logo

Comment traiter les articulations douloureuses - 10 meilleurs conseils

Les articulations douloureuses, malheureusement, sont une maladie assez courante aujourd'hui, qui se fait de plus en plus sentir avec l'âge. La médecine traditionnelle propose de nombreuses recettes pour le traitement des douleurs articulaires, cependant, avant d'utiliser des remèdes populaires, vous devriez subir un examen et consulter un médecin.

10 meilleurs conseils pour traiter les articulations douloureuses

1. Prenez un œuf, cassez un peu la coquille sur le dessus et versez l'œuf dans un bocal de 0,5 l. Versez ensuite dans cette coquille jusqu'au sommet du vinaigre puis la même quantité d'huile de tournesol et versez le tout dans un bocal. Mélanger ensuite le contenu du pot jusqu'à obtention d'une pommade épaisse.

Avec cette pommade, enduisez les articulations malades, mais n'enveloppez pas, sinon vous pouvez vous brûler. Gardez le pot fermé en tout temps. Gardez la pommade sur le corps pendant 15-20 minutes.

2. Utilisez 4 gousses de piment fort, pétrissez-les bien, si elles sont sèches, ou torsadez-les dans un hachoir à viande. Prenez 1 bouteille de triple eau de Cologne, 2 bouteilles de valériane, 2 bouteilles de ménovazine. Mélanger le tout soigneusement, verser dans une bouteille sombre, envelopper cette bouteille dans un chiffon sombre et laisser dans un endroit sombre pendant 4 jours.

Il est nécessaire d'étaler les taches douloureuses avec ce remède et les douleurs articulaires passeront.

3. Pour le traitement des articulations malades, la recette suivante est recommandée: faire bouillir 50 g de laurier et 300 ml d'eau pendant 5-8 minutes, insister dans un thermos pendant 2 heures, puis presser et boire le bouillon à petites gorgées tout au long de la journée, mais pas plus d'une cuillère à soupe en une temps.

Une grande dose ne peut pas être prise - il peut y avoir des complications. Cette procédure est recommandée tous les 3 mois..

4. Avec une tendance à l'ostéochondrose, l'arthrite et d'autres maladies associées au dépôt de sels, il est nécessaire d'organiser périodiquement des cours de nutrition végétariens de 2 semaines. Vous devez commencer la journée en prenant 2 cuillères à soupe. cuillères à soupe de riz, cuit pendant 5 minutes. Le riz avant la cuisson doit être rempli d'eau et reposer pendant 24 heures. Le riz doit être consommé sans sel, à jeun.

5. De nombreux sels dans le corps dissolvent le thé des racines des tournesols. Les parties épaisses de la racine de tournesol sont déposées sous forme sèche et lavée à partir de l'automne.

Avant utilisation, la racine est écrasée à la taille d'un haricot et bouillie dans un bol en émail: un verre de racines écrasées est placé sur 3 l d'eau. Faire bouillir pendant environ 3 minutes.

Buvez chaque portion de thé pendant 2-3 jours. Puis une nouvelle portion. Le thé de racine de tournesol se boit pendant un mois. Les sels commenceront à sortir après 2 semaines. Les aliments épicés et salés devraient être exclus de la nourriture de nos jours. Mieux si la nourriture est végétale.

6. Il existe une méthode populaire pour traiter les articulations avec une pommade, qui est préparée comme suit: 100 g d'alcool (70%), 50 g de camphre, 50 g de moutarde en poudre et 3 blancs d'œufs. Tout cela est mélangé et fouetté jusqu'à consistance lisse..

Frottez la pommade dans les articulations douloureuses avant le coucher.

7. Traitement de l'entorse articulaire. Symptômes: douleur aiguë, restriction des mouvements et gonflement. Appliquez immédiatement un pansement serré et consultez un médecin..

8. La teinture d'un tournesol guérira les articulations douloureuses: prenez une tête de tournesol pas complètement ouverte, coupez l'endroit où il y a beaucoup de colle et passez à travers un hachoir à viande. Verser un fort clair de lune dans le pot, envelopper et mettre dans un endroit sombre pendant 10 jours. Une infusion prête doit frotter les points douloureux.

Une telle recette est utilisée en médecine populaire pour traiter la sciatique, l'inflammation du nerf sciatique..

9. Pour la douleur dans les articulations du genou, vous pouvez diluer une cuillère à soupe de gros sel dans un verre d'eau et ajouter 1 à 2 gouttes d'iode. Remuer et humidifier avec cette solution 2 morceaux de tissu ou de gaze. Appliquez ensuite une compresse sur vos genoux. Enveloppez quelque chose de chaud et maintenez pendant un moment.

Les genoux doivent être prélubrifiés à l'huile de tournesol. Mieux vaut faire la nuit. Le cours de traitement 5-10 fois.

10. Et le dernier conseil, en cas de douleur osseuse (sciatique, arthrite, arthrose), vous pouvez humidifier la bile (vendue en pharmacie) avec du coton, appliquer sur un point sensible, recouvrir de papier ciré, envelopper quelque chose de chaud. Continuez toute la nuit. Compresse tous les deux jours pendant un mois.

Pendant ce temps, la douleur passe, la mobilité est rétablie, l'œdème disparaît.

Voici quelques conseils pour traiter les articulations malades qui proposent la médecine traditionnelle. Utilisez-les et soyez en bonne santé!

Douleurs articulaires: comment combattre et vaincre?

Selon les statistiques, environ 50% des personnes de plus de 40 ans se plaignent de douleurs articulaires - arthralgies, et après 70 ans, le symptôme apparaît dans 90% des cas [1]. Et ce ne sont que des chiffres officiels, et en fait, de nombreux patients préfèrent l'automédication et évitent de consulter un médecin. Mais si le patient a déjà essayé toutes les méthodes de la médecine européenne sans progrès visible, l'opportunité de se débarrasser des douleurs articulaires demeure. Ici, nous parlerons de cette opportunité.

Pourquoi les articulations font mal?

La douleur articulaire se produit en raison de l'irritation des terminaisons nerveuses provenant du sac articulaire synovial. La particularité de la structure du tissu articulaire est telle qu'en raison du grand nombre de ces terminaisons et d'un bon apport sanguin, l'articulation est capable de réagir rapidement avec une réaction douloureuse aux irritants directs et indirects. Les toxines, les produits des processus auto-immunes, les cristaux de sel et d'autres composants inflammatoires peuvent agir comme irritants..

Un contexte favorable à l'apparition de l'arthralgie est de nombreux facteurs, tels que l'âge, qui contribue naturellement aux changements dégénératifs-dystrophiques dans les articulations, l'irritation de la membrane synoviale par les excroissances osseuses (ostéophytes), les malformations congénitales et les pathologies, qui ont entraîné une formation articulaire incorrecte, par exemple, une dysplasie de la hanche, et aussi la génétique, l'embonpoint, l'exercice excessif ou, au contraire, un mode de vie sédentaire. Un traumatisme articulaire, un étirement de l'appareil tendo-ligamentaire joue un rôle distinct dans l'apparition de la douleur. Les douleurs articulaires peuvent être causées par des troubles vasculaires dus à des conditions météorologiques changeantes ou à des spasmes musculaires prolongés.

Parfois, l'arthralgie est le reflet des processus pathologiques qui se produisent dans d'autres organes internes - avec l'angine de poitrine, une tumeur dans les poumons et l'infarctus du myocarde, une douleur dans l'articulation de l'épaule peut être observée, et avec une pathologie des organes pelviens, une douleur dans la région sacrée se produit souvent. L'arthralgie accompagne les maladies virales aiguës - tout le monde connaît les «os dans les os» de la grippe, et accompagne également certaines maladies du sang.

La cause des douleurs articulaires peut être des maladies neurologiques de la colonne vertébrale, ainsi que des maladies diffuses du tissu conjonctif causées par des maladies auto-immunes systémiques - lupus érythémateux, polyarthrite rhumatoïde.

Compte tenu de la variété des causes possibles, en cas de douleur dans les articulations, vous devez immédiatement consulter un médecin afin de réaliser un diagnostic complet avec compétence et de commencer le traitement à temps.

Types de douleurs articulaires

La médecine moderne partage les douleurs articulaires selon plusieurs signes, en fonction du moment de leur manifestation, de la nature des dommages, de l'immensité de la progression et de la localisation. Différents types de douleurs articulaires sont caractéristiques de différentes maladies..

Avec le temps, les manifestations de la douleur sont divisées en quatre types:

  1. Douleur nocturne ou congestive. Les sensations désagréables s'intensifient la nuit, lorsque le corps se repose. Cela est dû au fait qu'en raison du manque de mouvement, la stagnation du liquide synovial dans l'articulation se produit, son approvisionnement en sang ralentit. De plus, les muscles soutenant la position normale de la tête osseuse déformée dans l'articulation se détendent et la douleur s'intensifie.
  2. Douleurs mécaniques. Ils sont causés par une activité physique pendant la journée ou une pression sur l'articulation. Ces douleurs s'aggravent généralement le soir, après une nuit de repos, elles passent.
  3. Douleurs de départ. La plupart des gens sont confrontés à ce type de douleur, mais ils n'accordent généralement pas d'importance à leur apparence. Les douleurs de départ dans les articulations se produisent au début de tout mouvement, lorsque l'articulation était au repos jusqu'à ce moment-là. Lorsque l'articulation se réchauffe, la douleur disparaît ou disparaît complètement.
  4. Douleur réfléchie. Se produisent dans les maladies des organes internes ou après l'accouchement chez les femmes.

Par la nature des lésions articulaires, on distingue deux types de douleur: inflammatoire et non inflammatoire. La cause de la première est une réaction à une infection, un processus allergique ou auto-immun. En règle générale, cette douleur s'accompagne d'un gonflement de l'articulation, d'une rougeur de la peau et de fièvre. L'absence de ces signes, même en présence de douleurs intenses dans l'articulation, indique sa nature non inflammatoire.

Selon l'ampleur de la progression, la douleur articulaire est divisée en un type mono-oligo- et polyarticulaire. La douleur monoarticulaire affecte seulement une articulation, la douleur oligoarticulaire - de deux à quatre, et la douleur qui affecte plus de 5 articulations est considérée comme une douleur polyarticulaire.

Par localisation - douleurs générales et localisées. La douleur générale, également appelée diffuse, affecte plusieurs articulations différentes en même temps et peut modifier la localisation. Une douleur localisée se produit dans une articulation particulière sans changer son emplacement.

Pour diverses maladies, des combinaisons de différents types de douleur sont caractéristiques. Par exemple, dans les maladies rhumatismales, comme la spondylarthrite ankylosante, l'arthralgie survient plus souvent la nuit, dans plusieurs articulations en même temps que les oligo- ou polyarticulaires, la douleur peut «migrer», récidiver.

Avec les maladies dégénératives des articulations, c'est-à-dire avec l'arthrose déformante (AOD), les douleurs sont de nature mécanique, des douleurs de départ apparaissent parfois dans la première moitié de la nuit.

La douleur causée par les infections se caractérise par un caractère polyarticulaire, tandis que la douleur peut affecter l'une ou l'autre articulation.

Diagnostique

Pour établir la véritable cause de la douleur articulaire ne peut être que dans le cadre d'un examen complet. Tout d'abord, vous devez contacter un thérapeute, qui, si nécessaire, vous dirigera vers un cardiologue, un rhumatologue, un traumatologue, un chirurgien orthopédiste, etc. Le diagnostic comprend plusieurs étapes:

  • étude des données historiques pour identifier les relations avec les traumatismes, les infections, les erreurs nutritionnelles, les dysfonctionnements hormonaux, etc..
  • examen visuel, au cours duquel l'état externe de l'articulation, la peau est étudiée, la température corporelle est mesurée;
  • détermination de la gravité de la douleur et de sa nature;
  • test sanguin - général et biochimique - pour la présence d'un processus inflammatoire et d'autres pathologies;
  • une radiographie des articulations, à l'aide de laquelle une modification du relief de la surface de l'articulation, la présence de subluxations, l'ostéoporose, des changements de la hauteur de l'intervalle articulaire, des excroissances ou des défauts osseux marginaux, etc.;
  • densitométrie - détermination de la densité des tissus osseux et cartilagineux par échographie, IRM et TDM;
  • endoscopie ou arthroscopie de la cavité articulaire;
  • diagnostic de ponction articulaire ou de prélèvement de liquide synovial pour un examen ultérieur en laboratoire.

En outre, le médecin peut ordonner des tests immunologiques, des tests pour la détermination de l'antistreptolysine et un test sanguin pour le système HLA. Le traitement est prescrit uniquement sur la base des résultats des tests..

Traitement de la douleur articulaire

Quelle que soit la maladie à l'origine de l'arthralgie, les médecins doivent d'abord prescrire des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), si les troubles de la coagulation sanguine, les maladies gastro-intestinales aiguës (par exemple, les ulcères) n'interfèrent pas avec leur utilisation. Les AINS soulagent l'œdème, l'hyperémie, abaissent la température et l'intensité du développement du processus inflammatoire. Ces médicaments comprennent l'ibuprofène, le diclofénac, le méloxicam, l'aspirine, etc. En plus des AINS, des vasodilatateurs (Actovegin, Eufillin, Lipoic Acid) peuvent être prescrits pour accélérer la circulation sanguine dans le cadre de la pathologie et stimulation du processus de récupération. Les myorelaxants («Tizanidine», «Tolperizon», «Baclofen») sont prescrits à court terme et uniquement en cas de surcharge des muscles entourant l'articulation due à sa raideur ou à la compression des fibres nerveuses.

Les hormones stéroïdes sont un autre composant possible de la méthode médicamenteuse. Avec une douleur intense et un processus inflammatoire actif, en particulier dans les cas où d'autres médicaments sont inefficaces, le médecin peut prescrire de l'hydrocortisone, du Celeston ou du Diprospan en injection dans l'articulation.

Les chondroprotecteurs, qui contiennent généralement du sulfate de chondroïtine et de la glucosamine, qui font partie du liquide synovial de l'articulation, constituent un groupe important de médicaments dans le traitement de l'arthralgie. Ils participent au processus de développement de nouveaux tissus osseux et cartilagineux, contribuent à la disparition des symptômes de l'arthrose et d'autres maladies.

En plus des injections et des comprimés, le médecin peut également recommander des crèmes et des onguents thérapeutiques avec des principes actifs. Cependant, il convient de rappeler que pas plus d'un dixième du médicament pénètre dans l'articulation malade à travers la peau, il est donc impossible de remplacer les comprimés et les injections par des onguents, par définition.

Le traitement chirurgical de l'arthralgie est une intervention grave dans le corps et est prescrit dans les cas extrêmes. Ces méthodes comprennent la ponction articulaire, au cours de laquelle le médecin avec une aiguille spéciale élimine le liquide inflammatoire ou injecte des médicaments dans la cavité articulaire.

  • Le débridement arthroscopique par endoscopie vous permet d'éliminer les tissus morts des petites articulations à travers de petits trous et de les rincer avec des solutions de guérison.
  • L'ostéotomie périarticulaire fait référence à des opérations traumatiques. Il est indiqué pour les patients pour lesquels, pour une raison ou une autre, il est impossible de réaliser des prothèses articulaires. Il consiste en des os limés et leur articulation ultérieure sous un angle différent pour réduire la charge sur l'articulation.
  • L'endoprothèse est une méthode radicale dans le traitement des grosses articulations. Pendant l'opération, le patient reçoit une prothèse articulaire biocompatible spéciale..

Méthodes physiothérapeutiques. Il s'agit notamment de la thérapie par ondes de choc basée sur l'effet de la cavitation, dans laquelle les impulsions dynamiques stimulent la circulation sanguine, améliorent la synthèse osseuse et détruisent les dépôts de sel.

  • La miostimulation entraîne et détend simultanément les muscles qui entourent l'articulation et aide à réduire la douleur, à soulager le stress, à brûler les graisses.
  • Phonophorèse - l'introduction de médicaments locaux en combinaison avec une thérapie par ultrasons pour augmenter l'effet de leur utilisation.

Les principales méthodes de rééducation pour le traitement des douleurs articulaires comprennent la kinésithérapie (traitement du mouvement), le massage, la mécanothérapie, le traitement de traction, la réflexologie, l'ergothérapie, la psychothérapie [3].

De plus, si des douleurs articulaires se reflètent, c'est-à-dire causées par des maladies des organes internes, un traitement réussi de la maladie sous-jacente est nécessaire.

Que faire quand rien n'y fait?

Malheureusement, de telles situations sont souvent rencontrées lorsque de nombreuses méthodes de traitement ont été essayées et que le patient est toujours tourmenté par des douleurs articulaires. Cela entraîne une diminution de la qualité de vie, une personne devient incapable d'exécuter les fonctions habituelles pour elle, souffre non seulement physiquement mais aussi mentalement, se sentant presque handicapée. Dans ce cas, l'appel à la médecine traditionnelle chinoise peut aider. Les médecins chinois ont une vaste expérience dans le traitement de ces maladies, les connaissances et les compétences ont été accumulées au cours des millénaires et, aujourd'hui, elles sont également associées à des méthodes de thérapie modernes..

Le commandement principal de la médecine chinoise est une approche purement individuelle. Le patient ne sera pas seulement prescrit les médicaments prescrits par le diagnostic. Le médecin tiendra compte de toutes les caractéristiques du corps, de l'évolution de la maladie et de nombreux autres facteurs, jusqu'au lieu de résidence.

Aujourd'hui, les médecins chinois traitent avec succès l'arthrose, l'arthrose, l'ostéoporose, l'arthrite goutteuse, l'arthrose, les rhumatismes polymyalgiques, la spondylarthrose, la dermatomyosite, la polymyosite. Avant de commencer le traitement, le patient subit un diagnostic complet - par pouls, cornée, affection cutanée, localisation et degré de douleur, etc..

Après avoir reçu une image précise de l'évolution de la maladie et d'autres données sur le patient, les médecins procèdent à la thérapie. Une caractéristique du traitement chez les spécialistes chinois est que, si nécessaire, les tactiques de traitement peuvent être modifiées à tout moment - c'est la principale différence entre la médecine orientale et la médecine occidentale..

Le programme de traitement peut être très étendu. En cas d'arthrose de l'articulation du genou (gonarthrose), par exemple, l'une des principales méthodes de traitement est l'acupuncture, qui consiste à placer des aiguilles métalliques sur des points bioactifs du corps humain. L'acupuncture vous permet de réduire rapidement ou d'arrêter complètement la douleur. Selon la philosophie chinoise, l'acupuncture aide au mouvement de l'énergie qi responsable de la santé humaine.

Parallèlement à l'acupuncture, une technique de phytocompression est utilisée, pour laquelle des décoctions concentrées d'herbes médicinales chauffées à une certaine température sont utilisées. Les lambeaux tissulaires humidifiés sont également appliqués sur des points biologiquement actifs pendant un certain temps, contribuant à leur stimulation. La phytothérapie suggère que la composition des médicaments est sélectionnée individuellement et peut inclure jusqu'à 40 types d'herbes médicinales.

Peut-être le rendez-vous de la moxothérapie - chauffage des points actifs avec des cigares d'absinthe. Son action s'apparente à l'effet de l'acupuncture, tandis que la moxothérapie a également un effet réparateur et apaisant..

Quant au massage, avec l'arthrose il est prescrit sans faute. Le massage thérapeutique Tuyna est la deuxième méthode de base pour éliminer les pathologies articulaires. La médecine chinoise connaît 7 façons d'effectuer ce massage, et le médecin choisit la technique pour chaque cas spécifique. Le massage par ventouses, ou thérapie sous vide, affecte l'articulation à plusieurs niveaux - le flux sanguin est fourni, la nutrition articulaire est améliorée, le chauffage arrête le processus inflammatoire et le vide fournit le drainage lymphatique, élimine le sel de l'articulation, augmentant sa mobilité. Le massage est plus efficace en combinaison avec l'acupuncture.

Parallèlement au massage, des cours de gymnastique chinoise en taijiquan ou qigong, dont les exercices visent spécifiquement à améliorer l'état des articulations, à augmenter leur mobilité, à renforcer et à prévenir l'apparition d'arthralgies, peuvent être recommandés. Sous la supervision de spécialistes chinois, les personnes atteintes de maladies articulaires chroniques peuvent pratiquer cette gymnastique..

Bien sûr, un voyage en Chine pour subir un traitement peut être assez cher. Mais aujourd'hui, cela n'est pas nécessaire - dans de nombreuses grandes villes, des cliniques de médecine traditionnelle chinoise sont ouvertes, dans lesquelles travaillent des spécialistes qualifiés dans le domaine des maladies articulaires..

Qui puis-je contacter pour obtenir de l'aide?

A propos de l'endroit où obtenir de l'aide pour une maladie articulaire, a déclaré le médecin de la clinique de médecine traditionnelle chinoise "TAO", Ph.D., professeur Zhang Yusheng:

«Dans le sillage de l'intérêt pour la médecine orientale dans de nombreux pays, dont la Russie, non seulement des structures médicales professionnelles ont commencé à ouvrir, mais, pour ainsi dire, leur similitude. Ils sont hébergés par des personnes qui n'ont rien à voir avec la médecine chinoise, vous devez donc être très prudent lors du choix d'une clinique. Assurez-vous de faire attention à la disponibilité de tous les documents nécessaires dans un établissement médical, y compris une licence - c'est une garantie que vous serez traité par des médecins professionnels. Rencontrez des spécialistes, demandez à montrer vos diplômes et certificats. La clinique TAO collabore avec l'Université du Henan, sur la recommandation de quels médecins et viennent travailler en Russie. Ainsi, le haut niveau de qualification de nos médecins est garanti aux patients, ils ont tous une solide expérience des méthodes de traitement traditionnelles.

Si tout vous convient, passez un examen préliminaire. Par exemple, nous à la clinique TAO le réalisons gratuitement. Notre traitement est effectué en cours, chaque cours est développé individuellement et se compose d'environ 10 séances. Nous déterminons leur nombre exact déjà en train de travailler avec le patient, en fonction de ses besoins ".

P.S. La clinique "TAO" reçoit des patients en Russie sur la base d'une licence délivrée par le gouvernement de Moscou pour des activités médicales en date du 30 janvier 2008, n ° LO-77-01-000911, un document délivré par le ministère de la Santé de Moscou.

Les services de spécialistes de la clinique de médecine traditionnelle chinoise peuvent aider dans les maladies du système musculo-squelettique, telles que:

Selon la maladie et les caractéristiques individuelles du patient, un spécialiste dans une clinique de médecine traditionnelle chinoise peut offrir des services tels que:

Vous pouvez économiser sur le traitement à l'aide de promotions et d'offres spéciales.

Vous pouvez vous faire une idée de la clinique de médecine traditionnelle chinoise, connaître le coût du traitement et poser des questions d'intérêt lors de la consultation.

Le coût du traitement dans une clinique de médecine traditionnelle chinoise peut dépendre de la durée du cours, des qualifications du médecin, de la politique de prix de la clinique.

En choisissant une clinique de médecine chinoise, vous devez lire attentivement les licences et certificats, ainsi que la réputation de la clinique.

  • 1 http://simptomer.ru/simptom/bol_-v-sustavah?start=30
  • 2 http://surgeryzone.net/onkologia/onkologiya-sustavov.html
  • 3 https://ru.wikipedia.org/wiki/Rheumatology_rehabilitation

L'arthralgie est un symptôme de nombreuses maladies graves, et les onguents en vente libre "miraculeux", qui sont si activement annoncés à la télévision aujourd'hui, ne peuvent pas être aidés. Un traitement efficace ne peut être prescrit que par un médecin sur la base d'un diagnostic complet et approfondi. Souvent avec des douleurs articulaires, les méthodes de médecine traditionnelle chinoise viennent à la rescousse..

Jeune déjà

L'arthrite et l'arthrose ont des symptômes similaires, mais l'inverse est le traitement.

Les noms de ces maladies provenaient d'un mot grec - «arthron» (c'est-à-dire une articulation), et les personnes qui souffrent parfois de douleurs articulaires chroniques ne peuvent même pas dire exactement de quoi elles sont malades. Pendant ce temps, les différences entre ces maladies sont beaucoup plus grandes que les similitudes: l'arthrite est une inflammation des articulations, et l'arthrose est leur changement, associé non pas au processus inflammatoire, mais à l'amincissement du cartilage, à la perte de leur élasticité.

D'où cela vient-il

Oui, l'arthrite et l'arthrose sont très similaires en apparence et en sensation: les articulations gonflent, craquent, font mal en se déplaçant. L'arthrite et l'arthrose ne tolèrent pas non plus le froid sévère ou la chaleur brûlante - par conséquent, en été, ces maladies chez ceux qui passent beaucoup de temps sur la plage peuvent s'aggraver.

Mais c'est là que s'arrêtent l'arthrite et l'arthrose courantes. Mais les différences méritent un examen plus approfondi.

Les experts ne sont pas parvenus à un consensus sur les raisons pour lesquelles une personne souffre d'arthrose. Les causes les plus probables sont appelées une prédisposition génétique, une complication après une arthrite aiguë, des modifications articulaires liées à l'âge, une charge excessive sur le cartilage en raison de l'obésité ou des caractéristiques de l'activité professionnelle (par conséquent, l'arthrose survient plus souvent, par exemple, chez d'anciens déménageurs et athlètes professionnels). L'arthrite est beaucoup plus susceptible de survenir après une chlamydia infectieuse et un streptocoque, en raison de maladies du système nerveux ou de troubles métaboliques, d'un manque chronique de vitamines et de minéraux dans le corps - et les personnes de 35 à 40 ans souffrent souvent d'arthrite, tandis que l'arthrose est considérée comme une maladie âgée..

Comment le découvrir?

L'arthrite attaque subitement et attaque de façon aiguë. Vos articulations peuvent soudainement se blesser pendant l'exercice, pendant la marche. La douleur peut venir la nuit et vous réveiller. Bientôt, vous verrez que la peau sur l'articulation est devenue rouge, enflée, l'endroit du choc arthritique commence à faire mal, soudainement, inexplicablement et pendant longtemps - jusqu'à 37 degrés et plus - la température augmente, le corps est contraint le matin. L'arthrite se caractérise par des douleurs "volantes", lorsque l'inflammation "saute" d'une articulation à une autre, et symétriquement: si, par exemple, l'articulation droite est enflammée, alors la gauche sera très probablement enflammée. Le plus souvent, la maladie commence par les mains et les doigts, puis elle peut atteindre les pieds, les genoux et les coudes, le cou.

Une articulation endommagée est l'endroit où l'arthrose se produit, affectant principalement le cartilage, et contrairement à l'arthrite, elle est asymétrique. Initialement, les grosses articulations de soutien, le genou et la hanche, sont affectées. Au début de la maladie, l'articulation n'est apparemment pas modifiée et ne fait pas mal, mais au fur et à mesure qu'elle progresse, en particulier avec des charges excessives, une douleur sourde et sourde apparaît, s'aggravant en fin de journée, mais passant au repos. L'articulation progressivement - à mesure que le cartilage se déforme - perd sa mobilité, commence à crépiter en bougeant.

Comment traiter?

Pour les douleurs articulaires qui commencent, ne vous dites pas "ça va passer". Vous perdrez du temps, des changements irréversibles se produiront dans les tissus de l'articulation, ce qui entraînera une invalidité. L'automédication est également dangereuse, sans médecin, vous ne savez pas exactement si vous souffrez d'arthrite ou d'arthrose, et les actions pour atténuer les symptômes des maladies sont l'inverse: le réchauffement aide à l'arthrose et la chaleur est catégoriquement contre-indiquée dans l'arthrite.

Antibiotiques, anti-inflammatoires, onguents analgésiques, crèmes, procédures physiothérapeutiques - ce sont tous des moyens de vaincre l'arthrite. Tout dépend du mode de vie, qui doit être aussi mobile que possible, et du régime alimentaire - qu'il y ait beaucoup de vitamine C dans vos aliments et pas d'alcool du tout.

Il est bon pour l'articulation arthritique plusieurs fois par jour de se reposer, de la réchauffer dans un bain chaud, d'appliquer une compresse chauffante. L'arthrose est souvent traitée en ambulatoire, en prescrivant des hormones et des analgésiques, des massages, des exercices thérapeutiques. Dans les cas les plus graves, seule l'opération aidera le patient.

Hélas, il n'existe aucun moyen radical de traiter les maladies articulaires. Les médicaments soulagent la douleur et l'inflammation pendant un certain temps, puis la maladie progresse à nouveau. Mais dans les premiers stades, la souffrance des articulations peut être atténuée. Pour ça:

1 Mangez moins de viande, de farine et de sucreries, plus de légumes, de poisson et de fruits de mer. Moins de sel et d'épices chaudes.

2 Essayez de perdre du poids: ne forcez pas les articulations à "porter" des kilos en trop.

3 Ne buvez pas d'alcool, il améliore l'effet secondaire (généralement nocif) des médicaments antirhumatismaux.

4 Bougez plus, marchez, faites du vélo, dansez - en plus, des danses rapides. Si vous avez déjà de nombreuses années, alors au moins valse: le mouvement est la longue vie des articulations.

Les préparations à base de plantes et la médecine traditionnelle pour l'arthrose et l'arthrite sont recommandées pour être utilisées uniquement en plus du traitement prescrit par un médecin.

Voici quelques recettes:

  • Deux cuillères à café de feuilles de canneberge versent un verre d'eau. Faire bouillir pendant 10 minutes, filtrer et boire pendant la journée.
  • Dans un demi-litre d'alcool ou de vodka, jetez 20 g de fleurs de marronnier d'Inde. Insistez pendant deux semaines et frottez vos articulations.
  • Mélanger le miel, l'iode, l'alcool et la glycérine en quantités égales et frotter les mains et les pieds endoloris.
  • Effectuez quotidiennement 2 à 4 étirements et 6 à 8 exercices de renforcement, mais lentement, sans secousses. Voici quelques exercices pour les deux jambes pour l'arthrose du genou..
  • Allongé sur le dos, jambe tendue (orteil à vous-même), soulevez doucement à 20-30 cm du sol et maintenez pendant 30 à 40 secondes. Ensuite, abaissez votre jambe et détendez-vous. Un autre - plié au genou - le pied repose sur le sol, les bras le long du corps. Dans l'exercice suivant, les orteils de la jambe droite relevée.
  • Allongé sur le dos, les jambes pliées aux genoux, les deux pieds au sol. Redressez lentement votre jambe et gardez-la sur le poids pendant 20-30 secondes. Basculez ensuite la jambe de maintien sur le côté..
  • Debout, pieds écartés à la largeur des épaules, paumes sur les hanches, abaisser le bassin de 20 à 30 cm (dos droit), comme assis, pendant 30 à 40 secondes.

Comment traiter les articulations douloureuses?

Une articulation est une structure biomécanique complexe du corps humain. Il se compose d'os, de cartilage, de tissu conjonctif et de tissu musculaire. La fonction principale de l'articulation est d'effectuer des mouvements.

Dans le corps d'un adulte, il existe 360 ​​articulations différentes. C'est grâce à eux que nous pouvons marcher, prendre des objets, nous pencher et faire encore plus de mouvements. Mais toutes ces manipulations ne sont possibles qu'avec la condition de leur pleine santé.

La prévalence des maladies articulaires

Selon les statistiques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 4% de la population mondiale souffre de maladies des articulations et / ou de la colonne vertébrale. De toutes les causes d'invalidité, plus de 10% des cas sont causés par de telles maladies..

Selon la classification internationale des maladies X révision (CIM-10), plus de 150 formes nosologiques de maladies sont connues dans lesquelles se produisent des lésions articulaires.

Comme le montrent les statistiques, les articulations malades sont actuellement un problème assez urgent. C'est pourquoi vous devez savoir comment les traiter correctement..

Pourquoi les articulations sont affectées?

Avant de discuter des méthodes de traitement des articulations malades, il est nécessaire d'établir la cause exacte de leurs dommages. Seul un médecin peut le faire après un examen complet.

Les principaux symptômes de nombreuses maladies articulaires peuvent être similaires. Et les principes de traitement sont très différents. Si vous ressentez de la douleur ou tout autre inconfort dans les articulations des membres ou dans la colonne vertébrale, consultez un médecin.

Maladies articulaires

Comme déjà indiqué, il existe actuellement plus d'une centaine de ces maladies. Et, bien sûr, leur traitement variera également. Et ces méthodes de traitement qui aident bien avec une maladie peuvent nuire considérablement à une autre. Toutes les maladies accompagnées de lésions articulaires peuvent être divisées en plusieurs catégories:

  1. Infectieux (inflammatoire). La principale cause de ces maladies est la pénétration de l'infection dans l'articulation.
  2. Dystrophique (non infectieux). Dans ces maladies, la cause des lésions articulaires peut être un trouble métabolique (métabolisme), des troubles hormonaux et certains troubles immunitaires.
  3. Traumatique. La maladie articulaire est la conséquence d'un traumatisme.
  4. Associé à d'autres maladies. De plus, les lésions articulaires ne sont qu'une des manifestations de certaines autres maladies - psoriasis, lupus érythémateux disséminé, périartérite noueuse, etc..
  5. Autres maladies articulaires rares.

Nous ne nous attarderons pas maintenant en détail sur des maladies et des conditions spécifiques accompagnées de lésions articulaires. Les informations ci-dessus sont à titre informatif uniquement et servent à rappeler que seul un médecin doit diagnostiquer les maladies et prescrire un traitement.

Comment traiter les maladies articulaires?

Vous devez d'abord comprendre: pas d'automédication! L'action de différentes méthodes de traitement vise une maladie spécifique. Et le remède qui aide à une maladie peut nuire à une autre. Toutes les méthodes de traitement des lésions articulaires peuvent désormais être conditionnellement divisées en plusieurs sections. Examinons-les plus en détail..

Mode orthopédique

Avant d'apprendre à traiter les articulations malades, il faut insister sur la nécessité de se conformer à un régime spécial ou orthopédique.

Lors d'une exacerbation du processus pathologique, l'articulation a besoin de paix. Un traumatisme excessif, auquel certains mouvements appartiennent pendant cette période, peut aggraver les manifestations pathologiques.

Dans la phase aiguë de la maladie, dans la plupart des cas, un repos au lit est prescrit. Pour éviter que d'autres articulations saines souffrent d'un manque de mouvement, un complexe de gymnastique spécial est prescrit par le médecin. Alors que les manifestations aiguës de la maladie disparaissent, le patient est autorisé à sortir du lit. En même temps, des corsets ou des bandages spéciaux sont mis sur la zone des articulations touchées.

Un rôle important est également joué par une bonne nutrition et le maintien d'un mode de vie sain. Le surpoids peut exercer une pression supplémentaire sur la colonne vertébrale et, en fait, sur les articulations. C’est pourquoi il est impératif de prendre des mesures pour le réduire.

Traitement médical

Actuellement, il existe de nombreux médicaments différents qui peuvent améliorer considérablement l'état des articulations touchées. Cela réduit également les symptômes de la maladie et améliore la qualité de vie d'une personne malade.

Quels médicaments sont utilisés pour les maladies articulaires? Bien sûr, seul un médecin doit prescrire des médicaments. Les principaux médicaments utilisés pour les maladies articulaires sont divisés en plusieurs groupes:

  1. Réduire l'inflammation et la douleur dans la zone touchée. Il s'agit principalement des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Et aussi - glucocorticoïdes, analgésiques, relaxants musculaires, etc..
  2. Affectant l'état immunitaire du corps. Le plus souvent, ces médicaments sont utilisés pour les maladies auto-immunes, par exemple, pour la polyarthrite rhumatoïde. Il peut s'agir de glucocorticoïdes, de cytostatiques.
  3. Pour la cause infectieuse de la maladie, divers médicaments antibactériens sont utilisés. Leur choix est déterminé par le type spécifique d'agent pathogène.
  4. Amélioration de l'état du cartilage articulaire - chondroprotecteurs. Ils sont principalement utilisés pour l'arthrose..
  5. Amélioration de l'approvisionnement en sang dans la zone touchée. Il s'agit notamment de divers vasodilatateurs, d'agents antiplaquettaires, etc..
  6. Influencer l'état général du corps - vitamines, produits biologiques, etc..

La liste ci-dessus est loin d'être complète. En fonction des écarts identifiés et de l'évolution de la maladie, le médecin peut la compléter avec d'autres médicaments.

Principes de prescription

Les médicaments sont généralement complexes. Les principaux facteurs affectant la nomination d'un type particulier de drogue peuvent être les suivants:

  1. Une maladie dans laquelle une lésion articulaire se produit. Ainsi, par exemple, avec le rhumatisme, il est obligatoire de prescrire un antibiotique visant à détruire l'agent causal de la maladie - le streptocoque.
  2. L'intensité des manifestations de la maladie. Dans certains cas, l'utilisation d'anti-inflammatoires plus «forts», comme les glucocorticoïdes, est requise.
  3. Phase de la maladie. Par exemple, avec l'arthrose, les chondroprotecteurs ne sont prescrits qu'après disparition complète des symptômes aigus de la maladie..
  4. Localisation de la lésion. Avec une maladie d'une grosse articulation d'un membre, par exemple un genou, le médicament peut être injecté directement dans la cavité articulaire.

Le type spécifique de médicament, sa posologie et son mode d'administration, ainsi que la durée du traitement, sont déterminés uniquement par le médecin.

Physiothérapie

Les méthodes physiothérapeutiques de traitement complètent le médicament. La physiothérapie est généralement prescrite après la disparition des symptômes aigus. Les principaux objectifs d'un effet physiothérapeutique sur les articulations malades sont:

  • Effet analgésique.
  • Réduire l'inflammation et l'enflure dans la zone touchée.
  • Stimulation des processus de régénération (récupération).
  • Amélioration de la microcirculation.

Tous ces effets sont atteints, en règle générale, par un rendez-vous complet et compétent de physiothérapie. Le plus souvent avec des maladies articulaires, il est prescrit:

  1. Électrothérapie. C'est peut-être la section la plus étendue de la physiothérapie des articulations. Des exemples de tels effets peuvent être: l'électrophorèse avec des médicaments, la magnétothérapie, la thérapie par amplipulse, l'inductothermie, l'UHF, etc..
  2. Traitement thermique. Il n'est pas utilisé pour toutes les lésions articulaires. L'effet thérapeutique est obtenu par l'application d'ozokérite, de paraffine, de boue thérapeutique, etc..
  3. Thérapie par la lumière. Échographie, laser, ultraviolet, rayonnement infrarouge utilisés.
  4. Massage thérapeutique et thérapie manuelle. En plus d'effectuer une technique de massage par un spécialiste, le patient doit également apprendre l'auto-massage.
  5. Balnéothérapie. Différents types de bains, douches et autres traitements de l'eau sont utilisés..
  6. Exercices de physiothérapie - thérapie par l'exercice.

Le choix de la méthode de traitement et de la durée du traitement dépend du type de maladie qui provoque des lésions articulaires.

Des exercices spéciaux d'exercices de physiothérapie (LFK) sont prescrits à absolument tous les patients atteints de maladies articulaires. Le complexe de ces exercices est développé et ajusté par le médecin individuellement pour chaque patient. Leur mise en œuvre est obligatoire.

En règle générale, ces exercices sont effectués quotidiennement. Dans un premier temps, des cours collectifs ou individuels sont possibles sous la direction d'un moniteur. Par la suite, un ensemble d'exercices peut être effectué à la maison..

traitement de Spa

Il est indiqué pour la plupart des patients atteints de maladies articulaires. Le traitement dans un sanatorium est généralement effectué pendant la période de rémission de la maladie. Il existe également des contre-indications pour le traitement au sanatorium. C'est pourquoi la direction du sanatorium est donnée par le médecin traitant. Tous les types de soins spa sont divisés en trois groupes:

  • Climatique - traitement avec les particularités du climat dans lequel le sanatorium est situé.
  • Balnéologique - traitement avec des eaux minérales: leur utilisation à l'intérieur, douches, bains, etc..
  • Cure de boue.

Les patients atteints de lésions articulaires sont particulièrement indiqués pour la balnéothérapie et la fangothérapie. De plus, dans un sanatorium, le traitement se poursuit ou se termine souvent par un traitement qui a été commencé à l'hôpital pendant la phase aiguë de la maladie..

Méthodes de médecine traditionnelle

Parlant du traitement des articulations malades, il serait complètement injuste de ne pas mentionner la médecine alternative. Les remèdes populaires pour le traitement des articulations sont utilisés depuis très longtemps. Actuellement, l'entrepôt de médecine traditionnelle contient de nombreuses recettes pour diverses compresses, décoctions, infusions et autres effets thérapeutiques sur les articulations douloureuses.

Avant de procéder au traitement avec la médecine traditionnelle, il est nécessaire de se soumettre à un examen dans un hôpital.

Il est également nécessaire de discuter avec votre médecin de la possibilité d'utiliser telle ou telle procédure. Et enfin - pour traiter les articulations avec des remèdes populaires n'est possible qu'en complément de la thérapie principale prescrite par un médecin.

Recettes de traitement des articulations

Nous allons maintenant nous familiariser avec quelques recettes populaires pour le traitement des maladies articulaires. Ces recettes sont bien connues et sont utilisées avec succès depuis longtemps..

Mais, il convient de rappeler une fois de plus que tous les traitements avant leur utilisation doivent toujours être discutés avec le médecin. Étant donné que certains d'entre eux sont contre-indiqués dans certaines maladies et peuvent même causer des dommages irréparables. Les recettes les plus populaires:

  1. Bouillon aux airelles. Prenez deux cuillères à café de feuilles d'airelle rouge dans un verre d'eau. Versez les feuilles avec de l'eau et portez à ébullition. Faire bouillir le bouillon à feu doux pendant dix minutes, refroidir, puis filtrer. Buvez le bouillon en partie pendant la journée.
  2. Teinture de châtaigne pour le broyage. Prenez 500 ml de vodka ou 70% d'alcool, ajoutez-y 20 g de fleurs de marronnier d'Inde. Fermer hermétiquement le récipient et mettre dans un endroit sombre pendant 14 jours pour insister.
  3. Mélange fait maison pour le broyage. Prenez à parts égales du miel liquide, de la teinture d'iode, de l'alcool à 70% et de la glycérine. Mélangez tout soigneusement.
  4. Infusion de laurier. Faire bouillir 50 g de laurier dans 300 ml d'eau pendant cinq à huit minutes. Versez le tout dans un thermos et insistez encore pendant deux heures. Filtrez et pressez les feuilles de laurier. Prenez une cuillère à soupe (ou une gorgée) pendant la journée. Cette procédure est recommandée pour être effectuée régulièrement - une fois par trimestre.
  5. Pommade pour les articulations malades. Mélanger 100 ml d'alcool à 70%, 50 g de camphre et de poudre de moutarde. Ajouter trois blancs d'oeufs et battre le mélange jusqu'à consistance lisse. La pommade est frottée avant le coucher.
  6. Huile de chélidoine pour les douleurs articulaires. Pour sa préparation, trois cuillères à soupe d'herbes de chélidoine bien pétrir et verser un litre d'huile végétale. Pour cela, il est préférable de prendre de l'huile d'olive, mais le tournesol convient également très bien. Le mélange doit être conservé pendant deux semaines dans un endroit sombre. Puis filtrez et utilisez pour le massage des endroits douloureux.
  7. Compresse de craie. Prenez de la craie grumeleuse ordinaire et broyez-la soigneusement. Ajouter du kéfir à la poudre résultante en une quantité telle qu'une consistance semblable à une bouillie est obtenue. Appliquer ce mélange sur la zone affectée, couvrir de cellophane ou de papier spécial pour compresses, attacher avec un bandage et laisser reposer toute la nuit.
  8. Compressez avec de la bile. La bile médicale peut être achetée dans presque toutes les pharmacies. Faire tremper un morceau de tissu dense avec cette bile, appliquer sur la zone de l'articulation touchée. Couvrir la compresse de cellophane et renforcer avec un bandage. Une telle compresse se fait la nuit.
  9. Compresse de chou. Pressez le jus du chou sur un morceau de tissu de laine épais. Appliquer du tissu mouillé avec du jus de chou sur la zone affectée, fixer la compresse sur le dessus avec un bandage.

Diverses herbes, baies, légumes et fruits peuvent également être utilisés pour les compresses. Par exemple, les oignons hachés, le radis noir, la racine de persil, les baies d'argousier, les feuilles de tabac et bien d'autres sont largement utilisés. L'apithérapie est également utilisée - traitement avec du venin d'abeille et des produits apicoles..

En conclusion, il convient de noter une fois de plus que les maladies articulaires ne doivent être traitées que sous la supervision du médecin traitant, dans le strict respect de ses prescriptions et recommandations.

Maladies articulaires: symptômes, causes, prévention

En seulement 12 à 24 leçons, selon l'intensité du traitement et les stades de développement de la maladie, vous vous débarrasserez de la douleur et de l'inconfort dans les articulations, augmenterez la mobilité et l'amplitude dans l'articulation, normaliserez le sommeil et pourrez vivre une vie pleine.

Important à comprendre

Si des maladies articulaires sont détectées, il est nécessaire de sélectionner un complexe individuel d'exercices thérapeutiques, d'étudier la technique de leur mise en œuvre et d'exclure les exercices de contre-indication.

Avec ce diagnostic, il est important de visiter régulièrement les séances de traitement, de suivre un traitement complet dans un centre spécialisé et, à l'avenir, vous devrez maintenir votre santé en mode préventif par vous-même.

Aide urgente

Le contenu de l'article:

Au 21e siècle, les maladies articulaires ont acquis un caractère épidémiologique.

Le mode de vie d'une personne moderne a un effet positif sur le développement de diverses pathologies articulaires.

Quelle que soit la localisation de la maladie, que ce soit la colonne vertébrale, les membres supérieurs ou inférieurs, en tout cas, cela limite la vie quotidienne normale d'une personne.

Les principales causes de maladies articulaires

Les causes caractéristiques suivantes peuvent servir d'apparition de pathologies articulaires:

Infection infectieuse. Par exemple, les streptocoques ou la tuberculose peuvent avoir un effet destructeur direct sur les tissus des articulations, à la suite de quoi le processus inflammatoire commence avec le développement de l'arthrite qui s'ensuit..

Allergie croisée. L'accent peut être mis sur une infection streptococcique chronique, dans certains cas, cela conduit au développement de rhumatismes ou de polyarthrite rhumatoïde.

L'ensemble des infections infectieuses à impact mécanique constant négatif. En conséquence, l'arthrose déformante professionnelle et l'arthrite se développent. Une charge excessive sur les articulations provoque souvent une exacerbation d'autres maladies.

Les manifestations allergiques s'accompagnent souvent d'anomalies et de douleurs dans toutes les articulations résultant d'une sensibilité accrue des cellules immunitaires aux protéines allergènes. Souvent, le syndrome articulaire allergique est le résultat d'une infection présente dans le corps..

Pathologie du système neuroendocrinien. Très souvent, ils provoquent une défaillance du métabolisme minéral dans le corps. En conséquence, le cartilage et le tissu osseux se dégradent et les ligaments perdent leur fermeté et leur élasticité. L'arthrite endocrinienne peut également survenir à la suite d'une arthrite réactive diabétique ou acromégal, causée par une déviation des hormones corporelles de l'hypothalamus et de l'hypophyse.

Débit sanguin insuffisant dans les tissus articulaires. Il devient la cause de modifications destructrices du cartilage. De plus, le risque d'infection peut augmenter en raison de la perméabilité accrue des parois des vaisseaux..

Maladies inflammatoires des articulations: arthrite

L'arthrite comprend tous les changements dégénératifs qui se produisent dans les tissus et sont de nature inflammatoire. La membrane synoviale est d'abord affectée..

Lorsque la maladie devient chronique, le tissu cartilagineux à l'intérieur de l'articulation commence à se décomposer. Cela se produit en le serrant avec un tissu granuleux..

Le patient présente une déformation marquée des articulations avec une détérioration des fonctions motrices. L'arthrite se caractérise par une progression rapide..

En fonction du nombre d'articulations touchées, il existe une monoarthrite, une oligoarthrite et une polyarthrite. La maladie peut être déclenchée par un rhumatisme ou une infection..

Les formes d'écoulement sont divisées: aiguë, subaiguë et chronique.

Maladies dégénératives-dystrophiques des articulations: arthrose

L'arthrose est une maladie des articulations de nature dystrophique qui précède l'arthrite..

La maladie ne survient pas pour une raison évidente et son développement est lent. La symptomatologie de la maladie est inhérente aux personnes qui ont atteint environ 40 ans..

Le dépôt de sel chez l'homme est deux fois moins fréquent que chez la femme et résulte d'une transformation destructrice du genou.

Cela comprend la gonarthrose, qui détruit les articulations du genou, déformant l'ostéoarthrose, la spondylose, la chondropathie.

Arthralgie

Avec l'arthralgie, aucun écart spécial dans les articulations n'est observé. Si le patient ressent de la douleur en même temps à différents endroits, cela s'applique déjà à la polyarthralgie.

La maladie diffère de l'arthrite en ce qu'il n'y a pas de gonflement, de rougeur ou d'augmentation de la température à l'intérieur de l'articulation..

Si vous n'ignorez pas la pathologie et consultez immédiatement un médecin, l'arthralgie ne se transforme pas au fil du temps en un dommage pathologique dangereux pour les articulations.

Pour se débarrasser de la douleur, des compresses chauffantes et des médicaments sont prescrits sous forme de pommades et d'analgésiques.

Autres maladies articulaires

Les maladies les plus courantes des articulations du genou sont:

Polyarthrite rhumatoïde. Elle s'accompagne d'un gonflement, d'une douleur intense et d'une mobilité réduite. Peut avoir un cours chronique, s'activant au cas par cas.

Ostéoporose. Il se caractérise par l'abrasion du cartilage. La maladie progresse progressivement, tandis que des manifestations douloureuses ainsi qu'un gonflement sont notés. La condition est aggravée, généralement le matin, ainsi que pendant les conditions météorologiques..

Goutte. La maladie s'accompagne de rougeurs, d'enflures et de douleurs aiguës, d'une durée d'environ 10 jours.

Dommages au cartilage de la rotule ou de la chondromalacie. En raison du déplacement de la rotule, le patient ressent une douleur entre la rotule et le fémur. Il y a également une augmentation de la sensibilité à l'avant des jambes, ainsi qu'une aggravation des symptômes lors de la montée des escaliers ou de la position assise prolongée.

Destruction du ménisque de l'articulation du genou (méniscopathie). Cette maladie s'accompagne généralement d'entorses, d'une déchirure des ligaments, de la formation de croissances kystiques et d'autres pathologies..

Dysplasie des genoux, qui se traduit par l'asymétrie de la rotule et s'accompagne de douleurs.

Bursite, c'est-à-dire le processus inflammatoire dans les capsules périarticulaires.

Tendinite - une inflammation qui affecte les ligaments des genoux.

Syndrome de Plick - c'est-à-dire torsion ou épaississement des ligaments;

L'arthrite infectieuse (septique) est un processus inflammatoire provoqué par une infection bactérienne ou virale. Manifesté par une douleur aiguë, une rougeur et un gonflement.

Déplacement de la rotule.

Mort et décollement du cartilage.

Expansion commune.

Pour l'articulation de la hanche, les pathologies suivantes sont les plus caractéristiques:

  • La coxarthrose est une maladie qui détruit simplement l'articulation. Après cela, le patient peut devenir handicapé.
  • L'arthrite purulente est une pathologie causée par la pénétration de bactéries étrangères dans l'articulation, ce qui entraîne une inflammation, un gonflement, une rougeur et une douleur intense.
  • Luxation traumatique, ainsi que les fractures du col fémoral - cette condition est plus fréquente chez les femmes que les hommes.
  • Nécrose idiopathique de la tête fémorale - une pathologie est diagnostiquée plus souvent chez les hommes. Cette condition est caractérisée par la mort des tissus articulaires, provoquée par les médicaments hormonaux, la consommation d'alcool, les blessures ou l'ionisation..

Les maladies suivantes sont le plus souvent diagnostiquées sur les articulations de l'épaule:

  • inflammation des tendons, c'est-à-dire tendinite;
  • ténosbursite ou inflammation dans le sac articulaire;
  • névrite;
  • déformation du brassard - peut être déclenchée par des rotations anormales de la main.

Toutes ces maladies ne sont pas une phrase, et si vous le souhaitez, avec la bonne approche, tout peut être guéri. Pour le traitement de diverses maladies des articulations, nous proposons les techniques les plus avancées qui aideront à se débarrasser de toute pathologie de gravité variable..

Diagnostic des maladies articulaires

La première chose que le médecin prend en compte lors du diagnostic est l'intensité et la nature du syndrome douloureux. Avec une douleur aiguë, nous pouvons parler de l'évolution du processus inflammatoire.

Une douleur douloureuse et sourde, qui s'intensifie avec le mouvement, indique la présence d'une maladie dégénérative-dystrophique.

Si le patient a mal aux genoux et que la douleur s'intensifie le matin, la probabilité de polyarthrite rhumatoïde est élevée. Si l'intensification de la douleur se produit le soir, alors nous parlons d'arthrite dystrophique.

Mais l'arthrite infectieuse se manifeste chez les patients qui ont souffert de dysenterie, de gonorrhée, de tuberculose ou d'un certain nombre d'autres maladies infectieuses..

Les patients en surpoids reçoivent plus souvent un diagnostic d'arthrose..

En cours de diagnostic, le médecin traitant sonde les articulations du patient afin de détecter les craquements ou la morue. Si le patient ne ressent pas de douleur en présence de sons étrangers, ils ne sont pas associés à la maladie.

D'autres méthodes de diagnostic sont également utilisées:

  • test sanguin - le nombre de globules rouges, la ferritine, la présence d'une carence en fer ou d'une anémie hémolytique;
  • analyse biochimique;
  • dépistage d'immunoglobulines.

Dans le processus de diagnostic, la recherche aux rayons X est activement utilisée, en particulier l'arthrographie, l'électro-radiographie, ainsi que la tomodensitométrie.

La thermographie vous permet de déterminer les changements de transfert de chaleur dans certains départements. Le sous-graphique, l'échographie, la recherche sur les radionucléides et d'autres méthodes sont également utilisés..

Prévention des maladies articulaires

Pour prévenir le développement de l'arthrose, il est très important de bouger activement. Les charges cardio sont très utiles. L'essentiel est d'éviter les charges de puissance excessives.

De plus, la natation a un effet positif sur l'état des articulations, ce qui aide à renforcer les muscles sans pression excessive sur le cartilage et les ligaments.

L'excès de poids affecte négativement l'état des articulations et de la colonne vertébrale. De plus, plus le poids corporel est élevé, plus la probabilité de développer une maladie est élevée. Par conséquent, vous devez vous en débarrasser.

Afin d'éviter l'ostéoporose, il convient de contrôler la concentration de calcium dans le corps et de consommer des complexes minéraux et des multivitamines.

Les mauvaises habitudes, en particulier le tabagisme et l'abus d'alcool, contribuent à la destruction des os et du cartilage. Par conséquent, ils doivent être limités ou éliminés..

Une bonne nutrition pour les maladies articulaires

Le traitement des maladies articulaires sera plus efficace si vous suivez un régime. Le régime alimentaire doit être équilibré, inclure une liste complète de vitamines et de minéraux pour restaurer le métabolisme et la fonction immunitaire.

Le régime alimentaire pour diverses maladies peut varier:

  • La goutte implique une augmentation de la quantité de céréales, de lait, de liquide dans l'alimentation, une restriction de la consommation de poisson et de plats de viande.
  • L'ostéoporose signifie que le corps manque de calcium, qui se trouve dans le poisson, les fruits de mer, les produits d'acide lactique et certains fruits.
  • La polyarthrite rhumatoïde et les rhumatismes signifient que vous devez réduire la concentration de sel dans les aliments, minimiser la consommation de glucides, et il vaut la peine d'inclure des aliments protéinés avec une concentration suffisante d'acides aminés dans l'alimentation..

De plus, limiter le nombre de calories dans les aliments est très important pour ceux qui font de l'embonpoint. Un tel régime devrait favoriser la perte de poids afin de réduire la charge sur la colonne vertébrale et les articulations..

Comment est le traitement?

Vous êtes en consultation avec un médecin

La consultation initiale est sur rendez-vous.

Consultation du médecin: antécédents médicaux, diagnostic myofascial, diagnostic fonctionnel.

Comment ça marche?

Prise d'histoire - l'analyse de la maladie, les limites et les contre-indications sont révélées, l'explication des principes de la kinésithérapie, les caractéristiques de la période de récupération.

Le diagnostic myofascial est une méthode de diagnostic manuelle dans laquelle le médecin évalue l'amplitude des mouvements des articulations, détermine les joints douloureux, l'œdème, l'hypo- ou l'hypertonicité des muscles et d'autres changements.

Diagnostic fonctionnel (effectué dans la salle de rééducation) - le médecin explique comment effectuer certains exercices sur l'équipement et observe: comment le patient les exécute, avec quelle amplitude de mouvement il peut travailler, quels mouvements provoquent de la douleur, avec quel poids le patient peut travailler, comment le cœur réagit système vasculaire. Les domaines problématiques sont identifiés. Les données sont entrées dans la carte. Accents.

Sur la base des résultats de l'examen initial du médecin et du diagnostic fonctionnel, un programme de traitement individuel préliminaire est établi.

Il est conseillé d'avoir:

pour la douleur dans la colonne vertébrale - IRM ou TDM (résonance magnétique ou tomodensitométrie) de la zone à problème;

pour les douleurs articulaires - rayons X;

en présence de maladies concomitantes - extraits des antécédents médicaux ou de la carte ambulatoire;

vêtements et chaussures confortables (de sport)

Commencez les cours avec un instructeur

Au début du cycle de traitement, le médecin et le patient établissent un plan de traitement, qui comprend la date et l'heure de la session de traitement, des visites de suivi chez le médecin (généralement 2-3 fois par semaine).

La base du processus de traitement est des séances de traitement dans la salle de réadaptation sur les simulateurs et des séances dans la salle de gym.

Les simulateurs de réadaptation vous permettent de doser avec précision la charge sur les différents groupes musculaires, fournissant un régime adéquat d'effets physiques. Le programme de traitement est élaboré par le médecin individuellement pour chaque patient, en tenant compte des caractéristiques du corps. Le suivi est assuré par des moniteurs qualifiés. À toutes les étapes de la récupération, il est important de suivre la technique de mouvement et de respiration appropriés, de connaître vos propres normes de poids lorsque vous travaillez sur des simulateurs, d'adhérer au schéma thérapeutique prescrit et de suivre les recommandations des spécialistes.

Les séances de gymnastique articulaire aident à restaurer la coordination visuelle, améliorent la mobilité articulaire et l'élasticité (flexibilité) de la colonne vertébrale et constituent un excellent système préventif pour l'auto-utilisation.

Chaque cycle de traitement - 12 leçons. Chaque leçon est encadrée par un moniteur. La durée d'une séance de traitement est de 40 minutes à 1,5 heure. L'instructeur établit un programme en tenant compte des maladies concomitantes et de l'état du patient le jour des cours. Enseigne la technique d'exécution des exercices et contrôle l'exactitude de la mise en œuvre. Chaque 6ème leçon est une consultation répétée avec un médecin, des changements et des ajouts au programme sont effectués, en fonction de la dynamique.

Écrivez une critique enthousiaste

Combien de cycles cela prendra-t-il? - individuellement pour chaque

- depuis combien de temps avez-vous ce problème (stade de la maladie)

- Dans quelle mesure votre corps est-il préparé pour l'activité physique (faites-vous de la gymnastique, n'importe quel sport)... -

quel résultat voulez-vous obtenir.

Si la maladie est au degré initial et que le corps est préparé, un cycle de traitement suffit. (par exemple, les jeunes de 20 à 30 ans qui pratiquent un sport. Nous nous concentrons sur la technique des exercices, la respiration, les étirements, l'élimination des «mauvais» exercices qui sont nocifs pour les zones à problèmes. Ces patients suivent une formation, acquièrent la compétence de «prendre soin de leur corps) ", Recevez des recommandations en cas d'exacerbation et continuez de le faire vous-même).

Si le problème est long, vous ne faites pas de gymnastique, il y a des maladies concomitantes, alors vous aurez besoin d'une période de temps différente

- soulager l'exacerbation? - un ou deux cycles suffisent,

- marcher sans escale (monter les escaliers),

- se pencher, faire certains travaux sans effort

- longtemps sans mouvement lors d'un voyage (en avion, en voiture...)

améliorer? soutien? pas empirer?

trois cycles de traitement ou plus peuvent être nécessaires...

Chaque organisme est individuel et le programme pour chaque patient est individuel.