doigt. Bien sûr, ils sont moins prononcés, mais dans certaines conditions, la déformation de Taylor est combinée avec une "bosse" sur le pouce.

Les causes acquises sont associées à des changements post-traumatiques ou à des violations de la biomécanique des membres inférieurs. Ce dernier a un impact significatif non seulement sur le développement post-traumatique de la pathologie, mais contribue également à son développement même avec une prédisposition innée.

Une déformation post-traumatique de Taylor se développe en raison de perturbations de la charge dues à des blessures du membre inférieur (du pied au fémur). Les perturbations biomécaniques sont associées à une mauvaise répartition du poids. Par exemple, les déformations sont le plus souvent affectées par des personnes contraintes de s'asseoir longtemps avec les pieds tournés vers l'intérieur. Cette pose était habituelle pour les tailleurs avant la révolution industrielle du XIXe siècle. C'est pourquoi la déformation de Taylor est également appelée pied de tailleur..

Le tableau clinique de la déformation se compose de plusieurs symptômes: douleur, gonflement, rougeur, arthrite. Souvent (chez 2/3 des patients), ils sont combinés, mais les cas ne sont pas rares lorsque le patient n'a qu'un seul symptôme pendant une longue période.

Le symptôme le plus courant est la douleur. Elle a un caractère douloureux et coupant. Il est localisé à la base de l'auriculaire. Elle survient lors de la marche dans des chaussures et des charges sur la cinquième articulation métatarsophalangienne. Par exemple, en se reposant sur l'extérieur de l'arrière du pied ou en frappant sa surface.

L'œdème rejoint la douleur en cas d'arthrite de l'articulation métatarso-phalangienne. Un gonflement et une rougeur dans la zone articulaire peuvent survenir avec une inflammation des cors à la base du petit doigt. Il fait référence à ces quelques signes qui peuvent être pendant longtemps les seuls symptômes de la pathologie..

L'identification des déformations de Taylor est simple. L'examen et l'interrogatoire du patient permettent de suspecter une pathologie avec un degré de probabilité élevé. La radiographie ne fait que le confirmer. L'image montre la déviation des axes de l'auriculaire et du cinquième métatarsien. Le doigt "va" vers l'intérieur, tandis que le métatarse tend vers l'extérieur.

9. Déformation martelée des orteils.

La déformation en marteau des doigts est une anomalie de leur emplacement, qui est formée à la suite d'une flexion constante dans la première articulation phalangienne. La pathologie affecte le plus souvent 2-3 doigts. Mais peut affecter les autres (sauf les grands).

Elle survient chez les femmes environ 4 à 5 fois plus souvent que chez les hommes.

Pathogenèse et causes

Une déformation en marteau se produit lorsque le doigt est plié dans la première articulation. En conséquence, son ongle est perpendiculaire à la surface.

Au début, le doigt (les doigts) se plie et se déplie facilement. Par conséquent, en se reposant sur la plante du pied, il (elles) sont partiellement fléchis. En marchant, le doigt pathologique est légèrement plié. À mesure que la pathologie progresse, le virage devient plus «durable». Ensuite, le ou les doigts deviennent un marteau.

La cause immédiate du développement de la déformation est associée aux propres ligaments des orteils. Pour un certain nombre de raisons (voir ci-dessous), les ligaments deviennent moins résistants à l'étirement. En d'autres termes, ils s'affaiblissent. En conséquence, certaines des fonctions des ligaments dans la tenue des doigts sont prises par leurs muscles. Mais comme ils ne conviennent pas à cela, les spasmes musculaires se développent très rapidement, ce qui conduit également rapidement à la formation de contractures - flexion stable.

Les conditions suivantes contribuent au lancement de mécanismes pathogéniques de déformation avec:

Déformation valgique des membres inférieurs.

Les deux conditions conduisent particulièrement souvent à une déformation martelée des doigts si elles se produisent dans le contexte de l'athérosclérose des membres inférieurs, du diabète sucré, de l'obésité ou après des blessures des membres inférieurs.

Dans les premiers stades, la pathologie ne donne pas de symptômes spécifiques. Le patient remarque un défaut de doigt qui se développe progressivement (moins souvent - quelques doigts, car dans la grande majorité des cas, la maladie commence avec le second). Une personne ne ressent aucune gêne particulière.

À mesure que la déformation progresse, la personne commence à ressentir une gêne. Dans la zone de virage, il y a une douleur, des callosités (le résultat d'un frottement constant avec des chaussures). Avec une déformation persistante, qui dure plusieurs années, un cal avec des défauts ulcératifs constants se forme au site du coude. Si le patient souffre de maladies telles que le diabète sucré, l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs, les changements décrits ci-dessus peuvent se former d'ici la fin de l'année après la formation d'une déformation persistante des doigts.

Il est très difficile pour les patients présentant une déformation martelée des doigts de ramasser et de distribuer de nouvelles chaussures; ils ont du mal à marcher en raison de la douleur constante résultant du frottement de la zone de pliage à la surface de la chaussure, ce qui conduit à une boiterie.

Le diagnostic de la pathologie est facile même dans les premiers stades. L'examen et la prise d'histoire sont suffisants. Pour clarifier le diagnostic, une radiographie du pied est réalisée (elle ne doit pas reposer en surface) en deux projections.

(douleur sur la surface plantaire du pied).

La métatarsalgie est un syndrome caractérisé par une douleur à la base des doigts. Les patients le ressentent donc. En fait, ce syndrome douloureux provient des têtes des métatarsiens.

Le syndrome survient à la suite de surcharges des os du tarse et du métatarse. Moins fréquemment, une métatarsalgie survient lorsque les phalanges proximales (les plus proches du pied) des doigts sont affectées. Ils sont reliés par des articulations aux os métatarsiens correspondants..

L'apparition du syndrome est associée à plusieurs facteurs.

· Traumatique. Les surcharges qui en découlent sont associées à la redistribution des points d'appui lors des blessures. Le plus souvent, ce groupe comprend les fractures (en particulier pour les os métatarsiens), les luxations, les entorses et les ruptures de ligaments. Ils entraînent un déplacement des points d'appui du corps sur les métatarsiens impropres à eux.

· Raisons neurologiques. Associé à des pathologies des fibres nerveuses du pied. Le nerf plantaire dans les os métatarsiens est le plus souvent touché. Par exemple, le névrome de Morton (la raison la plus courante dans ce groupe) est associé à une croissance pathologique des branches nerveuses allant aux 4e et 5e doigts. Une autre maladie courante (deuxième après le névrome de Morton) de ce groupe est le syndrome du sinus tarse. Il se produit avec une compression des branches du nerf plantaire avec des kystes et un œdème dans les os métatarsiens.

Maladies rhumatismales et métaboliques. Ceux-ci incluent la goutte, l'arthrite des articulations métatarsophalangiennes.

Le tableau clinique du syndrome se compose de douleur et de symptômes neurologiques.

La douleur est douloureuse et lancinante. Elle est associée à une activité physique sur le pied. Passe au repos progressivement (en moyenne pendant 1 à 3 heures). Dans certains cas, les patients ne ressentent pas de douleur. Mais ils sont préoccupés par l'inconfort constant dans la zone des pieds (la plupart ne peuvent pas le caractériser avec précision). Il s'intensifie lors de la marche et diminue lentement au repos..

Les troubles neurologiques comprennent diverses parasthèses (sensations non typiques, comme la «chair de poule») et la perte de sensibilité d'un doigt, qui se développe uniquement avec des causes neurologiques de métatarsalgie.

Les causes purement traumatisantes sont souvent accompagnées d'un œdème du pied, en plus de la douleur. Ils sont particulièrement prononcés après un stress prolongé sur le pied..

Articulations du pied: traitement et caractéristiques des maladies du pied

La structure du squelette humain est telle que presque toute la charge lors de la marche tombe sur les pieds. Une personne physiquement active parcourt plus de 100 000 kilomètres au cours de sa vie. Et les pieds participent à chaque étape. Ils aident à maintenir le corps en position verticale, servent d'amortisseur lors de la course et du saut. De plus, ils représentent tout le poids du corps humain. Non seulement le bien-être général, mais aussi la santé de nombreux autres organes dépendent de leur état.

Mais souvent, les gens ne se soucient pas de leurs pieds. Activité physique excessive ou vice versa, mode de vie sédentaire, haltérophilie ou surcharge pondérale, port de chaussures inconfortables et manque de soins des pieds - tout cela conduit au développement de diverses pathologies. À la suite d'une maladie du pied, une personne moderne est un phénomène assez courant. Et le problème est que beaucoup de gens accordent trop peu d'attention à cette partie du corps, ne se tournant vers un médecin que lorsqu'il devient impossible de bouger.

Maladies du pied

La douleur aux pieds est familière à presque toutes les personnes. Elle est souvent inquiète après un effort physique important et prolongé. Les personnes en bonne santé peuvent ressentir de la douleur et de l'inconfort dans les pieds dans le contexte d'un long séjour sur leurs pieds. L'inconfort dans les pieds est également causé par une pathologie tissulaire. Pour connaître les raisons et obtenir une aide qualifiée, il est recommandé de contacter un centre de traitement des pieds spécialisé.
Les maladies qui affectent les adultes et les enfants peuvent être divisées en plusieurs grands groupes. La classification des maladies dépend de la nature de la lésion et de la localisation du processus..

  1. Maladies vasculaires - varices dans les jambes, athérosclérose des vaisseaux des pieds.
  2. Pathologie du tissu osseux - prolifération d'ostéophytes du talon ou d'éperons calcanéens, ostéoporose et conséquences de l'ostéomyélite.
  3. Pathologie articulaire - arthrite, bursite, AOD. Ostéochondrose et ostéoporose des articulations de la jambe, subluxation.
  4. Dommages articulaires dégénératifs - arthrose, pieds plats, ostéochondrose. Prolifération d'ostéophytes de talons, DOA.
  5. Maladies des muscles et des ligaments - ligamentite, tendinite, ligamentose, fasciite. Souvent, les maladies impliquent une subluxation des articulations chez les enfants.
  6. Lésions purulentes des os et des tissus mous - nécrose, phlegmon, effets de l'ostéomyélite ou de l'hygroma suppurant.
  7. Lésions cutanées fongiques - dermatophytose. Epidermophytose et rubrophytose des pieds.
  8. Blessure à la jambe - luxation, subluxation des articulations du pied ou de la cheville, fracture osseuse et rupture des ligaments et des tendons. La subluxation peut se développer en raison de la faiblesse de l'appareil ligamentaire, souvent trouvée chez les enfants et les patients âgés.
  9. Déformation congénitale chez les enfants - déformation équinovare ou pied de cheval, métatarsalgie.
  10. Néoplasmes - un névrome ou un hygrome. Hygroma est le plus répandu chez les jeunes femmes. Chez les enfants est moins fréquent.

Éperon au talon

L'éperon calcanéen est un petit ostéophyte (croissance osseuse) situé sur le calcanéum. Il est généralement clairement visible sur la radiographie du pied..

L'éperon calcanéen «inférieur» est situé sur le côté inférieur du calcanéum et, en règle générale, se forme en réaction à la fasciite plantaire, mais son apparence peut également être associée à une spondylarthrite ankylosante (spondylarthrite ankylosante). Il est impossible de sentir à travers la peau. La base de sa formation est la calcification des fibres de l'aponévrose plantaire.

Un éperon de talon «arrière» se développe à l'arrière du talon au niveau du site de fixation du tendon d'Achille. Il peut être large et palpable à travers la peau et nécessite parfois l'élimination de la tendinite du tendon d'Achille pendant le traitement.

Éperon calcanéen inférieur (A) et arrière (B)

Maladie vasculaire du pied

Ce groupe comprend les pathologies associées à une altération de la circulation sanguine et à l'intégrité des parois des vaisseaux sanguins. En conséquence, les ulcères trophiques et la nécrose ou le phlegmon des tissus mous sont capables de se développer. Souvent, la maladie commence à déranger les jeunes. Dans les membres inférieurs à la fin de la journée, il y a des douleurs, des métatarsalgies, une hyperhidrose et une lourdeur, passant après le repos. La raison est causée par un excès de poids corporel, de mauvaises habitudes, l'inactivité physique.

La liste des maladies vasculaires des pieds comprend:

  1. Athérosclérose des vaisseaux des pieds. Avec la pathologie dans les vaisseaux, des plaques de cholestérol se forment. Les formations augmentent en taille, provoquant une obstruction de la lumière du vaisseau. Symptomatiquement détecté par la lourdeur dans les jambes et la douleur lors de la marche, la froideur des pieds. L'hyperhidrose et l'hyperkératose de la peau et des métatarsalgies sont parfois notées.
  2. Endartérite. La maladie affecte les artères des jambes, se développe progressivement. Il se caractérise par un spasme vasculaire et un blocage, une violation du trophisme tissulaire. Cela provoque une nécrose tissulaire et le développement d'ulcères trophiques, d'hyperkératose cutanée et de phlegmon sur les jambes est possible. L'endartérite se manifeste par une douleur et une lourdeur dans les membres, des crampes, une boiterie alternée. Dans certains cas, les patients se plaignent d'hyperhidrose des jambes, une métatarsalgie se développe.
  3. La thrombose des vaisseaux superficiels du pied se développe lors des processus inflammatoires accompagnant les varices des membres inférieurs. La maladie se manifeste par une augmentation de la température locale, des douleurs, des difficultés à marcher, un gonflement et une cyanose. L'obstruction de la lumière provoque une nécrose du tissu du pied. Si une infection se joint, un phlegmon des tissus mous et une ligamentite, une dermatophytose ou une rubrophytie et une épidermophytose des pieds se développent. Une zone d'hyperémie, une desquamation de l'épithélium se forme sur la peau.

Dans les lésions vasculaires chroniques à long terme, des facteurs infectieux se joignent - une dermatophytose des pieds et une rubrofitie se développent. Peut-être le développement d'une ostéomyélite chronique de la jambe.

Toutes les maladies sont traitées par un chirurgien vasculaire ou un phlébologue. Angioprotecteurs, anti-inflammatoires, antiplaquettaires, analgésiques sont prescrits.

En plus de la pharmacothérapie, le port de sous-vêtements de compression ou d'un bandage élastique est prescrit. Le patient est montré pour effectuer une gymnastique spéciale, suivre un régime.

Si le patient développe une nécrose ou un phlegmon des tissus mous, le traitement est effectué exclusivement par chirurgie.

Maladies articulaires

La pathologie articulaire affecte souvent la zone des pieds. Ces maladies sont de nature inflammatoire ou dystrophique.

Inflammation articulaire

Le processus inflammatoire dans l'articulation s'accompagne souvent d'une hyperémie locale, de brûlures, d'une augmentation de la température corporelle locale et générale. L'articulation perd sa forme initiale et sa mobilité normales.

La cause de l'inflammation chronique des articulations est une infection virale, des troubles métaboliques dans le corps et un changement dans les parois des vaisseaux sanguins.

Maladies degeneratives

Une variété de maladies se développe dans le contexte de graves troubles métaboliques. Malnutrition perturbée, les blessures aux pieds peuvent provoquer la maladie. Avec des maladies, des douleurs, des métatarsalgies et un changement de forme de l'articulation apparaissent, et sa mobilité est limitée. Une forme négligée de maladie articulaire entraîne une déformation du cartilage, entraîne la subluxation habituelle. La nécrose du cartilage peut conduire à une immobilité complète de l'articulation.

Les maladies articulaires les plus courantes indiquées concernent les personnes de tous âges..

    Arthrite du pied. La maladie peut être causée par des processus infectieux et non infectieux. L'arthrite affecte les articulations de toute taille. L'arthrite réactive peut se développer avec une pathologie appelée pied de cheval. Le traitement de ces maladies est effectué à l'aide d'agents anti-inflammatoires, hormonaux, non stéroïdiens, antibactériens..

Ongle incarné

Une autre nuisance courante est un ongle incarné. La douleur qui s'aggrave en mettant des chaussures, une inflammation qui peut se propager à tout le pied - bref, rien de bon. Les causes les plus courantes de cette maladie sont une prédisposition héréditaire et des chaussures inconfortables qui violent l'approvisionnement en sang des jambes. Les compresses, les pansements et autres médicaments conservateurs ne peuvent qu'exacerber le processus. Un chirurgien doit traiter un ongle incarné.

Il en va de même d'ailleurs pour les cors banals. Ne les supprimez pas vous-même, dans 15% des cas, cela entraîne des infections et des complications..

Maladies de la peau

Les maladies cutanées les plus courantes des pieds sont les cors ou les cors, la kératose et l'hyperhidrose. La pathologie cutanée est due à des chaussures serrées et inconfortables. L'hyperhidrose de la peau contribue à la survenue d'une infection. Avec la formation de cors à la surface de la peau, un joint se développe - kératose. Les cors secs et la kératose provoquent des douleurs et des malaises aux pieds. De la condensation se développe sur la peau. Dans certains cas, une desquamation de la peau est possible. La kératose peut être traitée avec des onguents spéciaux ou des crèmes contenant des composants kératolytiques. Pour le traitement des cors profonds, des méthodes chirurgicales spéciales d'exposition sont utilisées - thérapie au laser, cryodestruction. Ces méthodes provoquent une nécrose et un rejet des tissus du maïs, suivies d'une cicatrisation..

En tant que maladie indépendante, la kératose est causée par une carence en vitamines ou des troubles métaboliques dans les cellules de la peau. La kératose se manifeste par la sécheresse et le raffermissement de la peau. Démangeaisons et desquamation, hyperkératose dans les zones saillantes.

La deuxième maladie courante est une infection fongique - épidermophytose ou dermatophytose des pieds. La dermatophytose et l'épidermophytose se manifestent par des démangeaisons sévères, une hyperkératose, une rougeur et une desquamation des orteils. Les agents pathogènes de la maladie sont les champignons pathogènes - les dermatophytes.

La dermatophytose et l'épidermophytose des jambes sont traitées, ainsi que la rubrophytie à l'aide de pommades antifongiques spéciales pour le traitement de la peau et des préparations orales. Le traitement réduit le pelage et les démangeaisons de la peau.

Afin d'éviter la dermatophytose, l'épidermophytose ou la rubrophytose, une attention particulière doit être portée à une hygiène adéquate de la peau des jambes et des chaussures. Ne marchez pas pieds nus dans les piscines, les saunas et les bains publics.

Névrome

Nerf plantaire pincé provoqué par une augmentation du nombre de cellules du tissu conjonctif. Il se produit en raison de contraintes mécaniques intenses.

Le port de chaussures à talons hauts étroites et inconfortables, de pieds plats, de blessures ainsi que de maladies infectieuses chroniques peut provoquer une anomalie..

Un poids corporel excessif, l'athérosclérose, les blessures sportives fréquentes deviennent des facteurs prédisposants à l'apparition de névromes..

Conditions pathologiques du tissu musculaire et de l'appareil ligamentaire

Souvent, les patients développent des maladies des muscles et des ligaments du pied et de la jambe inférieure. La maladie dérange les enfants et les adultes. La cause de la myalgie et de la myosite est la fatigue excessive, l'hypothermie, les processus inflammatoires chroniques dans le corps.

La bursite du gros orteil peut être causée par un mélange et une réduction anormale des articulations du gros orteil. Elle est déterminée par des causes génétiques chez les enfants, portant des chaussures serrées et inconfortables. Souvent, la cause est une blessure articulaire (quand elle est apportée).

Les symptômes se manifestent par une douleur et un gonflement de l'articulation touchée. Le doigt dans la maladie augmente de taille, l'adduction provoque de la douleur. La correction de la bursite est effectuée par la méthode d'intervention chirurgicale.

Lire aussi: Causes de l'œdème de la cheville

Tendinite et ligamentite

La tendinite de la maladie se manifeste par un processus inflammatoire dans le tendon d'Achille. Le processus pathologique en cas de maladie du pied due à un traumatisme et à une activité physique incorrecte pendant l'entraînement sportif est déterminé. La ligamentite ou ligamentose est une lésion de l'appareil ligamentaire du pied et du bas de la jambe. La ligamentite et la ligamentose se manifestent par des douleurs au pied, aggravées par les mouvements, des difficultés à marcher, un gonflement dans la zone touchée.

La tendinite est traitée, ainsi que la ligamentite et la ligamentose à l'aide de médicaments anti-inflammatoires, un groupe de dérivés de l'acide salicylique, des compresses froides. Dans la période aiguë, le patient est prescrit pour fournir un repos complet et une fixation immobile de l'articulation.

La maladie s'accompagne d'un processus inflammatoire du fascia de la région plantaire. Les symptômes de la maladie se manifestent par une légère douleur dans la semelle. Peut-être le développement de formations telles qu'un hygroma sous le fascia sur les jambes.

Le traitement de la maladie est effectué à l'aide de glucocorticoïdes. La physiothérapie est prescrite. Dans la période aiguë, une attelle orthopédique est placée sur les orteils apportés au patient.

La maladie est une inflammation purulente diffuse des tissus mous des jambes. Morphologiquement, le phlegmon représente la nécrose et la fusion des tissus mous des pieds. Les raisons pour lesquelles le phlegmon se développe sur les jambes sont d'origine microbienne. Moins fréquente est une infection fongique - dermatophytose, épidermophytose ou rubrofitia des jambes.

Le phlegmon du membre inférieur est traité par voie opératoire, suivi de la nomination d'un traitement antibactérien et de désintoxication..

Tumeurs bénignes

Le plus souvent, un hygroma ou une hydropisie se forme sur les pieds. Il s'agit d'une tumeur bénigne localisée sur l'articulation. Un petit hygroma peut être invisible pendant longtemps. Si la formation atteint une grande taille, elle serre les vaisseaux et les nerfs du membre inférieur et provoque un inconfort lorsque l'adduction des doigts se produit. En général, l'hygroma fait référence à des néoplasmes bénins. Il est éliminé opérationnellement.

Il est nécessaire de traiter ces maladies à l'aide d'une intervention chirurgicale. Il est possible de soulager l'état des jambes en cas de maladie en utilisant une variété de dispositifs orthopédiques.

Diagnostique

La douleur est un signe caractéristique de nombreuses maladies du pied. Pour déterminer avec précision la cause de sa cause, une série d'études diagnostiques sont effectuées. Parmi les principaux:

  1. Radiographie de la colonne vertébrale et des articulations des membres inférieurs;
  2. résonance magnétique et tomodensitométrie;
  3. Échographie des articulations.

Sur la base des résultats obtenus, un diagnostic précis est établi, d'autres tactiques de traitement sont déterminées.

Athérosclérose

L'athérosclérose est l'une des maladies les plus courantes qui affecte les vaisseaux des membres inférieurs..

Presque tout le monde sait qu'il est très important de bien manger, car en raison de l'utilisation d'aliments gras dans le corps, les échecs commencent. Ainsi, en raison du dépôt de plaques de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins, une maladie telle que l'athérosclérose peut se développer, dont les principaux symptômes seront:

  • Douleur dans les muscles du mollet, à la fois en marchant et dans un état calme.
  • Douleur accrue avec une charge accrue sur les jambes (par exemple, courir, monter des escaliers).
  • Boiterie, qui est périodique.
  • L'apparition de gangrène sèche dans les zones où les vaisseaux sont les plus touchés.

L'athérosclérose serait un signe avant-coureur de la maladie coronarienne..

Un gonflement sévère des jambes n'est que l'un des symptômes des varices naissantes. Les varices, qui est le nom scientifique de la maladie, sont un étirement sévère et une perte de flexibilité des veines, c'est pourquoi les symptômes suivants commencent à apparaître:

  • Varices, et cela peut être vu à l'œil nu.
  • Sensation constante de lourdeur dans les jambes, qui s'intensifie pendant l'effort physique.
  • Crises qui surviennent principalement la nuit et empêchent une personne de dormir normalement.

La maladie elle-même n'est pas particulièrement dangereuse, mais si elle n'est pas traitée, elle peut entraîner une insuffisance veineuse, lourde de thrombophlébite.

Obstruction veineuse profonde

Une autre maladie au cours de laquelle un gonflement sévère des jambes apparaît est un blocage des veines profondes. Cette maladie est très dangereuse, car la principale cause de son apparition est la formation de caillots sanguins. La personne présente les symptômes suivants:

  • Gonflement, et chaque jour ils deviennent de plus en plus.
  • Fièvre à l'endroit exact où le caillot de sang est apparu.
  • Douleur dans les jambes.

Les maladies des jambes peuvent souvent amener une personne à changer son mode de vie, car il est tout simplement impossible d'effectuer ce qui était facile auparavant..

L'une des maladies des jambes les plus désagréables est l'arthrose. Le processus de développement de la maladie est très difficile à contrôler, car au stade initial, une personne peut tout simplement ne pas attacher une importance particulière à la douleur.

L'arthrose apparaît en raison des facteurs suivants:

  • Une grosse charge sur les jambes, et quand elle est permanente. Il peut s'agir d'embonpoint, d'haltérophilie, etc..
  • Blessures articulaires, parfois il peut s'agir d'un microtraumatisme qu'une personne n'a même pas remarqué.
  • Problèmes métaboliques entraînant des dépôts de sel.
  • Âge. Le cartilage est effacé chaque année et le tissu osseux s'affaiblit.
  • Hérédité. Si une personne de la famille souffre d'arthrose, la probabilité qu'elle apparaisse également chez d'autres membres de la famille qui ont une relation de sang.
  • Maladies chroniques des articulations.
  • Maladies du tissu conjonctif pouvant entraîner des complications.

Si nous parlons de symptômes, ils seront les suivants:

  • Douleurs articulaires sévères. Le plus souvent, ce sont les articulations du genou et la cheville.
  • Déformation des jambes qui survient aux stades ultérieurs.
  • Amyotrophie.

En ce qui concerne la prévention de la maladie, en tant que telle, elle n'existe pas, l'essentiel est de bien manger, d'essayer de garder son poids normal et d'éviter également un effort physique élevé.

L'arthrite est une maladie du pied. C'est là que la localisation se produit le plus souvent. Bien sûr, cela ne signifie pas que l'arthrite n'apparaît que sur les articulations des pieds. Il frappe également les genoux.

L'arthrite peut être infectieuse ou non infectieuse. Parfois, il se développe en raison des cors existants et négligés sur la jambe, à travers lesquels l'infection est entrée dans la circulation sanguine. Les autres raisons du développement de la maladie comprennent:

  • Hypothermie des jambes, qui survient généralement pendant la saison froide, en particulier avec des chaussures mal sélectionnées.
  • Infection corporelle.
  • Immunité faible, qui n'est pas en mesure de combattre les bactéries et les infections, ainsi que de supprimer le processus inflammatoire.
  • Blessures aux jambes.

Les principaux symptômes de l'arthrite comprennent une douleur intense, un gonflement des jambes, ainsi qu'une intoxication et de la fièvre si la maladie est d'origine infectieuse..

Les maladies des jambes font souvent souffrir une personne. C'est particulièrement le cas de l'arthrite..

La prévention

Si les articulations des jambes ou des pieds sont affectées par le processus pathologique, vous devez suivre une longue cure de rééducation. Dans certains cas, les patients ne sont pas en mesure de guérir complètement la maladie et souffrent d'inconfort et de symptômes douloureux tout au long de leur vie. Par conséquent, les médecins recommandent de ne pas négliger les mesures préventives.

La base est la suivante:

  1. Maintenir un mode de vie sain. Pour tout organisme, le rejet des aliments nocifs et des habitudes destructrices est utile. Il est nécessaire de faire du sport, au moins de faire de l'exercice tous les jours et d'équilibrer le régime alimentaire. Cette approche aidera à répartir correctement la charge quotidienne sur les pieds, et sera également une excellente prévention du surpoids. De plus, un exercice régulier favorise la production de liquide synovial dans la cavité articulaire, qui agit comme un lubrifiant et est responsable de l'activité motrice.
  2. Vous devez bien tempérer le corps. Cette technique est l'une des mesures préventives les plus simples mais les plus efficaces pour absolument toutes les maladies. Pour durcir les jambes, il suffit de leur verser de l'eau froide ou de faire des bains de contraste, ce qui améliorera considérablement le métabolisme des pieds et la circulation sanguine.
  3. Vous devez bien manger. Il est très important de ne pas faire mourir de faim le corps, et les portions doivent être petites, mais en même temps fréquentes. Les protéines, les lipides et les glucides appropriés doivent être consommés quotidiennement. Il est également recommandé de diversifier ou d'enrichir son alimentation avec des légumes frais, des fruits, des céréales, des aliments contenant du calcium, de la vitamine C et P.
  4. Traitement des maladies concomitantes. Si une personne a des pathologies chroniques ou a souvent la grippe, un rhume, cette condition ne peut pas être laissée sans traitement approprié. Tout processus inflammatoire ou chronique peut endommager le pied..

Tout le monde doit se rappeler que même une maladie mineure du pied peut non seulement provoquer une gêne, mais aussi conduire à l'avenir à une immobilisation totale ou partielle du membre. Pour éviter de telles conséquences, le thérapeute doit être contacté en temps opportun avec les moindres symptômes, qui sera référé à un spécialiste, et toutes les recommandations médicales doivent être suivies..

Pied plat

Près de 80% des habitants de la planète ont les pieds plats. Seulement chez tout le monde, il est développé à des degrés divers. Parfois, à cause des pieds plats, une personne ne peut pas marcher normalement, ça fait mal après quelques minutes.

Dès l'enfance, les médecins recommandent aux enfants de faire un massage préventif, ce qui réduira la probabilité de pieds plats. Pour cela, il est également nécessaire d'acheter les bonnes chaussures avec une semelle orthopédique et un talon haut pour que la jambe soit bien fixée.

Les principaux symptômes des pieds plats comprennent:

  • Surface du pied presque plate. Si vous demandez à une personne aux pieds plats de se tenir debout sur une feuille de papier, l'impression sera absolument uniforme.
  • Douleur dans les jambes, localisées dans le pied et légèrement plus élevées. De plus, la douleur n'est pas aiguë. Elle est plus douloureuse et stupide.
  • Fatigue en marchant.
  • Fatigue constante des jambes, même après une nuit de sommeil ou une longue séance.
  • Chez les personnes souffrant de pieds plats, les chaussures sont généralement glissées d'un côté..

Lire aussi: Articulation enflammée sur la jambe que faire

Les maladies des jambes ne sont pas toujours héréditaires et la raison réside pas toujours dans un effort physique élevé. Une maladie telle que le rhumatisme se produit en raison d'une infection dans le corps..

Avec une telle maladie, les symptômes seront les suivants:

  • Douleur dans les articulations, avec localisation dans les genoux et les pieds.
  • Gonflement dans les zones touchées.

La cause de la maladie du pied est souvent le traitement incorrect des maladies infectieuses..

Causes de déformation du pied

Le pied est la structure osseuse la plus difficile du corps humain. Il a 33 articulations, 20 muscles et plus de 100 ligaments. Depuis 60 ans, la personne moyenne passe plus de 100 mille kilomètres. De plus, le pied possède un grand nombre de terminaisons nerveuses et de vaisseaux sanguins. La violation de la circulation naturelle affecte immédiatement l'état de l'organisme tout entier. Si les ligaments et les muscles manquent de force pour soutenir les pieds, des problèmes surviendront inévitablement. La deuxième raison du risque est la surcharge pondérale. Le pied de chaque personne est «programmé» pour fonctionner avec le poids normal du «propriétaire». Hélas, tout ce qui doit être maintenu au-dessus de la norme conduit automatiquement au développement de pathologies.

Important! Déforme le pied et inconfortable, violant les lois anatomiques des chaussures. Il ne s'agit pas seulement de talons aiguilles, mais aussi de bottes amples trop étroites ou vice versa.

Maladies des orteils

Il existe plusieurs maladies pouvant entraîner une déformation des orteils. Il s'agit généralement des éléments suivants:

  • Hallux valgus déformation du pied, au cours de laquelle l'os situé à côté du gros orteil commence à se développer et à se gonfler progressivement, provoquant ainsi des sensations douloureuses. De plus, une telle déformation oblige une personne à porter des chaussures plus lâches, parfois même plus grandes.
  • Gonflement des articulations des orteils, qui se produit en raison de l'accumulation de liquide en eux. Le plus souvent, cela est dû à des charges élevées sur les jambes.
  • Blessure. Souvent, une personne ne remarque pas que son orteil est blessé. Parfois, de telles blessures surviennent pendant l'entraînement ou simplement pendant le déclenchement normal.

Aujourd'hui, les maladies du pied occupent l'une des premières places dans le nombre de plaintes des patients auprès d'un médecin. Cela se produit parce que le rythme de vie actuel ne permet pas aux gens de se reposer normalement et qu'ils doivent se tenir debout la plupart du temps. Et à cause d'une telle charge énorme, les articulations ne peuvent parfois pas supporter, donc des symptômes comme la douleur, l'enflure, etc..

Si nous parlons de mesures préventives, il est préférable de faire un léger massage des pieds en fin de journée et de prendre un bain chaud pour détendre les muscles. Et pour maintenir les os, vous devez boire du calcium et d'autres complexes vitaminiques deux fois par an.

Fracture de fatigue

Avec un stress prolongé, des fractures dites de fatigue des os du pied se produisent. Ce sont de petites fissures (généralement des os métatarsiens). Les personnes les plus à risque de telles blessures sont les personnes qui sont obligées de se tenir debout pendant longtemps chaque jour et qui portent des chaussures trop lâches.

Une fracture de fatigue guérit rapidement au repos. Le danger de dommage consiste tout d'abord dans l'impossibilité de l'autodiagnostic. Avec des charges continues, la fissure peut s'étendre, formant une véritable fracture, qui nécessitera une immobilisation à long terme et une réhabilitation ultérieure.

Maladies du pied chez l'adulte et l'enfant - symptômes et traitement

Les maladies elles-mêmes sont un phénomène désagréable et la maladie des organes et parties du corps les plus importants est une véritable catastrophe. Les jambes, à savoir les pieds, portent tout le poids. Pour être toujours en bonne santé et sur vos propres pieds, vous devez surveiller attentivement votre santé.

Chez l'homme, le pied est la partie la plus basse de la jambe qui est en contact avec la surface de la terre. Le pied d'une personne est classiquement divisé en plusieurs parties - l'arche, le dos, le talon, la hauteur et la semelle. Les pieds constituants sont les muscles, les ligaments et les os. Le pied bouge grâce aux articulations. Les muscles attachés avec des tendons aux os permettent de fléchir et d'étendre les orteils. Les os sont reliés par des ligaments. Ils soutiennent également les muscles. Les muscles relient les os aux tendons.

Les sensations douloureuses dans le pied peuvent indiquer une variété de maladies traitées avec des méthodes différentes les unes des autres. Et aussi des douleurs au pied dans certaines circonstances accompagnent les maladies internes. Par conséquent, avant d'appliquer telle ou telle méthode pour guérir la douleur, il est nécessaire d'identifier la cause de la douleur.

La douleur au pied du pied est divisée en aiguë et chronique. La douleur aiguë apparaît fortement et inquiète pendant une courte période, et la douleur chronique dure plusieurs jours, semaines et, si elle n'est pas traitée, puis des mois et des années. La douleur au pied s'accompagne:

  • Démangeaison.
  • Brûlant.
  • Tumeur.
  • Œdème.
  • Engourdissement.
  • Décoloration de la peau de la jambe.

En cas de douleur, vous devez contacter un traumatologue, orthopédiste, neurologue, chirurgien, rhumatologue ou thérapeute. Après tout, seul un spécialiste peut vraiment diagnostiquer correctement une maladie émergente.

Sésamoïdite

Chacun a deux os sésamoïdes sur chaque jambe. Ils sont situés sur la partie inférieure de la jambe, immédiatement en dessous de la base du gros orteil - ce sont la taille d'un pois ou d'un os de la taille d'un haricot. Ils agissent comme un support pour les tendons fléchisseurs du pouce. Parfois, les os eux-mêmes peuvent être dicotylédones, ce qui signifie que chacun d'eux se compose de deux parties distinctes.

La connexion de ces os avec la surface inférieure de la tête du premier os métatarsien est, en fait, deux petites articulations. L'inflammation de cette zone est appelée sésamoïdite. Le ligament soutenant les os sésamoïdes est également impliqué dans l'inflammation..

La sésamoïdite se manifeste par une inflammation, une douleur aiguë sous la base du premier doigt lors de la marche.

Maladies des pieds chez l'adulte

Chez l'adulte, l'apparition de maladies du pied est associée à des soins inadéquats, des chaussures inconfortables à porter, à soulever et à transporter des objets lourds. Il est nécessaire de surveiller attentivement les jambes, car elles permettent à la personne de marcher.

Os du pouce

Le changement et la déviation du gros orteil par rapport à la norme de croissance sont appelés os. Avec cette déformation, le pouce s'incline à l'intérieur du pied. Pour cette raison, les articulations se plient à l'extérieur, une sorte de bosse se forme. Les activateurs de cette maladie du pied sont des chaussures serrées et inconfortables, des maladies du pied (par exemple, arthrose, arthrite).

Les stades initial et intermédiaire de la maladie sont traités en portant les bonnes chaussures. Bon, les bonnes chaussures ont un large orteil. C'est un orteil large qui réduit la pression sur les doigts, ce qui élimine les désagréments lors de la marche. Et aussi, avec un spécialiste, des produits orthopédiques spécialisés qui aident également à réduire le stress et la friction.

Dans le traitement des os du pouce sont utilisés: soutien de la voûte plantaire, rouleaux interdigitaux, semelles orthopédiques et correcteurs. Avec l'aide de toutes ces aides, la douleur est éliminée, le processus de la maladie ralentit et la démarche est.

Médicament utilisé pour enlever l'os - physiothérapie et anti-inflammatoires.

Dans le cas où la maladie est passée au stade de la négligence, il n'est possible de corriger cela qu'à l'aide d'une intervention chirurgicale. Le processus de retrait de l'os du pouce est le suivant:

  • Le chirurgien retire la croissance apparente.
  • Les os déformés subissent une reconstruction.
  • Chirurgicalement, les muscles périarticulaires sont équilibrés.
  • L'angle entre les os du pied change.
  • Une arthrodèse est réalisée, pendant laquelle l'articulation du pied est fixée.
  • Transplantation tendineuse.

Une personne qui a remarqué une croissance du pied dans la zone du pouce doit contacter un spécialiste. Le médecin examinera les symptômes au cours de l'examen, au cours du cours et rendra compte du traitement nécessaire, ce qui permettra à l'avenir de maintenir la capacité de se déplacer de manière indépendante.

Traitement des cors et cors

Les cors et les cors sont courants sur les pieds humains. Il s'agit d'une sorte de protection contre les dommages. La raison de leur apparence est souvent le port de chaussures serrées. Pour éviter l'apparition de cors et de cors, vous devez refuser d'acheter des chaussures serrées et inconfortables, et si vous l'avez toujours acheté, utilisez le patch lors de la première utilisation.

Méthodes de traitement des cors et des cors:

  • Pendant deux semaines, faites des bains chauds avec du vinaigre de cidre de pomme. Il est préférable d'effectuer cette procédure avant le coucher. Après avoir terminé la jambe, graisser avec une pommade salicylique.
  • Pour les callosités, utilisez des enduits spéciaux. Le soir, pour ramollir le maïs, le soir, vous pouvez attacher des oignons au four.
  • La compresse de miel et de radis sur le maïs part toute la nuit. Préparez un mélange de miel et de radis, râpé sur une râpe fine. Mettez la masse sur le maïs avec un film et bandez-la dessus ou mettez une chaussette serrée.
  • Le soir, faites des bains chauds, qui ajoutent quelques gouttes d'huile d'arbre à thé. Après avoir terminé les procédures, assurez-vous d'essuyer vos pieds au sec.
  • Dans le cas où il y a un grand nombre de grains sur les pieds, il est nécessaire de faire des bains chauds avec du vinaigre de cidre de pomme. Prenez ensuite des chaussettes propres, ce qui n'est pas dommage. Humidifiez-les dans un mélange de jus de citron et d'huile végétale en proportions égales. Mettez des chaussettes, enveloppez les jambes avec un film et enveloppez un bandage sur le dessus. Lavez vos pieds avec de la mousse le matin.

Lire aussi: Comment traiter les articulations douloureuses des jambes

Verrues Sole

La cause de l'apparition est un virus. Il pénètre dans la plante des pieds à travers les microfissures dans un environnement humide (par exemple, dans les bains publics ou les saunas).

L'acide salicylique fait un bon travail avec les verrues plantaires. En cas de stade sévère de la maladie, le traitement est effectué par un spécialiste, recourant à l'aide de la congélation, de la cautérisation, etc..

Symptômes et traitement de la goutte

La goutte est une sorte d'arthrite. Les symptômes comprennent une douleur intense, la peau peut devenir rouge, un gonflement ou un durcissement apparaîtra.

Les causes de la goutte sont le dépôt de sels dans les articulations et une augmentation de la teneur en acide urique dans le sang. Pour soulager la condition et réduire la douleur, le médecin prescrit des anti-inflammatoires et des médicaments qui abaissent les niveaux d'acide urique. Une fois la douleur aiguë soulagée, le spécialiste poursuit le traitement comme suit:

  • prendre un cours de médicaments qui réduisent le sel et l'acide urique.
  • procédures thérapeutiques - massage thérapeutique et éducation physique, physiothérapie, utilisation des eaux minérales.
  • Consommation quotidienne d'eau alcaline de deux à trois litres.
  • Faire le bon régime. Exclus complètement: café, thé, cacao, chocolat, boissons alcoolisées. Et aussi d'abandonner les plats frits et trop gras. Et privilégiez les aliments végétaux et laitiers.

Avec la mise en œuvre régulière de toutes les instructions du médecin, la goutte est traitable et le pied rétablit la santé.

Enlèvement des ongles incarnés

Quiconque a rencontré cette maladie désagréable sait quelle douleur insupportable ce clou apporte. Les symptômes supplémentaires incluent un gonflement du pied, une rougeur, une infection.

Les raisons de l'apparition d'un ongle incarné incluent des chaussures serrées et un clippage incorrect des ongles.

En cas de douleur insupportable, le médecin à l'aide d'une intervention chirurgicale enlève l'ongle incarné. Dans d'autres cas, le traitement se fait en vaporisant le pied et en plaçant un coton sous l'ongle. Le coton doit être soigneusement placé de sorte que l'ongle ne touche pas la peau de la jambe.

Lutte contre les pieds plats

Causes des pieds plats: hérédité, traumatisme ou polyarthrite rhumatoïde.

Symptômes: douleur dans les jambes après une marche prolongée ou debout. Avec poids lourd, douleur aiguë aux pieds.

Traitement: port obligatoire de semelles orthopédiques avec soutien de la voûte plantaire et mise en place d'exercices physiques visant à renforcer les muscles des jambes.

Caractéristiques du traitement

En fonction des symptômes et des caractéristiques de la maladie, le médecin choisit des thérapies. Ils devraient viser à soulager la douleur, l'inflammation et l'enflure, à éliminer les causes de la pathologie et à prévenir les complications. Dans chaque cas, ses propres méthodes sont appliquées..

Mais il existe des méthodes générales utilisées pour traiter les maladies du pied:

  • éviter la surcharge, réduire le poids corporel;
  • manger correctement pour fournir aux tissus toutes les substances nécessaires, éliminer l'alcool, la malbouffe;
  • choisissez les bonnes chaussures pour que le talon ne dépasse pas 4 à 5 cm, les doigts ne serrent pas, le pied ne se déforme pas;
  • utiliser des semelles orthopédiques, des orthèses, des pneus;
  • effectuer régulièrement des exercices spéciaux pour renforcer les muscles et les ligaments;
  • faire des massages pour améliorer la circulation sanguine et les processus métaboliques, ainsi que pour soulager les spasmes musculaires;
  • utiliser des remèdes populaires pour accélérer la récupération et soulager la douleur.

Il y a pas mal de maladies du pied. Tous conduisent à une mobilité limitée et à des performances réduites. Par conséquent, nous devons essayer d'empêcher leur développement. Pour ce faire, vous devez faire plus attention au choix des chaussures, éviter les charges accrues, renforcer les muscles à l'aide d'exercices spéciaux et bien manger.

Les maladies du pied peuvent non seulement ruiner la démarche, mais aussi provoquer des problèmes systémiques dans le corps. En général, ils doivent être traités rapidement. Et oui, ils ne passeront pas.

Vers 970 après JC, l'épouse de l'empereur chinois Li Yu de la dynastie Tang a fabriqué des chaussures en forme de pétales de lotus grandeur nature. Elle ne pouvait y entrer qu'en laçant étroitement le pied avec des rubans de soie. Et puis la fille avait dans ces chaussures... danse.

La danse, qui consistait à se balancer et à se déplacer par petits pas (sinon il était impossible de marcher avec de telles chaussures), a fait une impression indélébile sur toutes les personnes réunies. Et il a jeté les bases d'une tradition séculaire qui a paralysé des milliers de jambes de femmes (et, en même temps, le destin).

Selon la norme << approuvée >> après la performance de Li Yu, la taille des pieds d'une femme adulte ne devrait pas dépasser 10 cm. En conséquence, les filles à l'âge de cinq ou six ans ont commencé à panser leurs jambes d'une manière spéciale, déformant les muscles et les os du pied et violant complètement l'anatomie du système musculo-squelettique. Toutes ces manipulations ont conduit au fait que les femmes ne pouvaient tout simplement pas se tenir debout et marcher seules. "Ils sont comme des roseaux qui se balancent dans le vent", ont-ils déclaré. La fleur romantique des "pattes de lotus" n'a été dissipée qu'au début du siècle dernier: le gouvernement chinois a sévèrement interdit cette moquerie du peuple.

Environ 90% des personnes souffrent de diverses maladies du pied

Maladies des pieds chez les enfants

La santé des enfants doit être étroitement surveillée. Si le bébé a commencé à se plaindre de douleurs dans la jambe et que vous savez avec certitude qu'il ne s'agit pas d'une ecchymose ou d'une entorse, vous devez immédiatement consulter un médecin. Après tout, plus tôt un problème ou une maladie est détecté, plus il est probable qu'à l'avenir, votre enfant n'aura pas de problèmes de jambes. Seul un spécialiste peut effectuer les examens corrects et nécessaires et rendre compte de la cause et des méthodes de traitement de la maladie.

Traitement pied talon

Une maladie courante chez les enfants, qui se développe en raison de l'emplacement spécial du pied pendant le développement fœtal. Le traitement de ce type de déformation se fait à l'aide de la physiothérapie et de l'installation d'espaceurs spéciaux sur les pieds.

L'installation calcanéenne des jambes apparaît parfois avec une violation neurologique des jambes. Dans ce cas, la colonne vertébrale doit être diagnostiquée pour des déformations osseuses. Dans ce cas, le traitement est effectué non seulement à l'aide de médicaments orthopédiques, mais également d'une thérapie, qui corrige le travail de la moelle épinière.

Pied réduit

Cette pathologie peut être diagnostiquée dès l'âge d'un mois chez un bébé. Cela ressemble à ceci: l'avant du pied est tourné vers l'intérieur et l'extérieur est comme arrondi. La distance entre les orteils est augmentée et le gros orteil regarde vers l'intérieur. Aux premiers stades de la détection d'une maladie, qui peut durer jusqu'à environ trois ans, la déformation peut être guérie sans chirurgie.

Le pied est corrigé avec les mains, puis fixé avec des moulages en plâtre. Cette correction est effectuée une fois tous les sept jours. Elle est nécessairement réalisée par un spécialiste. Après deux à trois mois, la pathologie est éliminée.

Symptômes et traitement du pied bot congénital

Le plus souvent, le pied bot congénital attaque les hommes. Avec le pied bot, en général, la position et même la forme des os de la jambe changent, les tissus mous de la jambe sont également raccourcis.

Le pied bot est une maladie héréditaire, cependant, il peut bien se développer en raison d'un développement incorrect de la moelle épinière. À l'âge de sept ans, les jambes de l'enfant deviennent de différentes longueurs, la différence varie de un à deux centimètres.

Le traitement du pied bot congénital doit être effectué dès le premier mois de la vie du bébé. Le spécialiste effectue les mêmes manipulations qu'avec les pieds ci-dessus. En plus d'une mesure supplémentaire pour améliorer l'apport sanguin aux jambes, ils reçoivent un rendez-vous pour un traitement physiothérapeutique de la colonne lombaire.

À trois mois, les pieds sont fixés avec des moulages en plâtre. Cinq ans de thérapie continue sont nécessaires pour guérir complètement le pied bot congénital..

Premiers signes

La maladie de la peau des jambes s'accompagne toujours d'un certain nombre de signes communs, dont l'apparition indique une infection de la peau par des spores de micro-organismes nuisibles. Demandez l'aide d'un dermatologue dans les cas suivants:

  • l'apparition sur la peau dans les plis des pieds ou entre les orteils de fissures ou de cloques;
  • grossissement et épaississement important de la peau de la peau des pieds;
  • rougeur de la peau, desquamation;
  • sensation de brûlure ou de démangeaison.